Auteur Sujet: Libye  (Lu 25285 fois)

Hors ligne TYGER

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 8889
Libye
« le: 17 janvier 2011 à 10:06:12 »
le maghreb était une poudrière qui ne demandait que la mèche (tient d'ailleurs en parlant de La mèche, me semble qu'il ne paraît plus en kiosque...), à croire que l'assèchement des ressources pour vivre sous ces cieux fortement ensoleillés aura réchauffé l'ambiance au point d'y mettre le feu

Citer
Dimanche 16 janvier 2011 7 16 /01 /2011 21:57
Troubles du logement en Libye

Après la Tunisie, la Libye ?

    Des centaines de familles prennent d’assaut des appartements vides. Chaos indescriptible dans toute la Libye sous l’œil indifférent de la police.  

Tout a commencé dans la nuit du jeudi 13 au vendredi 14. Des témoins nous parlent au téléphone de la prise d’assaut d’un nouveau complexe immobilier situé à Tripoli sur la route de l’aéroport. MEt évoque, tard dans la nuit, le long cortège de voitures transportant des familles pauvres vers cette zone résidentielle.

Vendredi matin, le quotidien libyen Oya, proche de Sayf al-Islam, confirme les faits et parle aussi du quartier Ghawt ashaal, à proximité de l’usine de tabac. Ce qui a perturbé le trafic sur le périphérique. Mais des témoins disent que le mouvement a gagné l’avenue an-Nasr ainsi que d’autres quartiers résidentiels.

Benghazi, Bayda…

De son côté, Libya alyoum rapportait que des projets immobiliers neufs ont été envahis à Benghazi, à Bayda et dans d’autres villes. À Benghazi, c’est le quartier al-Fateh qui était visé avec ses 800 logements, et le quartier al-Qawarisha.

À  Bayda, ce sont 600 appartements qui sont occupés dans un complexe construit par une compagnie chinoise pour le compte d’une société de bienfaisance.

À Darna enfin, ce sont des centaines de Libyens qui ont pris d’assaut le projet de la société coréenne WAN à l’ouest de la ville, dans le quartier Bomsafer où se construisent environ 2000 appartements.

La police passive

Partout, on signale la passivité des forces de l’ordre. Elles observent les exactions et les pillages sans réagir.

Libya alyoum révèle ce samedi que les postes de police refusent d’enregistrer les plaintes des propriétaires lésés, sous le prétexte qu’ils n’en avaient pas reçu l’ordre du gouvernement.

Kadhafi a-t-il peur ?

Il est clair que la peur d’une contagion tunisienne a incité les dirigeants à laisser faire sans réprimer. D’ailleurs, on dit les Libyens plus violents de tempérament que les Tunisiens.

Le plus incroyable c’est que c’est Kadhafi lui-même qui a mis le feu à la poudre. Selon Oya, le dirigeant libyen a demandé, au cours de la séance matinale du Congrès populaire, jeudi 13 janvier, la remise de logements à 2400 familles démunies. Il répondait à une réclamation d’un membre du Congrès en faveur de familles déplacées de leur bidonville au profit d’un projet immobilier moderne.

Il s’agirait surtout d’expatriés libyens en Afrique noire.

Deux jours avant, Kadhafi avait supprimé les taxes sur les produits alimentaires importés…

Est-ce trop tard ? En tout cas, ce samedi, Libya alyoum parle d’une situation confuse dans toute la Libye.  

    Middle East Transparent, 15 janvier 2011.  

 

Libya protest over housing enters its third day

    Frustrations over corruption and incompetence in government housing schemes for poor families spills over into protests across the country.  

Protests in several cities in Libya continued for a third day over the late completion of government subsided housing.

Last night hundreds of people broke into vacant houses and took over about 800 vacant units in Bani Walid city (180 kilometres south east from the capital, Tripoli).

Several activists on social network sites reported that over 600 units in similar projects in Benghazi were taken over yesterday by protesters that have been waiting for years to move in to their homes.

The Libyan government has run subsided housing projects for poor families in several cities for years. However local authorities in some projects postponed the delivery of hundreds of housing units to the owners who have already signed contracts and paid most of the installments.

A statement released by the National Front for Salvation of Libya, an opposition movement established in 1981, described the frustration of the protesters in Bani Walid: “Bani Walid has no basic services; thousands of people are without houses and the local authority is corrupted, it only delivers services with bribes. Nothing will make Bani Walid calm but freedom, justice and transparency.”

Witnesses said that hundreds of policemen were observing the protests but did not intervene, even when hundreds of people broke in to some buildings under construction.

Information and videos posted on Twitter and YouTube show hundreds of Libyans protesting in the east of the country in the cities of Bidaa, Darna and Sabhaa late Saturday.

Qourina, an independent news website, reported several lootings during the protests in Darana city.

Qourina also reported that two of its reporters were beaten by protesters on Saturday.

There are no reports of injuries or clashes with the police.

Al Jazeera TV network reported that police have been instructed by the government to avoid any clashes with protesters and to only protect government buildings and contain the protesters' anger.

The government response came in a statement on Saturday by the Revolutionary Committee, an influential policy making body within the government, that described the protests as “demagogy” that undermine the legitimate authority.

“We have formed a committee to investigate every complaint, all the problems will be solved soon through the legitimate authorities,” the statement added.

Libyan state media did not mention the protests; however the Revolutionary Committee's statement condemning the protests was reported on television.  

    Mohamed Abdel-Baky - Ahram Online, 16 janvier.
"Ni Dieu, ni maître.
Mieux être."
Jacques Prévert

"Quand la vérité n’est pas libre, la liberté n’est pas vraie.
Les vérités de la Police sont les vérités d’aujourd’hui."
Jacques Prévert

Hors ligne TYGER

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 8889
Re : Libye
« Réponse #1 le: 16 février 2011 à 12:53:37 »
yeah, c'est parti !

Citer
Affrontements avec la police à Benghazi (Libye) - nuit du 15 au 16 février

Benghazi (Lybie) : des affrontements entre police et manifestants se poursuivent à 2 heures, 16 février 2011

    C’est le tour de la Libye pour se révolter contre le régime du colonel Mouamar Kadhafi, des manifestations et des affrontements se sont déclenché le mardi 15 février et se poursuivent jusqu’à maintenant à l’heure où nous écrivons cet article (02h00 – mercredi 16 février)

Des manifestants se sont réuni le soir du mardi 15 février à Benghazi, la deuxième plus grande ville de la Libye. Les Libyens se sont réunis appelant à des réformes sociales et politiques ainsi que le retrait du dirigeant Mouamar Kadhafi.

Les forces de l’ordre libyennes ont riposté à ces manifestations avec agressivité, elles ont essayé de disperser les manifestants avec des bombes de gaz lacrymogène et de l’eau chaude.

Des manifestants ont été touchés par des balles tirées par les forces de sécurité libyennes et plusieurs ont été transportés rapidement aux hôpitaux de la région.

Des opposants au régime Kadhafi ont appelé à une manifestation générale pour le jeudi 17 février, une journée qualifiée de la journée de colère. D’autres opposants vivant à l’étranger ont envoyé une pétition de deux cents signataires à l’AFP. Cette pétition demande «le droit du peuple libyen d’exprimer son opinion dans des manifestations pacifiques, sans aucune forme de harcèlement, provocations ou menaces par le système ou ses éléments».

La date du 17 février n’a pas été prise au hasard. Elle correspond à celle de la mort en 2006 de quatorze manifestants lors d’un mouvement contre la publication des caricatures du prophète Mahomet. La police avait alors chargé la foule qui s’en prenait au Consulat d’Italie à Benghazi dans le nord-est de la Libye.

Rappelons que Kadhafi a pris depuis quelques semaines des réformes en faveur des citoyens pour calmer la colère et la volonté du peuple libyen à manifester en offrant des maisons nouvellement construites à certaines familles nécessiteuses. Le colonel Mouamar Kadhafi a ordonné la baisse des prix des denrées de premières nécessité (par une suppression des taxes sur les produits alimentaires) mais aussi des crédits gratuits.

<a href="http://www.youtube.com/v/xIw_2mSVUsY&amp;rel=0&amp;hl=fr_FR&amp;feature=player_embedded&amp;version=3" target="_blank" class="new_win">http://www.youtube.com/v/xIw_2mSVUsY&amp;rel=0&amp;hl=fr_FR&amp;feature=player_embedded&amp;version=3</a>
«Benghazi, réveille-toi !»
Manifestation pour la libération
du porte-parole des familles d’Abu Sleem,
Fathi Terbil, suite à son arrestation


Une blague lancée par un internaute que nous avons remarqué sur le web, il paraît que le dirigeant Mouamar Kadhafi a décidé d’être solidaire avec son peuple, il pourrait descendre manifester avec eux contre son propre gouvernement.

    Thala solidaire, 16 février 2011. 

 <a href="http://www.youtube.com/v/dsDzbI6q06o&amp;rel=0&amp;hl=fr_FR&amp;feature=player_embedded&amp;version=3" target="_blank" class="new_win">http://www.youtube.com/v/dsDzbI6q06o&amp;rel=0&amp;hl=fr_FR&amp;feature=player_embedded&amp;version=3</a>
Portrait de Khadafi pris pour cible
 

Libye : des émeutes dans la ville de Benghazi

    Des émeutes ont éclaté dans la nuit de mardi à mercredi où plusieurs centaines de personnes ont affronté des policiers renforcés par des partisans pro-gouvernementaux, selon des témoins et des médias locaux

La situation est tendue en Libye, dans la ville de Benghazi. Des témoins et des médias locaux rapportent que des émeutes ont éclaté dans la nuit de mardi à mercredi où plusieurs centaines de personnes ont affronté des policiers renforcés par des partisans pro-gouvernementaux. La télévision publique libyenne fait état pour sa part de rassemblements de soutien au dirigeant libyen, le colonel Mouammar Kadhafi, dans différentes villes du pays. La chaîne a diffusé des images d'une manifestation pro-Kadhafi dans les rues de Tripoli.

À Benghazi, ville côtière de l'Est libyen, l'arrestation d'un militant des droits de l'homme a servi de déclencheur aux violences. Selon l'édition en ligne du quotidien local Kourina, les émeutiers réclamant sa libération étaient armés de bombes incendiaires et ont jeté des pierres en direction des forces de l'ordre. Le journal précise que le calme est revenu dans la ville, et que les partisans de l'opposition ont repris la place Chajara, où les émeutiers s'étaient regroupés dans la nuit.

Le bilan avancé par le quotidien libyen est de 14 blessés, ont dix policiers. Aucun ne serait dans un état grave. D'après un habitant de la ville, 500 à 600 personnes ont manifesté leur colère. «Ils sont allés au comité révolutionnaire (ndlr, cellule de base du pouvoir) dans le quartier de Sabri puis ont tenté de se rendre au comité révolutionnaire central», a-t-il raconté. «Le calme est revenu maintenant», a-t-il confirmé. 

    Leur presse (TF1 News), 16 février.
"Ni Dieu, ni maître.
Mieux être."
Jacques Prévert

"Quand la vérité n’est pas libre, la liberté n’est pas vraie.
Les vérités de la Police sont les vérités d’aujourd’hui."
Jacques Prévert

Hors ligne TYGER

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 8889
Re : Libye
« Réponse #2 le: 18 février 2011 à 12:59:42 »
ça chie sévère là-bas :

Citer
"Jour de colère" réprimé dans le sang en Libye - 17 février

Attention : le nombre des victimes de la répression pourrait être dix fois supérieur aux chiffres de leur presse
 
 <a href="http://www.youtube.com/v/gN9CBzwqmkk&amp;rel=0&amp;hl=fr_FR&amp;feature=player_embedded&amp;version=3" target="_blank" class="new_win">http://www.youtube.com/v/gN9CBzwqmkk&amp;rel=0&amp;hl=fr_FR&amp;feature=player_embedded&amp;version=3</a>
 
Manifestants sous le feu à Benghazi

Libye : au moins six morts dans des affrontements à Benghazi

    Six personnes ont été tuées jeudi dans des affrontements entre forces de l'ordre et manifestants anti-régime à Benghazi, ont rapporté des sites d'opposition basés à l'étranger. Il s'agit de la deuxième plus grande ville de Libye.

 <a href="http://www.youtube.com/v/IQrHtsvkjDU&amp;rel=0&amp;hl=fr_FR&amp;feature=player_embedded&amp;version=3" target="_blank" class="new_win">http://www.youtube.com/v/IQrHtsvkjDU&amp;rel=0&amp;hl=fr_FR&amp;feature=player_embedded&amp;version=3</a>

Destruction d’un monument au «Petit livre vert» à Tobrouk

Des «affrontements violents» ont eu lieu à Benghazi, à 1000 km à l'est de Tripoli, faisant «six morts jusqu'ici» et 35 blessés, selon les sites Al Youm et Al-Manara.

 <a href="http://www.youtube.com/v/br0lKy7dtGc&amp;rel=0&amp;hl=fr_FR&amp;feature=player_embedded&amp;version=3" target="_blank" class="new_win">http://www.youtube.com/v/br0lKy7dtGc&amp;rel=0&amp;hl=fr_FR&amp;feature=player_embedded&amp;version=3</a>

Par ailleurs, des avocats ont manifesté devant un tribunal de la ville, réclamant une constitution pour le pays, a-t-on ajouté.

 <a href="http://www.youtube.com/v/ddiJ0uSm_4s&amp;rel=0&amp;hl=fr_FR&amp;feature=player_embedded&amp;version=3" target="_blank" class="new_win">http://www.youtube.com/v/ddiJ0uSm_4s&amp;rel=0&amp;hl=fr_FR&amp;feature=player_embedded&amp;version=3</a>

Ces mêmes sources ont fait état jeudi d'au moins quatre morts dans la ville d'Al Baïda dans des affrontements mercredi soir, tandis qu'un journal libyen a parlé de deux morts dans cette ville située à 200 km à l'est de Benghazi.

Des manifestations violentes ont également eu lieu jeudi à Zenten, à 145 km au sud-ouest de Tripoli, au cours desquelles des postes de police et un local des comités révolutionnaires ont été incendiés, a rapporté le journal libyen Quryna sur son site internet.

    Leur presse (sda-ats), 17 février 2011.
 

 <a href="http://www.youtube.com/v/vCmznfaplhs&amp;rel=0&amp;hl=fr_FR&amp;feature=player_embedded&amp;version=3" target="_blank" class="new_win">http://www.youtube.com/v/vCmznfaplhs&amp;rel=0&amp;hl=fr_FR&amp;feature=player_embedded&amp;version=3</a>

À Fashloom
 
 <a href="http://www.youtube.com/v/izsIduKPPuU&amp;rel=0&amp;hl=fr_FR&amp;feature=player_embedded&amp;version=3" target="_blank" class="new_win">http://www.youtube.com/v/izsIduKPPuU&amp;rel=0&amp;hl=fr_FR&amp;feature=player_embedded&amp;version=3</a>
 
À Nasira
 
 <a href="http://www.youtube.com/v/2AOPeOg8uiI&amp;rel=0&amp;hl=fr_FR&amp;feature=player_embedded&amp;version=3" target="_blank" class="new_win">http://www.youtube.com/v/2AOPeOg8uiI&amp;rel=0&amp;hl=fr_FR&amp;feature=player_embedded&amp;version=3</a>
 
Ville non identifiée

 <a href="http://www.youtube.com/v/-bk4iid4g_g&amp;rel=0&amp;hl=fr_FR&amp;feature=player_embedded&amp;version=3" target="_blank" class="new_win">http://www.youtube.com/v/-bk4iid4g_g&amp;rel=0&amp;hl=fr_FR&amp;feature=player_embedded&amp;version=3</a>

Pierres contre snipers - ville non identifiée

 
 
 
 

 

 

 

 

 <a href="http://www.youtube.com/v/j9dK_MTyMjY&amp;rel=0&amp;hl=fr_FR&amp;feature=player_embedded&amp;version=3" target="_blank" class="new_win">http://www.youtube.com/v/j9dK_MTyMjY&amp;rel=0&amp;hl=fr_FR&amp;feature=player_embedded&amp;version=3</a>

Commissariat de police incendié à Zenten - 16 février

 <a href="http://www.youtube.com/v/9xVvexxsUvY&amp;rel=0&amp;hl=fr_FR&amp;feature=player_embedded&amp;version=3" target="_blank" class="new_win">http://www.youtube.com/v/9xVvexxsUvY&amp;rel=0&amp;hl=fr_FR&amp;feature=player_embedded&amp;version=3</a>

À Zenten - 17 février

 <a href="http://www.youtube.com/v/8PjJwURE2lE&amp;rel=0&amp;hl=fr_FR&amp;feature=player_embedded&amp;version=3" target="_blank" class="new_win">http://www.youtube.com/v/8PjJwURE2lE&amp;rel=0&amp;hl=fr_FR&amp;feature=player_embedded&amp;version=3</a>

À Benghazi
 

 <a href="http://www.youtube.com/v/NNJ4ogjnYWs&amp;rel=0&amp;hl=fr_FR&amp;feature=player_embedded&amp;version=3" target="_blank" class="new_win">http://www.youtube.com/v/NNJ4ogjnYWs&amp;rel=0&amp;hl=fr_FR&amp;feature=player_embedded&amp;version=3</a>

À Tripoli
 

Libye : au moins huit morts dans des manifestations anti-régime

    Au moins huit personnes ont été tuées mercredi et jeudi en Libye lors d'affrontements entre forces de l'ordre et manifestants anti-régime, ont rapporté des sites d'opposition. Des rassemblements pro-régime ont également eu lieu dans plusieurs villes du pays.

 <a href="http://www.youtube.com/v/uhL7Lr7dlzM&amp;rel=0&amp;hl=fr_FR&amp;feature=player_embedded&amp;version=3" target="_blank" class="new_win">http://www.youtube.com/v/uhL7Lr7dlzM&amp;rel=0&amp;hl=fr_FR&amp;feature=player_embedded&amp;version=3</a>
À la morgue - ville non identifiée

Les Libyens étaient appelés jeudi à participer à une «journée de la colère» contre le régime du colonel Kadhafi au pouvoir depuis bientôt 42 ans.

Des «affrontements violents» ont eu lieu jeudi à Benghazi, la deuxième plus grande ville de Libye à 1000 km à l'est de Tripoli. Ils ont fait «six morts jusqu'ici» et 35 blessés, selon les sites Al Youm et Al-Manara basés à l'étranger. Par ailleurs, des avocats ont manifesté devant un tribunal de la ville, réclamant une constitution pour le pays, a-t-on ajouté.

 <a href="http://www.youtube.com/v/kJhtLEmzjkQ&amp;rel=0&amp;hl=fr_FR&amp;feature=player_embedded&amp;version=3" target="_blank" class="new_win">http://www.youtube.com/v/kJhtLEmzjkQ&amp;rel=0&amp;hl=fr_FR&amp;feature=player_embedded&amp;version=3</a>

«Où est la loi ?»

Manifestation des avocats à Benghazi

Ces mêmes sources ont fait état jeudi d'au moins quatre morts dans la ville d'Al Baïda dans des affrontements mercredi soir. Le journal libyen Quryna a quant à lui parlé de deux morts dans cette ville située à 200 km à l'est de Benghazi.

Responsable limogé

Selon Quryna qui cite des «sources de sécurité bien informées», le ministère de l'Intérieur a limogé jeudi un haut responsable local des services de sécurité, suite à la mort de deux manifestants.

Des manifestations violentes ont également eu lieu jeudi à Zenten, à 145 km au sud-ouest de Tripoli, au cours desquelles des postes de police et un local des comités révolutionnaires ont été incendiés, a rapporté le même journal sur son site internet.

À Tripoli, par contre, tout semblait calme jeudi, alors que les autorités comptaient faire une démonstration de force. Des dizaines de manifestants pro-régime convergeaient depuis la matinée vers la Place verte, au cœur de la capitale.

Peu de chances de changement

Les manifestations ont débuté mardi à Benghazi, à 1000 km à l'est de Tripoli, où 38 personnes avaient été blessées dans la nuit. Pourtant, le vent des révolutions en Tunisie et en Égypte qui souffle sur le régime de Mouammar Kadhafi, au pouvoir depuis 1969, un record désormais en Afrique, semble avoir peu de chances d'amener un changement.

    Leur presse (ats), 17 février.
"Ni Dieu, ni maître.
Mieux être."
Jacques Prévert

"Quand la vérité n’est pas libre, la liberté n’est pas vraie.
Les vérités de la Police sont les vérités d’aujourd’hui."
Jacques Prévert

Hors ligne TYGER

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 8889
Re : Libye
« Réponse #3 le: 21 février 2011 à 21:11:21 »
nous pouvons déjà avoir toutes les larmes pour les contestataires pacifistes qui se sont fait littéralement déchiquetés par des avions de chasse libyens (bravo à ceux qui se ont osés refuser l'ordre et qui ont déserter en posant leur avion sur l'ile de Maltes).

Kadhafi sera-t-il le prochain sur la liste ? en tout cas il mérite amplement de se retrouver devant un tribunal !

2012, fin du monde ? ou fin de l'ancien monde ?

Citer
Khadafi dégage ! 21 février

Benghazi : Parade avec les armes enlevées à la milice de Khadafi et de ses fils, 20 février
 
<a href="http://www.youtube.com/v/3fO1azkr8yQ&amp;rel=0&amp;hl=fr_FR&amp;feature=player_embedded&amp;version=3" target="_blank" class="new_win">http://www.youtube.com/v/3fO1azkr8yQ&amp;rel=0&amp;hl=fr_FR&amp;feature=player_embedded&amp;version=3</a>

Libye : Après Benghazi, les violences gagnent Tripoli

    En Libye, la contestation populaire et les émeutes qui étaient concentrées dans l'est du pays, depuis une semaine, ont gagné Tripoli
 

Manifestations à Benghazi, Libye 

Malgré les avertissements sévères de Seif al-islam Khadafi, le fils de Mouammar Khadafi, livrés dimanche soir à la télévision nationale, plusieurs incidents ont été observés dans les rues de la capitale toute la nuit.

Selon des témoins contactés par l'Agence France Presse, le siège d'une télévision et d'une radio publique ont été saccagés et des postes de police ont été incendiés. Lundi matin, un bâtiment gouvernemental était toujours en feu et un chantier de construction aurait été envahi et pillé près de la capitale.

Selon d'autres témoins, des tireurs embusqués sur des toits ont tiré sur des manifestants antigouvernementaux. D'autres, qui roulaient en voiture, ont ouvert le feu sur les protestataires. Des affrontements entre opposants et sympathisants du numéro un libyen ont aussi eu lieu sur la Place verte de Tripoli.

Au petit matin, les rues de la capitale étaient cependant désertes. Les écoles, les bureaux et la plupart des magasins étaient fermés à l'exception de quelques boulangeries, selon un témoin.

 

La prison Al-Jadid à Tripoli, après la désertion

des gardiens et la fuite des prisonniers

À Benghazi, la deuxième ville du pays d'où est née la révolte populaire il y a une semaine, au moins 60 personnes auraient été tuées pour la seule journée de dimanche, selon l'organisme Human Right Watch (HRW). Selon des habitants, une foule de manifestants a envahi le quartier général des forces de l'ordre et s'est emparée d'armes.

Le bilan des manifestations ne cesse de s'alourdir et dépasse désormais les 230 morts en moins d'une semaine, selon HRW.
 
<a href="http://www.youtube.com/v/f1QTlFD11Oo&amp;rel=0&amp;hl=fr_FR&amp;feature=player_embedded&amp;version=3" target="_blank" class="new_win">http://www.youtube.com/v/f1QTlFD11Oo&amp;rel=0&amp;hl=fr_FR&amp;feature=player_embedded&amp;version=3</a>
Tripoli, 20 février

Hausse du baril de pétrole

La situation tendue en Libye a provoqué une forte hausse du baril de pétrole sur les marchés londoniens lundi matin.

La chaîne de télévision du Qatar Al-Jazira a affirmé lundi que son signal satellite était brouillé en Libye. Dans un communiqué, les dirigeants de la chaîne accusent les services de renseignement libyen d'en être responsables.

Aucun journaliste étranger n'est toléré sur le territoire libyen depuis le début des soulèvements.
 
<a href="http://www.youtube.com/v/8ai5qsNnxXI&amp;rel=0&amp;hl=fr_FR&amp;feature=player_embedded&amp;version=3" target="_blank" class="new_win">http://www.youtube.com/v/8ai5qsNnxXI&amp;rel=0&amp;hl=fr_FR&amp;feature=player_embedded&amp;version=3</a>
Souk El Irbiaa - Tripoli, 20 février

Lundi, l'ancien porte-parole du gouvernement, Mohamed Bayou, a réagi aux déclarations du fils de Mouammar Khadafi, estimant qu'il «n'a pas été sage dans ses paroles».

«J'espère que (Seif al-Islam) changera son discours pour reconnaître l'existence d'une opposition populaire interne et entamer un dialogue avec elle pour des changements profonds dans le système libyen», a-t-il déclaré.

Les violences ont également incité le gouvernement portugais à envoyer un avion pour rapatrier ses ressortissants. La France a encouragé ses 750 ressortissants à quitter le pays.

L'Union européenne discute d'ailleurs lundi pour dégager une position commune au sujet de la Libye.

    Leur presse (Radio-Canada.ca), 21 février 2011.
"Ni Dieu, ni maître.
Mieux être."
Jacques Prévert

"Quand la vérité n’est pas libre, la liberté n’est pas vraie.
Les vérités de la Police sont les vérités d’aujourd’hui."
Jacques Prévert

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Libye
« Réponse #4 le: 23 février 2011 à 17:31:50 »
Citer
Le colonel Kadhafi aurait ordonné la destruction des puits de pétrole. (l'Express)

Arg !
Pour les centaines/milliers de morts, l'Occident se fait une raison, mais il ne faut pas déconner avec le pétrole !
Kadhafi dans son bunker décrète la crépuscule des dieux !
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : Libye
« Réponse #5 le: 23 février 2011 à 22:00:27 »
Citer
Les photos de Sarko et Kadhafi effacées?Les clichés immortalisant la visite en France du colonel en 2007 auraient disparu du site Elysee.fr. La présidence dément.

Nicolas Sarkozy a-t-il voulu effacer toutes traces d’amitié avec le dictateur libyen? C’est la question que se posent différents médias de l’Hexagone aujourd’hui. Ils se demandent notamment pour quelles raisons le portfolio du site Elysee.fr, qui contient de nombreux souvenirs présidentiels, ne montre pas des photos de Nicolas Sarkozy et Mouammar Kadhafi. Des clichés qui auraient été pris lors de la visite controversée du dictateur libyen en décembre 2007 dans la capitale française.

Face à ces accusations, l’Elysée s’est défendue. «Ces photos n’ont jamais été mises en ligne sur le site de la présidence», a-t-on fait savoir au site lexpress.fr.


http://www.20min.ch/ro/news/monde/story/Les-photos-de-Sarko-et-Kadhafi-effac-es--12343210

C'est le moment de se rappeler ça:



Quand Ubu tend la main à Ubu...  :mrgreen:
« Modifié: 23 février 2011 à 22:02:34 par sarkonique »
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne TYGER

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 8889
Re : Libye
« Réponse #6 le: 25 février 2011 à 21:32:59 »
deux choses :

1- étonnant de ne pas en avoir entendu parler dans les médias

Citer
Libye : l'ambassade parisienne occupée

    Un groupe d'opposants libyens, qui se font appeler les "enfants de la révolution", ont pris le contrôle de l'ambassade de Libye à Paris, dont ils occupent actuellement les locaux

"On a pris le pouvoir à l'ambassade", a déclaré un porte-parole de ce mouvement, qui a tenu à garder l'anonymat, tandis qu'un cordon de policiers empêchait les entrées dans le bâtiment, et notamment le ravitaillement en nourriture du groupe de jeunes manifestants. Les opposants occupent les locaux de l'ambassade depuis hier soir, et en ont chassé tout le personnel.

"Ils menacent d'un suicide collectif si la police intervient", a précisé le porte-parole du groupe d'opposants, qui a hissé derrière les grilles de l'ambassade l'ancien drapeau libyen, antérieur à l'arrivée au pouvoir de Mouammar Kadhafi en 1969.

    Leur presse (Agence Faut Payer), 25 février 2011.


2- la carte de l'état du pays divisé entre les insurgés (soi-disant shoutés aux hallucinogènes d'après Kadhafi, quel blagueur celui-là) et les pro-boucher libyen

"Ni Dieu, ni maître.
Mieux être."
Jacques Prévert

"Quand la vérité n’est pas libre, la liberté n’est pas vraie.
Les vérités de la Police sont les vérités d’aujourd’hui."
Jacques Prévert

Hors ligne sarkome

  • Smart Citoyen Incurable
  • Messages: 10521
Re : Libye
« Réponse #7 le: 28 février 2011 à 19:12:26 »
Il fallait s'y attendre !
Qui, mieux que les USA, peuvent "aider" à instaurer la démocratie ?
Pour des raisons humanitaires, évidemment...
Comme ils l'ont fait en Irak...

Citer
Les Etats-Unis envoient des forces près de la Libye

"Nous sommes en train de repositionner des forces", indique le Pentagone.

L'armée américaine positionne des forces navales et aériennes autour de la Libye, semble indiquer le Pentagone lundi 28 février, au moment où les puissances occidentales étudient l'éventualité d'une intervention militaire contre le régime du colonel Mouammar Kadhafi.

"Nous (...) étudions plusieurs plans possibles et je pense que l'on peut dire à coup sûr qu'au vu de cela nous sommes en train de repositionner des forces en vue d'avoir la flexibilité nécessaire une fois que les décisions auront été prises", a indiqué à des journalistes le porte-parole du Pentagone, Dave Laplan.

Cette information est venue démentir l'affirmation de la secrétaire d'Etat Hillary Clinton, plutôt dans la journée à Genève, selon laquelle aucune action militaire impliquant des navires américains n'était prévue en Libye.

"Comme vous le savez, nous avons des forces navales en Méditerranée" avait-elle indiqué, au cours d'un point de presse en marge de la session annuelle du Conseil des Droits de l'Homme.

Des besoins pour des missions de sauvetage"

"Nous croyons qu'il y aura des besoins pour aider à des interventions humanitaires, nous savons également qu'il va y avoir probablement malheureusement des besoins pour des missions de sauvetage" a ajouté Hilary Clinton.

"Nous nous attendons à voir des Libyens et d'autres qui sont pris au piège en Libye" affronter "des dangers en haute mer" a-t-elle également relevé, mais "il n'y a pas d'action militaire impliquant des navires américains", a insisté la secrétaire d'Etat.

En marge de la réunion de Genève, la chef de la diplomatie américaine a multiplié les entretiens avec ses homologues européens et de plusieurs pays arabes en vue de préparer "l'après-Kadhafi" en Libye.

Hilary Clinton devait quitter Genève pour Washington en fin de journée.

source

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Libye
« Réponse #8 le: 28 février 2011 à 19:58:23 »
Une intervention militaire de la part de l'ouest, surtout les Américains, voilà la seule chose qui pourrait reconcilier les Lybiens avec Kadhafi.
Seul une intervention rapide, pendant laquelle le Guide serait nécessairement zigouillé, aura une chance de marcher. Les É-U sont incapables de organiser ce genre d'opération, il leur avait fallu des mois avant de lancer une attaque surprise contre l'Irak.
Le temps qu'ils organisent la logistique, hôpitaux, cinémas, bowlings, tout ce qui est indispensable aux G.I.s, il ne restera plus personne d'encore vivant.
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne ElectricEye

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2933
Re : Libye
« Réponse #9 le: 02 mars 2011 à 20:23:38 »
http://lecourrier.ch/index.php?name=News&file=article&sid=448392

La Lybie met mal à l'aise la gauche latino-américaine.

Ils auraient mieux fait de condamner les actions de Gaddafi, plutôt que de tortiller du cul. Ca fait une raison supplémentaire pour les considérer comme des dictateurs.

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Libye
« Réponse #10 le: 10 mars 2011 à 21:52:36 »
Sarko s'est précipité à reconnaître le CNT/CNL ; vu la scoumoune qu'il trimballe, c'est le baiser de la mort...(déjà Juppé s'est fait coupé l'herbe sous les pieds. Ça n'aurait pas duré longtemps !)
Pas d'ultimatum ce coup-ci après le fiasco avec Gbagbo !

On pourrait croire que NS ait peur des éventuelles indiscrétions compromettantes de Kadhafi...le "paraître" pour Sarko est de loin la chose la plus importante.
Quant à une intervention, les Britanniques y sont déjà, sans gueulantes et gesticulations : le style NS : "attention, on va vous lancer une attaque surprise d'ici quelques jours. Non, mais !"
L'Europe n'a aucune autorité pour agir, la responsabilité est aux pays, qui attendent voir si un gouvernement se forme avant de le reconnaître.
Pas sûr que Kadhafi ne retombe pas sur ces pattes une fois de plus !

Les evènements de la Lybie ne ressemblent pas beaucoup à ce qui s'est passé en Tunisie. On n'entend pas beaucoup de revendications dans le sens d'une réforme du système, c'est plutôt une lutte tribale cherchant à remplacer le clan de Kadhafi avec un autre.
Dans ce sens la Lybie ressemble plus à l'Afghanistan qu'à la Tunisie.
Les images qui sortent de la Lybie ne sont pas du tout rassurantes, on ne voit pas trop de manifestations, plutôt un ramassis de fous, religieux et autres excités à l'air peu civilisé, les barbus en haillons qui tirent dans tous les sens, surtout en l'air.

Pas étonnant s'ils manquent de munitions !
« Modifié: 11 mars 2011 à 00:16:13 par oblomov »
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Libye
« Réponse #11 le: 16 mars 2011 à 11:29:11 »
Ce serait quoi, le grave secret qui menace notre dérangé (selon le Guide) président ?

Saif al-Islam a commencé à en parler, à Euronews.

Il faut dire, on s'en doutait un peu....
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne ElectricEye

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2933
Re : Libye
« Réponse #12 le: 17 mars 2011 à 23:57:13 »
Résolution de l'ONU votée !

Frappes aériennes autorisées.

Soyons beau joueur : Sarkozy aura au moins réussi quelque chose  :hehe:.

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Libye
« Réponse #13 le: 18 mars 2011 à 14:29:05 »
Kadhaffi accepte la résolution de l'ONU, il accepte un cessez-le-feu !
Les frappes aériennes, ce n'est donc pas pour tout de suite.
Kadhaffi n'aura qu'à se tenir tranquille quelque temps, rester sur ses positions...lui, il sait s'adapter.
Les va-t-en-guerre vont devoir ronger leur frein, la pétrole ce n'est pas encore pour nous, BHL peut préparer son rouge à lèvres...
Le pouvoir de nuisance de K reste intact.
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne timbur

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 13020
Re : Libye
« Réponse #14 le: 18 mars 2011 à 15:05:04 »
C'est quand, le prochain Nobel de la paix ? :gene:

Estrosi va faire une attaque si Sarko ne l'a pas. "Le président Nicolas Sarkozy est le seul a avoir eu l'incommensurable courage de s'opposer au tyran Khadaffi pour lui imposer de suspendre les armes par la menace de son divin courroux" :gehe:
___________________________________________________________________________________________________________________________________
Frondiste : Néologisme timburien. Désigne tout élu à la députation remplissant la double condition d'être de gauche et du parti socialiste.

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Libye
« Réponse #15 le: 18 mars 2011 à 17:18:53 »
Si on en reste là, au bout d'un moment on va demander aux rebelles de poser des armes, un peu comme pour la Géorgie.
Le chef du CNT est un ancien ministre de Kadhaffi, formellement reconnu uniquement par la France, pas spécialement légitime, crédibilité en révendication populaire proche de zéro. Un détail, mais dans ce genre de situation c'est important.
Légalement, même si presque tout le monde souhaite sa disparition, je suppose que pour le monde diplomatique la Libye est toujours sous le régime du Jamahiraya. D'ici que l'ONU se réunisse de nouveau, avec une plus forte possibilité de veto...
L'OTAN, il ne faut pas trop compter dessus, un des rares alliés de K étant la Turquie.
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne sarkome

  • Smart Citoyen Incurable
  • Messages: 10521
Re : Libye
« Réponse #16 le: 18 mars 2011 à 17:48:58 »
Citer
je suppose que pour le monde diplomatique la Libye est toujours sous le régime du Jamahiraya

Je ne vous suis pas !
La Jamahiriya n'est pas un régime, c'est la définition même de l'Etat Libyen, la "Grande Jamahiriya arabe libyenne populaire socialiste".

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Libye
« Réponse #17 le: 18 mars 2011 à 19:21:17 »
Ok, l'état des masses de la Libye est toujours guidé par Kadhaffi.
Vous pensez vraiment que Sarko comprenne la nuance ?
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Libye
« Réponse #18 le: 19 mars 2011 à 00:19:08 »
Un "conseiller anonyme de l'US à l'ONU" assure que Kadhaffi continue à marcher sur Benghazi.
C'est forcément vrai :
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne sarkome

  • Smart Citoyen Incurable
  • Messages: 10521
Re : Libye
« Réponse #19 le: 19 mars 2011 à 12:50:01 »
Citer
Hubert Védrine : "La résolution sur la Libye est historique"

Pour la première fois, la Russie et la Chine n'ont pas opposé leur veto à une résolution fondée sur la responsabilité de protéger, souligne l'ancien ministre des Affaires étrangères.


Vous avez expliqué ce matin à Libération que vous apportez votre soutien à l'intervention militaire en Libye.
Quels doivent être les buts de cette intervention ?


Ce doit être la mise en œuvre d'un principe adopté par l'Onu il y a quelques années sous la direction de Kofi Annan, c'est la responsabilité de protéger: un concept sur lequel les membres de l'Onu s'étaient mis d'accord afin de mettre fin au débat sensible sur le droit d'ingérence. Il fallait déplacer l'approche pour qu'il n'y ait pas certains pays, toujours les mêmes, qui gardent le droit de s'ingérer dans leur sphère d'influence coloniale. Ce concept très important n'avait jamais été clairement concrétisé.

Il me semble qu'il y avait une exception libyenne et que nous ne pouvions pas rester impuissants. Simplement, il fallait remplir certaines conditions et la diplomatie française a bien joué, je n'hésite pas à le dire. Nicolas Sarkozy et Alain Juppé ont, avec le Premier ministre britannique David Cameron, bien joué dans cette affaire. Le vote de cette résolution 1973 est un vote très important et qui sera même historique dans les relations internationales.

Vous étiez ministre des Affaires étrangères lors des frappes aériennes contre la Serbie. Y a-t-il des similitudes avec l'intervention qui se prépare contre la Libye?

- Il n'y a jamais deux situations entièrement comparables. Dans l'affaire du Kosovo, il y avait des exactions serbes auxquelles nous devions mettre un terme. Il y a eu un travail diplomatique énorme, sur la durée, de la part des membres de ce qu'on appelait le groupe de contact, ainsi qu'une tentative de la dernière chance à la conférence de Rambouillet, que j'avais organisée avec le ministre britannique de l'époque, pour donner une chance à Milosevic de comprendre qu'il devait changer fondamentalement sa politique. Cela n'avait pas abouti. Nous étions arrivés, désolés, à la conclusion que nous n'avions plus d'autre moyen que d'employer la force, donc d'utiliser l'Otan - ce n'est pas l'Otan qui a décidé de quoi que ce soit, mais nous, les ministres des pays importants. Sans les Russes, parce qu'à l'époque la Russie n'avait pas la position qu'elle vient d'avoir sur la Libye. La Russie aurait menacé d'un veto si on était passé par le Conseil de sécurité

Donc nous avions dû nous résigner à intervenir sur une base un peu plus fragile que la base actuelle. Il y avait deux résolutions du Conseil de sécurité qui condamnaient les exactions serbes, mais elles ne disaient pas qu'il fallait intervenir par tous les moyens. Donc il n'y avait pas les formules consacrées pour le recours à la force. Mais il y avait quand même deux résolutions, il y avait l'unanimité des pays voisins, donc finalement nous avons mené l'opération que l'on sait.

Cette opération est comparable avec la Libye par certains points, mais pas entièrement. La résolution récente est plus nette. Et ce qui est extraordinairement frappant à propos de cette résolution -et c'est pour cela que je dis qu'elle est historique- c'est que les Russes et les Chinois n'ont pas mis de veto. Alors que d'habitude, ils mettent toujours le veto lorsqu'il y a des actions qui peuvent un jour se retourner contre eux. C'est un vrai succès de la diplomatie française.

Comment l'expliquez-vous ?

- Je l'explique par le fait que dans le monde actuel, cela devient politiquement coûteux, même pour la Chine, même pour la Russie, de s'opposer frontalement à des actions de ce type, aussi évidement légitimes, pour défendre un régime indéfendable. Il y a une évolution. Peut-être qu'il y a aussi eu des négociations bilatérales habiles entre la France et la Russie, entre la France et la Chine, portant sur d'autres sujets. La France a également obtenu le vote de l'Afrique du Sud, c'est très important et cela a entrainé d'autres votes. Il y a eu un travail très remarquable. Ce qui est regrettable, c'est que l'Allemagne ait campé sur sa position et se soit abstenue au lieu de soutenir le travail de la France et de la Grande-Bretagne.

Le vote du Conseil de sécurité n'aurait pas pu avoir lieu si la Ligue arabe n'avait pas adopté une position courageuse, sous l'impulsion de son secrétaire général Amr Moussa, c'est-à-dire si les Arabes n'avaient pas lâché Kadhafi. S'ils avaient conservé l'attitude ancienne de se solidariser avec les chefs d'Etat, quoi qu'ils fassent, cela n'aurait pas pu aboutir. Et les Russes et les Chinois n'auraient pas suivi.

Les acteurs de l'intervention militaire ne sont pas encore connus précisément, mais il semble qu'il ne s'agira pas seulement d'occidentaux. S'agit-il là aussi d'un tournant ?

- On ne sait pas à l'avance qui peut participer à une intervention car l'Onu n'est pas une organisation militaire. L'Onu donne le droit de, demande que. La mise en œuvre dépend de qui est capable. Si Kadhafi ne s'arrête pas aussitôt, il y aura une intervention des Français, des Britanniques, des Américains, on parle aussi d'un ou deux pays arabes, on a cité le Canada. Ce ne sont pas uniquement les Occidentaux et pas dans le cadre de l'Otan.

En tout cas, il est clair que le projet de résolution a été adopté parce qu'il écarte absolument toute intervention au sol. Donc ce n'est pas une nouvelle guerre, il n'y aura pas d'engrenage. Et tous ces éléments ont permis que se forme un consensus. C'est très important pour la suite des événements dans le monde arabe, car si on était resté impuissant face à la répression par Kadhafi, les démocrates arabes auraient été désespérés.

Est-ce bien certain qu'il n'y aura pas d'engrenage au sol ?

- C'est strictement écarté par la résolution. Et personne ne le veut. De plus, le consensus entre les pays qui ont adopté la résolution et les pays arabes qui ont souhaité l'intervention serait brisé. L'intervention, si elle doit avoir lieu, va dissuader Kadhafi d'écraser la rébellion. Après c'est l'affaire des Libyens. Et plus généralement, ce qui se passe dans les pays arabes, c'est l'affaire des pays arabes.

Interview d'Hubert Védrine par Baptiste Legrand
(le vendredi 18 mars 2011)

source

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Libye
« Réponse #20 le: 19 mars 2011 à 13:30:38 »
En attendant les frappes aériennes imminentes depuis jeudi soir, les rebelles (selon Al-Jazeera) auraient abbattu leur propre (et probablement unique) avion.
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne ElectricEye

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2933
Re : Libye
« Réponse #21 le: 19 mars 2011 à 19:51:03 »
Chavez juge "irresponsable" les frappes aériennes selon l'AFP.

Il pense que c'est pour piquer le pétrôle des Lybiens...il a pas tort pour le coup.

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
Re : Libye
« Réponse #22 le: 20 mars 2011 à 11:48:39 »
malheureusement cher ElectricEye, avec les interventions occidentales on se doute que c'est jamais par bonté d'âme mais par intérêt et stratégie .... la france était comme cul et chemise avec khadafi, ils se sont grillés avec lui, ils n'ont d'autre choix que de reconquérir le cœur des lybiens et de demander à un futur gouvernement de continuer leur si belle relation d'antan.

Hors ligne ElectricEye

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2933
Re : Libye
« Réponse #23 le: 20 mars 2011 à 12:17:31 »
D'ailleurs, est ce qu'il n'y a que moi qui trouve cette situation gerbante (et c'est pas au sens figuré, j'ai vraiment failli vomir) ? Je veux dire, c'est pas la première fois que l'on se conduit comme ça. Mais là je le vis en direct et j'ai la maturité nécessaire pour assimiler tout ça et c'est pas joli joli.
Le pire c'est les réactions de certains comparable au plus crétin des redneck us lors de la guerre en Irak en 2003. "T'es pas avec nous ? Va chier connard !" Et surtout un comportement de racaille "Mais il nous insulte le Kadhafi ???!! On va lui niquer sa race §§§§".
C'est quand même hallucinant que pas un n'ait éteint leur ordi, leur télé et pensé à ce qu'il se passait.
On parle de GUERRE putain ! Je voudrais les voir à la place de nos pilotes et les faire réfléchir à la cible qu'ils viennent de détruire...alors pour se rassurer quoi ? on dit que c'est pour la "justice" ?
Mais quelle honte ! Je trouve notre attitude comparable à celle de ce sanguinaire. On veut se débarrasser de lui et regardez si on a vraiment gagné au change : on devient des va t en guerre.
J'aurais trouvé honteux de ne rien faire et laisser un massacre se produire. Mais je trouve tout aussi honteuse cette guerre fût elle "juste" ou "légitime"...

Et je suis VRAIMENT sincère...

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
Re : Libye
« Réponse #24 le: 20 mars 2011 à 13:18:53 »

Citer
Sarkozy a donc eu « sa » guerre en réussissant- du moins en apparence- à entraîner ses alliés récalcitrants. Il a également réussi à frapper le premier, ce qui est tout une symbolique. Ses alliés ont-ils décidé de lui faire ce petit cadeau de campagne électorale anticipée ? Sarkozy va-t-il enterrer le climat de morosité et de doute qui frappe la société française dans le désert de Libye ? Sarkozy va-t-il donner à ses partenaires européens la clé d’une nouvelle campagne électorale réussie qui allie islamophobie, droits de l’Homme et puissance ? Enfin Sarkozy va-t-il devenir l’homme le plus populaire au sein de l’opinion publique « démocratique » arabe, après Bush bien-sûr ? Trêve de plaisanterie ! L’intervention française en Libye ne saurait ni poursuivre des objectifs autres que ceux dictés par des intérêts voraces ni s’élever. au-dessus du niveau qu’on connaît de ce personnage qui résume à lui-seul la décadence politique de la France !

Mohamed Tahar Bensaada

Enseignant-chercheur
http://oumma.com/La-nouvelle-croisade-occidentale

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Libye
« Réponse #25 le: 20 mars 2011 à 13:28:56 »
En effet, un petit tour sur le web suffit pour constater que les Braves sont de sortie, du chauvinisme à l'état pur. Commentaires d'une connerie invraisemblable.

Les JT ne sont pas en reste, (dire "tomahawk" à la place de tomawacs, c'est vraiment la mer à boire ?)...le "Fer-de-lance" de l'opération, le Charles de Gaulle ne va pas tarder à prendre le commandement, si jamais on arrive à le faire marcher ; Obama, Cameron et les autres rigolos n'ont qu'à bien se tenir.

Comme fer-de-lance, le Charles est un peu en retard sur les autres bateaux...

On est con à ce point-là ? Doit-on vraiment penser que NS ait décidé quelque chose sans les USA ?
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne TYGER

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 8889
Re : Libye
« Réponse #26 le: 21 mars 2011 à 12:48:22 »
Citer
Libye : Pour la révolution, contre la guerre impérialiste !

Face à l’insur­rec­tion de la popu­la­tion libyenne visant à mettre fin à plu­sieurs décen­nies de dic­ta­ture par le clan Kadhafi, le régime a répondu par une répres­sion armée tou­jours plus vio­lente. Cette répres­sion s’ins­crit dans la suren­chère répres­sive des dic­ta­tu­res en Afrique du nord et au Proche et Moyen Orient, visant à mettre fin à la vague de révol­tes popu­lai­res ini­tiée en Tunisie et en Égypte.

En Iran, en Irak, au Bahreïn, en Arabie Saoudite, au Yémen comme en Libye, les États n’hési­tent pas à tirer sur les mani­fes­tants, sur les ouvrier­E­s en lutte, pour noyer dans le sang l’aspi­ra­tion popu­laire à la liberté.

Dans le cas de la Libye, la supé­rio­rité mili­taire du clan Kadhafi sur les insur­gé­E­s a été bâtie par des années de vente d’armes de la part des mêmes États qui jus­ti­fient une inter­ven­tion mili­taire au nom du «sou­tien à la démo­cra­tie». L’État fran­çais a ainsi reçu Kadhafi en grande pompe en 2007, et des entre­pri­ses comme Dassault, Thalès ont conclu des contrats juteux que le peuple libyen paye aujourd’hui dans sa chair. C’est plus de 343 mil­lions d’euros d’armes qu’ont ainsi ven­dues les États euro­péens en 2009 à un régime libyen qui était non seu­le­ment un par­te­naire com­mer­cial, mais aussi un par­te­naire poli­ti­que relais de la poli­ti­que anti­im­mi­gré des États euro­péens. Aujourd’hui, ceux qui com­mer­çaient en toute tran­quillité hier avec Kadhafi et son régime san­gui­naire s’apprê­tent à bom­bar­der la Libye en se pré­sen­tant comme les sau­veurs du peuple libyen en lutte. L’État fran­çais rentre ainsi en guerre, au côté d’autres États et comme dans toutes les guer­res ce sont les popu­la­tions civi­les qui vont trin­quer.

 

En Libye comme ailleurs, nous saluons la révolte des clas­ses popu­lai­res et de la popu­la­tion contre l’auto­cra­tie et son aspi­ra­tion à la liberté, ainsi que la dyna­mi­que d’auto­or­ga­ni­sa­tion popu­laire qui s’y déve­loppe et qui repré­sente le meilleur garant contre la répres­sion et contre les récu­pé­ra­tions poli­ti­cien­nes. Nous dénon­çons dans le même temps l’hypo­cri­sie des États qui ten­tent de faire passer leur ten­ta­tive de reprise en main impé­ria­liste pour une inter­ven­tion «huma­ni­taire» au côté des révol­tés. Comment croire en effet à une «aide» désin­té­res­sée aux insur­gés libyens quand ces mêmes États conti­nuent, au nom du contrôle des res­sour­ces pétro­liè­res, à sou­te­nir ouver­te­ment la répres­sion armée quand elle est le fait de leurs alliés, comme en Irak, au Bahreïn, en Arabie Saoudite, au Yémen. L’exem­ple de l’Irak, de l’Afghanistan, et de bien d’autres pays nous mon­trent ce qu’il faut penser de ce genre de dis­cours, et à quel point la pré­ten­tion «d’expor­ter la démo­cra­tie» ne masque en réa­lité que le fait que les bour­geois et les États n’ont d’inté­rêt que le main­tien du sys­tème capi­ta­liste afin de conser­ver leur pou­voir sur les popu­la­tions.

Solidarité avec les révol­tés en Libye, en Iran, en Arabie Saoudite, au Yémen, au Bahreïn et ailleurs ! Pour la révo­lu­tion, non à la guerre impé­ria­liste ! À bas toutes les armées et les mar­chands de canon !

    Coordination des Groupes Anarchistes, 19 mars 2011.



Citer
Non à l'intervention militaire en Libye ! / Contre la dictature de Kadhafi et contre le militarisme occidental

Non à l'intervention militaire en Libye !

    L’intervention des pays soi-disant démocratiques alliés aux monarchies pétrolières n’a pas pour but philanthropique de venir en aide au peuple libyen pour aboutir à son émancipation sociale et politique.

 <a href="http://www.youtube.com/v/LUmhyfSeRSc&amp;rel=0&amp;hl=fr_FR&amp;feature=player_embedded&amp;version=3" target="_blank" class="new_win">http://www.youtube.com/v/LUmhyfSeRSc&amp;rel=0&amp;hl=fr_FR&amp;feature=player_embedded&amp;version=3</a>

L’enjeu n’est pas tant de capter les ressources pétrolières libyennes, que de montrer la capacité de ceux qui gouvernent le monde de stabiliser une situation régionale à leur avantage. En enrôlant le Qatar, les Émirats arabes unis et l’Arabie saoudite, les Occidentaux confortent ces régimes tyranniques dans leur intervention militaire contre l’insurrection bahreïnie, et légitiment ainsi par avance les futures répressions sanglantes dans tous les pays de la péninsule Arabique et au-delà si besoin est. De plus, la Libye de Kadhafi jouait vis-à-vis de l’Europe le rôle de verrou contre l’immigration africaine, comme le lui avaient demandé ses amis Sarkozy et Berlusconi. Il est donc nécessaire pour les États européens de s’assurer que Kadhafi soit bien remplacé par un pouvoir à leur service.

Le soulèvement populaire du peuple libyen est l’opportunité attendue par les oligarchies occidentales pour reprendre la main dans une région où la multiplication des soulèvements populaires n’a cessé d’inquiéter les «démocrates patentés». L’humanitarisme affiché pour «venir en aide» au peuple libyen n’est qu’hypocrisie et cynisme, car depuis quarante-deux ans ce peuple subit le joug de son «Guide» et se fait massacrer dans le silence à défaut de pouvoir s’exiler sans espoir de retour ; et, ces dernières années, les États et les entreprises de ce même Occident acceptaient les capitaux du régime libyen et se précipitaient en rangs serrés à Tripoli pour lui vendre des armes, et même lui proposer une centrale nucléaire !

Le peuple libyen est aujourd’hui pris en otage entre son dictateur et les puissances occidentales soucieuses d’abord de leurs intérêts économiques et géostratégiques.

Le prix à payer par le peuple libyen pour cette tentative d’émancipation sociale sera élevé en raison

    • De la guerre de ce jour ; 

    • De la perpétuation éventuelle du régime de Kadhafi ou de ses héritiers sur tout ou partie de ce territoire ; 

    • Ou du diktat de l’exploitation capitaliste par les bourgeoisies venues asseoir militairement une nouvelle tyrannie. 

Le courage des peuples arabes qui ont osé dire ça suffit, qui nous montrent le chemin d’autres présents possibles, est admirable. Le courage du peuple libyen debout pour ses libertés appelle respect et solidarité.

Nous sommes sensibles au sort des victimes, mais ne nous laisserons pas aveugler par une émotion consensuelle. Notre solidarité n’est pas de nous associer au chœur des pseudo-philosophes, aussi larmoyants que va-t-en-guerre, et des médias aux ordres de l’idéologie capitaliste, mais de continuer le combat pour l’émancipation sociale et politique contre nos bourgeoisies complices de ces massacres.

    Organisation Communiste Libertaire, 20 mars 2011.

 

Contre la dictature de Kadhafi et contre le militarisme occidental

    Vendredi 18 mars 2011, le Conseil de Sécurité de l’ONU a voté la possibilité de frappes aériennes contre l’armée de Kadhafi. Alors que les bombardements et les massacres continuent autour de Benghazi, que l’armée de Kadhafi a quasiment repris le contrôle du pays, une intervention militaire occidentale aérienne ne serait en rien un soutien à la population de Libye contre la dictature. 

Sans revenir sur les interventions militaires en Afghanistan et en Irak, où plus personne ne croit qu’elles avaient pour but de défendre la «liberté», les «droits humains» ou la «démocratie», tout le monde sait que les armes de Kadhafi ont en grande partie été achetées à des capitalistes français. Ainsi, c’est le 18 février 2011, que finalement le Quai d’Orsay décidait de suspendre la livraison de matériel militaire à la Libye, avouant ainsi que depuis des années et des années le gouvernement français vendait à Kadhafi les armes nécessaires pour maintenir sa dictature. Interrogé par Public Sénat, loin des déclarations et résolutions hypocrites de l’ONU et des gouvernements occidentaux, Serge Dassault avait justement indiqué : «Quand on vend du matériel, c’est pour que les clients s’en servent». Et effectivement, comment s’étonner ou feindre l’indignation que la dictature de Kadhafi utilise les armes qu’elle a achetées aux capitalistes occidentaux ?

L’Arabie Saoudite, d’ailleurs, après qu’elle soit intervenue militairement pour écraser dans le sang la révolte à Bahreïn, est susceptible de «fournir des moyens» à des frappes militaires aériennes sur la Libye. Ce simple exemple montre toute l’hypocrisie de ceux qui parlent de frappes aériennes au nom d’un soutien au soulèvement contre la dictature.

Une intervention militaire, que ce soit par des frappes aériennes ou une autre forme d’intervention, sous l’égide des grandes puissances, n’a en aucun cas pour but de «libérer» qui que ce soit et surtout pas la population libyenne. Au mieux, il s’agira de remplacer la dictature de Kadhafi par celle de ses anciens ministres qui dirigent aujourd’hui, après avoir été des cadres du régime, le «Conseil de Transition». Que ce soit en Libye ou ailleurs, les régimes bourgeois n’interviennent jamais pour le bien des populations, mais seulement pour leurs propres profits.

    Initiative Communiste-Ouvrière, 19 mars.
« Modifié: 21 mars 2011 à 12:52:50 par TYGER »
"Ni Dieu, ni maître.
Mieux être."
Jacques Prévert

"Quand la vérité n’est pas libre, la liberté n’est pas vraie.
Les vérités de la Police sont les vérités d’aujourd’hui."
Jacques Prévert

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : Libye
« Réponse #27 le: 21 mars 2011 à 16:51:54 »
A être contre Kadhafi et contre l'intervention, on condamne peut-être les opposants lybiens à l'échec, non?  :grrr:

"Solidarité", crient les anarchistes. C'est beau, mais comment être solidaires quand on est pacifiste? En regardant tranquillement les résistants se faire massacrer?  :gene4:

Je ne suis pas naïf: je ne crois pas que les alliés soient tout à fait désintéressés. Mais il ne faudrait pas oublier que la meilleure garantie d'une Lybie bananière était quand même... Kadhafi!  :mrgreen:
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne sarkome

  • Smart Citoyen Incurable
  • Messages: 10521
Re : Libye
« Réponse #28 le: 21 mars 2011 à 21:45:24 »
Bilan des frappes chirurgicales:
- 48 morts et plus de 150 blessés civils
source: Moscou
- un bâtiment administratif à 100 mètres de la résidence de Khadafi
source: Grande Bretagne

Ouais... ben... Tornados (GB) ou Rafales (F), pour la précision... ce n'est pas mieux que les F18 (US) en Irak !

Toutefois, un détail me chiffonne: la feuille de route ONU ne mentionnait bien que des cibles militaires...
A moins que... Serait-ce que, sous couvert de "bavures", de "dommages collatéraux", on veuille masquer une intention inavouable, du type "Khadafi doit partir" , dixit Obama...
Partir, oui, éventuellement... mais comment ? en fumée ?

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Libye
« Réponse #29 le: 21 mars 2011 à 22:03:37 »
"Mourir, c'est partir un peu." (Edmond Haraucourt)
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne TYGER

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 8889
Re : Libye
« Réponse #30 le: 22 mars 2011 à 12:16:51 »
Citer
Un tyran peut en cacher un autre

    Les frappes aériennes qui ont lieu en ce moment en Libye sont riches d'enseignement pour les oppriméEs du monde entier. Une fois de plus, l'ONU confirme ce que beaucoup disent depuis longtemps : Rien ne vaut la bombe pour se débarrasser des despotes !

 <a href="http://www.youtube.com/v/4X5dz_3y1R8&amp;rel=0&amp;hl=fr_FR&amp;feature=player_embedded&amp;version=3" target="_blank" class="new_win">http://www.youtube.com/v/4X5dz_3y1R8&amp;rel=0&amp;hl=fr_FR&amp;feature=player_embedded&amp;version=3</a>

Voilà maintenant trois mois que la révolte tunisienne a éclaté. Dans son sillage, les populations d'autres pays du Maghreb et du Moyen-Orient se sont soulevées également. La «communauté internationale» n'a pas bougé, appelant au calme et faisant prévaloir la «non-ingérence». Entendez par là : «Nous avons fait tout ce que nous pouvions pour maintenir au pouvoir ces régimes aussi corrompus que les nôtres, notamment en équipant leurs bouchers en uniforme. Qu'ils se démerdent maintenant !» Étrangement, le son de cloche n'est pas le même vis-à-vis de la Libye. Le régime du tyran Kadhafi a bel et bien été armé par certaines puissances industrielles qui devaient bien se douter que ce n'était pas que pour s'entraîner au ball-trap. Et les voilà qui nous rejouent la première guerre du Golfe, caméras à l'appui : On arme le dictateur à la tête d'un pays au sous-sol riche en pétrole, on le laisse réprimer sa population avec les beaux joujoux qu'on lui a livré, et puis on s'offusque, on s'indigne. Et là bizarrement l'ingérence ne pose aucun problème à personne. La différence de traitement avec la révolution tunisienne dite «de jasmin» (occulter le sang qui a coulé avec un nom de fleur, une idée de publicitaire ?) est étrange. Aurait-on plus envie de se battre pour les puits de pétrole libyens que pour continuer à venir se dorer la pilule au Club Med d'Hammamet ? Toutes ces magouilles illustrent bien le niveau de corruption de ces «représentantEs démocratiques», leaders du «monde libre», qui n'ont rien à envier aux Ben Ali, Bouteflika, Kadhafi, Mohammed VI… Armer les potes despotes puis défaire leur régime, et faire main basse sur l'or noir, c'est bon pour le portefeuille tout ça.

Face à cette guerre impérialiste qui pointe le bout de son sale groin, menée par nos tyrans à nous, nous ne pouvons que manifester notre solidarité avec les libyenNEs qui se font livrer la «démocratie» par avion (de chasse). Nous pensons que la forme la plus élémentaire de cette solidarité est une lutte sans merci visant à détruire le complexe militaro-marchand qui opprime ici comme là-bas.

    Groupe Pavillon Noir - Fédération anarchiste de la Vienne, 21 mars 2011.
"Ni Dieu, ni maître.
Mieux être."
Jacques Prévert

"Quand la vérité n’est pas libre, la liberté n’est pas vraie.
Les vérités de la Police sont les vérités d’aujourd’hui."
Jacques Prévert

Hors ligne sarkome

  • Smart Citoyen Incurable
  • Messages: 10521
Re : Libye
« Réponse #31 le: 22 mars 2011 à 12:35:16 »
Citer
Un chasseur américain s'écrase en Libye, un des deux pilotes récupéré
(info flash AFP)
Ah ! ben, c'est pas juste ! Les libyens ne se laissent pas plumer sans protester !


Hors ligne TYGER

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 8889
Re : Libye
« Réponse #32 le: 22 mars 2011 à 12:37:29 »
<a href="http://www.youtube.com/v/-aDbDim-TQ8&amp;rel=0&amp;hl=fr_FR&amp;feature=player_embedded&amp;version=3" target="_blank" class="new_win">http://www.youtube.com/v/-aDbDim-TQ8&amp;rel=0&amp;hl=fr_FR&amp;feature=player_embedded&amp;version=3</a>


alors je sais : "Meyssan, complotiste, toussa" , mais... et s'il avait raison ?

Citer
Guerre en Libye
Washington regarde se lever « l’aube de l’odyssée » africaine
par Thierry Meyssan | Beyrouth (Liban) | Focus |

Les frappes françaises sur la Libye ne sont pas une opération française, mais une sous-traitance de l’opération Odyssey Dawn placée sous l’autorité de l’US AfriCom. Elles n’ont pas pour objet de secourir les populations civiles libyennes, mais elles prétextent de la situation pour ouvrir la voie au débarquement des forces états-uniennes sur le continent noir, observe Thierry Meyssan.
« Modifié: 22 mars 2011 à 12:52:35 par TYGER »
"Ni Dieu, ni maître.
Mieux être."
Jacques Prévert

"Quand la vérité n’est pas libre, la liberté n’est pas vraie.
Les vérités de la Police sont les vérités d’aujourd’hui."
Jacques Prévert

Hors ligne TheTwit

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3957
Re : Libye
« Réponse #33 le: 22 mars 2011 à 14:16:44 »
.Tiger  :super: le lien.
ENFIN un discour plein de vérité, et remercie Taddei d'avoir bien maitiser l'exposé de Michel Collon. Surtout pour l'Irak pays que j'ai bien connu. (Nicole Bacharan une vraie conne).Saddam Hussein avait donné aux femmes la place qui leur revenait, exemple dans le corp médical 40% des postes (pas seulement infirmieres) etaient des femmes et beaucoup dans l'administration publique. J'aurais beaucoup de choses aimables et véridiques a dire sur ce Pays, mais....... 
« Modifié: 22 mars 2011 à 14:21:42 par TheTwit »

Hors ligne timbur

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 13020
Re : Libye
« Réponse #34 le: 22 mars 2011 à 16:10:37 »
Celle-là aussi, elle va vous plaire. C'était le 14 mars, quand ça commençait à sentir le roussi pour les insurgés, et que super-Sarko n'avait pas encore engagé l'ONU dans la chasse au Kadhafi.

Citer
Sénateur UMP et président d’honneur de Dassault Aviation, Serge Dassault était l’invité hier soir de la chaine Public Sénat pour réagir sur divers sujets, dont la situation en Libye, sujet sur lequel l’intéressé a préféré s’abstenir de tout commentaire.

Le présentateur évoque alors les ventes d’armes françaises (Dassault) au général Kadhafi, ce à quoi Serge Dassault répondra : « Quand on vend du matériel, c’est pour que les clients s’en servent »…

<a href="http://www.dailymotion.com/swf/video/xhlzrh?theme=none" target="_blank" class="new_win">http://www.dailymotion.com/swf/video/xhlzrh?theme=none</a>

(entre autres)
« Modifié: 22 mars 2011 à 16:15:32 par timbur »
___________________________________________________________________________________________________________________________________
Frondiste : Néologisme timburien. Désigne tout élu à la députation remplissant la double condition d'être de gauche et du parti socialiste.

Hors ligne sarkome

  • Smart Citoyen Incurable
  • Messages: 10521
Re : Libye
« Réponse #35 le: 22 mars 2011 à 16:59:13 »
Citer
La situation pourrait s'enliser en Libye

L'armée américaine pourrait bientôt ralentir le rythme de ses frappes en Libye. L'armée rebelle n'aurait pas profité des frappes, ce qui fait craindre à certains un enlisement, attendu par Kadhafi.

Pour la troisième nuit consécutive, les batteries antiaériennes libyennes sont entrées en action mardi à Tripoli, mais le commandant américain de l'opération internationale en Libye a laissé entendre que le rythme des raids pourrait bientôt ralentir.

La télévision libyenne a déclaré que plusieurs sites avaient été visés dans la capitale. L'opération, qui a débuté samedi après-midi avec l'aval du Conseil de sécurité de l'Onu, vise officiellement à imposer une zone d'exclusion aérienne et à protéger les civils des attaques des forces de Mouammar Kadhafi.

Les insurgés, repoussés jusqu'à leur fief de Benghazi, dans l'Est, avant l'intervention des aviations et marines occidentales, ont de nouveau progressé vers Ajdabia, une ville plus à l'ouest.

Mais l'armée rebelle n'a guère profité de la campagne de frappes, ce qui fait craindre à certains un enlisement, sur lequel tablerait Kadhafi.

Les Etats-Unis, redoutant d'être attirés dans un nouveau conflit qui s'ajouterait aux guerres d'Irak et d'Afghanistan, ont souligné qu'aucune action spécifique ne serait entreprise pour renverser le colonel libyen.

"A moins que quelque chose d'inhabituel ou d'inattendu survienne, nous pourrions observer une diminution de la fréquence des attaques", a déclaré le général Carter Ham, qui dirige actuellement les opérations depuis le centre de commandement américain Afrique (Africom) à Stuttgart.

Transfert de commandement ?

Le président Barack Obama, questionné sur l'intervention lors d'une visite au Chili, a pour sa part assuré que les Etats-Unis cèderaient rapidement ce commandement. "C'est une question de jours, pas de semaines", a-t-il dit alors que les républicains expriment de plus en plus ouvertement leurs critiques contre l'opération.

Le chef de la Maison blanche n'a pas dit qui prendrait alors le relais, même si la France et la Grande-Bretagne ont joué un rôle de premier plan dans l'intervention. Selon le ministre français des Affaires étrangères Alain Juppé, la Ligue arabe ne souhaite pas que l'opération soit placée sous la responsabilité de l'Otan, ce qu'espèrent au contraire des pays comme le Canada ou l'Italie, qui participent également à l'intervention.

La coalition n'a pas confirmé de nouvelles frappes sur Tripoli, où des tirs de la DCA et des explosions ont retenti durant la nuit.

A Paris, le ministère de la Défense a déclaré qu'une vingtaine d'appareils de l'armée de l'air étaient intervenus dans la journée de lundi.

La chaîne Al Djazira rapporte que des radars ont été visés sur deux sites de défense antiaérienne à l'est de Benghazi.

Attaques dans l'Ouest

Dans l'Ouest, les habitants des villes assiégées de Misrata et Zintan ont dit avoir été attaqués par les forces loyalistes. L'armée libyenne a même annoncé que Misrata, 200 km à l'est de Tripoli, avait été reprise par les forces loyalistes.

Deux témoins ont parlé de bombardements intenses sur Zintan. Plusieurs maisons et le minaret d'une mosquée ont été détruits.

"Il y a une quarantaine de chars au pied des montagnes proches de Zintan", a déclaré un habitant, Abdoulrahmane Daw, sans que ces informations puissent être vérifiées.

Le gouvernement libyen a affirmé de son côté que la première vague de raids, dans la nuit de samedi à dimanche, avait fait 64 morts et des dizaines de blessés parmi les civils. Plus de 110 missiles de croisière Tomahawk ont été tirés durant cette première phase, selon les militaires américains.

Au Caire, le secrétaire général de la Ligue arabe, Amr Moussa, qui avait dénoncé dimanche des bombardements ayant "provoqué la mort et les blessures de nombreux civils libyens", a clarifié ses propos en déclarant qu'il soutenait la résolution 1973 du Conseil de sécurité qui a autorisé le recours à la force, tout en insistant sur la protection des civils.

Le Premier ministre russe Vladimir Poutine a comparé la campagne aérienne à des "croisades médiévales", une métaphore employée par le régime de Tripoli, mais le président Dmitri Medvedev a jugé l'expression inacceptable.

"Différent de l'Irak"

Sur le terrain, les insurgés ont souhaité la poursuite des frappes aériennes et assurent coordonner leur action avec les puissances occidentales, ce qu'a démenti le général Carter Ham. "Si nous n'obtenons pas une aide supplémentaire de l'Occident, les forces de Kadhafi vont nous dévorer vivants", a déclaré un combattant insurgé, Nouh Mousmari.

Les pays engagés dans la coalition insistent pour dire qu'ils ne fournissent pas de soutien aérien rapproché aux rebelles ou cherchent à détruire l'armée libyenne, mais s'en tiennent à la protection des populations civiles prévue par la résolution 1973.

Devant le parlement, le Premier ministre britannique David Cameron a tenu à distinguer l'opération libyenne de la guerre d'Irak, qui avait plombé la popularité de Tony Blair. "Il s'agit de protéger la population et de donner au peuple libyen une chance de se forger son propre destin", a-t-il dit.

Selon un sondage publié lundi, un tiers seulement des Britanniques approuvent l'action en Libye.

Alain Juppé a de son côté espéré que le régime s'effondre de lui-même. "Il est tout à fait probable que devant la fragilisation du régime, il se fissure de l'intérieur", a-t-il déclaré lors d'une réunion des chefs de la diplomatie des Vingt-Sept à Bruxelles qui a confirmé la division des Européens face à l'intervention.

Dimanche, s'exprimant à la télévision libyenne, Mouammar Kadhafi avait promis une "longue guerre" à ses ennemis.

-20110322]source

Hors ligne sarkome

  • Smart Citoyen Incurable
  • Messages: 10521
Re : Libye
« Réponse #36 le: 24 mars 2011 à 15:25:23 »
Dans tous les ministères, on rogne sur tous les budgets...
Mais pour jouer aux petits soldats, on trouve le financement...

Citer
ARMEMENT - Au cinquième jour de l'intervention internationale...

Avions de chasse, frégates, porte-avions… La France n’a pas lésiné sur les moyens pour montrer son implication dans l’opération «Aube de l’Odyssée», et a déployé du matériel de très haute technologie, et donc coûteux. Au cinquième jour de l’intervention internationale en Libye se pose déjà la question du coût financier engendré par l’opération. 20minutes.fr fait le point.

Le coût final dépendra bien évidemment de la durée de l’opération, mais certains chiffres sont déjà avancés, dans la mesure où les matériels génèrent une dépense, qu'ils soient engagés ou non. Ce coût est prévu par le budget global du ministère de la Défense, qui s'élève à quelque 31 milliards d'euros pour 2011.

4,8 millions d'euros pour les avions de chasse

Selon une source aéronautique citée par l'AFP, une heure de vol de Rafale coûte ainsi entre 10.000 et 13.000 euros, et entre 10.000 et 11.000 euros pour les Mirage. Avec déjà 400 heures de vol effectuées entre samedi et lundi, le prix grimpe déjà à environ 4,8 millions d'euros. Mais cette somme s’entend hors carburant. Au cours d’une mission, les avions sont ravitaillés une fois ou deux. Le coût total pour une heure de vol d’un Rafale reviendrait ainsi à environ 29.000 euros selon certaines estimations.

Cependant, l’arrivée du porte-avions «Charles-de-Gaulle» sur zone devrait permettre d’économiser au niveau du carburant - les appareils ayant décollé jusqu’à mardi des bases françaises, à six heures de vol aller-retour de la Libye. Mais l’économie réalisée doit être relativisée, dans la mesure où le porte-avions coûte 50.000 euros l’heure de fonctionnement, selon les chiffres de France Info.  Sans compter le groupe aéronaval qui ne le quitte pas, et qui comprend quatre frégates, un pétrolier ravitailleur et un sous-marin d’attaque. Rien que l’heure d’intervention de ce dernier s’élève à environ 10.000 euros.

Un surcoût: les missiles, bombes et munitions

A ces dépenses, il faut ajouter les missiles, les bombes (notamment GBU12 ) et les munitions qui sont utilisées par l’armée française. «Le surcoût, ce qui coûte très cher, c’est tout ce qu’on largue. Il est essentiellement dans les munitions, parce qu’après il faut les remplacer», souligne Eric Denécé du Centre français de recherche sur le renseignement dans Ouest France. Le prix d’un missile AASM évolue ainsi entre 250.000 et 350.000 euros l’unité.

source

Hors ligne TYGER

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 8889
Re : Libye
« Réponse #37 le: 24 mars 2011 à 17:33:05 »
c'est quoi ces comptes à la noix ?

parce que, à moins que je n'ai pas tout compris à la vie, le coût de quelque chose intervient au moment où on l'achète et pas où on le consomme...

alors que ce soit stocké (puis périmé puis remplacé) ou balancé (en plus ça fait du test grandeur nature) je vois pas trop la différence dans le budget !
"Ni Dieu, ni maître.
Mieux être."
Jacques Prévert

"Quand la vérité n’est pas libre, la liberté n’est pas vraie.
Les vérités de la Police sont les vérités d’aujourd’hui."
Jacques Prévert

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : Libye
« Réponse #38 le: 24 mars 2011 à 19:14:03 »
Si l'on suit la pensée de T. Meyssan:

1) Les USA envoient la CIA dans un pays: c'est pour préparer un gouvernement à sa solde
2) les USA interviennent militairement pour que tout soit clair? Nan, ils préparent leur débarquement en Afrique
3) les USA n'auraient rien fait, rien dit  :taistoi: toussa: ils auraient donc laissé massacrer les Lybiens exprès pour garder Kadhafi à leurs bottes ou pour affaiblir la Lybie...

Bref, dans son système d'interprétation, les USA peuvent faire tout et son contraire, dans tous les cas ils ont forcément le rôle du satan du méchant...

Je ne veux pas défendre les USA, je cherche juste à comprendre...

Tellement prévisible, le Meyssan!  :mrgreen:
« Modifié: 24 mars 2011 à 19:16:00 par sarkonique »
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne TYGER

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 8889
Re : Libye
« Réponse #39 le: 25 mars 2011 à 10:00:04 »
disons que Meyssan fait de l'anti-impérialisme primaire (comprendre anti-américanisme).

mais comme par hasard, aujourd'hui j'ai entendu à la radio, que l'ONU céde la place à l'OTAN... étonnant non ?

tiens d'ailleurs ce grand "complotiste" qu'est Meyssan en remet une couche (ah oui vous aussi vous trouvez que le mec sur la photo suivante il a une belle tête de vainqueur ?) :

Citer
La France préparait depuis novembre le renversement de Kadhafi
par Franco Bechis | Rome (Italie) | Focus |

 
Selon le journaliste de la droite libérale italienne Franco Bechis, la révolte de Benghazi aurait été préparée depuis novembre 2010 par les services secrets français. Comme le remarque Miguel Martinez du site internet progressiste ComeDonChisciotte, ces révélations, encouragées par les services secrets italiens, doivent se comprendre comme une rivalité au sein du capitalisme européen. Le Réseau Voltaire précise que Paris a rapidement associé Londres à son projet de renversement du colonel Kadhafi (force expéditionnaire franco-britannique). Ce plan a été modifié dans le contexte des révolutions arabes et pris en main par Washington qui a imposé ses propres objectifs (contre-révolution dans le monde arabe et débarquement de l’Africom sur le continent noir). La coalition actuelle est donc la résultante de ces ambitions distinctes, ce qui explique ses contradictions (...)



Citer
Quelques mensonges sur la guerre de Libye
par Thierry Meyssan | Beyrouth (Liban) |

Thierry Meyssan, qui soutient l’insurrection contre le régime de Mouammar Kadhafi, s’oppose pourtant à la résolution 1973 et à la guerre. Dans des articles précédents, il a montré les objectifs impérialistes de cette opération. Ici, il revient sur les principaux mensonges de la propagande atlantiste.



Le Pentagone achemine des troupes de débarquement vers la Libye

La croisade de Nicolas Sarkozy

ce dernier rappel n'est pas inutile, ou comment faire croire au peuple que $arkozy avec ses p'tits bras va sauver l'homme africain qui ne s'est pas retiré les doigts du derche (Ben Ali et Moubarak, ça vaut rien peut-être ?!).
« Modifié: 25 mars 2011 à 11:56:37 par TYGER »
"Ni Dieu, ni maître.
Mieux être."
Jacques Prévert

"Quand la vérité n’est pas libre, la liberté n’est pas vraie.
Les vérités de la Police sont les vérités d’aujourd’hui."
Jacques Prévert

Hors ligne sarkome

  • Smart Citoyen Incurable
  • Messages: 10521
Re : Libye
« Réponse #40 le: 27 mars 2011 à 00:31:44 »
Notre Machin-Chose aurait mieux fait de se renseigner, plutôt que de suivre les recommandations du Super-Ministre des Affaires Étrangères, Bernard-Henri Levy.
Et nos Renseignements Généraux, à quoi servent-ils ?
Citer
Libyan rebel commander admits his fighters have al-Qaeda links
Abdel-Hakim al-Hasidi, the Libyan rebel leader, has said jihadists who fought against allied troops in Iraq are on the front lines of the battle against Muammar Gaddafi's regime.
source: The Telegraph

Le chef de la rebellion libyenne reconnait que ses combattants ont des liens avec Al-Qaïda
Abdel Hakim al-Hasidi, le chef de la rebellion libyenne, déclare que les jihadistes qui ont combattu contre les troupes d'invasion en Irak sont maintenant en première ligne dans l'insurrection contre le régime de Khadafi


Hors ligne TYGER

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 8889
Re : Libye
« Réponse #41 le: 29 mars 2011 à 12:21:50 »
tout comme les dégâts de l'opération Plomb Durci fut cachés sous le tapis, ceux de l'utilisation d'uranium appauvri dans les missiles lancés sur la Libye seront tus (parce que la guerre s'est propre bien sûr)

Citer
Libye : impact des missiles de croisière à l’uranium appauvri
par Massimo Zucchetti | Turin (Italie) | Focus |

Le soutien militaire aux putschistes de Benghazi contre le dictateur de Tripoli s’effectue au détriment des populations civiles. Environ 1 missile guidé sur 10 échappe au contrôle et s’écrase au hasard de la zone ciblée. Mais tous les missiles, qu’ils aient une tête revêtue d’uranium appauvri ou qu’ils aient uniquement leurs stabilisateurs à l’uranium appauvri polluent la zone. Ainsi, ce bombardement prétendument « humanitaire » tuera dans les années à venir des milliers de civils, indique le professeur Massimo Zucchetti.
"Ni Dieu, ni maître.
Mieux être."
Jacques Prévert

"Quand la vérité n’est pas libre, la liberté n’est pas vraie.
Les vérités de la Police sont les vérités d’aujourd’hui."
Jacques Prévert

Hors ligne sarkome

  • Smart Citoyen Incurable
  • Messages: 10521
Re : Libye
« Réponse #42 le: 31 mars 2011 à 18:37:35 »
C'est l'histoire de la peau d'un ours dans les mains d'un vendeur pressé... de s'en mettre plein les poches avant les autres...

Citer
La France envoie un ambassadeur à Benghazi

La France, seul pays avec le Qatar à avoir reconnu le CNT, a nommé un ambassadeur, Antoine Sivan. Il est en voie de prendre ses fonctions, à Benghazi. Ce diplomate de 53 ans, qui parle arabe, a occupé plusieurs postes dans la région et a notamment été à Paris sous-directeur pour le Moyen-Orient au ministère des Affaires étrangères.

source

Hors ligne sarkome

  • Smart Citoyen Incurable
  • Messages: 10521
Re : Libye
« Réponse #43 le: 03 avril 2011 à 19:45:31 »
Quel digne Président nous avons là !

Sarkozy et Obama s'affrontent sur la Libye, titrent les journaux, comme, par exemple,  celui-ci

A  son inélégance verbale - autant que proverbiale - s'ajoute l'incorrection gestuelle


Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Libye
« Réponse #44 le: 03 avril 2011 à 21:27:30 »
Encore un arabophone. (Boillon n'était pas disponible ?)


Il va représenter le Dieu Vivant Sarkouzi, le héros  de Benghazi.

Une nouvelle race de diplomates, les Sarkouzi boys !



Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne sarkome

  • Smart Citoyen Incurable
  • Messages: 10521
Re : Libye
« Réponse #45 le: 03 avril 2011 à 23:18:28 »
Le seule requête qu'on puisse lui adresser, c'est celle de Diogène à Alexandre:
"Tire-toi du soleil, tu nous fais de l'ombre"

Hors ligne TYGER

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 8889
Re : Libye
« Réponse #46 le: 05 avril 2011 à 12:41:45 »
voilà encore pourquoi l'OTAN dépasse les bornes.

la notion de frappes "chirurgicales" c'est vraiment du pipeau...

Citer
Mgr Martinelli, évêque de Tripoli : « 40 civils tués par les raids aériens de l’OTAN »

NAPLES - Dans la nuit de mercredi à jeudi les raids aériens sur Tripoli ont causé la mort d'au moins 40 civils : le général canadien Charles Bouchard en est parfaitement au courant tandis qu'il (...)
"Ni Dieu, ni maître.
Mieux être."
Jacques Prévert

"Quand la vérité n’est pas libre, la liberté n’est pas vraie.
Les vérités de la Police sont les vérités d’aujourd’hui."
Jacques Prévert

Hors ligne Le sang coule

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5919
  • ANTICAPITALISTE ANTIFASCISTE
Re : Libye
« Réponse #47 le: 08 avril 2011 à 11:57:57 »
Citer
L'OTAN reconnaît avoir frappé des rebelles libyens

BRUXELLES (AP) — L'OTAN a reconnu vendredi que ses forces avaient frappé des rebelles libyens utilisant des chars dans l'est de la Libye.

Le contre-amiral Russell Harding, vice-commandant de l'opération de l'OTAN, a précisé que l'Alliance ignorait jusqu'à présent que les rebelles disposaient de chars dans leurs combats contre les troupes du colonel Moammar Kadhafi.

Au moins cinq combattants rebelles ont été tués jeudi lorsque leur convoi a été touché par une frappe aérienne de l'OTAN. M. Harding a précisé que l'organisation ne s'excuserait pas pour ces victimes.

Il a ajouté que la situation entre les villes de Brega et Ajdabiya restait fluide, avec une opposition engagée dans une série d'avancées et de replis. Dans ce contexte, selon lui, les pilotes ont du mal à les distinguer.

Le contre-amiral a expliqué que les appareils de l'OTAN avait effectué 318 sorties et visé 23 cibles au cours des dernières 48 heures. AP

Heureusement qu'"on" est là pour les aider...  :pasdrole:
Aboutd'nerf-iste

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Libye
« Réponse #48 le: 08 avril 2011 à 14:05:55 »
Le deal était qu'on ne mettait pas une botte par terre, mais on dépendait des "rebelles" pour les renseignements au sol.
Malheureusement ce sont des rigolos. Ils n'avaient même pas prévenu qu'ils avaient encore des chars.
Pour montrer leur joie ils tirent sur les avions avec les balles traçantes, ils sont largement infiltré par les Gadhaffistes...
Ils se plaignaient que la coalition ne bombardait plus, là ils ont bombardé et encore ils ne sont pas contents.
Faut savoir ce qu'on veut...
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne sarkome

  • Smart Citoyen Incurable
  • Messages: 10521
Re : Libye
« Réponse #49 le: 08 avril 2011 à 14:25:42 »
Citation de: le sang
Heureusement qu'"on" est là pour les aider...
Justement, c'est là que blesse le bât !
La résolution 1973 du Conseil de Sécurité a pour but unique de protéger les populations civiles, au moyen de frappes aériennes, principalement en clouant au sol avions et hélicoptères, et sur tout engin blindé jugé "menaçant" pour ces populations.
A ce titre, les éléments "rebelles", ou "révolutionnaires" (vous choisissez selon votre humeur) peuvent fort bien être la cible des frappes aériennes.
Toutefois, il y a de toute évidence une "interprétation" de la part de l'OTAN, qui, manifestement, veut "dégommer Khadafi" : l'opposition combattante n'a pas d'uniforme. Donc, ce sont des civils, qu'il convient de protéger. Surtout s'ils se sont rendus maîtres des terminaux pétroliers....
Parce qu'il y a là aussi une interprétation de la résolution: il y a blocus donc interdiction d'importer des armes et de vendre du pétrole. Mais, d'après les USA, la Grande-Bretagne et la France, cela ne peut s'appliquer que sur le gouvernement au pouvoir. Par contre, l'opposition... si elle s'est rendue maîtresse d'un terminal, et qu'elle veut vider les réservoirs (pour éviter une explosion, pour protéger l'écologie, toussa...) ... justement on a en réserve quelques missiles  qui ne demandent qu'à être échangés contre quelques barils...
« Modifié: 08 avril 2011 à 14:43:04 par sarkome »