Auteur Sujet: [Livres] sur / contre Sarkozy  (Lu 2295 fois)

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28626
[Livres] sur / contre Sarkozy
« le: 30 mars 2010 à 08:17:08 »
Postez ici les messages concernant les livres portant sur le cas Sarkozy

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28626
Re: [Livres] sur / contre Sarkozy
« Réponse #1 le: 30 mars 2010 à 08:21:42 »
Citation de: "sarkonul"
Yasmina Reza romancière qui a suivi de près Nicolas Sarkozy depuis un an publie un roman-reportage "l'Aube le soir ou la nuit", chez flammarion où elle dessine le portrait d'un homme parti à la conquête du pouvoir" et elle n'hésite pas à parler de lui avec fermeté ou même à se moquer .

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0 ... 634,0.html


Des extraits du livre :

"Réunion avec son entourage, Nicolas Sarkozy parle (non daté) Je vous dis une chose. Si on n’avait pas l’identité nationale, on serait derrière Ségolène. On est sur le premier tour, mes amis. Si je suis à 30%, c’est qu’on a les électeurs de Le Pen. Si les électeurs de Le Pen me quittent, on plonge."


http://tempsreel.nouvelobs.com/actualit ... 585/des_ex


Citer
Deux journalistes politiques Ariane Chemin (Le Monde) et Judith Perrignon (ex-Libération) viennent de publier un livre "La nuit au Fouquet's" chez Fayard. Un ouvrage très bien détaillé sur le premier réflexe qu'a eu Sarkozy après avoir été élu le soir du 6 mai 2007.

http://www.francesoir.fr/politique/2007 ... -fouquet-s.…

Elles étaient invitées le 1er Novembre 2007 au grand journal de Canal+

http://www.dailymotion.com/video/x3dkd1 ... rkozy-gran

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28626
Re: [Livres] sur / contre Sarkozy
« Réponse #2 le: 30 mars 2010 à 08:23:03 »
« Le Sarkoberlusconisme », de Pierre Musso.

« Le parcours public de Silvio Berlusconi, né en 1937, est structuré en deux étapes : durant trente ans, il fut un entrepreneur dans la promotion immobilière, puis dans l’audiovisuel, et a formé un empire de la communication, la société Fininvest, qui demeure une propriété familiale.


Cet empire est composé de deux principales filiales dans les médias : d’une part, Mediaset, qui regroupe notamment trois grandes chaînes nationales de télévision commerciale généraliste et, d’autre part, la Mondadori, une des plus anciennes maisons d’édition et de presse italienne et une des plus importantes d’Europe.

Le second moment de la carrière de Berlusconi intervient en 1993 avec son entrée victorieuse en politique dont il demeure un des principaux leaders depuis quinze ans. Il parvient au pouvoir à deux reprises, au terme de ses succès aux élections législatives en 1994 et 2001, comme président du Conseil durant sept mois la première fois, puis pour une législature complète la seconde, avant de revenir au premier plan au printemps 2008.

Le manager de la communication a d’abord conquis le pouvoir économique et, ensuite, il s’est emparé du pouvoir politique. Sa démarche politique marque l’aboutissement d’un processus élaboré dans son entreprise qui en fut le laboratoire, avant d’en devenir le levier.

Ce parcours a souvent été questionné pour savoir s’il pouvait constituer un modèle ou un antimodèle : l’homme et sa politique ont plus souvent été diabolisés qu’analysés.

Le phénomène Berlusconi a été qualifié d’« anomalie ». En effet, il est le cas unique d’un chef d’entreprise du secteur des médias qui accède à plusieurs reprises aux fonctions de Premier ministre dans une grande démocratie et devient un homme politique de premier plan en Europe. Le chef d’entreprise a adopté la stature d’un homme d’État, et ne cache pas son ambition de devenir président de la République italienne.

Nicolas Sarkozy, de vingt ans son cadet (il est né en 1955), était entré en politique bien avant lui. Il adhère à 18 ans à l’UDR, le parti néogaulliste. Il consacre toute sa vie à son engagement politique.

Militant du parti dès l’adolescence, forgé dans ses luttes, il en a gravi tous les échelons : élu local, maire de Neuilly-sur-Seine en 1983 à 28 ans, il le reste jusqu’en 2002. Député en 1988, il est ministre du Budget en 1993 dans le gouvernement d’Édouard Balladur. Président du Conseil général des Hauts-de-Seine, puis ministre de l’Intérieur sous la présidence de Jacques Chirac en 2002, il passe aux Finances en 2004, puis redevient ministre de l’Intérieur et numéro deux du gouvernement Villepin en 2005.

Il est élu président de la République en mai 2007 avec 53 % des suffrages. Berlusconi est un antipolitique qui découvre la politique en y entrant, Sarkozy est un politique professionnel qui peut rompre avec une forme du politique. Berlusconi est un entrepreneur extérieur au politique, Sarkozy est interne au politique qu’il veut réformer en y intégrant un référent emprunté au monde de l’entreprise.

Berlusconi a introduit le management et l’audiovisuel pour jouer l’antipolitique dans le champ politique ; avec les mêmes méthodes, Sarkozy veut restaurer l’autorité du politique. Le sarkoberlusconisme se forme autour de ce nœud gordien, le rapport entre politique et économie, entre État et entreprise.

Comparer les deux personnages et leurs démarches permet de les éclairer. En comprenant Berlusconi, on éclaire Sarkozy et réciproquement. Car l’ombre de l’un (l’antipolitique vue de l’entreprise) est la lumière de l’autre (la politique revue par l’entreprise).

On retrouve dans le centaure sarkoberlusconien les deux figures du Prince identifiées par Machiavel : le politique professionnel et l’homme venu du privé. D’un côté des Alpes, l’entrepreneur de la communication s’est transformé en un homme politique de premier plan, de l’autre, un professionnel de la politique se lie aux milieux économico-financiers et médiatiques et emprunte leurs méthodes pour conquérir et exercer le pouvoir.

L’un vient du politique, l’autre fait le chemin inverse. D’un côté, l’homme le plus riche du pays fait rêver ses concitoyens en leur promettant le partage de sa réussite sociale, de l’autre, Sarkozy, « un Berlusconi sans les milliards  », promet la sécurité aux plus faibles et la compassion aux victimes.
L’un sourit, chantonne et amuse, l’autre est sérieux, voire hargneux, et inquiète.  »

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28626
Re: [Livres] sur / contre Sarkozy
« Réponse #3 le: 30 mars 2010 à 08:25:00 »
Sarkozy, la grande manipulation d'Olivier bonnet
Citer
Mais bon sang ! Comment a-t-on pu en arriver là ? Nicolas Sarkozy a bâti toute son ascension, du ministère de l’Intérieur en 2002 jusqu’à l’avènement présidentiel de mai 2007, en jouant avec habileté de l’arme de la manipulation. Multipliant coups médiatiques, écrans de fumée et postures marketing, alternant séduction, débauchage, démagogie, populisme, falsification, hypocrisie et mensonge, jouant l’ « opinion » en opposant systématiquement les catégories de populations entre elles : chômeurs contre travailleurs, Français contre étrangers, secteur privé contre fonctionnaires…
Cet ouvrage s’attache à démontrer méthodiquement, avec nombre d’exemples précis, le gouffre entre le discours et les faits, dévoilant ainsi les rouages d’une stratégie de l’imposture permanente. En observateur impitoyable, le journaliste Olivier Bonnet, corrosive Plume de presse de la blogosphère, brosse un tableau sans concession de la « rupture » sarkoziste. « Je ne vous mentirai pas, je ne vous trahirai pas », avait juré le candidat. De l’affaire de son appartement de l’Île de la Jatte à la libération des infirmières bulgares, de la falsification de son bilan à ses rapports avec les grands patrons et les médias, en passant par ses démêlés avec la banlieue, l’escroquerie de ses mesures économiques ou encore le constant détournement du sens des mots, opéré pour rendre plus présentable une politique antisociale décomplexée, La grande manipulation dévoile comment Nicolas Sarkozy a érigé le mensonge en véritable système de gouvernement. Et met en garde le lecteur, au-delà des coups d’esbroufe, de l’agitation permanente et des manifestations de mégalomanie galopante, contre la déconstruction sociale méthodique et généralisée que veut imposer le maître de l’Elysée.

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28626
Re: [Livres] sur / contre Sarkozy
« Réponse #4 le: 30 mars 2010 à 08:27:04 »
Citation de: "philmarso"
Bonjour,

Auteur, je dispose d'une structure d'édition indépendante (MEGACOM-IK). Après 12 ans d'auto-édition, je suis devenu éditeur en 2007. J'ai publié notamment deux dessinateurs : TARTRAIS et GRÉMI.

Le 18 juin 2008, j'ai publié un second ouvrage de Tartrais intitulé ENFUMAGE.

http://www.megacomik.fr/enfumage01.htm

Cet ouvrage est complètement ignoré des médias. Même les médias soi-disant d'opposition : Marianne, Charlie Hebdo, Nouvel Obs, Libé...

Les dessins sont en noir et blanc pour une question de coût. ENFUMAGE comporte 100 dessins d'actualités, cocasses, drôles pour le prix de 10 € seulement.

Il reste que internet pour faire découvrir cet ouvrage au grand public. MEGACOM-IK a la volonté de faire découvrir des dessinateurs dénichés sur internet.

Merci de votre soutien

Phil Marso

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28626
Re: [Livres] sur / contre Sarkozy
« Réponse #5 le: 30 mars 2010 à 08:28:47 »
Les réformes ratées du président Sarkozy, une enquête due à deux économistes, Pierre Cahuc et André Zylberberg. Leur constat est d’autant corrosif qu’ils ne sont pas étiquetés à gauche - Pierre Cahuc, qui enseigne à l’école Polytechnique, est même plutôt libéral.

Hors ligne sarkome

  • Smart Citoyen Incurable
  • Messages: 10521
Re : Littérature et Philosophie-Livres divers
« Réponse #6 le: 02 juillet 2010 à 07:48:03 »
Je sais, peut-être aurions-nous préféré voir ce titre dans les actualités plutôt que dans la rubrique "littérature"...

Citer
Nicolas Sarkozy est mort, la France est en état de choc

C'est le thème d'un livre-fiction qui sort en librairie ce jeudi.

17 juillet 2010, le président Nicolas Sarkozy meurt brutalement d'une AVC après une partie de tennis contre Carla. Cette tragédie sert de point de départ à un roman-fiction de Pierre Maraval. "Le président est mort" (éditions Hugo&Cie), en librairie ce jeudi 1er juillet, emporte le lecteur dans le tourbillon d'un monde politique décapité.

Le secrétaire général de l'Elysée Claude Guéant tente bien de gagner du temps, mais Europe 1 diffuse l'info. Stupeur dans le monde entier. Barack Obama est réveillé en pleine nuit, François Fillon quitte en trombe le circuit automobile du Mans, les mamies de la maison de retraite de Neuilly sont estomaquées de voir Jean Sarkozy s'enfuir en courant. Une foule immense se rassemble place de la Concorde.

Pierre Maraval a de l'imagination. Complots politiques, paparazzis du dimanche, vidéo censurée par la direction de France Télévisions… En plus, des terroristes profitent du chaos pour préparer un attentat à Paris.

Gérard Larcher sera-t-il à la hauteur de sa nouvelle responsabilité de président par intérim ? Quel chapeau Carla Bruni portera-t-elle lors des obsèques nationales ? François Fillon déjouera-t-il les manigances de Claude Guéant ? Faut-il embaumer le corps du président ? Benoît XVI viendra-t-il célébrer les obsèques en personne ? Et organiser une présidentielle en plein mois d'août, est-ce bien sérieux ?

A condition de ne pas s'attarder sur la rigueur des analyses politiques, "Le président est mort", bien rythmé, peut faire une distrayante lecture d'été. Coup de soleil assuré si on se laisse prendre au jeu. Terminons par un indice sur la fin du livre : un nouveau président est élu. Sera-ce Ségolène Royal ? Elle n'est pas investie par le PS, mais décide de concourir tout de même…
Pierre Maraval, "Le président est mort" (éditions Hugo&Cie)
sorce


 

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Littérature et Philosophie-Livres divers
« Réponse #7 le: 03 juillet 2010 à 22:34:01 »

En voici une de rumeur !
Nicolas Sarkozy est mort !

<a href="http://www.youtube.com/v/EmUJDdnfIHI&amp;amp;hl=fr_FR&amp;amp;fs=1" target="_blank" class="new_win">http://www.youtube.com/v/EmUJDdnfIHI&amp;amp;hl=fr_FR&amp;amp;fs=1</a>


******
Deux messages précédents déplacés et fusionnés par timbur
« Modifié: 04 juillet 2010 à 13:30:10 par oblomov »
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne sarkome

  • Smart Citoyen Incurable
  • Messages: 10521
Re : [Livres] sur / contre Sarkozy
« Réponse #8 le: 04 juillet 2010 à 12:58:11 »
Par contre, je ne suis pas d'accord avec cette mention "La France en état de choc" à l'annonce de cet envoi "ad patres" de notre Sérénissime Grandeur.
Peut-être suis-je un mauvais français, mais personnellement, j'aurais plutôt tendance  à dire "la France pousse un dernier soupir... de soulagement"  :mdr1:
Je suis né sous la présidence de Lebrun (je sais, ça ne date pas d'hier... d'ailleurs, qui, d'entre vous, s'en souvient ?).
J'ai donc vu défiler 10 Chefs d'Etat... Lebrun, Pétain, de Gaulle, Auriol, Coty, re-de Gaulle, Pompidou, d'Estaing, Mitterand, Chirac, Sarkozy...
J'ai survécu à sept d'entre eux... alors, un de plus, un de moins...
Les hommes sont mortels
Sarkozy est un homme
donc Sarkozy n'est pas immortel
... surtout que je ne le vois pas postuler pour l'Académie Française.
Peut-être serait-il temps, pour notre Resplendissante Splendeur, de se poser la question, somme toute légitime pour un Chef d'Etat : "quelle trace vais-je laisser dans l'Histoire ?"

Hors ligne Lady Marwina

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 7362
  • Le Chwanana est Grand
    • Avanti-populo.com
Re : Re : [Livres] sur / contre Sarkozy
« Réponse #9 le: 29 juillet 2010 à 20:26:32 »
J'ai donc vu défiler 10 Chefs d'Etat... Lebrun, Pétain, de Gaulle, Auriol, Coty, re-de Gaulle, Pompidou, d'Estaing, Mitterand, Chirac, Sarkozy...
J'ai survécu à sept d'entre eux... alors, un de plus, un de moins...
J'ai passé un moment à me demander qui était le troisième de la liste encore en vie. Avant de me rappeler que Sarkozy faisait partie de la liste. Purée, 3 ans déjà et toujours le déni de la catastrophe...
Celui qui croit ne pas être responsable de ses erreurs a renoncé à sa liberté

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : [Livres] sur / contre Sarkozy
« Réponse #10 le: 22 février 2012 à 23:35:45 »
Sarko parle-t-il de ses regrets pour sa période bling-bling/Fouquets dans son livre qu'il l'a écrit lui-même, à paraître sous peu ? (prix environ 5€, à ce qu'on dit. Il ne doit pas être bien grand...)

Dans son interview télévisé il a dit que si c'était à refaire, il ne serait pas allé dans cette brasserie "populaire" (selon Estrosi.)
Il n'avait pas l'air de penser qu'il ait commis un quelconque péché, il estime plutôt que ça a été une erreur politique !

En fait, malgré ses tortillements gênés, au fond, il ne voit toujours pas en quoi il aurait fait quelque chose de mal !

« Modifié: 22 février 2012 à 23:43:50 par oblomov »
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28626
Re : [Livres] sur / contre Sarkozy
« Réponse #11 le: 23 février 2012 à 01:06:05 »
un poète engagé :super:

Xabi Molia  "Grandeur de S"


RE-LA CONQUÊTE

Redire Refaire Reprendre Repartir
Re-tout promettre et re-surenchérir
Re-changer Re-continuer
Re-ne pas disparaître

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7887
Re : [Livres] sur / contre Sarkozy
« Réponse #12 le: 23 février 2012 à 10:36:10 »
Citer
dans son livre qu'il l'a écrit lui-même, à paraître sous peu

  8| Attends, le mec, il a déjà menti sur son précédent livre, son "nègre" (une certain Couteux, ça s'invente pas) est venu lui-même à la tv se marrer en disant que le président ne l'avait même pas lu, et v'là que le $arko revient dire qu'il a écrit un livre et qu'il est de sa main?

P'tain, plus de mépris pour les gens, c'est Goebbels ou alors: plus de platitude neuronale dans la calebasse, c'est l'asile! Grande question métapolitique pour l'après gogolisme $arkozysme...  :mrgreen:
Quelle vertu, quel bonheur peut exister dans un pays où une classe d'individus peut dévorer la substance de plusieurs millions d'hommes?
Robespierre
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5846
Re : [Livres] sur / contre Sarkozy
« Réponse #13 le: 23 février 2012 à 21:57:37 »
Wouahhh  :gehe: :gehe:, je le savais pas ça :

Citer
il a déjà menti sur son précédent livre, son "nègre" (une certain Couteux, ça s'invente pas) est venu lui-même à la tv se marrer en disant que le président ne l'avait même pas lu,

T'as une source, ou mieux des images ???  :diable:
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7887
Re : [Livres] sur / contre Sarkozy
« Réponse #14 le: 24 février 2012 à 17:47:15 »
Hélas non, Nounourse. Impossible d'en trouver trace sur le net. Sujet tabou? Je m'en souviens pourtant très bien. C'était au cours d'un jt sur la 2 et j'ai explosé de rire. On ne parlait pas que du crazydent, d'ailleurs. Etait-ce à l'occasion de la sortie du Nègre du président, de Daniel Carton?

$arkozy aurait écrit autrefois une bio de Mandel, parce qu'il se trouvait une ressemblance avec lui (entre autres, Mandel avait menti sur ses études  :mrgreen:). Or, c'était un plagiat:

Citer
Le plagiat d’un livre obscur, publié 25 ans plus tôt, aux éditions Pédone en 1969, écrit par Bertrand Favreau, à partir d’un mémoire soutenu à l’Institut d’Etudes Politiques de Bordeaux : Georges Mandel, un clémenciste en Gironde [3]. Malgré son sous-titre, cette biographie embrasse en effet la totalité de la carrière de Mandel et non seulement sa carrière d’élu de l’arrondissement de Lesparre, dans le Médoc. L’étude est citée de manière louangeuse en introduction du Georges Mandel, Le moine de la politique, paru sous le nom de Nicolas Sarkozy. C’est bien la moindre des choses. Sauf quelques additions, tirées d’ouvrages sur l’histoire politique de la Troisième République et postérieurs à l’original, sauf le témoignage de la fille de George Mandel « à l’auteur », c’est une compilation d’ensemble qui module les formules, coupe les citations, mais reprend si exactement les analyses, au demeurant très classiques, qu’un tribunal aurait du mal à isoler des emprunts précis. Il s’agit d’un emprunt général et diffus.


http://www.gauchemip.org/spip.php?article8993
« Modifié: 24 février 2012 à 18:10:32 par sarkonique »
Quelle vertu, quel bonheur peut exister dans un pays où une classe d'individus peut dévorer la substance de plusieurs millions d'hommes?
Robespierre
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : [Livres] sur / contre Sarkozy
« Réponse #15 le: 24 février 2012 à 18:18:45 »
Ce ne serait pas le pseudo de Joseph Macé-Scaron ?
Sinon, Doc Gynéco ?
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne timbur

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 13020
Re : [Livres] sur / contre Sarkozy
« Réponse #16 le: 24 février 2012 à 21:20:45 »
Citation de: Sarkonique
$arkozy aurait écrit autrefois une bio de Mandel, parce qu'il se trouvait une ressemblance avec lui (entre autres, Mandel avait menti sur ses études  :mrgreen:). Or, c'était un plagiat:
Y a mieux. J'ai en ma possession le DVD d'un téléfilm sur Mandel, avec Jacques Villeret, dont la diffusion doit dater d'à peu près la date de sortie du bouquin en question, à deux ou trois ans près.
Avec, dans les bonus, une interview de devinez qui ?  :mrgreen:
« Modifié: 24 février 2012 à 21:23:14 par timbur »
___________________________________________________________________________________________________________________________________
Frondiste : Néologisme timburien. Désigne tout élu à la députation remplissant la double condition d'être de gauche et du parti socialiste.

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7887
Re : [Livres] sur / contre Sarkozy
« Réponse #17 le: 24 février 2012 à 21:25:36 »
 :gehe: De Georges Mandel?... :gene1: 's'cusez-moi...
Quelle vertu, quel bonheur peut exister dans un pays où une classe d'individus peut dévorer la substance de plusieurs millions d'hommes?
Robespierre
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne timbur

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 13020
Re : [Livres] sur / contre Sarkozy
« Réponse #18 le: 24 février 2012 à 21:28:45 »
 :mrgreen: Alors celle-là, elle en mériterait une, de Mandel.  ;)
___________________________________________________________________________________________________________________________________
Frondiste : Néologisme timburien. Désigne tout élu à la députation remplissant la double condition d'être de gauche et du parti socialiste.

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7887
Re : [Livres] sur / contre Sarkozy
« Réponse #19 le: 24 février 2012 à 21:36:37 »
Show content
Oh ben si j'l'aurais su, j'l'aurais pas dit!  :pleur4:
Quelle vertu, quel bonheur peut exister dans un pays où une classe d'individus peut dévorer la substance de plusieurs millions d'hommes?
Robespierre
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5846
Re : Re : [Livres] sur / contre Sarkozy
« Réponse #20 le: 24 février 2012 à 23:04:13 »
Hélas non, Nounourse. Impossible d'en trouver trace sur le net. Sujet tabou? Je m'en souviens pourtant très bien. C'était au cours d'un jt sur la 2 et j'ai explosé de rire. On ne parlait pas que du crazydent, d'ailleurs. Etait-ce à l'occasion de la sortie du Nègre du président, de Daniel Carton?

$arkozy aurait écrit autrefois une bio de Mandel, parce qu'il se trouvait une ressemblance avec lui (entre autres, Mandel avait menti sur ses études  :mrgreen:). Or, c'était un plagiat: ...... (.....)  ]


Le fait que tu aies mentionné Mandel m'a permis de retracer ceci sur le net :

Citer
Sarkozy n'a pas achevé de lire son propre livre sur Georges Mandel
Et pour ce qui est de l'écrire, il n'a manifestement pas commencé.


(...)
Mais alors quoi ? Eh bien, durant une émission récemment diffusée sur RTL, Paul-Marie Coûteaux, écrivain et homme politique - qui en 94 était conseiller auprès de M. Seguin à l'Assemblée nationale - intervenait alors que le sujet du jour était le recours aux nègres pour la rédaction de livres. Et face au présentateur Jérôme Florin, il raconte toute la vérité, la sienne, sur ce livre.

« Je le croise un jour dans le bureau du chef de cabinet de Philippe Séguin. Je lui fais des compliments, peut-être un peu mondains, sur son livre consacré à Georges Mandel. Il avait l'air de s'étonner que je l'ai lu jusqu'au bout, me demandant si, vraiment, j'étais arrivé à le lire jusqu'au bout. Je lui dis “Oui” et il me regarde avec de grands yeux émerveillés “Oh, quel courage, moi, je n'y suis pas arrivé” »
(...)

source :ICI


Par contre je n'ai pas trouvé qui était le nègre ! Ce n'est pas Couteaux, un autre article trouvé dans ma misérable enquête via la toile laissait entendre que ce serait Karoutchi ...!!???
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7887
Re : [Livres] sur / contre Sarkozy
« Réponse #21 le: 25 février 2012 à 07:17:57 »
On a beau dire, à la télé (publique du moins) passent des bribes de vérité prudemment mais bien placées.
Ainsi, on a récemment entendu affirmer, au JT, comme ça en passant, que contrairement au $arkozy, Hollande préférait écrire ses discours lui-même, généralement.
A qui sait entendre, une nuance apparaît de suite sur les qualités intellectuelles des deux candidats.
Quelle vertu, quel bonheur peut exister dans un pays où une classe d'individus peut dévorer la substance de plusieurs millions d'hommes?
Robespierre
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne sarkome

  • Smart Citoyen Incurable
  • Messages: 10521
Re : [Livres] sur / contre Sarkozy
« Réponse #22 le: 28 février 2012 à 22:46:39 »
Patrick Rambeau: Chroniques du règne de Nicolas 1er
On en est à la cinquième chronique (une par année de règne)

Patrick Rambaud explique que c'est pour lutter contre la dépression qu'a causée en lui la victoire de Nicolas Sarkozy à l'élection présidentielle de 2007 qu'il a écrit Chronique du règne de Nicolas Ier.
Un régal ! Des chroniques à la manière de Saint-Simon...
A noter que jamais le nom de Sarkozy n'est cité. Mais, à la place, des périphrases : « Notre bien-aimé monarque », « Son efficace Majesté », « Notre bouillant leader », « Notre stupéfiant souverain »,
Quant à sa cour, ils y passent tous !