Auteur Sujet: ELLE EST BIEN, ELLE EST BIEN MA BUZYN !!!!  (Lu 113 fois)

Hors ligne old machin

  • old machin
  • Smart Citoyen
  • *
  • Messages: 2854
ELLE EST BIEN, ELLE EST BIEN MA BUZYN !!!!
« le: 29 octobre 2017 à 17:22:09 »
Ben oui, on n'est pas bien avec Buzyn, qui fait partie selon le Canard du trio de tête des "bons" ministres de Jupiyuppie dans le petit coeur d'ycelui ? Le dit Canard avait aussi pondu une chtiote mare, je suppose le 18/10, sur la retorse Agnes (décidément, je n'voudrais pas faire un procès des prénoms, ni une fixette..., mais avec Buzyn et Verdier-Molinié les petits chats n'ont pas fini de crever....  :diable: ), signalant qu'ayant oublié derechef, - après le décret destiné à prévenir le conflit d'intérêts sur les domaines d'activité de l'Inserm -, qu'elle ne devait pas remettre son museau justement direction Inserm, elle venait récemment d'être repêchée par son fond de culotte par l'ami Philippe..., mais j'ai dû paumer cela version Canard, ça fait rien, Marianne en a causé aussi :

https://www.marianne.net/politique/comment-matignon-tente-de-sortir-la-ministre-agnes-buzyn-d-un-embarrassant-conflit-d

Bon. Alors, voyons voir ! Pourquoi donc saborder maintenant le Marque-Pages I, en créant ce fil ? Hé bé parce qu'il ne vous aura pas échappé qu'elle l'a fait, la mâtine, elle fait passer avant hier à l'A.N.  l'obligation vaccinale à 11 vaccins d'un coup d'un seul, car, c'est bien bien connu, c'était l'urgence la plus absolue de son domaine santé, qui se porte sinon comme un charme et selon notre magnifique devise pour sa part égalité/fraternité.
---------------------------------------

Alors je ne vais pas discuter vaccins ici, (mais sur les fils santé, oui), je veux juste signaler et rappeler que nous sommes décidément bien lotis en continuité depuis maintenant 11 ans avec nos féminines ministres de la santé et leur amour immodéré des vaccins, et corrélativement des labos qui les vendent : c'est bien le trio des Grâces, une seule l'étant ( :gene1: ), faisant gracieux présents aux labos gras, vive eux... !

Répertorions donc : Roselyne des amuuuures  :drapeaublanc: , docteur en pharmacie, avait marné, avant son destin ministériel Santé....et sports, pour un labo pharmaceutique ICI Pharma. Se saisissant avec un bonheur évident des angoisses diffusées par l'OMS quant à la probabilité d'une pandémie de grippe H1N1 potentiellement génératrice d'une hécatombe sans pareille, elle y va d'un plan vaccinateur qui prend l'alerte OMS pour sa totalité, contractualisant à des conditions léonines pour l'Etat avec les labos Novartis, Glaxo Smith Kline, Sanofi Pasteur et Baxter. Aucune clause de minoration de ces contrats si la pandémie, ce qui fut le cas, n'était pas à la hauteur du pessimisme de l'OMS, si, ce qui fut le cas, la prévision de 94 millions des doses était surestimée (par deux), ni même si les produits vendus n'étaient pas à la hauteur de ce que l'on attendait d'eux (ce serait l'Etat responsable, et non pas le labo fabriquant de la daube) . Pas fortiche, la Roselyne, pour les pépètes de l'Etat c'est à dire des contribuables, - lesquels n'ont été qu'environ 8% (tous âges) à se faire vacciner finalement, et je vous ai déjà dit je ne sais où ailleurs ce que la destruction des vaccins inutilisés et des matériels de protection a en outre coûté  :rougefache: . Bref un gros bon scandale, qui a généré 3 rapports d'enquêtes institutionnelles, celui du Sénat en dernier, en août 2010, ayant été le plus virulent à l'encontre de notre rosière Rosie :

https://www.senat.fr/rap/r10-270/r10-2701.pdf

Passons donc à notre Marisol, - au passage, la plus fortunée des ministres des gouvernements Hollande - mâme Reveyrand de Menthon pour les intimes, et fille d'Alain Touraine. Celle là n'est ni docteur en pharma, ni docteur en médecine, mais avait quand même tenu à partir de 2009 à se glisser dans un cloub de braves gens, nommé "Avenir de la Santé", ce qui prouve bien que ça l'intéressait, d'une part, et qu'elle n'était pas rebutée par les labos d'autre part, puisque c'était le poids lourd GSK Glaxo Smith Kline (coucou le revoilà !) qui finançait le cloub en question. Toujours mauvais coucheur, le Canard notait, à sa nomination comme ministre en 2012, que le fait que le dit labo était le 2ème producteur mondial de patches à la nicotine allait peut-être bien la gêner aux entournures pour son drivage des plans anti-tabac (2012-2013) du gouvernement, mais bof, ça l'a fait sourire, Marisol, c'est ce quelle fait le mieux.... Non ?

Mais alors, qu'est-ce qu'elle a fait avec les vaccins, pour le grand bonheur des labos, celle qui sourit comme un soleil qu'elle est ? Ben, elle s'est assoupie sur du lourd, la mignonne, mais pour être honnête, le dossier était bien antérieur même à Roselyne, puisque le vaccin GARDASIL était déjà sorti des entrepôts de Sanofi Pasteur en 2006. Pour rappel, ce vaccin était supposé prévenir pour les jeunes filles(n'ayant pas encore eu de rapports sexuels), notamment celles présentant des antécédents familiaux, les attaques du papillomavirus, et leur éviter le cancer du col de l'utérus. Bon, en 2013, 8 femmes avaient déposé plainte contre le vaccin, arguant d'effets secondaires aussi bénins que l'apparition de sclérose en plaques, et par ailleurs en 2014 plus de 400 professionnels de santé avaient pétitionné pour exiger une mission parlementaire d'information sur le vaccin, son efficacité vis à vis de la survenance du cancer visé, ses nocivités "secondaires", et accessoirement son prix prohibitif.

Eh bien, elle est restée héroïque et droite dans ses bottines, Marisol : accordant en mars 2014 une interview à "Au féminin" après cette pétition, interview titrée sans démenti ""Marisol Touraine réaffirme la nécessité du vaccin pour les jeunes filles", notre soleil à nous se basant sur les résultats, disait-elle, de la large et successfull vaccination au Gardasil aux Etats Unis (vous savez, ce pays où une star fait publicité de son ablation volontaire des seins, ablation destinée à prévenir un héritage génétique éventuel de cancer du sein..... 8| ). Citons la : "D'une façon globale, toutes les études dont nous disposons montrent que la vaccination doit continuer". L'article en sa fin mentionne pourtant qu'aux Etats Unis si chers au petit coeur de la ministre, "de nombreuses associations de victimes commencent à s'unir pour tenter de prouver que le vaccin serait à l'origine de complications graves, voire même de décès".... Un détail sans doute...

Et voici donc notre docteur en médecine Agnès, combien qu'elle aime les labos, notre actuelle ? Ben pas mal beaucoup, apparemment, en tous cas assez pour avoir travaillé pour eux, et parfois quasi simultanément pour eux et pour des instituts publics (2005-2006)  :pasdrole: . Alors elle a bossé pour  le labo GENZYME pendant 3 ans, puis pour les labos NOVARTIS et Bristol-Myers-Squibb, tout ça un peu imbriqué sur les bords comme dans le gras avec la direction d'une équipe de l'INSERM, et avec la vice-présidence, puis présidence de l'institut INCa - sur sa spécialité cancer.
Donc, ainsi qu'évoqué, Buzyn fait en octobre ce qu'elle a dit vouloir faire en juin-juillet, passer à 11 les vaccinations obligatoires "pour un temps restreint" ( :| ), et justement, en juillet, 200 belles grosses signatures de professionnels de santé venaient l'appuyer, notre candide Agnès. Des profondément attachés à l'intérêt général -, et à lui seulement. Sans aucun effet secondaire prouvable  :( .

« Modifié: 29 octobre 2017 à 19:49:04 par old machin »