Auteur Sujet: Le racisme ordinaire ou la jolie France  (Lu 49105 fois)

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28596
Le racisme ordinaire ou la jolie France
« le: 30 mars 2010 à 16:07:53 »
Citer
Huit croix gammées dans une école de Montpellier

La ville a décidé de porter plainte : "le racisme, quel que soit son mode d'expression, doit être sévèrement dénoncé et ardemment combattu".

La ville de Montpellier a décidé de porter plainte après la découverte lundi 8 mars d'inscriptions à caractère raciste, dont huit croix gammées, dans une école élémentaire, a annoncé la municipalité dans un communiqué.
Ces inscriptions ont été tracées sur les vitres et escaliers intérieurs de l'école, a-t-elle précisé.
"Ici comme ailleurs, le racisme, quel que soit son mode d'expression, doit être sévèrement dénoncé et ardemment combattu", a commenté la maire de la capitale languedocienne, la socialiste Hélène Mandroux.

http://www.challenges.fr/actualite/tout ... uit_croix_

Hors ligne timbur

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 13020
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #1 le: 06 avril 2010 à 22:10:18 »
Une mort tragique dont on a peu entendu parler. De nombreuses questions restent néanmoin en suspens, notamment quant à l'identité et au au mobile des meurtriers présumés.
Certains n'hésitent d'ailleurs pas à y voir un lien de cause à effet.

Citer
La famille de Saïd Bourarach, 36 ans, retrouvé noyé cette semaine dans le canal de l’Ourcq à Bobigny, après avoir été agressé par une bande de 5 ou 6 voyous qui se proclament juifs, appelle à un rassemblement demain lundi 5 avril à 14 H, place de la République à Paris.

Un cercle se formera autour de la statue de la République, et une marche silencieuse aura lieu à partir de 14 H pour rendre hommage à ce père de famille, agressé en plein travail, et retrouvé mystérieusement "noyé".

Pour rappel, Saïd, s’est fait tabasser et poursuivre par des agresseurs, appelés au téléphone par un homme qui s’était vu signifier par Saïd que le magasin de bricolage dont il assurait la surveillance fermait ses portes et ne pouvait plus accueillir de clients.

Qui sont ses agresseurs qui l’ont attaqué, à 5 ou 6, armés d’un cric de voiture, selon les témoins, qui l’ont poursuivi derrière le magasin, et disent ne pas l’avoir jeté dans l’Ourcq, mais l’avoir vu se débattre dans l’eau et se noyer ?

Ils sont, parait-il, connus des services de police pour "faits de violence". Pourquoi deux d’entre eux ont été relâchés ? La méthode fait penser à des bandes organisées de l’extrême-droite juive, qui se livrent à des ratonnades. Cela ne serait malheureusement pas la première fois en France.


Un commissaire de police a même été poignardé et grièvement blessé en 2002 alors qu’il tentait de s’opposer à un groupe de jeunes fascistes juifs, qui faisaient une chasse au faciès place de la République.

Le coupable, Julien Soufir, avait été arrêté, mais exfiltré peu après en Israël. L’affaire avait été vite enterrée après l’intervention d’institutions juives auprès du gouvernement.

On espère que le même schéma n’est pas en train de se reproduire, et que de telles bandes de malfaiteurs racistes vont cesser de sévir avec un sentiment d’impunité qui les rend particulièrement dangereux.

N’oublions pas que le gouvernement français refuse de dissoudre les bandes armées de la Ligue de Défense Juive, malgré leurs nombreuses exactions, et que pas un seul de ceux qui ont commis des agressions, y compris répétées, n’est incarcéré.

Ainsi, ceux qui ont agressé la librairie Résistances en juillet dernier, saccageant des milliers de livres et des ordinateurs, n’ont eu que 4 mois avec sursis (malgré des antécédents judiciaires), pas un sou à débourser, et ils se sentent tellement protégés qu’ils se permettent de jouer les terreurs, en bande, dans l’enceinte même des tribunaux !

Nous demandons, comme sa famille, que toute la lumière soit faite sur la mort de Saïd Bourarach.
Source.


Citer
Il y a de quoi douter de la justice quand on voit ce qui se passe avec la mort de cet homme de 36 ans sans histoire, marié et père d’un enfant de 3 ans. Tout à l’heure, je lisais une réaction où une personne disait que c’est une injustice qui risque de mettre le feu aux poudres dans la mesure où cette justice-là tend à minimiser le caractère réel de cette mort et/ou crime. Mort d’avoir fait son travail !

Ne dit-on pas souvent « à tout seigneur tout honneur » ? Alors, un pauvre vigile, personne n’en parle, aucun ministre ne se déplace etc. Saïd est mort apparemment de noyade et le parquet indique que « l’intention homicide n’était pas retenue, de même qu’aucun élément de nature à donner à ces faits une connotation raciste ou religieuse ». En réalité, comment ne peut-on pas se poser des questions après les déclarations de ses agresseurs.

On a donc appris cet après-midi que les 4 personnes incriminées sont incarcérées. Ces dernières prétendent avoir entendu des insultes antisémites mais, des témoins de la scène ont démenti leurs propos. Une défense un peu tirée sur les cheveux donc. Ensuite, les mêmes, avant qu’on ne retrouve le corps du vigile, prétendaient l’avoir vu traverser le canal de l’Ourcq. Avec autant de mensonges, comment peut-on estimer une seule seconde qu’ils n’ont pas tout bonnement précipité le malheureux dans le canal et le voir couler ? Et pourquoi, justement, le gilet de la victime peut-il se retrouver hors de l’eau s’il fuyait ? Et dire qu’il avait quand même un chien, il y a quelque chose qui laisse à penser qu’on l’a aspergé de gaz lacrymogène et pousser dans l’eau.

Oui, pour information aussi, on a retrouvé une bombe lacrymogène vide. Elle n’appartenait pas au…vigile. Non, à défaut, c’est un suicide. Il était tellement antisémite qu’il s’est jeté dans l’eau pour qu’on accuse les autres ? Mais, c’est trop beau pour être vrai. Même les policiers disent qu’il a « vraisemblablement été jeté dans l’eau » mais, le procureur de Bobigny, Sylvie Moisson, estime le contraire. D’où vient l’ordre de minimiser ce crime ?

Repose en paix Saïd et que ceux qui t’ont tué n’aient plus jamais la paix ici bas et là haut  !
Ici.


Citer
Ainsi, le ministre Hortefeux pourtant en tournée dans le département concerné le mercredi 31 Avril 2010 n’a même pas daigné visiter la famille. Ceci n’est pas nouveau. A chaque fois qu’un arabe, un noir ou un musulman est tué ou blessé par des racistes, en uniforme ou en civil, nous savons alors que très peu d’empressement sera mis à éclaircir les circonstances de son décès. Par ailleurs, plus de quatre versions différentes de l’assassinat de Saïd ont été livrées depuis ce jour.
Là.
« Modifié: 06 avril 2010 à 22:13:46 par timbur »
___________________________________________________________________________________________________________________________________
Frondiste : Néologisme timburien. Désigne tout élu à la députation remplissant la double condition d'être de gauche et du parti socialiste.

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28596
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #2 le: 20 avril 2010 à 11:36:14 »
toujours un bon gros silence sur cette affaire :taistoi:

Hors ligne uriel

  • Sarkophobe
  • Messages: 326
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #3 le: 21 avril 2010 à 07:49:59 »
En effet j'avais remarqué que l'histoire de ce pauvre homme avait disparue de tous nos chers médias.
J'ai bien mon idée sur la raison mais je me trompe surement.
Paix à son âme.

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28596
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #4 le: 12 mai 2010 à 11:38:13 »
Citer
Un des agresseurs de Saïd Bourarach était membre du groupe :"Sioniste et fier de l’être "


Un article paru dans le dernier numéro de Bakchich Hebdo révèle que l’un des agresseurs juifs du vigile marocain était membre sur Facebook du groupe, "sioniste et fier de l’être". Dans un entretien accordé à Oumma.com, Nicolas Beau, directeur de Bakchich Hebdo affirme que cette révélation constitue "un élément très important sur la piste d’une agression raciste qui s’est terminée tragiquement par la mort violente du jeune marocain".

Le dernier numéro de Bakchich Hebdo révèle une information importante. Un des agresseurs juifs de Saïd Bourarach était en effet un membre du groupe Facebook « Sioniste et fier de l’être »

Nous enquêtions sur l’agression de Said Bouarach depuis trois semaines. C’est ainsi que nous avons découvert le profil d’un des agresseurs juifs du vigile marocain sur Facebook, avant que ce dernier ne l’efface. Et ce profil, que nous publions dans notre hebdomadaire, Bakchich Info, en vente dans tous les kiosques, montre son appartenance à un groupe sioniste peu connu, "sioniste et fier de l’être". Ceci constitue un élément très important sur la piste d’une agression raciste qui s’est terminée tragiquement par la mort violente du jeune marocain

Vous donnez également dans ce numéro plusieurs éléments qui mettent à mal la thèse de l’homicide involontaire du parquet de Bobigny ? Peut-on parler d’un enterrement judiciaire implicite ?

Il est étrange en effet que la Procureure de Bobigny, une protégée soit dit en passant de Rachida Dati, ait écarté d’emblée la piste d’une attaque raciste. Cette magistrat aurait du attendre les premiers éléments de l’enquête. D’où il ressort que le vigile marocain, retrouvé mort dans le canal de l’Ourcq, avait été frappé avant de se noyer. Les résultats de l’autopsie le prouvent. De plus, l’enquête de personnalité menée par la Police judiciaire, évoqués dans Libération, montrent également le profil idéologique et militant des quatre juifs qui ont agressé le jeune marocain.

Comment expliquez- vous le silence médiatique autour du meurtre de Saïd Bourarach ?

Un article paru dans le dernier numéro de Bakchich Hebdo révèle que Le silence médiatique est moins assourdissant depuis la publication samedi dans l’hebdo de Bakchich et lundi dans Libération d’enquêtes fouillées sur les circonstances de ce qui apparaît comme pouvant être un crime raciste. Il est certain que la victime aurait été juive et les agresseurs arabes, la presse se serait fait beaucoup plus l’écho de ce drame

L’hebdomadaire Bakchich Hebdo s’inscrit notamment dans la tradition d’un journalisme d’investigation. A l’ère de l’homogénéisation de l’ information et de la mainmise de certains milieux industriels et financiers sur les médias, comment cette presse indépendante peut-elle encore survivre ?

Bakchich avec son site et son Bakchich Hebdo en vente le samedi pour 1,5 euro ne peut vivre que si de nombreux lecteurs s’abonnent ou achètent l’hebdo en kiosque. La publicité sur le site nous rapporte moins de 5000 euros par mois, ce qui ne peut pas faire vivre notre équipe de douze personnes, payées entre 1500 et 3000 euros par mois. Aujourd’hui, nous avons 12000 lecteurs de l’hebdo et 1000 abonnés. Il nous en faut le double d’ici trois mois. Il faut que ceux qui aiment l’information indépendante nous fassent connaitre.

http://oumma.com/Un-des-agresseurs-de-Said

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28596
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #5 le: 12 mai 2010 à 20:53:07 »
tadaaaaaaaaaaaaaa ce genre de spécimen ça existe encore :mdr1: :mdr1:
un QI d'huitre et la rhétorique d'un poisson rouge 
<a href="http://www.youtube.com/v/8MP__AOb7G8&amp;hl=fr_FR&amp;fs=1&amp;color1=0x5d1719&amp;color2=0xcd311b" target="_blank" class="new_win">http://www.youtube.com/v/8MP__AOb7G8&amp;hl=fr_FR&amp;fs=1&amp;color1=0x5d1719&amp;color2=0xcd311b</a>

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7843
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #6 le: 31 mai 2010 à 17:43:21 »
Aux préjugés, enfants de la connerie!

Citer
Les préjugés exprimés par les Français sur les Arabes, les juifs ou les homosexuels sont en augmentation, d’après un sondage de l’institut BVA pour l’Union des étudiants juifs de France (UEJF) et SOS Racisme, dévoilé à l’occasion des Assises de la lutte contre les préjugés, dimanche à Sciences Po.

Ce sondage a été réalisé du 21 au 22 mai 2010 auprès d’un échantillon représentatif de 1.029 personnes âgées de 15 ans et plus, selon la méthode des quotas.

«Après un an de matraquage stigmatisant envers les populations arabes et musulmanes, les préjugés ont plus que doublé par rapport à l’an dernier», déplore Arielle Schwab, présidente de l’UEJF. Les Arabes sont perçus comme délinquants par 27,6% des sondés contre 12% lors d’un sondage effectué l’an dernier par l’institut CSA.

Pour près d’un Français sur deux (49%), «les étrangers savent mieux profiter du système de protection sociale que les autres». 28% des sondés considèrent que les Noirs sont plus forts physiquement que les autres et 30% que les juifs ont plus d’influence que les autres dans la finance et les médias.

«On assiste à une libération de la parole raciste depuis plusieurs mois», accuse Dominique Sopo, président de SOS Racisme, pointant «la tentative d’importation du débat sur l’interdiction des minarets», «le débat sur l’identité nationale» et «le débat sur la burqa, posé de façon extrêmement malsaine».

Pour l’UEJF, «les préjugés se répandent et se banalisent»: Les français sont ainsi deux fois moins nombreux que l’an dernier à se dire homophobes (4% se revendiquent homophobes contre 8% en 2009), pourtant les préjugés homophobes sont repris par 12% des sondés contre 8% l’an dernier.

Par ailleurs, parmi les sondés qui se disent «non racistes», 32% ne réagissent pas devant un préjugé raciste. «La capacité d’indignation des Français est en déclin», s’inquiète Arielle Schwab.


http://www.liberation.fr/societe/0101638507-les-prejuges-racistes-et-homophobes-progressent?xtor=EPR-450206

La connerie a encore de beaux jours devant elle! :pleur3:

Puisqu'on en est au retour des préjugés, allons-y! Récapitulons: :fache:
le Français de base (et de souche, évidemment) est: bordélique, sale, feignant, borné, lâche, vulgaire, vaniteux... Je dois en oublier, sans doute. Et, après ce sondage (auquel je ne crois guère, en fait), il est indubitablement con. :pascontent1:

A peu près toutes les qualités de... attendez, je cherche son nom... :mrgreen:
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne Lady Marwina

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 7362
  • Le Chwanana est Grand
    • Avanti-populo.com
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #7 le: 03 juin 2010 à 16:53:21 »
Citer
le Français de base (et de souche, évidemment) est: bordélique, sale, feignant, borné, lâche, vulgaire, vaniteux... Je dois en oublier, sans doute.
Et il trompe sa femme.
Ne pas oublier qu'il trompe sa femme.  :frime1:
Celui qui croit ne pas être responsable de ses erreurs a renoncé à sa liberté

Hors ligne Afro Mafios

  • Sarkophobe
  • Messages: 109
  • Ambak
    • Grande Conne Malade
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #8 le: 10 juillet 2010 à 18:40:10 »
Citation de: Rue89
Une nuit en cellule parce que sa « tête est pleine de cheveux »

Seydou Niang, Sénégalais, est consultant en France pour Tostan, une ONG qui favorise le développement durable en Afrique. Il fait des allers-retours fréquents entre Paris et Londres, où vit sa femme. Dans la nuit du 24 au 25 juin, alors qu'il rejoint la Grande-Bretagne en car, un contrôle d'identité le conduit en prison.

Lire l'article



C'est là où on s'aperçoit de la futilité du "Liberté, Égalité, Franternité" (je sais même pas pourquoi je mets encore des majuscules à ces mots quotidiennement piétinés), devise de la république française, nullement exécutée ou même voulue par ceux qui sont pourtant censés être guidés par elle. Ni liberté parce qu'un innocent est privé de contacter ses proches et enfermé malgré son innocence contre sa volonté, ni égalité parce que la réponse au vouvoiement ne doit pas être le tutoiement irrespectueux et ni fraternité parce que les préjugés sont ici prépondérents. honteux.
Ma première règle : je ne crois rien de ce que le gouvernement raconte - George Carlin
Je pense que le gouvernement n'a rien à nous dire sur la façon dont nous devons vivre nos vies - Jesse Ventura
On peut aimer son pays sans avoir à aimer son gouvernement - Inconnu

Hors ligne Afro Mafios

  • Sarkophobe
  • Messages: 109
  • Ambak
    • Grande Conne Malade
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #9 le: 11 juillet 2010 à 06:47:59 »
Une petite vidéo pour compléter mon post juste au dessus

Ma première règle : je ne crois rien de ce que le gouvernement raconte - George Carlin
Je pense que le gouvernement n'a rien à nous dire sur la façon dont nous devons vivre nos vies - Jesse Ventura
On peut aimer son pays sans avoir à aimer son gouvernement - Inconnu

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28596
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #10 le: 11 juillet 2010 à 13:09:45 »
mais quelle connerie, mon ex (sénégalais) a du aussi passer 24h en garde à vue car sur la photo de sa carte de séjour il avait des cheveux et le jour du contrôle il était rasé à blanc ou à noir :triste1:
j'aime bien casey :super:

Hors ligne TYGER

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 8889
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #11 le: 15 juillet 2010 à 14:36:55 »
encore une belle preuve de racisme "latent", et surtout du journalisme à deux balles qui ne posent pas les questions qui s'imposent, alors comment voulez-vous que les lecteurs en tirent les bonnes réponses et n'aillent fissa voter prochainement pour le FN, non mé ho hein z'avez vu un p'tit blanc qui bat les grands noirs à leur sport favori !...

Citer
  Noir c’est noir ( ?)


La semaine dernière, on apprenait que la « plus jeune bachelière » de France était d’origine camerounaise et, comme en attestaient les photos de l’heureuse lauréate, noire. Ce classique des résultats du bac n’a fait ni plus moins la une des médias que les autres années. Faisons maintenant un petit exercice spéculatif. Imaginons que la presse ait décidé au contraire de mettre cette réussite en exergue en titrant : « Une noire plus jeune bachelière de France ». Imaginons, en admettant que cela soit le cas, que Le Monde ou Libération publient des articles expliquant comment cette jeune fille est la première noire à occuper cette place symbolique, après de longues années où le titre revenait à un(e) jeune blanc(he), en raison des capacités supérieures des blancs. Quelles auraient été les réactions ? SOS Racisme, la LICRA, le MRAP, le CRAN, se seraient probablement (et à juste titre) répandus en communiqués dénonçant un climat malsain et raciste dans notre pays ; on aurait eu droit à de beaux débats avec Zemmour pour savoir s’il y a plus de noirs polytechniciens ou dealers  ; Nicolas Sarkozy et Eric Woerth auraient pu un peu souffler dans leur tourmente médiatique. Mais ceci n’a pas eu lieu. En revanche, on a vu, ce vendredi, les rubriques sportives (et parfois les unes) des journaux trustées par une information bien curieuse : un athlète français, Christophe Lemaître, est devenu « le premier sprinter blanc à passer sous la barre des 10 secondes » au 100m. Le premier blanc. Cette expression a été reprise, sans que personne ne bronche, d’article en article, selon le processus moutonnier que l’on voit désormais systématiquement à l’œuvre dans la presse française. Nouvel Observateur, Le Point, Le Monde, Libération qui se paie même le luxe d’un titre-calembour sur le sujet … A la vérité, on sent parfois une petite gêne poindre. Le Monde parle d’un «  singulier [ ?] record de France ». Metro va jusqu’à mettre «  blanc  » entre parenthèses dans son titre. Mais on ne verra pas beaucoup plus de questionnement sur le qualificatif.

Qu’est-ce qui pose problème ? Après tout, si effectivement tous les meilleurs sprinters sont noirs, si les Maghrébins ou les Africains de l’Est dominent réellement la course de fond, pourquoi faudrait-il le cacher ? Ce serait pour le coup de la pudeur mal placée, du politiquement correct qui finit, au bout du compte, par nourrir le racisme. Sauf que – on peut se demander quel est le statut scientifique de ces termes, « noir » et « blanc », qui ont fleuri dans les colonnes de presse. Est-ce une référence à une couleur de peau, à un pays, à un pays d’origine, à des populations ? A des données génétiques de ces populations, ou à leurs habitudes ? On pourrait admettre qu’à telle couleur de peau correspondent telles capacités physiques. Mais dans ce cas, un noir vaut-il un autre noir ? Tout noir a-t-il les mêmes potentialités sportives que tout autre «  Africain  », terme employé dans Le Point (on pourra expliquer à ce journal qu’il y a des Africains qui ne sont pas noirs …) ? Réciproquement, les « Blancs » existent-ils comme entité biologique ? Le Suédois moyen et l’Espagnol moyen sont-il complètement semblables en termes de taille et de corpulence moyennes ? Si on dit que les grands blancs (par exemple les Suédois) courent plus vite que les petits blancs, fera-t-on des échelles de valeur où l’on expliquera qu’un petit noir (ça doit bien exister) court potentiellement plus vite qu’un grand blanc, mais plus lentement qu’un grand noir ? On aurait pu dire aussi que Lemaître est le premier chevelu à passer le cap des 10 secondes, cap réservé jusque là aux cheveux courts et autres crânes rasés. Mais on insiste sur sa couleur de peau. On suppose donc que la couleur de peau est liée à des capacités physiques différentes, qui apparaitraient clairement dans le sport de haut niveau. Mention spéciale au Point, qui confie qu’à bien y réfléchir, un non-noir avait déjà réussit l’exploit … parce qu’il était métis, donc à moitié noir, donc à moitié-très-rapide !

Ces interrogations élémentaires n’apparaissent pas dans les grands quotidiens, à part dans 20 Minutes qui renvoie vers un article antérieur traitant de la question. Encore une fois, une interrogation biologique n’est pas scandaleuse en soi. Mais elle n’est sensée et utile que si elle prend en compte tous les paramètres. La première vérification à faire serait de contrôler si les échantillons de sprinteurs blancs et noirs sont effectivement représentatifs de leur population d’origine, et si ces populations entretiennent le même rapport à la pratique de l’athlétisme. On pourrait très bien imaginer que les « noirs » réussissent mieux pour des facteurs sociaux (moins bonne origine sociale, plus grand investissement dans le sport en conséquence, etc.). La deuxième vérification nécessaire, ensuite, serait de s’interroger sur la pertinence épistémologique des termes « noir » et « blanc », de chercher si les « blancs » ont autre chose en commun que leur couleur de peau, et si tous les êtres humains à peau blanche partagent des particularités structurelles expliquant les différences d’aptitudes (jambes plus longues, système cardiaque différent … exemples fictifs). Et encore faudrait-il s’assurer que ces différences ne sont pas dues à des cadres de vie et d’entraînement simplement différents (haute altitude et oxygène rare par exemple).

Tout ceci rend les catégories « noir » et « blanc » extrêmement douteuses. Et encore plus douteuses quand elles sont manipulées sans précaution, et sous le régime de l’évidence tranquille. On ouvre ainsi la porte à toutes sortes de dérives. Comment s’insurger sur les commentaires de Zemmour sur la délinquance noire quand on titre par ailleurs sur la surcapacité physique des même individus, désignés comme une globalité (probablement fictive) ? Ce qui est réellement étonnant, c’est que ce qui choquerait d’habitude les consciences humanistes soit ici passé comme une lettre à la poste. La raison en est à mon sens double. D’abord, on présente dans cette situation particulière « le Noir » comme supérieur au « Blanc ». On n’entre donc pas dans le cadre de la principale forme de racisme identifiée par l’opinion, celle qui postule l’infériorité des noirs. Au contraire, ils sont donnés comme fondamentalement supérieurs dans ce domaine. Ensuite, l’histoire a lieu dans le domaine de l’athlétisme, sport extrême qui confine à l’anormal (avec des performances physiques proprement inenvisageables par le commun des mortels), et efface donc les normes habituelles, dont celle de bienséance et de politiquement correct dans le langage. Dans le culte de la puissance physique, les stéréotypes raciaux, si ce n’est racistes, resurgissent par le biais d’une sorte de biologie naïve qui n’a rien à envier aux vieux clichés coloniaux. Les Noirs sont plus grands, plus forts et courent plus vite. Mais peut-être que quelques audacieux Blancs peuvent compenser par leur intelligence de course et d’entraînement …

Comment la même presse peut-elle convoquer les généticiens pour clamer que « les races n’existent pas », quand Le Pen tente une provocation, et sous-entendre ensuite sans broncher qu’il existe des groupes aux capacités physiques différentes au sein de l’humanité – « constat » qui fait partie des fondements classiques des pensées racistes ? De deux choses l’une. Ou bien on peut justement classer les humains selon des capacités stables et propres à des populations données – et dans ce cas il existe bien quelque chose qui ressemble à des « races », et il est inutile de le nier – ou bien de telles classifications ne sont que l’effet d’une paresse (et peut-être d’une inculture scientifique) journalistique, qui nourrit sans s’en rendre compte la pensée raciale et raciste. Dans un cas comme dans l’autre, cet épisode jette un éclairage préoccupant sur le manque de recul critique d’une presse de plus en plus dirigée par des impératifs de scoop, d’insolite, et de reprise rapide de dépêches pour exister dans la course à l’information.

Romain Pigenel

"Ni Dieu, ni maître.
Mieux être."
Jacques Prévert

"Quand la vérité n’est pas libre, la liberté n’est pas vraie.
Les vérités de la Police sont les vérités d’aujourd’hui."
Jacques Prévert

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28596
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #12 le: 18 juillet 2010 à 12:31:20 »
trés instructif ce texte tyger, les clichés ont encore la dent dure :fache13:

j'aurais pu mettre ça dans condition des femmes mais les intentions racistes de l'agresseur étaient bien trop flagrante.
peut être que certains croient encore que l'islamophobie est une paranoia des musulmans....

Citer
Gaillac. Une femme enceinte et voilée agressée


Mardi soir, rue Charles-Escot à Gaillac, une mère de famille de 32 ans, enceinte, a été violemment agressée par un voisin. Elle est toujours hospitalisée à Albi.

C'est l'incompréhension dans la rue Charles-Escot. Personne ne comprend comment les choses ont dégénéré ce mardi 13 juillet.

Alors que la famille Azaroual s'apprête à partir en vacances pour trois semaines, Tarik, fils de Mohammed Azaroual, résident de la rue depuis 32 ans, est interpellé par un voisin pour une histoire de stationnement. Après avoir proféré des insultes racistes, le voisin sort un couteau. Effrayée, Fadoua Azaroual, essaye de calmer les deux hommes. Des habitants interviennent pour les séparer. C'est alors que le voisin irascible agrippe Fadoua par le col de sa tunique, lui donne un coup de genoux au ventre ainsi qu'un coup-de-poing au visage avant de la jeter contre le garage. Enceinte de 4 mois, la mère âgée de 32 ans a le nez cassé, des douleurs au ventre et au dos ainsi qu'un traumatisme crânien. Par chance, le bébé n'a rien. La mère est toujours hospitalisée à Albi.
Une famille modèle d'intégration

« La famille Azaroual c'est une famille exemplaire, ce sont des gens adorables », témoigne Didier Domenech, gérant du Lion d'or, le restaurant d'à côté. Une famille décrite par tous « sans problème », « très bien intégrée », d'après l'adjointe au maire de Gaillac, Marie-Françoise Bonello. Ainsi, le fait divers a provoqué la stupeur dans le quartier. Le fils, Tarik, joue au rugby à Gaillac et Fadoua, ancienne assistante d'éducation, lutte contre l'illettrisme à Graulhet. « On n'a jamais senti de racisme, on n'a jamais eu de soucis ! », témoigne Tarik, désemparé. « Je ne comprends pas qu'il puisse faire ça et rester libre d'aller et venir », ajoute-t-il. L'homme a en effet provoqué Tarik Azaroual à nouveau jeudi soir. D'après un témoin direct, le voisin aurait bloqué Tarik dans la rue avec sa voiture alors que ce dernier déposait ses deux enfants chez leurs grands-parents. « Il l'a insulté, c'était clairement une agression raciste », explique le témoin qui ajoute : « Il faut faire quelque chose sinon cela va mal se terminer ». Les gendarmes de Gaillac sont intervenus mardi et jeudi soir. Ils mènent l'enquête. La famille a reçu des lettres de soutien de tout le voisinage.
Elle témoigne sous le choc

Elle nous a reçus hier sur son lit d'hôpital, le visage tuméfié, les sanglots dans la voix. « ça me tient vraiment à cœur de parler parce que je ne comprends pas… ça a été tellement violent ! J'ai perdu connaissance et quand je me suis réveillée j'ai vu mon fils pleurer et crier "Maman elle va mourir ! ", je saignais du nez, je n'arrivais plus à ouvrir un œil, tout mon corps me faisait mal. Qu'est ce qu'on a fait ? Je ne comprends pas ce monsieur. Le lendemain je me suis dit que cela devait être à cause de mon voile vu qu'il nous a traité de "sales Arabes "».

http://www.ladepeche.fr/article/2010/07/17/875124-Gaillac-Une-femme-enceinte-et-voilee-agressee.html

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28596
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #13 le: 17 octobre 2010 à 12:09:25 »
Citer
Les excuses désinvoltes de M. Guerlain après ses propos racistes sur les "nègres"

Un courriel, un simple courriel et rien de plus.
C’est de cette manière désinvolte que Jean-Paul Guerlain répond...de longues heures après ses propos qui provoquent un haut-le-cœur.

Jean-Paul Guerlain.jpgInterrogé au journal de 13h de France 2 hier 15 octobre 2010, le parfumeur Jean-Paul Guerlain a déclaré : "Pour une fois, je me suis mis à travailler comme un nègre. Je ne sais pas si les nègres ont toujours tellement travaillé, enfin…"
Un climat raciste est en train de s'installer en France. Il y en a assez de ces propos racistes. Il y en a assez de ces phrases choquantes suivies d’excuses que l’on consent à peine à lâcher, si ce n'est dissimulé derrière un ordinateur ou un télécopieur.
Assez de ces phrases méprisantes et qui semblent n'être retirées que pour préserver des intérêts économiques. Oui, il y en assez de ces propos qui suintent le racisme ordinaire. Assez, vraiment assez.

Les propos racistes de M. Guerlain sont aux antipodes des valeurs véhiculées par l’entreprise Guerlain et le groupe LVMH, propriétaire de la maison Guerlain. La phrase de M. Guerlain jette le doute sur la politique en matière de diversité de Guerlain et du groupe LVMH.
Le groupe LVMH doit prendre ses distances avec les propos nauséabonds de Jean-Paul Guerlain.

Le CRAN envisage de déposer plainte contre Jean-Paul Guerlain sur le fondement de l'incitation à la haine raciale.

http://patricklozes.blogs.nouvelobs.com/archive/2010/10/16/les-excuses-desinvoltes-de-m-guerlain-apres-ses-propos-sur-l.html


<a href="http://www.youtube.com/v/OvDeXUzXSaM?fs=1&amp;amp;hl=fr_FR" target="_blank" class="new_win">http://www.youtube.com/v/OvDeXUzXSaM?fs=1&amp;amp;hl=fr_FR</a>
« Modifié: 17 octobre 2010 à 12:13:54 par raja »

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5008
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #14 le: 17 octobre 2010 à 12:40:13 »
Si M. Guerlain s'était contenté de dire "travailler comme un nègre" sans le discours navrant qu'il a collé derrière, on a pu prétendre que l'expression existe dans le dico.
Quoique, tôt ou tard il faut se décider à modifier les dicos, on a bien fini par enlever "juif=radin"
En fait, qui peut prétendre (à part moi) que "travailler" ne soit pas bien ? Les nègres devraient être contents. Pour les Sarkozystes le travail est la seule activité digne de l'être humain.
Perso j'affectionne la locution "travailler comme un con."
À moins que le pb vienne du substantif "nègre" même. Le mot signifie "noir" mais comme l'euphémisme d'aujourd'hui est l'insulte de demain...la sensibilité des noirs/nègres à ce sujet vient de leur situation ; on peut les appeler comme on veut, aussi longtemps qu'ils subiront une vraie discrimination, attirer l'attention sur leur "différence" sera toujours un acte de racisme
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7843
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #15 le: 19 octobre 2010 à 19:21:22 »
Citer
La réponse d'Audrey Pulvar à la remarque raciste de Jean-Paul Guerlain

Audrey Pulvar a écrit une lettre ouverte à l'adresse de Jean-Paul Guerlain, intitulée «Nègre je suis, nègre je resterai». La journaliste de la matinale de France Inter revient sur la phrase du parfumeur, prononcée vendredi 15 octobre sur le plateau du JT de 13 heures de France2: «J'ai travaillé comme un nègre, je ne sais pas si les nègres ont toujours tellement travaillé, mais enfin...».
 
Audrey Pulvar, d'origine martiniquaise, dénonce «le crachat, que ce très distingué Monsieur Guerlain a jeté à la figure non pas seulement de tous les Noirs d'aujourd'hui, mais surtout, cher Monsieur Guerlain, sur la dépouille des millions de morts, à fond de cale, à fonds d'océan, déportés de leur terre natale vers le nouveau monde».

Négritude

C'est aussi l'absence de réaction de la part du monde médiatique et politique qui indigne la présentatrice. «On a bien cherché, on a bien attendu pendant tout le week-end, dans la bouche de tous ces responsables politiques, un début de condamnation, d'émoi, d'indignation (...). En France, on peut donc prononcer des paroles racistes à une heure de grande écoute, sur un média national sans qu'aucune grande voix, politique, intellectuelle ou artistique ne s'en émeuve».

Et après avoir cité quelques vers d'Aimé Césaire, chantre de la négritude, elle rappelle la façon dont le poète répondit un jour: «Eh bien le nègre, il t'emmerde!»


http://www.20minutes.fr/article/609961/media-la-reponse-audrey-pulvar-remarque-raciste-jean-paul-guerlain
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5008
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #16 le: 19 octobre 2010 à 19:43:44 »
Traditionnellement, l'auteur d'une telle plaisanterie dit "c'était pour rigoler..."
Il ne se rend même pas compte que ça soit une circonstance aggravante !

Ceci étant dit, il est toujours plus aisé de s'en prendre à un vieux sac à m... qui déblatère à la télé qu'à quelqu'un en face de toi qui sort ce genre de connerie, a fortiori quelqu'un qu'on connait : la connivence avec le racisme commence dans le fauteuil du coiffeur, dans le siège arrière d'un taxi, etc
Qui peut dire qu'il ait toujours réagi en temps voulu à ce genre de blague ?

On a l'indignation qu'on peut !
« Modifié: 23 octobre 2010 à 18:33:37 par oblomov »
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne Val

  • Administrateur
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 19218
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #17 le: 28 octobre 2010 à 16:12:30 »
C'est pire que tout. Il savait très bien ce qu'il faisait, cet espèce de chose... :rougefache: :rougefache: :rougefache: Tu sais, oblomov, je suis d'accord avec toi sur le fait qu'on ne peut pas être sûr dans notre vie de toujours avoir réagi à des actes ou paroles qui fâchent (racistes ou pas), bien que ça dépende honnêtement de l'entourage auquel on est confronté. personnellement, je suis beaucoup plus confrontée à des paroles que j'entends sur les fonctionnaires et autres "fainéants" qui "profitent du chômage" (je le supporte de moins en moins) qu'à des paroles racistes. Mais ce n'est pas la même chose de momentanément ne pas réagir en tant que personne à des paroles d'une personne dans une conversation non écoutée, et de ne pas réagir en tant que personnage public à des paroles d'un autre personnage public.
Oui, c'est à cause du substantif nègre qui jadis était quand même utilisé comme une insulte, noir étant seulement une description (à mon sens du moins). Pour ma part, je vois le mot nègre comme péjoratif, vraiment. Bien sûr la suite du discours quand on connaît les dégâts de l'esclavage est une insulte encore pire...Je me demande si je ne vais pas lui écrire aussi, tiens...
Quand à la non réaction des politiques, elle est symptômatique de cette société. Quand on est un personnage portant certaines valeurs, on se doit de réagir à des propos pareils. C'est un devoir.  :merci: :merci:

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5008
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #18 le: 28 octobre 2010 à 16:51:22 »
@val
Je suis d'accord, le parfumeur en question l'a fait exprès, il est tout bêtement content de nous faire part de ses préjugés, il est très tendance de supposer que le public s'intéresse aux réactions de quelqu'un un tout petit peu célèbre, à la 5 minutes d'Andy Warhol, ce n'est que la continuation logique de la mode "twitter" où l'émotion/sentiment prime sur le fond de la pensée, si l'on suppose qu'il en existe un...
Quand Sarko disait "racaille" il ne s'adressait pas à la femme sur son balcon, il s'adressait bien sûr à la caméra.
On se doit de réagir, mais de la à faire des manifs devant le siège de l'entreprise, n'est-ce pas lui accorder trop d'importance ?
Je ne sais pas comment il aurait fallu faire, difficile d'avoir une réaction à ces propos qu'on s'imaginait appartenir à un autre âge...rien n'est jamais acquis dans ce domaine, quand l'ignorance revient, la connerie revient au galop.
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28596
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #19 le: 29 octobre 2010 à 20:13:07 »
genre de choses qui ne m'étonne pas au vue du climat installé dans ce pays.

Citer
Agression immonde contre le camp de Roms de Triel

Dans la nuit du 27 au 28 octobre, un peu avant 3h du matin, une agression violente a eu lieu contre les familles roms qui vivent sur le terrain de Triel. 4 personnes cagoulées et armées, habillées comme des policiers, sont arrivées en voiture, ont menacé les habitants des caravanes avec leur armes (y compris des personnes tenant des bébés dans les bras), en ont brutalisé certains. Ils ont pris, ou se sont fait remettre sous la menace - en obligeant même une femme avec son bébé à se déshabiller- ,  des sacs, des portefeuilles des documents (carte de séjour, permis de conduire, etc..), des cartes bancaires, le peu d'argent que les familles avaient. 

Les personnes du terrain, ayant compris que leurs agresseurs étaient de faux policiers, ont appelé la police. Ne voyant pas venir la police malgré leurs appels répétés, ils ont prévenu des membres du collectif. Ceux-ci, une fois sur place, se mirent à appeler la police. Il leur fallut parlementer pour obtenir que des policiers viennent enfin sur le terrain.

Après le premier passage de la police, les autorités ont enfin semblé mesurer la gravité de cette agression: envoi de la police scientifique dans la matinée; appel d'interprètes pour prendre les dépositions au commissariat de Poissy; appel du Sous Préfet pour nous dire "que les agressions contre les personnes sont intolérables" et que "tous les moyens seront mis en oeuvre pour que l'enquête fasse toute la lumière sur cette affaire.

Sans préjuger des résultats de l'enquête, et quels que soient les mobiles des agresseurs (crapuleux? racistes? autres?), nous constatons que les déclarations faites l'été dernier par les responsables de l'Etat appelant à "chasser les roms" n'ont pu que favoriser cette attaque immonde et intolérable.

http://romyvelines.over-blog.com/article-agression-immonde-contre-le-camp-de-roms-de-triel-59881112.html


 

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7843
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #20 le: 09 novembre 2010 à 18:21:32 »
Citer
Pagny ne veut pas que ses enfants "parlent rebeu"

Après les impôts, l'école. Interviewé sur Chérie FM à l'occasion de la sortie de son nouvel album, Tout et son contraire, Florent Pagny s'est fendu d'une nouvelle phrase polémique. "Un jour ton môme il rentre à la maison et se met à parler rebeu [arabe, ndlr]. C'est pas possible (...) le verlan encore, tout va bien, mais là il n'y a pas de raison", a déclaré maladroitement le chanteur au micro de la station.

Alors qu'il justifiait son choix de vivre à Miami, Florent Pagny a précisé en riant: "les mômes ont peur donc ils raccrochent des codes [la langue arabe, ndlr] pour ne pas se faire emmerder".

L'auteur de Ma Liberté de penser a ajouté: "Le problème qu'avait mon grand [en France], c'était qu'il était 'fils de'. Comme il n'aime pas se faire remarquer, contrairement à son papa, il avait tendance à trop faire profil bas." Désormais scolarisé aux Etats-Unis, il est "lui-même", s'est félicité Florent Pagny.

Dénonçant aussi un "dérapage raciste", le CRAN estime que les déclarations de Florent Pagny "rappellent celles du leader du Front National, Jean-Marie Le Pen, qui avait déclaré 'avoir acheté une maison de campagne pour permettre à (ses) enfants qui habitaient le 15e arrondissement de voir des vaches, au lieu de voir des Arabes'".

"Le racisme commence toujours par des mots. Des mots qu'il ne faut jamais laisser se banaliser", estime le CRAN, "très choqué", et qui demande le retrait immédiat des propos scandaleux de Florent Pagny.


http://fr.news.yahoo.com/78/20101109/tfr-pagny-ne-veut-pas-que-ses-enfants-pa-9e39cb8.html

Dites-moi, il doit pourtant pas y avoir beaucoup de "rebeus", dans leur classe, aux rejetons de ce mec...  :mrgreen:

La liberté de penser de Pagny, ça serait pas plutôt la liberté de péter?  :berk1:
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28596
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #21 le: 09 novembre 2010 à 20:31:20 »
ça tombe bien si j'avais des mômes j'aimerais pas qu'il écoute un chanteur de merde.

Hors ligne Le sang coule

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5919
  • ANTICAPITALISTE ANTIFASCISTE
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #22 le: 18 mars 2011 à 14:19:42 »
Citer
Lettre Ouverte à Bernard De La Villardière
14/03/2011
     
   
A la suite de son émission sur "l'étonnante vie des Africains de Paris" diffusée sur M6, un internaute réagit en publiant une lettre ouverte au présentateur Bernard De La villardière.

Cher M. Bernard de Villardière,

C'est avec un certain étonnement et une forme de dépit que j'ai regardé Dimanche 6 Mars dernier votre soi disant "enquête exclusive" sur l'"étonnante" vie des Africains de Paris. En tant qu'Africain et en tant que téléspectateur plus ou moins régulier de M6, j'étais doublement concerné par le sujet de cette émission. Et si je ne m'attendais pas à voir un reportage particulièrement valorisant pour les Africains, j'avais la naïveté de penser que, pratiques journalistiques obligent, vous auriez au moins fait l'effort de tendre vers l'exhaustivité et pratiquer la nuance tant ces sujets communautaristes peuvent être délicats.

Malheureusement, et ce n'est pas nouveau dans le PAF quand il s'agit de traiter de la communauté Africaine, des Musulmans ou des Noirs, la caricature, l'infantilisation et la prolifération des clichés, terreaux du racisme ordinaire, continuent d'être les maîtres mots. Pour le cas d'espèce, en lieu et place d'un reportage pédagogique, documenté et instructif qui aurait permis de découvrir la communauté Africaine pour ceux qui ne la côtoient pas ou ne la connaissent pas, les téléspectateurs ont eu droit au lot de caricatures habituelles habilement distillées dans l'imaginaire collectif.

Au final, dans votre fameuse enquête exclusive, de quoi était-il question ?

Premièrement, d'une Miss Sénégal de France qui habite avec ses parents dans un HLM où ils sont neuf, mangent du riz dans une gamelle à plusieurs et dont le papa, chef de famille, immigré de longue date naturalisé Français, maîtrise moyennement la langue de Molière. A part les caricatures subliminales sur le style de vie (famille nombreuse, non maîtrise de la langue, etc), vous n'avez daigné présenter aucune information sur le papa qui a certainement travaillé toute sa vie dans une usine française et payé ses impôts comme contribuable tout son séjour durant.

Ensuite, M. De La Villardière, vous nous avez présenté un sympathique Congolais de Kinshasa "habitant en banlieue" qui semblait avoir plutôt réussi dans l'entrepreneuriat. Mais, visiblement, cette réussite n'était pas importante pour l'émission puisque votre reportage s'est focalisé sur ce qui était pourtant un aspect secondaire de son existence, sa passion pour la sape, qui n'avait en réalité rien à voir avec son "statut" d'Africain.

Le "bachelor", comme ce Congolais se surnommait lui même, a finalement été présenté comme un personnage un peu fantasque, une sorte comédien en représentation dans une pièce de théâtre, alors qu'il s'agissait en premier lieu d'un entrepreneur dans toute sa plénitude ayant réussi à monter deux boutiques de prêt à porter en plein Paris.

En troisième position, votre enquête exclusive, toujours pour illustrer cette si "étrange" vie que mènent les Africains à Paris, a présenté une Camerounaise qui vend ce que vous avez appelé du "safou" sur le trottoir de Château d'Eau et qui remballe tout son attirail à chaque fois qu'elle voit les policiers arriver. Ainsi, en plus de laisser filtrer insidieusement l'image d'Africains vivant du commerce de denrées exotiques en toute illégalité, vos journalistes n'ont pas manqué de préciser qu'il s'agissait de la fille du "maire de Yaoundé", comme pour dire que les problèmes des Africains à Paris transcendent les clivages sociaux locaux.

Or, ce que vous auriez du noter, c'est que Yaoundé n'a pas de maire mais un délégué du gouvernement qui chapeaute la ville et des maires d'arrondissement, comme Paris. Donc parler de « maire de Yaoundé » est au mieux une information incomplète. Par ailleurs, combien y a t-il de vendeuses à la sauvette Africaines dans Paris pour que cette jeune Camerounaise, aussi respectables que soient les efforts qu'elle déploie pour combattre les difficultés du quotidien, ait qualité à faire partie d'un panel d'Africains de la capitale ? La question pourrait être posée pour la Miss Sénégal et le reste des Africains présentés dans votre émission.

En quatrième partie du reportage, M. De La Villardière, vous nous avez permis de "découvrir" des prostituées Nigérianes, toujours de château d'Eau, qui "embêtaient" ces bons vieux Français de souche, Blancs, natifs du quartier, qui n'en pouvaient plus de cette déferlante sexuelle en bas de leurs halls d'immeuble ou sur le palier de leurs appartements. Là encore, présenter des prostituées est une chose et c’est une réalité qu'on ne peut pas nier. Mais faire croire qu'elles n'empêchent que les Blancs du quartier de tourner en rond et pas les Noirs, qui s'en accommoderaient plus facilement, est pour le moins trompeur.

Or c'est ce que votre reportage a essayé de faire valoir, toujours de manière subliminale, en interviewant, après une réunion des habitants du quartier de la goutte d'or, un habitant Noir, orientant ses réponses vers une relativisation des problèmes liés à la prostitution dans le quartier, comme si ce dernier acceptait que leurs lieux d'habitation soient transformés en maison de passe à ciel ouvert.

En guise de clôture de votre émission, le dernier sujet, ficelé pour apporter la nuance et un peu de lumière sur l' ensemble des thèmes abordés précédemment - la face obscure de la vie de la majorité des Africains de Paris selon vous - a mis en avant une jeune restauratrice franco-sénégalaise, Rougui Dia, chef cuisinier dans un restaurant de la place de Paris, censée représenter le profil même des élites Africaines de Paris (avec bien évidemment les sportifs, qu'on n'a pas présentés pour le coup).

Si le succès de cette dame est incontestable et fort respectable, il est surprenant que la seule personne choisie pour incarner la réussite (exceptionnelle si on en croit l’ensemble de l’émission) de certains Africains de Paris soit issue des milieux de la gastronomie et donc de l'apprentissage (CAP et BEP ou Bac pro en général, ce qui est le cas pour Rougui Dia). N'y avait-il pas de politiques, d'intellectuels, de scientifiques ou de cadres supérieurs à présenter pour illustrer l’éclosion d’un élite Africaine en Ile de France ? Et quid aussi de ces étudiants Africains qui constituent une bonne part des immigrés Africains dans l’hexagone ?


Si j'ai beaucoup d'estime pour l'ensemble des personnages qui ont été présentés dans votre reportage, M. De La Villardière, je pense néanmoins qu'il aurait fallu au minimum présenter la vie d'un étudiant Africain à Paris (ils sont nombreux dans les grandes écoles et universités de Paris) et celle d’un cadre supérieur d'une profession dite "intellectuelle" ou même, si vous souhaitiez vraiment rester dans les clichés, le parcours de l'un de tous ces Africains qui se battent dans des métiers difficiles (BTP, hôtellerie, gardiennage) que le Français lambda, Blanc, refuse en général de faire.

ar ailleurs, j'aimerais vous préciser, M. De La Villardière, que vous auriez dû éviter de faire l'amalgame habituel entre Africains et Noirs. Un Noir n'est pas nécessairement Africain et un Africain n'est pas nécessairement Noir. Donc vous me voyez très surpris de constater que dans une émission dédiée aux Africains de Paris, on n'ait pas parlé des Maghrébins.

Je suis d'autant plus surpris que vous ayez présenté la Miss Sénégal de France comme une Africaine alors qu'il a bien été mentionné dans l'émission que cette charmante demoiselle de 19 ans était Française, née en France, y avait grandi et n'était jamais allée dans le pays d'origine de ses parents (eux même naturalisés), le Sénégal. De même, la chef Rougui Dia, certes d’origine Sénégalaise, est une Française à part entière, née en France, qui ne connaît le pays d’origine de ses parents qu’à travers quelques voyages épisodiques.


Pourquoi donc parler de ces deux femmes, exceptionnelles chacune à leur manière au demeurant, dans une émission sur les Africains de Paris alors qu’elles ne sauraient prétendre les représenter ? On est là encore dans cette totale confusion entre minorités visibles, Noirs et Africains.

Malheureusement, et ce n'est pas nouveau sur le PAF quand il s'agit de traiter de la communauté Africaine, des Musulmans ou des Noirs, la caricature, l'infantilisation et la prolifération des clichés, terreaux du racisme ordinaire, continuent d'être les maîtres mots    


Cette enquête exclusive était donc au mieux une émission insidieusement raciste. Ce racisme là qui ne s'exprime plus ouvertement mais qui est véhiculé par la caricature, le cliché et qui confirment les préjugés et la différenciation raciale. Le traitement médiatique des communautés, qu'elles soient religieuses ou ethniques, doit être abordé avec de la rigueur et les plus grandes précautions. Les émissions comme celles là, si on veut qu'elles aient du sens, doivent avoir des vertus pédagogiques pour le téléspectateur lambda qui se base sur ce qu'il voit pour se faire une idée sur ces "mondes" qu'il ne côtoie pas au quotidien.

Et en cette période trouble où on nous dit que Marine Le Pen caracole en tête des sondages, on se demande si des reportages racialistes de ce type ne sont pas là pour lui donner du grain à moudre. In fine, la meilleure réponse que ces "étonnants" Africains puissent vous faire, M. De La Villardière, ce serait certainement de ne plus jamais regarder votre "enquête exclusive". J’espère qu’ils n’y manqueront pas.


Olivier Nyobe,
Téléspectateur "Africain" de M6


Source

Tout va bien ... Et dire que beaucoup de télespectateurs n'ont pas du relever l'énormité du reportage, sa connerie et son message subliminal... Et après on s'étonne de la montée de l'extrême-droite, mais ce genre de "propagande" distillé insidieusement au travailleur fatigué (ou au chômeur en dépression) est bien pire qu'une déclaration fracassante de la blonde pen. :fache1:
Aboutd'nerf-iste

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28596
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #23 le: 18 mars 2011 à 14:46:10 »
voilà pourquoi les gens devraient ne plus regarder ses pseudos émissions de reportages, si ce n'est les racailles des quartiers, c'est ces africains les autres pas comme nous les civilisés...bref... :pasdrole:

Hors ligne timbur

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 13020
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #24 le: 20 mars 2011 à 19:44:40 »
Un excellent billet de Sébastien Fontenelle en rapport avec le sujet. :super:

J'aurais aimé pouvoir l'écrire.
___________________________________________________________________________________________________________________________________
Frondiste : Néologisme timburien. Désigne tout élu à la députation remplissant la double condition d'être de gauche et du parti socialiste.

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28596
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #25 le: 20 mars 2011 à 21:42:21 »
ahhh  fontenelle, un vrai plaisir de lire des billets comme les siens :super:

Hors ligne Le sang coule

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5919
  • ANTICAPITALISTE ANTIFASCISTE
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #26 le: 12 avril 2011 à 12:05:48 »
Citer
2010 marquée par une hausse des atteintes à la communauté musulmane

C'est ce que révèle la Commission nationale consultative des droits de l'homme dans son rapport annuel, notant toutefois une baisse du nombre d'actes à caractère raciste et xénophobe.



Le nombre d’actes à caractère raciste, antisémite et xénophobe a marqué un "net recul" en 2010, mais "la tolérance recule et les sentiments xénophobes se diffusent" dans la société française, selon le rapport annuel de la Commission nationale consultative des droits de l'Homme (CNCDH) diffusé ce mardi 12 avril.

En 2010, 886 faits à caractère raciste et xénophobe ont été dénombrés en 2010, dont 165 actes violents (dont 79 agressions et violences diverses sur des personnes) et 721 menaces ou actes d'intimidation, soit une baisse de 13,6% par rapport à 2009, selon les statistiques du ministère de l'Intérieur.

 
Les débats ont pu "alimenter un sentiment antimusulman "

L'an dernier, la communauté maghrébine est restée la cible privilégiée des actes de violence (33,9% du total) et des menaces ou actes d'intimidation racistes (36,6%).

En outre, "l’année 2010 a été marquée par une hausse des atteintes à la communauté musulmane", note le CNCDH. Treize mosquées ou lieux de culte musulmans ont notamment subi des actions violentes, contre six en 2009.

"La fin 2009 et l’année 2010 ont été ponctuées par des débats de société sur la construction de minarets, le port du voile intégral et l’identité nationale, ce qui a pu alimenter un sentiment antimusulman au sein d’une certaine frange de la population", commente la commission.

Les régions dans lesquelles les manifestations de racisme ont été les plus fortes étaient l'Ile-de-France, Rhône-Alpes et la partie nord du territoire.

 
"La tolérance recule, les sentiments xénophobes se diffusent"

L'année 2010 a par ailleurs été marquée par une "forte baisse" (-43%) des violences et menaces à caractère antisémite, après leur très nette augmentation en 2009 "liée à l’offensive israélienne sur la bande de Gaza".

Ainsi, 131 actes et 335 menaces antisémites ont été enregistrés l'an dernier, contre un total de 815 en 2009.

La CNCDH se félicite dans ce rapport de "la tendance à la baisse, en 2010, des manifestations de racisme et d’antisémitisme". Toutefois, prévient-elle, enquêtes d'opinion à l'appui, "la tolérance recule, les sentiments xénophobes se diffusent" et "le lien entre immigration et insécurité est considéré comme avéré pour beaucoup, alors que perdure l’image de l’étranger parasite".

En conclusion, la CNCDH "recommande au gouvernement de veiller à ce qu’aucun mandataire politique ne tienne des propos racistes, xénophobes ou stigmatisants à l’égard d’une population particulière" et demande "que les débats sur l’immigration soient abordés de manière plus sereine et plus respectueuse des droits de l’homme".

La CNCDH est une institution nationale indépendante de promotion et de protection des droits de l'Homme qui assure un rôle de conseil et de proposition auprès du gouvernement.

 

Nouvelobs.com

 :nono:
Aboutd'nerf-iste

Hors ligne timbur

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 13020
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #27 le: 19 avril 2011 à 12:17:25 »
Dans les Guignols d'hier soir, un sketch particulièrement réussi, sur l'inversion des valeurs au profit des idées d'extrême-droite. Starring Éric Zemmour.
___________________________________________________________________________________________________________________________________
Frondiste : Néologisme timburien. Désigne tout élu à la députation remplissant la double condition d'être de gauche et du parti socialiste.

Hors ligne timbur

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 13020
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #28 le: 30 avril 2011 à 19:57:57 »
On a tous entendu parler des révélations de Mediapart sur les critères de sélection des joueurs.

Cet article apporte des précisions.

Citer
Le site d'information (Mediapart, ndt) diffuse ce samedi le verbatim d'une réunion officielle qui s'est tenue le 8 novembre 2010, à laquelle ont participé une vingtaine de cadres, responsables de la DTN et entraîneurs nationaux, dont Laurent Blanc, François Blaquart, le DTN, Erick Mombaerts, le sélectionneur des Espoirs, et Francis Smerecki, en charge des moins de 20 ans. Le sujet de la discussion, qui pose un gros problème au sélectionneur, concerne les jeunes à la double nationalité, qui sont formés en France et choisissent ensuite de défendre les couleurs de leur pays d'origine.

«On peut baliser, en non-dit, sur une espèce de quota. Mais il ne faut pas que ce soit dit». François Blaquart.

A la question d'Erick Mombaerts, «est-ce qu'on s'attelle au problème et on limite l'entrée du nombre de gamins qui peuvent changer de nationalité?», Laurent Blanc se lance : «Moi j'y suis tout à fait favorable. Sincèrement, ça me dérange beaucoup [...] A mon avis, il faut essayer de l'éradiquer. Et ça n'a aucune connotation raciste ou quoi que ce soit. Quand les gens portent les maillots de l'équipe nationale des 16 ans, 17 ans, 18 ans, 19 ans, 20 ans, Espoirs, et qu'après ils vont aller jouer dans des équipes nord-africaines ou africaines, ça me dérange énormément.» «Donc il faut 30% ? Un tiers de gamins qui peuvent changer (de nationalité, ndrl)?», enchaîne Mombaerts. La réponse de Blaquart est sans concession : «Même pas». «On peut baliser, en non-dit, sur une espèce de quota. Mais il ne faut pas que ce soit dit», poursuit-il.
Vif échange entre Smerecki et Blanc

S'ensuivra un vif échange entre Laurent Blanc et Francis Smerecki, qui dénonce une politique discriminatoire. «Si le mec a envie d'être international, c'est quand même normal qu'il aille vers un pays où il va pouvoir jouer. Je pense que c'est humain quand même», avance Smerecki, qui poursuit, un peu plus tard dans la conversation : «Première chose, c'est discriminatoire [...] Ce qui me gêne sur le fond, c'est (qu'il y a) celui qui a la possibilité d'être français-français et d'aller avec Laurent, et celui, parce qu'il n'a pas assez d'aptitudes et de talent pour aller avec Laurent et qui va aller dans un autre pays, et c'est celui-là que vous voudriez éliminer. C'est impossible.» «C'est pas forcément l'éliminer», reprend Blaquart. «Le limiter ? Ça veut dire que vous allez garder lesquels? Les blancs ? Les moins bons ?», s'insurge Smerecki.

Qu'est-ce qu'il y a actuellement comme grands, costauds, puissants ? Les blacks. Dieu sait que dans les centres de formation, dans les écoles de football, ben y en a beaucoup.» Laurent Blanc

Laurent Blanc intervient de nouveau : «On veut pas éliminer les étrangers, pas du tout, mais faire en sorte que les pôles Espoirs ou les pôles de la DTN testent sur des critères mieux définis pour pouvoir attirer d'autres personnes, parce que si on a toujours les mêmes critères, y aura toujours les mêmes personnes (...) Qu'est-ce qu'il y a actuellement comme grands, costauds, puissants ? Les blacks. Et c'est comme ça. C'est un fait actuel. Dieu sait que dans les centres de formation, dans les écoles de football, ben y en a beaucoup (...) Je crois qu'il faut recentrer, surtout pour des garçons de 13-14 ans, 12-13 ans, avoir d'autres critères, modifiés avec notre propre culture (...) Les Espagnols, ils m'ont dit: "Nous, on n'a pas de problème. Nous, des blacks, on n'en a pas".» Et Mombaerts de conclure : «Est-ce qu'on peut essayer de proposer avant la fin de l'année un projet (...), s'attaquer à quelques croyances bien établies, notamment le jeu, au détriment peut-être de l'individu. Mais le jeu, forcément, ça va être d'intégrer d'autres types de joueurs. Parce que le jeu, c'est l'intelligence, donc c'est d'autres types de joueurs.» Fernand Duchaussoy, le président de la FFF, est venu clore les débats, mais il n'a pas participé pas à la réunion.

Là.


Bon, pour ma part, je ne suis pas sûr de tout comprendre. Cela me fait l'effet d'une question abordée de façon assez légitime, avant de dévier vers des considérations assez lamentables.
___________________________________________________________________________________________________________________________________
Frondiste : Néologisme timburien. Désigne tout élu à la députation remplissant la double condition d'être de gauche et du parti socialiste.

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5008
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #29 le: 30 avril 2011 à 20:14:49 »
Déjà les experts ès sports commencent à mettre leur grain de sel : managers, sélectionneurs et autres prix Nobel footeux.
Ça promet.
Ça va nous décourager de parler des vrais sujets qui passionnent les Français, comme la grossesse de Carla Bruni...
À propos, qu'en pense Rama Yade ?

La presse foot a déjà répondu, (sans dire si les accusations seraient fondées) :

  • Le vrai but de Plenel est de faire de la pub pour Médiapart
  • Il faut démasquer le traître/indic (voir Knysna, David Sénat)
« Modifié: 30 avril 2011 à 23:47:19 par oblomov »
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28596
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #30 le: 01 mai 2011 à 10:08:54 »
qu'ils aillent se faire foutre... le foot quoi qu'on en dise est pour certains jeunes le moyen de sortir de la merde qu'il y a dans leur foyer, s'ils ne veulent plus de noirs et d'arabes, il faudra qu'ils le disent franchement comme ça on ferra des équipe communautaire et ça va bien nous avancer.

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5008
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #31 le: 01 mai 2011 à 11:30:13 »
S'en sortir grâce au foot, c'est une leurre, un peu comme gagner au loto pour le commun des mortels. Si quelques rares heureux gagnent le gros lot, ça ne change rien pour les laissés pour compte (99.9??9%)
Enfin si, ça les permet de "rêver."

Il serait préférable de se réveiller.
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne TheTwit

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3957
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #32 le: 01 mai 2011 à 15:51:47 »
Raja  :fleur2:

Citer
le foot quoi qu'on en dise est pour certains jeunes le moyen de sortir de la merde qu'il y a dans leur foyer,

Ne pensé vous pas que la lecture en est aussi un bon moyen. Pas une peine ne résiste a une heure de lecture.
« Modifié: 01 mai 2011 à 15:54:02 par TheTwit »

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7843
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #33 le: 01 mai 2011 à 17:15:12 »
Très juste, The Twit!  :super:

Ce n'est pas moi qui dirai le contraire!  ::d
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28596
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #34 le: 01 mai 2011 à 19:24:26 »
gamine j'étais bouquin mais quand vous n'avez pas votre chambre ou que vous entendez vos parents se hurler dessus on a envie de sortir et quand vous sortez et qu'il n'y a qu'un terrain de foot et bien on joue au foot puis va acheter un bouquin quand t'as pas une librairie dans le coin.
le sport c'est important aussi ça permet de s’évader, de se dépenser et de penser à autre chose...de plus le fond du probléme n'est pas celà mais le fait de parler de quotas et de tenir de beaux propos racistes et discriminatoires.

Citer
permet de "rêver."
beh oui ça leur permet de rêver car la réalité c'est une vie de merde dans la misère, avec discrimination et racisme à la clé...la réalité les enfants de galériens la connaissent tous hélas.

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5008
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #35 le: 01 mai 2011 à 20:00:56 »
Citer
le sport ........... ça permet de s’évader, de se dépenser et de penser à autre chose
TF1 plus le sport, l'anésthésie totale !
Je ne partage pas ton enthousiasme pour ce monde onirique.
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28596
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #36 le: 04 mai 2011 à 10:53:06 »
Citer
Eric Zemmour défend Laurent Blanc et lave plus blanc


La défense du blanc, même avec la mauvaise foi la plus crasse, est un réflexe pavlovien chez Eric Zemmour, lui, Algérien d’origine, qui se croit plus français que les Français et plus blanc que neige. Là où il est préférable de se taire surtout qu’il ne maîtrise pas le sujet, il pérore, déblatère, s’arroge le droit d’insulter même. Il s’est encore une fois ridiculisé sur les antennes, ce matin, de RTL, où il officie dans la matinale.

 Si aujourd’hui, être défendu par un homme qui prône le racisme en tant que porte-parole du FN à la limite est devenu à la mode dans le landerneau politique, il faut avouer qu’à la place de Laurent Blanc, je m’inquiéterais plutôt. Dans une tambouille aussi hypocrite qu’irresponsable, Zemmour fait de sa chronique, un amalgame honteux. Tout d’abord, au grand dam des footeux, il déclare pince sans rire que Laurent Blanc a fait de Sami Nasri le capitaine des….Bleus. Le ridicule ne s’arrête pas en si bon chemin, il asène des contrevérités à chaque phrase, que dis-je, à chaque mot.

Plus pathétique que le chroniqueur tu meurs ! Au lieu de condamner le fait que le monde multiracial du sport qui prône plus le mérite qu’autre chose ne peut se limiter à la couleur de peau par mimétisme apocryphe au monde politique par exemple, il fait un glissement sémantique dans cette connerie nommée discrimination positive -un oxymore -, en osant prendre des exemples sans tête ni queue, c’est l’hôpital qui se fout de la charité. La vérité c’est que la bi-nationalité est une escroquerie. Les meilleurs jouent pour la France et les moins bons pour leurs pays d’origine, surtout quand ces derniers vont en Coupe du monde…Le reste n’est que verbiage vaseux !

Après lecture de l’extrait de la conversation entre Laurent Blanc et Erick Monbaerts, sans blâmer les deux, on peut se rendre compte de la vacuité abyssale de leur réflexion sur les noirs massifs et les blancs supposés être plus intelligents et « minces ». Comparons les joueurs d’un pays comme le Danemark…blancs pour la plupart et plutôt massifs, et ceux de l’équipe du…Brésil. Les feux follets et dribbleurs du Brésil balaient du revers de la main la représentation de ce stéréotype raciste. Passons.

Eric Zemmour nous donne simplement l’envie de gerber !

<a href="http://www.dailymotion.com/swf/video/xiizwd?theme=none&quot;&gt;&lt;/param&gt;&lt;param name=&quot;allowFullScreen&quot; value=&quot;true" target="_blank" class="new_win">http://www.dailymotion.com/swf/video/xiizwd?theme=none&quot;&gt;&lt;/param&gt;&lt;param name=&quot;allowFullScreen&quot; value=&quot;true</a>

http://allainjules.com/2011/05/03/eric-zemmour-defend-laurent-blanc-et-lave-plus-blanc/

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28596
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #37 le: 06 mai 2011 à 12:49:49 »
Citer
Les yeux dans les Blancs


Prime des joueurs, salaires des entraineurs, prime de départ pour Domenech ? Partage des bénéfices avec le monde amateur ? Rien de tout cela ! Les têtes pensantes, dirigeantes de la FFF ont trouvé LA SOLUTION pour pallier les mauvais résultats des bleus !

Mettre en place un système de quotas, car Le pen, Zemmour et Frêche avaient donc raison, il y a trop d Arabes et de Noirs en équipe de Franc e!

Les indivisibles ont décidé d’apporter leur contribution, via un guide pratique qui nous l’espérons permettra d’enrichir la réflexion sur ce projet fondamental qu’est l’instauration de quotas ethniques au sein de l’équipe de France. Les couleurs de peau influent sur les résultats: ceci n’est plus à prouver et d’illustres théories du 19ème siècle nous l’ont clairement enseigné (Gobineau…). L’échec de la dernière coupe du monde est le résultat d’une mauvaise gestion des ressources humaines !! C’est si simple, il fallait nous demander !

Nous avons l’honneur de vous présenter le Nuancier footballistique. Cet outil est le fruit d’années de recherches et d’observations sur les races, qui permettra à tout sélectionneur d’exploiter au mieux le potentiel naturel/biologique/inné de ses joueurs. Grâce au nuancier footballistique, fini les fastidieuses journées de détection, les tests, etc… Sur simple photographie, vous pourrez constituer une équipe nationale de rêve.

« Le Blanc » :

    Force : maturité, intelligence de jeu, autorité, le blanc est calme et serein en toute situation. Le Blanc est beau. Blanc, c’est bien!
    Faiblesse : pas encore identifiée à ce jour par la DTN de la FFF.
    Poste de prédilection : les postes nécessitant de cadrer l’équipe, montrer l’exemple, d’avoir une vision globale et réfléchie du jeu sont faits pour lui. On lui préférera donc un poste de libero (taux d’efficacité 40%), de meneur de jeu (50%) ou d’attaquant.
    NB : du fait de son aptitude innée à diriger, le blanc doit occuper en priorité les postes de direction au sein des clubs et des fédérations. Veillez à appliquer un quota de 95% … minimum !
    Point de vigilance : les Blancs de confession musulmane ont les caractéristiques de l’Arabe, il faut donc se reporter à la catégorie ci-dessous pour connaître leur profil.

« L’Arabe (également appelé Beur, Musulman ou Sarrasin) » :

    Force : endurant, malin, a un potentiel créatif s’il est cadré, très combatif (pouvant aller jusqu’au sacrifice), l’Arabe est un joueur technique.
    Faiblesse : impulsif, tricheur, beaucoup de mal à se concentrer.
    Poste de prédilection : un poste à côté du Blanc, sa créativité, son impulsivité nécessitant d’être cadrées, canalisées. On lui préférera donc les postes de numéro 4, 6, 7 ou numéro 8.
    Point de vigilance : afin de garantir la cohésion de nos équipes et la sécurité de nos stades (que nos concitoyens paient avec leurs impôts et paient de nouveau pour pouvoir y accéder….), tout joueur qui posséderait dans son sac un bout de tissu généralement brodé de 40CM X 60CM communément appelé « tapis de prière », devra être systématiquement écarté du groupe, ou du centre de formation.

« L’Asiatique (également appelé « Le Chinois ») » :

    Force : passe partout, vif, endurant, résistant à la douleur.
    Faiblesse : introverti, chétif possède un corps bloqué à l’adolescence, musculature très peu développée.
    Poste de prédilection : très proche de l’Arabe, il se différencie tout de même par sa loyauté et sa rigueur à toute épreuve, qui lui permettront de s’adapter à d’autres postes.

« Le Noir (également appelé « Le Black » ) » :

    Force : un corps d’adulte dès la naissance, très rapide, résistant à tous types de choc, possède une grosse frappe de balle.
    Faiblesse : mono tâche, incapable d’assimiler la règle, les consignes, nécessite un suivi pédagogique plus long.
    Poste de prédilection : on lui préfèrera un poste simple d’exécution aux consignes simples. Les postes latéraux sont faits pour lui : numéro 2 ou 3 ou les postes d’ailiers offensifs.
    Point de vigilance : comme l’Arabe, certains noirs portent en eux une pratique religieuse islamo-extrêmo-terroriste dangereuse pour le groupe et nos équipements (cf plus haut).

Nous espérons que ce petit glossaire permettra à nos futurs sélectionneurs, entraîneurs, dirigeants de mieux gérer à l’avenir cette équipe de France et que enfin, le terrain de foot et notamment l’équipe de France soient le reflet du chemin que Laurent a tracé « toujours plus blanc ! ».

Bien sûr, si vous ou l’un de vos collaborateurs était publiquement accusé de discrimination raciale, nous nierons avoir eu connaissance de vos agissements, ce guide s’autodétruira… Qui êtes-vous ? Raciste moi ? Jamais de la vie ! Ma voisine du dessous est Chilienne.

Laurence et Adil pour les Indivisibles
http://lesindivisibles.fr/documentation/nos-articles/les-yeux-dans-les-blancs
« Modifié: 06 mai 2011 à 12:51:24 par raja »

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28596
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #38 le: 08 mai 2011 à 13:14:55 »
Citer
Le « gros » dérapage de Pierre Ménès, expert en football et en génétique


« Je ne pensais pas non plus que c’était raciste de dire que les noirs couraient plus vite que les blancs. »

Chaque vendredi, Pierre Ménès, ancien journaliste à l’Equipe, chroniqueur râleur sur Canal Plus dans l’émission « Canal Football Club », signe sa « Grosse Kronik » dans Direct Sport, l’hebdomadaire sportif de Vincent Bolloré. Connu pour ne pas avoir la langue de bois, il ne se gêne pas pour balancer sur les footballeurs qui ne sont pas ses copains…

Dans son papier du 6 mai 2011, Pierre Ménès joue les naïfs au grand cœur concernant l’affaire dite « des quotas » dans le football français, il flingue l’ « insupportable » Lilian Thuram et apporte un soutien indéfectible à Laurent Blanc qu’il « connaît depuis vingt-cinq ans ». Jusque là, rien de bien croustillant. Rien qui ne sorte de la polémique divisant le monde du football entre pro-Blanc et pro-Thuram. Une chronique de plus, serait-on tenté d’ajouter.

Mais le narcissique Ménès (la première personne du singulier est utilisée 15 fois dans sa chronique) fait aussi référence à l’Histoire : « Cette période nauséabonde où tout part d’une délation comme aux heures les plus sombres de notre histoire, laissera des traces. » Et surtout, l’expert es football appuie Laurent Blanc (« Lolo » comme il le nomme…) en employant une phrase de soutien dont le sélectionneur se serait bien passé : « Je ne pensais pas non plus que c’était raciste de dire que les noirs couraient plus vite que les blancs. »

Pierre Ménès ne peut pas avoir oublié que Jean-Marie Le Pen avait utilisé exactement ce même argument pour justifier l’existence des races. Si ce n’est pas raciste de dire que « les noirs » courent plus vite que « les blancs », parce qu’ils sont noirs, ce n’est pas raciste, alors, de dire que « les blancs » sont plus intelligents que « les noirs » parce que 99% des prix Nobels sont blancs…

Jean-Marie Le Pen a ouvert une porte. Eric Zemmour a tenu la porte. Robert Ménard et Ivan Rioufol sont entrés. Et Pierre Ménès les a suivis.

http://www.acrimed.org/article3589.html

Hors ligne Le sang coule

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5919
  • ANTICAPITALISTE ANTIFASCISTE
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #39 le: 08 mai 2011 à 14:11:20 »
Ca sucks de plus en plus dans ce pays ... :nono:
Aboutd'nerf-iste

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5008
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #40 le: 08 mai 2011 à 14:15:06 »
Lilian Thuram est aussi victime de réflections anti-port de lunettes : pour un footeux ça signifie intello, (beurk) ou pire, dans le cas de Lilian, qu'il cherche à s'en donner l'air. (Puisqu'il est noir il est forcément con, il a droit au rythme dans la peau, jolies dents, prouesses athlétiques dans bien des domaines, mais l'intelligence, on le garde pour nous.)

Ce débat promet d'être très éprouvant, en plus d'être plutôt anecdotique ; on aura droit aux avis de Deschamps, Guy Roux, et j'en passe des autres qui prennent des cours le soir pour pouvoir attacher leurs lacets...j'attends Evra et Ribéry avec impatience.
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28596
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #41 le: 08 mai 2011 à 14:49:51 »
"plutôt anecdotique"
y'a prés de 3 millions de licenciés, des milliers de gamins qui le pratique en france, une place médiatique impressionnante alors quand des responsables d'un sport aussi populaire se permettent de tenir des propos racistes c'est pas une anecdote.
à croire que tout ce qui concerne le racisme est une anecdote.
alors qu'on aime ou pas ce sport, il n’empêche que quand on a pas les moyens de prendre des cours de danse classique, de piano ou autres activités passionnantes réservés à ce qui ont les moyens, le foot il suffit d'un ballon, peu importe, d'un terrain vague et t'as des gosses qui s'éclatent.

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5008
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #42 le: 08 mai 2011 à 15:35:51 »
Citer
tout ce qui concerne le racisme est une anecdote.
Bien sûr que non, mais il y a des degrés...avoir à choisir entre deux équipes nationales concerne pas grand monde, si quelqu'un est lésé la préjudice est minime. On ne peut pas comparer ceci à un ratonnade.
On ne va pas pleurer quelqu'un qui est privé de foot ou se voit refusé l'entrée dans une boîte de nuit.
"Le sport comme moyen de combattre le racisme" ne fait que renforcer les préjugés, des nègres qui courent vite etc.

Les ministres du sport noirs on en a déjà vus, la "discrimination positive" à la Rama Dati est contre productif.
Ça c'est anecdotique.
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne sarkome

  • Smart Citoyen Incurable
  • Messages: 10521
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #43 le: 08 mai 2011 à 18:35:31 »
Citer
On ne va pas pleurer quelqu'un qui est privé de foot ou se voit refuser l'entrée dans une boîte de nuit.
Pleurer, non, évidemment. Mais s'indigner, oui !  :fache1:

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5008
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #44 le: 08 mai 2011 à 18:37:04 »
On a les indignations qu'on peut.
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28596
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #45 le: 08 mai 2011 à 22:19:27 »
Citer
On ne va pas pleurer quelqu'un qui est privé de foot ou se voit refusé l'entrée dans une boîte de nuit.
et pourquoi donc? avant les ratonnades il y avait de petits événements qui les prévoyaient ... c'est bien le genre d'attitude qui m'agace, ne rien faire jusqu’à ce que cela devienne grave et que cela soit trop tard...

Citer
Les ministres du sport noirs on en a déjà vus, la "discrimination positive" à la Rama Dati est contre productif.
c'est vrai qu'avec les ministres du sport blanc c'est carrément plus efficace.

Citer
avoir à choisir entre deux équipes nationales concerne pas grand monde, si quelqu'un est lésé la préjudice est minime
tu devrais relire la totalité du sujet, tu n'as pas l'air d'avoir compris la teneur des propos.

on a la tolérance qu'on peut.
« Modifié: 08 mai 2011 à 22:28:38 par raja »

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5008
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #46 le: 08 mai 2011 à 23:34:47 »
Vous semblez incapable de faire la différence entre les choses graves et les détails insignifiants.
Parler de ces conneries est une perte de temps.
Citer
c'est vrai qu'avec les ministres du sport blanc c'est carrément plus efficace.
Ceci s'appelle une réplique à la con. Quel rapport ?
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne Le sang coule

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5919
  • ANTICAPITALISTE ANTIFASCISTE
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #47 le: 09 mai 2011 à 00:36:26 »
Ben oblomov, tu as oublié tes petites pilules ?  :mrgreen: :mrgreen:

Perso, les footeux pro et les supporters beaufs qui vont avec très peu pour moi... Après certains ont vraiment l'amour de ce sport et là je respecte.

Citation de: oblomov
Vous semblez incapable de faire la différence entre les choses graves et les détails insignifiants.
Parler de ces conneries est une perte de temps.

Que les MEDIAS focalisent là dessus, et occultent d'autres infos, là ça craint.
Que les CITOYENS se saisissent de preuves d'un racisme latent dans les hautes sphères (ça brasse du fric la fff...) et s'en indignent, ça s'est sain.

Et comme le dit Raja :fleur2:, quoi de mieux pour préparer les esprits à des actes, que de leur asséner une rhétorique idéologiquement puante... Souvent "les choses graves" sont une suite logique aux "détails insignifiants"...
Aboutd'nerf-iste

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5008
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #48 le: 09 mai 2011 à 00:43:53 »
Les petits ruisseaux font les grands rivières ?
Fumer le marijuana mène à l'héroine ?
Citer
certains ont vraiment l'amour de ce sport et là je respecte
Pourquoi ? On est d'accord ou non, si on est pas d'accord on les emmerde.

Citer
tu as oublié tes petites pilules ?
Dans la famille casse-couilles, voici la grand mère !
STP évite ce genre de sarcasme.
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne Le sang coule

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5919
  • ANTICAPITALISTE ANTIFASCISTE
Re : Le racisme ordinaire ou la jolie France
« Réponse #49 le: 09 mai 2011 à 00:50:42 »
Citer
Les petits ruisseaux font les grands rivières ?
Fumer le marijuana mène à l'héroine ?

Rien à voir.
Je parle de concepts, de discours et d'acte.
J'en suis pas à "qui vole un oeuf vole un boeuf".
Faut arrêter de planer là ...Ou prendre un peu de hauteur. :mrgreen:

J'aime le foot comme sport, pas le gros business des pro et ceux qui ne trouvent dans le fait de supporter une équipe que l'occasion de se pinter la gueule à la bière et de taper sur un supporter adverse après la raclée. C'est clair et net là, j'espère.

Quant au sarcasme, vu que tu ne t'en prive pas, ne chouine pas d'en faire les frais. T'es un grand garçon, alors assume ton comportement un peu !!! Ca c'était pour le sermon grand-maternel  :mdr1: :mdr1:.
Aboutd'nerf-iste