Auteur Sujet: La cause animale  (Lu 67754 fois)

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : La cause animale
« Réponse #100 le: 25 septembre 2011 à 10:10:27 »
Citer
Lidl ne vendra plus de viande de porcs castrés à vif

Rien qu'en Belgique, 5 millions de porcelets sont castrés sans anesthésie chaque année. Cette castration à vif vise à prévenir l'apparition, rarement observée, d'une odeur désagréable lors de la cuisson de la viande. Pratiquée quelques jours après la naissance, cette opération extrêmement douloureuse a, pourtant, une alternative indolore, à savoir une vaccination.
Pour mettre un terme à cette pratique, l’association de protection animale GAIA a lancé une campagne insolite, intitulée « Laissez-les pendouiller », à l’intention des éleveurs de porcins. Et pour donner corps à cette campagne, GAIA a organisé, le 9 septembre dernier, une « journée sans slips », invitant les hommes à laisser leur caleçon dans l’armoire le temps d’une journée, par geste de solidarité.   

Pour originale qu’elle soit, cette campagne a, bien entendu, pour but premier de révéler une pratique méconnue du grand public, pourtant le seul habilité à faire pression sur les distributeurs et les éleveurs. Preuve que la parole a du bon, la chaîne de supermarchés Lidl a récemment annoncé qu’elle ne vendra plus de viande de porcs castrés à compter du 1er janvier 2012. Elle rejoint ainsi la chaîne Colruyt qui ne vend plus que de la viande provenant de porcelets vaccinés.

Cécile Cassier


http://www.univers-nature.com/inf/inf_actualite1.cgi?id=4831
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : La cause animale
« Réponse #101 le: 12 octobre 2011 à 16:57:10 »
Pour une fois que la chance est du côté des bêtes...  :mrgreen:

Citer
Ardennes : un chasseur meurt empalé par un cerf

La partie de chasse a tourné au drame comme le rapporte Europe 1.

Mardi à Alle-sur-Semois, du côté belge des Ardennes, un agriculteur de 67 ans originaire de Saint-Menges, près de Sedan, est décédé au cours d'une partie de chasse.

Il est mort empalé après avoir été chargé par un cerf qu'il pourchassait.

Il a reçu dans l'oeil un andouiller, soit une extrémité du bois du cerf, qui a percé sa boîte crânienne.

Il a été transporté à l'hôpital Manchester de Charleville-Mézières où il est décédé selon le journal local L'Ardennais.

Source : Europe 1, L'Ardennais


Deux fois, même... 2011 est une année faste!  :frime:

http://www.lepost.fr/article/2011/10/11/2611620_belgique-un-chasseur-meurt-empale-par-un-cerf.html

<a href="http://www.dailymotion.com/swf/video/xljri3" target="_blank" class="new_win">http://www.dailymotion.com/swf/video/xljri3</a>

Citer
Le matador Juan José Padilla hors de danger après une grave blessure

Le matador Juan José Padilla, grièvement encorné au visage vendredi lors d'une corrida à Saragosse, est hors de danger mais a de fortes chances d'avoir perdu l'oeil gauche, a indiqué lundi à l'AFP une source hospitalière.

Le matador de Jerez, âgé de 38 ans, s'apprêtait à planter la troisième série de banderilles au quatrième taureau de la soirée, quand l'animal lui a fait perdre l'équilibre et l'a encorné au visage.

Le coup a été si fort que la corne est entrée à hauteur de l'oreille pour ressortir au niveau de l'oeil gauche, le faisant sortir de son orbite.

Juan José Padilla avait été transporté à l'hôpital Miguel Servet de Saragosse où il a dû subir une intervention chirurgicale de plus de cinq heures.

"L'évolution est favorable mais le pronostic reste grave", a affirmé à l'AFP une source de l'hôpital qui a souhaité conserver l'anonymat. Elle a précisé que le torero était "conscient", toujours "en soins intensifs" mais qu'il était prévu qu'il pourrait en sortir "aujourd'hui ou demain".

"Toutefois, il faut attendre les résultats des examens en cours" et si "les médecins ont dit que son état évoluait favorablement", ils "se sont montrés assez pessimistes quant à la récupération de la vue de son oeil touché", a ajouté cette source.

De son lit d'hôpital, Padilla a affirmé à ses proches qu'il entendait continuer à toréer, selon le site internet spécialisé Mundotoro. "Je savais qu'il m'attendait au tournant, mais ce n'est pas celui-là qui va me faire abandonner", a-t-il dit.


http://www.charentelibre.fr/2011/10/10/le-matador-juan-jose-padilla-hors-de-danger-apres-une-grave-blessure,1059077.php?utm_medium=twitter&utm_source=twitterfeed

Celui-là est un fou furieux! Vous remarquerez tout le soin qu'on met à sauver un homme qui prétend pourtant que les chances sont égales... Personne n'a jamais eu l'idée de sauver un taureau blessé. Pourtant, franchement, qu'est-ce que l'humanité a à foutre d'un toréro? Il a voulu combattre? Qu'il en assume les conséquences!  :pascontent1:

Le pire est que ce taureau sera sans doute abattu, jugé trop dangereux... Dans ce cas, il n'y a qu'à massacrer des vachettes...  :grrr:
« Modifié: 12 octobre 2011 à 17:00:06 par sarkonique »
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne timbur

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 13020
Re : La cause animale
« Réponse #102 le: 12 octobre 2011 à 19:12:25 »
C'est curieux, l’absence totale de compassion que je peux ressentir, parfois, pour un être humain.
___________________________________________________________________________________________________________________________________
Frondiste : Néologisme timburien. Désigne tout élu à la députation remplissant la double condition d'être de gauche et du parti socialiste.

Hors ligne Val

  • Administrateur
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 19238
Re : La cause animale
« Réponse #103 le: 13 octobre 2011 à 11:18:05 »
Eh ben... Moi qui venait plus ou moins de formuler un désir similaire...  :gene1: Je vais faire attention à ce que je dis, maintenant, si je suis exaucée comme ça.  :diable:

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : La cause animale
« Réponse #104 le: 28 octobre 2011 à 11:25:25 »
Citer
Ball-trap avec des cailles vivantes en Espagne

L’association One Voice vient de révéler un nouveau scandale, preuve supplémentaire du peu de respect porté au vivant. Certains chasseurs espagnols pratiquent, en effet, un ball-trap singulier et cruel, dans lequel les traditionnels plateaux d’argile sont remplacés par des cailles vivantes. Celles-ci sont introduites par un lanceur dans des sortes de canons qui, une fois armés, les projettent dans les airs pour en faire des cibles de tir. Dans la majorité des cas, les oiseaux sont tués nets par la violence de la propulsion. Les rares survivants à ce choc sont, de toute façon, dans l’incapacité de voler. Cette chasse gratuite terminée, la grande majorité des animaux, consommables ou non, est abandonnée sur place.

Selon One Voice, le ball-trap avec des cailles vivantes (1) est considéré comme « une véritable institution » en Espagne, encadrée par une fédération nationale et la tenue de championnats. Appelant à une mobilisation citoyenne, l’association invite tout opposant à cette pratique à faire entendre son indignation dès à présent, en écrivant un courrier à l’Ambassade d’Espagne (2). 

Cécile Cassier

1- Tirada de cordoniz en espagnol.
2- Le courrier est à adresser à : Monsieur l’ambassadeur D. Carlos Bastarreche Saguës
Ambassade d’Espagne
22 avenue Marceau
75381 Paris cedex 08
emb.paris@maec.es


http://www.univers-nature.com/inf/inf_actualite1.cgi?id=4873
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne Val

  • Administrateur
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 19238
Re : La cause animale
« Réponse #105 le: 28 octobre 2011 à 11:45:16 »
Bon, les amis....  :diable: Je propose à tous les défenseurs d'animaux sur le forum de créer une nouvelle, institution, tradition, etc...

"la ball trap avec chasseur vivant". De préférence avec les "chasseurs" qui joue au ball trap sur caille.  :diable:

Je m'en vais de ce pas élaborer les statuts de l'association.  :diable:

Pas de raison que nous n'ayons pas nos traditions, nous aussi. Des championnats, et tout et tout... des points selon que le chasseur bouge encore ou pas, tout ça...  :diable:

Hors ligne timbur

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 13020
Re : La cause animale
« Réponse #106 le: 28 octobre 2011 à 20:35:44 »
L'Espagne, encore... ?
___________________________________________________________________________________________________________________________________
Frondiste : Néologisme timburien. Désigne tout élu à la députation remplissant la double condition d'être de gauche et du parti socialiste.

Hors ligne sarkome

  • Smart Citoyen Incurable
  • Messages: 10521
Re : La cause animale
« Réponse #107 le: 28 octobre 2011 à 20:54:29 »
@ Val
Dans tes statuts, il va falloir définir la taille acceptable de tes projectiles bipèdes.
Je te rappelle que le lancer de nain est interdit.
Show content
Sauf s'il porte des talonnettes...

Hors ligne Val

  • Administrateur
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 19238
Re : La cause animale
« Réponse #108 le: 29 octobre 2011 à 13:47:39 »
Je m'en occupe.  :diable: :diable:

En ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : La cause animale
« Réponse #109 le: 05 novembre 2011 à 13:02:09 »
En cherchant un équivalent catholique pour "fatwa" j'avais pensé à "anathème..."
Je suis tombé sur les infos intéressants dans un dico en ligne.

"Le 1er novembre 1567, le pape Pie V publie en effet la bulle De salute Gregis dominici qui menace les toreros d'excommunication s'ils persistent à faire dans l'agitatio taurorum.
Dès 1575, le pontife suivant, Grégoire XIII, supprime les excommunications et se limite à l'interdiction aux ecclésiastiques d'assister à ces spectacles."

On peut donc prétendre que les corridas, ce n'est pas bien.

Ces bobos qui se sont enchaînés à l'antivol comme des cons dans l'arène avaient tout faux. Pour mettre des cathos de leur côté ils auraient dû se munir d'énormes crucifix, gousses d'ail, massettes et de pieux en bois ! Vade retro corridas etc

Ils se seraient fait tabassés quand même, mais ça aurait eu de la gueule !


Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : La cause animale
« Réponse #110 le: 05 novembre 2011 à 17:41:23 »
Intéressant. Je ne suis pas sûr que les plus traditionalistes des évêques n'y assistent pas. Il est permis de bénir des connards à courre le jour de la saint Hubert, alors pourquoi pas des toreros ou même des canons, je crois que ça s'est vu...
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : La cause animale
« Réponse #111 le: 07 novembre 2011 à 10:50:30 »
A propos...

Citer
La corrida demeure au patrimoine culturel français

En réaction à l’inscription de la corrida au patrimoine culturel immatériel français, en avril 2011, l’Alliance Anticorrida avait déposé un recours pour faire annuler cette décision devant le tribunal administratif de Paris. Mais ce dernier a finalement rejeté la demande d’annulation de la décision ministérielle. En revanche, la demande de dommages et intérêts de l’Observatoire national des cultures taurines n’a pas été retenue. A l’annonce de ce verdict, l’Alliance Anticorrida a fait savoir qu’elle utiliserait « toutes les voies de recours, jusqu’à la Cour européenne des droits de l’Homme ».

Cécile Cassier


http://www.univers-nature.com/inf/inf_actualite1.cgi?id=4890

Citer
Saisie record de près de 700 spécimens de mygales et scorpions

Si les nouveaux animaux de compagnie (NAC) ont la côte, ils sont soumis à des conditions de détention et un cadre réglementaire spécifiques. Or celles-ci ne sont pas toujours respectées, loin s’en faut. Pour preuve, le 19 août dernier, des agents de l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS) ont effectué une saisie record chez un particulier, habitant à Brouckerque, dans le Nord Pas-de-Calais. Ce dernier détenait, de manière illégale, près de 700 spécimens de mygales et de scorpions.

Appartenant à des espèces animales non domestiques, classées « dangereuses » par la loi, les animaux ont été saisis sur instruction du parquet de Dunkerque et placés dans un établissement agréé. Une procédure judiciaire est en cours. La détention illégale de ces espèces protégées est passible d’une amende pouvant aller jusqu’à 15 000 euros et d’une peine d’emprisonnement d’un an. Alimentant un trafic international de grande ampleur, le commerce des espèces sauvages est estimé à plus de 160 milliards d’euros par an. Impliquant des centaines de millions de plantes et d’animaux, il accentue l’appauvrissement des écosystèmes mondiaux.

Cécile Cassier


http://www.univers-nature.com/inf/inf_actualite1.cgi?id=4885

Au fou!
« Modifié: 07 novembre 2011 à 11:00:29 par sarkonique »
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3166
Re : La cause animale
« Réponse #112 le: 07 novembre 2011 à 13:39:34 »
Messages récupérés du fil "la stigmatisation des musulmans" puisque nos échanges vont bien au delà.  ;-)
Val.


Mais ce n’est pas fini les moutons dans la baignoire ?
Je croyais qu’ils étaient égorgés à l’abattoir, je l’ai vu aux infos il y a déjà quelques années de cela. ;)

Bon ! Je vais parler maintenant culture occidentale et surtout française pour mettre tout le monde d’accord. Je demande pardon par avance aux lecteurs de confession musulmane    ;-)  car je m’apprête à parler d’une fête qui n’est ni religieuse ni laïque mais qui va de soit. :D

La fête de : on va tuer le cochon. :miam:

Le cochon est pendu par les pieds( et oui, on dit pieds de cochon) le paysan lui tranche la carotide et déjà la fermière a placé son chaudron garni de thym et de laurier et même parfois de châtaignes pour préparer le boudin, il est primordial que le sang soit frais, les tripes et boyaux seront retirés le jour même aucunes minutes  à perdre dans la confection du boudin, la viande sera débitée le lendemain.

C’est la fête, saucisses et saucissons, rillons ou grattons , rillettes, jambons et jambonneaux, pâtés de foie et pâtés de campagne, hures et pieds de cochons, andouilles et andouillettes, saindoux et boudin, pièces de viande et j’en oublie sans doute,  pour plusieurs jours. :langue3:

Alors oui c’est cruel,  :pleur1: contrairement au mouton, le cochon sent sa fin proche, il va avoir très mal , alors il grogne, couine ou hurle et c’est atroce  :(    , c’est intelligent comme animal le cochon, c’est même plus attachant qu'un mouton, il  joue au ballon et rapplique quand on l’appelle. :triste1:

Mais cette pratique existe toujours dans les fermes dignes de ce nom, pas dans les élevages de type concentrationnaire ou le cochon est engraissé et tué à l’abattoir, électrocuté et égorgé ensuite où la viande ne sera jamais aussi bonne que saignée à vif.


Comme le dis maman, qui à l’age de dix ans( en 1940) savait tuer un lapin d’un coup sur la nuque,  :gene: le faire saigner en lui arrachant un œil  :gene: :gene:   , pour récupérer le sang afin d’épaissir la sauce du civet ou pour la concoction d’une sanguine, sauce à base d’échalotes,  :miam:

-" il faut voir l’animal comme de la nourriture , ce n’était  pas tous les jours qu’on tuait un cochon et ce n’était pas tous les jours ,non plus qu’on tuait un lapin."
« Modifié: 09 novembre 2011 à 20:50:52 par Val »
Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne Val

  • Administrateur
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 19238
Re : La cause animale
« Réponse #113 le: 08 novembre 2011 à 15:33:51 »
Là je réponds en tant que vétérinaire et éthologiste. je donne juste mon opinion perso. Pour moi, on peut voir un animal comme de la nourriture, ça n'implique pas pour autant de considérer la souffrance animale comme allant de soi.
Je pense honnêtement qu'on peut non seulement traiter l'animal correctement tout au long de sa vie, mais aussi au moment de sa mort.
C'est pourquoi par exemple je ne mange pas d'animal cuit vivant. (homard, gambas). Ni d'animaux dont il faut 15 exemplaire pour faire une assiette (cuisse de grenouille et escargot).
Ce n'est qu'une opinion, je conçois tout à fait qu'on ne soit pas d'accord avec, mais c'était simplement pour dire qu'on peut tout à fait concilier le fait de voir un animal comme de la nourriture et le fait de vouloir minimiser voire éliminer la souffrance, physique ET émotionnelle.
Pour avoir étudié les moutons de près, leurs capacités cognitives sont impressionnantes.

Pour continuer sur le sujet, tu as raison bili de nombreux moutons sont égorgés pour l'aïd dans des abattoirs soit déjà agréés, soit montés pour l'occasion. Mais comme d'habitude, il est plaisant pour les personnes voulant stigmatiser une religion de prendre une pratique minoritaire et désuète pour en faire un cheval de bataille.

Et ces personnes la plupart du temps n'auront rien à dire par exemple sur la procédure que tu viens de décrire pour le cochon. Alors que si on compare, je peux t'assurer que je suis d'accord avec toi, c'est pire pour le cochon. (sauf évidement si on fait attendre le mouton cinquante ans à l'abattoir...).

 :merci: :merci: :merci:


Hors ligne Lady Marwina

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 7362
  • Le Chwanana est Grand
    • Avanti-populo.com
Re : La cause animale
« Réponse #114 le: 08 novembre 2011 à 15:56:08 »
Alors, l'arrachage d'oeil je trouve cela immonde. Mais les moutons ou cochons égorgées, si c'est fait avec décence, je ne pense pas que ce soit plus cruel que l'électrocution. Après, c'est peut être un ressenti personnel, mais j'ai toujours trouvé plus douloureux de me prendre une châtaigne (lampe aux fils usés, prise qui déconne, etc) à en faire sauter les plombs de la maison que de me couper même profondément avec un couteau bien aiguisé. (bon, évidemment, avec un truc émoussé c'est différent)

Outre le fait que je trouve l'exécution rituelle plus respectueuse de l'animal, mais c'est une autre question.
Ce qui est immonde, par contre, ce sont les conditions de vie des animaux en élevage de masse.
Celui qui croit ne pas être responsable de ses erreurs a renoncé à sa liberté

Hors ligne sarkome

  • Smart Citoyen Incurable
  • Messages: 10521
Re : La cause animale
« Réponse #115 le: 08 novembre 2011 à 16:58:46 »
On ne parle jamais des souffrances indicibles des animaux qui, privés de cordes vocales, ne peuvent exprimer bruyamment leur souffrance. Et s'ils ne disent rien, c'est qu'ils n'ont pas mal !
- avez-vous pensé à la douleur muette du pauvre petit poisson accroché à l'hameçon ?
- qu'en est-il de l'huître, que vous gobez vivante, après l'avoir excitée d'un filet de citron ? ...

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3166
Re : La cause animale
« Réponse #116 le: 09 novembre 2011 à 08:40:33 »
Citation de: val
Pour moi, on peut voir un animal comme de la nourriture, ça n'implique pas pour autant de considérer la souffrance animale comme allant de soi.
Je pense honnêtement qu'on peut non seulement traiter l'animal correctement tout au long de sa vie, mais aussi au moment de sa mort.
Petit malentendu, ce n’est pas la souffrance qui va de soi, c’est la quantité de nourriture qui implique la fête, est il faut savoir reconnaître une vérité, le goût de la viande est bien meilleur quand on égorge l’ animal. c’est peut être aussi pour ça que cette méthode a été retenue par la religion.

Citation de:  lady
Alors, l'arrachage d'oeil je trouve cela immonde
Le lapin est mort lorsqu’on lui arrache l’œil.

Citation de: lady
Outre le fait que je trouve l'exécution rituelle plus respectueuse de l'animal, mais c'est une autre question.
Je crois savoir que par électrocution la mort est immédiate.


Je mange des huîtres vivantes, je cuisine les moules, j’ai déjà fait cuire des homards, personnellement ça ne me dérange pas, car j'apprécie ces plats, je peux aussi bien acheter des pinces de crabes cuites ou des bulots déjà cuits mais ces recettes préparées ne seront jamais aussi fraiches et bonnes si ce n’est cuisiné par moi-même ou une autre maîtresse de maison.



« Modifié: 09 novembre 2011 à 18:46:28 par reveillonsnous »
Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : La cause animale
« Réponse #117 le: 09 novembre 2011 à 19:41:10 »
Citer
le goût de la viande est bien meilleur quand on égorge l’ animal
C'est que la consommation suit de près la mise à mort. Rien à voir avec le mode de celle-ci.
De même, le homard aurait aussi bon goût si on le tuait juste avant de le faire bouillir.

Quant à l'argument goûteux... Bien et fraîchement cuisiné, je suis sûr qu'un être humain est excellent à manger.  :mrgreen:

En ce qui concerne l'Ait, il faut que la réforme vienne des musulmans eux-mêmes, afin que la cause du mouton ne passe pas pour un prétexte à stigmatisation.
« Modifié: 09 novembre 2011 à 19:45:37 par sarkonique »
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne Val

  • Administrateur
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 19238
Re : La cause animale
« Réponse #118 le: 09 novembre 2011 à 21:18:29 »
Je continue donc ici la discussion que nous avions initié sur le fil sur les musulmans.  :merci: Val.

@sarkome :
Le poisson normalement meurt très vite. Et je ne mange pas d'huîtres, mais je ne voulais pas détailler tout ce que je ne mangeais pas... (et je ne pêche pas, pas plus que je ne chasse.) J'ai du pêcher une fois. Mais la pêche, si elle est respectueuse des tailles de poisson, me paraît moins pire que la chasse où on peut faire courir un animal pendant des heures pour "le sport" ou "l'excitation".  :/ Normalement, le poisson, tu le pêches, il meurt.

Je précise en général que je ne suis pas spécialement bisounours et qu'à partir du moment où on tue un animal, on s'attend à une souffrance. mon opinion est juste qu'elle soit la plus brève et la moins intense possible.

Sinon, heu...Lady, quelle électrocution ? C'est d'étourdissement qu'on parle, et ce n'est pas forcément fait "électriquement". Sans compter que quand c'est bien fait, c'est instantané. Parce que l'égorgement, voyez vous, le temps de la mort dépend du poids de l'animal... Sur un mouton, il meurt plutôt vite (10 15 secondes pour la mort, moins pour la perte de conscience). Sur une vache... Ca prend beaucoup plus de temps... Au moins une minute, et la perte de conscience...Bof. Le cochon étant entre les deux, bof.

@bili :
pour le goût, le problème c'est que ça peut être vrai comme une rumeur qu'on répand par tradition. Je ne dis pas ça pour t'embêter, mais je doute qu'il y ait eu des études en double aveugle sur le goût de la viande où la seule chose qui diffère est la méthode d'abattage. Je sais qu'il y a beaucoup d'études sur le goût de la viande, il faudrait que je cherche. Par contre, je pense que souvent le mode d'élevage, lui, peut influencer le goût de la viande. Et je sais aussi qu'il y a beaucoup d'affirmations traditionnelles ou empiriques qui ne reposent sur aucune base scientifique (et là je ne dis pas ça que pour le cochon et la nourriture, je dis ça pour le monde du cheval et des cavaliers, le monde des éducateurs...) Pour le cochon, ce n'est pas spécialement l'égorgement qui me pose problème dans la procédure que tu décris, c'est le fait de pendre le cochon par les pieds, que du temps passe, qu'avant il a probablement senti le truc arriver et de le laisser se vider de son sang en se tortillant, donc probablement encore conscient. Mais de toute façon il y a beaucoup à améliorer dans tout le domaine de l'abattage, qu'il soit "personnel" ou industriel, je sais que beaucoup de chercheurs travaillent dessus.

pour ce qui est de ce que l'on mange, comme je le disais, c'est juste une opinion. Je préfère à la limite que tu le fasses toi même, ça montre que tu assumes.
Après dans mon optique, ce n'est pas une question d'apprécier ou pas, c'est juste une position personnelle qui fait que je ne veux pas manger de la nourriture qui implique une souffrance réelle quantifiable et longue d'un animal. Pour moi la mise à mort doit être rapide et la moins douloureuse possible.
J'avais même arrêté de manger du foie gras jusqu'à ce que je me rappelle que la stéatose du foie est physiologique chez les oiseaux. Après, mes recherches et des contacts m'ont expliqué que ce qui compte pour l'animal, c'est le type de gavage. Quand c'est à la main et pas forcé (foie gras haut de gamme), il n'y a pas de souffrance physiologique, il faut juste vérifier les conditions d'élevage. (maintenant que je sais ça je ne mange toujours pas de foie gras car je n'ai pas les moyens.  :mrgreen: :mrgreen:

@sarkonique :
Pour cette histoire de consommation immédiate, ça dépend complètement des viandes... Pour le mouton, mon père qui est vétérinaire et qui a fait beaucoup, beaucoup de boulot en abattoir, pour la viande de mouton ou même de boeuf, c'est le contraire... Il achète toujours en boucherie chez des bouchers qui tuent eux même, de la viande qui n'est pas "fraîche", comprenez qui n'a pas été tuée le jour même.

 :merci: :merci:

En ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : La cause animale
« Réponse #119 le: 09 novembre 2011 à 21:24:01 »
Si la viande est trop fraîche, elle manque de goût, particulièrement le boeuf.
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5844
Re : La cause animale
« Réponse #120 le: 09 novembre 2011 à 21:40:21 »
Je confirme ....
Ayant vécu dans un pays où il n'existait pas de boucherie, et ayant de grosses envies d'un steak au bout de quelques mois, il m'est arrivé de commander un morceau de vache sur pied... et qu'on me livre ce morceau environ un mois après, le jour même de l'abattage par le fermier....

Et bien je certifie qu'en ayant mangé un bout le lendemain (après avoir passé une partie de la nuit à débiter correctement (euh.... à peu prés) le morceau de quelques kilos qui m'avait été déposé sous forme de "cube", je ne sais même pas quel goût cela avait tellement ça ressemblait à une semelle de godasse !
les "steaks" (euh ... à peu prés) qui avaient passé plusieurs jours dans ma glacière (je vous raconte pas comment je me fournissais en glace, ce serait trop long ....) étaient carrément, nettement meilleurs..... super bons même, au vu de mes critères de ce moment-là de carnassière frustrée !
Si cela avait été moins compliqué, j'en aurais probablement recommandé  :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: Mais je me suis contentée des volailles et des cabris de passage  ::d ::d
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne sarkome

  • Smart Citoyen Incurable
  • Messages: 10521
Re : La cause animale
« Réponse #121 le: 09 novembre 2011 à 22:25:50 »
C'est très bon, la viande d'ours !
Attention toutefois:
Ne jamais manger l'ours avant de l'avoir tué !

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5844
Re : La cause animale
« Réponse #122 le: 09 novembre 2011 à 22:50:03 »
Non sans blagues, tu en as mangé ?????

Je sais que ma réponse peut me faire passer direct dans la tribu des imbéciles-naïfs......
 
Mais, toute Nounourse que je sois, mes expériences de vie m'empêchent d'être totalement bisounours ! Je sais d'expérience que l'on se retrouve parfois à manger des choses que l'on n'avait pas prévu  :triste1: :ange: :X: :gene4:
Alors si je dis serpent, cela n'indignera probablement pas grand monde, mais si je dis singe, ou dauphin, ou tortue ou.... J'entends déjà les hurlements

C'était pas prémédité , j'vous jure !!!

Mais dans les mêmes circonstances, je les re-mangerais pareil !!!!!
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

En ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : La cause animale
« Réponse #123 le: 09 novembre 2011 à 23:10:03 »
De l'ours on peut manger le foie, les pattes.
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3166
Re : La cause animale
« Réponse #124 le: 09 novembre 2011 à 23:57:14 »
Citation de: val
pour le goût, le problème c'est que ça peut être vrai comme une rumeur qu'on répand par tradition….
j'avais une tante qui achetait sa viande dans la boucherie halal de son quartier, elle trouvait le goût de la viande meilleur, coté présentation de la marchandise, c'est pas top, il faut avoir un bon couteau et savoir dégraisser.c'était il y a longtemps, maintenant je ne sais pas si les bouchers halal présentent aussi bien la viande qu'en boucherie de tradition française, rôti paré ,ficelé avec de la barde, pyramide de paupiettes, viande préparée etc... j'ai déjà gouté aussi du mouton halal, je me suis régalée, j'ai mangé aussi des plats orientaux dans un petit restos à coté de mon dernier boulot, la viande était impeccable, j'ai mangé turc aussi( le restaurant,pas un simple "kebab"), je suppose que c'était halal, j'ai apprécié aussi.

Citer
Par contre, je pense que souvent le mode d'élevage, lui, peut influencer le goût de la viande.
Entièrement d'accord.

Citation de: val
Pour le cochon, ce n'est pas spécialement l'égorgement qui me pose problème dans la procédure que tu décris, c'est le fait de pendre le cochon par les pieds, que du temps passe, qu'avant il a probablement senti le truc arriver et de le laisser se vider de son sang en se tortillant, donc probablement encore conscient
C'est le coté pratique pour ne pas en perdre une goute, pour le boudin.

@ Sarkonique

je plonge le homard dans l'eau bouillante, d'autres le coupe en deux vivant dans le sens de la longueur, pour le griller au feu de bois. Que préconises-tu l'électrocution? l'assommer ? avec un exosquelette  8/

Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : La cause animale
« Réponse #125 le: 10 novembre 2011 à 10:23:35 »
Je n'en sais rigoureusement rien. C'est juste qu'il serait bon de trouver un moyen, non?  :/

Alors, personne, parmi vous, ne sait comment se mange de la viande humaine: fraîche, faisandée, au gros sel...? Ah ben je suis déçu: il manque quelque chose à notre expérience du plaisir...  :mrgreen:

Vivement qu'on découvre des aliens pour varier un peu plus et pallier la disparition des espèces!  :salive:

Comme ils ne sont pas humains, ils pourront être aussi intelligents et sensibles que nous, voire plus, on n'aura pas scrupule à les faire craquer vivants sous la dent, pas vrai, hédonistes que nous sommes?  :diable:

L'anthropocentrisme avant tout?

Il m'est arrivé un jour, en Norvège, de manger de la baleine... Bah, pisqu'elle est mortibus, allez, on va goûter (et pis à la criée de Bergen, sur le port, en plus, ça se refuse pas, quoi). Me rappelle plus si elle était savoureuse, cette viande. Me souviens juste qu'elle était rouge, comme ma viande à moi, et que... plus de dix ans après, je l'ai toujours pas digérée...
« Modifié: 10 novembre 2011 à 10:42:32 par sarkonique »
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne sarkome

  • Smart Citoyen Incurable
  • Messages: 10521
Re : La cause animale
« Réponse #126 le: 10 novembre 2011 à 11:41:52 »
Le marsouin, le dauphin... c'est excellent !
Ça ressemble à de la viande de cheval, avec le goût du thon.
Ne criez pas au scandale ! Il arrive que ces sympathiques petites bêtes se prennent dans les hélice du navire... Alors, on ne va quand même pas les laisser à bouffer aux requins, sous prétexte que ce sont des espèces protégées !
Quand à la chair humaine, il paraît (je n'ai pas encore pu vérifier) que ça a le goût du porc...

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
Re : La cause animale
« Réponse #127 le: 10 novembre 2011 à 11:48:12 »
moi je suis surtout un cœur d'artichaut  :( , tout comme val je ne mange pas les trucs qu'on fait bouillir vivant, je ne mange rien qui ressemble à mes chats, rien qui me regarde, rien que j'ai vu vivant, rien que l'on tue en masse pour remplir un misérable hamburger, rien que l'on fait souffrir, que l'on torture ou que l'on massacre en gros, je ne mange même pas d'oeufs d'animaux en batterie  :hehe: mais j'ai une chance folle j'adore les choux de Bruxelles, les courgettes, tout les légumes que les gens détestent et en plus j'ai un super marché prés de chez moi, merci les régions rurales. :mrgreen:
je ne suis pas officiellement végétarienne mais mon cheminement personnel me dirige vers celà...je ne suis pas très viande, j'ai le même sentiment que sarkonique "Me rappelle plus si elle était savoureuse, cette viande. Me souviens juste qu'elle était rouge, comme ma viande à moi"

je sais bien qu'on fait partie d'une chaine alimentaire mais si avant l'on chassait pour simplement se nourrir aujourd'hui on mange des viandes exotique ou en excès par plaisir, dans ce cas ce n'est plus vital.

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : La cause animale
« Réponse #128 le: 10 novembre 2011 à 11:51:30 »
 :super: Raja présidente!  :fleur2:
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne Val

  • Administrateur
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 19238
Re : La cause animale
« Réponse #129 le: 10 novembre 2011 à 13:02:48 »
Tiens, petit conseil pour ceux qui ne sont pas végétariens mais qui tiennent à la qualité de vie animale, quand vous achetez de la viande de "vache", prenez du charolais. Au moins vous avez à peu près la garantie comme ce sont des races à viande, qu'elles ont vécu au pré, tranquille en troupeau.
par contre, attention aux taurillons qui eux peuvent soit effectivement être élevé au pré tranquillement, OU être en élevage intensif plutôt agressif.

Quand au veau...Je n'en parle même pas. Je ne mange pas de veau français. (dans mes cours de véto on expliquait qu'on les privait de fer volontairement pour que la viande soit blanche parce que cosmétiquement et traditionnellement, c'est comme ça que se vend la viande de veau français). C'était il y a 9 ans donc ils ont peut être fait des progrès depuis, je vais me renseigner.

pour ma part je pense que toute la vie de l'animal y compris sa mort, est importante.  :merci:

pour le homard honnêtement si tu lui écrabouilles la tête, je pense que tu le tues. Mais bon je n'ai aucun indice sur le goût après.  :merci: :merci:

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5844
Re : La cause animale
« Réponse #130 le: 10 novembre 2011 à 20:19:10 »
Puisque nous sommes partis à parler de la façon de tuer les animaux que l'on mange, je me permets de rectifier ce que je pense être une grave erreur:
Val a écrit :
Citer
@sarkome :
Le poisson normalement meurt très vite. Et je ne mange pas d'huîtres, mais je ne voulais pas détailler tout ce que je ne mangeais pas... (et je ne pêche pas, pas plus que je ne chasse.) J'ai du pêcher une fois. Mais la pêche, si elle est respectueuse des tailles de poisson, me paraît moins pire que la chasse où on peut faire courir un animal pendant des heures pour "le sport" ou "l'excitation".  Normalement, le poisson, tu le pêches, il meurt.

J'ai pas mal pêché en mer, et notamment le thon à la ligne. Or je peux vous dire que le poisson ne meurt pas rapidement du tout, il meurt de lent étouffement et cela dure plusieurs minutes  :(

(c'est pareil pour tous les poissons, même si ils sont bien sûr plus ou moins résistants selon les espèces ! Et ils ne sont pas tous silencieux; il en existe par exemple un dont j'ai oublié le nom français, mais que les açoriens appellent le "peixe porco" , justement parce que du moment où on le pêche à celui où il meurt, il couine comme un porc que l'on égorge...... ça parait long, je vous assure.... mais je précise qu'il a une viande délicieuse et très goutée  :mrgreen:)

Mais revenons au thon. Ce poisson, et notamment le thon blanc, peut se vendre très cher aux gastronomes japonais à condition qu'il soit de parfaite qualité. Or durant son agonie le thon, qui est un vrai paquet de muscle saute et se débat sur le pont du bateau, de ce fait il meurtrit sa propre chair ..... et n'est plus du tout aussi bon, surtout pour manger cru !
Pour éviter ça on prépare un poinçon, et chaque bête dés qu'elle est remontée sur le pont est immobilisée (c'est immédiat lorsqu'on lui pose un pouce sur l'oeil) et le poinçon est inséré à la base du canal rachidien .... mort immédiate, non traumatisante, chair délicieuse  :salive: à condition de l'avoir saigné très soigneusement...

Les açoriens pêcheurs professionnels, à qui des experts japonais viennent acheter des bêtes à l'unité (en prélevant une carotte de chair sur chaque pour vérifier la qualité) vont encore plus loin ! Ils mettent de la moquette épaisse sur le pont du bateau pour le poisson ne se meurtrisse pas lors de sa chute initiale sur le pont avant l'immobilisation.

Bon voilà, c'était mon quart d'heure ethnographique sur le milieu de la pêche artisanale  :gene3: :gene1:

En espérant que cela ne vous aura pas barbé !!!!! (et je ne parle pas ici du rouget !)
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3166
Re : La cause animale
« Réponse #131 le: 10 novembre 2011 à 21:00:35 »
Non, ce n’est pas barbant au contraire c’est intéressant :super:
Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne timbur

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 13020
Re : La cause animale
« Réponse #132 le: 10 novembre 2011 à 22:02:32 »
Mais ça finit un peu en queue de poisson... :gene1:
___________________________________________________________________________________________________________________________________
Frondiste : Néologisme timburien. Désigne tout élu à la députation remplissant la double condition d'être de gauche et du parti socialiste.

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : La cause animale
« Réponse #133 le: 10 novembre 2011 à 23:17:57 »
Brassens, qui aimait les animaux, déclarait que cela devait faire mal, un hameçon dans les lèvres, si on s'en rapporte aux nôtres qui sont finement innervées...
En fait, on n'a pas les moyens de mesurer la souffrance animale, alors il me semble que par précaution, on devrait la minimiser le plus possible.
Ce qu'explique Réveillonsnous incite à penser que quand on veut, on peut y arriver. Quel dommage pourtant que ce soit la fraîcheur de la viande qui soit le moteur de cette recherche, plutôt que le seul respect de l'animal.
On a dépassé la barrière des sexes, celle des "races", dans notre approche de l'altérité: quand donc dépasserons-nous celle des espèces?
Cela vous intéressera peut-être de savoir que les larbins pensants de Chatel ont rétabli l'Homme au centre du programme de littérature en ce qui concerne l'étude des grands textes argumentatifs... Cela en dit long sur la machine à décerveler de la droite.

 
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5844
Re : La cause animale
« Réponse #134 le: 11 novembre 2011 à 00:04:49 »
Citer
Ce qu'explique Réveillonsnous incite à penser que quand on veut, on peut y arriver. Quel dommage pourtant que ce soit la fraîcheur de la viande qui soit le moteur de cette recherche, plutôt que le seul respect de l'animal.

je suis totalement d'accord, bien sûr !

Mais vois-tu, prendre ces précautions et/ou faire ces manipulations pour chaque bête (immobilisation, poinçon, saigner, etc...) ralentit de tellement forte manière le volume de pêche que ce ne peut être rentable (je n'ai pas dit à s'enrichir, juste à s'en sortir à peu près) qu'à condition de viser cette micro-niche d'acheteurs hyper-exigeants ! Les espagnols, qui eux aussi pêchaient le thon à la ligne, avaient des prises de beaucoup meilleures qualités que les fileyeurs français -vu que là le thon est mort noyé quand on le remonte-et beaucoup plus de volumes que les açoriens, vu qu'il pêchaient avec des hameçons spéciaux, ou, moyennant un certain savoir-faire, le poisson se décrochait direct tout seul dans la cale centrale ouverte.... mais vendaient leur poisson environ 30 fois moins cher le kilo ! ..... et seulement 2 à 3 fois plus cher que les français  :(
Quant aux açoriens, contrairement aux espagnols, il n'y avait que peu d'armements et seulement de l'artisanat, mais tous n'avaient pas encore fait ce raisonnement, loin de là.... C'était pourtant les seuls petits patrons pêcheurs à s'en sortir à peu près  :ange: ;-)
Je n'ai pas eu l'occasion de ré-actualiser mes observations récemment, je ne sais donc pas comment cela a évolué !

Bon, j'arrête ! Faut pas me lancer sur des sujets qui me passionnent ou m'ont passionnée... ou alors à vos risques et périls !

Ce que je voulais dire en fait :
c'est qu'une de mes rares certitudes, c'est que les soi-disant experts d'un sujet (genre l'Ifremer pour le milieu halieutique), c'est souvent une énorme connerie..... les vrais "experts" d'un sujet, même si la plupart n'en ont pas conscience, ou plus souvent n'ose pas le clamer, ce sont ceux qui y ont consacré leur vie entière, non pas à une étude scientifique de ce sujet, mais à se fabriquer des cals dans les mains parce que c'est leur METIER !
C'est pourquoi je révère la science surtout quand elle est capable d'être à l'écoute des ces savoirs-là ..... Malheureusement c'est encore rare !

PS : et pourtant quelle connerie ! Car vois-tu même les pêcheurs expérimentés qui sont le plus dans une logique "productiviste", quand il s'agit de ramener un poisson à la maison, ils savent parfaitement le choisir.... et ils prendront le "moins traumatisé" .... comme quoi la gastronomie éclairée est aussi un bon moteur  :diable:

re-PS : Sarkome a raison, le marsouin ou le dauphin c'est excellent, en fondue , une merveille !
Bon ... je fais de la provoc, mais pas seulement .... sans les pêcher volontairement, quand tu en as un qui arrive mort ou moribond sur le pont... mieux vaut le manger , non ?

« Modifié: 11 novembre 2011 à 00:11:33 par reveillonsnous »
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne ElectricEye

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2933
Re : Re : La cause animale
« Réponse #135 le: 11 novembre 2011 à 00:23:45 »
Cela vous intéressera peut-être de savoir que les larbins pensants de Chatel ont rétabli l'Homme au centre du programme de littérature en ce qui concerne l'étude des grands textes argumentatifs... Cela en dit long sur la machine à décerveler de la droite.


Euh moi je vois pas le rapport :/.

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : La cause animale
« Réponse #136 le: 11 novembre 2011 à 13:12:41 »
"La question de l'homme dans l'argumentation". Autrement dit: l'homme est le thème. Aucun autre possible. Ecologistes, s'abstenir de fondre l'homme dans la nature ou d'aborder celle-ci de façon autonome. Bref, toute une vision issue de la deep ecology se trouve bannie ou freinée, et la liberté d'expression avec. :mrgreen:
Bon, quand je dis "décerveler", je fais dans l'hyperbole, soit. Si je veux, je peux aborder la question des relations homme/animal. Mais cette précision dans l'intitulé de l'objet d'étude n'est pas gratuit. Il y a du Luc Ferry ou du Pascal Bruckner là-dessous!  :X:
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3166
Re : La cause animale
« Réponse #137 le: 11 novembre 2011 à 13:16:47 »
 :pleur3: :pleur3:

j'avoue n'avoir rien compris  :gehe:
Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne Le sang coule

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5919
  • ANTICAPITALISTE ANTIFASCISTE
Re : La cause animale
« Réponse #138 le: 11 novembre 2011 à 14:11:31 »
Je crois que j'ai compris...  :)

Si je ne me plante pas, je crois que Sarkonique évoque notamment la notion du spécisme, qui est le fait de faire une distinction discriminatoire (plus ou moins de valeurs) entre les espèces. Plus largement, il dénonce l'orientation exclusivement anthropocentriste de l'enseignement prodigué en classe. :merci:

Enfin, sauf si je n'ai rien compris..  :gene: :gene:
Aboutd'nerf-iste

Hors ligne Val

  • Administrateur
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 19238
Re : La cause animale
« Réponse #139 le: 11 novembre 2011 à 15:39:04 »
Juste une correction dans ce que j'ai dit sur le poisson. Le "tu le pêches, il meurt", venait de mon expérience de petite fille où j'avais oublier de rajouter que les gens que j'avais vu pêcher soit mettaient le poisson dans de l'eau, soit s'ils le mangeaient directement le tuaient en coupant la tête.
J'ai omis de le préciser, mais je ne parlais pas de la pêche en haute mer, industrielle, où effectivement le poisson se meurt lentement.  :( :(
Je parlais de la pêche à la ligne solitaire que j'ai vu. Comme je le disais, ça date, et surtout je n'ai pas grande expérience, n'affectionnant pas cette activité.
La seule fois où j'ai "pêché", je faisais déjà des expériences (pardon, oui...  :gene: :gene:) pour voir si le poisson hameçonné se laissait prendre à nouveau.

Sarkonique, il faudra que je révise l'innervation du poisson pour savoir si l'hameçon fait mal ou si c'est juste une traction ressentie. Mais à mon avis, ça dépend où se fiche l'hameçon.... :gene:
Mon idée serait que si c'est dans du "cartilage", ça n'envoie pas de signaux de douleur, alors que si c'est partout ailleurs, si.  :merci: :merci:

Sinon, je pense que tu as raison, le sang. Et pour réagir sur la remarque de sarkonique, ça veut dire qu'ils considèrent l'homme supérieur aux animaux et disposant de la planète à son gré... Ce qui ne m'étonne pas, ils considèrent déjà qu'ils sont supérieurs aux gueux...  :gene:

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : La cause animale
« Réponse #140 le: 11 novembre 2011 à 16:49:19 »
Oui, je ne voulais pas dire autre chose, sinon qu'ils imposent plus ou moins leur vision aux jeunes par le biais de l'enseignement.

Désolé, Bili, de n'avoir su être plus clair.  :merci:
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3166
Re : La cause animale
« Réponse #141 le: 11 novembre 2011 à 18:24:26 »
Et bien ça va faire plaisir a Nicolas Hulot et Yan Artus-Bertrand qui s’évertuent à longueur d’émission de nous démontrer que l’avenir de l’homme est dans la protection de l’environnement et le respect des espèces animales.
C’est pas forcément gagné du coté de Chatel.
Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne Val

  • Administrateur
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 19238
Re : La cause animale
« Réponse #142 le: 11 novembre 2011 à 19:37:48 »
Bien que je partage la vision sur l'avenir de l'homme, j'aime moins les personnalités citées.  :gene: :gene:
Mais bon, en même temps, même si on se sentait supérieur aux animaux, il faudrait se sentir responsable d'eux. En fait, se sentir responsable du milieu où on vit. Mais bon, je m'égare, et je sais bien que la plupart des membres ont ce type de vision.  :fleur2: :fleur2: :fleur2: :fleur2: :fleur2:

En ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : La cause animale
« Réponse #143 le: 11 novembre 2011 à 22:45:37 »
Au japon, une corrida avec les cochons :

Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : La cause animale
« Réponse #144 le: 12 novembre 2011 à 14:06:19 »
Pas une corrida, mais une course de cochons. Pas de mise à mort. Idiot, mais pas cruel.

Citation de: val
Mais bon, en même temps, même si on se sentait supérieur aux animaux, il faudrait se sentir responsable d'eux. En fait, se sentir responsable du milieu où on vit

Tout à fait d'accord.  :merci:
Ce serait la seule preuve de notre "supériorité" d'un point de vue éthique, que nous sommes seuls à pouvoir définir et auquel seuls dans la biosphère nous pouvons accéder.
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

En ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : La cause animale
« Réponse #145 le: 12 novembre 2011 à 14:20:07 »
Corrida, course, c'est pareil.
Pas cruel ? Ce n'est pas spécialement gentil non plus...
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
Re : La cause animale
« Réponse #146 le: 13 novembre 2011 à 12:14:26 »
sur le sujet des braconnages et des pseudos bienfait de la poudre de cornes, j'entendais des riches europééns dire qu'ils en commandaient pour rester beaux, jeunes ou virils, l'argent fait il fondre la cervelle? ... :taistoi:

Citer
Rhinocéros noir de l’ouest : déclaré officiellement éteint

La dernière Liste rouge des espèces menacées, publiée par l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN), a déclaré la sous-espèce occidentale du rhinocéros noir éteinte. Une sous-espèce du rhino blanc et le rhinocéros de Java devraient bientôt suivre le même chemin...

Selon le dernier recensement mondial annuel des espèces menacées publié par l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN), le rhinocéros noir de l’Ouest (Diceros bicornis longipes) est une sous-espèce définitivement éteinte. Le rhinocéros blanc du Nord (Ceratotherium simum cottoni), vivant en Afrique centrale, est, lui, au bord de l'extinction. Le rhinocéros de Java (Rhinoceros sondaicus), dont le dernier spécimen vietnamien a récemment disparu, n’est guère mieux loti.

Si le nombre global de rhinos noirs et de rhinos blancs est en hausse, certaines de leurs sous-espèces sont en revanche particulièrement vulnérables au braconnage : "elles ont le malheur de fréquenter des endroits où nous n'étions pas en mesure de mettre en place les mesures de sécurité nécessaires. Imaginez un animal se promenant avec une corne en or (…) : vous avez un besoin de sécurité incroyablement élevé", explique Simon Stuart, responsable à l’UICN cité par la BBC.

Malgré les efforts de conservation, 25% des mammifères de la planète sont menacés d'extinction, selon cet organisme. "Cette mise à jour de la Liste rouge (…) nous montre un tableau mitigé de ce qui se passe pour les espèces du monde Il y a quelques bonnes nouvelles et quelques mauvaises… Malheureusement, la tendance générale est encore un déclin de la biodiversité. Nous n'avons pas encore atteint notre potentiel [maximal] de conservation", conclut le Dr Monika Boehm, de la Zoological Society of London (ZSL), partenaire de l’UICN.


En ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : La cause animale
« Réponse #147 le: 13 novembre 2011 à 13:18:48 »
Citer
j'entendais des riches europééns
Il faudrait plutôt regarder du côté de la "médecine" traditionelle Chinoise ; vésicule biliaire des ours noirs, serpents, cornes de rhinocéros, ivoire, presque toujours utilisés dans un but aphrodisiaque illusoire.
Manque de pot, les espèces en danger sont largement en tête de liste.
Cause/effet ?

Les Européens sont friands de trophées, peaux pour faire les vêtements, tapis.
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : La cause animale
« Réponse #148 le: 13 novembre 2011 à 13:33:16 »
C'est en Afrique que vivait cette espèce. Les Asiatiques, après les Européens, pillent le continent le plus pauvre du monde -et pourtant le plus précieux, berceau de nos ancêtres à tous.

J'ai vu dans un récent reportage que les grands propriétaires de domaines en arrivent à mettre au point un stratagème qui consiste à injecter un laxatif dans les cornes du rhino pour la rendre impropre à la consommation. D'autres leur coupent les cornes. Qu'est-ce qu'il ne faut pas faire contre la connerie humaine!
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : La cause animale
« Réponse #149 le: 11 décembre 2011 à 10:47:32 »
Citer
   Des baleiniers japonais à la poursuite de près de 1000 baleines

Le 6 décembre dernier, une flotte de baleiniers nippone a pris le large en direction du sanctuaire de l’océan austral afin d’y chasser jusqu’à 935 baleines et 50 rorquals communs, une espèce menacée. Dénonçant cette prétendue « opération de chasse scientifique », le Fonds international pour la protection des animaux (IFAW) a exhorté le Japon à rappeler sa flotte en vertu du moratoire international sur la chasse à la baleine. Selon l’ONG, le Japon aurait investi un budget de 27 millions de dollars américains afin de protéger sa flotte au cours de la saison.

Illustratif de la désapprobation de la communauté internationale face à ces agissements, le gouvernement australien a déjà saisi, par le passé, la Cour internationale de justice pour contrer la chasse à la baleine japonaise. Sur cet exemple, IFAW appelle dès à présent tous les gouvernements à accroître la pression sur le Japon afin que celui-ci mette un terme à son programme de chasse à la baleine. Durant la précédente saison de chasse, la flotte nippone a capturé moins de la moitié du quota que s’était octroyé le Japon, en raison des nombreuses pressions exercées à son encontre.

Cécile Cassier


http://www.univers-nature.com/inf/inf_actualite1.cgi?id=4937
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/