Auteur Sujet: les "jeunes populaires" de l'UMP  (Lu 29914 fois)

Hors ligne Lady Marwina

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 7362
  • Le Chwanana est Grand
    • Avanti-populo.com
Re : Re : Benjamin Lancar et les "jeunes populaires" de l'UMP
« Réponse #50 le: 04 septembre 2011 à 17:05:18 »
J'ai posté une connerie sur le site de ton lien, ça m'étonne que ça passe, mais bon.

En fait, le post en question à un an... Il parle du campus 2010! Oui, on dirait pas vu les sujets abordés dans le post, qui pourrait très bien avoir été écrit hier. Mais en fait non.
Moi aussi j'ai posté un truc, assez neutre, mais avec un lien direct vers ton post plus haut.

Me suis permise d'emprunter ton image pour illustrer un post sur le mien (de site, qui est vaguement en reconstruction, sauf que je n'ai pas le temps de finir alors bon... ça stagne un peu.)
Celui qui croit ne pas être responsable de ses erreurs a renoncé à sa liberté

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Benjamin Lancar et les "jeunes populaires" de l'UMP
« Réponse #51 le: 04 septembre 2011 à 19:46:12 »
J'avais remarqué, pourtant le poste porte la date du 8 mai 2011. Étrange.
On parle beaucoup des vuvuzelas, ça date un peu, sinon leurs trucs se ressemblent d'une année à l'autre. Vente de conneries, déconner dans les trains, les merdeux, quoi.
Ces jeunes c pop manquent totalement d'humour, ils doivent vraiment être comme les hallucinés du lip-dup, le regard vide et béat...
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne Lady Marwina

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 7362
  • Le Chwanana est Grand
    • Avanti-populo.com
Re : Re : Benjamin Lancar et les "jeunes populaires" de l'UMP
« Réponse #52 le: 04 septembre 2011 à 20:11:33 »
J'avais remarqué, pourtant le poste porte la date du 8 mai 2011. Étrange.
Je n'ai pas compris non plus. C'est peut être une sorte de commémoration bizarre du 6 mai 2007...  8|

Va-t-en savoir... ... ...  :naah:
Celui qui croit ne pas être responsable de ses erreurs a renoncé à sa liberté

Hors ligne Bobleflingueur

  • Sarkophobe
  • Messages: 436
Re : Benjamin Lancar et les "jeunes populaires" de l'UMP
« Réponse #53 le: 05 septembre 2011 à 10:02:54 »
Si les marseillais (gentre Soprano, Caillera shopping, I Am...) ont vu le tea shirt genre OM avec team gaudin-muselier...
Et tous les marseillais (plus grosse manif chaque fois de France), ils ont dû se marrer et être dégoûtés aussi...

Soprano dans ce clic réussit à bien traduire l'âme de Marseille (pour ceux qui aiment) :
 
Soprano - A La Bien


Kaira shopping :
Les Kaira, nouvelles stars de foot de ouf (spot TV Pepsi)


Iam (je danse le MIA) :
IAM - JE DANSE LE MIA



Surtout que l'oM à Marseille, c'est une religion et "l'opium des pauvres"... Et là, ils ont du se dire que les petits bourgeois les méprisent un peu plus ... :/ :/ :/

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Benjamin Lancar et les "jeunes populaires" de l'UMP
« Réponse #54 le: 05 septembre 2011 à 11:48:27 »
Sur le site "les idées en question," mon stylo striptease Carla Bruni est toujours "en attente de modération."
Souvent avec les jeunes UMP, on poste les notes, après...c'est tout, il n'y a plus personne !

Même s'ils se donnent le mal de faire un site, ça reste une série de pages facebook.

Et si c'était ça, l'avenir du web ? Les ventes de PC stagnent au profit des pads, les jeunes d'aujourd'hui sont plutôt consommateurs que créateurs ; pour surfer un peu et tweeter, un pad, c'est largement suffisant. Ils ne font rien.

Les forums, c'est pour les vieux !
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Benjamin Lancar et les "jeunes populaires" de l'UMP
« Réponse #55 le: 05 septembre 2011 à 13:04:22 »
@lady marwina
Ils se sont creusé les meninges au Campus, pour se fendre d'un slogan d'enfer !
Pourtant, il ne sera pas trop "compliqué" pour les mauvais esprits qui voudront le détourner :



Avatar libre de droits :



Pas de preneur ?
Non, ce n'est pas Justin Bieber sous acide...
À propos, c'est l'anniversaire de Benji bientôt, je souhaite lui faire un hommage !
« Modifié: 05 septembre 2011 à 13:29:14 par oblomov »
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Benjamin Lancar et les "jeunes populaires" de l'UMP
« Réponse #56 le: 05 septembre 2011 à 18:27:35 »

...hommage planifié pour le 7/09/11.

Si quelqu'un souhaite poster un commentaire déplaisant ou indélicat à son sujet, il sera le bienvenu.
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Benjamin Lancar et les "jeunes populaires" de l'UMP
« Réponse #57 le: 07 septembre 2011 à 00:07:02 »
Pour souhaiter le bon anniversaire à Benjamin Lancar c'est ICI !
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
Re : les "jeunes populaires" de l'UMP
« Réponse #58 le: 01 octobre 2011 à 18:45:13 »
le nouveau délire des jeunes pops, un site apparence fun, style jeune, des vidéos en dessin animé un peu SM et le must la musique bellacio chant symbole de la Résistance italienne dans sa lutte contre le fascisme et dans tout ça à aucun moment on ne voit le logo ump ou un mot sur l'ump, ils disent même que celà ne vient pas d'un parti politique mais une initiative jeune.

sauf que si nous nous penchons un peu sur les portes paroles du collectif et qu'on cherche un peu on trouve :

Mike Borowski,Délégué UMP de la 1 ère circonscription du 93
Madi SEYDI, Porte-Parole des Jeunes Populaires
Alexandre Dalion, Membre du bureau des jeunes UMP 76
Boris Wrona coordinateur national des Jeunes Sarkozystes
Julien Mariller Conseiller National De L'ump, Membre de la commission nationale des affaires sociales de l'UMP
BELLAHCENE Said Mouvement National des Jeunes Sarkozyste

beaucoups d'entre eux sont dans Le Mouvement National des Jeunes Sarkozyste.

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : les "jeunes populaires" de l'UMP
« Réponse #59 le: 01 octobre 2011 à 18:56:06 »
Un lien, pour qu'on puisse y troller ?
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
Re : les "jeunes populaires" de l'UMP
« Réponse #60 le: 01 octobre 2011 à 19:01:30 »
ah oui flute  :hehe:
http://lagauchematuer.fr/
Site internet du collectif "La Gauche m'a tuer". Dénonçons la politique anti-jeune menée par la Gauche depuis 1981!

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : les "jeunes populaires" de l'UMP
« Réponse #61 le: 01 octobre 2011 à 19:07:50 »
Merci !
Déjà le titre brille par son originalité, un peu comme le site "les béni-non-non" de NKM...
Je ferai le parcours anti-jeune, (non partout) après on verra !
Vu le style, c'est forcément les JPop
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
Re : les "jeunes populaires" de l'UMP
« Réponse #62 le: 01 octobre 2011 à 19:32:45 »
il y a ça aussi  :hehe:


Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : les "jeunes populaires" de l'UMP
« Réponse #63 le: 01 octobre 2011 à 19:51:11 »
Je me souviens.
Il y avait ça aussi :
Finalement, je ne vaux pas mieux. Finalement je l'ai zigouillé.

Pour lagauchematuer, pour "devenir rédacteur," il faut prendre le pseudo de quelqu'un de gauche et dire ce qu'on a fait contre les jeunes....bizarre.
Il y a un article par semaine, 0 commentaires....
Comme OMG et Beni-non-non, on fait un slogan, appelle le site commme ça, et ça s'arrête là.
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3166
Re : les "jeunes populaires" de l'UMP
« Réponse #64 le: 02 octobre 2011 à 10:49:38 »
j'ai répondu à leurs sondages en appuyant  oui sur tous (les gens de gauche aident les jeunes) et dans la plupart des cas c'est la gauche qui a le plus de points :hehe:

c'est nul comme site :pascontent1:
Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : les "jeunes populaires" de l'UMP
« Réponse #65 le: 02 octobre 2011 à 12:27:18 »
Citer
la gauche qui a le plus de points

C'est vrai, je n'avais pas remarqué, à partir de Fabius ça merde leur truc.

Leur site fait partié du nombre (hélas) grandissant de blogs où il faut un compte Visagelivre pour pouvoir commenter.
Lepost.fr en fait partie maintenant, quoique même avant ils étaient très frileux sur certains sujets.
Ils ont même censuré mon Ribéryburger (que Raja avait tant apprécié !)
(publiée depuis sans ma permission sur le site "krakra.com" Je n'ai pas revendiqué la paternité)
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne Le sang coule

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5919
  • ANTICAPITALISTE ANTIFASCISTE
Re : les "jeunes populaires" de l'UMP
« Réponse #66 le: 30 octobre 2011 à 20:13:10 »
So freshhh... 8|

Citer
Pour Benjamin Lancar, le Laval 1932, c'est le Sarkozy 2010

26/10/2010 à 18h06 - mis à jour le 27/10/2010 à 17h31 | 15020 vues | 71 réactions

Donc, buzz du mardi, le président des jeunesses UMP a décidé de faire l'éloge sur son blog de l'oeuvre de Pierre Laval, dans sa version gouvernementale de 1932, saluant "le redressement économique" opéré par le futur allié de l'Allemagne nazie lors de son passage à la présidence du conseil et comparant le Laval d'alors avec le Sarkozy d'aujourd'hui, grand réformateur des retraites. Et Lancar de conclure que tout cela est un exemple à suivre, façon Guy Moquet de l'an 2010 pour la jeunesse d'aujourd'hui.

Dans le texte cela donne : "En 1940, alors qu’une partie de la jeunesse et de la classe politique, autrefois courageuse – redressement économique de la France par Pierre Laval en 1932 – s’est fourvoyée et a trahi les fondements de la République, une autre France s’est révoltée. Cette France, c’est la France de Guy Môquet. Une France qui a su, à un moment critique, faire fi des consignes odieuses de son parti. Une France qui a cru en son avenir. Une France qui n’est pas tombée dans la facilité."

Première remarque : il y a quelques temps de cela, déjà instruit des penchants politiques réels de Lancar. J'avais indiqué ici que le fait de voir certains jeunes responsables politiques des mouvements politiques destinées à la jeunesse poser complaisamment aux côtés de cet individu, pour le compte du "Monde Magazine", risquait de leur revenir dans la face. C'est fait. On espère que la leçon sera retenue. Pas plus que l'on ne se fait photographier avec Le Pen, on ne se fait photographier avec Lancar. Cordon sanitaire de rigueur.

Deuxième remarque : on ne fera pas de mauvais procès à Lancar sur son cri d'amour lancé à Pierre Laval. On mentionnera cependant que le Laval de 32, le Laval de 35, le Laval d'avant la Collaboration, le Laval sarkozyste en quelque sorte (ça n'est pas moi qui le dit, c'est Lancar) fut le responsable d'une politique économique qui avait aggravé en France les conséquences de la crise de 29, et que question politique étrangère, il fut avec Briand (hélas) le responsable de la montée en puissance d'Hitler,menant à l'égard de l'Allemagne nazie une politique molle et une diplomatie du renoncement que la France et ses alliés payèrent au prix fort le moment venu. Ce qui est le plus dérangeant dans les écrits de Lancar, c'est l'ignorance et la bêtise que cela révèle, et c'est d'autant plus inquiétant que ce garçon est le leader des jeunes du parti unique de la majorité au pouvoir. Comment s'opère la sélection des cadres à l'UMP ? Voilà la bonne question.

Troisième remarque : je lisais dans Le Monde il y a quelques jours, un point de vue de Gérard Miller fort intéressant sur la distinction à opérer entre Vichy et le pétainisme : "Le pétainisme ne se réduit pas à Vichy, il existait avant et il a perduré après. Dans ces conditions, le nouvel objectif à atteindre dans le débat public me semble être le suivant : mettre en évidence ce qui persiste du pétainisme dans la politique française, sans que cela signifie pour autant qu'Eric Besson soit l'enfant caché de Laval ou que Brice Hortefeux, tel Doriot ou Rebatet, aspire à exterminer ses semblables.(...)  ils font du pétainisme sans le savoir et, quand ils caressent la France dans le sens du poil, c'est tout naturellement, presque naïvement, qu'ils mettent à jour ce "tout bas" dont Le Pen se voulait le porte-voix, ce vieux fond que Vichy avait si bien exploité et qui fait de Pétain leur modèle inconscient. C'est leur drame et le nôtre ! Pétainistes sans le vouloir, pire : sans le savoir."

Cette analyse s'applique à la lettre au cas Lancar, et répond à la question posée plus haut. C'est parce que les actuels dirigeants de ce pays sont ignorants et aveugles qu'ils confient des responsabilités à des zozos de type Lancar. Et cette constatation nous amène à formuler un bien triste constat. Si Lancar n'est pas viré dans les heures et les jours qui viennent, si un cadre de haut niveau de l'UMP peut estimer que le Laval 1932 équivaut au Sarkozy 2010, alors, effectivement, Gérard Miller aura vu juste. A l'UMP, on fait du pétainisme sans le savoir.



Source
Aboutd'nerf-iste

Hors ligne Le sang coule

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5919
  • ANTICAPITALISTE ANTIFASCISTE
Re : les "jeunes populaires" de l'UMP
« Réponse #67 le: 30 octobre 2011 à 20:20:49 »
J'avais pas vu que ça date de 2010 (pourtant le titre est équivoque  :mrgreen: )... ben tant que j'en suis à remonter des vieilles infos horrifiantes, voilà :

Citer
Lancar accuse la gauche d'espérer une nouvelle affaire Malik Oussekine, mort en 1986 lors d'une manifestation

25/10/2010 à 10h23 - mis à jour le 25/10/2010 à 19h03 | 19644 vues | 296 réactions
Jusqu'à présent, Benjamin Lancar faisait rire. L'inoubliable créateur du lip-dub de l'UMP, grand pourfendeur de "gauchosphère" a un don certain pour la plaisanterie.

Mais on l'a déjà vu par le passé avec Bourvil ou Coluche, il y a un moment où les plus grands comiques veulent s'essayer à la tragédie. Benjamin Lacar a donc décidé de suivre ces glorieux exemples, mais avec un peu moins de réussite.
Donc, sur son blog, il a décidé de faire porte-parole de la majorité silencieuse. Ce qui en soi, est une gageure. Mais ne s'embarrassant pas de genre de détails, il s'exprime.

Je vous met la citation en entier, c'est tellement énorme que ce serait dommage de la couper. Accrochez-vous, ça vole très bas. "Au fond, beaucoup de ces irresponsables politiques de gauche qui manifestent repensent à l’affaire de Malik Oussekine et n’attendent pas moins qu’une reproduction de ce drame pour mettre le Gouvernement dos au mur."

Et oui. Benjamin Lancar, responsable de droite, estime tout à fait naturel, normal dans le jeu politique d'affirmer tranquillement que ses adversaires politiques espèrent la mort d'un jeune.

Qu'il y ait de l'outrance dans le vocabulaire partisan, cela peut se comprendre. Que cela sombre parfois dans l'insulte, c'est déjà moins tolérable. Mais là, mais là on atteint un point dans l'ignominie rarement atteint.

Et vous, que pensez-vous de ces propos ?

Note de la rédaction
Benjamin Lancar était l'invité de l'émission "Revu et corrigé" sur France 5 le samedi 16 octobre. Face à Jean-Baptiste Prévost, qui est président de l'Unef, le leader des Jeunes de l'UMP a dit : "Vous aimeriez bien" qu'il y ait une nouvelle affaire Malik Oussekine.

Voir l'extrait à partir de 3,45 mn :
http://www.dailymotion.com/video/xf9fl1_benjamin-lancar-face-a-jean-baptist_news

(Source: le compte Dailymotion des Jeunes de l'UMP)


Mis à jour par la rédaction du Post


 8/  :naah:  :fache1:  :pleur4:
Aboutd'nerf-iste

Hors ligne sarkome

  • Smart Citoyen Incurable
  • Messages: 10521
Re : les "jeunes populaires" de l'UMP
« Réponse #68 le: 30 octobre 2011 à 20:29:24 »
Citer
pour mettre le Gouvernement dos au mur
Poussons la ressemblance un peu plus loin...
Si Sarkozy, c'est Laval...
Laval, si je me souviens bien, a été jugé pour haute trahison, et fusillé en octobre 1945...
Tous les espoirs nous sont encore permis...   ::d
« Modifié: 30 octobre 2011 à 20:32:25 par sarkome »

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : les "jeunes populaires" de l'UMP
« Réponse #69 le: 30 octobre 2011 à 20:44:27 »
Laval, je voyais plutôt en félon subordonné...

[image]
____________ Lady M
Huh, on a dit pas de comparaisons de ce type.
« Modifié: 08 novembre 2011 à 21:56:06 par Lady Marwina »
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne La Squaw

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3515
Re : Re : Benjamin Lancar et les "jeunes populaires" de l'UMP
« Réponse #70 le: 10 novembre 2011 à 11:09:37 »
Bonjour,

De retour parmi vous !!!

Je me demande simplement comment des "jeunes" peuvent être aussi intellectuellement
intélligent (quoi que si on a les moyens financiers=profs à domincile... Ect.. Ect+réseau
relationnel)-> Sciences po Paris je crois !

Et tenir des propos d'une malhonnèteté abyssale, de voir que ce type là ne sait pas
comment vivent 95% de ces concitoyens...


La reponse set simple: Ils appartiennent a l'UMPFN donc ils sont formes a mentir. Chez eux la verite n'existe pas.

A chaque fois que je le vois, j'ai l'impréssion non pas de voir un puit de sagesse mais
un puit d'ignorance crasse et de bêtise humaine (=arrivisme et opportunisme avec des
dents qui raille le parquet)...

Ce type représente tout ce que je déteste en fait ! ::d

Bref, je me demande si on vit dans la même France...

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : les "jeunes populaires" de l'UMP
« Réponse #71 le: 15 novembre 2011 à 11:51:55 »
Pacque el nivau il a bioucoup besson bessé a l'ump alor on distribu comme sa des tracs que les gens y peuves trouvé dé argumentes quon lé zapprrand par ceur. Exanpl de cé présieus petits ménotekniqes que meme babar il en a pa dan son can a lui.  :hehe:



 http://www.liberation.fr/politiques/01012371510-l-ump-laboure-son-sillon-anti-ps?xtor=EPR-450206
Show content
PS: G u le bacaloréal grasse à l'école de $arkouizy. merdci a luk chatell.
« Modifié: 15 novembre 2011 à 11:57:09 par sarkonique »
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
Re : les "jeunes populaires" de l'UMP
« Réponse #72 le: 15 novembre 2011 à 13:34:38 »
 :mdr1: :mdr1: t'es baite sarkonique :hehe:

Hors ligne contemplatif

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2108
Re : les "jeunes populaires" de l'UMP
« Réponse #73 le: 06 décembre 2011 à 04:08:46 »
Tuez les tous !!

Rassurez-vous, je n'appelle pas à tuer les jeunes pop.

Non, c'est un de leurs petits chefs qui appelle, très simplement, à "abattre les terroristes de Greepeace".

Le jeune homme s'est rétracté dans l'après midi...

Où vont-ils chercher de telles pointures ?  8/
"Le vieux monde se meurt, le nouveau monde tarde à apparaître et dans ce clair-obscur surgissent les monstres"

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
Re : les "jeunes populaires" de l'UMP
« Réponse #74 le: 06 décembre 2011 à 11:21:20 »
eh bien un sacré gagnant celui :nono:

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : les "jeunes populaires" de l'UMP
« Réponse #75 le: 06 décembre 2011 à 11:56:12 »
Dans un sens, le jeune con pop dynamique n'a pas tort.

Rien n'empêche à un terroriste d'infiltrer un groupe genre Greenpeace, dissimuler une arme, des explosifs dans une pancarte, sac à dos etc. Ni de foncer dans la brèche gentiment ouverte par les militants.
Un intru aurait dû être cravaté dès qu'il ait franchi la premier grillage. Laisser évaluer la nocivité potentielle des intrus par les services de sécurité est plutôt désinvolte, il faudrait revoir les règles d'engagement des gendarmes.

Ce n'est pas a eux de laisser rentrer ou non d'éventuels malfaiteurs selon leurs pressentiments subjectifs ; les risques sont tels que le principe de précaution aurait dû les faire intervenir avant qu'on essaie d'entrer dans les zones à plus fort risque.
Il vaut mieux éviter des fusillades dans la proximité des réacteurs.

Le décollage d'un avion de chasse dans les 15 minutes me semble particulièrement inutile...on n'a plus d'hélicoptère ?
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3166
Re : les "jeunes populaires" de l'UMP
« Réponse #76 le: 06 décembre 2011 à 12:10:44 »
Citer
Il vaut mieux éviter des fusillades dans la proximité des réacteurs.

il y a un mur de 3 à 5 mètres d'épaisseur  autours du réacteur, pour passer à l’intérieur du bâtiment réacteur c’est plus « sassé » et il faut se mettre à poil pour enfiler une combinaison, y a des petites minettes qui surveillent. :mrgreen:
Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : les "jeunes populaires" de l'UMP
« Réponse #77 le: 06 décembre 2011 à 12:41:42 »
Il serait plus facile de s'introduire dans les salles de contrôle et de faire les mauvaises manip, genre Tchernobyl/Homer Simpson. Pas besoin de tirer des missiles sur le coeur. Ni de combinaison.

L'explication le plus simple, la sécurité n'avait vu que dalle, sinon ils seraient évidemment intervenus.

Anecdote : Un copain a eu la bonne idée de contrôler la radioactivité des camions de l'ONU, garés sur un terrain militaire en plein ville (à Draguignan.)
Il s'est planté au bord de la route, sur la voie publique, avec son compteur Geiger, il n'a pas eu le temps de le mettre en marche que les flics sont arrivés.
Que les mecs de la sécurité d'un site nucléaire puisse décider si un intru soit dangéreux ou non, ça ne tient pas la route, ça ne peut pas être vrai !

On nous emboucane, comme d'hab' !
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne ElectricEye

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2933
Re : Re : les "jeunes populaires" de l'UMP
« Réponse #78 le: 06 décembre 2011 à 14:02:43 »
eh bien un sacré gagnant celui :nono:

J'ai eu le même ce midi : "Ils ont eu de la chance, normalement ils se seraient fait abattre ! J'espère qu'ils iront en taule  :fache1: !"

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
Re : les "jeunes populaires" de l'UMP
« Réponse #79 le: 06 décembre 2011 à 15:35:17 »
mon pauvre ElectricEye, le midi fait l’asocial comme ça tu entendras pas ce genre d'annerie :super:

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : les "jeunes populaires" de l'UMP
« Réponse #80 le: 06 décembre 2011 à 16:05:51 »
La question n'est pas de savoir si on devrait fusiller les importuns ou non ; mais de savoir pourquoi ils n'ont pas été appréhendés tout de suite.
Pour franchir un deuxième obstacle il fallait bien franchir le premier, c'est là où on aurauit dû les choper.

Si les cons disent qu'il fallait les fusiller à vue, c'est pour détourner l'attention du vrai pb, i.e. il est plus que probable que personne ne regardait la vidéo à ce moment-là, qu'il n'y avait pas d'alarme à la clôture, une connerie comme ça. Pour les flinguer, il fallait savoir qu'ils étaient là !
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne Lady Marwina

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 7362
  • Le Chwanana est Grand
    • Avanti-populo.com
Re : les "jeunes populaires" de l'UMP
« Réponse #81 le: 06 décembre 2011 à 20:28:29 »
Il est absurde de vouloir s'attaquer aux sites nucléaires IRL, quand les mots de passe root des infrastructures informatiques en réseau n'ont pas été changés depuis 1995. Il suffit de récupérer le MdP root et de prendre la main a distance sur le système de sécurité, pour le mettre HS, puis provoquer un accident grave.

Et voilà.
Non, sérieusement, si personne ne l'a fait jusqu'à présent c'est parce qu'il n'y a personne d'assez fou pour le faire. C'est comme la possibilité d'une pandémie à partir d'un virus mutant dont personne n'a le vaccin: il est très facile avec peu de moyen de créer ce genre d'arme bactériologique. Mais il n'y a pas une seule personne sur terre qui soit à la fois suffisamment instruite en la matière et suffisamment malade pour le faire, point.

Pour le jeune pop: MDR.
Sur tweeter, j'ai trouvé à suivre "jeunes pop'kémon", j'ai été tentée. Je trouve que cela révèle bien le niveau, et celui-là fait bien dans le décorum. Arfff
Celui qui croit ne pas être responsable de ses erreurs a renoncé à sa liberté

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5841
Re : Re : les "jeunes populaires" de l'UMP
« Réponse #82 le: 06 décembre 2011 à 22:35:30 »
c'est un de leurs petits chefs qui appelle, très simplement, à "abattre les terroristes de Greepeace".

Le jeune homme s'est rétracté dans l'après midi...

Où vont-ils chercher de telles pointures ?  8/


Je ne pense pas qu'ils vont les chercher ! Ils les attirent et / ou les fabriquent ! L'UMP est un merveilleux incubateur pour faire éclore ce genre de pointure ! Ils ont juste un peu oublié, avant de le faire passer "chef", de lui faire suivre le module de formation  "Comment déterminer ce qu'il faut dire ou ne pas dire en public parmi notre corpus de croyances commun !"
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne Lady Marwina

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 7362
  • Le Chwanana est Grand
    • Avanti-populo.com
Re : les "jeunes populaires" de l'UMP
« Réponse #83 le: 07 décembre 2011 à 09:04:49 »
Citer
Ils les attirent et / ou les fabriquent !

Le "et / ou" est important.
Tu vois que tu sais comment ils les trouvent!  :taistoi:

PS:  :poète: Du coup je suis allée commentée l'action de Greenpeace et les réactions suscitées  dans le fil sur les centrales nucléaires -- Qui veut me suit arfff
« Modifié: 07 décembre 2011 à 10:20:26 par Lady Marwina »
Celui qui croit ne pas être responsable de ses erreurs a renoncé à sa liberté

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : les "jeunes populaires" de l'UMP
« Réponse #84 le: 16 décembre 2011 à 15:20:34 »
Lancar cherche des argumands...  :mrgreen:

Citer
Lancar et le «piteux état»... du PS parisien

[Mercredi 14] Plus c’est gros, plus ça passe. Le président des Jeunes populaires, branche junior de l’UMP, Benjamin Lancar, est fidèle à cette devise. Alors que Rachida Dati n’en finit plus de tirer sur François Fillon, son concurrent pour la prospère 2e circonscription de Paris, c’est le PS parisien, «en piteux état» selon lui, qui désespère Lancar. Dans un billet qu’il poste ce mercredi sur son blog, il dénonce «l’absence totale de mobilisation et d’engagement pour Paris» du PS qui est «dénoncée au sein même du parti». Allusion à la lettre ouverte de Jean-Marie Le Guen au patron de la fédération socialiste, Rémi Féraud: le député de Paris évoquait notamment le «fiasco» de la concertation autour de l’arrivée de la Verte, Cécile Duflot, sur la 6e circonscription.

«Le PS est incontestablement en perte de vitesse à Paris», assure Lancar. Responsable UMP dans le Xe et probable candidat aux législatives sur la circonscription, il taxe ainsi Rémi Féraud, maire de l’arrondissement, d’«apparatchik piégé dans des querelles de personnes». Et déplore les «divisions» d’un «système PS à Paris en pleine décomposition». La paille, la poutre dans l’oeil du voisin, etc.


Viendez voir sur Libé un "apperçu" de la désintox du lascar...
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3166
Re : les "jeunes populaires" de l'UMP
« Réponse #85 le: 16 décembre 2011 à 19:53:05 »
mais qui lit Lancar ?

personne!    :mrgreen:
Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
Re : les "jeunes populaires" de l'UMP
« Réponse #86 le: 03 octobre 2012 à 14:35:26 »
bon beh la relève d’après hollande commence à se préparer :pascontent1:

Citer
UMP : le transfuge du FN qui veut réanimer le sarkozysme


La motion « Droite forte » pourrait bien arriver en tête lors du congrès de l’UMP en novembre. Son fondateur, Guillaume Peltier, est un ancien militant du FN, et un ancien compagnon de route de Bruno Mégret puis de Philippe de Villiers, avant de rallier Nicolas Sarkozy. Son programme : la stigmatisation des « assistés », le contrôle et le fichage des salariés, « fraudeurs » en puissance, ou le démantèlement du Code du travail. Le nouveau visage de la droite extrême et anti-sociale ?

Poursuivre « la révolution culturelle du sarkozysme » : tel est l’objectif des deux fondateurs du mouvement « Droite forte », Guillaume Peltier et Geoffroy Didier, secrétaires nationaux de l’UMP. La motion qu’ils présentent pour le congrès de leur parti en novembre – intitulée « Droite forte – Génération Sarkozy » – serait soutenue par 42 % des sympathisants de l’UMP, selon un sondage réalisé par le site Atlantico. Elle devancerait largement celles de Jean-Pierre Raffarin et Luc Chatel (« L’humanisme social, libéral et européen ») ou de Laurent Wauquier (« Droite sociale ») [1] ! Un succès auprès des sympathisants qui doit beaucoup au nom de l’ancien président accolé au titre de la motion. Mais qui n’en demeure pas moins inquiétant pour la future orientation du principal parti conservateur.

« Le sarkozysme n’est pas pour nous une nostalgie, il est bien plus qu’un héritage. Il constitue le socle de nos valeurs pour l’avenir », clament Guillaume Peltier et Geoffroy Didier. Patriotisme, récompense du travail et du mérite, autorité républicaine, lutte contre les fraudes et l’assistanat... constituent les fondements de cette droite « décomplexée » et « conquérante » que veulent incarner ces deux trentenaires aux dents longues. La clé de la victoire ? « Gagner la bataille de la communication et de la pédagogie à droite. » À coups de slogans simplistes et de recyclage des idées de l’extrême droite.

Du FN à l’UMP en passant par le MNR, l’UDF ou le MPF...

« Une droite molle ouvrirait un boulevard au Front national », se défend Guillaume Peltier dans une interview au Figaro. Un FN qu’il connait pourtant bien, pour y avoir milité. À 20 ans, en 1996, il est membre du Front national de la jeunesse (FNJ). Deux ans plus tard, il suit Bruno Mégret dans sa scission et s’engage au MNJ, le mouvement jeune du parti mégrétiste. En 2000, il approche Charles Millon (UDF), ancien ministre de la Défense du gouvernement Juppé, élu en 1998 président de la région Rhône-Alpes grâce à une alliance avec le FN, et qui a créé son propre mouvement : la Droite libérale-chrétienne.

Après un passage à l’UDF, Guillaume Peltier croise la route de Philippe de Villiers. Il devient secrétaire général de son Mouvement pour la France (MPF) et sera son porte-parole lors de la campagne présidentielle de 2007. Celui que Guillaume Peltier considère comme « une marque nouvelle qu’il faut imposer sur le marché » attirera 2,2% des voix. À cette époque, il traite Nicolas Sarkozy d’imposteur. Avant d’intégrer quelques années plus tard la « cellule riposte » de celui-ci, sous la houlette de Brice Hortefeux. Puis de devenir porte-parole adjoint de Nicolas Sarkozy durant la campagne présidentielle de 2012.

« Continuer à briser les tabous »

Cinq partis en une décennie et une demi-douzaine de défaites électorales, dans la Marne puis à Tours... Avec Guillaume Peltier, nous sommes plus proches de la médaille de l’opportunisme que de la récompense du mérite et de la loyauté. Interviewé, il reconnaît que les idées qu’il défend « ne sont pas le fruit d’une réflexion menée par différents intellectuels mais [qu’]elles relaient précisément ce que disent les gens dans les bistrots » [2]. Marqué par les « marées humaines de drapeaux tricolores » de la campagne présidentielle, Peltier semble pour le moment prendre racine à l’UMP. Quitte à donner l’impression de mener quelques batailles de retard : sa motion cible comme priorité de « défendre Nicolas Sarkozy face aux attaques caricaturales de la gauche »...

Le spectre de son mentor plane partout. « Nous ne sommes pas des sous-marins de Sarkozy, » précise Geoffroy Didier, son colistier, qui se décrit comme « sarkozien » et non « sarkozyste »... « Nous ne sommes pas dans le culte de la personnalité mais dans la défense des valeurs. » La Droite forte a tout de même pour slogan : « Le sarkozysme pour fondation, la France pour espérance, l’Europe comme horizon et le peuple comme boussole ». La croisade de Peltier ? « Continuer à briser les tabous et les codes comme il (Nicolas Sarkozy) l’a fait » [3]. Tout un programme.

Contrôle social et stigmatisation des « assistés »

La Droite forte aspire à valoriser les « méritants » face aux « profiteurs », pour « protéger les Français honnêtes ». Les « assistés » – comprenez allocataires de prestations sociales, bénéficiaires précaires de la Sécu, salariés protégés, fonctionnaires, et bien évidemment immigrés... – sont donc la bête noire de Guillaume Peltier. La Couverture maladie universelle (CMU) ? Supprimée, « pour mieux aider ceux qui le méritent vraiment » ! L’Aide médicale d’État (AME) ? Supprimée ! Les 35 heures ? Supprimées ! Les fonctionnaires ? A réduire ! Le Code du travail ? A réformer... La Droite forte propose aussi de développer considérablement les contrôles aux arrêts-maladies, par l’instauration de « contre-visites systématiques à l’initiative des employeurs ». « Tout particulièrement dans la fonction publique », précise la motion.

« Lors de l’expérimentation de 2008, 70% des contrôles des cas de salariés en arrêt-maladie ont donné lieu à une reprise du travail ou à la suspension des indemnités journalières », prétend la Droite forte. Des chiffres loin de correspondre à la réalité. Sur les 1,5 million de contrôles d’arrêt maladie pratiqués par la Cnam (Caisse nationale de l’assurance maladie), un peu plus d’un sur dix se sont révélés « injustifié ou trop long » [4]. A renforcer également : les contrôles pour l’Allocation de parent isolé, l’aide au logement ou l’Allocation de rentrée scolaire « qui donnent lieu à de trop nombreuses fraudes ». Derrière chaque salarié et chaque citoyen se cache un fraudeur en puissance.

Pour lutter contre ces profiteurs qui accablent la patrie, Guillaume Peltier et ses amis rêvent aussi de ficher les Français, grâce à un fichier national unique des prestations sociales. Et pour optimiser le contrôle social, une carte vitale sécurisée biométrique pour tous les assurés, et une nouvelle carte d’identité – biométrique et à empreinte digitale – avec toutes les informations civiles, fiscales et sociales du citoyen, qui fasse office de carte d’identité, de sécurité sociale, carte de santé, carte d’électeur. Une façon sans doute de parachever la grande œuvre sécuritaire et paranoïaque de Claude Guéant.

Impôt minimal pour les grands groupes

Vis-à-vis des « profiteurs du haut » (sic) et des exilés fiscaux, il faut être « intraitable » assure la motion. Eux ne font que « contourner » (re-sic) la loi (à la différence du fraudeur). « Tout déserteur fiscal tenant ses comptes dans un "paradis fiscal" dans le seul but d’échapper à l’impôt français devra, s’il veut garder la nationalité française, payer la somme qu’il doit à l’administration française ». Payer la somme que l’on doit... Voilà de quoi terrifier les 544 grands donateurs de l’UMP, dont 140 résident à l’étranger, « pour l’essentiel dans des contrées où la fiscalité est plus douce qu’en France », a révélé Mediapart, le 25 septembre dernier.

Rassurons-nous, la Droite forte veut aussi sévir contre les entreprises tentées par l’optimisation fiscale, avec la création d’un « impôt minimal pour les grands groupes », qui « échappent trop souvent à l’impôt ». Les 147 grands donateurs qui « appartiennent au monde de la haute-finance », dont huit responsables de Goldman Sachs [5] en frémissent d’avance.

« Droite républicaine », marque déposée par Guillaume Peltier

Un projet qui visiblement ratisse large. Les fondateurs entendent « incarner le courant central de la droite de demain », entre Humanistes (motion de Jean-Pierre Raffarin et Luc Chatel) et Droite populaire (de Thierry Mariani). Le mouvement est soutenu par Brice Hortefeux, président de l’association Les Amis de Nicolas Sarkozy [6]. Dans le comité de parrainage de la motion Droite forte (qui compte 20 hommes et une seule femme !), figure également Édouard Courtial, directeur de la campagne de Jean-François Copé. Mais entre l’actuel dirigeant de l’UMP, et son concurrent François Fillon, les fondateurs de la Droite forte refusent pour l’instant de se positionner...

Si lors du vote des adhérents de l’UMP, le 18 novembre, la Droite forte réalise effectivement le meilleur score de l’ensemble des motions, elle devrait fortement peser au sein du Bureau politique de l’UMP. Toute motion réalisant plus de 10% des voix peut s’instituer en « mouvement », envoie des représentants au sein de l’exécutif du parti et bénéficie des subventions que perçoit l’UMP. En attendant le congrès, pour marquer son territoire, Guillaume Peltier a déposé en mai auprès de l’Inpi (Institut national de la propriété industrielle) la marque « Droite forte ». Il récidive en juillet en s’appropriant le monopole de l’expression « Droite républicaine » [7]. A ce rythme, ses adversaires n’auront plus bientôt plus aucun adjectif à apposer sur leurs affiches. Et Guillaume Peltier pourra continuer d’abreuver le parti de sa rhétorique nauséabonde, en préparant le come-back de son idole.
« Modifié: 03 octobre 2012 à 14:44:13 par raja »

Hors ligne Val

  • Administrateur
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 19237
Re : les "jeunes populaires" de l'UMP
« Réponse #87 le: 05 octobre 2012 à 13:15:21 »
C'est très intéressant. On conchie l'Etat et on court comme un chien après un susucre pour obtenir 10% des voix  ce qui donnera droit à quoi ? Aux SUBVENTIONS, mon bon monsieur.

Toujours très cohérents,  stigmatisons ceux qui reçoivent de l'Etat 200 malheureux euros par mois, et léchons le cul (et tout autre partie nécessaire) de ceux qui reçoivent des milliards de subventions étatiques. J'estime que pour les gens de ce bord, toute subvention devrait être suspendue. Il faut être cohérent avec soi même. On conchie le service public ? On ne profite pas de son argent. On montre qu'on est plein d'initiative et qu'on peut se débrouiller tout seul.  :fache: :fache:
Les donateurs privés de l'UMP sont tellement riches que ça devrait suffire, n'est ce pas...

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : les "jeunes populaires" de l'UMP
« Réponse #88 le: 05 octobre 2012 à 14:04:24 »
De quel droit les dons aux partis politiques sont-ils exonérés d'impôt ?
Les partis sont les associations caritatives ?


Sans parler des fameux "micro-partis" chers à Éric Woerth, inter alia....

Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
Re : les "jeunes populaires" de l'UMP
« Réponse #89 le: 20 octobre 2012 à 19:43:34 »
L'horripilant peltier en remet une couche de mensonges  :hurt4:

Citer
Syndicats dans l’éducation : les énormités de l’UMP Guillaume Peltier

A 36 ans, Guillaume Peltier est un jeune et ambitieux responsable UMP, coanimateur du courant "la droite forte", qui veut incarner des idées très à droite au sein du parti. Alors que la campagne interne pour la présidence de l'UMP bat son plein, M. Peltier n'a de cesse de formuler idées et propositions iconoclastes, comme l'instauration de quotas de journalistes de droite dans l'audiovisuel public ou, plus récemment, l'interdiction du droit de grève pour les enseignants.

C'est cette mesure qu'il est venu défendre, jeudi 18 octobre, dans l'émission de Laurence Ferrari, "Le Grand 8", sur la chaîne D8. Quitte pour ce faire à évoquer un chiffre... totalement faux.

Ce qu'il a dit : "Savez-vous combien il y a de professeurs détachés comme permanents syndicaux en équivalents temps plein selon le rapport parlementaire de 2010 ? 45 000  ! 45 000 professeurs sont détachés à temps plein comme permanents syndicaux dans notre pays, ce n’est pas raisonnable. Si on veut trouver des professeurs supplémentaires, remettons-les dans les classes !"

Pourquoi c'est totalement faux ? Vérifier les propos de personnalités publiques implique souvent un long et fastidieux travail de recherche de sources. Ici, M. Peltier indique la sienne : le rapport Perruchot de 2010 sur le financement des syndicats.

Ce rapport avait provoqué une polémique, l'Etat ayant hésité à le rendre public, car il craignait la réaction des centrales syndicales. Il a néanmoins fuité dans la presse et il est aisé de le retrouver en ligne.

Il est moins facile, en revanche, de retrouver le chiffre cité par M. Peltier. Pour une bonne et simple raison : il n'y figure pas.

1/ Mille syndicalistes à plein temps dans toute la fonction publique d'Etat

Que dit le rapport ? Il explique que dans la totalité de la fonction publique d’Etat (dont sont membres les enseignants), soit environ 2,3 millions de personnes, on compte 40 393 agents investis d’un mandat syndical, sans qu'il soit forcément assorti d'heures de délégation. Si on compte 40 000 agents de l'Etat et quelques exerçant une responsabilité syndicale, il paraît déjà difficile d'en compter 45 000 qui ne feraient que du syndicalisme pour le seul ministère de l'éducation nationale.

Toujours selon le rapport (page 19), sur ces 40 393 personnes, 10 041 bénéficient de "décharges d’activité de service", autrement dit d’aménagements de temps de travail. Sur ces 10 041 agents, on en compte 754 qui bénéficient d’une décharge totale. Le rapport précise que ces comptes sont partiels faute de réponses précises des ministères. Mais de 45 000 à 754, la différence est quelque peu importante.

"Par conséquent, la direction générale de l’administration et de la fonction publique évalue, par extrapolation, à environ 50 000 le nombre d’agents membres d’une instance de concertation dans la fonction publique de l’Etat, titulaires et suppléants confondus, à 1 000 le nombre d’agents bénéficiaires d’une décharge totale et à 12 000 le nombre d’agents bénéficiaires d’une décharge partielle", conclut le rapport, page 19.

En clair, on compte au plus mille personnes dans toute la fonction publique d'Etat qui sont occupées à plein temps par leurs fonctions syndicales. Soit 45 fois moins que ce qu'évoque M. Peltier en s'appuyant pourtant sur la même source.

2/ Même son calcul d'équivalents temps plein est très au-dessus des chiffres du rapport

M. Peltier, dans sa démonstration, évoque non des personnes mais des équivalents de temps plein. En clair il compte les heures occupées par des activités syndicales et les transforme en temps de travail d'une personne. Ce qui est artificiel : 35 fonctionnaires qui effectuent une heure de délégation syndicale par semaine ne sont pas la même chose qu'un fonctionnaire qui est absorbé à plein temps par ses activités syndicales. Or M. Peltier mélange les deux, parlant une fois "d'équivalents temps plein", puis dans la phrase suivante de "45 000 professeurs".

Mais même avec ce mode de comptage encore, ses comptes sont très inexacts.

Le même rapport Perruchot détaille la question pour l’éducation nationale. Et voici ce qu'il précise, dans un encadré page 20 : "En ajoutant le produit de la transformation d’une partie des spéciales d’absence en décharges de service, le volume global des décharges est de 1 900 ETPT [équivalents temps plein travaillé]".

Même en comptant, en équivalents temps plein, combien représentent ces délégations, on est loin, très loin des chiffres de M. Peltier. Et le rapport prend en compte l’ensemble des 1,139 million d’agents de l’éducation nationale et donc pas uniquement les professeurs.

Il est d’ailleurs intéressant de noter qu’en réalité, l’éducation nationale est bien moins syndiquée que d’autres services de l’Etat. En effet, le nombre d’équivalents temps plein syndicaux pour 1 000 agents y est de 2,08. C’est deux fois moins que le ministère du travail (4,54) et largement moins que le ministère de l’intérieur (3,71).

Nuançons un peu : comme l'explique le rapport, il faut, pour être exact, compter différemment pour l'éducation nationale, qui travaille moins de jours dans l'année.

"Si l’on prenait en compte 180 jours travaillés dans l’éducation nationale – ce qui est plus conforme à la réalité –, avec les mêmes données par ailleurs, les autorisations spéciales d’absence et les décharges d’activité de service représenteraient 5 907 équivalents temps plein, soit l’équivalent de 3,08 équivalents temps plein syndicaux pour 1 000 agents", écrivent les rapporteurs page 22.

Donc en comptant au plus large, on a un peu moins de 6 000 équivalents temps plein syndicaux au sein de l'éducation nationale. Soit 7,5 fois moins que le chiffre évoqué par M. Peltier. Et toujours moins que dans la police, la santé, la culture, les affaires étrangères...

Un dernier chiffre, toujours extrait du rapport Perruchot : au total, en additionnant toutes les heures cumulées, on décompterait, pour l'ensemble de la fonction publique (d'Etat, territoriale et hospitalière), entre 13 500 et 14 000 équivalents temps plein. Soit, pour tous les fonctionnaires de France, 5,2 millions de personnes environ, encore 3,2 fois moins que les fameux 45 000 professeurs qu'évoquait Guillaume Peltier.

Hors ligne Val

  • Administrateur
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 19237
Re : les "jeunes populaires" de l'UMP
« Réponse #90 le: 21 octobre 2012 à 18:42:09 »
Voilà voilà. Et l'ennui, c'est que personne ne contredit le monsieur pendant l'émission. c'est CA le problème, le fait que les gens qui ne savent pas n'ont évidement pas le temps de chercher si ce que dit untel ou unetelle est vrai. A la limite ils peuvent toujours chercher si ce que dit untel ou unetelle est logique.
Donc on se retrouve devant le choix de "croire" ou "ne pas croire"... C'est terrible.

Je trouve que les médias devraient avoir la possibilité d'avoir des gens dédiés à VERIFIER ce que disent les personnalités quand elles le disent. Et l'obligation de diffuser largement la correction si c'est un mensonge.  :merci: :merci:

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : les "jeunes populaires" de l'UMP
« Réponse #91 le: 26 octobre 2012 à 18:58:56 »
Citer
Je trouve que les médias devraient avoir la possibilité l'obligation d'avoir des gens dédiés à VERIFIER
...sous peine de procès automatique.

Me suis permis de reprendre et d'en rajouter, Val.  :merci:

Disons que dans une République idéale, peut-être...  :mrgreen:
« Modifié: 26 octobre 2012 à 19:01:20 par sarkonique »
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne Lady Marwina

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 7362
  • Le Chwanana est Grand
    • Avanti-populo.com
Re : les "jeunes populaires" de l'UMP
« Réponse #92 le: 23 décembre 2013 à 16:06:17 »
Et un beau trololo, nous avons un winner les gens!  :fleur1: 8| 8| 8| 8| tresfache
Citer
Pour un délégué régional des Jeunes de la Droite populaire (UMP), les femmes qui avortent sont des "nazies"

GODWIN - Les femmes qui se font avorter sont des "nazies". C'est ce qu'a affirmé Jean-René Laget, délégué régional des Jeunes de la Droite populaires en PACA, la frange jeunes de la Droite populaire à l'UMP, sur son compte Twitter dans la nuit de samedi à dimanche 22 décembre.

Alors que le gouvernement espagnol veut faire adopter un projet de loi limitant fortement l'accession des femmes à l'avortement - provoquant la colère de la porte-parole du gouvernement français, Najat Vallaud-Belkacem - le jeune homme s'épanche vers 2h du matin sur son compte Twitter. Son tweet, toujours en ligne dimanche à 16h30, indiquait :
«Pdt que certaines égoistes et d'autres nazies avortent ici,l'Espagne revient à la raison,pour ne pas participer au + g. génocide sur 100 ans»

 Le délégué des Jeunes de la Droite populaire se réjouit ainsi de l'initiative d'un gouvernement espagnol qui "reviendrait à la raison" pour ne pas participer "au plus grand génocide sur cent ans".
Les réseaux sociaux ont commencé à se faire l'écho de cet amalgame douteux, mais Jean-René Laget a persisté dans un dialogue avec une autre usagère de Twitter.
Voir sur la page d'origine en cliquant sur le lien en ref, il y a beaucoup d’incrustations d'images qui n’apparaîtraient pas sur le forum.
Celui qui croit ne pas être responsable de ses erreurs a renoncé à sa liberté

Hors ligne timbur

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 13020
Re : les "jeunes populaires" de l'UMP
« Réponse #93 le: 23 décembre 2013 à 16:35:22 »
Bien bien bien, on a encore un très gros gros champion, là.
___________________________________________________________________________________________________________________________________
Frondiste : Néologisme timburien. Désigne tout élu à la députation remplissant la double condition d'être de gauche et du parti socialiste.

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : les "jeunes populaires" de l'UMP
« Réponse #94 le: 23 décembre 2013 à 16:57:26 »

Ce qui est malheureux, on ne peut plus considérer ces exaltés comme "idiots utiles" tellement il y a d'abrutis qui ne trouvent rien à dire sur ces conneries !
Ce sont les trolls décomplexés !
Y a qu'à voir les kilomètres de posts hargneux un peu partout dans les commentaires sur le net, et pas que du Hollande-bashing primaire. Ils sont ou très nombreux, ou très actifs, voir les deux.

Je me suis posé la question : est-ce que dans le temps nous avons fait pareil en dégommant Sarko ? En faire des tonnes pendant une semaine au sujet d'une petite blague douteuse ? NS nous donnait plus de matière à rigolade, en myötähäpeä on avait l'embarras du choix !
J'espère au moins qu'on a été plus drôle !
Que tout ça me semble loin ! Pourtant, c'était hier !
On en est là.
« Modifié: 23 décembre 2013 à 17:09:58 par oblomov »
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3166
Re : les "jeunes populaires" de l'UMP
« Réponse #95 le: 23 décembre 2013 à 17:20:41 »
Citer
l'Espagne revient à la raison,pour ne pas participer au + g. génocide sur 100 ans»
ah ouais et quand monsieur se tripote sous la douche le génocide de milliard d'individus en devenir,il en pense quoi le gars?

 :sivousme:
Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : les "jeunes populaires" de l'UMP
« Réponse #96 le: 23 décembre 2013 à 17:25:38 »
S'il fait gaffe à ne pas piétiner (ou ébouillanter) les petits têtards il peut avoir la conscience tranquille.
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne Lady Marwina

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 7362
  • Le Chwanana est Grand
    • Avanti-populo.com
Re : les "jeunes populaires" de l'UMP
« Réponse #97 le: 25 décembre 2013 à 11:53:36 »
Ah!!! Mais c'est comme ça que naissent les UMPistes! Les petits têtards issus de branlage sous la douche fécondent des monceaux de cheveux vaseux, cela forme un embryon qui se développe dans la chaleur des égouts et, neuf mois plus tard, le miracle UMP à lieu! Trop!
Merci, j'aurais appris quelque chose en cette matinée de Nawel.
Celui qui croit ne pas être responsable de ses erreurs a renoncé à sa liberté

Hors ligne Lady Marwina

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 7362
  • Le Chwanana est Grand
    • Avanti-populo.com
Re : les "jeunes populaires" de l'UMP
« Réponse #98 le: 11 février 2015 à 20:00:11 »
Je ne comprends pas comment ils en sont arrivés là.
Mais enfin, ce n'est pas le Gorafi...

Citer
Stéphane Tiki, président sans-papiers des jeunes UMP


L’information a plongé l’UMP dans l’embarras : l’organisation des jeunes du parti est dirigée depuis trois mois par… un sans-papiers. Stéphane Tiki, président des Jeunes pop’ depuis le mois de décembre, se trouve en situation irrégulière en France, comme l’a révélé Le Canard enchaîné mercredi 11 février. De nationalité camerounaise, ce jeune homme de 27 ans vivant en France depuis dix ans n’avait plus de titre de séjour en règle. Il a assuré à la direction de l’UMP qu’il a effectué une demande de naturalisation, après avoir obtenu un visa d’étudiant peu après son arrivée en France, en 2006. Le hic, c’est que son visa a expiré avant qu’il obtienne une réponse à sa demande de naturalisation, qui est en cours de traitement. « Il se retrouve de facto dans un trou juridique », résume un responsable du parti.

L’ironie du sort, c’est que ce militant engagé fait partie du courant du parti le plus dur à l’encontre des étrangers en situation irrégulière : la Droite forte, dirigé par les ultra-sarkozystes Guillaume Peltier et Geoffroy Didier, dont il était un des porte-parole. En tant qu’étranger, il peut bien entendu être président du mouvement jeune, mais ne peut en aucun cas prétendre à des fonctions électives. Or, cet ambitieux briguait une candidature aux élections régionales en Ile-de-France.

Celui qui croit ne pas être responsable de ses erreurs a renoncé à sa liberté

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : les "jeunes populaires" de l'UMP
« Réponse #99 le: 11 février 2015 à 22:42:39 »
Pour l'UMP ce qui choque dans l'histoire n'est pas le fait qu'un immigré clandestin ait été nommé président des JP (par la direction du parti, cornaquée par Nini la Saumure) mais que quelqu'un l'ait balancé !!

Tikileaks !

Il faut trouver le traître ! (v. Knysna)
Le travail est l'opium du peuple !