Auteur Sujet: le Parti Socialiste  (Lu 48421 fois)

Hors ligne sarkome

  • Smart Citoyen Incurable
  • Messages: 10521
Re : le Parti Socialiste
« Réponse #100 le: 07 avril 2011 à 18:25:21 »
Organisation des primaires


Citer
Qui peut voter?

?Tous les citoyens français inscrits sur les listes électorales avant le 31 décembre 2010. Et lors de la primaire, il suffit de s'acquitter d'une participation au frais d'organisation de 1 € minimum et de signer une charte d'adhésion aux valeurs de la gauche.
Pourront également voter tous les mineurs qui auront 18 ans au moment de la présidentielle, ainsi que les mineurs et les étrangers non communautaires membres du PS ou du MJS.
Des modalités de votes spécifiques seront retenues pour les Français de l'étranger.
 
Comment ça marche?

Les candidatures seront déposées entre le 28 juin et le 13 juillet, et les primaires auront lieu à l’automne, les dimanches 9 et 16 octobre. Une convention d’investiture et de rassemblement se tiendra à l’issue du scrutin.
 
Où voter?

Des milliers de bureau de vote près de chez vous seront installés dans toute la France. Un site spécial sera mis en ligne pour vous permettre de trouver votre bureau de vote pour les
primaires.
 
Qui peut se présenter?

La règle de parrainage pour les candidats membre du PS est la suivante : 5% des parlementaires socialistes (soit 17 parrainages), ou 5% des membres titulaires du Conseil national (soit 16 parrainages), ou 5% des conseiller-es régionaux ou généraux socialistes (soit 100 parrainages) issus d’au moins 10 départements et 4 régions, ou 5% des maires socialistes des villes de plus de 10.000 habitants (soit 16 parrainages) issus d’au moins 4 régions. Un seul parrainage par personne sera autorisé.
?Les autres partis qui décideraient de participer à ces primaires fixeront eux mêmes les règles
pour être candidats.

source

Que le PS profite des primaires pour inviter ceux qui l'auraient oublié à se faire inscrire sur les listes électorales, cela part d'un bon sentiment citoyen.
Mais qu'un parti politique se serve des listes électorales, document officiel, pour ses besoins propres... là j'y trouve à redire !

Hors ligne ElectricEye

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2933
Re : le Parti Socialiste
« Réponse #101 le: 07 avril 2011 à 18:57:49 »
Non mais c'est n'importe quoi ! Au suffrage universel...déjà c'est pas à tout les français de décider le candidat PS : si il y a plus de droitards que de militants PS qui vont voter ce sera pas un candidat "de gauche".
Ensuite, signer "une charte d'adhésion aux valeurs de la gauche"...de quel droit le PS se permet il de représenter les valeurs de la gauche ? Quelle prétention ! C'est comme ça qu'ils s'imaginent reconquérir les français ?

Hors ligne sarkome

  • Smart Citoyen Incurable
  • Messages: 10521
Re : le Parti Socialiste
« Réponse #102 le: 12 mai 2011 à 17:54:11 »
Citer
Immigration : Valls plus dur que Sarkozy
Manuel Valls continue de faire de la sécurité et de l'immigration ses sujets de prédilection. S'il critique vivement la politique de Nicolas Sarkozy, il prône, lui aussi, la fermeté. Pour le député-maire PS d'Evry, il faudra du temps pour résoudre le problème de "la concentration de l'immigration pauvre dans les mêmes quartiers".

Dans un tel contexte, pas question d'accepter l'arrivée en France des Tunisiens et des Libyens : "Ils doivent retourner en Italie ou dans leur pays !" C'est ce que Manuel Valls a conseillé à Dominique Strauss-Kahn lorsque celui-ci l'a reçu à Paris : "J'ai senti DSK assez favorable à cette politique, mais il lui faut l'assumer et trouver les mots pour le dire."

source

Ils doivent retourner dans leur pays...
Voilà ce qu'on aurait dû lui rétorquer, lorsqu'il a demandé sa naturalisation en 1982 ! N'est-il pas né à Barcelone, de parents espagnols ? ...
Quant à la concentration de l'immigration pauvre... Depuis qu'il est maire de Evry (élu en 2001), on ne peut pas dire qu'il ait été spécialement motivé par la réhabilitation du quartier des Pyramides !

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : le Parti Socialiste
« Réponse #103 le: 13 mai 2011 à 19:54:42 »
Une nouvelle forme de vraie fausse gauche, quoi... Après la gauche caviar, la gauche brune... Si MLP passe, Valls aura l'occasion de jouer les Besson...  :berk1:
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne sarkome

  • Smart Citoyen Incurable
  • Messages: 10521
Re : le Parti Socialiste
« Réponse #104 le: 13 mai 2011 à 20:44:31 »
JLM, qui a été prof de français, n'est pas sans connaître le terme "raguser", qui, en vieux français, signifie "trahir"

Citer
Le Duc
Et voilà ! c'est le traître d'Essonnes !
Et pour dire : trahir ! le peuple - frissonnes ! -
Le peuple a fabriqué le verbe raguser !

(Edmond Rostand - l'Aiglon, II-8)

Valls, en tant que Maire d'Evry (Essonne)... si vous voyez ce que je veux dire...

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
Re : le Parti Socialiste
« Réponse #105 le: 16 mai 2011 à 11:44:57 »
avec l'affaire dsk, la question de la candidature d'aubry est d'actualité, il me semble que depuis le début c'est elle qui devrait se présenter, autant je suis pas socialiste donc j'ai pas vraiment mon mot à dire sur leur candidat, autant c'est la seul qui a prouvé ses capacités et qui a eut les épaules assez solide pour supporter les ego surdimensionnées de ses copains/copines du ps.

Hors ligne TYGER

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 8889
Re : le Parti Socialiste
« Réponse #106 le: 16 mai 2011 à 13:01:23 »
allez tous en coeur : "Dominique, nique, nique, nique..."  :mrgreen:
"Ni Dieu, ni maître.
Mieux être."
Jacques Prévert

"Quand la vérité n’est pas libre, la liberté n’est pas vraie.
Les vérités de la Police sont les vérités d’aujourd’hui."
Jacques Prévert

Hors ligne cervesia

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2380
Re : Re : le Parti Socialiste
« Réponse #107 le: 16 mai 2011 à 16:11:41 »
avec l'affaire dsk, la question de la candidature d'aubry est d'actualité, il me semble que depuis le début c'est elle qui devrait se présenter, autant je suis pas socialiste donc j'ai pas vraiment mon mot à dire sur leur candidat, autant c'est la seul qui a prouvé ses capacités et qui a eut les épaules assez solide pour supporter les ego surdimensionnées de ses copains/copines du ps.

en fait la martine je crois qu'elle a pas mais alors pas du tout envie de s'y coller ! :hehe:je suppose que la croix devra être portée par holland, lui a moins il la veut ! :hehe:
"Il n'y a point d'éloge flatteuse sans liberté de blâmer", Beaumarchais

 La neutralité favorise toujours l'oppresseur, jamais la victime. Le silence encourage le persécuteur, jamais le persécuté » (E. Wiesel).

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
Re : le Parti Socialiste
« Réponse #108 le: 20 mai 2011 à 11:55:20 »
c'est pourtant la plus crédible du parti socialiste, maintenant que le fan club de dsk ne peut plus présenter leur poulain de droite, ni les média d'ailleurs qui ont essayé de nous vendre comme seul et unique opposant à sarko, le dsk.... aubry a l'expérience, les épaules pour y aller...

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : le Parti Socialiste
« Réponse #109 le: 20 mai 2011 à 12:19:25 »
Citer
le fan club de dsk ne peut plus présenter leur poulain de droite
DSK n'est pas encore mort..au FMI, peut-être, mais en France on croit largement à une manipulation par rapport au FMI. Pour peu qu'il sorte blanchi, victime d'un "honey-trap" manigancé par Wall St/la CIA/Christine Lagarde ou n'importe qui, le soap opéra qu'on nous a fait avec DSK humilié, Anne Sinclair digne dans la souffrance peut même être payant chez l'électeur un peu émotif, comparé à l'histoire mièvre du petit Kevin Sarkozy, père béat, mère incolore...si on a besoin de rêver, ce n'est pas ça.
Point de vu comm' on fait pire, et en spin-doctors DSK dispose des kadors d'un autre niveau que Copé et Xavier Bertrand...qui ne vont pas tarder à exiger que le PS le renie, qu'il renonce aux primaires (auxquelles il ne s'est pas encore porté candidat, peu importe..)
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3168
Re : le Parti Socialiste
« Réponse #110 le: 20 mai 2011 à 12:48:23 »
Mais non!..... Oblomof qui va voter pour un mec comme ça ?
Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
Re : le Parti Socialiste
« Réponse #111 le: 20 mai 2011 à 13:08:32 »
avant cette affaire, les français ne savaient rien sur dsk aujourd'hui on sait qu'il a autant de respect pour les femmes que j'en ai pour un électeur fn, c'est vrai qu'on dit séducteur aujourd'hui, il est riche même très riche comment dans ce cas comprendre les pauvres, les très pauvres, c'est justement le fait qu'on dise que sarkozy est le président des riches que ses soutiens des classes populaires se détournent de lui enfin cette affaire n'est pas prête de se terminer demain et on est à moins d'un an des prochains résultats de l’élection présidentielle 2012, clairement le temps ne joue pas en sa faveur....

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : le Parti Socialiste
« Réponse #112 le: 20 mai 2011 à 13:18:51 »
S'il transpire que c'est un coup monté, pas mal de monde. Les politicos (y compris au sommet de l'état) qui se tapent tout ce qui bouge, ça ne choque pas grand monde, c'est presque une maladie professionnelle. Avec en bonus une bonne dose d'anti-américanisme, c'est presque un avantage.
À part Bartolone (de quoi je me mêle ?) personne au PS lui demande de partir. Huchon l'encourage même à persévérer.
Les témoignages en faveur de la plaignante paraissent chaque jour un peu plus folkloriques : http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/dsk-libere-le-frere-de-l-94381

Le temps ? Au contraire, il faut faire oublier les photos humiliantes, et passer à la contre-attaque. Dans un premier temps, DSK est clairement désavantagé ; dès maintenant ça va forcément aller mieux. On est encore à un an des présidentielles, d'ici-là...
C'est une guerre de comm', pour ça, DSK a tout ce qu'il faut. Pour commencer, les magazines/chaînes télé people qui ont allègrement fait fi de la loi Guigou vont certainement en avoir de ses nouvelles.
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
Re : le Parti Socialiste
« Réponse #113 le: 20 mai 2011 à 15:38:04 »
on est pas à encore un an des présidentielles mais dejà à moins d'un an, la gauche est toujours en mode out toute façon pendant qu'a la même période sarkozy était deja en campagne depuis plusieurs mois, pendant qu'aujourd'hui il continue la tournée des petites gens et que marine le pen est interviewé comme une diva de cabaret...la gauche compte sur un homme accusé d'agression sexuelle...on est pas sortie :triste1:

et la loi guigou a bon dos quand ça concerne un puissant, il me semble que c'est une procédure américaine dans un pays ou la loi guigou n'existe pas donc...

Hors ligne cervesia

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2380
Re : le Parti Socialiste
« Réponse #114 le: 20 mai 2011 à 15:53:19 »
allons mes chéris chéris  on se calme là s'il vous plait ; le dsk n'est pas encore sorti d'affaires ,loin s'en faut ! un tout petit petit faux pas et vlan ! il y retourne ! et reste aussi à savoir ce que les juges diront .... :diable:
en plus vu comme il s'est effondré, il n'aura plus jamais la carrure pour faire préz :super:à part au club du coin des chiffres et des lettres ? :mdr1:
"Il n'y a point d'éloge flatteuse sans liberté de blâmer", Beaumarchais

 La neutralité favorise toujours l'oppresseur, jamais la victime. Le silence encourage le persécuteur, jamais le persécuté » (E. Wiesel).

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : le Parti Socialiste
« Réponse #115 le: 20 mai 2011 à 18:24:34 »
Si on peut frôler une mort vagale en faisant le jogging des canards, et s'en remettre, (qu'on nous dit) tous les espoirs sont permis. D'ailleurs NS n'est plus si jeune que ça...

Surtout que DSK a la santé réputée solide, même à 62 ans...48h de gàv chez les poulets New-Yorkais, suivi d'un séjour chez les séro+ à Rikers Island, n'importe qui aurait une gueule de raie...voir de Gilles de Rais...derrière les barreaux, pas rasé, camé et en camisole de force.
Tranquille chez lui avec les visites de call-girls limitées à 4 par jour, il va vite rebondir !
Les chiffres et des lettres, ça va encore, Louis La Brocante, ça commence à être dûr !
Racisme anti-vieux, c'est facile.

@raja
La loi Guigou s'applique aux journaux Français, peu importe l'origine des images, la loi est claire à ce sujet. Les journaux Français sont désavantagés par rapport aux journaux étrangers, dans un sens, c'est un handicap pour eux, mais c'est comme ça. On peut tout voir sur le net, mais ça ne change rien.
D'ailleurs la plupart des journaux ont rectifié le tir avec la photo de Rikers Island, qu'ils n'ont pas publiée.
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne TYGER

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 8889
Re : le Parti Socialiste
« Réponse #116 le: 24 mai 2011 à 13:13:34 »
"Ni Dieu, ni maître.
Mieux être."
Jacques Prévert

"Quand la vérité n’est pas libre, la liberté n’est pas vraie.
Les vérités de la Police sont les vérités d’aujourd’hui."
Jacques Prévert

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5844
Re : le Parti Socialiste
« Réponse #117 le: 24 mai 2011 à 13:42:07 »
Excellent papier de CSP, on se sent moins seul lorsque l'on constate que ses ressentis personnels sont  partagés,
 :fleur2: merci de l'avoir signalé Tigrou !
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : le Parti Socialiste
« Réponse #118 le: 20 juin 2011 à 12:33:28 »
Rassemblement des godillots contre la primaire socialiste... Cette fois... la Copé pleine!! :mrgreen:

Citer
La primaire socialiste, cible de l'UMP

Le secrétaire général de l'UMP Jean-François Copé a dénoncé dimanche un «gigantesque fichage politique». Le PS se plaint de tentatives de déstabilisation.

  La primaire socialiste devient la cible de la droite. Le secrétaire général de l'UMP, Jean-François Copé a dénoncé la primaire PS comme "un gigantesque fichage politique" dans un entretien au JDD dimanche.

"Dans les villes socialistes, vous imaginez les conséquences pour les agents municipaux ou les présidents d'association qui ont des subventions, s'ils ne participent pas à cette parodie d'élection?", interroge-t-il.

"Le PS, qui donne toujours des leçons, remet en cause la liberté individuelle et le respect des opinions politiques de chacun. C'est profondément scandaleux!", poursuit-il.

Il avait déjà fait part de ses inquiétudes sur les primaires et expliqué vendredi dans un entretien à La Dépêche du Midi que le PS était "en train de se constituer à travers ses primaires, un des plus grands fichiers d’opposants politiques jamais réalisé".

La ministre de l'Ecologie Nathalie Kosciusko-Morizet a jugé dimanche sur RCJ que les primaires organisées par le PS en vue de la présidentielle étaient une idée "tout à fait intéressante", mais qu'il y avait un "problème" avec les fichiers des votants.

La ministre de l'Ecologie Nathalie Kosciusko-Morizet a jugé dimanche sur RCJ que "ce ne sont pas les primaires qui sont problématiques, chacun a bien le droit d'organiser sa vie partisane interne comme il le souhaite" mais que "le problème, ce sont les fichiers."

"On nous dit que les listes seront détruites après, ça on n'en est jamais bien sûr. De toute façon, même si la liste est détruite après, sur le coup la liste a existé, donc on sait qui, dans sa collectivité, se déclare comme étant de gauche ou étant de droite. Je trouve ça assez problématique", a ajouté la numéro quatre du gouvernement.

Même critique pour le ministre de l'Intérieur Claude, qui pointe "un vrai problème" concernant "la possession de la liste d'émargement après la consultation, c'est-à-dire la liste de ceux qui se sont exprimés en affirmant une sympathie à l'égard du Parti socialiste", qui "va permettre d'obtenir une sorte de liste des opinions politiques de Français". Il réclame des "garanties" sur la destruction de ces listes.

La Cnil saisie

Vendredi, le député Edouard Courtial, en charge des Fédérations à l'UMP, avait saisi par courrier la Commission nationale informatique et libertés pour lui demander d'interdire la primaire PS "non prévue par nos textes".

"Cette élection particulière" ne peut "en aucun cas être assimilée aux scrutins qui régissent le fonctionnement normal de notre démocratie: non prévue par nos textes, elle n'opposera que des candidats issus du même parti. Par conséquent, l'Etat n'a pas à apporter un quelconque concourt à son organisation", fait-il valoir dans son courrier au président de la Cnil dont l'AFP a eu une copie.

"Nombre de fonctionnaires territoriaux m'ont ainsi alerté sur les risques de fichage qu'entraineront de telles modalités de vote et sur les conséquences qu'elles pourront avoir directement sur leur situation personnelle et le déroulé de leur carrière", écrit encore M. Courtial.

Paranoïa

Dans la même édition du JDD, le porte-parole du PS, Benoît Hamon répond à à ces accusations: "On est dans la paranoïa sans aucun fondement et dans la peur panique de la droite de voir la gauche réussir ce vote populaire".

Dans la soirée de dimanche, le candidat à la primaire -et inspirateur du processus- Arnaud Montebourg a précisé que "le fichier n'est pas à la disposition des maires". Il aussi ajouté que les fichiers seront détruits immédiatement, comme le préconise la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil).

"Nous avons consulté la Cnil, il n'y aura pas de fichage, sauf des personnes -c'est pas un fichage- qui voudront donner leurs mails ou leurs adresses. Si elles veulent recevoir des informations du candidat désigné, (elles) pourront le faire, mais sur une base volontaire", a-t-il dit.

"La droite et Jean-François Copé tentent d'empêcher une bonne procédure. Qu'ils laissent les Français décider eux-mêmes !", a déclaré pour sa part le candidat à la primaire François Hollande à des journalistes qui l'interrogeaient à la sortie d'une rencontre avec le Mouvement des jeunes socialistes à Asnières-sur-Seine (Hauts-de-Seine).


http://www.liberation.fr/politiques/01012344219-la-primaire-socialiste-cible-de-l-ump?xtor=EPR-450206
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne TYGER

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 8889
Re : le Parti Socialiste
« Réponse #119 le: 20 juin 2011 à 12:38:45 »
y a des jours où je me demande si au jeu de cons, ils n'en feraient pas un peu exprès pour éviter que d'autres infos ne prennent le dessus (je sais pas moi, par exemple l'annonce officiel du candidat Mélenchon pour le Front de Gauche...)
"Ni Dieu, ni maître.
Mieux être."
Jacques Prévert

"Quand la vérité n’est pas libre, la liberté n’est pas vraie.
Les vérités de la Police sont les vérités d’aujourd’hui."
Jacques Prévert

Hors ligne cervesia

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2380
Re : le Parti Socialiste
« Réponse #120 le: 20 juin 2011 à 13:09:48 »
ah bon ? le ps ferait du fichage politique ???? et à droite ce sont tous des anges bienveillants peut-être ???? :rougefache:
"Il n'y a point d'éloge flatteuse sans liberté de blâmer", Beaumarchais

 La neutralité favorise toujours l'oppresseur, jamais la victime. Le silence encourage le persécuteur, jamais le persécuté » (E. Wiesel).

Hors ligne timbur

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 13020
Re : le Parti Socialiste
« Réponse #121 le: 20 juin 2011 à 14:17:01 »
D'une façon générale, les gosses n'aiment pas qu'on marche dans leur zone de la cour de récré. :]

En plus, le PS triche : il tient compte des avis de la CNIL dans l'élaboration de ses primaires. C'est quoi ces façons de faire ?!
___________________________________________________________________________________________________________________________________
Frondiste : Néologisme timburien. Désigne tout élu à la députation remplissant la double condition d'être de gauche et du parti socialiste.

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
Re : le Parti Socialiste
« Réponse #122 le: 15 novembre 2011 à 19:25:33 »
nous savons depuis bien longtemps que la diversité n'est pas la priorité des partis bourgeois et bon teint comme le ps, autant l'ump ou le fn sont clair là dessus autant le ps a toujours louvoyé pour obtenir le vote des "minorités"... voilà une raison supplémentaire, aprés l'auipe de compagne de hollande pro dsk, qui ne me feront pas changer d'avis sur le ps...1 er tour mélenchon, 2 éme tour chewing gum dans l'enveloppe...si ça c'est pas du vote utile!!!

Citer
Quand les socialistes oublient la diversité

Contrairement à ses proclamations de promouvoir des candidats issus de l’immigration, le PS rechigne à leur confier des circonscriptions gagnables.

Ça ne s’arrange pas au PS côté diversité. Le sujet revient ce soir sur le tapis, au bureau national, à propos des investitures aux législatives de juin 2012. Et la grogne monte parmi les candidats qui ont cru aux promesses de leur parti d’avoir une Assemblée nationale plus représentative de la population française. « En termes de qualité des circonscriptions proposées, on est en dessous de ce qu’avait fait François Hollande en 2007.

Si on prend la fourchette haute, il y aura au maximum cinq élus issus de la diversité », juge un expert. Soit moins de 1% de la représentation nationale au Palais Bourbon!
Contrairement à 2007 où, pour la première fois, des circonscriptions « diversité » avaient été réservées, ce dispositif n’est pas reconduit. « Ce sera l’un des enjeux de la discussion de ce soir et il n’est pas impossible que l’on décide de geler des circonscriptions », précise toutefois Christophe Borgel, chargé des élections au PS.
Pour l’heure, même les figures socialistes les plus connues de la diversité ont bien du mal à s’imposer. Faouzi Lamdaoui, un très proche de Hollande qui n’avait été battu que de 300 voix en 2007 à Argenteuil (Val-d’Oise), a dû migrer vers la 9e circonscription des Français de l’étranger (Maghreb et une partie de l’Afrique). A Lyon, Najat Belkacem, l’ancienne porte-parole de Ségolène Royal, serait, pour l’instant, à nouveau en lice dans la difficile circonscription de l’ancien ministre UMP Dominique Perben. Malek Boutih devait atterrir dans l’Essonne… jusqu’à ce que Julien Dray, qui avait annoncé qu’il ne se représenterait pas, se ravise.

De bien minces espoirs

Membre de la direction du PS, Razzy Hammadi va rencontrer à Montreuil un contexte local compliqué. Safia Otokoré et Kader Arif, respectivement en lice dans la 3e de Côte-d’Or et la 10e de Haute-Garonne, semblent mieux partis, même s’ils devront encore passer le filtre du vote des militants. A Sarcelles, dans un contexte délétère, l’ancienne tête de liste aux régionales dans le Val-d’Oise Ali Soumaré fait l’objet d’un sévère tir de barrage du maire de la ville, François Pupponi. A Paris, tous les sortants veulent être reconduits. Enfin, quelques candidats comme Yacine Djaziri (Nanterre) ou Zina Damani (Tourcoing) sont annoncés sur des circonscriptions jugées « gagnables en cas de vague rose ».
Les espoirs sont donc bien minces. « La direction actuelle n’est pas responsable de ce qui n’a pas été fait par celle d’avant », lâche, exaspéré par ces critiques, Borgel. Ce qui ne calme en rien les intéressés. « L’enjeu n’est pas tant de faire émerger de la diversité pour en faire des responsables, mais de favoriser l’émergence de personnalités pour ce qu’elles apportent en diversité », rappelle Razzi Hammadi. « Le vrai problème n’est pas technique, il est politique : le PS veut-il, oui ou non, une Assemblée aux vraies couleurs de la France? s’enflamme Boutih. Cette fois c’est la dernière chance, après on en tirera les conséquences politiques. » Avocate et adjointe au maire de Paris, la très pondérée Seybah Dagoma approuve : « Dans tous les congrès, on fait applaudir la diversité, il est temps de passer aux actes. » Le débat ne fait que commencer.

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
Re : le Parti Socialiste
« Réponse #123 le: 07 décembre 2011 à 18:28:21 »
je regarde actuellement les discussions sur public sénat concernant la proposition de loi sur le respect de la laïcité dans les crèches privées soutenu par le ps....je suis formelle, il n'y a aucune différence entre eux et l'ump et il est hors de question qu'aucun membre du ps obtienne ma voix... une assistante mat' qui prend un enfant chez elle doit proposer une neutralité religieuse, ils se foute de la gueule du monde, elle devra enlever son verser du coran au dessus de la porte, jeter sa viande hallal du frigo au cas ou un gamin de 3 ans soit victime de propagande, ils devront bruler levallois perret, peu de familles n'ont pas une gentille nounou agréé sans voile...

http://www.senat.fr/les_actus_en_detail/article/-c698a77499.html

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
Re : le Parti Socialiste
« Réponse #124 le: 10 janvier 2012 à 11:41:39 »
http://www.emoticones-smileys.com/albums/moyens_emoticones_smileys_3D/smiley_emoticone_3D_loisirs_hobbies_passe_temps/smiley-emoticone-hobby-violon.gifhttp://www.emoticones-smileys.com/albums/moyens_emoticones_smileys_3D/smiley_emoticone_3D_loisirs_hobbies_passe_temps/smiley-emoticone-hobby-violon.gifhttp://www.emoticones-smileys.com/albums/moyens_emoticones_smileys_3D/smiley_emoticone_3D_loisirs_hobbies_passe_temps/smiley-emoticone-hobby-violon.gifhttp://www.emoticones-smileys.com/albums/moyens_emoticones_smileys_3D/smiley_emoticone_3D_loisirs_hobbies_passe_temps/smiley-emoticone-hobby-violon.gifles vœux d'aubry http://www.emoticones-smileys.com/albums/moyens_emoticones_smileys_3D/smiley_emoticone_3D_loisirs_hobbies_passe_temps/smiley-emoticone-hobby-violon.gifhttp://www.emoticones-smileys.com/albums/moyens_emoticones_smileys_3D/smiley_emoticone_3D_loisirs_hobbies_passe_temps/smiley-emoticone-hobby-violon.gifhttp://www.emoticones-smileys.com/albums/moyens_emoticones_smileys_3D/smiley_emoticone_3D_loisirs_hobbies_passe_temps/smiley-emoticone-hobby-violon.gifhttp://www.emoticones-smileys.com/albums/moyens_emoticones_smileys_3D/smiley_emoticone_3D_loisirs_hobbies_passe_temps/smiley-emoticone-hobby-violon.gif

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : le Parti Socialiste
« Réponse #125 le: 10 janvier 2012 à 12:15:49 »
Ça commence à bien faire, en effet, tous ces voeux à la con, (on est le 10 janvier, q même) qui sont tout sauf des souhaits de bonne année/santé traditionnels.
Des diatribes de Fillon aux poncifs ultrachiants de Martine, on en peut plus !
On atteint les sommets, ou plutôt les abîmes de l'ennui !
 :pendu:
Je vous demande de vous arrêter ! Sinon, essayez d'abréger un peu.
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne Rodimtsev

  • Smart Citoyen
  • Messages: 1908
Re : le Parti Socialiste
« Réponse #126 le: 24 janvier 2012 à 10:44:09 »
juste comme ça parce que c'est beau. Pour une fois qu'un soc' dem' a un vrai coeur et un vrai engagement!
http://www.lemonde.fr/societe/article/2012/01/23/pierre-joxe-carnet-de-route-de-l-avocat-des-enfants-perdus_1633259_3224.html
Tuons les tous, si nous ne savons pas pourquoi, eux le savent


Hors ligne sarkome

  • Smart Citoyen Incurable
  • Messages: 10521
Re : le Parti Socialiste
« Réponse #127 le: 24 janvier 2012 à 11:26:51 »
en complément:


Hors ligne Val

  • Administrateur
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 19238
Re : le Parti Socialiste
« Réponse #128 le: 30 janvier 2012 à 13:31:36 »
Merci à vous deux. Ca fait du bien de voir ces personnes comme pierre joxe, de se dire qu'elles existent, que quelque part elles arrivent à améliorer la vie des personnes autour d'elles.

Ca permet de garder l'envie de combattre la laideur.  :merci:

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4264
Re : le Parti Socialiste
« Réponse #129 le: 31 janvier 2012 à 12:25:47 »
Merci Rod  :fleur2: :coeur:...tu ne peux pas t'imaginer combien cette info me fait du bien à un moment dans ma vie où je viens interroger les valeurs qui soutiennent l'engagement politique . Avoir du coeur ne fait pas tellement partie de ma dialectique mais que toi , Rod , tu emploies cette expression me rassure .Tout n'est pas que dogme et pureté idéologique :l’action et l'engagement  de Pierre Joxe viennent nous rappeler  que la politique n'a de sens que si elle agit en faveur de l'amélioration de la condition humaine . Politiquement Victor Hugo pouvait avoir des positions contestables mais sur le plan philosophique son humanisme l'a remporté :un socialiste n'est rien s'il n'est pas hanté par l'idée d'éradiquer la misère , un socialiste est un salaud quand il justifie l'idée de jeter un môme en prison .Sarkome   :fleur2: :merci:pour la vidéo "quand un enfant vole un vélo il ne faut pas s’intéresser au vélo mais à l'enfant !"Merci Pierre Joxe de faire parler à nouveau l’intelligence et la solidarité .
"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
Re : le Parti Socialiste
« Réponse #130 le: 09 février 2012 à 12:27:38 »
Citer
En Hollandais, Claude Guéant Se Dit : François Rebsamen

Le Monde l’assure, dans son édition du jour : le raffiné propos « de M. Guéant sur les civilisations » [1] n’est « qu’un début ».

Tout aussi bien, c’est à noter : Le Monde aurait pu considérer plutôt cette déclaration comme une suite, puisqu’en vérité, loin d’être complètement inédite, elle arrive après une assez longue série d’autres similaires saillies de M. Guéant et de ses voisin(e)s de bac à boue, qui viennent tout de même de passer cinq entières années à réciter tous les deux matins des tracts phobiques - mais il est vrai aussi que M. Guéant et ses voisin(e)s de bac à boue auraient eu tort de se gêner, puisqu’au terme de ces 1.825 jours d’haine sociale ou ethnique, la presse comme il faut continue, dans le même temps qu’elle fait psalmodier toutes les semaines par ses mathématiciens de référence [2] que Mélenchon = Pen, de considérer que Sarkozy ? Pen, et qu’il faut se garder, surtout, de céder aux facilités de l’amalgamage [3].

Mais donc : cette « “sortie“ de M. Guéant sur les civilisations » ne serait qu’un « début », car la droite régimaire, ayant - toujours d’après Le Monde - fait le constat que dans la campagne où s’affrontent MM. Sarkozy et Zollande « les débats économiques tournaient toujours à la querelle technicienne et que nul n’en sortait vainqueur », veut désormais « attaquer la gauche sur l’immigration et la sécurité ».

Plutôt que de lui annoncer qu’elle va de nouveau lui serrer la ceinture d’un ou deux supplémentaires crans d’austérité (cependant que les « socialistes », rendu(e)s à leurs fondamentaux, lui promettent de leur côté de lui serrer la ceinture d’un ou deux supplémentaires crans d’austérité, de sorte qu’en effet nul(le) ne sort « vainqueur » de « débats » où sarkozystes et hollandai(se)s tombent d’accord sur l’essentiel), la droite régimaire préfère en somme expliquer à la plèbe (suivant l’éprouvée recette où elle a dans le passé gagné quelques succès) que sa vie quotidienne serait quand même vachement plus bath, si elle pouvait enfin passegiater après 16 heures sur l’avenue Ali al-Tevanian (ex-avenue du Maréchal Juin, 93200 Saint-Denis) sans se faire serrer d’un ou deux supplémentaires crans la ceinture par des moudjs en Kalach, hein, mâme Dupont ?

(Hein, ma petite mémère, que vous en avez encore plus assez que la dernière fois, de cette racaille venue des civilisations de sous la Méditerranée ?)

Par l’effet d’un distrayant télescopage : Le Monde publie aussi, dans sa même édition d’aujourd’hui, un long papier narrant que « la gauche » [4] veut, quant à elle, devenir enfin « crédible sur le terrain sécuritaire », et qu’elle a (très fort) le souci de montrer au monde [5] qu’elle s’est enfin guérie de son « angélisme » et qu’elle a cette fois-ci compris qu’il fallait, en effet [6], « promouvoir », par exemple, « la vidéosurveillance ».

(Mais « en l’assortissant », bien sûr, « de comités d’éthique veillant aux libertés individuelles », car sans cela d’aucun(e)s pourraient se méprendre sur la véritable nature de cette promotion.)

À cette fin : un certain François Rebsamen, fort, d’après Le Monde, d’une connaissance déjà ancienne de « la chose policière » et d’une patente « aptitude pour le renseignement », et en qui d’avisés commentateurs pressentent le probable successeur de M. Guéant au ministère de l’Intérieur, a été « chargé du pôle “sécurité“ dans l’équipe de campagne » du candidat Hollande.

M. Rebsamen, précise Le Monde, (se) compte, au sein du Parti « socialiste », au nombre des tenants « d’une ligne sécuritaire décomplexée » - mais « en affichant » tout de même (car sans cela d’aucun(e)s pourraient se méprendre sur la véritable nature de sa désinhibition) « une “complémentarité“ avec les défenseurs d’une ligne plus sociale » : c’est, devine-t-on, cette affirmation (induite) qu’il n’est pas contre qu’on double d’une police de proximité la promotion (éthique) de la vidéosurveillance qui permet à cet « affable et souriant » progressiste de proclamer qu’il « assume avec bonhomie le rôle du “méchant“ ».

Car en effet : M. Rebsamen sait se montrer, en même temps que mignard, un peu ferme, quand la situation l’exige.

Ainsi : M. Rebsamen juge (cela vaut d’être rappelé avec un peu d’insistance, quand la droite régimaire s’apprête à l’attaquer sur l’immigration et l’insécurité) que les « socialistes » devront, si les Françai(se)s leur font la grâce (d’oublier qu’ils les ont vendu(e)s aux marchés et) de les remettre aux affaires, rétablir « l’ordre et la sécurité de façon pérenne » dans certains « quartiers extrêmement difficiles devenus aujourd’hui des zones de non-droit où règne la loi du caïdat ».

Pour cela, M. Rebsamen n’exclut pas (c’est du moins ce qu’il a récemment narré dans Le Nouvel Observateur) de faire « appel à l’armée, éventuellement » - et en particulier à la gendarmerie, car, explique-t-il : « Les gendarmes savent très bien mener ces opérations de “pacification”, ils l’ont plusieurs fois montré à l’étranger. »

Quand la droite régimaire planifie de mélanger de nouveau « l’immigration et l’insécurité » dans la soupière graisseuse où elle cuit ses vieux potages dégueulasses, le Parti « socialiste » lui oppose donc, pour mieux montrer qu’elle pour de bon lourdé sa cuti humanitaire, une libérée logorrhée qui dans l’espace congru d’une petite dizaine de mots passe des « quartiers » au « caïdat », puis à « l’étranger » : cette « gauche », en somme, dit là (comme ailleurs), sous les nourris applaudissements d’une presse que ravit cette conversion au vérisme, ce que disent aussi M. Guéant et ses voisin(e)s de bac à boue - mais elle le dit avec tellement de « bonhomie », n’est-ce pas, qu’il faudrait vraiment être de mauvaise composition, pour lui en tenir rigueur.
Notes

[1] D’où se déduit assez facilement que celle, par exemple, qui a planté sa tente sous la Méditerranée pour s’y vautrer dans la semoule n’est pas (du tout) au niveau de celles, plus septentrionales, de MM. Breivik (Anders Behring) et Hortefeux (Brice).

[2] On pense, notamment, à Claude Duhamel et Alain Imbert - mais pas que.

[3] Ou de l’amalgamation.

[4] C’est comme ça, on le sait, que Le Monde et Nadine Morano appellent les « socialistes ».

[5] Et au Monde, où l’on se fait donc un devoir de le relever.

[6] Comme l’a tôt vu l’excellent M. Balkany, qui fut là visionnaire.

Hors ligne sarkome

  • Smart Citoyen Incurable
  • Messages: 10521
Re : le Parti Socialiste
« Réponse #131 le: 09 février 2012 à 13:52:49 »
et en français, l'auteur de cet article (Sébastien Fontenelle) ferait bien de s'inspirer de son illustre homonyme ! A vouloir se montrer original, il n'arrive qu'à pondre un texte insipide. La langue française n'est-elle donc pas suffisamment riche pour en être réduit à inventer son propre vocabulaire, et ses règles inédites de grammaire ?

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : le Parti Socialiste
« Réponse #132 le: 09 février 2012 à 14:06:23 »
Fontenelle, celui de La Dent d'Or ?

C'est sûr, avant d'élaborer toute une explication, voir plusieurs, il vaudrait mieux établir la véracité du point de départ...
On a les oracles qu'on peut !
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne sarkome

  • Smart Citoyen Incurable
  • Messages: 10521
Re : le Parti Socialiste
« Réponse #133 le: 09 février 2012 à 17:06:01 »
C'est bien cestuy-là même !
Outre le fait qu'il était le neveu de Pierre Corneille, il fut poète, auteur dramatique, moraliste, philosophe, Membre de l'Académie Française et secrétaire perpétuel de l'Académie des Sciences. Deux fois immortel, ce n'est pas donné à tout le monde !
Pour la petite histoire, il fut fait Chevalier de l'Ordre de la Mouche à Miel dont la devise, Piccolti ma fa pur gravi le ferite (petite mais elle fait de profondes blessures) siérait à merveille à Truc-Machin-Chose-Minus. Quoique, pour celui-ci, le miel serait un euphémisme !

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
Re : le Parti Socialiste
« Réponse #134 le: 10 février 2012 à 01:33:55 »
j'aime beaucoup les textes de Fontenelle, je ne le trouve nullement insipide, il dénonce une vérité sur le ps et son penchant pour la droitisation pour obtenir des électeurs.

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
Re : le Parti Socialiste
« Réponse #135 le: 13 février 2012 à 11:59:47 »
c'est guéant qui tient propos racistes sur propos raciste et c'est letchimy qui risque la sanction :pasdrole:

Citer
Aucune excuse, aucune sanction, soutien total à M. Letchimy


Quand on commence à hiérarchiser entre les civilisations, sur les degrés de "l'inférieur " et du "supérieur", on entre dans une dérive vers les pires horizons. L'idée de civilisation, très à la mode durant les grandes conquêtes occidentales, renvoie à celle de culture dont elle serait le substrat le plus noble ; et le fait de culture débouche directement sur le socle de l'humain. Avec l'humain, venaient les absurdités de la "race" qui ont occupé les thèses de supériorité, et donc de hiérarchisation, où se sont abimés le comte Arthur de Gobineau, les anthropologies racistes, et toutes les justifications du colonialisme. L'idée de "race supérieure" engendrait celles de culture et de civilisation supérieures. Ce qui autorisait à inverser la formule et à considérer que la simple possibilité de civilisation supérieure impliquait sinon une race (on n'ose plus l'avancer) mais des cultures et des humanités inférieures. C'est pourquoi l'équation réversible coloniser = civiliser a si longtemps duré, et pointe encore de temps en temps un restant de ténèbres.

Dès lors, chaque fois qu'un pouvoir politique ou religieux a cru appartenir à une civilisation "supérieure", cela s'est toujours traduit par les grands crimes d'Etat que furent la Traite, l'esclavage, les colonisations, le système des camps de concentration, les apartheids, les génocides ou les purifications ethniques qui aujourd'hui encore occupent la vie du monde.

Donc, réactiver l'idée de civilisation, et recommencer à les hiérarchiser n'est pas une mince affaire ! Ce n'est pas non plus une simple stratégie électorale, mais un état d'esprit, voire un semblant de pensée. Derrière les déclarations répétées de ministre de l'intérieur de la France, se dessine l'auréole du discours de Dakar, les chroniques de la chasse aux enfants immigrés alentour des écoles, les velléités de police génétique contre les regroupements familiaux, la traque honteuse des Roms, le spectre du ministère de l'identité nationale, le grondement régulier des charters expéditifs, les quotas d'expulsions prédéfinis et célébrés, le renvoi des étudiants étrangers, et même la fragilisation systématique des immigrés en situation régulière qui, en ce moment, dès trois heures du matin, affrontent les glaciations devant les préfectures... En face d'une telle convergence, on croirait voir de grandes ailes qui s'ouvre pour un sinistre envol.

Ecoutons le "bon sens" du comte de Gobineau : "Les peuples ne dégénèrent que par suite et en proportion des mélanges qu'ils subissent, et dans la mesure de qualité de ces mélanges (…) le coup le plus rude dont puisse être ébranlée la vitalité d'une civilisation, c'est quand les éléments régulateurs des sociétés et les éléments développés par les faits ethniques en arrivent à ce point de multiplicité qu'il leur devient impossible de s'harmoniser, de tendre, d'une manière sensible, vers une homogénéité nécessaire, et, par conséquent, d'obtenir, avec une logique commune, ces instincts et ces intérêts communs, seules et uniques raisons d'être d'un lien social…" On croirait entendre le cahier des charges du ministère de l'identité nationale, ou la feuille de route de ceux qui se donnent la mission explicite de protéger la civilisation française contre les invasions ! M. Letchimy a donc vu juste et a dit ce qu'il fallait dire comme il fallait le dire.

Et il a fait honneur non seulement à la Martinique mais à la France et à son Assemblée Nationale toute entière. Car enfin, sans lui, le "célébrant des civilisations supérieures" serait venu, se serait assis, aurait écouté je ne sais politiquerie, et serait reparti sans que rien ni personne ne lui trouble la conscience. Il suffit d'imaginer que, dans les bancs derrière lui, soient assis, Clémenceau, Hugo, Lamartine ou Jaurès, pour mesurer ce qu'il aurait manqué à cette haute assemblée si M. Letchimy n'avait pas été là. Il aurait manqué le courage. Il aurait manqué la lucidité. Il aurait manqué une vision exigeante de l'homme et du rapport que les humanités peuvent nourrir entre elles !

Il y a donc une profonde misère morale à laisser supposer que son intervention aurait pour base de je ne sais quelle "sensiblerie tropicale" ; qu'il aurait hérité d'une "émotivité antillaise liée à l'esclavage" qui expliquerait je ne sais quel "dérapage". Les soutiens et les analyses de cette sorte ne sont que honte et lâcheté.

De même, il est inadmissible que l'on balaie cela d'un revers de la main en indiquant qu'il s'agirait une polémique inutile. C'est un débat essentiel et profond. J'y vois l'affrontement majeur entre deux visions du monde et deux conceptions du vivre-ensemble dans le respect que l'on doit à la diversité des humanités. J'y vois une controverse radicale qui relève au plus au point de l'éthique contemporaine, laquelle est une éthique complexe et dont il faut à tout moment penser le déploiement. J'y vois le souci de dresser un rempart commun contre cette barbarie qui est déjà venue et qui peut revenir. Quel sujet peut se révéler plus sérieux que la conception même du rapport que les humanités doivent nourrir entre elles ?! Quels seraient les fondements d'un projet culturel, social économique, ou d'un programme présidentiel, qui déserterait cela ? Et que vaut une assemblée parlementaire où on se révèle incapable de discuter de ces fondamentaux-là ? Et que vaudrait une Assemblée Nationale qui s'aviserait de sanctionner (de quelque manière que ce soit) ce qui la ramène aux fondements des valeurs républicaines et aux lumières de Montaigne, de Montesquieu, de Voltaire, de Lévi-Strauss, ou de ce cher Edgar Morin ?

Sanctionner M. Letchimy, ou même en caresser l'idée, reviendrait à les sanctionner tous, et à laisser la porte ouverte à ces très vieilles ombres qui nous fixent sans trembler.

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5844
Re : le Parti Socialiste
« Réponse #136 le: 13 février 2012 à 21:41:34 »
A lire cet article, j'étais de façon indubitable d'accord ..... Et puis je me suis demandé : mais qui donc semblerait avoir envie de le sanctionner ?

Bon ben j'ai trouvé ça (donc à voir demain)

Citer
La polémique devrait connaître un nouvel épisode mardi 14 février. Le bureau de l'Assemblée nationale doit statuer sur d'éventuelles sanctions contre M. Letchimy. Une lettre circule parmi les parlementaires ultramarins, à l'initiative de Victorin Lurel, l'homme fort de la Guadeloupe, pour demander que le député martiniquais échappe à toute sanction.


Et du coup j'ai aussi lu l'intégralité de l'article, et si cela n'a changé en rien l'accord que j'ai avec le discours (et la lettre) de Mr Letchimy, cela m'a par contre amené à m'interroger sur les motivations qui se jouent localement en Martinique  :pasdrole:...... Et aussi, parallèlement, bien sûr, sur les motivations du Monde à mettre en lumière ce genre de complexités locales  :mrgreen:  :diable: :désolé1:

C'est compliqué, hein  :pasdrole: :mrgreen:...... mais en même temps, j'ai bien l'impression que cet esprit critique qui s'exerce au-delà des positions partisanes est probablement ce qui nous rassemble tous, au-delà de nos désaccords, sur le fofo Sarkostique
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
Re : le Parti Socialiste
« Réponse #137 le: 14 février 2012 à 02:37:13 »
c'est très sain de s'interroger, c'est ce qui manque grandement à beaucoup d’électeurs ;)

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3168
Re : le Parti Socialiste
« Réponse #138 le: 29 juin 2012 à 13:18:26 »
y a président de la république, aussi, vacances et déplacements à l'étranger entièrement payés par l'état, le gîte et le couvert, l'argent de poche, tu passes à la télé....
Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
Re : le Parti Socialiste
« Réponse #139 le: 12 juillet 2012 à 12:09:00 »
ah les socialistes, l'union affichée s’écroulera aussi que l'ump sans son maitre :baille:

Citer
PS : le tandem Ayrault-Aubry provoque un tollé


De l’art de se mettre tout le monde à dos. L’annonce faite mardi soir par Jean-Marc Ayrault et Martine Aubry de présenter une contribution commune pour le congrès du PS a provoqué un tollé dans les rangs socialistes, énervant les “hollandais” historiques, les amis de Vincent Peillon, de Pierre Moscovici mais aussi l’aile gauche du parti autour de Benoît Hamon.
Martine Aubry et Jean-Marc Ayrault en meeting à NantesMartine Aubry et Jean-Marc Ayrault en meeting à Nantes© Reuters

« Les seuls à trouver ça très bien, c’est Jean-Marc Ayrault et Martine Aubry tout seuls », persifle un cadre socialiste, proche du ministre de l’éducation nationale. Ce n’est pas tellement le principe d’un texte de préparation commun, symbole d’un parti uni et soudé derrière l’exécutif, qui dérange les pontes de Solférino, mais la condition posée aux futurs signataires. « Martine Aubry et Jean-Marc Ayrault proposent à l’ensemble des dirigeants du PS, comme aux membres du gouvernement, de soutenir de façon exclusive cette contribution générale », précise le communiqué. En termes clairs : les ministres, même animateurs de courants ou de sensibilités du PS, sont tenus de la boucler.

Ils étaient pourtant nombreux à préparer leurs textes. Car les statuts du PS, remaniés par la rénovation lancée par Martine Aubry – et c’est là tout le paradoxe –, prévoient justement que le congrès soit d’abord préparé par de multiples contributions et que les socialistes puissent signer plusieurs de ces contributions. Une phase préparatoire de débat avant le dépôt des motions (et d’une éventuelle, et probable, synthèse), début septembre, avant le congrès des 26, 27 et 28 octobre à Toulouse.

L’aile gauche du PS s’y était déjà préparée (lire notre article), tout comme les amis de Vincent Peillon et de Pierre Moscovici. Ces derniers envisageaient aussi de faire alliance avec les proches historiques de François Hollande, Stéphane Le Foll et François Rebsamen, pour présenter un texte commun. Mardi midi, Le Foll, Rebsamen, Peillon et Moscovici avaient même déjeuné ensemble – un « déjeuner privé, et constructif, avec l’idée de regrouper nos trois sensibilités ». L’annonce du premier ministre et de la première secrétaire les a totalement pris de court.

Plusieurs ministres n’avaient pas été prévenus. « Martine Aubry l’a appelé, mais il était débordé, il n’a pas rappelé… Personne d’autre n’a essayé », explique le collaborateur de l’un d’entre eux. Passablement agacés, les proches de François Hollande ont organisé au débotté mardi soir une réunion de crise au ministère de l’agriculture : autour de Stéphane Le Foll (auteur d'une tribune dans Le Monde), les ministres de la défense (Jean-Yves Le Drian), des transports (Frédéric Cuvillier), le maire de Quimper, Bernard Poignant, ou encore le président du groupe PS au Sénat, François Rebsamen. De nouvelles discussions étaient prévues mercredi ; dans la soirée, l’aile gauche de Benoît Hamon et Henri Emmanuelli avait aussi rendez-vous.

« C’est une méthode inacceptable qui ne nous va pas du tout ! Il est hors de question de signer de façon exclusive cette contribution Aubry-Ayrault », tonne un jeune cadre hollandais. « Cette annonce est certainement l’envie de faire en sorte que tout se passe dans un climat serein. Sauf que c’est pas comme ça qu’on doit le faire ! » peste le conseiller régional d’Île-de-France Marc Mancel, très proche de Vincent Peillon. Ses griefs : « Ça va trop vite en besogne. Tout le monde n’a pas été contacté, la décision a été prise de façon unilatérale et c’est une motion de synthèse avant l’heure ! C’est une erreur d’appréciation : les contributions doivent permettre d’apporter du fond au débat. »

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : le Parti Socialiste
« Réponse #140 le: 21 septembre 2012 à 19:03:00 »
Il semble qu'une alternative s'esquisse au PS. C'est pas trop tôt!  :X:

Citer
PS: le premier signataire de la «motion alternative» s'explique

Dans une lettre envoyée aux membres de son courant, Emmanuel Maurel justifie le maintien d'un texte concurrent à celui d'Harlem Désir.
Par LILIAN ALEMAGNA

La bataille de Toulouse est lancée. Et l’aile gauche des socialistes entre dans la bataille. Réunie depuis le congrès de Reims en 2008 au sein du courant «Un monde d’avance» autour du désormais ministre Benoît Hamon et d'Henri Emmanuelli, l’aile gauche du PS part en ordre dispersé au prochain congrès à Toulouse fin octobre.

La majorité de l’aile gauche socialiste a choisi de rejoindre la motion «de rassemblement» conduite par Harlem Désir, assuré de devenir le prochain premier secrétaire du PS. Mais une partie, emmenée par le conseiller régional d’Ile-de-France, Emmanuel Maurel, a decidé de présenter un texte intitulé «Maintenant la gauche»

La fin de la gauche unie au PS? Pas de «schisme» jure-t-on des deux côtés. Tous disent se retrouver «sur le fond» notamment dans leurs positions contre le traité budgétaire européen.

A lire aussi : Voter pour le traité européen, un casse-tête pour certains socialistes

Il n’empêche, le courant Hamon-Emmanuelli se réunit pour ses journées de rentrée de vendredi à dimanche, à la cité universitaire de Paris. Et «on nous a fait comprendre qu’on n’etait pas les bienvenus», déplore l’un des cadres du courant, signataire de la motion alternative.

Libération s’est procuré une lettre d’Emmanuel Maurel, envoyée ce jeudi aux militants de l’aile gauche pour les appeler à soutenir leur texte lors du vote organisé dans les sections le 11 octobre.

A lire sur le site.


http://www.liberation.fr/politiques/2012/09/20/ps-le-premier-signataire-de-la-motion-alternative-s-explique_847728?xtor=EPR-450206
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4264
Re : le Parti Socialiste
« Réponse #141 le: 21 septembre 2012 à 19:33:17 »
Ça m'agace ! je tombe sur ce papier alors que je viens de passer deux heures , là à l'instant , à lire des discours de Jaures . Qu'est que ça veut dire une "motion alternative ?" Le socialisme est ou n'est pas . Et s'il décide d'être alors il n'est pas le P.S d'aujourd'hui car le P.S d'aujourd'hui n'est pas le socialisme . L'alternative au socialisme c'est la droite . Point ! Le P.S est devenu un parti de droite . Et l'alternative serait de revenir aux textes fondateurs du P.S ,c'est à dire à la première Internationale ouvrière . Avec Hamon il me semble qu'on en est loin .Merci Sarkonique  :fleur2: ça ne pouvait pas mieux tomber .
"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
Re : le Parti Socialiste
« Réponse #142 le: 26 septembre 2012 à 13:49:04 »
je trouve qu'ils tendent le bâton pour se faire battre, quand les socialistes critiquaient l'attitude nepotiste de sarkozy, et qu'ils agissent de la même façon ... c'est bof!
Vous emmerdez pas à chercher du taf les copains si vous êtes pas "fils-fille de" "époux de" vous avez aucune chance. :pasdrole:

Citer
Véronique Bartolone au cabinet de son mari : la droite ironise


Réactions Le président de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone, a déclaré : «Je n'ai pas embauché ma femme, j'ai épousé ma collaboratrice.»

Le président de l’Assemblée nationale, Claude Bartolone, compte parmi les membres de son cabinet sa propre épouse, Véronique Bartolone, ce qui a suscité des réactions sarcastiques d'élus de droite mardi, alors que le responsable PS dévoilait une série de mesures d'économie.

Véronique Bartolone est une des 16 membres du cabinet du président de l’Assemblée, avec la fonction de «chargée de mission interventions et droits des femmes», selon le détail de la composition du cabinet affiché sur le site internet de l’Assemblée.

Interrogé mardi par Europe 1, Claude Bartolone a réfuté tout conflit d’intérêt, expliquant que son épouse avait déjà été sa collaboratrice dans de précédentes fonctions, au ministère de la Ville (1998-2002) ou comme chargée de mission au conseil général de Seine-Saint-Denis, dont il a été le président. «Je n’ai pas embauché ma femme, j’ai épousé ma collaboratrice», a assuré Claude Bartolone, «ce n’est pas la même chose d’avoir une épouse et de l’embaucher, que d’avoir une collaboratrice que l’on épouse» en secondes noces.

L’information a suscité des réactions sarcastiques à droite, le jour où le président de l’Assemblée dévoilait devant la presse une série de mesures d'économies imposées à lui-même et à son institution, plaidant pour la «transparence» et la «sobriété».

Hors ligne timbur

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 13020
Re : le Parti Socialiste
« Réponse #143 le: 26 septembre 2012 à 14:00:39 »
Le PS doit trouver qu'on ne voit pas assez Copé à la télé.
___________________________________________________________________________________________________________________________________
Frondiste : Néologisme timburien. Désigne tout élu à la députation remplissant la double condition d'être de gauche et du parti socialiste.

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4264
Re : le Parti Socialiste
« Réponse #144 le: 26 septembre 2012 à 17:38:15 »
Ben en l'espèce il ne semble pas y avoir acte de népotisme . La meuf était déjà en poste avant que Bartelone n'arrive .Bon !il s'est marié ...faisons lui le crédit de sa bonne foi ...ceci dit cette histoire de mariage me fait bien marrer mais c'est une autre histoire .  :mrgreen:
"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

Hors ligne Val

  • Administrateur
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 19238
Re : le Parti Socialiste
« Réponse #145 le: 27 septembre 2012 à 19:36:23 »
Finalement, pour voir si népotisme il y a ou pas, il faudrait voir si il y a d'autres membres de son cabinet qui sont restés avec lui tout du long.
Je conçois qu'il ait épousé sa collaboratrice, mais il l'a épousé en 2006. Donc si il garde les gens avec qui il travaille, pas de souci. Si il ne la garde que elle, on peut se poser des questions. Bref.
Au moins, on peut se dire qu'elle occupe ce genre de fonction depuis longtemps.  :merci:

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
Re : le Parti Socialiste
« Réponse #146 le: 16 octobre 2012 à 11:33:14 »
cet article m'a bien fait rire, c'est du fontenelle quoi :hehe: :hehe:

Citer
La Honte N’Éblouit Pas Les Yeux Des « Socialistes »

Aujourd’hui, les ami(e)s : nous allons, si tu veux bien, mesurer le taux de félonie des « socialistes » français.

Plus précisément : nous allons vérifier si ces personnages sont vraiment d’impénitents renégats – ou si c’est encore pire que ça.

Pour cela, nous allons nous replonger, 32 ans après sa publication, dans un livre écrit par quelques-uns d’entre eux, et paru en 1980 - sous le titre : L’Agression. L’État-Giscard contre le Secteur public [1].

Il s’agit, comme tu l’auras probablement deviné, d’une dénonciation au vitriol des menées antisociales de la droite régnante d’alors (au pouvoir depuis 1974).

Ses auteurs, manifestement pris de bolchevisme, constatent que « l’oligarchie au pouvoir préfère la régulation globale par les multinationales à la dialectique de la démocratie », que « la multinationalisation sauvage de l’économie et de la culture ébranle les fondements » d’une « société française » construite pourtant sur les « conquêtes de la République, du Front Populaire, de la Libération », et que, « placé au cœur de cette crise, le secteur public constitue l’enjeu d’un choix de civilisation : atomisation de la communauté nationale et exacerbation des inégalités ou recomposition d’une société solidaire ».

Et d’insister : « Le secteur public doit être défendu » contre « l’agression » capitaliste.

La préface de ce dense ouvrage est d’un certain François Mitterrand, qui semble presque manquer de mots assez durs pour fustiger « le système qu’incarne M. Giscard d’Estaing », et qui se résume, expose-t-il, à une terrifiante « quête du “marché parfait“ » où « le libéralisme économique présuppose que le seul moteur de la vie économique et sociale demeure le profit » et que « ce qui est bon pour l’entreprise serait nécessairement bénéfique pour la société ».

Ce répugnant « système », explique le futur chef de l’État français, « est fondé sur quelques idées simples » et odieuses (selon lesquelles « les plus riches sont les plus dynamiques ; la puissance revient aux plus habiles ; les inégalités sociales résultant du profit sont légitimes ») mises au service d’un « retour au capitalisme sauvage et à l’individualisme bourgeois » qui « se traduit » principalement, « dans la politique gouvernementale, par la réduction du rôle protecteur et redistributeur de l’État et des institutions collectives ».

Et de fait : les auteurs de L’Agression montrent, au terme d’une méticuleuse enquête, et dans une démonstration qui vaut d’être citée un peu longuement, que le giscardisme est d’abord - et avant tout – une entreprise de destruction concertée de l’État social, et des solidarités y afférentes.

Par exemple, les PTT ne sont plus ce qu’elles étaient, et cette « décadence a une origine bien précise : l’abandon par le gouvernement des principes du service public, qu’on remplace par un raisonnement financier axé sur le court terme ».

Puisqu’en effet : « Les critères de gestion des entreprises privées sont progressivement appliqués à la poste, au détriment des usagers ».

(Ainsi : « À Rieumes, petite commune de Haute-Garonne, le volume du travail a doublé, alors que les effectifs du bureau de poste du village ont augmenté de 30 % seulement ».

Et « dans le même temps : l’espace réservé à la partie service du bureau a été diminué, ce qui contraint à certaines heures de la journée quinze personnes à évoluer dans douze mètres carrés ».)

De même : le « téléphone public » est soumis à une écœurante « concurrence débridée », qui est « à l’opposé de ce que devrait être la mise en œuvre planifiée d’une grande mission de service public ».

Autre exemple : la bande à Giscard prépare une « mercantilisation » générale « de l’audiovisuel » où, déjà, « les publicitaires commencent à faire la loi » à la télévision « en dénaturant totalement » sa « mission de service public » - mais cette première « privatisation » n’est qu’un zakouski, avant le « très probable développement rapide de télévisions privées » qui « renforceront la standardisation culturelle des programmes », dans un mouvement de « colonisation culturelle qui menace toute l’Europe ».

De sorte que : « On peut malheureusement craindre que tous les secteurs qui se situent dans le cadre du service public soient, peu à peu, investis par les groupes privés constructeurs ou producteurs d’audiovisuel ».

Et tout ça fait gravement flipper les socialistes (sans guillemets, à l’époque) entrés en résistance contre « l’État-Giscard » - mais ce qui vraiment les plonge dans une affliction abyssale, c’est « l’offensive des nantis » contre la Sécurité sociale.

Et de fait : il y a de quoi (très) salement déprimer.

Car « le patronat pèse chaque année plus lourdement dans le sens de l’austérité sociale et de la privatisation », et « le gouvernement suit », dans une course folle où ces « deux complices trouvent constamment une justification » de leurs viles intentions « dans un thème idéologique à grand succès : “le déficit de la Sécurité sociale“ ».

Contre cette éhontée propagande, les socialistes rétablissent la vérité, qui est que s’« il est vrai que la Sécurité sociale “perd“ de l’argent certaines années », c’est « pour des raisons qui ne sont pas celles qu’invoquent généralement les pouvoirs publics »…

…Mais bien plutôt, par exemple, parce que les patrons doivent « en permanence huit milliards de francs à la Sécurité sociale en cotisations non-payées ».

Mais le dit-on ?

Que non : « ces pertes de recettes sont généralement passées sous silence » par des « commentateurs » aux ordres qui « préfèrent mettre l’accent sur les dépenses dont la progression trop rapide serait la seule cause du déséquilibre des comptes sociaux du pays » - à l’inique fin de mieux exiger un « freinage des prestations, grâce à une réforme d’ensemble du système débouchant progressivement sur l’assurance individuelle ».

Et bien sûr : le patronat, de son côté, « ne manque pas une occasion d’enfoncer le clou » en psalmodiant qu’« il faut limiter le poids des charges sociales pour assurer la compétitivité des entreprises » - car il souhaite « favoriser le transfert au secteur privé de certains services de la Sécurité sociale », et (surtout) « mettre certains secteurs à la charge des contribuables et non plus des entreprises ».

Pour les socialistes (dont le diagnostic est d’une impressionnante sûreté), ces procédés participent d’une gigantesque « intoxication », où le patronat et ses complices du gouvernement fondent une insupportable « culpabilisation des Français » pour mieux parachever « l’affaiblissement d’un véritable système de protection » sociale.

Mais heureusement : la gauche est là – qui entend bien résister aux menées de la possédance.

Les auteurs de L’Agression promettent : « Sauvegarder et restaurer le service public de l’audiovisuel constituera un des axes primordiaux de l’action des socialistes », si les Françai(se)s leur font la grâce de voter pour eux en 1981.

De même : ils sauveront la poste et le « téléphone public ».

Et la Sécu, bien sûr – « enclave » d’humanité dans la sauvagerie de « la société capitaliste ».

Car en effet : rien n’est si laid, jure Mitterrand, que « le déclin » de l’État, que « l‘abandon de l’intérêt général » - et que la soumission de « secteurs entiers de l’économie » aux diktats du « capitalisme multinational ».

Nous sommes alors, insistons-y, en 1980.

Un an plus tard : les socialistes s’hissent aux affaires.

Et là – sous les hourras d’une éditocratie barbichue qui n’a de cesse que de mettre du « capitalisme dans la gauche » : ils cèdent la télévision à de mafflus groupes privés.

Berlusconi en rit, et Bouygues en fait une gigue.

Après quoi, récitant que « ce qui est bon pour l’entreprise sera nécessairement bénéfique pour la société », ils planifient la privatisation de France Telecom – puis celle, aussi, de La Poste.

(Liste non exhaustive.)

Et bien sûr : ils chantent les beautés de la « réforme » du système français de sécurité sociale – nécessaire, disent-ils, et tellement urgente.

(Vous ne voudriez tout de même pas que nous laissions filer ce « déficit » ?)

Et Laurent Joffrin bat des mains – car ces agressions où le gouvernement suit le patronat lui donnent l’impression de baigner dans la modernité.

Ça fait trente-deux ans que ça dure, et un jour, peut-être : un quelconque ministre « socialiste » des finances trouvera dans un placard de la rue de Solférino un exemplaire jauni du livre où son parti a mis naguère ses menteries.

Mais il est douteux qu’il rougisse, au souvenir de trois décennies de monstrueuses trahisons.

Car les « socialistes », c’est prouvé, ne savent pas ce qu’est la honte.


Hors ligne Val

  • Administrateur
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 19238
Re : le Parti Socialiste
« Réponse #147 le: 16 octobre 2012 à 14:23:32 »
Ben moi ca me desespere  :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4::pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4::pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4::pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4::pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4::pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4::pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4::pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4::pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4::pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4::pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4::pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4::pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4::pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4:

Hors ligne Lady Marwina

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 7362
  • Le Chwanana est Grand
    • Avanti-populo.com
Re : le Parti Socialiste
« Réponse #148 le: 16 octobre 2012 à 16:56:27 »
Tiens oui, à une époque les socialistes n'était pas des libéraux.
Celui qui croit ne pas être responsable de ses erreurs a renoncé à sa liberté

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
Re : le Parti Socialiste
« Réponse #149 le: 05 novembre 2012 à 11:29:20 »
le PS se fout de nous et pas qu'un peu...

Citer
Le PS se fout de nous

  Internet et Twitter ne cessent de hurler contre toutes les mesures (ou inactions) du gouvernement Ayrault et ce dernier n'entend rien tout en mettant en scène un bordel plus ou moins contrôlé. Résultat, le PS organise son calendrier comme Sarkozy : des effets d'annonce pour alimenter le buzz et épuiser les gens dans des affrontements inutiles car rien n'est tranché in fine. Il devient de plus en plus évident que les français aiment les présidents nuls : c'est le troisième à la suite. 

Tout y va, l'extradition hallucinante d'Aurore Martin, la popularité de Valls auprès des électeurs de... droite, la dépénalisation du cannabis, le droit de vote des immigrés, l'aéroport pas nécessaire de Notre-Dame-des-Landes, le TGV au pays Basque, le nucléaire, le mariage pour tous, la Syrie, tout. Et comme le bras d'honneur de Gérard Longuet aura fait son petit effet au-delà du camp politique de la droite, il ne faudra pas s'attendre à un geste symbolique ou de vraies excuses lors du voyage de Hollande en Algérie le mois prochain.

Tout s'affaisse. Un écroulement politique. Le PS se congratule en congrès et ne voit rien en dehors. Pendant ce temps, le pays se déchire et la chasse à l'islam continue, à droite comme à gauche tandis que ceux qui s'offusquent contre les couvertures du Point ne semblent pas remarquer ce n'est pas vraiment pire que ce qui dit depuis des années du côté des Fourest, Levy et Onfray, comme le souligne ce texte définitif de Sylvie Tissot, Qui a peur du communautarisme? Un mouvement s'organise pour montrer à la France qui sont les vrais Français, ceux du métissage. Les communautaires en ont marre d'être rejetés par ce gouvernement plus jacobin que jamais qui ne comprend toujours pas le monde moderne. Les gens veulent être vus et entendus. Mais la gauche nous étouffe encore plus.

Le mariage pour tous est un bon exemple. Il est désormais évident que le gouvernement Ayrault va utiliser la polémique jusqu'à la corde et empoisonner le pays avec une loi pourtant facile à rédiger, et qui ne coûte rien à l'Etat. Comment tourner un truc facile à faire en gangrène pour tous? À un moment, il faut savoir faire preuve d'autorité sur les bonnes décisions. C'est du symbolique, stupid! À la place, les hésitations de la gauche encouragent le camp anti mariage gay qui utilise aussi ce thème pour mobiliser les troupes. Dans les confrontations, la gestion du temps est capitale : il faut aller vite, passer en force. En rallongeant « le temps de réflexion » jusqu'au mois d'avril 2013, Ayrault laisse pourrir le mariage pour tous sur notre dos. Car c'est bien de nous qu'il s'agit quand les insultes sont lancées. Nous les recevons. Ayrault utilise le sujet LGBT comme un détour afin de focaliser les insultes sur les gays et les lesbiennes,  non pas la gestion de la crise.

Les personnes LGBT ne pas dupes. Elles se trouvent instrumentalisées dans un agenda bloqué. Leurs associations sont inefficaces car inféodées au PS. Mais les éditos coléreux commencent à fuser. D'autres croient toujours bon de choisir le ton de la supplique. Mais tout le monde regarde Ayrault s'embourber de plus en plus dans un rôle d'allié inefficace, qui devient progressivement le mauvais ami. Le traitre. Celui qui, finalement, n'a rien compris à ce que vous dites, après toutes ces années.

De toute manière, Ayrault et Hollande, c'est Dupont et Dupont. Ils ont le même look, la seule chose qui les sépare, c'est une très légère variante dans leur incapacité à s'exprimer. Car en plus d'être brouillons, ils n’ont aucun sens oratoire - alors qu'il y a des cours pour ça, ils ne le savent peut-être pas. Les voir à la télé est déjà devenu un supplice, comme cela a été pour Sarko, comme cela a été pour Chirac, comme ça l'était pour le dernier septennat de Mitterrand. Cela fait 30 ans que les Français élisent des hommes horripilants. Quand Ayrault parle à l'Assemblée nationale, on dirait que chacune de ses phrases se termine par un "Na!" imaginaire.

- "Oui, je me battrai pour l'industrie de l'automobile, na!"

-"Oui, je trouve que Google devrait être français, na!"

- "Oui, je suis un premier ministre énergique, na!"

Faites-le la prochaine fois que vous le voyez à la télé, ça marche.

Sur tous les sujets de société; Hollande et Ayrault ressemblent à leurs parodies du Grand Guignol.

6 mois ont passé et pas une seule mesure symbolique d'ampleur qui tourne la page sur un passé dramatique (l'Algérie) ou qui lance le pays dans une surprise commune, qui prouve qu'on peut changer les choses. Ce ne sont pas les sujets qui manquent, il y a le choix. Mais non, pas un seul effet de surprise!!!

Le PS est si largué qu'il énerve tout le monde, à droite comme à gauche.

C'est un super bon calcul, bravo les mecs. Le FN va être content.