Auteur Sujet: Europe écologie / les Verts  (Lu 38426 fois)

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7758
Re : Europe écologie / les Verts
« Réponse #100 le: 14 juin 2014 à 12:57:17 »
S'allier avec l'UMP, c'est s'allier au diable.
Du reste, c'est la troisième fois qu'Alain Lipitez est exclu d'EELV. Un récidiviste qui ne se laisse pas impressionner, dirait-on...

En face de lui, la candidate communiste Claudine Cordillot ne traîne pas de casseroles au sens juridique du terme, contrairement à ce qu'on m'avait affirmé. Mais son bilan est très contesté, pour des raisons que je n'ai pas approfondies.

Ce que j'en pense, c'est qu'on peut désapprouver la politique menée par elle sans pour autant s'allier avec l'UMP. Je n'approuve donc absolument pas le choix de Liepitz et comprends qu'EELV l'ait exclu. Je suis déçu, parce que je croyais cet homme incapable de ce genre d'arrangement!
Si vous avez construit des châteaux dans les nuages, votre travail n'est pas vain; c'est là qu'ils doivent être. A présent, donnez-leur des fondations.
H. Thoreau
http://raconterlavie.fr/

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5613
Re : Europe écologie / les Verts
« Réponse #101 le: 14 juin 2014 à 13:56:51 »
Merci pour les précisions  :merci:
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7758
Re : Europe écologie / les Verts
« Réponse #102 le: 22 octobre 2014 à 20:48:31 »
Arf!  :mrgreen:

Citer
VIDÉO. Les Verts disent "au revoir" à Barroso en parodiant "Bref"
partager par e-mailimprimer cet article
Publié le 22 octobre 2014 à 20h32

Les Verts disent "bon débarras" à Barroso. Investie mercredi par le Parlement européen, la nouvelle Commission européenne dirigée par le Luxembourgeois Jean-Claude Juncker succède à celle de José Manuel Barroso. À l'occasion du départ du Portugais, les eurodéputés écologistes français ont publié une vidéo qui devrait en faire rire plus d'un. Les Verts, qui n'ont cessé de combattre le onzième président de la Commission européenne depuis son entrée en fonction en novembre 2004, ont ainsi parodié Bref, le programme court de Canal+ diffusé en 2011 et 2012, pour saluer le départ de José Manuel Barroso.

REGARDEZ la vidéo d'EELV "Bref, Barroso, bon débarras"


Retweetée par le député européen membre d'Europe Écologie-Les Verts Yannick Jadot, la vidéo dresse le bilan de José Manuel Barroso. "C'est la fin de mes dix ans comme président de la Commission européenne, bref, c'est l'heure du bilan", entend-on dans la vidéo, qui ajoute que "le premier fait d'armes" de Barroso "pour se faire connaître" a été "de soutenir Bush pour la guerre en Irak".
"Bref, dix ans, ça a été bien suffisant"

La vidéo, qui affirme que l'homme politique n'a cessé de soutenir "les puissants" pendant son mandat, poursuit sa liste de personnalités ou entreprises aidées par Barroso : les fabricants automobiles, les vendeurs de tabac, les multinationales de l'énergie... Pour les eurodéputés Verts, Barroso a fait "passer l'intérêt du big business devant l'intérêt général". "Bref, dix ans je crois que ça a été bien suffisant", concluent les écologistes qui ajoutent que maintenant Barroso "a bien le droit de gagner plein d'argent en travaillant pour un des groupes" qu'il a aidés.


http://www.lepoint.fr/politique/video-les-verts-disent-au-revoir-a-barroso-en-parodiant-bref-22-10-2014-1874822_20.php#xtor=CS3-191
Si vous avez construit des châteaux dans les nuages, votre travail n'est pas vain; c'est là qu'ils doivent être. A présent, donnez-leur des fondations.
H. Thoreau
http://raconterlavie.fr/

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4994
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Europe écologie / les Verts
« Réponse #103 le: 22 octobre 2014 à 22:07:05 »
Barroso, "l'homme qui ne dit rien en plusieurs langues !"
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7758
Re : Europe écologie / les Verts
« Réponse #104 le: 29 août 2015 à 19:08:21 »
Citer
Entre le PS et EELV, le débat tourne au vinaigre à La Rochelle

Le Monde.fr | 29.08.2015 à 18h11 | Par Nicolas Chapuis

Pour mesurer la largeur du gouffre qui sépare aujourd’hui écologistes et socialistes, il fallait assister, samedi 29 août à La Rochelle, au débat organisé dans le cadre de l’Université d’été du PS sur le bilan de l’accord électoral de 2012 entre le PS et EELV. Le thème sentait le soufre, l’affiche aussi. D’un côté Jean-Marie Le Guen, le ministre des relations avec le Parlement, classé à la droite du PS et pourfendeur régulier des écologistes. De l’autre David Cormand, le numéro 2 d’EELV, défenseur de la stratégie d’autonomie électorale et ardent contempteur de la politique socialiste. Dans le rôle d’arbitre des élégances, mais qui ne le resteront pas longtemps, Olivier Faure et Eva Sas, respectivement députés PS et EELV. Le casting semblait trié sur le volet pour que la situation dérape.

Alors que les premières interventions se sont déroulées dans le calme, ce sont les questions de l’assistance, en grande majorité hostile aux écologistes, qui ont mis le feu aux poudres. « Nos amis les Verts sont aujourd’hui devenus parfois nos ennemis », glisse l’un, tandis qu’un autre, aimablement, se « demande ce qu’il reste des Verts. »


J'espère que c'est du vinaigre bio...   :mrgreen:

« Sans les voix des écologistes, il n’y aurait pas de majorité à l’Assemblée. Et sans les voix de Mélenchon et de Joly, Hollande n’aurait pas été élu. »
Sain rappel de David Cormand...  :grrr:
Si vous avez construit des châteaux dans les nuages, votre travail n'est pas vain; c'est là qu'ils doivent être. A présent, donnez-leur des fondations.
H. Thoreau
http://raconterlavie.fr/

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7758
Si vous avez construit des châteaux dans les nuages, votre travail n'est pas vain; c'est là qu'ils doivent être. A présent, donnez-leur des fondations.
H. Thoreau
http://raconterlavie.fr/

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7758
Re : Europe écologie / les Verts
« Réponse #106 le: 10 mai 2016 à 18:24:10 »
Des nouvelles d'un parti dévasté...

Citer
Eva Joly apporte son soutien à Nicolas Hulot pour 2017

LE SCAN POLITIQUE - Candidate écologiste en 2012, l'eurodéputée avait été désignée par son camp au terme d'une primaire tendue avec l'ancien présentateur. Ce qui rend son ralliement d'autant plus significatif.

Sera-t-il l'homme providentiel d'EELV? Tandis que les écologistes n'en finissent pas de se diviser sur la stratégie à adopter en vue de 2017, et que les intentions de candidatures se multiplient en interne - Cécile Duflot et Noël Mamèreont déjà fait part de leur intérêt -, une personnalité semble tirer son épingle du jeu: Nicolas Hulot. En retrait depuis que sa mission d'envoyé spécial de François Hollande pour la planète s'est achevée, l'ancien présentateur est largement plébiscité dans son camp.

Car s'il a refusé le superministère de l'Écologie qui lui a été proposé lors du dernier remaniement, et a prévenu qu'il n'avait pas particulièrement «envie» de se lancer dans la course à la présidentielle, Nicolas Hulot engrange déjà des soutiens, et pas des moindres: Daniel Cohn-Bendit et Emmauelle Cosse se sont notamment prononcés en sa faveur. Dernière en date à l'avoir rallié: l'eurodéputée EELV Eva Joly, qui a salué sa très grande popularité et a parlé de lui comme d'un «excellent candidat» sur France Info ce lundi matin.
Cosse, Placé et Pompili ont «vendu leur âme pour un plat de lentilles»

À l'heure où la question d'une participation d'EELV à une éventuelle primaire à gauche fait rage et devra être tranchée par les militants lors d'un congrès prévu le 9 juin, l'élue européenne assure: «Ce qui est important pour moi, c'est que la voix écologiste soit entendue. Parce que l'écologie, c'est notre avenir. Donc il n'est pas concevable qu'il n'y ait pas de candidat». Une annonce d'autant plus significative que la candidate à la présidentielle de 2012 avait été désignée au terme d'une primaire tendue avec son adversaire de l'époque.

Enfin, Eva Joly a distribué des tacles à Emmanuelle Cosse, Jean-Vincent Placé et Barbara Pompili, ses trois anciens amis écologistes devenus ministres. Prise contre l'avis du parti, leur décision lui a, dit-elle, inspiré «de la pitié, de la tristesse». «Ils ont vendu leurs convictions et leur âme pour un plat de lentilles. (...) Être alibi dans un gouvernement qui ne fait strictement rien pour l'écologie, ça n'est pas enviable pour les écologistes», a-t-elle finalement asséné. L'heure semble loin d'être à l'apaisement dans la famille écologiste.


http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/2016/04/05/25001-20160405ARTFIG00090-2017-eva-joly-apporte-son-soutien-a-nicolas-hulot.php


Quant à l'affaire Baupin, l'époux de Cosse...  :berk2:

Citer
Harcèlement : comment Emmanuelle Cosse aurait étouffé l'affaire

Harcèlement sexuel. Le conseiller écologiste de Paris, Yves Contassot, affirme aujourd'hui que l'épouse de Denis Baupin, Emmanuelle Cosse, avait tenté d'étouffer les affaires de harcèlement sexuel impliquant son époux quand elle était à la tête du parti.

Denis Baupin "plaque contre le mur" des membres féminins de son parti, il les "tient par la poitrine", envoie des dizaines de SMS, mais personne n'est au courant chez Europe Ecologie Les Verts? Sobrement, Noël Mamère a évoqué sur BFM TV la "petite taille" du parti pour justifier cette omerta. Mais depuis ce matin, les langues se délient et certains ont livré leurs explications quant au silence entourant le comportement du vice-président démissionnaire de l'Assemblée Nationale. C'est le cas du conseiller de Paris EELV, Yves Contassot, qui a directement mis en cause sur RMC l'épouse du député, Emmanuelle Cosse, actuelle ministre du Logement. Celle qui était alors à la tête du parti aurait interdit que la question du harcèlement sexuel au sein d'EELV soit débattue.

"Quand il y a eu des allusions à ça, assez récemment lors d'un conseil fédéral, à la surprise générale, la personne qui est montée à la tribune pour demander qu'on arrête de discuter de ça, c'est sa compagne, c'est Emma Cosse qui a dit : 'stop, j'ai interdit qu'on poursuive ce débat. On réglera ça ailleurs et dans d'autres conditions', raconte-t-il. Et là je dois dire qu'il y a eu une sorte de stupéfaction parce que même si le nom de Denis n'était pas évoqué, tout le monde se disait 'c'est possible qu'il soit implicitement dans les cas qui étaient évoqués'. On parlait de harcèlement, de viols, etc".

Avant les révélations de matin, le conseiller de Paris était déjà au courant des comportements déplacés de Denis Baupin : "J'étais au courant qu'il avait un comportement disons un peu lourdingue avec les femmes. Je n'avais pas idée qu'il allait aussi loin".Il concède cependant : "Il avait la réputation d'avoir la main un peu leste de temps en temps ou des paroles un peu déplacées".


Ouais, mais c'est Valeurs actuelles...  :mrgreen:
« Modifié: 10 mai 2016 à 18:28:16 par sarkonique »
Si vous avez construit des châteaux dans les nuages, votre travail n'est pas vain; c'est là qu'ils doivent être. A présent, donnez-leur des fondations.
H. Thoreau
http://raconterlavie.fr/

Hors ligne old machin

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2575
Re : Europe écologie / les Verts
« Réponse #107 le: 11 mai 2016 à 07:16:40 »
Je m'en va vous dire, mes agneaux, que je suis un peu atterrée  :| de voir que votre long sommeil sur ce forum est interrompu par ça et rien d'autre, et sous cette forme là ! Entendons nous bien, pour moi le harcèlement sexuel, au travail notamment, est un immense problème absolument mésestimé et absolument non traité, d'une part, l'écologie est une non moins immense exigence politique constamment contournée, d'autre part. Sauf que l'histoire Baupin est "traitée" à la DSK, dans nos chers merdias, et que l'"écologie" est dorénavant, ILS n'ont pu en faire abstraction, par calcul pour la majorité d'entre eux, avec sincérité pour de très rares, partie intégrante de TOUS les "programmes de partis", ce qui redonne à EELV sa dimension de petite crotte où ne se développent actuellement que les ambitions internes d'être petite crotte en chef, avec ou pas la main de Baupin au cul.
Les vraies luttes écolos sont locales, micro-locales et éminemment citoyennement alerteuses, et ake j'me permets de rappeler que ce sont les entreprises qui transgressent le plus sous prétexte de compète.
Cela fait que la loi chômage passant aujourd'hui à coup de 49.3 va encore + museler les dites gueules citoyennes, et ça fait aussi que je retourne au fil Travail/Loi dite Travail, pour tenter de vous conjurer d'être dans la rue demain, DEBOUT, assis, couchés, et de remettre à plus tard les cuissardes de Baupin ou l'élastique de culotte de Sapin, vont pas se sauver. Merdre à la fin !