Auteur Sujet: Le racisme ordinaire ou la jolie France  (Lu 57863 fois)

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4265
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #200 le: 13 mai 2014 à 10:39:07 »
Hummmmmm! rien ne me convainc dans cette histoire . Je ne nie pas que le racisme existe dans les administrations mais je ne crois pas qu'il y en ait  davantage au Quai D'Orsay . Rien dans cet article n'explicite clairement en quoi cette administration a fait œuvre de discrimination raciale à son égard . J'ai écouté l'entretien , bof rien ne me convainc en ce sens non plus .  Et rien qu'à la façon dont il narre son histoire il me fait penser à Azouz Begag . Victime un jour victime toujours ! mais surtout opportuniste et dilettante  :je suis allée faire un tour sur Wiki (faute d'autres sources )

Mandats politiques

    2001-2007 : Maire adjoint (RPR/UMP) à la jeunesse et l'intégration à la mairie du 17e arrondissement de Paris
    1992-1998 : Conseiller régional (Génération écologie) d'Île-de-France
    1985-1995 : Conseiller municipal (initialement PS) à Aubervilliers


J'ai de gros doutes : .....
"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28625
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #201 le: 13 mai 2014 à 11:40:36 »
c'est vrai que l'article résume très très brièvement son problème, je n'aime pas spécialement son parcours d'homme de droite et le fait qu'il a laissé passer tout celà par ambition mais j'ai entendu son témoignage sur canal et lu sa lettre de démission, ça a l'air quand même sympa de travailler au Quai D'Orsay, il faut faire du ménage dans les hautes sphères même si pour être honnête j'ai envie de dire bien fait pour sa gueule mais c'est pas sympa  . :merci:

http://www.youscribe.com/catalogue/tous/la-lettre-de-demission-de-zair-kedadouche-2447797

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28625
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #202 le: 22 mai 2014 à 11:21:24 »
Citer
Sainte-Foy-lès-Lyon: une trentaine de familles victimes d'islamophobie

Une trentaine de familles françaises d'origine maghrébine ont reçu des courriers islamophobes, à Sainte-Foy-lès-Lyon, dans le Rhône. Ces courriers aux messages racistes, dessins et poèmes anti-musulmans étaient tous nominatifs. La moitié des familles a porté plainte et des faits similaires auraient été constatés à Villeurbanne et Valence. Une enquête est en cours afin de déterminer comment le ou les auteurs auraient pu se procurer les adresses des familles menacées.

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28625
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #203 le: 10 juin 2014 à 11:14:01 »
rien que le mot islam peut créer un flot d'insultes...  :fache1: :fache1:


Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5846
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #204 le: 10 juin 2014 à 12:10:21 »
Voui  :( ... Si je te disais que hier matin, à la radio, j'ai été  plombée dés le café par la présence de finkelkroute comme invité de la matinale de FI  :pleur4:
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7884
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #205 le: 13 juin 2014 à 15:44:59 »
Ma parole, sur "Valeurs actuelles" se trouve la fine fleur de la raclure franchouille-merde! Le Figaro va être jaloux!  :berk2:
Quelle vertu, quel bonheur peut exister dans un pays où une classe d'individus peut dévorer la substance de plusieurs millions d'hommes?
Robespierre
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5846
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #206 le: 30 juin 2014 à 09:38:54 »
Oh, je crois que "Le Point" les bat tous deux  :berk2:

Citer
Un « sondage » infâme, sur le site du Point, dépublié sous la pression


Le Point a publié ce dimanche sur son site un questionnaire adressé à ses lecteurs et qui est ouvertement discriminatoire, voire raciste. Après le tollé soulevé sur les réseaux sociaux, il a disparu du site.

Je ne sais pas ce qui est le plus déprimant : la question (« Faut-il supprimer aux Français d’origine algérienne leur double nationalité ? ») ou la réponse (81% de « oui »)...
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28625
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #207 le: 01 juillet 2014 à 07:38:15 »
c'est surtout le pourcentage de réponse qui fait peur comme il est dit dans l'article...alors c'est vrai que c'est un simple et ridicule sondage sans fondement scientifique ou sociologique mais ça donne une idée d'à quel point les racistes sur internet sont actifs.

Hors ligne timbur

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 13020
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #208 le: 01 juillet 2014 à 09:22:45 »
Le Point doit avoir une cellule dédiée, aux aguets, prête à bondir sur la moindre déclaration de Marine Lepen pour l'exploiter de la façon la plus beauf possible.
___________________________________________________________________________________________________________________________________
Frondiste : Néologisme timburien. Désigne tout élu à la députation remplissant la double condition d'être de gauche et du parti socialiste.

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #209 le: 01 juillet 2014 à 10:37:58 »
On est vampirisé par des sondages.

D'ailleurs, 51% des sondés pensent que les sondages sont sans fondement scientifique ou sociologique....

Mazette !
Je suis infecté !

Aaaarg !
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3179
Re : Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #210 le: 01 juillet 2014 à 10:49:05 »
Le Point doit avoir une cellule dédiée, aux aguets, prête à bondir sur la moindre déclaration de Marine Lepen pour l'exploiter de la façon la plus beauf possible.
Je le dis et le répète,les musulmans sont à nos portes,sus à l'ennemi,ce n'est pas le péril jaune mais le péril vert, ils sont ici,ils sont partout,femmes nous porterons le voile et les hommes la barbe,c'est insupportable..aarrrggg 8/ :tare: :pendu: :blabla: :blub: :pendu: :tare:
Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5846
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #211 le: 01 juillet 2014 à 11:56:43 »
 :burqa: :burqa: :burqa: :burqa: :burqa: :burqa: :burqa:

Merci de réveiller mon sens de l'humour, qui est un poil en berne en ce moment  :fleur2:
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #212 le: 01 juillet 2014 à 15:22:35 »
Je me méfie de l'humour...mon horrible montage "one, two, three, dans le cul l'Algérie" a été retweeté par...Marine LePen...pas vraiment le but recherché !



Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3179
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #213 le: 01 juillet 2014 à 16:42:14 »
MLP a un gout de chiotte,elle met du vernis bleu marine, :diable: (vu à la télé)
Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5846
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #214 le: 01 juillet 2014 à 16:57:11 »
Citer
Prison avec sursis pour l’internaute raciste

ARDENNES. Le tribunal a rappelé que les messages sur Facebook sont publics et que le racisme est un délit. Yoann a été condamné à deux mois avec sursis.

 Il a 25 ans, un gros anorak noir et des idées bien arrêtées. Pour faire simple, il n’aime pas les Arabes. « Moi je suis raciste », a-t-il claironné, lors de son audition il y a quelques mois. À l’heure où tout internaute qui dérape prétend que son compte a été piraté, ça a au moins le mérite d’être clair.

Les faits remontent au printemps 2013. Yoann joue au club de foot de Rimogne. Avant un match contre l’Entente sportive de Charleville, il dégaine sur Facebook. Les propos, lus mercredi au tribunal correctionnel par le juge Franck Wastl-Deligne, ne font pas dans la délicatesse : « Rien à bran… des bicots ! Va te faire enc… sale fils de p… ! » Etc.

Ces insultes sont très vite rapportées au président du club carolomacérien, Manuel Ramalhète, qui décide de porter l’affaire en justice. Présent à l’audience, l’ex-adjoint au maire (chargé des affaires scolaires) a lancé  : « Je souhaite que le tribunal condamne ce racisme ordinaire qui n’a pas sa place sur un terrain. Facebook n’est pas un espace où tout peut être dit impunément ! »

« Je m’en veux »

Face au juge, Yoann en mène moins large que lors de son audition devant les policiers. Il avance confusément : « Ce serait pas des Maghrébins, ça aurait été pareil. »

Alors que le substitut du procureur requiert quatre mois de prison avec sursis, l’avocate Blandine Docquin plaide « la bêtise » de son client, qui serait proportionnellement plus grande que son racisme.

Au terme du procès, Yoann finit par s’excuser : « Je m’en veux, c’était n’importe quoi. »

Le juge coupe la poire en deux : deux mois avec sursis et 500 euros d’amende. De quoi faire réfléchir tous les internautes adeptes du racisme numérique.


Ce que j'ai le plus aimé dans cette info c'est :
"l’avocate Blandine Docquin plaide « la bêtise » de son client, qui serait proportionnellement plus grande que son racisme."
Car je suis persuadée que c'est toujours le cas ... les gens un peu moins bêtes (mais beaucoup plus débectables) qui tiennent des discours à visée racistes dans les medias ne le sont en fait pas vraiment, ils ont des visées bien plus manipulatoires, et pour leur part s'avèrent avoir un esprit très cosmopolite dans leurs amitiés personnelles, quand il s'agit de barboter avec des gens de leur "classe" ...
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28625
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #215 le: 01 juillet 2014 à 18:25:08 »
il est bon de répéter que le racisme est un délit à condamner :frime1:

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #216 le: 01 juillet 2014 à 20:43:14 »
Être traité de Carolomacérien, ça ne m'aurait pas plu !
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28625
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #217 le: 17 octobre 2014 à 10:40:19 »
L'art a bon dos,tout comme tuer son chat pour en faire un avion ou autre folie sortant de la tête d'un ou une timbrée, exposer des noirEs enchainéEs n'est pas concevable, c'est humiliant, immonde et insultant, petit détail qui a son importance les "acteurs" sont moins bien payés que pour d'autre spectacle vivant, esclavage jusqu'au bout? :rougefache:


pétition

Citer
Exhibit B au 104, une exposition raciste ? Créer un zoo humain, ce n'est pas de l'art

Des femmes en cage, des hommes enchaînés. Voici quelques-uns des tableaux vivants qui seront présentés dans l'exposition Exhibit B à l'espace 104 à Paris du 7 au 14 décembre 2014. L'artiste sud-africain Brett Bailey a choisi pour thème notre passé colonial. Pour John Mullen, auteur d'une pétition, la démarche est inacceptable. Il invite le public à boycotter l'événement.

Au centre 104 à Paris, et au théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis en novembre-décembre est programmée une exposition qui met en scène des figurants noirs dans des positions dégradantes.

Une Africaine aux seins nus en costume tribal est suivie par une autre, enchaînée au cou. Les figurants restent immobiles et silencieux et les spectateurs visitent un à un ces tableaux vivants.

Le créateur, Brett Bailey, un Blanc sud-africain, affirme qu’il veut faire réfléchir au racisme, en se référant aux "zoos humains" colonialistes d’antan.

Un zoo humain, ce n'est pas de l'art

L'exposition ne commence que fin novembre : je ne l'ai pas vue. À Londres, en septembre dernier, cette exposition a été annulée au centre culturel public le Barbican, suite à une campagne antiraciste qui a vu 23.000 personnes signer une pétition, et qui a reçu le soutien des deux plus importants syndicats du Royaume Uni.

Car l’œuvre utilise des corps noirs esthétisés, silencieux, dénudés, immobiles, et éclairés de façon décorative, afin de permettre à un Blanc de parler aux Blancs de leurs sentiments sur le racisme.

Les spectateurs sont invités à regarder les Noirs, captifs, droits dans les yeux, pour vivre un frisson de peur et de culpabilité. En revanche, l’opinion des populations multiethniques dans les quartiers des alentours n’a pas été demandée.

L'exposition Exhibit B de Brett Bailey avait provoqué un tollé à Londres en septembre 2014.

Les défenseurs de M. Bailey sont à court d’arguments. Après l’annulation à Londres, la direction du Barbican a prétendu que la violence des manifestants était en cause (alors que la police, présente en nombre, n’a fait aucune arrestation !).

Ils disent défendre "la liberté artistique", mais cela ne tient pas debout. Les subventions publiques ne sont pas données à tous les artistes de droit ! Il y a des critères à respecter et on peut considérer qu’un respect égal envers les ethnies différentes doit être un critère essentiel.

Que Brett Bailey expose dans son jardin

Il ne faut pas que cette exposition soit présentée chez nous ! Ce n’est pas une question de censure ni d’interdiction, mais de choix des instances publiques.

Si un jeune Blanc voulait enchaîner des volontaires noirs dans son jardin, appeler cela de l’art et demander aux voisins de payer pour venir voir, ce serait un autre débat. Mais l’argent public ne doit pas être dépensé pour un ouvrage qui, incontestablement, n"est pas respectueux à l'encontre des groupes ethniques.

On n’accepterait jamais que soient exhibés des tableaux vivants sur ce modèle pour "faire réfléchir" sur les massacres des Juifs par les nazis (avec des figurants Juifs) ou pour "faire réfléchir" sur le viol, avec des figurantes femmes.

Exhiber des Noirs, c'est inacceptable

D’aucuns défendent Brett Bailey en disant qu’il a de bonnes intentions, qu'elles ne sont pas racistes. Ce n’est pas suffisant ! Pour comprendre le sens d’une action artistique, il faut prendre en compte son contexte et son public.

Exhiber des Noirs en cage, en région parisienne, pour faire réfléchir la population multiethnique sur le racisme, c’est pire que ridicule !

M. Bailey explique que l’œuvre traite de ce que cela veut dire d’être regardé, et de regarder. C’est un thème assez banal, voire rebattu dans l’art contemporain.

La seule nouveauté est le côté choquant d’exhiber des Noirs. C’est inacceptable que les citoyens doivent subventionner de tels agissements.

Pour une déprogrammation de l'événement

Les principes de l’antiracisme ne sont pas compliqués : égalité et respect pour tous les groupes. Exhiber des Noirs pour que les Blancs explorent leur sentiment de culpabilité, ce n’est pas l’égalité !

Il est vrai que l'artiste a eu une éducation qui ne prédispose pas à une compréhension du racisme. Mais s’il voulait vraiment traiter Blancs et Noirs de façon égale, il aurait pu mettre des Blancs dans son zoo. Le message aurait été plus clair.

Il faut espérer que la pétition adressée aux directions artistiques des centres culturels aboutisse à la déprogrammation de cet événement plus que douteux. Brett Bailey dans un entretien avec un journal britannique, "The Guardian", a déclaré :

"Je ne sais pas, il se peut que d'ici dix ans je vais penser à Exhibit B et me dire 'Mon Dieu, je fais exactement ce dont on m'accuse !'"

Je propose qu’on accélère son apprentissage et qu’on n’attende pas dix ans avant de dire que "ceci est inacceptable".

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28625
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #218 le: 01 novembre 2014 à 12:45:34 »
S'il y a un article à lire sur cette question de zoo humain, c'est celui ci, avec photos incluses :super:

http://mrsroots.wordpress.com/2014/10/14/boycotthumanzoo-i-le-racisme-sinvite-au-musee/

"si nous avons tous la possibilité de dire quelque chose sur le racisme, nous n’en sommes pas tous victimes."


à lire d’urgence :super:

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28625
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #219 le: 09 novembre 2014 à 19:31:23 »
Citer
Roubaix : une famille rom chassée par le voisinage


Des parias. Il n’y a pas d’autre mot pour décrire le rang auquel ont été relégués Raj Cantaragiu, sa femme Luminita et leurs cinq enfants. Vendredi dernier, on leur a bien fait comprendre qu’ils étaient indésirables. « Virés » de la maison qu’ils devaient louer au PACT rue Voltaire à Roubaix, juste après avoir signé le contrat de location et reçu les clés.

Les Cantaragiu ont longtemps vécu dans le grand camp rom du quartier du Galon-d’Eau. Juste après l’évacuation, c’est pour eux que le Dr Christophe Lamarre avait ouvert les portes de son ancien cabinet de la rue de la Vigne. Le petit Pavel, 6 ans, lourdement handicapé, était son patient, il ne pouvait envisager qu’il soit jeté à la rue. Mais d’autres familles s’étaient invitées et la situation était devenue hors de contrôle.

Les Cantaragiu ont été les derniers à loger dans l’ancien cabinet médical que Christophe Lamarre a été contraint de faire fermer – l’eau et l’électricité avaient été coupées et la mairie l’avait déclaré insalubre. Dans la négociation entamée avec la préfecture et la municipalité, le sort de cette famille lui tenait particulièrement à cœur. La solution avait finalement été trouvée grâce au PACT Métropole Nord, un bailleur très social : une petite maison rue Voltaire, au coin de la rue de France, en cours de réhabilitation.

La visite et la remise des clés ont donc eu lieu vendredi. « Après la visite, quand on est sorti de la maison, les voisins étaient là, racontent Raj et Luminita, avec l’aide de leur fille Loisa, 12 ans, pour traduire. Ils étaient agressifs. Ils disaient qu’ils allaient casser les fenêtres, mettre la musique très fort. Ils ont dit qu’ils mettraient le feu. » L’animosité aurait été telle que les responsables qui accompagnaient la famille rom leur ont dit qu’ils ne pourraient pas emménager. De toute façon, les parents et les enfants avaient peur.

Depuis, ils logent dans un hôtel. Trois chambres pour eux sept. Au moins y sont-ils bien accueillis. Mais cette solution provisoire ne leur simplifie pas la vie : « On n’a rien pour faire à manger, c’est difficile. » Ils espèrent que le PACT leur proposera un nouveau logement, dans un quartier où ils seront mieux acceptés.

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #220 le: 10 novembre 2014 à 01:31:54 »
Je me suis laissé dire qu'il y a le racisme...jusqu'à dans le milieu du football !!!
Nondedjieu !
On ne respecte plus rien !



Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28625
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #221 le: 19 novembre 2014 à 18:55:04 »
J'ai l'impression d'être ado à nouveau, il y a 20 ... ou aller faire une course pour sa mère ou juste rentrer dans un magasin était une humiliation. :rougefache: :rougefache:

Citer
4 jeunes Noirs refoulés d'un Décathlon : j'ai assisté à cette scène tristement banale

Le week-end dernier, alors qu'elle faisait des courses dans Paris, l'avocate Marie-Anne Soubré a assisté à une scène qui l'a choquée. Elle l'a relatée dans les grandes lignes sur Twitter. Après avoir obtenu des explications complémentaires, elle revient pour Le Plus sur cette histoire.

Samedi 15 novembre 2014, je quitte avec ma famille le magasin Décathlon Wagram, à Paris, lorsque je vois une jeune femme en colère interpeller les vigiles en disant que ce qu'ils font est scandaleux.

L'indignation de cette personne élégante est telle que nous nous arrêtons et elle nous explique que les vigiles ont refusé l'entrée à quatre jeunes qui se tiennent sagement devant l'entrée du magasin.

Qui est ce "ils" dont parle le vigile ?

Quatre gamins, ni grands, ni costauds, ni sweat capuche, ni bobos, des adolescents ordinaires et tranquilles face à l'agitation du vigile qui crie "qu'ils savent pourquoi il les refuse" et de la dame qui demande des explications.

Bien sûr, si ces jeunes ont déjà créé des ennuis dans le magasin, le refus pourrait avoir l'air justifié… et encore… J'interroge alors le vigile et les adolescents mais ceux-ci soutiennent calmement n'être jamais venus dans ce magasin alors que le vigile dit que "des fois ils viennent à 10 ou 15 et ce n'est plus possible".

On a du mal à comprendre qui est ce "ils" dont parle le vigile et s'il a déjà vu ou pas les quatre ados devant nous. En réalité il s'avérera très vite que le vigile ne connaît pas ces adolescents, ce qu'il confirmera au responsable du magasin venu nous rejoindre.

Mon fils et ses copains n'auraient jamais été refoulés

Alors l'évidence du refus m'a sauté aux yeux et j'ai dit au vigile : "Vous avez refusé l'entrée à ces gamins parce qu'ils sont noirs".

Fureur du vigile qui m'a alors dit, très énervé : "Et moi, de quelle couleur je suis ?" 

Et alors Monsieur l'agent de sécurité, en quoi être noir vous empêcherait de commettre le délit de discrimination tel que prévu et réprimé par l'article 225-2 du Code Pénal, plus communément appelé délit de faciès ?

Existe-t-il une politique de "prévention des risques" dans ce magasin consistant à refuser l'entrée à certains jeunes identifiés par leur apparence comme des voleurs potentiels ?

Dois-je déduire de ce dont j'ai été témoin que le profil type du client devant être refoulé au Décathlon Wagram est un ado noir dans un groupe de trois ou quatre personnes ?

Mon fils de 15 ans, en apparence plus aisé que ces jeunes et nettement plus blanc aurait-il été refoulé de la même façon s'il était venu avec trois de ses copains ?

La réponse est bien évidemment non, jamais mon fils ne se serait fait refouler comme ces gamins l'ont été.

Au final et malgré les protestations de cette citoyenne courageuse, de ma famille et de nombreux passants indignés, les ados ne sont pas entrés dans le magasin et ont préféré partir.

Une scène tristement banale pour de nombreux jeunes Français

Grâce à l'amical et très efficace relais de mon confrère Maître Eolas et de très nombreux autres que je remercie, j'ai interpellé Décathlon France via Twitter.

Xavier Rivoire, directeur de communication externe de Décathlon France, m'a assuré de la volonté de son groupe de lutter contre toute discrimination. Il m'a confirmé que le vigile s'était trompé de jeunes mais indique que ce magasin ayant été victime le 1er novembre de lourds incidents commis par une bande de 14 jeunes, les agents sont depuis très vigilants.

Donc acte, les ados de samedi auraient été victimes d'un agent de sécurité rendu nerveux par des incidents commis quelques jours auparavant par d'autres jeunes ayant juste les mêmes caractéristiques physiques, d'autres ados noirs tout simplement.

Reste cependant en moi le goût amer d'avoir assisté à une scène hélas tristement banale et quotidienne pour de nombreux jeunes en France.

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5846
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #222 le: 22 novembre 2014 à 21:41:37 »
Et oui, racisme ordinaire et discrimination sont souvent confondus ! Le second est plus souvent présent que le premier ...
Je crois qu'en fait la France n'est pas tellement raciste (j'ai je crois raconté ici ce qu'en disaient mes potes cap-verdiens qui, vu la petitesse de leur pays, avaient eu l'occasion de tester une multitude d'autres ... la France était, selon eux, un des pays les moins racistes ... la Russie étant le pire, et de leur point de vue Cuba était bien plus raciste que la France  ;) ) ...
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28625
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #223 le: 23 novembre 2014 à 11:29:48 »
Les deux sont intrinsèquement liés, l'un est l'outil de l'autre ... la discrimination raciale est du racisme.
La France est raciste, même si d'autres pays le sont plus. ;)

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #224 le: 23 novembre 2014 à 15:29:33 »
À partir du moment qu'on attire l'attention sur la "race" d'autrui, c'est du racisme.

Il y a les différences de degré dans le traitement des gens en fonction de ce racisme. En Russie, par exemple, les plaisanteries prennent une forme plus appuyée.
En Italie aussi, dernièrement.
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28625
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #225 le: 30 novembre 2014 à 11:52:57 »
Les manifestants contre Exhibit B ont réussi à faire annuler cette mascarade, dés le lendemain une centaine de CRS se sont pointés en bousculant, insultant, frappant et en arrêtant quelques manifestants, donc des CRS blancs protègent une expo non raciste en frappant des noirs, logique quoi!!!

Bams énonce certains des arguments, notez le paternalisme des autres intervenants :rougefache: :rougefache:

https://www.youtube.com/watch?v=i9yGPPARHWg
« Modifié: 30 novembre 2014 à 11:59:05 par raja »

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28625
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #226 le: 30 novembre 2014 à 18:59:30 »
Une autre intervention d'une manifestante Exhibit B, on sent toute sa colère et son émotion

https://www.youtube.com/watch?v=mIrfUrIYNo4

et sur ce site des photos http://johnmullenagen.blogspot.fr/2014/11/exhibit-b-violents-extremistes-les.html
« Modifié: 30 novembre 2014 à 19:39:33 par raja »

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #227 le: 05 décembre 2014 à 22:12:08 »
La dictature du rigolo.

Citer
Je ne comprends pas trop ce qui motive le jugement. J’ai simplement voulu faire de l’humour.


Citation de M. Olivier Burlat, élu (surprise) FN qui a trouvé tout seul l'excellente blague "Taubira=singe."

Hé, oui, one more time !

Pour ceux qui ont envie de se taper les cuisses, c'est ici.

Encore plus drôle ICI !
« Modifié: 05 décembre 2014 à 22:13:52 par oblomov »
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28625
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #228 le: 23 janvier 2015 à 16:48:18 »
Citer
un élu porte plainte après avoir reçu une lettre d'insultes racistes


Jean Paul Makengo, élu à Toulouse dans le Sud de France, a porté plainte après avoir reçu une lettre d'insultes racistes début janvier.

"Vis ma vie d’élu NOIR en France !!!". C'est accompagné de cette phrase que Jean Paul Makengo a posté sur sa page Facebook la lettre d’insultes raciste qu’il a reçu au Conseil Régional de Midi-Pyrénnées, où il siège en tant que délégué à la politique de ville.

Une dizaine de lettres racistes reçues

"Encore", a-t-il pensé en lisant cette lettre. Ancien adjoint au maire PS de Toulouse chargé de la diversité et à la lutte contre les discriminations Jean-Paul Makengo est coutumier de ce genre de message racont t-il à Jeune Afrique. Il en a reçu près d’une dizaine au cours de son mandat de 2008 à 2014.

"Les lettres de mécontentement font partie de la vie politique. Quand vous êtes amenés à prendre des décisions, il y a toujours des mécontents", raconte l'élu socialiste de 39 ans, originaire de la RDC et arrivé en France à l'âge de 14 ans.

Sauf que contrairement aux messages reçus par ses collègues élus, ceux qui lui étaient adressés étaient teintés de racisme. Jean-Paul Makengo, premier élu noir à la mairie de Toulouse et au Conseil régional, "faisait avec".

"Je me disais que ça allait s'arrêter"

"Je me disais que c’était parce que j’étais très exposé, que ça allait s’arrêter lorsque j’aurais quitté la mairie".

Alors, en recevant cette lettre le 10 janvier au Conseil Régional, il a décidé de porter plainte.

"Il fallait marquer le coup. Autant je critique les hommes politiques qui tiennent des propos nauséabonds à l’égard des immigrés, autant on ne peut pas laisser les citoyens se déverser sur les hommes politiques comme ça", détaille t-il.

"Mon rôle d’élu c’est aussi de montrer l’exemple" ajoute t-il. "De dire aux citoyens lambdas, qui ont peut-être moins de facilité à porter plainte, à trouver un avocat, qu’il ne faut pas être dans la résignation, surtout dans un moment où l'on voit des 'célébrités' légitimer les bêtises de certains", conclut-il en faisant référence au polémiste Eric Zemmour et au dernier roman de l'écrivain Michel Houellebecq.

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4265
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #229 le: 23 janvier 2015 à 17:35:41 »
J'espère bien qu'il va porter plainte . Je n'avais pas compris à l'époque que Madame Taubira ait dans premier temps hésité à le faire . A suivre donc !
"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4265
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #230 le: 07 février 2015 à 20:46:15 »
"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28625
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #231 le: 07 février 2015 à 21:31:40 »
alors elle :taistoi: entre sa copine plus noire qu'une arabe et son amour pour le couscous, on dirait un cliché du beauf de PMU  :pascontent1: :pascontent1:

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28625
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #232 le: 11 février 2015 à 10:33:33 »
 :/

Citer
"Devrais-je faire semblant ?"


Abdel-Rahmène Azzouzi est urologue, chef de service au CHU d'Angers. Membre du Conseil municipal de la ville d'Angers, il a décidé de mettre fin au mandat qu'il occupait depuis 2008. Dans une lettre ouverte – que nous publions ici et qui n’engage que son auteur – à ses collègues et amis élus de la ville, il explique sa décision : celle d'un élu de confession musulmane qui ne se reconnaît plus dans la lecture des valeurs républicaines que font nos dirigeants successifs.


Chers collègues et amis,

Il faudrait peut-être que je continue à faire semblant de partager un chemin commun avec vous dans une France qui chaque jour renie un peu plus ses valeurs républicaines. Je ne le ferai pas car beaucoup trop nous sépare. Devrais-je faire semblant d’accepter votre absence de réaction, alors que toute une partie de nos concitoyens vit déjà dans une situation d’exception et que des lois visant implicitement les Français musulmans se succèdent ? Devrais-je faire semblant d’accepter votre adhésion religieuse à une laïcité qui est devenue en réalité l’arme ultime et exclusive contre les musulmans de France ? Devrais-je faire semblant d’accepter votre mutisme lorsque l’école de la République s’attaque avec violence à des enfants de 8 et 10 ans parce que musulmans ?

Devrais-je faire semblant d’accepter que vous détourniez le regard lorsque la police française, institution républicaine où le racisme est endémique, tout comme dans l’armée française, interroge ces mêmes enfants, comme on interroge des criminels, sous la bienveillance de la ministre de l’Éducation ? Devrais-je faire semblant d’accepter qu’une mère de famille, parce que musulmane, se voit retirer brutalement ces cinq enfants un matin, à 6h00, par ces mêmes forces de police qui vont jusqu’à refuser qu’elle allaite son bébé de 3 mois ? Devrais-je accepter dans la mort de Bertrand Bilal à Joué-les-Tours que le parquet fasse obstruction à la justice en refusant de nommer un juge d’instruction, empêchant ainsi de réfuter la version officielle de djihadisme reprise machiavéliquement par le ministre de l’Intérieur et le Premier ministre ?

Devrais-je faire semblant d’ignorer la politique islamophobe de l’État français qui, premier pourfendeur de la laïcité, s’immisce en permanence dans la gestion du culte musulman pour mieux l’empêcher de s’organiser, tel que le fait le préfet Burdeyron qui privilégie la gestion du culte musulman angevin par le consulat du Maroc plutôt que par les dignitaires angevins d’obédience musulmane ? Devrais-je faire semblant d’ignorer cette lecture de la laïcité à géométrie variable par le gouvernement français qui demande aux musulmans d’être invisibles dans l’espace sociétal français, mais qui termine ce merveilleux élan républicain du 11 janvier dans la synagogue de la Victoire, en présence des Premier ministre et ministre des Affaires Étrangères du gouvernement israélien sous les cris de « Bibi » et de nombreux drapeaux israéliens agités dans un lieu de culte par des citoyens français de confession juive ?

 Devrais-je continuer de feindre l’approbation lorsqu’à longueur de temps, et malgré le tsunami qui vient de s’abattre sur la France, les médias continuent, comme si de rien n’était, à inviter les mêmes Zemmour, Finkelkrault, Fourest et autre Pelloux pour nous prodiguer les règles d’un vivre-ensemble dont ils n’auront jamais le secret ? Devrais-je faire semblant d’accepter l’ostracisation permanente de Tariq Ramadan, intellectuel contemporain hors norme, pendant que Zemmour sature les plateaux des médias, mais aussi les salles municipales de France et de Navarre ? Devrais-je faire semblant d’ignorer l’apartheid médiatique et politique dans lequel sont tenus des milliers d’intellectuels et d’experts français de confession musulmane qui pourraient apporter la contradiction, voire la construction, dans les innombrables débats et questions qui les concernent directement et dont les Français sont abreuvés jusqu’à plus soif ? Devrais-je faire semblant d’ignorer que la discrimination à l’emploi et aux logements dont sont victimes les Français de confession musulmane est la règle plutôt que l’exception ? Devrais-je faire semblant de soutenir aux prochaines élections cantonales la nuée de candidats et candidates locaux tous plus blancs les uns que les autres, comme pour mieux signifier, génération après génération, que les minorités n’auront jamais vocation à représenter l’ensemble de leurs concitoyens, ce qui me donnent la nausée ?

Insidieusement, la France est probablement devenue la nation démocratique la plus islamophobe du monde et vous, élus du peuple de France, vous en portez, que vous le vouliez ou non, que vous en soyez conscients ou inconscients, une part de responsabilité. Parce que vous avez trop longtemps détourné le regard, des millions de Français de confession musulmane vivent quotidiennement dans le malaise et l’incertitude. Je vous reproche, toutes ces années, d’avoir laissé vos hauts responsables politiques, mais également les grands médias nationaux installer progressivement le poids d’une culpabilité imaginaire sur les épaules, déjà chargées par l’Histoire, de vos concitoyens français d’obédience musulmane majoritairement issus des colonies de feu l’Empire français.

Honte sur ces puissants, mais lâches, de jeter en pâture toute une partie de la population française, parce que musulmane, à la vindicte populaire. Et si ce n’était cet attachement viscéral aux véritables valeurs de la République, qui n’ont plus cours dans notre présente société asservie par l’argent, mais également à cette incompressible volonté de donner corps à la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen, véritable patrimoine génétique du digne et généreux peuple de France, alors notre lien à la France serait pour le moins conflictuel. Je n’ai, en effet, aucune appétence pour les États malveillants et ceux qui les servent.

Parce que la France est cette nation particulière dans laquelle vivent pacifiquement de citoyens athées, chrétiens, juifs et musulmans, pendant longtemps, j’ai cru que nous finirions, à force de bonne volonté, par construire une Terre d’Andalousie, fruit du génie français qui aurait pu servir de modèle de société dans un monde en perte de repères et de sérénité. Mais le camp des éradicateurs est activement à l’œuvre et couvre les voix et actes du camp des conciliateurs. Ce qui en ressortira sera le fruit de vos actions ou inactions et celui de vos combats ou capitulations. Ceux qui ne s’obstinent pas à construire la paix obtiennent la guerre. Aussi petite fut ma contribution, mon retrait n’est pas une défaite pour moi mais pour vous. À présent, je m’en lave les mains et après toutes ces années de luttes et d’avertissements sans succès, je m’en retourne à mon épouse, à mes enfants et à mes deux ânes. Fraternellement.

 
Pr Azzouzi Abdel-Rahmène,
Chef de service d’urologie – CHU d’Angers,
Ex-conseiller municipal de la ville d’Angers.

Hors ligne Rébus

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3772
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #233 le: 22 février 2015 à 17:17:55 »
Bon, 2 ou 3 petites choses, il y a du vrai dans ses propos, il n'en reste pas moins qu'ils sont très dirigés.

Tout d'abord, Tarik Ramadan, intellectuel, euh, oui, mais également idéologue, le genre de gars qui a sorti ""ouais, bon, la lapidation, quoi, bon, enfin, voilà..." et ostracisé alors qu'il était à une époque tout le temps fourré chez Taddéi, et que récemment il était en tournée  pour une collaboration avec Plenel, faut arrêter les conneries.

L'allusion à l'Andalousie peut être maladroite et facilement exploitable pour certains partis. D'abord ce n'était pas le pays exemplaire de tolérance que l'on veut nous faire gober et ensuite, c'était, rappelons le un pays conquis et occupé... Donc bonjour la perche tendue aux adeptes de la théorie du grand remplacement ou de la guerre civile à venir.

Et finalement, le côté "candidats locaux tous plus blancs les uns que les autres", désolé mais ça, ça pue particulièrement.

Hors ligne Rébus

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3772
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #234 le: 22 février 2015 à 17:28:25 »
Une autre illustration du racisme dans la jolie France pour reprendre le titre du topic, l'expérience d'un journaliste pour illustrer la virulence de l'antisémitisme en France actuellement.

Tention, le gars est de droite et proche de Netanyahou

Citer

Marcher en silence, pendant 10 heures, dans les rues de Paris, avec une kippa et des Tsitsit, pour dénoncer l'antisémitisme en France ? Un mois après les attentats de "Charlie Hebdo" et de l'Hyper Cacher de Vincennes, c'est l'expérience menée par le journaliste israélien Zvika Klein, correspondant en France du site NRG, proche de Benjamin Netanyahou. Et les leçons sont loin d'être faciles à tirer.
"Ça va ? T'es juif ?"

Le dispositif est le suivant : Zvika Klein est sorti coiffé de sa kippa et vêtu de Tsitsit - les franges rituelles traditionnellement portées par les juifs -pour "marcher en silence dans les rues de la capitale française et ses différentes banlieues". Il est précédé d'un caméraman, muni d'une caméra Go Pro cachée dans son sac à dos, qui filmait les réactions au passage du journaliste. "Etant donnée la situation tendue dans la ville, on m'a également imposé un agent de sécurité", précise aussi le journaliste sur le site NRG.

Le journaliste précise qu'il s'est inspiré de la démarche de Chochana Roberts, une habitante de New York, qui a filmée en caméra cachée "les remarques à caractère sexuel" qu'elle encaissera "sans fin".

De sa marche de 10 heures, Zvika Klein montre une vidéo qui dure précisément 1 minute et 36 secondes. Une minute et demie où le journaliste est la cible de sept réflexions (bien moins que Chochana Roberts), allant de "ça va ? T'es juif ?" à "pédé". NRG ne floute pas les visages des personnes croisées, sauf pour un individu qui lui lance un "juif".

Dans l'article qui accompagne la vidéo, Zvika Klein raconte avoir commencé à marcher en début de journée "dans des arrondissements assez calmes de Paris, en face de la Tour Eiffel, puis sur les Champs Elysées, ainsi que dans des quartiers où la communauté juive est très présente".

La vidéo démarre effectivement avec la Tour Eiffel derrière le journaliste, puis on reconnaît la rue des Rosiers, quartier juif historique de Paris, qui s'avère étonnamment vide.
Dans les zones touristiques, l'ambiance est relativement calme", note Zvika Klein, ajoutant : "mais, plus nous nous en éloignons, plus les regards haineux, les phrases lancées, les attitudes, me font me sentir mal" à l'aise.
"La même sensation qu'à Ramallah"

Le journaliste dit s'être rendu "dans les quartiers à majorité musulmane" (Barbès, la Goutte d'Or, La Courneuve et Saint-Denis) où il commente :
On doit ressentir la même sensation en plein cœur de Ramallah [capitale administrative de l'Autorité palestinienne, NDLR] ! La majorité des femmes sont coiffées de la burqa (sic). La plupart des hommes sont de type musulman. On entend parler arabe partout."

Sa vidéo le montre aux côtés de femmes portant le niqab, le voile intégral. Rappelons qu'entre 1.000 et 2.000 femmes portent le niqab en France, selon l'Observatoire de la laïcité. Le port de ce voile dans des lieux publics est passible d'amende.

La vidéo de NRG ne montre aucune atteinte physique contre Zvika Klein ou insultes intensives provenant d'une même personne. Toutefois, dans son article, il raconte que "deux malabars [l']attendent sur le trottoir [et le] traitent de 'sale juif', [lui] crachent dessus". Sans que ce soit visible dans la vidéo. Il rapporte aussi la demande d'un enfant à sa mère voilée :
Maman, que fait-il ici ? Il ne sait donc pas qu'ils vont le tuer ?"

Alors qu'il marche dans "une cité à majorité musulmane", le journaliste pense que sa démarche a été mise à jour : "A un coin de rue, deux jeunes nous attendent et nous avertissent que nous ferions mieux de déguerpir. Nous ne nous le faisons pas dire deux fois." Et Zvika Klein de conclure :
Est-ce vraiment ce que ressentent les juifs parisiens ? La majorité des juifs de France ne sort pas en kippa dans la rue. D'ailleurs, [...] les juifs préfèrent ne pas sortir de chez eux le soir. Ils sont plus en sécurité à la maison."
Les chiffres de l'insécurité

Au total, 851 actes antisémites ont été recensés en France sur l'année 2014, soit le double qu'un an plus tôt, selon les chiffres du Service de protection de la communauté juive (SPCJ), qui s'appuie sur les données collectées par le ministère de l'Intérieur. Des chiffres cités à la fin de la vidéo de NRG.

Le chercheur Nicolas Lebourg tempère toutefois ces données. "La France a bel et bien connu une hausse des violences antisémites", explique-t-il sur Slate. "Cependant, celle-ci [remonte à] 1999 [et a] connu un système de pics indexé sur l'actualité. Lors des 30 dernières années, les violences se produisent lorsque leurs auteurs estiment qu'il existerait un contexte de légitimation de leurs actes, [soit] des effets d'aubaine."

A propos de la diffamation antisémite, dénoncée par Zvika Klein, Nicolas Lebourg rappelle que "depuis la Seconde guerre mondiale, on assiste à un écroulement : le jugement selon lequel les Français juifs ne seraient pas des Français 'comme les autres' atteint 14%, loin du taux de 2000 (23%) et sans commune mesure avec l’après-guerre (les deux tiers des sondés en 1946)."
Une crainte plus que des actes ?

La vidéo de NRG clame en conclusion que "la France est le pays le plus antisémite d'Europe de l'Ouest". Une affirmation à nuancer. Une étude de l'Agence des droits fondamentaux de l'Union européenne (FRA) pointe que les actes antisémites sont plus nombreux en Hongrie, en Belgique et en Allemagne, qu'en France. En revanche, cette même étude souligne le malaise des juifs français puisque 70% d'entre eux "craignent d'être victimes d'insultes verbales" et 60% d'entre eux "craignent d'être victime d'agression physique", soit le plus haut taux européen.

Une crainte qu'a ressentie Zvika Klein :
Je sais que le gouvernement fait de son mieux pour protéger la communauté juive, mais Paris est une ville de moins en moins sûre pour les juifs", explique-t-il à "20 minutes". "Je ne pense pas que des no-go-zones existent. En revanche, oui, les no-jews-zones sont malheureusement bien réelles."

La démarche de NRG prend néanmoins une tournure particulière alors que Benjamin Netanyahou, le Premier ministre israélien, avait lancé à l'attention des juifs de France : "Venez en Israël et faites d'Israël votre chez vous."

Entre 350.000 et 500.000 juifs vivent en France, selon diverses estimations. Depuis la création de l'Etat hébreu, en mai 1948, plus de 90.000 juifs ont quitté la France pour Israël.



vidéo disponible ici sur le site source

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4265
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #235 le: 22 février 2015 à 20:02:11 »
Heuuuuuuuuuu ! Je ne sais pas ce que Zvika Klein essaie de démontrer . Mais franchement Paris est une ville où globalement on peut marcher dans n'importe quel accoutrement sans se faire agresser pour cela . Alors oui comme c'est une grande ville on a plus de risque de tomber sur un taré . Le plus grand risque néanmoins reste lié au fait d'être une femme . Je ne prends plus le métro depuis une vingtaine d'années à cause de cela . Dès que j'arrive à la gare de Lyon il y a toujours une nuée de soiffards qui me collent au derche  . En général ça se limite à cela mais parfois ça va plus loin . Que faut il en conclure ?

Je descends souvent dans le Marais , j'y rencontre de plus en plus d'hommes qui arborent la kippa ...ça m'interpelle autant que le voile ...oui les religions s'affichent de plus en plus dans l'espace public mais il ne me viendrait jamais à l'esprit d'agresser ne serait-ce que du regard une personne qui expose ses croyances .

En plus je doute de son sérieux professionnel  : mettre sur le même plan sociologique la Goutte d'Or , Barbès et Saint-Denis trahit tout de même une certaine indigence . " Non ça ne parle pas partout l'arabe et la majorité des femmes ne porte pas la Burqa" ...

Je ne nie pas l'existence de l'antisémitisme que je combats au même titre que le racisme mais ce monsieur me semble être un gros mytho . :sarko blabla:

"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28625
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #236 le: 23 février 2015 à 08:15:07 »
Ces vidéos de marche qu'on nous pond ces derniers temps sont purement et simplement de la manipulation, et n'ont aucun fondement sociologique ou scientifique, marcher 10h pour sortir 1,37mn d'insultes c'est pas très sérieux, idem pour cette fameuse vidéo ou cette jeune femme se fait insulter à new york que par des noirs et des latinos et disparition des blancs dans sa vidéo, puis juste quand l'autre appel à la alyah c'est un peu gros :/

"le côté "candidats locaux tous plus blancs les uns que les autres", désolé mais ça, ça pue particulièrement."
par contre je ne comprend pas en quoi cette phrase pue, c'est pourtant une réalité des milieux politiques... blanc, hétéro, homme ... peu femmes, peu d'arabes, noirs, asiatiques ect... et peu de trans, homo...

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4265
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #237 le: 23 février 2015 à 09:58:15 »
Mais c'est tout à fait cela : ses vidéos sont des gadgets insultants pour la profession de journalisme . La volonté de cette démarche est d'établir clairement dans les esprits une vision ethnique des relations sociales pour enterrer définitivement la question cruciale des classes . Considérer que l'on est tous égaux fasse à l'inégalité et à la pauvreté est devenu à ce un jour un luxe intellectuel . Je te rejoins sur ce point Raja : le monde dominant est blanc et masculin . C'est une réalité qui trouve sa genèse dans le capitalisme . J'ai un attachement particulier à l'histoire des black panthers parce que précisément ce mouvement se distinguait par le fait qu'il a établi clairement un lien entre la domination de classes et le fait d'être noir et une femme . Dans sa démarche Zvika Klein abolit purement et simplement la sociologie : c'est une tendance désastreuse qui vise à imposer le choc des civilisations comme un réalité inéluctable .

Pierre Bourdieu renait de tes cendres  :jesus:
 
"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28625
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #238 le: 23 février 2015 à 10:09:13 »
 :super: tout est dit

Hors ligne Rébus

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3772
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #239 le: 23 février 2015 à 12:32:11 »
J'avais précisé l'orientation politique de l'auteur de la vidéo, me semble-t-il, il était donc évident que ce film a été fait pour illustrer une thèse.

Pour partisan, mal fait, orienté, biaisé qu'il soit, il illustre malgré tout certaines des tensions actuelles en France et  méritait donc, à mon avis, d'être cité ici.

"Plus blancs les uns que les autres", mon problème c'est que pour moi, cette phrase illustre la montée des communautarismes dans notre pays, et ça, je suis absolument contre. J'ai la faiblesse de croire que l'on vote pour des idées, non en fonction de la proximité perçue avec le candidat mais bon, je dois être naïf ou peut être devrais je selon le mantra idiot "check my privilege".

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4265
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #240 le: 23 février 2015 à 17:20:39 »
Oui j'avais bien noté tes précisions mais la méthode de ce type est louche et ne fait qu'entériner une situation qu'il est censé dénoncer . Après je suis d'accord avec toi : voter pour un-e candidat-e devrait se faire en dehors de toute considération d'appartenance à une ethnie ou à un sexe . Mais les institutions sont calquées sur le modèle social défavorable historiquement et structurellement aux femmes et aux minorités .
« Modifié: 23 février 2015 à 17:40:39 par syberia3 »
"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28625
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #241 le: 23 février 2015 à 20:03:20 »
javais aussi noté tes précisions ;) mais tout comme syberia je trouve que cette vidéo est louche et tombe bien trop à pique mais elle a sa place ici comme d'autres choses, le débat aussi est nécessaire pour pas se faire avoir par les pièges qu'on nous tend pour nous faire croire que les juifs ne sont plus en sécurité ou les bienvenus en france, après je dis pas qu'il n'y a pas des tensions hein :merci: mais elles sont bien souvent créé par certains politiques.

Citer
"Plus blancs les uns que les autres", mon problème c'est que pour moi, cette phrase illustre la montée des communautarismes dans notre pays, et ça, je suis absolument contre. J'ai la faiblesse de croire que l'on vote pour des idées, non en fonction de la proximité perçue avec le candidat mais bon, je dois être naïf ou peut être devrais je selon le mantra idiot "check my privilege".
C'est l'idéal que nous espérons tous, voter pour des idées mais hélas comme le dit syberia (et oui je te cite sans arrêt :hehe: ) " les institutions sont calquées sur le modèle social défavorable historiquement et structurellement aux femmes et aux minorités"

Puis je le trouve pas si idiot ce mantra :bigtong: il est important de savoir d’où on parle et ou on se positionne, si on est un homme dans une société d'homme et qu'on veut lutter pour l’égalité des droits, il est important de savoir qu'on est privilégié. :merci:

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28625
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #242 le: 24 février 2015 à 09:57:33 »
Nous parlions des milieux politiques, Mémona Hintermann nous parle des médias, mais le problème reste le même le manque de diversité.

Citer
«Tous les patrons de télé sont blancs, tous viennent de la même société», dénonce un membre du CSA


«Les télévisions ont peur que montrer des Noirs et des Arabes dans des rôles importants n'éloignent les téléspectateurs», juge Mémona Hintermann, membre du Conseil supérieur de l'audiovisuel, où elle préside le groupe de travail Diversité, qui dénonce une représentation stéréotypée des populations noires.

Dans un entretien à l’AFP, la membre du CSA est également revenue sur la création par TF1 d’une plateforme consacrée au cinéma «afro»: «Ça ne peut pas être une mauvaise chose.» Mais elle nuance, en se disant «résolument contre les "chaînes ghettos" ».
«Quand on les voit, ils sont quoi? Ils sont délinquants»

Dressant un bilan de la diversité à la télévision, elle se montre très sévère à l’égard des chaînes: «Année après année, on se rend compte que ça bouge très lentement sur la représentation des minorités, notamment des Noirs et des Arabes. Quand on les voit, ils sont quoi? Ils sont délinquants». Elle n’épargne pas non plus les patrons de ces chaînes: «Lorsqu'on réunit tous les patrons de télévision, ils se ressemblent tous. Tous sont blancs, tous viennent de la même société.»

Dans son dernier baromètre de la diversité, le CSA estime à 14% le nombre de personnes «non-blanches» présentes à l'écran. Un chiffre en recul de 2 points par rapport au baromètre 2013, et qui tombe à 11% dans la catégorie «information». Une classification qui inclut les journalistes mais aussi les personnes qui apparaissent dans les sujets traités.

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28625
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #243 le: 20 mars 2015 à 10:50:30 »
Une copine comédienne m'a transmit ceci pour partage, Le cinéma français dans toute sa splendeur, écœurant :rougefache:
Donc fatalement la femme arabe fait la prostituée, l'arabe est un voleur et court vite et le noir sait danser et est agressif... bonjour les clichés merdique.
Pour ceux qui penseraient que c'est un fake, elle a prit ça de la dernière newsletter du http://cineaste.org/ et c'est aussi le quotidiens de pas mal de comédiens, comédiennes issue de la diversité, leur expériences sont souvent similaires.


« Modifié: 20 mars 2015 à 11:36:55 par raja »

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3179
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #244 le: 20 mars 2015 à 11:39:15 »
je comprends ta colère Raja,j'ai lu en premier la capture d'écran et j'étais morte de rire tellement c'est caricatural et puis j'ai lu ton commentaire
c'est des nuls ,Raja des gros nuls. 8|
Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #245 le: 20 mars 2015 à 11:42:53 »
Normalement les noirs courent plus vite que les Arabes...si on mélange les stéréotypes raciales, où va-t-on ?
Tout fout le camp !
De plus, il manque un oriental avec lunettes en cul de bouteille (c.f. Mickey Rooney).



Ils vont tourner "Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu II" ?
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5846
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #246 le: 21 mars 2015 à 10:14:55 »
Franchement à vomir !
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28625
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #247 le: 17 avril 2015 à 18:09:45 »
Au vue de l’ambiance nauséabonde en France , il va bien falloir arrêter de cacher sa tête dans le sable, c'est le seul moyen de pouvoir éduquer.
Quand on dit que la france est gangrénée par le racisme au mieux on passe pour des personnes se victimisant au pire pour des racistes nous même car dénoncer le racisme c'est raciste m'voyez :/

Citer
Oui, les Français sont racistes : alors parlons-en

 La Commission nationale consultative des droits de l’homme a publié, le 9 avril dernier, son rapport annuel sur le racisme, l'antisémitisme et la xénophobie. Le constat est sans appel : si les Français deviennent plus tolérants, les actes à caractère racistes augmentent. Pour le politologue Thomas Guénolé, il faut ouvrir un vrai débat national sur le racisme en France.

Oui, les Français sont lourdement racistes. Ce n’est pas une opinion : c’est un constat scientifique. La Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH) a en effet publié les résultats de sa grande enquête sur la tolérance en France pour l’année 2014, et ils sont terrifiants.

Des résultats qui donnent la nausée

Sans entrer dans le détail de toutes les données collectées, une brève sélection permet de se faire une idée de la gravité du problème. Pour 1 Français sur 10, traiter quelqu’un de "sale Noir" ne doit pas être condamnable en justice. Pour 6 Français sur 10, les juifs ont un rapport particulier à l’argent. Pour 4 Français sur 10, les juifs ont trop de pouvoir en France.

Pour 6 Français sur 10, on a plus de chances d’accéder aux aides quand on n’est pas Français. Pour 4 Français sur 10, les Arabes constituent en France un groupe à part. Pour 8 Français sur 10, non seulement les Roms exploitent très souvent leurs enfants, mais ils vivent essentiellement de vols et de trafics. Le reste est à l’avenant : pour le résumer d’une phrase, les résultats de cette enquête donnent la nausée.

Constater que les Français sont majoritairement racistes et faire l’effort de quantifier le problème pour le prouver scientifiquement, c’est une chose. Réagir au problème, c’en est une autre. Alors, que faire ?

Un vocabulaire pseudo-culturel pour alibi

En premier lieu, il est urgent que les médias mettent devant leurs responsabilités les éditorialistes qui propagent des idées racistes. Lorsqu’Eric Zemmour déclare prendre le pari que 90-95% des délinquants mineurs sont soit des Noirs soit des Maghrébins, cela signifie qu’il n’a aucune preuve : or, postuler ce type de généralité sans preuve, c’est du racisme.

Lorsque Philippe Tesson explique que selon lui, ce sont les musulmans qui "amènent la merde" en France, c’est un cas d’école de vocabulaire pseudo-culturel pour accuser les Arabes d’être une population criminogène. Ce racisme utilisant un vocabulaire pseudo-culturel pour alibi est d’ailleurs de plus en plus répandu.

Or, dans les cas malheureusement récurrents d’éditorialistes tenant des propos incontestablement racistes, on assiste depuis une dizaine d’années à un assoupissement généralisé de leurs confrères, leur capacité d’indignation et de contre-argumentation vigoureuse s’émoussant de plus en plus sous l’accusation d’être "politiquement correct".

Pour mémoire, ce ne sont pas les contradicteurs d’Eric Zemmour qui sont politiquement corrects : c’est juste Eric Zemmour qui est raciste.

Boycotter les auteurs de propos racistes

Plus largement, les grands médias devraient assumer de boycotter d’office tout auteur de propos incontestablement racistes. Par exemple, le député UMP du Var Jean-Sébastien Vialatte, commenta des actes de vandalisme en 2013 en ces termes :

"Les casseurs sont sûrement des descendants d’esclaves".

Un boycott médiatique généralisé à son égard serait justifié. Il va de soi que le rétablissement de cette censure antiraciste ferait hurler plusieurs mégaphones du racisme contemporain : les médias de droite dure, les médias d’extrême droite, et les sites Internet d’extrême droite raciste de type "Riposte laïque" ou "Boulevard Voltaire". Cela suppose donc que les grands médias assument ceci : oui, la liberté d’expression s’arrête là où commence la parole raciste.

En outre, dans le sens du rapport de 2009 du CSA sur le racisme et les discriminations dans l’audiovisuel français, il est visiblement urgent de mettre à la télévision davantage de présentateurs qui ne soient pas des hommes blancs. La sous-représentation des "minorités visibles" (en clair, principalement les Arabes et les Noirs) est en effet un cas d’école de racisme. Incidemment, selon le CSA, davantage de diversité à l’antenne entraînerait mécaniquement une baisse des préjugés racistes.

Il faut crever l’abcès

Enfin, il est indispensable et urgent d’ouvrir un vrai débat national sur le racisme en France. Il ne s’agit plus d’ânonner paresseusement, mécaniquement, que "le-racisme-c’est-mal". Il faut qu’on en parle vraiment : en organisant des débats contradictoires, en donnant la parole à des témoignages de victimes du racisme ordinaire, en multipliant les reportages, en diffusant des documentaires sur ce problème, etc.

À cet égard, il est d’ailleurs nécessaire que les grands médias assument un rôle de pédagogie antiraciste : en s’adressant à l’intelligence des gens, pour leur démontrer, un par un, que chaque cliché raciste est faux.

Bref, il faut absolument que notre pays ait une véritable conversation nationale sur son problème de racisme. Il faut crever l’abcès.

Aujourd’hui, ce n’est pas l’antiracisme qui est politiquement correct : c’est la parole raciste qui se répand confortablement sur nos ondes. Il est donc grand temps que chacun prenne sa part de responsabilité dans l’endiguement de la haine : par l’argumentation, par l’intransigeance ; et grâce au démontage patient, brique par brique, de la rhétorique mensongère des racistes.