Auteur Sujet: Monsanto (et autres multinationales de l'agro-alimentaire)  (Lu 26576 fois)

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7887
Re : Monsanto
« Réponse #50 le: 01 décembre 2011 à 09:58:49 »
Je n'en ai pas entendu parler, mais le fait est coutumier. Cela s'est passé comme ça sous Reagan et sous Bush senior.
$arkozy se prononce contre le maïs OGM par pur populisme. Si un vrai débat s'instaurait, on se rendrait compte que le nucléaire est plus dangereux encore que le maïs OGM. Mais le nucléaire fait encore consensus.
Quelle vertu, quel bonheur peut exister dans un pays où une classe d'individus peut dévorer la substance de plusieurs millions d'hommes?
Robespierre
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5846
Re : Monsanto
« Réponse #51 le: 12 décembre 2011 à 11:58:36 »
Paul François, un paysan charentais, affronte Monsanto devant la justice française

Il me plait bien ce bonhomme ! :merci: :merci: :merci:
Citer
A travers son cas, Paul François veut attirer l'attention sur l'état de santé des agriculteurs français, nombreux à souffrir de maladies dues aux produits qu'ils manipulent, sans oser en parler. "Ils passent sous silence leurs problèmes de santé, le nez qui saigne, les yeux qui piquent, le mal de tête… Ils laissent filer, mais les intoxications chimiques finissent par provoquer des maladies graves", dit-il. Et de résumer brutalement : "Des paysans sont en train de crever dans leur coin." La raison de leur silence ? Les agriculteurs se laissent enfermer par un sentiment de culpabilité, analyse M. François. Selon lui, ils se sentent visés par des reproches sur l'utilisation de produits nocifs pour l'environnement et la santé. Du coup, ils n'osent pas évoquer leurs problèmes de santé, de crainte d'alimenter la polémique. "Ils meurent, et en plus on les accuse, s'indigne-t-il. On les stigmatise, mais les firmes agrochimiques, elles, continuent d'engranger des bénéfices !"

"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28629
Re : Monsanto
« Réponse #52 le: 12 décembre 2011 à 12:04:58 »
un petit paysan fasse à une multinationale...c'est un combat digne d’intérêt :super: espérons que l'issue sera à son avantage.

Hors ligne Lady Marwina

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 7362
  • Le Chwanana est Grand
    • Avanti-populo.com
Re : Monsanto
« Réponse #53 le: 12 décembre 2011 à 12:06:14 »
Nous allons pouvoir suivre ça de près, mais je crains que la chose ne traine en longueur quelque chose de bien puissant...
Celui qui croit ne pas être responsable de ses erreurs a renoncé à sa liberté

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Monsanto
« Réponse #54 le: 12 décembre 2011 à 12:36:29 »
Monsanto joue sur les deux tableaux, : d'un côté les OGM censés réduire le recours aux pesticides et de l'autre les herbicides super-puissantes !
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5846
Re : Monsanto
« Réponse #55 le: 12 décembre 2011 à 17:16:04 »
Je viens d'entendre sur France Inter que le jugement est mis en délibéré au 13 février 2012 ...... à suivre donc  :mrgreen:
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne karg se

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2587
Re : Monsanto
« Réponse #56 le: 22 janvier 2012 à 16:02:00 »
Citer
Monsanto joue sur les deux tableaux, : d'un côté les OGM censés réduire le recours aux pesticides et de l'autre les herbicides super-puissantes !
Je crois vous l'avoir déjà expliqué, les entreprises de semence/biotech/phyto comme Monsanto, Syngenta, Pioneer etc sont tricéphales: les trois grandes activités ne fonctionnent pas forcément de concert et son même en concurrence. Monsanto vend des plantes BT qui résistent aux insectes, mais il est vrai peu d'insecticide, à l'inverse de Syngenta qui produit le Cruiser, qui se vend très bien partout dans le monde, et des OGM BT divers qui protègent contre les insectes ciblés par le Cruiser. Les activités de biotechs ne commercialise pas directement leurs créations et les vendent à tout semencier qui veut avoir la technologie. Sans allez dans les OGM, BASF vent sa tech Clearfield pour le tournesol, colza et soja chez de nombreux semencier européen, sans exclusivité.

Citer
A travers son cas, Paul François veut attirer l'attention sur l'état de santé des agriculteurs français, nombreux à souffrir de maladies dues aux produits qu'ils manipulent
Si on compare leur état de santé aux ouvriers et aux urbains, ils pètent la forme.

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5846
Re : Monsanto
« Réponse #57 le: 22 janvier 2012 à 18:18:41 »
Effectivement tu nous l'as déjà expliqué  :mrgreen:
Citer
les entreprises de semence/biotech/phyto comme Monsanto, Syngenta, Pioneer etc sont tricéphales: les trois grandes activités ne fonctionnent pas forcément de concert et son même en concurrence.
De même que tu as longuement essayé (et plus souvent encore) de nous faire avaler que les entreprises qui travaillent sur les OGM n'ont qu'un objectif, évidemment humaniste : lutter contre la faim dans le monde ....

Tu n'as pas justement l'impression que les deux sont en totale contradiction ? ou tout au moins que c'est fondamentalement révélateur des vrais objectifs  : faire un maximum de profits, le plus vite et le plus longtemps possible, et à n'importe quel prix (effets secondaires, je veux dire  :mrgreen:) de ces gens-là (et de tous les acteurs de ce système neo-liberal là).
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne karg se

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2587
Re : Monsanto
« Réponse #58 le: 23 janvier 2012 à 12:18:05 »
Le Malawi est sortie de la famine avec des engrais et des semences, la population humaine actuelle est trop importante pour une agriculture atavique. Et pourquoi les paysans pauvres devraient vivre comme des bêtes, à gratter la terre avec des outils en bois et silex alors que l'essentiel de la production agricole terrestre se fait avec des techniques modernes? Mais pourquoi en revenir aux entreprises? de nombreux laboratoires publiques font des recherches sur le sujet, les OGM chinois ne sont pas sous droit privée. Pourquoi saccager la recherche publique sur le sujet, quitte à s'attirer les foudres des syndicats et de l'extrême gauche. Eux au moins ne sont pas dupe, chaque essai de l'Inra détruit c'est un boulevard pour la recherche étrangère, publique ou privée.

http://sciences.blogs.liberation.fr/files/cqpresse_cgtinra_23aout10.pdf
http://www.cfdt.fr/printDetail.do?noArticle=38213
http://www.lutte-ouvriere-journal.org/?act=artl&num=2194&id=10

Tout ceci ne sert qu'a occulter la question de fond: doit-on réduire la population de la terre de 80% pour se payer le luxe d'une agriculture 100% "bio" avec les rendements extrêmement faible qu'elle aurai à long terme (en AB le sol se dégrade progressivement et inexorablement sous l'effet du labour). Accepterons nous de voir certaines cultures disparaitrez (pomme de terre, vigne) ou prendrons nous le risque de stériliser le sol avec le cuivre?

 

Hors ligne cervesia

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2380
Re : Monsanto
« Réponse #59 le: 23 janvier 2012 à 13:01:56 »
tiens..... un ange passe...... :ange:
"Il n'y a point d'éloge flatteuse sans liberté de blâmer", Beaumarchais

 La neutralité favorise toujours l'oppresseur, jamais la victime. Le silence encourage le persécuteur, jamais le persécuté » (E. Wiesel).

Hors ligne ElectricEye

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2933
Re : Monsanto
« Réponse #60 le: 23 janvier 2012 à 14:35:34 »
J'ai rien compris, il a dû trop perdre son temps à troller sur le Monde...

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7887
Re : Monsanto
« Réponse #61 le: 23 janvier 2012 à 17:56:40 »
Citer
Malawi, les champs captifs de Monsanto

Reportage Arrivés sur fond de famine, l’américain et son allié Seedco se servent du pays, devenu dépendant de leurs  semences stériles, comme vitrine en Afrique.

Titha cultive une petite parcelle de terre dans le village de Muzu, à une quarantaine de kilomètres de Lilongwe, la capitale du Malawi. Sur un demi-hectare de champs, elle récolte seule le maïs, pour la subsistance de ses trois enfants. Mal nourris, les yeux tristes, ils se cachent dans sa jupe à la vue des visiteurs. Ils ne vont pas à l’école, et Titha n’y est jamais allée non plus. Mais il y a deux ans, la vie s’est adoucie à Muzu. Titha a reçu un sac de semences hybrides Monsanto - provenant de deux plantes parentes différant par un ou plusieurs gènes - grâce au programme de subventions du gouvernement pour les petits agriculteurs. «La première année, nous avons eu une très bonne récolte, souffle-t-elle. J’étais contente. Mais ensuite, je n’ai plus eu de subventions pour les semences, juste pour les engrais. J’ai replanté des graines de la saison précédente, comme d’habitude… Mais elles n’ont rien donné.» Les semences hybrides sont des graines sélectionnées artificiellement. Leur variété n’étant pas «stabilisée», elles ne peuvent pas se reproduire d’une saison à l’autre. Surtout, au nom de la propriété intellectuelle, il est interdit de replanter des semences Monsanto. Titha le sait, mais elle n’a pas peur que la compagnie américaine la poursuive en justice. «Comment voulez-vous qu’ils me trouvent ici ? lance-t-elle, presque amusée. Et de toute façon, qu’est-ce qu’ils pourraient bien me prendre ? Je n’ai plus rien…»

«Survie». La compagnie Monsanto, géant de l’agroalimentaire américain, prospère au Malawi. La vision de son directeur, Hugh Grant, est claire : «Il suffit qu’un pays africain dise oui [aux hybrides, ndlr] pour montrer le chemin aux autres.» Il avait noté que «72% de la population au Malawi dépend du maïs pour sa survie alimentaire». Un record mondial. Le pays idéal pour montrer la voie. Résistantes à la chaleur, et plus productives, les semences hybrides ont conquis les deux tiers des agriculteurs du Malawi en quatre ans. 46% d’entre eux utilisent des produits Monsanto et l’autre moitié plante des graines Seedco, une variété créée par la Fondation Bill et Melinda Gates. Les deux organismes agroalimentaires ont des liens très forts. L’année dernière, Monsanto a fait un don de 10 millions de dollars (7,25 millions d’euros) à la fondation. En échange, Bill Gates a acheté pour 23 millions de dollars (16,7 millions d’euros) d’actions chez Monsanto, et a appelé son vice-président comme directeur des recherches agricoles de la fondation.

De nombreux chercheurs agronomes s’inquiètent de ce monopole des deux géants sur le continent africain. Selon Miriam Mayet, directrice du Centre africain pour la biodiversité à Johannesburg, «lorsque le pouvoir économique de Bill Gates s’allie à l’irresponsabilité de Monsanto, l’avenir des petits agriculteurs en Afrique est peu prometteur». Au Malawi, un des pays les plus pauvres au monde, 76% de la population, soit 11 millions de personnes, dépend pour sa survie alimentaire de deux compagnies multinationales amies.

L’arrivée de Monsanto ne s’est pas faite par hasard et fut le fruit de lourdes concessions. Après une terrible sécheresse qui a frappé le pays en 2005, Monsanto Found (un organisme de charité fondé par la compagnie) offre 700 tonnes de semences hybrides aux petits agriculteurs. Comme l’année dernière à Haïti après le tremblement de terre, la compagnie américaine est arrivée en «sauveur». Dans son petit bureau de Lilongwe, Misheck Nyirenda, directeur de Monsanto Malawi, est confus : «C’était de la charité ! Enfin… On s’est dit que comme ça, les paysans testeraient notre produit et reviendraient l’année prochaine.» Une bonne publicité sur fonds de solidarité. Sauf que la même année, en réaction à cette terrible sécheresse, le président, Bingu Wa Mutharika, décide de lancer sa «révolution agricole». Tout juste élu, il ne supporte plus de «mendier de la nourriture» au Programme alimentaire mondial pour faire vivre ses 15 millions d’habitants. L’Etat prend en charge les trois quarts du coût des semences et des engrais, grâce à un système de coupons distribués aux paysans. Les semences hybrides étant trop chères, les subventions ne s’appliquent que sur les produits de la compagnie paraétatique Admarc. Un moyen pour le gouvernement de rentrer dans ses frais. Un coup dur pour Monsanto. «La révolution verte a été difficile à mettre en place, concède Bingu Wa Mutharika, lors d’un sommet pour l’agriculture en Afrique en 2007. Les subventions restent un sujet tabou sur la scène internationale.»

Finance. Et pour cause. Dès la mise en place de cette révolution agricole, la Banque mondiale et le Fonds monétaire international (FMI) s’insurgent : les subventions aux agriculteurs encouragent la corruption, enrayent les circuits de la finance mondiale et empêchent l’entrepreneuriat. Qu’importe si toutes les grandes puissances subventionnent leurs agriculteurs à coups de milliards de dollars. Et le Malawi est extrêmement pauvre. Il risque de s’endetter, prévient-on à Washington. Le budget du pays est déjà financé à 40% par la communauté internationale… Autre problème soulevé par le FMI, les semences et les engrais subventionnés sont produits par Admarc. Pour les bailleurs de fonds, c’est une violation du programme d’ajustement structurel imposé aux pays pauvres pour limiter le rôle des entreprises publiques. Du coup, les partenaires financiers (qui participent à hauteur de 40% au budget de l’Etat) s’engagent à aider financièrement la révolution agricole uniquement si le gouvernement «ouvre» le marché des subventions et reste «neutre» dans le choix des semences. Ils ont eu gain de cause : aujourd’hui 1,9 million de coupons permettent aux paysans d’acheter des hybrides.

«Ma vie a été transformée grâce aux hybrides, s’enthousiasme Patrick, petit paysan qui vit sur les rives du lac Malawi. Je n’ai pas beaucoup d’argent, mais plus personne n’a faim dans mon foyer.» Avec ses champs verdoyants toute l’année grâce à un nouveau système d’irrigation, Patrick est la «vitrine» de cette révolution verte. L’ONG World Vision lui a fourni des semences la première année, lui a expliqué les bienfaits de la diversification alimentaire, et comment vendre ses produits. Malgré sa chemise déchirée et ses pieds nus, Patrick dit être «un vrai businessman» : «Le monde change, il faut bien changer avec !» World Vision est souvent décrite comme étant à la botte de Monsanto. Pourtant, le responsable de la sécurité alimentaire de l’organisation, Phiri Esau, se souvient : «Dès 2005, nous avons déclaré la guerre à Monsanto, confie-t-il. Avec un financement de l’Union européenne, on diffusait des messages à la radio pour mettre en garde contre les hybrides, on faisait des expériences avec les paysans… Et puis, après la grande sécheresse, le gouvernement nous a offert 100 tonnes de semences Monsanto pour les distribuer à nos membres. Ils avaient faim… Qu’est-ce qu’on pouvait faire ?» Même si aujourd’hui World Vision et Monsanto travaillent ensemble, Phiri Esau n’est toujours pas convaincu des bienfaits des hybrides. Ils ont besoin de deux fois plus d’engrais, abîment la fertilité des sols et créent une dépendance entre le fournisseur et l’agriculteur. «Bien sûr qu’ils auraient la technologie nécessaire pour créer une variété résistante à la chaleur qui pourrait être replantée d’une année sur l’autre. Mais si les fermiers n’achetaient pas de semences tous les ans, la firme ne pourrait pas survivre.»

Famine. Après les hybrides, Monsanto et Seedco font pression sur le gouvernement du Malawi pour qu’il légalise la production d’organismes génétiquement modifiés (OGM). «C’est seulement une question de temps, promet Misheck Nyirenda. Les sols sont en mauvais état, la population ne cesse d’augmenter, l’OGM sera bientôt la seule solution pour le pays. Nous sommes déjà en discussion avec le gouvernement. Le coton OGM devrait arriver dans trois ans, et le maïs ensuite.» Pendant ce temps, le gouvernement s’endette. Le prix des engrais a explosé ces dernières années, et il faut en acheter deux fois plus. Le sol est érodé, les bailleurs de fonds sont affaiblis par la crise économique, et l’Etat doit subventionner l’achat des hybrides chaque année car ils ne se reproduisent pas. La «révolution verte» n’est pas tenable sur le long terme : 11% du budget de l’Etat est consacré à l’agriculture (le plus important de tous les pays d’Afrique), soit 150 millions d’euros. Le double de ce qui avait été prévu. Si demain les bailleurs de fonds suspendent leurs prêts et que le gouvernement n’a plus les moyens d’aider les petits agriculteurs à acheter des engrais, le Malawi risque une famine terrible. Et qu’arrivera-t-il si, un jour, Monsanto quitte le pays ? Prenant un air tragique, Misheck Nyirenda répond : «Si nous partons aujourd’hui, beaucoup de gens vont pleurer, parce qu’ils nous aiment et dépendent de nous pour survivre.»


http://www.liberation.fr/terre/01012322087-malawi-les-champs-captifs-de-monsanto

Quelle vertu, quel bonheur peut exister dans un pays où une classe d'individus peut dévorer la substance de plusieurs millions d'hommes?
Robespierre
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne cervesia

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2380
Re : Monsanto
« Réponse #62 le: 23 janvier 2012 à 18:06:30 »
très bon article merci sarkonique :super:
"Il n'y a point d'éloge flatteuse sans liberté de blâmer", Beaumarchais

 La neutralité favorise toujours l'oppresseur, jamais la victime. Le silence encourage le persécuteur, jamais le persécuté » (E. Wiesel).

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7887
Re : Monsanto
« Réponse #63 le: 23 janvier 2012 à 18:21:11 »
Autre casserole qui tinte de plus belle...  :grrr:

Citer
Une étude souligne l'impact du Roundup sur le système endocrinien à faible dose

Une étude du professeur de biologie moléculaire Gilles Eric Seralini, publiée le 19 décembre 2011 dans la revue scientifique Toxicology in Vitro souligne à nouveau les impacts de l'herbicide Roundup de Monsanto, à base de glyphosate sur le système endocrinien.

Le glyphosate classé ''dangereux pour l'environnement'' notamment aquatique par les autorités européennes. M. Seralini qui est également président du conseil scientifique au sein du Comité de Recherche et d'Information Indépendantes sur le génie génétique (CRIIGEN), avait déjà publié en juillet 2009 une étude dans la revue Toxicology soulignant des effets sur l'action des androgènes et la formation des estrogènes.

En plus d'induire des nécroses et l'apoptose sur des cellules testiculaires de rats à des doses comprises entre 50 et 10000 ppm (partie par million), ''l'équipe caennaise montre dans cette nouvelle étude in vitro des effets de perturbation endocrinienne à des doses aussi faibles de glyphosate et de Roundup que 1 ppm (soit 1 mg/kg)'', commente l'association Générations Futures qui a relayé l'étude. De telles doses sont ''retrouvées dans les urines d'agriculteurs''. La perturbation endocrinienne principale est ''une baisse de testostérone de 35%'', selon l'étude. Le rapport souligne ''qu'une perturbation hormonale des cellules testiculaires pourrait induire des perturbations de la reproduction et du nombre de spermatozoïdes''.

* Référence : Clair, É., et al. A glyphosate-based herbicide induces necrosis and apoptosis in mature rat testicular cells in vitro, and testosterone decrease at lower levels. Toxicol. in Vitro (2012), doi:10.1016/j.tiv.2011.12.009


http://www.actu-environnement.com/ae/news/roundup-systeme-endocrinien-glyphosate-testicule-14702.php4
Quelle vertu, quel bonheur peut exister dans un pays où une classe d'individus peut dévorer la substance de plusieurs millions d'hommes?
Robespierre
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne ElectricEye

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2933
Re : Monsanto
« Réponse #64 le: 23 janvier 2012 à 19:24:13 »
Pour le premier article : c'est Libé, donc des gauchistes ( :mdr1:), donc ils mentent.

Pour le deuxième : c'est Eric Séralini qui a fait l'études, c'est un incapable trololol parce que [détail dont on a aucun moyen d'infirmer n°1] et [détail dont on a aucun moyen d'infirmer n°2] . Donc ils mentent.


Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7887
Re : Monsanto
« Réponse #65 le: 07 février 2012 à 10:46:19 »
Ce fil pourrait être consacré aux multinationales de l'agro-alimentaire, qu'en pensez-vous, chers concitoyens?

suggestion retenue et titre édité en conséquence, cher concitoyen  :cote:
RN


Citer
Un rapport d'experts le confirme: par la vente du Paraquat, Syngenta viole les droits humains


La campagne «Halte au paraquat!» demande à Syngenta de cesser la production de cet herbicide hautement toxique et dangereux pour la santé. Cette campagne est soutenue par des organisations non gouvernementales, des syndicats et des scientifiques du monde entier.

Le paraquat fait partie des herbicides dits non sélectifs, c’est-à-dire utilisables contre toutes les mauvaises herbes. Il est commercialisé par Syngenta dans plus de cent pays, sous la marque Gramoxone®. Il est employé copieusement non seulement dans les grandes plantations de bananes, de cacao, de café, de coton, d'huile de palme, d'ananas, de caoutchouc et de sucre de canne, mais aussi dans les champs des petits paysans. Les travailleurs et paysans qui sont en contact régulier avec le paraquat font face à de graves problèmes de santé. La haute toxicité du paraquat, contre lequel il n’existe aucun antidote, cause régulièrement des décès.

Début octobre 2006, la Déclaration de Berne lançait, sous la forme d'un site web, un «tribunal public» sur l'affaire paraquat. La société civile y était invitée à se faire une opinion sur la responsabilité de Syngenta quant aux conséquences du pesticide qu'elle commercialise. A la fin janvier 2007, ce sont plus de 34000 personnes et près de 90 organisations dans 30 pays qui se sont ralliées à cette campagne et considèrent que Syngenta est coresponsable de l'intoxication de milliers de travailleuses et travailleurs de plantations et de petits producteurs.

Vous trouverez des informations importantes sur le paraquat sur les pages anglaises ou allemandes de notre site: effet du paraquat sur la santé, statut légal du paraquat et standards volontaires sur les pesticides, voies d'exposition au paraquat, conditions de travail dans les plantations, suicides au paraquat.


http://www.evb.ch/fr/p25005002.html
« Modifié: 07 février 2012 à 15:46:15 par reveillonsnous »
Quelle vertu, quel bonheur peut exister dans un pays où une classe d'individus peut dévorer la substance de plusieurs millions d'hommes?
Robespierre
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5846
Re : Re : Monsanto
« Réponse #66 le: 13 février 2012 à 18:34:45 »
Paul François, un paysan charentais, affronte Monsanto devant la justice française

Il me plait bien ce bonhomme ! :merci: :merci: :merci:
Citer
A travers son cas, Paul François veut attirer l'attention sur l'état de santé des agriculteurs français, nombreux à souffrir de maladies dues aux produits qu'ils manipulent, sans oser en parler. "Ils passent sous silence leurs problèmes de santé, le nez qui saigne, les yeux qui piquent, le mal de tête… Ils laissent filer, mais les intoxications chimiques finissent par provoquer des maladies graves", dit-il. Et de résumer brutalement : "Des paysans sont en train de crever dans leur coin." La raison de leur silence ? Les agriculteurs se laissent enfermer par un sentiment de culpabilité, analyse M. François. Selon lui, ils se sentent visés par des reproches sur l'utilisation de produits nocifs pour l'environnement et la santé. Du coup, ils n'osent pas évoquer leurs problèmes de santé, de crainte d'alimenter la polémique. "Ils meurent, et en plus on les accuse, s'indigne-t-il. On les stigmatise, mais les firmes agrochimiques, elles, continuent d'engranger des bénéfices !"



 :frime1: :frime1: :frime1: :frime1:  :alcool1: :alcool1: :alcool1:

Entendu ce soir dans le journal de FranceInter : Paul François a gagné au-delà de ses espérances ! Monsanto est condamné ..... Ce n'était jamais arrivé, ni pour Monsanto, ni pour une autre multinationale !

Bien sûr , on peut penser que Monsanto fera appel  :grrr: mais qu'importe,  :désolé1: en soit, c'est déjà une victoire  :frime1:
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7887
Re : Monsanto (et autres multinationales de l'agro-alimentaire)
« Réponse #67 le: 13 février 2012 à 22:12:59 »

Je crois que j'ai dû épuiser ma réserve de smileys!  :mdr1:
Quelle vertu, quel bonheur peut exister dans un pays où une classe d'individus peut dévorer la substance de plusieurs millions d'hommes?
Robespierre
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28629
Re : Monsanto (et autres multinationales de l'agro-alimentaire)
« Réponse #68 le: 14 février 2012 à 01:29:49 »
c'est que le Goliath peut être ébranlé, c'est une excellente nouvelle :super:

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5846
Re : Monsanto (et autres multinationales de l'agro-alimentaire)
« Réponse #69 le: 05 mars 2012 à 22:07:38 »
Un témoignage video que je viens de revoir en "replay" de ARTE  :super: Je l'ai trouvé excellent, non seulement, mais surtout porteur d'espoir ....
Cette dame est une grande bonne femme  :gehe: :gehe: je dirais bien plus mais je ne suis pas pour la sanctification des individus !!!
Le témoignage ne sera "podcastable" que 7 jours  :/..... Dommage, vraiment et absolument !  :pleur4: :pleur4:... Quelqu'un de plus compétent que moi :gene4: en ce domaine saurait le rendre plus "durable" ???  :merci: :merci: :merci:

PS : Il invalide , entre autres, tous les discours "formatés" de notre ami KS concernant les suicides de paysans en Inde .....
« Modifié: 05 mars 2012 à 22:10:11 par reveillonsnous »
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7887
Re : Monsanto (et autres multinationales de l'agro-alimentaire)
« Réponse #70 le: 29 avril 2012 à 10:29:15 »
Citer
Syngenta : la toxicité des pesticides fait fuir des investisseurs

Aujourd'hui, à la veille de l’assemblée générale de la multinationale suisse Syngenta, la fondation suisse Ethos, regroupant 130 investisseurs institutionnels, a dénoncé la commercialisation d’un pesticide hautement toxique, le Paraquat. Distribué sous l’appellation Gramoxone, celui-ci est
responsable de nombreux empoisonnements, notamment dans les pays en développement. Dans un récent rapport (1), mandaté par la banque Pictet, elle met en garde contre le discours délivré par le Conseil d’administration et la direction de la firme. Ethos recommande ainsi à Pictet de stopper toute collaboration, tout du moins tant que Syngenta n’appliquera pas une stratégie de « risque zéro », ce qui relève de l’utopie au regard des produits concernés.

De son propre aveu, les programmes menés par Syngenta pour améliorer les conditions d’utilisation de cette substance sont des échecs. Si l’on suit les recommandations du rapport, le produit ne devrait être manipulé que par des utilisateurs disposant d’un équipement de protection adéquat, et formés à cet exercice. Mais, comme le souligne la Déclaration de Berne, cette exigence n’est réalisable que si elle est étendue à la majorité des pays dans lesquels est vendu le Paraquat. Reste que ces débats autour des précautions d’usage de ces substances pourraient presque porter à rire, dans la mesure où elles intègrent des produits que nous consommons allégrement en bout de chaîne.
Cécile Cassier
1- Le rapport s’intitule : « Report on the Sustainability Dialogue with Syngenta ».


http://www.univers-nature.com/inf/inf_actualite1.cgi?id=5133
Quelle vertu, quel bonheur peut exister dans un pays où une classe d'individus peut dévorer la substance de plusieurs millions d'hommes?
Robespierre
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne karg se

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2587
Re : Monsanto (et autres multinationales de l'agro-alimentaire)
« Réponse #71 le: 29 avril 2012 à 19:25:37 »
Très toxique le Reglon (nom commercial en France)? Pas vraiment, c'est juste très corrosif, même le métal ça l'attaque. En fait le produit se transforme en oxygène actif. C'est un super oxydant. Il faut le manipuler comme on manipule un acide puissant.

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7887
Re : Monsanto (et autres multinationales de l'agro-alimentaire)
« Réponse #72 le: 06 mai 2012 à 10:01:22 »
Citer
Monsanto condamné à rembourser des milliards aux paysans brésiliens

Par un savant tour de passe-passe, le géant Monsanto, à l’instar d’autres multinationales semencières, s’est approprié la réglementation brésilienne, imposant aux agriculteurs des redevances sur les semences génétiquement modifiées (GM) commercialisées. De fait, au Brésil, les agriculteurs doivent s’acquitter de royalties non seulement sur les semences achetées mais également sur les semences conservées lors des précédentes récoltes. Dès lors, pour Monsanto, l’enjeu se joue au niveau du statut accordé aux semences GM. Or, si jusqu’alors la firme était parvenue à introduire ses produits dans le système brésilien, notamment grâce à de petits arrangements avec les producteurs et les négociants, une récente décision judiciaire a bouleversé ces petits accommodements.

Selon l’association Inf’OGM, le 4 avril dernier, un juge du tribunal de l’Etat du Rio Grande do Sul (Brésil) a ordonné la suspension des royalties sur les semences GM de soja de Monsanto. Il a également exigé le remboursement des frais de licence payés depuis la campagne culturale de 2003/2004. D’après Inf’OGM, le remboursement en question avoisinerait les 6,2 milliards d’euros pour plus de 5 millions d’agriculteurs au Brésil. En outre, en cas d’opposition à ce jugement, Monsanto encourt une pénalité de 400 000 euros par jour. Et si la firme envisage de faire appel de ce verdict au niveau de l’Etat fédéral du Rio Grande do Sul, la Cour suprême du Brésil doit encore trancher sur l’extension à l’échelle nationale de cette décision (1).
Cécile Cassier
1- Le Brésil est une république fédérative, composée de 26 Etats et du district fédéral de Brasilia.


http://www.univers-nature.com/inf/inf_actualite1.cgi?id=5148
Quelle vertu, quel bonheur peut exister dans un pays où une classe d'individus peut dévorer la substance de plusieurs millions d'hommes?
Robespierre
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne karg se

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2587
Re : Monsanto (et autres multinationales de l'agro-alimentaire)
« Réponse #73 le: 12 mai 2012 à 09:04:09 »
6.2M c'est 6 mois de chiffre d'affaire, ils ne paieront pas. Au pire ils quitteront le pays (laissant le champs libre à Syngenta et Pioneer, les agriculteurs s'en mordront les doigts). Ce jugement est délirant, c'est du droit au piratage. 

Hors ligne cervesia

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2380
Re : Monsanto (et autres multinationales de l'agro-alimentaire)
« Réponse #74 le: 12 mai 2012 à 09:41:45 »
 :mdr1: :mdr3: :mdr1: :mdr3: :happy1: :mdr1:
"Il n'y a point d'éloge flatteuse sans liberté de blâmer", Beaumarchais

 La neutralité favorise toujours l'oppresseur, jamais la victime. Le silence encourage le persécuteur, jamais le persécuté » (E. Wiesel).

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7887
Re : Monsanto (et autres multinationales de l'agro-alimentaire)
« Réponse #75 le: 07 juin 2012 à 13:55:56 »
Citer
Comment certaines multinationales imposent leurs semences

Selon une étude mandatée par des organisations suisses agricoles, de consommateurs et de développement (1), portant sur 4 espèces de légumes fréquemment consommés en Suisse, les multinationales Syngenta et Monsanto détiennent à elles seules 56 % des variétés de poivrons, 62 % des variétés de tomates et 71 % de toutes les variétés de choux-fleurs protégées en Europe. Cette mainmise fait pression sur les petits producteurs et les sélectionneurs, qui ne sont pas de taille à contrer une homogénéisation des semences commerciales et la hausse des prix pratiqués.

Illustration du lobbying qui sévit dans les sphères agricoles, la plupart des légumes consommés en Suisse appartiennent donc aux mêmes entités qui commercialisent les pesticides les plus utilisés. Actuellement, près de la moitié des légumes consommés en Suisse sont importés, la majorité des plants de légumes provenant de l’Union européenne. Ignorant l’origine des variétés maraîchères commercialisées (2), les commerçants de détail et les consommateurs ne sont pas en mesure de faire le tri. Seule une totale transparence sur les variétés vendues facilitera la surveillance des marchés et permettra aux consommateurs d’acheter en connaissance de cause.

Cécile Cassier

1- L’étude a été mandatée par les organisations suivantes : Déclaration de Berne, SWISSAID, IP Suisse, Bio Suisse, Pro Specie Rara, Stiftung für Konsumentenschutz (SKS), Fédération Romande des Consommateurs (FRC) et Associazione consumatrici e consumatori della Svizzera italiana (ACSI).
2- Exception faite des pommes, des poires et des pommes de terre.


http://www.univers-nature.com/inf/inf_actualite1.cgi?id=5199
Quelle vertu, quel bonheur peut exister dans un pays où une classe d'individus peut dévorer la substance de plusieurs millions d'hommes?
Robespierre
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne Val

  • Administrateur
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 19242
Re : Monsanto (et autres multinationales de l'agro-alimentaire)
« Réponse #76 le: 18 octobre 2012 à 16:54:01 »
Des nouvelles de nos amies les multinationales de l'agro-alimentaires, et plus précisément ici des agro-carburants. Vous n'êtes donc pas sans vous rappeler qu'il y a eu un engouement énorme pour les agro-carburants, nouvelles source d'énergie vers laquelle se tournaient tous les espoirs il y a quelques années. On allait remplacer le pétrole, c'était écologique en plus, etc...

Quelques fausses notes n'ont pas tardé à apparaître, comme le fait qu'on n'était plus très sûrs que c'était si écologique que ça, qu'en plus la culture des agro-carburants commençait à prendre la place des cultures alimentaires, et que donc les gens ne pouvaient plus manger... Sans parler bien sûr d'un phénomène dont nous avons déjà parlé dans ce forum qui est l'accaparemment des terres (voir ce post).

Bref, voici une autre manière qu'on trouvé les multinationales de se "défendre". Les industriels vont attaquer l'Union Européenne en justice !!!

Citer
La Commission européenne a présenté aujourd’hui une proposition visant à plafonner à 5 % le taux des agrocarburants mélangés aux hydrocarbures classiques destinés aux transports. Les agrocarburants concernés sont ceux produits à partir de denrées alimentaires (blé, maïs, betteraves, colza....). L’objectif de parvenir, d’ici 2020, à 10 % d’énergies renouvelables dans la consommation du secteur des transports reste, lui, inchangé [1].

Alors que l’Union européenne n’avait cessé de promouvoir les agrocarburants, cette décision vise désormais à réduire leur impact négatif sur les prix de l’alimentation alors que les cours des céréales atteignent des sommets (lire notre article). La Commission cherche également à encourager des agrocarburants qui n’entrent pas en concurrence avec la production alimentaire, comme les agrocarburants à base d’algues, de déchets ou de paille.

Menace de poursuites en justice

Ce coup de frein au développement des agrocarburants de première génération rend furieux les industriels. D’autant que la croissance du secteur, largement subventionné, était prometteuse : + 26,1 % pour le bioéthanol et + 11,1 % pour le biodiesel en 2010. L’association européenne des producteurs d’éthanol, ePure, a menacé d’intenter un procès contre la Commission européenne.

Son directeur général, Rob Vierhout, a déclaré auprès du site d’information EurActiv : « Si personne n’investit plus dans notre secteur, je pense que nous devrions poursuivre la Commission européenne pour avoir tué une industrie », ajoutant : « Vous pouvez oublier les biocarburants de deuxième génération, nous n’investirons pas davantage dans ce secteur. » Fusion de l’Union européenne des producteurs d’alcools (UEPA) et de l’association des producteurs de bioéthanol (EBIO), ePure compte plus de 150 membres dont les multinationales française Tereos et américaine Cargill, spécialistes de l’accaparement de terres (lire notre enquête).

Menacer les institutions européennes de poursuites en justice serait-il devenu le nouveau mode d’action de certaines entreprises pour protéger leurs intérêts ? En mai 2012, le groupe suédois Vattenfall a déposé une requête en arbitrage auprès d’un organisme de la Banque Mondiale contre la décision de l’Allemagne d’abandonner la production de nucléaire. L’entreprise suédoise demande au gouvernement allemand 700 millions d’euros d’indemnités.


Bon je crois que tout le monde sait à peu près ce que je pense. Je suis fatiguée de toujours lire que le profit de l'entreprise passe avant les être humains, et qu'un concept qui a été créé par des humains, qui existe par le travail des humains, enfle jusqu'à devenir une entité quasiment vivante tellement sont à sa solde une catégorie particulière d'humains.
Je parle évidement de l'Entreprise avec un grand E. On se croirait dans Dune ou Terminator. La guerre des machines, sauf que là c'est la guerre entre les humains et l'Entreprise. Et les humains sont en train de perdre...  :fache: :fache: :fache:

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7887
Re : Monsanto (et autres multinationales de l'agro-alimentaire)
« Réponse #77 le: 19 octobre 2012 à 14:58:50 »
Même pas cap' d'assumer ses choix stratégiques!  :pascontent1:

L'Entreprise dicte une idéologie, le libéralisme économique, qu'elle ne respecte plus dès qu'elle a la puissance pour.
Plus grave: l'Entreprise veut que le marché soit plus fort que les Etats et que le conso n'ait aucun recours.  :mort:

De fait, elle fait tout pour se désigner comme l'ennemi public en s'asseyant sur le contrat social et en empêchant tout contrat naturel.  :bombe:
Quelle vertu, quel bonheur peut exister dans un pays où une classe d'individus peut dévorer la substance de plusieurs millions d'hommes?
Robespierre
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne karg se

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2587
Re : Monsanto (et autres multinationales de l'agro-alimentaire)
« Réponse #78 le: 27 octobre 2012 à 13:51:53 »
Ce que vous oubliez c'est que la sortie du nucléaire en Allemagne repose en grande partie sur la biomasse... c'est à dire du biogaz de maïs. Donc bloquer les agrocarburants d'un coté au profit du pétrole et remplacer le nucléaire par du maïs + lignite, ça n'a rien de logique.

Hors ligne Val

  • Administrateur
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 19242
Re : Monsanto (et autres multinationales de l'agro-alimentaire)
« Réponse #79 le: 28 octobre 2012 à 15:25:43 »
Ce n'est pas bloquer les agrocarburants au profit du pétrole que nous voulons (ou du moins, moi). C'est juste se rendre compte que les agro-carburants ne sont pas la panacée comme énergie renouvelable si ils remplacent les cultures pour manger.
Remplacer le nucléaire, c'est bien. Si les allemands ne peuvent plus bouffer, je ne suis pas sûre que c'est la solution idéale.

Il serait temps d'ailleurs qu'on arrête de cherche une "panacée" de l'énergie, pour se concentrer sur le développement d'énergies (au pluriel !!) compatibles avec le milieu dans lequel on évolue.

Là où il y a du vent, utilisons des éoliennes en nombre raisonnable (pour ne pas non plus tout foutre en l'air). Là où il y a la mer, utilisons l'énergie de l'eau. Là où il y a des humains, mettons en place des récupérations de l'énergie humaine.
Tous les gens qui pédalent pendant des heures dans des salles de gym pourraient fournir de l'électricité. Tous les gens qui ouvrent des portes des magasins aussi. Etc, etc..

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7887
Re : Monsanto (et autres multinationales de l'agro-alimentaire)
« Réponse #80 le: 12 novembre 2012 à 17:00:41 »
Citer
Syngenta: Insectes OGM

Des insectes génétiquement modifiés destinés à rendre les insectes nuisibles inoffensifs pour l'agriculture. C'est ce que développe la société britannique Oxitec, avec le soutien de Syngenta. Ces insectes sont destinés à s'accoupler avec les espèces locales nuisibles, à engendrer des descendants non viables et ainsi à contribuer à l'extinction progressive de ces espèces.

Si le plan de commercialisation de cette lutte contre les nuisibles par le génie génétique est mis en oeuvre, des millions d’insectes OGM seront introduits dans l’agriculture. Ces larves mortes transgéniques peuvent ainsi se retrouver dans notre cycle alimentaire.

Afin d’accélérer la commercialisation de ce matériel OGM et engranger des profits, les entreprises n’hésitent pas à influencer en leur faveur les réglementations internationales. C’est ce que révèle un rapport publié par les organisations GeneWatch UK, Testbiotech, la Déclaration de Berne et SWISSAID.

Rapport «Genetically modified insects: under whose control?» (oct. 2012)



http://www.evb.ch/fr/p20797.html
Quelle vertu, quel bonheur peut exister dans un pays où une classe d'individus peut dévorer la substance de plusieurs millions d'hommes?
Robespierre
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5846
Re : Monsanto (et autres multinationales de l'agro-alimentaire)
« Réponse #81 le: 03 avril 2013 à 16:02:55 »
Un super détournement d'un film court fait pour Coca-cola en "Les nounours révolutionnaires boycottent Coca" :hehe: :hehe:



source

PS: Je sais c'est pas Monsanto..... mais c'est bien une multinationales de l'agro-alimentaire, non ? Et même une des plus grosses...
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7887
Re : Monsanto (et autres multinationales de l'agro-alimentaire)
« Réponse #82 le: 04 avril 2013 à 07:41:13 »
 :super:
Quelle vertu, quel bonheur peut exister dans un pays où une classe d'individus peut dévorer la substance de plusieurs millions d'hommes?
Robespierre
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28629
Re : Monsanto (et autres multinationales de l'agro-alimentaire)
« Réponse #83 le: 04 avril 2013 à 08:09:20 »
excellent :hehe: :hehe: :super:

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7887
Re : Monsanto (et autres multinationales de l'agro-alimentaire)
« Réponse #84 le: 10 avril 2013 à 16:43:56 »
Monsanto ne désarme pas!

Citer
C'est inouï, Monsanto & Co. ne lâchent pas l'affaire. Ces entreprises biotech âpres au gain ont trouvé le moyen de "posséder" ce qui nous appartient -- notre alimentation! Ils essayent de breveter nos fruits et légumes de tous les jours comme les concombres, les brocolis et les melons, forçant les agriculteurs à les payer au risque d'être poursuivis en justice.

Mais nous pouvons les empêcher d'acheter Mère Nature. Les firmes comme Monsanto profitent des lacunes de la loi européenne: il suffirait donc de combler ces lacunes avant qu'elles ne créent un dangereux précédent au niveau mondial. A ces fins, nous avons besoin que des pays clés comme l'Allemagne, la France et les Pays-Bas -- où la contestation monte déjà -- appellent à un vote pour stopper les desseins de Monsanto. La communauté d'Avaaz a déjà renversé des votes, et nous pouvons à nouveau y parvenir.

De nombreux agriculteurs et politiciens s'y opposent déjà -- ne reste que le pouvoir citoyen pour obtenir de ces pays qu'ils empêchent Monsanto de faire main basse sur notre nourriture. Signez et faites signer vos proches pour lancer le plus grand appel de défense de l'alimentation de l'Histoire.


Pétition en ligne sur
http://www.avaaz.org/fr/monsanto_contre_mere_nature/?buCOlbb&v=23922
Quelle vertu, quel bonheur peut exister dans un pays où une classe d'individus peut dévorer la substance de plusieurs millions d'hommes?
Robespierre
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne old machin

  • old machin
  • Smart Citoyen
  • *
  • Messages: 2914
Re : Monsanto (et autres multinationales de l'agro-alimentaire)
« Réponse #85 le: 14 mai 2013 à 05:41:51 »
Bon, voilà un "  petit " jugement qui me laisse perplexe, après tout... 8| Autant je reste vent debout contre Monsanto, , autant les argumentaires du fermier condamné (le Monsanto Protection Act est-il passé par là ?) me paraissent une approche juridique faussée. L'a dû prendre un avocat convaincu du bien fondé des OGM, mais surfant uniquement sur l'exécution contractuelle. ? (voir fin de l'article ) :

http://www.lemonde.fr/planete/article/2013/05/13/brevets-monsanto-gagne-son-proces-contre-un-fermier_3178151_3244.html

Une grande question - outre celles mille fois évoquées ici (je dois reconnaître que Karg Se me manque, le Monsanto Boy que l'étude de Séralini a rendu muet.. :diable:, et d'ailleurs, qu'en est il ajd de ladite étude, passée à la trappe ???) me taraude, quant à la "protection" "acquise"..., par les sols, par contact des semences entre elles, par quoi ?

Je sais qu'il a 75 piges, le "fermier" en question, mais l'a jamais entendu parler de permaculture, de milpa ???  :merci:

Hors ligne old machin

  • old machin
  • Smart Citoyen
  • *
  • Messages: 2914
Re : Monsanto (et autres multinationales de l'agro-alimentaire)
« Réponse #86 le: 14 mai 2013 à 05:52:45 »
Suite sur Séralini, un article qui le défend :

http://www.rebelle-sante.com/node/3444

, et un qui le démolit :

http://www.contrepoints.org/2013/01/21/112034-ogm-rebondissements-dans-laffaire-seralini

, les deux après les déclarations officielles de fin janvier 2013.

Direz pas que je suis partiale !!! :mrgreen:

Hors ligne old machin

  • old machin
  • Smart Citoyen
  • *
  • Messages: 2914
Re : Monsanto (et autres multinationales de l'agro-alimentaire)
« Réponse #87 le: 14 mai 2013 à 05:58:38 »
J'm'en lasse pas !  :diable:....

http://www.sylviesimonrevelations.com/article-d-infames-ragots-contre-gilles-eric-seralini-114827409.html

(les "infâmes ragots" en question diffusés bien comme il faut par le Figaro).

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5846
Re : Re : Monsanto (et autres multinationales de l'agro-alimentaire)
« Réponse #88 le: 14 mai 2013 à 07:44:17 »
Bon, voilà un "  petit " jugement qui me laisse perplexe, après tout... 8| Autant je reste vent debout contre Monsanto, , autant les argumentaires du fermier condamné (le Monsanto Protection Act est-il passé par là ?) me paraissent une approche juridique faussée. L'a dû prendre un avocat convaincu du bien fondé des OGM, mais surfant uniquement sur l'exécution contractuelle. ? (voir fin de l'article ) :

http://www.lemonde.fr/planete/article/2013/05/13/brevets-monsanto-gagne-son-proces-contre-un-fermier_3178151_3244.html



Ou bien, effectivement ce jugement ne serait-il pas à double tranchant, puisqu'il confirme, d'une certaine manière, un des arguments anti-OGM, à savoir que ceux-ci sont "contagieux" et contaminent les cultures d'à côté ?????
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5846
Re : Monsanto (et autres multinationales de l'agro-alimentaire)
« Réponse #89 le: 14 mai 2013 à 12:35:29 »
On notera par ailleurs qu'aux états-unis il n'y a pas que Monsanto qui réussisse à faire voter des lois qui l'arrangent  :pan2: :pan2: :pan2: :pan2: :pan2:

Quand l’industrie agro-alimentaire américaine fait taire les « activistes »

Citer
En réponse aux activistes qui filment les dessous des exploitations agroalimentaires, 14 États américains se sont dotés de lois imposant le secret sur les conditions de production de la filière.

Des vidéos choquantes diffusées sur les réseaux sociaux ou relayées par le New York Times ont généré une vive émotion dans la communauté de l’industrie agroalimentaire américaine (AAA - Animal agriculture alliance). Réalisées par des activistes de la cause animale infiltrés depuis deux ans dans des exploitations, ces images dénonçaient des actes de « torture ordinaire » sur les animaux d’élevage (âmes sensibles s’abstenir).

(allez voir l'article, vous aurez liens et videos)


L'est pas jojo le monde que tous ces gens-là nous prépare....... et si quelqu'un s'en sent le courage, il y aurait moyen de mettre des liens dans "bouffe,graille..." ou dans la "cause animale" .... Mais moi aujourd'hui, franchement j'ai ma dose,  :pleur3: :pleur3: :pleur3: allez bye !
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5846
Re : Monsanto (et autres multinationales de l'agro-alimentaire)
« Réponse #90 le: 15 mai 2013 à 20:50:36 »
J'(ai pris connaissance de cet article chez Babelouest :
Monsanto propriétaire de la plus grande armée privée du monde
Alors même si je l'avais déjà furtivement mentionné ici  et que nous en avions aussi parlé dans le fil sur les OGM , je me suis dit que j'avais envie de le répercuter :
Avoir bien tête que la firme qui a comme argumentaire principal d'être LA solution à la faim dans le monde est aussi, et sans y voir de contradiction aucune, propriétaire de la plus grosse armée de mercenaires...... et ne pas l'oublier , ça me parait tout bonnement essentiel !
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28629
Re : Monsanto (et autres multinationales de l'agro-alimentaire)
« Réponse #91 le: 16 mai 2013 à 10:04:53 »
c'est effrayant, empoisonnée le monde et posséder une arme de psychopathe, l'argent vaut bien plus qu'une vie et hélas les peuples laissent faire, les états aussi. :pascontent1:

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5846
Re : Monsanto (et autres multinationales de l'agro-alimentaire)
« Réponse #92 le: 26 mai 2013 à 18:26:56 »
Sachant qu'il y avait hier une journée internationale de manifestation contre Monsanto, je suis allée faire une petite recherche sur le Net, histoire de voir comment s'était déroulée cette journée, et si il y avait eu des choses , notamment en France..... Ben en fait aucun média français n'en parle, effarant, hein  :mrgreen:

Je vous ai juste trouvé ça (avant la journée) :Journée mondiale d’action contre Monsanto sur Politis ; et un billet d'un blogueur du Monde, qui constate, un peu désabusé, que son propre journal n'en parle pas  :désolé1:
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7887
Re : Monsanto (et autres multinationales de l'agro-alimentaire)
« Réponse #93 le: 26 mai 2013 à 18:55:16 »
Nounourse, tu mets le doigt où ça fait mal... Les médias sont en-dessous de tout. Les politiques aussi. Quel élu, quel militant d'EELV y est allé ou s'est manifesté ou en a seulement parlé?
D'où il ressort que les medias sont le miroir de l'inanité de nos politocards!
Quelle vertu, quel bonheur peut exister dans un pays où une classe d'individus peut dévorer la substance de plusieurs millions d'hommes?
Robespierre
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5846
Re : Monsanto (et autres multinationales de l'agro-alimentaire)
« Réponse #94 le: 28 mai 2013 à 19:25:01 »
Même Mediapart, tant encensé ces derniers temps n'en a pas touché un mot (comme le signale d'ailleurs les commentateurs de cet article, paru sur un blog de chez eux) :

Citer
Le jour où le monde a marché contre Monsanto
27 mai 2013 Par Benjamin Sourice

Ce samedi 25 mai 2013 restera une journée marquée d'une pierre blanche dans le mouvement international de lutte contre la compagnie de semences agro-chimiques Monsanto : près de 2 millions de personnes, à travers 436 villes de 52 pays, ont pris la rue pour déclarer leur refus des organismes génétiquement modifiés et du modèle d'agriculture industrielle que cherchent à imposer la firme de St Louis et ses consœurs Syngenta, Bayer, Dow et Dupont !

Les revendications ne sont pas nouvelles et les luttes nombreuses sur tous les continents, mais ce 25 mai est unique car des millions de personnes se sont levées ensemble pour défendre leur droit à une alimentation saine, à la protection de l'environnement et au respect de la santé ! Toutes ces personnes unies pour réclamer que leur patrimoine commun, la terre, les semences, et tous les savoirs séculaires paysans, ne soient pas accaparés par une poignée de multinationales avides de profit.


Edit : Je note, parce que je n'ai pas souvenir qu'il ait été mentionné ici, qu'il y a un site très riche en info pour tout ce qui est info CONTRE Monsanto :
combat-monsanto
« Modifié: 28 mai 2013 à 21:59:43 par reveillonsnous »
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5846
Re : Monsanto (et autres multinationales de l'agro-alimentaire)
« Réponse #95 le: 13 juillet 2013 à 12:32:02 »
Riche actualité pour MONSANTO ces jours-ci  ;)
En voici une qui ne concerne ni les OGM ni les brevets sur le vivant mais son côté "guerrier", non, non, pas Blackwater, non plus .... mais le fait que ce soit eux qui fabriquait le bien triste "agent orange" utilisé au Vietnam.
Ils ont été condamnés en Corée du Sud à indemniser 16 000 victimes !
 :super: :super: :super: :super: :super: :super:
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7887
Re : Monsanto (et autres multinationales de l'agro-alimentaire)
« Réponse #96 le: 14 juillet 2013 à 19:27:15 »
Excellente nouvelle.  :super:

J'ai bien aimé aussi ça: nombreuses sont les casseroles que traîne cette térato-entreprise qui consacre tous ses efforts les plus malhonnêtes à l'asphyxie alimentaire mondiale!

Dommage que l'Etat américain ne soit pas lui aussi condamné...  :rougefache:
Quelle vertu, quel bonheur peut exister dans un pays où une classe d'individus peut dévorer la substance de plusieurs millions d'hommes?
Robespierre
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5846
Re : Monsanto (et autres multinationales de l'agro-alimentaire)
« Réponse #97 le: 08 août 2013 à 12:19:42 »
Bon, il a été répercuté sur le fofo (dont ICI par exemple) que Monsanto était le nouveau propriétaire de BLACKWATER (la plus grosse armée privée de mercenaires  :mrgreen:).
Je viens de lire un truc qui relativiserait cette information ! Alors même si je trouve que ça ne change, fondamentalement, pas grand chose, comme je tiens à ce que le forum soit à la hauteur de ce qu'il a toujours été (c'est-à-dire en complet décalage avec une approche de type complotiste parano ou borné ) ben je mets le lien :
Non, Monsanto n’a pas racheté « la plus grande armée mercenaire du monde »

Vous noterez que ça n'enlève rien au fait que ces 2 organismes marchent de toutes façons, a minima, la main dans la main  :diable:
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7887
Re : Monsanto (et autres multinationales de l'agro-alimentaire)
« Réponse #98 le: 07 décembre 2013 à 14:50:29 »
Citer
Chères amies, chers amis,

Douze pays sont sur le point de signer un accord commercial permettant aux entreprises de les attaquer en justice pour abroger les lois qui nous protègent mais réduisent leurs bénéfices! Cela peut avoir des répercussions dans tous les domaines, de la liberté sur Internet à l’étiquetage des aliments contenant des OGM. À moins de 48 heures de la fin des pourparlers, trois pays hésitent. Si nous les inondons d’appels à résister, nous pourrons arrêter ce coup d’État mondial avant que Monsanto ne débouche le champagne.

signez la petition

Monsanto s’apprête à célébrer son plus grand tour de passe passe mais nous avons jusqu’à ce week-end pour renverser ses projets.

Le partenariat transpacifique (PTP, ou TPP en anglais) est un immense accord ultrasecret passé entre douze grands pays, qui s’apprêtent à donner aux entreprises un pouvoir inouï: celui de faire appel à de nouveaux tribunaux internationaux pour attaquer en justice les gouvernements qui adoptent des lois qui nous protègent mais réduisent leurs bénéfices! Et cela peut avoir des répercussions dans tous les domaines, de l’étiquetage des aliments contenant des OGM à la liberté sur Internet. WikiLeaks a fait fuiter les documents de travail et une vague d’opposition est en train de se soulever très rapidement, mais les pays signataires se dépêchent afin de signer d’ici 48 heures.

C’est insensé et pourtant nous avons une chance de tout arrêter. Trois pays hésitent, et s’ils se retirent immédiatement, tout pourrait s’effondrer. Inondons les dirigeants chiliens, néo-zélandais et australiens de nos appels à la résistance, et nous pourrons bloquer ce coup d’État orchestré par les grandes firmes avant que Monsanto ne débouche le champagne. Signez la pétition maintenant et envoyez-la à tous vos proches:

http://www.avaaz.org/fr/no_champagne_for_monsanto_loc/?buCOlbb&v=32175

Quand on examine les documents de travail qui ont fuité, on croit lire une immense liste au Père Noël rédigée par les grandes multinationales. L’accord prévoit que les entreprises puissent imposer leurs volontés sur nos institutions démocratiques par le biais d’un système judiciaire opaque. Ces tribunaux pourraient limiter l’accès aux médicaments génériques, moins chers, pour favoriser les médicaments de marque, et même autoriser les cigarettiers à attaquer les pays qui imposent des mesures antitabac et qui, selon eux, réduisent leurs bénéfices. C’est presque trop fou pour être vrai. 

Mais presque personne n’a entendu parler du PTP. Les négociations sont si secrètes que même nos élus ne savent pas ce qu’elles recèlent – seuls les négociateurs et 600 lobbyistes les connaissent. Les textes qui ont fuité ont choqué les responsables politiques et les citoyens du Chili, de Nouvelle-Zélande et d’Australie. Et ils tentent de lutter contre les intimidations des multinationales et contre les États-Unis, qui restent déterminés à faire adopter l’accord avant d’attirer l'attention des citoyens. 

Le PTP nous touche tous: il bafoue nos droits et torpille nos démocraties pour protéger les profits des entreprises. Et nous n’avons que quelques jours pour l’arrêter. Ajoutez votre voix à notre appel et parlez-en tout autour de vous:

http://www.avaaz.org/fr/no_champagne_for_monsanto_loc/?buCOlbb&v=32175

On peut facilement se sentir minuscule devant les grandes multinationales qui mènent nos pays à la baguette. Mais ce n’est pas l’argent qui détient le pouvoir, ce sont les citoyens. Notre mouvement a prouvé à de nombreuses reprises que quand nous nous rassemblons pour protéger nos droits contre la cupidité des entreprises, nous pouvons gagner. Arrêtons maintenant cette menace sans précédent contre nos institutions démocratiques. 

Avec espoir,

Alice, David, Jooyea, Alex, Aldine, Julien, Ricken et toute l’équipe d’Avaaz

PS: Nombreuses sont les campagnes Avaaz lancées par les membres! Démarrez la vôtre maintenant et remportez une victoire sur un sujet qui vous tient à coeur, qu'il soit local, national ou mondial: http://www.avaaz.org/fr/petition/start_a_petition/?cl=3654612909&v=32175

POUR EN SAVOIR PLUS :

Quand WikiLeaks menace un traité économique (Les Echos)
http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/tech-medias/actu/0203144680631-quand-wikileaks-menace-un-traite-economique-631946.php

Mondialisation : le grand dessein d'Obama (Le Point)
http://www.lepoint.fr/editos-du-point/nicolas-baverez/mondialisation-le-grand-dessein-d-obama-05-12-2013-1764988_73.php

Le traité transatlantique, un typhon qui menace les Européens (Le Monde diplomatique)
http://www.monde-diplomatique.fr/2013/11/WALLACH/49803 

Le Partenariat transpacifique, nouvel outil de l’hégémonie de Washington (Mémoire des luttes)
http://www.medelu.org/Le-Partenariat-transpacifique 

L’entente commerciale la plus préjudiciable de toute l’histoire en matière d’accès aux médicaments (MSF.ca)
http://www.msf.ca/fr/campaigns/partenariat-transpacifique/ 

The Trans-Pacific Partnership treaty is the complete opposite of 'free trade' (en anglais) (The Guardian)
http://www.theguardian.com/commentisfree/2013/nov/19/trans-pacific-partnership-corporate-usurp-congress

Quelle vertu, quel bonheur peut exister dans un pays où une classe d'individus peut dévorer la substance de plusieurs millions d'hommes?
Robespierre
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5846
Re : Monsanto (et autres multinationales de l'agro-alimentaire)
« Réponse #99 le: 07 décembre 2013 à 21:00:15 »
Vu ..... et signé !
Car même si je n'aime pas beaucoup avaaz (pour des raisons que j'ai expliqué sur le forum), là je pense que ça vaut vraiment le coup de tenter !
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod