Auteur Sujet: Jean-Louis Borloo  (Lu 10572 fois)

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
Jean-Louis Borloo
« le: 26 mars 2010 à 14:07:11 »
Jean-Louis Borloo
Il est ministre d'État, ministre de l'Écologie, de l'Énergie, du Développement durable et de la Mer du gouvernement Fillon II, depuis le 18 juin 2007.

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Jean-Louis Borloo
« Réponse #1 le: 04 mai 2010 à 17:40:55 »
Borloo II est arrivé.
Il ressemble un peu à Borloo I. Et Grenelle II ?

Ne mange pas la neige jaune !
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : Jean-Louis Borloo
« Réponse #2 le: 15 septembre 2010 à 09:46:57 »
Citer
Les musées de l’informatique et du jeu vidéo menacés d'expulsion!

Les musées de l'informatique et du jeu vidéo vont sans doute devoir trouver un nouveau point de chute.
En effet, le ministère de l'écologie, de l'énergie, du développement durable et de la mer est bien décidé à récupérer le toit de la Grande Arche pour y installer de nouveaux bureaux. Et la panne des ascenseurs panoramiques semble avoir été le prétexte idéal pour tenir les deux musées loin de la Grande Arche. Curieux, d'autant que les ascenseurs dans les parois fonctionnent.

Jeux Vidéo, technologie  Les musées de l'informatique et du jeu vidéo vont-ils pouvoir se réinstaller un jour à la Grande Arche de la Défense ? Rien n'est moins sûr. Selon une information de 01Net, Jean-Louis Borloo souhaite récupérer cet espace pour le compte de son ministère de l'écologie, de l'énergie, du développement durable et de la mer. C'est du moins ce qu'affirme Philippe Nieuwbourg, le directeur du musée de l'informatique.

Dans un courrier adressé en juillet dernier à Philippe Nieuwbourg, le ministre explique que la récupération du toit de la Grande Arche est officiellement pour en faire des bureaux et des salles de réunion. Une justification qui n'a pas vraiment convaincu le directeur du musée.

"Je peux croire que le ministère ait besoin d'espace supplémentaire, mais le toit de la Grande Arche ne semble pas approprié pour faire des bureaux : il n'y a pas de fenêtres et la hauteur de plafond est importante" a-t-il estimé, dans des propos rapportés par nos confrères. "J'ai plutôt l'impression qu'on supprime les musées du Jeu vidéo et de l'Informatique pour organiser les cocktails du ministère".

Fin juin, le musée du jeu vidéo avait publié une première déclaration officielle pour alerter l'opinion publique des menaces pesant sur l'avenir du musée. À l'origine de ces incertitudes, la défaillance technique des quatre ascenseurs panoramiques permettant d'atteindre le toit de la Grande Arche. Les pouvoirs publics les ont donc stoppé, par sécurité, le temps des travaux.

Or, voilà depuis quatre mois que la situation n'a pas changée. "Initialement annoncée pour une durée de quatre mois, la réparation des ascenseurs semble n'être qu'un prétexte pour remettre en question l'exploitation touristique du Toit de la Grande Arche" accuse le musée de l'informatique, dans un communiqué vidéo. D'autant que les quatre ascenseurs dans les parois fonctionnent parfaitement.

Le 30 juin dernier, le directeur du musée a donc ouvert une pétition à l'attention du Président de la République pour qu'il intervienne dans ce dossier. Mais les chances de récupérer le toit de la Grande Arche sont minces. D'ailleurs, la pétition lance par la même occasion un appel aux élus et aux chefs d'entreprise pour "accueillir le musée de l'informatique temporaire ou permanente".


http://www.numerama.com/magazine/16439-les-musees-de-l-informatique-et-du-jeu-video-menaces-d-expulsion.html

Eh ouais! L'a besoin d'une belle place pour donner ses p'tits apéros, le Borloo (hips! pardon...) :mrgreen:
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne TYGER

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 8889
Re : Jean-Louis Borloo
« Réponse #3 le: 15 septembre 2010 à 10:09:19 »
pourtant un p'tit SCII en mode difficile avec une bonne binouze ça l'fait !

p'tit joueur ce Borloo !!!
"Ni Dieu, ni maître.
Mieux être."
Jacques Prévert

"Quand la vérité n’est pas libre, la liberté n’est pas vraie.
Les vérités de la Police sont les vérités d’aujourd’hui."
Jacques Prévert

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : Jean-Louis Borloo
« Réponse #4 le: 03 octobre 2010 à 21:40:31 »
Rue 89 a repris et développé l'info.

Citer
Pour ses cocktails et réunions, Borloo fait licencier 50 personnes

Par Philippe Nieuwbourg | Directeur du musée de l'informatique

Au sommet de la Grande Arche, 50 salariés vont sans doute perdre leur emploi, plus de 2 millions d'euros sont gaspillés et les musées de l'informatique et du jeu vidéo sont en passe d'être expulsés… Sombre chronique de la mauvaise gestion d'un ministère.
Le toit de la Grande Arche, où sont installés depuis trois ans le musée de l'informatique et plus récemment celui du jeu vidéo, accueille chaque année 250 000 visiteurs, Français et étrangers, simples curieux ou groupes scolaires intéressés par la transmission du patrimoine scientifique.

« Recouvrer l'usage de ces locaux pour ses besoins propres »
Prenant le prétexte d'une panne d'ascenseurs depuis réparée, les services du ministère du Développement durable ont contraint, il y a quatre mois, le site à la fermeture. La Grande Arche n'est plus ouverte au public ! Alors qu'il s'agit du principal monument des Hauts-de-Seine.

Pourquoi ? Officiellement, le ministère du Développement durable explique dans un courrier opportunément rédigé au milieu de l'été qu'il « entend recouvrer l'usage de ces locaux pour ses besoins propres ». Le ministère du Développement durable a t-il besoin de plusieurs milliers de mètres carrés au sommet de la Grande Arche ? Ou plus exactement : pour quoi faire ?

« Transformer le site en bureaux », tente d'expliquer la porte-parole du ministère. C'est sans doute ce que l'on appelle des « économies », car la transformation de tout le toit de la Grande Arche en bureaux coûterait, selon l'estimation de deux architectes, jusqu'à 17 millions d'euros !

Le ministère lorgne plutôt sur ces espaces d'expositions (de parfois 6,5 mètres de hauteur sous plafond) pour organiser les réunions, congrès et cocktails du ministre.

2 325 000 euros gaspillés pour des réunions et des cocktails

Des réunions et des cocktails, quoi de plus habituel dans un ministère ? Certes, mais quand la récupération de ces lieux entraîne la fermeture de deux musées et le licenciement de 50 personnes, on doit s'interroger sur l'utilité de l'opération.

Car depuis 2007, le toit de la Grande Arche abrite le seul musée de l'informatique en France, et vient d'ouvrir (avec le soutien d'une subvention du ministère de la Culture) un musée du jeu vidéo. Environ 200 classes découvraient chaque année avec leurs professeurs l'histoire des ordinateurs, d'Internet…

Lieu de préservation et de transmission de la culture scientifique, ce musée de l'informatique unique en son genre est géré par une association à but non lucratif, piloté par des passionnés, historiens, chercheurs soucieux de transmettre cette histoire moderne.

En expulsant le musée de l'informatique et en fermant la Grande Arche au public, le ministère gaspille les deniers publics. Ce gaspillage coûtera plus de 2 millions d'euros à l'économie française rien que pour la première année.

L'exploitation du toit de la Grande Arche et donc du musée de l'informatique était en effet équilibrée. Cette activité contribuait même de manière importante aux recettes fiscales :

•400 000 euros de TVA collectée par an,
•15 000 euros de taxe professionnelle,
•450 000 euros de charges sociales.
Auxquels il faut ajouter 360 000 euros versés par la collectivité aux salariés actuellement mis en chômage technique par le ministère. Et si l'on tient compte de la masse salariale de 1,1 million d'euros perdue pour l'économie française sur une année de non-activité, le total de 2 325 000 euros est atteint.

2 325 000 euros gaspillés pour organiser les conférences et cocktails du ministère…

Borloo, Mitterrand, NKM, Fillon… chacun baisse la tête

Face à cette décision qualifiée de « technocratique » par Patrick Devedjian, président du conseil cénéral des Hauts-de-Seine, le gouvernement est aux abonnés absent, chacun baissant la tête pour espérer être épargné par le scandale.

Jean-Louis Borloo, qui ne s'est pas exprimé sur le sujet, soutient ses hauts fonctionnaires, tout en se ménageant une porte de sortie. Mais c'est aussi le cas de Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture, que l'on aurait pu penser concerné par la fermeture de deux musées, ou encore Nathalie Kosciusko-Morizet, secrétaire d'état en charge de l'Economie numérique, interpellée plusieurs fois sur ce dossier.

Même François Fillon, qui a pourtant clairement indiqué dans un courrier que ces deux ministres étaient en charge du dossier, ne semble plus avoir aujourd'hui l'autorité nécessaire pour les inciter à traiter le sujet.

A l'exception notable de Jacques Kossowski, député-maire de Courbevoie, qui a clairement affirmé son soutien au musée de l'informatique, les dirigeants des Hauts-de-Seine et de la Défense semblent bien embarrassés.

Le préfet, la présidente de l'Epad (devenu « Epadesa » cet été), Joëlle Ceccaldi-Raynaud, également députée-maire de Puteaux, le président du conseil général… tout ce beau monde se désintéresse du sort des 50 salariés et des 2 millions d'euros gaspillés.


http://www.rue89.com/2010/10/03/pour-ses-cocktails-et-reunions-borloo-fait-licencier-50-personnes-169280
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne cervesia

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2380
Re : Jean-Louis Borloo
« Réponse #5 le: 02 novembre 2010 à 18:41:37 »
borloo 1er ministre .... :pasdrole:
ça se dit quand même......
http://www.zegreenweb.com/sinformer/politique-societe/borloo-premier-ministre-un-gage-pour-le-grenelle,16072

en ce moment la france est déjà tombée bien bas mais là je ne suis pas sure qu'on remonte la pente un jour .... :caca:
"Il n'y a point d'éloge flatteuse sans liberté de blâmer", Beaumarchais

 La neutralité favorise toujours l'oppresseur, jamais la victime. Le silence encourage le persécuteur, jamais le persécuté » (E. Wiesel).

Hors ligne TheTwit

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3957
Re : Jean-Louis Borloo
« Réponse #6 le: 02 novembre 2010 à 21:56:40 »
Pas dutout il parait qu'il decent facilement la bouteille. Pub gratuite pour les bons vins francais.Je lui trouve une tete de :magic: A quand le grenelle de la bouteille.

Ps. doit-on prononcer Borlo ou Borlou?
« Modifié: 02 novembre 2010 à 21:58:28 par TheTwit »

Hors ligne cervesia

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2380
Re : Jean-Louis Borloo
« Réponse #7 le: 03 novembre 2010 à 03:53:52 »
on prononce borleau..........
"Il n'y a point d'éloge flatteuse sans liberté de blâmer", Beaumarchais

 La neutralité favorise toujours l'oppresseur, jamais la victime. Le silence encourage le persécuteur, jamais le persécuté » (E. Wiesel).

Hors ligne sarkome

  • Smart Citoyen Incurable
  • Messages: 10521
Re : Jean-Louis Borloo
« Réponse #8 le: 03 novembre 2010 à 05:46:54 »
Oui, mais avec l'accent belge, une fois !
C'est comme Waterloo

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : Jean-Louis Borloo
« Réponse #9 le: 03 novembre 2010 à 11:42:44 »
Pour bien prononcer cette onomatopée ce borborygme ce nom, prendre une gorgée d'alcool, s'en gargariser, l'avaler et attendre le rot... On peut essayer avec de la Kro, ou demander conseil à un supporter du PSG.  :mrgreen:
« Modifié: 03 novembre 2010 à 11:44:55 par sarkonique »
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne sarkome

  • Smart Citoyen Incurable
  • Messages: 10521
Re : Jean-Louis Borloo
« Réponse #10 le: 03 novembre 2010 à 15:00:42 »
Je vous vois venir...
Parce que, bien sûr, il sera nécessaire de reprendre de l'alcool, tant que le rot ne vient pas...

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Jean-Louis Borloo
« Réponse #11 le: 10 décembre 2010 à 07:45:45 »
Borloo pourrait peut-être donner du fil à retordre aux sarkozystes : il a l'air de leur en vouloir.
Avec lui, pour l'instant, la populaire (nous dit-on) Rama Yade et son ancien client, un certain M. Tapie...qui pourrait lui avancer quelques billets !
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Jean-Louis Borloo
« Réponse #12 le: 15 décembre 2010 à 22:54:25 »
Son adhésion au parti de Borloo maintenant confirmée, Mme Yade affirme qu'elle est "toujours Sarkozyste."
Être opportuniste et arriviste ne contredirait pas le credo du Grand Diseux...surprenant, non ?
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Jean-Louis Borloo
« Réponse #13 le: 10 février 2011 à 01:34:33 »
Discret cadeau d'adieu de J-L Borloo à l'environnement...en oucedé il a signé quelques
17 autorisations de forages de prospection pour du gaz schisteux.

Il y en a un à Brignoles, juste à côté de chez moi. Cool !

Barbie écolo NTM nous rassure, aucune autorisation d'exploitation a été signé pour l'instant, c'est juste pour voir.

Un certain Julien Balkany serait dans le coup...on peut donc se rassurer, il n'y aura pas question de favoritisme de la part de l'Élysée.  Sarko n'a que 4 frères...


<a href="http://www.youtube.com/v/TvRxS9Thf0k?fs=1&amp;amp;hl=fr_FR&amp;amp;rel=0" target="_blank" class="new_win">http://www.youtube.com/v/TvRxS9Thf0k?fs=1&amp;amp;hl=fr_FR&amp;amp;rel=0</a>
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Jean-Louis Borloo
« Réponse #14 le: 07 avril 2011 à 21:18:54 »
Borloo quitte l'UMP, ça commence à être bon...manque que Villepin (Bayrou y est toujours, enfin, il est quelque part)
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne sarkome

  • Smart Citoyen Incurable
  • Messages: 10521
Re : Jean-Louis Borloo
« Réponse #15 le: 08 avril 2011 à 14:19:55 »
Citer
Borloo candidat du Parti Radical

PARIS (Reuters) - L'ancien ministre centriste Jean-Louis Borloo a annoncé jeudi soir sa décision de quitter l'UMP et s'est dit prêt à une candidature à l'élection présidentielle de 2012, qui mettrait en péril Nicolas Sarkozy.

Chassé du gouvernement en novembre dernier, alors qu'il avait été un temps pressenti pour Matignon, il a critiqué l'orientation actuelle du gouvernement et expliqué que sa candidature serait une alternative à la majorité actuelle.

"Le Parti radical va proposer d'organiser (...) l'aile sociale, l'aile humaniste de la majorité. Je quitte évidemment l'UMP", a-t-il dit dans l'émission "A vous de juger", sur France 2.

Il a précisé qu'une candidature à la présidentielle serait la "vocation" de son mouvement et assuré viser la victoire. "Ce sera une alternative au PS et une alternative à l'UMP", a-t-il dit.

"Je suis prêt mais ça se fera collectivement", a-t-il ajouté. Il conteste que cette intention soit un moyen de négocier un poste dans un futur gouvernement, ou une méthode pour "aider" Nicolas Sarkozy à drainer les voix centristes vers Nicolas Sarkozy en vue du second tour de 2012.

"Vous connaissez quelqu'un qui est candidat pour aider quelqu'un ? Ça n'a pas de sens", a-t-il dit. Il souligne qu'à ses yeux, il n'est d'ailleurs pas certain que Nicolas Sarkozy soit candidat à sa propre succession.

Jean-Louis Borloo a de surcroît critiqué l'orientation actuelle de l'UMP et du gouvernement sur les thèmes de l'immigration et de l'insécurité. "Ce n'est pas l'essentiel des problèmes français", a-t-il dit, regrettant qu'un "virage social" n'ait pas été pris fin 2010.

SARKOZY en difficulté

Une candidature de l'ex-ministre de l'Ecologie serait un handicap pour Nicolas Sarkozy, au plus bas dans les enquêtes de popularité et que certains sondages voient battu dès le premier tour en 2012 par Marine Le Pen.

En outre, Jean-Louis Borloo n'est pas la seule menace à droite pour le locataire de l'Elysée. L'ancien Premier ministre Dominique de Villepin pourrait aussi se présenter, ainsi que l'autre centriste François Bayrou et même d'autres personnalités moins en vue.

Le Parti radical, que Jean-Louis Borloo préside, est actuellement associé au parti présidentiel en tant que membre co-fondateur, statut qui lui vaut un million d'euros de financement annuel.

Son émancipation devrait être formalisée lors du congrès du parti, les 14 et 15 mai prochains.

Le président du Parti radical appelle de ses voeux une confédération des centres, qui pourrait aller du Nouveau Centre au Parti radical de gauche en passant par les déçus du MoDem et une partie des écologistes.

Les responsables de l'UMP multiplient les signes d'amitié et d'apaisement à son endroit de crainte qu'une candidature centriste en 2012 n'obère les chances du président sortant Nicolas Sarkozy.

Jean-François Copé avait appelé à l'unité et cherché à retenir le Parti radical

source

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : Jean-Louis Borloo
« Réponse #16 le: 15 mai 2011 à 02:48:04 »
Hi hi! Tant pis pour  :blingbling: , il aurait du mettre un peu de Borloo dans son vin!  :mrgreen:
Show content
Mais c'est vrai que Borloo lui-même abhorre l'eau...
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
Re : Jean-Louis Borloo
« Réponse #17 le: 15 mai 2011 à 12:49:16 »
jean-Louis Borloo a de surcroît critiqué l'orientation actuelle de l'UMP et du gouvernement
quel hypocrite, il a sacrément bien travaillé pour eux pourtant jusqu’à ce qu'il se fasse chasser comme un malpropre... :fache13:

Hors ligne sarkome

  • Smart Citoyen Incurable
  • Messages: 10521
Re : Jean-Louis Borloo
« Réponse #18 le: 14 juin 2011 à 17:27:44 »

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : Jean-Louis Borloo
« Réponse #19 le: 16 juin 2011 à 10:36:50 »
C'est fantastique, le monde des politiciens, m'ssieurs-dames! Depuis qu'il roule pour lui-même, le sieur Borloo se rappelle ce qu'est l'écologie...  :mrgreen:

http://sarkostique.fr/index.php?topic=129.msg18838#msg18838
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Jean-Louis Borloo
« Réponse #20 le: 16 juin 2011 à 13:06:34 »
Va falloir qu'il dépollue recycle Rama Yade...
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Jean-Louis Borloo
« Réponse #21 le: 02 octobre 2011 à 20:43:09 »


Pour lâcher au bon moment, rien ne vaut les centristes ! (v Bayrou 2007)

Maintenant, c'est M. Gazdeschiste !
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Jean-Louis Borloo
« Réponse #22 le: 02 octobre 2011 à 21:00:15 »
Que va devenir Rama Yade, symbole encombrant de la Diversité ?
Quel avenir pour la Minorité Audible ?
Morin ? Bayrou ?
Le Parti de la Loi Naturelle ?
« Modifié: 02 octobre 2011 à 21:02:21 par oblomov »
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : Jean-Louis Borloo
« Réponse #23 le: 03 octobre 2011 à 11:16:56 »
Borloo a une nouvelle fois baissé son froc. Il n'en a pas assez dedans pour se présenter aux présidentielles!  :mrgreen:

http://www.lemonde.fr/politique/article/2011/10/03/jean-louis-borloo-renonce-a-etre-candidat-en-2012_1581326_823448.html

Ce n'est pas le sens de l'honneur qui étouffe cet amateur de p'tits apéros. A Valenciennes, ville dont il est le maire, et alors qu'il lançait la farce du Grenelle de l'environnement, les chasseurs sont venus tout casser, malgré les cadeaux qu'il leur avait faits. Sa réaction a été de leur en faire de nouveaux. Les chasseurs ne lui ont même pas dit merci. Pas grave: Borloo est prêt à toutes les parties de lèche...  :berk2:
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Jean-Louis Borloo
« Réponse #24 le: 03 octobre 2011 à 12:03:59 »
Citer
Il n'en a pas assez dedans pour se présenter aux présidentielles!
C'était peut-être prévu comme ça. Histoire d'emmerder/récupérer le "centre" (d'accord, le centre c'est la droite sans c******s)
Pour le timing, je ne sais pas trop...laisser quelques mois pour les déserteurs qui souhaitent revenir ? À l'exception de RY b sûr !
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Jean-Louis Borloo
« Réponse #25 le: 03 octobre 2011 à 22:00:59 »
Borloo :
"Je ne suis pas un numéro !
Je suis un homme libre !"

Ah, bon ?

Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : Jean-Louis Borloo
« Réponse #26 le: 04 octobre 2011 à 10:06:02 »
Faites-vous plaisir, lisez ce petit bijou d'article  :mrgreen: :

Citer
Borloo renonce à 2012: un pur moment de centrisme

Reculer pour prétendre mieux exister est un art peu usité en politique. A fortiori dans une élection présidentielle qui offre une visibilité sans pareil et installe son homme (ou son parti) dans le paysage. Il faut donc saluer l'audacieuse performance de Jean-Louis Borloo, dimanche soir sur TF1. Parfaitement à la hauteur de sa réputation de velléitaire, il a offert aux téléspectateurs un pur moment de centrisme en annonçant qu'il ne briguerait pas la fonction suprême.

Reprenons... Depuis 10 mois qu'il a quitté le gouvernement -vexé de ne pas avoir obtenu Matignon- l'ancien ministre de l'Ecologie proclame urbi et orbi que Nicolas Sarkozy n'est pas à la hauteur de sa fonction. En conséquence, laisse-t-il entendre, l'heure est à une offre politique alternative à droite et elle passera par le centre. Avec lui comme tête d'affiche pour 2012.

Une myriade de petits marquis

Fort de son bidule appelé le Parti radical et du soutien de quelques personnalités médiatiques comme Rama Yade, le voilà qui se lance dans une tentative de réunification de la «famille» centriste. Autant dire un enfer. Car s'il y a somme toute peu d'électeurs sur ce créneau, il est occupé par une myriade de petits marquis issus de la défunte UDF de Valéry Giscard d'Estaing. Les uns sont à l'UMP. Les autres pas, qui ont rejoint le Nouveau Centre présidé par Hervé Morin. D'autres encore, comme Jean Arthuis (Alliance centriste) ou Hervé de Charette (Convention démocrate) ont leur propre micro-micro parti. N'oublions pas les néo-centristes comme Jean-Marie Bockel et son groupuscule Gauche moderne. Et puis il y a François Bayrou. A la tête d'un Modem certes moribond mais déterminé comme jamais, fort de ses 18,57% obtenus en 2007.

Tous ces personnages se détestent cordialement. Mais n'ont qu'un mot à la bouche: l'union! Jean-Louis Borloo, après d'autres, a voulu les prendre au mot. Des heures, des jours, des nuits de discussions sans fin pour chipoter on ne sait quoi, si ce n'est des strapontins dans un organigramme. Un «ami» tel Hervé Morin qui vous savonne la planche ouvertement tandis que des ministres centristes comme Maurice Leroy ou François Sauvadet -vos alliés d'hier- mettent en garde contre le risque d'un 21 avril à l'envers. Et l'Elysée, avec sa puissante artillerie de menaces en tous genres, qui pilonne... Au final, Borloo plus connu pour son caractère brouillon que son sens de l'organisation a fini par prendre la tête d'un nouveau bric à brac baptisé l'ARES (Alliance républicaine écologiste et sociale). Objectif: fédérer les chapelles centristes et porter sa candidature à la présidentielle.


Ces derniers jours, le terreau politique était a priori très favorable: perte du Sénat, impopularité incurable de Nicolas Sarkozy, tassement de François Bayrou, brusque désertion de Dominique de Villepin... De quoi donner des ailes à Borloo. Oui mais voilà, comme il l'a reconnu lui-même dimanche dans un langage fleurant le copeau de bois «la dynamique des centres n'est pas suffisante pour porter une candidature». Avant de passer aux aveux: «La vérité c'est que les centres n'ont jamais été aussi éclatés, en compétition même entre eux.» Bref, chacun chez soi et que rien ne bouge. Chapeau les artistes!

Antoine Guiral


http://www.liberation.fr/politiques/01012363425-borloo-recule-face-a-l-obstacle-presidentiel?xtor=EPR-450206
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne Bobleflingueur

  • Sarkophobe
  • Messages: 436
Re : Jean-Louis Borloo
« Réponse #27 le: 04 octobre 2011 à 10:50:04 »
Voir l'UMP soulagé à ce point m'a étonné... 8| 8|

Manifestemment, ils avaient une peur bleue des 8% qu'ils aurait pris au 1er tour...

En fait, l'UMP compte désormais sur la chance pour que sarko soit au second tour, peut être même contre marine le pen...

Ils en sont à calculer, à espérer... Ils semblent perdus... Surtout depuis la claque aux sénatoriales qui semblent avoir traumatisé
l'UMP...

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Jean-Louis Borloo
« Réponse #28 le: 04 octobre 2011 à 11:31:10 »
L'UMP a peut-être récupéré/neutralisé Borloo, pas sûr qu'ils aient récupéré les 8%.
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Jean-Louis Borloo
« Réponse #29 le: 04 octobre 2011 à 19:09:37 »


Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne TheTwit

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3957
Re : Jean-Louis Borloo
« Réponse #30 le: 06 octobre 2011 à 18:26:35 »
Je ne connais pas le Borloo, mais sa gueule en révele beaucoup, une vraie bille ce clown, et qui mange facilement a tous les rateliers, comme les bouriques. J'ai vu sur internet que sa spécialité etait de mettre en faillites des entreprises qu'il rachetait pas cher pour les revendre.? Vient-il de s'appercevoir que pas grand monde le prenait au serieux,a part Sarkoqui s'en sert comme larbin.
« Modifié: 06 octobre 2011 à 18:31:19 par TheTwit »

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : Jean-Louis Borloo
« Réponse #31 le: 06 octobre 2011 à 19:01:40 »
Il est tout à fait à sa place dans le cirque... En bon petit rat, il a fui le rafiot!  ;-)
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Jean-Louis Borloo
« Réponse #32 le: 19 février 2012 à 23:22:23 »
Borloo à Veolia ?
Jean-Louis s'est mis à l'eau ?
Qui parle d'un "candidat du système ?"
De quel système parle-t-il ?
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : Jean-Louis Borloo
« Réponse #33 le: 20 février 2012 à 10:33:31 »
La stratégie du chantage, en somme. Je ne serai pas candidat si tu me donnes Veolia.
Petits copains et cie, la politique du clan, le $arkozysme, quoi!   :caca:
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne timbur

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 13020
Re : Jean-Louis Borloo
« Réponse #34 le: 20 février 2012 à 18:51:05 »
Même si c'était avéré, cela ne serait jamais aussi scandaleux que la nomination de Proglio lui-même à la tête d'EDF. Qui n'a pas beaucoup choqué TF1.
___________________________________________________________________________________________________________________________________
Frondiste : Néologisme timburien. Désigne tout élu à la députation remplissant la double condition d'être de gauche et du parti socialiste.

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Jean-Louis Borloo
« Réponse #35 le: 20 février 2012 à 23:31:12 »
On pourra faire un téléfilm un jour.
Pas besoin d'embaucher les acteurs...avec les gueules de série B qu'ils ont !

Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5844
Re : Re : Jean-Louis Borloo
« Réponse #36 le: 20 février 2012 à 23:32:45 »
Même si c'était avéré, cela ne serait jamais aussi scandaleux que la nomination de Proglio lui-même à la tête d'EDF. Qui n'a pas beaucoup choqué TF1.

En l’occurrence , quelque soit ce qui serait "le plus scandaleux", le mandat de l'asticot a produit nombre de candidats......

L'important est qu'un scandale, symbolique de cette façon de fonctionner, quel qu'il soit, mette en lumière les fondamentaux de la "transparence" et de "l'absence totale de mensonge (contrairement à ses challengers !!)" de notre Saigneur Résident  !!!!

Mais , franchement, là .... tout ce qu'il raconte me parait tellement aberrant , que l'idée même que les médias nous le retransmettent, en semblant croire que cela soit crédible,
..... Les bras m'en tombent  :aille: :aille: :aille: :/ :/ :pleur4: :pleur4: :pleur4:

Navrée ... J'ai un coup de calgon !!! ..................... ça va passer , C'est sûr !!!  :mrgreen:
« Modifié: 20 février 2012 à 23:41:17 par reveillonsnous »
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Jean-Louis Borloo
« Réponse #37 le: 21 février 2012 à 00:17:29 »
Yves Thréard sur i-tele : "Pensez-vous que NS serait aussi stupide pour faire ce genre de truc ?" (ou qqchose comme ça.)
Il a eu quand même le Prince Jean/EPAD, sans parler d'innombrables fromages aux copains ; ce ne sont pas les précédents qui manquent !

Il y a des mythes sur Sarko qui ont la vie dure, il serait un tribun hors pair, il serait diaboliquement intelligent.
En fait c'est un piètre orateur, il a l'air d'être con comme un balai...
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : Jean-Louis Borloo
« Réponse #38 le: 21 février 2012 à 11:10:36 »
Citer
Borloo chez Veolia : «Nous avons failli assister à un scandale d'Etat»

Si Sarkozy et Borloo démentent l'arrivée de ce dernier à la tête du groupe Veolia, les autres candidats à la présidentielle fustigent une «confusion d'intérêts» et de «petits arrangements entre amis du Fouquet's».

L'hypothèse d'un parachutage de Jean-Louis Borloo à la tête de Veolia Environnement, démentie par l'ancien ministre, a alimenté, depuis lundi, une vive polémique sur une manœuvre prêtée au patron d'EDF, Henri Proglio, avec l'aval de l'Elysée. En pleine campagne présidentielle, l'opposition - gauche, centre et FN réunis - est montée au créneau pour fustiger «confusion d'intérêts» et «petits arrangements entre amis du Fouquet's». Des accusations balayées comme «absurdes» par Nicolas Sarkozy.

Le candidat du Modem, François Bayrou, a dénoncé ce lundi soir, devant le public de Parole de candidat sur TF1, les «relations incestueuses» entre les sphères politique et économique : «C'est une manœuvre en cours pour qu'avec la bénédiction et la complicité des pouvoirs publics un homme politique de la majorité qui n'a jamais été à la tête d'une entreprise se retrouve le patron de la plus grande entreprise française.»

Jean-Louis Borloo, lui, dément toute velléité d'arrivée chez Veolia. «Mon calendrier aujourd'hui reste exclusivement politique», a-t-il assuré, balayant des «supputations», des «manipulations», voire une «volonté de nuire». «Le conseil de Veolia est souverain et l'avenir de l'entreprise mérite mieux que ces flots de rumeurs politiques», a renchéri Henri Proglio.

Repris sur le fait que cette hypothèse a été «démentie» depuis qu'elle a fuité, Bayrou rétorque, dubitatif : «T'as qu'à croire, comme disent mes enfants !»

«Dans quelle République est-on ?» s'est insurgé le socialiste François Hollande, brocardant en Sarkozy «le candidat des confusions, des arrangements». «Nous avons failli assister à un scandale d'Etat», a affirmé sur BFMTV un de ses proches, le président PS de la commission des Finances de l'Assemblée nationale Jérôme Cahuzac. Selon lui, l'Elysée s'est rangé après coup à l'idée que Veolia ne pouvait «être dirigé par un homme sans expérience industrielle».
«Mépris de la République»

La levée de boucliers semble en effet avoir de bonnes chances de sauver la mise d'Antoine Frérot, le PDG sur la sellette de Veolia. La question de son éviction «ne sera pas abordée» au conseil d'administration du 29 février, et Frérot «restera au moins jusqu'à l'élection présidentielle», assurait lundi soir une source proche du conseil.

La candidate écologiste, Eva Joly, a dénoncé une «farce», «un mépris de la République». «Avant de partir, Sarkozy place ses potes», a renchéri le Front national.

«C'est absurde», a répliqué sur BFMTV Nicolas Sarkozy à la sortie de son QG de campagne.

Les syndicats du groupe ont défendu le besoin de stabilité du groupe en pleine restructuration. «On ne change pas le capitaine d'un navire dans la tempête», a écrit la CFE-CGC. «La prise en main politique annoncée de la gouvernance de Veolia est absurde et contre-nature, car l'objet même de Veolia est de répondre aux appels d'offres des collectivités territoriales de droite comme de gauche», a souligné la CGT.

A l'origine dauphin de Proglio, Antoine Frérot a pris depuis l'été 2011 le contre-pied de son ancien patron, en recentrant le groupe pour le désendetter. Le conseil d'administration du 29 février est prévu à la veille de la présentation des résultats 2011 qui, selon Challenges, pourraient se solder par une perte de 200  millions d'euros, voire de 400 millions d'après le Monde.

(AFP)


http://www.liberation.fr/politiques/01012391091-nkm-le-gouvernement-ne-se-mele-pas-des-affaires-de-veolia?xtor=EPR-450206
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/