Auteur Sujet: Les élections en général et les législatives en particulier  (Lu 929 fois)

Hors ligne old machin

  • old machin
  • Smart Citoyen
  • *
  • Messages: 2858
Allez, un petit coup de basique(s)  ::d!

On ne vote pas n'importe comment, dans un pays tel que le nôtre, si dééééémôôôôcratique, chaque type d'élections obéit à des règles générales que l'on reverra un peu plus tard (en vrac président bureau de vote, assesseurs, présences simultanées, horaires, règles dépouillement, scrutateurs, etc), et chaque type d'élections a son autorité de contrôle, laquelle vérifie partout les conditions dans lesquelles se déroulent les opérations, et le cas échéant ANNULE des opérations, (et donc des votes), qui ne se sont pas déroulées correctement.

Le Conseil Constitutionnel est l'autorité gendarme de deux élections : celle du président de la République, et celle des députés.

Dans l'élection présidentielle 2017, suite à ses contrôles, le Conseil Constitutionnel a annulé, généralement du fait d'une non conformité des opérations dans les bureaux concernés, 4 691 votes au premier tour :

http://www.conseil-constitutionnel.fr/conseil-constitutionnel/francais/les-decisions/acces-par-date/decisions-depuis-1959/2017/2017-169-pdr/decision-n-2017-169-pdr-du-26-avril-2017.148939.html

Au second tour,  le C.C. de même a annulé 16 073 votes :

http://www.conseil-constitutionnel.fr/conseil-constitutionnel/francais/les-decisions/acces-par-date/decisions-depuis-1959/2017/2017-171-pdr/decision-n-2017-171-pdr-du-10-mai-2017.148982.html

Alors certes, dans le cadre de l'élection présidentielle l'élimination de quelques milliers de votes, hormis la rage des électeurs qui se sont déplacés dans les bureaux concernés, n'ont pas grande conséquence sur le vote final (et hélas surtout celui là).

Mais par contre, pour les législatives, l'annulation de tous les votes de l'un des bureaux de vote d'une circonscription peut être déterminante sur l'élection elle-même. Il faut rappeler qu'il y a pléthore (au delà des contrôles du gendarme) de CONTENTIEUX introduits auprès du C.C. par des candidats malheureux à la députation, et que ces contentieux tiennent parfois à la fois d'irrégularités présumées ou constatées dans tel ou tel bureau ET d'un écart de voix très minime (j'ai souvenir en 2012 de 6 voix d'écart dans une circonscription ).

Adoncques deux conclusions à cela :

1) si, en voyant sur les 2 décisions du C.C. que, allez savoir, un bureau de vote de votre coin et dans votre circonscription a vu son élection prez annulée  :( , ben, vaudrait mieux avoir une stratégie de contrôle citoyen pour les législatives

2) depuis a minima sarko, donc 10 ans, les gouvernements ne remplissent plus leur devoir républicain, qui est d'une part d'inciter vigoureusement les citoyens à s'inscrire sur les listes électorales et aller voter, et d'autre part tout aussi vigoureusement les pousser à participer aux opérations de vote à proprement parler (assesseurs (remplacement), scrutateurs, témoins alerteurs, etc). N'oubliez pas que s'ils agissent ainsi, c'est qu'ils ont intérêt à ce que les électeurs se désinvestissent, et concluez vous-mêmes...  :diable:
« Modifié: 12 mai 2017 à 08:48:06 par old machin »

Hors ligne old machin

  • old machin
  • Smart Citoyen
  • *
  • Messages: 2858
Re : Les élections en général et les législatives en particulier
« Réponse #1 le: 06 juin 2017 à 18:39:16 »
Bon, alors, on nous rebat les oreilles du vote "des Français de l'étranger", et les médias quasi tous autant qu'ils sont emploient des termes aussi neutres que "raz de marée pour LREM" (Le Monde, pour ne citer que celui-là)......Alors le raz de marée, il est basé semble-t-il sur un 20 % des inscrits qui se sont déplacés pour voter, ce qui relativise grandement n'est-ce pas la vague irrésistible..... 8|  :diable: .

Mais là n'est pas mon propos. Mon propos, c'est que je suis tombée de l'armoire  :gehe:  :gehe: en entendant les belles personnes disserter à longueur d'antenne desdits résultats, et de ce que cela anticipait pour le vote métropolitain, Outremer, et le global = un tsunami LREM tiens donc. Tombée de l'armoire, car il me semblait quand même bien encore connaître mes basiques du Code Electoral, interdisant la communication au public de résultats partiels d'élections générales. Je suis donc allée voir si l'article L 52-2 du Code électoral avait été modifié.... Ben non, le voici :

" En cas d'élections générales, aucun résultat d'élection, partiel ou définitif, ne peut être communiqué au public par quelque moyen que ce soit, en métropole, avant la fermeture du dernier bureau de vote sur le territoire métropolitain. Il en est de même dans les départements d'outre-mer avant la fermeture du dernier bureau de vote dans chacun des départements concernés.
En cas d'élections partielles, les mêmes dispositions s'appliquent jusqu'à la fermeture du dernier bureau de vote de la circonscription territoriale intéressée
".

Ce sont les Affaires Etrangères qui publient ces résultats, me semble donc qu'en outre on a une bizarrerie là, l'Intérieur étant selon moi seul à pouvoir proclamer en l'occurrence, lui ou par délégation (préfets). Voilà les résultats sur le site des Affaires Etrangères :

http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/services-aux-citoyens/droit-de-vote-et-elections-a-l-etranger/resultats-des-elections/article/elections-legislatives-retrouvez-les-resultats-du-premier-tour-pour-les

Alors comment nous vend-on cette saloperie, car c'en est une bon dieu tout de même !  :rougefache: Eh bien on nous raconte , que puisque on a opté pour les bureaux de vote, de peur que le vote électronique ne soit daubé par des meuchants (ben alors, ça ne pose pas de questions pour les 2 millions de métropolitains qui votent ainsi ?  :rougefache: ), qu'il y en a 717, des bureaux de vote, et qu'il faut des acrobaties pour acheminer par courrier la propagande du 2ème tour (largage par avion notamment), ben fallait publier par avance parce que la propagande devait partir tout de suite.....

Je moi-je retombe de l'armoire : ils voulaient ces p'tits gars nous éliminer la propagande papier pour les élections 2017, au bénéfice de l'électronique, et avaient dû abandonner ce projet (présenté "au nom de la protection de l'environnement"), tant l'accès au numérique est inégalitaire sur le territoire et que du coup ça avait braillé. Bon. Mais les 1ères législatives Français de l'étranger 2012 se sont déroulées par voie électronique, et le Code Electoral interdit la diffusion anticipée de résultats, mais qu'on ne me dise pas qu'il n'y avait pas moyen d'utiliser la voie électronique de manière intelligente et en référence à 2012, pour communiquer aux électeurs de l'étranger les professions de foi des candidats validés au 2ème tour sans qu'il y ait recoupement possible, plutôt que de proclamer tranquillou OFFICIELLEMENT, violant ainsi de manière éhontée le Code.

Là on a dans les 200 000 votants, bien particuliers quand même d'ailleurs,...., et on nous en tire à longueur d'antenne des législatives globales, que ce n'est même pas la peine d'y aller.... M'sieur Fabius ????  :rougefache:
« Modifié: 06 juin 2017 à 18:41:33 par old machin »

Hors ligne old machin

  • old machin
  • Smart Citoyen
  • *
  • Messages: 2858
Re : Les élections en général et les législatives en particulier
« Réponse #2 le: 10 juin 2017 à 07:29:32 »
Un p'tit coup pour la route ? Je referai un tour côté médias sondages après cela, en pousse-pousse-café  :diable:....

Comme j'ai dû le noter déjà, depuis quelques lustres les exécutifs se gardent de plus en plus soigneusement "d'instruire"les électeurs-citoyens sur les élections à venir, et/ou de leur rappeler les règles. Pour des législatives suivant directement les présidentielles, cela entretient bien comme il faut la confusion. Rappelons donc :

Au 1er tour des législatives, un candidat doit obtenir le vote de 12.5 % DES INSCRITS pour figurer de droit au second tour. Si un seul candidat de la circonscription obtient ce score, le plus doté en suffrages après lui peut figurer au second tour. Si aucun candidat n'a obtenu ce nombre de voix de 12.5 % des inscrits, seuls les 2 premiers en voix exprimées peuvent aller au second tour.
Ce butoir des 12.5 % d'inscrits prend une importance majeure, évidemment, si une part importante desdits inscrits ne va pas voter, donc si l'abstention est très élevée. Si la participation est de 80%, il faut 15.63% des votes exprimés valides pour décrocher de droit la timbale du 2ème tour, si elle est de 60% il en faut 20.83%, si elle est de 50%, il en faut 25%, si elle est de 40% il en faut 31.3%, si elle est de 20% (cas des français de l'étranger 2017, et de certaines législatives partielles du dernier quinquennat), il en faudrait 62.5%....

A cela 3 réflexions :

- tout d'abord, l'abstention profite à la macron's connexion, dès lors que les "satisfaits de ce monde" tel que veut nous le chambouler le petit sont, comme généralement la classe des nantis, peu à s'abstenir

- ensuite, se faire plaisir au 1er tour en se dispersant devient mortel : sans aller jusqu'à l'incroyable record de la 9ème circonscription des français à l'étranger qui présentait 27 candidats (dès lors, la candidate DVD partant en tête du second tour y va nantie...de 2.91 % du nombre des inscrits...), on voit bien qu'il faut dès le premier tour, eh bien oui, VOTER EFFICIENT. N'oublions pas que le seul vote "d'adhésion" réel de macron était celui du 1er tour de la présidentielle, et que par rapport aux inscrits il en constituait seulement environ 18%.

- enfin, VOTER EFFICIENT si l'on ne veut pas donner tout pouvoir au petit futé, de nous faire vivre la passion  :jesus: , eh bien c'est ne pas non plus voter LR, qui ne veut être à l'assemblée nationale que pour vendre chèrement son appui à celui-ci - quoique la politique que macron entend appliquer lui aille très bien (voir le programme de Fillon initial...) ; et ne pas voter pour ceux des candidats du PS qui se sont déjà mis en colonne disciplinée "majorité prez"  :rougefache:, cela va de soi.

La propagande medias/sondages nous assène de la majorité absolue ++ pour LREM, les doigts dans le nez, et s'ils nous l'assènent, c'est que ce n'est pas sûr du tout = votons donc seulement pour des programmes et projets qui s'opposent frontalement à ceux du petit si content de soi.

« Modifié: 10 juin 2017 à 07:42:45 par old machin »

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
Re : Les élections en général et les législatives en particulier
« Réponse #3 le: 11 juin 2017 à 19:20:09 »
Merci pour tes interventions chére old machin, hyper interessant :fleur2:

Hors ligne old machin

  • old machin
  • Smart Citoyen
  • *
  • Messages: 2858
Re : Les élections en général et les législatives en particulier
« Réponse #4 le: 16 juin 2017 à 07:51:37 »
Bon, on y retourne.....  :(

Du "SELON MOI" en trois points :

1) "RAZ DE MAREE" macronniaque (ouep !), "paceque le ptiot Jupin, l'a su renouveller, avec du frais, du nouveau, du printanier, bé oui, v'z'avez pensé Printemps les gars"  :diable:  :rougefache: :a) c'est faux dans les chiffres b) s'il y a renouvellement effectivement quasi partout, c'est tout d'abord de par la 1ère application de la Loi Hollande sur la limitation des mandats, loi dont l'application commençait avec cette élection-ci (pô c.. :gene1: le frelon !  :diable: )

2) Les attentats terroristes, ou faits divers transmutés en terroristes par la pierre philosophale médiatique, ne font plus recette dans les z'urnes...., bon alors votez Gregory, braves gens  :rougefache:

3) Les périodes électorales restent le moment rêvé pour faire passer les trucs les plus véreux...., ainsi du Ministère de la Santé projetant d'obliger à la vaccination des petits, nourrissons inclus, pour leur bien évidemment - j'y reviens dans le fil santé, mais ne vous chauffez pas trop la tête, mes agneaux, pensez.....Printemps en Vologne  :fache13:

Hors ligne Val

  • Administrateur
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 19238
Re : Les élections en général et les législatives en particulier
« Réponse #5 le: 19 juin 2017 à 08:39:30 »
Bon.

Alors d'un côté :

1 - Adieu le code du travail et bonjour la destruction de la société telle que nous la connaissons.
2 - Notre travail d'enregistrement de toutes les saloperies qui vont nous tomber sur la gueule est vital histoire histoire de bien expliquer aux "macronistes" pour quoi/qui ils ont voté.
3 - Macron ne pourra pas (enfin si il le fera tout de même) chouiner qu'on l'a empêché de faire ceci ou cela car il a malheureusement une majorité absolue au parlement.

Cinq années bien sombres s'annoncent.  :merci:

Hors ligne old machin

  • old machin
  • Smart Citoyen
  • *
  • Messages: 2858
Re : Les élections en général et les législatives en particulier
« Réponse #6 le: 19 juin 2017 à 16:12:28 »
"Cinq années bien sombres s'annoncent".
Oui, on peut - aujourd'hui en tous cas, le dire comme ça. Et donc, ne pourrait-on pas, comme pour sarko, avec lequel on était sûr aussi, dès le début, du "Putain, 5 ans !", remettre un compte à rebours pour p'tit Jupin ? Ou même un compte à bours  :diable: , (je n'sais pas pourquoi, l'idée me traîne, qu'il ne les fera pas toutes  :] ). Ou les 2, "on a fait...." ...."il nous reste...... à tirer " ?  :siffle:

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5844

Cinq années bien sombres s'annoncent.  :merci:

Oui, et les premiers mois vont probablement être calamiteux !


Au fait je vais sortir ma boule de cristal pour un peu de prévisions (j'ose puisque la sorcière attitrée du forum fait dans l'absentéisme  :gene1:) :

Je vous parie que malgré leur vocation à être godillots , chez les députés marcheurs, nous devions avoir dans quelques temps des "frondeurs" chez la majorité présidentielle de l'autoritaire choupinet !

Show content
voici ma boule de cristal : mais chuuuut



"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod