Auteur Sujet: les affaires de l'UMP : racisme, homophobie, sexisme, magouilles, censure ...etc  (Lu 47602 fois)

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3166
Par chez nous ce sont des gueules de MLP délavées sur des murs et des poteaux le long des départementales.c'est pas mieux.
Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5841
Ouais, par chez moi c'est plutôt ce genre là aussi, mais pas des tonnes ..... et pas trace du moindre signe UMP  :mrgreen:
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Dans mon village folklorique, on cherche en vain autre chose que les affiches FN...jusqu'aux slogans bombés sur les routes, et pas uniquement pour le passage du Tour de France !
Par contre en ville (Draguignan, si on peut appeler ça une ville...) les plus enragés des afficheurs étaient de loin les PG/Mélenchonistes, qui s'attaquaient surtout aux posters PS.
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne timbur

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 13020
Ils devraient marquer "Félicitations" dessus. Ça serait aussi salissant, mais au moins ça ferait rire.
___________________________________________________________________________________________________________________________________
Frondiste : Néologisme timburien. Désigne tout élu à la députation remplissant la double condition d'être de gauche et du parti socialiste.

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
il me semble avoir déjà parlé de la dame sur le forum, je suis étonnée que ça soit juste aujourd'hui qu'elle soit mise en ex, ça fait des années qu'il y a des trucs louche dans cette ville.

Citer
La maire UMP d'Aix-en-Provence, Maryse Joissains, sort libre de sa garde à vue

Selon France 3 Provence-Alpes, l'élue était entendue dans une affaire de détournement de fonds publics et de trafic d'influence.

La maire UMP d'Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône), Maryse Joissains, a été placée en garde à vue à Marseille, jeudi 26 décembre au matin, dans le cadre d'une enquête sur des emplois présumés fictifs. Elle "en est sortie sans mise en examen", a indiqué, en début de soirée, la directrice de la communication de la mairie, ajoutant qu'"elle a pu longuement s'expliquer et est sereine".
Pourquoi Maryse Joissains était-elle entendue ?

Selon France 3 Provence-Alpes, l'élue était entendue pour détournement de fonds publics et trafic d'influence. France 3 précise que les enquêteurs de la division économique et financière de la police judiciaire s'intéressent notamment à la promotion de son chauffeur, Omar Achouri, au plus haut grade de la fonction territoriale (catégorie A, soit l'équivalent d'un ingénieur) et au recrutement du fils de ce dernier à la communauté d'agglomération du Pays d'Aix, qui regroupe 34 communes et 363 000 habitants.

Interrogée par L'Express, Maryse Joissains a fait répondre ses services par un simple communiqué : "Omar Achouri, entré en mairie en février 1978, avait tous les critères pour accéder à cette nomination (...) effectuée en toute légalité." Pourtant, souligne l'hebdomadaire, ses notes en formation et en mobilité nécessaires à l'acquisition de ce grade sont chacune de zéro, et il n'est pas en haut de la liste des employés pouvant prétendre à l'échelon supérieur.

"C'est ce qu'on appelle une fin de carrière éclair !", estime un opposant contacté par L'Express. "Omar est la seule personne à avoir le droit de conduire la maire. Il est avec elle en permanence et l'accompagne chaque été en vacances", précisait, en juillet, à l'hebdomadaire, un observateur de la vie politique locale. Maryse Joissains elle-même le qualifie d'"ami intime".

Les enquêteurs de la brigade financière s'intéressent au contrat du chauffeur de la maire depuis le 11 juin. Ce jour-là, une perquisition avait été effectuée à la mairie d'Aix-en-Provence, à la suite d'une enquête préliminaire pour "détournement de fonds publics". Car ce n'est la première fois que Maryse Joissains fait parler d'elle.
Que sait-on d'elle ?

Agée de 71 ans, l'édile brigue un nouveau mandat et est candidate aux municipales de mars 2014. Elle avait même présenté ses colistiers il y a quelques semaines, lors d'un grand raout au centre des congrès d'Aix-en-Provence. Elle est aussi connue pour certaines de ses déclarations et prises de position.

François Hollande à peine élu président de la République, la maire d'Aix-en-Provence conteste la légitimité de son élection et s'en prend à son physique, les 6 et 8 mai 2012. Le qualifiant de "danger pour la République", elle maintient ses propos et dépose un recours pour faire annuler l'élection présidentielle.

Auparavant, en avril 2012, Maryse Joissains avait déclaré ne plus vouloir "un seul Rom sur sa commune". "Ce que je sais c'est qu'il faut garder nos acquis sociaux pour les habitants de notre pays qui en ont besoin, sinon notre système social va exploser", affirmait-elle dans la foulée, comme le rappelle Slate.fr. Elle avait aussi appelé les électeurs aixois à combattre "le péril socialiste".



Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
 :rougefache: :rougefache: et les sanctions c'est pour quand?


Citer
Le chef de file des communistes parisiens accuse Claude Goasguen de financer des associations qui refusent la mixité sociale.

Utiliser l’argent public pour faire capoter la construction de logements sociaux?? C’est possible dans le merveilleux monde de Claude Goasguen?! Parmi les heureux bénéficiaires de la «?réserve parlementaire?» du député maire (UMP) du 16e arrondissement, Ian Brossat, le chef de file des communistes parisiens, a eu la surprise de découvrir, la semaine dernière, le nom de trois associations qu’il ne connaît que trop bien?: Porte d’Auteuil Environnement, Sauvegarde Auteuil-bois de Boulogne et Coordination pour la sauvegarde du bois de Boulogne. Trois officines de riverains qui s’acharnent, depuis des années, à contrer les projets de construction dans ce quartier. Et qui, chacune, a reçu en 2013 un petit pécule d’encouragement (respectivement 2?000, 2?500 et 3?000?euros) de la part du parlementaire… Soixante ans après l’appel de l’abbé Pierre, c’est la grande classe?!

Officiellement, les associations de riverains fortunés n'ont rien contre les logements sociaux

«?Ces procédures judiciaires ont considérablement contribué à ralentir la livraison de ces nouveaux logements, déplore Ian Brossat. Non contente de s’opposer par ses votes aux logements sociaux, la droite parisienne prête main-forte, avec les deniers du contribuable, à des associations qui refusent la mixité sociale.?» Habituée des recours judiciaires en tout genre, l’association Porte d’Auteuil Environnement mène la lutte de l’entre-soi depuis 2008. Dans son viseur, un terrain en friche de 1?500?m2 autour de la gare d’Auteuil, sur lequel la Mairie de Paris entend construire 350 logements — dont la moitié de sociaux – mais aussi une crèche et une bibliothèque. Autant dire un attentat à deux pas de la luxueuse villa Montmorency, dans cet arrondissement où 20?% des contribuables payent l’ISF et possèdent un patrimoine moyen de 2,95?millions d’euros.

[C'est ce un terrain en friche depuis une vingtaine d'années de 1?500?m2 autour de la gare d’Auteuil qui attise les associations de riverains portunés. Capture d'écran Google Maps ]

Depuis le dépôt du permis de construire, voici cinq ans, les associations de riverains fortunés, épaulées par d’efficaces avocats, ont multiplié les démarches devant le tribunal administratif, exploitant la moindre faille du plan local d’urbanisme. Un nouveau jugement doit avoir lieu en mai prochain. Mais attention?! Foin de lutte des classes. Officiellement, ces généreux citoyens n’ont rien contre les logements sociaux. Sur leurs pétitions, où apparaît évidemment Claude Goasguen, ils préfèrent s’abriter derrière des préoccupations environnementales et urbanistiques. Le travail des architectes, dont Rudy Ricciotti et Anne Demians, est présenté comme un «?projet gigantesque de bétonnage?», une «?cité hideuse qui va défigurer le quartier?» et le «?cadre de vie?». Interrogé par le Parisien.fr sur cette subvention à Porte d’Auteuil Environnement, Claude Goasguen mouline les mêmes arguments?: «?C’est une association qui ne se bat pas contre les logements sociaux mais contre un programme mixte à la gare d’Auteuil, lequel prévoit des immeubles de dix étages en face de chez eux.?» C’est fou, le nombre d’écolos dans le 16e…

Mixité sociale et la solidarité n’auront jamais les faveurs de la réserve parlementaire de Claude Goasguen

Mais, évidemment, cette fronde n’est pas qu’une question de hauteur. Dans cet arrondissement qui ne compte que 3,7?% de logements sociaux, les quatre projets de construction de logements initiés par l’équipe Delanoë (portes d’Auteuil et Dauphine, à la Muette et à Exelmans), aussi modestes soient-ils, ont tous rencontré la même hostilité, relayée plus ou moins publiquement par Claude Goasguen. En octobre?2013, l’élu UMP s’était déjà agrippé avec Ian Brossat. Ce dernier avait soumis au vote du Conseil de Paris un vœu proposant la création d’un village d’insertion de Roms aux abords du bois de Boulogne, dans ce même 16e arrondissement. Cette fois, le député maire, ulcéré, avait lancé une pétition et dénoncé le «?sectarisme?» de la Ville de Paris contre le 16e arrondissement. Décidément, la mixité sociale et la solidarité n’auront jamais les faveurs de la réserve parlementaire de Claude Goasguen…

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Brigitte Barèges ("les unions avec des animaux," vous vous souvenez ?) est de nouveau en piste, cette fois pour les municipales.
Il faut croire que discrimination anti-homo et racisme tout court vont de pair : son dernier joke !

Non, mais...
Si on ne peut plus rigoler !

Ce genre de plaisanterie ne renforce absolument pas les préjugés racistes !
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne MacGo

  • Sarkophobe
  • Messages: 163

et ce soir je peux rajouter ça à mon message de ce matin :

Citer
Frais d'enquête: 34 millions d'euros pour le cabinet du patron de la police en dix ans

La facture est en fait bien plus élevée. Selon un référé de la Cour des comptes rendu public ce 4 mars 2014, ce sont au total 34 millions d’euros de frais d'enquête qui ont été perçus par le cabinet du directeur général de la police nationale entre 2002 et 2012 (où se sont succédé Michel Gaudin, puis Frédéric Péchenard). Quels en ont été les heureux bénéficiaires ? Selon quels critères ? La Cour ne le précise pas, indiquant seulement que l'emploi de ces 34 millions d'euros fut « totalement discrétionnaire ». « Il n'en a été conservé aucune pièce justificative jusqu'en 2011 » , précise la Cour.


« Il n'en a été conservé aucune pièce justificative jusqu'en 2011 » comme c'est pratique  :diable: :diable:

À l'aube des élections tout ce qui peu être balancé l'est, et ce ne sont  que "des municipales". Je m'attends au pire en 2017 !!! A mon avis chaque parti mijote, couve un mélange explosif qui sautera au moment oppurtun.

Et dire que c'est ces guignols qui sont responsables de l a gestions de la France  :fache1: :fache1: :fache1: des nantis qui ne pensent qu'à leur intérêts personnels et ambitions et nous, nous sommes les pions qu'ils déplacent à leur guise pour arriver au sommet.

A quand le grand ménage de printemps de la classe politique ?

Magouilles & Cie à l'UMP :mdr1: :mdr1: :mdr1: :mdr1:

Citer
Les reportages bidonnés du « Monsieur sécurité » de Michèle Tabarot

L'un des policiers qui participait à leur organisation, « à la demande du patron », raconte : « On passait des coups de téléphone, et tout sujet était bon : sur la surveillance dans les bus, le “téléphone GPS”, les contrôles routiers, les quads, les scooters, les campagnes anti-alcool. Chaque reportage était bidonné. On se mettait en civil dans un véhicule, on jouait les conducteurs énervés ou alcoolisés, on appelait un ami pour faire le motard en excès de vitesse, etc. Sur certaines chaînes (France 3, M6), c'était à l'insu des journalistes, ils n'y voyaient que du feu. »

Cet agent note que ces reportages sont souvent réalisés « aux alentours d’élections ou d’événements politiques ». « Alain Cherqui met en scène la police municipale pour promouvoir la politique de Michèle Tabarot. Le but est clairement électoraliste. Il faut faire du “Tabarot, Tabarot, Tabarot”. C'est un service public utilisé à des fins politiques », estime-t-il.

« Tout était simulé. Le lendemain, on en parlait avec les collègues au bureau, on en rigolait », rapporte un autre policier en détaillant plusieurs reportages. « Les rôles étaient distribués, relate un quatrième policier, qui y a participé il y a quelques années. C’est “Toi tu fais le récalcitrant”, “Toi le policier”, ou bien on faisait la logistique, en bloquant la route si nécessaire. À l’époque des élections, cela se faisait beaucoup. »


Décidément à l'UMP ils ne sont plus à un bidouillage près, encore un sur le chiffre de la police qui concerne plusieurs présidents mais qui a explosé sous sarkozy.

Citer
Paris : comment les chiffres de la délinquance ont été truqués
Un rapport explosif montre que des pratiques mises en place depuis des années et amplifiées à partir de 2008 visait à minorer les faits.

Pendant des années, les statistiques de la délinquance ont été maquillées sur ordre à Paris


et, a contrario on a ça :


L'UMP juge que la publication des chiffres sur la délinquance marque "un échec majeur" du gouvernement  :mdr1: :mdr1: :mdr1:
« Modifié: 04 mars 2014 à 18:54:32 par MacGo »
Dans le monde il n’y a pas d’un côté le bien et le mal, il y a une part de lumière et d’ombre en chacun de nous. Ce qui compte c’est celle que l’on choisit de montrer dans nos actes, ça c’est ce que l’on est vraiment.
MacGo

Hors ligne MacGo

  • Sarkophobe
  • Messages: 163
Je ne sais pas si je dois mettre dans le même sujet que celui du haut comme il n'y a pas de message entre, dsl par avance si je fais une bourde.

Un énième magouille pour l'UMP, après Copé c'est Brigitte Baregès :

Citer
Soupçons de détournement: Brigitte Barèges entendue par la police judiciaire

La maire UMP de Montauban, Brigitte Barèges a été entendue par la police judiciaire dans le cadre d'une enquête portant sur un éventuel détournement de fonds publics. Comme l'a révélé Mediapart, un chargé de communication l'accuse de l'avoir rémunéré, « aux frais de la collectivité », pour écrire dans des journaux locaux des articles «pro-Barèges».

Malgré tout ça ils n'ont même pas honte et continuent de montrer leur face de bouffon chaque fois qu'ils le peuvent pour mentir encore et encore. :diable: :diable: :diable:
Dans le monde il n’y a pas d’un côté le bien et le mal, il y a une part de lumière et d’ombre en chacun de nous. Ce qui compte c’est celle que l’on choisit de montrer dans nos actes, ça c’est ce que l’on est vraiment.
MacGo

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Rrrôôô, qu'est-ce qui sont méchants, les gens...  :mrgreen:
J'ai juste envie de leur crier: achevez-les!!!  :diable:
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne MacGo

  • Sarkophobe
  • Messages: 163
TOUJOURS PLUS LOIN EN CHIANT SUR LA HONTE A L'UMP  :diable:
Citer
Sarkozy contre-attaque en dénonçant un acharnement

Sarkozy placé sur écoute, ses partisans jugent que l’accumulation d’affaires accrédite la thèse de l’acharnement.


L'UMP accuse ouvertement le gouv en place car pas un seul instant le fait que le nom de  :blingbling: apparaît JUSTEMENT dans plusieurs affaires, ne va les faire réagir et ce dire qu'il y a rarement de fumée sans feu et que là pour la coup ça fait des nuages de fumée pour rieN; Ben non,  :blingbling: est l' :ange: incarné et jamais au grand jamais il ne ferait le moindre petit délit !!!  :diable:
Les morts suspectes suicides dans l'entouragre de  :blingbling: ne sont que des coincidences et si son nom revient tout le temps c'est à cause de la mauvaise gauche qui fait rien que l'embêter.

Jusqu'où iront-ils dans le RIDICULE ?????? :fache1:
Dans le monde il n’y a pas d’un côté le bien et le mal, il y a une part de lumière et d’ombre en chacun de nous. Ce qui compte c’est celle que l’on choisit de montrer dans nos actes, ça c’est ce que l’on est vraiment.
MacGo

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
D'après le Canard, Taubira et Valls étaient au courant de cette surveillance. De là à dire que ça soit eux qui en étaient les instigateurs, il n'y qu'un petit pas à franchir pour les perroquets de ce qu'on appelle encore "l'UMP." (Le changement de nom viendra sans doute après les municipales.)

Au point où ils en sont, on n'est pas à un détail près !
"Ouh ! La menteuse !"

Pour son portable de gangster NS aurait pris le pseudo Paul Bismuth, un copain de Herzog, qui n'est pas très content.
Sans doute, lui aussi portera plainte !

Quel bordel !

Les recherches Google donnent les coordonnées d'un dentiste homonyme ; en fait le M. Bismuth dont il est question exerce un autre métier de bouche, il est agent immobilier en Israël.
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne MacGo

  • Sarkophobe
  • Messages: 163
Je suis de ton avis, je pense aussi que Taubira était au courant, depuis un an que ça dure, c'est clair que ce n'est pas possible qu'elle ne sache pas. Mais je ne pense pas que l'exécutif soit l'instigateur. Les journalistes ont agi de leur fait. En fait je pense que ça aurait arrangé le gouv que cette affaire sorte dans 1 an ½. Mais bon, rien n'y fera, les inconditionnels crieront toujours au complot, comme Guaino dans "mots croisés" hier soir  :fache1:
Dans le monde il n’y a pas d’un côté le bien et le mal, il y a une part de lumière et d’ombre en chacun de nous. Ce qui compte c’est celle que l’on choisit de montrer dans nos actes, ça c’est ce que l’on est vraiment.
MacGo

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr

Mettre un ex-président sous écoute...qu'Ayrault et Taubira soient informés me semble normal. Le contraire serait invraisemblable.

On a sorti une vielle interviouve de Sarko où il a sorti, feignant l'incrédulité, qu"on puisse l'imaginer en train d'escroquer une vielle dame.
Qui pourrait imaginer une telle chose ? (Moi sans problème, mais bon...)

C'est incroyab' !

Quand aux barbouzes des services secrets, va savoir à qui ils ont des comptes à rendre...aux É-U il est probable qu'ils écoutent l'actuel président, sinon Obama lui-même ! Déjà ils écoutent Cameron, Merkel...faudrait leur demander, au NSA, ce qu'ils savent pour Gadhaffi, Mme Bettencourt, le chapeau rigolo de Patrick Buisson, les pubs pour les crèmes anti-rides de Carla Bruni, tout ça...
« Modifié: 12 mars 2014 à 00:53:31 par oblomov »
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne timbur

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 13020
Le problème c'est qu'à en croire les médias ce matin, la tactique d'enfumage fonctionne à plein régime : out les affaires Bettencourt et Karachi, les financements lybiens ou les trafics d'influence, voire les cadeaux à Bygmalion: aujourd'hui les criminels sont au gouvernement, qui savaient, mais ont dit le contraire (je me demande encore pourquoi...).
Purée, c'est même Copé qui exprime en boucle ses exigences en matière d'éthique, quoi... :taistoi:
« Modifié: 12 mars 2014 à 10:19:52 par timbur »
___________________________________________________________________________________________________________________________________
Frondiste : Néologisme timburien. Désigne tout élu à la députation remplissant la double condition d'être de gauche et du parti socialiste.

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5841
Ouais, ils sont forts pour l'enfumage  :triste1:

Citer
"Quand on est emmerdé par une affaire, il faut susciter une affaire dans l'affaire, et si nécessaire une autre affaire dans l'affaire de l'affaire, jusqu'à ce que personne n'y comprenne plus rien". La citation est prêtée à Charles Pasqua.
repiqué ici

ça m'a fait penser à la soi-disant affaire Clearstream (les listings trafiqués pour faire simple), qui a réussi à faire complètement oublier la VRAIE affaire Clearstream (le dévoilement du fonctionnement des banques par Denis Robert) qui était pourtant autrement plus importante, et aurait pu chambouler complètement leur fonctionnement mafieux  :fache1: :fache1: :fache1: :fache1: :fache1: :fache1:
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Surtout que "l'affaire dans l'affaire" est assez riquiqui...si un ministre était oui ou non au courant, ça change quoi pour le fond ?

On en fait tout un cirque, la gueule de déterré de Copé passée en boucle, on nous informe que Mme Taubira n'est pas venue au conseil des ministres à vélo, les sommations ridicules de Jacob et de Fennec, on meuble à fond autour d'un scandale d'état imaginaire !

 
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne timbur

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 13020
Surtout que "l'affaire dans l'affaire" est assez riquiqui...si un ministre était oui ou non au courant, ça change quoi pour le fond ?

Mais complètement ! En outre, apparemment elle avait le droit de savoir ce qu'elle savait au moment où elle l'a su, il n'y avait là que de très normal. Alors... Pourquoi diable ne l'a-t'elle pas dit simplement quand Gilles Bouleau lui a posé la question ?

Apparemment elle a pris la parole aujourd'hui, je ne sais pas encore ce qu'elle a dit.
___________________________________________________________________________________________________________________________________
Frondiste : Néologisme timburien. Désigne tout élu à la députation remplissant la double condition d'être de gauche et du parti socialiste.

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Mme Taubira aurait appris officiellement l'existence de ces écoutes à une date précise, par les canaux administratifs, soit.

Il est quasi-certain qu'on connaissait par d'autres moyens l'existence de ces écoutes.
Les policiers qui faisaient les enquêtes devaient être sous le contrôle d'un juge d'instruction...les policiers étant les pipelettes notoires, à la fin Valls était sûrement mis au courant.

Il est inconcevable que le gouvernement ne soit pas renseigné au sujet de ces ragots avant d'être formellement mis au parfum. Avec les moyens de renseignement dont dispose l'état, le contraire serait même consternant !

Dire qu'ils savaient déjà voulait dire qu'ils continuaient la politique d'interférence avec le justice qu'ils reprochaient à l'ancien gouvernement.

Ils n'ont pas menti, ils ont seulement été très économe avec la vérité...
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5841
Ou comment se faire avec un grand plaisir un petit résumé "visuel" des affaires qui reviennent en ce moment sur le devant de la scène :

Les affaires de l’UMP pour les nouilles

Absolument excellent  :super: :super: :super: :super: :super: :super: :super:
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne MacGo

  • Sarkophobe
  • Messages: 163
Vraiment excellent  :super: :super: :super: :super: :super: :super: :super:
Dans le monde il n’y a pas d’un côté le bien et le mal, il y a une part de lumière et d’ombre en chacun de nous. Ce qui compte c’est celle que l’on choisit de montrer dans nos actes, ça c’est ce que l’on est vraiment.
MacGo

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Quoique retraité, Bernard Debré a été interdit de pratiquer par le STASI la chambre disciplinaire de l'ordre des médecins !

http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/03/18/les-mediatiques-pr-even-et-debre-interdits-d-exercer-pendant-un-an_4385317_3224.html

LA question : est-ce que Marisol Touraine était au courant ?


Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3166
A Nounourse,

mdr  :mdr1: :super: ,il faut s'y reprendre à 2 fois ,arrivée à mis parcours,j'ai oublié le début avec les trucs qui s'imbriquent les uns dans les autres et Tapis que j'avais également perdu de vu  qui s'invite au milieu de l'organigramme, ça fait du bien le matin ,une franche rigolade.

Merci  :mdr1: :merci:
Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne MacGo

  • Sarkophobe
  • Messages: 163
Ecoutes : le complot de Sarkozy contre ces «bâtards» de juges
Citer

Mediapart révèle la teneur de sept écoutes judiciaires effectuées sur la ligne téléphonique ouverte sous une fausse identité par Nicolas Sarkozy. L’ancien président a mis en place un cabinet noir pour neutraliser les juges qui enquêtent sur lui. Selon les écoutes, le magistrat Gilbert Azibert est bien intervenu auprès de trois conseillers de la Cour de cassation chargés d’examiner la validité des actes d’instruction dans l’affaire Bettencourt. L’avocat de Nicolas Sarkozy est par ailleurs informé par une taupe dans l’appareil d’État sur l’affaire libyenne.
 
Ce sont les mots d’un ancien président de la République pris la main dans le sac. Parlant sur des téléphones portables qu’ils croyaient sûrs, Nicolas Sarkozy et son avocat, Me Thierry Herzog, ont orchestré en ce début d’année un véritable complot contre l’institution judiciaire pour échapper aux juges et en tromper d’autres. Le nouveau procureur financier n’avait pas d’autre choix que d’ouvrir une information judicaire pour « trafic d’influence », mais les faits vont bien au-delà. C’est un nouveau scandale d’État dont il s’agit.

Mediapart a eu accès à la synthèse des retranscriptions de sept écoutes judiciaires sur la seconde ligne téléphonique de l’ancien président, ouverte sous la fausse identité de “Paul Bismuth”. Dans une dérive à peine croyable, Nicolas Sarkozy est allé jusqu’à mettre en scène avec son conseil de fausses discussions sur sa ligne officielle pour « donner l’impression d’avoir une conversation ».

Du 28 janvier au 11 février derniers, Nicolas Sarkozy et son avocat, Thierry Herzog, ont tenté d’entraver méthodiquement le cours de la justice dans l’affaire des financements libyens et celle de ses agendas présidentiels saisis dans le dossier Bettencourt. Leurs conversations font état de l’intervention du haut magistrat de la Cour de cassation, Gilbert Azibert, auprès de trois conseillers chargés d’examiner la validité des actes d’instruction de l’affaire Bettencourt. En échange, l’ancien président a promis au magistrat son soutien pour un poste à Monaco, comme Le Monde l’avait révélé. Les juges qui ont mené l’enquête Bettencourt sont désignés, dans ces échanges, comme les « bâtards de Bordeaux ».

Averti d’une possible perquisition dans ses bureaux dans l’affaire libyenne, Nicolas Sarkozy demande aussi à son avocat « d’appeler son correspondant », manifestement un haut fonctionnaire bien placé dans la chaîne judiciaire, « parce qu’ils sont obligés de passer par lui », précise l’écoute.

La police, chargée de la retranscription de ces écoutes, va d’ailleurs conclure que les échanges interceptés laissent présumer des « faits de violation du secret professionnel » dans l’affaire libyenne et de « corruption d’un magistrat de la Cour de cassation » dans l’affaire Bettencourt.

Pour ce qui est du dossier Kadhafi, les policiers ont compris que Nicolas Sarkozy avait été alerté de son placement sur écoute, ce qui avait déclenché l’achat à Nice de nouveaux portables sous de fausses identités.

La première conversation qui attire l’attention des policiers a lieu le mardi 28 janvier, à 12h24. Me Thierry Herzog informe Nicolas Sarkozy de la teneur du mémoire du rapporteur de la Cour de cassation dans l’affaire de ses agendas, saisis par les juges de Bordeaux. L’enjeu est de taille : l’ancien président veut obtenir l’annulation de cette saisie, pour empêcher que ces documents, déjà versés dans l’affaire Tapie, soient utilisés par la justice dans d’autres affaires qui le menacent, comme l’affaire libyenne. Thierry Herzog se montre optimiste. Il pense que les réquisitions du parquet général lui seront favorables. Nicolas Sarkozy lui demande si « notre ami » – le magistrat Gilbert Azibert – a des informations discordantes. Herzog lui dit que non.

Le lendemain, mercredi 29 janvier, nouvel appel. Il est 19h25. L’avocat de l’ancien président informe son client qu’il vient de parler à « Gilbert ». Ce dernier lui a suggéré de ne pas faire attention au contenu « volontairement neutre » du mémoire du rapporteur dans l’affaire des agendas. Le rapporteur est en réalité, selon « Gilbert », favorable à l’annulation. La taupe de Nicolas Sarkozy à la Cour de cassation a prévenu que les réquisitions de l’avocat général seraient quant à elles communiquées le plus tard possible, mais qu’elles allaient conclure à l’annulation de la saisie des agendas présidentiels. Selon l’écoute, « Gilbert » a déjeuné avec l’avocat général. Me Herzog se félicite du dévouement de son informateur : il a « bossé », dit-il à Nicolas Sarkozy. Et la Cour de cassation devrait suivre les réquisitions, « sauf si le droit finit par l’emporter », commente-t-il, dans un aveu stupéfiant.

Jeudi 30 janvier, à 20h40, les réquisitions arrivent plus vite que prévu. Thierry Herzog en donne lecture à Nicolas Sarkozy. L’avocat précise avoir eu « Gilbert » le matin, qui lui a confié que la chambre de la Cour de cassation devrait, d’après lui, suivre les réquisitions. L’écoute laisse apparaître que « Gilbert » a eu accès à l’avis confidentiel du rapporteur à ses collègues, qui ne doit pas être publié. Cet avis conclut également à l’annulation de la saisie des agendas et au retrait de toutes les mentions relatives à ces documents dans l’enquête Bettencourt. « Ce qui va faire du boulot à ces bâtards de Bordeaux », commente Herzog, en parlant des juges qui avaient mis en examen Nicolas Sarkozy. L’avocat précise à l’ancien président que l’avis de l’avocat général leur a été communiqué à titre exceptionnel et qu’il ne faut rien en dire pour le moment.

Samedi 1er février, 11h22. Nicolas Sarkozy s’inquiète. Il a été informé par une source non désignée d’un projet de perquisition de ses bureaux par les juges qui instruisent sa plainte contre Mediapart dans l’affaire libyenne. L’ancien président demande alors à son avocat « de prendre contact avec nos amis pour qu’ils soient attentifs ». « On ne sait jamais », ajoute Nicolas Sarkozy. L’avocat n’y croit pas, mais, précise-t-il, « je vais quand même appeler mon correspondant ce matin (…) parce qu’ils sont obligés de passer par lui ». Ce qui semble désigner une taupe active de Nicolas Sarkozy dans les rouages de l’État. Nicolas Sarkozy se montre inquiet quant à la façon de consulter la source. Thierry Herzog le rassure, lui indiquant qu’il a « un discours avec lui qui est prêt », c’est-à-dire un message codé pour communiquer. « Il comprend tout de suite de quoi on parle. »

Le même jour, vingt minutes plus tard, à 11h46. Nicolas Sarkozy rappelle son avocat. Les policiers surprennent une mise en scène à peine croyable. L’ancien chef de l’État français demande à son avocat de l’appeler sur sa ligne officielle, pour « qu’on ait l’impression d’avoir une conversation ». Thierry Herzog lui demande alors de quoi il faut parler. Nicolas Sarkozy lui propose d’échanger autour des débats de la Cour de cassation. Herzog suggère de le faire « sans triomphalisme », de dire qu’ils ont les réquisitions de l’avocat général et de préciser aussi qu’ils ne vont pas les divulguer, parce que ce n’est pas leur genre. Nicolas Sarkozy l’interrompt pour lui demander si « les juges qui écoutent » disposent de ces réquisitions. Et comme l’avocat lui dit que non, Nicolas Sarkozy conclut que « ce n’est pas la peine de les informer ». Herzog propose aussi à son client de faire semblant de l’interroger sur la plainte qu’il a déposée contre Mediapart. Il lui dit qu’il l’appelle aussitôt sur sa ligne officielle : « Ça fait plus naturel. »
 
Mercredi 5 février à 9h42. Retour à l’affaire Bettencourt. Thierry Herzog a une bonne nouvelle pour Nicolas Sarkozy. Il vient d’avoir « Gilbert ». Le haut magistrat a rendez-vous le jour même « avec un des conseillers » en charge de l’affaire des agendas « pour bien lui expliquer ». « Gilbert » se dit optimiste et a demandé à Thierry Herzog de le dire à l’ancien président. L’avocat lui dit que ce n’est pas pratique pour le moment, mais il lui promet que Nicolas Sarkozy va le recevoir, car il sait « parfaitement » tout ce qu’il fait pour lui. Gilbert Azibert a évoqué avec Thierry Herzog son souhait d’être nommé à un poste à Monaco. D’après l’écoute, Nicolas Sarkozy se dit prêt à l’aider. Herzog avait d’ailleurs rassuré par avance « Gilbert » à ce sujet : « Tu rigoles, avec ce que tu fais… »

Une semaine plus tard, le mardi 11 février. Il est tard, 22h11. Thierry Herzog, qui vient d’avoir « Gilbert » au téléphone, annonce à Nicolas Sarkozy que le haut magistrat « ira à la chasse demain ». Gilbert a fait savoir qu’il avait rencontré la veille pour eux un conseiller à la Cour de cassation, et qu’il s’apprêtait à en voir « un troisième », avant que les juges ne délibèrent, le lendemain, dans l’après-midi.

Ces multiples manœuvres frauduleuses n'ont pas empêché Nicolas Sarkozy de perdre sur toute la ligne. Non seulement la saisie de ses agendas n’a pas été annulée (de justesse), mais l’écoute de sa ligne téléphonique secrète a donné lieu, le 26 février, à l’ouverture d’une information judiciaire pour « trafic d’influence ».

J'attends avec impatience les commentaires des "amis de  :blingbling:", que vont-ils pouvoir inventer pour essayer de l'innoocenter cette fois-ci ?????  :diable: :diable: :diable:
« Modifié: 19 mars 2014 à 16:50:19 par timbur »
Dans le monde il n’y a pas d’un côté le bien et le mal, il y a une part de lumière et d’ombre en chacun de nous. Ce qui compte c’est celle que l’on choisit de montrer dans nos actes, ça c’est ce que l’on est vraiment.
MacGo

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Citer
les commentaires des "amis de  :blingbling:"


Pour le moment ils usent (à la corde) les mêmes arguments qu'il y a dix jours. Avec nettement moins de conviction, sauf pour les plus butés, genre Geoffroy Didier.

Quant à Zogreuh, il est largement discrédité, ainsi que les comparses Szpiner et Goldnadel, qui auraient menacé contacté le vrai Paul Bismuth dans le but d'arrêter sa plainte pour usurpation d'identité (avec usage de faux ?)

Avec "les bâtards" ils ont fait encore plus fort que le "mur des cons !"
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
Citer
Détournement de fonds : des sénateurs UMP visés


Le Parquet de Paris a ouvert une enquête sur deux associations qui auraient rétrocédé des fonds venus du Sénat à des élus.

Le Parquet de Paris vient d'ouvrir une information judiciaire sur de possibles détournements de fonds opérés au profit de plusieurs sénateurs UMP, révèle mardi Le Parisien/Aujourd'hui en France. "Le Parquet de Paris vient d'ouvrir une information judiciaire pour des faits de ‘détournements de fonds publics’, ‘abus de confiance’ et ‘blanchiment’", assure le quotidien.

Un signalement de Tracfin. Ce dernier précise que l'instruction a été confiée au juge René Cross et qu'elle fait suite à une enquête préliminaire de plusieurs mois, menée par des policiers de la brigade de répression de la délinquance astucieuse (BRDA). Les policiers de la BRDA ont été chargés d'enquêter sur cette affaire après un signalement de la cellule anticorruption Tracfin.

400.000 euros concernés. Au coeur de cette affaire, apparaissent deux associations de loi 1901, l'Union républicaine du Sénat (URS) et le Cercle de réflexion et d'études sur les problèmes internationaux (Crespi), écrit le journal. Le service Tracfin "avait adressé, au mois de juin 2012, un rapport au procureur de la République de Paris, après avoir repéré des flux financiers suspects entre les comptes de l'URS et ceux du Crespi", selon un proche de l'affaire, rapporte le quotidien.

Selon, les premières investigations, l'URS, dont le siège est situé à Saint-Valérien, dans les Yvelines, a perçu des fonds de la part du groupe UMP du Sénat, versés par la questure de la chambre haute, avant de les rétrocéder à ses membres. Les détournements de fonds pourraient s'élever à près de 400.000 euros en l'espace de deux ans, toujours de même source.

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
ben voyons, copé et sarkozy ne savaient pas, bien sur... 'X

Citer
Bygmalion: Jérôme Lavrilleux avoue et dédouane Jean-François Copé et Nicolas Sarkozy

L'ex-directeur adjoint de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2012, Jérôme Lavrilleux, a reconnu lundi 26 mai que des prestations fournies par la société Bygmalion ont été indûment facturées à l'UMP au lieu d'être imputées aux comptes de campagne du candidat.

"Il y a eu des factures présentées à l'UMP qui correspondaient à des dépenses faites pour la campagne" du chef de l'Etat sortant, a déclaré sur BFMTV ce proche de Jean-François Copé, confirmant des révélations faites un peu plus tôt par l'avocat de Bygmalion. Les dépenses de campagne "sont plafonnées", "au-delà d'une certaine somme, on ne peut plus les intégrer dans le compte de campagne", a-t-il expliqué.

"Il y a eu un dérapage sur le nombre - non pas sur la valeur - mais sur le nombre d'événements qui ont été organisés dans le cadre de cette campagne" nécessitant du coup de les facturer à l'UMP. "Dans la vie il faut assumer les choses et je prends ma part de responsabilité", a poursuivi Jérôme Lavrilleux, extrêmement ému.

Ni Copé ni Sarkozy n'étaient au courant

S'exprimant après la conférence de presse de l'avocat de Bygmalion, qui a accusé l'UMP d'avoir contraint la société à émettre de fausses factures pour maquiller les comptes de campagne présidentielle, de Nicolas Sarkozy, Jérôme Lavrilleux a assuré que ni Jean-François Copé, ni Nicolas Sarkozy n'avaient été mis au courant de ces actions.

"Je n'ai jamais eu à discuter ce genre de sujet, ni avec Nicolas Sarkozy, ni avec Jean-François Copé. J'assume mes responsabilités", a dit Jérôme Lavrilleux, en larmes, précisant qu'il y avait eu "environ 11 millions d'euros de dépenses liées à la campagne ventilées sur d'autres opérations". Mais "il n'y a eu aucune malversation, aucun paiement en liquide", a-t-il lancé.

Au passage, Jérôme Lavrilleux, qui vient tout juste d'être élu député européen, a également dédouané le député filloniste Pierre Lellouche, dont le nom était apparu sur une des factures de Bygmalion. "Pierre lellouche n'a rien à voir avec cela. Il n'est ni au courant, ni impliqué dans cette affaire", a assuré le directeur de cabinet de Jean-François Copé.

Egalement invité sur BFMTV, Pierre Lellouche a estimé que Jean-François Copé ne pouvait plus se maintenir à la tête de l'UMP. Il a proposé qu'un triumvirat d'anciens premiers ministres, Alain Juppé, François Fillon et Jean-Pierre Raffarin, prenne la direction du parti jusqu'à la prochaine élection du président de l'UMP.

Les non-dits de Lavrilleux

Jérôme Lavrilleux a-t-il agi seul? Celui-ci a refusé de donner le détail du procédé mis en place pendant la campagne présidentielle pour établir les fausses factures. "Je n'étais pas le directeur de campagne mais je ne me défausse sur personne", a-t-il néanmoins ajouté. Une manière de pointer du doigt le directeur de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy, Guillaume Lambert.

Jérôme Lavrilleux a également mis en cause une législation sur les comptes de campagne "totalement à côté de la plaque. C'est impossible de faire campagne avec 22 millions d'euros".

Proche de Jean-François Copé, Jérôme Lavrilleux était devenu en 2012 l'un des rouages essentiels de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy, qui l'a personnellement décoré de l'Ordre national du mérite en octobre 2012. "Voilà un homme qui a le talent de ne pas embêter les personnes pour qui il travaille avec des problèmes (qu')elles n'ont pas à connaître", lui avait rendu hommage à cette occasion Nicolas Sarkozy, selon le livre "Le coup monté" des journalistes Carole Barjon et Bruno Jeudy.

Hors ligne Taryn

  • Sarkophobe
  • Messages: 311
    • L'avis d'Angie
Sans surprise que ce soit un sous-fifre qui trinque pour les maitres. C'est comme ça dans de nombreuses grandes affaires. Fait suer quand même, sont comme des chewing gum, ils collent aux pompes quoi  :mrgreen:
" L’assistanat n’est pas un mot de gauche. Autrefois, à gauche, nous appelions cela la solidarité. "
Jean-Luc Mélenchon

http://avisdunechomeuse.wordpress.com/

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Encore un coup de la Mère Michelle!  :mrgreen:

Il reste Fillon, m'sieur l'agent! C'est lui!  :mdr1:
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
More Bygmalion !



Le Cave se Rebiffe !
N'est pas Audiard qui veut...

Fillon : auto-émasculé !
Baroin, Juppé : morts de l'intérieur !
Wauquiez : une raclure !

Il y a pire : NTM "n'est pas une belle personne !"
Nondedjieu ! Ça cache quoi ? Qu'est-ce qu'elle manigance le soir, à part fumer avec les clodos dans le Metro, avec sa harpe ?

Le Dabe, retiré d'affaires au Cap Nègre, est-il définitivement mis hors cause ?
Qu'est-ce qu'il est devenu, le grisbi des faux meetings ?
Le mini-Bygmalion de l'horrible clone de Copé- du jeune Guillaume Peltier est il du même tonneau ?

AAArg !
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5841
Dans le même registre il y a ça aussi :

Citer
"Dans le temps, j'aurais dit que c'était quelqu'un de mal élevé, maintenant je dis que c'est un connard." Voila ce qu'aurait dit Alain Juppé de Laurent Wauquiez selon une copie d'écran de la télévision


C'est probablement un poil mesquin, mais j'assume : J'adooooore quand ces  tresfache tresfache se tirent dessus, et quand c'est sur Wauquiez j'aime encore plus , je crois  :mdr1: :mdr1: :mdr1: :mdr1: :mdr1:
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Raclure parmi les raclures, la qualité de crevure de Wauquiez met tout le monde d'accord.

On se demande en quoi Laurent est plus détestable que, mettons, Geoffroy Didier, Peltier  ou Copé himself ?

Être désigné champion de la raclitude à l'UMP, ce n'est pas rien !
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Pas très nuancées, les menaces de Brucie Hortefeux au plus en plus culotté Xavier Bertrand !
C'est que le cave se rebiffe !

http://lelab.europe1.fr/Brice-Hortefeux-predit-le-jour-ou-les-Sarkozystes-s-occuperont-de-Xavier-Bertrand-15394

Qu'on lui coupe la tête !



La séquence Knysna/Evra/Ribéry/Copé "éliminer le traître !" continue.
Le travail est l'opium du peuple !

En ligne old machin

  • old machin
  • Smart Citoyen
  • *
  • Messages: 2853
les affaires de l'UMP
« Réponse #133 le: 09 juillet 2014 à 06:19:00 »
Sans surprise que ce soit un sous-fifre qui trinque pour les maitres. C'est comme ça dans de nombreuses grandes affaires. Fait suer quand même, sont comme des chewing gum, ils collent aux pompes quoi  :mrgreen:

Mouais, m'enfin, c't'un peu court, dès lors que l'avocat (Maisonneuve ?) de Bygmalion a déclaré lui même que la facturation de prestations inexistantes lui avait été imposée, et que parallèlement Lavrilleux avait (pris grand soin de ?) smsé qu'il allait avertir JFC et sarko ?  :]

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Encore une belle histoire dans la saga des embrouilles à l'UMP !

Une armoire a été "visitée." http://www.lexpress.fr/actualite/politique/ump/fric-frac-a-l-ump_1558641.html

Quel était le contenu de ce placard ? Une liste des féaux du parti ? Des "donateurs ?"

Quoiqu'il en soit, on hésite à faire appel à la police (ce qui est très surprenant) on va diligenter une "enquête interne."

À l'UMP on peut compter sur les compétences du plus fin des limiers, qui possède six cerveaux...


Bon dieu, mais c'est bien sûr !!!

« Modifié: 11 juillet 2014 à 22:55:54 par oblomov »
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5841
Pas mal le montage  :fleur2: ... Mais franchement agressif la taille du portrait  8| Sarko Holmes qui me saute au nez comme ça, j'ai perdu l'habitude depuis 2012  :mrgreen:
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Tu as raison, je le réduis à une taille moins anxiogène.

Dernièrement on a vu revenir sur scène un Grand Maître ès maquignonnages, ceinture noire de la combine, qui a su se faire un peu oublier, qui a décidé d'apporter son concours à la meute des chasseurs de corbeaux...(ou de taupes, c'est selon.)
Hé, oui !
Éric Woerth
Non, il n'est pas mort !

      Cheval de retour !
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne timbur

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 13020
Oui, avoir une paire de batteries aux fesses ne l'a pas beaucoup empêché de la ramener, celui-là.
Remarque, vu le fonctionnement de l'UMP, Woerth sera peut-être la prochaine caution morale du parti, maintenant que Juppé s'est fait allumer par Guaino.
« Modifié: 12 juillet 2014 à 20:31:48 par timbur »
___________________________________________________________________________________________________________________________________
Frondiste : Néologisme timburien. Désigne tout élu à la députation remplissant la double condition d'être de gauche et du parti socialiste.

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5841
Cela tourne au sublime, là  :]

Woerth (cet homme sans tâches ... si, si, il a alzheimer) qui "veut trouver la taupe" et qui dit :

"Tous les jours il y a une info qui dégrade encore l’ambiance à l’UMP. Ce ne sont plus des piqûres de moustiques, ce sont des piqûres d’éléphants si tant est que les éléphants piquent", a regretté ce vendredi matin au micro d’i>Télé ’ex-ministre en charge du Budget sous Nicolas Sarkozy. Ne se prononçant pas quant à la véracité de ces révélations, il a poursuivi en expliquant :Cela donne un sentiment de recherche de vérité au sein de l’UMP . Les choses sont sur la table, la transparence est faite aujourd’hui. Il y a  l’interne, il y a des luttes politiques, il y a à peu près tout ce qu’il faut pour détruire définitivement l’UMP".
« Modifié: 12 juillet 2014 à 22:21:46 par reveillonsnous »
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Dans le temps (des doutes sur la vente de l'hippodrome de Compiègne), le parangon Woerth a été moins solidaire avec ses comparses d'l'UMP : particulièrement Fillon et Baroin, qu'il comparait à des couettes remplies de duvet d'eider (canard bien aimé des cruciverbistes) !

Éric aurait-il des ambitions genre chef du parti ? Les primaires ?

Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5841
C'est tellement ignoble que je ne trouve pas les mots ...... :berk2: Un élu UMP, Jacques Renaud qui parle de "viande halal" à propos du corps d'un enfant de Gaza déchiqueté

"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

En ligne old machin

  • old machin
  • Smart Citoyen
  • *
  • Messages: 2853
Re : les affaires de l'UMP : racisme, homophobie...etc
« Réponse #141 le: 24 juillet 2014 à 06:34:33 »
Alors apparemment ce gars là aurait derechef porté plainte.... pour usurpation...de compte tweeter, usurpation dont il ne se serait aperçu qu'au bout de plus d'un an ?  8|

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
Citer
Un député condamné pour un tweet raciste


Le député UMP du Var Jean-Sébastien Vialatte a été condamné vendredi à 2 000 euros d’amende et 4 000 euros de dommages et intérêts par le tribunal correctionnel de Paris pour un tweet qui s’en était pris aux «descendants d’esclaves».

En mai 2013, réagissant aux violences intervenues à l’occasion de la célébration du titre de champion de France de football du PSG, Vialatte avait twitté : «Les casseurs sont sûrement des descendants d’esclaves. Mais ils ont des excuses. Taubira va leur donner une compensation.» Deux jours plus tôt, la garde des Sceaux, Christiane Taubira, avait estimé publiquement que la question de l’accès aux terres des descendants d’esclaves en outremer devait être posée.

Les deux associations, Collectifdom et Alliance noire citoyenne (ANC), qui s’étaient constituées partie civile et réclamaient à M. Vialatte 10 000 euros de dommages et intérêts, ont obtenu 2 000 euros chacune. Le parquet avait lui demandé que soit prononcée une peine d’amende. Le tribunal a considéré que les propos de Vialatte visaient «l’ensemble de la communauté noire» et «ne pouvaient être légitimés par le "débat libre d’opinion, d’idée"», selon le jugement consulté par l’AFP.

Pour les juges parisiens, cette «stigmatisation avait pour but (...) de susciter un double sentiment de rejet», celui des casseurs et aussi de personnes qui auraient été excusées au lieu d’être sanctionnées. Pour se déterminer, le tribunal indique avoir tenu compte «de la repentance assumée par le prévenu et des démarches effectuées en partenariat avec les associations ayant retiré leur plainte, dont il n’y a pas lieu de douter de leur sincérité».

Dès le lendemain de l’envoi du tweet, Jean-Sébastien Vialatte avait ainsi présenté des excuses publiques, puis pris trois engagements vis-à-vis de la fondation du mémorial de la traite des Noirs (FMTN), lesquels ont été respectés. Il avait notamment organisé un colloque à l’Assemblée nationale, ainsi que des rencontres avec des collégiens et des lycéens de la commune dont il est le maire, Six-Fours-les-Plages.

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5841
Gniark, gniark, gniark ..... :vampire: :tetedemort: :tetedemort: :fouet2:

ça chauffe de plus en plus concernant BYGMALION !

Citer
Un cadre de Bygmalion confirme le maquillage des comptes de Nicolas Sarkozy

Les deux fondateurs de la société Bygmalion ont été mis en examen mercredi 1er octobre dans l’affaire des comptes de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2012.

Des trois anciens dirigeants de Bygmalion déférés mercredi 1er octobre devant les juges, deux ont déjà été mis en examen?: Guy Alvès et Bastien Millot. Les magistrats instructeurs les soupçonnent de « complicité de faux et usage de faux » ont annoncé leurs avocats.

Selon l’avocat de Guy Alvès, ce dernier aurait confirmé la mise en place d’un dispositif « aux termes duquel l’UMP prenait en charge de façon irrégulière des frais de campagne de Nicolas Sarkozy ».

> À lire?: Comprendre l’affaire Bygmalion

Franck Attal, ex-patron de sa filiale événementielle Event and Cie, a également été présenté aux juges en vue de son éventuelle mise en examen.
Un système de fausses factures?

Le dispositif sur lequel enquêtent les policiers aurait été mis en place afin d’extraire toute une série de dépenses des comptes de campagne de Nicolas Sarkozy. Et ce, afin de dissimuler le dépassement du plafond autorisé (fixé à 22,5 millions d’euros).

> À lire?: Encadrer les dépenses des partis politiques

Selon une source proche du dossier et citée par l’AFP, pas moins de 18,5 millions d’euros auraient ainsi été éludés. Il était en effet demandé à l’entreprise Bygmalion de facturer diverses dépenses à l’UMP – et non à la campagne de Nicolas Sarkozy – via l’organisation de conventions fictives internes au parti.
À la recherche de ceux qui savaient

Les enquêteurs cherchent à déterminer précisément qui, au sein de l’UMP et au sein de l’équipe de campagne de Nicolas Sarkozy, pouvait être informé d’une telle fraude. Jean-François Copé et Nicolas Sarkozy étaient-ils eux-mêmes au courant?? Tous deux s’en défendent.

Une chose est sûre, Jérôme Lavrilleux – bras droit de Jean-François Copé et directeur adjoint de la campagne de Nicolas Sarkozy – a reconnu, lui, avoir été au courant de la mise en place d’un système occulte.

Il a aussi nommément mis en cause le directeur général de l’UMP, Éric Cesari, le directeur de campagne de Nicolas Sarkozy, Guillaume Lambert ainsi que la directrice financière du parti, Fabienne Liadze. Toujours selon Jérôme Lavrilleux, la décision de frauder aurait été prise après le second tour de la présidentielle, fin mai-début juin 2012
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
ils vont balancer  :diable: :diable:

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Décidément Sarko n'a plus la côte à l'UMP !
On le tient comme responsable de l'échec de Raffarin au sénat, les caves sont de + en + nombreux à se rebiffer.

Mariton, Juppé, LeMaire, Fillon, X.Bertrand essaient de sortir de leur stade larvaire...
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
P'têt' même que c'est de rares cas de régression, du stade de la chrysalide au stade larvaire...  :mrgreen: ... nonobstant le respect aux chenilles, êtres autrement plus respectables.  :cote:
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5841
Il n'empêche que je dois reconnaitre que, vu les grands écarts qu'ils sont capables de faire, certains élus UMP ont un périnée sacrément élastique  :mrgreen: (élongation souhaitée) :diable:

Le patrick TREMEGE est assez balèze dans son genre  :fache:

Citer
Un élu UMP fustige les logements sociaux mais en occupe un depuis 20 ans

Le vice-président du groupe UMP à la mairie de Paris Patrick Trémège vit dans un appartement de 90 m² pour 1650 euros par mois toutes charges comprises, révèle Marianne.

Belle preuve de souplesse d'esprit. Patrick Trémège, vice-président du groupe UMP au conseil de Paris, critique depuis des années la politique de logements sociaux de la gauche mais en occupe un depuis deux décennies, révèle Marianne. 

L'hebdomadaire décrit l'appartement comme un sympathique logement de 90 m² avec parking et balconnet, face à un joli square et à deux pas de la bibliothèque François-Mitterrand. Le tout pour 1650 euros charges comprises. L'intéressé n'y voit rien à redire: "Mes électeurs ont toujours su où j'habitais, ils m'ont toujours fait confiance."
Révélations en pagaille ces derniers mois

Marianne rappelle que Patrick Trémège est un opposant de longue date aux logements sociaux construits par Bertrand Delanoë et désormais Anne Hidalgo. 

Ces derniers mois, les révélations autour de locataires de logements sociaux se sont mulitpliées. En juin, Michèle Sabban, vice-présidente PS du conseil régional d'Ile-de-France, était épinglée. Avant elle, en décembre 2013, Valérie Nahmias, adjointe au maire UDI du XVIIe et Geoffroy Boulard lui-aussi élu du XVIIe, avaient été pointés du doigt. Enfin, en novembre 2013, deux candidats de la liste de NKM (Jack-Yves Bohbot et Jean-Jacques Giannesini) avaient dû rendre leur logement pour se mettre en conformité avec l'engagement de Nathalie Kosciusko-Morizet de ne pas héberger dans son équipe des personnes indûment détentrices d'un logement social.



"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
ils sont vraiment grave ces gens là, un culot de fou :rougefache: :rougefache:

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Est-ce l'Union des Merdes Pourries qui devient de plus en plus délinquante? Pas sûr, puisque le PS a révélé, lui aussi, son lot de malpropres...  :berk1:

C'est peut-être bien que les Français sont de plus en plus cons!  :rougefache:

'Tombe bien pour MLP puisque c'est le produit qu'elle recherche...  :diable:
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/