Auteur Sujet: Monsanto (et autres multinationales de l'agro-alimentaire)  (Lu 25396 fois)

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28626
Citer
Posent-elles problème dans l’environnement ?
Très polyphage et très vorace, la coccinelle asiatique est capable de résister au froid et semble capable de s’adapter à de nombreux milieux. Dans certaines zones envahies, elle devient l’espèce de coccinelle la plus abondante, et menace ainsi, au moins transitoirement, l’équilibre des écosystèmes. En s’attaquant occasionnellement aux fruits comme le raisin, elle peut diminuer la qualité de la vendange.

Deux formes adultes parmi les plus répandues de la coccinelle asiatique Harmonia axyridis

http://www.inra.fr/la_science_et_vous/a ... asiatiques

Citation de: sarkome
Tant qu'elles ne s'attaquent qu'au pinard chinois, au contraire, c'est tout bon !
Mais il suffit qu'un couple de ces petites bestioles débarque tranquillement à Roissy, papiers en règle, que Besson n'y verra rien à redire... et le voilà, le Péril Jaune !

Citation de: cervesia
ah ouais ça et le buddleia (vient de chine...)-arbre aux papillons- ça menacent la flore locale sérieusement !
« Modifié: 07 février 2012 à 15:44:16 par reveillonsnous »

Hors ligne TYGER

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 8889
Re : Monsanto
« Réponse #1 le: 06 avril 2010 à 13:47:21 »
welcome to the pénurie organisée :

Citer
Afrique du Sud : Récolte désastreuse avec le maïs Monsanto (Digital Journal)
mardi 6 avril

South African farmers suffered millions of dollars in lost income when 82,000 hectares of genetically-manipulated corn (maize) failed to produce hardly any seeds.The plants look lush and healthy from the outside. Monsanto has offered compensation.

Monsanto blames the failure of the three varieties of corn planted on these farms, in three South African provinces,on alleged ’underfertilisation processes in the laboratory". Some 280 of the 1,000 farmers who planted the three varieties of Monsanto corn this year, have reported extensive seedless corn problems.

However environmental activitist Marian Mayet, director of the Africa-centre for biosecurity in Johannesburg, demands an urgent government investigation and an immediate ban on all GM-foods, blaming the crop failure on Monsanto’s genetically-manipulated technology.

Willem Pelser, journalist of the Afrikaans Sunday paper Rapport, writes from Nelspruit that Monsanto has immediately offered the farmers compensation in three provinces - North West, Free State and Mpumalanga. The damage-estimates are being undertaken right now by the local farmers’ cooperative, Grain-SA. Monsanto claims that ’less than 25%’ of three different corn varieties were ’insufficiently fertilised in the laboratory’. 80% crop failure

However Mayet says Monsanto was grossly understating the problem.According to her own information, some farms have suffered up to 80% crop failures. The centre is strongly opposed to GM-food and biologically-manipulated technology in general.

...
Sources  Digital Journal



Citer
Rappel : En Inde des milliers de suicides de cultivateurs endettés pour les semences Monsanto (Video PBS + transcription)
mardi 6 avril

PBS : Agricultural Problems Lead to Farmer Suicides in India...

KRISNABHAI TEKHAM (through translator) : He came home from the field, and he collapsed. His mouth was smelling of pesticide, so we put him on a cart and took him to the hospital in town, but he died on the way.

FRED DE SAM LAZARO : Dalap Tekham leaves a young daughter, his 38-year-old widow, and her elderly father, whose land he also used to plant.

INDIAN FARMER (through translator) : The crop has just dried up. We have so much debt, my son-in-law couldn’t pay it. I have no idea how we can deal with it now.

FRED DE SAM LAZARO : In an unmarked grave some two miles from where he lived, Dalap Tekham was laid to rest. He added one to a grim tally. Here in the Vidarbha region of central India, some 1,300 cotton farmers took their own lives in 2006. That works out to a suicide rate of one every eight hours.

...

FRED DE SAM LAZARO : ... peasant farmers used to use natural fertilizers and pesticides, and they grew and saved their own seeds to plant the next year’s crop. In the ’70s, coaxed by the government and international aid donors, farmers began to use hybrid seeds bought in the store. These offered the promise of better yields and disease resistance, but they can require careful management, including chemical fertilizer and pesticides.

More recently, genetically modified BT cotton seeds were introduced by St. Louis-based Monsanto, licensed and sold under the names of well-known Indian seed companies. BT seeds are patented, so farmers aren’t allowed to grow and replant them. They must be bought every year from the seed companies, which market them with film stars and even Hindu deities, says Vandana Shiva.

VANDANA SHIVA : All the gods and divinities of this amazingly diverse country have been mobilized to sell toxic seed and non-renewable seed, and farmers have been seduced by it.

...

FRED DE SAM LAZARO : Mandre is learning that his new crop is not as disease-resistant as the ad said. His is the classic saga in which many illiterate farmers eventually lose their land, says Vandana Shiva.

VANDANA SHIVA : That innocent farmer is grabbed by the agent, who says, "Here’s a miracle seed that’s going to double your income. You’re going to be a millionaire. Put your thumb print out here." The farmer has no idea what he’s signing onto. The farmer has no idea that, two weeks down the line, he’ll have to come back for pesticide. But then the leaves will start shriveling up, the agent will say, "No, no, you also needed irrigation. We didn’t tell that to you in the beginning, so take a tube well loan, and here’s another loan."

...


http://www.youtube.com/watch?v=Av6dx9yNiCA&feature=player_embedded
« Modifié: 06 avril 2010 à 14:04:03 par TYGER »
"Ni Dieu, ni maître.
Mieux être."
Jacques Prévert

"Quand la vérité n’est pas libre, la liberté n’est pas vraie.
Les vérités de la Police sont les vérités d’aujourd’hui."
Jacques Prévert

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5846
Re : Monsanto
« Réponse #2 le: 06 avril 2010 à 20:59:27 »
Mon Tigrou, tes posts me semblent dans l'ensemble fort intéressants !.......
Mais je suis totalement réfractaire à l'anglais, même si par ailleurs je parle plusieurs langues ... une allergie sans doute ?
Quand tu postes ainsi, ne pourrais-tu pas envisager d'appâter les allergiques de mon genre , par un résumé par exemple ? Ou tout autre moyen, c'est juste que ce serait dommage de zapper (Ce que malheureusement je dois reconnaître que je fais 2 fois sur 3... si la première phrase n'est pas constituée de mots "trés simples" !!!!!)
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne TheTwit

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3957
Re : Monsanto
« Réponse #3 le: 07 avril 2010 à 03:42:24 »
J' ai voulu vous la traduire mais pas moyens la page saute constament des que l'ont arrive en bas. . Alors voici une traduction axprosimative,sans voir ce que je tappais.

Les fermiers sud-africains ont des millions de dollars en revenus perdus lorsque 82.000 hectares de maïs génétiquement modifier n'a pas de produit de graine de mais. Monsanto a offert une compensation.

Monsanto accuse l'échec des trois variétés de maïs planté sur ces fermes, dans les trois provinces d'Afrique du Sud, sur un prétendu «processus "underfertilisation" dans le laboratoire". Quelque 280 des 1.000 agriculteurs qui ont planté les trois variétés de maïs Monsanto, cette année, ont rapporté d'importants problèmes de maïs sans graines.

Cependant l'environnementaliste activitiste Marian Mayet, directrice de l'Afrique du centre en matière de biosécurité, à Johannesburg, réclame une enquête du gouvernement d'urgence et d'une interdiction immédiate de tous les aliments GM, blame la mauvaise récolte de la technologie génétiquement modifié de Monsanto.

Willem Pelser, journaliste du journal du dimanche "Afrikaans Rapport", écrit qu'a partir de Nelspruit  Monsanto a immédiatement proposé l'indemnisation des agriculteurs dans trois provinces - Nord-Ouest, Etat libre et du Mpumalanga. Les dommages-estimations sont prises dès maintenant par la coopérative des agriculteurs locaux, Grain-SA. Monsanto affirme que «moins de 25%» de trois variétés différentes de maïs ont été "insuffisamment fécondés en laboratoire. D'ou l'échec de 80% des cultures

Toutefois Marian Mayet dit  que Monsanto a  grossièrement sous-estimer les problemes en accord avec à ses propres informations, certaines fermes ont subi jusqu'à 80% de mauvaises récoltes. Le centre est fermement opposé à des aliments génétiquement modifiés et la biologie manipuler .

« Modifié: 07 avril 2010 à 12:46:52 par Lady Marwina »

Hors ligne Lady Marwina

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 7362
  • Le Chwanana est Grand
    • Avanti-populo.com
Re : Monsanto
« Réponse #4 le: 07 avril 2010 à 12:46:22 »
C'est très mignon comme traduction... ...  :langue3:
Mais on comprend le sens, c'est l'essentiel. :fleur1:
Celui qui croit ne pas être responsable de ses erreurs a renoncé à sa liberté

Hors ligne karg se

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2587
Re : Monsanto
« Réponse #5 le: 07 avril 2010 à 16:00:34 »
Je sais exactement ce qui c'est passé: Monsanto a inversé les géniteurs de ses hybrides, sans doute parce qu'ils se sont rendu compte que la "mâle" faisait plus de graine que la "femelle". Le mâle est une variété normale, qui possède des gènes restaurateur de fertilité de la femelle qui elle est soit mâle stérile (elle ne produit pas de pollen), soit fertile castré (on coupe la fleur mâle en haut de la plante). Hors ils ont pas pris la peine de vérifier que les gènes restaurateur de fertilité marchaient bien dans les deux sens (ce qui n'est pas évident puisqu'ils mettent en jeux l'ADN mitochondriale) et se sont pas emmerdé à faire au moins 25% de fertile castré (plus couteux, mais obligatoire en Europe, en cas de pépin ça rattrape). Une double suffisance qui leur a couté une dizaine de million de dollars.

Tant qu'a l'Inde, des études montrent que les suicides baissent depuis 2004, début de la large diffusion des OGM...

1. Gruère GP, Mehta-Bhatt P, Sengupta D. « Bt Cotton and Farmer Suicides in India Reviewing the Evidence. », IFPRI Discussion Paper 00808 October 2008, Environment and Production Technology Division
2. Randerson J., « Indian farmer suicides not GM related, says study », The Guardian (2008), November 05 (guardian.co.uk)
3. Herring RJ., « Opposition to Transgenic Technologies : Ideology, Interests, and Collective Action Frames », Nature Reviews Genetics, 2008 9 : 458-63.
4. Herring RJ., « Bt cotton : why do so many smart people get it so wrong ? », The Hindu, August 28, 2008 (http://www.hindu.com/2008/08/28/stories/2008082855781000.htm).

« Modifié: 07 avril 2010 à 16:04:36 par karg se »

Hors ligne TheTwit

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3957
Re : Monsanto
« Réponse #6 le: 07 avril 2010 à 16:38:06 »
Interssant tout ca, dans ce domaine je suis nul. Ce qui me surprend c'est la baisse de suicides chez les indous. je ne vois pas le rapport? :frime:. Vous allez facher les écolo avec une telle nouvelle qui n'ont que haine transcendante pour le  transgenénique. il ne reste plus qu'a l'adopter et lui élever un batiment.

« Modifié: 07 avril 2010 à 16:48:27 par TheTwit »

Hors ligne karg se

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2587
Re : Monsanto
« Réponse #7 le: 07 avril 2010 à 19:24:35 »
Citer
Ce qui me surprend c'est la baisse de suicides chez les indous. je ne vois pas le rapport?
L'article du Gardian t'informe pourtant que les rendements ont doublé depuis l'introduction du coton OGM. Doublement des rendements, réduction des achats de pesticides, semences à prix modéré fixé par les états, facile de lié tout ça: pour les paysans indiens, le coton OGM, c'est une sacrée opportunité d'améliorer leur condition de vie. Pas étonnant que l'Afrique de l'Ouest se lancent aussi dans le coton BT.

http://www.africafiles.org/article.asp?ID=23305&ThisURL=./index.asp&URLName=HOME

Citer
Vous allez facher les écolo avec une telle nouvelle qui n'ont que haine transcendante pour le  transgenénique.
Ils refusent évidement d'admettre que les paysans pauvres du Sud qui ont fait le choix des plantes BT aient vu leurs conditions de vie s'améliorer grâce à des revenus supplémentaires. L'admettre mettrai a mal une grande partie de leur argumentaire "économico-social".

Hors ligne TYGER

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 8889
Re : Monsanto
« Réponse #8 le: 26 mai 2010 à 13:20:01 »
Citer
Monsanto, un cadeau empoisonné
Monsanto, un cadeau empoisonné

Tout le monde a encore à l’esprit la catastrophe qui a frappé les Haïtiens le 12 janvier 2010. Un tremblement de terre (...)
"Ni Dieu, ni maître.
Mieux être."
Jacques Prévert

"Quand la vérité n’est pas libre, la liberté n’est pas vraie.
Les vérités de la Police sont les vérités d’aujourd’hui."
Jacques Prévert

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Monsanto
« Réponse #9 le: 26 mai 2010 à 14:56:53 »
En Haïti il a eu l'histoire du cochon noir aussi. Pas Monsanto, du moins je ne pense pas, mais le même combat. Rendre les éleveurs dépendents des États Unis pour la bouffe hormonée, comme avec les semences Monsanto en Inde etc.
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne karg se

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2587
Re : Monsanto
« Réponse #10 le: 26 mai 2010 à 21:05:56 »
Citer
Ce qui n’a pas été dit ni par Monsanto, ni par le Ministère de l’Agriculture haïtien, c’est que ces graines hybrides de maïs ne pourront accomplir leurs promesses de productivité et d’adaptation au climat tropical haïtien que si elles sont traitées par les herbicides, les engrais et les produits chimiques spécifiques, qui sont justement produits par Monsanto.
Je vous le répète encore une fois, les maïs lignés ont besoin de plus d'engrais et de soin que les hybrides, même si elles n'atteindront pas le potentiel qu'on observe dans des pays occidentaux, ces plantes seront quoiqu'ils arrivent bien plus performante que les variétés locales. La prochaine fois je me fâche.

Citer
De plus, les agriculteurs ne pourront pas replanter les graines issues de ce maïs, puisque l’une des caractéristiques de ces graines hybrides c’est que seule la première génération est fertile.
S’ils veulent continuer à semer, les agriculteurs haïtiens devraient donc acheter de nouvelles graines à Monsanto.
Si ça produit pas plus, tu crois que les haïtiens vont en redemander? Soit cohérent, soit c'est performant et la performance se payent (soit via une entreprise privée, soit via les impôts), soit ça l'est pas, alors les haïtiens n'en achèteront pas. Si c'est rentable, expliquez pourquoi ça serai mal de vendre aux paysans un outils de production performant.

Citer
“Bientôt, il n’y aura que des graines Monsanto en Haïti. Et alors, ce sera la fin de l’indépendance des agriculteurs”.
Que des graines Monsanto? ils donnent de quoi semer environ 20 000ha, soit 2.5% de la SAU, ça va être difficile de tous envahir avec ça, sachant que ce sont des hybrides dont les performances tomberont dès la seconde génération. Ensuite l'indépendance des paysans, c'est bidon, les maçons sont dépendant des cimentiers, ils devraient faire leur propre four pour faire leur propre ciment?


Citer
Il ne s’agit pas d’une menace, mais d’une très forte attaque contre l’agriculture, les paysans et les paysannes, la biodiversité, les graines créoles que nous défendons, et à ce qu’il reste de notre milieu environnemental en Haïti
Biodiversité à Haïti? sur Google Earth on dirait que le pays a été bombardé à la bombe H: plus un arbre, que des plaines délavés par la pluie et des bidonvilles, on voit même pas de route. L'état environnemental de l'ile est catastrophique, sans l'aide de la diaspora ça serait la famine.


Pour en venir à la fière porcine, Madagascar est contaminé, l'élevage de cochon y est quasiment impossible, un animal contaminé, c'est tout un élevage qui est mort. C'est une option agronomique interdite là bas, sauf à mettre en place des élevages à l'Européenne: stabulation, hors sol, protection sanitaire. C'est hors de porté de l'agriculteur moyen malgache, mais pas de ceux qui ont les moyens de miser. Haïti profite sans doute de l'abattage, ils peuvent redémarrer avec un cheptel sain, et ils n'ont pas de réservoir sauvage de virus comme à Madagascar.

http://www.pyepimanla.com/decembre-2008/articles/haiti-le-retour-du-cochon.html

C'est une vieille histoire, le cochon issu des croisements fait par l'Inra a été introduit à la fin des années 80, et sans le plan d'abattage la maladie serai passé sur le continent.
« Modifié: 27 mai 2010 à 05:44:40 par karg se »

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28626
Haïti monsanto
« Réponse #11 le: 30 mai 2010 à 09:05:08 »
Citer
Le futur agricole d'Haïti selon l'américain Monsanto


La multinationale fait un don de 476 tonnes de semences aux agriculteurs haïtiens. Un « geste humanitaire » pour le moins intéressé.

Début mai, la firme américaine Monsanto, leader mondial des OGM, a annoncé un don à Haïti de 475 947 kilos de graines hybrides de maïs et de légumes. Ils seront distribués pendant douze mois aux paysans haïtiens avec l'aide d'autres multinationales (UPS et Kuehne+Nage). Explications sur le site Internet de la firme :

    « Après le tremblement de terre, Monsanto a donné de l'argent pour le redressement d'Haïti mais il était évident que le don de nos produits -des graines de maïs et de légumes de qualité- pourrait faire réellement la différence dans la vie des Haïtiens.

    Nous pensons que l'agriculture est la clé pour la récupération d'Haïti sur le long terme. »

L'opération est soutenue par le gouvernement américain puisqu'elle s'inscrit dans le cadre du projet Winner, lancé en octobre dernier par l'Agence américaine d'aide au développement international (USAID) pour aider à construire une nouvelle infrastructure agricole en Haïti.
Bientôt la fin de l'indépendance ?

En Haïti, les paysans accusent Monsanto de vouloir mettre la main sur l'agriculture locale. La vague d'indignation a débuté le 10 mai, initiée par un article du curé Jean-Yves Urfié qui dénonce le « cadeau empoisonné » de Monsanto.

Sa première inquiétude porte sur les graines envoyées par Monsanto, qu'il soupçonne d'être des OGM accompagnés d'herbicides toxiques (les « Roundup »).

Mais le ministre de l'Agriculture Joana Gué dément cette information lors d'une conférence de presse deux jours plus tard. Puis c'est au tour de Monsanto de réfuter sur son site une accusation « erronée ». Jean-Yves Urfié rectifie finalement sa dénonciation.

La seconde inquiétude de Jean-Yves Urfié porte sur la « fin de l'indépendance des agriculteurs » haïtiens :

    « En Haïti, il n'y aura bientôt plus que des semences Monsanto. […]

    La multinationale fait toute une publicité autour de ce don de semences qui serait un cadeau généreux. Mais les agriculteurs haïtiens qui voudront disposer du droit de resemer pour leurs récoltes futures devront payer des royalties à Monsanto. »

« Un cheval de Troie »

Beverly Bell, coordinatrice de l'association Other Worlds, qui travaille à la reconstruction d'un « Haïti plus juste », explique à Rue89 les enjeux cachés de ce don :

    « Le don de Monsanto n'est pas destiné à aider les Haïtiens, c'est un cheval de Troie de la firme dans le but de contrôler le futur agricole d'Haiti.

    Après le tremblement de terre, 500 000 personnes ont été déplacées vers la campagne. Des appels aux dons ont été faits pour combler le manque de nourriture.

    Il n'est pas surprenant que Monsanto ait profité de l'espace libre pour exploiter les besoins des Haïtiens et exporter ses graines. »

Les paysans devront racheter les graines à replanter

Le tremblement de terre de janvier dernier avait mis en lumière les difficultés de production agricole d'Haïti, qui importe 80% de la nourriture qu'il consomme.

Le don de Monsanto risque de nuire aux projets haïtiens de « souveraineté alimentaire » : une forte production agricole locale pour une consommation locale.

En effet, les graines de maïs de Monsanto ne pouvant être resemées, les agriculteurs devront en racheter à Monsanto les années suivantes.

Une logique de marché inadéquate avec la culture paysanne d'Haïti, comme nous l'explique Ricot Jean Pierre, économiste à la PAPDA (Plateforme haïtienne de plaidoyer pour un développement alternatif) :

    « Les paysans haïtiens ont traditionnellement la capacité de produire et de reproduire leur propre semence, organique et créole, à destination de leur famille et du marché local.

    Monsanto veut intégrer les agriculteurs sur un marché qu'ils ne contrôlent pas en matière de qualité de semence et de prix.

    Les paysans devront racheter les graines à replanter, les pesticides et les engrais de Monsanto [nécessaires à la productivité de ces graines, ndlr], alors qu'ils n'ont pas de ressources. Monsanto veut faire du paysan haïtien un assisté plutôt qu'un producteur. »

Les agriculteurs n'ont d'ailleurs pas manqué de réagir à l'annonce du don. Le leader du Mouvement paysan papaye (MPP), Chavannes Jean-Baptiste, a qualifié le don de Monsanto de « nouveau tremblement de terre », enjoignant les agriculteurs à brûler toutes les graines de maïs provenant du ministère de l'Agriculture. Une marche de protestation est prévue pour le 4 juin.
Les OGM à suivre ?

Le geste de Monsanto s'inscrit dans une politique d'expansion agressive de la multinationale. La compagnie, qui a vu ses profits reculer de 19% pour le deuxième trimestre de l'exercice 2009-2010, tente d'ouvrir de nouveaux marchés.

Pour l'USAID, ce don ne conduira pas à une main mise de Monsanto sur l'agriculture locale, puisqu'il ne représente qu'une petite partie de l'aide internationale :

    « D'autres organisations ont fait des dons de semences, comme Pioneer Hybrid ou le FAO des Nations unies, et le don de Monsanto ne représente qu'une petite portion du total des semences utilisées pendant la saison de croissance.

    Le projet Winner s'assure que les graines soient équitablement distribuées aux paysans haïtiens. »

Monsanto pense distribuer ces graines à 10 000 paysans. Pour Beverly Bell, il y a un risque que ces graines hybrides laissent place à des OGM les années suivantes, « comme cela a été le cas dans d'autre pays » :

    « Les paysans seront obligés de racheter des graines même si ce sont des OGM. »

Les soupçons sont d'autant plus forts que Monsanto, premier producteur mondial d'OGM, a un lourd passé de pratiques douteuses (agents oranges, pollution des pesticides, absences de tests sur les OGM), sur lesquelles Marie-Monique Robin avait enquêté dans son documentaire « Le monde selon Monsanto ».

En outre, les Haïtiens n'ont pas manqué de remarquer que le directeur général du projet Winne n'est autre que Jean-Robert Estimé, qui fut ministre des Affaires étrangères pendant 29 ans sous la dictature des Duvalier.

http://www.rue89.com/planete89/2010/05/27/le-futur-agricole-dhaiti-selon-lamericain-monsanto-152649

Hors ligne sarkome

  • Smart Citoyen Incurable
  • Messages: 10521
Re : Monsanto
« Réponse #12 le: 10 juin 2010 à 22:29:16 »
Citer
Bonjour

Incroyable – Presque 900 000 d'entre nous ont signé la pétition sur les OGM! L'Union Européenne nous demande plus d'informations pour que nos signatures comptent, merci de cliquer pour mettre à jour votre signature, puis faites passer le message pour atteindre 1 million!

La Commission Européenne vient d'autoriser la culture de plantes génétiquement modifiées, plaçant les profits du lobby OGM avant les préoccupations sanitaires des citoyens. Cliquez ci-dessous pour signer la grande pétition citoyenne et nous aider à atteindre 1 million de signatures appelant à une recherche scientifique indépendante et à une forte régulation des OGM:

Chers amis,

La Commission Européenne vient d'autoriser la culture d'organismes génétiquement modifiés (OGM) dans l'Union Européenne pour la première fois depuis 12 ans!

Cédant au lobby pro-OGM, la commission a ignoré l'avis de 60% des Européens qui estiment que nous devons d'abord établir les faits avant de cultiver des plantes qui pourraient menacer notre santé et notre environnement.

Une nouvelle initiative permet à 1 million de citoyens européens de présenter officiellement des propositions de loi à la Commission Européenne. Rassemblons un million de voix pour demander un moratoire sur les plantes OGM jusqu'à ce que la recherche soit menée à terme. Cet appel sera remis au Président de la Commission Européenne Barroso.

Signez la pétition maintenant et diffusez largement l'appel

Les associations de défense des consommateurs, de l'environnement, de la santé publique et les syndicats paysans se mobilisent depuis longtemps contre l'emprise exercée par les multinationales productrices d'OGM sur l'agriculture européenne. Les préoccupations liées à la culture de plantes génétiquement modifiées incluent: la contamination des cultures biologiques et du reste de l'environnement; l'impact sur le climat en raison d'un besoin excessif en pesticides; la destruction de la biodiversité et de l'agriculture locale; et enfin les effets des plantes OGM sur la santé.

Certains Etats membres de l'Union ont fait part de leur vive opposition à la décision prise il y a quelques jours et qui autorise la culture de la pomme de terre produite par BASF et de variétés de maïs Monsanto. L'Italie et l'Autriche s'y opposent et la France a demandé la poursuite de la recherche scientifique.

Il n'y a toujours pas de consensus quant aux effets des OGM sur le long terme. Et c'est l'industrie des OGM, faisant passer le profit avant la santé publique, qui finance la recherche scientifique et influence le cadre réglementaire. C'est pour cela que les citoyens européens réclament l'indépendance de la recherche et davantage de tests et de précautions avant que ces plantes ne soient dispersées dans la nature.

Aujourd'hui, "l'Initiative Citoyenne Européenne" donne à 1 million de citoyens européens la possibilité de soumettre à la Commission Européenne des propositions de loi et nous offre une chance unique de contrer l'influence des lobbyistes.

Faisons entendre 1 million de voix pour obtenir un moratoire sur l'introduction de plantes génétiquement modifiées en Europe et mettre en place un organisme éthique et scientifique indépendant chargé de mener à bien la recherche et la régulation des OGM.
Signez la pétition maintenant et diffusez largement l'appel:

Avec détermination,

Alice, Benjamin, Ricken, Raluca, Luis, Graziela et toute l'équipe d'Avaaz.

Plus d'information:

Dernier sondage Eurobaromètre 2008 'Attitudes des citoyens européens vis-à-vis de l'environnement', page 67:
http://bit.ly/babOiV

L'innocuité de la pomme de terre transgénique mise en cause, Le Monde :
http://www.lemonde.fr/planete/article/2010/03/03/l-innocuite-de-la-pomme-de-terre-transgenique-mise-en-cause_1313674_3244.html

Retour sur l'autorisation de la pomme de terre Amflora, Inf'OGM:
http://www.infogm.org/spip.php?article4372

OGM et pesticides - un bilan désastreux, Greenpeace:
http://www.greenpeace.org/luxembourg/press/releases/duo-infernal-ogm-pesticide

Résumé du Rapport d'Évaluation internationale des connaissances, des sciences et des technologies agricoles pour le développement (IAASTD), incluant des préoccupations sur l'usage des OGM:
http://bit.ly/8WZb7F

Avaaz est un réseau citoyen mondial de 4,9 millions de membres qui mène des campagnes visant à ce que les opinions et les valeurs des peuples influent sur les décisions mondiales. (Avaaz signifie "voix" dans de nombreuses langues). Nos membres sont issus de tous les pays du monde; notre équipe est répartie sur 13 pays et 4 continents et travaillent dans 14 langues. Pour découvrir certaines de nos plus grandes campagnes, cliquez ici ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter.

Pour contacter Avaaz, écrivez-nous en utilisant le formulaire suivant: http://www.avaaz.org/fr/contact

« Modifié: 11 juin 2010 à 08:19:20 par timbur »

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7887
Re : Monsanto
« Réponse #13 le: 11 juin 2010 à 15:41:57 »
Citer
Des paysans haïtiens refusent les dons en nature de Monsanto

Le 13 mai dernier, la multinationale Monsanto a annoncé sa décision de faire un don de semences de maïs conventionnel et de semences potagères aux agriculteurs haïtiens. Selon Monsanto, ce don, d’une valeur de 4 millions de dollars, sera composé de semences de maïs, chou, carotte, aubergine, melon, oignon, tomate, épinard et pastèque. Il représentera au total plus de 400 tonnes de semences qui seront acheminées sur l’île au cours des douze prochains mois. Lors de cette annonce, la multinationale a annoncé qu’une première livraison de 60 tonnes avait déjà été effectuée, par avion et bateau, début mai.
Depuis cette date, un mouvement de protestation paysan s’est développé sur l’île d’Haïti. Le 4 juin, une première manifestation, à l’appel du Mouvement paysan Papaye (MPP) a réuni plusieurs milliers de paysans et paysannes du pays. Pour la Via Campesina (1), qui soutient et relaie le mouvement : « Ces multinationales se présentent comme salvatrices, alors qu’elles font partie des principales actrices du désastre environnemental, économique et social subi mondialement par le secteur agricole. Jusqu’à présent, les paysans haïtiens ont peu recours aux hybrides F1 de Monsanto et Pioneer, dont ils ne peuvent pas utiliser la récolte comme semence. Ils utilisent essentiellement les semences paysannes locales et s’inscrivent dans une démarche de promotion de la Souveraineté alimentaire, dans la priorité à la production et la consommation locales et traditionnelles ».
Face à cette contestation grandissante, la firme Monsanto a précisé que le Ministère Haïtien de l’Agriculture a autorisé ce don et que le projet WINNER, financé par le Ministère de l’Agriculture des Etats-Unis, organise la distribution aux agriculteurs haïtiens.

Pour sa part, Jean-Baptiste Chavannes, coordonnateur du MPP et membre de la Via Campesina haïtienne, considère « qu’il ne s’agit pas d’une menace, mais d’une très forte attaque contre l’agriculture, les paysans et les paysannes, la biodiversité, les semences créoles que nous défendons, et à ce qu’il reste de notre milieu environnemental en Haïti ».


Michel Sage
1) La Via Campesina est un mouvement international rassemblant des millions de paysans, de petits producteurs, de sans-terre, de femmes rurales et de travailleurs agricoles du monde entier. Le mouvement est composé de 148 organisations actives dans 69 pays d'Asie, d'Afrique, d'Europe, et des Amériques

http://www.univers-nature.com/inf/inf_actualite1.cgi?id=4258
Quelle vertu, quel bonheur peut exister dans un pays où une classe d'individus peut dévorer la substance de plusieurs millions d'hommes?
Robespierre
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne karg se

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2587
Re : Monsanto
« Réponse #14 le: 12 juin 2010 à 12:42:52 »
Citer
Mouvement paysan Papaye (MPP) a réuni plusieurs milliers de paysans et paysannes du pays
Faire bouger une foule à Haïti, c'est facile. Suffit de raconter quelques conneries, genre que ça rend malade.

http://www.lemonde.fr/planete/article/2010/03/03/l-innocuite-de-la-pomme-de-terre-transgenique-mise-en-cause_1313674_3244.html

Je vous ai pas déjà donné les caractéristiques de la kanamicine? ni montré les publications qui montrent que les risques de transfert sont quasi nul et que de toute façon les bactéries du sol on déjà des gènes similaires?

Un dernier point, la pétition est bidon, elle doit être validé par la Commission avant d'être diffusé. Elle sert à rien. Et c'est moi qui est signé "From St Louix with Love, Bob S".

Hors ligne karg se

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2587
Re : Monsanto
« Réponse #15 le: 27 juin 2010 à 10:28:00 »
Je vois pas ce que ça fous dans ce topic, aquabounty n'a aucun rapport avec Monsanto, il y a un topic généraliste sur les OGM pour ça, et j'ai déjà posté à ce sujet.

Hors ligne karg se

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2587
Re : Monsanto
« Réponse #16 le: 02 juillet 2010 à 03:50:58 »
Le Malawi a reçu des semences hybrides Monsanto il y a quelques années:

http://www.monsanto.com/responsibility/our_pledge/stronger_society/growing_self_sufficiency.asp

Multiplication des rendements par 5. Tien justement, Haïti a besoin de multiplier sa production par 5 pour être autosuffisant.

http://www.journees-paysannes.org/MALAWI-Un-modele-agricole-pour-l-Afrique.html?lang=fr

Citer
Le gouvernement cherche à présent à consolider la production agricole en formant les agriculteurs à des techniques modernes comme l’irrigation et l’utilisation de semences hybrides, et à la gestion d’entreprise.


http://www.solidariteetprogres.org/article4231.html

Citer
Le gouvernement du Malawi décida donc de les subventionner à hauteur de 30 millions de livres. Avec un coupon d’état, le prix d’un sac d’engrais est tombé de 6500 kwacha (23 livres) à 900, tandis qu’un sac de 2 kg de maïs hybride ne coûtait plus que 30 kwacha au lieu de 600.


OMG ils ont abandonnées leurs semences traditionnelles pourraves, quelle aliénation, ils ont préférés doublé leur production agricole au lieu de mourir dignement. Aucun honneur les malawis.

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7887
Re : Monsanto
« Réponse #17 le: 02 juillet 2010 à 14:37:38 »
Tu te fous du monde? :mrgreen:

On commence par piller le tiers monde, on détruit une agriculture traditionnelle, on monopolise les semences, on pourrit la terre de pesticides, on s'arrange pour la rendre inculte et puis on débarque avec ses produits tout neufs et ses tueurs à gages pour sauver le monde? :X:

Aucune dignité, les technoblingbling! Vous étonnez pas si par un gros orage révolutionnaire on vous fait faire connaissance avec la guillotine! :rougefache:
« Modifié: 02 juillet 2010 à 14:40:52 par sarkonique »
Quelle vertu, quel bonheur peut exister dans un pays où une classe d'individus peut dévorer la substance de plusieurs millions d'hommes?
Robespierre
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne karg se

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2587
Re : Monsanto
« Réponse #18 le: 02 juillet 2010 à 19:53:49 »
LOL, ton disque est sacrément rayé, tu ne veux pas admettre la réalité, à savoir que le Malawi est sorti d'une situation ubuesque et humiliante de dépendance alimentaire à l'aide de semences hybrides, notamment celle de Monsanto.Ton discours est profondément raciste, c'est bamboula, fait pas d'agriculture chez toi, on s'en occupe, on va venir nous pseudo écologiste vrais théoricien politique t'expliquer ce que tu dois faire pour nourrir ton pays. Enfin presque, parce qu'avec l'effondrement des rendements qui accompagne le bio bamboula il passera pas l'année. C'est peu être ton vrai objectif, Cochet par exemple ne s'en cache pas, il souhaite une purge démographique.

Je vais t'offrir un autre morceau de vérité, qu'évidement tu ne voudra pas admettre:

Bahlai CA, Xue Y, McCreary CM, Schaafsma AW, Hallett RH (2010) Choosing Organic Pesticides over Synthetic Pesticides May Not Effectively Mitigate Environmental Risk in Soybeans. PLoS ONE 5(6): e11250. doi:10.1371/journal.pone.0011250 -

Citer
Le choix de pesticides ayant une empreinte écologique minimale est un facteur clé dans le développement de systèmes agricoles durables. Dans le but de favoriser une agriculture « durable », la politique en vigueur guidant le choix de ces pesticides souligne l’intérêt des produits naturels et des pesticides biologiques certifiés; en raison d’un biais actuel de l'opinion publique dominante, l’on considère les produits naturels comme uniformément plus sûr, et donc plus respectueux de l'environnement que les produits chimiques de synthèse.
Les résultats d'une étude sur l'impact environnemental de plusieurs nouveaux insecticides de synthèse et insecticides certifiés biologiques viennent d’être publiés [1]. Cette étude utilise les nouvelles méthodologies pour quantifier directement l'impact des pesticides dans le cadre de la lutte intégrée contre puceron du soja (Aphis glycines).
Il en ressort que, en plus de leur efficacité réduite contre les pucerons par rapport à de nouveaux insecticides de synthèse, les insecticides certifiés « bio » ont eu un impact similaire ou même plus négatif sur plusieurs espèces d'ennemis naturels du puceron dans les études de laboratoire ; ils ont été plus nuisibles pour les organismes de lutte biologique dans les expériences sur le terrain, et ont eu plus d’impact sur l'environnement (Environmental Impact Quotients)

Ces données mettent en garde contre l'hypothèse largement répandue que les pesticides biologiques sont plus respectueux de l'environnement que les pesticides de synthèse. Tous les pesticides doivent être évalués en utilisant une méthode empirique d’évaluation des risques, parce que des généralisations fondées sur l'origine et les labels de certification « bio » ne sont pas valables dans tous les cas.

La réalité est très éloignée de vos discours de bistrot.
« Modifié: 02 juillet 2010 à 20:03:06 par karg se »

Hors ligne ElectricEye

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2933
Re : Monsanto
« Réponse #19 le: 02 juillet 2010 à 20:58:38 »
Aha ! Mais c'est qu'il est perspicace en plus ce karg se !

Hors ligne Zagreb

  • Sarkophobe
  • Messages: 290
Re : Monsanto
« Réponse #20 le: 06 juillet 2010 à 22:44:55 »
Ils doivent vachement bien payer Monsanto pour permettre de débiter de telles âneries avec un air si convaincu...

Allez Monsanto va nous sauver Alleluia  :pascontent1:

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7887
Re : Monsanto
« Réponse #21 le: 07 juillet 2010 à 09:00:53 »
Citer
.Ton discours est profondément raciste, c'est bamboula, fait pas d'agriculture chez toi, on s'en occupe, on va venir nous pseudo écologiste vrais théoricien politique t'expliquer ce que tu dois faire pour nourrir ton pays.

Exactement le discours de Monsanto & co! T'as bien appris leur leçon, dis donc! :cote:
« Modifié: 07 juillet 2010 à 09:02:54 par sarkonique »
Quelle vertu, quel bonheur peut exister dans un pays où une classe d'individus peut dévorer la substance de plusieurs millions d'hommes?
Robespierre
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28626
Re : Monsanto
« Réponse #22 le: 11 juillet 2010 à 16:53:57 »
Citer
Le semencier américain Monsanto mis à l'amende au Texas pour son coton OGM

Le groupe agro-chimique Monsanto va devoir payer une amende de 2,5 millions de dollars (1,98 million d'euros) pour vente non autorisée de coton OGM. L'annonce de cette sanction a été faite, jeudi 8 juillet, par l'Agence américaine de protection de l'environnement (EPA), qui se félicite d'avoir obtenu la pénalité administrative la plus importante jamais prononcée en vertu de la loi de 1947 sur les insecticides, les fongicides et les produits antirongeurs.

La firme de Saint Louis (Missouri) avait distribué deux variétés de son coton génétiquement modifié pour résister aux insectes - Monsanto Bollgard et Bollgard II - dans deux régions du Texas où l'agence de protection de l'environnement a spécifiquement interdit ces cultures. Entre 2002 et 2007, elle a vendu ces produits sans signaler comme elle l'aurait dû, la réglementation en vigueur.

La culture du coton génétiquement modifié pour produire son propre pesticide est interdite dans dix comtés du Texas. L'EPA essaie d'éviter que les insectes ne deviennent résistants à ces produits. Les deux variétés de graines de coton concernées contiennent des pesticides génétiquement modifiés appelés "protecteurs incorporés aux plantes", et, notamment, la bactérie Bacillus thuringiensis, qui est l'un des insecticides le plus utilisés par l'agriculture biologique.

1 700 VIOLATIONS

Ces agents protecteurs incorporés sont considérés comme des pesticides au regard de la loi de 1947. Monsanto était censé contrôler la distribution des graines en intégrant des mises en garde sur les restrictions sur les étiquettes et dans les manuels d'utilisation.

En 2007, la compagnie a fait savoir à l'EPA qu'elle avait distribué les graines de coton dans des régions soumises à restriction. L'enquête du gouvernement a confirmé que la réglementation avait été violée à 1 700 reprises.

Depuis, Monsanto a modifié ses présentations dans le cas du produit Bollgard II et, en 2008, l'EPA a levé l'interdiction de planter des graines de cette variété dans les comtés texans incriminés.

L'Agence de protection de l'environnement s'est félicitée de montrer par cet exemple que "le public est en droit d'attendre" que les compagnies "se plient aux réglementations".

Les entreprises "doivent comprendre que nous prenons ces violations au sérieux", a expliqué Cynthia Giles, l'administratrice adjointe de l'EPA, chargée de l'application de la législation.
Corine Lesnes (Washington, correspondante)

http://www.lemonde.fr/planete/article/2010/07/10/le-semencier-americain-monsanto-mis-a-l-amende-au-texas-pour-son-coton-ogm_1386245_3244.html

Hors ligne TYGER

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 8889
Re : Monsanto
« Réponse #23 le: 12 juillet 2010 à 07:27:09 »
allez vas-y karg défend ton casse-croute...  :diable:
"Ni Dieu, ni maître.
Mieux être."
Jacques Prévert

"Quand la vérité n’est pas libre, la liberté n’est pas vraie.
Les vérités de la Police sont les vérités d’aujourd’hui."
Jacques Prévert

Hors ligne karg se

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2587
Re : Monsanto
« Réponse #24 le: 12 juillet 2010 à 17:36:38 »
Je bosse pour la concurrence et je me réjouis de leur malheurs quand ils ne respectent pas la loi, mais je m'interroge, ne connaissant pas les détails du jugement, la culture était interdite dans certains comtés du Texas, pas dans d'autre, mais la vente semblais autorisé. Pousse au crime... Ces deux variétés sont maintenant autorisés partout au Texas...

Citer
La culture du coton génétiquement modifié pour produire son propre pesticide étaient interdite dans dix comtés du Texas.

=>
Citer
Depuis, Monsanto a modifié ses présentations dans le cas du produit Bollgard II et I, en 2008,l'EPA a levé l'interdiction de planter des graines de cette variété dans les comtés texans incriminés.

Quelle précision, LeMonde c'est plus ce que c'était, donc si on lit bien c'était un défaut d'étiquetage. Une erreur lamentable, j'espère que le responsable est parti avec la charrette de 2009, là il va sauter sans parachute.

Hors ligne karg se

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2587
Re : Monsanto
« Réponse #25 le: 26 octobre 2010 à 10:51:59 »
Pendant que les "écologistes" européens saccagent des champs, Monsanto finance et fourni son expertise dans un projet sans précédent de maïs OGM résistant à la sécheresse.

Forcément, quand on propose d'euthanasier les vieux, sauvez quelques nègres c'est pas la priorité. Encore mois de sauver quelques jaunes.

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7887
Re : Monsanto
« Réponse #26 le: 26 octobre 2010 à 14:20:57 »
Il y a chez les "écolos" des gens pas très recommandables. On en accuse certains de malthusianisme. Ici, c'est une autre logique qu'on suggère: les vieux suicidez-vous! Totalement ignoble!  :rougefache:

Qu'on fasse du maïs transgénique qui résiste à la sécheresse, moi je veux bien, si l'innocuité est prouvée. Ce n'est pas le cas, mais la dangerosité non plus. Bon, que les Kenyans et les Ougandais choisissent, après tout.
Le principe en lui-même, qui le condamnerait?

Là où ça passe mal, c'est qu'il y a déjà un substrat agricole au Kenya et en Ouganda qui ne demande qu'à être développé. S'il ne l'est pas, c'est moins à cause de la sècheresse qu'à cause du commerce international dont les règles vicieuses étouffent les efforts des agriculteurs locaux. Présenter la famine comme une fatalité à laquelle seuls des OGM peuvent remédier, c'est mentir. Partant, présenter les opposants aux OGM comme des affameurs et des racistes, c'est pire que mentir...

Le mot "jaune", aucun écologiste ne l'utilise. Aucun opposant aux OGM sur Sarkostique n'a jamais parlé ni de nègres ni de jaunes. Tu assumes seul la responsabilité de ces mots que tu utilises.
Par ailleurs, le site de propagande auquel tu te réfères dit: "le golden rice may be" et non pas will be "a golden opportunity". Rien n'est démontré. On sait ce que c'est qu'une "opportunité" pour une multinationale...

Justement. Là où ça ne passe plus du tout, c'est quand Monsanto se fait passer pour une entreprise humanitaire alors qu'elle contribue à la néocolonisation du tiers monde. La brèche est ouverte, elle s'y engouffre. Si on laisse faire aujourd'hui, demain les agricultures kenyane et ougandaise seront la chose de Monsanto.
« Modifié: 26 octobre 2010 à 14:23:51 par sarkonique »
Quelle vertu, quel bonheur peut exister dans un pays où une classe d'individus peut dévorer la substance de plusieurs millions d'hommes?
Robespierre
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne karg se

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2587
Re : Monsanto
« Réponse #27 le: 26 octobre 2010 à 19:42:09 »
Citer
moi je veux bien, si l'innocuité est prouvée.
Aucun OGM n'a été recalé au cours des procédures de mise sur le marché à cause d'un risque de toxicité. On consomme du blé, fusion de trois espèces (hexaploïdes), alors rajouter quelques gènes ça change rien.

Citer
qu'à cause du commerce international dont les règles vicieuses étouffent les efforts des agriculteurs locaux
lol, c'est à cause des subventions aux paysans des pays du nord, le commerce international est au contraire une source de revenu pour eux, même avec des rendements minables ils produisent moins cher que les agriculteurs du nord.

Citer
Si on laisse faire aujourd'hui, demain les agricultures kenyane et ougandaise seront la chose de Monsanto
. Comme au Malawi? l'indépendance alimentaire c'est mal?
http://www.afrik.com/article1144.html

Hors ligne Val

  • Administrateur
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 19242
Re : Re : Monsanto
« Réponse #28 le: 28 octobre 2010 à 13:51:37 »
Citer
moi je veux bien, si l'innocuité est prouvée.
Aucun OGM n'a été recalé au cours des procédures de mise sur le marché à cause d'un risque de toxicité. On consomme du blé, fusion de trois espèces (hexaploïdes), alors rajouter quelques gènes ça change rien.
Franchement, je commence à en avoir marre de ce raisonnement simpliste. Merde. Alors, si "rajouter quelques gènes" ça change rien, pourquoi faut-il autant de recherches pour créer des espèces qui conviennent à l'homme ? (ou plutôt au profit ?) Je commence vraiment à en avoir par dessus la tête de voir comparer une sélection où on laisse sa place à la nature et aux réactions de sélection naturelles (qui sont un grand égalisateur même si ce n'est pas la panacée) et les expériences humaines qui ne tiennent jamais compte de tous les facteurs tout simplement parce que nous ne les maîtrisons pas !!! Personne n'est omniscient, et quand on voit le résultat des "expériences" humaines, on a le droit fondamental d'être méfiant. On a le droit de contredire monsanto et de se poser des questions. Il n'est pas question de condamner sans étudier les choses, mais je ne supporte pas les attitudes "tout pour" "tout contre". Personnellement, je me méfie de monsanto parce que comme toutes les entreprises le profit est la première motivation, et je suis bien placée pour savoir que quand le profit intervient dans la recherche par la porte, l'éthique souvent s'en va par la fenêtre. Au delà d'un certain coût, l'absence de résultat ou le "il faut tout arrêter" devient irrecevable pour les business men. Et en voyant le lobbying forcené dont font preuve les mulitnationales pour s'imposer, je me méfie encore plus. Quand aux OGMs, de toute façon la seule façon de connaître leur toxicité serait de les faire consommer à grande échelle et de faire des études.
Et je déteste aussi cette façon de faire pression pour que les OGMs ne soient pas signalés ainsi que leur traces sur les étiquettes. ON A LE DROIT DE CHOISIR, et à mon sens on a le droit d'être CON si on veut. Rien que pour cette façon de faire j'aurai tendance à m'opposer aux OGMs. Et ce n'est pas ici une question de TOXICITE, c'est une question de libre arbitre.
Pour revenir aux histoires d'expériences humaines je parle des introductions intempestives d'animaux pas adaptés à un écosystème et qui le détruisent. Type une carpe dans un lac fermé, l'écureuil américain en France, la tortue de floride dans les rivières françaises, les martin tristes en australie (maintenant cible d'un programme d'extermination, c'est peu dire...), etc, etc, etc...

Citer
Citer
qu'à cause du commerce international dont les règles vicieuses étouffent les efforts des agriculteurs locaux
lol, c'est à cause des subventions aux paysans des pays du nord, le commerce international est au contraire une source de revenu pour eux, même avec des rendements minables ils produisent moins cher que les agriculteurs du nord.
D'accord pour les subventions aux agriculteurs du nord, il est clair que sans ça ils ne pourraient pas exporter (un peu injuste pour les pays qui n'ont pas les moyens, n'est ce pas...) Par contre, pour ce qui est du commerce international qui est une source de revenu, je pense qu'il faut voir ça produit par produit. Je serai curieuse de savoir quels produits inondent les marchés européens venant du "sud"...

Citer
Citer
Si on laisse faire aujourd'hui, demain les agricultures kenyane et ougandaise seront la chose de Monsanto
. Comme au Malawi? l'indépendance alimentaire c'est mal?
http://www.afrik.com/article1144.html
Où ça, l'indépendance alimentaire ? Je vois un pays qui suit les directives du FMI (ou autrement dit qui court à la faillite, hein, le FMI et ses directives, c'est pour les pays pauvres, les riches pouvant faire ce qu'ils veulent, y compris la France...) et qui devra rembourser tout ces prêts, avec des intérêts, on connaît les pays européens, je doute que ça soit sans douleur pour le Malawi et totalement altruiste...
« Modifié: 28 octobre 2010 à 18:12:52 par timbur »

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28626
Re : Monsanto
« Réponse #29 le: 29 octobre 2010 à 09:43:58 »
val :super:

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Monsanto
« Réponse #30 le: 29 octobre 2010 à 10:22:32 »
L'argument massue des anti-ogm, "pas de preuve de toxicité, ni de risques pour la santé du consommateur" est depuis toujours à côté de la plaque.
On s'en fout de ça, le problème est le déséquilibre incalculable provoqué dans l'écosystème, chaines d'alimentation, pollution génétique des cultures non-ogm et les variétés de flore "sauvages", surtout dans une monoculture à l'échelle industrielle.
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne cervesia

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2380
Re : Monsanto
« Réponse #31 le: 29 octobre 2010 à 14:00:48 »
v'là du sujet qui tourne en rond ... mais pas très rondement .....
tant que le profit gouvernera le monde, y en a qui boufferont rien, y en a qui boufferont de la merde et il y a ceux qui ne perdront pas leur temps avec tous ces k**s monsantoniste ; je continuerai de rejeter tous les produits contenant des ogm et je cultiverai mon jardin avec des produits bios : vive le purin d'ortie et autres trucs de ma grand mère !


******
Modéré par timbur
« Modifié: 29 octobre 2010 à 16:27:59 par timbur »
"Il n'y a point d'éloge flatteuse sans liberté de blâmer", Beaumarchais

 La neutralité favorise toujours l'oppresseur, jamais la victime. Le silence encourage le persécuteur, jamais le persécuté » (E. Wiesel).

Hors ligne karg se

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2587
Re : Monsanto
« Réponse #32 le: 08 novembre 2010 à 23:31:19 »
Citer
L'argument massue des anti-ogm, "pas de preuve de toxicité, ni de risques pour la santé du consommateur" est depuis toujours à côté de la plaque.
Ni pour l'environnement.

Hors ligne cervesia

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2380
demain, la terre sera un vrai paradis...
« Réponse #33 le: 09 novembre 2010 à 14:46:10 »
interdiction de cultiver des plantes médicinales dès avril 2011 !
http://www.agoravox.fr/actualites/sante/article/grande-victoire-pour-l-industrie-83000

et au canada et aux usa, des sénateurs discutent sur une 'loi' portant atteinte à la liberté de faire son propre jardin !!!! :pendu:
http://www.lepost.fr/article/2009/04/19/1502490_etats-unis-monsanto-propose-une-loi-pour-interdire-les-potagers-des-particuliers.html

ce doit être un hasard si in y retrouve le nom de merdesanto.....


******
Déplacé & fusionné par timbur
« Modifié: 09 novembre 2010 à 20:31:23 par timbur »
"Il n'y a point d'éloge flatteuse sans liberté de blâmer", Beaumarchais

 La neutralité favorise toujours l'oppresseur, jamais la victime. Le silence encourage le persécuteur, jamais le persécuté » (E. Wiesel).

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : demain, la terre sera un vrai paradis...
« Réponse #34 le: 09 novembre 2010 à 15:19:18 »
Si Monsanto pourrait faire un hybride genre sequoia sativa il y aurait du blé à faire...enfin, pas de blé, mais vous me comprenez.
De plus, Msanto est suffisamment balèze pour pousser à la légalisation !
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne sarkome

  • Smart Citoyen Incurable
  • Messages: 10521
Re : demain, la terre sera un vrai paradis...
« Réponse #35 le: 09 novembre 2010 à 16:06:38 »
Alors, je n'aurai plus le droit de fleurir mon balcon, de cultiver des champignons de Paris dans ma cave, ni de haschich dans mon cellier ?


Hors ligne karg se

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2587
Re : Monsanto
« Réponse #36 le: 10 novembre 2010 à 15:15:50 »
http://wrap.warwick.ac.uk/3189/1/WRAP_Pink_0380313-hr-110510-gm_crops_and_gender_accepted_2.pdf

En Inde, Monsanto augmentent les revenus des paysans qui font le choix des OGM.

Citer
De plus, Monsanto est suffisamment balèze pour pousser à la légalisation !
? si c'était le cas il y aurai des OGM partout en Europe. Ils sont même pas dans le top 500 des multinationales. par contre au classement médiatique, ils sont devant Blackwater. Comme quoi il est plus politiquement correct d'amuser les barbouzes avec des cibles humaines que donner des outils qui remplissent les ventres des pauvres.

Hors ligne cervesia

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2380
Re : Monsanto
« Réponse #37 le: 10 novembre 2010 à 15:21:36 »
ben moi je connais des indiens qui sont loin d'être d'accord avec toi...entre autres les suicides ...........
"Il n'y a point d'éloge flatteuse sans liberté de blâmer", Beaumarchais

 La neutralité favorise toujours l'oppresseur, jamais la victime. Le silence encourage le persécuteur, jamais le persécuté » (E. Wiesel).

Hors ligne Val

  • Administrateur
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 19242
Re : Monsanto
« Réponse #38 le: 11 novembre 2010 à 09:19:53 »
Je suis en train de lire ton document, karg. Déjà deux remarques, coton introduit en 2002, questionnaire fait sur mars 2003 à mars 2004 (c'est à dire il y a 7 ans, quand même soit quasiment la première année de réelle utilisation du bt), intéressant, la question du coton en question c'est "combien de temps ça dure..." parce que généralement avec des variétés connues on sait où on va... Je continuerai mes remarques plus tard.

Cela dit, inutile de défendre monsanto quand la multinationale admet elle même que le coton bt est en train de sombrer..... C'est d'ailleurs caractéristiques des multinationales..." non non tout va bien", puis une fois que le feu est tros gros pour être caché "oui mais bon on le savait et on l'attendait", suivi du troisième volet "on peut faire mieux !! (mais plus cher)" Ca me fait totalement penser à tout ce qui se passe dans la société de consommation aujourd'hui : vêtement qui durent six mois un an (alors que certains vêtements de quand j'avais 15 ans sont toujours nickel et mettables...), portable (téléphone et ordinateur) qui coulent irrémédiablement au bout d'un ou deux, ans, etc... "mais il y a mieux", chantent tous les commerçants... :taistoi:

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Monsanto
« Réponse #39 le: 11 novembre 2010 à 14:08:13 »
Citer
" non non tout va bien"
Les politicards appellent ceci "la positive attitude."
Les gens normaux disent "mensonge."
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne karg se

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2587
Re : Monsanto
« Réponse #40 le: 11 novembre 2010 à 18:20:05 »
Tien c'est bizarre le ministère indien a contredit Monsanto, qui ne fait qu'essayer de vendre la technologie boldgard II, plus chère, avec deux gènes anti chenille. Ca fait deux fois que vous ressortez cette merde, et bien sûr vous ne donner aucun chiffre ou source qui montre un impact sur le terrain. Forcément, il n'y a aucune preuve d'une réduction d'efficacité à l'heure actuelle. De toute façon 80% du coton indien est déjà passé sur des OGM à double résistance aux chenilles.

Hors ligne TYGER

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 8889
Re : Monsanto
« Réponse #41 le: 02 décembre 2010 à 12:17:28 »
tiens en voilà encore une merde qui va lui couter la peau du cul à Monsanto : bien vu le titre...

Citer
Etats-Unis : Un juge faucheur d'OGM
1 décembre 2010 14:26, Les mots ont un sens, par Napakatbra

Un juge fédéral a ordonné mardi la destruction de plantations de betteraves génétiquement modifiées, illégalement autorisées à deux reprises par les autorités sanitaires.

En aout 2010, confirmant un jugement de septembre 2009, le juge Jeffrey White interdisait la plantation et la commercialisation de variétés de betteraves à sucre génétiquement modifiées à la sauce Monsanto. Le tribunal affirmait alors que leur autorisation par le ministère de l'Agriculture (USDA), en 2005, était tout simplement... illégale ! Pour une bonne raison : aucune étude d'impact environnemental, sanitaire ou socioéconomique digne de ce nom n'avait été réalisée. Et, si les doutes des défenseurs de l'environnement sont avérés, "le préjudice environnemental potentiel [...] serait irréparable" établissait le juge. Dont acte.

Le gouvernement doublement hors-la-loi

Mais Monsanto ne s'avoue jamais battue. Le 1er novembre, la multinationale déposait un recours auprès de l'USDA. Pendant que l'Etat organise (enfin) une étude grandeur nature, comme l'impose la loi, il serait normal, affirme la firme, que l'on continue de planter ses OGM. Il faut dire que le semencier avait avancé, durant le procès, qu'une suspension lui coûterait la bagatelle de 2 milliards de dollars sur 2011 et 2012 (date à laquelle les conclusions de l'étude sont attendues). Forcément... les betteraves OGM représentent aujourd'hui 95% des surfaces cultivées !

Bingo ! Moins d'un mois plus tard, l'USDA s'exécutait vaillamment : elle donnait son feu vert aux cultures interdites, s'asseyant allègrement sur la décision de justice. Rien que ça. En quelques heures, vite fait bien fait, une bonne centaine d'hectares était plantée. Les associations de défense des consommateurs et de l'environnement ont donc de nouveau fait appel au juge. Qui a de nouveau frappé, hier, ordonnant leur destruction sans délai.

L'amorale de l'histoire : à trop vouloir éviter de commencer par le commencement, on finit par patauger dans une histoire sans fin...

(Sources : regulations.gov, abcnews.go.com, reuters.com, justmeans.com, ens-newswire.com)

(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")


"Ni Dieu, ni maître.
Mieux être."
Jacques Prévert

"Quand la vérité n’est pas libre, la liberté n’est pas vraie.
Les vérités de la Police sont les vérités d’aujourd’hui."
Jacques Prévert

Hors ligne cervesia

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2380
Re : Monsanto
« Réponse #42 le: 10 décembre 2010 à 00:50:58 »
"Il n'y a point d'éloge flatteuse sans liberté de blâmer", Beaumarchais

 La neutralité favorise toujours l'oppresseur, jamais la victime. Le silence encourage le persécuteur, jamais le persécuté » (E. Wiesel).

Hors ligne cervesia

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2380
Re : Monsanto
« Réponse #43 le: 17 mars 2011 à 23:11:07 »
ça ressemblait à rien ces menaces et pourtant.....écoutez le doc même si il vous semble un peu long et si vous le voulez bien, signez la pétition

en tant qu'aspirante herboriste je vous en remercie aussi d'avance

http://www.defensemedecinenaturelle.eu/

http://www.defensemedecinenaturelle.eu/signerlapetition.php
"Il n'y a point d'éloge flatteuse sans liberté de blâmer", Beaumarchais

 La neutralité favorise toujours l'oppresseur, jamais la victime. Le silence encourage le persécuteur, jamais le persécuté » (E. Wiesel).

Hors ligne sarkome

  • Smart Citoyen Incurable
  • Messages: 10521
Re : Monsanto
« Réponse #44 le: 22 mars 2011 à 14:56:36 »
Citer
La suspension du maïs Monsanto en France est illégale

Les autorités françaises avaient décidé début 2008 d'interdire la mise en culture du maïs OGM "MON 810".
La décision des autorités françaises de suspendre la culture du maïs génétiquement modifié MON 810 de Monsanto est illégale, a estimé mardi l'avocat général de la Cour européenne de justice à propos d'une plainte de la multinationale américaine. Cet avis n'est pas contraignant, mais dans 80 % des affaires, les juges de Luxembourg vont dans le même sens que l'avocat général quand ils rendent leur arrêt.

La France a suspendu en février 2008 la mise en culture de l'OGM MON 810 sur le territoire national en recourant à une clause de sauvegarde prévue par la législation européenne et en invoquant des "risques sérieux pour l'environnement". La mesure est provisoire, "jusqu'à ce qu'il soit statué, au niveau de l'Union, sur la demande de renouvellement de l'autorisation de mise sur le marché de cet organisme".

Clause de sauvegarde inapplicable

Selon l'avocat général de la CEJ Paolo Mengozzi, "les autorités françaises ne pouvaient pas suspendre la culture du maïs génétiquement modifié MON 810 sur le territoire national sans avoir demandé, au préalable, à la Commission d'adopter des mesures d'urgence en cas de risque pour la santé et l'environnement". Or elles ne l'ont pas fait, explique-t-il. "En l'espèce, la clause de sauvegarde, prévue par la directive relative à la dissémination volontaire des OGM dans l'environnement est inapplicable", soutient-il.

Il estime que des mesures d'urgence peuvent être adoptées "s'il existe un risque de dommages pour la santé humaine, la santé des animaux ou l'environnement qui ne soit pas seulement hypothétique et que la probabilité de la réalisation de ces dommages ne soit pas insignifiante, même si elle n'est pas nécessairement déterminée avec précision". L'avocat général de la CEJ répondait ainsi à une demande du Conseil d'État en France, saisi de plusieurs recours introduits par la société Monsanto, l'Association générale des producteurs de maïs et par plusieurs producteurs de semences.

Barroso désavoué

Son avis risque de relancer la polémique sur la culture des produits génétiquement modifiés, qui divise les États de l'UE. Six autre pays - Allemagne, Hongrie, Grèce, Luxembourg, Autriche et Bulgarie - ont comme la France suspendu la culture du maïs de Monsanto sur leur territoire. Le président de la Commission européenne José Manuel Barroso a été désavoué de manière cinglante en fédérant contre lui 22 des 27 des États lorsqu'il a voulu contraindre en mars 2009 les États à lever leur interdiction de culture du MON 810.

Seuls deux OGM sont actuellement autorisés à la culture dans l'UE : la pomme de terre OGM Amflora développée par le groupe allemand BASF et le maïs OGM MON 810 du groupe américain Monsanto, qui demande le renouvellement de cette autorisation. Quinze autres plantes OGM, pour la plupart des maïs génétiquement modifiés, ont demandé une autorisation de culture. Le processus d'autorisation pour les cultures est actuellement dans l'impasse. La Commission suggère de laisser aux États la décision d'autoriser ou non la culture sur leur territoire. En échange, l'exécutif européen attend leur accord pour les homologations réclamées par les géants de l'agroalimentaire, dans les pays qui le souhaitent.

source

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7887
Re : Monsanto
« Réponse #45 le: 16 juin 2011 à 08:30:18 »
Citer
Etats-Unis : vers une accélération des autorisations d’OGM ?

Avec l’intention implicite d’accélérer les procédures d’autorisation des organismes génétiquement modifiés (OGM), le député américain Stephen Fincher a déposé, le 26 mai 2011, une proposition de loi devant la chambre des Représentants. D’après ce texte, The Expediting Agriculture Through Science (EATS) Act, l’absence de réponse des services de l’inspection des animaux, des plantes et de la santé (APHIS) (1) à une demande d’autorisation dans un délai imparti équivaudra à une acceptation. Selon l’association Inf’OGM, le délai en question pourrait se réduire à huit mois. Un tel système donnerait la possibilité de valider des autorisations sans même que les dossiers aient été consultés et assouplirait encore l’actuel cadre juridique américain propre aux PGM, peu contraignant. En effet, aux Etats-Unis, l’évaluation des risques environnementaux se passe en deux temps, une première évaluation légère déterminant si une seconde évaluation plus poussée est nécessaire.

Si elle venait à être adoptée, cette proposition de loi aurait un impact sur le commerce international des PGM, en permettant au nombre de plantes GM autorisées d’augmenter aux États-Unis mais pas dans l’UE. Appelé autorisations asynchrones, ce décalage est déjà au centre des préoccupations de la Commission européenne, qui combat les contaminations de produits importés en Europe par des PGM non autorisées lors d’échanges commerciaux avec les États-Unis. Amorcé en 2010, un travail de révision législative sur cette question pourrait aboutir en 2012. Toutefois, il semble que ces travaux s’orientent vers une reprise des autorisations de PGM en Europe via des procédures plus rapides.

Pour l’heure, la proposition de loi doit encore être discutée au sein des deux chambres qui composent le Congrès des Etats-Unis, à savoir la Chambre des représentants et le Sénat. Un texte de loi sera présenté aux deux chambres, lesquelles devront s’entendre sur un vote identique. Si tel n’est pas le cas, une Commission mixte de conciliation sera saisie pour faire une proposition de texte aux deux chambres. Enfin, si le vote commun penche en faveur de l’adoption de la loi, celle-ci devra encore être approuvée par le Président des Etats-Unis.



Cécile Cassier
1- L’Animal Plant and Health Inspection Service (APHIS) est un service du ministère de l’agriculture américain (USDA) compétent sur les questions de culture de PGM.


http://www.univers-nature.com/inf/inf_actualite1.cgi?id=4720
Quelle vertu, quel bonheur peut exister dans un pays où une classe d'individus peut dévorer la substance de plusieurs millions d'hommes?
Robespierre
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5846
Re : Monsanto
« Réponse #46 le: 04 août 2011 à 11:20:11 »
On en rit ou en en pleure ???? :pleur4::mdr1::désolé1:

Citer
Comment Monsanto transforme miraculeusement son soja OGM en soja « responsable »
Par Simon Gouin (13 juillet 2011)

La production de soja « responsable » arrive sur le marché européen. Responsable ? Parce que certifié par la Table Ronde sur le Soja Responsable, lancée par le WWF. Une certification qui fournit aux entreprises une belle façade verte. Ou comment Monsanto, Glencore, Nestlé ou Carrefour, grâce à ce label, deviennent d’ardents défenseurs du développement durable, et pourraient toucher des « crédits carbone » pour une culture qui contribue à la déforestation, véritable désastre écologique et social en Amérique latine.

à lire ici

"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5846
Re : Monsanto
« Réponse #47 le: 29 août 2011 à 11:07:44 »
Les documents publiés cette semaine par Wikileaks prouvent amplement la collusion entre la diplomatie extérieure des états-unis et les intêrêts de Monsanto et consorts comme l'analyse l'article Quand la diplomatie américaine était au service de Monsanto
sur rue89.

Alors bien sûr cela n'est sans doute une surprise pour aucun d'entre nous ! Mais ce n'en est pas pour autant une information à négliger car il s'agit là de preuves irréfutables ; comme le dit M.M. ROBIN à un moment dans l'article "cela prouve au moins que je ne suis pas paranoïaque" !
Et oui, cela prouverait, entre autres à Karg se  s'il était encore là  :grrr:, que NOUS ne sommes pas paranoïaques !



edit :  :fache: :fache: :fache:

Et figurez-vous qu'en lisant les commentaires de l'article que je mentionne ci-dessus, j'ai aussi appris (sources à l'appui) les deux infos ci-dessous qui sont loin d'être anecdotiques :

1 /  La firme agroalimentaire tentaculaire criminelle Monsanto (de l'agent Orange aux OGM) vient d'acheter la société de mercenaires criminels Blackwater (aujourd'hui appelée Xe Services) !


2 / La Via Campesina dénonce l'achat d'actions de Monsanto par la Fondation Bill et Mélinda Gates

 :pan2: :pan2: :pan2:
« Modifié: 29 août 2011 à 11:32:55 par reveillonsnous »
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28626
Re : Monsanto
« Réponse #48 le: 28 novembre 2011 à 15:03:11 »
Citer
Cultiver du maïs Monsanto va être de nouveau possible en France

Monsanto, leader mondial des OGM, vient de remporter une belle bataille en France. Le Conseil d'Etat a, en effet, annulé la suspension de culture de son maïs prise par le gouvernement français en 2008. Cette décision avait été depuis remise en cause par la Cour de justice européenne.

"Tirant les conséquences de l'arrêt de la la Cour de justice européenne, le Conseil d'État relève que le ministre de l'Agriculture n'a pu justifier de sa compétence pour prendre les arrêtés, faute d'avoir apporté la preuve de l'existence d'un niveau de risque particulièrement élevé pour la santé ou l'environnement", est-il écrit dans le communiqué du Conseil d'Etat.

Le gouvernement a annoncé, dès la prise de position de la Cour de justice européenne, qu'il prendrait "une nouvelle clause de sauvegarde" si la suspension actuelle était annulée. La Cour de justice européenne avait demandé à l'Etat français de revoir sa copie en matière d'OGM, estimant que sa décision de suspendre sa culture ne reposait sur aucune base juridique acceptable.

L'objectif du ministère de l'Ecologie était, lui, d'éviter "la mise en culture d'un OGM qui n'a pas été évalué suivant les nouvelles exigences demandées au niveau européen ou pour lequel des incertitudes quant à ses impacts potentiels sur l'environnement persistent."

 

Hors ligne Val

  • Administrateur
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 19242
Re : Monsanto
« Réponse #49 le: 01 décembre 2011 à 09:36:41 »
Si quelqu'un peut trouver une source. J'ai eu une information mais je peine à trouver la source, selon laquelle une personne haut placée de monsanto serait bien placée dans une structure qui contrôle l'agriculture, aux USA.
Quelqu'un en a entendu parler ??  :merci: :merci: