Auteur Sujet: Attentat fusillade à l'arme automatique à Charlie Hebdo.  (Lu 29624 fois)

Hors ligne cervesia

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2380
je le crois pas !!!!
des crétins d'islamistes fondamentalistes -?- des tarés des konnards pareils s'en prennent à la liberté d'expression : après des années de menaces ils sont passé à l'acte et ont tué 12 personnes innocentes ! dont nos irremplaçables cabu wolinski charb et tinious !
ça me glace

http://www.europe1.fr/faits-divers/paris-fusillade-au-siege-de-charlie-hebdo-des-victimes-2337151

titre modifié pour plus de lisibilté.
Val.
« Modifié: 07 janvier 2015 à 16:25:54 par Val »
"Il n'y a point d'éloge flatteuse sans liberté de blâmer", Beaumarchais

 La neutralité favorise toujours l'oppresseur, jamais la victime. Le silence encourage le persécuteur, jamais le persécuté » (E. Wiesel).

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4264
Re : ILS ONT TUE CABU ET WOLINSKI !!!!!!
« Réponse #1 le: 07 janvier 2015 à 15:32:03 »
Ils ont tué douze artistes dont deux de mes amis ....des amis avec qui je m'engueulais précisément sur la manière dont ils traitaient l'islam . Mon propos était invariable : on ne raisonne pas un fou au risque d'alimenter sa folie . La folie a gagné de la manière la plus funeste ...Amis de la liberté je vous pleure mais je vous aime encore davantage.Mon affection à leurs proches :fleur2:
"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3175
Re : ILS ONT TUE CABU ET WOLINSKI !!!!!!
« Réponse #2 le: 07 janvier 2015 à 16:03:39 »
C'est dur et complétement débile  8/
Tuer des dessinateurs humoristes  :(

et Bernard Maris   :/
« Modifié: 07 janvier 2015 à 16:05:28 par bili »
Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7874
Re : ILS ONT TUE CABU ET WOLINSKI !!!!!!
« Réponse #3 le: 07 janvier 2015 à 16:31:15 »
Ceux-là ont gagné leur place en enfer, section déjection de Satan, où ils pourront soigner leurs hémorroïdes cérébrales avec leur kalachnimerde.

J'espère que la presse toute entière va se mettre à la caricature du prophète: c'est la meilleure réponse qui soit! Par souci d'équité on y joindra celles de Jésus et de la sainte Mère Michèle, ils sont très au-dessus de ça.
Quelle vertu, quel bonheur peut exister dans un pays où une classe d'individus peut dévorer la substance de plusieurs millions d'hommes?
Robespierre
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne Val

  • Administrateur
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 19242
Re : Attentat fusillade à l'arme automatique à Charlie Hebdo.
« Réponse #4 le: 07 janvier 2015 à 16:32:07 »
https://fr.news.yahoo.com/coups-de-feu-au-siege-de-charlie-hebdo-110657271.html?nc=0

Voici le fil du "en direct" de M6 info.

12 morts donc deux policiers.

Cabu, Charb, Wolinski et TIgnous dans les dessinateurs sont morts.

N'oublions pas les 8 blessés qui ne sont pas hors de danger.

J'avoue que tous les politiques qui se précipitent pour beugler leur horreur m'insupportent. Hollande doit faire des déclarations, Valls aussi. Les autres....Pfff.

J'espère qu'on retrouvera ces criminels et que justice sera rendue.

Si ces  tresfache tresfache sont si fiers d'eux, ils devraient se rendre. Salauds.... Wow, s'attaquer à l'arme automatique à des gens désarmés, quel exploit...  :rougefache: :rougefache: :rougefache:

Et les conséquences ne vont pas tarder à se faire sentir.

Ca serait bien que la police ait plus de moyens pour faire son vrai travail.  :merci:

Hors ligne timbur

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 13020
Re : Re : Attentat fusillade à l'arme automatique à Charlie Hebdo.
« Réponse #5 le: 07 janvier 2015 à 20:14:36 »
Et les conséquences ne vont pas tarder à se faire sentir.


Les charognards sont déjà à l'oeuvre.
___________________________________________________________________________________________________________________________________
Frondiste : Néologisme timburien. Désigne tout élu à la députation remplissant la double condition d'être de gauche et du parti socialiste.

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3175
Re : Attentat fusillade à l'arme automatique à Charlie Hebdo.
« Réponse #6 le: 07 janvier 2015 à 20:51:02 »


Rioufiol ce n'est pas Houellebecq,ok ! Il raconte aussi des conneries,moins bien certes! Mais des conneries quand même.
Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Attentat fusillade à l'arme automatique à Charlie Hebdo.
« Réponse #7 le: 07 janvier 2015 à 22:09:29 »
Concours de blaireaux ?

De la connerie...


...à la récuperation à 2 balles...


Finalement, ce n'est peut-être pas Rioufol le pire !
« Modifié: 07 janvier 2015 à 22:18:27 par oblomov »
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne kiosk

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4718
    • Pôv' con
Re : Attentat fusillade à l'arme automatique à Charlie Hebdo.
« Réponse #8 le: 08 janvier 2015 à 17:02:43 »
Un petit hommage personnel...

N'en déplaise aux bas du front et autres excités de la récidive, les statistiques sont formelles : les individus ayant commis au moins un crime sont plus nombreux que ceux qui en ont commis deux ou plus.

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Attentat fusillade à l'arme automatique à Charlie Hebdo.
« Réponse #9 le: 08 janvier 2015 à 19:27:55 »
La récup politicarde continue.
Qu'est-ce qu'on avait besoin d"inviter" tel parti politique à défiler dimanche ?
Ou plutôt à ne pas défiler...
Ça ne devait pas être une manifestation citoyenne qui ignorait les opinions politiques ? Que ces ringards laissent leurs écharpes à la maison.
Pas de pancarte, slogan, drapeau, sigle, logo, petit groupe autonome !
Sinon, on risque les contre-manifs à surenchère et les débordements du style :



Idem pour les "pas en mon nom."
On s'en fout des religions, comme des corporatismes et des affiliations politiques !
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne Val

  • Administrateur
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 19242
Re : Attentat fusillade à l'arme automatique à Charlie Hebdo.
« Réponse #10 le: 08 janvier 2015 à 19:47:09 »
Merci Kiosk.  :super: :super: :fleur2:

Oui tu as raison oblomov. Soit c'est une manifestation citoyenne, soit ce n'en est pas une. C'est ridicule.
Donc cela veut dire aussi d'une certaine manière qu'on choisit ses victimes.

Et si ça avait été "Minute", comme journal ? Trouverait-on que c'est bien fait ?

Je trouve ça honteux.

Là on parle d'une rédaction de journal dont les membres ont été exécutés. Et pour moi, c'est contre ça que je proteste, c'est ça qui me met en rage.

Après je suis triste aussi parce que je connaissais le travail de ces gens et que la plupart du temps j'aimais ce qu'ils faisaient, mais je tiens à dire que ce n'est pas pour ça que je veux que les criminels soient arrêtés.

Je le veux parce qu'en république, nul ne doit se voir exécuté en raison de ce qu'il écrit ou dit.  :taistoi:
« Modifié: 08 janvier 2015 à 19:53:11 par Val »

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5845
Re : Attentat fusillade à l'arme automatique à Charlie Hebdo.
« Réponse #11 le: 08 janvier 2015 à 21:19:28 »
Je n'ai pas affiché , et ne veux pas afficher le "Je suis CHARLIE"

Bon, c'est assez mal porté dans les heures présentes ... Je devrais m'en expliquer  :naah: mais j'ai la flemme !

Voici un qui s'en explique ... Je ne suis pas d'accord avec tout (mais avec beaucoup quand même !)

Citer
"Je ne suis pas Charlie. Et croyez-moi, je suis aussi triste que vous."


Par BC, @sinaute


"Je ne suis pas descendu parmi la foule." Un @sinaute exprime, dans nos forums, son malaise vis-à-vis de "l'union nationale" suite aux attaques meurtrières qui ont visé Charlie Hebdo. En cause, la "dérive islamophobe" du journal et de cette gauche "Onfray/Charlie/Fourest laïcarde".

Gros malaise. Je ne suis pas descendu parmi la foule. Je ne suis pas Charlie. Et croyez-moi, je suis aussi triste que vous.

Mais cet unanimisme émotionnel, quasiment institutionnel pour ceux qui écoutent les radio de service public et lisent les grands media, j'ai l'impression qu'on a déjà essayé de me foutre dedans à deux reprises. La société française est complètement anomique, mais on continue à se raconter des histoires.

Première histoire: victoire des Bleus en 1998. Unanimisme: Thuram Président, Black Blanc Beur etc. J'étais alors dans la foule. Quelques années plus tard: Knysna, Finkelkraut et son Black Black Black, déferlement de haine contre ces racailles millionnaires, mépris de classe systématique envers des sportifs analphabètes tout droit issus du sous-prolétariat post-colonial. Super l'"unité nationale".

FHaine

Deuxième histoire: entre deux-tour en 2002. Unanimisme: le FHaine ne passera pas, "pinces à linges", "sursaut républicain", foule "bigarrée" et drapeaux marocains le soir du second tour devant Chirac "supermenteur", "sauveur" inopiné de la République, et Bernadette qui tire la tronche, grand soulagement national. J'étais dans la foule des manifs d'entre deux tours.

Quelques années plus trard: le FN en pleine forme, invention du "racisme anti-blanc", création d'une coalition Gauche/Onfray/Charlie/Fourest laïcarde et une Droite forte/UMP/Cassoulet en pleine crise d'"identité nationale" contre l'Islam radical en France, "racaille" et "Kärcher", syndrome du foulard, des prières de rue, des mosquées, émeutes dans les banlieues, tirs sur les policiers, couvre-feu, récupération de la laïcité par l'extrême droite, Zemmour, Dieudo, Soral... Super l'"unité nationale".

Troisième histoire: sursaut national après le massacre inqualifiable à Charlie en janvier 2015. Unanimisme: deuil national, "nous sommes tous Charlie", mobilisations massives pour la défense de la liberté d'expression dans tout le pays. Charlie ? Plus personne ne le lisait. Pour les gens de gauche qui réfléchissent un peu, la dérive islamophobe sous couvert de laïcité et de "droit de rire de tout" était trop évidente. Pour les gens de droite: on déteste cette culture post-68, mais c'est toujours sympa de se foutre de la gueule des moyen-âgeux du Levant. Pour l'extrême droite: pas lu, auteurs et dessinateurs détestés culturellement et politiquement, mais très utile, les dessins sont repris dans "Riposte laïque" [site islamophobe d'extrême droite]. Pour beaucoup de musulmans: un affront hebdomadaire, mais on ferme sa gueule, c'est la "culture française".

Riposte

"Dieudo/Soral et les complotistes sont passés par là"

Résultat: des centaines de milliers de musulmans sommés de montrer patte blanche, quelques années à peine après la purge officielle sur l'identité nationale. Des années durant avec toujours le même message insistant: mais putain, quand est-ce que vous allez vous intégrer? Et vous, les musulmans "modérés", pourquoi on vous entend pas plus? A partir d'aujourd'hui, "vous êtes pour nous ou contre nous". Cabu ne disait pas autre chose: "la caricature, ils doivent bien l'accepter, c'est la culture Française". Super l'"unité nationale".

Réactions à chaud de jeunes de quartiers entendues dans le micro: "c'est pas possible, c'est trop gros, c'est un coup monté". Dieudo/Soral et les complotistes sont passés par là: manifestement certains ne croient pas plus au 07/01/15 qu'au 11/11/01. La réalité est qu'on les a déjà perdu depuis longtemps, et c'est pas avec des veillées publiques à la bougie qu'on va les récupérer ni avec des incantations à la "résistance" - mais à quoi vous "résistez" au fond ? Vous allez vous abonner à Charlie? Et ça va changer quoi?

"La majorité va se sentir mieux, et c'est précieux. Mais la fracture est totale."

La réassurance collective est un mouvement sain et compréhensible face à un massacre aussi traumatisant, mais elle a pour versant complémentaire le déni collectif, et pour résultat l'oubli des causes réelles et profondes de l'anomie. La majorité va se sentir mieux, se faire du bien, comme elle s'était fait du bien en 1998 et 2002, et c'est précieux. Mais la fracture est totale. Et la confusion idéologique à son comble.

Personne ne se demande comment on en est arrivé là, comment des jeunes parigots en sont venus à massacrer des journalistes et des artistes à la Kalash après un séjour en Syrie, sans avoir aucune idée de la vie et des idées des gens qu'ils ont tué: ils étaient juste sur la liste des cibles d'AlQaeda dans la Péninsule Arabique. Personne ne veut voir que cette société française, derrière l'unanimisme de façade devant l'horreur, est en réalité plus que jamais complètement anomique, qu'elle jette désespérément les plus démunis les uns contre les autres, et qu'elle a généré en un peu plus d'une décennie ses propres ennemis intérieurs.

"La plus grosse fabrique à soldats d'Al Qaeda sur notre territoire, c'est la PRISON"

Personne ne veut voir que la plus grosse fabrique à soldats d'Al Qaeda sur notre territoire, c'est la PRISON. Personne n'a compris que la France n'a pas basculé en 2015, mais il y a dix ans déjà, lors des émeutes. Personne ne veut voir que nous vivons encore les conséquences lointaines de l'immense humiliation coloniale et post-coloniale, et que vos leçons de "civilisation" et de "liberté d'expression" sont de ce fait inaudibles pour certains de ceux qui l'ont subie et la subissent ENCORE.

Prison

Et on continue à se raconter des histoires, après la fiction des Bleus de 1998, après le mythe du "Front républicain" de 2002, en agitant cette fois-ci comme un hochet la liberté d'expression, dernier rempart d'une collectivité qui n'est plus capable de se donner comme raison d'être que le droit fondamental de se foutre de la gueule des "autres", comme un deus ex machina qui allait miraculeusement réifier cette "unité nationale" réduite en lambeaux.

Vous n'arriverez pas à reconstruire la "communauté nationale" sur ce seul principe, fût-il essentiel. Je vous le dis, vous n'y arriverez pas. Car ce n'est pas CA notre problème. Notre problème, c'est de faire en sorte qu'il n'y ait plus personne en France qui n'ait tellement plus rien à espérer et à attendre de son propre pays natal au point d'en être réduit à n'avoir pour seule raison de vivre que de tuer des gens en masse, chez nous ou ailleurs.

Car on ne peut rien contre ceux qui leur fournissent la liste des cibles une fois qu'ils sont conditionnés. Il faut donc TOUT mettre en oeuvre pour agir avant qu'ils en soient là: ce n'est pas facile mais c'est la seule chose qui compte si on ne veut pas progressivement tomber dans le gouffre de la guerre civile, qui est la conséquence ultime de l'anomie.

Après, c'est trop tard. Et c'est déjà trop tard....
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28624
Re : Attentat fusillade à l'arme automatique à Charlie Hebdo.
« Réponse #12 le: 08 janvier 2015 à 22:04:44 »
merci reveillonsous  :fleur2: en ce moment ce qui ne veulent pas être sous la bannière charlie se font taxer de tout et de rien, surtout de sans cœur, d’extrémiste et d'adhérer aux idées des timbrés qui ont fait ça . Je suis triste pour les familles, je suis triste pour ces morts mais je n’adhérais pas à l'humour de charlie hebdo et encore moins à sa ligne éditoriale de ces dernières années, quand jetais étudiante, il me fallait mon charlie hebdo pour prendre le bus et retourner en cité U mais depuis ils ont changés.

un copain a mit ceci en parallèle du déferlement du "je suis charlie", et bien visiblement la liberté d'expression c'est pas pour tout le monde parce qu’il s'est fait lyncher

" Je suis les Femmes, je suis les Noir.e.s, je suis les Trans, je suis les Handicapé.e.es, je suis les LGBTQIA+, je suis je suis les Musulman.e.s, je suis les TDS, je suis les Chinois, je suis les Palestinien.e.s, je suis les Libanais.es, je suis les Rroms insulté.e.s et méprisé.e.s par un journal de pompiers pyromanes qui a fait de la haine et du mépris son fond de commerce au même titre qu'un torchon comme Minute .

Je condamne cet attentat aveugle et immonde, je paie mon hommage aux victimes mais je condamne toujours CH.
Désolé, je suis (avec) les victimes, je ne suis pas Charlie. "


puis il y a ça aussi des victimes collatérales qui n'ont rien demandés, des mosquées, des salles de priéres, des kebabs, des musulmans comme un lycééns roués de coups ... bref ...

j'ai quelques amies qui sont aller aux rassemblements à paris en hommages aux victimes elles ont essuyées des insultes racistes et islamophobes ...

http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/fusillade-a-charlie-hebdo-un-lyceen-d-origine-maghrebine-agresse-en-marge-d-une-minute-de-silence-7776145900

http://www.leparisien.fr/faits-divers/villefranche-sur-saone-explosion-d-un-restaurant-kebab-pres-d-une-mosquee-08-01-2015-4428491.php

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Attentat fusillade à l'arme automatique à Charlie Hebdo.
« Réponse #13 le: 08 janvier 2015 à 22:26:40 »
À tous ces poncifs, on pourrait rajouter "Faut pas avoir peur, sinon les terroristes auront gagné !"
Un parfait inconnu peut te sauter dessus dans la rue, te zigouiller, t'écraser avec sa bagnole...on peut être pardonné si on ressent une certaine appréhension !
"Refuser la peur," je ne sais pas comment faire...

"Il faut redoubler de vigilance !" En faisant quoi, on nous le dit pas...

Soyons honnêtes, pour l'instant, les méchants ont bien réussi à nous foutre les jetons.
L'appel de Daech de tuer les mécréants (c-à-d tout le monde sauf eux) nous rend parano, grâce à eux, tous les arabes sont maintenant susceptibles d'être les assassins espontàneos, "pas en mon nom" ou non.
Les islamistes ont quand même les supporteurs, qui ont la même gueule que tout le monde !

Bonjour la solidarité.

L'Union Sacrée n'a pas duré 24h avant que les politicos se rivalisent d'imposture, indignation et compassion.

En passant, il n'y a pas un seul gouvernement, parti politique, gauche ou droit qui n'ait essayé de museler Charlie.

@raja je crois dans un sens que la manif de dimanche est pour la forme, pas le fond. (On l'espère, du moins)
On peut être opposé à la ligne Charlie, mais pour la forme, on ne tue pas les gens pour ça.
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5845
Re : Attentat fusillade à l'arme automatique à Charlie Hebdo.
« Réponse #14 le: 08 janvier 2015 à 22:48:57 »
Pour compléter mon propre post de plus haut, et aussi en réponse à Raja, je voulais vous faire partager ce billet sur le blog du partageux.
ça s'appelle "je suis rémi" et j'aime beaucoup ... même si je ne vais pas pour ce soir le RT sur Twitter car il est carrément polémique (et trop crevée pour réfléchir à comment le présenter en moins de 140 caractères) ... Mais ici sur le fofo, je sais qu'il sera lu avec toute l'intelligence qui convient  :fleur2:

JE SUIS REMI

Edit :
Et puis tous les anciens connaissent mon côté maladivement scrupuleux, alors je vais rajouter un truc :
Si Raja a raison pour la dérive de CharlieHebdo ces dernières années, il me semble juste de rétablir les choses concernant par exemple Charb ... Je ne pense pas qu'il puisse avoir été vraiment islamophobe vu qu'il avait aussi écrit

ça

Je ne crois pas qu'on puisse changer à ce point-là  :désolé1:
« Modifié: 08 janvier 2015 à 22:55:24 par reveillonsnous »
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne kiosk

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4718
    • Pôv' con
Re : Attentat fusillade à l'arme automatique à Charlie Hebdo.
« Réponse #15 le: 08 janvier 2015 à 23:00:21 »
Va falloir me préciser ce qu'est une gauche laïcarde, parce que moi, ce que je connais, c'est la laïcité, indifféremment de gauche ou de droite, celle qui nous permet le vivre ensemble et contre laquelle se battent le FN et ce con de Zemmour, ainsi que Sarközy avec sa notion foutraque de "laïcité positive".

Quant à prétendre que Charlie est (était ?) islamophobe, il va falloir bien des efforts pour me le faire avaler. Charb préparait un bouquin sur l'islamophobie, et j'ai vu plus de dessins contre les cathos que contre les musulmans dans ce journal. Mais peut-être comptez-vous les dessins anti barbus fous de leur dieu au nombre des dessins anti musulmans ? Autant prétendre alors que les caricatures de nazis sont des caricatures anti socialistes puisque dans national socialisme il y a le mot socialisme. Les barbus ne sont pas des musulmans, ce sont des crétins dangereux.

Quant au FN dans la manif, vu ses positions sur l'islam, ce qu'il pense de Charlie, la tentative de récupération politique de l'attentat auquel il se livre (1), la moindre des choses est de rester pour le moins dubitatif.

PS : Je suis Rémi aussi si vous voulez. Ce sont juste deux drames différents qui n'entrent pas en compétition.

---------------
(1) Mais peut-être que Marion Le Pen a dessiné et publié à notre insu des caricatures de Mahomet et qu'elle se sent désormais menacée ? Toujours est-il que :
Citer
19h05. Marine Le Pen demande un renfort de sécurité.
Selon nos informations, le Front national a demandé au SPLD (Service de
protection de la personne, ex-SPHP) un renfort de sécurité pour sa
présidente, ainsi qu'une présence policière autour de son siège de
Nanterre (Hauts-de-Seine).

C'est ici.
« Modifié: 08 janvier 2015 à 23:09:02 par kiosk »
N'en déplaise aux bas du front et autres excités de la récidive, les statistiques sont formelles : les individus ayant commis au moins un crime sont plus nombreux que ceux qui en ont commis deux ou plus.

Hors ligne Val

  • Administrateur
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 19242
Re : Attentat fusillade à l'arme automatique à Charlie Hebdo.
« Réponse #16 le: 08 janvier 2015 à 23:11:21 »
Je répondrai plus longuement demain, mais les choses vont dans les deux sens. Si effectivement il est complètement idiot de taxer ceux qui ne veulent pas afficher "Je suis Charlie" de tout un tas de connerie du style "soutenir le terrorisme" gnagnagna connerie, pour moi il est tout aussi idiot de taxer ceux qui affichent le "je suis charlie" d'être d'accord avec tout ce que Charlie a fait, fait et fera.  :merci:

Il y a pour moi une grande différence entre ce que les gens font spontanément et individuellement et ce qu'il en est dit par les médias.

Catégoriser pour moi est toujours dangereux.

Oui, il y aura toujours des cons, des haineux de tous les côtés et oui, il y aura des gens qui en voudront à tout ce qui "a l'air" vaguement musulman arabe et étranger.

Mais encore une fois, ces gens là ne représentent pas tous les "je suis charlie".

Et comme je le disais en privé lors de l'affaire des caricatures je suis allée regarder beaucoup de unes pour voir s'il y avait un biais sur l'islam et je n'en ai pas eu l'impression. Pas comme par exemple certaines une du Point qui donnent l'impression de titrer sur "la menace islamique" tous les deux jours  :grrr:

Enfin bref.

Une réponse plus argumentée demain.

Sinon je voulais mettre le lien sur le "direct" du monde qui semble être bien sourcé et très correct, pas d'exagération et ils essaient de vérifier les faits avant de les donner.  :merci: :merci:
http://www.lemonde.fr/societe/live/2015/01/07/en-direct-des-coups-de-feu-au-siege-de-charlie-hebdo_4550635_3224.html

Hors ligne kiosk

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4718
    • Pôv' con
Re : Attentat fusillade à l'arme automatique à Charlie Hebdo.
« Réponse #17 le: 08 janvier 2015 à 23:20:05 »
Citer
j'ai quelques amies qui sont aller aux rassemblements à paris en hommages aux victimes elles ont essuyées des insultes racistes et islamophobes ...


Vous pouvez ajouter aussi ceci à vos liens.
Et rappeler ce qu'on se prend comme insultes dès que sur un forum, face à ce genre d'info, on essaie d'inciter les gens à ne pas faire l'amalgame entre musulmans qui ne font ch... personne (ou pas plus que les chrétiens ordinaires) et fondamentalistes ou petits crétins, imams d'escaliers, qui se pètent le burnous à jouer les djihadidistes de banlieue.
N'en déplaise aux bas du front et autres excités de la récidive, les statistiques sont formelles : les individus ayant commis au moins un crime sont plus nombreux que ceux qui en ont commis deux ou plus.

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Attentat fusillade à l'arme automatique à Charlie Hebdo.
« Réponse #18 le: 09 janvier 2015 à 00:19:31 »
Toutes ces "je suis Charlie/pas en mon nom" plaisent surtout aux media. On éteint le Tour Eiffel, on tweete les mots d'esprit à la con...autant de gesticulations futiles et/ou hypocrites.
Du pipi de chat, mais ça passe bien à la télé.

Une chose est sûr, les connards derrière ce genre d'attentat sont ravis de voir tout ce bataclan.

On est en train de nourrir les trolls, en quelque sorte.

En attendant, Houellebecq s'est barré, et on voit nettement moins de barbus en pyjama dans les supermarchés...
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4264
Re : Attentat fusillade à l'arme automatique à Charlie Hebdo.
« Réponse #19 le: 09 janvier 2015 à 07:00:01 »
"Je suis Charlie" n'est rien d'autre qu'une invitation à rendre hommage non pas au journal mais à ces hommes et à ces femmes qui ont été tués juste parce qu'ils faisaient leur travail , juste parce qu'ils faisaient des dessins . Libre à chacun de nous de porter ou non ce signe de solidarité avec ceux qui ont perdu leur père , leur mère , leurs amis . Cela relève du choix individuel . C'est comme dans une famille qui vient d'être frappée par la disparition violente de l'un des leurs : on est pas tous obligés de s'aimer mais ça fait chaud au cœur de sentir autour de soi que la famille est réunie pour partager la douleur .

Je ne porte pas de brassard ni de pancarte mais je vais rejoindre le rassemblement de dimanche prochain. Autour de moi on respecte ce choix : personne ne m'en tient rigueur ...
"Charlie" c'est le dernier baiser que l'on fait à ceux qui manqueront dans un pays où l'irrévérence fait partie intégrante de la Liberté .

"Je suis Charlie" c'est aussi une manière de dire : "je ne partage pas vos idées mais je me battrez pour que vous puissiez les exprimer" . Je "suis Charlie" est un petit symbole moins lourd à porter qu'une kalachnikov mais qui peut être rempli de sens .


Le reste pour moi n'est qu'ergotage ! des ordures ont assassiné à côté d'une crèche des gens qui pouvaient, parfois, nous agacer mais qui n'ont jamais fait couler le sang et n'ont jamais appelé au meurtre .

"Je suis Charlie" c'est aussi une manière de rappeler que la France est laïque ce qui signifie que le délit de blasphème n'existe pas . Les cathos ont tenté des centaines de fois de faire tomber Charlie ....à chaque fois ils se sont pris La LOI dans les dents et c'est tant mieux pour NOS libertés .

.Je suis triste à en crever .
« Modifié: 09 janvier 2015 à 07:07:32 par syberia3 »
"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

Hors ligne kiosk

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4718
    • Pôv' con
Re : Attentat fusillade à l'arme automatique à Charlie Hebdo.
« Réponse #20 le: 09 janvier 2015 à 11:15:08 »
Disons que le refus du mot de rassemblement "Je suis Charlie", lorsqu'il n'est justifié que par des divergences de vue avec les choix éditoriaux de Charlie Hebdo ou par des considérations oiseuses sur le battage médiatique, c'est mesquin. Pas condamnable - chacun fait ce qu'il veut, c'est aussi ça la liberté d'expression -, juste mesquin. Il peut y avoir d'autres motifs plus recevables pour justifier de ne pas adopter ce slogan, mais pas ceux-là.
N'en déplaise aux bas du front et autres excités de la récidive, les statistiques sont formelles : les individus ayant commis au moins un crime sont plus nombreux que ceux qui en ont commis deux ou plus.

Hors ligne kiosk

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4718
    • Pôv' con
Re : Attentat fusillade à l'arme automatique à Charlie Hebdo.
« Réponse #21 le: 09 janvier 2015 à 11:25:38 »
Contribution grecque sur le massacre perpétré par les frères pois chiches (http://www.kathimerini.gr) :

N'en déplaise aux bas du front et autres excités de la récidive, les statistiques sont formelles : les individus ayant commis au moins un crime sont plus nombreux que ceux qui en ont commis deux ou plus.

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28624
Re : Attentat fusillade à l'arme automatique à Charlie Hebdo.
« Réponse #22 le: 09 janvier 2015 à 12:37:39 »
Je suis mesquine , c'est un bon slogan aussi ...

Hors ligne kiosk

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4718
    • Pôv' con
Re : Attentat fusillade à l'arme automatique à Charlie Hebdo.
« Réponse #23 le: 09 janvier 2015 à 12:57:24 »
Vous avez peut-être des motifs plus recevables que ceux que j'ai indiqués, non ? Relisez le message de Sybéria sur le sens du slogan "Je suis Charlie".
N'en déplaise aux bas du front et autres excités de la récidive, les statistiques sont formelles : les individus ayant commis au moins un crime sont plus nombreux que ceux qui en ont commis deux ou plus.

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28624
Re : Attentat fusillade à l'arme automatique à Charlie Hebdo.
« Réponse #24 le: 09 janvier 2015 à 13:46:51 »
je l'ai lu et il a le sens que syberia lui donne et je le respecte, pour le reste je n'ai plus envie de polémiquer sur les raisons qui me poussent à ne pas me sentir à l’aise sous cette bannière.

Hors ligne kiosk

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4718
    • Pôv' con
Re : Attentat fusillade à l'arme automatique à Charlie Hebdo.
« Réponse #25 le: 09 janvier 2015 à 14:23:28 »
 
Citer
je n'ai plus envie de polémiquer sur les raisons qui me poussent à ne pas me sentir à l’aise sous cette bannière

Qui vous parle de polémiquer ? Il s'agit juste de connaître vos raisons. Pour ma part, j'ai dit que deux des raisons qui ont pu être données pour refuser cette bannière me paraissent mesquines. C'est un avis, pas une condamnation, et en outre ce ne sont pas nécessairement les vôtres.
Moi, j'aurais aussi bien fait mien un slogan comme "Je suis Minute" ou "Je suis le Figaro" si les assassins avaient frappé chez eux, alors qu'il va de soi que ces journaux ne sont pas du tout ma tasse de thé.
N'en déplaise aux bas du front et autres excités de la récidive, les statistiques sont formelles : les individus ayant commis au moins un crime sont plus nombreux que ceux qui en ont commis deux ou plus.

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Attentat fusillade à l'arme automatique à Charlie Hebdo.
« Réponse #26 le: 09 janvier 2015 à 14:30:17 »
À défaut, on est contre les attentats, les hommes-sandwich qui veulent à tout prix s'afficher sont à côté de la plaque.

Ceci étant dit, coté beauf, les idiots "utiles" (?) ne manquent pas à étaler leur connerie..



Évidemment, on comprend mieux la volonté des "minorités visibles" de se démarquer...c'est peut-être nécessaire.

Si on veut brandir "i am Charlie" etc c'est dans les quartiers qu'il faut le faire, pas dans les manifs.
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4264
Re : Attentat fusillade à l'arme automatique à Charlie Hebdo.
« Réponse #27 le: 09 janvier 2015 à 14:40:05 »
Deux posts sont passés avant que je puisse répondre à Raja  :fleur2: (ça bug!) ...alors désolée si ma réponse parait décalée:

Porter ou non la bannière n'a au fond aucune importance . Pour ma part je la porterai pas : l'essentiel est de crier clairement à la face du monde que l'on condamne sans appel les assassinats qui visent à faire taire par la terreur et par la mise à mort ceux qui ne pensent pas comme nous . C'est aussi , du moins pour moi, un geste de solidarité avec les caricaturistes , les journalistes , les poètes algériens , marocains , tunisiens emprisonnés , torturés , parfois tués pour l'expression de leurs idées .


"Je suis Charlie" n'est pas un signe d'adhésion à une ligne éditoriale . Charlie-Hebdo n'était pas exempt de critiques . Ni Vous ni moi d'ailleurs nous nous sommes privés de les exprimer . Que je sache aucune Fatwa de la part de CH n' a été lancée contre les membres de Sarkostique ....

Il y a un temps pour tout . Je crois qu'aujourd'hui est celui du deuil , du recueuillement , voire du silence si on ne se sent pas de s'unir .


Je m'apprêtais à écrire un long article sur le fait que je récuse le mot islamophobie dont je m'étonnais que Charb l'utilise . Je le ferai plus tard . Pour l'instant je tente de gérer ma colère et ma tristesse . Charlie-Hebdo, qu'on l'ait détesté ces dernières années ou non a permis à plusieurs générations de pouvoir s'exprimer en dehors du carcan institutionnel . Dans les années 90 de jeunes dessinateurs algériens persécutés dans leur pays ont été accueillis par Philippe Val pour qu'ils puissent exprimer leur art librement . Philippe Val a failli le payer de sa vie . Quelques années plus tard ses amis sont tués juste pour quelques dessins à la con .... Chacun est libre , on n'en mourra pas !
« Modifié: 09 janvier 2015 à 14:42:28 par syberia3 »
"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28624
Re : Attentat fusillade à l'arme automatique à Charlie Hebdo.
« Réponse #28 le: 09 janvier 2015 à 15:20:25 »
Pour tout ce que tu cites ma chère syberia :fleur2: je lui préfère celui ci comme élan de solidarité.


ou celui de ma belle amandine :coeur: "#voyageavecmoi Demain, vous prendrez les transports en commun, dites aux musulman.e.s qu'illes ne sont pas seul.e.s"



Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4264
Re : Attentat fusillade à l'arme automatique à Charlie Hebdo.
« Réponse #29 le: 09 janvier 2015 à 15:25:42 »
Très belle amandine  :fleur2:
"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4264
Re : Attentat fusillade à l'arme automatique à Charlie Hebdo.
« Réponse #30 le: 09 janvier 2015 à 18:09:24 »
Des jeunes attardés ont tué , des jeunes attardés ont été tués . Fin de l'histoire ? et les prédicateurs alors ?
"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

Hors ligne Val

  • Administrateur
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 19242
Re : Attentat fusillade à l'arme automatique à Charlie Hebdo.
« Réponse #31 le: 09 janvier 2015 à 18:50:59 »
Bonjour tout le monde,  :fleur2:

Je sais que le fil a bien avancé depuis hier et que beaucoup d'échanges ont eu lieu, je souhaite néanmoins m'exprimer et répondre à plusieurs posts à partir de celui de réveillonsnous dont je remets le lien ici : http://sarkostique.fr/index.php?topic=1996.msg46891#msg46891

Tout d'abord, concernant l'article que reveillonsnous a posté ainsi que le lien vers "je suis rémi", ce qui me dérange vraiment dans ces deux articles, c'est la confusion volontaire ou pas entre le mouvement "je suis charlie", et sa récupération de tout bords par...à peu près tout le monde.

Pour moi, le mouvement "je suis charlie" a été un mouvement du peuple en tout premier, le slogan ayant été "créé" par Joachim Roncin, d'ailleurs pas pour susciter un mouvement mais juste pour exprimer sa peine.
Ensuite ça s'est emballé mais les rassemblements sont le fait spontané de personnes qui voulaient exprimer leur solidarité. Les médias ont pris le train en route, ils n'ont pas créé ce mouvement.

Donc ça m'agace prodigieusement quand on ne fait pas la différence entre les gens dont je suis, qui ont simplement cherché un moyen d'exprimer leur solidarité, et la récupération conséquente par les politiques et certains médias. Bon.

Que l'@sinaute exprime son malaise quand au discours d'union nationale etc, qu'il ou elle y voie de la récupération politique, soit. Que cette récupération politique occulte complètement le mouvement initial dans son esprit, ça me gêne un peu plus. D'autant plus qu'on peut voir l'Union nationale de plusieurs façons. Pour moi, être pour une unité et pour le respect de la différence, c'est important. Et ce n'est pas parce qu'après, des haineux ré-exprimerons leur haine que ça doit changer le principe.

Je suis pour que les gens arrêtent de se taper sur la gueule et de se haïr, et je suis toujours pour ça malgré tous les faits cités dans l'article en question, qui finalement n'ont pas de rapports entre eux. C'est un peu comme si je disais "ah ouais mais pourquoi je soutiendrai le planning familial puisque que "quelques années plus tard, des planning familiaux cambriolés incendiés et des gens qui manifestent contre le droit à l'avortement"."
Pour moi c'est du même niveau.

"Je suis charlie" n'a pas été créé par les médias, est complètement différent de "l'unité nationale" demandée par Hollande. Donc lier les deux me gêne.
En outre à un moment il faut faire preuve de pragmatisme. Je n'aime pas Hollande, je déteste la politique qu'il mène, tout le monde le sait sur ce forum. Je ne voterai pas pour lui aux prochaines présidentielles. Bon. Mais en même temps, qu'est-ce qu'il pouvait dire d'autre qu'appeler au calme et à l'unité nationale ? Sérieusement ? Dire "allez y, tapez vous sur la gueule, flambez les haines et poignardez votre voisin" ? Sérieux....

Bien qu'on puisse tout à fait considérer ça comme hypocrite et ridicule, en l'occurrence c'était la seule chose à faire, et donner ce mot d'ordre et adjurer tous les dirigeants de parti de faire de même est un des seul moyens de prévenir une vague de violence. Car les gens sont furieux, tristes et que la violence peut se propager comme une traînée de poudre, témoin ce qu'on a vu ces deux derniers jours, tous évènements violents inclus (et histoire d'être bien comprise, je ne parle pas seulement des meurtres et prises d'otage, mais bien des vandalismes et attaques de lieux de cultes divers et variés et de violence aux personnes).

Ensuite passage très intéressant :
Citer
éactions à chaud de jeunes de quartiers entendues dans le micro: "c'est pas possible, c'est trop gros, c'est un coup monté". Dieudo/Soral et les complotistes sont passés par là: manifestement certains ne croient pas plus au 07/01/15 qu'au 11/11/01. La réalité est qu'on les a déjà perdu depuis longtemps, et c'est pas avec des veillées publiques à la bougie qu'on va les récupérer ni avec des incantations à la "résistance" - mais à quoi vous "résistez" au fond ? Vous allez vous abonner à Charlie? Et ça va changer quoi?

Intéressant... Et si, donc, "on les a déjà perdus depuis longtemps", que fait-on ? On se met en état de guerre et on les extermine ?
Décider qu'on a perdu une partie de la population, c'est violemment grave. Ce n'est pas du réalisme, c'est du défaitisme et c'est justement cautionner les politiques qui ont été menées jusqu'à présent. "Allez, ils sont foutus de toute façon" (on ne sait toujours pas qui est ce fameux "ils"), "ça sert donc à rien de continuer à leur parler et de faire quelque chose". Sauf que ces "jeunes" qu'on a soi disant "perdus", ils ne vont pas disparaître. Alors plutôt que bêler que tout est foutu, autant décider que le passé est arrivé et qu'on ne peut rien y faire, mais que par contre on a un contrôle sur nos propres actes et sur l'avenir.
La peur de l'autre et les préjugés sont le terreau de la haine, et j'ai bien souvent échappé à des situations soi disant "dangereuses" juste parce que ça ne me venait pas à l'idée d'avoir peur de l'autre. La peur, ça se sent, ça se transmet.
A ne pas confondre non plus avec la naïveté, mais bon.
Chacun fait ce qu'il veut, mais s'abonner à Charlie, ça ne changera peut être rien, ou peut être que des gens se parleront parce qu'ils lisent le même journal, ou peut être que les gens se sentiront plus unis. La beauté de l'avenir, c'est qu'il n'est pas écrit justement. Le chemin est libre et c'est à nous de le faire.
Alors l'@sinaute en question est peut être un fan de Cioran, eh bien je ne suis pas d'accord avec lui ou elle.

Bien sûr que si des gens se demandent comment on en est arrivé là. Et d'ailleurs on sait très bien comment on en est arrivé là. Cependant, il est un peu difficile de demander aux gens de faire "le Vieux Sage sur la Colline" quand ils sont encore sous le choc et que des gugusses armés courent partout en tuant des gens.

Moi perso je ne pense pas que la fabrique à al qaeda soit la prison.  Les prisons françaises sont déplorables mais elles ne sont pas la seule raison à la montée d'une fracture si bien décrite. Oui, notre société est malade, et certains luttent pour l'améliorer tandis que d'autres ne s'occupent que de leur intérêt personnel.
Il serait bien d'arrêter de dire "vous vous vous" et de plutôt rester sur le "nous nous nous" de la fin du message. Car c'est ensemble qu'on construira une société meilleure. Et non, il n'est pas trop tard, il n'est jamais trop tard car l'avenir est vierge. Dire qu'il est trop tard n'est ce pas aussi une manière de dire "bon ben pas besoin de faire d'effort hein il est trop tard". Ben nan, hop faut reprendre le collier et tirer la charrue.


Et sinon, qu'est ce que tout ça à avoir avec "je suis charlie". Ben... Rien du tout.

Je pourrai être mesquine et dire que "je suis charlie" ou "je ne suis pas charlie" garantit des lecteurs, mais je ne le ferai pas.  ;)


Passons donc au lien Je suis rémi http://partageux.blogspot.fr/2015/01/je-suis-remi.html

Donc quelqu'un qui nous explique qu'en ne lisant plus vraiment Charlie Hebdo, il savait quand même exactement ce qui s'y passait et comment le journal dérivait. C'est la première chose qui m'a gênée.
Je reconnais que je ne connais pas bien Charlie Hebdo, et donc que ne le lisant pas suffisamment régulièrement je ne peux pas avoir d'opinion tranchée le concernant. j'ai déjà expliqué plus haut pourquoi dans mon cas je suivais "je suis charlie".
Mais justement, j'ai du mal avec les gens qui disent également ne plus lire ou si peu, Charlie Hebdo, et qui disent comme ce monsieur Rémi que Charlie était haineux, se moquait des sans grades, etc...

Encore une incohérence dans l'article : charlie se serait moqué des sans grades tout en épargnant les puissants. Vraiment ? N'a-t-il justement pas souvent été dit de Charlie qu'il n'épargnait personne ?
Par contre, d'autres journaux sont connus pour leur "délicatesse" vis à vis des puissants tout en maniant le gros marteau contre ceux qui n'ont ni argent ni pouvoir.
On voit à ce moment là qu'on ne parle déjà plus vraiment de Charlie, mais des médias en général.
De plus catégoriser Charlie de "prince" alors que le journal était exsangue et en déficit permanent depuis plusieurs années, quasiment prêt à mettre la clé sous la porte, je trouve ça très très incohérent (encore).

Ensuite, phrase sur le corporatisme journalistique. Très bien. La presse prend très mal qu'on tue les leurs.

Et en fait, en quoi c'est gênant, exactement ? Ca s'appelle être humain. L'esprit de corps, quand il n'est pas utilisé abusivement, qu'est ce que c'est sinon une communauté réunie par le travail ? Et en quoi est-ce nouveau d'être plus touché par la mort d'un collègue, parce que ça nous rappelle notre propre mortalité, voire d'être plus touché par la mort de quelqu'un en cas de chez soi qu'à l'autre bout du monde ? ca s'appelle le ratio "mort au kilomètre, et ça, ce n'est pas seulement un phénomène médiatique, c'est la prise en compte de la réaction que nous tous, humains, avons devant la mort.

Qui parmi nous a pensé juste le 7 janvier aux 33 morts dans un attentat à la bombe au Yémen ?

Je reconnais que si un collègue véto ou autre était touché de n'importe quel façon peut être que je serai un peu plus touchée que si c'était quelqu'un de lambda. Je ne sais pas si c'est vrai, car je n'ai pas beaucoup d'esprit de corps, mais c'est simplement la croyance d'une expérience partagée. Donc oui, la presse est secouée et en fait des tonnes. Et en plus, ils ont le pouvoir de s'exprimer que d'autres corps n'ont pas. Mais je n'arrive pas à leur en vouloir pour ça.

Par contre effectivement, après se battre pour que d'autres causes aient aussi une couverture médiatique, ça oui bien sûr.
Donc cet article, avec lequel je suis partiellement d'accord, parle du traitement médiatique des morts et aussi des suites de traitement médiatiques.
Mais en tant que citoyens nous avons aussi une façon de réagir. A nous d'obliger les médias à traiter les choses correctement, de leur écrire, de mettre des commentaires sur leurs sites.
Justement il faut se battre pour qu'il n'y ait pas de hiérarchie des victimes, en commençant par ne pas en faire une soi même !!

Mais, finalement, est-ce que tout ça a un rapport avec le mouvement "je suis charlie" tel qu'il a été commencé ? Non. Il est médiatisé, mais les gens individuellement ne font pas ça pour être médiatisés. En tout cas, je ne le fais pas. Il me semble qu'ils le font pour exprimer leur solidarité, et c'est tout.
Donc pour moi l'article en question n'a rien à voir avec "je suis charlie".

Pour continuer, personnellement je ne comprends pas toujours cette façon de gérer les choses comme si une chose excluait l'autre, en permanence

Je cite à nouveau les paroles du copain de raja
Citer
" Je suis les Femmes, je suis les Noir.e.s, je suis les Trans, je suis les Handicapé.e.es, je suis les LGBTQIA+, je suis je suis les Musulman.e.s, je suis les TDS, je suis les Chinois, je suis les Palestinien.e.s, je suis les Libanais.es, je suis les Rroms insulté.e.s et méprisé.e.s par un journal de pompiers pyromanes qui a fait de la haine et du mépris son fond de commerce au même titre qu'un torchon comme Minute .

Je condamne cet attentat aveugle et immonde, je paie mon hommage aux victimes mais je condamne toujours CH.
Désolé, je suis (avec) les victimes, je ne suis pas Charlie. "

ce qui me pose problème ici, c'est que ça me donne l'impression qu'en gros si on décide à un moment donné qu'"on est charlie", alors d'un seul coup on est contre les noirs les femmes les trans les handicapés. Mais pourquoi ??
Je laisse de côté ce que cette personne pense de charlie, c'est son problème, mais ce qui me met en colère dans ce post, là, raja, c'est surtout cette mise en opposition.

Personnellement, j'ai décidé de façon individuelle d'afficher "je suis charlie", et pourtant, ça ne veut pas dire que je serai raciste, homophobe, misogyne, etc. Et pourtant j'ai l'impression que c'est ce que dit ce post.

Et en mettant de côté le post de ton ami, ce n'est pas la première fois que finalement chaque fois qu'on s'investit sur un sujet sur le net, quelqu'un vient nous dire "oui mais et eux, et eux, et les autres ?".

Je suis un être humain, et je ne me résume pas à une chose que j'affiche pour exprimer un sentiment. J'ai toujours pensé que le fait voir les causes comme s'excluant l'une l'autre était une erreur.

Sans compter que oui, pour moi, comparer Charlie à Minute me rebute totalement. Et je ne peux m'empêcher de me demander combien de numéros de Charlie Hebdo la personne a lu pour avoir cette opinion là.

Pour continuer sur les posts, je voulais également dire que je suis d'accord avec Kiosk à propos de la laïcité, oui c'est ce qui nous permet de vivre ensemble et ça ne devrait pas être de gauche ou de droite. Malheureusement il me semble que ces dernières années seule la gauche très à gauche a défendu une vision de la laïcité qui me convient, et qui reste à cette définition "séparation de l'Etat et des religions, garantie que chacun puisse exercer sa religion de façon privée dans la paix et sans être inquiété".

Pour ce qui est de la manifestation de dimanche, encore une fois je pense que si c'est censé être une manifestation citoyenne, il ne devrait pas y avoir de bannière de parti politique. Peut être au début pour que les gens qui souhaitent se rassembler puissent le faire, mais qu'elles soient ensuite retirées de la manifestation. De cette façon là, le FN pourrait tout aussi bien venir.
Je ne suis pas contente que la manifestation se fasse sous bannière, car du coup ça fait un peu "nous on est venus" c'est contre l'idée que je me fais d'une manifestation citoyenne d'union nationale...

Sinon, à propos de l'islamophobie, si le directeur de publication de Charlie n'est pas islamophobe, comment la publication peut-elle l'être ? Au sens où c'est généralement le directeur de publication qui donne le feu vert à l'impression...


Passons à l'actualité : Les assassins de Charlie Hebdo et de la policière à Montrouge et de plusieurs otages ont été tués. Je suppose que la police ne pouvait pas faire autrement mais je le regrette. Je leur souhaitais une longue vie en prison et surtout qu'on puisse les interroger et les faire parler pour remonter leur réseaux et arrêter tous ceux qui les ont poussés dans cette voie. Eux sont morts, ils ont semé le deuil et la violence mais ils n'auront pas à assumer les conséquences de leur actes. Je le regrette.

Maintenant les moyens policiers vont être redéployés et j'espère que les auteurs de violence contre les mosquées, autres lieux de cultes et personnes vont être retrouvés et punis.

Et j'espère que la réponse à cette attaque sera un flot d'amour et de solidarité pour répondre à la haine. C'est la seule réponse que j'envisage, avec la motivation de se battre pour améliorer la société dans tous ces aspects.

 :merci: :merci:

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4264
Re : Attentat fusillade à l'arme automatique à Charlie Hebdo.
« Réponse #32 le: 09 janvier 2015 à 19:36:52 »
Merci Val de prendre le temps de poser des mots élaborés et tendres sur ce qui me fait encore trop violence . Peut-être que dans les jours prochains je viendrai en dire quelques mots . Pour l'heure  sachez qu'il y a encore des salauds qui s'acharnent à menacer ceux qui ont survécu à l'attentat . Alors vous comprendrez que le billet "je suis Rémi" est pour moi d'une indécence insoutenable . Qu'on aime Hollande ou pas il est dans son rôle d'appeler à l'unité nationale et c'est important de le souligner . Je n'apprécie pas la politique des Etats-Unis mais j'ai été touchée aux larmes par le geste de fraternité d'Obarak Obama . J'ai pensé aux résistants communistes qui embrassaient nos alliés américains qui débarquaient sur les plages de Normandie .

Parfois il est salutaire pour l'Humanité de savoir taire nos dissensions et de nous unir quand les circonstances l'imposent . Viendra le temps des questions , des confrontations , des critiques ... à moins qu'un fou furieux ne décide de tous nous exploser dimanche et de couper court la tête de ce qui nous reste encore de démocratie .

Je ne suis pas Charlie , je suis une enfant turbulente de Charlie et aujourd'hui mes pères me manquent !
"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

Hors ligne timbur

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 13020
Re : Attentat fusillade à l'arme automatique à Charlie Hebdo.
« Réponse #33 le: 09 janvier 2015 à 19:46:31 »
Citer
C’est dans ce contexte de tension extrême que Jean-Marie Le Pen a jugé bon de tweeter un portrait de sa fille sourire aux lèvres, en noir et blanc. Sur l'image de la présidente du Front national est apposé le slogan "Keep calm and vote Le Pen" (restez calmes et votez Le Pen). (...)
___________________________________________________________________________________________________________________________________
Frondiste : Néologisme timburien. Désigne tout élu à la députation remplissant la double condition d'être de gauche et du parti socialiste.

Hors ligne cervesia

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2380
Re : Attentat fusillade à l'arme automatique à Charlie Hebdo.
« Réponse #34 le: 09 janvier 2015 à 20:30:55 »
"je suis charlie" en ce sens que je suis solidaire de toutes ces personnes assassinée gratuitement par des malades mentaux
"je suis charlie" parce que je tiens ÉNORMÉMENT à ma liberté d'expression étroitement liée à ma liberté de penser
"je suis charlie" parce que j'ai mal de tout mon être quand on fait couler du sang innocent : tirer sur tout ce qui bougeait dans la salle de réunion c'est comme tirer dans un jardin d'enfants
"je suis charlie" parce qu'à travers ces mots et tous les rassemblements spontanés je retrouve des gens qui me sont proches sans les connaitre
"je suis charlie"......
"je suis charlie"......
"je suis charlie"......

et si seulement je pouvais arriver à changer mon foutu avatar !
"Il n'y a point d'éloge flatteuse sans liberté de blâmer", Beaumarchais

 La neutralité favorise toujours l'oppresseur, jamais la victime. Le silence encourage le persécuteur, jamais le persécuté » (E. Wiesel).

Hors ligne kiosk

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4718
    • Pôv' con
Re : Attentat fusillade à l'arme automatique à Charlie Hebdo.
« Réponse #35 le: 09 janvier 2015 à 21:00:18 »
Si "Je suis Charlie" est récupéré, eh ben... Je m'en fiche. "Récupéré" n'est pas "approprié". C'est le récupérateur qui s'aligne, pas le récupéré.
N'en déplaise aux bas du front et autres excités de la récidive, les statistiques sont formelles : les individus ayant commis au moins un crime sont plus nombreux que ceux qui en ont commis deux ou plus.

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Attentat fusillade à l'arme automatique à Charlie Hebdo.
« Réponse #36 le: 09 janvier 2015 à 21:00:18 »
Variante : "I am Chalghoumi"


« Modifié: 20 janvier 2015 à 11:33:15 par oblomov »
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne kiosk

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4718
    • Pôv' con
Re : Attentat fusillade à l'arme automatique à Charlie Hebdo.
« Réponse #37 le: 09 janvier 2015 à 21:01:19 »
Charlie est bien citoyen d'honneur de Paris. Où est le problème ?
N'en déplaise aux bas du front et autres excités de la récidive, les statistiques sont formelles : les individus ayant commis au moins un crime sont plus nombreux que ceux qui en ont commis deux ou plus.

Hors ligne cervesia

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2380
Re : Attentat fusillade à l'arme automatique à Charlie Hebdo.
« Réponse #38 le: 09 janvier 2015 à 21:02:19 »
encore une bien bonne qui doit les plier en 4 là où ils sont
"Il n'y a point d'éloge flatteuse sans liberté de blâmer", Beaumarchais

 La neutralité favorise toujours l'oppresseur, jamais la victime. Le silence encourage le persécuteur, jamais le persécuté » (E. Wiesel).

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Attentat fusillade à l'arme automatique à Charlie Hebdo.
« Réponse #39 le: 09 janvier 2015 à 21:29:01 »
Une pensée émue pour ses parents, Albert et Mauricette Hebdo...
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne Val

  • Administrateur
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 19242
Re : Attentat fusillade à l'arme automatique à Charlie Hebdo.
« Réponse #40 le: 09 janvier 2015 à 21:34:40 »
J'avoue que le coup du "charlie" citoyen d'honneur de Paris, je trouve ça ridicule.  ;)
Qu'ils fassent les victimes citoyens d'honneur, pourquoi pas. Qu'ils proposent la légion d'honneur à l'agent de la voirie qui potentiellement a essayé de s'interposer (information non confirmée encore), pourquoi pas.

Un journal citoyen d'honneur, ça fait vraiment "faisons un truc facile pour faire parler de moi en bien"...

Pareil pour le million d'euro qui va être débloqué censément par le gouvernement pour aider Charlie Hebdo. N'en avaient ranafoutre avant, d'un seul coup la survie est vitale.
Encore une fois, je comprends l'idée, mais il y a des choses qui sont vraiment dans le "trop".  :] :]
La solidarité des gens aurait potentiellement suffi je pense. enfin.. .

Quand à Le Pen, il tire une balle dans le pied de sa fille, et j'en connais de l'autre côté de la manche qui vont prendre le détournement du slogan "Keep calm and carry on" assez emblématique de la culture anglaise très très très très très très mal...  :gene:
Voter Le Pen c'est alimenter le potentiel terrorisme direct.. Plus de tension, plus de violence, etc...

 :merci:

Hors ligne cervesia

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2380
Re : Attentat fusillade à l'arme automatique à Charlie Hebdo.
« Réponse #41 le: 09 janvier 2015 à 22:21:27 »
merci à la merveilleuse âme qui a comprit mon problème d'avatar :kiss2:
"Il n'y a point d'éloge flatteuse sans liberté de blâmer", Beaumarchais

 La neutralité favorise toujours l'oppresseur, jamais la victime. Le silence encourage le persécuteur, jamais le persécuté » (E. Wiesel).

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Attentat fusillade à l'arme automatique à Charlie Hebdo.
« Réponse #42 le: 09 janvier 2015 à 22:36:28 »
Un petit mot pour les media à la langue bien pendu.
Ils s'évertuent à donner un max d'infos aux preneurs d'otage, futurs et présents...les mouvements des forces de l'ordre, leur nombre, hélicos...on frôle l'intelligence avec l'ennemi !
Ils n'ont rien compris depuis les JO de Munich ?
Show content
Les terroristes ont pu regarder en direct à la télé les policiers qui rampaient sur le toit pour lancer une attaque surprise. Un fiasco, évidemment.


Le pire, ce pauvre homme caché dans l'imprimerie, ignoré des truands. S'ils ne savaient pas qu'il était là, ce n'est pas grâce à BFM, qui a claironner toute la journée qu'il y était.
Heureusement pour lui, les mecs n'avaient pas la télé, ou ils regardaient les Feux de l'Amour ou ils étaient trop cons pour fouiller la baraque.
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4264
Re : Attentat fusillade à l'arme automatique à Charlie Hebdo.
« Réponse #43 le: 09 janvier 2015 à 22:38:04 »
Citer
Pareil pour le million d'euro qui va être débloqué censément par le gouvernement pour aider Charlie Hebdo. N'en avaient ranafoutre avant, d'un seul coup la survie est vitale



HEUUUUUUUUUU! ben disons que les circonstances de ces derniers jours ont en effet rendu les choses un peu plus vitales . De plus ce n'est pas tout à fait exact : avec la dernière loi concernant le financement des médias Charlie figurait sur la liste des journaux pouvant bénéficier de l'aide de l'état (pas à la hauteur de cette somme certes.) .

Sinon ça veut dire quoi citoyen d'honneur ?


Pour finir un jour j'avais écrit ici que je n'arrivais pas à détester complètement Rachida Dati et que sans savoir pourquoi elle m'inspirait un peu de tendresse . Je crois que j'ai un début de réponse : http://www.franceinfo.fr/emission/l-interview-politique/2014-2015/rachida-dati-rend-hommage-hollande-et-tacle-sarkozy-09-01-2015-07-45
"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

Hors ligne kiosk

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4718
    • Pôv' con
N'en déplaise aux bas du front et autres excités de la récidive, les statistiques sont formelles : les individus ayant commis au moins un crime sont plus nombreux que ceux qui en ont commis deux ou plus.

Hors ligne Val

  • Administrateur
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 19242
Re : Attentat fusillade à l'arme automatique à Charlie Hebdo.
« Réponse #45 le: 09 janvier 2015 à 23:02:19 »
 @syberia
Ce que je veux dire c'est que je pense que le gouvernement se foutait éperdument que Charlie vive ou meure en soi, ce qui peut éventuellement se concevoir en tant que gouvernement (pas à intervenir blablabla, surtout ce type de gouvernement). Je ne dis pas que Charlie n'a pas droit aux subventions légales, et je ne dis pas qu'il ne faut pas lui donner ce million d'euro.

Et je pense aussi que la survie de Charlie est vitale, stratégiquement, indépendamment de ce qu'on pense du journal. Si Charlie vit, même meurtri, même blessé, c'est un message important à mon sens.

C'est la façon dont c'est traité et annoncé, surtout de la part d'un gouvernement qui nous explique tous les jours qu'il n'a plus d'argent pour rien. C'est une réaction que j'aurai eue pour n'importe quel déblocage de 1 million d'euro d'un seul coup comme ça.

Encore une fois, je n'ai rien contre et ça aidera vraiment Charlie. J'aimerai quand même savoir d'où l'argent viendra.  Ca pourrait être une taxe sur les revenus de plus de 1 million d'euro par an, nan ?  :mrgreen: (gauchiste un jour, hein...)
Enfin bref...

Sinon, c'est complètement hors sujet et en fait pas tant que ça. A la suite de ces événements, j'ai décidé de relire (pour la nième fois) les "Fortune de France" de Robert Merle. J'ai relu la préface, et là aussi il parle de la haine de l'autre, qui mène à des guerres idiotes, basée sur l'incompréhension, l'intolérance à laisser vivre les uns et les autres à leur façon.
Mais ça montre aussi que contrairement à ce que certains croient, il n'est jamais trop tard. De 1547 à bien après 1661, des français se sont écharpés entre catholiques et protestants (huguenots).

Et aujourd'hui, en France, il n'y a plus de guerre civile entre ces deux branches du christianisme.

Et quand on lit les romans historiques de Robert Merle, on voit beaucoup de moments où on pourrait se dire "c'est trop tard", etc... Et l'histoire nous apprend que non, ce n'est pas trop tard.

Ca fait réfléchir. J'espère voir le temps où la société évoluera grâce aux efforts de tous, dans le bon sens. Et où l'expression "vivre et laisser vivre" prendra tout son sens.

Val.

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4264
Re : Attentat fusillade à l'arme automatique à Charlie Hebdo.
« Réponse #46 le: 09 janvier 2015 à 23:31:29 »
Je suis trop fatiguée pour te répondre en détail mais j'essaie de le faire dès demain . Bonne nuit à tous !
"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Attentat fusillade à l'arme automatique à Charlie Hebdo.
« Réponse #47 le: 09 janvier 2015 à 23:44:18 »
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne Val

  • Administrateur
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 19242
Re : Attentat fusillade à l'arme automatique à Charlie Hebdo.
« Réponse #48 le: 10 janvier 2015 à 11:39:06 »
Je reprends ici un article du monde qui semble décrire plutôt bien tout ce qui s'est passé. Histoire d'avoir un compte rendu cohérent des événements. Je sais que c'est long, mais ça a l'air d'un compte rendu adéquat.  :merci: :merci:

http://www.lemonde.fr/police-justice/article/2015/01/10/a-17-heures-vendredi-les-trois-preneurs-d-otages-sont-tues_4553226_1653578.html

Citer
Ils s’étaient partagé « les opérations » : eux, les frères Kouachi, s’occupaient de Charlie Hebdo, lui, Amedy Coulibaly, « des policiers », selon ses propres termes. Et des juifs. Il a finalement tué quatre personnes, vendredi 9 janvier, dans « l’Hyper cacher » de la Porte de Vincennes, à Paris. « Aujourd’hui, dans ce magasin casher, c’est bien un acte antisémite effroyable qui a été commis », a souligné solennellement dans la soirée François Hollande. Les trois hommes ont tué au total dix-sept personnes et en ont blessé une dizaine d’autres, avant d’être abattus par les forces de l’ordre. Vingt morts en trois jours.

Saïd et Chérif Kouachi ont d’abord, on le sait, provoqué un carnage dans les locaux de Charlie Hebdo, mercredi 7 janvier. Douze personnes ont trouvé la mort en quelques minutes, dont les six principaux dessinateurs du journal – la police a trouvé 57 douilles à terre. Les deux frères ont réussi à s’enfuir, on les aperçoit le lendemain, dans une station-service à Villers-Cotterêts, dans l’Aisne, puis leur trace se perd.

Le même jour, à 7 h 10, un petit accident de voiture avenue Pierre-Brossolette à Montrouge, dans les Hauts-de-Seine, tourne au drame. Deux policiers municipaux s’approchent : un homme vêtu de noir, portant une cagoule et un gilet pare-balles, leur tire dessus à la kalachnikov.

Une jeune policière de 25 ans, employée par la mairie de Montrouge, meurt sur le coup. Des témoins tentent d’intervenir, mais l’homme sort une arme de poing et blesse un agent de la voirie, qui s’en tire de justesse : la balle lui a traversé la joue de part en part. L’agresseur braque une voiture et disparaît. Le véhicule est retrouvé un peu plus tard, près du RER, à Arcueil (Val-de-Marne). L’homme a abandonné sa cagoule à Montrouge, qui permet de l’identifier formellement, grâce à une trace ADN : il s’agit d’Amedy Coulibaly, condamné à cinq ans de prison pour avoir préparé l’évasion de l’artificier des attentats de Paris en 1995.

Le lendemain, vendredi 9 janvier, le jour vient à peine de se lever lorsqu’une patrouille de gendarmerie essuie à son tour des coups de feu dans la zone artisanale de Dammartin-en-Goële, en Seine-et-Marne. Les gendarmes ripostent, l’un des deux agresseurs, Saïd Kouachi, l’un des tueurs de Charlie, saigne un peu, il a été légèrement touché à la gorge. Il s’enferme avec son frère dans les bâtiments d’une imprimerie, Création Tendances et Découvertes (CTD), en prenant en otage son patron, Michel Catalano. Les deux hommes ne le savent pas, mais il y a un autre employé dans le bâtiment. Il s’est réfugié à la cantine, au deuxième étage, et a réussi à se faire oublier en se cachant sous un évier.

Didier, un commercial, avait justement rendez-vous à 8 h 30 avec le patron de CTD. « Lorsque je suis arrivé, mon client est sorti avec une personne armée, qui s’est présentée comme étant de la police, a raconté l’homme à RTL. Devant la porte d’entrée, j’ai serré la main de Michel et d’un des terroristes. Il m’a dit : “Je suis de la police, partez, on ne tue pas les civils”. » Les journalistes et les policiers ne sont pas des civils, pour les frères Kouachi. Débute une interminable attente. Le GIGN, le groupe d’intervention de la gendarmerie nationale, a pris position autour du bâtiment. Le patron de l’imprimerie est libéré sans dommages à 10 h 20, il explique aux gendarmes que les deux hommes campent au premier étage, ont des kalachnikov, un lance-roquettes et des cocktails Molotov. La brume se lève lentement sur le plateau briard.

Dammartin-en-Goële, 8 000 habitants, se réveille effaré. « Ma fille m’a appelé d’Australie quand elle a vu à la télévision ce qu’il se passait à Dammartin », raconte Christine Ramirez, conseillère municipale à Moussy-le-Vieux, une commune voisine. On a peur pour les enfants : le groupe scolaire Henri-Dunant n’est distant que de quelques centaines de mètres de la zone industrielle. On affrète des cars de la SCNF pour évacuer les écoliers en début d’après-midi, ils sont escortés comme un convoi présidentiel par des motards et des cars de CRS, puis regroupés dans un gymnase, où les attendent des psychologues scolaires et le maire, Michel Dutruge (UMP), manteau noir et mine fatiguée, en liaison constante avec le préfet. Les parents se racontent les galères d’organisation pour récupérer leurs gamins, entre le travail et les bouchons des barrages de police.

A 11 h 45, les négociateurs du GIGN essaient de prendre contact avec les preneurs d’otage. Ils laissent des messages sur les portables, mais les deux frères ne répondent pas. Ils ont parlé quelques minutes, en revanche, avec un journaliste de BFMTV qui avait appelé l’imprimerie. « On est les défenseurs du Prophète, a dit l’un des deux hommes. J’ai été envoyé, moi, Chérif Kouachi, par Al-Qaida au Yémen. Je suis parti là-bas, et c’est le cheikh Anouar Al-Awlaki qui m’a financé. » C’était avant la mort de ce prédicateur américain installé au Yémen, tué par une attaque de drone en 2011. « Qu’Allah lui fasse miséricorde », conclut le preneur d’otage.

A l’autre bout de la région parisienne, Porte de Vincennes, un homme entre dans le supermarché Hyper Cacher, au pied du périphérique, dans le 20e arrondissement de Paris, à une rue de Saint-Mandé. Il est 13 h 35. C’est la veille de shabat, il y a du monde dans le magasin. L’homme, armé jusqu’aux dents, tue aussitôt trois personnes, on ignore encore dans quelles circonstances. Un otage réussit à s’enfuir, il est blessé par balles au bras et à la main, mais ses jours ne sont pas en danger. Les policiers du RAID encerclent aussitôt le bâtiment, le quartier est bouclé, le périphérique est coupé.

C’est Coulibaly. Les policiers l’ont très vite identifié sur les vidéos. Il ne s’en cache d’ailleurs pas ; il a appelé police-secours en disant simplement « vous savez qui je suis », avant de raccrocher. Au sous-sol, des otages appellent discrètement la police. A 14 h 30, l’homme arrache les câbles du système de vidéosurveillance et confisque les téléphones portables. Il passe un coup de fil au commissariat de l’avenue Daumesnil et demande à parler au premier ministre ou au président de la République.

A 15 heures, deux otages parviennent à appeler police-secours, et expliquent à voix basse que trois personnes sont mortes, et qu’ils sont encore sept. Ils disent que l’homme a un gilet pare-balles et une kalachnikov. Difficile encore de savoir ce qui s’est passé, mais quand Coulibaly donne à nouveau de ses nouvelles, quelques minutes plus tard, un quatrième otage est mort. Le jeune homme appelle de lui-même BFMTV, vers 15 heures. Il assure d’une voix dégagée appartenir à l’Etat islamique, et explique s’être « synchronisé » avec les deux frères Kouachi : « eux Charlie Hebdo, moi les policiers ».

Le directeur adjoint de la rédaction, Alexis Delahousse, lui demande : « Vous êtes combien ? » Il répond « quatre morts ». L’enregistrement de quatre minutes, diffusé après la fin des prises d’otages, a été aussitôt livré à la police et jamais complètement diffusé. Amedy Coulibaly a quand même expliqué qu’il était entré au supermarché casher « parce qu’il ciblait des juifs ». Douze personnes du magasin Lenôtre sont évacuées à 15 h 40, dans un sérieux état de choc. Comme à Dammartin, on attend, fébrilement. Chacun sait, les preneurs d’otages les premiers, qu’il n’y a pas d’issue, qu’ils vont mourir. Mais en tuant combien de personnes auparavant ?
« C’est la guerre »

A la fenêtre d’un petit immeuble, un garçon d’une dizaine d’années apostrophe un passant. « Eh m’sieur ? Il se passe quoi là ? » « Ben, c’est la guerre, hein », lui répond l’homme sans s’arrêter. Le déploiement des forces de police est impressionnant. Un hélicoptère, des dizaines de véhicules – pompiers, police, ambulances… Le boulevard partant de la place de la Nation, d’ordinaire noir de voitures, est bloqué des deux côtés, et le quartier populaire, modeste et tranquille, retient son souffle.

« Le quartier est très calme, sans problème, explique Rima, 35 ans. Il y a plein de communautés, arabes, noires, juives, qui vivent ici et s’entendent bien. » Au début de l’après-midi, le quartier est coupé en deux, puis en quatre, au fur et à mesure que la police étend son dispositif. Un cordon sur le pont qui enjambe le périphérique sépare un père de la crèche où est sa fille. « Impossible de passer monsieur, lui répond une policière, votre fille est en sécurité, toutes les écoles et crèches sont bouclées et protégées. »

Juste en dessous, les hommes du RAID enfilent calmement leurs cagoules sous le regard des curieux massés sur le pont. A 16 heures, les CRS commencent à faire reculer les badauds, par à-coups. De petits groupes de policiers investissent méthodiquement les immeubles, appartement par appartement, ils font redescendre les journalistes qui se sont invités chez des habitants du quartier.
L’assaut de Vincennes

Bientôt 17 h 15, la nuit commence à tomber. L’assaut est donné Porte de Vincennes. Une grenade est lancée sur l’une des entrées, à gauche du magasin, une autre à droite et fait dégringoler l’une des lettres de l’enseigne lumineuse, les policiers se massent devant l’entrée, le camion blindé de la Brigade de recherche et d’intervention (BRI), énorme boîte carrée d’un noir de jais qui peine à entrer dans son parking du dépôt du palais de justice, se fige au milieu de la rue.

Les policiers du RAID et de la BRI sont groupés d’un côté et de l’autre de la porte d’entrée. Le rideau de fer se lève avec une lenteur exaspérante. Dès que possible, un policier intrépide fonce à l’intérieur en tirant des coups de feu et se glisse sur la droite, ses collègues le couvrent. On tire beaucoup, des deux côtés, pendant quelques rapides secondes ; les policiers entrent les uns après les autres dans le magasin, et puis une ombre s’avance en courant vers les policiers. Il n’a aucune chance, et tombe aussitôt, criblé de balles. Les otages s’enfuient en criant. Un policier est traîné sur le trottoir par deux de ses camarades. Deux d’entre eux sont blessés à la jambe, un autre plus sérieusement mais son pronostic vital n’est pas engagé.

Lire le récit : A la porte de Vincennes, il a « menacé d'abattre tous les otages »

C’est fini. Le quartier reste bloqué une partie de la nuit, pour permettre à la police scientifique de faire les constatations et de prélever tous les éléments utiles à l’enquête. Coulibaly a laissé derrière lui un arsenal. Deux kalachnikov, un pistolet-mitrailleur de type Scorpio, deux armes de poing russes, des Tokef calibre 9 mm, un couteau. Il avait piégé le supermarché avec des bâtons d’explosif civil munis de détonateurs.

Sara et Tony, qui habitent juste de l’autre côté du périphérique, sont rassurés et inquiets. « Je suis soulagée que la prise d’otages soit finie. Mais on a peur que d’autres jeunes désœuvrés les prennent en exemple, racontent les jeunes gens, en regardant une vidéo d’un Français parti faire le djihad en Syrie. Aujourd’hui, c’est ce petit magasin mais demain ça pourra être à Carrefour ou Auchan. » Sauf qu’ici, c’étaient les juifs qui étaient visés.
L’inquiétude de la communauté juive

La prise d’otage démontre « une nouvelle fois que la menace pesant sur la communauté juive est bien réelle », constate le grand rabbin de France, Haïm Korsia. Pour Roger Cukierman, président du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF), « la communauté juive, déjà anxieuse, a des raisons supplémentaires de s’inquiéter. La situation devient tout à fait grave : j’ai l’impression que c’est la guerre du djihad contre l’Occident, avec des cibles qui sont les journalistes, la liberté d’expression et les juifs. »

Porte de Vincennes, quatre hommes se parlent gravement sur le trottoir. L’un, en kippa, est venu avec ses deux petits enfants. Tous se connaissent et vivent à deux pas : c’est leur magasin casher qui a été attaqué. « Je venais voir l’identité des blessés ou des morts. Pourvu que les caissières n’aient rien. C’est des gamines de 18 ans. On les connaît bien. »

L’homme à la kippa se dit sûr « qu’on était dans le viseur dès hier. Vous croyez que le gars était à Montrouge par hasard ? Moi je suis sûr que Coulibaly voulait attaquer l’école juive qui était tout près du lieu où il a tué la policière… Il a raté sa cible et a retenté aujourd’hui. » Ses trois amis approuvent. Ils se retrouveront samedi à l’une des deux synagogues de Vincennes-Saint-Mandé, l’une, historique, ashkénaze, l’autre séfarade.

Dès 14 heures, des policiers sont arrivés rue des Rosiers, dans le Marais, à Paris, l’ancien quartier juif. Ils ont demandé aux commerçants de fermer boutique. Même chose au Sentier, haut lieu de la confection bon marché. La traditionnelle prière du vendredi soir a été annulée un peu partout, en attendant la fin des prises d’otages. Dans un restaurant casher, un vendeur estime que « ce n’est que le début ». Rue des Rosiers, un vieux monsieur à barbe blanche soupire que « rien n’a changé, c’est toujours la même chose ».

Sasha, étudiant en ingénierie, achète ses sushis dans un restaurant casher. « Les terroristes font du tort aux musulmans, ça va être horrible pour eux, alors qu’ils n’y sont pour rien » dit le jeune homme. Il regrette qu’« inéluctablement, on passera par l’extrême droite au pouvoir ». Marc Konczaty, le dirigeant du Mouvement juif libéral de France (MJLF), estime lui que c’est avant tout « la France qui est attaquée », et qu’il faut « continuer à vivre, à être fier de ce que nous sommes, de notre démocratie ». C’est pour cela qu’il appelle à manifester dimanche. Avec une sourde inquiétude. « Il y a eu Merah à Toulouse, Dieudonné et son déferlement de haine, et puis aujourd’hui… Ça fait quand même beaucoup de petites pierres. » Benyamin Nétanyahou, le premier ministre israélien, a demandé à la France de maintenir un niveau de sécurité élevé autour des institutions juives, « même après un retour à la normale ».

A Dammartin, il n’est pas tout à fait 17 heures, la nuit s’apprête à tomber. Dans le quartier résidentiel, près de la zone industrielle où s’enfilent les pavillons à tuiles ocre, on se précipite à la fenêtre pour entendre les détonations. Saïd et Chérif Kouachi, épuisés par la tension et les nuits de veille, n’ont plus rien à perdre. Ils entr’ouvrent la porte de l’imprimerie d’une quinzaine de centimètres et tirent une rafale sur les gendarmes qui leur jettent des grenades à effet de souffle. Un nuage dense de fumée, avalé par le vent, survole l’imprimerie. Les deux hommes continuent à tirer, ils sont aussitôt tués par les tireurs d’élite du GIGN. La fusillade n’a pas duré beaucoup plus d’une minute, deux gendarmes ont été blessés.

Vendredi soir, François Molins, le procureur de Paris, a longuement expliqué l’enchaînement des faits. Cinq personnes, des proches des frères Kouachi étaient encore en garde à vue, on recherche toujours la compagne de Coulibaly. L’instruction judiciaire qui va être ouverte et confiée à un juge rassemblera toutes les procédures et devra s’employer à donner le détail de la tuerie de Charlie, de la fusillade de Montrouge, de la cavale des frères Kouachi et des deux assauts. Vingt morts en trois jours.

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Attentat fusillade à l'arme automatique à Charlie Hebdo.
« Réponse #49 le: 10 janvier 2015 à 11:58:20 »
Est-ce que la marche de demain est compatible avec Vigipirate ?
Ne sommes nous pas en train réagir bêtement aux agissements de Daech/AQ en organisant un rassemblement massif ?
Voir même d'agir de manière prévisible exactement comme ils le prévoyaient ?

Même leur esprit reptilien est capable de prévoir ce genre de rassemblement, voir l'encourager. Ne pourront-ils pas lancer les attentats kamikaze du style Bombay ? Ce sera une occasion rêvée pour zigouiller un maximum de gens, chefs d'état...

Feindre s'identifier aux journalistes de Charlie (quoiqu'on dise on n'est pas Charlie !) et défiler comme les moutons en disant "même pas peur !"

Il faut admettre que pour l'instant les terroristes ont gagné, il est normal d'avoir peur, et d'agir en conséquent !

Faire autrement serait de la fierté mal placée pour ne pas dire un déni de la réalité.

J'en suis persuadé, il faut annuler cette marche, tant pis pour les qu'on dira-t-on !
Garder son calme, c'est de ne pas y aller !
Le travail est l'opium du peuple !