Auteur Sujet: les affaires de l'UMP : racisme, homophobie, sexisme, magouilles, censure ...etc  (Lu 47603 fois)

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4264
Re : les affaires de l'UMP : racisme, homophobie, magouilles...ect
« Réponse #50 le: 17 avril 2012 à 13:41:59 »
Je milite toujours en faveur de la présomption d'innocence mais j'avoue que parfois j'ai du mal à m'en convaincre  :mrgreen:
"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4264
"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : les affaires de l'UMP : racisme, homophobie, magouilles...ect
« Réponse #52 le: 20 mai 2012 à 15:17:51 »
Bof.
L'article est signé par "Ligue de Défense des Conducteurs" une association contre "la répression routière."
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4264
Re : les affaires de l'UMP : racisme, homophobie, magouilles...ect
« Réponse #53 le: 20 mai 2012 à 15:59:58 »
Oui je me suis dit la même chose mais l'avocat de cette association n'est pas trop con et par ailleurs ça n'enlève rien à ce qui s’apparente à un conflit d'intérêts .je ne suis pas sensible aux revendications des automobilistes , je m'en fous mais là c'est autre chose .
"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5841
Re : les affaires de l'UMP : racisme, homophobie, magouilles...ect
« Réponse #54 le: 20 mai 2012 à 19:28:10 »
J'avais vu le truc au moment de la sortie de cette "obligation d'ethylotest"..... et je m'étais effectivement dit "tiens encore une affaire de gros sous !"  :mrgreen:
Je m'étais aussi rajouté cette réflexion : "si j'avais le courage, faudrait chercher, car il y a sûrement des liens étroits entre les entreprises bénéficiaires et le clan de la sarkôlatrie" ..... Mais j'avais pas eu le courage d'aller chercher  :triste1:

L'article en question ne me donne pas plus d'explications de ce point de vue..... et j'ai toujours la flemme  :désolé1:
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
Citer
Aix-en-Provence abandonne Camus et censure l'Algérie

Ce sont deux événements qui ne sont pas liés, mais qui résonnent curieusement lorsqu'on les observe côte à côte. La semaine prochaine, comme l'avait révélé Médiapart la semaine dernière, Marseille Provence 2013 doit officialiser, sauf coup de théâtre, l'annulation de l'exposition Camus, l'étranger qui nous ressemble, préparée par Benjamin Stora pour Aix-en-Provence dans le cadre de la Capitale européenne de la Culture. Un papier dans les pages Culture de Libé ce matin essaie de démêler les raisons de cet abandon, évoquées aussi plus bas dans cette note. En enquêtant sur cette histoire pour tenter de comprendre, j'ai appris que fin mars, une autre exposition avait été annulée à Aix-en-Provence. Et là, la censure ne fait pas de doute. Elle est même revendiquée par la municipalité...
Plusieurs associations dont Ecritures croisées avaient préparé deux jours de projections et de débats autour du cinquantenaire de la fin de la guerre d'Algérie. Rien de bien polémique. Un documentaire sur Germain Tillion, les films « La Bataille d'Alger » de Gillo Pontecorvo  et « Rome plutôt que vous », première et très belle oeuvre de l'Algérien Tariq Teguia... Cela devait se tenir les 26 et 27 mars à la Cité du Livre. Mais l'adjointe à la Culture a décidé d'annuler la manifestation, et la maire UMP, Maryse Joissains-Masini, l'a soutenue. Selon ce que la première magistrate d'Aix aurait répondu aux associations qui se plaignaient de cette "censure grave", l'Histoire serait encore « trop récente » (sic) et les blessures trop vives à Aix - ville où l'électorat pied-noir pèse. Une partie de cet électorat est éveillée, cultivée, couverte malgré ses blessures. Mais ce n'est sans doute pas à elle que s'adressait l'annulation.

Pour ce qui concerne l'expo Camus, les choses sont un peu plus complexes, plus compliquées à comprendre. La ville ne voulait pas trop de Benjamin Stora comme commissaire d'exposition, mais Bernard Latarjet, alors directeur général de MP 2013, l'avait imposé. Las, l'historien s'est peut-être insuffisamment investi, ce qui a offert à ses détracteurs l'occasion d'obtenir l'annulation de son expo.

Le choix du spécialiste de l'Algérie n'avait en fait réjoui ni Catherine Camus, gestionnaire des archives de son père, ni la municipalité d'Aix-en-Provence. « A Aix, Stora est perçu comme un porte-serviette du FLN », résume le socialiste Michel Pezet, représentant du conseil général des Bouches-du-Rhône au conseil d'administration de Marseille Provence 2013.

Benjamin Stora prévoyait d'aborder les différents engagements de Camus. La résistance, la peine de mort, l'opposition à Franco et au stalinisme, et bien-sûr la guerre d'Algérie. « Au cours d'une réunion en juin 2010, raconte-t-il, j'ai découvert que les services culturels de la ville et Catherine Camus avaient commencé à travailler en parallèle à deux autres expositions qui devaient encadrer la mienne. C'est tout de même très particulier. » Une expo explorait « Albert Camus et la couleur », l'autre « les essais et nouvelles » de l'auteur. La rencontre fut glaciale.

Ensuite, l'historien, débordé, a un peu traîné. Et du coup offert l'occasion à ceux qui doutaient ou se méfiaient de se débarrasser de lui. En avril dernier, Catherine Camus a exigé en urgence la liste des pièces à réserver pour l'exposition. Et reçu en retour dix pages d'un choix selon elle trop large. « En gros, dit-elle, il fallait que je tienne à disposition la totalité des archives de mon père pour que Monsieur Stora vienne faire son marché quand il en aurait envie ». Marseille Provence 2013 a alors décidé, à la demande de la ville d'Aix-en-Provence, d'annuler l'événement. « Plutôt qu'aller vers une exposition ratée, explique Sophie Joissains, fille de la maire d'Aix-en-Provence et représentante d'Aix au sein de Marseille Provence 2013, nous avons préféré nous concentrer sur les deux autres volets, même si nous sommes conscients que c'est très ennuyeux. »

Benjamin Stora ne voit là que prétextes. « Je ne suis pas aveugle, dit-il. J'ai lu les déclarations de la maire d'Aix-en-Provence sur l'Algérie française. Je sais ses engagements et le poids de l'électorat pied-noir dans cette ville. Ils se cachent derrière des considérations techniques et Marseille 2013 n'a pas l'audace de me soutenir. » Diplomate, Jean-François Chougnet, directeur général de la Capitale européenne de la Culture, dit qu'il « assume » en temps que producteur l'annulation. Mais son entourage glisse que Benjamin Stora aurait aidé l'équipe à le soutenir en s'investissant un peu plus. Les milieux culturels aixois s'inquiètent pour leur part. Jusque-là, la Capitale européenne concentrait ses inquiétudes à Marseille. Arles et Aix restaient les bons élèves. Cette histoire d'exposition Camus annulée pourra difficilement en rester là.

Hors ligne ElectricEye

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2933
Tient donc, la fille de la maire (haha) d'Aix représentante d'Aix pour l'expo  :mrgreen:...

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
quand on pense népotisme on pense les joissains, les Sarkozy, les balkany :rougefache:

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
quelle bande de  :caca: on fait bien de continuer à surveiller ces gens là, 5 ans ça passe vite.

Citer
Législatives : la parité non respectée à l'UMP, Copé "plaide coupable"

Jean-François Copé a déclaré lundi 21 mai que l'UMP avait besoin d'un maximum de députés élus aux élections législatives des 10 et 17 juin, ce qui la conduira à ne pas respecter la loi sur la parité hommes-femmes lors de ces législatives. L'UMP présente moins de 30 % de femmes à ce scrutin.

"Je plaide coupable avec regret, c'est un arbitrage que nous avons eu à rendre et qui était difficile dès lors que nous avions 317 députés sortants [en réalité 305 en fin de législature] et qu'une bonne part d'entre eux se représentent", a reconnu le secrétaire général de l'UMP sur BFM TV et RMC. Citant l'ancrage local des candidats sortants, il a ajouté qu'"il était extrêmement difficile de les sacrifier".

"Voilà pourquoi j'ai pris avec mes amis de l'UMP cette décision qui nous coûtera en termes d'amendes. Chacun doit comprendre que dans la période qui est la nôtre, il nous faut absolument avoir le maximum de députés et que cela passe par le poids, l'ancrage local de beaucoup d'entre nous", a-t-il ajouté. "Ce n'est pas de gaité de coeur. Je pense que cette loi est bonne", a-t-il poursuivi.

"PARTI ANTI PARITÉ"

L'UMP est bien le cancre de la parité. Lors des élections cantonales de 2011, l'Observatoire de la parité avait classé le parti dirigé par M. Copé à la dernière place des formations politiques en mesure de présenter plus de 1 000 candidats, avec 18,6 % de femmes investies et 11,7 % d'élues.

Dénonçant "un parti anti parité", l'élue UMP, Brigitte Kuster, maire du 17e arrondissement de Paris, avait affirmé en janvier que "l'UMP devra acquitter aux alentours de 4 millions d'euros d'amende pour non respect de la loi sur la parité" aux législatives.

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
comment la condition de la femme fait marche arrière grâce à l'idiotie de morano et pécresse, pas étonnant que pendant le quinquennat sarkozy le droit des femmes a stagné  :rougefache: :rougefache:

Quoi donc peut il choquer autant les morano-pécresse, le sexisme non? la violence faite aux femmes non? la précarité et les bas salaires des femmes non? la fermeture des centre ivg non plus? pire pire le jean de Duflot :fache: :fache:

Citer
Nadine Morano taille en pièces le jean de Cécile Duflot

La nouvelle ministre du Logement Cécile Duflot a fait sensation en arrivant en jean pour son premier Conseil des ministres à l'Elysée, le 17 mai 2012 à Paris.

Le jean porté jeudi par Cécile Duflot lors du premier Conseil des ministres du gouvernement de Jean-Marc Ayrault n'est pas du goût des anciennes ministres UMP Nadine Morano et Valérie Pécresse, qui y voient une entorse au protocole républicain.
"Il est bon de faire la distinction entre les moments de détente et les moments où l'on représente la République" Nadine Morano a ouvert le feu vendredi matin sur la tenue choisie par la nouvelle ministre du Logement. "Je trouve que quand on représente les Français, il faut faire la différence entre la dilettante du week-end et la tenue du conseil des ministres qui est un moment protocolaire de la République où nous représentons tous les Français", a dit l'ancienne ministre de l'Apprentissage sur RTL.

"Je pense à titre personnel qu'il est bon de faire la distinction entre les moments de détente et les moments où l'on représente la République", a-t-elle ajouté.

Nadine Morano a reçu dans son combat pour l'orthodoxie vestimentaire le soutien de Valérie Pécresse, ancienne ministre du Budget et ancienne porte-parole du gouvernement. "Duflot en jean au Conseil des ministres, je suis réac, j'assume, je trouve ça irrespectueux des institutions de la République", écrit cette dernière sur son compte Twitter.

Roselyne Bachelot, ancienne ministres des Solidarités, se montre plus clémente et plus drôle envers la nouvelle ministre du Logement. "Franchement, si le jean de Duflot est fabriqué en France, elle a bien fait de le porter en Conseil des ministres", écrit-elle sur Twitter. "Montebourg vérifie", ajoute-t-elle, en un clin d'oeil adressé au nouveau ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg.




Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3166
Citer
"Duflot en jean au Conseil des ministres, je suis réac,et je n'ai pas oublié d'être blonde, j'assume, je trouve ça irrespectueux des institutions de la République ", écrit cette dernière sur son compte Twitter.


quand on a rien à dire, c'est pas les cravates, Sarkome c'est le jean.
Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne timbur

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 13020
Qu'elles sont bêtes. La défaite ne les aura pas arrangées. Tant mieux d'ailleurs.

Et comme d'habitude, spirituellement parlant, il n'y a que Bachelot pour remonter le niveau.
___________________________________________________________________________________________________________________________________
Frondiste : Néologisme timburien. Désigne tout élu à la députation remplissant la double condition d'être de gauche et du parti socialiste.

Hors ligne Val

  • Administrateur
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 19237
On sent que Morano et Pécresse sont au service de la France, hein. Elles, elles ont détruit la France, mais habillées impeccablement, c'est ce qui compte.  :merci:

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4264
Quand j'allais chercher mes enfants à l'école je me tenais toujours éloignée de l'entrée du collège pour ne pas entendre les commérages de la mère Michu :à cette époque-là je n'aurais jamais imaginé que la mère Michu deviendrait "Ministre déléguée au Commérage et à l’Opinion solidaire"  : Quelle promotion !

Les coulisses du ministère du Commérage et de l’Opinion solidaire :
Show content
"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

Hors ligne Nico2

  • Sarkophobe
  • Messages: 660
    • Photos d'aéronefs militaires / VIP et limousines présidentielles US.
Citer
"Duflot en jean au Conseil des ministres, je suis réac,et je n'ai pas oublié d'être blonde, j'assume, je trouve ça irrespectueux des institutions de la République ", écrit cette dernière sur son compte Twitter.



quand on a rien à dire, c'est pas les cravates, Sarkome c'est le jean.


C'est sur que Nadine Morano et son style de poissonnière, c'est très respectueux des institutions de la République...  :mrgreen:

Pendant ce temps, 'étau se resserre autour de Nicolas Sarkozy.

Ah c'est pour cela ces petites polémiques risibles et pathétiques... pour faire diversion...  :mrgreen:
¤ Nicolas : Mes papiers

¤ Forward

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4264
Raja a posté un article concernant l'annulation de l'exposition Camus ,annulation décidée arbitrairement par l'autre grosse récidive en annulant  d'autres manifestations censées commémorer les 50 ans de l'indépendance de l'Algérie pour laquelle des millions de personnes sont mortes, torturées , exilées , reléguées ....raison invoquée :"risque de porter atteinte à l'ordre public" :diable: :diable:
Citer
pour la maire d’Aix-en-Provence, l’Algérie est toujours française


article de la rubrique extrême droite > Maryse Joissains-Masini
date de publication : mercredi 23 mai 2012


Quelques jours après l’annulation de l’exposition Camus, on apprend qu’une autre série d’événements culturels sur l’Algérie a été refusée par la mairie d’Aix-en-Provence.

La manifestation intitulée 50 ans après l’indépendance, l’Algérie ? devait se dérouler en divers lieux culturels aixois. Le prétexte invoqué par la maire, Maryse Joissains, était le risque de porter atteinte à l’ordre public dans la mesure où elle jugeait la manifestation "très pro-algérienne". Pour la mairie, "il était absolument hors de question de parler de l’Algérie, c’était même irresponsable d’évoquer ce sujet, d’autant que la commune compte une très importante communauté de rapatriés qu’il ne faut pas heurter" [1].

Parmi les spectacles annulés : Il était une fois Germaine Tillion de Xavier Marchand...

Les rencontres sur l’Algérie ne plaisaient pas
à la mairie d’Aix
par Julien Danielides, La Provence, le 22 mai 2012 à 13h59

Les intervenants avaient été invités, le programme ficelé des semaines à l’avance. Fin mars 2012, plusieurs lieux culturels aixois avaient prévu d’organiser une manifestation culturelle autour de l’Algérie, cinquante ans après son indépendance. Le tout est finalement tombé aux oubliettes.

Sur le papier, tout roule. Et puis..., le hic.

À l’origine du projet, le théâtre du Bois de l’Aune qui, en partenariat avec Vitez, devait dérouler ses planches à Il était une fois Germaine Tillion : un spectacle mis en scène par Xavier Marchand, autour de la figure de la résistante et déportée de la Seconde Guerre mondiale qui avait ensuite mené un combat engagé contre la torture durant la guerre d’Algérie. "Puis, le théâtre m’avait téléphoné pour un partenariat. L’idée était de prolonger la séance avec un film ; j’avais choisi “La Bataille d’Alger”, ainsi que “Rome plutôt que vous”, de Tariq Teguia, sur une Algérie plus contemporaine, explique Sabine Putorti, de l’Institut de l’image. J’ai proposé ensuite, un peu naïvement, à la Cité du livre si elle voulait se greffer à la manifestation, et Annie Terrier des Écritures croisées a répondu favorablement." Le Cobiac (Coopération internationale pour le développement de la lecture et des bibliothèques) basé à la Méjanes s’ajoute à la liste des organisateurs.

Au final, c’est une manifestation sur trois jours, plutôt étoffée, qui prend forme : table-ronde intitulée "50 ans après l’indépendance, l’Algérie... ?" avec des intervenants algériens - le poète El Mahadi Acherchour, la journaliste Salima Ghezali, l’auteur Akram Bulkaid - autour de débats, de diffusion de films, de pièces, etc. Sur le papier, tout roule. Et puis..., le hic. "Comme d’habitude, la directrice de la Cité du livre avait son rendez-vous annuel avec Patricia Larnaudie, l’élue à la culture, pour valider la programmation. Et le lendemain, nous avons été prévenus par un mail laconique, venant du secrétariat de la Cité du livre, signalant que ces soirées n’avaient pas été validées par la municipalité, se concluant par “Il faut annuler”", raconte Annie Terrier, des Écritures croisées.

Maryse Joissains évoque une "atteinte à l’ordre public"

Devant la nouvelle, les différents protagonistes accusent le coup. Et puis écrivent à Patricia Larnaudie pour pouvoir en discuter. "Nous n’avons pas eu de réponse." Début avril, Jean-Louis Jouanaud, président des Écritures croisées, prend sa plume pour s’adresser directement au maire, Maryse Joissains : "Nous renouvelons par la présente notre volonté expresse de vous rencontrer pour parler de ce qui commence à apparaître comme la censure grave d’une élue sur un sujet qui concerne l’ensemble des lecteurs et électeurs d’Aix-en-Provence, écrit-il. Nous nous tenons à votre entière disposition – aux jour et heure de votre choix – pour vous présenter l’ensemble du dispositif culturel que nous souhaitions et souhaitons toujours mettre en place avec l’ensemble de nos partenaires autour du cinquantenaire de la fin de la Guerre d’Algérie et de l’évolution de ce pays sur cette assez longue période."

Cette fois-ci, la députée-maire UMP répond - signalant qu’elle valide la décision de son adjointe, "lui faisant confiance". Elle précise à La Provence que "cette manifestation aurait pu porter atteinte à l’ordre public parce qu’elle était très pro-algérienne et que la mémoire sur ces événements n’est pas tout à fait apaisée..."

"Nous sommes en période d’élection, poursuit Sabine Putorti, j’avais décidé de laisser tomber. Je ne suis pas dans une attitude militante. Mais ce que je déplore, c’est qu’il n’y ait pas de dialogue. J’aimerais qu’on nous fasse confiance... Je ne suis pas vraiment fâchée, mais je trouve ça dommage : ces débats, ces films sont de bons supports qui peuvent aider à réconcilier." Pour le coup, c’est raté.
Julien Danielides

Notes

[1] Marsactu : http://www.marsactu.fr/culture-2013...
"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
 :pascontent1: :pascontent1: elle m'hallucinera toujours cette femme, j'aime beaucoup cette ville, c'est vraiment dommage, elle a tout pour faire une ville d'art mais ils doivent se débarrasser de la joissains et vite, elle et sa mafia famille.

Hors ligne ElectricEye

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2933
C'est la Provence, les Bouches du Rhône...pas une région réputé pour avoir autre chose que la droite.

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Y a son copain, là, l'étron nazi, qui fait des siennes, dans les parages...
Vraiment un coin maudit, PACA! Feraient mieux de lutter contre la mafia... à moins qu'ils n'aient de précieuses relations avec...  :mrgreen:

Citer
A Nice, l'opposition dénonce des mesures anti-maghrébines du maire UMP


L’opposition municipale niçoise s’est émue vendredi de l’arrêté pris par le maire UMP de la ville Christian Estrosi qui vise à réprimer tout débordement autour des cérémonies de mariage, estimant cette mesure électoraliste et discriminatoire vis-à-vis de certaines communautés.

Christian Estrosi a annoncé jeudi que les noces à l’hôtel de ville devraient désormais se dérouler sans cris, ni sifflets, ni «drapeaux notamment étrangers», ni groupe de musique «folklorique» non autorisé, sous peine de voir la cérémonie repoussée de 24 heures.

L'édile estime que ces comportements sont «de nature à troubler (...) la tranquillité (des riverains) et la solennité de l’instant».

Pour Paul Cuturello, conseiller municipal PS, de telles mesures sont «destinées à stigmatiser les (personnes originaires des) pays du Maghreb». Pour ce candidat aux législatives dans la 5e circonscription des Alpes-Maritimes (celle que brigue à nouveau M. Estrosi), il s’agit «d’une nouvelle manoeuvre électoraliste pitoyable destinée à l'électorat du FN».

«Avec cet arrêté, M. Estrosi abîme l’image et la réputation de Nice sur le plan international», ajoute l'élu PS.

Pour Abderrazak Fetnan, conseiller municipal PS, ces mesures sont «des bombes sales qui préparent les élections. Il a fait exactement la même chose en direction des épiciers de nuit (pour beaucoup issus de la communauté maghrébine, NDLR) au moment des régionales» de mars 2010, a-t-il dit faisant allusion à un arrêté pris entre les deux tours de ces élections restreignant les heures d’ouverture de leurs commerce, officiellement pour empêcher la vente tardive d’alcool.

La majorité municipale, est «clairement en train de communautariser la ville», a déploré l'élu socialiste.

Le maire de Nice se montre très actif en matière de répression sur la voie publique, et pas seulement en terme de circulation automobile, avec notamment la vidéoverbalisation pour lutter contre les doubles files.

Après avoir pris en août 2011 un arrêté réglementant l’activité des artistes de rue et un autre en avril dernier pour interdire la consommation d’alcool sur les plages, dans les rues et les parcs du centre-ville, Christian Estrosi a annoncé vendredi la mise en place d’une «brigade anti-mendicité agressive». Constituée de 16 personnes, elle combine volets social (assistantes sociales, inspecteurs de l’hygiène) et répressif (policiers municipaux) dans un souci, a-t-il dit, de «meilleure efficacité».

Un arrêté municipal en date du 2 avril prohibait déjà la mendicité agressive en centre-ville, sur le port et la Promenade des Anglais notamment.

Depuis le début de l’année, au moins 189 mendiants, 44 personnes alcoolisées sur la voie publique et 36 artistes de rue ont été verbalisés, selon des chiffres fournis par la mairie.


http://www.liberation.fr/politiques/2012/05/25/a-nice-drapeaux-et-musique-folklorique-interdits-durant-les-mariages_821446?xtor=EPR-450206
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Pour les mariages bruyants et klaxonnants, les "arabes" ne sont en rien pire que les ploucs du cru Niçois, dont les caravanes de bagnoles customisées nous pourrissent les samedi après-midi avec leurs avertisseurs "cucuracha" etc.

Quant aux épiciers, il m'est arrivé d'acheter une boutelle de vin à une heure tardive chez mon épicier voisin (connu sous le sobriquet "Ali Mentation.")
D'abord interloqué, il a fini par disparaître dans les entrailles de sa boutique pour me dégotter une bouteille de "vin de table" (boutelle consignée, avec les étoiles, une vraie pièce de musée)
À côté de ça, le Margnat Village aurait été du nectar. C'était abominable ; se bourrer la gueule avec ça avant de mourir dans d'horribles souffrances relève d'une épreuve au delà de la résistance du commun des mortels.
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
Citer
Vraiment un coin maudit, PACA
je te le fais pas dire, c'est une si belle région gangrénée par la droite extrême si ce n'est l’extrême droite... :pascontent1:

toute façon nice c'est merdique comme ville :grrr:

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Citer
Pour les mariages bruyants et klaxonnants, les "arabes" ne sont en rien pire que les ploucs du cru Niçois

Très juste! Pas seulement dans le cru niçois, les ploucs!   :pascontent1:

Dans une rue de mon village, il y a peu, une colonne d'autos qui klaxonnaient, dont l'une, luxueuse, arborait deux drapeaux russes...

Suis sûr que ceux-là obtiendraient une dérogation à Nice...  :mrgreen:
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
moi je déteste les mariages à quand l’interdiction totale de ce défilé de robes souvent chip :diable: :hehe:

Hors ligne sarkome

  • Smart Citoyen Incurable
  • Messages: 10521
@sarkonique
Citer
"sic transit immunditia"
Je connaissais "Quand passent les cigognes" (et Sven est prié de ne pas confondre avec "quand passent les six cognes" !), "quand passe la caravane", mais je ne connaissais pas ce "quand passe la benne à ordures" !
Je dirai : "à six heures du matin, que ça réveille tout le quartier !"  :fache1: :rougefache:

@Raja
tu as bien raison ! Le mariage est immoral ! Encore, voilà quelques siècles, en raison de l'espérance de vie fort limitée, on ne se mariait que pour une vingtaine d'années. Mais maintenant... signer un CDI irrévocable pour cinquante, soixante ans, ce ne devrait pas être permis ! Un CDD ferait beaucoup mieux l'affaire !
Ah ! Parlez-moi de ces discrètes noces d'entan,
Citer
C'est dans un char à boeufs, s'il faut parler bien franc,
Tiré par les amis, poussé par les parents,
Que les vieux amoureux firent leurs épousailles
Après long temps d'amour, long temps de fiançailles.
 
Cortège nuptial hors de l'ordre courant,
La foule nous couvait d'un oeil protubérant :
Nous étions contemplés par le monde futile
Qui n'avait jamais vu de noces de ce style.

(Georges Brassens, La marche nuptiale)
Point n'est besoin de faire savoir à la cantonnade, à grand renfort de klaxons, que deux nigauds viennent de signer un marché de dupes !

Le mariage c'est un échange de mauvaise humeur le jour et de mauvaises odeurs la nuit. (Sacha Guitry)
« Modifié: 26 mai 2012 à 19:42:09 par sarkome »

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Sic transit Gloria Lasso (6 mariages)
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
Contrôles : "On sait très bien qu'il y a des personnes qui ont plus un look de dealer que d'autres" (C. Guéant/BFMTV)

On trouve des dealers à neuilly et ils sont en costard-cravate, il parle surement de ça notre  tresfache guéant.

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Citer
Je connaissais "Quand passent les cigognes" (et Sven est prié de ne pas confondre avec "quand passent les six cognes" !), "quand passe la caravane", mais je ne connaissais pas ce "quand passe la benne à ordures" !

...gloria, Sarkome. Sic transit immunditia gloria", le dernier mot est décalé, vous ne l'aurez peut-être pas vu: une gloire immonde, donc.
Mais la benne peut aussi passer, pour l'occasion, et emporter du beau monde!   :blingbling:
Show content
J'ignore si le déchet est recyclable... Mais ça doit bien être apte au blanchiment, ce truc...
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
ils pètent les plombs :pascontent1: :pascontent1:

Citer
Quand un sénateur UMP échafaudait un scandale sexuel pour se débarrasser d’un de ses collègues du Sénat



François Grosdidier rêvait de piéger Jean-Louis Masson, en le faisant succomber aux charmes d’une jeune fille mineure, le tout pour nourrir un scandale politique contre son rival de l’UMP. C'est ce que révèle un enregistrement que Marianne publie dans son intégralité.

En Moselle, deux sénateurs UMP, François Grosdidier et Jean-Louis Masson, se livrent depuis plus de 20 ans une guerre politique impitoyable, émaillée de moult procédures judiciaires. Dans ce combat, l’irascible Grosdidier, également maire de Woippy, récemment mis en examen pour détournements de fonds publics (1), semble avoir perdu tout sens des réalités.

L’enregistrement d’une de ses anciennes conversations avec un agent immobilier aux pratiques musclées que Marianne s’est procuré, est proprement effarant. François Grosdidier rêvait de piéger Jean-Louis Masson, en le faisant succomber aux charmes d’une jeune fille mineure. Le tout pour nourrir un scandale politique contre son rival de l’UMP…

Après avoir attendu de longs mois, Jean-Louis Masson, a transmis cet enregistrement à la justice, et porté plainte, le 30 juillet, contre son ancien poulain pour «association de malfaiteurs». Digne des «Tontons flingueurs», les propos du sénateur Grosdidier, dont l'enregistrement est consultable à la fin de l'article, témoignent des haines recuites que l’on entretient à droite en Moselle.

«au Maroc, il se fera piéger comme un lapin»
Le but de l’élu UMP est en effet d’attirer son collègue et ennemi dans un guet apens au Maroc. On entend sa grosse voix pester contre ce «fou (de Jean Louis Masson) qui n’a plus rien à perdre car il a raté sa carrière». Du classique! Puis le même de maugréer : «Le seul truc, c’est de le faire coucher avec une mineure. Y a que çà.» Son interlocuteur ne semble pas enthousiaste:

- «On a déjà parlé, on trouve personne. Tout le monde a peur.»
- «Y a que çà, revient à la charge le maire de Woippy énigmatique, il faut monter un coup de là-haut.» 
- «Moi je te donne des sous, reprend son confident, inquiet. Cependant, une pépé, je sais pas combien ça coûte.»

Agent immobilier en Moselle, il argumente alors en nous donnant un aperçu des pratiques locales: «J’arrive pas. J’ai essayé. J’ai plein de copains qu’on peur de rien. Quand j’ai un locataire qui va pas, le mec il y va, il lui met deux claques dans la gueule et il le fait sortir. Là quand je lui dis que c’était pour l’autre, il a pris peur. Y veulent pas trouver une mineure en France. D’accord au Maroc, il se fera piéger comme un lapin.»

Mais il y aurait un lézard à tenter une telle opération à l’étranger. François Grosdidier doute du zèle des policiers marocains à arrêter un sénateur français. Dans l’enregistrement, il échafaude alors un plan B : mettre dans la boucle «un journaliste ou une ONG.» et manipuler l’entourage de Claude Guéant, l’ancien ministre de l’Intérieur qui appréciera : «Dès que ça pète, moi je préviens le secrétaire d’Etat à l’Intérieur en lui disant, écoutez ne le protégez pas, c’est le plus foireux des hommes politiques français… » Une façon d’éliminer une sacrée «épine du pied».
 
Jean Louis Masson affirme avoir pris possession de cet enregistrement dans des circonstances rocambolesques. Courant 2010, il aurait été contacté à moult reprises par un «entrepreneur» qui l’invitait à le rencontrer au Maroc, tous frais payés, pour consulter des actes notariés concernant François Grosdidier. Comme, il ne donnait pas suite, ce dernier, sans jamais lui donner son nom est alors venu le rencontrer en Moselle, l’occasion pour Jean-Louis Masson de le faire photographier discrètement. Peu avant les élections cantonales de mars 2011, ce dernier lui faisait pourtant parvenir le fameux enregistrement. Pièce que Jean-Louis Masson se refuse alors à dévoiler. Il ne se décide à porter plainte que le 30 juillet dernier, en apprenant qu’un chef d’entreprise mosellan, Patrick Malick, au centre d’un dossier de partage illicites de marchés mettant en cause François Grosdidier, affirme avoir été l’objet d’intimidations et d’une tentative de cambriolage à son domicile. «Je n’ai compris qu’à postériori que j’ai eu chaud», justifie ce polytechnicien.

Contacté par Marianne, François Grosdidier nous a indiqué «se souvenir d’avoir évoqué ce genre de sujet avec un escroc qu’il soupçonnait d’être envoyé par Jean-Louis Masson.» sans avoir donné suite à ces contacts. Il nous a également affirmé que «la conversation aurait été reconstituée avec des phrases sorties de leur contexte.»

(1) Le 26 juillet dernier, François Grosdidier a été mis en examen pour détournements de biens publics dans le cadre d’une plainte déposée, il y a huit ans, par Laurence Burg, une conseillère municipale d’opposition de Woippy qui dénonçait un «système municipal de dépenses injustifiées et de petits arrangements entre amis»

Hors ligne Lady Marwina

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 7362
  • Le Chwanana est Grand
    • Avanti-populo.com
Je viens de voir ça sur Fb... Le truc est en train de tourner à mort sur les réseaux sociaux. J'adore ce genre de plan com!!! Décidément, ils sont tous formidables.
Celui qui croit ne pas être responsable de ses erreurs a renoncé à sa liberté

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Citer
une pépé, je sais pas combien ça coûte.
Une pépé ?
(La comptabilité doit sans doute être tenue en grisbi !)

Ça existe encore les gens qui parlent comme ça ?
Le compteur argotique est resté bloqué à l'époque Audiard, et encore...
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne Val

  • Administrateur
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 19237
For-mi-da-ble. On voudrait faire pire qu'eux qu'on ne pourrait pas, je crois.  :gene: :gene: :gene:
j'adore le respect des femmes en general, d'ailleurs, dans cette charmante anecdotes.

Quelqu'un connait le livre "les hommes de paille" ?  :gene: :gene:

Hors ligne Lady Marwina

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 7362
  • Le Chwanana est Grand
    • Avanti-populo.com
Un petit sondage (qui ne fait que confirmer ce que nous avions constaté de longue date sur sarkostique)
Citer
4 octobre 2012
IFOP : « À part sur l’Europe, sympathisants UMP et FN ont des opinions similaires »

Que ce soit sur les sujets économiques ou de société, les sympathisants UMP et FN partagent de plus en plus les mêmes points de vue : telle est la conclusion d'un sondage IFOP, diffusé le 28 septembre (voir en PDF). "À part sur l'Europe, qui reste le seul thème sur lequel ils ne se retrouvent pas, les sympathisants UMP et FN ont des opinions similaires", résume Frédéric Dabi, directeur du département opinion de l'IFOP, qui fonde également son analyse sur plusieurs études qualitatives menées sur le même sujet.

Les résultats de cette enquête, réalisée du 14 au 18 septembre auprès d'un échantillon de 1 013 personnes pour le groupe UMP à l'Assemblée nationale et au Sénat, montrent que les deux catégories se rejoignent sur beaucoup de thèmes, même si "les sympathisants FN restent plus attachés aux acquis sociaux que ceux de l'UMP", souligne M. Dabi. Ainsi, les premiers approuvent davantage le retour à la retraite à 60 ans pour une partie des salariés ou la création de 60 000 postes dans l'éducation sur l'ensemble du quinquennat.


J'aimerais cela étant bien avoir les détails du sondage, vu que le programme du FN se classe dans une ligne clairement anti-libérale, contrairement a celui de l'UMP.
Je ne sais pas ce que vaut le blog source en terme de fiabilité.
grou
Celui qui croit ne pas être responsable de ses erreurs a renoncé à sa liberté

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4264
J'ai vu  La pen sur LCP :ce qu'elle décrit comme le rassemblement bleu marine se veut en fait la réplique sur la forme du FDG . Rassembler les forces de droite du NON au TCE . Va y avoir du sport pour les municipales .faut les préparer maintenant parce qu'au FN ils ont commencé : tout le monde en ordre de bataille  :mafia:' :pan2: :hurt2: :mafia:' :pan3: :hurt3: :hurt4: :bombe:
"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

En ligne old machin

  • old machin
  • Smart Citoyen
  • *
  • Messages: 2853
Bon...., j'ai cherché avec sincérité, meuh je n'ai rien trouvé quant au défèrement, début octobre (9 ), du sieur E. RAOULT  :diable: , grand démocrate umpiste devant l'éternel, devant le Tribunal de Bobigny...
Parce qu'il s'agissait et s'agit toujours de sa vie privée ? .....Euh certes, meuh, me direz pas qu'il ne faut pas avoir un brin de sexisme dans les veines, pour castagner sa Juliette, nope ? Enfin bref, ce qu'on savait déjà, être un gros beauf de chez beauf.  :diable:
Si c'est sur un autre fil, merci d'avance aux modos..... Et sinon, RV le 30 novembre pour le jugement ? Comme il a bénéficié d'un traitement de faveur pour son défèrement.... , pourquoi pas une haie du déshonneur  :burqa:  :burqa:  :burqa:, à la sortie de m'sieur Monde Impitoyable ?

Hors ligne timbur

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 13020
Non, je ne crois pas que l'on ait évoqué cette affaire jusque-là dans ces pages.
___________________________________________________________________________________________________________________________________
Frondiste : Néologisme timburien. Désigne tout élu à la députation remplissant la double condition d'être de gauche et du parti socialiste.

Hors ligne sarkome

  • Smart Citoyen Incurable
  • Messages: 10521
Citer
Fondation Hamon: Pasqua et Santini condamnés à deux ans de prison avec sursis
Le tribunal les a également condamnés à des amendes de 150 000 à 200 000 euros et à des peines d'inégibilité dans une affaire de détournement de fonds de la fondation d'art Hamon.
Les anciens ministres sont désormais inéligibles. Charles Pasqua et André Santini ont été condamnés ce lundi à deux ans de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Versailles dans une affaire de détournement de fonds de la fondation d'art Hamon.
Le tribunal a assorti la peine de Charles Pasqua d'une amende de 150 000 euros et de deux ans d'inéligibilité.
Pour André Santini, l'amende s'élève à 200 000 euros et la peine d'inéligibilité à cinq ans. Son avocat, Me Grégoire Lafarge, a annoncé son intention de faire appel. 

source

Hors ligne sarkome

  • Smart Citoyen Incurable
  • Messages: 10521
Il y en a qui cumulent les mandats. D'autres, les procès... Parfois, d'ailleurs, ce sont les mêmes...

Citer
Charles Pasqua affronte à partir de ce lundi un nouveau procès...

Le procès du volet français des détournements du programme de l'ONU en Irak «pétrole contre nourriture» s'ouvre lundi à Paris, avec vingt personnes sur le banc des prévenus, dont Charles Pasqua, le groupe Total, son PDG et d'anciens diplomates. L'audience débute à 13h30 devant la 11e chambre correctionnelle, spécialisée dans les affaires financières, qui va siéger pour l'occasion dans les locaux de la prestigieuse 1e chambre civile, qui a abrité les procès Chirac ou Clearstream.

Pendant un mois, le procès va devoir se plonger dans l'Irak de Saddam Hussein et décortiquer les mécanismes de contournement d'un embargo économique décrété contre son régime après l'invasion irakienne du Koweït en 1990. En 1995, cet embargo avait été allégé par l'ONU, qui permettait alors à Bagdad de vendre des quantités limitées de pétrole en échange de biens humanitaires et de consommation nécessaires à la population. C'était le programme «pétrole contre nourriture» («oil for food»).

Ventes parallèles et surfacturations

Or, il s'avèrera après la chute du dictateur, en 2003, année de l'invasion de l'Irak par les Etats-Unis, que son régime avait détourné massivement ce programme, par le biais de ventes parallèles et surfacturations. D'une part, les dirigeants irakiens attribuaient des barils à des personnalités «amies», qui recevaient des commissions lors de la revente du pétrole en contrepartie de leur lobbying en faveur de la levée de l'embargo. D'autre part, le régime de Bagdad exigeait des compléments de prix (surcharges) par rapport aux tarifs déclarés à l'ONU et empochait la différence par le biais d'intermédiaires et sociétés écrans.

Le scandale avait éclaboussé des centaines de sociétés et personnalités dans plusieurs dizaines de pays, en France notamment.

Le PDG de Total sur le banc des prévenus

Se retrouvent ainsi lundi sur le banc des prévenus des responsables d'associations, hommes d'affaires, journalistes et anciens diplomates dont Jean-Bernard Mérimée, ex-ambassadeur de France à l'ONU, poursuivis pour avoir bénéficié d'allocations de pétrole. Il y a aussi avec eux l'ancien ministre de l'Intérieur Charles Pasqua, qui nie avoir profité des largesses des Irakiens.

Le groupe Total, poursuivi comme personne morale, est quant à lui soupçonné d'avoir sciemment payé des surfacturations afin d'obtenir des contrats et acheté du brut provenant d'allocations illicites à des personnes privées. Mais il nie toute intention frauduleuse ou violation d'embargo.

Plusieurs cadres de Total sont également poursuivis, de même que son PDG actuel, Christophe de Margerie, qui réfute lui aussi toute malversation. Le dossier repose en outre largement sur des accusations de corruption, un chef que contestent les avocats des prévenus. Selon eux, il ne peut pas y avoir corruption puisque les surcharges étaient exigées par l'Etat irakien et versées dans ses caisses.

Avant d'aborder le fond de l'affaire, le tribunal va examiner divers points de procédure. La défense prévoit en particulier de poser des «questions prioritaires de constitutionnalité» (QPC) qui, si elles sont jugées valables, pourraient entraîner un report du procès.

source

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
après pasqua c'est estrosi qui risque d'avoir des ennuis :]

Citer
Une plainte pour détournement de fonds publics déposée contre Christian Estrosi

L'association a annoncé lundi qu'un de ses militants avait déposé plainte contre le député-maire UMP de Nice, Christian Estrosi, pour détournement de fonds publics. Il reproche au député d'avoir fait "un envoi massif" de bulletins de promotion et d'appel à souscription à "l'Association des amis de Nicolas Sarkozy", affranchis aux frais de l'Assemblée nationale.

Une plainte qui confirme une information publiée lundi par le site d'information Mediapart. L'objet du litige ? Un courrier de remerciement en date du 9 juillet 2012 dans lequel le député des Alpes-Maritimes remerciait les électeurs d'avoir voté pour lui aux législatives. Dans la même enveloppe, aurait été  glissé un coupon pour promouvoir "l'Association des amis de Nicolas Sarkozy", est-il stipulé dans la plainte. Or, Christian Estrosi en est le secrétaire général.

"J'assume pleinement cet envoi"

Lundi soir, Christian Estrosi a précisé que "ces courriers, qui entrent dans le cadre fixé par l'Assemblée Nationale pour chaque député, avaient pour but de remercier mes électeurs tout en faisant le bilan du mandat que j'ai en partage avec Nicolas Sarkozy". "J'assume pleinement cet envoi et je ne vais certainement pas m'excuser d'écrire à mes électeurs comme le fait chaque député", ajoute l'élu. "Mediapart avec les excès et le manque d'objectivité qui le caractérise s'illustre encore dans le grand journalisme en relayant une plainte fantasque d'un militant écologiste", estime encore Christian Estrosi

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4264
Je ne sais pas si c'est à mettre sur le compte de nos rad' soc ' mais en ce moment ça bouge côté justice . J'ai lu il y a quelques jours dans la presse régionale  que les chefs d'accusation contre sarko concernant les instituts de sondages vont être élargis à toutes les offres publiques d'achat ...et ça me fait bien plaisiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiir  :frime1: .
"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

En ligne old machin

  • old machin
  • Smart Citoyen
  • *
  • Messages: 2853
Certes, Syberia, mais ne rêvons pas trop.... il y a une telle banse de trucs louches, non seulement du côté des marchés publics et des offres publiques, mais aussi du côté "et que je m'assois sur la réglementation", chez nos chers (très chers ) socio-lib, que si les magistrats se mettent à avoir la niaque, ça finira par s'équilibrer, et la conclusion du bon peuple sera celle de mâme Marion-Perrine, dite Marine, tous avec nous, sont tous pourris....  :pasdrole:
Pour mon compte j'observe avec intérêt le sieur Cahuzac, et j'ouvre le pari d'une exfiltration discrète proche..... (non pas principalement pour le compte en Suisse, quoique, mais pour son soutien remarqué à Woerth, dans le dossier de Compiègne..., soutien qui vire au cauchemar (bien fait ceci dit !) vus les derniers développements et expertises de l'affaire..).  :drapeaublanc:

Et de l'autre côté, ben la condamnation de Santini devrait nous modéliser l'avenir de certains autres, et notre présent immédiat accessoirement : coquin jovial et rigolard, Santini dont nul n'ignorait les turpitudes a été au début de mandat de sarko utilisé en tant que ministre FP à la mise en oeuvre de la RGPP, et dieu sait qu'il s'est levé la peau, faisant notamment le tour des popotes des écoles de cadres d'Administration (avec sarko), pour déclarer aux élèves éberlués que ce ne serait pas plus mal qu'ils aillent faire cadres dans le privé, plutôt que de ... servir le Service Public...., à grands coups de plaisanteries vaseuses et autres calembrenaines (le vieux coup que signalait le regretté Desproges, si le médecin qui vous dit "vous avez un cancer" a l'accent du midi, ça a tout de suite un autre impact).
Enfin bref, une fois le rouleau compresseur RGPP mis sur ses rails et en vitesse de croisière, Santini déjà menacé par de petits juges zhargneux a été mis sur la touche....Le point d'orgue de c't'affaire, c'est que, le cynisme n'ayant pas de bornes, la machine RGPP poussait le bouchon jusqu'à décerner annuellement des prix de RGPPisme, couronnant ceux qu'avaient fait tomber le plus de têtes....."en améliorant le service rendu aux usagers", sous entendu moins il y a de fonctionnaires mieux servi est le public. Et donc, après avoir été.....limogé comme un ...... propre....  :diable:, v'la-t-y pas que Santini se voit décerner pour ses oeuvres passées, je ne sais plus quel dossier ou thème précis, une de ces "VICTOIRES DE LA MODERNISATION DU SERVICE PUBLIC"...... Je ne sais plus s'il s'est rendu aux festivités pour recevoir son bibelot...... , mais je sais qu'il a commenté, toujours rigolard, "tout ceci est une imposture"..... Fermez les bans ??? J'attends, si mon pari n'est pas trop hasardeux, la déclaration ex-post de Cahuzac..

En ligne old machin

  • old machin
  • Smart Citoyen
  • *
  • Messages: 2853
Pour mon compte j'observe avec intérêt le sieur Cahuzac, et j'ouvre le pari d'une exfiltration discrète proche..... (non pas principalement pour le compte en Suisse, quoique, mais pour son soutien remarqué à Woerth, dans le dossier de Compiègne..., soutien qui vire au cauchemar (bien fait ceci dit !) vus les derniers développements et expertises de l'affaire..).  :drapeaublanc:

Fermez les bans ??? J'attends, si mon pari n'est pas trop hasardeux, la déclaration ex-post de Cahuzac..

Bon, je sais que s'auto-citer n'est pas fameux, que comme des pignoufs les gouvernementaux qui nous gouvernent n'ont pas vraiment réussi "l'exfiltration discrète", meuh ce me semble le bon moment aujourd'hui pour rappeler :

- Que Santini a mis la RGPP, aujourd'hui rebaptisée MAP, en vitesse de croisière, avant d'être remercié, vocable pertinent...
- Que Woerth a été ficelé su's'fauteuil, le cul rivé sur les turpitudes de Compiègne (et les antérieures de l'Oise) et celles de Bettencourt, jusqu'à ce que la Loi sarko sur nos retraites soit passée
- Et que Cahuzac a fait passer...., comme une lettre à une entreprise privée d'acheminement du courrier....., le scélérat Traité dit de "Stabilité"...., après avoir donné un remarqué coup de main, que personne ne lui avait demandé, audit sieur Woerth, sur l'affaire de Compiègne....

Vous avez dit "par la barbichette" ??  :mdr1: :diable:


Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5841
Si c'est Balkany qui le dit !



 :mdr1: :mdr1: :mdr1: :mdr1: :mdr1:
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5841
Au menu de cette brève (j'ai pas accès à l'article entier, mais le chapeau suffit) : Gilles Carrez (vous savez, il était ex-rapporteur général des finances, sous $arko)

Citer
Réserve parlementaire : Carrez (député) a donné plus de 3 millions d'euros à Carrez (maire)
Petite visite du Perreux-sur-Marne, ville très arrosée

"Notre pays est drogué à la dépense". En accordant une interview au Figaro le 24 juin, Gilles Carrez, le président UMP de la commission des finances de l'Assemblée, ne devait pas s'attendre à la fuite, quelques jours plus tard, du détail des subventions accordées par lui-même en 2011 via la réserve parlementaire. Ce document, obtenu par un professeur de mathématiques et dont quelques extraits ont été mis en ligne par Europe 1, ne manque pas de sel. On découvre notamment que Gilles Carrez a distribué l'essentiel de sa réserve parlementaire au maire du Perreux-sur-Marne (94) un certain Carrez Gilles. Soit plus de 3 millions d'euros. Joint par @si, le maire communiste de Champigny, ville faisant partie de la même circonscription, a failli tomber de sa chaise.


edit : Ah, au fait, on comprend mieux pourquoi il votait contre toutes les propositions visant la transparence, comme par exemple indiqué ici ..... on se demande bien QUI est "drogué à la dépense"  :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
« Modifié: 04 juillet 2013 à 13:50:43 par reveillonsnous »
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
tu m’étonnes... ils se jugent entre eux, se subventionnent entre eux :pascontent1:

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5841
Je fais quoi ? Je crée un fil "conneries à l'UMP" ou je mets ça ici ???
Ce qui est sûr c'est que la Valérie Boyer, elle semble en tenir une sacrée couche :

Citer
Valérie Boyer députée des Bouches du Rhône confond Montesquieu et Le Pen


La classe politique marseillaise a encore l'occasion de faire parler d'elle par la voix de Valérie Boyer, députée UMP et adjointe au maire: " Le droit du sol est une absurdité qui consiste à appeler un cheval une vache parcequ'il est né dans une étable" twitte t elle allègrement en attribuant cette citation à Montesquieu... Sauf que la citation n'est pas de Montesquieu, on s'en doute, mais de Le Pen...Outre l'énormité de la bourde, cette bavure est significative de la proximité grandissante entre l'UMP et le FN... Rappelons nous que Gaudin gouverna la région en collaboration avec Le Pen...Valérie Boyer s'est faite connaître pour avoir ravi le siege jusqu'ici dévolu au clan Masse dans le 13 eme arrondissement...L'incroyable nullité de la classe politique locale me navrera toujours....
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
elle en est pas à sa premiére connerie celle là :X:

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
Citer
Affaire Boillon : les drôles de business de "Monsieur l'Ambassadeur"

Un ex-ambassadeur de France qui se fait pincer par la douane, avec sur lui 350 000 euros et 40 000 dollars en liquide ! Les révélations du site Mediapart (article payant), vendredi, ont semé la consternation au Quai d'Orsay. Boris Boillon, l'ancien conseiller de Nicolas Sarkozy à l'Élysée pour le Moyen-Orient, s'était reconverti dans les affaires après sa mise sur la touche par François Hollande en août 2012. L'ancien diplomate, qui est désormais résident belge, s'est fait interpeller le 31 juillet dernier, gare du Nord, alors qu'il s'apprêtait à embarquer dans le Thalys, direction Bruxelles. Depuis, Boris Boillon est visé par une information judiciaire ouverte par le parquet de Paris. Aux enquêteurs de la douane judiciaire qui l'interrogeaient sur l'origine des fonds, l'homme d'affaires s'est justifié en expliquant que l'argent provenait de ses activités en Irak où les prestations sont toujours rémunérées en liquide. Avec ses 350 000 euros et 40 000 dollars soigneusement empaquetés dans des enveloppes, Boris Boillon comptait ouvrir à Bruxelles une filiale de sa société de conseil Spartago.

Mélange des genres

En se penchant sur la florissante reconversion de monsieur Boillon, Le Point.fr a découvert un surprenant mélange des genres. Créée en octobre 2012, Spartago a depuis deux mois à sa tête Malika Benlarbi. La jeune femme, qui a connu Boris Boillon en 2006 lorsqu'ils travaillaient tous les deux au ministère de l'Intérieur pour Nicolas Sarkozy, avait été promue sous-préfète de Paris après la victoire de 2007.

Cette intime d'Henri Guaino cultive les réseaux en tout genre. Elle ne fait pas mystère de son appartenance maçonnique ni de ses excellentes relations avec l'ambassade du Qatar. Ayant rapidement mis en sommeil sa carrière préfectorale, elle a basculé dans le privé où elle cumule aujourd'hui deux fonctions : directrice générale de Spartago, la société détenue par Boris Boillon, et directrice des relations institutionnelles du groupe L'Oréal pour la zone Maghreb et Moyen-Orient.

Pétrole

Au 10, place Henri-Bergson à Paris, siège de Spartago, société spécialisée en "conseil pour les affaires et autres conseils de gestion", Le Point.fr a identifié une deuxième structure commerciale appartenant à Boris Boillon. French Properties UR, c'est son nom, a pour activités le "conseil et l'intermédiation dans les domaines liés notamment à la construction, au développement d'infrastructures et à l'énergie". Dans les statuts de French Properties UR apparaît un associé irakien, Adil Alkenzawi. Un homme d'affaires que Boris Boillon connaît de longue date. Lorsqu'il était ambassadeur en Irak, il l'avait nommé consul honoraire à Nassiriya. Cette bourgade de 250 000 habitants jouxte un champ pétrolier en cours d'attribution que lorgne Total.

Contacté par Le Point.fr, Boris Boillon n'a pas donné suite. Malika Benlarbi explique, elle, que sa fonction auprès de son ami Boris Boillon n'était aucunement incompatible avec son poste chez L'Oréal. Et d'assurer : "Je suis un simple mandataire social et je ne touche aucune rémunération." Questionnée sur la nature des conseils proposés par Spartago, l'ancienne sous-préfète ne souhaite pas apporter de précisions. Tout comme elle dit découvrir l'existence de l'autre société de Boris Boillon, French Properties UR.

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
c'est balkany quoi...malgré tout cela, les levalloisiens, d'une intelligence sans bornes, revotent pour lui à chaque fois... :pascontent1:


Citer
Les drôles de vacances de Monsieur Balkany

Pourquoi se payer un chauffeur quand les contribuables peuvent le faire à votre place ? Selon Le Point, la police judiciaire a lancé une perquisition à la mairie de Levallois-Perret pour en savoir plus sur l’emploi du temps des policiers municipaux. L’un d’entre eux aurait en effet servi de chauffeur au maire de Levallois, Patrick Balkany, en vacances sur l’île de Saint-Martin. Et tout ça… aux frais des Levalloisiens.

Rappelons que Patrick Balkany avait déjà été condamné à de la prison avec sursis et à une amende de 20 000 euros pour prise illégale d’intérêt en 1996 : il avait fait rémunérer par la mairie de Levallois ses employés de maison… Une affaire qui lui avait coûté deux ans d’inéligibilité.

Autre révélation du Point, un compte en Suisse aurait été ouvert, en 1994, par le couple Balkany – qui déclarait, il y a quelques années, ne pas payer l’ISF. Compte dont personne ne sait ce qu’il est devenu… Apparaissent aussi des transferts de fonds suspects. Dans un document adressé à la juge parisienne Michèle Vaubaillon, « il est mentionné un prêt de trois millions de deutsche marks accordé en 1988 à Patrick Balkany par la banque de Suez à Amsterdam. L’année même où son meilleur ami, Nicolas Sarkozy, dont le maire de Levallois a récemment rappelé avoir été le mécène, était élu pour la première fois député des Hauts-de-Seine ».

De quoi obscurcir quelque peu la virginité retrouvée de Nicolas Sarkozy, qui vient de bénéficier d’un non-lieu dans l’affaire Bettencourt. Et compliquer les desseins de Patrick Balkany, bien décidé à rempiler, le printemps prochain, pour un quatrième mandat à la mairie de Levallois…


Hors ligne Lady Marwina

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 7362
  • Le Chwanana est Grand
    • Avanti-populo.com
Juste pitoyable... Mais néanmoins drôle tellement c'est nul.

Citer
Le directeur de cabinet d'un élu UMP surpris en plein tag anti Hollande

POLITIQUE - Deux tagueurs ont été arrêtés alors qu'ils inscrivaient «Hollande, bonnets rouges en colère»...

Le directeur de cabinet du président UMP de la communauté de communes du pays de Gex (Ain) a été surpris récemment par les gendarmes en train de taguer une inscription contre François Hollande sur la voie publique, a-t-on appris jeudi de source proche de l'enquête.
«Hollande, bonnets rouges en colère»

Dans la nuit du 16 au 17 novembre, une patrouille du Peloton de surveillance et d'intervention de la gendarmerie de Bellegarde-sur-Valserine (Ain) s'arrête à hauteur d'une voiture stationnée sur la bande d'arrêt d'urgence d'une 2x2 voies de la région. Les gendarmes surprennent alors deux hommes en train de taguer l'inscription «Hollande, bonnets rouges en colère» sur le muret de sécurité longeant la voie. Les deux tagueurs prennent la fuite à la vue des militaires, avant de revenir vers eux alors que ceux-ci fouillent leur véhicule, pour donner leur identité.
Acte isolé?

L'un des deux est le directeur de cabinet d'Etienne Blanc, président de la communauté de communes du Pays de Gex, également député UMP de la 3e circonscription de l'Ain et maire de Divonne-les-Bains. En poste depuis août, âgé de 38 ans, il exerçait auparavant des fonctions similaires auprès du maire de Guérande (Loire-Atlantique). Les gendarmes ont entendu les deux mis en cause et saisi des bombes de peinture. «Des rapprochements sont en cours afin de déterminer s'il s'agit d'un acte isolé ou si les personnes mises en cause ont commis des faits similaires sur des radars automatiques de la région», a précisé la source proche de l'enquête.
Celui qui croit ne pas être responsable de ses erreurs a renoncé à sa liberté

Hors ligne timbur

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 13020
La campagne de 2012 a été l'occasion d'un constat. Celui d'un phénomène nouveau mais qui ne s'est pas atténué depuis : l'UMP est salissante.  :pasdrole:

Des autocollants partout : des montages anti-Hollande de base aux slogans anti mariage pour tous, en passant par les messages des étudiants de droite... Pas un feu de signalisation ou un lampadaire qui leur échappe. Et ça résiste au temps !

Je ne sais pas comment ça se passe chez vous. Mais dans le coin où je vis, c'est impressionnant.
___________________________________________________________________________________________________________________________________
Frondiste : Néologisme timburien. Désigne tout élu à la députation remplissant la double condition d'être de gauche et du parti socialiste.