Auteur Sujet: de la décomplexion de l'extrême-droite...  (Lu 25498 fois)

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5844
de la décomplexion de l'extrême-droite...
« le: 21 juin 2012 à 21:17:38 »
C'est une petite info qui aurait presque pu paraitre anecdotique ..... Personnellement je la trouve surtout très symbolique !
C'est un "petit" geste qui pourrait sembler stratégique   (et aurait eu sa place à ce titre dans le fil "stratégie...")...... mais il me semble plus de l'ordre du spontané que du construit !

C'est un de ces gestes qui démontre la décomplexion en cours du FN et de ceux qui lui sont proches, comme nous avions pu parler concernant $arko de droite décomplexée......... Et j'ai très peur que ce ne soit qu'un dans une longue série  :( , c'est pourquoi j'ai choisi d'ouvrir un fil spécifique.

Vous, je ne sais pas... mais , moi, ça me met en rage  tresfache tresfache tresfache

Le Chant des Partisans interdit par l'extrême-droite à Bollène
« Modifié: 21 juin 2012 à 22:35:33 par reveillonsnous »
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne Val

  • Administrateur
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 19237
Re : de la décomplexion de l'extrême-droite...
« Réponse #1 le: 22 juin 2012 à 11:09:00 »
Alors là !!!  tresfache tresfache tresfache

Moi aussi ça me met en rage, reveillonsnous. Ce n'est pas anecdotique !! Le 18 juin, c'est l'appel à la résistance, et le Chant des Partisans y a tout à fait sa place !! Quand a appeler la police pour des résistants qui chantent, quelle honte !!!  :fache1: :fache1: :fache1:

Plus que jamais, le combat est nécessaire. Pour faire savoir que leurs idées ne prendront jamais le dessus.  :fache:

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
Re : de la décomplexion de l'extrême-droite...
« Réponse #2 le: 22 juin 2012 à 12:00:46 »
Cette région est gangrénée par l''extrême droite et ces 5 dernières années ont accentuées le sentiment que le FN est un parti comme un autre d’où ce genre de dérives :rougefache:

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : de la décomplexion de l'extrême-droite...
« Réponse #3 le: 23 juillet 2012 à 22:36:22 »
Tiens tiens, les affinités entre petits fachos...  tresfache

Citer
Les vacances tunisiennes de Le Pen payées par un proche de Kadhafi

Les vacances tunisiennes de Jean-Marie Le Pen et de son épouse, en juin dernier, ont fait couler beaucoup d'encre. Au point même que des partis politiques tunisiens avaient demandé aux embarrassants touristes de quitter le pays. On en sait plus désormais sur ces mystérieuses vacances.

Jean-Marie Le Pen et son épouse ont été invités à Hammamet par Khalifa Harb, bras droit financier de feu Muammar Kadhafi. Il était plus spécifiquement chargé des investissements en Europe du guide [on dit führer en allemand, note de Sarkonique] libyen. Fondateur de la chambre de commerce belgo-libyenne, ce proche de Kadhafi a des amitiés multiples.
"Dans ces pays-là, quand on vous invite, ce n'est jamais à vos frais !"

Contacté par Le Point.fr, Jean-Marie Le Pen confirme : "J'ai été invité à l'anniversaire de son épouse Salima, qui est une amie à moi. Ce n'est pas parce que Khadafi a été assassiné que je dois m'abstenir de toutes relations ou de réunions familiales avec ses proches. Vous savez, moi, je suis un homme naïf, je ne suis pas comme vous, les journalistes, je n'ai pas les mêmes connaissances que vous !"

Ouvert à tous les débats, le président d'honneur du Front national était également convié à un colloque sur les révolutions arabes. "J'y suis allé pour ces deux raisons, en effet !" continue Jean-Marie Le Pen. En outre, tous les frais du couple Le Pen ont été pris en charge par les Libyens : "Oui, Madame, vous savez, dans ces pays-là, quand on vous invite, ce n'est jamais à vos frais !" conclut Jean-Marie Le Pen.


http://www.lepoint.fr/invites-du-point/sihem-souid/les-vacances-tunisiennes-de-le-pen-payees-par-un-proche-de-kadhafi-23-07-2012-1488419_421.php
« Modifié: 23 juillet 2012 à 22:38:58 par sarkonique »
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne sarkome

  • Smart Citoyen Incurable
  • Messages: 10521
Re : de la décomplexion de l'extrême-droite...
« Réponse #4 le: 24 juillet 2012 à 01:29:44 »
Citation de: Sarkonique
les affinités entre petits fachos

Alors, je me pose une question:
Un pouvoir qui censure toute opposition sur internet, qui contrôle les médias, qui s'aligne sur les grandes dictatures mondiales, qui exalte des idées nationalistes, qui ruine le pays et les travailleurs, qui ne se cache même pas d'être corrompu, qui noie nos villes sous une armée de policiers, qui déporte des familles entières vers une mort certaine, qui amalgame ouvertement immigration et délinquance et qui fait du nationalisme un culte inattaquable, n'est-il pas un pouvoir d'obédience fasciste?
Sommes-nous donc si vertueux pour critiquer Le Pen qui a, lui, le courage de ne pas renier ses amitiés ?

Hors ligne Val

  • Administrateur
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 19237
Re : de la décomplexion de l'extrême-droite...
« Réponse #5 le: 24 juillet 2012 à 10:28:27 »
Ne pas renier ses amitiés est courageux à ce sujet.  ;)
reste à savoir, si, dans le cas d'un homme comme Le Pen, il s'agit d'une amitié. Ou d'autre chose.  :merci:

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
Re : de la décomplexion de l'extrême-droite...
« Réponse #6 le: 12 septembre 2012 à 12:19:22 »
Citer
Quand l’extrême droite tente de saboter les politiques environnementales

Depuis avril 2012, toute proposition recueillant le soutien d’un million d’Européens doit être étudiée par la Commission européenne. Si la mesure est en apparence louable, les lobbies s’en sont déjà saisis. En août, une proposition a été déposée pour saboter les objectifs européens de réduction de CO2. En coulisse, des soutiens et financements issus de groupes d’extrême droite.

Droit à l’eau, éducation de qualité, gestion responsable des déchets sont autant de thématiques retenues par Bruxelles dans le cadre des « initiatives citoyennes européennes » (ICE). Entrée en vigueur le 1er avril dernier (Basta ! vous en a déjà parlé), les ICE permettent à la « société civile » de soumettre une proposition de loi à la Commission européenne, si cette proposition recueille un million de signatures en moins d’un an.

Les climatosceptiques n’ont pas tardé à s’emparer à leur tour de cette « Initiative citoyenne européenne ». En août, la Commission a ainsi donné son feu vert à une neuvième ICE assez surprenante puisqu’il s’agit de « suspendre le paquet énergie climat européen ». Ce « paquet », adopté en 2008 par l’Union européenne, fixe comme objectifs 20 % d’économies d’énergie, 20 % d’énergie renouvelable et 20 % de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) d’ici 2020.

Lobbies d’extrême droite

Or, pour les initiateurs de cette proposition, la mise en œuvre de cette politique conduit au « gaspillage de centaines de milliards d’euros ». Ils préconisent de suspendre le paquet énergie-climat en vue d’ « arrêter les fuites de carbone », faisant référence aux délocalisations des entreprises polluantes dans des pays en développement. Ils assurent que cesser tout objectif en matière de réduction d’émissions de GES augmenterait la sécurité énergétique du pays « en autorisant les États membres à utiliser leurs propres ressources énergétiques naturelles ». Feu vert serait ainsi donné à l’extraction de tout ce qui ressemble de près ou de loin à des hydrocarbures ou à du charbon.

Derrière cette ICE, on retrouve Ludwik Dorn, un homme politique conservateur polonais. On note aussi la présence de Fay Patricia Kelly-Tuncay, qui mène la campagne au Royaume-Uni pour abroger la loi sur le changement climatique, relève sur son blog Olivier Hoedeman, de l’Observatoire européen des entreprises (CEO). Outre des climatosceptiques, on retrouve, au sein du « comité citoyen » défendant cette proposition, des militants d’extrême-droite. Comme Anders Primdahl Vistisen de l’organisation de jeunes du Parti d’extrême-droite danois People’s Party, ainsi que Robert Stelzl, assistant d’un député européen du BZÖ, un parti situé à l’extrême-droite de l’échiquier politique autrichien.

Transparence ?

Qui finance cette campagne visant à saboter les objectifs européens de réduction de CO2 ? Pour le moment, seul le groupe parlementaire européen « Europe Liberté Démocratie » (en anglais : Europe of Freedom and Democracy Group, EFD), qui rassemble des députés venant de partis comme la Ligue du Nord en Italie ou le Parti pour l’indépendance du Royaume-Uni, est mentionné sur le site internet de l’ICE. Le groupe EFD a ainsi versé 2 500 euros pour cette initiative. Une somme bien dérisoire pour mener une campagne de collecte d’un million de signatures. Quid des autres soutiens financiers ?

D’après le règlement des ICE, les porteurs d’initiatives doivent « fournir régulièrement une information mise à jour de toutes les sources de soutiens et de financements ». Mais dans les faits, rapporte Olivier Hoedeman, c’est aux initiateurs eux-mêmes de décider de cette mise à jour. « Les citoyens invités à signer une pétition de ce type devraient pourtant être en mesure de déterminer qui est derrière la campagne et qui paie », dénonce-t-il. A quand une règle stipulant également qu’une initiative citoyenne doit s’inscrire dans l’intérêt général ?

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : de la décomplexion de l'extrême-droite...
« Réponse #7 le: 12 septembre 2012 à 18:53:05 »
Je parie que tous ces nazillons ont leur petite idée sur ce qu'on pourrait faire du CO2 en excès: alimenter avec des chambres à gaz, par exemple...  :mrgreen:
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne Val

  • Administrateur
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 19237
Re : de la décomplexion de l'extrême-droite...
« Réponse #8 le: 14 septembre 2012 à 15:44:25 »
Intéressant. Donc, c'est un peu comme si on disait, pour n'importe quelle loi "bon, y a des délinquants qui vont trouver un moyen de la contourner, alors, changeons la loi, hein"....  :gehe: :gehe: :gehe:

Ca fout les jetons, sérieux.

Polluons, polluons, il en restera toujours quelque chose... :fache: Ah ca oui. Des ruines, il restera. DES RUINES.

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4264
Re : de la décomplexion de l'extrême-droite...
« Réponse #9 le: 14 septembre 2012 à 17:57:37 »
 ...
Citer
"Si la mesure est en apparence louable"
...je ne considère pas du tout que l'ICE soit une mesure louable , bien au contraire . C'est à mon sens une vaste escroquerie démagogique qui laisse accroire que la commission consent enfin à entendre le peuple . L'initiative citoyenne européenne est une façade qui n'est en rien démocratique ,c'est même un déni de démocratie . Le peuple n'est pas consulté dans son ensemble et les propositions sont proposées sous le manteau ,propositions qui n'ont bien sûr rien à voir avec l'intérêt général . La démocratie se définit entre autre par le débat public et par le vote des citoyens .Marre du mythe de la société civile ! Cette mesure a été conçue pour soustraire complètement l'Europe à la décision politique ...Les salauds l'ont bien compris .
"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

Hors ligne Val

  • Administrateur
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 19237
Re : de la décomplexion de l'extrême-droite...
« Réponse #10 le: 14 septembre 2012 à 18:05:20 »
Ton point de vue est intéressant. C'est marrant j'avoue qu'au premier abord j'aurai cru que ça pouvait être une initiative intéressante, permettant une relation directe entre le peuple et les institutions. Après, j'avoue que j'étais étonné du "un million de signature", car pour moi ça pouvait être atteint assez facilement au niveau européen.
Le fait est que certains sites comme avaaz se servent de cette ICE pour faire des demandes qui peuvent recouvrir l'intérêt général.

On peut considérer l'ICE comme une escroquerie démagogique dans une société où l'intérêt du peuple passe en dernier, mais dans l'absolu, je ne pense pas que ça soit une mesure si mauvaise que ça.
Durant les temps actuels probablement que ça devient un outil des lobbys, et que l'ICE est détournée de sa mission.

Penses-tu vraiment que si le débat public et le vote des citoyens était restauré cette mesure n'aurait aucun intérêt ? (c'est une simple question, je suis intéressée par ton opinion)

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4264
Re : de la décomplexion de l'extrême-droite...
« Réponse #11 le: 14 septembre 2012 à 20:24:17 »
Citer
Penses-tu vraiment que si le débat public et le vote des citoyens était restauré cette mesure n'aurait aucun intérêt ?
.Val  :fleur2: merci de me poser cette question . En réalité si tu lis bien (tu le fais très bien  ) et pour répondre à ta question si le débat public était restauré (en l’occurrence il ne peut pas être restauré dès lors qu'il n'a jamais existé dans les instances européennes ) débat public (j’insiste !) corrélé à un vote exprimé au suffrage universel direct ou indirect cette initiative n'aurait pas lieu d'être . Non seulement cette mesure n'a aucun intérêt mais elle est très dangereuse . Elle est la traduction idéologique  de ce  que l'agité présidentiel :blingbling: claironnait : "supprimer les corps intermédiaires :ça veut dire supprimer les syndicats et les partis politiques . C'est ce qui s'est passé dans les années 30 dans la dite République de Weimar ...l'initiative populaire (populiste ) a favorisé l’avènement du totalitarisme .
"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4264
Re : de la décomplexion de l'extrême-droite...
« Réponse #12 le: 15 septembre 2012 à 09:41:38 »
J'ai et je m'en excuse répondu un peu rapidement à ta question Val, partant du principe que le fonctionnement de la CE interdit toute disposition législative qui permettrait au peuple de voter les décisions .
Petite précision : les députés européens (élus! :burqa:) ne peuvent proposer des lois uniquement si elles sont conformes au Traité de Lisbonne ce qui de facto interdit toute modification de celui-ci et par dessus le marché c'est la Commission (c'est à dire un ramassis de technocrates ) qui fixe l'ordre du jour et le terme des propositions présentées sous forme "de paquet fourre-tout" .

Ce que la Commission désigne comme l'initiative citoyenne pourrait en d'autres circonstances s'appeler la démocratie participative chère à Ségolène Royale pendant la campagne présidentielle de 2007 . Dans l'absolu et pour reprendre tes termes l'implication directe des citoyens peut paraitre intéressante dès lors qu'elle favorise la concertation civile et c'est là et seulement là son unique intérêt . La participation citoyenne se pratique depuis les années 60 surtout au niveau local :je pense notamment aux comités de quartiers . Pour avoir participé à une époque à ces comités j'ai pu observer que dans la majorité des cas les "débats" se concentrent exclusivement sur la défense d'intérêts personnels selon l'équation 1+1=1.

La seule démocratie participative qui me semble digne d'intérêt c'est le référendum . Je dis bien le référendum pas l’initiative référendaire qui là aussi est une escroquerie intellectuelle qui autorise un mec comme sarkozy à faire appel directement au peuple sur la question des chômeurs les soustrayant ainsi à la possibilité d'être soutenus et défendus par les organisations intermédiaires qui portent des valeurs de défense de l'intérêt collectif . Dans le cadre d'un référendum l'initiative revient aux représentants élus mais la décision appartient au Peuple .

Pour ce qui est de l'ICE le cadre de cette mesure est tellement verrouillé juridiquement que seuls les réseaux (lobbies, ONG,partis politiques...) pourront se payer des juristes de haute volée pour s'organiser autour d'une revendication propres à leurs intérêts .

Pas sûre d'avoir été très claire sur ce sujet mais pour vous faire un aveu je suis concentrée sur un autre sujet très préoccupant :

Le gouvernement , sur recommandation du patronat et au nom de cette bip de compétitivité, vient de donner le feu vert pour démanteler les conventions collectives de la santé privée . Je vous convie à aller faire un tour sur le site de FO (seul syndicat qui refuse en bloc cette saloperie) : Mesdames Messieurs :je vous annonce que l'on vient de voter officiellement la baisse de mon salaire de 2,5%, la suppression des fêtes légales et la suppression de 1 milliard nécessaire au maintien des hôpitaux .
« Modifié: 15 septembre 2012 à 09:47:50 par syberia3 »
"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

Hors ligne Val

  • Administrateur
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 19237
Re : de la décomplexion de l'extrême-droite...
« Réponse #13 le: 16 septembre 2012 à 18:41:39 »
Je te remercie de ta réponse, je trouve juste ça dommage.... Il est logique que dans un système où les institutions ne seraient pas vérolées l'ICE n'aurait plus lieu d'être, mais aussi à voir comment tu la décris, finalement ce n'est pas une ICE.
C'est dommage que cela soit verrouillé à ce point même si on peut penser que certaines ONG ont à coeur des intérêts qui peuvent transcender le seul intérêt personnel.

Pour ce qui est comités de quartiers, et pour parler plus généralement de  l'intérêt personnel, je pense qu'il ne faut pas en faire le diable qu'il n'est pas. Ce que je veux dire, c'est que pour moi il est normal que les gens s'intéressent à ce qui les concernent. C'est le premier mouvement et il n'a rien d'honteux. C'est quand l'intérêt personnel devient le seul moteur et surtout qu'il surpasse l'intérêt général qu'il devient dangereux. l'intérêt personnel en soit n'est pas mauvais, puisqu'il faut bien que les gens soient intéressés pour se battre.

Mais je comprends bien ce que tu veux dire. Merci de ta réponse.  :fleur2: :fleur2: :fleur2:

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
Re : de la décomplexion de l'extrême-droite...
« Réponse #14 le: 20 octobre 2012 à 19:29:39 »
Citer
Mosquée de Poitiers : trois militants d'extrême droite mis en garde à vue


Un groupe de militants d'extrême droite a déployé une bannière sur le toit de la mosquée de Poitiers en chantier, samedi 20 octobre.

L'évacuation d'environ 70 militants du Bloc identitaire, un groupe d'extrême droite qui a déployé sa banderole sur le chantier d'une mosquée en construction de Poitiers, s'est terminée samedi 20 octobre peu avant 13 heures, et trois des occupants ont été placés en garde à vue, ont indiqué la préfecture et le parquet qui a ouvert une enquête. "L'évacuation est complète, il n'y a plus personne", a-t-on indiqué à la préfecture, tandis que le parquet annonçait le placement en garde à vue de trois des organisateurs de l'occupation.

Sur place, le calme est revenu dans les alentours du grand bâtiment gris doté d'un minaret, situé en banlieue de Poitiers, à Buxerolles, sur le chantier duquel le groupe se revendiquant de Génération identitaire s'était installé vers 8 heures. Le procureur de la République de Poitiers, Nicolas Jacquet, a pour sa part annoncé l'ouverture d'une enquête pour "manifestation non autorisée, provocation à la haine raciale, participation à un groupement en vue de la préparation de dégradation de biens en réunion".

La qualification de "vol et dégradation en réunion" est également retenue notamment concernant une dizaine de tapis de prière déplacés de la mosquée sur le toit et très fortement endommagés par la pluie. "Trois personnes se présentant comme des organisateurs ont été placés en garde à vue", a-t-il précisé.

Lire notre post de blog sur Droite(s) extrême(s) : Le coup de com' de militants d'extrême-droite sur le chantier de la mosquée de Poitiers

UNE "PROVOCATION HAINEUSE ET INADMISSIBLE"

Le premier ministre Jean-Marc Ayrault a "condamné fermement" cette action, samedi, en marge d'un déplacement à Manille. "Je condamne fermement cette provocation qui révèle une haine religieuse inacceptable", a-t-il déclaré, ajoutant que cet envahissement était "une agression contre la République et ses valeurs". "Un tel acte est inacceptable car il bafoue les valeurs de notre République laïque, parmi lesquelles la liberté d'exercice des cultes", a ajouté M. Ayrault.

Le ministre de l'intérieur Manuel Valls a lui aussi réagi en dénonçant "la provocation haineuse et inadmissible" et "les amalgames douteux" du Bloc identitaire. M. Valls "garantit que l'Etat fera preuve de la plus grande fermeté face aux manifestations d'intolérance qui déchirent le pacte social", ajoute un communiqué du ministre de l'intérieur. "Le ministre en charge des cultes réfute les amalgames douteux dont procèdent leurs slogans et rappelle que la République garantit à tous le libre exercice du culte dans le respect des règles de la laïcité", ajoute-t-il.

De son côté, la Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme (Licra) a dénoncé cette "démonstration de haine". "Leur référence à Charles Martel en dit long sur le caractère provocateur de leur coup de force", a estimé dans un communiqué le président de la Licra, Alain Jakubowicz. "Ce sont eux qui constituent un danger pour la France, pas les musulmans de Poitiers qui ne demandent qu'à pouvoir disposer d'un lieu de culte décent", a ajouté la Licra.

"CE GROUPUSCULE DOIT ÊTRE DISSOUS"

Le PS, par la voix de son nouveau premier secrétaire Harlem Désir, et le PCF, ont demandé samedi "la dissolution" du groupe d'extrême droite Génération identitaire, à l'origine de l'occupation du chantier. "Je demande la dissolution de ce groupuscule fanatique dont les agissements violents sont une menace pour l'ordre public, la sécurité des personnes et pour la cohésion républicaine", écrit dans un communiqué Harlem Désir, ancien président de SOS Racisme, qui dénonce un "acte de haine commis par des fanatiques violents". Pour lui, ces militants d'extrême droite, dont il condamne les agissements "avec la plus grande vigueur", "agressent non seulement les musulmans de France mais aussi la République qui garantit la liberté de culte et le principe de laïcité".

De son côté, le Parti communiste français (PCF) affirme dans un communiqué que "cette provocation stupide et pleine de fiel est inacceptable". "Ce groupuscule doit être dissous et ses responsables poursuivis pour provocation à la haine raciale", ajoute le communiqué. "Cette provocation est la provocation de trop (...) Il faut que les pouvoirs publics se ressaisissent au plus vite", estime le PCF.

Un appel repris par Jean-Luc Mélenchon, co-président du Parti de gauche (PG), qui a demandé samedi la dissolution des "groupes impliqués" dans l'occupation du chantier de la mosquée de Poitiers, une action qui selon lui "marque un franchissement de seuil dans la violence politique de l'extrême droite en France". "Dorénavant, en plus de l'antisémitisme rampant ou ouvert qui l'a toujours infecté, elle milite ouvertement pour la haine des musulmans. Adepte du 'choc des civilisations', elle voudrait diviser les Français selon leurs religions. Mme Le Pen, qui voulait interdire les kippas et les foulards dans la rue, a été entendue. Dans la même veine ses émules sont passées aux actes contre des bâtiments.", déclare l'ex-candidat à la présidentielle.

"ATTAQUES IGNOBLES CONTRE LA RÉPUBLIQUE"

Le président du Parti radical Jean-Louis Borloo, et le secrétaire général Laurent Hénart, se sont élevés contre "des attaques ignobles contre la République". "La France est un état laïque qui garantit la liberté de la pratique du culte quand celle-ci se fait dans le respect de la loi. Tous les appels à la haine et toutes les stigmatisations d'une religion sont des poisons qui divisent notre société. Nous condamnons ces propos et ces actes qui sont des attaques ignobles contre notre République", affirment les deux hommes dans un communiqué.

Le secrétaire général de l'UMP Jean-François Copé "condamne" lui aussi cette action. "La République laïque est la garante de la liberté de culte dans notre pays : elle ne peut tolérer aucune agression envers une religion, ni aucune forme d'intégrisme", écrit le numéro un du principal parti d'opposition dans un communiqué publié samedi. Selon M. Copé, "la défense de la laïcité est la clé du vivre-ensemble". "C'est un combat que l'UMP mène sans relâche depuis des années et qu'elle n'abandonnera pas face aux provocations d'une minorité d'extrémistes de tous bords", assure-t-il.

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
Re : de la décomplexion de l'extrême-droite...
« Réponse #15 le: 23 décembre 2012 à 14:02:39 »
 :hehe: :hehe:

Citer
Portrait : Benoît, le fameux « ami noir » de tous les racistes


Il est l’anonyme le plus célèbre de France. Lui, c’est Benoît Abalo. Le nom et le prénom qui se cachent derrière une phrase entendue dans la bouche de nos connaissances les plus racistes. Cette fameuse phrase : « Je ne suis pas raciste, j’ai même un très bon ami noir ». Cet ami, c’est donc Benoît, qui a choisi de consacrer sa vie à servir de caution morale auprès des français les plus xénophobes. Le Gorafi l’a rencontré à l’occasion d’un entretien exclusif dans lequel il dévoile son histoire et son amitié avec les racistes non assumés. Rompre le silence s’imposait, justifie-t-il, tant il manque de moyens pour assumer la tâche qui est aujourd’hui la sienne. Rencontre.

Un statut assumé

Il a bientôt 40 ans mais on lui en donnerait à peine 30. Benoît vient du Togo. Il est arrivé en France à l’âge de 7 ans avec sa mère. Aujourd’hui il vit à Boulogne-Billancourt et travaille dans l’immobilier depuis 2001. Mais derrière cette apparente banalité, Benoît est une célébrité. Pas un dîner familial un peu borderline, pas un meeting du FN sans que son existence ne soit évoquée. Car petit à petit, il est devenu l’ami noir, la garantie ethnique des racistes de tout l’hexagone.

Un rôle qu’il s’est forgé depuis bientôt 25 ans mais qu’il a refusé dans un premier temps : « Au début des années 90, je me suis rendu compte que de plus en plus de mes amis blancs se servaient de moi comme excuse pour camoufler leur haine des étrangers. Cela m’a d’abord un peu gêné. Puis petit à petit j’ai vu que cela leur permettait d’être plus sereins au quotidien, d’alléger leur sentiment de culpabilité. Alors j’ai accepté ce rôle et j’ai assumé qu’ils se servent de moi pour se dédouaner. »

Mais cette fonction, Benoît Abalo ne l’a acceptée qu’à une seule condition : que ces amis racistes ne mentionnent jamais son identité exacte lorsqu’ils parlent de lui. Un besoin d’anonymat qu’il tient à conserver plus que tout : « Je ne veux pas devenir célèbre. Ça ne m’intéresse pas. J’aime l’idée de rester un total inconnu et de garder la tranquillité que cela permet dans la vie quotidienne. Je suis une personne normale et je tiens à le rester ! » On comprend donc mieux pourquoi aucun des racistes rencontrés sur nos routes n’a jamais vraiment expliqué qui était cet ami.

Si Benoît apprécie son anonymat, il est cependant confronté depuis quelques temps à plusieurs problèmes que lui impose son rôle « d’ami noir ». En premier lieu, il dit saturer sous les demandes d’amitié : « Depuis 7-8 ans, mon nombre d’amis racistes a littéralement explosé. Aujourd’hui ce sont des millions de relations à gérer et c’est trop pour un seul homme. Il faudrait qu’une autre personne d’origine africaine ou antillaise accepte aussi de devenir la bonne conscience des racistes. »

L’autre souci de Benoît ce sont les fausses amitiés, les demandes intéressées : « Tous les jours je reçois au moins 40 à 50 demandes d’amitié sur Facebook venant de gens que je ne connais même pas. Il y a de plus en plus de gens qui veulent devenir mes « amis » juste pour que je leur serve de caution raciale. Sans même qu’il y ait de véritable rencontre entre eux et moi. Là je dis non ! »

En un quart de siècle, alors qu’il partait avec un terrible handicap, il a réussi à devenir le meilleur ami des racistes en tous genres. Et ses amis, il les regarde avec un œil tendre et un peu amusé : « Pour tout vous avouer, cela ne va peut-être pas leur plaire, mais la plupart de mes amis sont véritablement de gros racistes, même s’ils récusent cette accusation. Mais quelques uns ne le sont pas et se sentent insultés d’être taxés de « racisme ». Et je comprends cette colère, connaissant moi-même  très bien ces questions de stigmatisation. En ce moment on m’accuse d’homophobie car je suis contre le projet de Mariage Pour Tous. Alors qu’en fait je ne suis pas homophobe, j’ai d’ailleurs un très bon ami pédé ».

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5844
Re : de la décomplexion de l'extrême-droite...
« Réponse #16 le: 24 décembre 2012 à 13:36:20 »
Absolument excellent  :hehe: :super: :mdr1: :super: :mdr1: :super:
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
Re : de la décomplexion de l'extrême-droite...
« Réponse #17 le: 07 janvier 2013 à 14:29:23 »
c'est long mais c'est important.

Citer
Parlez-vous le néo-facho ?


Antiracisme
Idéologie cauchemardesque qui a pris le pouvoir en France dans les années 1980. «Communisme du XXIème siècle» selon Alain Finkielkraut, «branche terroriste » du nihilisme et avatar du « Démon» pour Richard Millet, l’antiracisme prône «une société sans discrimination ni frontière» (« Valeurs actuelles »), horizon monstrueux qui fait froid dans le dos. «A la maladie nazie et à la névrose communiste a succédé le conditionnement antiraciste.» (Millet toujours) Quiconque ne s’y soumet pas est lynché (voir Lynchage), et/ou devient célèbre.

Autre
Espèce en voie de disparition, puisque l’antiracisme*, dans son refus de la frontière, désire «l’avènement du Même*». «C’est précisément par là qu’il rejoint le pire des racismes» («Eléments»). L’antiraciste, derrière son masque, est donc le vrai raciste. En revanche, l’inverse de l’antiraciste, auquel on cherche en vain un nom plus ramassé, aime l’Autre. Surtout quand il est Ailleurs (voir Majuscule).

Civilité
Valeur fondatrice d’un parti comme l’In-nocence*, au même titre que «le civisme», «la civilisation», «l’urbanité» et le «respect de la parole». Se comprend surtout par opposition aux incivilités, également appelées «nocences», qui ravagent la société française: «pieds sur les banquettes», «cueillaison privée de fleurs publiques», «bruits d’enfants» (voir Décivilisation). Défendre la civilité en toutes circonstances impose par exemple de comparer les immigrés* à des «cambrioleurs» (Renaud Camus), ou d’observer que les gamins tués par Breivik, après tout, «n’étaient que de jeunes travaillistes» (R. Millet).

Contre-colonisation
Synonyme de Grand Remplacement*, présentant l’avantage de souligner sa dimension barbare et belliqueuse, puisqu’il est bien entendu que les immigrés nous ont déclaré la guerre. Ne pas craindre d’être totalement illogique en dénonçant par ailleurs l’usage abusif du terme «colonisation» pour évoquer l’ancien empire français. Car «sauf peut-être en Algérie, et bien avant cela au Canada ou en Louisiane, la France n’a pas procédé à une colonisation à proprement parler» (R. Camus).

Curés
Terme à connotation péjorative sous la plume de gens qui revendiquent haut et fort leur catholicisme, pour attaquer tous ceux qui ne sont pas d’accord eux. On peut aussi, au nom d’un Occident chrétien millénaire, traiter ses adversaires d’apôtres, de dévots, de bigots (D. Tillinac), et reprocher à ces inquisiteurs de mener des procès en sorcellerie. Cette récupération lexicale osée permet, jusque dans le très pieux «Valeurs actuelles», de dégainer l’arme suprême: Voltaire, qui comme chacun sait aimait beaucoup se rendre à la messe.

Décivilisation
Concept central de la philosophie politique de Renaud Camus, au point d’en avoir été détaché pour constituer la matière de son Opus Magnum,  «Décivilisation», d’ailleurs dédié «à Richard Millet, fraternellement». La décivilisation repose sur l’égalité revendiquée entre «les sexes», «les âges», et les «niveaux d’expérience».

Déculturation (Grande -)
Précédant la décivilisation* d’un tome, la Déculturation est aussi «Grande» que le remplacement. (L’histoire ne dit pas pourquoi la décivilisation n’est pas Grande, pour Camus.) Editée en 2008, la «Grande Déculturation» vise l’école, en tant qu’elle est la fossoyeuse de la culture française. Dans l’«Abécédaire de l’In-nocence», l’entrée Déculturation comprend quatre communiqués: le premier sur la désignation au Sénat du «Plus grand Français de tous les temps» (avec Coluche et Bourvil, mais sans Proust et Cézanne); le deuxième sur le battage médiatique fait autour de la mort de Mickael Jackson; le troisième sur la prononciation erronée du nom d’Eric Raoult; le quatrième sur le statut social et culturel des sportifs et des chanteurs de variété. Vivement la Grande Reculturation.

Dissidents
Appellation empreinte d’une grande modestie dont se gratifient les opposants à l’antiracisme, apparue dans le premier numéro des «Cahiers de l’In-nocence». Renaud Camus y proclame: «Nous n’avons d’autre ressource que la dissidence». Le dissident se réclame beaucoup de Soljenitsyne, tout en devant reconnaître, mélancolique, que «l’antiracisme dogmatique […] ne dispose pas encore de Sibérie.» (R. Camus)

Grand Remplacement
Concept clé de Renaud Camus décrivant le «changement de peuple», ou substitution progressive d’une population par une autre: «Le Grand Remplacement en cours, en France et en Europe, des populations indigènes par des populations immigrées.» Comparable à la permutation des voyelles dans le grec ancien que les phonéticiens désignent par «métathèse de quantité», et qu’on explique aux élèves par la formule «la grosse mange la petite», ce phénomène s’accélère du fait que l’émigré, comme le catholique, a une fâcheuse tendance à se reproduire. Ce Grand Remplacement de la petite par la grosse a évidemment une connotation sexuelle. Par ailleurs, «ni la guerre de Cent Ans ni l’Occupation allemande n’ont constitué pour la patrie une menace aussi grave, aussi fatale». Inutile d’objecter qu’il a, pour l’instant, fait un peu moins de morts.

Identité
A l’origine, notion complexe regroupant ce qui configure à la fois notre ressemblance et notre dissemblance à l’Autre*. Aujourd’hui, le mot désigne la certitude d’être chez soi entouré de gens absolument semblables, certitude menacée par le Grand Remplacement* et l’antiracisme*. «Je n’ai plus le droit de m’interroger sur mon identité.» (R. Millet)

Immigré
Divinité intouchable de la dictature antiraciste. «Figure noble, par excellence», «devenue esthétiquement et politiquement majoritaire» (R. Millet), l’immigré africain jouit en France d’un grand prestige et accapare l’essentiel des richesses du pays. A distinguer de l’immigré européen, qui n’est pas «susceptible de commisération, parce que Blanc et chrétien»: il faut aller voir les quartiers sinistres où s’entassent Britanniques, Hollandais et Suédois, en butte au mépris de tous et au harcèlement policier. Enfin, au bas de l’échelle sociale, se trouve l’indigène*, souffrant seul de sa condition minoritaire*.

Indigène
Français blanc et chrétien. Ne pas confondre avec les indigènes de l’époque coloniale, tels qu’ils étaient nommés par les Français blancs et chrétiens, qui n’étaient alors pas des indigènes. La raison de cette inversion est bien évidemment que la France a subi depuis une contre-colonisation*.

In-nocence
Nom donné par Renaud Camus au parti qu’il a fondé en 2002, et qu’il traduit lui-même par «la non-nocence, la renonciation ou le refus de la nuisance, l’engagement ou l’aspiration à ne pas nuire.» Il est inutile de le chercher dans les dictionnaires: faire compliqué quand on peut faire simple est un des prix à payer pour défendre et illustrer la langue* dans sa pureté originelle.

Langue
Martyr du multiculturalisme. N’est déjà plus qu’un «fantôme», puisque même «le roman» est désormais un «lieu de sa destruction», comme dit Richard Millet. Heureusement, grâce à une poignée de génies qui, comme lui, «continuent d’être des stylistes envers et contre tout», la langue résiste à cette «paupérisation de la littérature» à coups de majuscules* emphatiques, de tournures ampoulées qui s’étalent sur vingt-cinq lignes, de néologismes délicats comme «remplacisme» (R. Camus) et de syntagmes raffinés comme «moins pire que…» (R. Millet).

Lynchage
Ou lapidation, assassinat, procès stalinien, cabale des dévots, fatwa. Sort funeste réservé au dissident. On parlera par exemple d’un «lynchage maccarthyste contre Zemmour» (Riposte laïque). Le lynchage est en général constitué de quelques éditoriaux hostiles dans la presse de gauche, atteinte intolérable à la liberté d’expression*.

Liberté d’expression
N’existe plus. Le dissident peut certes continuer à publier ses livres, cumuler les tribunes médiatiques et prospérer sur internet. Mais le Système (voir Majuscule) est bien rodé, puisque malgré tout ça, la liberté d’expression n’existe plus.

Majuscule
Placée au début d’un mot, la majuscule montre qu’on n’est pas face à un simple mot, mais face à un concept, donc quelque chose d’important: «l’articulation du Droit et du Marché, donc de la Propagande» (R. Millet). A noter: la majuscule souligne principalement le concept déplorable. Par exemple, on écrira: «Le Nouvel Ordre Moral prohibe même la consommation du saucisson et du vin à l’apéritif.» Avec des majuscules à «Saucisson» et «Vin», on ne passe plus pour un dissident*, mais pour quelqu’un qui aime l’alcool et la charcuterie de manière excessive.

Même
Malgré le soin que le dissident a de préserver l’Autre* dans son altérité, ledit Autre gagnerait à être un peu plus Même. En France, on attend de lui qu’il s’intègre et tombe la djellaba. A l’étranger aussi, d’ailleurs: «Le monde ne serait guère agréable si Alger ressemblait à Paris et Bamako à Madrid, parce qu’à la fin, tout ressemblera à tout. (Encore qu’il serait appréciable que les femmes de Kaboul puissent se vêtir comme celles de New York).» (Elisabeth Lévy)

Minoritaire
Condition de l’indigène*. «Jamais je n’aurais pensé me retrouver un jour minoritaire, sur le plan racial, culturel, religieux.» (R. Millet) Par déduction, l’immense majorité de la population française est composée de Peuls, de Sikhs, de Pachtouns, de Mandchous et de Kabyles.

Multiculturalisme
Fléau majeur, à base de femmes voilées et de sous-culture hollywoodienne, qui déferle sur la France et l’Europe depuis des années. Dans la novlangue des flics antiracistes de la Pensée unique, ce «nom de code» sert à masquer le Grand Remplacement*. Car ce «prétendu multiculturalisme» ne signifie rien d’autre que «la bêtification spectaculaire marchande, l’hébétude hyperdémocratique, la ruquiérisation des esprits, la politique cabaret, la Grande Déculturation» (R. Camus). Il a naturellement une grande responsabilité dans «la conversion de l’individu en petit-bourgeois métissé, mondialisé, inculte, social-démocrate – soit le genre de personnes que Breivik a tuées» (R. Millet).

Nouvel Ordre moral
Ou «mondial». Expression, empruntée à H.G. Wells, décrivant l’emprise planétaire de la bien-pensance totalitaire. Denis Tillinac dénonce ainsi «les bigots du nouvel ordre moral» qui menacent la France «de renouer avec ses mœurs des années noires». Le dogme de la «pureté» (R. Millet), ne rappelle en revanche que de bons moments.

Novlangue
Redoutable outil carcéral mis en place, exactement comme dans «1984»*, par le Système. Car la novlangue ne se contente pas de prescrire des mots infâmes comme multiculturalisme* ou antiracisme*, elle en proscrit aussi: «les dernières menées révisionnistes contre la langue, en France, réclament par exemple la suppression de ‘‘mademoiselle’’ et de ‘‘race’’» (R. Millet). A ne pas surtout pas confondre avec les «éléments de langage» comme «remplacisme» ou «contre-colonisation»* forgés par Renaud Camus dans son «Abécédaire de l’In-nocence».

Pensée unique
Expression polyvalente, qui désigne aussi bien l’antiracisme* que l’ambition hégémonique des antiracistes. A noter: la pensée unique n’est pas réellement unique, puisqu’il en existe d’autres. La répression de ces dernières échoit à la police de la pensée*.

Police de la pensée
Ou politburo stalinien, tribunal inquisitorial de la bien-pensance, etc. Organe où siègent des avatars de Vichinsky, des procureurs, des épurateurs, etc. «La flicomanie des Torquemada de la rive gauche» (D. Tillinac). Ensemble des écrivains et journalistes chargés d’assurer le règne sans partage de la pensée unique*. Pour y parvenir, ses lieutenants publient des articles ou des livres. «La police de la pensée a envoyé les flics du Nouvel Observateur» (R. Millet). Attention: un penseur d’extrême-droite qui publie un article ou un livre n’appartient pas à la police de la pensée, mais à la dissidence (voir Dissidents).

Race
«Beau mot» déshonoré par Hitler. Hélas, «depuis cinq ou six lustres, est devenu tout à fait tabou dans notre langue, où pourtant il avait prospéré avec le plus grand naturel plusieurs siècles durant en toute tranquillité» (R.Camus). Le mot « nous manque », donc, puisqu’il s’avère absolument nécessaire pour définir un peuple, même si c’est pour lui faire dire la même chose qu’au mot peuple. Le cas échéant, reprocher à Hitler d’avoir rendu «suspects» de nombreux autres termes «indispensables au système de protection ontologique de l’Europe».

Réel
Ennemi de la gauche bien-pensante, qui est «contre le réel». (E. Lévy) «La réalité telle qu’elle ne doit pas être nommée» (R. Camus), c’est le Grand Remplacement*. Contrairement à la bien-pensance, la dissidence est lucide: elle considère qu’il suffit d’arrêter le cours des mouvements migratoires planétaires, pour revenir tant qu’il est possible à ce «pays réel»* (Charles Maurras, repris par Radio Courtoisie) bucolique de jadis où, comme on le sait, une population absolument homogène s’aimait d’amour à l’ombre des clochers et où la vie était sans douleur.

RER
Espace invivable où le dissident* constate qu’il est une minorité* menacée dans son propre pays. «Le RER B est un cauchemar, surtout quand je suis le seul Blanc.» (R. Millet) «Quiconque a déjà voyagé dans une rame entouré de gens vêtus de boubous ou de djellabas devrait avoir l’honnêteté de partager ce constat.» (E. Lévy). Renaud Camus parle quant à lui du «syndrome du Noctilien, du nom de cet autobus de nuit où fut roué de coups un jeune indigène, ainsi qu’il est tout à fait courant.» A noter: comme les agresseurs n’étaient pas des indigènes*, ce n’est plus la bonne vieille délinquance du pays réel*, c’est un signe du Grand Remplacement*.

Verticalité
Principe hiérarchique qui régissait l’ancienne société. Nous vivons une crise de la verticalité. «La chute de toute verticalité en un vertige horizontal.» (R. Millet) Dans l’horrible monde horizontal, le pays émergent donne des leçons au pays émergé, l’étranger perd toute déférence envers l’autochtone, l’inculte rechigne à subir le mépris du lettré, l’adolescent ricane devant les admonestations de l’adulte. Cette situation est évidemment inacceptable, principalement pour le vieil écrivain français. Il faut donc réhabiliter cette verticalité, du moment qu’on continue à en occuper le sommet.

1984
Grand roman antitotalitaire publié en 1949 par George Orwell, dans lequel chacun vit sous le regard de Big Brother, et où la Novlangue* en vigueur interdit toute liberté de pensée* en bannissant certains mots. A condition d’oublier que son auteur, socialiste déclaré, a combattu l’impérialisme britannique et le franquisme en Espagne, la référence est donc tout à fait adaptée pour dénoncer la férocité de la démocratie quand on soutient, comme Richard Millet, le régime de Bachar al-Assad.

A noter: Millet lui préfère «le Meilleur des mondes» d’Aldous Huxley, parce qu’il «va plus loin dans l’évocation de cette catastrophe que sont la mondialisation anglophone et ses ‘‘dommages collatéraux’’». A noter encore: «le Camp des saints» de Jean Raspail, où l’Occident blanc périt devant un afflux d’immigrés miséreux, a été réédité en février 2011 avec une préface intitulée «Big Other». Il s’est vendu à 40.000 exemplaires en quelques semaines. Que faisait la police de la pensée? Il faut croire que le Big Brother antiraciste était en vacances.

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
Re : de la décomplexion de l'extrême-droite...
« Réponse #18 le: 30 janvier 2013 à 11:12:40 »
Citer
La télé identitaire, la drôle d’agence de presse et le « soft power » russe

"A vot' bon coeur  msieu' dames"... Depuis septembre 2012, une petite équipe s'agite à coup de lettres et de mails, pour trouver les financements qui permettront de lancer une télévision d'extrême droite sur le Net, à savoir 1,5 million d'euros.

"Notre antenne", car c'est le nom du projet, se présente comme une "télévision française, libre, défendant nos valeurs et notre identité". Leur ambition: "entrer en résistance"; "entreprendre la reconquête avant qu'il ne soit trop tard"; lutter contre "le multiculturalisme douteux". Elle s'inscrit en faux contre "l'idéologie subversive et antinationale diffusée par les médias".

On peut aussi lire sur une lettre adressée à des"donateurs fondateurs potentiels" triés sur le volet, du 19 septembre 2012: "La télévision s'est transformée en une énorme machine à décérébrer les Français, et à en faire(...) les futures proies consentantes des lobbies les plus hostiles à la France que nous aimons". Bref, tout un programme...

A l'origine de ce projet, deux hommes: Philippe Milliau et Gilles Arnaud. Le premier, nous en avons déjà parlé plusieurs fois, est un ancien cadre du GRECE (Groupement de recherche et d'études pour la civilisation européenne), et ex-dirigeant du Bloc identitaire jusqu'à récemment. Le second, Gilles Arnaud, quant à lui, est un ancien conseiller régional du FN de Haute-Normandie, aujourd'hui au Parti de la France (PdF) de Carl Lang, dans la même région.

Une agence de presse au profil particulier

Les personnalités d'extrême droite qui se sont associées depuis à ce projet sont, entre autres, Jean Yves Le Gallou (Club de l'Horloge, président de Polémia), les écrivains Jean Raspail et Renaud Camus, Robert Ménard (qui dirige aujourd'hui Boulevard Voltaire),  Gérard Marin (ancien rédacteur en chef du Figaro), Roger Holeindre (ancien du FN), Paul-Marie Couteaux (1), Pierre Descaves (ex-OAS, ex FN), Michel Marmin (GRECE), Yvan BLOT (cofondateur du Club de l'Horloge).

"Notre antenne" se targue d'avoir déjà une grille de programmes. Et un organigramme. Philippe Milliau jouera le directeur financier, Gilles Arnaud, le directeur d'antenne.

Ce dernier est déjà un peu dans le métier puisqu'il dirige une petite boîte de production audiovisuelle, baptisée l'Agence2presse, au profil un peu particulier. Les équipes d'Agence2presse étaient par exemple sur le pont lors de la "Manif pour tous" du 13 janvier à Paris, avec aux manettes l'ancien directeur du FNJ, Alexandre Ayroulet.

Surtout, l'Agence2presse a un partenariat très étroit avec La Voix de la Russie (programmes officiels du Kremlin à l'étranger), au sein de la web télé ProRussia.tv. Gilles Arnaud- qui dirige ce site- y anime un magazine contre "la désinformation". Par ailleurs, ProRussia.tv diffuse le flash d'actualités hebdomadaire en langue française de la Voix de la Russie, dont la présentatrice n'est autre que son épouse, Sylvie Collet (ex-FN aujourd'hui au PdF).

Le site ProrussiaTV

La Russie s'intéresse décidément de près à ce petit milieu (et réciproquement) puisqu'Yvan Blot est l'invité, le 30 janvier, de l'Institut de la Démocratie et de la coopération pour une conférence sur "Les droits de l'Homme en Occident".  A Paris, ce think-tank dont la création a été voulue par Vladimir Poutine est dirigé par Natalia Narotchnitskaïa, historienne, diplomate, ancienne députée nationaliste et très proche du Kremlin. Une forme de "soft power" russe.

----------

(1) Le président du SIEL, petit parti associé au FN dans le cadre du Rassemblement bleu Marine, élargit en ce moment ses contacts, comme l'a montré l'organisation par le SIEL et Jacques Bompard (député du Vaucluse) d'un colloque le 28 janvier, où les invités allaient de l'homme d'affaires UMP Charles Beigbeder au très radical militant  de la mouvance identitaire Pierre-Louis Mériguet en passant par Xavier Dor, extrémiste anti-IVG.

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3166
Re : de la décomplexion de l'extrême-droite...
« Réponse #19 le: 20 mars 2013 à 11:33:43 »
A vomir!

Citer
1) L'insécurité et la violence atteignent en France des niveaux jamais vus, en termes d'agressions, de sauvagerie, de viols et de brutalités gratuites. 2) Une idéologie dominante, née de la gauche, des psys, des juges, des antiracistes et des médias, cache le phénomène au nom d'une morale dominante antinaturelle. 3) Le peuple français est désarmé mentalement par cette idéologie, domestiqué et transformé en masse soumise de victimes. 4) Les immigrés et leurs descendants, et au-delà les rugueux habitants des quartiers populaires, échappent à cette morale émasculée ; ces «sous-socialisés» - qui se reproduisent comme des «parasites» - conservent intacte leur agressivité naturelle et dévorent ceux qui les entourent, donc les Français. «Ce sont les lions et les hyènes. Nous sommes les gnous.» 5) Ce que subissent les Français de souche et les honnêtes gens est passé sous silence, quand les faits dont sont victimes les immigrés, les juifs et les homosexuels bénéficient d'une attention hors de proportion. 6) Génétiquement, culturellement, historiquement, les peuplades différentes ne sont pas faites pour vivre ensemble et se détestent. Par exemple, les hordes de Gengis Khan violaient les femmes des peuples conquis. Au fait, des immigrés violent des Françaises. 7) Tout apaisement est illusoire, par la faute du laxisme des juges, du désarmement d'une police victimisée, et de la compétition naturelle entre les cultures. 8) Chute du livre : «Le couvercle posé sur l'insécurité a été déplacé. Il est posé sur les foules, pour en contenir la colère. Ce sont elles qui risquent d'exploser. Quand la réaction limite aura-t-elle lieu ? Nul ne le sait. Aura-t-elle lieu un jour ? Nul ne le sait.»
http://www.marianne.net/La-France-Orange-mecanique--le-livre-de-chevet-de-Marine-Le-Pen_a227173.html
Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
Re : de la décomplexion de l'extrême-droite...
« Réponse #20 le: 20 mars 2013 à 12:22:01 »
le fn en fait la promo depuis des semaines et l'auteur dit ne pas être frontiste pourtant son livre sent bien la merdasse :pascontent1:

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5844
Re : de la décomplexion de l'extrême-droite...
« Réponse #21 le: 20 mars 2013 à 14:24:17 »
Je crois que le pire, dans cette  :berk2: , c'est ça :

Citer
3) Le peuple français est désarmé mentalement par cette idéologie, domestiqué et transformé en masse soumise de victimes

ça veut dire qu'ils se croient éclairés et intelligents, capables d'un esprit critique un tant soit peu analytique  :pleur3: :pleur3: :pleur3:
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
Re : de la décomplexion de l'extrême-droite...
« Réponse #22 le: 14 avril 2013 à 13:50:14 »
Citer
Derrière le Printemps français, l’influence de l’institut Ichtus

 Une nébuleuse, plus qu’un collectif. Un label, plus qu’un mouvement. Apparu il y a un mois, à quelques jours de la manifestation du 24 mars contre le «mariage pour tous», le Printemps français intrigue. La dégradation de l’Espace des Blancs-Manteaux (Paris) où se tenait le Printemps des associations de l’Inter-LGBT (lesbiennes, gays, bi et trans) dans la nuit de samedi 6 à dimanche 7 avril, ce sont eux. Le «réveil à l’aube» de la sénatrice UDI Chantal Jouanno, favorable à la loi Taubira, encore eux.

Le Printemps français ne s’en cache pas: il appelle à une «résistance à la Gandhi éventuellement illégale», selon le mot de sa porte-parole, Béatrice Bourges, lors d’un entretien au mensuel catholique d’extrême droite Monde et Vie. Dans ce numéro d’avril, un certain Philippe Darantière – dont l’implication dans le Printemps français a été relevée par Mediapart – est encore plus direct. Pour lui, «il n’existe pas d’autre solution que d’imprimer à ce mouvement une certaine radicalité qui serve aussi d’avertissement à la classe politique de droite».

M.Darantière et Mme Bourges gravitent dans la sphère d’Ichtus, un institut catholique traditionaliste, héritier de la Cité catholique, un mouvement d’extrême droite, «contre-révolutionnaire», qui connut une certaine influence dans les années1950 et 1960. La Cité catholique se vit à l’époque «comme une école de cadres catholiques, ayant pour but d’éclairer, de susciter, d’animer, tout ce qui peut tendre à promouvoir une renaissance authentiquement française –donc catholique – dans l’ordre temporel», explique Marie-Monique Robin dans son enquête, Escadrons de la mort, l’école française (La Découverte, 2004).

Conférences

Mme Bourges évolue dans ce milieu. Représentante du Collectif pour l’enfant, elle a été démise de ses fonctions de porte-parole de la «manif pour tous» par Frigide Barjot, au lendemain de la manifestation du 24mars aux abords des Champs-Elysées. Mme Bourges venait publiquement de réprouver les propos de Mme Barjot condamnant les débordements et provocations auxquels s’étaient livrés quelques dizaines de militants d’extrême droite. Et elle avait dès le dimanche matin appelé à l’occupation des Champs-Elysées avec des tentes, hors des consignes officielles de la «manif pour tous».

Mme Bourges – que nous avons tenté de joindre en vain – est une habituée du siège d’Ichtus. Son ouvrage contre l’homoparentalité, écrit dès 2008, figure dans la liste de livres prescrits par l’institut. Elle est à cette époque la conférencière attitrée sur ce thème. En 2007, elle anime un atelier sur cette question lors des universités d’été de l’institut. Cette année-là, Guillaume Peltier, aujourd’hui vice-président de l’UMP, mais à l’époque cadre du MPF villiériste, interviendra sur la «dissidence culturelle».

Mme Bourges participe aussi à plusieurs meetings organisés par Ichtus «contre l’adoption par les homosexuels», qui sont autant d’occasions de rappeler la nécessité «d’agir, de se former, de constituer des réseaux».

«Subversion permanente»

Le 13 octobre 2012, elle est l’une des intervenantes du colloque «Catholiques en action», organisé par Ichtus au lycée Saint-Jean-de-Passy, à Paris. «Les élections ont consacré la mainmise totale de la “subversion permanente” sur tous les pouvoirs politiques, dit la plaquette d’invitation. Il faudra donc, dans les prochains mois, intervenir sur tous les fronts: familles, écoles, communes, partis politiques, médias. (…) Un ravaudage électoral ne suffira pas.»

De son côté, Philippe Darantière, cet ancien militaire, est un familier des universités d’été d’Ichtus. L’une de ses interventions, «Pour une action politique catholique», fait toujours partie des DVD de formation de l’Institut.

L’expression «Printemps français» a été évoquée pour la première fois par Jacques Tremolet de Villers. Début février, il écrit dans Présent, le quotidien des catholiques traditionalistes proches de l’extrême droite, à propos de la mobilisation en cours contre le mariage gay: «Si on se faisait, en France, en 2013, un “printemps français”? Comme d’autres se sont fait un “printemps arabe”! C’est ça qui serait vraiment déroutant, neuf… la vraie surprise, l’incroyable?» Cet avocat, qui a assuré la défense du milicien Paul Touvier, a été formé par l’Action française, comme le fut son maître, Jean Ousset, fondateur de la Cité catholique. C’est M. Tremolet de Villiers qui a fondé Ichtus pour prolonger l’œuvre de M.Ousset.

« Stratégie par capillarité»

La proximité d’Ichtus du Printemps français n’étonne pas Jean-Yves Camus, politologue spécialiste de l’extrême droite: « Avec le Printemps français, on retrouve la stratégie par capillarité de la Cité catholique.» Le chercheur associé à l’IRIS ajoute: «Le principe de base consiste à faire des adeptes dans ce qu’ils appellent les “corps sains de l’Etat”. C’est une double action: gagner des positions d’influence dans la société civile et former des décideurs, des élus.»

Bruno de Saint-Chamas, le président d’Ichtus, dément toute implication dans le Printemps français, même s’il affirme y «connaître des gens». «Mme Bourges a travaillé avec des gens d’Ichtus, mais nous ne sommes pas une école politique. Nous sommes comme une station-service, les gens prennent ce dont ils ont besoin», résume-t-il. M. de Saint-Chamas avoue regarder tout cela avec «intérêt» et affirme que son institut a de plus en plus de demandes de formation. Un phénomène, dit-il, qui a commencé après l’élection de François Hollande, mais qui s’est accentué avec le mouvement contre la loi Taubira.

L’un des avantages du «spontanéisme» du Printemps français est que les mouvements peuvent s’y agréger, y pousser des pions et prendre date. C’est le cas du Bloc identitaire (BI). Ce parti d’extrême droite radicale n’est pas totalement éloigné de l’extrême droite catholique. Un de leurs compagnons de route, l’avocat Frédéric Pichon, y est très actif.

Si Philippe Vardon, l’un des dirigeants du BI, affirme «ne pas avoir de rôle direct» dans le Printemps français, mais ne nie pas que ses troupes «participent à tout ce qui se fait. Nous sommes en première ligne. On essaye d’être utile et de donner un coup de main.» C’est aussi l’occasion de prendre langue avec des militants qui se radicalisent, issus d’autres organisations, comme l’UNI (association étudiante proche de l’UMP, tendance «dure»). «Il y a de nouvelles convergences, des prises de conscience», résume M.Vardon.


Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4264
Re : de la décomplexion de l'extrême-droite...
« Réponse #23 le: 14 avril 2013 à 14:03:14 »
1933 ! je vous dis !
"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : de la décomplexion de l'extrême-droite...
« Réponse #24 le: 06 mai 2013 à 09:12:19 »


Souvent les assocs pour la préservation des coutumes locales, langues régionales, sont noyautées par les identitaires genre faf...des fois ils mènent des actions dont le but est assez confus :

http://www.nicematin.com/derniere-minute/une-bombe-du-front-de-liberation-de-la-provence-devant-une-banque-a-draguignan.1250021.html
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3166
Re : de la décomplexion de l'extrême-droite...
« Réponse #25 le: 06 mai 2013 à 09:21:57 »
il faut envoyer MLP sur place ,comme ça ils se fouteront sur le gueule. :diable:

Massacre à Draguignan : 50 morts.

ça s'autodétruit les fachos. :diable:
Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
Re : de la décomplexion de l'extrême-droite...
« Réponse #26 le: 06 mai 2013 à 11:32:11 »
en même temps le sud de la france est gangrené par le racisme et l’extrême droite. :grrr:

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : de la décomplexion de l'extrême-droite...
« Réponse #27 le: 06 mai 2013 à 13:02:49 »
Les "nationalistes" provençaux n'ont aucun problème avec le FN canal franchouillard ; les rustres/chasseurs avinés de mon village votent majoritairement pour le FN tout en revendiquant leur culture folklorique.
Logiquement ils devraient s'opposer aux nationalistes français, mais le slogan est avant tout "on est chez nous !" Ça rappelle davantage Giono que Pagnol !
On n'est plus vraiment dans le domaine de la raison...
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3166
Re : de la décomplexion de l'extrême-droite...
« Réponse #28 le: 06 mai 2013 à 13:20:38 »
eh bien! on leur enverra les fachos corses.

c'est fait pour se taper sur la gueule, j'te dis.
Ils sont tous derrière Marine,attends que le dab souffle sa camoufle et on verra après. :diable:

enfin ,j'espère.. :désolé1:
Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : de la décomplexion de l'extrême-droite...
« Réponse #29 le: 06 mai 2013 à 22:48:51 »
Si tu veux parler du mouvement "felibre" ou de ce qu'il en reste, cela n'a rien d'étonnant. Il s'est très tôt acoquiné avec le royalisme d'Action Française, option monarchie fédérative. Or, le FN agglomère à peu près tout ce qui traîne des réacs en tous genres. Parti attrape-tout, attrape couillon en général.
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3166
Re : de la décomplexion de l'extrême-droite...
« Réponse #30 le: 07 mai 2013 à 09:18:59 »
je parle de la guerre des égos, au sein du FN.
De Maigret à Karl Lang en passant par Louis Alliot qui est le mec de,et qui n'a aucune légitimité au regard des militants qui aimeraient avoir une importance dans le parti.
Sinon, c'est vrai que tout le boulot du guide était de compacter un beau gros tas de m...pour grossir les rangs du FN.
Ensuite MLP dédiabolise avec le soutient des médias et Grossemiches ronge son frein.
J'ose espérer une fêlure parce qu'il y a relance sur la gelée de coin avec la famille, le clan,la race Le Pen.

Ceci dit je me mets peut être le doigt dans l’œil.
Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : de la décomplexion de l'extrême-droite...
« Réponse #31 le: 07 mai 2013 à 19:07:25 »
Skioze, j'aurais dû préciser que je répondais à Oblomov...
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
Re : de la décomplexion de l'extrême-droite...
« Réponse #32 le: 06 juin 2013 à 11:14:38 »
bon beh voilà...tout va bien...toujours... madame la marquise :(

Citer
L’horreur fasciste vient de tuer en plein Paris

Aujourd’hui à 18h, C., militant de 19 ans connu pour son engagement contre l’extrême droite, a été lâchement agressé à Paris dans le quartier de la gare Saint Lazare.

Violemment frappé au sol par un groupe de plusieurs militants d’extrême droite, manifestement selon des premiers témoignages du Groupe JNR (Jeune Nationaliste Révolutionnaire), laissé inanimé, il a été déclaré ce soir en état de mort cérébrale à l’hôpital Salpetrière.

Le Parti de Gauche s’incline avec beaucoup de tristesse et de colère devant la mémoire de notre camarade C., que nous connaissions. Il adresse ses condoléances à sa famille et ses proches qui militaient à ses cotés.

Le Parti de Gauche interpelle le Ministre de l’intérieur et exige que les forces de police agissent dans les plus brefs délais pour retrouver les responsables de ce crime odieux. Le PG exige également la dissolution des Groupes d’extrême droite qui multiplient les actes de violence à Paris et à travers le pays depuis plusieurs semaines.

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
Re : de la décomplexion de l'extrême-droite...
« Réponse #33 le: 06 juin 2013 à 16:18:35 »
plusieurs rassemblement sont prévu aujourd'hui.


Citer
Les rassemblements en mémoire de Clément Méric

Après l’annonce du décès de Clément Méric, jeune militant antiraciste victime d’une violente agression mercredi après-midi, plusieurs appels au rassemblement ont été lancés partout en France.
[...]L’article sera actualisé régulièrement

vous pouvez voir tout les lieux et date en suivant le lien

Hors ligne timbur

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 13020
Re : de la décomplexion de l'extrême-droite...
« Réponse #34 le: 06 juin 2013 à 19:42:45 »
J'en reviens, cela sentait un peu l'improvisation (évidemment) mais aussi une certaine sincérité (pour la plupart).

Ce qui est assez agaçant, c'est l'impression que donnent certains de tomber des nues. J'ai vu de très près un rassemblement fasciste (c'était en marge d'une pride). Ils ne sont pas apparus hier, ni d'ailleurs durant les "manifs pour tous".

Et on constate le sens de la formule en usage en haut-lieu : Ayrault veut "tailler en pièces de façon démocratique" les mouvements néonazis. :taistoi:
Non mais, c'est quoi cette expression... Et s'il allait se faire voir de façon démocratique ?
___________________________________________________________________________________________________________________________________
Frondiste : Néologisme timburien. Désigne tout élu à la députation remplissant la double condition d'être de gauche et du parti socialiste.

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : de la décomplexion de l'extrême-droite...
« Réponse #35 le: 06 juin 2013 à 20:00:48 »
Ouais, pas doué pour les mots, celui-là, si prof qu'il ait été. Les "empêcher de nuire" aurait été préférable, car il faut inlassablement rappeler que l'extrême droite est nuisible: c'est elle qui cultive la brutalité.
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne timbur

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 13020
Re : de la décomplexion de l'extrême-droite...
« Réponse #36 le: 06 juin 2013 à 20:05:00 »
Oui. Autres suggestions de formule pour bien passer pour un c*n :
-les "éradiquer de façon courtoise"
-les "pulvériser avec déférence"
-les "exterminer avec savoir-vivre"...
___________________________________________________________________________________________________________________________________
Frondiste : Néologisme timburien. Désigne tout élu à la députation remplissant la double condition d'être de gauche et du parti socialiste.

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3166
Re : de la décomplexion de l'extrême-droite...
« Réponse #37 le: 06 juin 2013 à 20:09:39 »
ou

les tuer avec délicatesse

les torturer avec humanité
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Je suis triste pour la famille de ce jeune garçon :/
Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : de la décomplexion de l'extrême-droite...
« Réponse #38 le: 06 juin 2013 à 20:27:12 »
Je n'avais pas compris ta réaction comme ça, Timbur.
Je pensais que tu trouvais "tailler en pièces" comme inapproprié parce qu'incitant à une violence qui doit rester la caractéristique de ces lobotomisés d'extrême merde.
Peut-être parce que je suis un littéraire (comme on dit), j'ai trouvé cette locution plutôt choquante dans la bouche d'un ministre bon teint.

Le piège n'en demeure pas moins là: prêter le flanc au discours de défense de ces merdouillards de fachos qui tentent de faire croire que ce sont eux, les victimes.
Pas plus tard que ce matin un des *** porte parole des Jeunes nationalistes déclarait que selon des témoins, c'étaient les victimes qui avaient agressé les agresseurs. Bref, le même discours que sous Pétain: les juifs veulent nous bouffer, les résistants sont des terroristes, etc. Pas bougé d'un iota, la rhétorique de ces vrais sous-hommes!  :fache1:
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : de la décomplexion de l'extrême-droite...
« Réponse #39 le: 06 juin 2013 à 23:32:29 »
Ayoub a récidivé ce soir sur i-télé (chapeau à Olivier Galzi qui a dû lui poser des questions)

La presse s'est beaucoup emballé en affirmant d'emblée qu'il était question de coup de poing américain, que les fafs avait commencé la bagarre, qu'ils adhéraient aux NDR,  etc.

S'il s'avère que même une partie des déclarations d'Ayoub soit exacte, il aura marqué des points !
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3166
Re : de la décomplexion de l'extrême-droite...
« Réponse #40 le: 07 juin 2013 à 08:14:34 »
il n'y a pas que Serge Durand qui dit des horreurs, un journaliste du figaro aussi,Yves Thréard,je me suis forcée à regarder C dans l'air; à vomir.

l’extrême gauche =l’extrême droite , seul  le policier encarté à FO les a remis en place.Yves Calvi en embrouilleur de service ainsi qu'un pseudo sociologue étaient présents aussi pour amalgamer et mettre tout le monde dans le même panier. :berk2:
Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
Re : de la décomplexion de l'extrême-droite...
« Réponse #41 le: 09 juin 2013 à 12:34:11 »
Citer
À Lyon : la peste brune au quotidien

39 agressions, 2 tentatives de meurtre, 500 jours d’ITT, des bars et restaurants vandalisés, des habitants du Vieux Lyon terrorisés... Voici le bilan glaçant de l’activisme de groupuscules néofascistes dans l’agglomération lyonnaise depuis 3 ans. La mort du militant anti-fasciste Clément Méric à Paris a fait réagir le maire Gérard Collomb, qui s’est prononcé publiquement pour la dissolution de ces groupes. C'est un progrès... Maintenant, des actes !

Le 16 mai 2013, vers 3h00 du matin, deux jeunes couples rentrent chez eux en vélo dans le 3ème arrondissement de Lyon lorsqu’ils se voient barrer la route par une dizaine d’individus (membres et sympathisants du GUD). S’ensuit un « espèce de contrôle au faciès ». Un des hommes portant les cheveux longs est arrêté et il lui est demandé : « t’es blanc ? t’es français ? ». On lui reproche alors d’être accompagné d’une asiatique. « En quoi ça te regarde ? » répond-t-il. Les jeunes gens sont passés à tabac : l’un d’eux perd deux dents, un autre a le poignet cassé. 

Le 15 mars 2013, peu avant minuit, à proximité de la place Saint-Jean dans le vieux Lyon (bastion de l’extrême droite), cinq jeunes d’une vingtaine d’années sortent du domicile d’un ami pour se rendre à un concert. Ils tombent alors sur un groupe d’une dizaine de personnes qui, gratuitement, les rouent de coups aux cris de « hooligans, hooligans ! » Deux d’entre eux sont conduits à l’hôpital : l’un a le crâne ouvert par un coup de poing américain, l’autre a reçu un impact à l’œil. Il n’y aura aucune interpellation.

Le 9 avril 2011, vers 19 heures, deux personnes revenant d’une manifestation contre l’extrême droite se font rouer de coups, place du Change, à quelques dizaines de mètres du local des identitaires. L’une des victimes reçoit un coup de bâton qui lui casse la machoire en deux parties.

En février 2013, une quarantaine de hooligans attaquent deux bars du Vieux-Lyon où se trouvent des supporters anglais de Tottenham. 7 personnes sont blessées (l'une d'elles a 42 jours d’ITT). Dans la même semaine, trois autres bars des quartiers de la Guillotière et de la Croix Rousse (dont la clientèle est réputée de gauche) subissent des actes de violence et des intimidations (agressions de clients, vitrines brisées, menaces…).

Il ne s'agit là que de quelques exemple des actions de ces groupuscules fascisants (GUD, Identitaires...) dont la ville de Jean Moulin semble être devenue un des bastions. Avant cela, il y avait eu le saccage d’un « bar oriental » couvert d’inscriptions nazies (du type « Hitler n’a pas fini le travail ») ou encore l’agression en pleine rue de 3 militants syndicalistes de la CNT à coups de bouteilles.

Il leur arrive aussi régulièrement d’improviser de violentes manifestations de rue avec saluts nazis, armés de bâtons et de barres de fer. Quand les crimes d’un violeur secouent l’agglomération lyonnaise, ils annoncent la formation de milices chargées d’organiser des rondes de nuit afin d’assurer la sécurité des étudiantes (européennes, car ils les estiment délaissées) et de clamer leur volonté de lutter contre « l’insécurité, quitte à utiliser la violence ». En période de grand froid, c’est par une conférence de presse que certains d’entre eux annoncent l’organisation de maraudes afin d’apporter nourriture et couvertures aux SDF « français de souche » qui seraient, selon eux, victimes de discrimination à l’entrée des centres d’hébergement d’urgence.

Il sont identifiables et localisables, et ils ont agi jusque là dans un climat de relative impunité.

Qu'ils soient "mis en pièces", et vite !

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : de la décomplexion de l'extrême-droite...
« Réponse #42 le: 09 juin 2013 à 15:58:57 »
COPYCAT

Déjà les JNR (bonjour la jeunesse...) se font plagié leur look Hugo Boss Fred Perry par les plus perméables des "antifas"...(Clément Méric serait-il une sorte de fashion-victim ?)
Difficile de cerner qui copie qui dans ces histoires !

Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne timbur

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 13020
Re : de la décomplexion de l'extrême-droite...
« Réponse #43 le: 09 juin 2013 à 20:15:54 »
...J'avoue ne point avoir compris ce dernier commentaire. Désolé.
___________________________________________________________________________________________________________________________________
Frondiste : Néologisme timburien. Désigne tout élu à la députation remplissant la double condition d'être de gauche et du parti socialiste.

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : de la décomplexion de l'extrême-droite...
« Réponse #44 le: 12 juin 2013 à 11:38:33 »
Cela date déjà. Un non événement, croit-on?

Les Pyrénées-Orientales sont une de leurs terres d'élection.

On fait parler de soi, on démontre qu'on se tient bien. La rumeur du loup: il est là, qu'on se le dise. Mais un loup qui ne tue pas, qui se tient bien, parce que son temps n'est pas encore venu... Le berger allemand de Hitler, bien dressé à ne pas mordre avant l'ordre donné.

Citer
Les néo-nazis se font très discrets

Plusieurs d'entre eux ont été aperçus à Perpignan et Canet-en-Roussillon.

Les autorités ne savent toujours pas ce samedi soir où se tient le grand rassemblement néo-nazi annoncé dans les Pyrénées-Orientales. Mais plusieurs témoignages semblent confirmer les craintes. Des groupes de skinheads et de militants d'extrême droite auraient été aperçus dans des bars de Canet-en-Roussillon et dans le centre-ville de Perpignan.
Partager

Mais où sont les néo-nazis ? 

Les anti-fascistes ont de nouveau manifesté contre ce rassemblement. 

Anthony, habitant de Perpignan, témoigne sur France Bleu Roussillon. Il a eu la stupeur de se trouver face à un groupe de néo-nazis allemands dans un fast-food.
 
L’organisation de ce genre d’événement se rapproche de celle des rave-party. Le lieu est tenu secret jusqu’au dernier moment. Les participants sont tenus au courant par SMS.

En attendant, les autorités sont en alerte. Des services de renseignements seraient présents ce samedi à la gare et l’aéroport de Perpignan pour scruter les arrivées.

L’événement continue de susciter une émotion importante dans les Pyrénées-Orientales. Une nouvelle manifestation a rasemblé 60 militants anti-racistes ce samedi matin Place de Catalogne à Perpignan (à l’appel notamment des Jeunes Communistes 66). Vendredi midi, une centaine de militants antiracistes s’étaient déjà rassemblés devant le Castillet.

Beaucoup d’habitants s’étonnent de voir que ce genre de rassemblement n’est pas purement et simplement interdit. C’est le cas du maire de Perpignan Jean-Marc Pujol. 
 
Le dernier rassemblement de ce type a eu lieu à Toul, en Lorraine, en novembre dernier. Les militants extrémistes avaient loué un hangar à un particulier dans une zone industrielle pour y organiser un concert de rock néo-nazi jusqu'au petit matin. 1.500 personnes s'étaient retrouvées. Devant le fait accompli, la préfecture avait déployé un dispositif policier autour du site pour éviter tout débordement. Il n'y en a pas eu.

Le plus important groupe de néo-nazis en Europe

Le rassemblement est organisé par les Hammerskins Nation, le groupe de néo-nazis le plus important sur le Vieux Continent. Il est né aux Etats-Unis en 1988, plus précisément au Texas, pour défendre la suprématie de la race blanche. Le groupe est affilié au Ku-Klux-Klan et au parti nazi américain (ANP). Il s'est ensuite étendu partout dans le monde, et compterait 100.000 membres environ.


http://www.francebleu.fr/societe/neo-nazis/les-neo-nazis-ont-commence-arriver-dans-les-pyrenees-orientales-572224
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
Re : de la décomplexion de l'extrême-droite...
« Réponse #45 le: 18 octobre 2013 à 09:59:33 »
et bien nous y voilà, le visage habituel du fn...
Citer
Le FN suspend la candidate qui a comparé Taubira a un singe



Anne-Sophie Leclere, investie dans les Ardennes, a déclaré qu'elle préférait voir la garde des Sceaux "dans un arbre" plutôt qu'au gouvernement.

"A la limite, je préfère la voir dans un arbre après les branches que la voir au gouvernement comme ça". L'attaque contre Christiane Taubira est signée Anne-Sophie Leclere, candidate du Front national aux élections municipales à Rethel (Ardennes), dans un reportage de l'émission "Envoyé spécial" diffusé jeudi 17 octobre sur France 2.

"Franchement c'est une sauvage, arrivant à la télé avec un sourire du diable", explique-t-elle, interrogée sur un photomontage posté sur sa page Facebook (retiré depuis), comparant un bébé singe et la ministre de la Justice.

"Mais ce n'est pas raciste" que de dire cela, assure Anne-Sophie Leclere, précisant avoir "des amis qui sont noirs". "Un singe c'est un animal, un noir ça reste un être humain", conclut la candidate frontiste.

Dans un communiqué, le secrétaire général du FN, Steeve Briois indique que la candidature d'Anne-Sophie Leclere est "suspendue". "Par ailleurs, Madame Anne-Sophie Leclere est convoquée devant les instances disciplinaires du Front National", écrit-il.

Interpellé pendant l'émission sur Twitter, Louis Aliot, vice-président du Front national a indiqué qu'il ne "cautionnait sûrement pas" mais a refusé de se prononcer sur une éventuelle exclusion.

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : de la décomplexion de l'extrême-droite...
« Réponse #46 le: 18 octobre 2013 à 21:11:35 »
Ils s'en lassent pas.
Comme quoi, les vieilles recettes sont les meilleures !

Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4264
Re : de la décomplexion de l'extrême-droite...
« Réponse #47 le: 18 octobre 2013 à 23:38:32 »
Ce soir j'ai la haine décomplexée alors je vais y aller franco (comme le mot est de circonstance!!!) . Permettez moi de faire une petite dédicace aux connes décolorées qui se lâchent en comparant les blacks à des singes et en fustigeant les jeunes bronzés qui portent la casquettes à l'envers : ces connes qui partent l'hiver se faire sauter par de les pauvres larbins de la Mamounia de Marrakech ou pour siroter de leur bouche venimeuse un blue lagoon dans la baie de Cocody ...Au Maroc ou à Abidjan "les singes" sont au petit soin avec les salopes qui ne supportent pas qu'on les traite ainsi en France ... la décolorée est susceptible et n'hésite pas à invoquer l'honneur des femmes quand on lui met le nez dans ses immondices . La conne décolorée est procédurière , la conne décolorée n'a pas d'humour , la conne décolorée a un QI de jambon et ça tombe bien : les macaques ne mangent pas de jambon . Merci à Guy Bedos et sus aux femmes de la haine .

Ce sont des potes qui accompagnaient la marche des beurs : des artistes qui avancent alors que la France des bons aryens recule




Si on doit jouer à celle qui sera la moins décomplexée OK on joue ...mais exit le joker du prétoire  :orc1:
"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3166
Re : de la décomplexion de l'extrême-droite...
« Réponse #48 le: 19 octobre 2013 à 12:21:36 »
Euh ...?!

Mais de qui tu parles ,Oblomov, je n'ai rien compris      :désolé1:     :gene:
Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : de la décomplexion de l'extrême-droite...
« Réponse #49 le: 19 octobre 2013 à 14:47:38 »
Citer
"Il semble que cette intervention sur le temps scolaire soit une erreur", a affirmé Cécile Duflot au micro de RTL. "La suite, c'est celle qu'a décrit le Premier ministre. Elle est allée presque 5 ans à l'école. Elle parle français, chacun l'a entendu, avec l'accent franc-comtois", a-t-elle indiqué.

Toi  aussi, tu l'as entendu ?
Le travail est l'opium du peuple !