Auteur Sujet: Les Rép, le 06/02/2017 : Ô temps, suspends ton vol ?  (Lu 561 fois)

Hors ligne old machin

  • old machin
  • Smart Citoyen
  • *
  • Messages: 2858
Les Rép, le 06/02/2017 : Ô temps, suspends ton vol ?
« le: 06 février 2017 à 06:36:30 »
Eh bien, quelques petites notes de lecture instant T, incluses mes propres "réponses" spontanées, donc peut-être naïves  :gehe: ............  Pourquoi diable "les LR" les plus proéminents n'ont pas encore lâché Fillon ? D'abord, parce que, on nous le répète à l'envi, Fillon seul peut lâcher le tronc du cocotier, mais surtout peut-être selon moi parce qu'un grand écart c'est déjà dur, mais qu'un 2ème risque d'être fatal aux destinées individuelles = les "ralliements" post primaire au programme du sourcilleux ont bien constitué un grand écart, (voire un reniement pour certains), et un nouveau choix directement effectué par l'appareil LR là maintenant supposerait un double salto précédant un nouvel écart plus acrobatique encore : et puis, que soutenir en gardant au moins un poil sec ? Le programme sang sueur et larmes de Fillon ? Le programme d'un autre, qui n'aurait pas passé le cap de l'onction on le voit relative des électeurs de la primaire ?. Il serait donc, malgré tout ce qui se dit dans ce petit monde, urgent d'attendre, - dans un premier temps, d'attendre quoi ? Que le hérault de la probité obtienne vite fait un non-lieu judiciaire ? Ou même une mise en examen, le délivrant, par le prétexte d'avoir à se consacrer sa "défense" ? Admettons.
Mais bon, je verrais plus dans les us et coutumes de ce parti aux noms successifs multiples, qui joue, depuis toujours, plus aisément dans le brouillard que dans la franche lumière, (et, relayée par les médias, nous baptise "pudeur" ce qui est pour tous dissimulation), une autre attente, celle du 17 mars : si tout bêtement Fillon n'avait pas ses 500 parrainages, les élus LR lambda, obscurs et sans grade, en étant la cause, eh bien la messe serait dite sans gros dégâts supplémentaires, nope ? On m'objectera que ce serait de la folie, inconcevable, attendre un mois avant le 1er tour des élections - eh bien, selon moi, ça se discute. D'abord, techniquement, l'échéance du 17/03 est pour le dépôt des signatures, mais les formulaires vont être transmis ce mois-ci incessamment sous peu par le Conseil Constitutionnel aux candidats. Cinq semaines qui n'auront rien de vides pour l'appareil, ses cogitations, ses consignes impérieuses autant qu'impératives.  Et par ailleurs, je doute que l'hypothèse Juppé - lequel fait toujours sa coquette aux dernières nouvelles je crois - soit bien dans leur viseur, et qu'ils puissent se raccrocher à un candidat de la primaire, actuellement empêché de campagne. Alors, quelle bouée de sauvetage, adoptée de neuf, qui ayant refusé la primaire ou n'y ayant pas été admise, aurait maintenu sa candidature, et semblerait suffisamment prop' sur soi pour te nous les rallier tous comme un seul homme, enthousiastes toussa toussa, dans une guerre éclair ayant la fraîcheur de la nouveauté face aux autres candidats éreintés par leurs dizaines de meetings ? Mais qui donc ? Pas Alliot-Marie bien sûr : jupon un peu crotté sur les rives tunisiennes, et puis, c't'une femme, s'pas ? Mais, vous ne trouvez pas que l'on nous sort beaucoup Guaino ces temps-ci ? Et qu'il a un gros peu rabattu de son arrogance sans doute naturelle et jamais démentie auparavant, comme s'il trouvait .. que Paris vaut bien une messe ?  :jesors:

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5844
Re : Les Rép, le 06/02/2017 : Ô temps, suspends ton vol ?
« Réponse #1 le: 18 février 2017 à 23:36:54 »
J'avoue qu'on peut se poser la question ! Il tweete beaucoup en ce moment sur le fait que Fillon fait un mal fou à LR en ne retirant pas sa candidature
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod