Auteur Sujet: Dominique Strauss-Kahn  (Lu 94638 fois)

Hors ligne sarkome

  • Smart Citoyen Incurable
  • Messages: 10521
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #300 le: 21 août 2011 à 18:43:11 »
Je ne suis pas bégueule, mais je pense qu'on entre-ouvre une porte qu'il serait peut-être souhaitable de laisser fermée  :nonon:

Hors ligne timbur

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 13020
Re : Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #301 le: 21 août 2011 à 20:25:01 »
Qu'en pensez-vous ?
Selon la loi, est-ce que cette image pourrait être considérée comme pornographique ?
J'hésite de la publier :

J'y reviens :  a priori, je dirais que oui, mais je ne suis pas juriste.

Image modérée après réflexion, merci néanmoins d'avoir pensé à la présenter sous spoiler.
___________________________________________________________________________________________________________________________________
Frondiste : Néologisme timburien. Désigne tout élu à la députation remplissant la double condition d'être de gauche et du parti socialiste.

Hors ligne TheTwit

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3957
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #302 le: 22 août 2011 à 13:28:57 »
J'appressi souvent les montages que fait ce grand spécialiste un vrai artiste, mais celle d'hier etait vraiement vulgaire  :pascontent1:

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #303 le: 22 août 2011 à 13:55:07 »
Je suis d'accord, je suis tombé dans la beauferie la plus abjecte...pour qu'une image dégueue fonctionne, il faut qu'elle soit vraiment très drôle, ce n'était pas le cas !
Même édulcorée/mosaiquée, ça ne va pas, c'est même pire.
D'ailleurs, je suis sûr que quelqu'un d'autre ait déjà eu la même idée.
Laissons le mot de la fin au Général (probablement un doublon, excuse me):
« Modifié: 22 août 2011 à 14:00:55 par oblomov »
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne sarkome

  • Smart Citoyen Incurable
  • Messages: 10521
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #304 le: 22 août 2011 à 14:23:57 »
Citation biblique:
Marc 9:43-48, «Si ta main est pour toi une occasion de chute, coupe-la... Si ton pied est pour toi une occasion de chute, coupe-le... Et si ton oeil est pour toi une occasion de chute, arrache-le
Et si....  :diable:
Une chance pour DSK: étant juif, il n'est pas concerné par le Nouveau Testament !

Hors ligne cervesia

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2380
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #305 le: 22 août 2011 à 15:01:08 »
ah si ! il est concerné ! à minima...... :mrgreen:
"Il n'y a point d'éloge flatteuse sans liberté de blâmer", Beaumarchais

 La neutralité favorise toujours l'oppresseur, jamais la victime. Le silence encourage le persécuteur, jamais le persécuté » (E. Wiesel).

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28626
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #306 le: 23 août 2011 à 09:09:05 »
voilà l'homme innocent, notre perle française victime de la vilénie d'une femme vénale, ouff on peut respirer, il sera en France bientôt et cet homme vigoureux qui aime les femmes mais non ne les viole pas puisqu'il peut se payer des prostitués, rien que cela prouve l'innocence de ce saint homme... :berk2:
les socialistes si heureux, dégueulasse, encore une raison qui accentue mon dégout pour ce partie et renforce mon choix de ne pas voter pour eux.

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28626
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #307 le: 23 août 2011 à 09:45:53 »
Tout est rentré dans l’ordre. DSK est blanchi, et peut même redevenir ministre. BHL peut continuer à se prendre pour Malraux et pérorer à tout va. Et TOTAL peut reprendre pied en Libye et se livrer à son pillage habituel. Tandis que la France peut tranquillement cultiver ses penchants islamophobes et négrophobes en toute bonne conscience…. Ni regrets ni sanglots. Tout est rentré dans l’ordre, les dominants dominent !

le sentiment du jour du bougnoulosophe

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #308 le: 23 août 2011 à 10:00:34 »
Il serait étonnant d'entendre un mea culpa des journalistes/féministes de la presse Française, en GB il y a un début.

La ligne de la Sarkopresse semble être : la justice l'a innocenté, mais il est coupable quand même !

"Ça ne veut surtout pas dire qu'il a été blanchi"

Si, quand même ; Cyrus Vance a mené son enquête pendant 3 mois, lui qui n'était pas a priori un partisan de DSK.

Ailleurs le Sarkopresse enchaîne avec un obscur adjoint à la mairie de Sarcelles que l'inénarrable Thompson menace de poursuites pour subornation de témoin, les tweets de la rombière aigrie du conseil général de l'Eure, on a les indignations qu'on peut.

L'UMP n'est pas prêt à faire une trève avec le "feu nucléaire !"

Quant à la Lybie, les bougnoules, les torrents de mensonges de Juppé, BHL, Longuet (Saif al-Islam capturé, Kadhaffi en fuite, Tripoli sous contrôle des rebelles, il n'y a pas eu du tout des militaires Français et Anglais dans le coup, ce sont les nazes du CNT qui ont tout fait etc) ceci est un autre sujet.
« Modifié: 23 août 2011 à 10:04:08 par oblomov »
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28626
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #309 le: 23 août 2011 à 10:14:47 »
mea culpa pourquoi? rien ne prouve qu'il est innocent, même si le procureur veut abandonner les charges, il reconnait qu'il y a eut probablement un rapport forcé/non consenti, de plus ça ne change en rien le personnage et son peu de respect pour la gente féminine.
vance est élu pour 4 ans il est comme beaucoup  il doit être réélu.
« Modifié: 23 août 2011 à 10:17:46 par raja »

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #310 le: 23 août 2011 à 10:30:02 »
Citer
qu'il y a eut probablement un rapport forcé/non consenti

"probablement" c'est un peu maigre comme évidence.
La Loi n'est pas parfaite, mais il faut s'en contenter.
Une chose est sûre, Nafissatou n'a pas été blanchie...

Pour Saïf al-Islam, ils se sont peut-être trompés de lame :

<a href="http://www.oblomov.fr/wp-content/uploads/2011/08/desir-flash.swf" target="_blank" class="new_win">http://www.oblomov.fr/wp-content/uploads/2011/08/desir-flash.swf</a>
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28626
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #311 le: 23 août 2011 à 10:39:32 »
Citer
PAS DE JUSTICE, PAS DE PAIX texte co-signé par Sandrine Goldschmidt et Muriel Salmona à propos de l'affaire DSK lundi 22 aout 2011

Voici un texte co-signé par Sandrine Goldschmidt et Muriel Salmona suite aux derniers éléments de l'affaire de New York, alors qu'on l'on vient d'apprendre par l'avocat de Nafissatou Diallo, Kenneth Thompson, que le procureur va demander l'abandon des charges contre Dominique Strauss-Kahn à l'audience de mardi 23 août , suite à sa rencontre lundi soir avec elle.


PAS DE JUSTICE, PAS DE PAIX

« Motif des blessures. Agression. Viol . »

Ceci est un rapport médical.

Ce n'est pas un avis juridique, mais les constatations d'un médecin après avoir reçu une femme qui se dit victime de viol. Le rapport médical du 14 mai (selon ce qu'en ont dit les journaux) concernant Nafissatou Diallo, suite à sa rencontre avec Dominique Strauss-Kahn dans un hôtel de New York. La personne qui l'a reçue, habituée à accueillir des victimes d'agressions sexuelles, s'est dite convaincue d'avoir en face d'elle une femme victime de violences .


Il semblerait que ces éléments ne soient pas susceptibles de permettre d'écarter un « doute raisonnable » et empêcheraient un jury de 12 personnes d'arriver à la conclusion que Nafissatou Diallo aie bien été agressée sexuellement par l'ex directeur du FMI, Dominique Strauss-Kahn.

Il ne suffisent pas à lui offrir la possibilité de défendre sa plainte lors d'un procès pénal.


Il n'y a aucun doute sur le fait qu'il y ait eu rapport sexuel dans la suite 2806 du Sofitel de New York. Seulement, le presque ex-accusé affirme que c'était un rapport consenti.


En revanche, le fait que son accusatrice ait menti en apprenant par cœur le récit d'un viol collectif pour pouvoir pénétrer aux Etats-Unis semble devoir instiller le doute raisonnable dans la tête des potentiels jurés de Manhattan.


Pour cette raison -la peur de perdre un procès- le procureur américain Cyrus Vance aurait décidé de laisser tomber les charges contre DSK. Ce dernier va récupérer son passeport, il pourra rentrer en France.


Aujourd'hui, on commence à lire que la plainte de Tristane Banon sera classée sans suite. Parce qu'il n'y a pas suffisamment d'éléments pour accréditer la qualification juridique de « tentative de viol ».


Chaque jour, cela arrive à des plaignantes. Elles ne sont pas crues, on classe sans suite les affaires, pour « manque de preuves », quand on ne les accuse pas en retour de dénonciation calomnieuse (ce qui normalement, ne devrait plus être possible désormais). Pour cela, relire l'article « la nausée » de Muriel Salmona de l'association mémoire traumatique et victimologie et « Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s'annonce » le roman de Lola Lafon.


Chaque jour, la vie de ces victimes est épluchée, on guette leur moindre mensonge, leur moindre incohérence, pour tenter de remettre en cause leur plainte.


En face, les accusés ou mis en examen sont-ils soumis au même interrogatoire ? À la même mise en cause de leur crédibilité ? Tant mieux s'ils sont présumés innocents, mais pour faire la justice, peut-on se contenter de leur phrase : « elle était consentante » ? Ne doit-on pas aussi les interroger ? Sur comment ce consentement s'est manifesté ? Car le présumé consentement, ça n'existe pas. Et céder ce n'est pas consentir, ni désirer. Le présumé non-consentement, dans la tête des hommes lui, pourrait peut-être exister ? Est-il possible que les charges soient abandonnées et que de la présomption de crime sexuel on bascule aussi facilement dans la présomption de sexualité, comme nous le dit Annie Ferrand, sans tenir compte des traces de violences et sans que jamais on n'ait posé à DSK les questions suivantes, en écoutant si ses réponses ont un début de cohérence ?.


Qu'est-ce qui lui a permis de raisonnablement penser que ce rapport était consenti ?

Lui a-t-il demandé en sortant nu de la douche et en la trouvant là « ça te dirait que je te mette mon pénis dans la bouche et que je t'attrape violemment le vagin ? »

« Comment se sont-ils séparés ? » « la connaissait-il avant ? »

« Comment a-t-il pu penser qu'une femme de chambre 30 ans plus jeune que lui pouvait consentir à un rapport brutal et bref dans une chambre d'hôtel entre deux nettoyages de chambre ? »


Heureusement, tout espoir de justice n'est pas perdu. Parce qu'aux Etats-Unis, un procès civil peut suivre un procès pénal. Ce n'est plus le parquet qui est plaignant, c'est directement Nafissatou Diallo. Et là, DSK devrait s'expliquer. Et l'unanimité ne serait plus requise. S'il retourne aux Etats-Unis pour le procès...


Début septembre, va sortir au cinéma un film, « présumé coupable », inspiré d'une autre affaire qui a défrayé la chronique médiatique, celle d'Outreau. Un film qui raconte le calvaire d'Alain Marécaux - "l'huissier" de l'affaire d'Outreau - arrêté en 2001 ainsi que sa femme et 12 autres personnes pour d'horribles actes de pédophilies qu'ils n'ont jamais commis. Le résumé indique : « C'est l'histoire de la descente en enfer d'un homme innocent face à un système judiciaire incroyablement injuste et inhumain, l'histoire de sa vie et de celle de ses proches broyée par une des plus importantes erreurs judiciaires de notre époque. »

Quels que soient les doutes qui subsistent sur cette affaire, les enfants d'Outreau ont bel et bien été victimes des pires sévices sexuels, la justice l'a reconnu. Le film ne s'intéresse qu'à l'erreur judiciaire, et semble ainsi agiter le chiffon rouge en disant : attention en dénonçant les crimes sexuels que subissent les enfants, en prenant en compte leur parole, on enferme des hommes innocents.


Et c'est bien ce que les tenants du système de domination s'évertuent à faire, en matière de crimes sexuels : tenter, par tous les moyens, d'étouffer les voix qui s'élèvent pour les victimes.


Mais quelle que soit l'image qui sera véhiculée, dans la réalité ou dans la fiction, ces voix ne mourront pas. Nous continuerons à entendre la parole des victimes, à la porter sur le devant de la scène, à demander à la justice de les protéger, à la société de leur offrir les soins dont elles ont besoin. C'est une question d'humanité, de dignité, de santé publique, une condition de notre avenir.


Mobilisons-nous !


PAS DE JUSTICE , PAS DE PAIX !


Sandrine Goldschmidt, journaliste et militante féministe, http://sandrine70.wordpress.com/

Muriel Salmona, psychiatre, présidente de l'association Mémoire Traumatique et Victimologie, http://memoiretraumatique.org/


Vous pouvez apporter votre soutien à ce texte en envoyant un mail à :

adiredelles@gmail.com

drmsalmona@gmail.com


et en signant la pétition :

http://www.lapetition.be/petition.php?petid=10319

http://stopauxviolences.blogspot.com/2011/08/pas-de-justice-pas-de-paix-texte-co.html

Hors ligne cervesia

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2380
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #312 le: 23 août 2011 à 11:00:05 »
tout ça est à gerber ! toujours la parole des victimes sera mise en doute face aux mâles assurances :rougefache:

il serait tant que les mecs arrêtent de prendre leur outil à pisser pour un saint sacrement tout puissant !!! :fache1:
"Il n'y a point d'éloge flatteuse sans liberté de blâmer", Beaumarchais

 La neutralité favorise toujours l'oppresseur, jamais la victime. Le silence encourage le persécuteur, jamais le persécuté » (E. Wiesel).

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #313 le: 23 août 2011 à 11:27:28 »
Citer
toujours la parole des victimes sera mise en doute
Ce qui est normal, si on accuse quelqu'un d'un crime qui lui vaut 70ans de cabane, l'accusé a un droit de réponse.
Si l'accusatrice a déjà faussement prétendu être victime d'un viol, ce n'est pas anodin.

Que la justice fasse une enquête minutieuse sur la vie personnelle de tout le monde me semble le moindre des choses, là où ça coince est dans le non-respect total du secret d'instruction.
Il est impossible d'avoir à la fois un procés au grand jour (pour qu'on voie que la justice est faite) et respecter l'intimité des gens concernés.

Dans ce cas, comme avec Outreau, les media ont été en-dessous de tout...si en plus il y a des intérêts politiques, avec une presse servile, on ne s'en sort plus.
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne cervesia

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2380
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #314 le: 23 août 2011 à 11:27:49 »
par ailleurs une pensée m'a traversé l’esprit :'blanchir' un violeur cela ne serait-il pas comme reconnaitre aux hommes le droit de continuer en toute impunité ??? :rougefache:
"Il n'y a point d'éloge flatteuse sans liberté de blâmer", Beaumarchais

 La neutralité favorise toujours l'oppresseur, jamais la victime. Le silence encourage le persécuteur, jamais le persécuté » (E. Wiesel).

Hors ligne cervesia

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2380
Re : Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #315 le: 23 août 2011 à 11:30:20 »
Citer
toujours la parole des victimes sera mise en doute
Ce qui est normal, si on accuse quelqu'un d'un crime qui lui vaut 70ans de cabane, l'accusé a un droit de réponse.
Si l'accusatrice a déjà faussement prétendu être victime d'un viol, ce n'est pas anodin.

Que la justice fasse une enquête minutieuse sur la vie personnelle de tout le monde me semble le moindre des choses, là où ça coince est dans le non-respect total du secret d'instruction.
Il est impossible d'avoir à la fois un procés au grand jour (pour qu'on voie que la justice est faite) et respecter l'intimité des gens concernés.

Dans ce cas, comme avec Outreau, les media ont été en-dessous de tout...si en plus il y a des intérêts politiques, avec une presse servile, on ne s'en sort plus.

sacré oblomov tu me fais bien rire sur ce fil....

on voit que t'as pas connu mon tonton....

et le cas qu'on fait des paroles d'une petite fille.... :rougefache:
"Il n'y a point d'éloge flatteuse sans liberté de blâmer", Beaumarchais

 La neutralité favorise toujours l'oppresseur, jamais la victime. Le silence encourage le persécuteur, jamais le persécuté » (E. Wiesel).

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #316 le: 23 août 2011 à 11:59:32 »
Effectivement je n'ai pas connu tonton.
Quel  rapport ? Nafissator n'est pas vraiment une petite fille...

Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28626
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #317 le: 23 août 2011 à 12:10:53 »
Citer
Si l'accusatrice a déjà faussement prétendu être victime d'un viol, ce n'est pas anodin.


quel rapport? elle a fait ça pour venir dans un pays ou elle pensait éléver sa fille dans de meilleurs conditions que dans son pays natal...
une mythomane ne peut elle être violée? il n'y a que les saintes ou les vierges que l'on peut croire dans ce cas?
il me semble que la crédibilité de DSK n'est pas meilleur que celle de N.diallo.
d'une j'ai rien fait on est passé à ok on a couché, d'un one minute man on passe d'un rapport non consenti mais pas un viol... alors c'est clair qu'on saura jamais qui a fait quoi mais la parole de madame diallo n'a pas moins de valeur.

Citer
DSK: femmes en colère

    Une vingtaine de femmes sont venues devant le tribunal, au 100 Center Street, pour faire entendre leur désapprobation. Danette Chavis avait apporté sa pancarte fait maison:
   - "Et l''ADN, ça ne sert à rien ?"
    Les manifestantes étaient des responsables d'associations contre la violence sexuelle ou les injustices faites aux femmes. Il y avait aussi une élue de New York et une représentante de NOW (National Organization for Women), la grande organisation féministe qui a lancé une campagne sur le thème "Take Rape Seriously" ("Prendre le viol au sérieux").

    Les femmes pensent qu'en classant l'affaire, le procureur Cyrus Vance prend une décision qui a plus de conséquences qu'il n'y parait pour les New Yorkaises.
   Décrédibiliser la plainte de Nafissatou Diallo, au motif qu'elle a sous-évalué ses revenus pour conserver son logement social ou qu'elle a donné des versions différentes de ce qu'elle a fait tout de suite après avoir été (selon elle) agressée, est "injuste", a dit Leticia James, membre du conseil municipal.
   - "Is there such a thing as a perfect rape victim" ? a-t-elle demandé ("ça existe, une victime parfaite de viol ?")
    Va-t-il falloir que les immigrées pauvres s'assurent que leurs déclarations d'impôts sont établies dans les règles de l'art pour obtenir justice quand elles seront agressées ? a demandé Leticia James.

    Les femmes ont expliqué que tout ce qui est arrivé à Nafissatou Diallo est assez classique: "tir à vue" sur son passé, son statut, sa réputation, ses fréquentations..
    Pour elles, il n'est pas surprenant qu'une victime fasse des déclarations contradictoires: elle est en état de choc. (à cet égard, la lecture de la motion du bureau du procureur montre ce qui s'apparente à un décalage culturel profond: les enquêteurs relèvent que Nafissatou Diallo pleure avec effusions un jour et le lendemain accueille la même question avec impassibilité)

    Pour Sonia Ossorio, la directrice excéutive de NOW, moins la moitié des viols font l'objet de plaintes. Et 6 % seulement des violeurs finissent par faire de la prison. L'affaire DSK/Nafissatou risque encore de décourager les victimes, a-t-elle dit (en blâmant aussi l'avocat Kenneth Thompson pour des erreurs grossières dans la gestion du dossier).

    Catherine Coswell, de l'Alliance nationale contre les agressions sexuelles, a dit que les fausses accusations de viol sont rares: de 2 à 8 % de toutes les accusations, selon l'Institut de recherche des procureurs américains.

    Et Andrea Plaid de l'association Sister Song a lancé une pétition pour protester contre le traitement par le New York Post, non pas de DSK le "perv", mais de Nafissatou, que le quotidien avait accusée de faire le trottoir.
    La militante a appelé à des excuses publiques du quotidien du groupe Murdoch. 

     Les journalistes américains ont écouté avec beaucoup de sérieux. Il n'y avait pas un journaliste français à l'horizon. On ne saurait mieux illustrer le décalage des préoccupations...

http://clesnes.blog.lemonde.fr/2011/08/23/dsk-femmes-en-colere/

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #318 le: 23 août 2011 à 14:55:43 »
Citer
une mythomane ne peut elle être violée?
Malheureusement ses mensonges étaient justement à propos d'un viol.
Elle a avoué que le viol en Guinée était une invention, un fâcheux précédent.

Parole contre parole, il n'y a pas un pour attraper l'autre, donc match nul, non-lieu.

Les conneries de Thompson style le DA est censé protéger nos mères, soeurs etc n'est qu'à moitié vrai, le "procureur" n'instruit pas qu'à charge, il est censé rendre justice à toutes les parties, accusé comme victime présumée.
Idem pour les femmes à pancarte.
Dès qu'il y a accusation de viol, la présomption d'innocence n'existe plus.

Citer
moins la moitié des viols font l'objet de plaintes
Encore les statistiques bidons.
Koubbi, l'avocat de Mme Banon (qui est un des directeurs des "Gérards", c'est pour dire) prétend qu'ils sont 90%. Personne pourra le contredire puisque ces chiffres n'existent pas sauf dans l'imagination de ceux qui cherchent à les instrumentaliser.
Si on réfléchit un peu, il faut admettre que le nombre de femmes qui ne portent pas plainte est par définition inconnu.
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28626
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #319 le: 23 août 2011 à 15:25:40 »
Citer
Si on réfléchit un peu, il faut admettre que le nombre de femmes qui ne portent pas plainte est par définition inconnu.
quand on fait une statistique sur le nombre de viol et sur le nombre de plaintes en prend on compte les chiffres de "VIOLS–FEMMES–INFORMATIONS", ou "S.O.S. Viol" ou "SOS Femmes Accueil", on rajoute à celà les chiffres fournis par les médecins lors de consultations spécifiques, le planning familial ect... bref entre les chiffres de toutes ces plates formes d'entraide et les chiffres des plaintes et des condamnations il y a un fossé.
Des études existent pour peu qu'on veuille les lire et les trouver.
« Modifié: 23 août 2011 à 15:27:50 par raja »

Hors ligne sven

  • Neutre
  • Sarkophobe
  • Messages: 653
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #320 le: 23 août 2011 à 16:23:45 »
Dans cette histoire tout est flou de toutes façons.
On nous a présenté une tonne d'éléments à charge.
On nous a balancé tout autant d'éléments à décharge.
Un non lieu signifie que la petite noire est une menteuse ou que le gros riche blanc est intouchable en fonction des points de vue.

Mais dans tous les cas on se forme une opinion à partir de rien, de ragots, de rumeur, de ce que l'on lit ou que l'on voit dans la presse. Or qu'est ce qu' on sait ? Rien.
On a un soit disant rapport des urgences dans lequel on nous dit qu'elle aurait des rougeurs au vagin suite à une agression sexuelle. Mais dans tous les cas ce que l'on nous a montré ce n'est pas les conclusions de l'examen médical mais ce dont s'est plainte la victime à l'urgentiste.
Pour avoir vu des comptes rendus d'examens médicaux suite à un viol, je peux vous assurer que ça ne ressemble pas à ça. En France en tout cas, mais je ne pense pas qu'aux USA ils fassent des comptes rendus aussi succins que celui que l'on a pu voir. Il y a donc des choses que nous ne savons pas.

En plus de cela, la crédibilité de ND, a fortement été mise mal par ses multiples mensonges (le faux viol, la conversation téléphonique, l'argent circulant sur ses comptes en banque, son soit disant désir de ne pas toucher de l'argent enchainé par une plainte au civil), ses changements de version et les éléments nouveaux qu'elle apportait au fur et à mesure (sa luxation de l'épaule, ses douleurs lorsqu'elle urine, etc.)

Partant de là, le procureur est forcément méfiant. Si effectivement une femme mythomane peut se faire violer, elle pourra difficilement etre prise au sérieux surtout si elle prouve qu'elle continue à mentir. Il y a un moment ou malheureusement le procureur n'a pas le choix. Il a perdu le procès avant même de le commencer. Tout le monde le sait car le doute profite à l'accusé et que le jury ne pourra pas etre unanime au sujet de la culpabilité de DSK.
Il faut avouer que l'accusation très mal jouer le coup. Depuis le début on a l'impression que Thomson fait de sortes que ça ressemble davantage à un scénario de série Z qu'à un véritable procès.
Alors il y a eu rapport, ça c'est évident. Menfin l'éjaculation précoce n'est pas synonyme non plus de viol (heureusement pour nous les hommes).

Quant à DSK, il n'est absolument pas blanchi. C'est simplement qu'il n'y a pas assez de preuves pour l'accuser. Les preuves matérielles ne sont pas parlantes, et la seule chose qui pouvait permettre de le faire condamner c'est le témoignage de la victime mais il s'est cassé la gueule tout seul...

Pour Banon c'est totalement autre chose. Autre pays, autre droit, etc. Comme je l'avais déjà précisé plus haut, la tentative de viol est extremement difficile à prouver. Le viol au contraire est beaucoup plus aisé. Avec les éléments que Banon apportait, elle ne pouvait déposer plainte que pour agression sexuelle (ce qui est différent du viol), mais les faits étaient beaucoup trop anciens. Si elle avait voulu déposer plainte pour tentative de viol il aurait fallu s'y prendre bien avant.
Mais moi ce qui me dérange dans tout cela, c'est surtout que l'on entend parler de la défense des femmes, des femmes victimes de viols, etc. Mais on oublie totalement les enfants et les hommes. Eux, tout le monde s'en fout. Les associations qui ont fait parler d'elles l'ont fait pour défendre le droit des femmes. Mais absolument pas les victimes de viols. Et ça par contre ça me dérange assez.

Hors ligne Bobleflingueur

  • Sarkophobe
  • Messages: 436
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #321 le: 23 août 2011 à 16:28:49 »
Je pense qu'il y a trop de paramètres dans cette affaire car on cherche à manipuler d'un coté comme de l'autre ou encore d'un autre et encore un autre coté !!! La vérité et les femmes sont les grandes perdantes...

Au final :

1) Un procureur qui veut se payer un "gros poisson" pour se faire réélire

2) Des avocats qui veulent se faire un nom...

3) Des informations contradictoires à tous les niveaux...

4) Un enjeu politique avec des réseaux qui travaillent dans l'ombre....

5) Des médias qui s'emballent..

6) Une "histoire sexuelle" (Viol : comment prouver la contrainte ?=Je ne défends pas DSK et me place sur un plan juridique) entre 2 personnes... Et ce sont les femmes qui trinquent  SI c'est le cas a menti... Donc, les femmes vont passer pour des mythomanes nymphomaniaques manipulatrices suite à cette affaire... Une femme qui représentait une association de femmes violées en France disait qu'une affabulatrice représente entre 5 et 10 % des plaintes qu'elles reçoivent...

Comme dit Raja, les puissants ont gagné.. Et l'image de la femme vu la tournure des arguments et évènements est vraiment dégradée et va les dissuader de porter plainte...

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #322 le: 23 août 2011 à 17:01:47 »
Citer
Des études existent pour peu qu'on veuille les lire et les trouver.
"Études ?" Au mieux les vagues estimations.
Les chiffres, c'est du pipeau.
Évidemment il y a des femmes qui hésitent avant de porter plainte, je crois qu'elles craignent moins un éventuel procès que le traitement méprisant que leur réserve la police.
Leur but est souvent de recevoir le moins de plaintes possible.

La cause principale du ratage de ce procès est Mme Diallo elle-même qui a (au début) embobiné tout le monde, y compris son propre avocat. Tout le monde a gobé ses pleurs, sa fille qui pleurait aussi, tout ça.

"Si on pleure, c'est qu'on dit vrai !"

La deuxième connerie est due à Thompson (en premier lieu c'est lui-même qui avait mis la puce à l'oreille de Vance sur la mythomanie de Mme Diallo) qui, piègé, a été obligé de monter les enchères en introduisant la dimension sociale/raciale qui a priori n'était pas pertinente.
Déjà, c'était mal barré.

Ensuite, en désespoir, il a été obligé d'attaquer le procureur, ce qui a flinguer toute possibilité d'arriver à un procès.
Maintenant il est mondialement connu, mais professionnellement, ce n'est pas terrible. Il en a beaucoup trop fait, comme pas mal de monde dans cette histoire.

Du lynchage du départ, ça a fini par faire pschitt ; il a fini par jouer le rôle d'avocat de la défense !
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne sven

  • Neutre
  • Sarkophobe
  • Messages: 653
Re : Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #323 le: 23 août 2011 à 17:42:26 »
Évidemment il y a des femmes qui hésitent avant de porter plainte, je crois qu'elles craignent moins un éventuel procès que le traitement méprisant que leur réserve la police.
Leur but est souvent de recevoir le moins de plaintes possible.

Ben oui, forcément on les traite de salopes et on leur crache à la gueule parce qu'en tant que fonctionnaires on n'aime pas etre dérangés pendant notre pause café.
Ce qui fait que les victimes de viols hésitent à déposer plainte c'est avant tout la honte qu'elles ressentent parce qu'elles se sentent coupables de s'etre faites agresser.

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #324 le: 23 août 2011 à 17:53:31 »
Citer
on les traite de salopes et on leur crache à la gueule
Pas exactement, on se contente de ne pas les prendre au sérieux.

Citer
on n'aime pas etre dérangés
Honnêtement, ce n'est pas faux.

Citer
parce qu'elles se sentent coupables de s'etre faites agresser
Faux, d'abord elles ont peur de représailles, ensuite elles hésitent de déballer leur histoire devant un étranger, un homme, même si c'est une femme ça ne se passe pas forcément mieux.

Une démonstration par l'absurde ne sert à rien, ce n'est guère une exaggeration, ça se passe en général plutôt mal, peu importe la plainte on est mal reçu.
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7887
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #325 le: 23 août 2011 à 21:04:09 »
Citer
Abandon des poursuites contre DSK: une «mauvaise nouvelle» selon Marie-George Buffet

La députée et ancienne ministre communiste Marie-George Buffet a qualifié mardi de "mauvaise nouvelle pour la justice" et "pour les femmes" le très probable abandon des poursuites pénales contre Dominique Strauss-Kahn, car "la vérité n'est pas dite".

"La décision du procureur fait courir de grands risques au droit des femmes en revenant au temps où les victimes de viols étaient à priori coupables, au temps où le viol n'était pas considéré comme un crime", écrit dans un communiqué l'ancienne secrétaire nationale du PCF, élue de Seine-Saint-Denis.

Selon elle, "le refus de faire juger l'affaire dans laquelle l'ancien directeur du FMI est accusé de viol est une mauvaise nouvelle pour la justice et une mauvaise nouvelle aussi pour les femmes. Car à ce jour la vérité n'est pas dite, ni pour le présumé innocent ni pour la présumée victime".

"La vigilance s'impose pour que le refus de faire passer la justice aux USA ne donne pas des ailes en France aux pourfendeurs d'une justice implacable envers les violences - sexuelles ou non - à l'encontre des femmes", conclut-elle.

(Source AFP)


http://www.liberation.fr/politiques/01012355628-abandon-des-poursuites-contre-dsk-une-mauvaise-nouvelle-selon-marie-george-buffet

Un procès évité, c'est un doute qui persiste et cela ne portera pas bonheur à DSK.
Quelle vertu, quel bonheur peut exister dans un pays où une classe d'individus peut dévorer la substance de plusieurs millions d'hommes?
Robespierre
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne sven

  • Neutre
  • Sarkophobe
  • Messages: 653
Re : Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #326 le: 23 août 2011 à 21:34:37 »
Pas exactement, on se contente de ne pas les prendre au sérieux.
Ce n'est pas qu'on ne les prend pas au sérieux. Mais quand quelqu'un se présente au commissariat pour déposer plainte pour agression il faut comprendre par là généralement un vol simple, pour un délit de fuite il faut comprendre dégradations de véhicule et pour un viol, une agression sexuelle. Les faits ne sont pas du tout les même et les éléments constitutifs non plus. Or une plainte mal qualifiée ou une plainte dans laquelle les éléments constitutifs ne ressortent pas assez est directement classée sans suite. Ca serait con qu'un viol soit classé sans suite avant même le début des investigations.
Et jusqu'à présent, de ce que j'ai pu voir, deux plaintes pour viol sur trois sont en réalité de fausses déclarations (la dernière en date, une femme qui disait avoir été droguée et violée pour expliquer qu'elle était arrivée bourrée à son travail...)
Chaque plainte est prise au sérieux. Ca n'empeche pas de s'interroger sur ce qui s'est vraiment passé.

Citer
Faux, d'abord elles ont peur de représailles, ensuite elles hésitent de déballer leur histoire devant un étranger, un homme, même si c'est une femme ça ne se passe pas forcément mieux.
Je ne parle pas des viols entre conjoints qui sont totalement autre chose au niveau du vécu et du ressenti des victimes. Moi je parle par rapport aux victimes que j'ai pu voir. Mais après tu as peut etre l'occasion d'en cotoyer un peu plus que moi (pas d'ironie là dedans, je ne sais pas ce que tu fais dans la vie donc...)
Citer
Une démonstration par l'absurde ne sert à rien, ce n'est guère une exaggeration, ça se passe en général plutôt mal, peu importe la plainte on est mal reçu.
J'ai déjà eu l'occasion de déposer plusieurs plaintes avant d'entrer dans la boite et ça ne s'est jamais mal passé. On est pas plus mal reçu dans un commissariat qu'aux urgences d'un hopital. La prise de plainte c'est un travail d'usine, ou l'on doit prendre le plus rapidement possible et le plus précisément possible des plaintes, parce que derrière ça continue d'arriver. Sans compter qu'il y a le travail d'investigation à faire derrière et que si l'on veut que ça avance il ne faut pas perdre trop de temps. Les personnes mal reçues sont souvent celles qui viennent faire chier et qui exige que l'on prenne une plainte lorsqu'il n'y a rien de pénal par exemple.

Hors ligne cervesia

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2380
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #327 le: 24 août 2011 à 00:50:46 »
elle a pas tort marie-george buffet...+1

et toujours la loi du silence.... le femme violée, battue, bafouée reste une victime qu'on écoutera ... peut-être....
si déjà elle ose en parler....
"Il n'y a point d'éloge flatteuse sans liberté de blâmer", Beaumarchais

 La neutralité favorise toujours l'oppresseur, jamais la victime. Le silence encourage le persécuteur, jamais le persécuté » (E. Wiesel).

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #328 le: 24 août 2011 à 05:05:51 »
Citer
et toujours la loi du silence
Quel silence ?
On n'a parlé que de ça pendant les mois.
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne Bobleflingueur

  • Sarkophobe
  • Messages: 436
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #329 le: 24 août 2011 à 09:29:47 »
DSK a dit qu'il s'exprimera à son retour en France "Plus longuement" !!! :mdr1: :mdr1:

Pourquoi je me marre ? C'est que je pense à ce film d'un coup :

Règlements de comptes à OK Corral (Generique)


Hors ligne sarkome

  • Smart Citoyen Incurable
  • Messages: 10521
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #330 le: 24 août 2011 à 09:36:28 »
Citer
le passeport de Dominique Strauss-Kahn ne lui aurait finalement pas été rendu à cause du tremblement de terre ressenti à New-York qui a nécessité l'évacuation du tribunal.
source


Tonnerre de Zeus !

Le Ciel lui-même manifeste sa désapprobation !

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #331 le: 24 août 2011 à 09:39:46 »
Pour les féministes, ce non-jugement laisse un goût amer ! 
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28626
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #332 le: 24 août 2011 à 09:52:15 »
pas seulement les féministes, mais toutes les femmes victime de viol, même si les charges ont été abandonné rien ne prouve qu'il n'a rien fait et dans le cas ou il est coupable, il suffit d'avoir du fric, des super avocat superstar et l'affaire est dans le sac.

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #333 le: 24 août 2011 à 10:41:01 »
Citer
il suffit d'avoir du fric, des super avocat superstar
Merci de ne pas avoir cité La Fontaine, si ses descendants touchent les droits d'auteur ils doivent être blindés à l'heure qu'il est...

C'est surtout, presque uniquement le procureur/DA qui a fait libérer DSK.
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne Le sang coule

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5919
  • ANTICAPITALISTE ANTIFASCISTE
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #334 le: 24 août 2011 à 11:43:37 »
Moi ce qui me sidère c'est que le rapport médical a conclu à des contusions provenant d'une agression sexuelle... Alors je comprend pas comment de ça on peut passer à un discours du genre "le viol n'a jamais eu lieu"...  8| 8|
Aboutd'nerf-iste

Hors ligne sven

  • Neutre
  • Sarkophobe
  • Messages: 653
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #335 le: 24 août 2011 à 12:57:18 »
Enfin le rapport médical aucun d'entre nous ne l'a eu entre les mains.
Moi j'avais lu il y a une dizaine de jours dans un canard (je ne sais plus du tout le quel par contre), que le rapport concluait qu'elle que les rougeurs semblaient provenir d'un rapport sexuel relativement intense avec peu ou pas du tout de préliminaires probablement antérieur à la date de la supposée agression.
Le problème c'est qu'un rapport sexuel consenti avec peu de préliminaires peu engendrer des rougeurs. Un rapport sexuel trop long également.
Les conclusions exactes du rapport on ne les connait absolument pas (enfin pour ma part j'ai entendu tout et son contraire)

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28626
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #336 le: 24 août 2011 à 13:54:18 »
voici ce que j'ai pu lire sur ce fameux rapport médical, c'est pas vraiment ce qu'on voit aprés une relation sexuelle rapide sans préliminaire, puis c'est vrai que DSK est un tel sex symbol qu'une femme inconnu se jette à son cou pour un coup à sec de quelques minutes.
"confusion, douleurs musculaires, tension, rupture du ligament à l’épaule gauche, traumatisme sur la partie inférieure du vagin, état de choc"


Citer
Alan Dershowitz : «DSK a obtenu une sorte de traitement spécial»

Dans un entretien aux «Echos», l'avocat pénaliste Alan Dershowitz, professeur de droit à Harvard, qui a notamment défendu Claus von Bülow , Mike Tyson et O.J. Simpson, porte un jugement sévère sur le travail du procureur.

Avez-vous été surpris par la décision du procureur d'opter pour l'abandon des poursuites?

Pas particulièrement à la lumière de ce que j'avais lu récemment dans la presse. Mais d'un point de vue général, oui j'ai été surpris, car de très nombreuses affaires vont habituellement jusqu'au procès sur des bases beaucoup plus ténues. Il me semble que DSK a obtenu une sorte de traitement spécial. Généralement, dans un cas typique où une femme déclare avoir été violée et où il y a des questions sur sa crédibilité, l'affaire va jusqu'au procès, surtout s'il y a la preuve d'un rapport physique. Il a eu droit à des égards particuliers, comme cela arrive parfois dans le cadre d'affaires hyper-médiatisées. C'était un cas d'espèce beaucoup plus solide pour l'accusation que celui contre Mike Tyson. Or, Mike Tyson a passé plusieurs années en prison sur la base des déclarations d'un menteur qui avait précédemment accusé à tort quelqu'un de viol.

Comment jugez-vous la manière dont le bureau du procureur Cyrus Vance Jr. a conduit la procédure jusqu'ici ?

Erratique. Il a été trop brutal au début et trop faible à la fin. C'est inhabituel. D'abord, il n'aurait jamais dû inculper DSK aussi rapidement, ni le mettre en prison de la manière où il l'a fait au début, en le faisant défiler devant la presse («perp walk»). C'était terrible. Il y a eu une précipitation dans le jugement sur l'opportunité de poursuivre, puis une précipitation dans la décision de renoncer à poursuivre. C'est un cas d'espèce exemplaire sur la marge de manoeuvre de l'accusation que je vais enseigner à mes étudiants. Et je pense qu'ils feront un meilleur travail que les professionnels dans cette affaire.

Quelles sont les chances de succès du recours civil introduit par l'avocat de la plaignante ?

Plutôt bonnes, particulièrement du fait qu'il aura lieu devant un tribunal du Bronx où le jury ne sera pas très favorable à DSK et aura plus de sympathie pour la prétendue victime. Ce qui serait très embarrassant c'est si Kenneth Thompson gagne le recours civil et que le jury décide de manière unanime qu'il y a bien eu viol. Le critère de la preuve est différent. Ce qui fera une grande différence c'est qu'il s'agit alors d'une question d'argent et non d'aller en prison.

Croyez-vous encore à la possibilité d'une transaction financière dans le cadre de la procédure civile ?

C'est possible. De toute évidence, Kenneth Thompson s'est mis à dos le bureau du procureur. Mais cela ne devrait pas jouer dans le cadre d'une procédure civile. Cela dit, s'il y a une transaction, même discrète, tout le monde le saura et ce sera perçu comme une forme d'admission de culpabilité.

Ne pensez-vous pas que le fait que la plaignante ait menti sur un viol préalable dans le cadre de sa demande d'asile ait joué un rôle majeur ?

Apparemment, les experts de l'immigration disent que le fait d'invoquer une agression sexuelle est très banal dans le cadre des demandes d'asile. Beaucoup de gens qui mentent sont néanmoins violés. J'ai même écrit un roman là-dessus («The Advocate's Devil»).

Comment le traitement de cette affaire traduit-il l'efficacité du système judiciaire américain à vos yeux ?

Il n'apparaît pas sous un jour très favorable. Il y a des milliers de gens actuellement en prison sur la base d'éléments de culpabilité beaucoup plus faibles. Si l'on devait appliquer ce traitement uniformément, comme ce serait peut-être souhaitable, il faudrait rouvrir de nombreuses affaires, y compris le cas de Mike Tyson. Cela dit, je suis toujours plus favorable à l'idée de relâcher le coupable potentiel plutôt que de condamner l'innocent potentiel. Si vous croyez dans ce principe, c'est un bon résultat. Pour ma part, je n'aurais, toutefois, pas abandonné les poursuites si vite et j'aurais poussé plus loin les investigations. Les avocats de DSK ont fait un excellent travail. La plus importante chose que doit savoir un avocat est quand il ne doit pas parler.

http://www.lesechos.fr/economie-politique/monde/interview/0201584656127-alan-dershowitz-dsk-a-obtenu-une-sorte-de-traitement-special-209379.php

Hors ligne cervesia

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2380
Re : Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #337 le: 24 août 2011 à 13:58:03 »
Pour les féministes, ce non-jugement laisse un goût amer ! 


comme le dit raja, pour toutes les femmes
et pas seulement pour celles qui ont été violées mais pour les autres aussi : si la justice passe sur la punition des violeurs ça promet un beau merdier ....
"Il n'y a point d'éloge flatteuse sans liberté de blâmer", Beaumarchais

 La neutralité favorise toujours l'oppresseur, jamais la victime. Le silence encourage le persécuteur, jamais le persécuté » (E. Wiesel).

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #338 le: 24 août 2011 à 14:10:17 »
Dans le rapport de Cyrus Vance, on parle de la qualité du nettoyage au Sofitel...point de vue ménage, on fait mieux : les taches "d'adn," il en avait partout !
Trois taches sur la moquette, issues de mecs autre que DSK, encore une contenant le code génétique de trois mecs différents, encore une au mur, toujours un inconnu...c'est quoi, cet "hôtel de luxe" où on loue des chambres par heure ?
Un vrai bordel !
Point de vue rendement...
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne sven

  • Neutre
  • Sarkophobe
  • Messages: 653
Re : Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #339 le: 24 août 2011 à 15:27:57 »
voici ce que j'ai pu lire sur ce fameux rapport médical, c'est pas vraiment ce qu'on voit aprés une relation sexuelle rapide sans préliminaire, puis c'est vrai que DSK est un tel sex symbol qu'une femme inconnu se jette à son cou pour un coup à sec de quelques minutes.
"confusion, douleurs musculaires, tension, rupture du ligament à l’épaule gauche, traumatisme sur la partie inférieure du vagin, état de choc"

Oui, tout le problème est là. Confusion, douleurs musculaires, tension, rupture du ligament à l'épaule gauche et état de choc ne sont pas décelable lors d'un examen gynécologique, mais lors d'un examen aux urgences.
Lors de cet examen fait par un urgentiste, il n'y a que des cases à cocher en fonction des réponses à la question "Vous avez mal ou ?"
Par contre après, il y a un examen gynécologique, ou là on peut s'apercevoir des éventuels traumatismes au vagin, à l'anus et à la bouche. Là, ce qu'on a c'est très flou, et un traumatisme sur la partie inférieure du vagin ça peut etre causé par l'absence de préliminaires.
Et ensuite il y a un examen psychologique pour évaluer l'état de santé de la victime.
On devrait donc avoir trois rapports. et on a une partie d'un seul. Donc ce qu'on a entre les mains c'est pas parlant.
Si l'on prend tout ça et que l'on ajoute la plainte de la victime il y a de quoi aller jusqu'au tribunal pour viol.
Mais lorsque la victime a menti à plusieurs reprises et changer de versions, à force de crier au loup ce n'est plus vraiment probant, malheureusement.
Alors viol ou pas, on ne peut que supposer. La seule chose dont on est sur c'est que la manière dont son avocat et elle on géré la chose, on pourrait presque se demander si ils ne voulaient pas ce non lieu depuis le départ.

Hors ligne cervesia

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2380
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #340 le: 25 août 2011 à 00:22:49 »
dsk se casse ... avec les félicitations de la presse américaine !  :hehe:

http://www.lexpress.fr/actualites/1/monde/dsk-savoure-sa-premiere-journee-d-homme-libre_1023621.html

""Bon débarras" titrait pour sa part New York Post, "
"Il n'y a point d'éloge flatteuse sans liberté de blâmer", Beaumarchais

 La neutralité favorise toujours l'oppresseur, jamais la victime. Le silence encourage le persécuteur, jamais le persécuté » (E. Wiesel).

Hors ligne Bobleflingueur

  • Sarkophobe
  • Messages: 436
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #341 le: 25 août 2011 à 01:21:27 »
Pour ma prt, je ne sais pas où est la frontière entre plein d'informations à charge ou à décharge de DSK ou de Nafissatou Diallo...

C'est cette "frontière" que le droit doit déterminer avec en toile de fond la "perception" et la "motivation" humaine d'un acte en fonction de la définition de sa propre moralité... Et des conséquences qui s'en suivent !!!

Je suis "mal à l'aise" face à tout cela car c'est malsain dans tous les sens du terme...  : pas de compassion, de l'arrivisme et de l'opportunisme, de l'argent, du pouvoir, du sexe, du mensonge...

On a là toutes les composantes de la bassesse humaine quoi qu'il en résulte... Et je suis mal à l'aise vis-à-vis de cela...

Où est la verité "blanche" ou "noire" ? Tout est gris pour moi !!!
 

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3180
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #342 le: 25 août 2011 à 07:56:02 »
Citer
Si DSK revient, je quitte le PS
DSK/DIALLO. Le juge américain Michael Obus a abandonné hier les poursuites contre Dominique Strauss-Kahn, accusé d'agression sexuelle par une femme de chambre d'un hôtel new-yorkais. Et maintenant ?

En cas de retour en France, comment risque d'être accueilli l'ex-patron du FMI, pressenti avant l'éclatement de l'affaire pour succéder à Nicolas Sarkozy à la tête de l'État ? Réponse d'une militante PS...
 
Le tout récent abandon des charges par le procureur dans l’affaire DSK semble conduire certains à tirer de rapides conclusions. On entend déjà ici ou là les soutiens politiques de Dominique Strauss Kahn en France expliquer que ce dernier est indispensable à la Gauche et à la France.
 
J’ai un problème, je crois bien que la socialiste que je suis ne peut se résoudre à voir DSK jouer à nouveau un rôle important au sein du parti.
 
Maladie
 
J’ai pris ma carte au MJS à l’âge de 15 ans, la tête pleine d’idéaux auxquels je crois toujours. Et naturellement, vers 17 ans, j’ai adhéré au PS. S’en sont suivi des années de collages, tractages, réunions, porte-à-porte, bref, le quotidien du militant. Je n’ai jamais songé à quitter le PS, même après la fameuse phrase de Lionel Jospin : "mon programme n’est pas un programme socialiste", ni même après la débâche du 21 avril, et le spectacle pitoyable des cadres qui se rejetaient la faute les uns sur les autres. L’essentiel était de rester, de reconstruire et d’être une voix parmi les autres.
 
Mais il y a une maladie qu’on ne sait pas guérir, c’est celles des "courants", et des écuries de présidentiables.
 
Se battre pour des idées, oui, s’affronter, comparer, proposer des solutions différentes, c’est la beauté des courants au sein du Parti socialiste, et on ne peut s’offenser qu’il existe un débat, loin de là. Mais il faut savoir de quoi l’on parle. La mise en avant des candidats au détriment des idées a toujours été une plaie dévastatrice. Encore plus quand il s’est agit du candidat DSK.
 
Avant ses ennuis judiciaires américains, j’avais pensé à ne pas faire la campagne de 2012 au sein du PS, si le candidat désigné était Dominique Strauss-Kahn, pour des raisons purement idéologiques. La vision économique et sociale de l'ex-patron du FMI fait à mes yeux de lui un homme très éloigné des idées de gauche. Au mieux, il est une sorte de social libéral "bon teint". Et, au regard de l’état de notre pays, de la paupérisation des classes moyennes, de la misère galopante des uns et de l’enrichissement massivement indécent des autres, DSK n’était pas la personne à même de changer cette donne.
 
L’affaire Naffisatou Diallo et le déversement de ragots, d’histoires plus ou moins fondées sur ses pratiques personnelles, sont venus bouleverser ses ambitions.
 
Pourtant, maintenant que cette affaire est derrière lui, ses partisans voudraient qu’ils soient encore une voix à écouter au PS.
 
Soyons clair : je ne veux pas ici être plus royaliste que le roi et dire qu’il est coupable dans l’affaire de mœurs en question, et qu'il doit donc se retirer. Les charges sont abandonnées, tant mieux pour lui. Mais il n’en reste pas moins certaines vérités.
 
L’affaire Piroska Nagy aurait du être une sérieuse alerte.
 
Fiabilité
 
Entendons-nous bien, que l’on batifole, que l’on fidèle, infidèle, je m’en fiche. Ce qui me chagrine, c’est qu’on a eu avec DSK le portrait d’un homme peu fiable, prêt à se compromettre pour une affaire de jupons, il l’a admis lui-même dans des interviews, c’est son talon d’Achille. Je ne veux pas prôner une hypocrisie des mœurs et dire que chacun fait ce qu’il veut tant qu’il ne se fait pas chopper, mais il y a un cadre à observer.
 
Le cadre, c’est l’image de la France, sa sécurité, sa fiabilité. La confier à un homme qui ne respecte pas cette image, est une erreur. L’affaire Nafissatou Diallo restera une tâche, parce qu’on a eu un homme qui a commencé par nier, dire que rien ne s’est passé, puis qu'il s'agissait d'une relation consentie etc... Quoiqu’il se soit passé, on ne le saura jamais, mais même si l’on reste sur la base d’une relation consentie, tarifée ou non, quelle conclusion en tirer ? Une personnalité importante qui se fait la bonniche pour paraphraser un de nos grands "journaliste"… Est-ce là l’image du candidat de gauche idéal ? N’avons-nous pas assez de talents au sein du PS qu’on doivent l’attendre avant d’agir ?
 
Viol ou pas viol, la levée de bouclier machiste et sexiste qui a suivi l’arrestation de DSK n’est pas à porter à son crédit : elle révèle des pratiques, une considération avilissante de la femme, d’un autre temps, d’une autre génération, que DSK symbolise. Nous avons eu droit, pour sa défense par ses amis, à tous les clichés sexistes possibles : "pas son genre", "pas assez jolie", "c’est juste une affaire de troussage de domestique"
 
Puis nous avons eu droit à une levée de bouclier élitiste : comment un homme de sa stature peut-il être traité ainsi ? J’ai un peu regardé la télévision et lu la presse écrite, et qu’ai-je vu à longueur de commentaires : une presse et des hommes politiques s’émouvoir qu’un homme de la stature de DSK passe en jugement entre une pute et un vendeur de coke. Et oui, voir un des "leurs" attendre son tour pour répondre d’une inculpation en public, cela en a troublé plus d’un.
 
J’ai entendu des éditorialistes s’émouvoir, parce qu’en France nous ne sommes pas habitués, il y aurait eu un "protocole". J’ai failli tomber de ma chaise... Un protocole ? Quel protocole ?? C’est le lot de tous les Français que de risquer du jour au lendemain de se retrouver à subir l’humiliation d’une garde à vue et d’une présentation devant un juge, le visage défait, l’air hagard… Il faudrait peut-être demander à certains d’enquêter sur le système judiciaire français, ou simplement d’aller dans les commissariats et tribunaux, où le seul protocole qui règne c’est le code pénal. Pauvre et riches, pas même combat ? Je ne crois pas, non. Il y a des castes en France. Je ne parle pas de l’essaim de journalistes et de l’attroupement médiatique qui font de DSK un inculpé à part, mais bien du fait de passer devant un tribunal normal avec des gens normaux : c’est une idée à laquelle nous ne sommes pas habitués…
 
Il faut de toute façon du changement, passer à une autre forme de rapport homme-femme, élite-peuple, au sein de la société et de la politique. Et le changement ne se fait pas avec des "don juan", pour rester polie….
 
Intelligence
 
Le PS a en son sein bien des talents, pour qu’on puisse se passer des compétences de DSK.
Quant à ses fameuses compétences, à cette grande intelligence économique qu’on lui prête tant, je la remets en cause.
 
Qu’y a-t-il d’intelligent à défiscaliser les stock-options, ainsi que l’a fait DSK dans le gouvernement Jospin ?
Qu’y a-t-il d’intelligent à interdire l’instauration d’une forme de SMIC en Ukraine ?
Qu’y a-t-il d’intelligent à imposer les restructurations, pour ne pas dire la mort, des services publics en Grèce et en Irlande, suite à la crise bancaire ? Punir les victimes des banques est de gauche ?
 
Qu’-y a-t-il d’intelligent à approuver l’infamante réforme des retraites voulu par le gouvernement de François Fillon ? Ses propos : "on vit 100 ans, on ne va pas continuer à avoir la retraite à 60 ans" (Le Figaro, 20 mai 2010) lui ont valu les remerciements publics de Eric Wœrth, pendant que les Français manifestaient en vain….
 
Qu’y a-t-il d’intelligent à vouloir "créer une concurrence entre les établissements et mettre fin à l’hypocrisie du diplôme unique" ?
Qu’y a –t-il d’intelligent à privatiser un fleuron tel que France Telecom, avec le désastre managerial et social que cela a engendré par la suite ?
Qu’y a-t-il d’intelligent à se débarrasser de Air France, d’EADS, et de tellement d’autres "bijoux" de la République, que DSK est l’homme qui a le plus privatisé en France ? Le résultat : on privatise les bénéfices et on fait payer à l’État les déficits. Brillant…
 
Qu’y a-t-il d’intelligent à perdre la cassette Méry ? La fameuse cassette du collecteur des fonds secrets du RPR, au centre de l’affaire des HLM de Paris notamment… C’est pour le moins idiot…
 
Je ne vois ce que j’aurais à faire au sein d’un parti qui oublierait tout cela pour accueillir DSK tel un nouveau fils prodigue.


http://leplus.nouvelobs.com/contribution/185752;si-dsk-revient-je-quitte-le-ps.html
Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28626
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #343 le: 25 août 2011 à 09:14:19 »
eh bien voilà un membre du ps qui est raisonnable et sensé...bravo :super:

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #344 le: 25 août 2011 à 09:21:53 »
En voilà un qui a marché à fond dans les combines d'intox de la Sarkopresse...
Est-ce qu'on a vraiment besoin de crier ses états d'âme des toits ?
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28626
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #345 le: 25 août 2011 à 09:24:16 »
quelle intox? quand on est au ps on a pas le droit de l'ouvrir sauf pour la lèche?

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #346 le: 25 août 2011 à 09:43:35 »
Entre donner son avis sur un forum et publier un sermon sur le nouvelobs il y a une différence.
Si le but est de virer Sarko, ça serait difficile sans le PS, il faut se faire une raison.
"Je quitte le PS parce que bla bla" et "je vote blanc parce que gna gna" on s'en fout un peu.
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3180
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #347 le: 25 août 2011 à 13:40:59 »
Il ne te plaît pas l’article du nouvel obs, ne t’inquiètes pas en voici un autre de l’agoravox, plus croustillant, le commentaire sur le canard m’a bien fait rire aussi.
Citer
DSK mal blanchi, le Sofitel aussi !
Alors que les poursuites au pénal contre Dominique Strauss-Kahn ont été abandonnées du fait de la lâcheté de l’attorney Cyrus Vance Jr, la lecture de son rapport au juge nous en apprend de belles...
 
 On savait déjà que DSK avait eu le temps, en 9 minutes chrono, de séduire une femme de chambre dont il était totalement inconnu – sans doute grâce à son irrésistible physique d’Apollon –, de lui faire accepter une bonne vieille pipe – déguster la chipolata de cet athlète, quel délice ! – et accessoirement de disperser son sperme sur le col de cette femme et sur la moquette. Bref, toutes les caractéristiques d’un acte sexuel consenti, eût-il été « précipité » comme le souligne le rapport de l’indigne M. Vance.
 Mais bon, désormais « la messe est dite ! », comme s’exclame le curé le Camaret en rajustant sa chasuble. Et il va bien falloir que l’on vive avec ce déni de justice, notamment dans la classe politique française, et surtout chez les Américaines qui, grâce à l'éclairage apporté sur le fonctionnement judiciaire de leur pays, viennent d’apprendre qu’aux États-Unis le viol a de fortes chances de ne pas donner lieu à procès pour peu qu’il s’exerce sur des femmes ayant, à un moment quelconque de leur existence, commis quelques mensonges ou entorses à la loi. Violeurs, choisissez vos victimes avec discernement !
 Quant à DSK, il reste présumé innocent d’un crime sexuel dont les circonstances lui colleront à la peau comme le sparadrap du Capitaine Haddock, faute d’avoir été acquitté lors d’un procès pénal. Cela dit, on peut aisément comprendre la détermination de Strauss-Kahn et celle de ses avocats à vouloir éviter le procès tant la perspective de passer des dizaines d’années dans les pénitenciers étasuniens a quelque chose d’infiniment moins séduisant qu’un séjour dans une luxueuse résidence de Trybeca.
 Mais revenons dans la suite 2806. Voilà que le rapport de Cyrus Vance Jr nous apprend (en page 18) que la police scientifique de New York n’a pas relevé que les traces ADN de Strauss-Kahn. D’autres taches de sperme sur le sol ont permis de découvrir « l’ADN de trois autres hommes inconnus ». Une autre tache, de salive celle-là, comporte les « ADN mélangés de trois autres personnes » – on partouze, on se roule des pelles, et on crache le tout sur la moquette ! –. Enfin, cerise sur le gâteau, le sperme d’un autre individu a été découvert sur un papier peint de la suite !
 Bref, vous croyez entrer au Sofitel de New York dans une chambre impeccable, et voilà que vous marchez dans le foutre et les glaviots, vous piétinez les mollards et le jute, vous évoluez dans les sécrétions les moins ragoûtantes ! Á qui se fier, si même les hôtels haut de gamme sont ravalés sur le plan de l’hygiène aux plus glauques des lupanars ?
 Beurk ! vous exclamez-vous avec quelques raisons à la lecture de cet article. Beurk pour le Sofitel, mais beurk également pour cette pathétique affaire Strauss-Kahn qui laisse derrière elle sans décision d’une cour de justice une présumé femme violée et le présumé innocent de ce viol, en aucun cas lavé des soupçons par l’abandon des poursuites pénales. En définitive, il n’y a que les avocats qui tireront bénéfice de ce drame digne de l’antique, soit en termes de notoriété accrue, soit sous la forme d’un très gros chèque.
Quant au directeur du Sofitel, il aura de la communication à faire pour éviter que son établissement ne soit surnommé désormais le Foutrôtel de New York !





http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/dsk-mal-blanchi-le-sofitel-aussi-99491
Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28626
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #348 le: 25 août 2011 à 17:42:39 »
excellent !!!  :hehe: surtout ça : "DSK avait eu le temps, en 9 minutes chrono, de séduire une femme de chambre dont il était totalement inconnu – sans doute grâce à son irrésistible physique d’Apollon –, de lui faire accepter une bonne vieille pipe – déguster la chipolata de cet athlète, quel délice ! – et accessoirement de disperser son sperme sur le col de cette femme et sur la moquette. Bref, toutes les caractéristiques d’un acte sexuel consenti"

sérieux :mdr1: :mdr1: :mdr1:

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Dominique Strauss-Kahn
« Réponse #349 le: 25 août 2011 à 18:02:18 »
Citer
toutes les caractéristiques d’un acte sexuel consenti
Consenti n'implique pas nécessairement séduction ; un acte tarifé furtif peut s'exécuter en peu de temps.

Vu comment les médecins légistes ont trouvé de copieuses traces d'adn crachées un peu partout, jusqu'aux murs, ça pourrait être une pratique courante au Sofitel (prestation offerte aux hôtes "de marque ?")

Il faudrait demander à Bernard Debré, qui semble en connaître un rayon sur les habitués du Sofitel. À moins qu'il ne faisait son Luc Ferry...
Le travail est l'opium du peuple !