Auteur Sujet: Grèce  (Lu 44792 fois)

Hors ligne TYGER

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 8889
Re : Grèce
« Réponse #50 le: 30 juin 2011 à 12:35:11 »
deuxième jour, ça frite toujours !

Mercredi 29 juin : Second jour de grève générale nationale


à se demander d'ailleurs si la libération des otages français ne sert pas, aussi, à masquer un peu ce qui se passe là-bas...
"Ni Dieu, ni maître.
Mieux être."
Jacques Prévert

"Quand la vérité n’est pas libre, la liberté n’est pas vraie.
Les vérités de la Police sont les vérités d’aujourd’hui."
Jacques Prévert

Hors ligne Lady Marwina

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 7362
  • Le Chwanana est Grand
    • Avanti-populo.com
Re : Grèce
« Réponse #51 le: 30 juin 2011 à 12:48:31 »
Citation de: PAUL JORION
La différence entre ce que veulent les marchés et ce que veulent les autres fut particulièrement visible dans les rues d’Athènes hier, après que le parlement grec vota les mesures d’austérité réclamées par les premiers.

On entendit dire hier en Grèce ce qu’on avait entendu dire en Belgique il y a quelques mois : que ce que les marchés désirent est plus essentiel que ce qu’expriment les citoyens par leur vote. Ce n’est pas neuf : on a pu lire dans le Salammbô de Flaubert que le désir du dieu Moloch de dévorer les enfants de Carthage était plus important que le souci de leurs parents de les maintenir en vie.

Les « marchés », ce sont les investisseurs : ceux qui disposent du capital. Autrement dit, un sous-ensemble des citoyens. Faire passer leurs désirs avant ceux des autres revient à remplacer la démocratie du suffrage universel par celle du système censitaire. Cela doit être dit.

Pour ceux qui n’auraient pas lu le roman de Flaubert : c’est une histoire brutale qui finit très mal.

-------------------------------------------
    (*) Un « article presslib’ » est libre de reproduction numérique en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Paul Jorion est un « journaliste presslib’ » qui vit exclusivement de ses droits d’auteurs et de vos contributions. Il pourra continuer d’écrire comme il le fait aujourd’hui tant que vous l’y aiderez. Votre soutien peut s’exprimer ici.


Article court, mais lumineux... N'est-il pas?  :gene:
Celui qui croit ne pas être responsable de ses erreurs a renoncé à sa liberté

Hors ligne TYGER

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 8889
Re : Grèce
« Réponse #52 le: 05 juillet 2011 à 21:53:49 »
pour résumer en vidéos ce qui s'est passé les 28 et 29 juin en Grèce :

Manifestations violemment attaquées par la police pendant le vote du nouveau plan d’austérité

et je ne peux m'empêcher de repenser à ce petit film de Louis Daquin sur La Grande Grève des Mineurs de 1948 :

<a href="http://www.youtube.com/v/hVCoIGngNhA?version=3&amp;amp;hl=fr_FR" target="_blank" class="new_win">http://www.youtube.com/v/hVCoIGngNhA?version=3&amp;amp;hl=fr_FR</a>

Lorsqu'un pouvoir aux abois ne sait plus comment mentir au peuple pour lui faire avaler la pilule, la seule solution qui lui reste est de le faire plier par la force. Et vous pouvez être sûr qu'il mettra tous les moyens pour y parvenir, y compris lorsque le mensonge des caisses vides est utilisé pour imposer un régime d'austérité !
"Ni Dieu, ni maître.
Mieux être."
Jacques Prévert

"Quand la vérité n’est pas libre, la liberté n’est pas vraie.
Les vérités de la Police sont les vérités d’aujourd’hui."
Jacques Prévert

Hors ligne sarkome

  • Smart Citoyen Incurable
  • Messages: 10521
Re : Grèce
« Réponse #53 le: 07 juillet 2011 à 18:52:43 »
Citer
Grèce : la faillite positive
Simone Waple
r
Money Week
Madame Lagarde vient d'être intronisée au FMI.

Je l'aime bien. Les étrangers la trouvent bien habillée, chic. C'est important pour une Française. Elle parle très bien l'anglais, ça nous change des vieux crabes franchouillards qui se promènent avec leur interprète en laisse lors des grands sommets internationaux. Elle manie aussi très bien le français avec des superbes expressions que je lui envie.

Ainsi, lorsque l'économie française déclinait, c'est-à-dire que le PIB baissait, elle a parlé de "croissance négative".

C'est beau, presque sublime. Jalouse, j'ai repris à mon compte cette superbe expression. Si pour parler de vos dettes, vous dites "richesse négative", ça en jette, non ?

Le premier dossier de madame Lagarde sera la Grèce. Un pays qui devrait être déclaré en "faillite positive".

Regardons les chiffres en face :
- Grèce mai 2010 : prêt de 110 milliards d'euros, taux d'environ 5%, remboursable sur 3 ans ;
- Grèce mars 2011 : prêt de 110 milliards d'euros, taux d'environ 4%, remboursable sur 7,5 ans ;
- 4 juillet 2011 : prêt de 110 milliards d'euros, avec 101 milliards d'euros d'intérêts payables sur 30 ans, si la croissance est supérieure à 2,5% par an...

Mmmmmmm, une durée de prêt qui s'allonge, avec un intérêt qui diminue cela s'appelle un défaut de paiement. Bref, une faillite. Mais dans le monde de l'économie de crédit et des brasseurs d'argent cela ne se dit pas. C'est un gros mot.

J'ai mis "environ" pour les taux car la Grèce emprunte (théoriquement) à taux variable. Il s'agit de l'Euribor (taux interbancaire ou taux auquel se prêtent les banques entre elles) majoré. On connaît les dégâts des emprunts à taux variables en période de taux bas. Pour les amnésiques, c'est l'origine même de la crise du crédit subprime.

Aujourd'hui, la pseudo-solution accouchée le 4 juillet ne va déjà plus. Elle avait pourtant l'avantage d'être à taux fixe (101 milliards d'euros d'intérêts). Mais les agences de notation n'avalent pas la couleuvre. Les Allemands font dans la légèreté et rouvrent le débat deux jours plus tard : il faudrait rajouter 90 milliards d'euros aux 110 milliards précédents selon le Wall Street Journal du 7 juillet.

"Les banques commencent à étudier d'autres scénarios pour la Grèce", nous précisent Les Echos, aujourd'hui 7 juillet. Toujours le même souci : le réaménagement ne doit pas pouvoir être qualifié de "défaut" par les agences de notation afin de ne pas actionner les assurances défauts, ces produits dérivés qui traînent un peu partout. Car serait alors déclenchée une cascade de faillites dans les banques.

Vous voulez un petit frisson supplémentaire ? Selon l'agence Moody's, les stress tests concluront que 26 banques (au lieu de 7 l'année dernière) sont en difficulté. Les scénarios n'envisagent PAS de faillite d'un Etat qui provoquerait pourtant un choc sur les marchés actions comparable à celui de Lehman Brothers en 2008.

On en reste à la finance Bisounours. On ne veut pas avouer que la crise du crédit souverain subprime est une crise de solvabilité des Etats. Tout comme en 2008, même après la faillite de Lehman Brothers, on ne voulait pas avouer que la crise du crédit subprime était une crise de solvabilité bancaire.

Maintenant, je vous garde le grand frisson pour la fin. Nous empruntons l'argent censé sauver des pays qui ne nous rembourseront jamais. Si jamais les prêteurs veulent des intérêts plus élevés, nous-mêmes ne pourront plus payer nos intérêts.

Les autorités auraient alors un recours ultime : réquisitionner votre épargne, celle qui est gentiment blottie dans vos contrats d'assurance-vie. On vous expliquera que c'est pour le bien de l'euro, de l'Europe, de la paix sociale, de la solidarité des peuples, de la civilisation, de l'humanité et de toutes ces choses qui font que vous n'êtes pas un bipède abject, avide, égoïste.

Cette théorie ne m'appartient pas. C'est celle du professeur Henri Regnault, de l'université de Pau dans son dernier Journal de Crise, et dont voici le sommaire.
Citer
La Crise, N°16, Juin 2011
Lettre plus ou moins trimestrielle, gratuite et sans abonnement !
Tous argentins : bienvenue au corralito !
Résumé : la dette souveraine n'est plus gérable en mode "marché", elle va passer en mode "administré". Cela ne sera pas sans conséquence pour votre épargne, mais s'il n'y avait que ça... ce ne serait pas si grave !
1. Plan vigidette : alerte écarlate p.4
2. Changer les règles du jeu pour éviter l'effondrement systémique p.6
3. Et mes sous dans tout ça : tous argentins, bienvenue au corralito ! p.8
4. Le coin de l'intello : de la détermination en dernière instance p.10.


Bienvenue, madame Lagarde, dans la Crise 2, celle du crédit souverain subprime. Celle où il vous faut sauver les sauveteurs. Mais les sauvés (les banques) n'ont plus les moyens de porter secours à leurs anciens sauveteurs (les Etats surendettés).

Je vous l'accorde, c'est bien embêtant et ça décoiffe un peu. Mais vous avez promis aux pays émergents de ne pas être partiale avec notre charmante vieille Europe un peu ravagée.

Alors, madame Lagarde, que diriez-vous d'une petite "faillite positive" ? Juste pour assainir tout ça et ne pas augmenter notre "richesse négative"...

Hors ligne Lady Marwina

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 7362
  • Le Chwanana est Grand
    • Avanti-populo.com
Re : Grèce
« Réponse #54 le: 09 juillet 2011 à 13:15:30 »
Citer
Alors, madame Lagarde, que diriez-vous d'une petite "faillite positive" ? Juste pour assainir tout ça et ne pas augmenter notre "richesse négative"...
J'aime bien le concept.

L'avantage, quand l'état réquisitionne - forcé - les économies (ce qu'il finira par faire, effectivement) c'est que ceux qui n'ont rien sont épargnés. Le problème c'est qu'avant ça, on aura des puteries types hausse de la TVA.
Celui qui croit ne pas être responsable de ses erreurs a renoncé à sa liberté

Hors ligne sarkome

  • Smart Citoyen Incurable
  • Messages: 10521
Re : Grèce
« Réponse #55 le: 13 septembre 2011 à 18:54:27 »
Quand la machine s'emballe...

Les investisseurs demandent un rendement annuel de plus de 75 % pour acheter un emprunt grec arrivant à échéance en 2013. Ceci ne veut pas dire que l’Etat grec paye ce taux d’intérêt sur un emprunt à 2 ans. L’acheteur aura un rendement de plus de 75 % si et seulement si il achète l’obligation de maturité 2 ans et que cette dernière de fait pas défaut. C’est l’effondrement de la valeur de l’obligation qui donne un taux aussi élevé


En ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Grèce
« Réponse #56 le: 30 septembre 2011 à 22:13:04 »

Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : Grèce
« Réponse #57 le: 01 octobre 2011 à 11:07:56 »
Citer
UE: les citoyens face aux banques (pétition Avaaz)

Le scandaleux plan de sauvetage financier pour la Grèce, rédigé par les banquiers, va renflouer gratuitement les banques et les spéculateurs grâce à l'argent des contribuables et laisser la Grèce à sec. Nos ministres des finances se réunissent dans 3 jours, envoyons-leur un immense appel pour qu'ils revoient leur copie et reviennent avec un plan qui renfloue la Grèce, pas les banques:
 
C'est incroyable, ils sont en train de recommencer. Nos gouvernements offrent gratuitement encore plus d'argent des contribuables aux banques!

Il est absolument nécessaire de renflouer la Grèce afin de sauver la Grèce, sauver l'Europe et sauver l'euro. Mais l'actuel plan de sauvetage financier prévoie que nous, les contribuables, renflouions les banques à hauteur de 90% de leurs placements hasardeux. Les Grecs ne reçoivent pas un centime, et nous donnons d'énormes montants aux riches banquiers. Pire encore, près de 30% de notre argent ira aux spéculateurs qui vont faire d'énormes profits en spéculant sur le sauvetage financier!

Comment nos gouvernements ont-ils pu rédiger un plan de sauvetage qui renfloue les banques et les spéculateurs, sans rien donner à la Grèce? Réponse: ils ont en fait demandé aux banquiers de rédiger cet accord. Nos ministres des finances se réunissent dans 3 jours pour se prononcer sur ce plan, envoyons-leur ainsi qu'à nos parlements un immense appel pour qu'ils revoient leur copie et renflouent la Grèce et non pas les banques:

http://www.avaaz.org/fr/eu_people_vs_banks_fr/?vl

Alors que partout l'argent se fait rare et que nos systèmes d'aides sociales les plus essentielles subissent des coupes drastiques, nos gouvernements cèdent à la pression des puissants lobbies de la finance. Mais ils affirment qu'ils s'inquiètent du fait que certaines banques ne peuvent pas absorber la perte de leurs investissements grecs et feront faillite si elles ne sont pas renflouées. Or, lorsqu'en cas de problème on demande à une banque de nous aider, ce n'est pas gratuitement qu'elle le fait: elle nous donne un prêt ou un placement. Aujourd'hui, les banques sont en difficulté et viennent nous voir, pourquoi devrions-nous les traiter différemment? Au lieu de dilapider l'argent, devenons actionnaires ou faisons des placements dans les banques, et demandons-leur de nous rembourser l'argent du contribuable à un taux d'intérêt raisonnable!

C'est ce qu'ont fait Gordon Brown au Royaume-Uni et Barack Obama aux Etats-Unis quand les banques étaient menacées de faillite. Ils ne les ont pas renflouées gratuitement, ils ont investi dans ces banques avec des actions et placements. Et seulement un an après, les contribuables ont tiré profit de cet accord! Le plan proposé est de la corruption pure et simple. Il n'y a aucun argument en faveur de l'intérêt général pour justifier le fait de donner aux banques et aux spéculateurs ces sommes astronomiques, et il y a au contraire toutes les raisons du monde à essayer de protéger les finances publiques. Au lieu de dilapider cet argent, nous pouvons l'utiliser pour investir en Grèce et dans les capacités de nos propres sociétés à se reconstruire et à se remettre de la crise financière. Il est temps pour nos responsables politiques d'arrêter de se cacher derrière des accords complexes rédigés par les banquiers. La partie est terminée, disons-leur "non" à ce plan de sauvetage scandaleux et demandons-leur de revenir avec quelque chose de raisonnable:

http://www.avaaz.org/fr/eu_people_vs_banks_fr/?vl

Beaucoup trop souvent, l'avenir économique de nos sociétés et les possibilités offertes à nos enfants sont décidés en secret par des acteurs corrompus qui recherchent le profit et non l'intérêt des citoyens. C'est encore le cas aujourd'hui. Les banquiers, ainsi que les politiciens qu'ils contrôlent, pensent que tout ceci est trop compliqué pour que nous puissions comprendre ou même nous y intéresser. Montrons-leur combien ils ont tort.
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne cervesia

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2380
Re : Grèce
« Réponse #58 le: 11 octobre 2011 à 19:55:59 »
j'essaie de comprendre : il semblerait que la grece soit en passe d'acquérir du matériel militaire lourd américain pour plus d'1 milliard d'€ ????
avec nos euros à nous ?

http://www.defencegreece.com/index.php/2011/10/the-u-s-approved-to-grant-400-m1a1-abrams-to-greece/

pourquoi je ressens ça comme une sodomie avec gravier ?
"Il n'y a point d'éloge flatteuse sans liberté de blâmer", Beaumarchais

 La neutralité favorise toujours l'oppresseur, jamais la victime. Le silence encourage le persécuteur, jamais le persécuté » (E. Wiesel).

Hors ligne Val

  • Administrateur
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 19238
Re : Grèce
« Réponse #59 le: 11 octobre 2011 à 20:26:36 »
Heu... C'est sûr que là, tout de suite, pour le peuple grec, heu... Je ne vois pas l'intérêt.  :gene: Leur dette leur permet-elle ce genre d'achat ?
En même temps, personnellement, leur dette et l'argent prêté par d'autres Etats sert à rembourser les banques et très peu (voire pas un sou) ne se retrouve dans les poches du peuple. Donc à partir de là, bon...  :( :( :(

Deux solutions : de nouvelles tensions avec la turquie ? Ou bien se concilier "l'amitié" des américains ??  :|

Pfffff sais pas.

En ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Grèce
« Réponse #60 le: 11 octobre 2011 à 21:00:48 »
Effectivement il y a pas mal de conflit avec la Turquie, re Chypre
Grâce à NS la France n'est pas trop ami avec la Turquie non plus...
Pourquoi la France ne vend-elle pas les chars aux Turcs ?
Takieddine n'est plus disponible ?
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne Val

  • Administrateur
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 19238
Re : Grèce
« Réponse #61 le: 20 octobre 2011 à 11:37:13 »
Continuons à suivre les informations grecques. Depuis quelques jours, manifestations et grèves se multiplient en Grèce contre le nième plan d'austérité destiner à "sauver" la grève (perso je dirai à gaver les banques, mais bon...)

Voici une source.


Je trouve que rien que sur le principe, les grecs ont raison. Il n'y a aucune raison que leur pays et leurs vies soient mises à sac pour gaver des banques qui se sont mises en difficultés toutes seules. C'est inadmissible.  :rougefache:

Et en plus, à lire la note de mélenchon concernant la grèce, on voit "l'efficacité" de ces plans d'austérité.

Hors ligne timbur

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 13020
Re : Re : Grèce
« Réponse #62 le: 20 octobre 2011 à 13:32:16 »


Citation de: Val, ci dessus
Continuons à suivre les informations grecques. Depuis quelques jours, manifestations et grèves se multiplient en Grèce contre le nième plan d'austérité destiner à "sauver" la grève (perso je dirai à gaver les banques, mais bon...)


Un lapsus, c'est ça. :mrgreen:
___________________________________________________________________________________________________________________________________
Frondiste : Néologisme timburien. Désigne tout élu à la députation remplissant la double condition d'être de gauche et du parti socialiste.

Hors ligne Val

  • Administrateur
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 19238
Re : Grèce
« Réponse #63 le: 20 octobre 2011 à 14:00:39 »
heu, c'est pas ma foooooooooooteuuuuuuuhhhhh  :gene1: :gene1: :gene1: :gene1: :gene1:

Mais sauver la grève, c'est bien aussi comme programme.  :gene1: :gene1: :taistoi:

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : Grèce
« Réponse #64 le: 21 octobre 2011 à 12:03:06 »
Ca chauffe, ça chauffe, au pays de la démocratie. Qu'est-ce qu'on attend, bon sang, qu'est-ce qu'on attend?  :hurt5:
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

En ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Grèce
« Réponse #65 le: 24 octobre 2011 à 17:03:07 »
Dans le temps, l'Argentine avait le même problème que la Grèce. Le plus faible du groupe Mercasur, le peso indexé au dollar a fait que le pays a fait faillite.

L'austérité est-elle une solution ?

L'opinion d'un ex-ministre de l'économie Argentin : Roberto Lavagna.
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne Val

  • Administrateur
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 19238
Re : Grèce
« Réponse #66 le: 24 octobre 2011 à 20:27:53 »
Merci pour cet article très intéressant, oblomov.

Il est agréable de constater que des personnes qui ont été dans un gouvernement (des "décideurs", donc), sont capables d'avoir un discours autre que "faut privatiser, gnééééé, faut recapitaliser, gnééééé"

En gros il dit la même chose que nous depuis longtemps : l'argent doit circuler pour qu'une économie tourne, et le mieux pour qu'il circule, c'est de le mettre dans les mains des gens qui en ont réellement besoin...

Traduction : un RSA à 800 euros, un SMIC à 1500 euros nets, et les recettes TVA vont exploser, la santé des TPE PME aussi...  :merci: :merci:

Hors ligne Le sang coule

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5919
  • ANTICAPITALISTE ANTIFASCISTE
Re : Grèce
« Réponse #67 le: 01 novembre 2011 à 00:39:39 »
Citer
Dette grecque: Papandréou sort l'arme risquée du référendum

ATHENES (AFP) - Le Premier ministre grec Georges Papandréou a créé la surprise et pris un risque politique lundi soir en annonçant l'organisation d'un référendum sur l'accord européen d'effacement d'une partie de la dette du pays, critiqué en Grèce pour l'abandon de souveraineté qu'il implique.

Les Grecs "veulent-ils l'adoption du nouvel accord ou le rejettent-ils ? Si les Grecs n'en veulent pas, il ne sera pas adopté", a déclaré le Premier ministre devant le groupe parlementaire du parti socialiste (Pasok) lundi soir en laissant entendre que le référendum était attendu pour le début 2012.

"La volonté du peuple grec s'imposera à nous", a-t-il ajouté, tout en indiquant qu'il allait également demander un vote de confiance sur l'accord sur la dette au Parlement, où il dispose d'une majorité qui s'est effritée à 153 députés sur 300 sièges devant la montée des oppositions aux mesures d'austérité qui accompagnent le soutien financier au pays.

Le vote de confiance devrait intervenir vendredi.

Le pari du Premier ministre grec intervient alors que le pays entre dans une série de négociations techniques très sensibles avec ses partenaires européens et ses banques créancières, qui ont accepté jeudi dernier d'échanger les obligations grecques qu'elles détiennent contre de nouveaux titres dont la valeur est réduite de 50%.

Parallèlement, des manifestations se sont déroulées dans de nombreuses villes vendredi à l'occasion des défilés de la fête nationale, pour protester contre les conséquences de l'accord européen qui donnent aux créanciers plus de contrôle sur la politique budgétaire du pays, faisant craindre à certains une perte totale de souveraineté.

Aux cris de "Traîtres, traîtres", des milliers de manifestants massés à Salonique (nord) sur l'avenue où devait avoir lieu le défilé militaire annuel du 28 octobre ont empêché le déroulement de la parade, contraignant le président de la République Carolos Papoulias à quitter les lieux, du jamais vu dans la jeune histoire de la Grèce moderne.

Et un sondage paru le week-end dernier montre qu'une majorité de Grecs jugent les décisions du sommet européen négatives, 12,6% seulement les jugeant positives. Le sondage, mené par l'institut Kapa Research pour le journal To Vima, a été mené auprès de 1.009 personnes.

Jeudi dernier, au terme d'un sommet marathon, les dirigeants européens ont trouvé un accord pour effacer une partie de la dette grecque qui s'élève aujourd'hui à plus de 350 milliards d'euros, niveau jugé intenable. L'accord conclu avec les banques porte sur un renoncement à cent milliards d'euros.

Athènes recevra en outre de nouveaux prêts internationaux de 100 milliards d'euros. Par ailleurs, 30 autres milliards sont réservés aux banques grecques, qui jouent leur peau dans l'opération d'échange de dette, étant les plus grosses détentrices d'obligations souveraines grecques.

En échange, le pays doit accepter un renforcement des contrôles sur sa politique budgétaire, jusqu'à présent contrôlée tous les trois mois par une "troïka" où sont représentés les trois principaux créanciers du pays: Union européenne, Banque centrale européenne et Fonds monétaire international.

A l'issue de l'accord jeudi, le gouvernement grec a indiqué que des membres de la troïka seraient désormais basés en permanence en Grèce.

Pour Ilias Nikolakoulos, politologue, la décision "dangereuse" de M. Papandréou relève d'une "réaction de panique" devant l'effondrement que subit le Pasok dans les sondages.

Jusqu'à présent, la Grèce a connu un seul référendum en 1974 après la dictature des colonels.

M. Vénizélos a indiqué que le référendum aurait lieu après la fin des discussions qui démarrent avec les banques.

Une des questions les plus délicates en suspens, relevant aussi de la souveraineté, est de savoir si les nouvelles obligations (à prix réduit) qui seront émises seront de droit grec ou de droit international. Un débat feutré agite la City et les colonnes de la presse financière anglo-saxonne, qui s'inquiète de voir ses intérêts mis en danger au cas où la Grèce serait contrainte de faire défaut ultérieurement sur la reste de sa dette.

© 2011 AFP


Source

Rira bien qui rira le dernier... J'ai hâte.  :salive:
Aboutd'nerf-iste

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3166
Re : Grèce
« Réponse #68 le: 01 novembre 2011 à 12:02:07 »
Démocratie..... le retour !

j'espère un tsunami gigantesque contre l'accord européen....hé,hé,hé,hé... :hehe:



Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4264
Re : Thierry Mariani
« Réponse #69 le: 01 novembre 2011 à 12:11:08 »
Citer
a Grèce trop « orientale », pas assez européenne

  
Le président de la commission des finances du Sénat, l'UMP Philippe Marini, pense, comme Nicolas Sarkozy, que faire rentrer la Grèce dans la zone euro était une erreur. Sur Public Sénat il fait le tri entre les serviettes (les pays vraiment européens. du nord ? ) et les torchons. Les pays moins européens, orientaux, mais peut-être aussi méditerranéens.

 » Si la Grèce est un pays européen, elle est aussi ces derniers mois un pays d'Orient. Un pays avec tout le charme de l'Orient, mais aussi avec ses modes de gestion, d'organisation, qui ne sont manifestement pas aux standards européens, aux standards des pays les plus développés. »

Qu'est-ce que le charme oriental ?

Réponse du sénateur Marini :

« Un pays qui ne recouvre pas ses impôts, et où les plus privilégiés figurent parfois dans les premières fortunes mondiales et sont à peu près exempts d'efforts, ça ressemble plus à un pays d'Orient que d'Occident.


http://www.rue89.com/2011/10/28/la-grece-trop-orientale-pas-assez-europeenne-226039

...ils osent tout et c'est à cela qu'on les reconnait ; Et puis y a pas à dire Mariani" ça sonne très danois !



******
Déplacé & fusionné par timbur
« Modifié: 01 novembre 2011 à 12:17:10 par timbur »
"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

En ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Thierry Mariani
« Réponse #70 le: 01 novembre 2011 à 12:23:37 »
Mariani, Estrosi, Luca, Ciotti, que le dernier qui est rentré ferme la porte !

Neuilly serait oriental ?

Pendant qu'on y est, faire rentrer la Roumanie, la Bulgarie et d'autres pays merdiques n'était pas terrible non plus !
On attend l'Albanie avec impatience...

******
Idem, déplacé & fusionné par timbur, suite confusion Marini/Mariani
« Modifié: 01 novembre 2011 à 12:28:52 par timbur »
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne timbur

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 13020
Re : Grèce
« Réponse #71 le: 01 novembre 2011 à 12:24:38 »
Tu as bien fait de surligner la dernière phrase, elle vaut son pesant de cacahuète et dénote une excellence de perception de cet individu quant à la situation.

Citer
Un pays qui ne recouvre pas ses impôts, et où les plus privilégiés figurent parfois dans les premières fortunes mondiales et sont à peu près exempts d'efforts, ça ressemble plus à un pays d'Orient que d'Occident.

J'ai l'impression de lire là une description de la France sous l'UMP. De toute évidence, monsieur Marini n'a pas conscience des conséquences de la politique qu'il défend.
Ou alors, c'est du déni...
___________________________________________________________________________________________________________________________________
Frondiste : Néologisme timburien. Désigne tout élu à la députation remplissant la double condition d'être de gauche et du parti socialiste.

Hors ligne ElectricEye

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2933
Re : Grèce
« Réponse #72 le: 01 novembre 2011 à 12:37:15 »
Comprends pas pourquoi il fait ça...ou alors c'est que Papandréou a vraiment des principes et qu'il en a marre de Merkel et Sarkozy (oui j'ai pas dis Europe, parce qu'il semble que l'Europe soit réduit à la France et à l'Allemagne ces derniers temps).

En ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Grèce
« Réponse #73 le: 01 novembre 2011 à 13:09:26 »
Dans le temps Sarko a dit (à qc près) "Quelqu'un qui ne s'endette pas n'a pas confiance en son pays."

Fallait pas l'écouter !

En attendant, je subodore un rv de plus avec Angela Merkel. La pauver ! Elle doit en avoir marre de voir sa gueule tous les deux jours !

Qu'est-ce qu'il faut à ces ingrats de Grecs ? On enlève la moitié de l'ardoise, pour le reste ils n'ont qu'à se démerder avec les Chinois. Et encore ils ne sont pas contents !

Bientôt le 11-novembre, fête du couple Franco-Allemand !
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4264
Re : Grèce
« Réponse #74 le: 01 novembre 2011 à 13:15:58 »
C'est très gaullien je trouve : c'est l'acceptation d'être sous la tutelle des banques ou la chienlit . Papandréou n'a en fait plus le choix coincé entre le Pasok , l'opposition ultralibérale et la colère du peuple .Soyons solidaires du peuple grecque ,rien que du peuple .

Pour répondre à Mariani :combien d'armateurs européens , hollandais , français , allemands... se sont gavés au large de la Grèce ? il devrait faire attention à ce qu'il dit : en Allemagne les nazis montent au front pour conspuer les métèques et ça risque de très mal tourner . En attendant sarko et merkel sont en train de bavasser au téléphone . On va encore avoir droit à sauvetage du monde !

Il y a longtemps que je ne l'ai pas entendu et je l'aime toujours autant :bénie soit  l'heureuse époque des artistes engagés!
Citer
« … au rythme où vont les choses les banques  ramèneront le fascisme sur le continent ».

Alors que la Grèce est placée sous tutelle de la  Troïka, que l’Etat réprime les manifestations pour rassurer les marchés  et que l’Europe poursuit les renflouements financiers, le  compositeur Mikis Theodorakis  a appelé les grecs à combattre et mis en  garde les peuples d’Europe qu’au rythme où vont les choses les banques  ramèneront le fascisme sur le continent.

Interviewé lors d’une émission politique très populaire en Grèce, Theodorakis a avertit que si la Grèce se soumet aux exigences de ses soi-disant« partenaires européens », c’en sera « fini de nous en tant que peuple et que nation ».

Il a accusé le gouvernement de n’être qu’une « fourmi » face à ces « partenaires », alors que le peuple le voit comme « brutal et  offensif ».

Si cette politique continue, « nous ne pourrons survivre (…) la seule solution est de se lever et de combattre ».

Résistant de la première heure contre l’occupation nazie et fasciste, combattant  républicain lors de la guerre civile et torturé sous le régime des  colonels, Théodorakis a également adressé une lettre ouverte  aux  peuples d’Europe, publié dans de nombreux journaux… grecs.

Extraits :

Notre combat n’est pas seulement celui de la Grèce, il aspire à une Europe  libre, indépendante et démocratique. Ne croyez pas vos gouvernements  lorsqu’ils prétendent que votre argent sert à aider la Grèce. (…)

Leurs programmes de « sauvetage de la Grèce » aident seulement les banques  étrangères, celles précisément qui, par l’intermédiaire des politiciens  et des gouvernements à leur solde, ont imposé le modèle politique qui a  mené à la crise actuelle.

Il n’y pas d’autre solution que  de remplacer l’actuel modèle économique européen, conçu pour générer des dettes, et revenir à une politique de stimulation de la demande et du  développement, à un protectionnisme doté d’un contrôle drastique de la  Finance.

Si les Etats ne s’imposent pas sur les marchés,  ces derniers les engloutiront, en même temps que la démocratie et tous  les acquis de la civilisation européenne. La démocratie est née à  Athènes quand Solon a annulé les dettes des pauvres envers les riches. Il ne faut pas autoriser aujourd’hui les banques à détruire la démocratie  européenne, à extorquer les sommes gigantesques qu’elles ont elle-même  générées sous forme de dettes.

Nous ne vous demandons pas  de soutenir notre combat par solidarité, ni parce que notre territoire  fut le berceau de Platon et Aristote, Périclès et Protagoras, des  concepts de démocratie, de liberté et d’Europe. (…)

Nous  vous demandons de le faire dans votre propre intérêt. Si vous autorisez  aujourd’hui le sacrifice des sociétés grecque, irlandaise, portugaise et espagnole sur l’autel de la dette et des banques, ce sera bientôt votre tour.

Vous ne prospérerez pas au milieu des ruines des sociétés européennes.

Nous avons tardé de notre côté, mais nous nous sommes réveillés. Bâtissons  ensemble une Europe nouvelle ; une Europe démocratique, prospère,  pacifique, digne de son histoire, de ses luttes et de son esprit.

Résistez au totalitarisme des marchés qui menace de démanteler l’Europe en la  transformant en Tiers-monde, qui monte les peuples européens les uns  contre les autres, qui détruit notre continent en suscitant le retour du fascisme. (source

http://gauchedecombat.wordpress.com/2011/10/30/lettre-de-mikis-theodorakis-aux-peuples-deurope/

« Modifié: 01 novembre 2011 à 14:03:27 par syberia3 »
"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

Hors ligne TYGER

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 8889
Re : Grèce
« Réponse #75 le: 01 novembre 2011 à 13:59:22 »
merci à Theodorakis de montrer le chemin à suivre et de rappeler à bon escient qu'elles ont été les tenants et aboutissants des dernières grandes guerres ("Hitler plutôt que le Front Populaire").

enfin un peuple qui va avoir droit à la parole... en espérant que celle-ci ne sera pas usurpée comme pour le traité de Lisbonne !
"Ni Dieu, ni maître.
Mieux être."
Jacques Prévert

"Quand la vérité n’est pas libre, la liberté n’est pas vraie.
Les vérités de la Police sont les vérités d’aujourd’hui."
Jacques Prévert

Hors ligne Bobleflingueur

  • Sarkophobe
  • Messages: 436
Re : Grèce
« Réponse #76 le: 01 novembre 2011 à 14:11:49 »
Je suis dans cet état :  :mdr1: :mdr1: :mdr1: :mdr1: :mdr1: :mdr3: :mdr3: :mdr3: :mdr3: :mdr3:

Tout ce qu'a dit sarko & co (Sbires mais aussi "Grands de ce monde") est déjà obsolète et aux oubliettes !!!

Merci pour le scketch, Monsieur Papandréou et merci d'avoir donné la parole à un peuple...

En faisant cela, il met toutes "ces pseudo élites" qui nous foutent dans la merde depuis 30 ans
sous une énorme pression car elles ont tout fait pour se passer de l'avis des peuples !!!

Merci mille fois... sarko est "ridiculisé" .. Et pardon mais je suis  :mdr1: :mdr1: :mdr1: :mdr1: :mdr1: :mdr3: :mdr3: :mdr3: :mdr3: :mdr3:
 

Hors ligne TheTwit

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3957
Re : Grèce
« Réponse #77 le: 01 novembre 2011 à 14:21:36 »
Citer
Résistez au totalitarisme des marchés qui menace de démanteler l’Europe en la  transformant en Tiers-monde, qui monte les peuples européens les uns  contre les autres, qui détruit notre continent en suscitant le retour du fascisme. (source

Le seul moyen pour l'Europe d'exister est la conferération. Comme celle du Canada Le gouvernement cental d'Otawa Fait des lois générales sur les impots qui ne sont pas forcement les memes pour toutes les provinces. Les provinces les plus pauvres recoivent l'aide du fédéral. Les lois sociales sont les meme Partout comme d'autres lois d'ailleurs.Ainsi l'asurance maladie est obligatoire et l'ducation. Chaque province a de plus le droit de créér des impots complémentaires. Sauf pour le Québec qui taxe ces citoyens au niveau provincial en plus, mais pas plus que les autres provinces. Une provinces comme l'Alberta ne paie pas d'impots provinciales. La richesse du pétrole et de l'uranium rapporte suffisament (ce sont surtout des societés francaises,Total(et oui pas de cadeau)et (Areva?)qui remplissent le budget de cette province et en parti celui du fédéral. Le budget du gouvernement du Canada est un des moins déficitaire au monde.

Mais il faut admettre que les avantages sociaux sont moindre qu'en France, mais l'administration beaucoup moins lourde.La France est dirigée avec des lois arcaiques tres vielles et dépassées qui devraient etre caduc, incapable de mettre ses lois coordonés a l'époque présente( et suis bien placé pour le savoir).

 


Ps. il se peu qui l'y est des varientes dans mon propos ne vivant au Canada (Moins d'impots qu'aux Us) que depuis cinq ans donc? .
« Modifié: 01 novembre 2011 à 14:50:03 par TheTwit »

En ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Grèce
« Réponse #78 le: 01 novembre 2011 à 15:48:05 »
Ici on ignore jusqu'à l'existence la peréquation, même entre services de la même administration !
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne cervesia

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2380
Re : Grèce
« Réponse #79 le: 01 novembre 2011 à 20:49:24 »
mr papandréou a bien entendu le chant des sirènes .... sarko merkel et les autres...mais tel Ulysse il va leur résister et éviter les écueils aux grecs :super:

les pro-Europe ont eu les yeux plus grands que le ventre ! dans le cas de la politique non l'union ne fait pas la force !  :nonon:

dixit un vieux dicton ' il faut mettre des animaux de la même espèce pour tirer la charrue ' j'entends par là que les niveaux de vie sont disparates d'un état européen à l'autre et que plus on est plus on s'appauvrit
"Il n'y a point d'éloge flatteuse sans liberté de blâmer", Beaumarchais

 La neutralité favorise toujours l'oppresseur, jamais la victime. Le silence encourage le persécuteur, jamais le persécuté » (E. Wiesel).

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : Grèce
« Réponse #80 le: 01 novembre 2011 à 21:05:55 »
Citer
Démocratie..... le retour !

j'espère un tsunami gigantesque contre l'accord européen....hé,hé,hé,hé...

C'est le moins, au pays qui a vu naître la démocratie! J'espère moi aussi aussi un pan-dans-la-gu. pour certains...  :mrgreen: Vous savez, ceux qui au pouvoir se sont empressés de faire oublier notre référendum...  :fache1:
Il y a des chances: selon les sondages, 60% des Grecs seraient pour le non...  :langue3:
« Modifié: 01 novembre 2011 à 21:07:31 par sarkonique »
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne TYGER

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 8889
Re : Grèce
« Réponse #81 le: 01 novembre 2011 à 21:12:54 »
d'ailleurs les bourses sont bien molles ce soir : sur les places du Caca-rente -5.38 %

les trois banques françaises qui sont dites (n'est-ce point qu'une rumeur ?) les plus sensibles au sort grec en ont fait les frais :

SOCIETE GENERALE    -16.23%    
BNP PARIBAS            -13.06%    
CREDIT AGRICOLE SA    -12.53%

Nasdaq et Dow Jones sont bien partis dans le négatif aussi !
"Ni Dieu, ni maître.
Mieux être."
Jacques Prévert

"Quand la vérité n’est pas libre, la liberté n’est pas vraie.
Les vérités de la Police sont les vérités d’aujourd’hui."
Jacques Prévert

Hors ligne TheTwit

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3957
Re : Grèce
« Réponse #82 le: 01 novembre 2011 à 22:18:10 »
Je vous trouve bien défetistes. Les francais ont les plus grosses épargnes de tous les pays occidentaux L'écureuil vous connaisez?   ;-) La France a le plus gros tas d'or au monde, sans compter celui des particuliers, Vendez-le il est a la hausse. J'ai aussi cette simple impression que si vous abandoniez l'euro vous exportriez plus ce qui diminurait le chomage. Et de plus ca, mettrait les chinois dans l'embara. En tout cas ca diminurait la dette pas mal.

Hors ligne cervesia

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2380
Re : Grèce
« Réponse #83 le: 02 novembre 2011 à 01:50:06 »
pas défaitiste mais contente ! en + l'agité a fait une comm à la tv et il était pas content content le bougre  ... :diable:

pas gentils ces grecs ils vont avoir une fessée .... :diable:
"Il n'y a point d'éloge flatteuse sans liberté de blâmer", Beaumarchais

 La neutralité favorise toujours l'oppresseur, jamais la victime. Le silence encourage le persécuteur, jamais le persécuté » (E. Wiesel).

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3166
Re : Re : Grèce
« Réponse #84 le: 02 novembre 2011 à 10:23:03 »
Citer
Démocratie..... le retour !

j'espère un tsunami gigantesque contre l'accord européen....hé,hé,hé,hé...


C'est le moins, au pays qui a vu naître la démocratie! J'espère moi aussi aussi un pan-dans-la-gu. pour certains...  :mrgreen: Vous savez, ceux qui au pouvoir se sont empressés de faire oublier notre référendum...  :fache1:
Il y a des chances: selon les sondages, 60% des Grecs seraient pour le non...  :langue3:


J’ai lu quelque part que la démocratie est l’œuvre de Solon :

Souvent considéré comme ayant instauré la démocratie, il fait partie des Sept Sages de la Grèce…..


….Ainsi, il abolit l'esclavage pour dettes, et affranchit ceux qui étaient tombés en servitude pour cette raison. Il fit une réduction de dettes privées et publiques , et affranchit les terres des hectémores de redevances……


http://fr.wikipedia.org/wiki/Solon

déjà ,Solon avait tout compris :mrgreen:




Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

En ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Grèce
« Réponse #85 le: 02 novembre 2011 à 11:54:09 »
Citer
La France a le plus gros tas d'or au monde

Il faut arrêter avec les envolées hyperboliques à la Sarko, "le plus/seul...pays au monde qui...!"

La France est loin derrière les É-U, l'Allemagne et même le FMI.

Quand il était ministre du budget (il me semble) Sarko a déjà eu cette brillante idée, (vendre l'or,) avec un résultat mitigé.
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne cervesia

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2380
Re : Grèce
« Réponse #86 le: 02 novembre 2011 à 13:15:49 »
bili pour apprendre les philosophes grecs faut aller un peu de l'avant dans ses études... pas comme l'autre avocat de neuilly.... :diable:
"Il n'y a point d'éloge flatteuse sans liberté de blâmer", Beaumarchais

 La neutralité favorise toujours l'oppresseur, jamais la victime. Le silence encourage le persécuteur, jamais le persécuté » (E. Wiesel).

En ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Grèce
« Réponse #87 le: 02 novembre 2011 à 13:44:34 »
Mauvaise langue ! NS s'y connait en philosophes Grecs...

Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3166
Re : Grèce
« Réponse #88 le: 02 novembre 2011 à 13:51:11 »
tu dis ça, à cause des lunettes?  :mdr1:
Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5844
Re : Re : Grèce
« Réponse #89 le: 03 novembre 2011 à 00:09:11 »
Je vous trouve bien défetistes. Les francais ont les plus grosses épargnes de tous les pays occidentaux L'écureuil vous connaisez?   ;-) La France a le plus gros tas d'or au monde, sans compter celui des particuliers, Vendez-le il est a la hausse. J'ai aussi cette simple impression que si vous abandoniez l'euro vous exportriez plus ce qui diminurait le chomage. Et de plus ca, mettrait les chinois dans l'embara. En tout cas ca diminurait la dette pas mal.

Comme je ne suis pas sûre de bien comprendre votre propos, cher The Tweet, j'aimerais bien que vous l'explicitiez !

 Je comprends d'autant moins lorsque je vois ce qu vous disiez avant :
Citer
Mais il faut admettre que les avantages sociaux sont moindre qu'en France, mais l'administration beaucoup moins lourde.La France est dirigée avec des lois arcaiques tres vielles et dépassées qui devraient etre caduc, incapable de mettre ses lois coordonés a l'époque présente( et suis bien placé pour le savoir)

C'est quoi l'archaïsme, ou la modernité ?
A quoi correspondraient les lois de l'époque présente ?
J'ai beaucoup de mal à le percevoir sachant que si je suis au jour d'aujourd'hui assujettie aux minima sociaux  :aille: euh, vous savez les environs 580€00 mensuels :caf: pour cause de maladie pudiquement appelée "de longue durée",(malgré une longue expérience professionnelle et un niveau d'études plutôt haut, bien qu'acquis progressivement, enfin bon je dis ça juste pour éviter des commentaires éventuels inutiles !) j'apprécie au plus au point ce qu'il reste du système de couverture sociale français, car au moins mes soucis liés à mon "ALD" sont couverts à 100% !!!
A mon avis c'est plutôt en train de régresser, et c'est votre soit-disant modernité qui s'est gravement plantée !!!!
Alors bien sûr, je crois savoir que vous partagez la même "longue maladie" que moi, je pourrais avoir cotisé longuement et chèrement à des assurances et mutuelles complémentaires privées, mais c'est couillon, hein, je n'ai jamais travaillé (ou peu) au salaire que je "méritais" au vu de mes diplômes, j'ai même souvent fait du volontariat ou du bénévolat....
Alors , on dit quoi ?
La modernité serait que le crabe continue à me bouffer à vitesse accélérée parce que j'ai été médiocre en "gestion de carrière" ???  :cote: ;)
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne TYGER

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 8889
Re : Grèce
« Réponse #90 le: 03 novembre 2011 à 20:53:17 »
euh j'ai bien tout compris là : Papandréou est revenu sur la décision d'un référendum ?! mais que les grecs se lèvent et foutent donc tous ces empaffés à la porte de leur pays !
"Ni Dieu, ni maître.
Mieux être."
Jacques Prévert

"Quand la vérité n’est pas libre, la liberté n’est pas vraie.
Les vérités de la Police sont les vérités d’aujourd’hui."
Jacques Prévert

En ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Grèce
« Réponse #91 le: 03 novembre 2011 à 21:01:57 »
D'après i-tele, "Le G20 accepterait l'idée d'une taxe sur les transactions financières dans son communiqué final,"

Ils accepteraient l'idée ? Fantastique, on avance à grands pas.

Pour ceux qui ont la mémoire qui flanche, le prix Nobel d'économie James Tobin a eu cette idée en 1972...

Chi va piano, ne va pas vite...
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : Grèce
« Réponse #92 le: 03 novembre 2011 à 21:59:32 »
E???????? qui? Au toutou et à sa Merckel!

Comment voulez-vous que les Européens ne soient pas contre l'Europe, quand on exerce une pression monstre pour éviter de lui donner la parole?  :berk1:
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3166
Re : Grèce
« Réponse #93 le: 17 janvier 2012 à 14:40:10 »
Citer
« Pendaison pour les traîtres à la Grèce » :

 le slogan défendu par les manifestants devant l'Assemblée Nationale à Athènes montre bien que les tensions sociales sont loin d'être taries. D'autant plus que les interventions systématiques de la police, parfois violentes, ne font qu'attiser la colère de la rue. A en croire le blogueur Panagiotis Grigoriou, ce n'est qu'un fragile équilibre qui sera réduit à néant le jour où les forces de l'ordre rejoindront le rang des indignés.


 
La grande histoire ne gardera peut être pas une seule trace de ce dimanche soir. Pourtant, place de la Constitution, les indignés étaient de retour, mais cette première (?) salve devant le palais d'hiver de la Papadémocratie avait plutôt l'air d'une audition, au mieux d'une petite répétition dans le théâtre du futur. Deux mille personnes, guère davantage.

Seulement, l'hologramme de notre lame de fond de l'écœurement était bien visible. On inventait également un peu de la nouvelle économie. Un bazar d'échange de livres, une femme offrant des sucreries «parce que la lutte en hiver c'est autre chose», les motards indignés, et même ce monsieur, habitué de Syntagma et sa pancarte annonçant un cancer au cerveau. On vendait aussi des cacahuètes et on achetait de l'espoir sous les 5°C.
Athènes n'aime ni le froid, ni la Troïka.

Au centre de la place, un slogan provoque à la fois réflexion et scepticisme : « Bonne année 2012 et la liberté avec ? ». Une dame s'attarde devant, fredonnant une chanson connue de tous, sur le courage. Son regard était fatigué mais encore plein d'espoir.
Devant l'Assemblée anti-Nationale et anti-sociale, le slogan principal était lapidaire: « Pendaison pour les traîtres de la Grèce ». Au cœur de la place, des gens se retrouvent depuis l'été dans l'émotion, d'autres, sont déjà acteurs connus au sein des comités de quartiers. Ces gens sont déterminés et surtout, bien engagés : on établit déjà un premier bilan du passé tout en préparant l'avenir. Notre chien humaniste, Loukanikos, n'a pas manqué à l'appel et sa présence fut appréciée par tout le monde.

Sauf par les forces œuvrant pour les occupants. La police a violemment délogé les indignés vers 19h. Une femme de soixante ans a hurlé : «Que voulez-vous, je suis au chômage … tuez-nous alors...». Papoutsis, ministre de l'Intérieur au cercle de la social-démocratie disparue, et ancien Commissaire à Bruxelles, a une fois de plus, ordonné la répression démesurée.
Le but étant de terroriser les citoyens, de leur interdire la place Syntagma, après leur avoir supprimé le dernier strapontin dans l'espoir. Seulement, les gens sont tous partis très déterminées, faisant la promesse d'y revenir. Sauf un, blessé, il a été évacué vers l'hôpital.

 
Notre dictature protozoaire ne supporte alors plus, le moindre rassemblement populaire. Depuis quelques jours, le P.S. et les autres Papadémons examinent avec intérêt, la proposition de Dora Bakoyanni, chef d'une petite formation de droite ayant fait scission avec la principale droitière de service, le parti de la Nouvelle Démocratie de Samaras.

Elle fait partie de ceux … parlementeurs familliocrates, son père Kostas Mitsotakis, fut Premier ministre dans le passé. Seulement le peuple n'a pas l'air d'apprécier les initiatives de Dora Bakoyanni. Samedi soir, elle était en train de dîner dans un restaurant chic de la ville d'Héraclion en Crète, lorsqu'elle a été repérée par des indignés, lesquels ont  brisé la vitre de l'établissement, lui adressant aussitôt yaourts et cailloux. Le restaurant s'appelle Lucullus; mais le repas du coup … l'était bien moins.

En attendant les hauts dignitaires Troïkans à Athènes cette semaine, les dents grincent.
« Ils veulent nous faire peur mais comme nous sommes entrés dans la troisième guerre mondiale et économique, nous reviendrons et nous allons frapper le moment venu », m'a dit un jeune manifestant. Chez les policiers également, il y a de la grogne mais elle reste contenue. Ce n'est pas facile de taper sur son cousin chômeur pour gagner 700 euros net par mois.

En plus, la Police livre une bataille terrible contre une criminalité qui explose depuis un an. Les retraités de l'Armée, ont créé de leur coté, « deux mouvements de résistance et de renouveau politique », selon leurs propres termes. Les bancocrates quant à eux, nous préparent la nouvelle répression, faisant appel à une sorte d'Euro-corps et à l'OTAN. Parait-il, la principale raison du limogeage des trois chefs d'État-major à l'automne dernier, deux jours avant la démission de Papandréou, tenait du refus de la part des militaires, d'utiliser l'armée pour mater une probable révolte populaire et non pas, le prétendu risque d'un putsch des généraux, comme Papandréou avait suggéré aux Merkoziens durant le sommet à Cannes.

De toute façon il n'y a pas photo. Le jour où les forces de l'ordre vont quitter le côté obscur de la force, les carottes seront alors bien cuites et … les choux de Bruxelles réduits en purée.
On se le disait entre indignés ce soir place de la Constitution, rêvant même d'une nouvelle constituante. Les écoutant, je ne savais pas quoi imaginer. On prend parfois ses rêves pour la réalité certes, mais les rêves des uns, font le cauchemar des autres, c'est bien connu aussi. Surtout sous les dictatures.

Retrouvez Panagiotis Grigoriou sur son blog.
 

http://www.marianne2.fr/Grece-le-retour-des-indignes_a214589.html

Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5844
Re : Grèce
« Réponse #94 le: 26 janvier 2012 à 19:14:29 »
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3166
Re : Grèce
« Réponse #95 le: 27 janvier 2012 à 08:54:13 »
ouais :( :( :(
il faut que ça pète!
Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5844
Re : Grèce
« Réponse #96 le: 09 février 2012 à 19:16:45 »
Le long article posté par Bili un peu plus haut, était très intéressant  :merci: J'ai donc cherché le blog du monsieur auteur de l'article via le lien de Marianne2.
Et bien tout le "carnet de notes d'un anthropologue en Grèce" est vraiment passionnant . Je vous encourage à aller le visiter régulièrement

ICI

 :super: :super: :super:
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4264
Re : Grèce
« Réponse #97 le: 10 février 2012 à 09:30:49 »
Merci Bili et merci Réveillonsnous !va falloir de l'énergie pour expliquer cela à tous ceux qui pensent que nous sommes des Cassandre et des oiseaux de mauvaises augures . Mais il faut le faire !
"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3166
Re : Grèce
« Réponse #98 le: 13 février 2012 à 09:04:45 »
Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne cervesia

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2380
Re : Grèce
« Réponse #99 le: 13 février 2012 à 12:33:07 »
ça gagne bien un député grec ? :pascontent1:
"Il n'y a point d'éloge flatteuse sans liberté de blâmer", Beaumarchais

 La neutralité favorise toujours l'oppresseur, jamais la victime. Le silence encourage le persécuteur, jamais le persécuté » (E. Wiesel).