Auteur Sujet: Jean-Marie Le Pen, Marine Le Pen / Front National...  (Lu 102764 fois)

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
Jean-Marie Le Pen, Marine Le Pen / Front National...
« le: 30 mars 2010 à 12:53:50 »
Homme politique français d'extrême droite issu des courants poujadistes. Il est président du Front national (FN) depuis sa création, en 1972.

Présent au premier tour des élections présidentielles de 1974, 1988, 1995, 2002 et 2007, il crée la surprise, le 21 avril 2002, en se qualifiant pour le second tour.
Adepte de la polémique tendancieuse...


Marine Le Pen, née le 5 août 1968 à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine), est une avocate et femme politique française.

Elle occupe l'un des deux postes de vice-président exécutif du Front national[2], et siège depuis juillet 2004 au Parlement européen. Elle est également conseillère régionale du Nord-Pas-de-Calais depuis mars 2010 et conseillère municipale d'Hénin-Beaumont depuis mars 2008.
« Modifié: 14 septembre 2010 à 09:58:23 par timbur »

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
Re : Jean-Marie Le Pen et le Front National...
« Réponse #1 le: 04 mai 2010 à 12:18:20 »
Citer
1er Mai: Jean-Marie Le Pen se prend pour Arlette Laguiller

Pour son 37e et dernier discours du 1er Mai en tant que président du FN, Jean-Marie Le Pen a mis très fortement l’accent sur le social, à l’image de sa fille, Marine Le Pen, à Hénin-Beaumont. Le Front national qui a adapté ses thématiques à la crise économique s’est présenté de manière inédite ce 1er Mai comme l’unique rempart contre l’“exploitation“.

“Si nous n’étions pas là, qui lutterait contre les délocalisations, contre la désindustrialisation, la paupérisation généralisée de notre société, la prolétarisation de notre classe moyenne et la disparition programmée de notre agriculture, de notre pêche, et de nos petits commerçants sous les coups de la grande distribution?”, a ainsi lancé M. Le Pen dont le discours s’est axé sur la défense de “l’Etat-nation”; de “l’école publique (…) ascenseur social qui faisait que chaque écolier avait dans son cartable sa casquette de préfet, sa mallette de chef d’entreprise ou son diplôme de meilleur ouvrier de France”; et du “service public”.

“Etat-Nation, Ecole, Service public : que d’empêcheurs d’exploiter en rond !”, s’est exclamé le vieux leader frontiste, tournant le dos, à la faveur de la crise, aux options reaganiennes que le FN avait adopté un temps, notamment à la fin des années 1980.

Il a même parlé d’un “terrible besoin de fraternité“.  Du jamais entendu -ni vu- au Front national.

“Droite des Rolex et des chanteuses”

Jean-Marie Le Pen est même allé braconner chez ses ennemis historiques, les communistes. “Marine me disait l’autre jour, à propos de ce discours du 1er mai “Jaurès et pas Thorez !”. Et pourquoi pas ?! Avant que le Parti communiste français et les syndicats n’eussent trahi les ouvriers en acceptant la mondialisation et l’Europe et en devenant immigrationnistes, Georges Marchais ne réclamait-il pas son arrêt immédiat et ne défendait-il pas le “produisons français” ? Il avait raison, comme nous avions raison.”

Là où Marine Le Pen croit que l’électorat populaire de gauche peut être capté par le FN, son père, lui, n’hésite pas. “Cette gauche là, qui vit encore, celle de la défense des opprimés, des exploités, des petits patrons, des petits fonctionnaires, des petits paysans, est certainement plus éloignée de la gauche américaine des Strauss Kahn et des Aubry que de nous !” Et d’ajouter: “Elle est plus proche de nous que cette droite de l’argent roi, des Rolex et des chanteuses, celle qui finance les banques qui verse des milliards de bonus à ses traders pendant qu’un de nos paysans se suicide chaque jour!”

Du coup Jean-Marie Le Pen est devenu subitement keynesien :“Il faut restaurer le pouvoir d’achat pour relancer la consommation et donc retrouver le chemin de la croissance”. Il a aussi viré altermondialiste en dénonçant “la marchandisation de tout et de tous”, et assurant qu’“un autre avenir est possible”. Avant de terminer sur des accents anti-impérialiste en condamnant “les multinationales américaines qui imposent leur loi”.

Ce discours surprenant a été prononcé devant quelques 5000 personnes -selon nos estimations- soit un peu plus que l’an dernier. Dans l’assistance, on remarquait de nombreux jeunes très “lookés” skinheads d’extrême droite, intégrés ici ou là dans les cortèges du FN, notamment ceux de Flandre, Isère et Lorraine. Celui de la Marne était animé par Thierry Maillard, béret rouge de parachutiste sur la tête et gants plombés aux mains. On pouvait y croiser aussi plusieurs figures de l’extrême droite radicale parisienne, comme Serge Ayoub, Jean Lecointe du Renouveau français ou encore le jeune Edouard Klein du GUD.

http://droites-extremes.blog.lemonde.fr/

Hors ligne Zagreb

  • Sarkophobe
  • Messages: 290
Re : Jean-Marie Le Pen et le Front National...
« Réponse #2 le: 05 mai 2010 à 12:57:03 »
Oui, rien de très cohérent, de toute façon qu'attendre d'un tel parti?

Hors ligne kiosk

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4718
    • Pôv' con
Re : Jean-Marie Le Pen et le Front National...
« Réponse #3 le: 28 juin 2010 à 17:16:58 »
Je vous ai bricolé une petite image instructive...

N'en déplaise aux bas du front et autres excités de la récidive, les statistiques sont formelles : les individus ayant commis au moins un crime sont plus nombreux que ceux qui en ont commis deux ou plus.

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
Re : Jean-Marie Le Pen et le Front National...
« Réponse #4 le: 26 août 2010 à 11:35:19 »
<a href="http://www.youtube.com/v/q3pApd53-hk?fs=1&amp;amp;hl=fr_FR" target="_blank" class="new_win">http://www.youtube.com/v/q3pApd53-hk?fs=1&amp;amp;hl=fr_FR</a>
je vais préférer la campagne pour voir des vaches au lieu de gros racistes...

Hors ligne timbur

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 13020
Re : Jean-Marie Le Pen et le Front National...
« Réponse #5 le: 26 août 2010 à 13:28:46 »
Il a pas l'air en forme le vieillard... (Sans plus de commentaires)
___________________________________________________________________________________________________________________________________
Frondiste : Néologisme timburien. Désigne tout élu à la députation remplissant la double condition d'être de gauche et du parti socialiste.

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Jean-Marie Le Pen et le Front National...
« Réponse #6 le: 26 août 2010 à 14:10:26 »
 Le père Arthur Hervet pourrait prier pour lui...
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3166
Re : Re : Jean-Marie Le Pen et le Front National...
« Réponse #7 le: 26 août 2010 à 14:51:55 »
Il a pas l'air en forme le vieillard... (Sans plus de commentaires)

il a peut être un cancer de la gorge :mrgreen:
Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne sarkome

  • Smart Citoyen Incurable
  • Messages: 10521
Re : Jean-Marie Le Pen et le Front National...
« Réponse #8 le: 26 août 2010 à 15:06:28 »
Il est sorti de son silence comme un vieil hareng saur vieillard en sort

Hors ligne timbur

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 13020
Re : Jean-Marie Le Pen et le Front National...
« Réponse #9 le: 26 août 2010 à 15:34:58 »
 :gehe: Alors là Sarkome, tu as bien mérité un point Pouce en l'air !


___________________________________________________________________________________________________________________________________
Frondiste : Néologisme timburien. Désigne tout élu à la députation remplissant la double condition d'être de gauche et du parti socialiste.

Hors ligne TheTwit

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3957
Re : Jean-Marie Le Pen et le Front National...
« Réponse #10 le: 26 août 2010 à 16:08:14 »
Peu de gens savent etre vieux. La Rochefoucauld



« Modifié: 26 août 2010 à 16:11:56 par TheTwit »

Hors ligne timbur

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 13020
Re : Jean-Marie Le Pen et le Front National...
« Réponse #11 le: 26 août 2010 à 21:46:19 »
Pour bien vieillir, le mieux est d'appliquer la maxime de sir Winston Churchill, que j'aime bien rappeler de temps en temps : "3 pommes par jour éloignent le médecin...Pourvu que l'on vise bien".

Je garderai pour moi mon idée du talent de Lepen au lancer de fruits et légumes.
___________________________________________________________________________________________________________________________________
Frondiste : Néologisme timburien. Désigne tout élu à la députation remplissant la double condition d'être de gauche et du parti socialiste.

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : Jean-Marie Le Pen, Marine Le Pen / Front National...
« Réponse #12 le: 28 octobre 2010 à 12:33:43 »
Entre fils de Pétain, on commence à s'organiser pour la prochaine présidentielle...  :mrgreen:

Citer
Le pas de deux élus UMP vers le FN

L’ascension programmée de Marine Le Pen réveille des velléités d’alliance au sein de la majorité.

Par CHRISTOPHE FORCARI

  Marine Le Pen en ferait presque un argument de campagne pour la conquête de la présidence du FN. En marge du conseil national du parti d’extrême droite, le 4 septembre, elle assurait que le «cordon sanitaire», dressé dans les années 80 entre la droite de gouvernement et sa formation, serait en train de se distendre. Elle confiait même que des parlementaires UMP étaient de plus en plus nombreux à prendre contact localement avec des cadres frontistes, que les adhésions de sarkozystes déçus affluaient au «Carré», le nouveau siège du parti à Nanterre (Hauts-de-Seine). Elle mettait ces transfuges sur son propre compte : en clair, avec elle, le FN deviendrait plus fréquentable pour une partie de la droite. Que des alliances pourraient voir le jour, même si aujourd’hui pour des raisons internes elle jure le contraire.

Parmi ses partisans, toute une génération de quadras, entrés en politique au FN attirés par la personnalité de Jean-Marie Le Pen et qui n’ont connu que l’ostracisme et l’opposition, aimeraient bien mettre leurs idées en pratique avec la droite. En écho, à l’UMP, des voix commencent à s’élever pour réclamer un rassemblement des droites. Le député du Nord Christian Vanneste a lancé le premier ce mouvement dans les colonnes de l’hebdomadaire d’extrême droite Minute fin septembre, sous le slogan «pas d’ennemis à droite». Il a récidivé début octobre sur Radio Courtoisie, proche de l’extrême droite, en affirmant que «l’alliance avec tout ce qui est à notre droite est tout à fait possible». Sur le site internet du Figaro jeudi, il a ajouté que «tant que nous aurons un ennemi à droite, nous perdrons les élections. Le FN est un parti comme les autres».

«Mésalliance».Maire (UMP) de Montfermeil (Seine-Saint-Denis), Xavier Lemoine, lors de la même émission de Radio Courtoisie, affirmait qu’«il est nécessaire et indispensable que l’on arrive à cette union de toutes les droites, y compris avec le FN». L’UMP a réagi vendredi par la voix de son porte-parole adjoint, Dominique Paillé : «Ça n’est pas parce qu’on changerait le prénom du chef que le Front national changerait de valeurs et de références».«Et donc, il n’est ni de près ni de loin question pour l’UMP d’imaginer ce qui serait une mésalliance.»

N’empêche. «A la base, les députés UMP commencent à avoir peur pour leur réélection quand ils constatent le capital de sympathie dont jouit Marine Le Pen auprès des gens sur le terrain», rapporte un conseiller régional frontiste, lui-même en contact avec «un élu UMP de poids». Du moins le prétend-il. Car lorsqu’il s’agit de livrer des noms pour accréditer l’existence de passerelles, le FN se mure dans le silence. Avec un argument seriné en boucle : «Vous comprenez, donner leurs noms nuirait à leur démarche.» «Soyons clairs, assène un fidèle de Marine Le Pen. Pour le moment, il n’y a aucune discussion avec la direction de l’UMP et localement cela se limite à quelques contacts avec deux ou trois députés. Pas plus. Et ce ne sont que des contacts à titre individuel.»

Un seul contact est avéré et revendiqué par le FN dans l’est de la France avec un sénateur (divers droite) de Moselle, Jean-Louis Masson. Président du groupe FN au conseil régional de Lorraine, Thierry Gourlot, partisan de Marine Le Pen et lui-même ancien du RPR, explique : «Il n’y a pas de contacts d’appareils mais, de tout temps, il y a eu des discussions ouvertes sur les bancs des assemblées régionales. Nous sentons aujourd’hui un courant de sympathie plus fort. Surtout depuis l’arrivée sur le devant de la scène de Marine.» Lucide, il ajoute : «De toute façon, à chaque fois que nous avons tendu la main à la droite, elle nous l’a renvoyée dans la gueule !» Une référence aux alliances nouées puis abandonnées lors des élections régionales de 1998 dans cinq régions.

Même, au sein de la Droite populaire, rassemblant 35 députés UMP parmi les plus à droite (dont Vanneste), pas question de fricoter avec le FN. Mais juste d’aller braconner sur ses terres électorales comme l’a fait récemment le député des Alpes-Maritimes Lionnel Luca, membre de la Droite populaire, en dénonçant, début septembre, toujours dans Minute, «le racisme antiblanc», ce «grand tabou de notre société».«Cela fait déjà un petit bout de temps que l’on me reproche de faire de la récupération politicarde. Mais moi en 1969, j’ai adhéré chez les gaullistes pas à Occident [un groupuscule violent d’extrême droite, ndlr]», se défend Luca. Pour qui «il n’y a pas et ne doit pas y avoir de relations avec le FN. Nous voulons simplement que le chef de l’Etat mène la politique pour laquelle il a été élu. Nous nous sommes constitués en groupe justement pour constituer un pare-feu sur des terres électorales et idéologiques que le FN s’est accaparées.»

«Copie». Reste que les propos très marqués de la Droite populaire et l’insistance sécuritaire de Nicolas Sarkozy viennent conforter les discours du FN. Et comme l’a toujours répété Jean-Marie Le Pen, «les électeurs préfèrent toujours l’original à la copie». Même si cela ne semble pas être le cas pour le moment. Selon un récent sondage Ipsos (1), publié par le Point en septembre, près de 52% de sympathisants du FN se déclarent favorables à l’action de Nicolas Sarkozy contre seulement 32% au mois d’août. Le discours de Nicolas Sarkozy sur la sécurité, fin juillet à Grenoble, aurait donc porté ses fruits. Même si, à l’approche de 2012, un FN new look, présidé par Marine Le Pen, pourrait séduire au-delà de son noyau électoral.

(1) Réalisé les 10 et 11 septembre auprès de 962 personnes.


http://www.liberation.fr/politiques/01012298689-le-pas-de-deux-elus-ump-vers-le-fn?xtor=EPR-450206
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
Re : Jean-Marie Le Pen, Marine Le Pen / Front National...
« Réponse #13 le: 29 octobre 2010 à 20:22:06 »
aprés ça j'espére qu'il sera définitivement enterré, même si sa vie à mon sens est aussi dangereuse.

Citer
Justice : inéligibilité et prison avec sursis pour Jean marie Le Pen !

Si le réquisitoire du procureur du tribunal correctionnel de Paris est suivi, Jean-Marie Le Pen va écoper de 2 mois de prison avec sursis pour provocation à la haine, il ne sera pas éligible pendant un an et devra payer une amende de 20.000 euros.

L’affaire, qui refait parler du Président du Front National, remonte à la campagne des élections régionales de ce parti en février 2002. Le mouvement "jeunesse" du parti d’extrême droite en région Provence-Alpes-Côte d'Azur, diffuse une affiche représentant une femme intégralement voilée à côté d'une carte de France, napée du drapeau algérien et ornée de sept minarets en forme de missiles. Avec une tiraille non moins provocatrice : "Non à l'islamisme".

L’affiche fera ensuite le tour de la toile diffusée sur plusieurs sites internet, déclenchant l’ire de plusieurs associations des Droits de l’Homme, jugeant cette campagne offensante à l'encontre des musulmans et de la population algérienne. SOS Racisme, la Ligue contre le racisme et l'antisémitisme (Licra) qui avait, saisi le juge des référés du tribunal de Marseille. Le Front national avait été condamné à retirer ses affiches.

Fustigeant "la violence" des affichettes visant à "susciter un sentiment de peur et de rejet dans l'électorat français", la procureure Claire Donnizaux, a dénoncé à l’audience : "l'assimilation trompeuse entre islamisme et islam". Faisant constater les "antécédents" judiciaires Jean-Marie Le Pen en la matière, elle a appelé le tribunal à la plus grande sévérité.

Quant à Jean-Marie Le Pen, s’exprimant sur le sujet ce jeudi lors d'un débat au Centre de Formation des journalistes de Paris où il était en visite, IL a estimé que son avocat n'aurait pas trop de mal, après les récents propos de Ben Laden. Une actualité reprise justement par son défendeur à l’audience. On saura donc le 2 décembre prochain date attendu du délibéré, si cet argument a convaincu le tribunal ou pas.

http://www.grioo.com/ar,justice_ineligibilite_et_prison_avec_sursis_pour_jean_marie_le_pen_,19985.html

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
Re : Jean-Marie Le Pen, Marine Le Pen / Front National...
« Réponse #14 le: 11 décembre 2010 à 13:10:34 »
la connerie doit être génétique :taistoi:

Citer
Les propos de Marine Le Pen «relèvent de la haine et de l'ignorance» pour le PS


Marine Le Pen s'attire de vives réactions de la classe politique, au lendemain de ses propos comparant les «prières de rue» de musulmans à l'Occupation.

La vice-présidente du Front national a précisé samedi à Reuters que, lors d'une réunion publique à Lyon dans le cadre de la campagne interne pour la présidence du FN vendredi, elle n'avait pas fait référence spécifiquement à l'occupation allemande pendant la Seconde guerre mondiale mais à toute forme d'occupation. «J'aurais pu aussi parler de l'occupation par les Anglais à l'époque de Jeanne d'Arc», a-t-elle dit. «Ce que j'ai dit, c'est que ceux qui pratiquent les prières sur la voie publique se comportent comme des occupants», a-t-elle encore précisé.

Pour le Parti socialiste, Marine Le Pen montre le «vrai visage de l'extrême droite française». Ses déclarations «relèvent de la haine et de l'ignorance». Il s'agit d'une «provocation de plus destinée à attiser la haine», s'est indigné le secrétaire national Patrick Mennucci. Harlem Désir, député européen, et Pierre Moscovici, député du Doubs, ont estimé que les propos de Marine Le Pen pourraient relever des tribunaux.
«Un parti dont le patrimoine génétique n'est pas inscrit dans les valeurs républicaines»

«On ne peut pas transiger sur les valeurs avec le Front national», a déclaré ce dernier en marge de la convention du PS sur «l'égalité réelle», dans le XIIIe arrondissement de Paris. «Marine Le Pen, parfois certains la présentent comme le visage humain du Front national ou une simple droite républicaine un peu plus radicale: ce dérapage rappelle que le Front national fonctionne à la provocation et que c'est un parti dont le patrimoine génétique n'est pas inscrit dans les valeurs républicaines», a expliqué Moscovici.

Pour l'ancien ministre des Affaires européennes, Marine Le Pen, par ses propos sur les musulmans, «a rappelé qu'elle était porteuse d'une logique profondément discriminatoire et donc pour moi anti-républicaine». Marine Le Pen, qui est créditée de 12 à 14% des intentions de vote dans les sondages, avait déjà durci le ton sur l'immigration jeudi dans une interview à Reuters où elle accusait Nicolas Sarkozy de favoriser l'islamisation de la France.

http://www.20minutes.fr/article/637471/politique-les-propos-marine-pen-relevent-haine-ignorance-ps

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Jean-Marie Le Pen, Marine Le Pen / Front National...
« Réponse #15 le: 11 décembre 2010 à 19:00:25 »
Génétique ?
On peut quand même constater une évolution de la pensée entre le père et la fille...comme nous fait remarquer Montebourg :
Jean-Marie avait souvent l'air de penser que les nazis avaient des qualités positives, ; par contre Marine les compare aux grenouilles du mirhab qui se prosternent pour prier de manière ostentatoire dans la rue, tandis que les nazis défilaient....ie les nazis = les islamistes = les méchants envahisseurs.
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : Jean-Marie Le Pen, Marine Le Pen / Front National...
« Réponse #16 le: 11 décembre 2010 à 19:08:34 »
C'est pas logique, toussa, que j'me dis dans ma p'tite tête rasée, que j'serre dans ma grosse main tatouée...  :blabla: 
Ben si les fanatiques sont comme les doryphores, pourquoi que c'est pas qu'on collabore?  :boulet:
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne Nico2

  • Sarkophobe
  • Messages: 660
    • Photos d'aéronefs militaires / VIP et limousines présidentielles US.
Re : Jean-Marie Le Pen, Marine Le Pen / Front National...
« Réponse #17 le: 11 décembre 2010 à 20:20:18 »
Ce que je ne parviens pas à comprendre, c'est qu'au delà du débat sur l'immigration (bien logique : en temps de crise économique, la population est encline à chercher un bouc émissaire "évident") ; une personnes comme Marine Le Pen puisse bénéficier de 14 % d'intentions de vote, alors que son programme économique s'articule essentiellement pour ne pas dire uniquement sur la sortie de la zone euro  :( .

Vraiment pitoyable.
¤ Nicolas : Mes papiers

¤ Forward

Hors ligne bug

  • Neutre
  • Sarkophobe
  • Messages: 145
Re : Jean-Marie Le Pen, Marine Le Pen / Front National...
« Réponse #18 le: 13 décembre 2010 à 17:35:58 »
je me disais bien que j'avais entendu ça en 2005 par de Villepin à l'assemblée.

http://questions.assemblee-nationale.fr/q12/12-1852QG.htm

http://www.droitpublic.net/imprimersans.php3?id_article=527&nom_site=Droitpublic.net&url_site=http://www.droitpublic.net

Croyez-vous que Marine Lepen fait ainsi passer, avec la présidence du parti FN, ce parti sous la loi du 10 janvier 1936? Si oui serait-ce la fin de la légalité de ce parti? Passerait-il dans la clandestinité comme les groupements néo-nazi ?

pour ma part je ne porte pas assez de jugements sur mes compatriotes pour trouver une réponse. et vous?
« Modifié: 13 décembre 2010 à 18:38:28 par bug »

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
Re : Jean-Marie Le Pen, Marine Le Pen / Front National...
« Réponse #19 le: 19 février 2011 à 10:43:45 »
Citer
Marine Le Pen : "encore un effort" de l'UMP et le FN atteindra 25%

"Encore un effort Monsieur Copé ! Encore un petit débat, un petit blabla sur l'islam, la laïcité, et je pense effectivement que nous pourrons terminer à la présidentielle à 25%", s'est félicité Marine Le Pen ce vendredi 18 février sur France Info.

Pour la nouvelle présidente du Front national, le lancement d'un nouveau débat sur la place des religions et la laïcité et surtout celle du "culte musulman" – comme l'a précisé Jean-François Copé- est un cadeau de l'UMP. Marine Le Pen s'en est félicité avec ironie, en assurant que "la dernière fois" que Nicolas Sarkozy a "utilisé cela, c'était le débat sur l'identité nationale et le Front national a fait 15% (des voix) aux régionales".
"Une cote d'alerte est franchie"

La stratégie employée par l'UMP serait-elle contre productive? "Que voulons nous? A quoi jouons nous?", a averti l'ex-Premier ministre Dominique de Villepin. "Nous avons eu le débat sur l'identité nationale, nous avons eu le débat sur la burqa, nous avons eu la question des Roms, et nous avons aujourd'hui au terme de tout cela un Front national à 20%" a souligné l'ex-ministre de l'Intérieur.

Deux sondages parus ce vendredi créditent la chef de file frontiste de 17 à 20% des intentions de vote pour les présidentielles de 2012. Un score très haut qui inquiète plus que jamais la majorité. C'est "un sujet de grande inquiétude pour tous les démocrates. Il ne s'agit que d'un sondage, mais une cote d'alerte est franchie qu'il faut prendre très au sérieux, car il révèle un sourd et profond mécontentement chez nos compatriotes", a réagi le président du Nouveau centre Hervé Morin. "Cette cote d'alerte nous impose aussi (...) de répondre aux préoccupations des Français sans abandonner les valeurs de la droite et du centre. Il faut cesser d'attiser les haines, de chercher des boucs émissaires, de jouer sur les peurs".

http://www.challenges.fr/actualite/toute_lactu/20110218.OBS8320/marine_le_pen__encore_un_effort_de_lump_et_le_fn_attein.html


et bien je crois qu'en 2012 on va être nombreux à pas voter, me concernant...dsk-le pen je ne voterais pas, dsk-sarko je ne voterais pas non plus alors le pen-sarko n'en parlons pas.
j'en ai marre de ne plus voter en fonction de mes conviction mais pour faire plaisir à des politiques qui au final ne ferons rien .

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Jean-Marie Le Pen, Marine Le Pen / Front National...
« Réponse #20 le: 19 février 2011 à 12:19:07 »
On a le droit de voter/ne pas voter pour qui on veut, n'empêche que je pense que vous avez tort.

DSK = Sarko est une rengaine chantée surtout par la droite, v. Pierre Lellouche qui a récemment débité une tirade à ce sujet, involontairement à charge contre la droite !

DSK a au moins le mérite d'être moins con que NS.
Lepen/Sarko, d'accord, on ne vote pas, (quoique NS battu par Marine Lepen serait très drôle, avant d'émigrer) mais pour les autres il n'est pas inutile de voter contre le plus mauvais !
D'ailleurs le plus rigolo serait NS battu par le FN au 1er tour !
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
Re : Jean-Marie Le Pen, Marine Le Pen / Front National...
« Réponse #21 le: 19 février 2011 à 12:57:22 »
pour dsk je te renvoi vers son fil sur le forum et vers ce lien http://dev.fakirpresse.info/tchofakir_dsk_sup.pdf

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Jean-Marie Le Pen, Marine Le Pen / Front National...
« Réponse #22 le: 19 février 2011 à 13:40:31 »
Pas de la tarte, effectivement.
Pas évident du tout, le choix DSK/NS. La haine de ce dernier devrait quand même l'emporter.

S'il reste quelques gènes de gauche à DSK, il serait préférable qu'il reste au FMI, où sa capacité sondagère à nuire à NS est énorme, on verra ce qui se passera au G20, les médias sont déjà hystériques...

Ils vont le harceler pour qu'il se déclare candidat, tant qu'il est au FMI il ne pourra pas ! Il ne faut pas qu'il le fasse !

L'UMP est drôlement gênée, comme montre le dilemme de Lellouche, on ne peut pas l'accuser à la fois d'être comme eux et d'être une menace gauchiste !

Qu'ils continuent à se mordre la queue jusqu'en 2012.
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne kiosk

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4718
    • Pôv' con
Re : Jean-Marie Le Pen, Marine Le Pen / Front National...
« Réponse #23 le: 19 février 2011 à 21:43:54 »
Pépène - SoKrazy, je vote blanc et je participe à des manifs pour faire reconnaître le vote blanc.
DSK - SoKrazy, je ne prends pas le risque, je vote contre SoKrazy pour faire en sorte qu'il dégage, mais je reste dans l'opposition.
N'en déplaise aux bas du front et autres excités de la récidive, les statistiques sont formelles : les individus ayant commis au moins un crime sont plus nombreux que ceux qui en ont commis deux ou plus.

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : Jean-Marie Le Pen, Marine Le Pen / Front National...
« Réponse #24 le: 20 février 2011 à 19:09:21 »
Je crois aussi que c'est le plus sage.  :désolé1:
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne timbur

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 13020
Re : Jean-Marie Le Pen, Marine Le Pen / Front National...
« Réponse #25 le: 20 février 2011 à 19:42:18 »
Citation de: Kiosk
Pépène - SoKrazy, je vote blanc et je participe à des manifs pour faire reconnaître le vote blanc.

Le vote blanc ayant cette particularité de ne pas avoir de bulletin prédéfini (et pour cause), c'est l'occasion de faire preuve d'imagination et de créativité. :gehe:
___________________________________________________________________________________________________________________________________
Frondiste : Néologisme timburien. Désigne tout élu à la députation remplissant la double condition d'être de gauche et du parti socialiste.

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3166
Re : Jean-Marie Le Pen, Marine Le Pen / Front National...
« Réponse #26 le: 06 mars 2011 à 19:58:43 »
Marine le pen mettrait un point finale(comme la solution :diable:) au problème de l'immigration

Citer
« L’union européenne est totalement impuissante à nous protéger, il faut passer un accord bilatéral avec l’Espagne et l'Italie pour permettre à nos marines de préserver nos eaux territoriales et repousser dans les eaux internationales les migrants qui voudraient entrer en Europe. »


Citer
« On peut parfaitement repousser des bateaux dans les eaux internationales humainement »« Je crois qu’on va dire que je suis la seule à avoir le courage de prendre les décisions nécessaires pour sauvegarder l’intérêt de la France et des Français. Il n’y a rien de plus facile que de faire du compassionnel mais y a toujours quelqu’un qui paye le prix et ce sont les Français qui le payent. »


c'est comme ça qu'elle grimpe dans les sondages? :pasdrole:

http://www.marianne2.fr/Immigration-Marine-Le-Pen-la-rechute_a203377.html
Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne kiosk

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4718
    • Pôv' con
Re : Jean-Marie Le Pen, Marine Le Pen / Front National...
« Réponse #27 le: 08 mars 2011 à 10:49:49 »
Le mauvais choix

(Histoire de parodier le "bon choix" de Giscard).

SoKrazy nous conduits tout droit au désastre, on le savait depuis qu'il a commencé à se raser. Ce qui n'a pas empêché qu'il recueille 53% des votes dits "exprimés" en 2007. Pourquoi ? Parce qu'une majorité d'électeurs Français avaient été conditionnés par médias interposés pour en avoir marre, pour avoir peur, et pour avoir besoin de libérer tout cela par un geste fort, et donc déraisonnable. SoKrazy était l'iconoclaste de service, celui dont on se doutait bien qu'il serait en réalité inefficace, voire dangereux, mais qu'il jetterait un gros pavé dans la mare (dans le y en a marre). C'était évidemment un mauvais choix, car tout casser pour faire passer sa rage n'a jamais arrangé les choses, sinon momentanément. La rage ne peut que revenir et s'accentuer puisque, en réalité, rien n'est résolu.

Nous voilà donc horizontalement de retour au point de départ, mais verticalement plusieurs étages au-dessous. SoKrazy étant désormais grillé - et c'est tant mieux ! - il faut aux enragés, aux frustrés, aux délaissés, aux apeurés une autre pavé, plus gros, plus contondant et plus nul que le précédent, pour marquer encore plus fort le coup, et faire un encore plus mauvais choix : Pépène, dite Fifille, le clone d'un Je Me La Pète tristement trop connu pour ses appels à la haine raciale et, accessoirement, pour l'indigence extrême de ses solutions économiques.
Ce mauvais choix sera évidemment encore plus désastreux que le précédent. Torturer le malade ne saurait le guérir de sa douleur. En votant FN, les bas du fronts et assimilés sont dans la situation de ces hypocondriaques qui préfèreraient savoir une fois pour toute qu'ils ont un bon cancer généralisé plutôt que rester dans le doute sur leurs bobos indéfinissables. Le problème, c'est qu'ils comptent bien entraîner tout le pays avec eux au fond du précipice, car c'est bien là et nulle part ailleurs que nous conduirait tout droit Pépène. Impossible qu'il en aille autrement. Un pays gouverné par la haine et par la peur ne saurait en aucun cas se redresser. Quant au programme économique du FN, il serait charitable de ne pas trop y revenir, tant il est d'une nullité affligeante, sans perdre de vue que somme toute des programmes défendus par des économistes d'une autre trempe - ou autoproclamés compétents - n'ont guère fait la preuve de leur efficacité.

Sans attendre le prochain très très mauvais choix qui s'imposerait aux médiocres en 2017 après le cataclysme Pépène si elle devait être élue, rappelons qu'il existe d'autres possibilités que tout casser, et qu'en tout état de cause nous sommes encore quelques-uns à ne pas vouloir d'une France haineuse et peureuse, à souhaiter au contraire un supplément d'âme et de civilisation pour notre pays, à l'inverse donc des aspirations des bas du front.
« Modifié: 08 mars 2011 à 10:51:37 par kiosk »
N'en déplaise aux bas du front et autres excités de la récidive, les statistiques sont formelles : les individus ayant commis au moins un crime sont plus nombreux que ceux qui en ont commis deux ou plus.

Hors ligne Le sang coule

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5919
  • ANTICAPITALISTE ANTIFASCISTE
Re : Jean-Marie Le Pen, Marine Le Pen / Front National...
« Réponse #28 le: 08 mars 2011 à 13:29:08 »
Kiosk  :super:
Citer
«Avec Marine Le Pen, la lepénisation des esprits va vraiment commencer»
Créé le 03.03.11 à 19h30 -- Mis à jour le 05.03.11 à 16h34

NTERVIEW - Sylvain Crépon*, sociologue spécialiste du Front national, estime que la stratégie de la patronne du FN dynamite les débats...

Entre un débat sur l’Islam organisé par l’UMP et l’invitation d’Eric Zemmour, condamné pour provocation à la haine raciale, et qui appelle à la suppression des lois mémorielles ou de la Halde, on a l’impression que le débat public se droitise…

Ça vire même à l’extrême droite. Historiquement, il y avait des frontières plutôt imperméables entre la droite républicaine et l’extrême droite. Pour deux raisons qui tiennent à de Gaulle. La droite d’après-guerre s’est construite à la suite du général, qui s’est opposé à Pétain. Finalement, l’extrême droite s’est retrouvée dans le camp des vaincus et des collabos. Et de Gaulle, c’est l’homme de la décolonisation. L’extrême droite a soutenu l’Algérie française, c’est le flambeau qu’elle a essayé de raviver pour se donner une légitimité. Ce sont ces deux raisons qui font que la droite est restée étanche aux alliances avec le FN, sauf à un niveau marginal en 1986. Mais aujourd’hui les frontières sont en train de s’effriter.

Pour quelles raisons?
La raison est simple, elle s’appelle Marine Le Pen. Elle a succédé à son père mais elle n’est pas tout à fait l’héritière idéologique de son père. Il y a une rupture générationnelle. Vichy, la Shoah, l’Algérie française, la collaboration: tous ces thèmes chers à Jean-Marie Le Pen ne lui parlent pas. A la différence de son père, elle veut véritablement exercer le pouvoir et ça passera à moyen ou long terme, par des alliances. Et pour ça, il faut briser le cordon sanitaire autour du FN.

N’est-ce pas ce qui est en train d’arriver?
Je crois que c’est de moins en moins tabou, notamment en raison de la bonne stratégie de Marine Le Pen. Le FN lisse son image et garde son vieux fond d’extrême radicalité. C’est pour ces deux raisons qu’il est très dangereux pour la droite. Avec Marine Le Pen, ce n’est plus la xénophobie anti-immigré, anti-arabe, anti-noir, mais de la xénophobie au nom de la défense des valeurs libérales, au sens moral et pas économique. C’est quand même paradoxal: elle prétend défendre la laïcité, le droit des femmes et mêmes des homosexuels en déclarant que l’islam représente un danger.

Eric Zemmour tient peu ou prou le même discours…
Il est même symptomatique de ce type de discours. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard s’il est extrêmement populaire auprès des groupes d’extrême droite que j’étudie. Il est perçu comme celui qui dit tout haut ce que tout le monde pense tout bas. Il ne tient pas le discours traditionnel de l’extrême droite, il est dans la défense du franc parler, de la liberté, des valeurs libérales, contre ce que ces gens là appellent le «politiquement correct». D’un point de vue stratégique c’est très fort et très pervers.

Il n’y a pas que le FN qui parle de l’Islam. Le gouvernement et l’UMP en font des thèmes récurrents depuis 2007. C’est ce qu’on appelle la lepénisation des esprits?
Je dirais plutôt qu’avec Marine Le Pen, la lepénisation des esprits va vraiment commencer. Jusque-là, elle n’avait pas véritablement commencé, à cause de toutes les provocations de Jean-Marie Le Pen, qui faisaient que le cordon sanitaire se mettait en place. Ce qui est drôle c’est qu’à droite de la droite, même à l’UMP, ceux qui brandissent la défense de la laïcité contre l’islam ne sont pas les plus laïcs. Et ce sont les mêmes qui mettent en avant les racines chrétiennes de la France. Aucun historien ne pourrait le contester. Mais mobiliser ce discours dans le débat public dans le contexte que l’on sait, ça prend une connotation plus politique. C’est pour endiguer la montée du FN.

Souvent, ils se présentent comme ceux qui font sauter les tabous…
Il n’est pas question d’interdire de dire mais de comment le dire et avec qui. Sur le thème des prières dans la rue, qui est un phénomène que j’ai étudié, les collectivités locales n’ont pas attendu que le FN ou d’autres s’en saisissent pour dire que ce n’est pas possible. Des maires se saisissent de cette question, comme Daniel Vaillant dans le 18e, et agissent. Ces gens font croire qu’eux seuls abordent ces questions, qui seraient taboues. En vérité, eux seuls en parlent de cette manière et provoquent.

*Il exerce au laboratoire de Sophiapol, université de Paris Ouest Nanterre la Défense, auteur de La Nouvelle extrême droite

Propos recueillis par Maud Pierron


Source

Ben ça promet ... :rougefache:
Aboutd'nerf-iste

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
Re : Jean-Marie Le Pen, Marine Le Pen / Front National...
« Réponse #29 le: 08 mars 2011 à 13:31:34 »
j'te l'fait pas dire :nono:
ce qui me degoute le plus je crois c'est depuis quelques jours, j'entends des gens de gauche dire qu'ils voteront clairement pour le pen si y'a un face à face sarko/le pen...les deux se valent.

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Jean-Marie Le Pen, Marine Le Pen / Front National...
« Réponse #30 le: 08 mars 2011 à 13:46:02 »
Le Grand Diseux a réussi à pousser le mouvement "tout sauf Sarko" à son extrème logique (et horripilant.)
La Gauche a vu ce que ça donne, un "sursaut républicain..." Chirac élu avec une majorité soviétique, retour de l'ascenseur, nada.

Deuxième tour Sarko/Lepen ? AArg !

On va vers "les temps intéressants."
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3166
Re : Jean-Marie Le Pen, Marine Le Pen / Front National...
« Réponse #31 le: 08 mars 2011 à 13:58:06 »
mouais des temps intéressants de cet acabit ,ils peuvent se les garder.  8/

ces histoires de sondages commencent à me :rougefache: :fache: :diable: :blub: :caca: :bombe: :boulet: :fouet2: :pendu: :berk1: :berk2:

Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne kiosk

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4718
    • Pôv' con
Re : Jean-Marie Le Pen, Marine Le Pen / Front National...
« Réponse #32 le: 08 mars 2011 à 14:12:40 »
Raisonnement type des bas du front :
SoKrazy et le PS prétendent que 2 + 2 = 5
Pépène dit que 2 + 2 = 649

2 + 2 ne font pas 5.
Donc c'est Pépène qui a raison.
N'en déplaise aux bas du front et autres excités de la récidive, les statistiques sont formelles : les individus ayant commis au moins un crime sont plus nombreux que ceux qui en ont commis deux ou plus.

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4264
Re : Jean-Marie Le Pen, Marine Le Pen / Front National...
« Réponse #33 le: 08 mars 2011 à 14:18:52 »
j'te l'fait pas dire :nono:
ce qui me degoute le plus je crois c'est depuis quelques jours, j'entends des gens de gauche dire qu'ils voteront clairement pour le pen si y'a un face à face sarko/le pen...les deux se valent.

C'est vrai que les deux se valent (ils ont en commun l'amour immodéré pour l'argent et la haine incommensurable du pauvre!) mais ce n'est pas une raison pour voter pour l'un ou pour l'autre . Dans l'hypothèse  d'un tel second tour je voterai pour mes valises . .
"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

Hors ligne TYGER

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 8889
Re : Jean-Marie Le Pen, Marine Le Pen / Front National...
« Réponse #34 le: 08 mars 2011 à 14:22:51 »
Citation de: Syberia3
je voterai pour mes valises


[mode FLN ON]oui mais alors les plus lourdes possibles, hein ?![Mode FLN OFF]

 :diable:
"Ni Dieu, ni maître.
Mieux être."
Jacques Prévert

"Quand la vérité n’est pas libre, la liberté n’est pas vraie.
Les vérités de la Police sont les vérités d’aujourd’hui."
Jacques Prévert

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4264
Re : Jean-Marie Le Pen, Marine Le Pen / Front National...
« Réponse #35 le: 08 mars 2011 à 14:40:59 »
Je crois que tu as compris le fond de ma pensée!!!

Sur le site du figaro il y a un talk avec roland dumas ...accessoirement ancien pote de kadafi et toujours pote avec bagbo . A la fin de l'entretien roland dumas dit sans rire que l'on a tort de fustiger marine le pen car....."elle exprime des idées nouvelles!"(sic!) ....
"Des idées nouvelles".....qui datent de la république de Weimar  :mrgreen:....papy prend tes gouttes et tais-toi ! je ne poste pas la vidéo : ça ne vaut pas le coup d'alourdir le forum ....sur ce je vais aller me moucher :je tiens une de ces crèves ..........
« Modifié: 09 mars 2011 à 07:22:14 par syberia3 »
"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Jean-Marie Le Pen, Marine Le Pen / Front National...
« Réponse #36 le: 08 mars 2011 à 16:12:09 »
Hé, hop ! Encore une reculade (sur la déchéance de la nationalité)
De toute manière, la loi aurait été retoquée because la constitution, (aussi le Centre était contre, 70 voix à l'Assemblée) mais c'est bien quand même

Soit ! Mais ça fera encore une occasion pour Marine LP de la ramener...et ce sera pareil avec toutes ces lois mal-ficelées (passées à la va-vite au fur et à mesure des faits-divers.)



Hortefeux va se fâcher tout rouge. Enfin, encore plus rouge, en ce moment il doit virer vers les couleurs fluo.

Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne TYGER

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 8889
Re : Jean-Marie Le Pen, Marine Le Pen / Front National...
« Réponse #37 le: 08 mars 2011 à 16:41:16 »
Citation de: syberia3
je teins une de ces crèves


besoin d'un conseil ? : Les bienfaits du Zinc contre le rhume ?
"Ni Dieu, ni maître.
Mieux être."
Jacques Prévert

"Quand la vérité n’est pas libre, la liberté n’est pas vraie.
Les vérités de la Police sont les vérités d’aujourd’hui."
Jacques Prévert

Hors ligne TYGER

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 8889
Re : Jean-Marie Le Pen, Marine Le Pen / Front National...
« Réponse #38 le: 08 mars 2011 à 18:20:29 »
Citer
Malgré les sondages, le débat sur la laïcité et les crouilles aura bien lieu

Didier Kala, mardi 8 mars 2011 - 15:37

Le traumatisme du 5 Mars fait encore trembler le microcosme politique français. Face au coup de semonce du sondage Harris Interactive / Le Parisien, la direction de l’UMP a toutefois choisi de ne pas baisser les bras : la vie républicaine poursuivra son cours, et le grand débat sur la place des crouilles en France se tiendra comme prévu.

Jean-François Copé reste stoïque devant ce que d’aucuns qualifient déjà de 21 Avril en levrette : « si c’est un 21 Avril, il est drôlement précoce. Je ne pense pas qu’en grillant ses cartouches durant les préliminaires on arrive bien loin quand survient le grand soir », déclare-t-il ainsi.
Pour le secrétaire général de l’UMP, les sondages qui placent Marine le Pen en tête du premier tour de l’élection présidentielle de 2012 ne sont pas aussi inquiétants qu’ils le paraissent : « l’important, c’est que la droite reste devant le PS », ajoute-t-il. « Non, écrivez même que je le martèle. Vous l’avez bien mis en gras ? »



    Simulation informatique du débat sur la laïcité et la place des crouilles en France.

Au sein du parti présidentiel, on considère en effet ces sondages comme un salutaire avertissement. Dans une note interne postée par erreur sur un Skyblog par un haut responsable de Bercy, on peut ainsi lire que « lé francé velent pas 1 déba mou, il disent klerment "Vazy Nicolas, tu peu remnté !" Wesh wesh ! ».
Un encouragement qui survient à point nommé à deux semaines des élections cantonales, lesquelles n’inquiètent pas M. Copé outre mesure : « c’est le dernier test en grandeur réelle avant les présidentielles, et nous devons montrer notre capacité à répondre aux attentes de l’électorat populaire, et en particulier de la droite jambon-beurre, dans les 732 circonscriptions qui sont remises en jeu. Vous avez bien mis tout le gras ? »
L’état-major de l’UMP entend donc démontrer qu’il est toujours force de proposition et que le Front National ne dicte pas l’ordre du jour politique français.

Les conseillers en communication de l’UMP et de l’Elysée ont par conséquent minutieusement analysé un tract de 1984 du parti d’extrême-droite pour trouver les meilleurs angles d’attaque. Une fois mises de côté les rengaines un peu populistes sur le chômage et la moralisation de la vie publique [1], un thème ressort clairement : l’immigration.
Une question qu’il convient d’aborder de manière positive, c’est à dire en ne stigmatisant personne mais au contraire en rassurant les Français quant à leur capacité à assimiler la différence dans le cadre des lois de la République.
Dans ce contexte, le débat sur la laïcité et les crouilles apparaît comme une priorité absolue, et l’UMP entend s’y lancer avec la dernière énergie pour démontrer qu’elle est parfaitement apte à répondre aux préoccupations de nos concitoyens.
C’est pourquoi ce débat aura lieu à 360° : chaque élu, chaque militant de l’UMP est invité à apporter sa pierre à l’édifice et à débattre avec ses administrés, ses voisins et ses collègues des mœurs étranges des bougnoules dès que l’occasion se présente, en particulier lorsque cette occasion est télévisée ou radiodiffusée.
Parce qu’il n’est pas certain que la tendance des sondages s’inverse, un plan B a été mis en place : après le débat les pierres en question seront conservées et entreposées sur les quais de Seine avec un peu de corde.


    Président du FMI et socialiste, DSK inquiète les Français.

Malgré cette détermination, certains responsables politiques tiennent à relativiser la portée de ce qui n’est qu’un sondage effectué à plus d’un an de l’élection elle-même : « tant de choses peuvent survenir d’ici-là que nous ne devrions pas concentrer tous nos efforts sur un seul plan » explique ainsi Christian Jacob, le président du groupe UMP à l’Assemblée Nationale.
Laurent Wauquiez, ministre des Affaires Européennes, partage son avis : « un sondage, une question hypothétique, c’est peu pour définir un an de débat public. Sait-on seulement ce que feraient les Français si Dominique Strauss-Kahn était présent au second tour ? Christian et moi préparons un débat "Youpins et solidarité nationale" au cas où. »
Notes

[1] Qui seront de toute façon résolus au Q2 2011 selon le planning gouvernemental.
"Ni Dieu, ni maître.
Mieux être."
Jacques Prévert

"Quand la vérité n’est pas libre, la liberté n’est pas vraie.
Les vérités de la Police sont les vérités d’aujourd’hui."
Jacques Prévert

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : Jean-Marie Le Pen, Marine Le Pen / Front National...
« Réponse #39 le: 08 mars 2011 à 19:05:40 »
 
Citer
la droite jambon-beurre,
Je croyais qu'il s'agissait de la "droite cassoulet"? Avec la "petite saucisse et les fayots autour"...  :mdr1:

Citation de: coppé
« l’important, c’est que la droite reste devant le PS »,

Serait-ce que les umpistes vont aller fayoter ailleurs?  :mrgreen:

Dix contre un que oui... au second tour.  :X:
MLP aura besoin d'eux si tant qu'elle passe afin de réunir une majorité... de s.lauds.  :berk1:
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Jean-Marie Le Pen, Marine Le Pen / Front National...
« Réponse #40 le: 08 mars 2011 à 23:41:03 »
Pourquoi NS s'entête-t-il à aller dans le mur avec ses conneries sur l'islam, la "chrétienté" et ses réformes bidon ?
1er hypothèse : il est bête, incapable de s'adapter à la nouvelle donne en Afrique du Nord ou ailleurs.
2ème hypothèse : décomplexé à mort, il laisse pisser 2012, utilise l'année qui lui reste pour gâter à max ses copains rupins et sa famille sans se soucier des conséquences sociales, fait en sorte que MLP gagne, avec un résultat forcément catastrophique, et revient en sauveur remettre une deuxième couche ? (Même s'il ne revient pas, 5 ans déjà, c'est tout bénéf.)
Une fois que le FN a fini le sale boulot avec les immigrés ?
Pas si farfelu que ça, pour quelqu'un comme lui...
D'ailleurs, les 2 hypothèses ne sont pas contradictoires !

Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne Myrtille

  • Sarkophobe
  • Messages: 147
Re : Jean-Marie Le Pen, Marine Le Pen / Front National...
« Réponse #41 le: 09 mars 2011 à 07:04:37 »
N'oubliez pas que ce sont les déçus de Sarko qui vont voter Marine Lepen ! et certains qui ont voté Sarko en pensant que c'était le messie et qui ont également été trés déçus. Il reste encore un an et il peut encore se passer pas mal de choses     :bling:

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4264
Re : Jean-Marie Le Pen, Marine Le Pen / Front National...
« Réponse #42 le: 09 mars 2011 à 07:41:34 »
Myrtille  :fleur2:. la déception des sarkozystes est imputable à leur ignorance . Tout d'abord si leur sujet de préoccupation était l'immigration ils devraient savoir que sarko depuis 2004 a fait passer 80% des dispositions du programme du FN ; Si leur deuxième préoccupation était leur sacro-saint "pouvoir d'achat" ils auraient dû savoir que sarko est un pur produit de balladur et de ce fait ils auraient dû se rappeler que sarko sévissait déjà en 93 en terme de massacre organisé des revenus du travail . Si aujourd'hui ils pensent qu'en votant FN leur situation va s'améliorer ils se mettent encore une fois le doigt dans l'œil : le FN est un parti ultra libéral qui exècre le monde des salariés ,c'est un parti de notables bien gras qui fait la part belle aux classes dominantes :les ouvriers sont aux yeux du FN une réserve de chair à canons qui devra marcher au pas des 70 heures de travail par semaine pour des salaires de misère . ...bref le fn est un extension de l'ump versus nationaliste mais dont la richissime cheftaine ne se prive pas de tisser des réseaux avec les grands argentiers de ce monde .

Citer
Article publié le mercredi 26 décembre 2007 sur le site internet http://www.politique.net.

Enquête sur la fortune de Jean-Marie Le Pen : le leader du FN contourne l?ISF

Jean-Marie Le Pen est extrêmement riche. Il possède une immense propriété à Saint-Cloud dans le parc de Montretout, une maison familiale à la Trinité, un portefeuille d'actions, des liquidités et la moitié des parts d'une société de champagne. Pourtant, à en croire sa déclaration d'impôt, il ne paierait que 1643 euros d'ISF, correspondant à un patrimoine de 1 million d'euros. C'est plus que Ségolène Royal, certes, mais bien moins que le président de la République, Nicolas Sarkozy. La somme est dérisoire lorsque l'on calcule les différentes sources de richesse du président du Front National. Dans son numéro daté du 21mars 2007, Le Canard Enchaîné a mené l'enquête pour savoir d'où vient la fortune de Jean-Marie Le Pen et la raison pour laquelle il paye si peu d'impôts. Selon le journal, celui-ci doit tout simplement beaucoup d'argent au fisc.


En cette fin d'année, tous les journaux, les radios, les télévisions proposent des rétrospectives de l'année 2007. En politique, on pourrait revenir sur le sacre de Nicolas Sarkozy, les cafouillages de Ségolène Royal pendant la campagne, les épisodes du Sarko Show depuis le 6 mai. Mais, au lieu de vous resservir des informations réchauffées, Politique.net vous propose une série en 7 épisodes des informations qui sont quasiment passées inaperçues pendant l'année.

Episode 2 : Enquête du Canard Enchaîné sur la fortune de Le Pen
L?héritage de 30 millions de francs de Jean-Marie Le Pen

Il est de notoriété publique que le leader du Front national est issu d'un milieu très modeste. Ses parents habitant la Bretagne étaient issus des couches populaires. Sa mère était couturière tandis que son père était marin pêcheur. En 1942, il mourut en mer, son bateau explosant sur une mine. Jean-Marie Le Pen devint donc un « pupille de la nation ». Ce n'est donc pas grâce aux biens de ses parents qu'il a pu devenir richissime, c'est plutôt grâce à un autre héritage.
Il rencontre dans les années 1970 un certain Hubert Lambert, héritier en partie de la dynastie des ciments Lambert. L'homme est fasciné par Jean-Marie Le Pen au point de voir en lui un futur chef d'Etat. Pour l'aider dans son accession au pouvoir, Hubert Lambert va lui financer son parti, le Front National. Avant de mourir, à l'âge de 42 ans, celui-ci établit une douzaine de testaments, dont un à l'adresse de son protégé. Il lui fait don d'une somme colossale, estimée à 30 millions de francs. Pourtant, un cousin d'Hubert Lambert, ayant lui aussi hérité de sa fortune, se sent lésé. Il aurait bien envie de lui faire un procès mais après avoir calculé les risques, se récuse, comme d'ailleurs Jean-Marie Le Pen. Chacun voit l'intérêt de s'arranger à l'amiable plutôt que de passer devant un tribunal où ils risqueraient de sortir tous deux perdants, Hubert Lambert ayant d'autres cousins non concernés alors par ces parts d'héritage. Les deux hommes trouvent donc un arrangement : Jean-Marie Le Pen hérite de la maison de Saint-Cloud.
Le Canard enchaîné rapporte que le chef du FN aurait fait quelques autres héritages, beaucoup moins considérables que celui de Hubert Lambert, mais permettant de grossir son immense fortune.
Le manoir de Saint-Cloud

Grâce à l'héritage d'Hubert Lambert, Jean-Marie Le Pen est devenu le propriétaire d'une demeure gigantesque à l'Ouest de Paris. Elle se situe dans le parc de Montretout, qui s'étend sur un demi-hectare. Le manoir en lui-même mesure 430m² et possède en plus deux dépendances. Les anciennes écuries de 380 m² ont été transformées en appartement. Le domaine possède également un très grand chenil. Dans le manoir, le rez-de-chaussée est consacré aux salles de réception, le premier étage aux bureaux du Front national.
Quand Le Pen en devient propriétaire, à la fin des années 1970, la maison était estimée environ à quelques dizaines de millions de francs, aujourd'hui, elle en vaut 6.45 millions d'euros !
La maison familiale à la Trinité

En mars 2007, Jean-Marie Le Pen a reçu des journalistes dans sa maison d'enfance à la Trinité-sur-Mer, en Bretagne. Malgré ses origines modestes, il possède une maison de grande facture. En effet, celle-ci se compose d'une bâtisse en longueur, d'un pavillon ainsi que d'un terrain de 815 m². Selon les agents immobiliers, le bien est estimé à près d'un million d'euros. Cette propriété qui compte être mis en vente est en fait une copropriété : les différents membres de la famille Le Pen se partagent les parts.
Le Pen détient 50% des parts d?une marque de champagne

Jean-Marie Le Pen a trouvé un autre investisseur, décidé à lui augmenter sa fortune personnelle : il s'agit de Patrick Bourson, entrepreneur et qui fut candidat FN aux législatives de 2007 dans la Marne. Patrick Bourson est bien implanté dans sa région. Sa femme comme lui-même oeuvrent depuis des années pour le Front national. Celle-ci est même conseillère régionale FN. Grâce à la seconde épouse de Jean-Marie Le Pen, les deux couples se rencontrent et décident de faire ensemble des affaires. Les Bourson sont viticulteurs. En 2003, ils rachètent une marque de champagne et demande à Jean-Marie Le Pen d'être actionnaire. Il possède la moitié des parts de la société. Selon Le Canard Enchaîné, la société réalise aujourd'hui plus de 10 millions d'euros de chiffre d'affaires.
Une location à Rueil Malmaison

Si Jean-Marie Le Pen possède une immense et très luxueuse maison à Saint-Cloud, il ne faudrait pas s'imaginer qu'il y réside quotidiennement. Le chef du FN et son épouse Jany vivent dans le quartier rupin de Rueil-Malmaison dans deux habitations avec piscine, terrasses et terrain de 1800 m² ! Jean-Marie Le Pen n'en est pas le propriétaire, lui et sa femme n'en sont que locataires. La résidence a appartenu à Janie Le Pen et à son premier mari avant d'être revendue et louée par celle-ci !
Jean-Marie Le Pen contourne l?ISF : moins d?un million d?euros de patrimoine déclaré

Depuis 25 ans, Jean-Marie Le Pen a des ennuis avec le fisc. En effet, depuis qu'il a acquis son manoir à Saint-Cloud, il a eu la bonne idée de créer une société civile immobilière (SCI) où il détient la quasi-totalité des parts. La création de cette société lui permet d'éviter d'inclure le manoir de Saint-Cloud dans sa déclaration de patrimoine (une société n'est pas un patrimoine) et donc de payer un montant élevé d'Impôt sur la Fortune. Il n'est donc pas propriétaire direct du manoir et se verse à lui-même (à la SCI) un loyer très peu élevé. Pour tromper le fisc et réduire le montant de l'ISF, il est le locataire du manoir et ne paie que 750 euros par mois ! Ce détournement lui a valu plusieurs redressements fiscaux. En 1992, la SCI a dû reverser 847 636 francs aux impôts pour les seules années de 1989 à 1991. En décembre 2005, le Conseil d'Etat estime que Le Pen est coupable non seulement de détournement du système fiscal mais aussi de mauvaise foi, lui qui a une ardoise fiscale estimée en fin d'année 2004 à 750 000 euros. En juin 2006, le médiateur de Bercy décide d'effacer l'ardoise de Le Pen.
En 2001, le Conseil d'Etat avait aussi épinglé Le Pen pour avoir oublié de déclarer un gain de 754 361 francs gagné en Bourse en 1979 et 1980. A cette même époque, Le Pen aurait perçu une somme en liquide 591 500 francs sur son compte bancaire. Cet argent proviendrait de dons de militants recueillis au cours des meetings pour financer le Parti national.

Le Front National est donc fortement endetté, mais les finances de Jean-Marie Le Pen se portent bien.




*** Source
- Hervé Martin, Le Pen entre bonnes fortunes et fraude fiscale, Le Canard Enchaîné n°4508, mercredi 21 mars 2007

.
« Modifié: 09 mars 2011 à 08:10:23 par syberia3 »
"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
Re : Jean-Marie Le Pen, Marine Le Pen / Front National...
« Réponse #43 le: 09 mars 2011 à 12:34:14 »
sybéria :coeur: :super: :super: :super:

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4264
Re : Jean-Marie Le Pen, Marine Le Pen / Front National...
« Réponse #44 le: 09 mars 2011 à 13:43:52 »
Raja :coeur  :fleur2:: deux petits cadeaux

Un pour le papa et le deuxième pour la fifille :


<a href="http://www.dailymotion.com/swf/video/xgj399" target="_blank" class="new_win">http://www.dailymotion.com/swf/video/xgj399</a>

<a href="http://www.dailymotion.com/swf/video/xfq1b5" target="_blank" class="new_win">http://www.dailymotion.com/swf/video/xfq1b5</a>


Et là moins drôle : la vrai tête pensante de marine est son conjoint : un personnage très inquiétant , ultra-réactionnaire , catho intégriste et qui ne loupe jamais une occasion pour taper sur les syndicats . Il s'est prononcé pour l'allongement de durée des cotisations à la retraite et on peut le lire sur le site très fourni du Fn qu'il  se dit favorable à une plus grande  participation financière des malades longue durée pour leur prise en charge .

Citer
Published on Rue89 (http://www.rue89.com)
FN : Louis Aliot, compagnon et boîte à idées de Marine Le Pen
By Zineb Dryef
Created 01/15/2011 - 10:54



Louis Aliot et un coq en porcelaine d'un café de Boulogne (Audrey Cerdan/Rue89).

« J'étais avec un de vos confrères, France Soir », dit-il en se levant pour expliquer les deux tasses vides sur la table. Sa panoplie iPad-iPhone-sourire toutes dents dedans ressemble à un rêve de journaliste télé chargé d'illustrer la « modernisation » du FN [1].

Peu connu du grand public, l'avocat perpignanais est un discret. Dans ce café de Boulogne (Pas-de-Calais), pas grand monde ne doit savoir que ce quadragénaire est Louis Aliot [2], membre influent du Front national depuis 1989 et compagnon de Marine Le Pen [3].

De lui, on dit de plus en plus qu'il est la tête pensante de la candidate à la présidence du parti. Sa dernière initiative étant la mise en place du think tank Idées nation [4] pour élaborer le programme pour 2012 de Marine Le Pen, qui vient de succéder à son père.

Connaître Aliot, « la boîte à idées », n'est pas inutile, ces idées là faisant leur chemin dans la société française, à croire certains sondages – 22% des Français se disent d'accord avec elles [5], selon un baromètre TNS-Sofres pour Le Monde/Canal +/France Inter.

Qu'est-ce que ce nouveau FN où il n'y aurait plus de place pour les « catholiques intégristes », « obsédés de la Shoah » et autres « pétainistes » comme le prétend Marine Le Pen ? Nous l'avons interrogé.
« Je suis rentré au FN après le “point de détail” de Le Pen »

Il commence par affirmer que son groupe de réflexion est constitué de « gens issus de la droite et de la gauche », profs, haut fonctionnaires, chefs d'entreprises, qui « pour l'instant ne veulent pas se dévoiler ». Leurs noms seront révélés pendant la campagne présidentielle et déjà il promet un universitaire issu du chevénementisme. L'objectif est clair, il s'agit de « crédibiliser » le Front national en parti de gouvernement.

Pour parvenir à « respectabiliser » le parti, Louis Aliot répète que le parti se renouvelle en accueillant des militants différents, que les extrémistes y sont minoritaires, etc. En 1989, à la date de son entrée au FN, les « obsédés de la Shoah » étaient légion au FN.

    « Non. Attention, c'est compliqué. Moi, je suis rentré au Front après le “détail” parce que je considère que dire ce que Jean-Marie Le Pen a dit ne remettait pas en cause le reste.

    Je pense qu'il n'aurait pas dû le dire surtout que j'étais très critique avec Mitterrand dont on savait lui qu'il avait collaboré au sens propre. Il avait plus de responsabilité. Le Pen c'est un mot, Mitterrand, c'est les mains dans le cambouis. »

Sur de Gaulle : « L'homme providentiel […], ça on prend »

Il omet de préciser qu'après le « détail », Jean-Marie Le Pen a dérapé encore et encore, pour invoquer Charles de Gaulle.

    « Le drame avec de Gaulle, c'est l'Algérie. Le Front est né là-dessus et les gens l'oublient. Le Front dans le sud était peuplé de pieds-noirs, de harkis et… de gaullistes, oui !

    L'idée de l'homme providentiel, c'est de Gaulle, Napoléon avant lui. C'est l'idée de la souveraineté, de l'indépendance nationale, de l'autorité de l'Etat, de l'unité de la République, ça on le prend à 100%.

    Je suis fils de pied-noir mais j'ai quand même mon libre arbitre. Il y a cette fracture sur la décolonisation mais il faut la dépasser. »

Il poursuit, tout en évitant soigneusement la moindre allusion à l'immigration ou à l'islam.
« Je suis catholique mais je garde ça pour moi »

Lorsque je l'interroge sur la laïcité, Louis Aliot convoque la Bretagne :

    « Je ne sais pas pourquoi les Identitaires [6] sont si médiatisés. Ça fait longtemps qu'on défend ça. En 2002, on avait déjà développé le concept. La laïcité pour moi, c'est la neutralité, c'est rendre à Dieu ce qui est à Dieu et à César, ce qui est à César. Je suis catholique mais je garde ça pour moi.

    Je connais des musulmans et des juifs. Mais essayer de faire des revendications sur la base de sa communauté, de sa religion ou de sa territorialité, je ne suis pas d'accord. C'est aussi pour ça qu'on est en bisbille avec les Identitaires.

    Les Bretons ils sont bien gentils mais la Bretagne sans la France, c'est plus la Bretagne quoi qu'ils puissent en dire, la Catalogne, le Pays Basque… ce sont des particularismes qui ne peuvent pas remettre en cause l'unité de la France. La France, c'est pas un puzzle, c'est un creuset. La laïcité, c'est ça. »

Plus on s'éloigne de la question de l'islam [7], plus le discours se fait spontané révélant une fidélité du FN à ses mauvaises habitudes.
« On est très Seconde Guerre mondiale quand même »

Prenons l'Histoire. Louis Aliot, nostalgique de l'Instruction publique, tient l'Education nationale pour responsable de l'échec de l'intégration des jeunes immigrés, et en partie de l'antisémitisme. Démonstration.

    « On a dit aux gens qu'on [la France, ndlr] s'était conduit comme des salopards [en Algérie, ndlr] mais il faut voir comment se sont conduits les gens ailleurs. Les jeunes des banlieues se disent : “Les Français sont des salopards.” Qu'allons-nous faire avec des générations biberonnées à cette histoire. Ou à rien d'ailleurs.

    Je suis stupéfait du niveau des jeunes. L'école, les programmes scolaires, les émissions télés, il faut rétablir l'équilibre dans tout ça. Je me souviens de mes cours, on apprenait les rois, on avait une vision depuis la préhistoire, la monarchie, la Révolution. Tout cela a disparu.

    – Non, c'est toujours dans les programmes.

    – On est très Seconde Guerre mondiale quand même. Trois ans au lycée.

    – C'est important.

    – C'est trop. Une fois qu'on a dit que c'était un régime assassin, on a compris. A force de marteler, ça devient suspect. Quand on nous parle de l'abominable Pétain, je dis d'accord mais j'ai vu une émission où on voit Paris en mars 44 noire de monde qui applaudit Pétain. »

J'ai vu ce documentaire, effectivement très impressionnant, mais je ne vois pas où il veut en venir. Je le lui dis.

    « Les gens avaient l'air d'aimer Pétain. Mon père est né en 1937 et pendant la guerre, il m'a raconté qu'ils n'avaient qu'une préoccupation, c'était de manger, le reste ne leur importait pas.

    Il faut replacer les choses dans leur contexte, sans exonérer, mais on a compris. Les gens en ont marre. L'antisémitisme est lié en partie à ça mais l'antisémitisme c'est marginal à part dans certains milieux.

    – Dans votre milieu, non.

    – Je vous dis que c'est marginal. »

La nationalité française, « ça s'hérite ou ça se mérite »

Sur les institutions, les propositions demeurent traditionnelles : réécrire la Ve République, renégocier l'Europe [8], modifier le mode de scrutin…

    « On inscrira au préambule le refus de la communauté qui nous paraît contraire à la République une et indivisible.

    On inscrira aussi la préférence nationale qui n'est autre que l'application de la citoyenneté. Il faut l'expliquer parce qu'on a prétendu que la préférence nationale était une préférence raciale. Non, c'est pour le citoyen français qu'il soit noir, blanc, vert, jaune avec des antennes…

    – J'imagine que vous allez restreindre l'accès à la nationalité pour ça ?

    – Oui, on ne peut plus “accueillir toute la misère du monde” comme le disait Rocard. Mais ceux qui veulent s'intégrer, qui veulent vraiment devenir Français, on ne va pas leur barrer la route. C'est un peu le slogan, ça s'hérite ou ça se mérite.

    – Pour le reste ?

    – Il faut récupérer la souveraineté. Si demain nous continuons dans ce système, sur des questions sociales, un jour ou l'autre, il y aura des troubles et les Français voudront récupérer leur souveraineté, décider de choses incompatibles avec les valeurs de leur Europe et là on fera quoi ? On mettra les troupes de l'Eurocorp, l'ONU, l'Otan ? »

« On ne peut pas sortir de l'euro » reviendrait… à collaborer

Quelques minutes après avoir parlé de la provocation de Marine Le Pen sur les prières dans la rue comparées à l'Occupation [9], Louis Aliot m'avertit que, sur l'euro, ce qu'il a à dire est choquant. Il laisse un temps :

    « Vous savez à quoi ça me fait penser, l'histoire de “on ne peut pas sortir de l'euro” ? C'est comme l'histoire “on est occupés, il faut collaborer”. Mais un type a dit : “Non, c'est pas comme ça, il faut résister et reconquérir le territoire.” »

Manifestement, son ras-le-bol de la Seconde Guerre mondiale était feint. Son autre obsession du moment semble être de Gaulle.
« Pas un problème d'ethnies, mais de délinquance »

Inquiet de voir la « voyoucratie » s'emparer des banlieues, « on imagine mal du temps de de Gaulle autant d'insécurité dans les quartiers ».

Il met en garde contre les amalgames : « Ce n'est pas un problème de jeunes, ou d'ethnies, mais de délinquance. » Avant de se contredire lui-même en justifiant le premier (« voyoucratie ») par le second (« immigration ») :

    « Avec le satellite, vous êtes en contact avec votre pays d'origine. »

« Notre message a été brouillé en 2007 […] mais ça c'est fini »

Très confiant pour le Congrès de Tours, il l'est tout autant pour 2012. Merci qui ? Merci Nicolas Sarkozy.

    « Récupérer notre électorat, l'UMP est née sur cette idée-là. Sarkozy s'agite depuis 2002 et il n'y a pas de résultat.

    Sur les Roms [10] ? Personne ne pense que c'est eux le problème. Ça a même été contre-productif, les Gitans du sud l'ont pris pour eux, une connerie monumentale.

    Ils ont réussi en 2007, c'est indéniable, mais je ne vois pas comment ils peuvent le refaire. Notre message a été brouillé parce que pendant que Sarkozy faisait de la surenchère à droite, nous on faisait du Dieudonné et du Soral. Mais ça, c'est fini. »

Louis Aliot au téléphone avec Marine Le Pen (Audrey Cerdan/Rue89).

Juste avant de nous quitter, Louis Aliot téléphone à Marine Le Pen. Ils doivent se retrouver pour déjeuner.

    « Oui, oui ça va. Elle m'a demandé si on se mariait, j'ai répondu “non”. »



"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

Hors ligne TYGER

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 8889
"Ni Dieu, ni maître.
Mieux être."
Jacques Prévert

"Quand la vérité n’est pas libre, la liberté n’est pas vraie.
Les vérités de la Police sont les vérités d’aujourd’hui."
Jacques Prévert

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
Re : Jean-Marie Le Pen, Marine Le Pen / Front National...
« Réponse #46 le: 13 mars 2011 à 13:18:48 »
Citer
Petit guide du parfait candidat FN aux cantonales

« Une mosquée dans chaque village », « UMPS », le « tsunami migratoire maghrébin » : un document propose de donner « quelques idées et orientations de fond pour aider » les candidats FN aux élections cantonales. L'argumentaire a été rédigé par le « siège ». En gros, il s'agit des « éléments de langage », comme on dirait dans l'entourage de Nicolas Sarkozy.

« Candidat(e) à l'élection cantonale du 20 mars pour le Front national, vous allez être appelé(e) à vous exprimer devant des électeurs et peut-être devant la presse. […] Dans votre communication personnelle, vous devez être conscient(e) de l'importance des messages à véhiculer et des mots ou expressions à utiliser. »
Le positionnement de fond de campagne

http://asset.rue89.com/files/ARGUMENTAIRE_CANDIDATS.pdf

Dans la première partie, « positionnement de fond de la campagne », deux grandes idées :

   1. les candidats « UMPS » sont des candidats « interchangeables », ce sont les candidats « de la mondialisation » ;
   2. le vote FN prépare la victoire de Marine Le Pen en 2012, il servira « de rampe de lancement de la campagne présidentielle ».

Face à la gauche, des arguments simples. Du type :

    « La gauche est le premier fossoyeur de la République, approuvant aussi bien au niveau national qu'à l'échelon local (mairie, conseil général), le financement indirect de la construction des mosquées (baux emphytéotiques, subventions déguisées à des associations cultuelles…). »

Les mots à utiliser sont : « UMPS », « hyperclasse mondiale », « vague bleu marine ». A ce stade, quelques phrases toutes faites sont également conseillées dont celle-ci :

    « Nous voulons prendre le pouvoir pour le rendre au peuple. »

Les axes politiques

Dans une deuxième partie, le FN présente ses « axes politiques ». En introduction : pour gagner, il faut « faire appel au vote sanction ». Traduction en répliques choc :

    * « Si vous voulez dire que ça suffit, il faut voter FN » ;
    * « Si vous voulez indiquer au gouvernement que pour la vague d'immigration qui se prépare, vous demandez de la fermeté, il faut voter FN ».

Sur l'euro, des « éléments à utiliser » : « En Irlande, le coût de l'euro, c'est la diminution de 12,5% du Smic. »

Côté immigration et islam, voila de quoi ne pas être pris au dépourvu :

    * « 200 000 cartes de séjour par an, est-ce cela la rupture que Nicolas Sarkozy nous avait promis ? » ;
    * « Le gouvernement annonce un débat sur la place de l'islam. Cela signifie que le FN avait raison » ;
    * « Peut-on leur faire confiance alors qu'arrive le tsunami migratoire maghrébin ? » ;
    * « Avez-vous remarqué le silence de la gauche sur la laïcité ? » ;
    * « Une mosquée dans chaque village de France ! Et en plus c'est vous qui payez ? Ça vous dit ? ».

L'autre grand thème à mettre en avant est la disparition des services publics (« Lorsque l'Etat disparaît, s'installe la loi de la jungle, des féodalités, des bandes »). En campagne, il faut donc dire :

    « Le FN est pour un grand service public d'accueil des personnes âgées. »

Des candidats FN bons élèves

En pratique, l'une des meilleures élèves est Marine Le Pen. Sur i>Télé, face à Michaël Darmon, elle a eu l'occasion de prononcer une grande partie des mots-clés et des idées de l'argumentaire.

Entre autres : « la vague bleu marine », « j'espère que les électeurs se rendront aux urnes, parce que c'est la première marche », « les Français n'ont plus envie de l'UMPS. Ils en ont soupé ». (Voir la vidéo)

<a href="http://www.youtube.com/v/qntSyfEoo5g&amp;hl=en_US&amp;feature=player_embedded&amp;version=3" target="_blank" class="new_win">http://www.youtube.com/v/qntSyfEoo5g&amp;hl=en_US&amp;feature=player_embedded&amp;version=3</a>

Les grandes lignes de l'argumentaire ont également été bien enregistrées par les candidats sur le terrain. Le message sur les personnes âgées est particulièrement bien passé.

Dans L'Union, le candidat André Fontaine (à Vervins), dit :

    « Il faut s'occuper des personnes âgées dans les villages. Il faut garder les services publics. »

Quant à François de Weppe, candidat à Villeneuve d'Asq, il explique à La Voix du Nord qu'il souhaite « plus d'auxiliaires de vie pour les personnes âgées, à domicile et dans les maisons de retraite, car il en manque actuellement ».

http://www.rue89.com/2011/03/11/petit-guide-du-parfait-candidat-fn-aux-cantonales-194500

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Jean-Marie Le Pen, Marine Le Pen / Front National...
« Réponse #47 le: 13 mars 2011 à 14:55:51 »
Là où le FN marque des points dans l'électorat prolo, c'est évidemment sur l'immigration. Pour la classe ouvrière, l'emploi, l'immigration n'a jamais été quelque chose de positive, "la diversité" n'est pas quelque chose qu'ils demandent.
Les débats successifs ID Nationale, Laïcité, place de l'islam alimentent volontairement la confusion immigré/arabe/musulman/délinquant, c'est du pain bénit pour le FN. Une raison de plus pour arrêter l'immigration.

Le PS n'a jamais été très clair à ce sujet.
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne Le sang coule

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5919
  • ANTICAPITALISTE ANTIFASCISTE
Re : Jean-Marie Le Pen, Marine Le Pen / Front National...
« Réponse #48 le: 14 mars 2011 à 08:27:10 »
Oblomov : Ne serait-ce pas plutôt "la lepénisation des esprits" galopante (comme diraient nos chers journaleux, y participant à l'insu de leur plein gré) qui a fait tomber une partie de l'électorat prolo dans les bras du FN ?... A force de lire et d'entendre que son travail (ou son chômage) de merde est du - non pas à un patronat fichtrement capitaliste - mais bien à "la vague immigrationniste arabo-musulmane" (sisisi).
Sinon, une bonne partie de l'électorat du FN reste quand même composée de riches, et de vieux (et de vieux riches). :diable:

Raja : Flippant, mais guère étonnant. :fache: Après tout, la sémantique, c'est tout ce qu'ils ont pour eux, et l'essentiel de leur discours doit parler à l'imaginaire, pas à la raison (vu que leur programme est tout ce qu'il y'a de plus risible, dans le sens où son application mènerait simplement la France à sa perte).
« Modifié: 14 mars 2011 à 08:50:15 par Le sang coule »
Aboutd'nerf-iste

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Jean-Marie Le Pen, Marine Le Pen / Front National...
« Réponse #49 le: 14 mars 2011 à 09:48:50 »
L'immigré qu'on le veuille ou non réprésente une concurrence déloyale sur le marché du travail. L'immigration est un facteur du chomage, qu'elle soit arabo-musulmane ou non.
La gauche a du mal à en parler, la droite en profite, le FN n'a pas de mal à siphonner les voix.
Le travail est l'opium du peuple !