Auteur Sujet: Dominique Strauss-Kahn  (Lu 91967 fois)

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4265
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #450 le: 27 septembre 2011 à 16:42:15 »
Pour vivre libre ,responsable dans une société la plus démocratique possible voici ce que tout citoyen libéré de ses émotions et de ses tentations vindicatives devrait avoir intégré . Ce que l'on croit être un désir de justice masque en réalité un désir de vengeance et ce pour les meilleures causes . Ranucci a été décapité au nom  de la cause des enfants , sous la pression de la foule hurlante .Maitre Eolas remet les pendules à l'heure et ça fait du bien!

Citer
Aller au contenu |
Comment faites vous pour défendre des coupables ?

Par Eolas le Dimanche 18 avril 2004 à 11:57 :: La profession d'avocat :: Lien permanent

Combien de fois ai-je entendu cette question, et combien de fois l’entendrai-je encore ?

L’image de l’avocat pénaliste (comprendre : qui fait du droit criminel) tombe toujours dans la caricature, probablement véhiculée par la vision simplificatrice des nombreuses fictions inspirées par notre métier.

Cette caricature veut que l’avocat pénaliste soit défende un innocent accusé d’un crime qu’il n’a pas commis, et de préférence arrive à lui tout seul à démontrer en un magnifique coup de théâtre que c’est l’épouse / la maîtresse / le majordome / le demi-frère caché et jaloux (rayez la mention inutile) le véritable coupable ; soit qu’il soit un être amoral qui, bien qu’il connaisse pertinemment la culpabilité de son client, qui est naturellement un salaud de la pire espèce, va l’aider à berner tout le monde et à s’en sortir en toute impunité.

Ces deux images sont archi-fausses.

D’abord parce que dans la grande majorité des affaires, la culpabilité n’est pas en débat. Le prévenu ou l’accusé a reconnu les faits, ou ceux-ci sont établis au-delà du moindre doute.

Ensuite, parce que les clients ne nous confient jamais dans le creux de l’oreille qu’ils sont coupables alors qu’ils clament haut et fort leur innocence.

Au contraire, ils testent leur baratin sur nous. Si leur avocat croient leur mensonge, pensent-ils, le juge, qui n’est pas forcément plus malin, le croira aussi.

Les délinquants sont ainsi pour la plupart persuadés qu’un avocat convaincu de l’innocence de son client le défendra mieux — ce qui est faux, puisque la défense sera bâtie sur une prémisse inexacte et sera très fragile—, et qu’un avocat qui sait que son client est coupable n’a pas le droit de dire qu’il est innocent — ce qui est faux également ; nous sommes liés par le secret professionnel et un bon avocat pénaliste ne dira jamais que son client est innocent car nous ne sommes pas des témoins et n’avons pas à servir de caution morale à nos clients.

Donc, la plupart du temps, nous défendons des coupables qui reconnaissent les faits. Alors à quoi servons-nous dans ces cas ?

Et bien la culpabilité, ce n’est que la moitié de l’objet de l’audience.

L’autre moitié, c’est la peine. Le juge doit prendre une décision sur ce point aussi. Le procureur a requis une peine. C’est une proposition et rien d’autre, qui est généralement sévère. L’avocat doit pouvoir en proposer une autre plus adaptée à son sens. Nous connaissons mieux que personne la situation personnelle de notre client, s’il travaille, s’il fait des études, s’il a des projets. Lui éviter la prison est un enjeu en soi. Nous aidons le juge à prendre une décision.

Il demeure quand même, certes, l’hypothèse rare où nous savons que notre client est coupable parce que nous avons, lors de nos entretiens, démoli ses mensonges et l’avons mis face à ses contradictions. Il persiste à vouloir nier devant le juge. Que faire ?

Se retirer du dossier est pour moi inacceptable, et je ne pardonne pas aux confrères qui le font. C’est là signer les aveux de son client aux yeux du juge. Imaginez un peu : « Mon client nie les faits, ma conscience m’impose de me retirer du dossier ». C’est une trahison et une forfaiture.

L’avocat est un juriste, un procès est une affaire de droit, et uniquement de droit. Pas de morale.

Ce n’est pas moi qui le dis. A mon premier dossier d’assises, le président m’a sèchement coupé la parole quand je me suis avancé sur le terrain de la morale en me disant « Maître, nous ne sommes pas ici pour faire de la morale, mais du droit ». J’ai retenu la leçon.

La loi, rien que la loi.

Et que dit-elle, la loi ?

Que l’innocence est présumée, et que c’est au ministère public d’apporter la preuve de la culpabilité, et non à l’accusé de démontrer son innocence.

« Prouvez-le ! », voilà ce que nous répétons sans cesse au procureur. Et si le parquet n’apporte pas cette preuve, le tribunal doit relaxer, sans même que nous ayons à dire « mon client est innocent ».

Et pour finir, sur le point qui génère le plus d’incompréhension.

La culpabilité est prouvée. Les faits sont reconnus. Mais la procédure est frappée d’une nullité que nous soulevons et parfois, obtenons. Le tribunal doit relaxer contre toute évidence, le dossier part à la poubelle.

Ca ne m’a jamais posé le moindre problème.

Un procès pénal est susceptible de porter atteinte à deux droits fondamentaux de la personne. La liberté et la propriété. Il s’agit là de deux droits sacrés, inaliénables, qu’aucun comportement fut-il le plus abject ne saurait justifier que qui que ce soit en soit dépouillé. L’Etat tire la justification de son existence de la préservation et la protection de ces droits.

Or un homme va peut-être être frappé par l’Etat, dans sa personne par de la prison ou dans ses biens par une amende, parce que la loi l’a prévu.

Fort bien. Mais cette atteinte devra alors avoir lieu conformément à la loi.

L’Etat peut sanctionner celui qui ne respecte pas les règles qu’il édicte, mais à la condition qu’il respecte lui-même ces règles.

Or une nullité assez grave pour affecter toute la validité des poursuites constitue une violation flagrante et irrattrapable de ces règles.

Ne croyez pas que la procédure soit une matière absconse, technocratique et inutile. Ne croyez pas qu’on obtienne une nullité à cause d’un tampon qui manque ou d’une faute de frappe.

La procédure, c’est le siège des libertés ; c’est la procédure qui protège les droits, pas leur proclamation grandiloquente sur les frontispices des monuments. J’y reviendrai dans un prochain post.

Une nullité de la procédure, cela arrive quand un policier ou un juge a outrepassé ses pouvoirs ou a violé ceux de la personne poursuivie.

Les policiers et les juges tirent leurs pouvoirs de la loi. En dehors de ce cadre, ils n’en ont plus aucun. C’est pas plus compliqué que ça. Les actes qu’ils font en dehors de ce cadre sont nuls et de nul effet.

Il serait inadmissible que l’on valide des arrestations arbitraires, des gardes à vue illégales qui s’apparentent dès lors à de la séquestration, des aveux obtenus par la contrainte. L’Etat qui tolèrerait cela ne serait pas un Etat de droit. C’est l’honneur des juges de refuser de condamner des personnes poursuivies dans ces conditions.

Les nullités sont rares. La loi restreint très sévèrement les délais et les formes pour les soulever. Les juges font tout pour sauver les dossiers.

Alors, quand nous parvenons à obtenir la nullité d’une procédure, nous pouvons être surs que nous avons fait notre travail d’avocat, et de la plus belle manière.

Spectateur ne veut pas dire procureur .
"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

En ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #451 le: 27 septembre 2011 à 16:59:01 »
Plus prosaique : si DSK perd au civil, il y a des chances qu'on lui reclame des millions de $ ! Sans parler de témoignages croustillants. Alors si le coup de l'immunité peut marcher il est normal qu'il essaie !
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne Val

  • Administrateur
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 19242
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #452 le: 27 septembre 2011 à 18:47:45 »
Je vais faire un long post de réponse :

Citation de: bili
Maintenant imaginons qu’à la place de ND, une autre femme de chambre serait de service ce jour là, une femme blanche, mariée, un ou deux enfants, allant à l’église tous les dimanche.

Les faits seraient les mêmes , rapport sexuel, 9 minutes ,bas déchirés, l’épaule, les rougeurs ,tout pareil !

Pas de mensonges sur l’entrée aux USA, car tasuniène de naissance, peut être confusion sur l’emploi du temps après, mais peu importe etc…

Tu dis ça en gros comme si c'était anecdotique. Sauf que c'est tout sauf anecdotique parce que le mensonge en question prouve qu'elle est capable de jouer la comédie de façon convaincante devant des enquêteurs chevronnés...
Pour l'épaule et les rougeurs je renvoie au rapport du procureur.

Citation de: bili
Bon! qu'en serait-il du non-lieu et de la présomption d’innocence ?
pour Cyrus Vance peut être, pour nous ça ne changerait rien. Vance n'est évidement pas plus un enfant de coeur que les autres...

Citation de: bili
DSK a eu beaucoup de chance, vraiment beaucoup, je suis forcée de constater que la justice aux Etats-Unis comme ailleurs se joue à coup de dés.
Complètement d'accord. Sur un coup de dés et sur la compétence de l'avocat qu'on peut se payer.. :merci: C'est bien pour ça que pour moi il y a une grosse différence entre justice et Justice.

Citation de: bili
ND à menti avant et après les faits ,s'il était prouvé quelle ait menti sur les faits ,tu crois pas que DSK aurait  porté plainte à son tour pour diffamation, tu ne crois pas qu'il y  aurait eu procès et DSK aurait été innocenté.
Un peu alambiqué de porter plainte pour diffamation alors qu'on reconnaît relation sexuelle. La diffamation, je ne crois pas que ça recouvre ce type d'action en fait.

Citation de: cervesia
un rapport sexuel consenti peut-il vraiment faire autant de dégâts ??? tenir compte du 'timing' svp merci
Justement, des dégâts, il n'y en a pas attribuable au viol. Voir le rapport du procureur... Pas de bleu, une rougeur tellement légère que la personne qui a examiné ND ne peut absolument pas attribuer une cause à cette rougeur, sans parler du fait que comme je l'ai déjà dit bien plus haut, la position de la rougeur ne correspond pas au récit de ND. Le traumatisme de l'épaule est un trauma chronique. (voir le rapport...)

Citation de: bili
Donc si je comprends bien Mme Diallo, n'est pas assez menteuse pour enfoncer encore plus DSK et affirmer haut et fort,c'est lui qui a fait les trous dans les bas en me forçant à blablabla......
Ce n'est pas le problème, elle aurait pu dire que les bas n'étaient pas troués avant l'agression, il n'y avait qu'elle pour le savoir. Si elle dit le contraire, vu que ce n'est pas dans son intérêt, il y a des raisons de la croire. Mais de toute façon, contrairement à ce que tu imagines, je ne suis justement pas partie de la conviction que c'était une menteuse. Je dis qu'elle a menti uniquement sur les choses où il a été prouvé qu'elle a menti. Pour le reste, je pars du principe qu'elle dit la vérité, justement, tant que ce n'est pas contredit par l'enquête. Eh oui.  :merci: :merci:
Que quelqu'un mente sur quelque chose ne veut pas dire qu'il ment sur tout. Ca entame juste la crédibilité.

Citation de: cervesia
Bof, elle les aurait troués elle-même, pour se donner un air miséreux ? Pauvre réfugiée Guinéenne arrivée à Ellis Island des chiffons au pied ?
On a les larmes à la gorge !
Non, pas forcément...Des collants, ça se troue super facilement, d'autant plus à mon avis quand on est femme de ménage et qu'on peut s'accrocher dans n'importe quoi, qu'on doit se baisser, se relever, s'accroupir... Pour moi, c'est soit concours de circonstances, soit DSK a fini de les trouer.

Citation de: raja
donc récapitulons une femme qui porte plainte pour agression ne doit pas être de droite, ne doit pas avoir un passé obscure, et surtout ne pas porter plainte contre un mastodonte d'un parti politique...je vois avec ça on va aller loin.
personnellement, les circonstances que tu viens de citer (être de droite etc) je m'en contrefous. Par contre, selon moi, une femme qui porte plainte pour agression ne doit pas le faire pile quand ça lui donne une publicité médiatique, ou bien négocier ses apparitions comme si elle venait donner une prestation, et peut être ne pas donner l'impression qu'elle joue un show...J'assume complètement cette opinion. Certaines femmes violées n'ont pas apprécié non plus... Après, on croit l'article ou pas, c'est l'affaire de chacun.
Et accessoirement, quand je vois cet article écrite par ladite tristane en mars 2011, je me dis "pauvre fille, il y a un moment où il faut revenir à la réalité, si c'est de la virilité ancienne formule que tu veux, faut accepter le package "gros lourd" avec..." et je trouve même si c'est complètement hors sujet que c'est honteux d'amalgamer un homme qui n'a pas réagi quand elle se faisait "accoster vulgairement" (à voir la situation en réel, peut être que ne pas réagir était la meilleure solution à ce moment là...) à des papas célibataires qui s'occupent de leur gosses ou qui font le ménage... Maintenant, quand tu passes l'aspiro ou que tu fais le sol, tu n'es plus un homme ? Mais elle se trompe, y en a plein des mecs 1950... j'aime beaucoup le
Citation de: tristane banon
c’était avant mai 68 et la libéralisation de la femme, en ce temps reculé, les hommes protégeaient les femmes qui acceptaient, en échange, un rôle bien à elle.
et c'est cette demoiselle qui "défend la cause des femmes" ? Ca ne s'arrête pas à la justice contre le viol, la cause des femmes. Justement, avant, le rôle des femmes, c'était de rester à la maison et de la fermer. Comme ça, elle n'étaient pas violées, puisque le devoir conjugal est une obligation. Bon, je m'emporte, mais là, l'article me crispe.  :gene: :gene:

Citation de: bili
Mais val, bien sûr que les avocats font leur travail, ce que je constate est simple, est gros comme une maison, ils empreintent des voies détournées, ils "circonvolutionnent".
complètement d'accord. Je voulais juste dire que ça ne m'étonnait pas. L'idée à mon avis est de sortir dsk de là.

Citation de: bili
Au pénal , non lieu, la plaignante a menti , mais menti sur quoi ?certainement pas sur ce qui c’est passer entre le moment ou elle est entrée et celui ou elle est sortie de la suite là on ne sait pas c’est parole contre parole, si tu reproches a ND d’avoir menti pourquoi tu ne le reproches pas a DSK ? c’est pas un menteur, lui ? ah ! la présomption d’innocence peut être ?
Concernant les mensonges, c'est très bien expliqué dans le rapport du procureur pourquoi le fait qu'il y ait beaucoup d'incohérences sur ce qu'elle a fait après pose problème. Globalement, c'est parce que ça les empêche d'établir une chronologie sur ce qui s'est passé dedans. Dsk n'a pas menti parce que vu la procédure américaine, il n'a pas eu à donner sa version avant le procès (qui n'a pas eu lieu). il a juste nié le viol par l'intermédiaire de ses avocats.

Citation de: bili
Si c’est une menteuse, il va au procès, il est acquitté, car les avocats s’ils ont su convaincre l’attorney, pourquoi pas convaincre un seul juré du procès ?
Parce qu'un procès est toujours risqué et que ce n'est pas la justice qui l'intéresse. De plus, il faudrait savoir : si dsk s'en est tiré parce qu'il avait les moyens de se défendre, alors ça veut dire que la justice, comme partout, se joue en fonction de celui qui se débrouille le mieux et des affinités des jurés. Donc dans le bronx, dsk n'a pas une chance de s'en tirer... Vu que les américains ramènent toujours tout à la couleur de peau.

Citation de: bili
Et là! immunité! trop facile , il baisse les armes? il n’a rien de mieux à nous proposer pour se défendre ? il brandit le rapport de Vance , non lieu ! c’est une menteuse !
seulement voilà il faut convaincre une majorité de juré et sur quoi va se baser le procès ?  Sur la moralité des protagonistes et sur le fait d’un rapport précipité qui va à l’encontre  d’ un rapport consenti ,ce sont des faits ,pas de parole contre parole, donc grande chance qu’il paye sa petite gâterie très chère.
le procès va se baser sur le fait qu'il est blanc et riche et qu'elle est pauvre et noire. Ensuite, rapport précipité = rapport non consenti, heu... la moyenne de temps d'éjaculation après pénétration chez un homme, c'est une minute trente secondes. Evidement qu'avec l'entraînement ça augmente, mais dans la sexualité, tout peut exister. Et en étant très excité un rapport peut durer moins de dix minutes...

Citation de: bili
S'il est reconnu coupable au civile, c'est la mort politique assurée, pour les millions pas de souci, sa femme vend une toile de maître ou l'appart. de la place des vosges ou une autre propriété et c'est bon!
Je ne suis pas sûre que strauss kahn/sinclair aient la même vision que toi de la chose  :mrgreen: :mrgreen: Et franchement, s'il n'y a pas eu viol, je ne vois pas pourquoi il débourserait un centime.

 :merci: :merci:

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28626
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #453 le: 28 septembre 2011 à 00:33:08 »
merci sybéria  :merci: le billet de maitre eolas est à méditer...

je repond juste à la partie ou tu m'interpelle sinon je vais me répéter, déjà que ce fil est redondant :hehe:

Citer
Par contre, selon moi, une femme qui porte plainte pour agression ne doit pas le faire pile quand ça lui donne une publicité médiatique, ou bien négocier ses apparitions comme si elle venait donner une prestation, et peut être ne pas donner l'impression qu'elle joue un show...
franchement l'ayant entendu sur canal je n'ai pas l'impression qu'elle joue un show, étant donné que l'homme qu'elle accuse s'est fendu d'un mea culpa geignard sur tf1 et l'a accusé d'avoir tout inventé, il me semble juste qu'elle parle elle aussi dans les médias, puis se faire de la pub sur un viol y'a mieux pour réussir sa carrière...après tout les femmes violées réagissent toutes différemment aprés un viol, certaines zappent, d'autres couchent avec des tonnes de mecs, d'autres font des dépressions...d'autres donnent l'impression de jouer un  show comme tu dis et alors est ce que ça annule pour autant le drame qu'elle dit avoir vécu.

pour l'article de cette tragique histoire de viol comme il y en a des milliers, helas par semaines, je le trouve injuste, comme il est dit dans certains commentaire on peut être bourgeoise et se faire violer, il n'y pas plus atroce viol que celui qu'on a subit même si celui de la voisine est plus odieux, c'est comme ça, notre souffrance paraitra bien plus forte que celle des autres et c'est comme ça sur des tas d'autres moments de nos vies et cette phrase résume bien ce que je viens d'écrire : "Pas une bousculade ancienne entre gens d'une oligarchie inaccessible, dans un appartement surchauffé à moquette épaisse. Non une agression, un parking, du béton, une cage d'escalier, une arme très blanche, des mains qui te serrent, des yeux qui te transpercent, des jambes qui te maitrisent et ton corps "
je suis désolée pour ce qu'elle doit subir tout les jour mais il y a des viols, des circonstances, des lieux, des hommes, tout n'est pas identique ou plus crédible.
il n'y a pas le viol de parking contre le viol en appartement  bourgeois ou le viol en cité u contre le viol en residence universitaire chicos.

 pour l'autre article cité même s'il me révulse, on peut être  réactionnaire et ne pas vouloir être violée même si on aime les gros lourds, surtout si le gros lourd en question a l'age d'être votre grand pére,un non est un non.

Citer
des dégâts, il n'y en a pas attribuable au viol
selon les statistiques de la permanence téléphonique nationale Viols Femmes Informations :
74 % des viols sont commis par une personne connue de la victime ;
25 % des viols sont commis par un membre de la famille ;
57 % des viols sont commis sur des personnes mineures (filles et garçons) ;
49 % des viols sont commis sans aucune violence physique ;
« Modifié: 28 septembre 2011 à 00:35:25 par raja »

Hors ligne Val

  • Administrateur
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 19242
Re : Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #454 le: 28 septembre 2011 à 10:44:27 »
Citer
Par contre, selon moi, une femme qui porte plainte pour agression ne doit pas le faire pile quand ça lui donne une publicité médiatique, ou bien négocier ses apparitions comme si elle venait donner une prestation, et peut être ne pas donner l'impression qu'elle joue un show...
franchement l'ayant entendu sur canal je n'ai pas l'impression qu'elle joue un show, étant donné que l'homme qu'elle accuse s'est fendu d'un mea culpa geignard sur tf1 et l'a accusé d'avoir tout inventé, il me semble juste qu'elle parle elle aussi dans les médias, puis se faire de la pub sur un viol y'a mieux pour réussir sa carrière...après tout les femmes violées réagissent toutes différemment aprés un viol, certaines zappent, d'autres couchent avec des tonnes de mecs, d'autres font des dépressions...d'autres donnent l'impression de jouer un  show comme tu dis et alors est ce que ça annule pour autant le drame qu'elle dit avoir vécu.
Personnellement je trouve que ça fait un peu beaucoup à mettre sur le compte du traumatisme. Déjà, petit un, c'est quand même très important, c'est une tentative de viol. Psychologiquement, elle s'est débattue, elle a gagné. Traumatique certes, mais beaucoup, beaucoup moins que le viol où tu finis par te laisser faire parce que tu n'as pas le choix mais après tu te hais toute ta vie en te disant "qu'est ce que j'aurai pu faire autrement". Et si, elle joue un show. Même si elle a été convaincante sur canal, le "je me révèle au bon moment, je donne des interviews, je porte plainte je porte pas plainte je porte plainte". Et en 2007, je la joue "alors qui va être le tenant d'émission heureux élu à qui je vais raconter mon histoire". Elle a peut être été traumatisée, elle s'en sert d'une façon qui ne me plaît pas du tout. Et non, le traumatisme n'excuse pas tout. Seconde chose, son show dans les médias a commencé bien avant que strauss kahn fasse sa merde sur je ne sais plus quelle chaîne. Et il ne s'agit pas ici de dire "ah ben lui il l'a fait alors moi aussi". Je trouve le comportement de strauss kahn merdique, ça n'est pas pour autant que j'approuve celui de banon. Les deux sont merdiques, pas pour les mêmes raisons.
Et d'ailleurs, je n'ai jamais entendu jusque là parler d'une femme violée qui jouerait un show. tu vois, pour moi, c'est une première. tout le reste que tu cites, oui. Jouer un show, non. Et accessoirement les faits ont dix ans, donc elle a forcément appris à gérer le traumatisme de sa tentative de viol. ça ne veut pas dire qu'il a disparu, mais ça n'a rien à voir avec un trauma de la veille.

Citer
pour l'article de cette tragique histoire de viol comme il y en a des milliers, helas par semaines, je le trouve injuste, comme il est dit dans certains commentaire on peut être bourgeoise et se faire violer, il n'y pas plus atroce viol que celui qu'on a subit même si celui de la voisine est plus odieux, c'est comme ça, notre souffrance paraitra bien plus forte que celle des autres et c'est comme ça sur des tas d'autres moments de nos vies et cette phrase résume bien ce que je viens d'écrire : "Pas une bousculade ancienne entre gens d'une oligarchie inaccessible, dans un appartement surchauffé à moquette épaisse. Non une agression, un parking, du béton, une cage d'escalier, une arme très blanche, des mains qui te serrent, des yeux qui te transpercent, des jambes qui te maitrisent et ton corps "
je suis désolée pour ce qu'elle doit subir tout les jour mais il y a des viols, des circonstances, des lieux, des hommes, tout n'est pas identique ou plus crédible.
il n'y a pas le viol de parking contre le viol en appartement  bourgeois ou le viol en cité u contre le viol en residence universitaire chicos.
Je suis bien d'accord, mais  je pense que par contre, il y a le viol qui est un traumatisme (on porte plainte ou pas, etc...), et il y a l'agression dont on se sert au bon moment.

Citer
pour l'autre article cité même s'il me révulse, on peut être réactionnaire et ne pas vouloir être violée même si on aime les gros lourds, surtout si le gros lourd en question a l'age d'être votre grand pére,un non est un non.
Franchement raja, je ne pensais pas que sachant qui avait écrit le post (c'est à dire moi), tu m'opposerais ce genre d'argument... Tu crois vraiment que je pense qu'une femme mérite d'être violée ? Sérieusement ? Et, encore rappel parce que tu sembles l'oublier, tristane banon n'a pas été violée. même selon sa version. La tentative de viol et le viol c'est pas pareil, ou le projet de viol et le viol c'est pas pareil également, et ça, je suis bien placée pour le savoir... Question trauma, plus de peur que de mal, je peux dire que ça compte.
J'ai juste mis l'article parce que je trouvais que justement, quand on a été traumatisé, les hommes doux, c'est censé rassurer, et vu que dans les hommes "virils qui pensent que la femme doit avoir un rôle à elle et surtout ne pas s'en départir" il y a aussi les hommes qui ont un problème avec les femmes et encore en plus petite proportion les hommes qui les violent, je trouvais que ça ne cadrait pas trop avec le trauma. La seule chose qui cadre, c'est le mythe du mec à gros bras protecteur. Ca, je peux comprendre. genre "lui il me protège des autres". Mais ça n'est que 10% de son propos.

Enfin, j'ai mis l'article parce que comme je l'ai dit dans mon précédent post, tristane banon s'érige en égérie de "la cause des femmes" et plus particulièrement "celle des femmes violées", alors que l'article en question, s'il reflète son opinion, prouve qu'elle se fout éperdument de la cause des femmes et qu'elle est réactionnaire de la plus belle façon. Pour moi c'est encore une preuve qu'elle a un discours selon les circonstances... Le "battons nous mes soeurs" de maintenant est totalement contradictoire avec le "la femme a un rôle bien à elle" de mars 2011. parce que dans l'article de tristane banon de mars 2011, justement, quelque part, le rôle de la femme, avant 68, c'était de la fermer...


Citer
Citer
des dégâts, il n'y en a pas attribuable au viol
selon les statistiques de la permanence téléphonique nationale Viols Femmes Informations :
49 % des viols sont commis sans aucune violence physique ;
Je sais. Mais il est rare que ça soit entre personnes qui ne se connaissent pas, sans violence physique. Et de plus, la "non violence physique" ne correspond pas à la version de ND.

Alors pour être claire, aucune femme ne mérite d'être violée ni même agressée, aucun être humain. Mais je pense qu'une agression n'excuse pas tout comportement en rapport avec l'agression. C'est juste mon opinion, je ne demande à personne de la partager. Ma conviction personnelle est que ce n'est absolument pas le traumatisme qui conditionne le comportement de tristane banon.

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3179
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #455 le: 29 septembre 2011 à 09:06:03 »
j'ai hésité longtemps avant de répondre car j'estime que je perds mon temps à vouloir le faire, je me heurte à l’incompréhension totale volontaire ou involontaire de val peut importe le résulta est le même.j'essaye une dernière fois.

Citer
Citation de: bili
Maintenant imaginons qu’à la place de ND, une autre femme de chambre serait de service ce jour là, une femme blanche, mariée, un ou deux enfants, allant à l’église tous les dimanche.

Les faits seraient les mêmes , rapport sexuel, 9 minutes ,bas déchirés, l’épaule, les rougeurs ,tout pareil !

Pas de mensonges sur l’entrée aux USA, car tasuniène de naissance, peut être confusion sur l’emploi du temps après, mais peu importe etc…


Tu dis ça en gros comme si c'était anecdotique. Sauf que c'est tout sauf anecdotique parce que le mensonge en question prouve qu'elle est capable de jouer la comédie de façon convaincante devant des enquêteurs chevronnés...
Pour l'épaule et les rougeurs je renvoie au rapport du procureur.


ça ne peut pas être anecdotique car c'est une simple supposition ,j'émets une hypothèse pour faire passer une idée.

Citer
Citation de: bili
ND à menti avant et après les faits ,s'il était prouvé quelle ait menti sur les faits ,tu crois pas que DSK aurait  porté plainte à son tour pour diffamation, tu ne crois pas qu'il y  aurait eu procès et DSK aurait été innocenté.

Un peu alambiqué de porter plainte pour diffamation alors qu'on reconnaît relation sexuelle. La diffamation, je ne crois pas que ça recouvre ce type d'action en fait.


Euh…. je parle de viol
Tu préfèrerais une plainte pour dénonciation calomnieuse, il l’a  déjà fait  contre  Banon

Citer
Citation de: bili
Au pénal , non lieu, la plaignante a menti , mais menti sur quoi ?certainement pas sur ce qui c’est passer entre le moment ou elle est entrée et celui ou elle est sortie de la suite là on ne sait pas c’est parole contre parole, si tu reproches a ND d’avoir menti pourquoi tu ne le reproches pas a DSK ? c’est pas un menteur, lui ? ah ! la présomption d’innocence peut être ?

Concernant les mensonges, c'est très bien expliqué dans le rapport du procureur pourquoi le fait qu'il y ait beaucoup d'incohérences sur ce qu'elle a fait après pose problème. Globalement, c'est parce que ça les empêche d'établir une chronologie sur ce qui s'est passé dedans. Dsk n'a pas menti parce que vu la procédure américaine, il n'a pas eu à donner sa version avant le procès (qui n'a pas eu lieu). il a juste nié le viol par l'intermédiaire de ses avocats.

Citer
Le rapport souligne en effet que la femme de chambre a menti quant au déroulement des événements après sa sortie de la suite 2806. Et a livré trois versions différentes.
Mais l'équipe du procureur a toujours précisé que Nafissatou Diallo avait donné à maintes reprises le même récit de l'agression présumée et qu'elle n'avait jamais changé de version. L'un des problèmes toutefois est que la femme de chambre avait menti sur un viol qu'elle aurait subi en Guinée devant les inspecteurs en se montrant très convaincante. Laissant donc planer le doute sur la véracité des faits qu'elle a rapporté le 14 mai et après.
La précision est d'importance puisque Vance lui-même n'a jamais dit que la jeune femme guinéenne avait menti sur ce qui s'était passé dans la chambre, mais que ses autres mensonges portaient atteinte à sa crédibilité. Et que par conséquent, la plaignante ne serait plus fiable devant un jury.  Ce qui a justifié sa décision d'interrompre la procédure.
http://washington.blogs.liberation.fr/great_america/2011/09/la-strat%C3%A9gie-de-dsk-et-quelques-pr%C3%A9cisions-sur-le-rapport-de-cyrus-vance-jr.html

qu' en est il de la crédibilité de DSK ! Tu plaisantes ? 8/

1)   Banon, 2003, n’a pas porter plainte au moment des faits , l’argument " elle veut se faire de la pub " ne tiens plus , elle décide néanmoins de porter plainte quand ND a perdu sa crédibilité.
2)   Piroska Nagi , relation contrainte(d’après elle) sans violence
3)   ND.
Euh……C’est beaucoup pour un seul homme et laisse la place au doute sur une relation consentie.

Citer
Citation de: bili
Si c’est une menteuse, il va au procès, il est acquitté, car les avocats s’ils ont su convaincre l’attorney, pourquoi pas convaincre un seul juré du procès ?

Parce qu'un procès est toujours risqué et que ce n'est pas la justice qui l'intéresse. De plus, il faudrait savoir : si dsk s'en est tiré parce qu'il avait les moyens de se défendre, alors ça veut dire que la justice, comme partout, se joue en fonction de celui qui se débrouille le mieux et des affinités des jurés. Donc dans le bronx, dsk n'a pas une chance de s'en tirer... Vu que les américains ramènent toujours tout à la couleur de peau.

si l’immunité diplomatique tombe à l’eau les avocats de DSK demanderont et obtiendront le changement de juridiction ,ils en ont le droit et choisiront un tribunal dans un lieu plus favorable à la cause de DSK.(dixit un avocat américain consultant à la télé)

Citer
Citation de: bili
Et là! immunité! trop facile , il baisse les armes? il n’a rien de mieux à nous proposer pour se défendre ? il brandit le rapport de Vance , non lieu ! c’est une menteuse !
seulement voilà il faut convaincre une majorité de juré et sur quoi va se baser le procès ?  Sur la moralité des protagonistes et sur le fait d’un rapport précipité qui va à l’encontre  d’ un rapport consenti ,ce sont des faits ,pas de parole contre parole, donc grande chance qu’il paye sa petite gâterie très chère.

le procès va se baser sur le fait qu'il est blanc et riche et qu'elle est pauvre et noire. Ensuite, rapport précipité = rapport non consenti, heu... la moyenne de temps d'éjaculation après pénétration chez un homme, c'est une minute trente secondes. Evidement qu'avec l'entraînement ça augmente, mais dans la sexualité, tout peut exister. Et en étant très excité un rapport peut durer moins de dix minutes...

loin de moi l'idée de paraître désagréable mais là, tu te fout de ma gueule  :grrr:

Une femme de chambre en mode : [travail, état d’esprit ; corvées]  est très excitée, c’est bien connu à l’idée de faire le ménage, la poussière, l’aspirateur, changer les draps,nettoyer la cuvette de wc.
Une relation consentie est un échange, qu’a t il à offrir à ND.  son corps magnifique à la Brad Pitt, non ! De l’argent, non ! Sinon le sofitel serait accusé de proxénétisme( proposition non validée par la défense), de l’argent dans l’éventualité d’une plainte pour viol, non car au début elle ne voulait pas porter plainte c’est le service de sécurité de l’hôtel qui a appelé la police.
 Des caresses et un peu de savoir-faire, de l’attention, de l’application, de la tendresse, du réconfort ,excitation, éjaculation tout ça en  en 9 minutes? non tu n’arrivera pas à me convaincre! par contre je trouve cette version plus probable :lui était très excité , il avait tout le loisir de se tripoter sous la douche , il entend du bruit, sort excité comme un pou de la douche ,vise le premier orifice abordable et voilà …..

Encore une fois, je ne fais que supposer sur l'attitude de DSK, puisqu'il n'a pas voulu donner sa version des faits. 'X
une dernière précision de ma part, j'ai oublié; il n'a pas voulu donner sa version des faits sur TF1
« Modifié: 29 septembre 2011 à 14:38:43 par bili »
Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne Val

  • Administrateur
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 19242
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #456 le: 29 septembre 2011 à 12:29:13 »
Non effectivement on ne se comprendra jamais.  :merci: Tant pis.

Juste quelques mots :

Ce que je voulais dire, c'est que je ne sais pas si juridiquement le terme "diffamation" est potentiellement applicable dans une accusation de viol, surtout s'il y a eu de toute façon relation sexuelle.
Ce que je voulais dire, comme depuis le début, c'est que les avocats de Strauss Kahn font leur boulot et que DSK se fout éperdument de la justice, de la vérité, et gnagnangangnagna. Ce qu'il veut, c'est se sortir de là, et faire un procès à ND, à part continuer à garder l'affaire en Une pendant des mois, ne va pas faire grand chose.
Ca ne veut pas pour autant dire qu'il l'a violée.

Ce que je veux dire à propos de ton idée, c'est que tu dis que Vance aurait eu une attitude complètement différente, mais justement, ton hypothèse fait que la situation serait totalement différente !! J'en ai une autre, moi, à te proposer, de situation.
La même, femme de ménage, noire, pauvre, avec un compagnon en prison, et même l'argent sur son compte. Mais n'ayant pas fait aux enquêteurs une prestation de théâtre sur le viol dans son pays, ni de revirement sur sa première version et les douleurs qu'elle ressentait. Eh bien je suis prête à parier que Vance aurait poursuivi l'affaire. Parce que dans le rapport du procureur (dont tu n'as jamais dit si tu l'avais lu ou pas), il explique noir sur blanc entre autres que c'est le fait que sa conviction soit ébranlée suite aux incohérences qui fait qu'il ne poursuit pas. Il dit très clairement qu'au début il est totalement convaincu de la culpabilité de strauss kahn et de la sincérité de Diallo.

Citation de: bili
loin de moi l'idée de paraître désagréable mais là, tu te fout de ma gueule 

Une femme de chambre en mode : [travail, état d’esprit ; corvées]  est très excitée, c’est bien connu à l’idée de faire le ménage, la poussière, l’aspirateur, changer les draps,nettoyer la cuvette de wc.
Une relation consentie est un échange, qu’a t il à offrir à ND.  son corps magnifique à la Brad Pitt, non ! De l’argent, non ! Sinon le sofitel serait accusé de proxénétisme( proposition non validée par la défense), de l’argent dans l’éventualité d’une plainte pour viol, non car au début elle ne voulait pas porter plainte c’est le service de sécurité de l’hôtel qui a appelé la police.
 Des caresses et un peu de savoir-faire, de l’attention, de l’application, de la tendresse, du réconfort ,excitation, éjaculation tout ça en  en 9 minutes? non tu n’arrivera pas à me convaincre! par contre je trouve cette version plus probable :lui était très excité , il avait tout le loisir de se tripoter sous la douche , il entend du bruit, sort excité comme un pou de la douche ,vise le premier orifice abordable et voilà …..

Encore une fois, je ne fais que supposer sur l'attitude de DSK, puisqu'il n'a pas voulu donner sa version des faits.
Là, c'est moi qui rigole. C'est vrai, quoi, ça n'existe pas dans les hôtels pour "grands de ce monde" les "prestations offertes" par l'hôtel. Pas-du-tout. Jamais. Et bien entendu, ça ne peut pas être compris dans le prix de la chambre, sans spécifiquement donner de l'argent à la personne. Et c'est tout à fait normal qu'une femme de chambre aille dans une chambre qui n'est pas à son étage, qui se fait ouvrir la porte par un type qu'on a jamais retrouvé, et soit la seule du personnel nettoyant à ne pas savoir que DSK était un VIP. Parce que justement, femme de chambre, comme tu le dis, c'est un métier tellement passionnant qu'en plus de son propre service, on va faire le ménage dans d'autres suites.
Et bien sûr le fait que le directeur de l'hôtel soit un ex-renseignement et qu'il prévienne l'UMP avant de prévenir la police, ça aussi, c'est parfaitement innocent.

Quand à sa version, là aussi je l'ai déjà expliqué et ce n'est pas moi qui l'invente, c'est la procédure américaine qui a interdit à DSK de donner sa version avant le procès à partir du moment où il plaidait non coupable.

Maintenant, je pense que nous avons toutes les deux le droit d'avoir notre opinion et de ne pas être d'accord.
Mais permets moi de te dire que je trouve fou que le fait qu'un procureur qui avait en main l'affaire de sa vie pour continuer à grimper dans les échelons, et qui était totalement convaincu par la victime, finisse au terme d'une enquête qui a duré trois mois par changer d'avis, ça ne te fasse ni chaud ni froid. Perso, je pense que si Cyrus Vance avait eu ne serait ce qu'une chance raisonnable de gagner, il y serait allé. Là il s'est totalement cramé, ce qui veut dire que s'il a choisi de ne pas poursuivre c'est qu'il se serait encore plus carbonisé en poursuivant.
Et pourtant, ça ne nuance pas ton opinion. Et j'avoue honnêtement et sincèrement que c'est ça que je ne comprends pas. Ce n'est pas pour t'embêter, bili. Vraiment.  :fleur2: :fleur2: :fleur2: :fleur2:





Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28626
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #457 le: 29 septembre 2011 à 22:03:28 »
dédicace à bili  :mrgreen: tu vas kiffer le texte je crois. :pausecaffé:

je trouve que cette partie du texte est trés intéressante, je la remet pour ceux qui trouverait le texte trop long :]

"Le malheur de la plaignante c’est, nous dit-on, qu’elle a menti, de façon récurrente, répétée. Le procureur a du, pour en fournir la preuve, s’appuyer sur des éléments périphériques qui n’ont rien à voir avec l’incident : elle aurait, notamment, menti aux services d’immigration. Mais mon pauvre monsieur Vance, tous les Africains qui veulent émigrer, ou seulement se rendre en Europe et en Amérique mentent. La plupart des « réfugiés » mauritaniens accueillis dans votre pays n’ont jamais foulé le sol de la Mauritanie. Des jeunes filles menacées d’expulsion en France se font écrire des lettres, en pure connivence, par leurs grand’mères restées en Afrique qui les menacent d’excision ou de mariage précoce. Nous trichons sur notre âge, comme trichent les jeunes gens pressés d’aller à la guerre, de peur que celle-ci ne s’achève sans qu’ils aient eu l’occasion de tirer leur premier coup de feu. Les relevés de banque, les réservations de billets d’avion que nous présentons dans vos consulats sont souvent faux, établis dans le seul souci d’obtenir un visa. Nous vous mentons parce que vous ne croyez pas à ce qui nous semble plus important que le papier : notre parole. Vos consulats auraient été mieux inspirés si, au lieu de nous faire remplir des formulaires, ils nous proposaient de leur donner notre parole d’honneur. Nous vous mentons pour protester contre cette injustice qui veut que notre porte vous soit toujours ouverte sans conditions ni restrictions et que la votre ne s’entrebâille que sous des conditions souvent humiliantes. Nous vous mentons, la conscience tranquille, parce qu’il s’agit d’un jeu dont vous fixez et changez les règles à votre guise et que vous ne nous laissez pas d’autre choix pour exprimer notre droit à circuler et notre aspiration à fuir la misère. Vous ne pouvez pas comprendre cela parce que vous ne savez pas la différence entre la langue de la bouche, celle qui s’exprime sur nos papiers, et celle du ventre, qui est moins loquace. Nous sommes plus choqués par d’autres mensonges, autrement plus meurtriers et restés pourtant impunis, comme celui de Bush Jr sur les armes de destruction massive, qui a fait des milliers de morts (dont des Américains) et démantelé l’Irak."


Citer
AFFAIRE DSK-NAFISSATOU DIALLO : UNE HISTOIRE DE CULTURES...

NB : Le texte qui suit a été publié dans "Le Nouvel Horizon" du 16 septembre 2011

Dominique Strauss Kahn n’est ni blanchi, ni innocent : il n’a pas été jugé ! La justice n’est pas passée parce que le procureur Vance, qui accumule les revers, se soucie plus de sa carrière et de ses intérêts que du sort d’une immigrée africaine dont la voix ne peut guère peser sur sa réélection. Il l’a dit : il ne veut pas de procès parce qu’il n’était pas sûr de pouvoir convaincre le jury que ce procès s’imposait. Il a préféré éviter de se ridiculiser plutôt que de rechercher la vérité. Il a eu peur de faire juger un homme, qu’il croit coupable, de crainte qu’on le proclame innocent. En somme, il a mis sa réputation au dessus de son honneur. Mais il a, au moins, reconnu une chose : DSK avait bien eu des rapports sexuels avec la femme de chambre. Il n’avait d’ailleurs pas le choix puisqu’il y avait des preuves matérielles qui les établissent clairement et qui sont attestées par des experts qualifiés et assermentés. D’ailleurs, tout au long de « l’affaire », ni DSK ni ses avocats n’ont nié le fait, se contentant seulement de préciser que ces rapports avaient été « consentants », suggérant même, pour atténuer sa responsabilité, que l’ancien haut fonctionnaire n’était peut-être pas tout à fait maître de sa raison au moment de l’incident.

Le procureur apporte une précision qui n’est pas sans intérêt : les rapports sexuels, qu’il reconnait, ont été « précipités » : des préalables à la finition, ils n’auraient duré en tout et pour tout que 7 minutes ! On s’arrêtera donc sur cette précision pour saluer la performance de l’ancien ministre français, ancien directeur du FMI et quasiment promu président de la République française…s’il n’y avait eu cet accroc. A 12h04, Dominique Strauss-Kahn sort nu de sa salle de bain pour entrer dans la suite où se trouve la femme de ménage, à 12h 11, après avoir assouvi un besoin urgent, il téléphone à sa fille pour convenir d’un rendez-vous. Dans l’intervalle, ce haut cadre bien éduqué de 62 ans, a pu lier connaissance avec une immigrée africaine venue d’un tout autre monde, deux fois plus jeune que lui et dont le français et l’anglais sont hésitants, passer d’une banale conversation courtoise à un dialogue polisson alors que son interlocutrice, sanglée dans un uniforme peu attrayant, n’est tout de même pas une bombe sexuelle particulièrement provocante, l’enflammer par le verbe au point de l’amener à succomber à son seul charme et à jeter par-dessus les moulins sa réputation, son éducation, le danger qu’elle court, et notamment le risque de perdre sa place, puis il a pu passer à l’acte, avec la violence d’un affamé, faire ses bagages et s’en aller sans se retourner, ni – jusqu’a preuve du contraire – sans régler la facture de cet attentat aux mœurs les plus communes. Tout ce marathon en 7 minutes, y compris la douche, puisqu’il en sortait et n’a pas jugé décent de la refaire avant d’aller à la rencontre de sa fille! C’est qu’il était pressé le Dominique, après que la bête ait parlé, après avoir obéi à sa libido, il avait à faire des choses autrement plus importantes : déjeuner justement avec sa fille, dont l’âge est plus proche de celui de Nafissatou que du sien, rejoindre quelques heures plus tard sa brave, belle et richissime épouse. Cette aventure là n’est, à ses yeux, qu’un petit incident sans importance, même si les dégâts laissés sont considérables. En effet les traces de sa pollution remplissent le champ de bataille. On a découvert des sécrétions biologiques humaines qui lui ont été attribuées dans cinq zones à l’entrée de la suite 2806, sur l’uniforme de la femme de chambre (dont trois traces sur le col !), sur la bande élastique de ses deux collants et sur sa culotte. Sans compter des traces de sang qui sont, bizarrement, celles de DSK lui-même.

Ce n’est pas un homme ce monsieur, c’est un bouc ! Tout ce qui est féminin le met en émoi, réveille des pulsions que son camarade de parti, Michel Rocard, qui le connait bien quand même, dit « incontrôlables ». Les Africaines, c’est un peu sa spécialité, il en a fréquenté tous les genres. Il se raconte encore dans la police, à Dakar, l’aventure qu’il aurait eue avec une prostituée sénégalaise qui, petite futée, lui aurait piqué son portefeuille. L’affaire avait été étouffée : il était ministre de la République française et, en Afrique, la France doit être irréprochable. Il avait donc jugé plus sage de faire comme les Africains : il s’était offert un « deuxième bureau », une petite négresse qui avait accepté de vivre à l’ombre et qui lui reste encore fidèle ! Elle a eu bien de la chance, Irène, cette furie venue des chaudes Caraïbes, elle est arrivée à New York après son départ, sinon qui sait ce qu’il en aurait fait !

Qu’importe tout cela ! La seule question que s’est posée le procureur est celle-ci : DSK a-t-il commis un viol dans la suite 2806 ? Vance Jr ne dit pas qu’il n’y a pas eu viol, il se contente d’interpréter au bénéfice de l’accusé tous les signes qui auraient pu attester cet acte, y compris les « rougeurs » (les blessures ?) sur le corps de la plaignante et sa « déchirure musculaire », constatées par les experts. « Puisqu’on ne peut pas prouver qu’ils proviennent d’une agression, j’en conclus, dit-il, que ce n’est pas une agression… Et puisque je ne peux pas croire la plaignante, je ne demanderai pas au jury de le faire, ni même de prendre connaissances des accusations et des preuves ». Cyrus Vance Jr ne connait pas ce proverbe pulaar : « quand il n’y a pas de témoin, on suivra l’intelligence », ou, si on veut, la logique, et celle-ci oblige à reconnaître qu’une relation aussi précipitée, entre des êtres doués de raison, peut être difficilement considérée comme une relation « consentante ».

Si DSK ne l’a pas violée, alors a-t-il « séduit » la femme de chambre, comme il a l’habitude, nous dit-on, de séduire les bourgeoises et les intellectuelles ? Certainement pas ! Parce que séduire une femme suppose qu’on lui a laissé le choix, la possibilité de dire non, qu’on a usé d’arguments convaincants, et, dans le cas de Nafissatou Diallo, que DSK a pris le temps de se faire connaître, de la persuader et surtout de la rassurer. Mais lorsqu’on est le fonctionnaire le mieux payé de la capitale de la nation la plus riche du monde, qu’on peut se payer une suite à 3000 dollars la nuit et qu’on dit à une servante quasi apatride qui ne gagne pas cette somme au bout d’un mois de dur labeur : «Couche toi-là ! », elle n’a pas d’autre choix que d’obtempérer. Il suffisait à DSK d’appeler la direction de l’hôtel et de formuler la plainte la plus minime contre la femme de chambre pour que celle-ci perde sa place. La situation de Nafissatou Diallo est exactement la même que celle de cette collaboratrice hongroise de DSK au FMI qui l’avait accusé d’avoir « abusé de sa position » pour profiter de ses charmes. « J’étais, a-t-elle avoué, perdante si j’acceptais, perdante si je refusais ! ». C’est dire que dans l’hypothèse qui lui est la plus favorable, DSK aura, pour le moins, exercé un viol moral sur la femme de chambre, à moins qu’il ne l’ait traitée comme une prostituée et payé ses services. Dans les deux cas, son comportement ressemble plus à celui d’un tortionnaire ou d’un esclavagiste qu’à celui d’un Don Juan au charme irrésistible. Du reste, s’il a la réputation d’être un homme à femmes, la plupart de ses conquêtes, à commencer par son ex collaboratrice hongroise, le décrivent comme un « dragueur brutal, lourd et macho ».

Le malheur de la plaignante c’est, nous dit-on, qu’elle a menti, de façon récurrente, répétée. Le procureur a du, pour en fournir la preuve, s’appuyer sur des éléments périphériques qui n’ont rien à voir avec l’incident : elle aurait, notamment, menti aux services d’immigration. Mais mon pauvre monsieur Vance, tous les Africains qui veulent émigrer, ou seulement se rendre en Europe et en Amérique mentent. La plupart des « réfugiés » mauritaniens accueillis dans votre pays n’ont jamais foulé le sol de la Mauritanie. Des jeunes filles menacées d’expulsion en France se font écrire des lettres, en pure connivence, par leurs grand’mères restées en Afrique qui les menacent d’excision ou de mariage précoce. Nous trichons sur notre âge, comme trichent les jeunes gens pressés d’aller à la guerre, de peur que celle-ci ne s’achève sans qu’ils aient eu l’occasion de tirer leur premier coup de feu. Les relevés de banque, les réservations de billets d’avion que nous présentons dans vos consulats sont souvent faux, établis dans le seul souci d’obtenir un visa. Nous vous mentons parce que vous ne croyez pas à ce qui nous semble plus important que le papier : notre parole. Vos consulats auraient été mieux inspirés si, au lieu de nous faire remplir des formulaires, ils nous proposaient de leur donner notre parole d’honneur. Nous vous mentons pour protester contre cette injustice qui veut que notre porte vous soit toujours ouverte sans conditions ni restrictions et que la votre ne s’entrebâille que sous des conditions souvent humiliantes. Nous vous mentons, la conscience tranquille, parce qu’il s’agit d’un jeu dont vous fixez et changez les règles à votre guise et que vous ne nous laissez pas d’autre choix pour exprimer notre droit à circuler et notre aspiration à fuir la misère. Vous ne pouvez pas comprendre cela parce que vous ne savez pas la différence entre la langue de la bouche, celle qui s’exprime sur nos papiers, et celle du ventre, qui est moins loquace. Nous sommes plus choqués par d’autres mensonges, autrement plus meurtriers et restés pourtant impunis, comme celui de Bush Jr sur les armes de destruction massive, qui a fait des milliers de morts (dont des Américains) et démantelé l’Irak.

Si les antécédents de la femme de chambre ont été passés au crible, ceux de DSK, homme public dont les faits et gestes foisonnent dans la presse, ont été ignorés par le procureur. Pourtant, nous l’avons dit, des témoignages abondent qui disent que DSK est, un « dragueur de manière très lourde », un amant violent, trop pressant, « qui frôle le harcèlement », insatiable, qui n’épargne ni ses employées ni les amies de ses enfants. A cause de lui et de ses frasques, avouées, au FMI, le harcèlement est devenu un motif de licenciement au sein de l’institution. Au moment où il défraie la chronique, aux Etats-Unis, une autre femme, en France, l’accuse de viol… A moins qu’on ne considère que la femme est toujours responsable dans les affaires de sexe. Enfin, mensonges pour mensonges, qu’en est-il des mensonges, périphériques certes, mais qui, dans son cas ne sortent pas du sujet qui nous occupe, qu’il a entretenus avant l’incident de la suite 2806 ? Avait-il confessé à sa chère et très dévouée épouse son « deuxième bureau » africain, son aventure avec la meilleure amie de sa fille, et son comportement de hussard avec la mère de celle-ci ? Avait-il confié à ses collègues du FMI qu’au sein même de l’institution, il usait de son autorité pour entretenir des liens inavouables avec une collaboratrice mariée, qui en perdra sa place ? Le procureur Vance a fait une impasse sur le passé de DSK parce qu’en Occident tromper sa femme, se livrer à des ébats, dans son bureau, avec une collègue ou avec l’amie de sa femme est une affaire « privée » qui ne prête pas à sanctions, alors qu’appeler « frère » un homme avec lequel on n’a ni le même père ni la même mère, comme nous avons l’habitude de le faire, est un crime abominable. Ce que l’avocat de DSK traduit par ces mots : « Si on fait quelque chose de déplacé, on n’est pas pour autant poursuivi en justice ! »

Au fond « l’affaire DSK- Nafissatou Diallo » est d’abord un débat culturel et la meilleure preuve est notre gêne à en parler et à user des mots crus qui l’encombrent. L’Africaine, la femme de chambre, qui se dit victime, est condamnée à se cacher de sa famille, parce qu’on a « versé son visage », quel qu’ait été par ailleurs son rôle dans cette histoire. Dans sa culture, faire la une des journaux, c’est en soi une indécence ! Peut-être ne rentrera-t-elle jamais dans son pays : elle dit avoir été violée, et pourtant, c’est elle qui a honte. Dominique Strauss-Kahn, le brillant Occidental, qui a reconnu ses galipettes, fait annoncer son retour en France par les médias, est accueilli par la presse, il est escorté de motards à son arrivée, les chaines de télévision se disputent ses interviews : c’est un héros, et beaucoup lui prêtent encore un destin national. Sa mairie, Sarcelles, se préparait même à le fêter, sans préciser laquelle de ses prouesses suscitait tant d’admiration. S’il nie avoir commis un crime, il reconnait ses « erreurs de jugement », son inconduite irrespectueuse vis à vis de sa femme et de l’institution qu’il dirigeait, leur a présenté ses excuses, deux fois en trois ans pour la même faute. Pourtant il est tout sourire et surtout fier comme Artaban.

On l’oublie souvent : un homme se définit aussi par ses hontes.

Si DSK avait été africain, si le directeur du FMI s’appelait Mamadou Ndiaye ou Kouakou Koffi et s’était vu accuser de viol et d’agression sexuelle dans un palace de Paris ou de Zurich par une femme de chambre portugaise, ce sont tous les Africains, voire tous les Noirs, qui seraient placés sur le banc d’infamie. Tout comme le crime d’un membre présumé d’AL QAÎDA est mis sur le dos de tous les musulmans. La « faute » de DSK, toute vénielle selon ses amis, n’est qu’une imprudence personnelle, elle n’est imputable ni à son parti, le PS, ni à son pays, la France, ni, évidemment, à l’Occident blanc ! Cela aussi est une leçon : seul le citoyen du Nord a le suprême privilège d’être lui-même, nous autres du Sud, ne sommes que des échantillons d’une série.

Pourtant, si quelqu’un méritait d’être fêté c’est bien Nafissatou Diallo. Par la France, parce que grâce à elle, la patrie de Charles De Gaulle a peut-être échappé au risque de voir ses secrets divulgués sous l’oreiller et de tomber dans une « berlusconisation » désastreuse pour sa réputation. Par Anne Sinclair, parce que la guinéenne lui a permis, pendant quatre mois, d’être la seule à partager le lit de son mari.

http://fadeldia.blogspot.com/2011/09/affaire-dsk-nafissatou-diallo-une.html
« Modifié: 29 septembre 2011 à 22:08:52 par raja »

Hors ligne Val

  • Administrateur
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 19242
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #458 le: 29 septembre 2011 à 22:33:21 »
Ok. D'accord. Donc quoi qu'on dise, quoi qu'on fasse, dsk est le méchant pas beau et ND la pauvre victime. Et bien entendu, le fait qu'en réalité elle n'AIT PAS MENTI SUR SA DEMANDE ECRITE D'ASILE n'a aucune importance, non non.
Le fait qu'elle ait prouvé qu'elle joue la comédie comme une actrice consommée, non plus.
Elle est immigrée donc elle a raison, c'est une femme donc elle a raison, elle est noire donc elle a raison, elle est pauvre donc elle a raison, tristane banon est traumatisée donc elle peut faire tout ce qu'elle veut.

Encore une fois, bien sûr, le fait que le procureur n'ait fait que suivre la procédure, on s'en fout. QUE LA PROCEDURE FAIT QUE QUAND ON PLAIDE NON COUPABLE ON DOIVE SE TAIRE, c'est pas grave, c'est la faute à DSK...

Je mets en exergue cette partie du texte
Citer
Si DSK avait été africain, si le directeur du FMI s’appelait Mamadou Ndiaye ou Kouakou Koffi et s’était vu accuser de viol et d’agression sexuelle dans un palace de Paris ou de Zurich par une femme de chambre portugaise, ce sont tous les Africains, voire tous les Noirs, qui seraient placés sur le banc d’infamie. Tout comme le crime d’un membre présumé d’AL QAÎDA est mis sur le dos de tous les musulmans. La « faute » de DSK, toute vénielle selon ses amis, n’est qu’une imprudence personnelle, elle n’est imputable ni à son parti, le PS, ni à son pays, la France, ni, évidemment, à l’Occident blanc ! Cela aussi est une leçon : seul le citoyen du Nord a le suprême privilège d’être lui-même, nous autres du Sud, ne sommes que des échantillons d’une série.

Je trouve ça pitoyable. Ben oui, faisons comme sarkozy stigmatisons une couleur de peau ou une religion parce qu'un être humain de la dite couleur de peau ou religion  a commis n'importe quel acte répréhensible.  :rougefache: :rougefache: On n'a pas fini dans ce cas, parce que, grand scoop mondial : il y a des criminels de toute couleur de peau et de toute religion. Donc, selon le super raisonnement plus haut, nous sommes tous des criminels. Youpi.  :rougefache:

Quand aux mensonges de DSK, la beauté du texte transparaît, c'est magnifique. DSK aurait menti "à son épouse", "à des collègues" . Oui ? Pardon ? Mensonges personnels et mensonges à des enquêteurs c'est sur le même plan, maintenant ?? C'est la fête...

Citer
Qu’importe tout cela ! La seule question que s’est posée le procureur est celle-ci : DSK a-t-il commis un viol dans la suite 2806 ?
Oh mon dieu !! Le procureur a enquêté sur les accusations portées !! Oh mon dieu c'est terrible ! Il a fait son boulot ! Il n'a pas repris la vie de dsk depuis le berceau pour reprendre toute les affaires qui auraient eu lieu et enquêter dessus ! oh le salaud, hein... Qu'importe que ça ne soit pas dans sa juridiction, que ça ne relève pas de son autorité, qu'importe que ça ne soit pas dans la procédure ! Il aurait du. comment ? On sait pas, mais c'est pas grave, d'ailleurs vance est blanc, donc il a tort.

Nan, vraiment, génial. On est pas prêts de vivre en harmonie les uns avec les autres. Parce que si l'idée c'est "ah ben l'autre en face l'a fait, alors on fait pareil", on n'est pas sorti.

Hors ligne Val

  • Administrateur
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 19242
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #459 le: 29 septembre 2011 à 23:02:18 »
Ah oui j'oubliais...

Citer
il s’était offert un « deuxième bureau », une petite négresse qui avait accepté de vivre à l’ombre et qui lui reste encore fidèle !
Là, c'est l'auteur du texte qui méprise la "négresse" qui serait encore fidèle... C'est une femme, elle est noire, donc elle ne peut pas avoir des sentiments, nan nan, elle ne peut pas prendre de décision consciente, elle est juste fidèle au "maître blanc", je suppose ??  :fache:
L'auteur ne se rend même pas compte du fait que ses propos sont puants....

Citer
Mais lorsqu’on est le fonctionnaire le mieux payé de la capitale de la nation la plus riche du monde, qu’on peut se payer une suite à 3000 dollars la nuit et qu’on dit à une servante quasi apatride qui ne gagne pas cette somme au bout d’un mois de dur labeur : «Couche toi-là ! », elle n’a pas d’autre choix que d’obtempérer. Il suffisait à DSK d’appeler la direction de l’hôtel et de formuler la plainte la plus minime contre la femme de chambre pour que celle-ci perde sa place.
Mais totalement !! évidement mais c'est bien sûr... d'ailleurs, c'est pour ça qu'elle s'est débattue... D'un seul coup, comme il la violait, elle est passé de "servante apatride mourant de peur de perdre sa place" à "je représente l'immigration à moi toute seule et je dois me battre" Evident.
Accessoirement, quand une "servante apatride" n'a "pas d'autre choix que d'obtempérer", généralement, elle obtempère, et elle se tait. Malheureusement.

Pis d'ailleurs, comme servante apatride, ben elle fait l'étage des autres.

Je me demande pourquoi l'auteur de ce texte n'a pas aussi fait un texte sur l'esclavage au sofitel qui oblige les servantes à faire des étages en plus. Parce que bon, sinon rien ne serait arrivé !!


Et pis la phrase sur l'excision, magnifique. D'ailleurs, c'est vrai, ça n'existe quasiment plus, uniquement quand on va se faire expulser. Le mariage forcé non plus.
Bon allez je m'arrête là, je m'énerve pour rien.

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28626
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #460 le: 29 septembre 2011 à 23:56:30 »
Citer
quoi qu'on fasse, dsk est le méchant pas beau et ND la pauvre victime
certains pensent que DSK est une victime et ND une méchante... c'est un point de vue comme un autre

Citer
QUE LA PROCEDURE FAIT QUE QUAND ON PLAIDE NON COUPABLE ON DOIVE SE TAIRE,
pardonne moi mais pas forcément il doit juste être averti que tout ce qu'il dira peut être retenu contre lui mais il n'y a pas d'obligation stricte de silence, c'est un droit pas une obligation.

Citer
il n'a pas repris la vie de dsk depuis le berceau pour reprendre toute les affaires qui auraient eu lieu et enquêter dessus ! oh le salaud, hein.
il me semblait, et je ne suis pas avocate mais juste curieuse d'apprendre,le procureur aux états unis instruit à charge, et et que donc son passé de coureur de jupon borderline aurait du rentrer en ligne de compte, comme le passé de diallo a été décortiqué par la défense.

c'est le ressenti d'un auteur africain sur cette affaire, beaucoup de mes amis sénégalais pensent comme l'auteur, c'est une opinion qui mérite d'être partagée au même titre que toutes les autres sur ce fil ... je n'ai pas compris le paragraphe que tu cites comme tu le comprend mais bon...peut être que d'autres le comprendront comme toi et peu comme moi c'est la régle du débat. :merci:

concernant ton deuxième com j'ai l'impression qu'on a pas lu le même texte, ces propos ne sont pas puants ils sont réalistes beaucoup de jeunes femmes africaines voient en l'homme blanc leur ticket vers une vie meilleur alors elles y croient, elles attendent et c'est de la foutaise, elles ont des sentiments l'auteur ne dit pas le contraire mais vivent sur des chimères.

Citer
D'un seul coup, comme il la violait, elle est passé de "servante apatride mourant de peur de perdre sa place" à "je représente l'immigration à moi toute seule et je dois me battre" Evident.
encore une fois l'auteur n'a jamais dit ça, la vie d'une femme immigré  est bien difficile, surtout si sa régularité n'est pas claire, c'est aussi une réalité.

Citer
Pis d'ailleurs, comme servante apatride, ben elle fait l'étage des autres.
Je me demande pourquoi l'auteur de ce texte n'a pas aussi fait un texte sur l'esclavage au sofitel qui oblige les servantes à faire des étages en plus. Parce que bon, sinon rien ne serait arrivé !!
:hehe: c'est régulier de se changer les étages ou d'en faire un peu plus ce qui signifie plus de sous :hehe: ... j'ai fais des ménages dans les hotels et je prenais tout ce qu'on me donnait des étages en plus, des trucs bien crasseux, m'en fout l'essentiel c'est le fric que ça rapporte...alors si elle avait une bouche à nourrir et peut être de la famille en guinée à aider, je comprend ce choix.

Citer
et pis la phrase sur l'excision, magnifique. D'ailleurs, c'est vrai, ça n'existe quasiment plus, uniquement quand on va se faire expulser. Le mariage forcé non plus.
pas vue ça non plus dans le texte, il dit que pour espérer une vie meilleur on est prés à pas mal de choses et ça aussi je le comprend parfaitement, il ne dit pas que ça n'existe pas mais que c'est utilisé puisque la france adore ce type de jeunes femmes, les ventres vides, la misére la france s'en fou mais dés qu'il y a mariage forcé, excision ou polygamie, c'est tout autre.
« Modifié: 30 septembre 2011 à 00:03:41 par raja »

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3179
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #461 le: 30 septembre 2011 à 07:55:04 »
@Raja   :)

Tu m'étonne que je kiffe  ::d

C'est un article excellent de Fadel Dia, j’ajoute de ce pas son blog en favori,il écrit bien  :pausecaffé: et j'aime son style,  :super: merci Raja   :fleur2: :merci:
Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne Val

  • Administrateur
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 19242
Re : Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #462 le: 30 septembre 2011 à 14:36:11 »
Citer
quoi qu'on fasse, dsk est le méchant pas beau et ND la pauvre victime
certains pensent que DSK est une victime et ND une méchante... c'est un point de vue comme un autre
Tout à fait, mais dans ce cas, il faut commencer par dire qu'on est de parti pris et que les faits n'ont absolument aucune importance. A ce moment là je n'aurais jamais essayé de discuter.
Accessoirement, je trouve les deux points de vue de parti pris et non rationels : celui qui dit que dsk est le méchant et ND la victime, et celui qui dit que dsk est la victime et ND la méchante. je ne partage aucun des deux points de vue, et, étonnamment, tu vois, le point que vue que tu viens d'évoquer (dsk victime et nd méchante) personne ne l'a réellement défendu sur le forum.
Mon point de vue qui est toujours le même depuis le début, c'est qu'ils sont tout les deux mouillés et qu'aucun des deux n'a eu un comportement irréprochable. DSK aurait mieux fait de garder son pénis dans son pantalon, et ND aurait mieux fait de s'en tenir à sa version, vraie ou fausse.
Je reconnais volontiers que ça me rend cinglée de voir les faits de l'affaire complètement ignorés, et de voir que le rapport que j'ai mis en lien n'a pas été lu une seule fois.

Citer
Citer
QUE LA PROCEDURE FAIT QUE QUAND ON PLAIDE NON COUPABLE ON DOIVE SE TAIRE,
pardonne moi mais pas forcément il doit juste être averti que tout ce qu'il dira peut être retenu contre lui mais il n'y a pas d'obligation stricte de silence, c'est un droit pas une obligation.
Je ne parlais pas des médias, mais du fait qu'avant le procès dsk était censé ne pas donner de version, j'avais lu ça dans un article d'un avocat américain qui évoquait la procédure américaine. Et pour le reste, en fait, je ne vois pas bien ce que dsk pouvait dire d'autre que "relation sexuelle oui viol non". Se lancer dans un concours de version dans les journaux ? Je ne vois pas l'intérêt.

Citer
Citer
il n'a pas repris la vie de dsk depuis le berceau pour reprendre toute les affaires qui auraient eu lieu et enquêter dessus ! oh le salaud, hein.
il me semblait, et je ne suis pas avocate mais juste curieuse d'apprendre,le procureur aux états unis instruit à charge, et et que donc son passé de coureur de jupon borderline aurait du rentrer en ligne de compte, comme le passé de diallo a été décortiqué par la défense.
Heu...Est-ce qu'on a suivi la même affaire ? Parce que c'est diallo qui a pris l'initiative de raconter son "viol" qui l'aurait amené à demander asile, vu que (c'est pas grave c'est seulement la troisième fois que je le répète), le viol n'était pas mentionné sur sa demande d'asile. Ensuite, le procureur a fait son boulot, et s'est intéressé au passé de strauss kahn qui comportait un élément d'agressivité envers les femmes, en contactant tristane banon et en envisageant son témoignage. Désolée, mais je ne crois pas qu'enquêter sur toutes les relations hors mariage de dsk a un rapport avec l'affaire. Parce que franchement, ça commence à faire peur "passé de coureur de jupons". Depuis quand les coureurs de jupons sont forcément des violeurs potentiels ? Et quel intérêt d'aller voir une femme "négresse" comme l'emploie ce cher auteur pour vouloir lui faire dire absolument du mal de dsk, même quand elle n'a rien à dire ? D'ailleurs, rajoutons que tristane banon est tellement concernée par "la cause des femmes violées" qu'elle a initialement refusé d'aller témoigner en cas de procès à NY.

Citer
c'est le ressenti d'un auteur africain sur cette affaire, beaucoup de mes amis sénégalais pensent comme l'auteur, c'est une opinion qui mérite d'être partagée au même titre que toutes les autres sur ce fil ... je n'ai pas compris le paragraphe que tu cites comme tu le comprend mais bon...peut être que d'autres le comprendront comme toi et peu comme moi c'est la régle du débat. :merci:
Tu vois, le problème est là. Toujours en revenir à "l'origine", la "couleur de peau", se définir d'abord comme africain et comme être humain ensuite. Si tes amis et l'auteur ne se rendent même pas compte de ce que les quelques lignes que j'ai mis en exergue
Citer
Si DSK avait été africain, si le directeur du FMI s’appelait Mamadou Ndiaye ou Kouakou Koffi et s’était vu accuser de viol et d’agression sexuelle dans un palace de Paris ou de Zurich par une femme de chambre portugaise, ce sont tous les Africains, voire tous les Noirs, qui seraient placés sur le banc d’infamie. Tout comme le crime d’un membre présumé d’AL QAÎDA est mis sur le dos de tous les musulmans. La « faute » de DSK, toute vénielle selon ses amis, n’est qu’une imprudence personnelle, elle n’est imputable ni à son parti, le PS, ni à son pays, la France, ni, évidemment, à l’Occident blanc ! Cela aussi est une leçon : seul le citoyen du Nord a le suprême privilège d’être lui-même, nous autres du Sud, ne sommes que des échantillons d’une série.
Ces propos là sont puants. C'est le discours de Sarkozy inversé.

A un moment il faut choisir son camp. Soit tous les êtres humains sont égaux quels que soient leur couleur de peau, religion, etc, etc. Soit on fait semblant "ah la la on est égaux" mais dès qu'il y a le moindre problème on en revient à "ah ben les blancs y sont comme ci" "ah ben les noirs y sont comme ça" "ah ben les arabes gnagnagna".
Pour moi, c'est exactement ce que reflètent ce genre de propos. On se la joue tolérant et gnagnagna mais dès qu'une situation met à l'épreuve cette soi disant tolérance, les bonnes vieilles recettes puantes ressortent.
Parce que, que tu le veuilles ou non, la dernière phrase de ton auteur signifie qu'il pense que l'acte de strauss kahn devrait être imputable à l'occident blanc puisque sarkozy fait pareil avec les noirs ou les musulmans.
Eh bien je pense que si c'est puant de la part de sarkozy and co, c'est aussi puant de la part de l'auteur. Simple logique.

Mon opinion personnelle : chaque être humain est responsable de ses propres actes et ils ne sont imputables qu'à lui même, et pas à un groupe.

Citer
concernant ton deuxième com j'ai l'impression qu'on a pas lu le même texte, ces propos ne sont pas puants ils sont réalistes beaucoup de jeunes femmes africaines voient en l'homme blanc leur ticket vers une vie meilleur alors elles y croient, elles attendent et c'est de la foutaise, elles ont des sentiments l'auteur ne dit pas le contraire mais vivent sur des chimères.
Il la connaît ? Il nie complètement l'individualité de cette personne et s'érige en juge en fonction des stéréotypes. Que la réalité dont tu parles existe, pas de problème. L'appliquer sans se renseigner plus que ça sur la personne, je trouve que c'est mépriser la personne et ne même pas lui accorder l'intelligence d'un potentiel raisonnement. C'est une femme, elle est secrétaire, elle est noire, donc forcément c'est une pauvre petite qui est tombée amoureuse du "grand monsieur blanc" et qui l'attend indéfiniment en croyant à sa bonne parole... Yerk !! Que des femmes comme ça existent je n'en doute pas une seconde, qu'on décide du haut de son blog que cette femme là est forcément comme ça, c'est un peu facile. Personne ne connaît l'arrangement entre dsk et cette femme s'il y a un arrangement. De plus, même si ça ne te plaira sûrement pas, le fait de voir l'homme blanc comme un ticket de sortie est aussi une décision de leur part. Elle n'ont sûrement pas beaucoup de choix mais toutes ne font pas ce choix là.

Tu sais à quoi ça me fait penser ? A cette foutue gamine qui à la fin du titre de séjour avait balancé qu'elle s'était enfuie du maroc pour aller au lycée en france et que sa famille voulait la ramener pour un mariage forcé. Evidement toutes les associations avaient foncé comme des taureaux, pour apprendre à l'arrivée qu'elle avait été envoyée en France par ses parents (et pour envoyer son gosse en France faut avoir de la thune, au maroc, tu peux me croire) pour rejoindre sa soeur qui faisait des études en France et qu'elle était entretenue par les mêmes parents. Tout était faux, de A à Z, mais tout le monde y a cru parce que c'est connu au Maroc il n'y a que des pauvres et des paysans qui marient leur fille de force. La force du stéréotype complètement faux avait tout balayé. Sauf que quand on a vécu plus de la moitié de sa vie au Maroc (comme moi, au hasard), on sait qu'une gamine de 15 ans n'arrive pas en France en "s'enfuyant" juste comme ça, étant donné qu'elle est arrivée par un vol régulier et qu'il faut l'autorisation du père et pour la fabrication du passeport et pour la sortie du territoire en dessous de 20 ans. Et que les mariages forcés sont un peu moins la norme, sauf en rase campagne chez des gens qui n'ont pas les moyens de se payer un billet d'avion.  

Donc je ne sais pas si cette personne attend quelque chose de dsk ou s'il lui a promis quelque chose, mais ça serait plutôt bien de ne pas lui plaquer des stéréotypes dessus tant qu'on ne sait pas.

Citer
Citer
D'un seul coup, comme il la violait, elle est passé de "servante apatride mourant de peur de perdre sa place" à "je représente l'immigration à moi toute seule et je dois me battre" Evident.
encore une fois l'auteur n'a jamais dit ça, la vie d'une femme immigré  est bien difficile, surtout si sa régularité n'est pas claire, c'est aussi une réalité.
Heu...La régularité de ND n'est pas claire ? Ah bon ? Je n'ai rien lu dessus, je veux bien savoir. Elle est aux USA depuis huit ans, c'est tout ce que je sais.

Citer
Citer
Pis d'ailleurs, comme servante apatride, ben elle fait l'étage des autres.
Je me demande pourquoi l'auteur de ce texte n'a pas aussi fait un texte sur l'esclavage au sofitel qui oblige les servantes à faire des étages en plus. Parce que bon, sinon rien ne serait arrivé !!
:hehe: c'est régulier de se changer les étages ou d'en faire un peu plus ce qui signifie plus de sous :hehe: ... j'ai fais des ménages dans les hotels et je prenais tout ce qu'on me donnait des étages en plus, des trucs bien crasseux, m'en fout l'essentiel c'est le fric que ça rapporte...alors si elle avait une bouche à nourrir et peut être de la famille en guinée à aider, je comprend ce choix.
Alors pourquoi ne pas le dire, simplement ? Incroyable comme des trucs qui pourraient avoir des explications anodines ne sont jamais expliqué de façon anodine... Et puis pas sûre que le système soit le même dans tous les hôtels, sans même parler des différences france-USA.

Citer
Citer
et pis la phrase sur l'excision, magnifique. D'ailleurs, c'est vrai, ça n'existe quasiment plus, uniquement quand on va se faire expulser. Le mariage forcé non plus.
pas vue ça non plus dans le texte, il dit que pour espérer une vie meilleur on est prés à pas mal de choses et ça aussi je le comprend parfaitement, il ne dit pas que ça n'existe pas mais que c'est utilisé puisque la france adore ce type de jeunes femmes, les ventres vides, la misére la france s'en fou mais dés qu'il y a mariage forcé, excision ou polygamie, c'est tout autre.
Le problème, c'est le ton du texte

voilà cette phrase  
Citer
tous les Africains qui veulent émigrer, ou seulement se rendre en Europe et en Amérique mentent
cette phrase là me rend dingue. Il ne se rend même pas compte de la gravité de la phrase, de la gravité de cette généralisation ?? Tu sais ce que penserait un lepéniste ? "bien, ils mentent tous, n'en accueillons aucun". Et c'est aussi quelque part nier que les problèmes graves comme l'excision, les mariages forcés, les viols comme arme de guerre, les guerres, sont là et bien là et chassent les gens de leur pays.

Moi je ne crois pas que tous les africains qui veulent émigrer mentent. Je conçois parfaitement qu'un individu mente, je conçois que dans chaque situation personnelle chacun puisse devoir mentir, mais je refuse d'en faire une généralisation. Je hais les généralisations, parce que dans la plupart des cas, elles sont abusives et elle réduisent l'individu à son groupe.
Par exemple dans l'immigration marocaine, tu as les très pauvres qui ont économisé x années pour tenter de passer en France, les moyens qui ont continué après les études et qui font venir leur famille après, et tu as la bourgeoisie marocaine qui vit à cheval sur le Maroc et sur la France. Ce sont des gens très différents, impossible d'en faire un tout, sauf à vouloir être de mauvaise foi.

Et accessoirement, je peux aussi faire chier en disant que l'Afrique ne se résume pas l'Afrique noire. parce que bon maintenant, "africain" c'est le politiquement correct pour "noir". Désolée, je suis aussi africaine que mon ami emmanuel qui est camerounais. et il n'a même pas menti pour arriver en france, dis donc... c'est mon ressenti d'auteure africaine, dans ce cas.
« Modifié: 30 septembre 2011 à 17:57:43 par Val »

En ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #463 le: 30 septembre 2011 à 15:06:53 »
Citer
il n'y a pas d'obligation stricte de silence, c'est un droit pas une obligation.
Avant touté chose, le policier qui arrête quelqu'un doit lui "lire ses droits." (La loi Miranda.)
Citer
Vous avez le droit de garder le silence. Tout ce que vous dites peut, et va être utilisé contre vous dans un tribunal.

Questions subsidiaires :
1.) Comprenez-vous chacun de ces droits que je vous ai expliqués ?
2.) En vue de ces droits, souhaitez-vous nous parler maintenant ?

Et encore dans certains États (surtout ceux avec une frontière avec le Mexique) : "Si vous n'êtes pas un citoyen des É-U, vous pouvez contacter votre consulat avant d'être questionné."
Sans ça, c'est le vice de procédure garanti.
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28626
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #464 le: 01 octobre 2011 à 10:19:40 »

En ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #465 le: 01 octobre 2011 à 10:29:15 »
De temps en temps, Morel ferait mieux de s'inspirer de ce qu'il avait suggérer à Luc Ferry.
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28626
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #466 le: 01 octobre 2011 à 10:33:30 »
c'est vrai qu'il commet un crime de lèse-majesté  :pascontent:

Hors ligne cervesia

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2380
Re : Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #467 le: 01 octobre 2011 à 10:42:49 »
Une femme de chambre en mode : [travail, état d’esprit ; corvées]  est très excitée, c’est bien connu à l’idée de faire le ménage, la poussière, l’aspirateur, changer les draps,nettoyer la cuvette de wc.
Une relation consentie est un échange, qu’a t il à offrir à ND.  son corps magnifique à la Brad Pitt, non ! De l’argent, non ! Sinon le sofitel serait accusé de proxénétisme[/b][/i]

je me souviens dans mon jeune temps ou j'ai testé le travail de femme de chambre, quand des hommes se présentaient seuls il leur était proposé une chambre 'avec ou sans oreiller' comprenez avec ou sans les services tarifés d'une dame charmante....(d'ailleurs la taulière m'avait dit 'faudra aller vous inscrire aux services de police' ...??? enquête faite c'était une maquerelle et comme ce genre de 'promotion' ne m'intéressait pas, j'ai changé de job) (ah les 'charmes' du travail saisonnier.... :nono:)
« Modifié: 03 octobre 2011 à 10:03:31 par Val »
"Il n'y a point d'éloge flatteuse sans liberté de blâmer", Beaumarchais

 La neutralité favorise toujours l'oppresseur, jamais la victime. Le silence encourage le persécuteur, jamais le persécuté » (E. Wiesel).

En ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #468 le: 01 octobre 2011 à 10:56:40 »
Ceci est justement le genre de prestation offert par le Sofitel de Brive-la-Gaillarde...François Hollande serait bien conseillé de faire gaffe !
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3179
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #469 le: 02 octobre 2011 à 08:32:11 »
Je m’interroge encore, si les prestations offertes dans les hôtels sont monnaies courantes, comme le suggère Val, pourquoi pas ? Nous sommes dans les hypothèses et les suppositions, admettons !
Mais pourquoi les avocats de DSK ne se sont pas appliqués à démontrer le caractère consenti de cet échange de bons procédés, au lieu d’ entacher la crédibilité de la présumée victime ?

Le non lieu aurait très bien pu se jouer là dessus, tout est bon pour les avocats , à moins qu’ils aient eu des scrupules à salir la réputation d’un grand Hôtel, c’est plus du droit mais c’est de la lutte des classes, on touche pas aux copains, seule ND doit payer les pots cassés.

Alors se serait vraiment noir contre blanc et riches contre pauvres ?

Aux armes citoyens !
Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

En ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #470 le: 02 octobre 2011 à 10:12:51 »
Citer
les prestations offertes dans les hôtels sont monnaies courantes
Elles le sont, les VRP connaissent la formule "avec/sans oreiller"
Mais ça se fait en parallèle, ce sont les magouilles organisées par les réceptionnistes, liftiers, portiers de nuit, prostituées occasionnelles, pas forcément les femmes de chambre.
Si ça ne fait pas trop de vagues, la direction ferme les yeux sur tout ça, le client est roi etc.

Les Sofitel ne sont pas les Formule 1, mais ils ne sont pas les palaces non plus. Il est peu probable qu'ils organisent eux-même les réseaux de call-girls.

Aux É-U, chaque chambre d'hôtel a une bible dans le tiroir du chevet (fournie par la société "Gideon") le voyageur averti peut y trouver les nos. de téléphone, (parfois avec les tarifs, prestations proposées, avis des clients) cartes de visite etc.
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28626
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #471 le: 14 octobre 2011 à 09:03:40 »
"Les agressions sexuelles consistent en une atteinte sexuelle commise avec violence, contrainte ou surprise (art. 222-22, code pénal): il s'agit donc de tout acte de nature sexuelle, non consenti."
son avocat dit que c'est pour un simple baiser mais celà m'étonnerait fortement que le parquet, connaissant la loi, parle d'agression sexuelle...


Citer
DSK-Banon: la plainte classée mais l'agression sexuelle reconnue

Le parquet de Paris a classé sans suite la plainte pour "tentative de viol" de Tristane Banon contre Dominique Strauss-Kahn, estimant toutefois que des faits qualifiés d'agression sexuelle étaient "reconnus", mais aujourd'hui prescrits.

Si l'ex-patron du FMI s'est félicité, par la voix de son avocate, d'être "totalement blanchi", le conseil de la romancière de 32 ans a estimé que l'ex-favori socialiste à la présidentielle allait désormais vivre avec "un statut d'agresseur sexuel non jugé".

Dans un communiqué, le parquet de Paris a indiqué avoir "procédé au classement sans suite de la procédure diligentée à la suite de la plainte déposée par Madame Tristane Banon à l'encontre de Monsieur Dominique Strauss-Kahn pour tentative de viol".

A l'issue de l’enquête, "il ressort que si faute d'éléments de preuve suffisants, les poursuites ne peuvent être engagées du chef de tentative de viol, des faits pouvant être qualifiés d'agression sexuelle sont quant à eux reconnus", poursuit le parquet.

"Néanmoins, commis en 2003 et n'ayant été révélés qu’en juillet 2011 ces faits ne peuvent être poursuivis, l'action publique étant éteinte en application de la prescription triennale en matière délictuelle", explique-t-il encore.

Tristane Banon avait porté plainte début juillet en accusant DSK d'avoir tenté de la violer lors d'un entretien professionnel dans un appartement parisien en février 2003. Elle a été entendue le 11 juillet par la police judiciaire parisienne.

DSK, qui avait été entendu le 12 septembre, a toujours nié avoir agressé la romancière.

"Il a tenté de l'embrasser, il a essuyé un refus et n'a pas insisté, la laissant partir", a déclaré à l'AFP son avocat Henri Leclerc.

"Circonstances, pressions, tapage"

Le parquet a considéré que ce baiser, que DSK a reconnu avoir voulu donner, pouvait "être qualifiable d'agression sexuelle", a expliqué une source judiciaire.

L'ex-patron du FMI va devoir "se satisfaire d'un statut d'agresseur sexuel non jugé bénéficiant de la prescription applicable en la matière, lui permettant d'échapper à une condamnation pénale mais désormais pas à une suspicion légitime quant à son comportement vis-à-vis des femmes", a réagi l'avocat de Mme Banon, David Koubbi.

Il a confirmé que sa cliente et lui pourraient "dans les jours qui arrivent" déposer une plainte avec constitution de partie civile, ce qui entraînerait la désignation d'un juge d'instruction et prolongerait l'affaire.

"Nous aurions accès à tout, y compris à l'ensemble des mensonges et des contradictions articulés dans les déclarations de Dominique Strauss-Kahn", a déclaré Me Koubbi.

De son côté, l'ex-ministre s'est félicité de la décision du parquet qui a confirmé "sans ambiguïté qu’il n'y avait pas eu de tentative de viol", selon son avocate Frédérique Baulieu, l'estimant "évidemment totalement blanchi".

"En revanche, en considérant qu'un homme qui déclare avoir tenté d'embrasser une femme serait susceptible d'avoir commis une agression sexuelle, le parquet exprime une conception de l'agression sexuelle qui paraît dictée par les circonstances, les pressions et le tapage, davantage que par les principes et règles résultant de la loi et de la jurisprudence", a jugé l'avocate.

La décision du parquet intervient le jour de la sortie d'un ouvrage de Tristane Banon, "Le bal des hypocrites" (Ed. Au Diable Vauvert), dans lequel elle livre sa version des faits sans jamais citer le nom de DSK.

Répondant à l'appel d'organisations féministes, une dizaine de personnes se sont rassemblées en début de soirée devant le Palais de justice de Paris pour dénoncer le classement de la plainte.

L'ancien patron du FMI reste l'objet d'une procédure au civil aux Etats-Unis, intentée par la femme de chambre qui l'accuse de l'avoir violée en mai dans un hôtel de Manhattan. Les poursuites pénales ont en revanche été abandonnées fin août par la justice américaine qui a jugé la plaignante insuffisamment crédible.

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7884
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #472 le: 14 octobre 2011 à 10:00:13 »
Cette fois, DSK est coulé. Ce n'est pas dommage...  :mrgreen:
Quelle vertu, quel bonheur peut exister dans un pays où une classe d'individus peut dévorer la substance de plusieurs millions d'hommes?
Robespierre
http://raconterletravail.fr/

En ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #473 le: 14 octobre 2011 à 10:21:01 »
Si une affaire est "classé sans suite," normalement ça veut dire que juridiquement on ne doit pas en parler.
Là, le parquet a fait fort ; il classe sans suite tout en se permettant de faire un commentaire douteux. Un classement avec suite incorporé en quelque sorte.
Strictement parlant, une tentative de séduction peut être qualifié d'agression sexuelle, ok, mais ce raccourci permet aux Koubbi et autres "féministes" de continuer d'emmerder le monde leur lutte.
À part le tentative de baiser volé, avouée par DSK, rien d'autre dans le dossier peut être considéré comme une agression, c'est bien de ça qu'il s'agit.
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28626
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #474 le: 14 octobre 2011 à 11:02:02 »
Citer
Strictement parlant, une tentative de séduction peut être qualifié d'agression sexuelle

faux il faut pour que celà soit considéré comme agression sexuelle, un acte explicite et une tentative violente
"Les agressions sexuelles consistent en une atteinte sexuelle commise avec violence, contrainte ou surprise (art. 222-22, code pénal): il s'agit donc de tout acte de nature sexuelle, non consenti."

Citer
Actes

Une agression sexuelle est une atteinte sexuelle commise sur une personne par le recours à la violence, la contrainte, la menace ou la surprise.
Le viol est un acte de pénétration sexuelle, de quelque nature qu'il soit, commis avec violence, contrainte, menace ou surprise.
Tout acte de pénétration est visé : vaginale, anale, buccale par le sexe de l'auteur ou un objet.
Il y a recours à la contrainte, par exemple, lorsqu'un médecin profite de sa position pour commettre des attouchements ;
Il y a recours à la menace lorsque l'auteur promet des représailles en cas de refus de la victime ;
Il y a recours à la surprise lorsque l'auteur se fait passer pour l'ami ou le mari de la victime.

Consentement

Pour caractériser une agression sexuelle ou un viol l'auteur de l'acte doit avoir eu conscience d'imposer ses agissements à la victime, sans son consentement.
Dans le cas d'un viol, le consentement porte sur la pénétration. L'envie de flirter  ne sous entend en aucun cas que la personne accepte d'avoir des relations sexuelles.
L'absence de consentement doit être prouvé, mais les tribunaux sont assez protecteurs des victimes.
Il existe entre époux une présomption de consentement mais il est possible d'apporter la preuve contraire. Le mariage ne justifie pas la contrainte fait à une personne du couple.

http://vosdroits.service-public.fr/F1526.xhtml



Citer
À part le tentative de baiser volé, avouée par DSK, rien d'autre dans le dossier peut être considéré comme une agression, c'est bien de ça qu'il s'agit.

ça t'en sais rien, donc au vue de ce que je viens de dire il est peu probable que cela soit un simple baiser volé.


Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3179
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #475 le: 14 octobre 2011 à 11:08:16 »
je crois qu'oblomov ,sur le sujet DSK et sur ce sujet seulement ,croit encore au père noël......
Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

En ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #476 le: 14 octobre 2011 à 12:21:20 »
Citer
"il s'agit donc de tout acte de nature sexuelle, non consenti."
càd, un baiser voler, avoué par DSK
C'est tout.
Citer
il est peu probable que cela soit un simple baiser volé
Si, pour Koubbi et ceux qui veulent persister à insouffler une ènième vie à cette histoire éculée, ça suffit.
Ce qui s'est vraiment passé, on n'en sait rien, faut se contenter de la décision du parquet, aussi ambigüe qu'elle soit.
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne TheTwit

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3957
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #477 le: 14 octobre 2011 à 13:40:25 »
Koubbi, d'apres sont associé perd 6 causes sur dix. Au lieu d'etre inscrit au barreau il serait mieux de s'inscrire au bureau des pleurs.

Mieux vaut une souris dans la gueule du chat, qu'un client aux mains de l'avocat.
Proverbe Italien
« Modifié: 14 octobre 2011 à 13:57:42 par TheTwit »

En ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #478 le: 14 octobre 2011 à 15:00:48 »
Koubbi est un des directeurs de l'académie des "Gérards," beauferie annuelle qui réunit quelques bobos suffisants pour distribuer les parpaings/oscars aux gens qu'ils n'aiment pas.
La mentalité Canal+/petit journal puissance x.
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28626
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #479 le: 14 octobre 2011 à 16:07:18 »
et alors, il serait même transformiste le soir venu quel rapport avec le fait que le parquet reconnaisse une agression sexuelle.
il est apparemment membre du jury des Gérards de la politique, je trouvais ça plutôt drôle moi...

Citer
càd, un baiser voler, avoué par DSK
oui si et seulement si a eut recours à la contrainte, à la menace ou à la surprise ... donc c'est pas tout...
« Modifié: 14 octobre 2011 à 16:15:30 par raja »

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3179
Re : Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #480 le: 14 octobre 2011 à 16:23:42 »
Cette fois, DSK est coulé. Ce n'est pas dommage...  :mrgreen:

on parie combien?  :fache: qu'il va revenir sur la scène politique  :aille:, pas dans l'immédiat, certes!  mais plus tard  :pasdrole: 8/
Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

En ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #481 le: 14 octobre 2011 à 17:05:06 »
Y a de fortes chances...Hollande ne peut guère l'avouer maintenant, après les élections c'est une autre paire de manches.
Ancien tête du FMI, difficile de l'ignorer, vu la situation.

C'est sans doute pour ça qu'on remette une couche avec T. Banon.
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne sarkome

  • Smart Citoyen Incurable
  • Messages: 10521
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #482 le: 14 octobre 2011 à 17:34:02 »
Je serais d'avis de décorer N.D de la Légion d'Honneur.
En provoquant, bien qu'involontairement, la disparition de DSK de la liste des candidats à la présidentielles, elle remplit tout à fait les conditions d'attribution: "pour services éminents rendus à la France"
Pour une fois, cette décoration serait méritée...

En ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #483 le: 14 octobre 2011 à 18:06:07 »
Citer
"pour services éminents rendus à la France"
Ça ne marche plus comme ça. Isabelle Balkany, de Maistre, Ali Bongo, Bourgi, Noriega, Servier, Jerry Lewis, Mireille Mathieu, Dany Boon...se trouver en telle compagnie, on est relégué au ban de l'infamie !
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28626
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #484 le: 21 octobre 2011 à 14:11:11 »
on dirait que le saint homme risque de ne plus quitter les tribunaux cf affaire de proxénétisme en lien avec l'hôtel Carlton de Lille :jesus:

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3179
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #485 le: 21 octobre 2011 à 16:12:11 »
jamais quatre sans trois.

Après Banon ,je me disais, il va s'en sortir encore une fois mais ne t'inquiètes pas une autre affaire va lui tomber dessus, donc voilà ,mais je ne m'attendais pas à une histoire de proxénétisme,plutôt une plainte pour viol ou agression sexuelle, donc après cet entre-acte du Carlton , je m'attend encore à voir poindre une éniemme affaire, je vais ouvrir un cabinet de voyance, avec DSK je risque de devenir célèbre. :hehe:
Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

En ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #486 le: 27 octobre 2011 à 16:03:50 »
Il n'y a pas que les voyants dans le coup !

Finalement,  n'est pas loin de "Shining"




Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne sarkome

  • Smart Citoyen Incurable
  • Messages: 10521
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #487 le: 27 octobre 2011 à 16:08:32 »
Ouais... bof...
Vous ne trouvez pas que vous donnez un peu trop d'importance à un personnage qui n'en vaut vraiment pas la peine ?

En ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #488 le: 27 octobre 2011 à 16:37:27 »
Quelqu'un qui arbore un revers de peignoir en peau de guépard ne peut pas être complètement mauvais.
J'ignorais qu'il fumait...un vice de plus...
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7884
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #489 le: 29 octobre 2011 à 11:15:05 »
Citer
Vous ne trouvez pas que vous donnez un peu trop d'importance à un personnage qui n'en vaut vraiment pas la peine ?

Au fond, les frasques sexuelles de DSK sont-elles pires que celles de Carla Bruni? Un Casanova-satyre-sur-tout-ce-qui-bouge d'un côté, une vamp don Juan-qui-a-b.sé-tout-ce-qui-a-renom-ou-pouvoir de l'autre...  :mrgreen:
Quelle vertu, quel bonheur peut exister dans un pays où une classe d'individus peut dévorer la substance de plusieurs millions d'hommes?
Robespierre
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne Val

  • Administrateur
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 19242
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #490 le: 29 octobre 2011 à 11:34:51 »
Non. Là, c'est vraiment n'importe quoi. Désolée mais il faut arrêter ça, quand même.

Non, ce qu'a fait DSK n'a rien à voir avec ce qu'a fait Carla Bruni. Une femme ou un homme est libre de faire ce qu'il veut de son corps du moment qu'il ou elle ne force personne. Carla Bruni à ma connaissance n'a jamais eu à forcer qui que ce soit à coucher avec elle...

Tant qu'il s'agissait des gens qui critiquait DSK parce qu'il fréquentait des clubs libertins, éventuellement on pouvait considérer que les deux avaient une sexualité libre qui ne concernaient qu'eux.

Mais il n'en reste pas moins que l'agression sexuelle a été reconnue concernant DSK. Et que rien n'a jamais affleuré concernant Carla Bruni.

Ils n'ont pas la même personnalité et je ne suis pas d'accord pour qu'on assimile une femme qui a une sexualité libre et un homme qui a une sexualité libre mais qui est connu et reconnu pour outrepasser les limites avec les femmes. Ce n'est pas du tout pareil.

Ce qui ne change pas mon avis sur l'affaire ND, mais quand même.

Autant s'intéresser à l'actualité actuelle de DSK. C'est à dire pas grand chose. (ou l'affaire du Carlton, au choix).

 :merci: :merci:

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7884
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #491 le: 29 octobre 2011 à 12:51:23 »
Oui: un baiser volé, paraît-il, contre quoi peu d'hommes iraient se plaindre s'il leur était volé par Carla...
Enfin, peu importe. Sur le principe, tu as raison et c'est incontournable (fort heureusement).  :merci:

Je ne disais cela en passant que parce que je me ressouvenais des nombreux indices qui inclinent à postuler le complot (américain notamment) contre DSK...
Quelle vertu, quel bonheur peut exister dans un pays où une classe d'individus peut dévorer la substance de plusieurs millions d'hommes?
Robespierre
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne Val

  • Administrateur
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 19242
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #492 le: 29 octobre 2011 à 18:07:03 »
Je comprends bien ton propos, mais là je ne parlais pas de l'affaire Diallo.  :merci: :merci:
Ce que je voulais dire, sans doute un peu vivement, à chaud, c'était que même s'il était totalement innocent dans l'affaire Diallo (chose que finalement on ne saura jamais), DSK a une attitude assez..."lourde" avec les femmes. Ce dont Carla n'a jamais été accusée à ma connaissance.  :merci:

Hors ligne sarkome

  • Smart Citoyen Incurable
  • Messages: 10521
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #493 le: 29 octobre 2011 à 19:38:32 »
Citer
DSK a une attitude assez..."lourde"
Contrairement à Carla qui, elle, avait la réputation d'une femme légère !  :mrgreen:

En ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #494 le: 11 novembre 2011 à 13:30:23 »
Ça continue !
DSK aurait utilisé le portable d'un certain Paszkowski, lequel aurait effacé tous les messages personnels le concernant tout en gardant les sms compromettants pour DSK. Moscovici et LeGuen auraient été parties prenantes pour faire des trucs dégueulasses, avec l'aide d'appareils non-définis.
Le tout "fuité" en temps réel aux media.

Histoire à dormir debout ? Complot ? Ce qui est sûr, ça intéresse l'électeur non-informé, qui se fout pas mal du triple A, ainsi que pas mal d'autres foutaises qu'il ne comprend pas !

Voici la preuve en images, on voit le reptile gluant DSK qui envoie un texto dégueu à Paszkowski. (Je suppose que M. Pzkwski. est à d. de la photo, sinon, avec ses 44ans, il faudrait croire que sa vie de luxure et de fornication ait laissé des traces terribles.)
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28626
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #495 le: 13 novembre 2011 à 08:54:02 »
je sais bien que tu aimes lui trouver des excuses  mais il a l'air de se noyer dans ses mensonges et son comportement borderline avec les femmes le rattrape.


Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3179
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #496 le: 13 novembre 2011 à 10:25:12 »
ah! le pauvre!
Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne cervesia

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2380
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #497 le: 13 novembre 2011 à 22:32:11 »
mais qu'on lui coupe !!! car la bible le dit bien 'si un membre pèche il vaut mieux le couper ' :diable:
"Il n'y a point d'éloge flatteuse sans liberté de blâmer", Beaumarchais

 La neutralité favorise toujours l'oppresseur, jamais la victime. Le silence encourage le persécuteur, jamais le persécuté » (E. Wiesel).

Hors ligne sarkome

  • Smart Citoyen Incurable
  • Messages: 10521
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #498 le: 14 novembre 2011 à 06:28:27 »
Pour DSK, il faudra trouver autre chose; il est juif, donc non concerné par le Nouveau Testament !
Si encore on pouvait trouver quelque chose d'équivalent dans la Thora !

En ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #499 le: 14 novembre 2011 à 08:38:45 »
Selon la loi de la Torah, "une femme mariée qui commet l'adultère, est condamnable à mort par Henek (strangulation)"

Je ne sais pas si Anne Mansouret est mariée...c'est une idée, comme ça...
Le travail est l'opium du peuple !