Auteur Sujet: Crédibles ou pas nos chers médias ?  (Lu 9257 fois)

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3166
Re : Crédibles ou pas nos chers médias ?
« Réponse #150 le: 12 mai 2012 à 02:07:48 »
Citation de: nounourse
Citation de:  Bili
on ne va pas, même en rêve, flipper à cause de ces lécheurs de bottes.


Euh... Ben si, vois-tu Bili, c'est même surtout de genre de "petits signes" qui me font flipper, et grave  :/  :( ... Je m'explique ....

Que ce soit des "lécheurs de bottes", tu as évidemment raison !

Mais on aurait pu espérer qu'ils léchaient les talonnettes d'un Président qui, sous des dehors démocratiques avait des tendances dictatoriales certaines, histoire de continuer à manger à la gamelle....
vu que le l'asticot se laissait aller à faire pression pour virer les gens qui lui déplaisaient trop  :mrgreen:

Or, le fait qu'ils continuent le genre de réflexions partisanes telles que celle qu'a souligné Timbur, alors même que le foutriquetminus n'est plus Président....
Et bien à mon avis ça craint vraiment beaucoup !

ça veut dire que ce n'est pas du Pouvoir de la Présidence de la République qu'ils avaient peur !
ça veut dire que  :blingbling: n'était surtout qu'une marionnette (comme j'avais dit le percevoir, d'ailleurs, dés ma présentation d'origine sur le 1er forum..... j'aurais aimé avoir tort :() !
ça veut dire que leur discours est sans doute formaté par la même motivation (manger à la gamelle) mais qu'à leur yeux le vrai Pouvoir n'est pas à l’Élysée mais chez leur patrons multinationaux (Lagardère, concurrents et consorts...)

.... Et, ça , et bien ça me fait flipper  :/
Je suis dubitative.

Au tout début de l’élection de Sarkozy, les journalistes étaient de vraies carpettes, je m’en souviens mais au fur et à mesure que le quinquennat se déroulait, les infos du net apparaissaient 3 jours après sur BFM ou I- télé, certainement pas sur TF1, je ne regarde pas TF1, :gene: là je reconnais la manipulation de l’opinion. Mais sur BFM je suis sûre d’avoir vu la vidéo casse-toi pov’con.

Même Barbier à dénoncer le yacht de Bolloré.

Tout comme c’est le parisien qui a révélé le " je serais un zident comme au grand restaurant ,ignoble avec les pauvres serviles avec les riches " 15 jours après son élection.


« Modifié: 12 mai 2012 à 02:11:11 par bili »
Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !