Auteur Sujet: Appel pour La Poste  (Lu 841 fois)

Hors ligne vio

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4992
Appel pour La Poste
« le: 28 mars 2010 à 17:52:03 »
Citation de: "vio"
Contre la privatisation de la Poste , votation citoyenne :
Citer
Le Comité national contre la privatisation de La Poste a lancé une campagne pour une consultation nationale le 3 octobre, invitant les Français à se prononcer sur le changement de statut de l’établissement public.

Une campagne de consultation citoyenne a été lancé le 19 juillet 2009 pour demander au Français s’ils souhaitent que La Poste change de statut. (Sipa) Partis, associations et syndicats se sont réunis en un Comité national contre la privatisation de La Poste, et ont lancé mercredi 29 juillet une campagne de consultation nationale prévue pour le 3 octobre. Ils invitent les Français à se prononcer sur le changement de statut de l’établissement public. Le Comité a réitéré mercredi, lors d’une conférence de presse, son opposition au texte, présenté le jour même en Conseil des ministres, qui prévoit la transformation de La Poste en société anonyme, à capitaux 100% privés. La consultation nationale sera organisée dans certaines mairies et collectivités, devant les bureaux de poste et sur les marchés.
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/economie/20090729.OBS5860/les_fra…


Citer
MODE OPERATOIRE DE LA VOTATION CITOYENNE DU 28 SEPTEMBRE AU 3 OCTOBRE 2009

Pour le bon déroulement de la votation, certains impératifs sont à respecter, afin de garantir le caractère démocratique et légitime de notre démarche.

La période de la votation Pour un maximum d’efficacité, il sera possible de voter du 27 septembre au 3 octobre 2009 suivant les opportunités, le temps fort restant bien sur le samedi 3 octobre.

Les horaires du vote Le seul impératif reste la fin du scrutin, fixée à 18 heures le samedi 3 octobre pour la remontée des résultats au niveau national. La compilation des résultats se fera au fur et à mesure, en tout état de cause le Comité national sera « de permanence » le dimanche 4 octobre 2009.

Les lieux de vote Il n’y a pas d’impératif, en mairie, sur les marchés, bien sur devant les bureaux de poste, dans ou aux abords des entreprises où cela sera possible. L’objectif étant de donner au maximum de personnes la possibilité de se prononcer. Une carte interactive est disponible en ligne sur le site du comité national avec par département les lieux de vote.

Le vote
-  Toute personne âgée de plus de 18 ans peut voter, quelle que soit sa nationalité, il n’est demandé aucune pièce d’identité.
-  Sur la feuille d’émargement, faire inscrire son nom, prénom, sa ville de résidence et sa signature
-  Elle pourra ensuite cocher la case de son choix sur le bulletin de vote et l’introduire dans l’urne.


Infos+sources ici

Hors ligne vio

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4992
Re: Appel pour La Poste
« Réponse #1 le: 28 mars 2010 à 17:52:45 »
Citation de: "contemplatif"
J'ai votationné aujourd'hui !

Votationné non à la privatisation de la Poste.

Lamarck, je me demande vraiment en quoi la privatisation de la poste, du secteur financier ou plus généralement des services publics pourrait être un avantage ? Je ne vois vraiment pas en quoi la gestion privée fait des miracles...  :roll:

Ta réflexion m'a fait penser à mes grands parents, l'un qui fut employé à EDF et l'autre employée à la Poste au temps où la SNCF desservait aussi le fin fond des campagnes plutôt que de fermer les lignes à tour de bras. Jamais ces provinces, inconnues de nos glorieux économistes qui sévissent à Bercy où à la commission européenne, n'auraient pu se développer sans intervention publique. La fonction publique apportait du boulot, favorisait les échanges, créait de la richesse et du développement. S'il avait fallu attendre que le privé s'intéresse aux campagnes et amène la "modernité", je crois bien que beaucoup rouleraient encore sur des chemins empierrés et communiqueraient avec des pigeons voyageurs.

On pourrait même faire un parallèle avec les banlieues qui sont actuellement désertées par les services publics. La privatisation présentée comme remède à tous les maux et aux gaspillages est un leurre savament entretenu par Sarko et ses affidés, pas une solution. Il n'y a qu'à voir l'exemple de France Télécom/Orange.

Hors ligne vio

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4992
Re: Appel pour La Poste
« Réponse #2 le: 28 mars 2010 à 19:12:04 »
Citation de: raja
<a href="http://www.dailymotion.com/swf/video/xbi838" target="_blank" class="new_win">http://www.dailymotion.com/swf/video/xbi838</a>
« Modifié: 31 mars 2010 à 19:25:56 par Lady Marwina »

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28626
Re : Appel pour La Poste
« Réponse #3 le: 06 septembre 2011 à 14:17:28 »
Citer
Pour Besancenot, sa condamnation est "une menace" pour les luttes sociales à venir

Olivier Besancenot a décidé de se battre contre le jugement qui l'a condamné, lundi 5 septembre. Avec quatorze autres postiers, il est accusé par des cadres de La Poste de les avoir séquestrés pendant près de deux heures et demie dans le cadre de l'occupation de la direction départementale des Hauts-de-Seine, le 10 mai 2010.

Joint par Le Monde.fr, l'ex-porte-parole du Nouveau Parti anticapitaliste a réagi : "Une grève avec occupation peut être transformée en séquestration, action que nous n'avons absolument pas faite ! C'est un signal politique fort, une menace, envoyé avant les mobilisations sociales de la rentrée et qui est fait pour faire peur."

M. Besancenot a été condamné à 1 500 euros d'amende avec sursis par le tribunal correctionnel de Nanterre (Hauts-de-Seine) pour "séquestration". Le tribunal l'a également condamné ainsi que dix de ses collègues à payer 500 euros de dommages et intérêts chacun aux parties civiles et 150 euros pour frais de justice. Les magistrats de la 17e chambre ont en revanche relaxé quatre des prévenus.

CELA "POURRA ÊTRE UTILISÉ PAR LA POSTE POUR NOUS LICENCIER"

A sa sortie du palais de justice, l'ex-porte-parole du NPA, visiblement choqué, a protesté contre les lourdes conséquences pour lui et ses dix camarades : "Cette condamnation sera inscrite à notre casier judiciaire et pourra être utilisée par La Poste pour nous licencier."

Sur le fond, M. Besancenot voit dans ce jugement un grave précédent pour les luttes sociales à venir. L'ancien candidat à la présidentielle a donc décidé de faire appel de la décision. Son avocat, Me Antoine Comte, a ainsi déploré "une décision incompréhensible" dans "un dossier où il n'y a absolument aucune preuve".

http://www.lemonde.fr/politique/article/2011/09/05/besancenot-condamne-une-menace-contre-les-luttes-sociales_1567982_823448.html

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4265
Re : Appel pour La Poste
« Réponse #4 le: 06 septembre 2011 à 14:50:06 »
Et pendant ce temps -là ...seul le Figaro relève cette info donnée par Sud

Show content
Deux inspectrices du travail agressées
AFP Publié le 02/09/2011 à 18:30 Réactions (33)
Le syndicat SUD a dénoncé aujourd'hui l'agression verbale et les menaces qu'ont subies deux inspectrices du travail de Saône-et-Loire et une contrôleuse de la Mutualité sociale agricole (MSA) par les propriétaires d'une parcelle viticole, lors d'un contrôle, hier.

"Les agents ont été insultées, menacées, agressées verbalement, et les exploitants les ont empêchées, de fait, de mener à bien leur contrôle des conditions de travail et d'embauche des salariés", a indiqué SUD Travail Affaires Sociales dans un communiqué. L'un des exploitants de la parcelle a "brandi un sécateur" en direction des agents, a précisé à l'AFP un représentant du syndicat. Ni les services de l'inspection du travail ni la MSA de Saône-et-Loire n'étaient joignables ce soir.

"Après les agressions subies dans les Ardennes et le Maine-et-Loire en juillet, c'est donc la troisième agression sérieuse en deux mois d'agents de l'inspection du travail dans l'exercice de leur fonctions", ajoute le syndicat, qui demande des poursuites et la condamnation de ces actes par le ministère du Travail.

C'est dingue comme certains jugements tombent à point !
"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon