Auteur Sujet: Parti Socialiste: Programme présidentiel / Primaires  (Lu 6972 fois)

Hors ligne sarkome

  • Smart Citoyen Incurable
  • Messages: 10521
Parti Socialiste: Programme présidentiel / Primaires
« le: 03 avril 2011 à 18:16:27 »
Pour la clarté de la lecture, je pense qu'il est souhaitable d'ouvrir un nouveau fil pour chaque programme présidentiel.
En avant-première,

Citer
Les 20 propositions du PS pour 2012
Plafonnement des salaires des patrons, banque publique d'investissement, TVA écomodulable, 300.000 "emplois d'avenir" pour les jeunes... Le PS annonce la couleur.

- Ce programme présidentiel prévoit d'encadrer les salaires dans les entreprises où l'Etat est présent, écrit le JDD. Le salaire le plus élevé ne pourrait pas dépasser 20 fois le salaire le plus bas. Ce qui signifierait par exemple que Carlos Ghosn (Renault) et Henri Proglio (EDF) divisent par deux ou plus leurs salaires fixes, selon l'hebdomadaire.

- Le PS veut fusionner Impôt sur le revenu et CSG pour créer un grand impôt progressif prélevé à la source.

- Dans le domaine de l'environnement, le PS préconise une TVA écomodulable pesant davantage sur les produits qui polluent.

- Il propose aussi de développer les énergies renouvelables pour sortir du tout nucléaire et du tout pétrole en 30 ou 40 ans.

- Pour ce qui concerne les services publics, le PS veut recruter gendarmes et policiers (10.000 en cinq ans), magistrats et greffiers.

- Le PS compte inciter les jeunes médecins à s'installer pendant deux ou trois ans à la campagne ou dans les quartiers populaires pour lutter contre les déserts médicaux.

- Une autre mesure phare de ce programme 2012, le retour aux "emplois-jeunes", rebaptisés "emplois d'avenir" au nombre de 300.000 et adaptés par rapport à ceux d'il y 15 ans sous le gouvernement Jospin, avait été réaffirmée par la première secrétaire Martine Aubry samedi devant le MJS. Ils seront financés par le maintien de l'ISF ou la suppression de l'exonération des heures supplémentaires.

- Le PS prévoit de créer un parcours d'autonomie pour les jeunes.

- Le PS veut rapprocher les grandes écoles et l'université pour "de meilleures synergies".

- Il veut fonder une banque publique d'investissement regroupant les moyens de la Caisse des dépôts et consignations, d'Oseo, du Fonds stratégique d'investissement et de la banque postale, déclinée en fonds régionaux pour financer les PME innovantes et prendre des participations pour structurer les filières d'avenir.

- Le PS propose de moduler l'impôt sur les sociétés en fonction du réinvestissement des bénéfices. L'entreprise qui réinvestit intégralement ses bénéfices verra son taux d'impôt sur les sociétés baisser de 33% à 20%. Mesure neutre pour le budget de l'Etat, car le PS relèvera jusqu'à 40% le taux d'impôt pour les entreprises préférant distribuer leurs bénéfices sous forme de dividendes aux actionnaires.

- Le PS veut limiter la précarité "en supprimant les exonérations de cotisations aux entreprises abusant des CDD et de l'interim".

- Il compte encadrer les stages "pendant les études pour qu'ils soient rémunérés correctement et les proscrire après, pour qu'ils ne se substituent pas aux vrais contrats de travail".

- Le PS est partisan du CV anonyme pour le jeune qui se bat pour trouver un stage ou un travail.

- Le PS veut mieux encadrer les contrôles d'identité pour le jeune victime de discrimination.

- Le PS ambitionne aussi de parvenir à l'égalité salariale entre les hommes et les femmes en 5 ans.

- En matière de logement, le PS propose un plan "massif" de construction de 150.000 logements sociaux par an.

- Il veut aussi encadrer les loyers à la relocation du parc privé et diminuer le coût du logement.

"Sérieusement de gauche et d'une gauche sérieuse"

Il s'agit également de la synthèse des propositions faites au cours des quatre conventions en 2010 et de plusieurs forums. Le dernier coup de plume sera donné lundi en Conseil politique qui réunit les plus hauts dirigeants du PS, avant le Bureau national extraordinaire convoqué mardi à 9h.

"C'est un projet de société pour la France, une mise en cohérence de ce qu'on a fait depuis deux ans et demi", faisait valoir récemment Martine Aubry à quelques journalistes.

Guillaume Bachelay, l'un des concepteurs de ce programme, le décrit comme "sérieusement de gauche et d'une gauche sérieuse". "En 2002 et 2007, nous avons perdu par défaut de projet de société inscrit dans un récit national", insiste le rapporteur du texte pour qui la "réalité française aujourd'hui est marquée par le déclassement et la hantise de décrocher dans un contexte de mondialisation".

"C'est la première fois depuis 1981 qu'autant de temps est consacré par des gens très différents pour préparer le projet présidentiel", relève l'un de ses inspirateurs, le député Christian Paul, en référence aux intellectuels, chercheurs, syndicalistes qui ont renoué avec les socialistes.

Le projet sera "bien à gauche" et "moderne", selon Christian Paul, "clivant" par rapport à la droite, juge le porte-parole Benoît Hamon, une "forme de contre-pied à la politique de Sarkozy", pour Michel Sapin.

Il comprend, explique Martine Aubry, trois grands volets: la première partie propose "face au déclin, le redressement de la France, de son poids et sa voix dans le monde". Le deuxième s'adresse aux Français: "face au sentiment de déclassement et d'absence d'avenir, construire une société juste et une société du respect et du lien social". La troisième partie aborde notamment la question des institutions et de la justice et explore les pistes de la démocratie participative: "notre pays étouffe. Le couvercle a été totalement refermé sur la démocratie", assure Martine Aubry.

Le texte devrait recueillir une large adhésion, selon la direction qui se targue d'avoir associé toutes les sensibilités du parti. Pour Benoît Hamon, le projet socialiste, "à l'évidence, engage tous les candidats" qui concourront à la primaire.

Son adoption constitue également pour Martine Aubry une étape importante depuis sa prise du parti en 2008 et avant la primaire présidentielle. Une adhésion large la confortera après le succès du PS aux cantonales. Reste à savoir si le projet convaincra les Français.

source

Ouais... bon... rien de bien original... avec du vieux on ne peut que repriser, alors qu'il faudrait du neuf...
Je ne vois que des mesurettes, rien qui permette "le redressement de la France, de son poids et sa voix dans le monde"
« Modifié: 15 septembre 2011 à 20:47:04 par timbur »

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Parti Socialiste: Programme présidentiel
« Réponse #1 le: 03 avril 2011 à 19:14:07 »
"Sortir du nucléaire" aurait été bien..."sortir du tout nucléaire" ne veut rien dire.
(On n'est pas encore dans le tout-nucléaire, il nous reste quand même 20%)
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne Le sang coule

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5919
  • ANTICAPITALISTE ANTIFASCISTE
Re : Parti Socialiste: Programme présidentiel
« Réponse #2 le: 04 avril 2011 à 12:39:17 »
Citer
De la merde

Enfin. L'espoir renaît. Partout dans le pays, des millions de français jusqu'alors en proie au doute et eu tourment se mettent à relever la tête. Une lueur d'espoir, encore ténue, encore fragile mais bel et bien à nouveau là illumine leurs yeux épuisés. Une aube magnifique troue les ténèbres de nos temps, comme ces moment où des rayons de soleil écartent les sombres nuées et donnent une allure mystique à la plus laide zone industrielle. Oyez ! Oyez la Bonne Nouvelle ! Ils sont bien finis les mauvais jours et les funestes moments, elles sont rejetées dans le néant les cruelles angoisses et en vérité partout les méchants se mettent à trembler...

Le Parti Socialiste Dévoile Son Programme.

Avec des "propositions".

Comme :

"Ce programme présidentiel prévoit d'encadrer les salaires dans les entreprises où l'Etat est présent (...). Le salaire le plus élevé ne pourrait pas dépasser 20 fois le salaire le plus bas. Ce qui signifierait par exemple que Carlos Ghosn (Renault) et Henri Proglio (EDF) divisent par deux ou plus leurs salaires fixes".

Rendez-vous alors compte que le pauvre Carlos Ghosn ne toucherait plus par an que 4 petits et dérisoires et ridicules millions d'euros par an. Comment le pauvre homme peut-être seulement espérer s'en sortir ??? Heureusement pour lui, il pourra toujours se rattraper sur les stock-options pour faire bouillir la marmite mais quand on pense à sa pauvre famille...
Cette misère révolte, à la fin.
Non ?

Bon.
Nous serons miséricordieux et n'allons pas commenter une à une les minables réformettes que le Parti qui n'a plus de socialiste que le nom, et ce pour une raison fort simple : dans l'hypothèse d'une quelconque alternance, il n'est même pas certain que seulement la moitié serait appliquée. Voire le quart. Voir le dixième. Voire même une seule...

Nous allons plutôt nous pencher sur ce qu'il n y a pas. Ce sur qui est absent. Ce qui fait défaut. Parce ce que en l’occurrence, ce qui est le plus parlant n'est pas un pseudo-plein mais bel et bien un vrai vide.

Ce programme déjà nul et non-avenu parle t-il :


    * De revenir sur la scélérate réforme des retraites pour revenir aux 60 ans ?



Non.


    * De revenir sur les privatisations soit déjà effectuées - y compris par les "socialistes" - soit en cours ?



Non.


    * De même ne serait-ce qu'un tout petit peu de juste timidement dire aux banques que ça suffit à la fin et qu'il va falloir filer doux ?



Non.


    * De même ne serait-ce qu'un tout petit peu de juste timidement dire aux agences de notation d'aller se faire ?



Non.


    * De même ne serait-ce qu'un tout petit peu de juste timidement de ponctionner la finance prédatrice ?



Non.


    * D'exprimer à l'industrie pharmaceutique un certain agacement et lui signifier que la fête est finie ?



Non.


    * De dire aux exilés fiscaux qu'ils ont sacrément intérêt à ramener leur cul dans leur pays d'origine pour contribuer à l'effort collectif sinon ça va chier pour leurs gueules ?



Non.


    * De remettre en cause le Traite de Lisbonne ainsi que dans la foulée les caprices néolibéraux de l'Union Européenne ?



Non.


    * De menacer de prison ferme les vautours de la spéculation immobilière ?



Non.


    * De clairement signifier aux entreprises privées gavées de subventions publiques qu'ils ont intérêt à rendre la maille et fissa sinon on envoie le GIGN ?



Non.


    * De nationaliser pour créer des monopoles publics afin que d'en finir avec la gabegie du privé ?



Non.


    * De faire comprendre au MEDEF qu'ils ont vraiment intérêt à carrément moins la ramener et d'ailleurs fait péter tous les livres de comptes qu'on y regarde de plus près ?



Non.


    * De faire comprendre aux patrons tentés par de bonnes petites délocalisations sauvages qu'ils font ce qu'ils veulent, très bien, mais que quand ils verront débarquer l’armée pour confisquer tous leurs avoirs faudra pas pleurer, hein ?



Non.


    * De durcir et le plus cruellement possible les législations sur le harcèlement moral au travail afin que chefaillon tremble dans son coin ?



Non.


    * De pareillement durcir les législations sur les racismes, par exemple en promettant aux actes de violences homophobes, entre autres, de permettre à leurs auteurs d'explorer de nouvelles facettes de leur propre sexualité sous les douches de prisons ?



Non.


    * De régulariser massivement du sans-papier ?



Non.


    * De recruter à tour de bras de l'inspecteur du travail pour aller fourrer leur nez dans ces entreprises pour qui la précarité est devenue tellement naturelle qu'elle va complètement de soi ?



Non.


    * De nationaliser TF1 ?



Non.


    * De supprimer le bouclier fiscal ?



Non.

...

Ce programme. Ces "propositions". Ces...trucs, là, qu'Aubry nous présente comme l'acmé de la "modernité" sympa tournée vers l'avenir, vous savez ce que c'est ?
De la merde.
Voilà ce que c'est.
La même sempiternelle merde "socialiste" faite par des bourgeois déconnectés de la réalité qui écoutent des technocrates en train de se tripoter la nouille dans des think-tanks comme Terra Nova. Rien sur les salaires. Rien sur le pouvoir d'achat. Rien sur le racisme. Rien sur la Sécu. Rien rien et encore rien sur ce qui touche et préoccupe vraiment la population.

Et le vrai grand rien, le Rien définitif, c'est exactement ce qu'il y a à attendre du Parti "Socialiste".


CSP  :super:
Aboutd'nerf-iste

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4264
Re : Parti Socialiste: Programme présidentiel
« Réponse #3 le: 04 avril 2011 à 14:47:01 »
Le Sang  :fleur2: je vois que l'on a eu les mêmes lectures sensiblement au même moment : tu m'as devancée ; J'ai piqué une colère terrible ce matin . je vous ferai grâce des noms d'oiseau qui sont sortis de mon cerveau après la lecture du programme du P.S . Avouez qu'il faut être maso pour commencer sa journée par ce genre de chose . Je ne vais pas reprendre point par point ce qui vient d'être cité  précédemment . Tout d'abord parce que depuis ma tendre enfance j'ai toujours pensé que le socialisme était d'abord un projet de société avant que d'être un catalogue de solutions à la con contre un système tout aussi con .Le programme du P.S d'aujourd'hui semble avoir été écrit par le conseil de l'ordre des infirmiers . :diable:. Mitterrand aurait dit "après moi il n'y aura que des financiers et des comptables" il a omis de dire aussi que son parti deviendrait un ramassis de dames patronnesses qui organiseraient la distribution de l’infâme soupe impopulaire concoctée par les nouveaux notables de Bruxelles .

Martine Aubry veut s'adresser aux jeunes . Bien! et que leur propose t-elle ? des emplois  :mrgreen: ...et c'est là que je n'y tiens plus !on peut reprocher un tas de choses à Mitterand mais quand en 1980 il faisait campagne , les jeunes ils les faisaient rêver .Il ne leur parlait pas de boulot , il ne leur promettait pas des "emplois d'avenir" qui pourraient se définir aujourd'hui par une armée de réserve tenue à la solde des rentiers vautours ,ni de police de proximité ; non! rien de tout cela !  Il leur parlait de Culture , d'accès à la Culture , il leur parlait de liberté , de radios libres , d'accès au savoir . Mais quelle saloperie cette idée de vouloir faire bosser les jeunes , c'est une idée de droite dont se sont emparée les sociaux-démocrates , mais pas que ! les communistes y vont aussi de leur petit couplet sur le travail des jeunes ....Etre jeune , c'est pouvoir rêver , s'amuser , étudier , se remplir de Connaissance, se battre pour la Liberté ....pas de bosser pour un salaire de misère quand celui-ci existe ,pas de pointer à l'ANPE, pas d'avoir peur de son avenir et de se ronger les sangs pour ramasser une hypothétique miette concédée par les capitalistes . Je suis furax . :.je ne parlerai même pas du cv anonyme ...j'ai trop connu la honte de porter un nom qui provoquait le rejet et le ricanement pour défendre une énième idée de merde .Et si on veut parler de création d'emplois : c'est parce que Galilée a rêvé très fort qu'aujourd'hui il existe des astro-physiciens qui font bosser tout un tas d'ingénieurs , de scientifiques et autres techniciens .
"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

Hors ligne ElectricEye

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2933
Re : Parti Socialiste: Programme présidentiel
« Réponse #4 le: 04 avril 2011 à 16:41:12 »
Malheureusement syberia, les jeunes d'aujourd'hui ne sont pas tous comme LeSangCoule ni comme ceux des années 80. Ils veulent précisément ce que tu conchies : un emploi. En fait, ils veulent une vie heureuse, mais ne pensent pas qu'il soit possible de l'obtenir autrement que par "Cursus bien vendeur pour des gros cons de patrons pas foutu de s'ouvir à autre chose que leur propre culture --> stages (bien formateur ou bien merdique) --> Emploi de merde mais bon c'est pour acquérir de l'XP --> emploi voulu --> emploi voulu mais mieux car mieux payé --> emploi voulu mais je me suis fait licencié --> voiture maison chien --> retraite à 67 ans".

On matraque toujours les mêmes conneries à la télé que le jeune aujourd'hui ne pense pas qu'il soit possible de créer des alternatives qui rappellent pas "la Corée du nord lulz".

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Parti Socialiste: Programme présidentiel
« Réponse #5 le: 04 avril 2011 à 17:01:18 »
Eh, oui. De nos jours celui qu'on qualifie de "rêveur" est un jeune qui souhaite obtenir un boulot à la con, genre condamnation à perpet' dans une usine, mais où on est au moins payé à la fin du mois...ça n'existe plus.
Exactement le genre de situation qui horrifiait les générations précédentes !
À l'époque, les patrons cherchaient des salariés qui allaient rester longtemps...je me souviens d'un entretien d'embauche où j'avais échoué, le DRH m'avait sorti qu'il avait peur que je m'en aille "au bout de 3 ou 4 ans."

(Je me souviens de certains boulots merdiques où j'étais resté une heure, voir moins...)
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3166
Re : Parti Socialiste: Programme présidentiel
« Réponse #6 le: 04 avril 2011 à 18:03:46 »
un petit peu de lecture ?  :mrgreen:

 108 pages

http://www.marianne2.fr/docs/ProgrammePS_Marianne2.pdf
Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4264
Re : Parti Socialiste: Programme présidentiel
« Réponse #7 le: 04 avril 2011 à 18:44:26 »
Biliiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii...tu veux ma mort ? puisque c'est cela je ne mourrai pas toute seule :

page8 :"Dans le cadre d’un dialogue social revalorisé, de nouvelles
modalités d’application des 35 heures dans la fonction publique pourront être discutées. Il est
possible de perfectionner le dispositif en liant la rémunération au temps de travail et en adaptant le
temps de travail à la pénibilité des agents du service public, par exemple.
"....".dans un cadre d'un dialogue social revalorisé"....par qui ?la CFDT?

"en liant rémunération au temps de travail" ....blablabla ="travailler plus pour gagner ....."tout le monde connait la suite   :diable:

pour répondre à EE :fleur2:...dans chaque génération les révoltés ont toujours été minoritaires : la télé n'explique pas tout et je pense qu'il arrive une nouvelle génération qui ne s'en laisse pas compter .Ca fait 20 ans qu'ils voient leurs ainés galérer et ça commence à bouger ...ça passera peut-être par beaucoup de casse mais les jeunes qui ont grandi avec internet commencent à adhérer à un semblant de conscience politique , je fais confiance aux "vingtenaires"  :fleur2: :fleur2: :fleur2:


En attendant le P.S est en train de ressusciter sarko : on va encore s'en prendre pour 5 ans ...nico : inutile de foutre la planète à feu et à sang : pour remonter dans les sondages rien ne vaut que de sortir les contre-arguments pur jus de droite contre la mare  d'eau tiède que vient de nous sortir le P.S!
« Modifié: 04 avril 2011 à 18:49:52 par syberia3 »
"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3166
Re : Parti Socialiste: Programme présidentiel
« Réponse #8 le: 04 avril 2011 à 20:45:28 »
aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaarrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrggggggggggggggggggggg :pendu:

Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : Parti Socialiste: Programme présidentiel
« Réponse #9 le: 04 avril 2011 à 22:54:09 »
J'aime bien les questions très précises de CSP, genre:
 
Le PS propose-t-il, même vaguement, de faire quelque chose pour le bonheur de l'humanité?
-Non!
Propose-t-il, juste un petit peu, de guillotiner les salauds?
-Non!

 
(Oh! le scandale! :rougefache: etc.)

Excusez, je caricature juste un peu.

Sérieusement, vous attendiez un programme d'extrême-gauche? :mrgreen:
Comment voulez-vous qu'un parti qui a la vocation de rassembler ne reste pas un tant soit peu évasif sur son programme s'il veut se donner une chance de capter les voix du centre?
N'oublions pas qu'aux dernières élections, la somme des voix Ump + les voix divers droite + les voix FN font presque une majorité de droite dans ce pays, hélas! Le parti des mécontents est divisé entre FN et gauche.
Acceptons une dose minime de machiavélisme, quitte à corriger le PS à grands coups de bâton quand il le faudra. C'est le prix à payer pour se débarrasser du $arkozy. Après et seulement après, on aura une chance de changer vraiment les choses.

De là à dire que c'est du $arkozysme ressuscité, c'est peut-être un chouïa exagéré. Qu'est-ce que vous direz quand le PS renforcera dans son programme le tout libéral, à la demande sine qua non de son sauveur, j'ai nommé le gro grand DSK?  :mdr1:

OK! j'arrête... J'ai une fâcheuse tendance à jouer les avocats du diable... Je ne veux pas vous casser le moral.  :gene1:

D'où, en tous cas, l'intérêt à ce que le reste de la gauche (la gauche, quoi) ne brade rien de ses exigences et pèse de tout son poids pour mettre ses conditions dans la balance avant de soutenir le/la candidat(e) PS au 2e tour... notamment sur des points essentiels comme la retraite, par exemple.
« Modifié: 04 avril 2011 à 23:29:28 par sarkonique »
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4264
Re : Parti Socialiste: Programme présidentiel
« Réponse #10 le: 05 avril 2011 à 00:13:31 »
Non!je ne m'attendais pas à ce que le P.S nous ponde un programme d'extrême gauche ! non! j’espérais encore qu'il y ait des moreaux de socialisme dedans! la hausse des salaires me parait par exemple relever de cela ; de quoi est-il question à ce propos :"de l'amélioration du pouvoir d'achat"...et comment en selon M.A? : en taxant les revenus pétroliers(du sarkozysme pur jus!) , en subventionnant l'industrie et en créant des emplois d'avenir dans le secteur des énergies et attention attachez vos ceintures ! dixit en substance la secrétaire nationale du P.S:" les emplois des jeunes ne seront plus les mêmes ...il pourront par exemple relever de la formation dans le domaine du contrôle énergétique des habitations"...je viens de vendre ma maison et à cette occasion j'ai vu en quoi consistait ce fameux contrôle dont le prix varie entre 150 et 300 euros selon l'escroc , l'expert chargé du contrôle . Le contrôle de l'énergie est la nouvelle ressource subventionnée qui pourrait rapporter aussi gros que le traitement des poubelles . :mrgreen:Le relèvement des salaires :hou!hou :il fut un temps où c'est l'Etat qui l'imposait pour le privé comme pour le public !il n'y a rien de révolutionnaire , la dedans ,si?

Là où tu as raison Sarkonique et cela vient du coup contredire la première partie de ton post : la gauche , la vraie gauche doit peser de tout son poids pour que les socialistes changent le fusil d’épaule ....
"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

Hors ligne cervesia

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2380
Re : Parti Socialiste: Programme présidentiel
« Réponse #11 le: 05 avril 2011 à 01:21:55 »
la gauche une vraie gauche - je parle pas d'une gauche dskhanienne....-devrait tout de suite penser à réparer toutes les conneries de l'actuel mafia gouvernement  :rougefache:
restaurer tout de suite les emplois dans les hôpitaux, restaurer les droits de tous à l'accès aux soins et stopper toutes ces histoires de 'faut responsabiliser le malade' en le rackettant constamment!!! ( bien sur font toujours exprès d'être malades... :fache1:)
restaurer les tribunaux que la droite umpiste a fait sauter
rendre à l'éducation nationale tous les moyens dont on vient de la spolier
faire baisser les prix à commencer par celui des carburants :fache1:

augmenter non seulement les salaires mais aussi les minimas sociaux ! et qu'ils y fassent tous un stage aux minimas sociaux !
que tous ceux qui sont dans la merde ne s'entendent pas dire qu'ils n'ont plus qu'à crever ....

mal barré on est ....la gauche va probablement valider toutes les saloperies de la droite

on revient vite à la vieille formule 'élections, piège à cons' :fache1:
"Il n'y a point d'éloge flatteuse sans liberté de blâmer", Beaumarchais

 La neutralité favorise toujours l'oppresseur, jamais la victime. Le silence encourage le persécuteur, jamais le persécuté » (E. Wiesel).

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : Parti Socialiste: Programme présidentiel
« Réponse #12 le: 05 avril 2011 à 12:50:12 »
Citer
cela vient du coup contredire la première partie de ton post ...
.

Oui, il faut peser en fait dès le premier tour, tu as raison, Sybéria.  J'ai parlé trop vite... :gene4:
Bon. Reste les concurrents de gauche. Ils ne peuvent pas décemment soutenir une pareille resucée. Le PS joue sur du velours. Ne pas effaroucher d'un côté, ne pas décevoir de l'autre.

Un p'tit effort, Martine!  :fleur2: :Une rose digne de ce nom, quoi!  :mrgreen:

Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne ElectricEye

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2933
Re : Re : Parti Socialiste: Programme présidentiel
« Réponse #13 le: 05 avril 2011 à 18:22:46 »
page8 :"Dans le cadre d’un dialogue social revalorisé, de nouvelles
modalités d’application des 35 heures dans la fonction publique pourront être discutées. Il est
possible de perfectionner le dispositif en liant la rémunération au temps de travail et en adaptant le
temps de travail à la pénibilité des agents du service public, par exemple.
"....".dans un cadre d'un dialogue social revalorisé"....par qui ?la CFDT?

"en liant rémunération au temps de travail" ....blablabla ="travailler plus pour gagner ....."tout le monde connait la suite   :diable:


C'est marrant, c'est écrit à la voix passive, comme quand j'écris des propositions de projet de recherche : "Dans un cadre Bayésien, il est possible d'appliquer la méthode X pour ....", "Des approches basées sur Y peuvent être appliquées en ...."
On voit les mecs qui doutent pas du tout.

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4264
Re : Parti Socialiste: Programme présidentiel
« Réponse #14 le: 05 avril 2011 à 18:53:38 »
J"ai entendu Hollande ce matin ....le programme livré par Martine Aubry serait encore trop de promesses ...lui qui passe son temps à vouloir effacer de la mémoire le passage de Ségolène Royale trop à gauche à son goût revient sur le "donnant-donnant" . Il ne l'exprime pas de cette manière mais tout de même cela veut dire la même chose . Une allocation d'études pour les jeunes ...ça l'embête , alors il se pince le nez et hésite :"bon d'accord mais une allocation soumise à conditions de revenus et surtout qui fasse l'objet d'une contrepartie du type travaux d'intérêt général ou quelconque  service rendu à la nation".....et mais c'est quoi ce délire ? l'argent sort de sa poche ? tous les allègements fiscaux dont ont profité les patrons ont-ils été soumis à telles conditions ? mais quelle bande de pingres .  : :fache1:Un jeune qui étudie n'est-ce pas déjà un service rendu à la collectivité ?un gain en terme de sécurité sociale , d'investissement pour l'avenir , de sécurité tout court ? et de revenir sur la dette et sur la foi d'une croissance de 2,2...."l' Etat ne peut plus se permettre d'être généreux .....bref sous un masque flasque se cache un néo-libéral pur et dur ....." Qu'ils s'en aillent tous  :fache1:
"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

Hors ligne ElectricEye

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2933
Re : Parti Socialiste: Programme présidentiel
« Réponse #15 le: 05 avril 2011 à 18:55:41 »
Je crois que c'est clair : Hollande est de droite.

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : Parti Socialiste: Programme présidentiel
« Réponse #16 le: 05 avril 2011 à 19:18:02 »
Pour l'instant, on se bat pour courtiser à droite, au PS... Ou alors, on joue à qui ne fâchera pas DSK?  :mrgreen:

Je ne savais pas que Ségolène était considérée comme trop à gauche par son ex. C'est la meilleure!  :mdr1:
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4264
Re : Parti Socialiste: Programme présidentiel
« Réponse #17 le: 05 avril 2011 à 19:40:03 »
Je ne suis pas sûre que DSK soit le plus à droite ...enfin avec lui on le sait ....je n'aime pas écrire au clavier sinon je prendrais le temps de vous faire des heures sur  Martine et ses amis  à Bruxelles ... et très sincèrement  ce qui me fout en rogne c'est que ce programme est (volontairement?) une formidable machine à perdre . A gauche on ne votera pas pour ce truc au moins au premier tour et à droite ils voteront Fn ....donc résultat on se retapera sarko ...
"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

Hors ligne cervesia

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2380
Re : Re : Parti Socialiste: Programme présidentiel
« Réponse #18 le: 06 avril 2011 à 00:28:43 »
Pour l'instant, on se bat pour courtiser à droite, au PS... Ou alors, on joue à qui ne fâchera pas DSK?  :mrgreen:

Je ne savais pas que Ségolène était considérée comme trop à gauche par son ex. C'est la meilleure!  :mdr1:

il lui en veut encore parce qu'elle voulait toujours le coté gauche du le lit .... :mdr1:
"Il n'y a point d'éloge flatteuse sans liberté de blâmer", Beaumarchais

 La neutralité favorise toujours l'oppresseur, jamais la victime. Le silence encourage le persécuteur, jamais le persécuté » (E. Wiesel).

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
Re : Parti Socialiste: Programme présidentiel
« Réponse #19 le: 06 avril 2011 à 10:43:49 »
Citer
Immigration : le PS court derrière la droite

« Pour une politique juste et efficace en matière d’immigration, nous renforcerons la lutte contre les entrées illégales, nous fonderons les régularisations sur la base de critères clairs et transparents et nous créerons un contrat d’accueil et d’intégration en insistant sur la maîtrise de la langue et la compréhension des droits et des devoirs républicains. »

Si vous croyez voir dans la déclaration ci-dessus la moindre ressemblance avec le programme de l’UMP, vous vous trompez. C’est l’ambitieux programme du PS en matière d’immigration. Concession interne à la droite du parti ? Gage de fermeté, pour ne pas prêter le flanc aux accusations de laxisme ? Effet mécanique du glissement général de l’offre politique vers la droite auquel nous assistons depuis 20 ans ? Peur de s’aliéner les 40% ou 50% d’électeurs qui, d’après les sondages, jugent qu’il y a trop d’immigrés en France ? Quel que soit le prétendu réalisme qui a aligné le PS sur une telle position, il est voué à l’échec, y compris électoral. La seule position réaliste, en matière d’immigration, est de reconnaître qu’on n’empêchera jamais l’émigration. Que les politiques restrictives, dans ces conditions, n’auront jamais d’autre effet que de produire des sans-papiers. Que l’injonction faite aux migrants de prouver leur désir d’intégration est une insulte au courage et à la ténacité dont il faut faire preuve pour émigrer aujourd’hui. Qu’elle est d’un parfait cynisme quand on sait ce qu’est une vie sans papiers, livrée tout entière à la précarité, économique, médicale, conjugale. Qu’un critère de régularisation, fait pour être appliqué au cas-par-cas à des vies irréductibles aux catégories administratives, ne peut pas, par nature, être « clair et transparent ». Que l’immigration n’est pas un problème, ni d’ailleurs une solution, juste un fait à la fois têtu et ténu : 211 000 entrées d’étrangers en 2008 d’après l’INED, dont 72 000 Européens, soit une part bien maigre, on en conviendra, de la misère du monde. Que si vraiment l’on craint la présence des migrants, la meilleure manière de favoriser leur retour est de leur laisser la liberté de circuler, comme l’ont montré les Polonais venus en, puis repartis de Grande-Bretagne. Que le droit d’être ici ou là ne saurait être conditionné au hasard de la naissance. Et qu’on ne gagne pas une élection en mimant les bassesses de l’adversaire. D’un parti qui prétend gouverner, on attend qu’il prouve son intelligence, c’est-à-dire qu’il en prête à ses électeurs. Du PS en un mot, on aimerait bien qu’il arrête de nous prendre pour des cons xénophobes.

http://www.vacarme.org/article2013.html


Hors ligne timbur

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 13020
Re : Parti Socialiste: Programme présidentiel
« Réponse #20 le: 06 avril 2011 à 11:27:26 »
Ce programme est celui d'un parti qui a clairement considéré qu'il valait mieux rassurer l'électeur de droite plutôt qu'enthousiasmer l'électeur de gauche.

Cela peut-il être judicieux d'un point de vue électoraliste, je n'en sais rien. Mais ça n'a pas beaucoup réussi à Jospin.
___________________________________________________________________________________________________________________________________
Frondiste : Néologisme timburien. Désigne tout élu à la députation remplissant la double condition d'être de gauche et du parti socialiste.

Hors ligne manon278008

  • Sarkophobe
  • Messages: 286
Re : Parti Socialiste: Programme présidentiel
« Réponse #21 le: 06 avril 2011 à 12:12:50 »
En tout cas, ça fout les boules et pas forcément là où elles devraient être ! oups !

2002...2012...Tout mais pas ça !
:pleur4:  :berk1:
Never again :fache1: :fache1: :fache1:
anon278008...manon278008...c'est kikiff bourricot ! J'adore les ti zanes !
....(à la menthe de préférence !)

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3166
Re : Re : Parti Socialiste: Programme présidentiel
« Réponse #22 le: 06 avril 2011 à 12:41:40 »
Ce programme est celui d'un parti qui a clairement considéré qu'il valait mieux rassurer l'électeur de droite plutôt qu'enthousiasmer l'électeur de gauche.

Cela peut-il être judicieux d'un point de vue électoraliste, je n'en sais rien. Mais ça n'a pas beaucoup réussi à Jospin.

bien vu  :super:

C’est pour flatter les gc, ceusse qui votent la Pen parce qu’ils en ont marre de payer pour les autres ( chômeurs, rmistes, et autres allocataires de droit) mais qui voudraient qu’en République, ils ne sont pas une contradiction près, que seuls les Français bien de chez nous, touchent des allocs.

Résultats des courses, ils voteront Le PEN parce qu’il est préférable de voter pour l’originale que pour la copie de la copie  et aussi parce que  Strauss- Kahn est juif.

Je sais c’est du brutal, mais c’est de la pensée vraie de vrai, pêchée à la source de l’électeur FN qui peuple mon voisinage. :grrr:
« Modifié: 06 avril 2011 à 14:01:45 par bili »
Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Parti Socialiste: Programme présidentiel
« Réponse #23 le: 06 avril 2011 à 12:55:46 »
Est-ce vraiment utile d'avoir des projets bien définis dans un "monde en constant changement ?"
Le seul projet de l'UMP, de leurs propres dires, faire réélire NS. Tu parles d'un projet...

Même si le projet du PS manque d'ambition, avec eux, même avec DSK, il est permis d'avoir un petit espoir qu'on puisse leur faire entendre la raison, (à la différence de NS et acolytes qui s'entêtent à avoir raison, surtout quand ils ont tort, et qui ne consultent jamais personne, même entre eux.)

"DSK=Sarko+Valium," une rengaine qu'on risque d'entendre d'ici peu. Pas tout à fait vrai, malgré tout, et c'est faire peu d'état d'un parlement digne de ce nom, et (ose-t-on l'espérer) les ministres choisis pour leurs compétences.

DSK n'est pas mon candidat préféré, loin de là, mais il va peut-être falloir se faire une raison.
La question DSK/juif, on a déjà commencé à tourner autour, v. Christian Jacob, qui n'a de chrétien que son prénom. (Hommage posthume à Georges Frêche)
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne sarkome

  • Smart Citoyen Incurable
  • Messages: 10521
Re : Parti Socialiste: Programme présidentiel
« Réponse #24 le: 06 avril 2011 à 13:08:16 »
Citer
La question DSK/juif, on a déjà commencé à tourner autour
Je crois qu'on n'insistera jamais assez sur ce critère.
Voter pour un homme qui, "chaque matin, se demande ce qu'il pourra faire pour aider Israel", c'est élire un homme qui s'opposera à la création de l'Etat Palestinien, qui fermera les yeux sur les Droits de l'homme, la ségrégation, l'apartheid...

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3166
Re : Parti Socialiste: Programme présidentiel
« Réponse #25 le: 06 avril 2011 à 13:33:48 »
c'est bien pour ça,entre autres,que je ne voterai pas DSK, mais pas parce qu'il est juif.
« Modifié: 06 avril 2011 à 17:03:22 par bili »
Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne Le sang coule

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5919
  • ANTICAPITALISTE ANTIFASCISTE
Re : Parti Socialiste: Programme présidentiel
« Réponse #26 le: 06 avril 2011 à 13:40:30 »
bili : +1 :fleur2:

Sarkome, dans ce cas on s'en fout qu'il soit juif, c'est plutôt le fait qu'il soit sioniste qu'il faut condamner.
(il y'a des athées sionistes, et des juifs anti-sionnistes !!!)  :merci:

Pour DSK, la diète drastique imposé aux peuples à travers le FMI, pour sauver les fesses des banques, grands patrons et autres spectres du capitalisme, me suffit amplement pour lui dédier un majeur levé, et certainement pas mon bulletin de vote. :pasdrole:

Mais il me semble qu'on s'éloigne du sujet, il y'a un fil sur dsk. :super:
Aboutd'nerf-iste

Hors ligne cervesia

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2380
Re : Parti Socialiste: Programme présidentiel
« Réponse #27 le: 06 avril 2011 à 14:56:49 »
ben non on ne s'éloigne pas du sujet dsk il est bien du ps non ??? non !!!!
"Il n'y a point d'éloge flatteuse sans liberté de blâmer", Beaumarchais

 La neutralité favorise toujours l'oppresseur, jamais la victime. Le silence encourage le persécuteur, jamais le persécuté » (E. Wiesel).

Hors ligne sarkome

  • Smart Citoyen Incurable
  • Messages: 10521
Re : Parti Socialiste: Programme présidentiel
« Réponse #28 le: 06 avril 2011 à 15:09:55 »
Citer
Sarkome, dans ce cas on s'en fout qu'il soit juif,
Vous avez raison, on s'en fout qu'il soit juif.
Quoique....
Il a, de droit, la double nationalité....
Et cela devrait être un critère rédhibitoire à la candidature suprême.
En cas de dilemme, comment être sûr qu'il penchera vers la préférence nationale ?
Comment être sûr, lorsqu'il s'agira de pourvoir aux postes-clef de l'Etat, qu'il choisira en toute indépendance ?

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Parti Socialiste: Programme présidentiel
« Réponse #29 le: 06 avril 2011 à 15:15:55 »
Dès qu'on utilise le mot "sioniste" je commence à me méfier.
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne Le sang coule

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5919
  • ANTICAPITALISTE ANTIFASCISTE
Re : Parti Socialiste: Programme présidentiel
« Réponse #30 le: 06 avril 2011 à 15:41:03 »
Sarkome :fleur2:, ok, merci pour la précision, ta phrase m'a fait un peu peur.  :gene:
Mais je persiste à vouloir différencier le fait de croire en une une religion (être juif) et le fait de se sentir (même à moitié) un citoyen israélien. Par égard pour les juifs qui n'ont de cesse de dénoncer les exactions commises par Israel. :merci: (ils ne passent pas dans les médias, ne sont pas blindés de thunes, mais existent bel et bien !)

"Sacré" oblomov ! (enfin, façon de parler).
Non, le fil est, sur le PROGRAMME du PS pour 2012, comme Sarkome l'a précisé avec pertinence au début du fil. Mais bon, je ne suis pas modo, j'essayais juste de recentrer le sujet. :merci:

Et tu as peut-être raison pour sioniste.
Remplace par colonialiste.
C'est plus consensuel comme terme :mrgreen:, et le sionisme est un colonialisme.

Citer
mardi 5 avril 2011 à 20:08
En Tout Petits Caractères
par Sébastien Fontenelle


Toujours, dans les contrats-types où de pressant(e)s VRP te disent, et maintenant, paraphez là, et là, et là, et signez là, merci : l’arnaque est dans les alinéas de fin, en si petits caractères que tu les lis pas, tu paraphes, tu signes, et c’est seulement quand tu te pètes la jambe que tu découvres, marri(e), que t’es couvert pour tout un tas de trucs, mais pas - c’est con - pour le pétage de jambe. ... Lire la suite


Pour en revenir au programme réchauffé du ps donc :bigtong:, l'article de S.Fontenelle d'hier !  :super:
« Modifié: 06 avril 2011 à 15:47:40 par Le sang coule »
Aboutd'nerf-iste

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Parti Socialiste: Programme présidentiel
« Réponse #31 le: 06 avril 2011 à 16:58:45 »
Ça me fait surtout penser à Dieudonné ou ????????? ???????? ???????? (Protocole des Sages de Sion)
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne Le sang coule

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5919
  • ANTICAPITALISTE ANTIFASCISTE
Re : Parti Socialiste: Programme présidentiel
« Réponse #32 le: 06 avril 2011 à 17:24:59 »
Je ne relèverai ni l'outrage, ni l'absurde de la comparaison. :naah:

Encore une jolie proposition que voilà ...
Citer
Pour améliorer la sécurité des Français et la tranquillité publique, nous renforcerons les moyens de la police, de la gendarmerie, notamment en créant 10 000 postes de gendarmes et de policiers de proximité. Pour une justice plus efficace, nous procéderons au rattrapage des moyens. Nous fixerons l’objectif que chaque acte de délinquance trouve une réponse immédiate, juste et proportionnée.

Du P.S, je n'attendais pas une suppression de le police actuelle  :mrgreen:, mais au minimum une phrase sur les causes de la délinquance et un moyen d'y remédier (pauvreté, exclusion, chômage...). Et puis, je ne vois pas où est écrit qu'on va renforcer non pas la répression, mais la prévention, et pas seulement avec des flics de proximité, mais avec plus de travailleurs sociaux pour accompagner les familles, les ados etc...

Enfin, je dois encore croire au père noel !  :triste1:
Aboutd'nerf-iste

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : Parti Socialiste: Programme présidentiel
« Réponse #33 le: 06 avril 2011 à 20:56:44 »
Citer
« Pour une politique juste et efficace en matière d’immigration, nous renforcerons la lutte contre les entrées illégales, nous fonderons les régularisations sur la base de critères clairs et transparents et nous créerons un contrat d’accueil et d’intégration en insistant sur la maîtrise de la langue et la compréhension des droits et des devoirs républicains. »

Ce qui choque ici, c'est l'idée de lutte contre "l'entrée illégale". Les termes en eux-mêmes ne sont pas choquants, puisque l'illégalité... est à combattre. Mais si les termes sont les mêmes peu ou prou que ceux de l'Ump, on sait que l'Ump les utilisait pour minorer le pire: expulsions massives, quota fixé d'avance, etc. Si le PS n'a pas d'autres termes, c'est en partie parce que la droite les a édulcorés. C'était un de ses objectifs secrets: brouiller les pistes, désinformer sur les véritables intentions pour rester dans la lettre de la légalité la plus banale.

Reste à savoir de quelle manière le PS entend "lutter contre les entrées illégales". Toute la différence sera là.

Tant que je ne sais pas comment on fera, je ne peux pas juger. Maintenant, on peut aussi écrire: "tout le monde et en particulier les plus nécessiteux seront bienvenus sur notre territoire". Moi, je veux bien. C'est juste un peu utopique, mais chiche! J'aimerais juste que tous les pays de richards en fassent autant, sinon, c'est le PNB dans l'eau. Moi, je veux bien que le PNB pique du nez, mais alors, que le monde entier fasse de même: je n'ai pas envie que ce pays devienne une Grèce bis ou une annexe des banquiers américains ou chinois qui nous tiendraient à merci.

Où je veux en venir, c'est que pour l'instant, j'entends crier "C'est de la merde!" à propos d'un programme dont on n'a que de grandes lignes très évasives.

Ce qui me gêne: que je n'en sache pas plus, que les "socialistes" ne clarifient pas plus leurs termes (ils risquent de le payer cher, parce qu'alors: à quoi bon refuser la droite?) et qu'on déverse des tonnes d'injures sur des lignes qui ne signifient pas grand chose, alors qu'il y a malgré tout l'espoir que ces grandes lignes peu convaincantes soient concrétisées par des mesures autrement plus humaines que celles d'un Hortefeux... Il faut exiger, par exemple, qu'il n'y ait pas de reconduite aux frontières, que parallèlement à l'enseignement de la langue d'accueil, il y ait aussi enseignement de la culture d'origine, etc.

Où voyez-vous que les lignes de ce programme en sous-entendent le refus? Je ne sais peut-être pas lire? Eclairez ma lanterne!
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne cervesia

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2380
Re : Re : Parti Socialiste: Programme présidentiel
« Réponse #34 le: 06 avril 2011 à 23:01:01 »

Il a, de droit, la double nationalité....
Et cela devrait être un critère rédhibitoire à la candidature suprême.
En cas de dilemme, comment être sûr qu'il penchera vers la préférence nationale ?
Comment être sûr, lorsqu'il s'agira de pourvoir aux postes-clef de l'Etat, qu'il choisira en toute indépendance ?

 y a comme une kouille dans le pâté là ......a mon humble avis ça devrait pas être permis .....
« Modifié: 07 avril 2011 à 04:19:15 par timbur »
"Il n'y a point d'éloge flatteuse sans liberté de blâmer", Beaumarchais

 La neutralité favorise toujours l'oppresseur, jamais la victime. Le silence encourage le persécuteur, jamais le persécuté » (E. Wiesel).

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Parti Socialiste: Programme présidentiel
« Réponse #35 le: 06 avril 2011 à 23:38:23 »
Entrée légale/illégale, c'est problématique pour la droite, mais elle a trouvé la parade.
Théoriquement chaque illegal devrait être expulsé, mais on a besoin d'un certain nombre pour l'hôtellerie, BTP.
 Ils ne coûtent pas cher, ils ferment leurs gueules, on les vire quand on veut.

D'un autre côté, on ne veut pas que tous ces bougnoules viennent nous envahir, piquer nos allocs etc.
Alors on a inventé le système des quotas de reconduite à la frontière/expulsion, modulables selon les besoins en main d'oeuvre kleenex et le besoin de virer quelques uns pour donner l'impression d'y agir.

La loi dit que tout immigré illégal doit être expulsé, mais on les relâche dans la nature, théoriquement sans le droit de travailler.
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : Parti Socialiste: Programme présidentiel
« Réponse #36 le: 07 avril 2011 à 21:32:19 »
Bon pour le PS, ça: Guéant creuse l'écart sur le sujet de l'immigration: lisez.
Moins bon: du coup, les propositions du PS peuvent tranquillement rester dans le flou, elles paraîtront forcément plus républicaines à peu de frais...  :pasdrole:
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Parti Socialiste: Programme présidentiel
« Réponse #37 le: 07 avril 2011 à 21:57:55 »
Citer
les propositions du PS peuvent tranquillement rester dans le flou
Ce n'est pas si mal, est-ce qu'on est vraiment obliger de tout vouloir changer ? Ne rien faire est souvent la meilleure idée.
"L'ennemi du bien...." comme dit Frédérique Lefebvre.
Pour commencer il va falloir défaire tout le mal que les Sarkozystes ont fait ; maintenant on peut le dire, l'Antisarkozysme est suffisant pour construire un programme.
D'ailleurs l'antisarkozysme est devenu un sine qua non de tout parti politique.
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne sarkome

  • Smart Citoyen Incurable
  • Messages: 10521
Re : Parti Socialiste: Programme présidentiel
« Réponse #38 le: 08 avril 2011 à 21:40:34 »
Commentaires de J-L Mélenchon sur le programme du PS.

Du programme socialiste le Parti de gauche a dit qu’il n’était « ni socialiste, ni réaliste ». Mais le journal « les Echos » et la presse économique sans compter « Le Monde » et « Libération », ont souligné qu’il s’agit d’un programme bien « ancré à gauche ». A la précédente étape de la rédaction du projet socialiste, la droite n’avait pas hésité à dire qu’il s’agissait d’un « retour à 1981 ». Cette fois-ci ne peut-on dire qu’il s’agit d’un retour à la révolution bolchévique ? Il le faudrait pour que chacun tienne sa place dans le jeu de rôle. De toute façon personne ne risque rien à raconter n’importe quoi. Car personne n’a de mémoire, personne ne compare à rien, personne ne tient compte d’aucun évènement récent. Tout est dans l’affiche. Quelques exemples.

Mémoire ? Allons bon, quoi encore ? Question : pourquoi faire moins qu’hier quand on veut faire plus ? C'est ce qu'explique un des rédacteurs du projet socialiste, le secrétaire national à l'économie du PS Michel Sapin, cité par l'Humanité : "les Français savent très bien qu'on ne peut pas promettre autant aujourd'hui qu'en 2007 et encore moins qu'en 2002." Exemple. Le programme de Jospin prévoyait 700 000 emplois jeunes dont 300 000 dans le privé. Il n’en réalisa « que » 350 000 dans le public. Dès lors, comment une priorité donnée à la jeunesse, à supposer que cette mesure y corresponde, conduit à proposer 50 000 emplois de moins que ce qui fut fait il y a dix ans et 400 000 de moins que ce qui fut promis alors ? Comparaison. Le Parti de Gauche propose le salaire maximum de un à vingt dans toutes les entreprises, depuis deux ans. A toutes les occasions j’en rappelle l’idée dans les médias qui m’accueillent. Le PS la reprend. Fort bien. Du coup toute la presse chiffre la mesure et cherche des exemples. C’est bon pour nous. Le mot d’ordre avancera dans les esprits. Les socialistes ne pourront plus s’en dégager. Et qui boit la mer doit aussi digérer les poissons. Mais pourquoi le PS réserve-t-il cette mesure aux seules entreprises où l’Etat est actionnaire ? Pourquoi pas à toutes les autres ? En quoi le scandale des sur-rémunérations et son impact global sur le partage de la richesse produite en entreprise est-il limité aux seules entreprises semi publiques ?

Pour nous, avec le salaire maximum, la question posée n’est pas de punir ou de stigmatiser en faisant des exemples. Il est question d’organiser un  nouveau modèle de partage de la richesse et un  nouveau modèle vertueux de ce partage dans chaque entreprise. Cet objectif n’est pas servi avec une mesure qui ne s’appliquerait qu’à 57 entreprises sur les 3 millions que compte le pays et qui n’emploient que 7 % du total des salariés. Comment accepter que sous un gouvernement de gauche 93 % des salariés continuent de travailler dans des entreprises soumises à l'arbitraire patronal en matière de hauts salaires ? En quoi cette discrimination est-elle socialiste ?

Pourquoi le PS renonce-t-il à augmenter le SMIC ? Qu’est-ce que ce simple "rattrapage du SMIC que la droite a déconnecté de la hausse des prix". Il ne s'agit donc pas d'une augmentation véritable du pouvoir d'achat du SMIC au-delà de l'inflation ? C'est un double recul pour le PS. Encore une question de mémoire. D’abord par rapport au texte issu de sa convention thématique de 2010 sur le "nouveau modèle de développement". Celui-ci prévoyait « la revalorisation du SMIC » comme « levier fort ». Le recul est encore plus important par rapport au projet socialiste pour 2007 qui affirmait : « nous porterons le SMIC au moins à 1500 Euros bruts le plus tôt possible dans la législature ». Mais qui se souvient de quoi que ce soit ? Pas les médias qui traitent de ce programme en tous cas. Ils n’ont rien vu, rien comparé.

Pourquoi le texte du programme du PS est-il si timide sur la précarité ? Pourquoi se contente-t-il d’une simple modulation des exonérations de cotisations en cas de "recours abusif aux contrats précaires". C’est combien un recours «abusif » ? Qui l’évalue ? Avec cette mesure les entreprises pourront continuer à développer la précarité en payant un peu plus ! Et rien n'est prévu non plus pour les 800 000 précaires de la fonction publique. Ils ne sont pas abusifs ceux-là ? Là encore le programme du PS est en recul par rapport au projet socialiste pour 2007. Celui-ci affirmait beaucoup plus clairement son opposition à la précarité : « Pour lutter contre la précarité, nous réaffirmerons la primauté du CDI sur toute autre forme de contrat de travail. »

Ça ne s’arrange pas avec la question des licenciements boursiers. Le nouveau programme donne moins que la loi Jospin en 2002 dite de « modernisation sociale ». Le PS propose en effet seulement de "renchérir" les licenciements boursiers. Mais sans les interdire, ni donner aux salariés de nouveaux moyens pour reprendre leur entreprise en coopérative.
De même, il n’y a rien sur le temps de travail. Le PS se contente d'annuler la défiscalisation des heures supplémentaires. Mais sans revenir sur les mesures de la droite qui flexibilisent le temps de travail. Le projet PS ne comporte par exemple aucune mesure contre le temps partiel contraint, les horaires fractionnés et autres. Le silence du PS sur la réduction du temps de travail est là encore un double recul. Le texte issu de la convention nationale organisée en 2010 proposait de « revenir sur les dispositifs ayant dégradé les 35h et sur la remise en cause du repos dominical ». Et le projet socialiste pour 2007 prévoyait d’aller plus loin encore: « Nous relancerons la négociation sur le temps de travail, pour étendre le bénéfice des 35 heures, avec création d’emplois, à tous les salariés. Si la négociation n’aboutit pas, la loi interviendra. »

Ce qui ne me parait pas réaliste, c’est que le PS déduise de l’injection de 25 milliards de dépenses nouvelles une croissance de 2,5% de la richesse produite. Comment cela se fera-t-il ? Alors même que le pacte de compétitivité adopté par l’Union Européenne ne donnera aucun entrainement venant de l’extérieur ? Ce qui ne me parait pas réaliste c’est ce que le programme du PS ne dise mot de ce que ferait un gouvernement PS si, au vu de son programme les agences de notations s’attaquaient à notre pays et si le système bancaire l’attaquait ! Nous avons procédé à l’inverse en commençant nos travaux sur notre programme par le forum « gouverner face aux banques ». Croire que la question ne se posera pas dans la nouvelle Europe du pacte de compétitivité et du FMI est un angélisme au dessus des moyens de notre pays. Surtout quand on annonce une croissance à 2,5% que les narquois diront peu probable dans ce contexte et avec ce programme.

Ce qui n’est pas réaliste non plus c’est de promettre toutes sortes de choses qui ne sont pas autorisées par le traité de Lisbonne. Et comme le programme du PS ne propose aucune remise en cause du cadre actuel de l'Union européenne ces propositions sur l'Europe n'ont donc aucune crédibilité. Humour de situation, le PS propose de "changer d'Europe". Sympa. C’était le titre des listes du Front de Gauche pour les élections européennes de 2009 …  Récapitulons ces impossibilités :
Il y a d’abord cet "emprunts européens pour financer les investissements du futur". Une idée nouvelle proposée par Jacques Delors il y a quinze ans. Mais le traité impose au budget européen d’être équilibré (article 310 TFUE). La création de nouvelles ressources propres de l’Union serait soumise à l’unanimité à 27 du Conseil puis à la ratification dans chaque État (article 311 TFUE) ! On a vu comment cela s’est passé pour mettre en place le fond de stabilisation financière face à la crise. Aucun gouvernement social démocrate n’en a profité pour proposer un tel emprunt.

Le programme du PS propose également une "taxation des transactions financières au sein de l'Union". Bon pourquoi pas. Mais cette proposition est contradictoire avec l'article 63 TFUE qui dit : « toutes les restrictions aux mouvements de capitaux entre les États membres et entre les États membres et les pays tiers sont interdites. » Une taxation étant clairement considérée par l'UE comme une restriction, elle est impossible sans remettre en cause les traités. Même situation pour cette "augmentation des droits de douane au niveau européen sur les produits ne respectant pas les normes internationales en matière sociale, sanitaire ou environnementale." Le traité de Lisbonne ne permet aucune restriction au libre échange et prône « la suppression des obstacles au commerce international » (article 21 TUE et 206 TFUE). Le Traité affirme même que l’Europe doit non seulement contribuer à la « suppression des restrictions aux échanges » mais aussi « aux investissements directs étrangers, ainsi qu’à la réduction des barrières douanières et autres ». « Et autres » : cela veut dire qu’il est impossible d’imposer des règles sociales ou écologiques aux importations et aux investissements étrangers. Cette proposition du PS est d'autant plus impraticable à mettre en œuvre sans changement institutionnel que la politique commerciale est une politique exclusive de l’Union sur laquelle la Commission a la haute main. Et que penser de cette idée de l’"adoption d'une assiette commune et d'un taux minimal de l'impôt sur les sociétés". Qu’est ce que ce taux minimal ? Ce n’est pas le même pour tous ? C’est juste un seuil en dessous duquel on ne pourrait aller ? Donc le dumping continuerait au-delà ? Comment cette mesure s’articule-t-elle avec la différenciation des taux prévue par ailleurs selon qu’une entreprise réinvestit ou distribue ses bénéfices ? Quoiqu’il en soit, rapportée a l’échelle de l’Europe, cette idée d’un tel taux commun est rendue impossible par le traité de Lisbonne, aux articles 113 et 114 TFUE qui exigent l'unanimité des 27 pour toute mesure dans ce domaine et rendent impraticable l’harmonisation fiscale.

Je me suis arrêté sur une mesure particulière. Celle qui concerne l’énergie. Certes il n’est rien dit à ce sujet sur la place du nucléaire en Europe. Pourtant nous sommes la région la plus nucléarisée du monde avec cinquante huit réacteurs. Sans doute ce silence est-il à mettre en rapport avec la timidité du programme sur ce sujet en France même. Élevé au niveau européen cela donne la rédaction suivante. "Donnons vie aux coopérations renforcées, proposons les contours d'un groupe pionnier adossé à la France et à l'Allemagne, autour d'objectifs précis"" … construction avec les pays qui le voudront, dons le cadre d'une coopération renforcée permise par les traités actuels d'une communauté européenne des énergies ". Donc il s’agit bien d’agir dans le cadre du traité existant. C’est écrit en toutes lettres. Mais alors le texte du PS ignore visiblement le contenu précis de ce traité. Il fait comme s’il suffisait de le décider pour que cela se fasse. Ce n’est pas du tout le cas. En effet celui-ci conditionne le lancement d’une coopération renforcée à l’accord de la Commission européenne. Celle-ci est libre de l’accepter ou pas. Puis après cela il faut encore réunir l’unanimité des 27 pays au Conseil pour l’autoriser. C’est l’article 329 TFUE. Une coopération renforcée n’est enfin possible qu’avec au moins 9 États participants. Et encore tout ceci n’est-il possible que dans le mandat explicite de « réaliser des objectifs de l’Union ». Il se trouve que développer un service public de l’énergie n’en fait pas partie. Ajoutons que ces coopérations renforcées ne doivent créer aucune distorsion de concurrence. C’est l’article 20 TUE. Toutes ces conditions rendent donc d’un intérêt très limité et d’une faisabilité encore plus aléatoire une coopération renforcée dans ce domaine de l’énergie. Et tout autant pour "poursuivre des objectifs pionniers" par rapport à ce que fait aujourd'hui l'Union Européenne ! Bref ce survol permet de comprendre que dans le domaine même qu’évoque le texte du programme du PS, c'est-à-dire l’action au niveau européen, les propositions ne sont tout simplement pas réalisables. A moins de remettre en cause le carcan du traité et de réclamer des mesures d’opt-out pour la France. Mais là, c’est ce que réclame le programme partagé du Front de Gauche. La cohérence est de son côté.

Le sentiment de travail vite et mal bouclé que laissent de telles approximations se confirme quand on découvre quelques bourdes particulièrement mal venues. Ainsi de cette étrange référence au "pays millénaire" que serait la France. Ce vocabulaire est étranger à la culture républicaine du socialisme français. Il correspond au contraire à la conception sarkozyste d'une continuité française remontant à Clovis. La France de l’an 1010 ! Ca va pas la tête ? Pour la gauche au contraire, c'est la rupture révolutionnaire qui fait sens et pas une continuité mythique et millénaire depuis l'ancien régime. Mais ce n’est pas le pire.
C’est à propos d’immigration que le PS déraille totalement. Il n’hésite pas à proposer pour les immigrés "un contrat d'accueil et d'intégration, en faisant porter un effort majeur sur la maîtrise de la langue et la compréhension des droits et devoirs républicains". On se pince ! Cauchemar ! En effet ce contrat existe déjà. Et il porte d'ailleurs très exactement le même nom de "contrat d'accueil et d'intégration" ! Il a été créé par la loi Sarkozy sur l'immigration du 24 juillet 2006. Son objet est d'ailleurs aussi le même puisqu'il porte principalement sur l'apprentissage de la langue et le respect de droits et devoirs. Pour savoir ce qu’il faut en penser je renvoie notamment à la critique qu’avait alors exprimée les groupes parlementaires socialistes notamment celui du Sénat où je me trouvais alors.

N’empêche, il me faut le temps d’arpenter tout le texte du PS et celui de lire ce que les commissions et groupes du Parti de gauche analyseront. Car ce n’est pas rien que ce document. C’est à partir de lui que nous pouvons commencer le débat public à gauche. Un débat sans procès d’intention et sans a priori. Une discussion rationnelle qui s’appuie sur des faits et des comparaisons de programme à programme. De telle sorte que le suffrage populaire fixe le centre de gravité de l’action de gauche. A condition bien sûr que le texte soit stable et non remis en cause sans cesse. Ainsi la présentation par Jérome Cahuzac d’un autre plan de réforme des finances publiques le jour de l’annonce du programme du PS lui-même n’augure guère de cette stabilité. Ni l’information selon laquelle ce serait là une "boite à outils"  dans laquelle chaque candidat à la primaire viendrait « prendre selon ses besoins » et « fixer ses priorités ».

Hors ligne sarkome

  • Smart Citoyen Incurable
  • Messages: 10521
Re : Parti Socialiste: Programme présidentiel
« Réponse #39 le: 10 avril 2011 à 16:18:49 »
Citer
Commentaires de J-P Chevènement sur le programme du P.S

Chevènement "doute de la faisabilité" du projet socialiste pour 2012
Le président d'honneur du MRC estime que le PS sera contraint de suivre la même politique de rigueur budgétaire que Sarkozy.
Jean-Pierre Chevènement reproche notamment au PS de ne jamais aborder la question de la monnaie unique dans son projet pour 2012.

Le président d'honneur du Mouvement républicain et citoyen (MRC) Jean-Pierre Chevènement a déclaré, dimanche, dans un entretien au Parisien qu'il "doutait" de "la faisabilité d'ensemble" du projet du PS pour 2012, auquel il reproche notamment de ne "pas parler de l'euro". "Je doute de la faisabilité d'ensemble de ce projet. Si le PS veut réduire la dette publique dès 2014, il devra suivre la même politique de rigueur budgétaire que celle de Nicolas Sarkozy et oublier ses promesses de recrutement de policiers, de gendarmes, d'enseignants...", dit-il.

"Grosse lacune" du programme, selon lui : "Il ne parle pas de la monnaie unique, dont le niveau surévalué écrase notre compétitivité et plombe notre croissance. Au moins, Ségolène Royal, en 2007, promettait de réformer les missions de la BCE pour ajouter à la lutte contre l'inflation le souci de la croissance et de l'emploi. Là, disparu !" déplore-t-il. "Le PS reste prisonnier du logiciel néolibéral. Je ne vois aucune remise en cause, alors que les socialistes et la droite depuis 25 ans nous ont enfoncés dans l'ornière", ajoute l'ancien candidat à la présidentielle de 2002

-20110410]source

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Parti Socialiste: Programme présidentiel
« Réponse #40 le: 10 avril 2011 à 17:15:23 »
Le Ché va se déclarer candidat ? 

Et Mme Toubira ?  :pendu:
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4264
Re : Parti Socialiste: Programme présidentiel
« Réponse #41 le: 10 avril 2011 à 18:19:43 »
Merci Sarkome  :merci: pour la publication des commentaires de J.L Mélenchon qui ne prend pas les électeurs pour des ânes . En effet le programme du P.S est proposé à maxima pour les candidats des primaires et donc ce qui est déjà considéré comme un programme ancré trop à gauche va se voir subir une inflexion encore plus néolibérale que ce qui est déjà proposé .Il faut résister à cela en affutant nos arguments au sein  des partis de la vraie gauche .
"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

Hors ligne sven

  • Neutre
  • Sarkophobe
  • Messages: 653
Re : Re : Parti Socialiste: Programme présidentiel
« Réponse #42 le: 11 avril 2011 à 09:38:38 »
La loi dit que tout immigré illégal doit être expulsé, mais on les relâche dans la nature, théoriquement sans le droit de travailler.

Oui mais l'expulsion n'est pas systématique dans le sens ou la loi laisse à la personne un délai pour quitter d'elle même le territoire national (loi européenne). Ce délai qui était auparavant très long (6 mois) a été ramené à 7 jours. Donc plus de la moitié des personnes interpellées sont effectivement relachées soit parce qu'elles ont le droit à ses sept jours, soit parce qu'elles nous fournissent une fausse identité.

Hors ligne Le sang coule

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5919
  • ANTICAPITALISTE ANTIFASCISTE
Re : Parti Socialiste: Programme présidentiel
« Réponse #43 le: 11 avril 2011 à 10:41:32 »
Bien la preuve que ce genre de lois sont justes là pour rassurer les élans xénophobes, non pour être applicables, logiques ou humaines. Les lois de cet accabit, je ne compte pas (plus?) sur le P.S pour les abroger...  :nono:
Aboutd'nerf-iste

Hors ligne sven

  • Neutre
  • Sarkophobe
  • Messages: 653
Re : Parti Socialiste: Programme présidentiel
« Réponse #44 le: 15 avril 2011 à 08:49:47 »
C'est une loi européenne donc PS ou pas ça ne changerait rien.

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Parti Socialiste: Programme présidentiel
« Réponse #45 le: 16 mai 2011 à 22:21:29 »
Avec les images qu'on a vues de DSK, la mine déconfite, quoiqu'il arrive, je crois que pour lui c'est foutu.
Par contre il y en a un qui pense à la présidence (et pas seulement quand il s'épile) qui a toutes ses chances, et qui ne risque pas d'embêter les femmes de chambre....
Show content
Bertrand Delanöe
excuse me
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne timbur

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 13020
Re : Parti Socialiste: Programme présidentiel
« Réponse #46 le: 17 mai 2011 à 11:08:13 »
Ça y est, ça commence : apparemment, les membres du PS appartenant au "club DSK" réclament que les primaires du PS soient retardées... Alors que la meilleure chose à faire, au contraire, serait de désigner quelqu'un le plus rapidement possible pour distancier "l'affaire DSK" de la présidentielle d'une part, occuper le terrain politique face à papa Sarkozy et ses complices d'autre part.

Qu'elle soit fondée ou non, cette histoire aura réussi à relancer la machine à perdre. Aubry va avoir du boulot.

Edit : Malheureusement pour elle, je pense qu'elle est un peu victime de sa condition dans cette histoire. Soit elle accélère les choses, et elle risque de passer pour une opportuniste qui profite des malheurs de DSK (a fortiori si elle se présente); soit elle temporise, ce qui fait d'autant plus de temps d'exhibition du bordel et de la division qui règnent au sein du parti.

« Modifié: 17 mai 2011 à 11:58:22 par timbur »
___________________________________________________________________________________________________________________________________
Frondiste : Néologisme timburien. Désigne tout élu à la députation remplissant la double condition d'être de gauche et du parti socialiste.

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3166
Re : Parti Socialiste: Programme présidentiel
« Réponse #47 le: 17 mai 2011 à 14:21:15 »
Citer
Emmanuel Todd fait remarquer à Olivier Ferrand que son texte répond parfaitement à un objectif latent mais inavoué du Parti socialiste : éviter de gagner une élection présidentielle « imperdable ». « Parti d'élus locaux, satisfait d'une domination des provinces, dépourvu de programme économique, le PS n'a pas vraiment intérêt à conquérir le pouvoir central. Obtenir la présidence pour n'en rien faire ne pourrait en effet mener qu'à des débâcles électorales locales et régionales et à tant de pertes de postes... »  En effet.


http://www.marianne2.fr/Avec-Terra-Nova-la-machine-a-perdre-repasse-a-gauche_a206092.html


Mais alors quelle est la raison d’être du parti socialiste, collabo ?
Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne cervesia

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2380
Re : Re : Parti Socialiste: Programme présidentiel
« Réponse #48 le: 17 mai 2011 à 15:22:37 »

élever au plus haut poste ................la  marine nationale ? :mrgreen:

« Modifié: 17 mai 2011 à 19:04:58 par timbur »
"Il n'y a point d'éloge flatteuse sans liberté de blâmer", Beaumarchais

 La neutralité favorise toujours l'oppresseur, jamais la victime. Le silence encourage le persécuteur, jamais le persécuté » (E. Wiesel).

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Parti Socialiste: Programme présidentiel
« Réponse #49 le: 17 mai 2011 à 16:29:31 »
Martine est mal avec le brouhaha DSK, déjà elle était une sorte de suppléante, si Dominique n'y va pas, je veux bien etc.
Maintenant elle sera ou "faute de mieux" ou profiteuse cynique.
Le travail est l'opium du peuple !