Auteur Sujet: "DEPARTEMENTALES" 2015 - en profondeur du fond de vot'canton  (Lu 2241 fois)

Hors ligne old machin

  • old machin
  • Smart Citoyen
  • *
  • Messages: 2894
Bon, alors, gavés des sentencieuses "analyses" des merdias ? Môa en tous cas, oui !
Alors, après les remarques :
1) bien avant ce NOUVEAU SCRUTIN, (concocté par le PS en droite ( :diable: ) suite de l'UMP entendant à terme faire purement et simplement disparaître les départements), AUCUNE CAMPAGNE GOUVERNEMENTALE REELLE D'EXPLICATION DE CETTE PREMIERE, ET AUCUNE CAMPAGNE GOUVERNEMENTALE REELLE D'INCITATION AU VOTE
2) scrutin "national", résultats "à portée nationale", mais, ..... SANS PARIS NI LYON...., en belle préfiguration des régionales/métropolitaines de décembre prochain (lesquelles ne feront pas plus l'objet, (je Cassandre  8| ), d'explications que celle-ci),
3) l'écrasante majorité ne savait pô trop ce que le département allait garder pour compétences, et pour cause donc !, puisque ce n'est pas encore voté, mais on sait au moins qu'il garde l'action sociale, ce qui est par les temps qui courent un mode inédit d'assassinat programmé.... Et on n'a pas beaucoup relevé un des derniers braillements de la campagne de sarko, lequel a tout bien hystérisé ses tous derniers discours sur le thème du : "là où l'UMP passera, pas de RSA sans travail "(forcé, donc.... v'z'allez voir, les feignants voleurs et les voleurs feignants !),

.... si chacun de nous appelé à voter nous disait ce qui s'est passé dans son canton ? Môa, voilà :

Cadre : le Nord, ville annuellement décorée du joyeux titre "la plus pauvre de France" (quoique incluant encore quelques fortunes fiscales tonitruantes..., c'est dire !) passée à l'UMP aux dernières municipales, et bureau de vote excentré - réputé, lui, record régulier d'abstentions de vote dans le ch'nord. Cadre perso, "décor" perso : quand je vais voter, je coupe par le cimetière (immense, et rempli d'orgueilleuses chapelles (souvent en ruines) rappelant les gloires des familles qui ont bâti celles ci su'l sueur du pôv' peuple.... un monument collectif à l'entrée rappelle quelques morts au travail du début du XXème, 11 ans, 13 ans, etc), je coupe donc par le cimetière disais-je, ça conditionne bien comme il faut. Pour le fun ( :mrgreen: ) je me regarde toujours ma tombe fétiche intitulée "Maurice JESUS, dates, époux Suzanne DIEU, dates", (et je rassure : elle lui a survécu de plus d'une dizaine d'années....  :diable:). Après, j'ai encore un bon 500 m avant d'atterrir dans mon lieu de vote.

Pour ces élections nouvelles là, montre en mains je repars en moins de 5 minutes.

Alors au 1er tour, on avait 7 ou 8 partis candidats, et une phénoménale abstention comme d'hab. Voté quant à moi FdG, résultats de l'urne, restent en lice l'UMP et le FN.

Imaginez donc la douce promenade d'hier, repasser par chez mes voisins les plus tranquilles  :diable: , ceux du cimetière, (quoique malgré leur réputation bien entretenue, mes autres voisins soient tout à fait tranquilles aussi), filer à m'bureau, et prendre dents serrées, mais code électoral oblige, sur les 2 seules piles disponibles les 2 seuls bulletins tout également bleu marine, ils annoncent la couleur en fait, c'est le cas de le dire.... Me coller sous le rideau et mettre dans m'n'enveloppe un bulletin FdG conservé, - j'avais un peu hésité à me confectionner un blanc, mais ça me gave que l'on n'en mette pas en disponibilité depuis qu'on les comptabilise, na ! A voté donc, le vieux truc !

Résultats donc pour mon canton globalement  : 66.66 % d'abstentions (donc, dans m'bureau, ça doit avoisiner les 80 %), l'UMP passe haut la main avec + de 77 % des voix exprimées. Donc, pour redonner l'échelle, si l'on avait 10 000 inscrits, 3 334 se sont déplacés, et 2 600 en gros ont voté UMP. Et pour moi une surprise quand même : sur ce canton désespérant au 2ème tour pour les p'tits coeurs semblables au mien, eh ben, j'étais loin d'être seule à m'être déplacée pour me payer la honte de saisir des bulletins à droite toute, pour les faire jarreter à la poubelle en sortant de sous l'rideau : pas une foule, mais quand même, 2.33 % des votants ont voté comme moi nul, mais surtout 5.12 % ont voté blanc. Si l'on garde l'échelle de 10 000 inscrits ci-dessus, ça fait tout de même un gros 300 personnes qui se sont déplacées pour dire "merde à vos conneries  :rouge: , mais comptez quand même avec moi", nope ? Ben, ça m'a un peu mis du baume là où j'avais bobo = je trouve effectivement que l'on peut compter au moins avec ces personnes là, que l'on a commencé des grands trucs avec moins que ça, et que si ailleurs il y a eu la même modélisation, ben y'a un brin d'espoir que les braises se rallument sans trop de mal.

Alors, et chez vous, qu'est-ce que ça dit ?  :langue3:

Hors ligne Taryn

  • Sarkophobe
  • Messages: 311
    • L'avis d'Angie
Re : "DEPARTEMENTALES" 2015 - en profondeur du fond de vot'canton
« Réponse #1 le: 30 mars 2015 à 07:41:02 »
Mon canton c'était joué d'avance, canton de droite, commune de droite, bref, j'y allais pour faire acte de présence. Une chance, un petit bulletin FdG à insérer dans l'enveloppe au premier tour, donc ça va, c'est sans trop rechigner que je m'y cogne.
Pour l'ambiance, je sors de chez moi pour aller à mon bureau de vote à patte, je croise de la famille qui y va en voiture (même un dimanche, faut bien polluer), le temps que j'arrive à la mairie, ils remontaient déjà dans leur voiture. Ca en dit long sur la fréquentation du lieu. En effet, j'arrive, c'était désert, les membres du conseil municipal qui été là me donnaient plus l'impression d'être à la pause café qu'à tenir un bureau de vote, ambiance très école buissonnière. Faut dire que pour le canton, l'enjeu n'est pas trop stressant.
Premier tour, j'attend les résultats sans trop espérer, j'ai bien fait, c'est la droite qui passe. j'étais donc dispensée de vote hier.

Mon département passe à droite lui par contre, bon c'est à la mode donc pas trop étonnant. J'ai gentiment zappé quand l'ancien prez' s'invitait à la télé, j'en peux vraiment plus de ses discours à la noix, surtout pour l'écouter sans cesse taper sur les pauvres, les rsastes, les chomeurs. J'ai donc fort peur pour mon matricule désormais, et fort peur pour les prochaines échéances.
" L’assistanat n’est pas un mot de gauche. Autrefois, à gauche, nous appelions cela la solidarité. "
Jean-Luc Mélenchon

http://avisdunechomeuse.wordpress.com/

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3175
Re : "DEPARTEMENTALES" 2015 - en profondeur du fond de vot'canton
« Réponse #2 le: 30 mars 2015 à 12:33:50 »
Tout pareil les filles, un bulletin FdG au premier tour et puis je suis restée chamaloter à la maison au second tour, UMP vs FN je n’ai pas eu le courage de me déplacer, trop dégoûtée.

Dans le canton de Gisors l’UMP l’a emporté. Depuis les municipales la commune de Gisors est à droite ,fermeture du cinéma d’art et d’essais pour cause de sécurité et transports scolaires payants pour l’année prochaine.

Au village c’est Ubu roi qui commande, élu au premier tour car tout seul le maire sans étiquette très à droite se la pète.A cause de la parité son adversaire de droite aussi mais plus cool n’a pu réunir autour de lui autant de femmes que d’hommes sur sa liste.

Et le Sarkozy commence aussi à m’énerver tout comme la majorité de mes concitoyens qui n’ont rien compris et qui continue à voter pour n’importe qui.

Cafard.  8|

Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7874
Re : "DEPARTEMENTALES" 2015 - en profondeur du fond de vot'canton
« Réponse #3 le: 30 mars 2015 à 16:34:08 »
Ouest de la RP.
 
Pas de candidat FdG (c'est pour les pays exotiques).
Une liste EELV, c'est toujours ça. Pas question de voter PS!
D'ordinaire, à tous les 2es tours, c'est UMProut-prout contre les Sôvages du PS et le scrutin est joué d'avance. Pas vraiment une surprise: cette fois, c'était Ump/FN.

A noter, quand même, une révolution dans ce petit village: des votes blancs dès le 1er tour, sans doute de la part des rares qui votaient FdG ou NPA (oui oui, il y en a une poignée et je les salue).

51% de participation.
Ump: 72% et des pets
FN: 27% et des bouses
Votes blancs (dont le mien): 2, 3%

En fait, n'ont l'approbation que de 50% des gens, ces Tartarins-là.

Cezig, l'a discutaillé l'bout de gras 'vec mes collègues qui dépendent dans la région. Atterré, le délégué de la CGT: ses collègues se sont abstenus. Alors que le patron, c'est la Région. En décembre, si Pécresse l'emporte, fin des haricots.

Vous avez entendu, le sarko, hier. P'tit Tartarin, l'air de rien, le mec, comme s'il avait jamais menti lui-même, pas de casseroles au c., toussa, pas de triomphalisme, mais je te rejoue mon petit Bonaparte (sauf que ça risque de pas dépasser les Cent jours  :diable: ).

Et ça te dit: Education Nationale, le gars. Clair comme de l'eau de roche: bonde tirée, Fonction Publique vidée. Tout ce que les caciques du PS rêvent de faire, mais que lui, il le fera.

Show content
Excuse my french.  :gene1:
« Modifié: 30 mars 2015 à 16:55:32 par sarkonique »
Quelle vertu, quel bonheur peut exister dans un pays où une classe d'individus peut dévorer la substance de plusieurs millions d'hommes?
Robespierre
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5845
Re : "DEPARTEMENTALES" 2015 - en profondeur du fond de vot'canton
« Réponse #4 le: 30 mars 2015 à 17:42:44 »
Par chez moi, pas de gros enjeux non plus ...
Un des rares départements où le PS était sûr de se maintenir, et dans mon canton la liste PS comprenait l'futur Présidence probable, alors ....
Premier tour, résultat attendu, PS Vs Droite UMP-centre. Les listes EELV et FdG plafonnent à 5 et 7% (avec mon petit vote). Le FN par contre dépasse les 11%, ce qui est énorme pour chez moi  :triste1:

Deuxième tour (que j'y suis allée à pied, et passant moi aussi par le cimetière  :gene3:... comme toujours très fleuri) je suis allée voter blanc -avec un joli petit bulletin fait maison, bien blanc ... et je suis d'accord , c'est dégueu qu'il n'y en ait pas sur place !-

Et le PS est passé plutôt large (la "reconquête" titre les journaux ... tu parles , ils sont indéboulonnables depuis un bail par ici)
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod