Auteur Sujet: Un peu de philosophie...  (Lu 931 fois)

Hors ligne mithrandir

  • Sarkophobe
  • Messages: 59
Un peu de philosophie...
« le: 08 avril 2011 à 17:09:07 »
Bonjour, bonsoir à tous.

Je me retrouve devant un problème intellectuel.
Je vous l'expose, ayant il n'y a pas si longtemps découvert le courant existentialiste sartrien auquel j'adhère pour la majorité des concepts ( dont l'absence de Dieu), je me demandais si cette philosophie pouvait s'accorder avec le transcendantalisme. Je verrais bien un transcendantalisme athée, où le but ne serait pas la communion avec Dieu, mais bien la recherche du bonheur absolu, de l'extase de soi.
Cela est-il envisageable, qu'en pensez-vous ?

Merci

Théo C.

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Un peu de philosophie...
« Réponse #1 le: 08 avril 2011 à 17:35:54 »
Faut peut-être choisir.
Ou on se base sur le libre arbitre et la responsabilité de chacun de ses actions, ou on s'estime guidé par un quelconque essence "divine" qui s'impose sur notre vie.
On ne peut pas avoir  le beurre et l'argent du beurre.
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne mithrandir

  • Sarkophobe
  • Messages: 59
Re : Un peu de philosophie...
« Réponse #2 le: 08 avril 2011 à 21:25:11 »
Le transcendantalisme ne prétend pas, il me semble, que le libre-arbitre n'existe pas si ?
Ou alors, ce serait une nouvelle philosophie ^^
L'existentialisme transcendantal, classe.

Hors ligne Le sang coule

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5919
  • ANTICAPITALISTE ANTIFASCISTE
Re : Un peu de philosophie...
« Réponse #3 le: 08 avril 2011 à 23:16:22 »
"Fan" de Sartre bonsoir ...  :fleur2:

"L'existentialisme est un humanisme" m'a vraiment fait cogité, quand je l'ai lu il y'a quelques années.
Par contre, "Transcendantalisme" ?
Bon, mes cours de philo sont un peu loin (ou j'ai la mémoire courte  :gene:)...

Malgré l'heure tardive, je crois que je vois ce que tu veux dire, dans ce cas, il faut sans doute renoncer au nom "d'existentialisme" et "transcendantalisme", et s'attacher à lier ces deux concepts. Les deux semblent être des quêtes individuelles, la première reposant sur le fait que "nous sommes responsables de ce que nous sommes", la seconde étant une quête intime de communion avec Dieu.

Il me semble que sans parler de Dieu tel que nous pouvons l'évoquer en religion, supputer une dimension métaphysique à nos choix ne me parait pas absurde.
Ainsi, il faut séparer le chemin du but.
Le concept de l'existentialisme serait alors le chemin, pavé de choix qu'il nous reste à trancher, et le "transcendantalisme" le but à atteindre ("bonheur", "extase de soi"). L'un menant vers l'autre, et non pas l'un étant influencé par l'autre.

A moins que le but ne soit dans le chemin, et alors tout mon raisonnement se casse la binette. :triste1: :mrgreen: :|
Aboutd'nerf-iste

Hors ligne mithrandir

  • Sarkophobe
  • Messages: 59
Re : Un peu de philosophie...
« Réponse #4 le: 09 avril 2011 à 18:55:14 »
Oui, effectivement, je suis assez fan de Sartre  ::d

Je t'ai trouvé un lien sympa sur le transcendantalisme qui explique pas trop mal, mais il faudrait choper le cours de Michel Onfray sur le transcendantalisme qui doit être dispo au moins en livre audio.

J'ai la réponse que je voulais et t'en remercie. Il y a réellement un compromis entre les deux à faire car sinon, certaines choses ne sont pas cohérentes (Rédaction d'un essai à propos d'une nouvelle philosophie ?  :langue3: )

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Un peu de philosophie...
« Réponse #5 le: 09 avril 2011 à 19:18:43 »
Une philosophie "customisée" sur-mesure, pourquoi pas. Un peu comme Bayrou, on prend la meilleure de la gauche et la meilleure de la droite. Ça se contredit ? Tant pis !
Personnellement j'aimerais faire un syncrétisme entre l'islam et le christianisme. Grosso modo, le christianisme me convient, mais notre paradis est à chier.

Ton truc existe, je pense que ça s'appelle l'éclectisme.

Et si tout bêtement tout s'expliquait en suivant la Loi Naturelle ?
Un synthèse de la politique et de la religion ?
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne sarkome

  • Smart Citoyen Incurable
  • Messages: 10521
Re : Un peu de philosophie...
« Réponse #6 le: 09 avril 2011 à 20:10:22 »
Citer
j'aimerais faire un syncrétisme entre l'islam et le christianisme
Ça me semble difficile, puisque vous ne pouvez changer un seul mot du Coran.
Même un docteur en théologie s'y casserait les dents, et la tête... !

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Un peu de philosophie...
« Réponse #7 le: 09 avril 2011 à 20:18:56 »
Citer
Même un docteur en théologie s'y casserait les dents, et la tête... !
Même on pourrait lui la couper, sa tête !
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne kiosk

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4835
    • Pôv' con
Re : Re : Un peu de philosophie...
« Réponse #8 le: 07 mai 2011 à 20:45:40 »
Ça me semble difficile, puisque vous ne pouvez changer un seul mot du Coran.

Ça, c'est la théorie. Pour autant que je le sache, le coran a déjà subi quelques transformations. Cette impossibilité n'est rien d'autre que du bourrage de crâne, comme cette autre arnaque sur l'idée qu'il n'y aurait pas de contradictions internes dans ce bouquin sacré. Cela relève au choix de la méthode Coué ou de l'enfumage. Un peu comme quand Fillon, juge et partie, décide à notre place que le bilan de SoKrazy serait plutôt bon.
N'en déplaise aux bas du front et autres excités de la récidive, les statistiques sont formelles : les individus ayant commis au moins un crime sont plus nombreux que ceux qui en ont commis deux ou plus.