Auteur Sujet: Front de Gauche  (Lu 27867 fois)

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4264
Re : Front de Gauche
« Réponse #50 le: 05 avril 2013 à 10:49:00 »
Un coup de balai sur la médiocrité ou sur l'atonie ambiante ?

"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4264
Re : Front de Gauche
« Réponse #51 le: 19 avril 2013 à 15:59:25 »
Citer
Nous, économistes, soutenons la marche citoyenne du 5 mai 2013 pour une sixième République
19 Avril 2013
Appel des économistes pour une VIe République, contre la finance et l’austérité


19 avril 2013 Par Les invités de Mediapart

« En finir avec les institutions de la cinquième République et (...) redonner du pouvoir aux citoyens et aux citoyennes dans tous les domaines de la vie politique et économique »: une soixantaine d'économistes de différents horizons expliquent ici pourquoi il soutiennent « la marche citoyenne du 5 mai 2013 pour une sixième République, contre la finance et l’austérité ».

Nous, économistes, soutenons la marche citoyenne du 5 mai 2013 pour une sixième République
L’affaire Cahuzac est révélatrice d’une République à bout de souffle. La défiance vis-à-vis des institutions et la conviction que les responsables politiques sont devenus impuissants face à la crise – quand ils ne sont pas corrompus – minent le régime et conduisent un nombre croissant de nos concitoyens à se réfugier dans l’abstention, voire, pour une partie, à rechercher des boucs émissaires et à adopter les discours ethnicistes de l’extrême droite. Les racines de cette situation touchent à la fois à la soumission des gouvernements à la logique du capitalisme financiarisé, à leur adhésion à une construction européenne qui se fait contre les peuples, à la nature antidémocratique des institutions de la cinquième République et à l’endogamie entre les milieux d’affaires et les hauts responsables au pouvoir. Aussi, le basculement de certains de ces responsables politiques dans la délinquance financière ou fiscale n’est pas la dérive personnelle de quelques moutons noirs, mais bien le prolongement logique du sentiment d’irresponsabilité et de toute-puissance qui habite cette nouvelle oligarchie politico-financière. Les appels à la morale individuelle et à plus de transparence ne seront donc qu’un emplâtre sur une jambe de bois si des mesures à la hauteur de la situation ne sont pas prises.

Sur le plan économique, la première est d’arrêter les politiques d’austérité : désastreuses socialement, elles sont stupides économiquement, étant incapables même de répondre à l’objectif qu’elles se sont fixé, la réduction des déficits. La deuxième est d’en finir avec la domination des marchés financiers sur la vie économique et sur la société, ce qui passe par un contrôle social des banques, la séparation organisationnelle stricte entre banques d’affaires et banques de dépôts, l’interdiction des produits financiers à risque et des activités spéculatives (en particulier l’interdiction des transactions financières avec les paradis fiscaux) et la création d’un pôle public financier. Il s’agit aussi d’engager une répartition plus égalitaire du revenu national par une augmentation de la part des salaires dans la valeur ajoutée, et une réforme fiscale d’ampleur redonnant en outre des marges de manœuvre à la puissance publique. Bref, c’est une tout autre politique économique tournée vers la satisfaction des besoins sociaux et la transition écologique qu’un gouvernement de gauche se devrait de mettre en œuvre.

Elle devrait s’accompagner d’une bataille à l’échelle européenne pour la refondation de l’Europe. La sacralisation de la liberté de circulation des capitaux et l’interdiction pour la BCE de financer les États ont donné aux marchés financiers un véritable pouvoir de veto sur les décisions des institutions démocratiquement élues, pouvoir qu’ils exercent via les attaques spéculatives et le chantage à la délocalisation. En finir avec cette situation et donner aux peuples d’Europe la maîtrise de leur destin doit être l’objectif de tout gouvernement de gauche. Nul doute qu’un gouvernement qui engagerait un tel processus aurait un écho considérable et trouverait nombre d’alliés parmi les peuples étranglés par les politiques actuelles.

En France, il s’agit d’en finir avec les institutions de la cinquième République et de redonner du pouvoir aux citoyens et aux citoyennes dans tous les domaines de la vie politique et économique. Face à la profondeur de la crise politique, économique et écologique, la perspective du passage à une sixième République – par le biais d’un processus constituant impliquant tous les citoyens – est à l’ordre du jour. La démocratie à tous les niveaux de décisions, voilà l’essence de la sixième République. Elle devra, notamment, permettre à la souveraineté populaire de franchir la porte des entreprises. Aujourd’hui, les actionnaires sont les seuls à décider de la conduite des entreprises, alors que ce sont les travailleurs qui créent la richesse. Pour rompre avec cette situation, il faut donc étendre de manière très importante les droits des salarié-es, notamment donner au Comité d’entreprise un droit de veto sur les décisions stratégiques et créer un statut du salarié qui permettra la mise en place d’une sécurité sociale professionnelle. Et, pour les secteurs de l’économie qui relèvent directement de l’intérêt général, l’arme de la nationalisation sous contrôle démocratique pourra et devra être utilisée.

Le manque d'indépendance et de pluralisme dans le traitement médiatique de l’information économique est un obstacle à la réappropriation par le peuple de la politique économique. L’idéologie néolibérale étouffe toute possibilité de débat démocratique éclairé et argumenté. Dans l’enseignement et la recherche, la domination de l’école de pensée néoclassique a été instituée, en contradiction fondamentale avec l’esprit scientifique qui suppose la possibilité de remise en question des théories. Alors qu’il est de plus en plus évident que les politiques néolibérales nous conduisent à la catastrophe économique et écologique, il devient d’autant plus urgent de permettre l'épanouissement des recherches qui se placent hors du cadre de pensée de l’orthodoxie actuelle.

Pour toutes ces raisons, nous, économistes, soutenons la marche citoyenne du 5 mai 2013 pour une sixième République, contre la finance et l’austérité.



Et pour savoir précisément de quoi il est question , chers amis je vous enjoints à lire attentivement le texte ci-joint : c'est long mais c'est lumineux et amendable parce que nous sommes des citoyens responsables :

http://www.gauchemip.org/spip.php?article14796



« Modifié: 19 avril 2013 à 20:50:13 par syberia3 »
"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4264
Re : Front de Gauche
« Réponse #52 le: 20 avril 2013 à 00:10:16 »
Un autre appel qui fait chaud au cœur

Citer
Appel des quartiers populaires pour la 6e République !

Je relaie ici l’appel des Quartiers populaires pour la marche du 5 mai contre l’austérité et pour la 6e République. Si vous voulez le signer, laissez vos noms, prénoms et qualité en commentaire.
En haut ils ne peuvent plus,
en bas on n’en peut plus !

 

Nous, les populations des Quartiers Populaires, sommes la première cible des attaques économiques et des politiques d’austérité imposées par les libéraux de tous bords depuis 30 ans.

©commune-communication_VIte-2

Nous servons de boucs émissaires à la crise économique et subissons de plein fouet le racisme distillé par le Front National et repris en chœur par l’UMP avec des suites jusque dans la politique du gouvernement PS. Le chômage de masse qui sévit au sein de nos familles est la conséquence de l’avidité des actionnaires mais ce sont nos supposées« origines », « culture » et même « religion » qui déchaînent la violence verbale des médias et de nombreux politiciens.

Aujourd’hui la diversion ne fonctionne plus ! Il est maintenant limpide que ces « belles personnes » de la politique, des médias, de l’industrie et de la finance partagent et défendent les mêmes intérêts : l’argent, le profit pour eux-mêmes et les leurs. Leurs liens avec la finance sont dévoilés au grand jour alors que rien n’est fait pour combattre la fraude et l’évasion fiscale des puissants. Les partis politiques prônant l’économie de marché ont pour moteur le profit individuel. A eux d’assumer la misère qu’ils engendrent ! A nous d’œuvrer pour l’intérêt général, le nôtre !

 mélenchon-au-gymnase-du-labyrinthe Grigny

Marre de ce système ! Marchons pour un grand coup de balai et pour la 6e République ! Ni la couleur de peau, ni la tenue vestimentaire, ni la langue de nos parents ou notre pays d’origine ne sont responsables de la situation économique et politique lamentable du pays dont nous portons les dramatiques conséquences. Nos Quartiers sont depuis 30 ans les laboratoires de la gestion de la misère : contrôle policier, attaques des droits sociaux, destruction des services publics, clientélisme ; et de son exploitation maximum : travail précaire, spéculation immobilière, discriminations.

En première ligne, militant-es et habitant-es des Quartiers nous nous battons quotidiennement pour l’accès aux droits et à l’égalité. Notre colère et notre volonté de renverser les privilèges doivent, plus que jamais, trouver la voie de la construction, de la solidarité et de l’intelligence. Nous voulons faire face à l’individualisme, à la haine de classe et aux stigmatisations religieuses et culturelles.

 grigny-final

Nous savons désormais que les dirigeants actuels sont moins aptes que nous à régler les crises économiques et institutionnelles. Nous savons qu’ils ne défendent pas nos vies mais leurs intérêts. Nous sommes révoltés par le mépris et l’arrogance de l’oligarchie quand tous les jours la précarité est le quotidien de millions d’entre-nous.

Il est temps de reprendre la main sur nos vies et d’envisager des destins dignes et humains en devenant acteurs face à ce régime politique en perdition : nous, habitants des Quartiers Populaires, militants politiques, bénévoles d’associations, syndicalistes, acteurs, sportifs et citoyens, appelons à participer à la grande marche citoyenne pour la 6e République. Rejoignez-nous dès le 5 mai 2013 pour agir ensemble et reprendre le pouvoir !

* * *




http://www.lecridupeuple.org/appel-des-quartiers-populaires-pour-la-6e-republique/
"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
Re : Front de Gauche
« Réponse #53 le: 22 avril 2013 à 13:01:08 »
ça réchauffe un peu le cœur  :super:

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5841
Re : Front de Gauche
« Réponse #54 le: 28 mai 2013 à 16:29:12 »
Un article que j'ai trouvé excellent et qui m'a fait réfléchir. Il interroge le vocabulaire utilisé par les gens du FdG, et notamment cette expression de "révolution citoyenne" dont il estime qu'elle cache en fait un programme profondément réformiste.
Mais cette analyse est faite sans dogmatisme borné, et sous une forme très accessible. J'espère qu'elle sera lue largement au FdG !

Citer
Le réformisme révolutionnaire
Posted on mai 27, 2013   par Socialisme Critique

L’objet de ce billet n’est pas un retour sur une des plus vieilles querelles du mouvement socialiste. Je me dois avant tout de rappeler que le parti social-démocrate allemand, à la fin du XIXème siècle, était un parti au discours révolutionnaire, visant à la prise du pouvoir politique par le prolétariat et à la liquidation immédiate de l’ordre social bourgeois, position influencée essentiellement par Marx, mais pas uniquement. Or, au fil des décennies, et à mesure que son audience s’élargissait, le parti social-démocrate allemand connaissant un phénomène tout à fait logique : la professionnalisation et l’embourgeoisement, ce qui a conduit à un hiatus tout aussi logique entre sa position réelle et son discours. On ne peut en effet être décemment révolutionnaire lorsque l’on est un permanent payé par les cotisations des adhérents ou un parlementaire du Reichstag à frac et haut-de-forme…
(.....)
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3166
Re : Front de Gauche
« Réponse #55 le: 29 mai 2013 à 09:03:25 »
Prout!

Citer
Tout d’abord, je précise que je me considère comme un révolutionnaire, comme quelqu’un qui veut jeter à bas l’ordre social, économique et politique actuel pour le remplacer par un nouveau.

Bon déjà, le gars est sûr de lui, mais est-il vraiment ce qu’il prétend ?
Un révolutionnaire au sens pur, est un homme qui n’hésite pas à entrer en guérilla contre l’oppresseur et une fois la révolution accomplie, ne fait surtout pas de politique et remonte sur son cheval de bataille pour faire la révolution ailleurs. Le che !
Et les idéalistes qui n’ont pas peur de mourir pour leurs idées et leurs libertés et qui connaissent les risques. Les résistants, les indépendantistes du viet cong, ou du FLN.
Dés lors que tu t’installes derrière un bureau, tu es réformiste. Il va en falloir de la paperasse, et des lois sociales à faire adopter par une constituante etc.

Citer
Récapitulons donc. Le Front de gauche est un mouvement démocratique, répondant à l’ensemble des caractéristiques du réformisme, et dont les positions économiques sont plus proches de John Maynard Keynes que de Karl Marx.
Eh alors ?
Elles sont ou les conditions pour faire la révolution ? Tes gosses crèvent de faim ? Non !
Tu es en prison pour tes idées ? Non ! Tu es un citoyen de seconde zone qui a moins de droits que ton voisin ? Pas encore ! Tu t’es fait bombarder ta maison par un fantoche qui veut le pouvoir coûte que coûte ? Non !

 As-tu les couilles pour entrer en résistance ? Tu n’as pas peur de te faire torturer et exécuter ?  :grrr:

Tu veux du sang ? Tu sais tuer ?  :diable:

Soit réaliste et tente l’impossible en douceur, les enfants dorment. :pausecaffé:
Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5841
Re : Front de Gauche
« Réponse #56 le: 30 mai 2013 à 14:20:24 »
Dans la lecture que j'ai fait de cet article , je n'ai quant à moi pas eu l'impression de lire autre chose qu'une analyse sur la terminologie utilisée ..... je ne comprends donc pas bien ta réaction plutôt virulente, Bili  :désolé1:

J'ai aussi été très intéressée par le billet de réponse (par ricochet à la réaction de Politeeks) ou plutôt de complément que je viens de lire :
Réforme, social-démocratie et Front de gauche
Cela me conforte dans l'idée que les blogs qui se sont enregistrés comme "blogchevik" regroupent vraiment qualité et profondeur de réflexion, et qu'on est loin du "culte du chef" comme voudraient le faire croire la plupart des blogs hollandistes !
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3166
Re : Front de Gauche
« Réponse #57 le: 30 mai 2013 à 15:59:34 »
Ah bon! j'ai peut être pris tout au premier degré,  :désolé1: alors dans ce cas là, pourquoi en parler?

Un article écrit pour ne rien dire?

Du vent?

En fait c'est :
Citer
de "révolution citoyenne" dont il estime qu'elle cache en fait un programme profondément réformiste.

qui m'a mis en " colère"  :]
« Modifié: 30 mai 2013 à 16:04:06 par bili »
Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5841
Re : Front de Gauche
« Réponse #58 le: 30 mai 2013 à 16:30:21 »
Je ne trouve pas que ce soit du vent  :naah: Cela amène à réfléchir sur la façon dont les mots sont dévoyés.
parfois volontairement comme "réformiste", c'est ce qu'explique par exemple cet extrait du 2ème lien que j'ai posé :
Citer
Aujourd'hui, des mots tels que "réforme", social-démocratie" ont vu leur signification détournée, travestie et pervertie par la novlangue néolibérale, laquelle a également remplacé certains mots, trop marqués idéologiquement par d'autres, plus vagues et consensuels pour faire disparaître les antagonismes de classes (cf. LQR. La propagande du quotidien, Eric Hazan).

Depuis la fin de l'URSS et de ses satellites, voire avant, les réformes sont devenues historiquement des contre-réformes au sens où elles ne constituent plus des avancées sociales, mais des reculs sociaux. Bien entendu, les réformistes de Sarkozy à Hollande prétendent le contraire. Ils sont d'ailleurs suffisamment intelligents pour mettre en exergue un petit ilot de progrès social dans un océan de régression sociale. Et, avec l'aide des médias officiels, ils enfument les citoyen-ne-s.


ou doucement, par glissements progressifs, comme je crois que c'est le cas pour "révolution". Ce que d'ailleurs tu illustres toi-même à merveille dans ton post, puisque tu reviens spontanément au vrai sens (le sens initial) de "Révolution"

Il faut dire que je suis une inconditionnelle de ce type de démarche, que l'on trouve dans LQR. La propagande du quotidien ou dans la démarche de la scop le pave ou leur dico de la langue de bois
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3166
Re : Front de Gauche
« Réponse #59 le: 30 mai 2013 à 18:11:47 »
 Si j'ai bien compris c'est le groupe de mots " révolution citoyenne " qui ne passe pas ?

La révolution doit s’écrire révolution ,sinon ce n'est pas une révolution?!?!


Et après ?

La lutte des classes serait efficace si elle est guerre civile? il est fou. :blub:
Je croyais qu' être marxiste c'était s'adapter à la situation du moment, je croyais que le marxisme n'était pas dogmatique?

Ben...je ne suis pas d'accord avec l'auteur du billet.
Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5841
Re : Front de Gauche
« Réponse #60 le: 03 juin 2013 à 15:09:49 »
Grâce à ce billet , j'ai été amenée à visionner  le passage de François Delapierre à ONPC. Et bien c'était drôlement intéressant ..... et ils l'ont laissé s'exprimer. Et il le fait drôlement bien  :super: J'ai été amenée à penser la question des études supérieures différemment (tiens d'ailleurs j'aurais peut-être du poster ça là-bas ? .... Electric-eye, reviens  :] )



Et j'ai ensuite trouvé intéressant de voir ce qu'il pense lui-même de son passage dans l'émission.

C'est drôlement positif que JLM ne soit plus le seul porte-parole dans les medais des analyses du Front de Gauche !
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5841
Re : Front de Gauche
« Réponse #61 le: 29 novembre 2013 à 10:14:45 »
Naissance d'une nouvelle composante au sein du Front de Gauche  :pausecaffé: Je trouve l'initiative plutôt intéressante  :super: ENSEMBLE

Citer
Naissance d’un troisième pôle

Quatre formations du Front de gauche ont officialisé leur union ce week-end sous un nouveau label : « Ensemble. Mouvement pour une alternative de gauche, écologiste et solidaire ».



Ah navrée, là c'était un article pour abonnés ! Donc autre source :
Ensemble : naissance d’un « troisième pilier » dans le Front de gauche
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne old machin

  • old machin
  • Smart Citoyen
  • *
  • Messages: 2853
Re : Front de Gauche
« Réponse #62 le: 01 décembre 2013 à 05:58:13 »
Ouep à ce qui précède, mais vite fait sur le gaz, j'm'apprête à prendre l'bus pour aller brailler devant Bercy, et ake ça s'rait bien que nous soyions un peu nombreux....même si Valls nous la refait genre "une poignée d'allumés".... Viendez mes petits agneaux, dire au moins qu'on ne se fait pas tondre sans gueuler !!  tresfache  tresfache

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5841
Re : Front de Gauche
« Réponse #63 le: 04 décembre 2013 à 16:26:14 »
J'espère que tu auras eu du plaisir à marcher sur Bercy, Old  :fleur2: Je ne pouvais y être, mais voici le témoignage d'un qui y était :

Citer
La paille et la poutre

À l’heure où beaucoup de commentateurs du dimanche comptent, encore, des feux rouges ou font semblant de découvrir que la télévision n’est pas la réalité, j’aimerais vous raconter ce que j’ai vu dimanche. Car dimanche, comme la plupart des poujadistes qui barbotent sur ce blog, j’étais sur le boulevard de l’Hôpital. (Le dernier babordeur, qui est tout autant poujadiste que les autres, mais plus loin de Paris et avec un macaque à charge, était dispensé).

Voici donc ce que j’ai vu dimanche.

J’ai vu beaucoup de monde, pas 100 000, c’est évident. Pas 7000 non plus, c’est ridicule.

J’ai vu des gens qui ne marchaient pas contre l’impôt, mais contre l’injustice fiscale.

 

J’ai vu des gens encore capables de ne pas se résigner. Capables de parcourir des centaines de kilomètres pour une journée par conviction. Cette conviction, c’est qu’il faut savoir se mobiliser quand une cause est juste.

J’ai vu des gens en colère. Des gens se sentir trahis par cette gauche de gouvernement. Des gens qui expriment cette colère de façon parfois rude et maladroite certes, avec des gros mots, mais des mots sincères malgré tout.

J’ai vu des gens humbles, jeunes, et vieux aussi, qui semblaient heureux de se retrouver. Heureux de se sentir moins seuls à ressentir l’injustice. Heureux de voir que la rue n’appartient pas qu’à la droite.

J’ai vu des membres d’organisations diverses ensemble. Des syndicalistes, des militants des différentes composantes du Front de Gauche, des militants de LO, du NPA, marcher ensemble (c’est assez rare pour être souligné. C’est peut-être même au fond la principale cause de ce bashing impressionnant).

J’ai vu des gens qui consacrent leur temps libre à se battre pour l’intérêt commun. Des gens qui sacrifient leurs week-ends pour les autres. Beaucoup avaient aussi défilé le samedi contre le racisme. Beaucoup allaient travailler lundi matin.

J’ai vu des gens qui ne sont pas encartés, marcher aussi.

J’ai vu des gens marcher, dans une même direction. Des gens avec un cœur et une raison à gauche. Définitivement.

Là où certains se sont évertués à ne voir que des chiffres, j’ai vu des êtres humains. Des femmes et des hommes qui ont décidé de ne pas accepter la fatalité d’une politique injuste.

Certains ont vu des feux rouges en trop. D’autres ont vu un complot liant TF1 à Mélenchon contre le gouvernement (rires). Question de focale.
Christian Salmon sur la gauche au pouvoir :
« Sa vision est brouillée, déformée, dédoublée, imprécise. Elle voit le monde avec une « morale » de gauche et une « focale » de droite. »

La paille et la poutre. Ça leur passera avant que ça ne nous reprenne.


 :super: :super: :super: :super:
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne Lady Marwina

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 7362
  • Le Chwanana est Grand
    • Avanti-populo.com
Re : Front de Gauche
« Réponse #64 le: 05 décembre 2013 à 19:24:17 »
La paille et la poutre...
NOOOOOON!

Sublime rebondissement dans l'affaire des accusations ridicules visant Mélenchon en raison de son apparition au 13h de TF1: le Gd Journal et I-télé se sont amusés à diffuser des images de la manif des républicains (contre le racisme) du samedi, qui était clairsemée, pour prouver que la manif organisée le lendemain contre la hausse de la TVA était ratée. On touche le summum du sublime!

Parait-il, ce serrait une "erreur".
MAIS BIEN SUR!

Et, comme de bien entendu, silence total de tous ceux qui vilipendaient vigoureusement la soi-disant manip de Mélenchon la veille. Comme quoi, l'indignation, c'est bien un concept é géométrie variable.

Citer
Erreur Canal+ : Mélenchon interpelle le CSA
Par Sébastien Rochat le 05/12/2013   

Une "erreur d'indexation des images au service documentation" pour les uns, "un manquement grave à la déontologie" pour les autres. La polémique continue à la suite de la diffusion de fausses images de la manifestation du Front de gauche par Itélé et Canal+. Au Grand journal, ces images avaient été présentées à Jean-Luc Mélenchon comme la preuve que les rangs des manifestants de la manifestation contre les hausses de TVA étaient très clairsemés. Raté : il s'agissait des images de la manifestation de la veille, contre le racisme.

Comment expliquer cette erreur ? Contactée par l'AFP, I>Télé a invoqué "une erreur de manipulation" : "C'est une erreur d'indexation des images au service documentation. Des images de la manifestation du Front de gauche du 30 novembre contre le racisme ont été mélangées à des images de la manifestation du 1er décembre. Quand on a rappelé les images pour les utiliser en illustration, elles ont été mélangées et mises bout-à-bout", a-t-on expliqué à I>Télé. Ce sont ces images mal indexées qui ont ensuite été fournies à Canal+.

Parmi les explications plausibles de l'erreur d'indexation, on peut noter que le Parti de Gauche, qui souhaitait faire une manifestation contre le racisme le 7 décembre, avait finalement annoncé qu'il participerait, lui aussi, à la manifestation du 30 novembre à l'appel des syndicats. Le Parti de gauche était donc présent aux deux manifestations : celle du 30 novembre contre le racisme et celle du 1er décembre contre la TVA.

De son côté, le Parti de Gauche estime que "l'arroseur est ainsi arrosé" et en appelle au CSA : "Le CSA va-t-il s'auto-saisir de ce manquement grave à la déontologie journalistique ? Les donneurs de leçon médiatique vont-ils dénoncer cette mise en scène ? Canal+ va-t-il rétablir la vérité quant au succès de notre manifestation ?" Si le Parti de Gauche fait référence au CSA, c'est parce que le conseil a annoncé qu'il allait examiner une autre séquence, celle du duplex de Mélenchon sur TF1 qui donnait l'illusion d'une mobilisation massive en arrière-plan. Des images qui avaient aussitôt été présentées comme une manipulation du Front de gauche.


Celui qui croit ne pas être responsable de ses erreurs a renoncé à sa liberté

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Front de Gauche
« Réponse #65 le: 05 décembre 2013 à 22:55:32 »
L'artifice est si fréquemment employé, il est devenu un automatisme.
Le samedi soir, sur Arte, pour les hilarantes "reconstitutions historiques" qu'affectionnent les réalisateurs allemands, ils font le tour des gares, jardins publics etc pour ramasser une vingtaine de clodos, derniers hippies survivants des années 70. Ensuite on les filme en plan serré, coiffés d'un couvre-chef martial plus ou moins culinaire, où ils sont censés représenter des hordes de guerriers gaulois, goths ou celtes. (Pour faire les vikings, on leur donne à boire.)

Pas étonnant que les romains aient gagné.
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne Lady Marwina

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 7362
  • Le Chwanana est Grand
    • Avanti-populo.com
Re : Front de Gauche
« Réponse #66 le: 06 décembre 2013 à 13:45:15 »
Je ne comprends pas bien l’intérêt de mépriser et rabaisser ainsi les SDF, les hippies et les reconstit d'Arté, sachant que les problèmes d'historicité des costumes n'ont aucun intérêt à être dénoncés sans solides références historique à l’appui: sans quoi toute critique n'est que du flan, dans le meilleur des cas, de la vantardise mal placée sinon.

Surtout que l'image d’Épinal du guerrier Gaulois, si elle est un problème, est avant tout un problème pour les passionnés de la fidélité à l'histo. Les manipulations télévisuelles pour faire passer des vessies pour des lanternes sont un problème grave pour tous les citoyens. Donc en plus la comparaison entre les deux problèmes n'est pas pertinente.

Celui qui croit ne pas être responsable de ses erreurs a renoncé à sa liberté

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5841
Re : Front de Gauche
« Réponse #67 le: 13 décembre 2013 à 18:24:15 »
Alors là franchement, je suis verte ...... je viens de découvrir comment ont voté les députés européens de la gauche de la gauche concernant le chalutage de fond  :|
Pêche : vote en eau trouble des députés de la Gauche unitaire européenne
J'me suis dit c'est pas possible ! Doit y avoir des enjeux qui m'échappent  :pasdrole: J'ai un peu cherché .... ben franchement j'ai rien trouvé de vraiment convaincant !
La pêche profonde : au-delà du buzz, de véritables enjeux
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4264
Re : Front de Gauche
« Réponse #68 le: 10 janvier 2014 à 20:37:40 »
Ouais ...ça m'apprendra à courir sur tous les fronts ...ce genre de désinformation est un risque qui exige que l'on reste en permanence vigilant sinon on s'expose comme le post de Réveillons en témoigne à de lourds malentendus .

Primo : la gauche de la gauche ça n'existe pas !
Deuxio : la GUE est une émanation du NPA plus proche des écolos que du FDG même si cela en est une toute petite composante .
Tertio : l'info est partiellement fausse : faut aller voir comment se passe les votes à Bruxelles pour comprendre : on ne vote pas des lois mais des packs ...
Quatro : au moment du vote Mélenchon était au tribunal de Béthunes

La vérité se trouve ici : http://www.euractiv.fr/developpement-durable/le-bug-des-deputes-europeens-sur-news-532381

et aussi un peu par là : :mrgreen:



http://opiam2012.wordpress.com/2011/06/27/27-juin-2011-article-deric-le-boucher-ou-les-cinq-methodes-pour-discrediter-le-front-de-gauche-sans-avoir-a-argumenter/#more-47
"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

Hors ligne Lady Marwina

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 7362
  • Le Chwanana est Grand
    • Avanti-populo.com
Re : Front de Gauche
« Réponse #69 le: 14 janvier 2014 à 23:18:26 »
Des voix à gauche, encore...

Citer
« La seule liaison qui nous intéresse est celle de Hollande avec le libéralisme »
Par Clémentine Autain| 13 janvier 2014

Les présumées aventures sentimentales du président de la République ont fait les choux gras médiatiques ces derniers jours. François Hollande aura donc réussi à inverser une courbe, celle de la vente de Closer. Après l’omniprésence de l’affaire Dieudonné, ce sont les affres d’un homme « normal » qui trompe sa femme, au plus haut sommet de l’État, qui font la une des journaux. Dire que l’on s’en fout est un doux euphémisme. La seule liaison qui nous intéresse est celle de François Hollande avec Pierre Gattaz ou disons, plus généralement, avec le libéralisme économique. Les polémiques successives occupent le terrain en lieu et place du coeur de l’action gouvernementale, de son incapacité à modifier l’ordre existant, de sa facilité à prolonger les méfaits de l’orientation sarkozyste. Les crises multiples sont-elles si effrayantes que la diversion, le zapping soit devenu un sport national par incapacité à affronter le « dur » des problèmes contemporains ? Nul doute que les Français sont lassés, préoccupés et, pour beaucoup, désespérés par ce climat.

En attendant, l’affaire Trierweiler marque les défiances actuelles dans le rapport entre le privé et le politique. La « première dame de France » est considérée comme une femme à statut. Ainsi, l’état de santé de Valérie Trierweiller serait un enjeu national car elle est un personnage public. Avons-nous élu un couple à la tête de l’Etat ? Valérie Trierweiler n’a pas de fonction publique, le statut de première dame n’en est pas un. D’ailleurs, elle revendiquait un temps son indépendance. La compagne du Président n’est pas un personnage politique, même si son rôle auprès de Hollande ne doit pas être sous-estimé, même si la tradition internationale fait du couple présidentiel une entité diplomatique.

Par ailleurs, Hollande et le PS peuvent réagir vertement contre cette atteinte à la vie privée que constitue la révélation de cette liaison extra-conjugale mais il ne faut pas oublier que le couple avait en son temps posé intimement dans Paris Match. À mesure que leur parole et leur pouvoir semblent amoindris, les politiques deviennent des personnages people. Nicolas Sarkozy a excellé dans cet art de la mise en scène intime. En donnant ce qu’il voulait et en portant plainte contre les journalistes et photographes qui racontaient une autre version. Ce privé donné en partage est aussi une façon de contrecarrer le sentiment d’un éloignement des hommes politiques de la majorité des citoyens. Leurs émotions, leur vie intime ainsi racontées sont censées les rapprocher de nous.

Cette méthode est dangereuse… À force de se mettre à nu pour masquer la faiblesse des clivages politiques, ils prennent le risque de ce genre de dérapages. Puisque droite et gauche divergent de moins en moins sur le fond, c’est le style de l’homme qui prend la première place. La presse people est l’une de celle qui se porte le mieux. C’est dire si notre société ne tourne pas rond.
Celui qui croit ne pas être responsable de ses erreurs a renoncé à sa liberté

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5841
Re : Front de Gauche
« Réponse #70 le: 15 janvier 2014 à 21:23:29 »
Et bien voici un article dont j'aurais pu écrire l'intégralité ou presque ( """" 'euh, en d'autre mots s'entend ... :mrgreen:) ...... mais il ne dit pas à quel point ça me déprime et me désespère que les médias dit sérieux rentrent dans ce jeu pour ne plus raconter autre chose, enfin rien d'autre de plus intéressant, je veux dire  :pleur1: :fache1:
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne old machin

  • old machin
  • Smart Citoyen
  • *
  • Messages: 2853
Re : Front de Gauche
« Réponse #71 le: 20 janvier 2014 à 05:41:33 »
Vi, bon, en effet, bien sûr, et coetera. C'est seulement intéressant sur un point, (pour ceux qui, on ne sait comment, ont eu des doutes.... :diable:) : l'ami mollette avait ce me semble, au moment de sa campagne présidentielle, accordé une interview à GALA, ouarf ouarf...., et déclaré à cette occasion que VT était "la femme de sa vie"...ce qui était déjà fort élégant pour la ci-devante citoyenne mère de ses 4 minots.... Cela donne un petit sens de durée aux passions du personnage, y inclus celles qui lui commandaient de pourfendre la finance?  :]

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5841
Re : Front de Gauche
« Réponse #72 le: 04 avril 2014 à 17:10:37 »
j'étais déjà très mécontente de la façon dont le Front de Gauche avait géré la campagne des Municipales, mais quand je vois qu'ils remettent ça pour les Européennes (dissensions, incapacité à privilégier la construction d'un projet commun, conflit autour des nombres de postes ....) alors , là, je suis carrément FURAX  tresfache tresfache tresfache tresfache tresfache
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5841
Re : Front de Gauche
« Réponse #73 le: 03 mai 2014 à 13:25:19 »
La déconfiture du Front de Gauche est réelle, et bien triste  :pleur3:
Et ce sont je trouve des militants locaux qui en parlent le mieux :

Citer
Que faire du Front de Gauche


Il arrive qu’en collant des affiches, on puisse réfléchir à la finalité de son geste, plus qu’à la qualité de la colle et du pinceau.

C’est exactement ce que nombre de militants se posent comme questions, tout en s’engageant dans la campagne européenne, dont chacunE connaît les enjeux de fond.

C’est plutôt bon signe qu’avant de se quitter peut être, on pense aux gosses qui vont rester.

Je ne suis pas de ceux qui diront qu’il vaut mieux rester ensemble, même si les éclats de voix font fuir les voisins et salissent la réputation dans le quartier, sous le simple prétexte que « l’union » serait sacrée.

Non, je crois que la finalité des choses est plus importante que la forme.

Et là, il s’agit bien d’un questionnement sur le comment se reconstruira la Gauche de riposte et d’opposition comme réelle alternative contre l’austérité et le libéralisme assumé d’un de ses partis traditionnel « aux affaires ».

Cette interrogation dépasse le cadre étroit de ce qu’est devenu, deux ans après les présidentielles, l’outil électoral en action pour cette campagne européenne.


Car il faut bien se rendre à l’évidence, l’alliance négociée pour mener cette campagne, si elle a l’apparence du Front de Gauche, le goût du Front de Gauche, un texte commun fort et une référence claire à l’Humain d’abord, est bien loin de la dynamique autour de la stratégie politique acceptée par tous début 2013.


La suite du billet sur son blog
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4264
Re : Front de Gauche
« Réponse #74 le: 07 mai 2014 à 15:16:06 »
"Déconfiture triste et bien réelle !" comme tu y vas fort Nounours  :fleur2: Le FDG compte encore 4 millions d'adhérents (dernier décompte réalisé en octobre 2013 ) . Pour illustrer ce constat  et pour te citer en substance tu t'es permis de reprendre un billet d'un illustre inconnu adhérent communiste . C'est ton droit !Son blog compte 10 billets : un seul est consacré à ce que tu nommes déconfiture , les 9 autres soutiennent la dynamique d'un mouvent assez jeune sommes toutes . Que le FDG traverse une crise s'est indéniable mais d'aucuns avaient pressentis le coup de pied de l'âne du PCF dès la création même  de ce Front . Tout n''est pas faux dans ce qui est écrit sur ce billet mais ce militant ne semble pas vouloir remettre en question l'attitude d'une partie du PCF qui a été catastrophique en terme de stratégie électorale .  La crise nous allons la remonter en clarifiant les postures de chacun , en revenant aux fondamentaux et en exhortant les sympathisants à ne pas se gargariser des mots de la presse éditocratique qui n'a jamais de mots assez durs pour vilipender  en boucle JLM et le programme de l'Humain d'abord ... Une presse qui n'a jamais de mots assez tendres pour redorer le blason efféminé du Front National ....On a la pêche malgré toutes embuches  faites de bonne moralité que l'on nous balance sur le groin
"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

Hors ligne old machin

  • old machin
  • Smart Citoyen
  • *
  • Messages: 2853
Re : Front de Gauche
« Réponse #75 le: 27 mai 2014 à 06:38:39 »
Euh, certes je me réveille tard, Sybéria, mais, ..... 4 MILLIONS d'ADHERENTS.....ça pour le coup, ce serait un score "soviétique", et j'ajoute, ....très inquiétant, quelque part  :diable:. Même .....remis en nouveaux francs puis en euros  :mrgreen:, ça le fait pas ! Avoue, tu voulais voir si l'on suivait, hein !  :mdr3:

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4264
Re : Front de Gauche
« Réponse #76 le: 27 mai 2014 à 12:36:14 »
oui je viens de relire  !!! 40 milles adhérents ......ho ça va :merci: ...je prends pour mes réalités ... Rien à voir : j'ai été bouleversée par le commentaire de JLM après les européennes . Je me suis dit c'est foutu ... on ne sortira pas de ce merdier sans un conflit comme l'Europe  a su en faire à chaque période de crise ... on va tous mourirrrr ! ......et j'ajoute que le P.C.F doit sortir de son ambiguïté par rapport à l'Europe ou dégager du FDG



http://www.huffingtonpost.fr/2014/05/26/jean-luc-melenchon-reaction-video_n_5391078.html
"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : Front de Gauche
« Réponse #77 le: 27 mai 2014 à 17:21:11 »
JLM est pourtant médiatique et même de ce point de vue irremplaçable, si les médias ne l'aiment pas. J'avoue que je ne comprends pas. Sinon que les prolos prennent l'anti-ultra-libéralisme de MLP pour une réalité!  :/
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4264
Re : Front de Gauche
« Réponse #78 le: 28 mai 2014 à 02:14:58 »
Sarkonique :fleur2: :coeur: :merci:......et bon sang que des fois tu m’innerves bicou le Flance !............ma maman parlait vraiment comme ça et c'était joli!
"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

Hors ligne old machin

  • old machin
  • Smart Citoyen
  • *
  • Messages: 2853
Re : Re : Front de Gauche
« Réponse #79 le: 28 mai 2014 à 07:08:17 »
Rien à voir : j'ai été bouleversée par le commentaire de JLM après les européennes .


Allez, Sybéria  :fleur2:, moi z'aussi il m'a remuée, bien au fond du fond, le Jean Luc, j'étais pas loin de l'envie de braire, comme lui semble-t-il. Pour autant, allez, ça continue, hauts les cœurs, on dit comme Fakir, "et à la fin, c'est nous qu'on va gagner !".... Ce serait mieux que cela ne tarde pas trop, certes...

Quand j'aurai une minute, j'dirai quelques trucs de plus ailleurs, m'enfin, juste une miette z'ici = pour autant, AUCUN politique avisé n'a omis de faire le calcul, genre, (à la hache), dans m'coin ravagé, la carte couverte de flammes FN, mais ...70 % d'abstention (par ailleurs (mal) organisée), ce qui fait qui fait qui fait un max de entre 10 et 13 % des inscrits pour les F Haines, et au national 25% de 50 % itou, comme d'hab quoi. Au delà de ma petite larme, je m'en vais donc commencer à me poser la question du pourquoi les chiens de garde n'analysent pas sérieux vraiment, et du comment certains trucs retentissants sortent juste opportunément pour amuser le pèlerin.  :fache1:

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4264
Re : Front de Gauche
« Réponse #80 le: 27 juin 2014 à 17:54:46 »
heu...comment dire . J'aime beaucoup Jean-Luc Mélenchon. Son engagement politique est sincère mais là je crois il faut qu'il cesse d'être aux manettes du P.G .........il est en train de faire des alliances qui me paraissent de mauvaises augures . Par exemple il donne trop de place à Emmanuelle Cosse , une carnassière écolo qui arrive à expliquer que réduire les dépenses publiques est indispensable (sauf évidemment quand il s'agit d'investir dans de hideuses et bruyantes éoliennes qui polluent à la construction et dont le retour sur investissement est plus que discutable) et penser le contraire c'est "faire-de-la-politique-d'un-autre-âge" prétend-elle .Je ne vais pas m'étendre sur cette dame qui imagine que lutter contre le sida suffit à être de gauche ..la Renaud de la politique? :mrgreen:....(je parle de Line , tout le monde l'aura compris)....... Par contre si Mélenchon veut vraiment soutenir sa théorie sur l'éco-socialisme, théorie que je trouve un peu fumeuse considérant qu'être véritablement socialiste c'est par définition œuvrer pour la défense du bien commun , il faut qu'il se réfère à des textes sérieux comme il en a toujours eu l'habitude . Et à ce sujet j'ai découvert grâce à un vieux communiste montreuillois que Karl Marx et contrairement aux idées reçues(merci les anti cocococcoco , Marx n'est pas responsable de l'assèchement de la Mer d'Aral )  avait théorisé l'écologie politique . Je suis rentrée chez moi et en fouillant j'ai trouvé un article de quelqu'un que l'on citait beaucoup au début de ce forum :(je crois qu'il est au N.P.A mais n'en suis pas si sûre)


http://danielbensaid.org/L-Ecologie-de-Marx
"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

Hors ligne old machin

  • old machin
  • Smart Citoyen
  • *
  • Messages: 2853
Re : Front de Gauche
« Réponse #81 le: 04 juillet 2014 à 07:16:03 »
Syberia, avant de revenir + tard sur d'autres items de ton post, notamment Méluche, Daniel Bensaid ETAIT LCR, et n'est plus (décédé en 2010)

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4264
Re : Front de Gauche
« Réponse #82 le: 10 juillet 2014 à 10:47:18 »
Ha merde il est mort .... ! oui ben en 2010 .... putain d'année !
"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

Hors ligne old machin

  • old machin
  • Smart Citoyen
  • *
  • Messages: 2853
Re : Front de Gauche
« Réponse #83 le: 11 juillet 2014 à 06:29:15 »
Comme tu dis Syberia..., m'enfin les suivantes n'ont pas été bien meilleures, s'pas ?

Sous titre MÔA, ce n'est que môa, je reviens à Meluche : je trouve que la machine PS à démolir ce gars là a super bien fonctionné, et continue à le faire. Je ne lui accorde pas (quoique) un blanc seing pour tout, mais mes fondamentaux sont en gros respectés avec lui, ce qui n'est le cas nulle part ailleurs. Je critique et discute certains items, y compris ici, d'un fil l'autre : un gros "reproche" de fond sur le programme économique concocté par Jacques Généreux, partie "on reste dans l'UE mais on lui désobéit" (textuel le désobéir), ce qui institutionnellement est contraire à la Constitution, à laquelle il faut bien se soumettre avant que d'en construire une autre, puisque l'on serait élu sous cette Constitution là (et qui très accessoirement fait gamin désobéissant). J'ai dit X fois ici que c'est charrue avant bœufs. J'ai dit et redit qu'en l'occurrence cet autre plus encore étouffé de main de maître, Asselineau, - lequel a ce particularisme compte tenu de son parcours (de droite, finissant par une rupture bien sanglante d'avec sarko) de savoir de quoi il parle-, est dans la bonne ligne d'une sortie institutionnellement conforme de l'UE. (et je dis et redis que ce piètre tribun d'Asselineau est par contre passionnant dans sa démarche explicative, et que se prendre une demi-journée (eh oui !) à visionner ses explications de 2011-2012 (faisant plus conférence que programme...) ce n'est pas une demi journée perdue. Je note d'ailleurs que Le Pen n'a pas pillé que Méluche, mais aussi Asselineau. Bon. Certaines prises de position à l'international, notamment Lybie, m'ont pô plu du tout par ailleurs. J'ai d'autres petits trucs qui me restent entre les dents avec Méluche, genre mais qu'est-ce qui lui a pris 'jourd'hui, exemple le post où sur son blog il demandait aux militants  d'interdire la présence de certains journaleux à ses meetings et interventions, et de les filmer, ça va pas, nope ?

Après, personne ne me fera renier l'élan JOYEUX  :fleur1: que me donne ce gars là à la tribune, ni la chaude certitude d'être là où il faut être, au milieu d'une vraie foule de vraies gens, brandissant leurs inventives convictions sur de la pancarte faite maison, plus que sur de la pancarte concoctée par "l'atelier" du FG (pas grand monde n'en cause, de ça, mais regardez les meetings 2012 de sarko, avec cette foule bien sage, tenant en discipline et agitant sur ordre les p'tits drapiaux nationaux payés la peau du c.. à Bygmalion par le contribuable..., regardez le meeting du Bourget mimolette, et comparez !). Non, personne ne me fera renier ça.

Aujourd'hui, je continue à attendre de ce gars là qu'il m'enthousiasme encore - et je continue à être prête à contribuer et donner de m'côté : ben, c'est pas rien.

Ceci posé, je vois bien l'impasse dans laquelle il a été coincé aux jours d'aujourd'hui. Le "label " Front de Gauche  a été trop porteur pour y renoncer (encore faudrait-il que ce fût possible, même déposé par le PG), mais le lie au PC version Laurent, qui en mésusera comme aux municipales parisiennes sans qu'il puisse rien faire. Son parti, le PG, fondé en 2008 me semble, est un nourrisson fragile, qui doit faire toutes ses maladies infantiles, sans vaccins...., et le temps politique est très court. En face, (et non pas à côté...), le centenaire PC est un poids lourd, machine bien rôdée que la base alimente même quand elle traîne un cœur lourd. Les grenouillages qui sont en train ces jours-ci d'associer notamment Lienemann, Laurent et je ne sais quel(le) EELV , bref de soit disant frondeurs (pour ceux qui parlementarisent) qui in fine continuent à aller à la soupe, puisque leur plus grand culot est de s'abstenir, me semblent une manœuvre anti méluche en particulier de Laurent, lequel a le charisme d'une huitre daubée,  auquel le charisme de méluche fait ombrage. Ouvrir le Front de Gauche aux non encartés ne peut se faire par méluche seul, et le PC direction n'en voudra évidemment pas. Le PS lui a bien comme il faut coupé l'élection à la députation, pas question de donner une tribune à l'AN au beau et bon parleur. Bref notre méditerranéenne créature méluchienne est coincée dans une chausse-trappe et la période est d'autant plus morne que tous les jours ceux qui ont suivi l'appel à voter Hollande au second tour ont matière à se demander si sarko aurait fait pire, s'pas ?

Conclure ? = suis toujours prête, môa, à aller user mes grolles entre République et Nation en payant mon bus pour ce faire, et à donner, c'est tout ce que j'ai, un pouillou de mes réfléchissements à une pensée commune locale estampillée FdG. Sans m'encarter ? Ben, va savoir !  :diable: