Auteur Sujet: La transition énergétique, qu'y disent...  (Lu 1087 fois)

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7887
La transition énergétique, qu'y disent...
« le: 03 août 2017 à 16:27:42 »
L'ASN (Autorité de Sûreté Nucléaire) vous propose de participer, braves gens. Qui sait, il en restera peut-être quelque chose...  :mrgreen: En tout cas, le nucléaire, on va se le taper longtemps.
Bien sûr, en vacances, hein, on n'emmène pas forcément Internet avec soi.   :grrr:
Et puis, la démarche semble compliquée, d'où les essplications de Greenpeace, pour vous aider à vous inscriptionner.
Quelle vertu, quel bonheur peut exister dans un pays où une classe d'individus peut dévorer la substance de plusieurs millions d'hommes?
Robespierre
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5846
Re : La transition énergétique, qu'y disent...
« Réponse #1 le: 04 août 2017 à 10:38:04 »
merci Sarkonique ! Même si on ne sait pas vraiment ce qu'ils prendront en compte, cela vaut le coup de donner son avis ! J'y vais de ce pas  :orc1:
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7887
Re : La transition énergétique, qu'y disent...
« Réponse #2 le: 05 août 2017 à 16:36:54 »
Mon lien vers Greenpeace ne marchait pas. Voilà qui semble réparé.

Toutes mes escusses.  :merci:

Quelle vertu, quel bonheur peut exister dans un pays où une classe d'individus peut dévorer la substance de plusieurs millions d'hommes?
Robespierre
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5846
Re : La transition énergétique, qu'y disent...
« Réponse #3 le: 05 août 2017 à 17:00:24 »
mais je l'avais trouvé quand même  ::d
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : La transition énergétique, qu'y disent...
« Réponse #4 le: 23 août 2017 à 19:25:23 »
Une des nombreux supercheries proposés par le Donald Trump : CLEAN COAL (le charbon propre).
L'article est en anglais, alors en résumé :

Citer
"Le charbon propre" ne dénote pas le charbon qui est en quelque sorte plus respectueux de l'environnement que d'autres, qui sont sales. Au lieu de cela, la phrase se réfère à l'ensemble des technologies développées pour aider les centrales électriques à brûler le charbon de manière plus propre et la manière dont ces émissions sont ensuite contrôlées.

Ce n'est pas un terme qui a trait à la façon dont il est extrait ou traité avant le nettoyage.

Connu sous le nom de capture et de séquestration du carbone - C.C.S.  - la méthode du «charbon propre» permet aux centrales électriques d'accrocher l'échappement dangereux au dioxyde de carbone (CO2) avant qu'il pénétre dans l'atmosphère.

Il serait peut-être possible de le faire ici et là dans certains sites, mais il est trop coûteux de construire les usines et la technologie pour stocker beaucoup de dioxyde de carbone en permanence dans certaines installations souterraines comme ils proposent de faire. Ce n'est tout simplement pas pratique. C'est délirant.


Donc, le charbon, déjà évincé du marché par les énergies moins chères, surtout le gaz naturel, deviendrait encore plus cher.

Et il est toujours aussi sale, malgré les exercices de comm' du lobby charbon...
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7887
Re : La transition énergétique, qu'y disent...
« Réponse #5 le: 04 octobre 2017 à 15:53:21 »
Comment Nicolas Hulot a soutenu le chantage de Muselier, le préz' de la Région PACA pour imposer le déblocage judiciaire de la centrale de Gardanne, contre la résistance des parcs naturels régionaux: enquête de Reporterre.

 :berk1: :berk2: :berk1: :berk2: :berk1: :berk2:
Quelle vertu, quel bonheur peut exister dans un pays où une classe d'individus peut dévorer la substance de plusieurs millions d'hommes?
Robespierre
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7887
Re : La transition énergétique, qu'y disent...
« Réponse #6 le: 09 novembre 2017 à 18:13:35 »
Bon ben voilà  :grrr: :

Citer
À la sortie du conseil des ministres, le 7 novembre, Nicolas Hulot a annoncé qu’il serait « difficile de tenir le calendrier » prévu par la loi de réduire la part du nucléaire à 50 % d’ici 2025. Pour justifier ce recul, il s’est appuyé sur un scénario de RTE - dont le détail n’est pas public - et pointe un risque d’augmentation des émissions de CO2. L’argument n’est pas valable, jugent des experts et des associations.
https://reporterre.net/Hulot-et-Macron-reculent-sur-le-nucleaire

A force de copiner avec le diable sous prétexte que, peut-être, on peut faire quelque petite chose...  :rougefache:

Citer
La porte-parole du réseau Sortir du nucléaire soupçonne une nouvelle dérobade du gouvernement pour ne pas avoir à affronter EDF. « Cette décision, sous couvert de réalisme, prépare l’inaction dans le cadre de la Programmation pluri-annuelle de l’énergie, juge-t-elle. On a l’impression que le gouvernement ne fait pas différemment du précédent et refuse de jouer le rôle de pilote de la transition énergétique. » C’est ce manque de courage qui, selon elle, aurait conduit le gouvernement à déclarer qu’il s’appuierait sur l’expertise de l’Autorité de sûreté nucléaire pour déterminer quels réacteurs fermer et lesquels prolonger. « Seulement, l’ASN, qui devait rendre son avis en 2018, a repoussé l’échéance à 2019 puis à 2021. Résultat, le gouvernement décide d’attendre lui aussi, alors que les signaux inquiétants se multiplient sur le mauvais état du parc et l’incapacité financière et organisationnelle d’Areva et d’EDF d’en garantir la sûreté. »

L'argument massue de NH est que ben le Hollande, il aurait pas dû promettre n'importe quoi... ou l'art de la dérobade, ouais!
Citer
Le scénario de RTE [Réseau de Transport d'Electricité, frein officiel à la transition] pour 2025, ainsi que ses quatre autres scénarios pour 2035, marquent néanmoins un tournant, selon Yves Marignac : « La lecture selon laquelle RTE dit seulement qu’il n’est pas possible de réduire la part du nucléaire à 50 % en 2025 est réductrice. Dans ses scénarios, RTE délivre des messages forts : la maîtrise de la consommation électrique est le premier levier d’action ; la consommation électrique va stagner ou baisser ; la fermeture de plusieurs réacteurs et le développement rapide des énergies renouvelables sont actés. » Un discours en rupture avec les précédents bilans prévisionnels présentés par le gestionnaire, qui comportaient tous des scénarios de maintien de la puissance nucléaire installée ou d’augmentation de la consommation électrique.

« Ces scénarios traduisent une évolution : le temps du nucléaire est fini, il va falloir fermer des réacteurs, confirme Charlotte Mijeon. Mais là où le bât blesse, c’est qu’on n’est toujours pas passé à la concrétisation. »
Quelle vertu, quel bonheur peut exister dans un pays où une classe d'individus peut dévorer la substance de plusieurs millions d'hommes?
Robespierre
http://raconterletravail.fr/