Auteur Sujet: Le Cauchemar Economique  (Lu 1986 fois)

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4265
Le Cauchemar Economique
« le: 21 avril 2011 à 13:41:22 »
sarkozy, berlusconi ,merkel,poutine.... ne sont pas arrivés par hasard . Ils sont les chevilles ouvrières et technocratiques d'un système global initié par reagan et thatcher .Ils sont des simulacres démocratiques désignés et payés à détruire la politique au profit de quelques uns , invisibles mais puissants , féroces prédateurs qu'aucun scrupule humanitaire n'arrêtera . Ce petit préambule peut vous sembler lyric et un chouïa conspirationniste mais je vous assure je ne consomme aucune substance psychotrope !

L'horreur économique :

J'ai longuement hésité avant de poster ce qui va suivre .Et je me suis rappelée le bouquin de Viviane Forester publié en 1996: "l'horreur économique" . Alors bien sûr que cet ouvrage n'est pas le Manifeste du Parti Communiste mais il a eu l'intérêt de mettre des mots précis et sans ambages sur cette pseudo crise qui dans les faits n'en n'est pas une . C' est une mutation radicale d'une civilisation qui élimine méthodiquement les Hommes ; Viviane Forester n'hésite pas à parler de solution finale . Quand j'ai vu ces images insoutenables je me suis dit "on y est" !Et je suis convaincue que les bourreaux du système "TINA" (there is no Alternative :M.Thatcher )ont prévu et planifié que les exécutants de cette solution finale serait les pauvres eux-mêmes .

Citer
[...] il n’y a plus de travail dans notre société, et l’homme, au centre du « leurre », n’est plus qu’ « un n’étant pas » . Chômeur, il s’acharne à encombrer les files de l’Agence nationale pour l’emploi et les statistiques du chômage ; habitant des quartiers difficiles, il réclame une réelle intégration et non un retour à l’esclavage ; smicard, il déstabilise, par ses revendications, les « forces vives » (traduisez : les dirigeants des multinationales) du pays. Gavées de subventions et d’exonérations pour produire des emplois, ces « forces » ne produisent, en fait, que des plans de « restructurations » ou de dégraissage économique.[...]


Il n’y a pas de crise (s), dit Viviane Forrester,
Citer
mais la mutation brutale d’une civilisation qui vit sur un mythe - le travail - et une absence - celle de l’homme, auteur de l’histoire

Citer
[...]Nos concepts du travail et par là du chômage, autour desquels la politique se joue (ou prétend se jouer) n’ont plus de substance : des millions de vies sont ravagées, des destins sont anéantis par cet anachronisme. L’imposture générale continue d’imposer les systèmes d’une société périmée afin que passe inaperçue une nouvelle forme de civilisation qui déjà pointe, où seul un très faible pourcentage de la population terrestre trouvera des fonctions. L’extinction du travail passe pour une simple éclipse alors que, pour la première fois dans l’Histoire, l’ensemble des êtres humains est de moins en moins nécessaire au petit nombre qui façonne l’économie et détient le pouvoir. Nous découvrons qu’au-delà de l’exploitation des hommes, il y avait pire, et que, devant le fait de n’être plus même exploitable, la foule des hommes tenus pour superflus peut trembler, et chaque homme dans cette foule. De l’exploitation à l’exclusion, de l’exclusion à l’élimination... ? "[...]


Eloignez les enfants , c'est de leur avenir dont il s'agit: :rougefache:

http://www.lesinrocks.com/actualite/actu-article/t/64146/date/2011-04-21/article/a-cleveland-la-foire-a-lemploi-de-mcdonalds-vire-au-cauchemar/


"« Nul n’osera déclarer, en démocratie, que la vie n’est pas un droit, qu’une multitude de vivants est en nombre excédentaire. Mais, sous un régime totalitaire, ne l’oserait-on pas ? » Viviane Forester







"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5014
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Le Cauchemar Economique
« Réponse #1 le: 21 avril 2011 à 15:18:55 »
Ça se résume en une phrase : "appauvrir l'état."
La nature a horreur du vide, qui va le remplir ?
Show content
Les frères Sarko, par exemple...
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4265
Re : Le Cauchemar Economique
« Réponse #2 le: 21 avril 2011 à 15:35:24 »
Sans vouloir t'offenser je ne saisis pas par quel raisonnement tu parviens à un résumé aussi appauvri ! Ce qui est décrit précédemment et ce que la vidéo montre, se situe  bien au delà de l'appauvrissement des états :il s'agit rien moins que d'épuration économique savamment préparée dont la ruine des états ne constitue qu'une étape .Dans ce topic on est au stade de l'élimination physique des gens .Sur les frères sarko tu as raison !
« Modifié: 21 avril 2011 à 19:24:33 par syberia3 »
"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

Hors ligne cervesia

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2380
Re : Le Cauchemar Economique
« Réponse #3 le: 21 avril 2011 à 17:02:41 »
je ne suis pas étonnée puisque ça fait déjà un bail que ce sujet est traité sur les forums 'conspirationnistes' ; mais tout le monde sait bien que celui qui dit la vérité ....
alors on regarde -entre admiration et stupéfaction- cette entreprise de démolition qui est déjà en marche depuis quelques années et qui avance comme un bulldozer :rougefache:
"Il n'y a point d'éloge flatteuse sans liberté de blâmer", Beaumarchais

 La neutralité favorise toujours l'oppresseur, jamais la victime. Le silence encourage le persécuteur, jamais le persécuté » (E. Wiesel).

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4265
Re : Le Cauchemar Economique
« Réponse #4 le: 21 avril 2011 à 19:23:13 »
Heu!!!Cervesia !c'est l'une des raisons qui m'ont fait hésiter à poster ce qui précède parce que dans mon esprit les choses sont très éloignées de ce que j'ai pu lire sur ces forums . Je ne suis pas dans le fantasme conspirationniste en ce sens que dans mon esprit il n'y a pas une poignée de personnes qui conspireraient dans notre dos . J'évoque plus un système que plus personne ne contrôle y compris ceux qui l'ont initié et promu .Le système est devenu fou :ne le devenons pas à notre tour !Si on se penche sur l'histoire de ces trente dernières années il y a matière à comprendre ce qui s'est économiquement passé sans sombrer dans le mythe de conspirationniste .
"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5014
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Le Cauchemar Economique
« Réponse #5 le: 21 avril 2011 à 19:52:46 »
C'est l'Entreprise elle-même qui a pris le dessus sur ceux qui la servent, c'est la sélection naturelle, pas plus. Même les PDG n'ont que peu d'influence dans l'histoire, s'ils ne s'alignent pas sur la loi du marché, "leur" entreprise saute, et eux avec.
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4265
Re : Le Cauchemar Economique
« Réponse #6 le: 22 avril 2011 à 10:38:24 »
 Notre président-candidat arpente les campagnes et vante ses nouvelles mesures sociales : "une- prime-pour-les- travailleurs-des-entreprises-de-plus-de-50-salariés qui-versent-plus-de- dividendes-à-leurs-actionnaires-cette année-que-l'année-dernière"(ça s'appelle la roue et çà n'existe pas d'hier!). Autant dire que cette mesure ne va pas concerner grand monde et qu'il est fort à parier que les entreprises , soumises à aucun accord contraignant pour ce faire , s'arrangeront pour  déclarer leur versement de dividendes à un euro de moins que l'année précédente !!!Sarko 2011 rejoue sarko 2007: le mec sympa qui comprend le monde du travail et qui agit contre ses vilains ministres de droite qui "considérèrent que cette prime c'est encore trop"(sic!) et contre les vilains socialistes "enferrés dans leur conservatisme qui considèrent que cette prime est insuffisante"(resic!)....c'est reparti comme en 40 !!! on va encore se taper un an cette comédie de boulevard ,truffée de mensonges , d’esbroufes , de vulgarité....etc! .
Pendant ce temps , loin des caméras mais proche de notre avenir la réalité continue de tuer :

Citer
(De Pékin):Travailler à en mourir, le lot des jeunes cols blancs chinois ?
Par Benjamin Gauducheau |Rue 89


 Le récent décès de l'employée d'une multinationale, sans doute provoqué par le surmenage, a indigné les internautes et rappelé que les cols blancs Chinois payent eux aussi le prix de la croissance de leur pays.

Plus de 60 % des cols blancs des grandes villes chinoises sont susceptibles de tomber malades à cause d'une charge de travail excessive.

L'année dernière, les rudes conditions de travail des ouvriers Chinois étaient revenues sur le devant de la scène médiatique en raison de suicides à répétition [3] chez un fabriquant d'Apple, puis d'une série de grèves [4] (souvent victorieuses) qui avait secoué l'atelier du monde.

Mais les ouvriers migrants qui travaillent dans les provinces industrielles ne sont pas les seuls à trimer, et la Chine doit aussi les deux chiffres de sa croissance économique à l'exploitation sans merci d'une partie de ses cols blancs et de ses cadres, y compris par des sociétés étrangères.
Jusqu'à 120 heures par semaine pour Pan Jie, 25 ans

Pan Jie, 25 ans, était de ceux-là. Diplômée de la prestigieuse université de Jiaotong, à Shanghai, elle travaillait depuis octobre 2010 dans la branche locale de PricewaterhouseCoopers [5], un cabinet d'audit et d'expertise comptable londonien présent dans 151 pays.

Comme tous ses collègues, la jeune fille faisait des heures supplémentaires tous les jours, souvent jusqu'à 2 heures du matin, parfois jusqu'à 4 ou 5 heures. Non-payées, bien sûr. Selon ses amis, il lui arrivait souvent de faire des semaines de 120 heures.

Le 10 avril, la jeune femme est morte d'une méningite cérébrale, provoquée par une grippe qu'elle n'avait pas eu le temps de soigner. Son cas est devenu une cause célèbre sur le web chinois.
« Karoshi » ou mourir de surmenage

Depuis quelques temps, elle utilisait son blog pour exprimer sa souffrance, et se plaindre de sa masse de travail.

    « Je n'ai plus envie de travailler… Est-ce que je pourrais dormir deux heures avant de m'y remettre ? J'ai encore 39 de fièvre aujourd'hui. »

Et d'ironiser dans un autre message posté à 4h34 du matin, de son bureau :

    « Je suis vraiment quelqu'un qui se couche et qui se lève tôt. »

Pan Jie est-elle morte de surmenage ? Difficile de l'affirmer. Quoi qu'il en soit, sa mort a provoqué l'émoi de nombreux internautes : sur le portail internet Sina, des dizaines de milliers de personnes ont posté des messages indignés, faisant parfois référence au « karoshi » [6], un mot japonais signifiant littéralement mourir de surmenage.

Et si la mort de Pan Jie a provoqué une si vive émotion, c'est que sa situation est malheureusement loin d'être exceptionnelle.
« Certaines filles n'avaient plus leurs règles »

Li Shenjie, ancienne employée du numéro un mondial en recherche marketing, confie :

    « Je travaillais presque tous les jours jusqu'à 23 heures, parfois jusqu'au milieu de la nuit, pour retourner au bureau le lendemain à 9 heures.

    Nous faisions croire aux clients que nos audits étaient réalisés par une équipe, mais en réalité, je devais tout faire toute seule. »

Comme Pan Jie, la jeune fille gagnait à l'époque un salaire correct pour un premier emploi, et avait devant elle de bonnes perspectives de carrière. Mais elle a préféré changer de voie.

    « Beaucoup de mes collègues avaient des problèmes de santé. Certaines filles n'avaient plus leurs règles, d'autres avaient des problèmes de reins, de décollement de la rétine… Tout le monde se tuait à la tâche ! »

« C'est le rêve de tous les étudiants chinois »

Pour Li Hua, juriste spécialisée en droit du travail au cabinet Gide, le cas de Pan Jie n'est pas vraiment étonnant.

    « En Chine, le droit du travail n'autorise que 36 heures supplémentaires par mois. Mais cela est très peu respecté, car il y a trop peu d'inspecteurs du travail, et que beaucoup de contrats contiennent une clause qui précise que les heures de travail sont “flexibles” ».

Cependant, ils sont nombreux à accepter les pires conditions pour avoir un salaire décent, et un emploi souvent valorisé par la société. Li Shenjie se souvient :

    « Tout le monde autour de moi m'admirait. Travailler dans ces entreprises, c'est le rêve de tous les étudiants chinois. »

Seul problème : les heures supplémentaires peuvent difficilement être refusées, car, comme les travailleurs migrants des usines, les cols blancs sont sous la pression d'une « masse de travailleurs disponibles » dans laquelle leurs patrons peuvent piocher à loisir pour remplacer les récalcitrants.

Résultat : selon une étude réalisée en 2010 par l'association des médecins de Chine et l'association des hôpitaux chinois, plus de 60% des cols blancs des grandes villes chinoises sont susceptibles de tomber malades à cause d'une charge de travail excessive.
« La Chine devrait embaucher plus d'inspecteurs du travail »

Mais la relation de cause à effet entre le surmenage et la maladie est extrêmement dure à prouver. Pour Li Hua :

    « Nous pouvons en tirer deux leçons. La première, c'est que l'Etat devrait embaucher plus d'inspecteurs du travail, car il faut faire respecter la loi, sinon, c'est mauvais pour la société toute entière.

    La deuxième, c'est que si ces entreprises manquent d'effectifs, elles doivent embaucher plus de monde, au lieu de recourir systématiquement aux heures supplémentaires. »

Malheureusement, cela ne semble pas prêt de se réaliser, et ce, malgré les très bons chiffres d'affaire réalisés chaque année par ces sociétés (26,2 milliards de dollars en 2009 pour PricewaterhouseCoopers).




« Modifié: 22 avril 2011 à 10:51:22 par syberia3 »
"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7887
Re : Le Cauchemar Economique
« Réponse #7 le: 22 avril 2011 à 22:02:17 »
Moi qui reviens d'un petit séjour en Bretagne, j'ai un un exemple à donner qui correspond pile poil à cette horreur économique dont sir Colas Narkozy est l'ardent promoteur, en petit larbin qu'il est.

C'est tout simple. Il s'agit d'une amie qui, après une carrière brillante dans l'office d'un notaire, s'est retrouvée au chômage, et la voilà travaillant pour une agence immobilière. Elle a retrouvé du travail: tant mieux. Le problème, c'est que, malgré son expérience et ses compétences, elle ne décolle pas du Smic. Et pour cause: à titre de smicarde nouvellement embauchée, elle permet à son patron d'être partiellement exonéré de taxe professionnelle. Elle a eu le culot de comparer sa fiche de paye et celle dudit patron et s'est aperçue... qu'elle participait plus au financement des entreprises par ce qu'on lui ponctionne que son employeur!

Merci $arkozy, merci à ce système de salauds. C'est bien là un aspect de l'horreur économique: une économie au service des déjà riches, sur le dos des toujours pauvres.

Viviane Forrester dit que l'économie se déshumanise, en fait l'économie est confisquée par une infime partie de l'humanité, dans le cadre d'une idéologie inégalitaire concertée et résolue par des politiciens-larbins. C'est l'exploitation sans scrupule de l'homme par l'homme érigée en absolu. Le sacre de Hobbes: Homo homini lupus. De fait, tant qu'il se laisse faire dans le cadre d'une démocratie, le peuple, sans être coupable, est responsable. Cela rejoint ce que disait La Boétie dans son Discours de la servitude volontaire: par quelle aberration le peuple se laisse-t-il museler par un pouvoir inique?

Mais qu'est-ce qu'un peuple, quand les individualismes triomphent? Dites aux citoyens: Enrichissez-vous! et le peuple éclate en autant d'individualités concurrentes. C'est le sens du "travailler plus pour gagner plus" de l'autre $a...perie de qui vous savez.  :rougefache:

Quand on en aura fini avec la richesse, on aura des chances d'en finir avec la pauvreté.
Quelle vertu, quel bonheur peut exister dans un pays où une classe d'individus peut dévorer la substance de plusieurs millions d'hommes?
Robespierre
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne Le sang coule

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5919
  • ANTICAPITALISTE ANTIFASCISTE
Re : Le Cauchemar Economique
« Réponse #8 le: 23 avril 2011 à 05:24:03 »
Sybéria et Sarkonique  :super: :coeur: :fleur2:

Ca me fait penser au bouquin de Naomi Klein, La stratégie du choc : La montée d'un capitalisme du désastre, dans lequel elle explique par quels moyens les gouvernements libéraux (ou coatchés par des purs et dur genre M.Friedman :fache1:) ont profité de moments de crise économiques/écologiques/sociaux/médicaux, pour infliger des mesures drastiques aux populations dans la période suivant ces crises. Et comment celle-ci, en état de choc, ne pouvait donc pas réagir. (Je pense notamment aux privatisations etc).

Il n'y a pas de crise, le système actuel est intrinsèquement une succession de crises. Et en plus, suite aux crises, les mesures prisent finissent par alimenter une crise encore plus importante à moyen ou long terme.

Et qui c'est qui trinque ?  :rougefache:

Bref, comme dirait ton "pote" Syb, "qu'ils s'en aillent tous" !  :mrgreen:
Aboutd'nerf-iste

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3181
Re : Le Cauchemar Economique
« Réponse #9 le: 24 avril 2011 à 11:16:09 »
Citer
Bref, comme dirait ton "pote" Syb, "qu'ils s'en aillent tous" ! 

oui, mais les pieds devant  :diable:
Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5846
Re : Le Cauchemar Economique
« Réponse #10 le: 13 septembre 2011 à 12:37:24 »
J'avais envie de vous faire partager un gros coup de coeur, ou plutôt un subtil moment de plaisir intellectuel  :coeur: que je viens de vivre, et ne savais pas trop où le mettre.....
Créer un fil sur le conditionnement "consumériste" ??

Mais voici ce petit topic, essentiel, qui parait convenir !  :gehe:, enfin je crois....

C'est un peu un élément de réponse à la question de Sarkonique
Citer
De fait, tant qu'il se laisse faire dans le cadre d'une démocratie, le peuple, sans être coupable, est responsable. Cela rejoint ce que disait La Boétie dans son Discours de la servitude volontaire: par quelle aberration le peuple se laisse-t-il museler par un pouvoir inique?

Mais qu'est-ce qu'un peuple, quand les individualismes triomphent? Dites aux citoyens: Enrichissez-vous! et le peuple éclate en autant d'individualités concurrentes. C'est le sens du "travailler plus pour gagner plus" de l'autre $a...perie de qui vous savez.  



Je m'explique

Il m'arrive assez fréquemment d'être submergée par des émotions esthétiques au vu de belles images, ou de sons. Parfois ces sentiments se mêlent d'un arrière plan de malaise mais le côté émotif me rend difficile toute analyse.
Des exemples ? Euh, ben...
lorsque l'on me passe la chanson "foule sentimentale" de souchon, que j'aime beaucoup, alors que je me trouve dans un supermarché !
Ou bien en visionnant des images qui m'émeuvent (genre le film de celui qui a fait "vu du ciel", comment il s'appelle déjà) et en voyant qu'elles sont sponsorisées par LVMH ou Total !
En écoutant une belle interprétation d'un choeur (le chant choral me laisse pantelante d'émotion !) si il s'agit d'une chanson dont le texte est à vomir !

Et bien je viens de lire un article de décryptage d'une publicité (levis), que j'ai trouvé tout bonnement génial ! Le genre qui me rend plus intelligente, et ça fait un bien fou ...

C'est l'érection qui vient
Détournement et décérébration par la pub, mode d'emploi

Cela me donne des armes pour ne pas  être  (un peu moins en tout cas) un mouton bêlant face au "cauchemer économique"




« Modifié: 13 septembre 2011 à 12:43:22 par reveillonsnous »
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne Lady Marwina

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 7362
  • Le Chwanana est Grand
    • Avanti-populo.com
Re : Le Cauchemar Economique
« Réponse #11 le: 13 septembre 2011 à 13:55:24 »
Whow... Je n'avais pas vu la pub. C'est juste autre...  :gene: 8|
Celui qui croit ne pas être responsable de ses erreurs a renoncé à sa liberté

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7887
Re : Le Cauchemar Economique
« Réponse #12 le: 13 septembre 2011 à 17:52:03 »
Citer
C'est l'érection qui vient

Avec $arkozy, c'est plutôt la débandade...
 :sivousme:
Quelle vertu, quel bonheur peut exister dans un pays où une classe d'individus peut dévorer la substance de plusieurs millions d'hommes?
Robespierre
http://raconterletravail.fr/