Auteur Sujet: Eric Ciotti  (Lu 4372 fois)

En ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Eric Ciotti
« le: 10 août 2010 à 19:50:39 »
Mini-Estrosi ?
M. Éric Ciotti, (le bien-nommé,) mériterait amplement sa propre rubrique dans le dossier "cour de Sarkozy."
On avait assisté à ses débuts, très prometteurs ; là, il en a sorti une pas triste : grosso modo, plus qu'il y a de l'emploi, plus l'argent circule, donc plus qu'il y a de délinquance !
Ceux qui disent que la misère peut être un facteur criminogène se mettent le doigt dans l'oeil.
Hortefeux paie le rançon du succès de Sarkozy, il a retabli le plein-emploi, travailler plus pour gagner plus, tout ça, c'est pour ça qu'il y a tous ces délinquants !
MM Lefebvre, Bertrand, Mme Morano : les rigolos !
Éric Ciotti, a star is born !

******
Dont acte, fil créé.
-timbur-
« Modifié: 11 août 2010 à 13:35:16 par oblomov »
Le travail est l'opium du peuple !

En ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Eric Ciotti
« Réponse #1 le: 23 janvier 2011 à 20:50:33 »
Patiemment, Éric a creusé son sillon, pour arriver enfin à coté des autres illustres adeptes du "yaka leur couper les allocs"
MM Courtial, Hortefeux, Estrosi, poussez-vous de là !
Le travail est l'opium du peuple !

En ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Eric Ciotti
« Réponse #2 le: 27 janvier 2011 à 20:48:36 »
Ciotti, encore lui, enfin je pense, l'idée d'élargir le recrutement des policiers réservistes aux Français majeurs, et non seulement des vieux policiers à la retraite.
Le flic UMP de service (Beschizza) a dit "ce sont les mêmes qui reclamaient plus de police de proximité qui critiquent cette idée !" (Sur quoi est basée cette affirmation ? "Tout le monde sait que...")

 
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
Re : Eric Ciotti
« Réponse #3 le: 21 mai 2012 à 10:52:14 »


Citer
RSA : à Nice, Eric Ciotti poursuit son œuvre

Après la création de l’une des premières brigades antifraude au RSA en France, la suspension des droits de 2.098 allocataires et 72 dépôts de plainte en un an, le conseil général des Alpes-Maritimes, jugeant la justice trop lente, lance un nouveau dispositif.

Objectif : sanctionner ceux qui touchent indûment le revenu de solidarité active. Il s’agit de la «pénalité administrative», sorte de super amende comprise entre 303,10 € à 12.124 € qui, surtout, ne nécessite pas de passer par la case justice. «En clair, cela va nous permettre d’aller plus vite qu’avec l’option des procédures judiciaires», explique le président du département, Eric Ciotti (UMP).

Concrètement, les personnes concernées recevront un courrier et pourront se défendre. Une commission, composée d’agents départementaux et d’un conseiller général, statuera en fonction des faits reprochés, de leur caractère intentionnel ou pas et du montant du préjudice. «Mais tout sera bouclé en deux mois environ contre parfois six mois, voire beaucoup plus, dans les tribunaux…»

D’ores et déjà, quinze cas de pénalités administratives «représentant plus de 70.800 € de prestations indûment versées» ont déjà été distribués. Ce sont majoritairement des personnes qui avaient dissimulé des activités professionnelles ou menti sur leur véritable situation familiale. «Globalement, on va privilégier cette solution prévue par la loi, sauf lorsque les fraudes sont trop graves, structurées et organisées, précise l’élu. Le but est d’apporter une réponse immédiate, de raccourcir les délais et de lancer un message à tous ceux qui seraient tentés de tricher. Il n’y aura aucune impunité !»

Selon Eric Ciotti, la mobilisation contre les fraudes au RSA a permis d’économiser 4,5 millions d'€ sur les quelque 100 millions versés aux 21.843 allocataires dans les Alpes-Maritimes, en particulier grâce à de nouveaux outils comme l’accès, depuis le 15 mai, au Répertoire national commun de la protection sociale (RNCPS). «Ce fichier permet notamment, explique-t-on au conseil général, d’identifier les anomalies potentielles telles que les pensions de vieillesse ou les indemnités journalières versées par la Sécurité sociale afin de percevoir un RSA à taux plein.» Le 1er juillet, les contrôleurs pourront également croiser les données avec le Fonds de solidarité logement (FSL) en plus de la consultation du cadastre déjà autorisée par la CNIL. La lutte bat décidément son plein puisque, parallèlement, 89 dossiers supplémentaires sont à l’étude «et pourraient faire l’objet de plaintes».

NDLR : A l'échelle nationale, le RSA a déjà été durcit depuis le 1er avril dernier : le décret n°2012-294 du 1er mars 2012 renforce les procédures d'orientation, de suspension et de radiation applicables aux allocataires. Jusqu'au bout, l'UMP se sera acharnée sur les plus fragiles en mettant l'accent sur la petite fraude des pauvres alors qu'il y a bien davantage à récupérer ailleurs...

Cette chasse aux pauvres est purement idéologique, comme l'explique ATD-Quart Monde dans une étude exhaustive sur les idées fausses ainsi véhiculées par l'UMP.

Hors ligne Val

  • Administrateur
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 19238
Re : Eric Ciotti
« Réponse #4 le: 23 mai 2012 à 10:26:56 »
Et surtout, ne jamais, jamais parler des raisons de la fraude, qui sont tout simplement la survie dans la plupart des cas. J'aimerai bien avoir un procès médiatique où l'on évoquerait l'état de nécessité.  :merci:
Mais bien sûr, on s'attaque aux plus démunis, ceux qui de toute façon ne peuvent pas se défendre.