Auteur Sujet: Europe écologie / les Verts  (Lu 42396 fois)

Hors ligne timbur

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 13020
Re : Europe écologie / les Verts
« Réponse #50 le: 30 décembre 2011 à 10:49:58 »
___________________________________________________________________________________________________________________________________
Frondiste : Néologisme timburien. Désigne tout élu à la députation remplissant la double condition d'être de gauche et du parti socialiste.

Hors ligne Val

  • Administrateur
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 19238
Re : Europe écologie / les Verts
« Réponse #51 le: 01 janvier 2012 à 15:48:14 »
Ca fait du bien rire un peu  :mdr1: :mdr1: :mdr1: :mdr1: :mdr1: :mdr1: :mdr1:

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
Re : Europe écologie / les Verts
« Réponse #52 le: 01 janvier 2012 à 18:13:17 »
merci timburounet c'était la fameuse vidéo que j'arrivais pas à mettre, elle me fait bien rire :hehe: :hehe:

Hors ligne sarkome

  • Smart Citoyen Incurable
  • Messages: 10521
Re : Re : Europe écologie / les Verts
« Réponse #53 le: 01 janvier 2012 à 19:20:42 »
merci timburounet c'était la fameuse vidéo que j'arrivais pas à mettre, elle me fait bien rire :hehe: :hehe:

Timburounet tambourinant

 :mdr1:
« Modifié: 01 janvier 2012 à 19:22:25 par sarkome »

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
Re : Europe écologie / les Verts
« Réponse #54 le: 01 janvier 2012 à 19:35:58 »
méchant :hehe:

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : Europe écologie / les Verts
« Réponse #55 le: 05 janvier 2012 à 19:20:02 »
Citer
Le "désistement" proposé par Eva Joly rejeté à gauche comme au centre

La candidate écologiste, Eva Joly, a l'art de surprendre. Ainsi a-t-elle appelé lors de la présentation de ses vœux à la presse, jeudi 5 janvier, à un accord de "désistement réciproque" au second tour de l'élection présidentielle François Hollande (PS), François Bayrou (MoDem) et Jean-Luc Mélenchon (Front de gauche). Pour réussir à faire un front commun... contre elle.

"Battre Nicolas Sarkozy le 6 mai prochain est un objectif prioritaire pour la candidate écologiste que je suis. J'invite donc aujourd'hui François Hollande, François Bayrou et Jean-Luc Mélenchon à préparer dès à présent une dynamique de second tour et à s'engager à un désistement réciproque pour celui ou celle d'entre nous qui sera qualifié à l'issue du premier tour", a-t-elle affirmé. Les réactions critiques n'ont pas tardé.

"CONSIDÉRATIONS TACTIQUES"

En interne, le sénateur de l'Essonne Jean-Vincent Placé a affirmé à l'agence Reuters : "Il faut se concentrer sur le premier tour. Parler d'ores et déjà du second tour dans des considérations tactiques n'est pas souhaitable". M. Mélenchon, hostile à tout accord avec M. Bayrou, qu'il a récemment qualifié de "réactionnaire parfumé", n'est pas plus enthousiaste. "Aucun accord n'est possible avec François Bayrou", déclare-t-il dans un communiqué. "Eva Joly s'égare", affirme l'eurodéputé.

Pour lui, "le programme de François Bayrou est rigoureusement incompatible avec la gauche. Il propose la hausse de la TVA et un plan de rigueur de 100 milliards d'euros. Il refuse de recréer les postes d'enseignants supprimés par Sarkozy. La gauche n'a rien à voir avec de telles orientations". Et d'appuyer : "Je refuse la logique politicienne du tout sauf Sarkozy. Elle ne constitue pas une politique cohérente capable de mobiliser notre peuple et de battre durablement la droite et l'extrême droite. Elle condamne la gauche à l'échec."

"SORTIR DE LA LOGIQUE DES CAMPS"

La réticence est aussi forte du côté de M. Bayrou. "L'élection présidentielle n'est pas une élection de coalition dans laquelle il y a le jeu des désistements, comme aux législatives ou autre élection", a déclaré le député des Pyrénées-Atlantiques à l'AFP. "Entrer dans une logique de désistement annoncé, cela voudrait dire que l'on constitue un camp", juge-t-il. "Or tout mon combat, c'est de sortir de la logique des camps, qui est moins adaptée à la situation aujourd'hui qu'elle ne l'a jamais été." M. Bayrou, en outre, estime que "cela reviendrait à faire de Nicolas Sarkozy le sujet de l'élection présidentielle". Or, selon lui, "ce n'est pas lui qui est le sujet de cette élection, mais la situation de la France et les moyens de s'en sortir".

A son tour, en fin d'après-midi, François Hollande, en marge d'un déplacement à Caen, s'est positionné sur la question. "Je me rappelle –  ce n'est pas si ancien – qu'il y a un accord entre le Parti socialiste et Europe Ecologie-Les Verts. (…) Donc le désistement, il est automatique entre nous pour l'élection présidentielle comme pour les législatives", a raillé le candidat socialiste. Et d'ajouter : "Après, si d'autres veulent s'associer à ce désistement... D'abord, je n'ai pas de doute sur ce que feront les partis de gauche. La question, elle doit être posée à François Bayrou, qu'Eva Joly fasse la démarche."


http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2012/article/2012/01/05/le-desistement-propose-par-eva-joly-rejete-a-gauche-comme-au-centre_1626450_1471069.html
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : Europe écologie / les Verts
« Réponse #56 le: 02 février 2012 à 19:16:59 »
Citer
Cécile Duflot traite un journaliste de "connard" sur Twitter

Cécile Duflot est en colère. Sévèrement malmenée par un article du quotidien régional L'Union ce mercredi, qui la qualifie notamment de "tête à claque" au "regard bovin" après son passage à Reims pour soutenir Eva Joly, la secrétaire nationale d'Europe Ecologie-Les Verts a violemment rétorqué sur son compte Twitter, comme le révèle le site d' Arret sur images.

(...)
 
"Pas un journaliste, mais un connard"

"Pas un journaliste, mais un connard" a-t-elle ainsi insulté l'auteur du papier, Bruno Testa, après avoir elle-même publié un lien vers l'article. Des propos pour le moins surprenants, que Cécile Duflot semble regretter puisque le tweet en question a très vite été supprimé. La présidente d'EELV a ensuite tenu à clore l'affaire : "plus la peine de m'insulter pour que je vous fasse de la pub comme une bêtasse", écrit-elle ainsi, précisant tout de même au passage qu'elle "aime la presse locale et régionale" et qu'elle répond toujours "avec attention aux petites radios indépendantes et aux étudiants journalistes".
 
Une "tête à claque" au "regard bovin"

Si la réaction de Cécile Duflot sur Twitter est sévère, il faut dire que l'article en question est d'une dureté plutôt inahabituelle. Intitulé "Cécile Duflot à côté de la plaque", l'auteur du papier décrit sa rencontre avec l'écologiste : "Elle ressemble exactement à ce qu'elle paraît : une tête à claques" avant d'évoquer son "regard bovin" et de brocarder son attitude, qui "ne lève pas le nez de ses deux téléphones". Selon Bruno Testa, elle "ignore les journalistes qu'elle avait pourtant invités" avant de conclure en qualifiant "d'autiste" la présidente de EELV. Ce jeudi, l'auteur en a par ailleurs remis une couche dans un second article, qualifiant Cécile Duflot de "menteuse" et expliquant que l'écologiste lui aurait déclaré ne "rien avoir à apprendre d'un journaliste d'extrême droite".


http://www.ozap.com/actu/cecile-duflot-traite-un-journaliste-de-connard-sur-twitter/439144

Le "connard" en question récidive dans le même torchon. Exemple de sa daube:

Citer
Ma première réaction, c'est que la patronne des Verts est plus douée pour bavasser sur Twitter (il ne faut pas penser) que pour répondre à un journaliste. Normal. Une grenouille décervelée ne peut répondre qu'à des stimuli.


http://www.lunion.presse.fr/article/marne/cecile-duflot-tete-a-claques-suite

Malheureusement, je n'arrive pas à dégoter la tronche de ce plumitif, histoire de voir s'il ressemble vraiment à un être humain, lui...  :berk1:
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
Re : Europe écologie / les Verts
« Réponse #57 le: 02 février 2012 à 19:25:33 »
alors lui est gratiné :rougefache: elle a été gentille duflot sur ce coup :pan2:

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4264
Re : Europe écologie / les Verts
« Réponse #58 le: 03 février 2012 à 01:09:51 »
Bruno Testat , un homme d'extrême droite ? Heuuuuuuuuuu....y a un truc chez la plupart des écolos-libertaires et des bobos en général,un  truc qu'ils partagent avec la droite :c'est de faire accroire que tout se vaut dès lors qu'on apporte une autre manière de voir .Ainsi l'extrême gauche=extrême droite , le communisme =nazisme, l'anti-impérialisme=antisémitisme ....etc...je pourrais multiplier les exemples à l'envi ;le dernier en date est l'assimilation du populisme au populaire qui a conduit Plantu à mettre sur le même plan Mélenchon et la Dame blonde du 16ème . Bravo !ça pue la fainéantise et l'escroquerie intellectuelles .
OK! ce n'est pas digne d'un journaliste (issu d'une presse régionale qui a connu ses heures de gloire avant de servir à emballer le poisson :mrgreen:)de s'exprimer ainsi mais Duflot , je suis désolée de le dire, me fait le même effet que nadine morano .J'ai envie de lui mettre des tartes tant elle déconnectée de la réalité et tant elle le fait savoir . Je plains Eva Joly pour qui j'ai une réelle estime et qui sait ce que populaire veut dire .Duflot fait partie de toute cette clique qui est en train de transformer tout le Val de Marne en "Neuilly gauche-verte" :j'y avais fait allusion au sujet de Cavanna qui se scandalisait qu'un lycée de Créteil pour des raisons purement pécuniaires et spéculatives envisageait de fermer son internat . Cavanna que je veux bien croire de bonne foi a omis de dire que ce sont précisément ses potes qui font grimper le coût de l'immobilier et poussent les banlieusards à s'éloigner encore plus loin de Paris .Duflot est l'une de ses potes qui arguera qu'il faut faire payer le carburant un max pour que ces conards de pauvres chômeurs-travailleurs comprennent que la nature est réservée exclusivement aux riches qui ont les moyens de bouffer des yaourts bios à 4 euros pièce , qui en bons "décroissants"  achètent leur quinoa dans des temples de la consommation bio ,quinoa importé d'Amérique du Sud :on se fout des tonnes de kérozène que ça représente puisque c'est estampillé commerce équitable , tiens! fume c'est du chiapas!!!! :diable:je force à peine le trait :en 2003 j'ai accompagné la campagne de presse d'un livre écrit par "un ami de José Bové". L'auteur est connu pour sa pseudo résistance à la grande distribution:MON CUL...c'est un type qui brille en conférence et encore il ne faut pas lui poser de questions en dehors de ses notes (c'est une exigence de sa part!) mais qui est humainement tout ce qu'il y a de plus à gerber .Six mois de campagne(qui suivaient un engagement militant et actif de cinq années dans une association -heu-ben -disons très très connue!) campagne dont je ne remettrai sans doute jamais mais qui m'a à tout jamais désagréablement éclairée sur l'imposture verte . Les coulisses de l'écologie :mrgreen: ressemblent à un slip qui n'aurait jamais été changé depuis que Dany a été missionné pour casser les gréves de 1968 .
Je ne suis donc pas étonnée par ce que décrit Bruno Testat même si on l'on peut juger ses propos excessifs . Mais la nuisance  des verts et d'europe-écologie est plus toxique qu'une carotte bourrée de nitrates .
Pour moi l'écologie est une merde conceptuelle qui vise à mater les peuples par la peur . Un vrai écologiste est soit un paysan qui sait traire une vache , élever ses poulets, qui consomme les produits de sa ferme et vend le reste sur les marchés de campagne soit un prolo qui dort sous une tente parce que les logements sociaux c'est vilain et ça nuit à la sensibilité visuelle des bobos ...je sens que je vais encore me faire des amis !!!ceci dit je n'ai rien contre le type qui choisit de se taper 30 bornes en vélo pour pointer à pôle emploi , ni contre le poète lunaire qui tente d'inventer la cocotte minute en bois (si si!c'est l'un de mes meilleurs amis!), bien évidemment mon post ne vise pas les pauvres de bonne foi qui ont choisi d'être en bonne santé ,c'est toujours mieux que d'être malade!!!!!et je ne vise pas mes copines qui œuvrent depuis depuis des années pour relocaliser l'économie tout en s'associant aux luttes sociales . Viiiiiiii on a vu Duflot dans une manif contre les retraites ...vivi!!!! le temps d'une caméra .  :burqa:
"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
Re : Europe écologie / les Verts
« Réponse #59 le: 03 février 2012 à 08:38:06 »
je suis tout à fait d'accord avec toi  :fleur2: , Duflot m'agace aussi et j'ai aussi beaucoup d'estime pour JOLY, je trouve d'ailleurs que leur façon méprisante de la soutenir me donne des envies de coups de pied.

du grand sybéria :super: :fleur2:

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : Europe écologie / les Verts
« Réponse #60 le: 03 février 2012 à 12:53:03 »
Citer
Je ne suis donc pas étonnée par ce que décrit Bruno Testat même si on l'on peut juger ses propos excessifs .

Ce ne sont carrément pas des propos de journaliste, mais du vomi. Quand je pense qu'appeler Mélenchon "Merluche" passe aux yeux de ses admirateurs pour méchant mais qu'on ne "s'étonne pas" qu'un Testa s'en prenne au physique et à la vie privée de Cécile Duflot, j'en suis bouche bée...

Ce n'est certainement pas avec une telle attitude qu'on fera avancer le débat sur l'écologie. A moins qu'on n'ait rien compris à l'intérêt de l'écologie et qu'on lui préfère les bonnes vieilles oeillères idéologiques...

Mais bon, contrairement à toi et à tes bobos au quinoa, Sybéria, je vais éviter les clichés faciles...
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4264
Re : Europe écologie / les Verts
« Réponse #61 le: 03 février 2012 à 13:48:36 »
Mes clichés Sarkonique ne sont pas nécessaires il suffit d'ouvrir les yeux et les oreilles . L'essentiel de mon entourage est écolo partisan ou pas ; c'est un monde que je ne connais d'aujourd'hui . Va faire un tour dans le Val de Marne tu rencontreras les têtes pensantes d'EELV et si tu ne les croisent pas c'est qu'elles sont parties dans leurs résidence du Lubéron . Sarkonique !j'ai durci le trait volontairement et si tu es de bonne foi tu devrais te rappeler que j'ai ferraillé dûr sur ce forum contre l'idée que"les bobos sont partout" . Accuser l'autre de manier les clichés est du même ressort que de le traiter de populiste : ça coupe court à toute critique .
Et pour rappel je t'ai précisé que le pseudo 'méluche" lui a été attribué par les fafs de Franche-Comté : si tu n'es pas gêné par ça c'est ton problème .Après je ne suis pas une grenouille de bénitier : je ne me fais pas une profession de me choquer de tout .
J'estime que Testat a été grossier et excessif  et je ne vois pas l'atteinte à la vie privée dans ce qu'il a écrit : crois-moi c'eût été le cas je serais montée au créneau .Les écolos médiatiques m'emmerdent tout comme certains de leurs apôtres qui considèrent qu ils détiennent la vérité absolue sur  la protection de l'environnement . Tu ne me prendras pas en défaut sur ce sujet : je ne suis pas(plus) une écolo partisane mais crois moi je connais bien et même trop bien le Milieu Vert.Je n'ai pas besoin du dogme pour lutter contres les souffrances infligées aux animaux ou pour m'insurger contre l'usage des pesticides (très bon ton post sur la Martinique!).Duflot est en train de plomber la campagne d'Eva Joly : faut dire bravo ? :super:

"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : Europe écologie / les Verts
« Réponse #62 le: 03 février 2012 à 16:14:17 »
Ce qui coupe court à tout débat avec toi, me semble-t-il, c'est que tu es trop souvent dans l'affectif: les écolos "t'emmerdent", c'est "un milieu que tu connais bien", etc.

Moi, je préfère m'en tenir à des idées plutôt que me fier à "mes yeux" ou "mes oreilles" concernant les personnalités. Je n'ai pas pour autant la prétention d'avoir réponse à tout, certes. Mais, par exemple, c'est en réfléchissant avec eux, non en les fréquentant, que je me suis rendu compte que les "décroissants" sont dans le vrai, en grande partie.

Voici un autre extrait de la prose reluisante de Testa:

Citer
Comment voulez-vous faire confiance en une fille (Duflot) qui a appelé sa fille Térébentine parce que son mari est des Landes et qu'il adore l'essence des pins ? Et s'il adorait la vaseline, elle l'aurait appelée comment ?

http://www.lunion.presse.fr/article/marne/cecile-duflot-tete-a-claques-suite

Si ce n'est pas cracher sur la vie privée des gens, ça, qu'est-ce qu'il te faut?
« Modifié: 03 février 2012 à 16:21:02 par sarkonique »
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4264
Re : Europe écologie / les Verts
« Réponse #63 le: 03 février 2012 à 18:28:42 »
Que je fasse de la politique avec mes tripes n'enlève rien à ma réflexion . Au FdG il y a toute une réflexion sur la planification écologique qui s'inscrit dans le mouvement social et je t'assure la réflexion y est intense . Paul Ariès est intervenu pour dénoncer le capitalisme vert (par ailleurs je suis abonnée à Sarkophage :mrgreen:!!!).Quand Paul Ariès traite Cohn-Bendit d'idiot utile du capitalisme vert il ne dit rien moins que ce que je dis à propos de Duflot . Aries a une conscience historique et il ne pense pas contre les pauvres en les culpabilisant . Tu sais Sarkonique je ne suis pas si éloignée que cela de tes idées mais je suis convaincue qu'il faut d'abord passer  la révolution citoyenne .
Mon commentaire s'agissant de la vie privée de Duflot reposait uniquement sur l'article précèdent . Bon oui !c'est con !
"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

Hors ligne Val

  • Administrateur
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 19238
Re : Europe écologie / les Verts
« Réponse #64 le: 04 février 2012 à 19:29:24 »
Le journaliste a peut être été excessif. Peut être. Seulement, personne ne se penche sur son article en dehors du "regard bovin", etc ?

Il décrit dans les faits que Cécile Duflot s'est conduite d'une manière elle même grossière et méprisante. Si ces faits sont réels, ça explique peut être le ton de l'article également.

Je pense qu'on peut tout à fait essayer de trouver d'autres sources pour étayer les faits suivants. Cécile Duflot a-t-elle oui ou non invité des journalistes qui se sont déplacés pour se retrouver face à une personne se comportant comme une gamine de quinze ans (oui, quand on est tellement dans son portable qu'on n'arrive pas à prêter attention aux gens à l'extérieur alors qu'on est censé avoir une connection avec, c'est avoir 15 ans...), et est-elle effectivement partie au quart de tour en traitant le journaliste "d'extrême droite" ??

Et effectivement, je ne vois pas non plus en quoi la question sur le vote des ouvriers est "provocatrice". Pour chaque catégorie électorale, on peut poser à n'importe quel candidat la question "pourquoi cette catégorie de personne devrait-elle voter pour vous", c'est normal de répondre, c'est au candidat de défendre ses idées, pas au journaliste de tout avaler.

Après, la phrase sur "l'essence de pin" ne mène à rien, c'est clair. Je trouve dommage cette phrase là car elle enlève un peu de valeur à l'article, qui finalement dénonce un travers qui n'est probablement pas le seul fait de Cécile Duflot, mais qui n'en est pas moins détestable, quel que soit le candidat.

 :merci: :merci:

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4264
Re : Europe écologie / les Verts
« Réponse #65 le: 05 février 2012 à 02:10:03 »
Je déteste que l'on se moque des prénoms et des patronymes , il m'arrive parfois de céder à la tentation du jeux de mots facile : on l'a à peu près tous fait ici et il est parfois sain de s'autoriser quelques transgressions .
C'est donc tout naturellement que j'ai déploré la plaisanterie de Testat sur le prénom de la fille de Duflot ; Mais il m'est revenu en mémoire le tapage médiatique que Duflot elle-même a fait autour de la naissance de sa fille . Je ne condamne personne à faire part de sa joie autour de la naissance de son enfant même si j'avoue que les naissances médiatiques me laissent de marbre . Mais dans un réflexe tant professionnel que personnel (je sais ce qu'est d'être malmenée à cause de son nom) j'avais tiqué lorsque Cécile Duflot a expliqué en long en large et en carré les raisons du choix de ce prénom .Je me suis d'emblée inquiétée de l'avenir de sa fille . Etre la fille "de"ou "le  fils de" n'est pas simple mais ce n'est pas la raison unique pour finir toxico avec une jambe en bois :mrgreen: Ce qui peut être sinon fatal au moins dangereux pour une destinée c'est l'accumulation de certains "fardeaux" . Se prénommer Térébentine quand on est la fille d'un personnage publique , politique et qu'en plus on est la nièce "de" ...de quelqu'un qui a défrayé la chronique va exiger une sacrée dose de courage pour la jeune fille qu'elle va devenir .Un prénom c'est aussi une histoire à porter ....et là il y a du lourd! ce n'est pas un jugement de valeur : je ne peux pas faire confiance à quelqu'un qui semble aussi inconséquent tout en étant  doté d'ambitions qui imposent le contraire .Vous me direz l'inconséquence ne semble plus être un obstacle pour prétendre à des fonctions électives ...
"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
Re : Europe écologie / les Verts
« Réponse #66 le: 05 février 2012 à 13:25:12 »
je sais pas grand chose de sa vie, je viens d'apprendre pour sa fille mais comme je disais plus haut, autant les militants écologiques sont à respecter autant les leader politique de ce parti me sortent par les yeux et comme dit plus haut, ça vient en partie du comportement qu'ils ont vis à vis de cette pauvre eva joly, ça m'a bien saoulé :fache1:

Hors ligne timbur

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 13020
Re : Europe écologie / les Verts
« Réponse #67 le: 05 février 2012 à 21:08:14 »
Eva Joly est actuellement sur LCP.
___________________________________________________________________________________________________________________________________
Frondiste : Néologisme timburien. Désigne tout élu à la députation remplissant la double condition d'être de gauche et du parti socialiste.

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
Re : Europe écologie / les Verts
« Réponse #68 le: 06 février 2012 à 18:24:40 »
elle était trés à l'aise, je crois qu'elle plait plus aux jeunes qu'on veut bien le dire :]

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4264
Re : Europe écologie / les Verts
« Réponse #69 le: 24 février 2012 à 16:47:46 »
Avec un ami pareil Eva Joly n'a pas besoin d'ennemi . Daniel Cohn-bendit roule de plus en plus à droite :il va finir dans le fossé de l'extrême .Dany ! l'aristo vert a encore parlé la langue d'attali:
Citer
http://www.liberation.fr/politiques/01012392035-cohn-bendit-se-dit-politiquement-apatride

"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5844
Re : Europe écologie / les Verts
« Réponse #70 le: 24 février 2012 à 21:38:02 »
Et il n'est pas le seul !!!!
Eva Joly est une grande dame..... dont la parole aura été invalidée par ses alliés :taistoi: :taistoi: avant même que ses opposants ne cherchent à la faire taire  :( :( :(  :pleur3: :pleur3: :pleur3:

Je pense qu'ils paieront , à retardement, les pots cassés de leur stratégie à la con ..... En tout cas, moi qui ait souvent voté pour eux dans les élections régionales et locales, ils vont pouvoir faire leur deuil de mon vote....... sauf si, le candidat local s'excuse (avec beaucoup de clarté  :grrr:) du traitement réservé à leur candidate aux présidentielles par leurs propres "notables"  :pasdrole: !!!!
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : Europe écologie / les Verts
« Réponse #71 le: 24 février 2012 à 22:27:15 »
Faut dire qu'il y a de tout, décidément, chez les verts, de la décroissance lucide au libéral-cohn-benditisme...  :mrgreen:
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4264
Re : Europe écologie / les Verts
« Réponse #72 le: 24 février 2012 à 22:45:14 »
Bon sang comme Dominique Voynet me manque . Elle représente une époque où l'écologie était soluble à gauche ,une écologie vivante ,populaire et complètement foutraque issue d'une région :frime1: franchement :frime1: libertaire (Tyger :fleur2: en a d'ailleurs parlé sur ce forum). Elle tente de faire du bon boulot à Montreuil mais elle est entourée de morts-vivants qui face à la souffrance des jeunes demandent encore plus de flics et de sécurité .Elle n'est pas parfaite mais au moins elle résiste à la tentation néo-libérale d'imposer par la sanction pécuniaire une vision très anglo-saxonne du monde .
"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4264
Re : Europe écologie / les Verts
« Réponse #73 le: 28 février 2012 à 11:19:55 »
Tout n'es pas perdu ...
Citer
Rupture 27/02/2012 à 12h22
Ecolos de toujours (ou presque), ils voteront Mélenchon
Marie Kostrz | Journaliste Rue89

 
Déçus par l'accord EELV-PS, séduits par un Mélenchon plus clair sur le nucléaire, des écologistes expliquent pourquoi ils se tournent vers le Front de Gauche.

Un cœur brisé (CarbonNYC/Flickr/CC)

Quand Clémentine Autain, porte-parole du Front de Gauche, s'adresse aux militants d'Europe Ecologie - Les Verts, cela donne : « Bienvenue au Front de Gauche ! »

Depuis l'accord passé avec le PS en novembre, les déçus d'EELV ont les yeux tournés vers Jean-Luc Mélenchon. Et selon Corinne Morel-Darleux, secrétaire nationale à l'écologie du Parti de Gauche, il seraient nombreux.

Beaucoup, ajoute-t-elle, confient vouloir voter Mélenchon sans pour autant quitter EELV. Le Front de Gauche a multiplié les gestes de bienvenue à leur égard dès la fin 2011.

Dans un texte intitulé « Camarades, et si l'herbe était plus verte ailleurs ? », Stéphane Lavignotte, ancien responsable des Verts, et Clémentine Autain, porte-parole de Jean-Luc Mélenchon, encouragent les militants d'EELV à les rejoindre :

    « Nous nous adressons fraternellement et en toute sororité à nos amis – depuis parfois plus de vingt ans – qui militent à EELV pour une vraie alternative au système actuel et que nous voyons malheureux. [...]

    Si vous quittez EELV, ne disparaissez pas dans la nature : l'écologie politique a toujours besoin de votre engagement. Nous pensons possible et utile de militer ensemble. »

Ceux qui ont répondu à l'appel expliquent leur choix.
1
EELV, « satellite du PS »

Non seulement Thomas Giry votera pour Jean-Luc Mélenchon, mais il participe désormais à la campagne du Front de Gauche. Le départ de ce membre du conseil fédéral d'EELV n'est pas passé inaperçu.

Ancien cadre d'Europe Ecologie - Les Verts, il a rendu publique sa décision en janvier. Deux mois après la conclusion de l'accord avec le PS, « parce qu'après dix-huit ans dans un parti, on ne part pas comme ça ». Pourtant, c'est bien l'alliance avec les socialistes qui a motivé son départ :

    « Je me suis posé beaucoup de questions quand j'ai réalisé que l'accord signifiait qu'en cas d'une possible alternance, EELV renonçait à s'opposer à une vraie politique d'austérité. »

Il est loin d'être le seul pour qui l'accord a été une véritable ligne de faille. L'héritage d'extrême gauche qu'ont en commun une partie des militants écolos a motivé leur ralliement à Jean-Luc Mélenchon.
Quand le côté extrême gauche des écolos les rattrape

Mireille Teulé est « née chez les communistes ». Petite-fille d'une première adjointe au maire PCF qui l'a beaucoup influencée, cette ancienne professeure d'histoire-géographie a rejoint Europe Ecologie - Les Verts il y a deux ans. Elle aussi a décidé de confier sa voix au candidat du Front de Gauche :

    « Je ne peux plus que voter pour lui ! EELV s'est placé comme satellite du PS, or c'est pour moi le symbole du néolibéralisme. »

Etablie dans l'Aquitaine, elle a milité pour la première fois en 2005 contre le Traité établissant une constitution pour l'Europe (TCE). La retraitée a exprimé son opposition au TCE au sein des comités anti-libéraux « auxquels des militants PS proches de Jean-Luc Mélenchon faisaient aussi partie ».

Le bilan local des élus PS d'Aquitaine a également pesé dans la balance :

    « Ils soutiennent le projet de TGV-Aquitaine qui a endetté la région pour les cinquante ans à venir alors qu'il ne va absolument pas contribuer à désenclaver les petites communes isolées. »

2
Mélenchon, plus clair sur le nucléaire

Une chose est sûre : la campagne de Jean-Luc Mélenchon se drape de vert et cela plaît aux militants écolos. Sandrine Figuié, élue EELV à Martigues (Bouches-du-Rhône), a annoncé qu'elle mettait entre parenthèses son appartenance politique le temps de la campagne... afin de se consacrer au Front de Gauche.

Elle a été déçue par l'amollissement du combat écologique de son parti, conséquence directe de la signature de l'accord avec le PS :

    « Les socialistes ne sont pas opposés au nucléaire. Quand je vois aujourd'hui que les Verts sont les alliés du PS, je me dis qu'on a beaucoup plus de choses à faire avec le Front de Gauche. On ne voit pas les militants PS mobilisés sur cette question. »

Au contraire, elle remarque que ceux du Front de Gauche sont « des gens de terrain, ancrés dans le monde associatif, au coude à coude dans les manifs ». Bref : des personnes « avec qui une alliance naturelle se noue ».
Consulter les citoyens sur le nucléaire : « Tout à fait d'accord »

C'est également la raison qui, après 38 ans de vote écolo, a mené Anne-Marie Imbert à se pencher sur le programme du Front de Gauche :

    « J'habite non loin de la centrale nucléaire de Tricastin dans la vallée du Rhône et ici, beaucoup des militants de Sortir du nucléaire sont au Parti de Gauche en même temps. »

Selon elle, Jean-Luc Mélenchon est cette année « le seul candidat qui convient ». Europe Ecologie - Les Verts est à ses yeux très en retrait par rapport à ce qu'il aurait dû conclure avec le PS sur le nucléaire, c'est-à-dire l'arrêt total de l'activité des centrales. Elle ajoute :

    « Même si toutes les formations du Front de Gauche ne sont pas d'accord sur ce point, ils proposent d'organiser un référendum, ce avec quoi je suis tout à fait d'accord. »

3
Lassés des luttes internes à EELV

Cette « ouverture d'esprit » reconnue au Front de Gauche a également plu aux militants d'EELV, souvent désabusés par les luttes internes qui ravagent leur parti.

Le lynchage dont Eva Joly est la victime au sein de son propre parti a démobilisé Sandrine Figuié :

    « Ça me choque en tant que femme, ça me choque en tant que personne. »

Quasi unanimement, les militants et élus interviewés dénoncent l'arrivisme de la direction du parti : « Cécile Duflot ou Jean-Vincent Placé ont les dents longues », « tout le monde chez les écolos veut être élus, alors ça crée des problèmes »... Ils finissent par aller voir ailleurs.

Cette exaspération n'a pas échappé à Jean-Luc Mélenchon. Dès novembre, alors qu'Eva Joly est malmenée par son parti divisé sur l'accord avec le PS, il faisait d'une pierre deux coups en redoublant de sympathie envers Eva Joly la « courageuse » :

    « Elle prend des engagements très forts sur le nucléaire et l'EPR et elle se fait faucher et démentir, je comprends que ça l'atteigne. »

4
Un vote « utile »

Aucun écolo sur le départ ne considère cependant Jean-Luc Mélenchon comme l'homme providentiel. Il s'agit avant toute chose de voter utile. Simon Imbert-Viers, conseiller fédéral EELV et responsable de la commission immigration, a lui aussi décidé de ne pas renouveler son adhésion à Europe Ecologie - Les Verts. Il votera Mélenchon dès le premier tour.

En désaccord total avec la politique d'immigration prônée par le PS, il estime au contraire que le Front de Gauche « ne commet pas d'erreur sur ces questions ». Il précise :

    « Ce n'est pas un vote d'adhésion totale au Front de Gauche. Je ne suis pas en train de dire “c'est super, c'est magnifique”. Je me prononce en tant que citoyen, pour faire passer un message. »

Le but est souvent d'accroître le poids du Front de Gauche afin, dans le cas où François Hollande serait au second tour, de faire pression sur les décisions prises dans le futur par le PS. « Assurer une alternance et pas une simple alternative », résume un militant

http://www.rue89.com/rue89-presidentielle/2012/02/27/ecolos-de-toujours-ou-presque-ils-voteront-melenchon-229698
"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4264
Re : Europe écologie / les Verts
« Réponse #74 le: 20 mars 2012 à 10:16:59 »
Citer
Selon Duflot, "Mélenchon fait de la politique avec un rétroviseur"

Cécile Duflot a affirmé dimanche 18 mars lors du "Grand rendez-vous" d'Europe 1, I-Télé et Le Parisien/Aujourd'hui en France que"Jean-Luc Mélenchon (...) [faisait] de la politique avec un rétroviseur".

    "La Bastille, la Commune, il y a un petit côté nostalgique sympa, les moments où il y a avait des grands tribuns et puis d'ailleurs il n'y avait pas de femmes, c'était plus pratique".

La numéro un d'EELV a reproché au candidat FG de tenir un discours "un peu plaqué" sur l'écologie, avec seulement "une petite part de sincérité", et de compter parmi ses soutiens des élus auvergnats soutenant "un incinérateur géant en cours de construction" dans cette région.

    "L'environnement, l'écologie, ça ne peut pas être un truc en plus, c'est pas quelque chose qu'on rajoute à la mythologie révolutionnaire de la Révolution française. C'est ça la contradiction fondamentale de Jean-Luc Mélenchon".

Il est vrai que faire une campagne essentiellement sur Twitter  est vachement plus moderne ,mais plus con aussi ! Quant aux femmes ,chère ignorante Cécile Duflot ,elles ont joué  un grand rôle pendant la Révolution et la Commune . Les Dames de Versailles ça ne vous dit certainement rien ?l'appel au grain et au pain a été initié par les femmes ...
Quant à accuser mélenchon de "franco- franchouille comme vous l'avez fait récemment avec Eva Joly",là aussi, ça dénote une bêtise crasse impardonnable en regard de vos positions et de vos ambitions . plus apatride que Mélenchon ,tu meurs . Il ne préconise pas le repli sur nos frontières ,au contraire ! c'est le seul qui prône un partenariat avec les peuples du Maghreb et particulièrement avec l'Algérie...Votre européisme pue la bourgeoisie qui parle des pauvres en se pinçant le nez . Femmes patronnesses ,votre prose sent mauvais et masque mal le coltan de vos téléphones portables qui vous rendent si modernes! quelle indignité  tresfache tresfache tresfache tresfache
"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

Hors ligne Le sang coule

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5919
  • ANTICAPITALISTE ANTIFASCISTE
Re : Re : Europe écologie / les Verts
« Réponse #75 le: 20 mars 2012 à 10:57:58 »
Citer
Cécile Duflot a affirmé dimanche 18 mars lors du "Grand rendez-vous" d'Europe 1, I-Télé et Le Parisien/Aujourd'hui en France que"Jean-Luc Mélenchon (...) [faisait] de la politique avec un rétroviseur".

    "La Bastille, la Commune, il y a un petit côté nostalgique sympa, les moments où il y a avait des grands tribuns et puis d'ailleurs il n'y avait pas de femmes, c'était plus pratique".

Elle croit que Louise Michel, s'appelait Michel de son prénom elle ou quoi ?   :rougefache:
Sinon, pas de bol, la Commune est connue pour avoir été un tournant dans l'histoire de l'émancipation des femmes.

Citer
La numéro un d'EELV a reproché au candidat FG de tenir un discours "un peu plaqué" sur l'écologie, avec seulement "une petite part de sincérité", et de compter parmi ses soutiens des élus auvergnats soutenant "un incinérateur géant en cours de construction" dans cette région.

    "L'environnement, l'écologie, ça ne peut pas être un truc en plus, c'est pas quelque chose qu'on rajoute à la mythologie révolutionnaire de la Révolution française. C'est ça la contradiction fondamentale de Jean-Luc Mélenchon".

Ahahah, parce que soutenir un programme écologique sans (ne serait-ce qu'envisager) de sortir du capitalisme, ça c'est cohérent ?  8/ La (mauvaise) blague...

Un changement écologique véritable passera forcément par la construction d'une autre société, qui ne fera pas passer les profits avant les hommes et la planète. Alors Eva Joly, prend tes 2% et va médire ailleurs ! :fache1:
Aboutd'nerf-iste

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : Europe écologie / les Verts
« Réponse #76 le: 20 mars 2012 à 10:58:43 »
Citer
Votre européisme pue la bourgeoisie qui parle des pauvres en se pinçant le nez .
Cela, c'est un peu excessif, je crois, ma chère Syberia.  :fleur2:
Pour le reste, tu as entièrement raison: Cécile Duflot a loupé une belle occasion de se taire!  :mrgreen:

Citer
Un changement écologique véritable passera forcément par la construction d'une autre société, qui ne fera pas passer les profits avant les hommes et la planète.
Mais oui.  :super:

Citer
Alors Eva Joly, prend tes 2% et va médire ailleurs ! :fache1:
Mais non! Eva Joly n'a rien dit, elle!
EELV ne se réduit pas aux inepties de l'un ou de l'autre. Il y a des courants très contradictoires et donc des nuances à faire.
« Modifié: 20 mars 2012 à 11:03:06 par sarkonique »
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne Le sang coule

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5919
  • ANTICAPITALISTE ANTIFASCISTE
Re : Europe écologie / les Verts
« Réponse #77 le: 20 mars 2012 à 11:05:46 »
Ah oui, merde, j'ai pas relu qui avait dit quoi...  :gene4: Dans ma tête c'était Joly c'est pour ça (vive les insomnies et la fatigue qui va avec  :baille:). Je n'amalgame pas l'une et l'autre, pas de souci. ;-)

Sinon, en quoi les propos de Sybéria sont excessifs ?  :)
Aboutd'nerf-iste

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : Europe écologie / les Verts
« Réponse #78 le: 20 mars 2012 à 11:18:58 »
Je ne parle que de la phrase que j'ai citée. Pour le reste je comprends et approuve.

Je me méfie du mot "europé-iste". Le disputer au FN, n'est-ce pas entrer dans son jeu?  :désolé1:

S'il y a des bobos notoires chez les Verts, n'en faisons pas une généralité au risque de dénaturer la réalité.

Mais sur le fond, j'insiste: Duflot a peut-être voulu rappeler: coucou, on existe aussi. C'est raté et nul de chez nul!
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4264
Re : Europe écologie / les Verts
« Réponse #79 le: 20 mars 2012 à 11:28:47 »
L'accusation de "repli franco-français" a été initiée par le truculent et ambitieux jean Vincent Placé :mrgreen: ...ça m'a foutu en rogne car si Placé s'était renseigné il aurait appris dans quelles conditions JLM est arrivé en France et aurait tenté de savoir ce que signifie dans l'esprit de JLM le mot "patriotisme" indissociablement lié à la notion d'universalisme né du Siècle des Lumières qui ont éclairé toute l'Europe et les E.U. Il y a des histoires qui me touchent et le jour où guéant s'en est pris aux origines de JVP je suis montée au créneau tout comme lorsque fillon a fustigé l'accent de Joly . J'attends donc des écolos qu'ils se comportent dignement avec ou sans rétroviseur .

Eva Joly  a rencontré D.C.B il y a une dizaine de jours et s'est pris une remontée de bretelles pour promouvoir le fédéralisme ...ça s'entend !de nouveau elle s'attaque à ce qui fait que la France a été un modèle social plutôt soutenable par rapport au reste du monde . Quand elle reproche aux écoles d'être trop élitistes se rend elle compte qu'elle tient le même discours que le FN? faut-il envier le modèle anglo-saxon qui a simplifié à l'extrême l'éducation de sorte que les collégiens n'apprennent plus que de vague notions  à travers des QCM (ce que préconise l'OCDE) . Le peuple européen attend beaucoup du peuple français , Eva joly a bénéficié de ce que la France peut offrir de plus généreux :à savoir la culture générale qui permet l'ouverture sur les autres et sur le monde ...les pauvres d'aujourd'hui n'y auraient plus droit ?...oui à l'Europe mais non à l'Europe de la commission européenne dont EELV votent toutes les dispositions .

Mais là il ne s'agit pas de dénaturer la réalité : cécile duflot ce n'est pas de la crotte de bique , elle est  porte-parole de EELV ...c'est elle et quelques péteux qui dénaturent la réalité :Paul Ariès est passé au FDG ce n'est parce que de son point de vue l'écologie "serait un truc en plus" c'est bien parce que la planification écologique (à laquelle je ne pige rien ,j'avoue!) représente un programme tangible ,non?
« Modifié: 20 mars 2012 à 11:35:14 par syberia3 »
"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

Hors ligne Le sang coule

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5919
  • ANTICAPITALISTE ANTIFASCISTE
Re : Europe écologie / les Verts
« Réponse #80 le: 20 mars 2012 à 11:46:07 »
Sarkonique, je sens que tu vas sortir les armes  :mrgreen:, mais la posture qui tend à défendre l'écologie avant toute chose est par essence une préoccupation bourgeoise par les temps qui courent. Ce qui ne veut pas dire que les préoccupations écologiques et les inquiétudes qui vont avec ne sont pas légitimes, loin s'en faut.
Primo car actuellement la paupérisation croissante des peuples ne peut pas être à mes yeux relégué au second plan, sauf à ne pas prendre la mesure de ce qui se passe. Dans l'urgence et dans un premier temps, l'écologie est un luxe, quand des millions de français n'ont plus rien à bouffer à la fin du mois.
Deuxio, même si je suis sensible à l'écologie, comme à plein de thèmes (féminisme, antiracisme etc), c'est seulement en changeant de priorité pour faire passer l'Humain avant la finance que nous pourrons espérer globaliser ce changement à la planète dont celui-ci est une composante.

Sybéria, la planification écologique est pour moi liée à la planification socialiste et démocratique.
http://www.pcf.fr/18210
Aboutd'nerf-iste

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4264
Re : Europe écologie / les Verts
« Réponse #81 le: 20 mars 2012 à 11:59:01 »
ça y 'est j'ai tout compris! y aura des grands débats et pis après un référendum ...moi je le dis tout de suite je suis pour l'électricité !(pourquoi je n'arrive pas à me passionner plus que ça à ce genre de trucs ...mes potes du FDG essaient mais non !ça ne rentre pas ...autant le brevetage du vivant est un truc qui me passionne autant l'énergie ,ben non ! en plus j'y mets une mauvaise volonté incroyable ...)
merci pour le lien Le Sang :fleur2: ...il est joli le dessin !
"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : Europe écologie / les Verts
« Réponse #82 le: 20 mars 2012 à 14:24:41 »
Citer
de nouveau elle s'attaque à ce qui fait que la France a été un modèle social plutôt soutenable par rapport au reste du monde .
Première nouvelle...   8/ Réalité ou interprétation?

Citer
Quand elle reproche aux écoles d'être trop élitistes se rend elle compte qu'elle tient le même discours que le FN? faut-il envier le modèle anglo-saxon

Ce qu'elle leur reproche est de reconduire des modèles sociaux. Je ne vois pas en quoi elle se différencie sur ce point du reste de la gauche.
Quant au FN, il est à fond pour le retour aux anciennes méthodes éducatives, sélectives et axées sur un savoir contrôlé, celles-là mêmes qui empêchaient l'égalité des chances de s'appliquer et que mai 68 a remises en cause.
Le modèle anglo-saxon, c'est $arkozy qui le vise, pas Eva Joly. Ne nous trompons pas de cible!
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : Europe écologie / les Verts
« Réponse #83 le: 25 juin 2012 à 19:34:08 »
Il est pas gonflé, lui!  :mrgreen: Un social-libéral comme lui est le premier à f. le doute sur le mouvement...  :grrr:

Citer
Daniel Cohn-Bendit livre une violente charge contre Cécile Duflot et EELV, parti à «l'image détestable»

La secrétaire nationale d'Europe Ecologie-Les Verts, Cécile Duflot (g) et le député européen Daniel Cohn-Bendit (d), en conférence de presse le 30 janvier 2012 à Paris

La secrétaire nationale d'Europe Ecologie-Les Verts, Cécile Duflot (g) et le député européen Daniel Cohn-Bendit (d), en conférence de presse le 30 janvier 2012 à Paris Bertrand Guay afp.com
POLITIQUE - La secrétaire nationale du parti est décrite comme une «chef de clan» qui «impose l'intérêt de ses pairs comme l'intérêt commun»...

Daniel Cohn-Bendit livre, dans un entretien à Libération, un réquisitoire très dur contre Europe Ecologie-Les Verts, tout en menaçant de quitter le parti.

«On existe à l'Assemblée, au Sénat et au gouvernement, mais plus dans la société. Nos succès institutionnels ne sont pas accompagnés, bien au contraire, d'une dynamique citoyenne. Notre image est devenue détestable. Nous avons échoué là où on voulait redonner espoir en faisant de la politique autrement. Aujourd'hui, nous incarnons souvent l'insoutenable légèreté de l'arrivisme», assène «Dany» dans cet entretien.

«Le plus détestable a été la course aux maroquins ministériels»

Daniel Cohn-Bendit, régulièrement critique contre sa formation, souligne le comportement de la secrétaire nationale d'EELV - qui quitte ses fonctions ce vendredi: «Quand on (la) voit par exemple, dans un documentaire, brandir son stylo en jurant qu'elle ne signera jamais un accord avec le PS sans la sortie du nucléaire, et qu'évidemment on le signe quand même car c'est un bon accord, cela est dévastateur.»

«Le plus détestable a été la course aux maroquins ministériels, y compris chez mes propres amis», lance-t-il, alors que Cécile Duflot ou le patron des sénateurs écologistes Jean-Vincent Placé avaient fait amende honorable, quelques jours avant l'annonce du premier gouvernement de Jean-Marc Ayrault, pour «l'image de chasse aux portefeuilles» qu'ils avaient donnée, selon les mots de Vincent Placé.

Placé, «trop occupé à trouver un ministère»

«Chef de clan, elle impose l'intérêt de ses pairs comme l'intérêt commun», poursuit Daniel Cohn-Bendit à l'égard de Cécile Duflot.

Il reconnaît toutefois à Cécile Duflot «une capacité hors du commun à s'imposer dans l'organisation» et lui décerne un satisfecit pour sa défense de la dépénalisation du cannabis: «Je l'ai défendue. J'ai été un des rares à monter résolument au créneau.» Et «Dany» de tacler Jean-Vincent Placé, proche de Cécile Duflot, qui ne l'a selon lui pas défendue, «trop occupé qu'il était à trouver un ministère».


http://www.20minutes.fr/politique/958205-daniel-cohn-bendit-livre-violente-charge-contre-cecile-duflot-eelv-parti-l-image-detestable

Ceci étant dit, j'aimerais bien que ça se bouge un peu, là-dedans!  :baille:
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3166
Re : Europe écologie / les Verts
« Réponse #84 le: 26 juin 2012 à 13:58:28 »
Citer
Il est pas gonflé, lui!  :mrgreen: Un social-libéral comme lui est le premier à f. le doute sur le mouvement...  :grrr:

ça lui a pas plu que Nicolas Hulot vote Mélenchon  :mdr3: :mdr3: :mdr3:





 :mdr2:
« Modifié: 26 juin 2012 à 14:19:34 par bili »
Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne Val

  • Administrateur
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 19238
Re : Europe écologie / les Verts
« Réponse #85 le: 26 juin 2012 à 20:18:59 »
Qu'est ce qu'il a, le petit Dany ? Il se retrouve une conscience, sur le tard, c'est ça ?  :mrgreen: Il est tout malheureux parce que la Duflot a eu un ministère et pas lui ? L'écologiste de mes deux....
Personnellement j'estime qu'on ne peut pas être profondément écologiste et libéral à la fois. Donc, quand on est libéral, on n'est pas écologiste.
Na. Et toc.  :diable:

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : Europe écologie / les Verts
« Réponse #86 le: 27 juin 2012 à 18:23:55 »
Citer
PS, Verts, Front de gauche : pas encore des plaies, mais déjà des bosses

Premiers accrocs entre la majorité et ses alliés. La Commission du Développement durable promise aux écologistes restera finalement au PS. Les Verts, de leur côté, se sont distingués en votant blanc à l'élection du nouveau président de l'Assemblée. Simples mouvements d’humeur ou prémices de guérilla ?

Applaudissements et émotion dans l’hémicycle, grognements, début de psychodrame dans les couloirs du Palais Bourbon, et retour d’un qualificatif prêté à toutes les majorités pléthoriques : hégémonisme. La rentrée parlementaire a été étayée de toutes ces séquences.

L’Assemblée Nationale a vibré lorsque son président nouvellement élu, Claude Bartolone, « un fils de prolétaire », est monté au perchoir et a déclaré : « Rien ne me vouait à me transcender. Rien, sauf  la République, ses valeurs, son école, qui sont les seuls à pouvoir donner à des parents aimants, la force de contrarier les mauvais destins. Je dois tout à la République et je veux lui rendre aujourd’hui ce qu’elle m’a donné ».Tous les députés l’ont ovationné debout. Un rare moment d’œcuménisme Droite –Gauche, une courte parenthèse également dans cette journée marquée par les premiers accrocs au sein de la majorité, et qui fait passer un instant au second plan la défection des députés écologistes qui ont voté blanc.

Un geste de rétorsion de leur part face au refus du PS de leur laisser la présidence de la Commission du Développement durable, revendiquée au nom de l’accord électoral négocié et signé avec le PS. Mais les chiffres sont là : il n’y a que 17 députés écologistes et le groupe socialiste compte environ 300 membres. Difficile pour ne pas dire impossible de contenter tout le monde, notamment ces députés qui ont déjà beaucoup travaillé dans l’opposition et qui estiment que leur pugnacité doit être récompensée.

Or, l’Assemblée (ne)compte (que) huit commissions permanentes, une Délégation aux Affaires Européennes, et trois postes de questeurs dont l’un revient de droit à l’opposition. Hier matin, au terme d’une longue réunion interne ponctuée par des suspensions de séance, les députés socialistes ont décidé que la Présidence de la Commission du Développement durable promise verbalement au groupe EELV (Europe Ecologie les Verts), resterait dans le giron socialiste, et qu’en retour EELV se verrait proposer la Délégation aux Européennes, ainsi qu’ une vice-présidence de l’Assemblée, comme prévu.

L’ « heureux élu » PS, Jean-Paul Chanteguet, élu de l’Indre est un écologiste convaincu ; il a défendu une proposition de loi sur « l’interdiction et de l’exploration et de l’exploitation des hydrocarbures non conventionnels » (gaz de schistes), en proposant «  l’abrogation des permis exclusifs de recherche de mines d’hydrocarbures non conventionnels » ; proposition retoquée en son temps, mais sujet qui est au cœur de la polémique autour du forage de la compagnie Shell en Guyane, qui aurait couté son poste de Ministre de l’Ecologie à Nicole Bricq. Ces brevets de conviction écologique n’ont pas suffi pour convaincre les élus EELV de la bonne foi des socialistes. Drapés dans leur dignité offensée, ils ont décidé « de mettre les pieds tout de suite », pour déplorer  « ce très mauvais signal politique » envoyé par le PS.


http://www.atlantico.fr/decryptage/ps-verts-front-gauche-encore-plaies-mais-deja-bosses-anita-hausser-402459.html

Le bessonisme serait-il en vogue au PS?   :contrac:

Où l'on voit que l'enjeu écologique est intimement lié aux enjeux industriels: c'est pourquoi le PS veut garder la main haute sur le sujet. D'où sa propension à jouer au parti larbin, aux ordres de Shell, de Total ou d'Areva...   :caca:

L'utilité d'avoir voté Hollande se réduit de plus en plus au fait d'avoir viré un psychopathe et sa pègre.   :mafia:' Je n'ignorais pas cette éventualité, mais je ne croyais pas y être confronté.  8|

Pour moi, ça se joue maintenant:ce quinquennat décidera si je voterai une nouvelle fois utile dans ma carrière  d'électeur!  :hurt4:
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne Val

  • Administrateur
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 19238
Re : Europe écologie / les Verts
« Réponse #87 le: 27 juin 2012 à 21:30:24 »
Personnellement, d'un côté comme de l'autre, ça me donne l'impression d'un marchandage immonde, de gens qui travaillent uniquement pour mieux se placer et non pas pour améliorer la condition du peuple, ce qui est censé, à la base, être le mandat principal.
Je sais que ça a toujours été comme ça, ou que c'est comme ça depuis plusieurs décennies au moins, mais ça m'insupporte.

Et surtout ça jette le discrédit sur ceux qui essaient de faire leur boulot. il doit yen avoir, mais on n'en entend pas parler...  :merci: :merci:

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5844
Re : Europe écologie / les Verts
« Réponse #88 le: 08 avril 2013 à 12:36:23 »
C'est bizarre..... mais ça ne me surprend pas du tout  :mrgreen:

Citer
Manifestation du 5 mai à l'appel de Mélenchon: Eva Joly y sera, pas EELV

L'ancienne candidate écologiste à l'élection présidentielle, Eva Joly, a annoncé lundi sur BFMTV et RMC qu'elle participerait à la manifestation du 5 mai à Paris du Front de gauche en faveur de la VIe République alors que son parti n'y sera pas.

"Oui, j'irai à ses côtés (de Jean-Luc Mélenchon) et j'appelle à manifester le 5 mai pour clairement dire que nous voulons la VIe République", a-t-elle dit.
 

"Nous voulons la fin du cumul des mandats et nous voulons un vrai combat contre la finance, nous voulons un vrai combat contre la fraude fiscale, contre la corruption et les mesures prises jusqu'à maintenant sont totalement insuffisantes", a poursuivi la députée européenne.

Eva Joly a toutefois refusé de se prononcer sur la participation d'autres responsables d'Europe Ecologie Les Verts (EELV) à la manifestation. "Je ne le sais pas encore", a-t-elle dit en estimant cependant que "beaucoup de nos militants y seront".

La Ve République "est en mauvaise passe. Ce qu'on a oublié, c'est que l'éthique fait partie des qualifications pour postuler à des emplois élevés", a encore déclaré Eva Joly, selon laquelle "on ne peut pas solliciter le suffrage de ses concitoyens et avoir des casseroles".

"Eva Joly est libre d'aller à la manifestation du 5 mai, EELV n'y sera pas et privilégie sa proposition de réunion rapide", a déclaré à l'AFP Jean-Philippe Magnen, porte-parole du parti écologiste.
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : Europe écologie / les Verts
« Réponse #89 le: 08 avril 2013 à 12:49:05 »
En revanche, je crois que pas mal d'électeurs verts y seront!  ;-)
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5844
Re : Europe écologie / les Verts
« Réponse #90 le: 07 mai 2013 à 12:44:50 »
Oui, et je note qu'il y avait aussi un membre du Conseil National d'EELV !
Et comme je trouve intéressant que l'on puisse parler de la manif de dimanche, de l'appel à une 6ème République sans tout focaliser sur JL Mélenchon, voici la façon dont certains étaient présents tout en se démarquant :

"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5844
Re : Europe écologie / les Verts
« Réponse #91 le: 15 mai 2013 à 18:44:36 »
Voici une autre petite nouvelle qui devrait faire plaisir à Sarkonique : un collectif EELV appelle à soutenir la loi d'amnistie sociale
Députés PS, osez l’amnistie sociale et environnementale
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
Re : Europe écologie / les Verts
« Réponse #92 le: 02 juillet 2013 à 10:47:05 »
Citer
Lettre de Michel Warchawski suite à la délégation EELV en Israël

Auriez-vous visité la Grèce des colonels? Auriez-vous organisé une mission en Afrique du Sud de l’apartheid ?

Ce n’est qu’au cours d’une récente tournée en France que j’ai appris qu’une délégation d’élus d’EELV est allée en Israël. Autant dire qu’en Israël, où je me trouvais au moment de la visite, on a fait peu cas de cette visite. Mais au sein d’EELV, elle a provoqué des remous, et à juste titre : ce parti comporte des milliers de militant/es sensibles au déni de droit dont sont victimes les Palestiniens et impliqués dans les combats contre la politique coloniale israélienne. Une visite officielle d’élus n’est jamais une affaire personnelle et elle implique l’ensemble des militant/es. Comme l’ont ressenti de nombreux adhérents, cette dernière visite en Israël est tout simplement scandaleuse.

 D’autant plus qu’elle était organisée par Elnet, structure dont l’objectif déclaré est de renforcer les liens entre Israël et l’Europe. Et le programme a bien reflété cet objectif. Le fait que la délégation ait fait un détour par Ramallah et y rencontre quelques officiels ne fait qu’aggraver l’affaire, qui nous rappelle ces rares visiteurs de l’Afrique du Sud auxquels on faisait aussi visiter les Bantoustans et rencontrer leurs roitelets.

 La délégation a pu voir les réalisations écologiques israéliennes, comme la décharge de Hiriyye près de Tel Aviv. Mais qu’en a-t-il été de la Mer Morte, victime de la sur-exploitation des phosphates ? Du Jourdain, asséché par le pompage de l’eau pour développer une agriculture extensive dans le Neguev ? Des forêts de pins plantées pour déposséder des villages palestiniens (en Israël même) de leurs terres et qui, de plus, provoquent l’acidité des sols ? Et surtout, du vol de l’eau de centaines de villages palestiniens de Cisjordanie, détruisant ainsi l’agriculture palestinienne ?

 Mais même en admettant qu’Israël puisse se targuer de réussites environnementales, est-ce suffisant pour faire l’impasse sur le contexte colonial de l’ensemble de la politique israélienne, y compris dans sa politique agricole ?

 Que penseraient nos amis des Verts d’une délégation qui irait à Milan en 1932 pour écouter à la Scala un bel opéra de Puccini, ou visiter Florence et ses merveilleux musées ? Ce serait perçu, au mieux comme de l’indécence, au pire comme une trahison envers les militants antifascistes et tous ceux qui œuvraient pour isoler le régime fasciste.

Et sur place, qui sont allés voir Jean-Vincent Placé et ses amis ? L’ineffable Shimon Peres (entre autres pionnier du très écolo programme nucléaire israélien), le général Michael Herzog ou encore le responsable du (très écolo) programme de nettoyage ethnique du Neguev. A l’exception de la députée du Meretz Tamar Zandberg, la délégation n’a rencontré aucune anti-colonialiste, voire des militants du mouvement social ou des représentants de la minorité palestinienne d’Israël.

 La visite des élus d’EELV en Israël est à la fois indécente et une trahison de leurs propres militants, et ils sont nombreux impliqués dans la campagne BDS qui organise le boycott de l’État colonial israélien. Gageons qu’ils vont demander des comptes à ceux de leurs élus qui ont accepté de se laisser piéger par Elnet, ou pire, qui ont participé à cette visite en toute connaissance de cause.

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5844
Re : Europe écologie / les Verts
« Réponse #93 le: 05 juillet 2013 à 19:02:25 »
Tiens, tiens ....... Si les 2 ministres EELV ont décidé de rester à la bonne soupe, il semblerait que certains dans leur parti la trouve saumâtre, au point de faire paraitre une lettre réclamant la sortie  :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

Citer
Les masques sont tombés: l’écologie n’est pas la priorité de ce gouvernement

Show content
Après le « limogeage brutal » de Delphine Batho et la baisse du budget du ministère de l'écologie, plusieurs responsables d'EELV considèrent que « décider de sortir du gouvernement pourrait nous permettre de nous reconstruire et de retrouver la confiance d’une opinion qui s’interroge sur nos options ».

Avec le limogeage brutal de la ministre de l’écologie, Delphine Batho, la baisse de 7% du budget du ministère indique clairement les options du gouvernement. Pour François Hollande et Jean-Marc Ayrault, la lutte pour l’emploi, priorité que nous partageons, ne passe pas par la transition écologique de l’économie. Pour les responsables du PS au pouvoir, il faut encore et toujours sacrifier aux dieux de la croissance et de la compétitivité tout en se pliant au diktat des 3%. L’écologie est donc devenue une simple variable d’ajustement budgétaire permettant de faire des économies en faisant fi des urgences dont les conséquences sont pourtant de plus en plus perceptibles : dérèglement climatique, malbouffe, pollution, maladies environnementales, raréfaction des ressources, destruction des espaces naturels et de la biodiversité...

Dans de telles circonstances, que pouvons-nous encore espérer de notre participation gouvernementale ? Depuis mardi 2 juillet, il n’est plus question de liberté de parole. Il n’y aura pas de retour en arrière après la crise d’autorité du président de la République.

Comment allons-nous pouvoir tenir ? En exigeant, pour rester, des avancées significatives et des gages supplémentaires des convictions écologistes du gouvernement ?

Nous savons tous très bien que les choix budgétaires draconiens du gouvernement vont impacter toutes les politiques, que nos rendez-vous ne se limitent pas à la transition énergétique, mais aussi au financement des retraites et l’allongement prévisible de la durée de cotisation, à la baisse des capacités d’actions des collectivités territoriales…

La coupe est pleine ! Il y a eu l’Accord national interprofessionnel, qui va renforcer la précarisation des salariés, le cadeau fiscal de 20 milliards d’euros aux entreprises sans conditionnalité via le crédit d’impôt compétitivité emploi, l’absence de volonté d’aboutir sur la question du droit de vote des étrangers aux élections municipales, l’absence de réforme bancaire digne de ce nom, les expulsions systématiques de Roms. Comment croire encore à la promesse d’une dose de proportionnelle et à la réduction de la place du nucléaire dans le mix énergétique ?

Seul un nouveau projet de société serait à même de redonner espoir, mais ce gouvernement n'en porte aucun. Ni dans le domaine agricole (priorité à l'agriculture exportatrice), ni dans la reconversion des industries (subventions à l'industrie automobile), ni sur le plan démocratique (limitation du cumul, proportionnelle, décentralisation...), ni sur le plan social (réduction des inégalités, limitation des salaires des PDG...), ni sur la question européenne (baisse du budget…)…

Face à ce constat, ne nous leurrons pas : malgré les promesses faites jeudi à l'Assemblée par Jean-Marc Ayrault, le changement de cap que nous réclamons depuis des mois n’aura pas lieu.

Nous mettons en garde : et si la poussée de l’extrême droite avait un lien avec tous ces renoncements politiques accumulés depuis un an ? Nous ne voudrions pas en être comptables.

Le débat sur la sortie de ce gouvernement ne peut plus être tabou.

Si aucun changement ne se dessine rapidement, décider de sortir du gouvernement pourrait nous permettre de nous reconstruire et de retrouver la confiance d’une opinion qui s’interroge sur nos options.

Nous poser la question au plus vite, c’est aussi faire le choix d’un nouvel élan, celui de l’autonomie de l’écologie politique. Il en va de notre identité, de nos valeurs, de notre raison d’être !

Françoise Alamartine, membre du bureau exécutif d’EE-LV
Jacques Boutault, membre du conseil fédéral d’EE-LV et maire du deuxième arrondissement de Paris
Alain Coulombel, membre du conseil fédéral d’EE-LV et conseiller régional de Savoie
Jérôme Gleizes, membre du bureau exécutif d’EE-LV
Elise Lowy, porte-parole et membre du Bureau exécutif d’EE-LV
François Lotteau, secrétaire régional Bourgogne EE-LV
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : Europe écologie / les Verts
« Réponse #94 le: 05 juillet 2013 à 19:21:08 »
Bien!  :super:

Malheureusement, cela n'engage que quelques personnalités de second plan.  :triste1:

Un parti qui fait eau de toutes parts!  :aille:
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : Europe écologie / les Verts
« Réponse #95 le: 04 octobre 2013 à 21:21:06 »
Citer
Mamère quitte EELV : Cohn-Bendit "comprend", Mélenchon dit "bienvenue au club"


Dans un entretien au "Monde", mercredi, Noël Mamère a annoncé qu'il quittait EELV, un parti qu'il juge "prisonnier de ses clans".

Plusieurs chefs de file de la gauche et des écologistes ont réagi mercredi 25 septembre, à l'annonce par Noël Mamère, dans un entretien au Monde, de sa décision de quitter EELV.

Lire l'entretien : "Mamère : 'J'ai décidé de quitter EELV'"

    Daniel Cohn-Bendit "partage le ras-le-bol" de M. Mamère

Daniel Cohn-Bendit, coprésident du groupe Les Verts-Alliance libre européenne au Parlement européen, s'est exclamé sur Europe 1 : "je comprends la décision de Noël Mamère" de quitter Europe Ecologie-Les Verts.

"Je partage le ras-le-bol sur le fonctionnement, le clanisme, les couples terrifiants qui règnent sur EELV." "Noël Mamère (...) représente toute la contradiction de l'écologie politique : c'est un maire réformiste, qui, à petits pas, essaie de changer, réformer, faire avancer sa ville de Bègles et, en même temps, c'est un parlementaire jusquauboutiste, un haut-parleur de l'humanisme radical écologiste." "Il s'est dit, avec le départ ou la mise à l'écart de Pascal Durand, trop c'est trop", a poursuivi M. Cohn-Bendit, évoquant le secrétaire national d'Europe Ecologie-Les Verts, qui a annoncé mercredi qu'il renonçait à briguer un second mandat au congrès du parti en novembre, à Caen.

Lire nos explications : "Pascal Durand poussé vers la sortie d'EELV"

    Pour Nicolas Hulot, "il y a quelque chose qui ne marche pas" dans EELV

Nicolas Hulot, ancien candidat à la primaire EELV pour la présidentielle de 2012 dit sur RTL ne pas savoir si Noël Mamère "a tort ou raison". "Ce qui est clair, c'est que dans cette formation politique, (...) il y a quelque chose qui ne marche pas : ils ne rencontrent pas l'adhésion de la société". Selon M. Hulot, "Il y a presque un rejet sur l'écologie aujourd'hui".

"Ce parti, sans animosité, doit se demander pourquoi est-ce qu'on n'a pas rencontré les Français, pourquoi est-ce qu'au moment de la campagne présidentielle on a même réussi à transformer de l'or en plomb ?", avance Nicolas Hulot qui s'était vu préférer l'ancienne magistrate Eva Joly pour porter les couleurs du parti pendant la campagne. Elle n'avait recueilli que 2,31 % des voix.

    Pour Dominique Voynet, Noël Mamère oublie "le collectif"

La maire de Montreuil a réagi au départ de M. Mamère sur son compte Twitter. L'ancienne candidate à l'élection présidentielle et ex-ministre de l'environnement a déploré le manque de sens du collectif de Noël Mamère, égratinant au passage l'individualisme de Daniel Cohn-Bendit et de Nicolas Hulot.


http://www.lemonde.fr/politique/article/2013/09/25/daniel-cohn-bendit-comprend-noel-mamere_3484022_823448.html

Moi aussi, j'en ai marre qu'EELV ne soit plus qu'une rampe de lancement pour des individus.
Quand je pense que j'ai failli prendre ma carte au parti...   :X:
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5844
Re : Europe écologie / les Verts
« Réponse #96 le: 02 décembre 2013 à 12:21:51 »
Voici un édito de Hervé Kempf que j'ai eu plaisir à lire, et je suis persuadée que beaucoup de militants écologistes doivent partager cette lecture :

Citer
Le lent suicide d’Europe Ecologie Les Verts


Prisonnier d’une alliance politique désastreuse, EELV vient de tenir son congrès à Caen, reconduisant mollement la ligne incarnée par Cécile Duflot et Jean-Vincent Placé. L’écologie politique est gravement malade. Il est urgent de penser son renouveau.

En août 2012, le parti EELV m’avait invité à animer la session plénière de ses journées d’été, dont le thème était : "Des écologistes au gouvernement, pour quoi faire ?".

Comme je ne conçois pas le rôle d’animateur comme étant celui d’un distributeur d’eau tiède, j’avais introduit la discussion en posant les questions que bon nombre des membres de ce mouvement se posaient, à savoir : jusqu’à quel point est-il utile d’avoir des ministres dans un gouvernement qui prend des mesures anti-écologiques ? Car en à peine deux mois, le gouvernement de M. Ayrault avait déjà relancé un surgénérateur (Astrid), viré une ministre de l’Ecologie qui s’opposait à l’exploitation de pétrole au large de la Guyane, réprimé violemment deux manifestations à Notre Dame des Landes et à Montabot (contre la ligne à haute tension Cotentin Maine).

On peut voir la vidéo de cette séance ici :.

Cette introduction agaça les ministres à la tribune, Cécile Duflot et Pascal Canfin, et le député François de Rugy.

Quand vint son tour de parole, Pascal Canfin, selon la méthode qui consiste à s’en prendre au messager plutôt que répondre au message, m’interpella : "Que fait un journaliste écologique dans un journal qui ne l’est pas ? Quand on voit la Une du Monde sur la croissance… La couleuvre que Hervé Kempf a avalé ce jour-là, c’est un boa".

Mon rôle d’animateur n’était pas d’entrer dans un débat direct avec les orateurs, donc je ne répondis pas. Un an plus tard, considérant qu’effectivement, on ne peut pas avaler les boas, j’ai quitté le journal de MM. Bergé, Niel et Pigasse. Pascal Canfin est toujours ministre, et ne manifeste aucun désir de quitter ce poste. Depuis l’été 2012, le gouvernement Ayrault a cependant multiplié les mesures anti-environnement. Il semble que la conception des boas diffère selon que l’on est journaliste attaché à la liberté et militant politique.

La question de la participation au gouvernement torture plus que jamais le parti né en 1984 pour porter sur la scène politique l’interrogation écologiste et la volonté de changement qui en découle. Porter sur la scène politique signifie que l’on entend peser sur les leviers de pouvoir, et accéder à ces leviers de pouvoir. On ne peut donc reprocher à un parti de chercher à gouverner. Mais cela n’a de sens qu’il pèse vraiment. En l’occurrence, ni M. Canfin, ni Mme Duflot, ne peuvent démontrer qu’ils pèsent sur la politique gouvernementale en matière d’environnement. Leur présence les contraint même à une solidarité avec toutes les décisions du gouvernement, ce qui les conduit et conduit ce parti à valider des mesures dont on peut juger qu’elles sont inacceptables.



Je vous laisse lire l'article en entier chez lui .... mais je rajoute toutefois cet autre extrait:
Citer
En fait, EELV est prise dans la stratégie du PS que François Mitterrand avait déjà expérimenté, avec succès, dans les années 1980 : accueillir des ministres communistes au gouvernement pour étouffer ce parti. De même, François Holllande a-t-il attiré des ministres écologistes au gouvernement pour étouffer les écologistes.

Car le PS (parti "socialiste") est caractérisé par deux traits fondamentaux :
- il ne raisonne qu’en termes de rapports de force et a à peu près abandonné tout idéal politique, ne fonctionnant plus qu’en machine à capter le pouvoir ;
- il n’a absolument pas intégré la question écologique, et considère les écologistes soit comme des gêneurs, soit comme des vassaux.

Aujourd’hui, les partisans du maintien au gouvernement d’EELV avancent deux arguments :
- il faut rester jusqu’à la loi sur la transition énergétique qui sera préparée à l’automne prochain ;
- si l’on part, on affaiblit encore le PS, ce qui favorisera l’extrême-droite.

En ce qui concerne la transition énergétique, ce qui s’est passé depuis plus d’un an autour du nucléaire comme la façon dont s’est déroulé le débat sur la transition énergétique devrait suffire à dessiller les yeux des plus naïfs. Mais il semble que l’amour du pouvoir rende aveugle.

Quant à la menace de l’extrême-droite, si elle est réelle, elle découle essentiellement de la trahison du PS à l’égard des classes populaires, trahison à laquelle s’associe de fait EELV. Rien ne sert de reculer pour mieux sauter : la continuation de cette politique médiocre ne peut qu’accentuer le désaveu croissant des électeurs envers les gouvernants.
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : Europe écologie / les Verts
« Réponse #97 le: 26 mars 2014 à 08:29:34 »
On les aide un peu à se suicider, aussi...  :mrgreen:

Citer
A Grenoble, le socialiste Jérôme Safar, arrivé deuxième derrière le candidat d'EELV et du Parti de Gauche, Eric Piolle, se maintient au second tour. Solférino annonce ce mardi soir qu'il n'aura pas l'investiture du PS.   

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault est même intervenu pour rappeler au candidat socialiste Jérôme Safar "la nécessité du rassemblement" derrière le candidat EELV Eric Piolle arrivé en tête du premier tour des élections municipales.

A Grenoble, les tractations avant le second tour des élections municipales n'auront pas réussi à réconcilier les forces de gauche. Elles partent en ordre dispersé, sur deux listes différentes, malgré les efforts du gouvernement, du PS et d'EELV pour établir une liste d'union. Mais à Grenoble, vivent les "socialistes les plus sourds de France", d'après Libération... 

En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/politique/elections/municipales-a-grenoble-jerome-safar-perd-l-investiture-ps-dans-sa-bataille-contre-eelv_1503191.html#voxOMMcLYD8OxcdW.99


La discipline républicaine? Rien à foutre pour une certaine classe politique qui ne s'intéresse qu'à sa carrière.  :imwith:
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : Europe écologie / les Verts
« Réponse #98 le: 13 juin 2014 à 12:01:09 »
Au fou!  8| On a beau savoir que la candidate communiste a des casseroles aux fesses, était-ce nécessaire de s'allier avec le diable?  :grrr:

Citer
EELV exclut Alain Lipietz après son alliance avec la droite aux municipales


L'éphémère candidat des Verts à la présidentielle de 2002 a été exclu d'Europe Ecologie-Les Verts en raison de son choix de s'allier à une majorité de droite aux municipales, a-t-on appris jeudi auprès de sources concordantes.

Sur sa page Facebook, Alain Lipietz « fait part » de son « exclusion du parti » au motif d'une « violation des valeurs de l'écologie politique ».

Interrogé par l'AFP, le responsable des élections à EELV, David Corman, a confirmé que le conseil politique régional d'Ile-de-France avait « voté l'exclusion » de celui qui fut aussi eurodéputé. « Aujourd'hui, il est dans une majorité UMP, ce n'est pas compatible avec la ligne politique du parti, a-t-il affirmé. On a des règles assez simples : on ne s'allie pas systématiquement avec la gauche, mais on ne peut pas s'allier avec la droite, y compris aux municipales. »

En mars, le parti avait déjà « suspendu » M. Lipietz, comme tout candidat EELV fusionnant avec l'UMP, après que ce dernier et cinq autres écologistes se furent alliés, au premier tour des élections municipales à Villejuif (Val-de-Marne), à l'UMP et l'UDI pour faire battre la maire communiste sortante, Claudine Cordillot.


http://www.lemonde.fr/politique/article/2014/06/12/eelv-exclut-alain-lipietz-apres-son-alliance-avec-la-droite-aux-municipales_4437014_823448.html
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5844
Re : Europe écologie / les Verts
« Réponse #99 le: 13 juin 2014 à 23:27:52 »
Vu que je n'ai carrément pas suivi cette histoire, et que je la découvre grâce à ton message ... je ne comprends pas bien ce que tu voulais dire par ton commentaire :
Le diable, c'est la candidate communiste ? ou c'est l'UMP avec qui il a fait liste commune ?
Et t'en penses quoi , en fait, de cette histoire ? (que , pour dire la vérité, j'ai un peu la flemme d'aller creuser par moi-même  :mrgreen:)
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod