Auteur Sujet: Retour à la transparence: $arkozy et les sondages.  (Lu 4378 fois)

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7874
Retour à la transparence: $arkozy et les sondages.
« le: 25 mai 2012 à 16:34:59 »
Citer
Sarkozy a sondé pour 9,4 millions d’euros

Un écologiste de Grenoble porte plainte contre des études jugées inappropriées et trop chères.

Des sondages hors de prix aux sujets désopilants. D’après le militant écologiste grenoblois Raymond Avrillier, qui tenait une conférence de presse hier après-midi, l’Elysée a commandé durant le quinquennat de Nicolas Sarkozy pour 9,4 millions d’euros de sondages et études, dont l’intérêt pour la République et pour la France reste à démontrer.

«Islam». Exemple : en février 2011, alors que DSK caracolait dans les sondages pour la présidentielle, l’Elysée faisait réaliser les siens, et interrogeait les Français en ces termes : «Diriez-vous que DSK se situe très à gauche, à gauche, au centre gauche, etc. ?» ou «Diriez-vous qu’au cours de cette émission DSK vous a paru avoir changé en bien ?» Ce sondage avait été réalisé suite à l’intervention du patron du FMI au journal télévisé de France 2. En 2008, c’est Carla Bruni qui préoccupait l’Elysée : «Que pensez-vous du mariage possible [de Nicolas Sarkozy] avec Carla Bruni ?» Un autre sondage, cette même année, interroge : «Pour chacune des personnalités suivantes diriez-vous qu’elle ferait un(e) bon(ne) candidat(e) à l’élection présidentielle ?» énumérant uniquement des personnalités du Parti socialiste.

D’autres sondages, plus récents, portent sur une intervention télévisée de Marine Le Pen, sur l’électorat écologiste ou encore sur «les sympathisants socialistes et la question de l’islam». «Je ne remets pas en cause le fait que l’Elysée commande des sondages, mais c’est leur démesure et la thématique des sondages réalisés qui posent problème», explique Raymond Avrillier, que l’on a coutume de surnommer «le tombeur du système Carignon».

Sur plus des 300 sondages et études commandés durant le quinquennat, 66 l’ont été entre début 2010 et le 30 avril 2012 pour un montant de 3,04 millions d’euros. Et pourraient avoir aidé le candidat et non le Président. Le paiement de ces sondages par de l’argent public constituerait donc un délit, d’après le militant. «Il s’agit du financement par une personne morale [l’Elysée, ndlr] de la campagne électorale de Nicolas Sarkozy, ce qui représente un délit puni par le code électoral», a-t-il détaillé. Avrillier a ainsi indiqué avoir saisi la Commission nationale des comptes de campagne pour qu’elle intègre une partie des sondages commandés par l’Elysée dans les comptes de campagne du candidat Sarkozy. Cette demande est aujourd’hui à l’étude.

Raymond Avrillier a également porté plainte auprès du procureur de la République de Paris. «Le 6 juin prochain, Nicolas Sarkozy va perdre son immunité présidentielle, cela permettra peut-être qu’une enquête judiciaire soit ouverte, explique-t-il. J’ai déjà déposé une plainte avec constitution de partie civile, mais jusqu’à maintenant, aucune procédure ne pouvait être déclenchée du fait du statut du chef de l’Etat.»

Citoyen. Le militant écologiste s’était déjà battu pour obtenir, le 17 février, la liste des sondages commandés entre 2010 et 2012. Il avait dû saisir en 2009, en tant que simple citoyen, le tribunal administratif de Paris, qui avait enjoint la présidence de la République de communiquer ces pièces. Par ailleurs, Avrillier affirme ne pas avoir reçu les bons de commandes de sondages «indirects» commandés par l’intermédiaire des cabinets d’études Publifact (la société de Patrick Buisson), Publiopinion et Giacometti Péron. Des cabinets d’études qui n’ont jamais été mis en concurrence comme le prévoit la loi. Ces prestations ont été facturées 2,98 millions d’euros au total à Publifact et Publiopinion, et 1,38 million à Giacometti Péron. La plainte déposée par Avrillier auprès du procureur porte aussi sur ces faits.


http://www.liberation.fr/politiques/2012/05/24/sarkozy-a-sonde-pour-94-millions-d-euros_821284
Quelle vertu, quel bonheur peut exister dans un pays où une classe d'individus peut dévorer la substance de plusieurs millions d'hommes?
Robespierre
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5845
Re : Retour à la transparence: $arkozy et les sondages.
« Réponse #1 le: 04 avril 2013 à 13:24:32 »
Perquisition chez Patrick Buisson

Bon, ça ne fait pas grand bruit forcément vu l'actualité "cahuzac"...... mais cela devrait amener les gens de l'UMP à mettre un peu de prudences dans leurs déclarations  :]

Citer
Des enquêteurs sont au domicile et au bureau de l'ancien conseiller de Nicolas Sarkozy dans le cadre de l'enquête sur les sondages de l'Elysée.


Un bureau et le domicile parisien d’un ex-conseiller de Nicolas Sarkozy, Patrick Buisson, ont été perquisitionnés jeudi dans l’affaire des sondages commandés par l’Elysée sous son quinquennat entre 2007 et 2012.
 

Contacté par l’AFP, Patrick Buisson s’est refusé à tout commentaire. Pour Jérôme Karsenti, l’avocat de l’association Anticor dont les plaintes ont lancé l’enquête, ces actes sont «une étape importante». Selon une source proche de l’enquête, outre le domicile, c’est le bureau dont dispose au sein du groupe TF1 Patrick Buisson, directeur général de la chaîne Histoire, qui a été perquisitionné. Interrogée par l’AFP, TF1 n’a toutefois pas confirmé.
.........
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne timbur

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 13020
Re : Retour à la transparence: $arkozy et les sondages.
« Réponse #2 le: 04 avril 2013 à 17:44:52 »
Nadine Morano va nous expliquer que ce n'est qu'une diversion opérée par les juges politiquement engagés pour détourner l'attention de l'affaire Cahuzac.
___________________________________________________________________________________________________________________________________
Frondiste : Néologisme timburien. Désigne tout élu à la députation remplissant la double condition d'être de gauche et du parti socialiste.

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3175
Re : Retour à la transparence: $arkozy et les sondages.
« Réponse #3 le: 11 avril 2013 à 07:44:35 »
Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne old machin

  • old machin
  • Smart Citoyen
  • *
  • Messages: 2894
Re : Re : Retour à la transparence: $arkozy et les sondages.
« Réponse #4 le: 15 juin 2013 à 04:00:18 »
Perquisition chez Patrick Buisson



(Je ne sais pas trop ce que j'ai traficoté en te citant, RV, mais me semble que ça va être bizarre.  :gehe: )

Bon, le sieur Buisson , et je ne sais pas s'il ne lui faudrait pas un fil à soi tout seul, à çui là, l'historien sondeur, ou le sondeur historien....., le cultivateur de fleur de soufre.   :diable: .  Trop malin , malheureusement, pour se faire bien accrocher par les juges, je suppose (pour autant que cette part du dossier leur soit passée, d'ailleurs). M'enfin. On disait aussi de Guaino qu'il était un phenix, avant de se rendre compte que c'est un super nul   :baille:  :baille: = faut dire que Guaino cause beaucoup par les temps qui courent, alors que Buisson est quand même assez mutique.

Toujours est-il qu'il a écrit récemment, le petit bonhomme Buisson, je ne sais quelle tribune (je crois bien le Monde, ... !) , dans son style préféré, et sur ses thèmes préférés,  là en l'occurrence le "mariage pour tous".... Je ne me suis pas précipitée pour lire sa prose... Par contre, l'annonce du fait que son fiston Georges lui répondait, et dans quels termes, sur Le Point (ben oui, je sais.... ) m'a semblé digne d'être signalé ici :

http://www.lepoint.fr/politique/exclusif-georges-buisson-quand-le-fils-critique-le-pere-12-06-2013-1680080_20.php?google_editors_picks=true&google_editors_picks=true

Régalez-vous z'aussi !  :diable: