Auteur Sujet: Sarko priapique ?  (Lu 4622 fois)

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5845
Sarko priapique ?
« le: 14 juin 2012 à 21:05:42 »
J'avoue ne pas savoir trop quoi penser de ce que je viens de lire  8/ 8| :mrgreen: ....
Franchement cela me parait énorme  :diable: :gene3: ....... euhh.....mais/et néanmoins/justement difficilement crédible  :naah: :pasdrole:


Nicolas Sarkozy a-t-il réclamé une "gâterie" à une élue ?
Citer
Stupeur hier sur le plateau du Grand Journal de Canal +. Alors qu'elle venait présenter son livre "Le monarque, son fils, son fief" (à paraître le 14 juin aux éditions du Moment), Marie-Célile Guillaume, directrice de cabinet de Patrick Deevedjian, a affirmé que Nicolas Sarkozy aurait demandé à une élue, qui venait lui demander des fonds pour un projet dans sa ville, de lui faire "une gâterie", comme le rapporte le site de Jean-Marc Morandini.

Décrits dans le livre comme "le monarque" et "Madame de P.", Sarkozy et l'élue de 58 ans auraient échangé quelques propos, avant que l'ex-président de la République implore l'élue d'être "gentille", lui affirmant qu'il était "très excité sexuellement". "Tu vois bien que j'ai besoin de me détendre ! Allez c'est pas grand chose", aurait ajouté Sarkozy, implorant l'élue de ne pas "le laisser comme ça". L'auteur précise de façon laconique que "Madame de P." aurait été "compréhensive".

(....)


Si vous allez voir l'article, jetez un coup d'oeil aux commentaires  :pausecaffé:  8/ 8/ 8/ 8/ 8/ Ils valent leur pesant de cacahuètes  :fache1: :fache1: :pleur3: :pleur3:
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4264
Re : Sarko priapique ?
« Réponse #1 le: 15 juin 2012 à 05:36:56 »
 :mdr3: :mdr3: :mdr3: :mdr3: :mdr3:  Je ne devrais pas rire car si cela est avéré je plains sincèrement cette femme (et j'aurais tendance à la croire) . Ce qu me fait rire c'est que je me dis que là où je travaille il y a plein de présidents potentiels près à exprimer leurs talentueuses pulsions . Je vais aller dormir et je lirai les commentaires mais j'en imagine déjà la teneur !!! ...pffffffffffffff genre père Ubu du cul...."


J'en profite pour vous faire partager la voix et l'humour de l'un de mes chanteurs préférés . Je trouve que c'est adapté à la situation :

"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3175
Re : Sarko priapique ?
« Réponse #2 le: 15 juin 2012 à 09:59:53 »
hé bien! ça va nous changer des tweeteries.

Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4264
Re : Sarko priapique ?
« Réponse #3 le: 15 juin 2012 à 14:31:04 »
No comment !

"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

Hors ligne cervesia

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2380
Re : Sarko priapique ?
« Réponse #4 le: 16 juin 2012 à 11:50:46 »
il s'est pris pour clinton ? :hehe:
"Il n'y a point d'éloge flatteuse sans liberté de blâmer", Beaumarchais

 La neutralité favorise toujours l'oppresseur, jamais la victime. Le silence encourage le persécuteur, jamais le persécuté » (E. Wiesel).

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5845
Re : Sarko priapique ?
« Réponse #5 le: 21 juin 2012 à 18:27:58 »
On dirait bien que le sieur asticot priapique reste nuisible, ou du moins essaie, même devenu "ex"  :mdr1: :mdr1:

Citer

Un roman à clé qui fait des remous. Le livre publié par la directrice de cabinet de Patrick Devedjian, président du Conseil général des Hauts-de-Seine, qui met en scène les hautes sphères du pouvoir, n'a pas plu du tout à Nicolas Sarkozy, selon Le Monde. L'ancien président voudrait "la peau de Devedjian". Le livre, il est vrai, le présente comme un adepte de "gâterie" impromptue.

Le Monarque, son fils, son fief, l'ouvrage de Marie-Célie Guillaume sorti le 14 juin, fait un carton. Le livre arrive en troisième position des meilleures ventes à la Fnac, en 9ème sur Amazon.

Le roman, déjà vendu à 100 000 exemplaires, oscille entre fiction et réalité, mettant en scène des personnages surnommés le Monarque (Sarkozy), l'Arménien (Devedjian), le Dauphin (Jean Sarkozy), ou encore les Thénardier (le couple Balkany).

Pour promouvoir son ouvrage, Marie-Célie Guillaume a fait le tour des plateaux de télévision. Entre autres, Le Grand journal, où elle a décrit les faveurs sexuelles que Sarkozy aurait exigé d'une élue locale, venue solliciter une subvention. Devant des journalistes impassibles, comme l'avait pointé Didier Porte sur notre plateau.

Au Grand journal, l'auteure avait démenti tout conflit d'intérêts : "Ce livre c'est une démarche personnelle, Patrick Devedjian m'a laissé faire parce qu'il a compris que c'était important pour moi, mais je l'ai fait parce que je devais le faire, et j'ai d'ailleurs décidé pour la sortie de ce livre que je prenais congé du conseil général, histoire de pas mélanger les genres."

Manifestement, Sarkozy ne l'a pas crue. "Officiellement, aucun des élus UMP des Hauts-de-Seine, interrogé par Le Monde, ne s'est entretenu du livre avec l'ex-chef de l'Etat, indique le quotidien. «Il a d'autres préoccupations», assure Roger Karoutchi, secrétaire départemental de l'UMP. Sous le couvert de l'anonymat, certains confient cependant qu'il ne se prive pas d'épancher son courroux : «Sarkozy n'a pas digéré la scène du livre qui se passe dans son bureau. Il veut la peau de Devedjian», atteste un élu UMP."

Des tumultes qui ont provoqué la démission le 18 juin de la présidente du groupe UMP du conseil général, Isabelle Caullery. "Elle avait confié à des proches avoir été interrogé par M. Sarkozy sur les sanctions que ses troupes comptaient prendre contre le patron du département. Pour ne pas avoir à supporter les turbulences de la crise, Mme Caullery a démissionné, lundi 18 juin, de la tête du groupe", détaille Le Monde.

Si les élus s'indignent contre "ce torchon", Patrick Devedjian nie en bloc avoir un quelconque lien avec la parution de ce roman, qu'il déclare regretter. "Comme gage de sa bonne foi, M. Devedjan s'est engagé à licencier Mme Guillaume", ajoute Le Monde. Licenciement qui avait déjà été demandé par l'ancien président, qui lui reprochait une "attitude hostile" face à son fils Jean Sarkozy lorsque celui-ci avait brigué la direction de l'EPAD. "C'était une exigence posée par le chef de l'Etat en échange de son soutien pour la réélection de M. Devedjian à la présidence du département, rappelle le journal. Celui-ci n'a jamais signifié son congé à Mme Guillaume."

"Malheur aux vaincus !" : Didier Porte analysait ici le passage de Marie-Célie Guillaume au Grand Journal.


source

Vous noterez que l'on comprend mieux les motivations de l'auteure de l'ouvrage en apprenant que "le monarque" avait de toutes façons exigé qu'elle soit virée depuis l'affaire de l'EPAD, avant de devenir un "ex"  :désolé1:
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod