Auteur Sujet: L'UMP et la fraude fiscale  (Lu 3574 fois)

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5844
L'UMP et la fraude fiscale
« le: 04 avril 2013 à 16:06:08 »
Au delà des rodomontades de l'UMP autour de la fraude fiscale vue uniquement par la lorgnette Cahuzacienne, il est intéressant de savoir qu'ils ont déposé il y a une semaine une proposition de loi visant à instaurer une amnistie pour l'évasion fiscale .........

 :diable: :diable: :diable: :diable: :diable: :diable: :diable: :diable: :diable: :diable: :diable: :diable: :diable: :diable: :diable: :diable: :diable:


Mais ils ont toujours été en pointe dans ce domaine  :mrgreen: rappelons nous les actions de Mr Woerth en ce sens, la liste des 3000, toussa ....

"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : L'UMP et la fraude fiscale
« Réponse #1 le: 04 avril 2013 à 17:33:47 »
Purement par hasard, ça tombe juste au moment où "Offshore Leaks" menace de divulguer quelques noms d'indélicats détenteurs de comptes aux paradis fiscaux...avec Augier en teaser...?

On se souvient des manoeuvres d'Éric (pas tibulaire mais presque) Woerth au Bristol avec quelques donneurs potentiels au Premier Cercle, micro-partis etc.
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4264
Re : L'UMP et la fraude fiscale
« Réponse #2 le: 05 avril 2013 à 07:44:26 »
Citer
   Suivant
Isabelle Copé : soeur de Jean-François Copé et avocate de Patricia Cahuzac
cope

Les liens avec l'affaire sont loin d'être établis. Mais l'avocate de Patricia Cahuzac, Isabelle Copé, n'est autre que la soeur de Jean-François Copé. Et elle a déjà été soupçonnée d'avoir eu... un compte en Suisse !

Publié le 04 avril 2013, 16h41

[Mis à jour le 4 avril 2013 à 16h41]
 Quel que soit l'angle par lequel on aborde l'affaire Cahuzac, elle nous amène à chaque fois vers des détails assez rocambolesques. Dans les dernières révélations sur l'évasion et la fraude fiscale présumée de l'ancien ministre, on apprend par exemple que sa femme, Patricia Cahuzac, avec laquelle il est en instance de divorce, est défendue par une certaine Isabelle Copé-Bessis. Cette avocate inscrite au barreau de Paris n'est autre que la sœur de Jean-François Copé, le président de l'UMP qui fut l'un des premiers à fustiger l'écart du socialiste et qui a même demandé récemment la démission de Jean-Marc Ayrault. Rien, bien évidemment, ne permet de faire un lien entre Isabelle Copé et l'affaire en elle-même. L'avocate, dont le cabinet est installé rue de l'Université à Paris, a défendu bien d'autres clients dans bien d'autres affaires. Elle est en outre spécialisée dans le "droit de la famille". Ce qui, l'éloigne, a priori, des limiers des affaires financières.

Mais la coïncidence est tout de même troublante. D'abord, Jean-François Copé, inscrit au barreau comme beaucoup d'élus pour arrondir ses fins de mois en tant qu'avocat, a déjà travaillé dans le cabinet de sa propre sœur. Autre détail troublant : fin 2011, alors que les liens entre Jean-François Copé et l'homme d'affaires Ziad Takieddine sont scrutés dans la presse, le nom d'Isabelle Copé apparait à plusieurs reprises dans le dossier. Celle-ci est même soupçonnée d'avoir ouvert un compte en Suisse en 2005, par le biais d'un intermédiaire basé à Genève. Rappel utile : à l'époque, le ministre du Budget était un certain Jean-François Copé (lire l'article de Paris Match à l'époque). Rien n'a depuis été prouvé, mais en reliant indirectement ministre du Budget et évasion fiscale présumée, cette affaire présente bien des similitudes avec l'affaire Cahuzac.

Isabelle Copé-Bessis a-t-elle pu en savoir plus sur les techniques d'évasions fiscales voire sur le compte de Jérôme Cahuzac en lui-même ? En tant que ministre du Budget en charge de la lutte contre la fraude fiscale, Jérôme Cahuzac pouvait-il enquêter sur le compte présumé d'Isabelle Copé, l'avocate de son épouse ? Beaucoup de questions, parfois ahurissantes, peuvent encore être posées. Reste qu'Isabelle Copé joue en tout cas un rôle prépondérant dans le divorce des Cahuzac. Un divorce qui pourrait être lié à la chute de l'ancien ministre. Mediapart, à l'origine des révélations, ne s'est jamais appuyé sur cette séparation dans son enquête, bien qu'elle cache d'importants enjeux financiers. Mais le Canard Enchainé a déjà révélé que des détectives privés, travaillant pour la défense de Patricia Cahuzac (donc pour Isabelle Copé), ont pu faire quelques découvertes sur le patrimoine caché de Jérôme Cahuzac...

  Jean-François Copé, président de l'UMP, a affirmé jeudi 4 avril à Paris que le président François Hollande était "en train de devenir le chef d'un camp, le chef d'un clan" après l'affaire Cahuzac.


http://www.linternaute.com/actualite/politique/isabelle-cope-soeur-de-jean-francois-cope-et-avocate-de-patricia-cahuzac-0413.shtml?fb_action_id

Copé fait comme sarkozy : il projette ce qu'il est sur les autres .
"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

Hors ligne Lady Marwina

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 7362
  • Le Chwanana est Grand
    • Avanti-populo.com
Re : L'UMP et la fraude fiscale
« Réponse #3 le: 04 décembre 2013 à 23:38:58 »
Attention, c'est du lourd.
Je pense que toucher plus le fond que cela n'est pas possible sans rajouter une 5ème dimension à notre univers.

TA-DAH!!!

Citer
Croissance en 2014: pour la relancer, Eric Woerth veut suspendre tous les contrôles visant les entreprises

ECONOMIE - C'est un ancien ministre du Budget qui plus est renvoyé en correctionnel dans l'affaire Bettencourt et témoin assisté dans l'affaire de l’hippodrome de Compiègne qui parle. Voilà pourquoi la proposition faite par Eric Woerth pour relancer la croissance peut apparaître décalée. Le député UMP de l'Oise demande au gouvernement de décréter un moratoire d'un an sur les contrôles réalisés par l’administration auprès des entreprises.

En clair, Eric Woerth souhaite suspendre purement et simplement en 2014 les contrôles fiscaux, les contrôles de l'Urssaf et les contrôles de l'inspection du travail. Rien de moins. "Je veux qu'on laisse les chefs d'entreprises se consacrer à leur travail et faire en sorte qu'ils continuent à créer de l'emploi", a-t-il justifié mercredi 4 décembre sur i-Télé.


Oui oui je sais oui c'est...
Comment dire.
On pense à une blague au début. Mais en fait. Non. Voilà...
Celui qui croit ne pas être responsable de ses erreurs a renoncé à sa liberté

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5844
Re : L'UMP et la fraude fiscale
« Réponse #4 le: 05 décembre 2013 à 15:55:02 »
C'est, heeuuuuu ....... exactement comme tu dis  :pleur2:
Et puis Mosco leur avait déjà juré qu'il n'y aurait aucun contrôle sur l'utilisation des millions du CICE, alors finalement l'est pas si créatif le Woerth  :baille:
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod