Auteur Sujet: Stratégie et FN : les siennes et celles pour le combattre  (Lu 29803 fois)

Hors ligne MacGo

  • Sarkophobe
  • Messages: 163
Re : Stratégie et FN : les siennes et celles pour le combattre
« Réponse #50 le: 27 février 2014 à 18:29:39 »
Je fais suivre à tous mes contact.  :fleur2:

Édifiant, mais pas surprenant !!!  :fache1: :fache1: :fache1:
Dans le monde il n’y a pas d’un côté le bien et le mal, il y a une part de lumière et d’ombre en chacun de nous. Ce qui compte c’est celle que l’on choisit de montrer dans nos actes, ça c’est ce que l’on est vraiment.
MacGo

Hors ligne timbur

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 13020
Re : Stratégie et FN : les siennes et celles pour le combattre
« Réponse #51 le: 27 février 2014 à 20:44:51 »
Je suis... Perplexe. On sait bien que les politiciens ne sont pas tous des as en syntaxe et grammaire, mais à ce point-là... Du coup, j'aurais tendance à rester méfiant.
Quoique je ne m'étonne (presque) plus de rien.
___________________________________________________________________________________________________________________________________
Frondiste : Néologisme timburien. Désigne tout élu à la députation remplissant la double condition d'être de gauche et du parti socialiste.

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5844
Re : Stratégie et FN : les siennes et celles pour le combattre
« Réponse #52 le: 27 février 2014 à 21:06:48 »
Il est vrai que j'ai, moi-même, été un peu gênée qu'il (le blogueur) ne fasse aucune mention de la façon dont il s'était procuré ce document  :triste1:
Je vais aller chez lui voir si je peux laisser un commentaire en ce sens !
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne MacGo

  • Sarkophobe
  • Messages: 163
Re : Stratégie et FN : les siennes et celles pour le combattre
« Réponse #53 le: 07 mars 2014 à 07:51:35 »
Citer
Municipales : 32 candidats FN malgré eux en Seine-Maritime
Le FN est soupçonné d'avoir inscrit des personnes à leur insu  :diable: sur des listes qu'il présente aux municipales en Seine-Maritime : 32 personnes affirment avoir été flouées et la liste du Grand Quevilly a été retirée par la préfecture. 

Le FN se défend en affirmant que les formulaires officiels "Cerfa" de déclaration de candidatures que ces personnes ont signés sont explicites. Et il accuse les mairies socialistes d'avoir fait pression pour que ces personnes retirent leur candidature, ajoutant vouloir engager des poursuites judiciaires contre ces mairies.  :mdr1: :mdr1: :mdr1: :mdr1:


Donc on nous dit que:
Citer
Le FN se défend en affirmant que les formulaires officiels "Cerfa" de déclaration de candidatures que ces personnes ont signés sont explicites.

Mais :
Citer
un couple de nonagénaires, dont l'épouse est atteinte de la maladie d'Alzheimer, a été inscrit à son insu sur la liste du parti d'extrême droite menée par Philippe Lecoq.

Cette personne atteinte d'alzheimer aurait donc signé en toute connaissance de cause si l'on écoute le FN,   :mdr1: :mdr1: :mdr1:
Dans le monde il n’y a pas d’un côté le bien et le mal, il y a une part de lumière et d’ombre en chacun de nous. Ce qui compte c’est celle que l’on choisit de montrer dans nos actes, ça c’est ce que l’on est vraiment.
MacGo

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
Re : Stratégie et FN : les siennes et celles pour le combattre
« Réponse #54 le: 07 mars 2014 à 12:42:46 »
le pire c'est que les médias rechignent à égratigner cette belle image virginale du fn.

Hors ligne timbur

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 13020
Re : Stratégie et FN : les siennes et celles pour le combattre
« Réponse #55 le: 07 mars 2014 à 18:17:03 »
Ils ont quand même de sacrés artistes, ces fronteux...
___________________________________________________________________________________________________________________________________
Frondiste : Néologisme timburien. Désigne tout élu à la députation remplissant la double condition d'être de gauche et du parti socialiste.

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Stratégie et FN : les siennes et celles pour le combattre
« Réponse #56 le: 07 mars 2014 à 23:05:49 »
Soyons gentils avec le FN, après tout, ce sont eux qui risquent d'achever l'UMP aux municipales (sans parler des Européennes), ou ce qui en reste !
Sarko qui se flattait d'avoir zigouillé le Front ; c'est réussi !
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3168
Re : Stratégie et FN : les siennes et celles pour le combattre
« Réponse #57 le: 11 mars 2014 à 15:09:18 »
Voici du bon, du solide et du concret pour combattre le FN.
Citer
Front national: notre contre-argumentaire en 20 fiches

Comment évaluer le projet du Front national ? On pourrait l’écarter d’un revers de main, jugeant que les élucubrations xénophobes de la chef du parti d’extrême droite, Marine Le Pen, ne méritent pas de s’y attarder. Solidement installé dans le paysage politique depuis plus d’un quart de siècle, présent au second tour de l’élection présidentielle de 2002, susceptible de bouleverser une fois de plus cette élection, il faut malheureusement prendre au sérieux le Front national.
Show content
Mediapart l’a donc fait en s’astreignant à lire, ligne à ligne, les principaux documents programmatiques rendus publics. A quelques jours de la «convention présidentielle» de Marine Le Pen, qui se tiendra les 18 et 19 février à Lille, nous avons passé en revue la totalité des propositions du FN et de sa présidente. Celles développées dans son projet 2012 (lire notre «Boîte noire»), et celles annoncées récemment dans les médias.
Plusieurs livres et études publiés ces derniers mois donnent des contre-argumentaires, souvents pertinents (lire en page 3 de cet article). Pour notre part, nous avons choisi de produire notre propre boîte à outils pour répondre au projet du FN : une sélection de nos enquêtes et reportages sur le Front national de Marine Le Pen, mais surtout 20 fiches thématiques.

Chacune de ces fiches expose, décrypte et explicite un des 30 volets du projet de la formation d’extrême droite. Jusqu’au 22 avril (date du premier tour), nous laisserons accessibles en page d’accueil du site nos réponses au FN. De ce programme Le Pen, nous pouvons tirer cinq enseignements principaux ; plusieurs d’entre eux constituent des surprises.
Le premier enseignement est que le Front national n’a rien oublié de son histoire et de ses racines. Il est bel et bien le parti de l’extrême droite française, qui va chercher dans l’entre-deux-guerres, le pétainisme et l’antigaullisme une partie de ses inspirations. On pouvait penser cette filiation oubliée pour construire, sous l’influence de plusieurs mouvements de ce type en Europe, un populisme radical. Ce n’est pas le cas.

Le «nouveau FN» continue ainsi à copier-coller de nombreuses propositions du FN de Jean-Marie Le Pen. Si la fille a laissé entendre qu'elle était plus «moderne» que son père, car elle est «une femme de son temps», les fondamentaux demeurent : «préférence nationale» (rebaptisée «priorité nationale»), stigmatisation des étrangers et obsession de l’immigration, rétablissement de la peine de mort par référendum, lutte contre l'avortement, opposition à la légalisation de l'euthanasie, politique familiale nataliste, retour à l'école d'avant 1968, mariage et adoption réservés aux couples hétérosexuels, etc. (lire notre fiche «Un "nouveau FN" bien proche de l'ancien»).
Le deuxième enseignement est plus surprenant. Il tient à la faiblesse de l’expertise, de la précision et de la cohérence de cet ensemble programmatique. L’analyse de l’état de la société française relève d’un salmigondis de revues de presse, empruntant, dans le plus grand désordre, statistiques ou travaux de recherche. Des affirmations contenues dans un chapitre sont contredites dans un autre. Des chiffrages trouvés ici ne sont plus les mêmes là. Des mesures sont clairement hors du cadre idéologique…
Ce manque de cohérence et de fiabilité vient souligner ce qu’est encore aujourd’hui le Front national : le parti des Le Pen, entreprise dynastique, où le travail théorique, la construction d’un corpus idéologique et l’affichage d’une véritable volonté de gouverner ne sont qu’accessoires. Le Front national demeure ce parti tribunitien construit sur les charismes du père puis de la fille. A contrario, imaginerait-on le FN aussi puissant si Bruno Gollnisch en était aujourd’hui le président ? En un quart de siècle de présence massive dans le champ politique, cette formation n’est donc pas parvenue à dépasser le stade des slogans et imprécations. C’est une raison d’espérer.
Le troisième enseignement peut être également une bonne nouvelle. L’immense majorité du programme du Front national est simplement inapplicable sauf à faire de ce pays une table rase. L’essentiel de son programme économique est une vue de l’esprit. L’ensemble des chiffrages est totalement fantaisiste. Le 12 janvier d’ailleurs, la présidente du FN avait convoqué la presse pour une mise en scène de graphiques, tableaux et chiffres. Un mois plus tard, cet exercice de chiffrage était mis à bas par le numéro 2 du FN, Louis Aliot. Invité de «Radio France Politique» le 5 février (voir cette vidéo à 14'15), il expliquait : «Bah... c'est financé, il suffira de mettre le budget en ordre de marche, de récupérer la compétitivité, la croissance, de faire des économies, c'est de la macro-économie.»

En plein exercice incantatoire, Louis Aliot ajoutait : «Il faut dire : la candidate c'est Marine Le Pen, il y a un projet. Il y a des économies à faire sur des postes budgétaires, c'est une économie d'ensemble qu'il faut voir, il ne faut pas sectoriser les mesures.» Marine Le Pen tombe ainsi en plein dans le travers qu'elle croit voir chez ses adversaires : «des slogans publicitaires aussi vides que creux». La campagne électorale peut ainsi être un moment de pédagogie citoyenne qui permettra de démonter un programme fantasmatique : à condition, justement, que ses adversaires en fassent une priorité.

Le quatrième enseignement est, lui, des plus inquiétants. On peut juger inapplicable ce projet et constater dans le même temps qu’il est porteur de ce qu’il faut bien appeler une guerre civile. Les remises en cause fondamentales des droits et libertés des citoyens, le pétainisme social, l’exacerbation de la priorité nationale articulée à une persécution des étrangers ou des Français d’origine étrangère sont autant de garanties de mettre le pays à feu et à sang.
L’isolement d’une France barricadée derrière ses frontières, ayant rompu avec l’Europe, donc indirectement avec les autres puissances démocratiques, est un autre danger funeste. Enfin le désastre économique programmé et la ruine de pans entiers de notre économie (agriculture, par exemple) rendraient simplement insupportable au pays une telle thérapie. On objectera que les programmes sont faits pour ne pas être appliqués. C’est d’ailleurs ce que le FN avait fait dans ses très rares conquêtes électorales locales. Les gestions médiocres, faites de renoncements et d’incompétence, de quelques villes vite perdues (Toulon et Vitrolles par exemple) ont montré que ce parti tribunitien ne pouvait passer l’obstacle de la gouvernance.
Le cinquième enseignement est que Marine Le Pen et Nicolas Sarkozy se marchent dessus trop souvent. Surtout depuis que le président-candidat a énoncé les contours – très à droite – de son projet dans Le Figaro Magazine. Les deux candidats partagent un ensemble de positions (opposition au droit de vote des étrangers, à la légalisation de l'euthanasie, au mariage homosexuel) et de propositions (recours au référendum populaire). Surtout, leurs projets stigmatisent les «assistés» et les étrangers.


Nos 20 fiches (regroupées ici dans un seul dossier):

1/ Un «nouveau FN» bien proche de l'ancien]
2/ La sortie de l'euro
la suite là

sur
3/ La dette
4/ L'«Etat fort»
5/ Economie et social
6/ Agriculture
7/ Immigration
8/ Sécurité
9/ Justice

10/ Logement
11/ Santé et recherche
12/ Education
13/ Ecologie

14/ Place des femmes
15/ Laïcité

16/ Culture
17/ Démocratie et institutions
18/ Presse et numérique

19/ Politique étrangère
20/ Europe
Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne MacGo

  • Sarkophobe
  • Messages: 163
Re : Stratégie et FN : les siennes et celles pour le combattre
« Réponse #58 le: 14 mars 2014 à 17:18:43 »
Témoignage d'un ex FN

Citer
Vincent Morelle a été directeur de campagne de la candidate frontiste de Meaux, avant de claquer la porte, écœuré par le racisme profond et l’amateurisme du parti de Marine Le Pen.
Vincent Morelle a 24 ans. Jusqu’au 11 janvier, il était le directeur de campagne de Béatrice Roullaud, la candidate FN pour les municipales à Meaux (Seine-et-Marne). Lundi, il a rendu sa carte du FN, numéro d’adhérent AB333135AT2013, après avoir démissionné de ses fonctions et dit à la candidate et son équipe «ce qu’il avait sur le cœur». Vincent Morelle était adhérent au FN depuis avril 2013. Il vient de l’UMP, où il a milité dès l’âge de 17 ans à Carcassonne, puis à Nice. Mais la guerre entre Copé et Fillon l’a amené à quitter l’UMP. «Je suis allé au FN car j’ai pensé que c’était la meilleure offre pour faire gagner le souverainisme. J’y voyais une dynamique et des perspectives», explique-t-il aujourd’hui. Ce qu’il y a vu et entendu, de réunion en réunion, l’a peu à peu éloigné du parti de Marine Le Pen. «Stupéfait», il a d’abord constaté un «amateurisme» aux antipodes du discours sur la «crédibilité» nouvelle du Front mariniste et de ses cadres. Surtout, il a assisté à des échanges racistes et homophobes qui semblent habituels dans l’arrière-cour d’un parti jurant pourtant avoir changé et menant à grande vitesse une opération de dédiabolisation. «Je me suis investi, mais à un moment donné, il y a eu un point de non-retour.» Ce n’est pas le premier repenti. Parions que ce ne sera pas le dernier. Libération publie le récit de son cheminement à l’intérieur du Front national. Jusqu’à la rupture.
Sur le même sujettémoignage
 FN : «J’ai honte d’appartenir à ce parti que je pensais javellisé»
Par Charlotte Rotman
Reportage
Marine Le Pen bataille en Seine-et-Marne
 Par Charlotte Rotman

L’arrivée au FN, un «défi»

«J’ai adhéré au Front en avril 2013, quand je me suis installé en Seine-et-Marne avec ma compagne. J’ai contacté la candidate tête de liste à Meaux, Béatrice Roullaud. Notre premier rendez-vous a eu lieu le 3 juillet. Dès la première rencontre, elle m’a proposé de devenir son directeur de campagne. J’ai été un peu surpris, mais j’ai accepté. Je me suis dit : "Ce sont mes valeurs, il faut mener le combat, c’est un défi pour l’avenir du parti."»

«Heurté» par le racisme

«Le FN essaye de passer un coup d’éponge sur une vitrine pleine de poussière. On met un drap neuf mais, derrière, l’arrière-boutique n’a pas changé.

«En réunion départementale, j’ai entendu des propos qui m’ont choqué. On ne parle pas de Copé mais de "Copelovici","ce gros fils de pute", j’entends aussi "Merci aux Roms, ces voleurs de ferraille". On est une trentaine. Quand j’entends ça, je lève les yeux, je cherche du regard quelqu’un qui penserait comme moi, je n’en vois aucun. Peut-être un qui baisse les yeux. Un hiérarque du bureau prend alors la parole pour dire : "Vous pouvez penser ce que vous voulez, mais ne le dites pas quand il y a du monde." Je vois que personne ne partage ma détresse. J’ai honte d’appartenir à ce parti que je pensais javellisé alors que ce n’est pas le cas. C’est très loin du combat que je veux mener, je suis atterré.

«A l’inauguration de la permanence de La Ferté-sous-Jouarre, le 9 décembre, j’ai aussi entendu "Taubira, la sale guenon", ou "Riester, cette pédale, on ne sait même pas si c’est un homme ou une femme» [du nom d’un député UMP et homosexuel déclaré, ndlr]" ou encore "Copé et Riester, les deux pros de la déportation en Seine-et-Marne", parce qu’ils sont supposés juifs et parce qu’il y a une rumeur qui dit qu’ils font venir des Noirs et des Arabes et de la racaille dans les petits villages. J’avais déjà entendu "Ici, c’est pas Meaux, c’est Bamako !" dans la bouche d’un colistier. J’avais poussé un coup de gueule, pour dire "je ne veux pas entendre ça, ou je m’en vais".»

La découverte de l’«amateurisme»

«Après la trêve estivale, on se met en branle. Je propose qu’on fasse campagne sur la sécurité, les impôts, les transports… Béatrice Roullaud m’a dit : "Pour le moment, c’est une perte de temps : on va d’abord boucler la liste. Notre score sera celui de Marine Le Pen." Elle est persuadée que Copé l’a mise sur écoute, elle a peur qu’il la cambriole pour obtenir sa liste. Même à moi, qui étais son directeur de campagne, elle ne voulait pas donner le nom de ses colistiers. Et quand j’ai eu deux décès dans ma famille, à quinze jours d’écart, elle m’a reproché mon manque de disponibilité en me disant : "On ne peut pas bloquer toute une semaine à chaque fois qu’on a un décès." Le minimum, c’est de respecter les gens qui s’engagent à vos côtés.»

Boucler la liste coûte que coûte

«Le 11 novembre, j’ai eu une discussion - que j’ai enregistrée - avec Béatrice Roullaud, où elle se plaint d’avoir du mal à constituer sa liste :"Il n’y en a pas énormément, des gens qui, demain, vont être capables de se mettre dans les comptes… Eh oui, parce que c’est ça, aussi. On n’a pas l’expérience. Une fois qu’on aura l’expérience, on sera bien aussi bons […] mais [être élus] demain, ce n’est pas certain que ce soit l’intérêt du Front. Aujourd’hui, on n’a pas un vivier énorme." Bref, l’intérêt du Front, c’est qu’elle ne gagne pas… C’est une supercherie totale. Là, je me suis dit : "Mais dans quelle galère tu t’es mis ?"

«Le 14 novembre, elle a fait un meeting à Meaux. Dans une salle trop grande, de 600 places. Il y avait 70 personnes. A la fin, elle a ratissé, elle a dit: "Venez vous inscrire pour être colistier, il n’y a pas d’obligation d’être au FN, vous pouvez mettre votre deuxième prénom ou votre nom de jeune fille." J’étais partagé entre la détresse et le rire.

«Le pire, c’était dans le porte-à-porte. J’ai vu comment elle faisait le recueil de signatures des gens, pour obtenir des colistiers. Elle a pris un candidat tellement ivre du matin au soir qu’il en oubliait son nom, un autre qui entend des voix ! Un soir, on a toqué chez une mémé de 88 ans, qui venait de perdre sa fille, et pendant une demi-heure, elle lui fait un câlin, lui a proposé de sortir son chien, de l’emmener au cimetière, tout en insistant pour qu’elle soit sur sa liste… "Vous me feriez un très beau cadeau", lui dit-elle. Avec des colistiers dénichés n’importe comment, je me dis : "On court à la catastrophe."»

La rupture avec les «brutes»

«L’amateurisme, c’est une chose. Après tout, des incompétents, on en trouve partout. Mais les propos que j’ai entendus n’ont pas à être tenus ni tolérés. Ce n’est pas ma guerre : je ne me bats pas contre les Juifs ou les Noirs. Les Philippot [vice-président du FN, candidat à Forbach, en Moselle] et Marine Le Pen n’arrivent pas à dispatcher leurs idées vers la base. Il y a des modérés au FN, mais les extrêmes l’emportent, ils prennent le pas. Et un général d’armée est responsable des exactions de ses troupes. C’est le problème de Marine Le Pen et du FN. Béatrice Roullaud est leur candidate, investie par eux. Pour moi, le problème, ce n’est pas les valeurs qu’on défend, c’est qui combat à nos côtés. Si ce sont des brutes, cela dessert l’idéal. Moi, je suis bénévole, je me suis investi. A cause de mon engagement au FN, je me suis fait exclure de mon club de rugby et on m’a refusé deux emplois de commercial. J’ai pris des risques. C’est un investissement qui m’a coûté. Et ça coûtera aussi à mon pays s’ils gagnent. Je ne veux pas que le FN d’aujourd’hui soit l’Aube dorée [le parti néonazi grec] de demain. Le coup de Kärcher de Sarkozy, c’est au FN qu’il faut le passer. Avec de tels cadres du FN, c’est la défaite assurée.»
Charlotte ROTMAN

Autre témoignage des méthodes FN

Citer
TÉMOIGNAGE«J'ai signé en confiance, je n'ai pas compris ce que je faisais» raconte Micheline, qui se retrouve sur une liste Front national à Lillebonne.
Micheline habite à Lillebonne, en Seine-Maritime. Cette veuve de 55 ans fait partie de ces citoyens inscrits malgré eux sur des listes du Front national. Elle raconte comment elle s’est fait abuser.
«Il n'a pas dit qu'il était du Front national»
«Un monsieur s’est présenté à ma porte [Bruno Blondel, le tête de liste FN à Lillebonne, ndlr]. Il m’a dit qu’il était à la recherche de gens pour l’aider "à se faire connaître". Il n' a pas parlé d’élection. Il n’a pas dit qu’il était du Front national.

«IL A TOUT NOTÉ, COMME MA DATE DE NAISSANCE»
«Il m’a eue en me parlant de ma petite ville de l’Eure dont je suis originaire. Il m’a parlé de mon âge. Il me disait "ah, on a les mêmes centres d’intérêt", tout en me parlant, et il a tout noté, comme ma date de naissance. A la fin, il avait juste besoin d’une signature. C’est quelqu’un de très gentil. A un moment il m’a dit, qu’il pensait à l’avenir à devenir maire. Il ne m’a pas parlé d’être sur une liste. On n'a pas parlé politique. Moi, je n’en parle pas, je ne suis pas de droite, pas de gauche, je ne connais pas.

«J’ai signé en confiance, en disant, si je peux apporter quelque chose ! Ça ne me coûte rien. Je n’ai pas compris ce que je faisais. En partant, sur le pas de la porte, il m’a demandé si j’étais d’une famille politique, il m’a dit à ce moment là qu’il était du FN.

«Je m’en suis rendu compte de tout ça quand un autre parti est venu à ma porte, en me disant, eux, qui ils étaient. Je leur ai dit que j’avais déjà vu quelqu’un et signé un papier. Ils m’ont dit "quel genre de papier ?" Ils m’en ont montré un, un papier Cerfa [un formulaire officiel]. Et ils m’ont expliqué.

«C’est comme ça que j’ai compris. Ils se sont renseignés et j’ai envoyé une lettre au sous-préfet du Havre. Il m’a répondu qu’on ne pouvait pas retirer mon nom.

«DES GENS ONT DIT : "AH V’LA MARINE !"»
«Ce matin, j’étais au marché. Apparemment, on est plusieurs dans mon cas, il y a un pompier, une femme au foyer... Je ne suis pas la seule. Des gens ont dit : "ah v'la Marine !" Même s’ils riaient, je ne trouvais pas ça drôle. Une caissière a dit qu’on disait de moi que je m’emmerdais tellement, seule chez moi, que j’avais fait ça pour passer à la télé. Maintenant, le FN, ils retournent ça dans leur intérêt.

«Je ressens beaucoup de colère. Avec le recul, c’est aussi de ma faute. On me dit qu’il faut aller au tribunal, mais j’ai été naïve. j’aurais pu garder le papier et le lire.»

Charlotte ROTMAN
« Modifié: 14 mars 2014 à 18:25:39 par MacGo »
Dans le monde il n’y a pas d’un côté le bien et le mal, il y a une part de lumière et d’ombre en chacun de nous. Ce qui compte c’est celle que l’on choisit de montrer dans nos actes, ça c’est ce que l’on est vraiment.
MacGo

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5844
Re : Stratégie et FN : les siennes et celles pour le combattre
« Réponse #59 le: 14 mars 2014 à 20:44:37 »
Merci Bili pour ce que tu as posté plus haut  :fleur2: Je n'ai pas eu le temps de tout lire, mais j'y reviendrais, car cela semble effectivement une source d'arguments très solides pour démolir les arguments pro-FN  :super: J'avais aussi le dossier publié le trimestre dernier par FAKIR, mais je ne l'ai qu'en version papier et n'ai pu le partager sur le fofo ( je n'ai pas de scanner  :triste1:) ... j'espère qu'ils en feront un "tchio fakir" !
PS : ton premier lien envoie vers une page "erreur"

Merci à toi aussi MacGo  :coeur: , il est vrai que décoder leur mode de fonctionnement, ça fait partie des choses qui peuvent aider à les décrédibiliser aux yeux de ceux qui pourraient être tentés .... Or je cause avec tous mes voisins ( ou presque  ....  :gene3: ... Il y en a un, franchement, la bonne volonté a des limites  :X: :fache:) et certains tout en étant des gens "bien" en tant que voisins, semblent néanmoins parfois "tentés"  :triste1: :pleur3:
« Modifié: 14 mars 2014 à 20:48:34 par reveillonsnous »
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3168
Re : Stratégie et FN : les siennes et celles pour le combattre
« Réponse #60 le: 15 mars 2014 à 11:59:37 »
Merci Nounourse  :fleur2:

J'ai posté cet argumentaire pour le retrouvé plus facilement,c'est bien classé dans le forum  :] c'est du bon boulot ;-)

pour le premier lien ,vous pouvez le retrouver ici à la fin de l'article la suite là

intéressant le témoignage posté par Mcgo,et Mélenchon qui ne comprenait pas pourquoi MLP se présentait à Orléans, aucune chance qu'elle gagne je comprends mieux,ils ne sont pas prêts mais que cherchent ils ,la présidentielle,foutre la m****?
 8/
Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Stratégie et FN : les siennes et celles pour le combattre
« Réponse #61 le: 15 mars 2014 à 13:38:10 »
MLP cherche à mettre des candidats partout, histoire d'être présent.

Le pb du FN n'est pas de trouver les militants et des électeurs, qui sont, hélas, légion.

Là où ça coince, c'est au niveau de la pénurie des candidats. En trouver un qui ne soit pas cacochyme, ignare, hystérique et/ou manifestement cinglé, ce n'est pas évident.

L'implantation locale n'est pas toujours un atout, non plus.
9 fois sur 10, le casse-bonbons procédurier qui t'emmerde pour un chemin d'accès, droit de passage, bagnole qui gêne, est un FN encarté.

Il faudrait plus qu'un sourire mange-merde les jours de marché pour se faire pardonner une longue carrière de chieur.
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3168
Re : Stratégie et FN : les siennes et celles pour le combattre
« Réponse #62 le: 15 mars 2014 à 18:17:33 »
Hé bien, ça me fait plaisir,que les représentants du FN soient des moitiés de barges !  :mrgreen:
Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne MacGo

  • Sarkophobe
  • Messages: 163
Re : Re : Stratégie et FN : les siennes et celles pour le combattre
« Réponse #63 le: 16 mars 2014 à 08:23:17 »

L'implantation locale n'est pas toujours un atout, non plus.
9 fois sur 10, le casse-bonbons procédurier qui t'emmerde pour un chemin d'accès, droit de passage, bagnole qui gêne, est un FN encarté.

Véridique, à la mairie, je bosse à la direction du développement et du patrimoine mais souvent il m'arrive d'avoir des appels qui ne me sont pas destinés et ce que tu dis oblomov est bien vrai, pas plus tard que vendredi, j'ai une dame qui appelait pour un logement et j'ai eu droit à un massacrage en règle des immigrés qui eux ont droit à des logements, je n'avais qu'une envie, lui dire merde et lui raccrocher au nez. Mais de part mes obligations de réserves, j'ai été obligé de passer outre ce que j'entendais et la renseigner sur les démarches à suivre, surtout en cette période électoral, le citoyen est roi.
J'ai pu remarquer moi aussi que les "voisins" qui se plaignent tout le temps, pour une poubelle, un droit de passage, une place de parkings ont souvent un discours Fhaineux.
Dans le monde il n’y a pas d’un côté le bien et le mal, il y a une part de lumière et d’ombre en chacun de nous. Ce qui compte c’est celle que l’on choisit de montrer dans nos actes, ça c’est ce que l’on est vraiment.
MacGo

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5844
Re : Re : Stratégie et FN : les siennes et celles pour le combattre
« Réponse #64 le: 16 mars 2014 à 13:29:48 »
Merci Nounourse  :fleur2:

J'ai posté cet argumentaire pour le retrouvé plus facilement,c'est bien classé dans le forum  :] c'est du bon boulot ;-)



Ouais  :merci: N'empêche que je viens de me rendre compte que je devrais relire plus souvent les fils ..... car, cherchant autre chose, en lien avec la position de MLP sur la brevetabilité des semences  :triste1:) j'ai réalisé que le message ouvrant ce topic , posté par Sarkome, faisait justement référence à l'argumentaire que tu as toi-même posté  :mrgreen: .... et vu que c'est moi qui avait "autonomisé le sujet", ça prouve que , comme beaucoup de français, il m'arrive d'avoir une mémoire de poisson rouge  :X:
Quel dommage que Sarkome et sa mémoire d'éléphant ne viennent plus nous voir  :pleur1:
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5844
Re : Stratégie et FN : les siennes et celles pour le combattre
« Réponse #65 le: 17 mars 2014 à 18:56:02 »
Je vous disais plus haut que FAKIR avait fait un chouette n° pour décrypter les revirement à 180° du FN, mais qu'il n'y en avait pas de version numérique, et que j'espérais qu'ils en feraient un tchio ......
Et bien l'argumentation est accessible aussi dans un petit livre (pour seulement 6€)
 :super: :super: :super:

Un billet résumant le bouquin :

Citer
"Pauvres actionnaires !" ou comment le FN piège la vraie gauche


En prélude à son nouvel ouvrage, “Pauvres actionnaires !” (Fakir éditions, 6 euros), François Ruffin s’est livré à une drôle d’expérience : interroger des gens de gauche en leur faisant approuver à l’aveugle des textes signés… Marine Le Pen !

Découvrant le piège dans lequel il vient de tomber, l’un de ses interlocuteurs se défend vertement :

    « Nous ne partageons rien avec le FN : le FN nous a pillés, c’est tout autre chose ! »

Quand fifille tue opportunément le père

De fait, tout au long de son petit opuscule, François Ruffin passe au crible “quarante ans de discours économique du Front national” et démontre le virage à quasiment 180 degrés — reste tout de même l’épouvantail immigration, faut pas déconner ! — opéré par la fille Le Pen par rapport au père :

    fifille en appelle à rebâtir l’État, pire à restaurer les services publics, quand papa, en pleine reaganomanie anticommuniste, n’avait de cesse de dénoncer « l’étatisme économique » de ces feignasses de fonctionnaires ;

    fifille veut en finir avec « l’Europe de Bruxelles », quand papa réclamait de ses vœux plus d’« Europe politique » pour contenir les barbares étrangers aux portes de l’Occident civilisé ;

    fifille entend relocaliser le travail et l’économie « grâce au protectionnisme social et territorial », prétend même lutter contre la précarité, quand papa s’évanouissait d’indignation à la moindre évocation d’une régulation sociale ;

    fifille s’en prend aux marchés financiers et aux milliardaires-voyous, quand papa et ses potes plaignaient ces « pauvres actionnaire » tracassés par une administration socialo-bolchévique.

Le discours de gauche a le vent en poupe… mais la gauche ne le sait pas

Show content
Mais… eh non, “fifille” n’est pas un cryptonyme de Mélenchon. Le FN n’a pas lancé une OPA sur le NPA de Besancenot. Marine Le Pen a juste phagocyté opportunément les thèmes habituels de la gauche. Parce que, eh oui, c’est le discours de gauche qui a le vent en poupe en ce moment dans le pays.

Et ce n’est pas la gauche qui parle comme le FN, mais bien l’inverse. La vraie gauche, me direz-vous, devrait s’en féliciter ? Ben non, la pauvrette s’en émeut, fait des complexes, aidée en cela par la fausse gauche qui n’en demandait pas tant pour exploiter tant de candides scrupules.

Car il n’y a que les gogos pour penser que fifille, recyclée pour l’occasion en Jeanne d’Arc d’une vague cause ouvrière, est plus crédible que l’aspirant-président Hollande se déclarant adversaire résolu de la finance internationale.

Peu de chance que les électeurs compulsifs du FN se ravisent en lisant le très éclairant ouvrage de François Ruffin (conclu par un entretien décoiffant avec Emmanuel Todd). Mais le texte constituerait à coup sûr une très bonne thérapie pour les partisans moralement déboussolés de la (vraie) gauche.
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Stratégie et FN : les siennes et celles pour le combattre
« Réponse #66 le: 17 mars 2014 à 20:41:26 »
J'avais parlé plus haut de la difficulté du FN à trouver des candidats...

Jusqu'où iront-ils ?

Tibéri (entre autres) aurait fait voter des morts, la FN en met sur ces listes !
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/03/17/97001-20140317FILWWW00187-municipales-une-morte-sur-une-liste-fn.php
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne MacGo

  • Sarkophobe
  • Messages: 163
Re : Stratégie et FN : les siennes et celles pour le combattre
« Réponse #67 le: 18 mars 2014 à 07:46:32 »
La marine qui est contre le vote des étrangers à pourtant près de 80 candidats européens sur ses listes.
Situation étrange alors que le parti s'oppose au vote des étranger, mais la marine s'en arrange en disant qu'une loi le permet et que si loi il y a, elle serait bête de ne pas en profiter.
En fait ce cas de figure nous démontre bien que ce n'est pas l'étranger italien, suisse ou autrichien qui dérange la marine mais bien l'étranger d'Afrique.
Pauvre marine qui est prête à tout pour présenter un maximum de liste.

Donc si on fait le bilan, sur les listes du FN, il y a des morts, des étrangers et des personnes inscrites sans leur consentement. Rien que ça devrait suffire à le décrédibiliser complètement.

Candidats mort ou inscrits sans leur accord : cafouillages sur des listes FN
Dans le monde il n’y a pas d’un côté le bien et le mal, il y a une part de lumière et d’ombre en chacun de nous. Ce qui compte c’est celle que l’on choisit de montrer dans nos actes, ça c’est ce que l’on est vraiment.
MacGo

Hors ligne MacGo

  • Sarkophobe
  • Messages: 163
Re : Stratégie et FN : les siennes et celles pour le combattre
« Réponse #68 le: 25 avril 2014 à 14:12:58 »
Les Femen, «une secte d'hystériques gauchistes» pour Le Pen

Non mais sérieux, je pense qu'une analyse du programme du FN est nécessaire à l'ensemble des électeurs FN. Notamment les femmes qui votent FN. À moins d'être  une bigote indécrotable, ça m'étonnerait qu'une femme en pleine possession de ses moyen et libre de sa pensée puisse être en adéquation avec les idées du FN pour la femme.

Citer
A l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, le collectif «affront-national» dénonce le programme et les idées du FN en ce qui concerne les droits et la place des femmes dans notre société. Il est important de démontrer la nocivité et le danger de la régression prônée par ce parti.

Le fait que la présidence du F.N. soit assurée par une femme ne doit pas être vu comme le signe d’un changement. C’est une mauvaise nouvelle pour les droits des femmes : Elle est opposée à la parité, elle veut réduire le rôle des femmes à celui de mère, elle est pour ne plus rembourser l’I.V.G.

LA PARITÉ ET L’ÉGALITÉ DES SALAIRES
Le F.N. est contre la parité que Marine Le Pen considère comme «une discrimination positive condamnable». Elle déclare qu’elle est contraire à la méritocratie républicaine et que la femme n’est pas une espèce à protéger. En disant cela, La présidente du F.N. nie l’évidence de la place de la femme dans les entreprises et les institutions où seule la législation a pu commencer à corriger les inégalités entres les hommes et les femmes. Silence sur les inégalités salariales, sauf pour déclarer : « Qu’est-ce que vous voulez ? Qu’on égalise les salaires alors que tant de gens sont au chômage ?» (Marie-Christine Arnautu, vice-présidente du F.N., en charge des affaires sociales) Quelle perspicacité !

LA POLITIQUE NATALISTE DU F.N.
La politique familiale du F.N. (avec 32,4 milliards d’euros) se situe dans la droite ligne du parti depuis 30 ans. Le programme du F.N. prône encore et toujours une politique familiale nataliste et traditionnelle, tournée vers le passé, en réduisant la femme à son rôle de mère. Le F.N. propose un revenu parental d’éducation (80% du salaire pendant 3 ans à partir du 2me enfant) qui permettrait de choisir librement entre l’exercice d’une activité professionnelle et l’éducation des enfants. Mais cette proposition n’est qu’une déclaration d’intention car elle coûterait 15 milliards d’euros et ne serait mise en œuvre que «lorsque les finances le permettront», sans autre précision. Ce que le F.N. propose n’est rien d’autre que le retour de la femme au foyer. Etant donné l’inégalité des salaires et le poids des traditions, on sait bien à quel parent reviendrait le devoir de rester au foyer. Le F.N. dit aussi qu’un statut sera créé pour les mères de famille françaises. Il s’agit de donner des droits aux femmes en fonction de leur rôle social et de mère de famille, le F.N. ne fait aucune place aux femmes en tant qu’individus autonomes. Et puis, statut de mère de famille française, ça ne fait pas un brin pétainiste ou xénophobe ? au choix et selon sa génération !

LE F.N. ET L’I.V.G.
Le F.N. prône le déremboursement des «I.V.G. de confort». 23% des femmes qui avortent sont sous contraception. Comment imaginer que faire pratiquer une I.V.G., décision ô combien douloureuse, puisse être considérée comme un élément de confort dans la vie d’une femme ? Marine le Pen a longtemps laissé entendre qu’elle était plus ouverte que son père sur le sujet. Aujourd’hui, elle réalise un tour de passe-passe. Sous couvert de vouloir donner aux femmes le choix - qu’elles ont déjà, du reste -, la présidente frontiste entend tout de même détricoter la loi Veil ... faute de mieux : « ce que je dis, c’est qu’abroger la loi Veil aujourd’hui est une promesse qui ne peut être tenue, déclare-t-elle dans une vidéo sur le site du F.N. en 2010. Elle a d’ailleurs été détournée de son sens initial. Au départ, (elle) pénalisait l’incitation à l’avortement.» Directement visé, ici, le planning familial, que Marine Le Pen qualifie sur Rue 89 de centre d’incitation à l’avortement. N’oublions pas que Marine Le Pen présidente du groupe F.N. au Conseil régional d’Ile-de-France prônait la fin du soutien aux centres IVG « au nom du droit à ne pas avorter», et que dans un entretien au journal d’extrême droite Présent, le 21 décembre 2010, elle annonçait comme objectif de «faire baisser» le nombre d’avortement «pour tenter de le ramener à zéro, si possible».
« Modifié: 25 avril 2014 à 14:15:44 par MacGo »
Dans le monde il n’y a pas d’un côté le bien et le mal, il y a une part de lumière et d’ombre en chacun de nous. Ce qui compte c’est celle que l’on choisit de montrer dans nos actes, ça c’est ce que l’on est vraiment.
MacGo

Hors ligne old machin

  • old machin
  • Smart Citoyen
  • *
  • Messages: 2858
Re : Stratégie et FN : les siennes et celles pour le combattre
« Réponse #69 le: 26 avril 2014 à 06:43:19 »
Bé oui, le F-haine a toujours bien surfé sur le KKK teuton (Kirche Kinder Küche), (l'US KKK ne leur étant pas franchement antipathique par ailleurs).
Ceci dit, comme toujours avec la secte FN (c'est çui qui dit qui y'est !  :diable:), chaque détail du discours pris séparément peut interpeller l'individu, mâle ou femelle  :mrgreen:, paumé(e) dans sa mouise perso,( à commencer par celui sous-entendu du chômdu : "ake si les fââââmmes étaient aux fourneaux, môa j'aurais du boulot.....")

Pour faire vite, me semble qu'il n'y a pas de détricotage possible du discours Fhaineux, parce qu'il n'y a pas de tricot (pas de programme sociétal, régulant/sanctionnant en RAISON, les affects violents), et que c'est cela qu'il faut montrer si l'on s'y colle, pas sûre donc en ce qui me concerne que montrer ses (jolis) nénés pour ce faire soit le bon deal  :hehe:.

Par ailleurs, le fait que Marion-Anne-Perrine Le Pen soit la cheffetaine du glauque bouzin n'a aucun signifiant vis à vis de la cause "égalitaire, paritaire, etc" des femmes : le FN IGNORE DEPUIS TOUJOURS LA LUTTE DES CLASSES (que nous ferions bien de porter en permanence en bannière, nous z'autres), et être, mâle ou femelle  :mrgreen: :mrgreen:, logé depuis lerche au châtiau de Montretout lui donne toute latitude à régner sur les gueux. De préférence, les bas du front, les z'autres, ça se mate, nope ? :diable:
 

Hors ligne MacGo

  • Sarkophobe
  • Messages: 163
Re : Stratégie et FN : les siennes et celles pour le combattre
« Réponse #70 le: 27 avril 2014 à 05:45:59 »
Citer
AFPPublié le 26/04/2014 | 19:12, mis à jour le 26/04/2014 | 19:12
© France3 Loire

Saint-Etienne: des centaines de manifestants contre la venue de Jean-Marie Le Pen
Une manifestation contre la tenue dimanche d'un meeting de Jean-Marie Le Pen à Saint-Etienne a réuni samedi entre 650 personnes, selon la police, et 800 d'après les organisateurs. Le cortège, parti de la Bourse du travail, s'est dispersé dans le calme devant l'hôtel de ville peu après 16h00.

Outre les drapeaux de syndicats (CGT et FSU) et du PCF, les manifestants brandissaient des banderoles où était inscrit : "l'extrême droite ne passera pas" ou "Le Pen dégage", avec une caricature représentant le leader frontiste sous les traits d'une tête de porc.

Seul incident relevé par la police, "le jet d'oeufs remplis de peinture sur la façade du restaurant le Grand Cercle", qualifié de "symbole de la bourgeoisie stéphanoise" par un représentant du "Comité antifa", organisateur de la manifestation.

C'est à l'intérieur de cet établissement que le président d'honneur du Front national tiendra un discours dimanche, dans le cadre de la campagne pour les élections européennes, dont il est la tête de liste pour la région Sud-Est.

C'est vraiment le genre de chose que j'aime lire  :frime1: :frime1: :super: :frime1: :super:

Mais à côté de ça on trouve ça :  tresfache tresfache tresfache

Citer
Pour l’anniversaire d’Hitler, une fête…
 
Samedi soir, la salle polyvalente d’Oltingue, petit village du Jura alsacien, a été le théâtre d’un rassemblement de néonazis venus fêter le 125e anniversaire de la naissance d’Adolf Hitler.

«On s’est fait avoir et je le regrette », confiait hier le maire d’Oltingue, André Scherrer. En louant la salle polyvalente de son village pour un dîner d’anniversaire, l’élu ne se doutait pas qu’elle accueillerait quelque 200 néonazis, parmi lesquels « des gens connus et plus que fichés en Allemagne ».

Pas de débordements
« La salle a été réservée par un Français et un Allemand pour organiser un repas d’anniversaire. Nous ne nous sommes pas méfiés, ils avaient une allure respectable. » Samedi soir, la petite bourgade du Jura alsacien a pourtant servi de lieu de rassemblement à de nombreux nostalgiques du IIIe Reich – présentés pour la plupart comme des « huiles » des milieux néonazis d’outre-Rhin – venus célébrer à leur manière le 125e anniversaire d’Adolf Hitler, né le 20 avril 1889. À l’affiche de cette soirée très privée, plusieurs groupes musicaux au nom évocateur et bien connus des mouvances de l’extrême droite allemande. Avec en vedette, le chanteur du groupe de musique néonazi américain, baptisé Blue Eyed Devils. Parmi les participants, une grande majorité de ressortissants allemands et quelques Suisses.

Le rassemblement a été largement encadré par les forces de l’ordre, mais il n’y a pas eu de débordements.
ledauphine.com  Publié le 23/04/2014 à 06:06

Ca par contre ça me donne juste envie de vomir  :nono: :nono: :nono: :nono: :nono: :nono: :nono: :nono: :nono: :fache1: :fache1: :fache1:
Dans le monde il n’y a pas d’un côté le bien et le mal, il y a une part de lumière et d’ombre en chacun de nous. Ce qui compte c’est celle que l’on choisit de montrer dans nos actes, ça c’est ce que l’on est vraiment.
MacGo

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Stratégie et FN : les siennes et celles pour le combattre
« Réponse #71 le: 01 mai 2014 à 15:33:41 »


Combattre le FN, les Bronies ont-ils trouvé une parade ? (À ne pas confondre avec les gâteaux aux pépites de chocolat.)

Tapez #MLP dans google search ou twitter, on tombe sur ceci : https://twitter.com/MyLittlePony

Les antifas, les Femen, c'est du pipi de chat...comme dit le reporteur d'i-tele, une manifestante Cicciolina/Femen a été virée du rassemblement J. d'Arc "minou militari !" (sic)
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne MacGo

  • Sarkophobe
  • Messages: 163
Re : Stratégie et FN : les siennes et celles pour le combattre
« Réponse #72 le: 07 mai 2014 à 14:56:21 »
Citer
Saint-Chamond : le conseiller municipal FN Franck Descours devant la Justice
Le conseiller municipal Front national de Saint-Chamond, Franck Descours comparait devant le tribunal correctionnel de Saint-Étienne ce mercredi après-midi. Il est poursuivi pour violence volontaire avec arme sur personnes dépositaires de la force publique, refus d'obtempérer et rébellion.

L'affaire est rocambolesque. A dix jours du premier tour des élections muncipales, la tête de liste du Front national de Saint-chamond avait été interpellée et placée en garde à vue. Ce mercredi, Franck Descours comparait devant le tribunal correctionnel de Saint-Étienne. Il est poursuivi pour violence volontaire avec arme sur personnes dépositaires de la force publique, refus d'obtempérer et rébellion.

Dans la nuit du 11 au 12 mars dernier, en pleine campagne pour les élections municipales, Franck Descours, 22 ans, avait tenté d'échapper à un contrôle de police. Franck Descours avaient pris les agents de la Bac pour des opposants politiques voulant les agresser, lui et trois de ses co-listiers. Les policiers, eux, cherchaient des braqueurs de station service. Un malentendu qui a dégénéré en course poursuite et en début de violences.


Un malentendu, mais bien sur, :diable: :diable: :diable: :diable: :diable: les flics avec le giro, les brassards et sur quatre FHaineux , pas un n'aurait vu que c'était des flics !!!! :pascontent1: :pascontent1: :pascontent1: :pascontent1: :pascontent1: :pascontent1:

Décidément le FN aime jouer les victimes à chaque fois qu'il le peut..... :fache1: :fache1: :fache1: :fache1: :fache1:
Dans le monde il n’y a pas d’un côté le bien et le mal, il y a une part de lumière et d’ombre en chacun de nous. Ce qui compte c’est celle que l’on choisit de montrer dans nos actes, ça c’est ce que l’on est vraiment.
MacGo

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
Re : Stratégie et FN : les siennes et celles pour le combattre
« Réponse #73 le: 07 mai 2014 à 16:13:41 »
ça prouve ce qu'ils sont, des psychopathes violents :taistoi:

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Stratégie et FN : les siennes et celles pour le combattre
« Réponse #74 le: 08 juin 2014 à 13:22:09 »
Tout en se "dédiabolisant," MLP ne peut pas trop se couper de ses électeurs FN Canal Historique.

C'est là où le Paternel agit ponctuellement avec quelques plaisanteries douteuses dans un but de faire sur-réagir SOS Racisme, LICRA, histoire de médiatiser encore plus ses mots d'esprit à la con.

Le réflexe conditionné qui consiste à attaquer systématiquement le FN en procès contribue aussi à banaliser ses conneries, l'effet Streisand...

Dernier en date, son numéro de stand-up maladroitement mis en scène avec comme faire-valoir la très spontanée Marie d’Herbais :

https://www.youtube.com/watch?v=9c9UuyWm39U

Un petit tweet du faussement indigné Louis Alliot et le tour est joué !
Comme ça, y en a pour tout le monde !

Comme se plaignait Himmler, en visite aux Pays-Bas, "on ne peut pas être au four et au moulin !"

Enfin si...
« Modifié: 10 juin 2014 à 17:19:19 par oblomov »
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : Stratégie et FN : les siennes et celles pour le combattre
« Réponse #75 le: 08 juin 2014 à 18:14:31 »
Presque banal, dès lors que le gros borgne pète dans leur sens.  :berk1:

La limite de la démocratie est là: trop tolérante avec ses propres ennemis.  :pascontent1:
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5844
Re : Stratégie et FN : les siennes et celles pour le combattre
« Réponse #76 le: 09 juin 2014 à 23:43:29 »
L'extrait de l'article qui résume exactement ma propre pensée, à entendre ce "fait divers", c'est ça :
Citer
«?c’est tout bénéfice pour Marine Le Pen. Jean-Marie Le Pen entretient la singularité du parti et en même temps il sert la stratégie de dédiabolisation du parti, car elle prend position contre son père pour dire que ces propos relèvent de la faute politique?»

Pour le reste, j'aurais envie de détourner la formule de Sarkonique, pour en faire :

La limite grandeur de la démocratie est là: trop tolérante avec ses propres ennemis
Sur le court et moyen terme c'est évidemment sa fragilité, mais l'inverse serait sa propre fin !
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Stratégie et FN : les siennes et celles pour le combattre
« Réponse #77 le: 10 juin 2014 à 01:48:51 »
MLP se garde bien de contredire le Paternel sur le fond de ses formules ambiguës. (S'il y a peu de doute sur la volonté méchante quand JMLP emploie le mot "fournée," juridiquement le bon mot est ambigu. L'expression existe sans forcément avoir un lien "solution finale" : il est peu probable qu'on parlait de biscuits, mais bon...  C'est un des artifices indispensables au satire. Comme barrer les mots calomnieux (v. dessous))

La "faute politique" vient du timing ; MLP cherche à paraître respectable le temps de former un groupe au parlement de Bruxelles, (parce que €€€) alors ce n'était pas le moment de faire peur aux autres fachos souverainistes Européens avec les conneries antisémites.

Il y a même un risque de schisme genre Mégret avec Goldfisch*, qui est (je crois) encore député, quoique déchu d'immunité, et qui est assez enragé pour tenter une alliance avec les cinglés de Jobbik et l'Aube Dorée...pour la diptérodomie, couper les cheveux en 4 le FN n'a rien à envier aux écolos ! La Procédure est dans leurs gènes !

*pourquoi JMLP serait les seul à avoir le droit de se "tromper" sur les noms ?
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : Stratégie et FN : les siennes et celles pour le combattre
« Réponse #78 le: 10 juin 2014 à 21:17:35 »
Citer
La limite grandeur de la démocratie est là: trop tolérante avec ses propres ennemis
Sur le court et moyen terme c'est évidemment sa fragilité, mais l'inverse serait sa propre fin !

C'est un vaste débat... La liberté démocratique ne peut être absolue à moins de se dissoudre! Il faut donc une limite: le reniement de ses propres principes.

D'où ce masque de bienséance d'un FN qui n'est en réalité qu'un faisceau de coalitions anti-démocratiques qui rêvent d'en découdre un jour: fachos, bonapartistes, monarchistes légitimistes, chrétiens fondamentalistes, anars de droite et, bien sûr, néo-nazis. Bel objet à facettes pour une étude eschatologique ex-catéchitique de politique scatologique (hips! pardon...).
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Stratégie et FN : les siennes et celles pour le combattre
« Réponse #79 le: 11 juin 2014 à 01:02:49 »

..ou des blaireaux, au choix.
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3168
Re : Stratégie et FN : les siennes et celles pour le combattre
« Réponse #80 le: 11 juin 2014 à 08:03:37 »
oui, mais elle est moins drôle que" born to be a larve"  :] :mdr1:
Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Stratégie et FN : les siennes et celles pour le combattre
« Réponse #81 le: 12 juin 2014 à 14:26:32 »
Vu le flan qu'est en train de chier JMLP, j'ai peut-être attribué trop de subtilité au dirigeants du FN en imaginant un stratagème laissant volontairement champ libre au vieux avec ses rengaines antisémites.

Ils sont simplement bêtes. Au moment où ils pourront se faire entendre à Bruxelles, la seule chose qu'ils trouvent à faire est d'anonner l'éternelle demande pour un scrutin proportionnel et de se bouffer le nez pour les vieilles conneries des années 30.

Quelque part c'est rassurant.
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5844
Re : Stratégie et FN : les siennes et celles pour le combattre
« Réponse #82 le: 12 juin 2014 à 15:04:41 »
Effectivement  :merci: Je me suis dit exactement la même chose  :super:

Et surtout, ce qui va probablement leur faire encore plus mal,  :mrgreen: c'est qu'au même moment sort ce joli petit scandale qui me semble très susceptible de faire très mal dans l'esprit du voteur FN lambda ... le militant convaincu, lui, forcément dira que c'est du complot anti-FN, mais lui en fait je m'en bats les ovaires ! c'est l'électeur lambda qui est intéressant   :diable:

Citer
Patrimoine de Jean-Marie Le Pen : un enrichissement suspect de 1,1 million d’euros

D’après nos informations, l’enquête préliminaire ouverte sur le patrimoine de Jean-Marie Le Pen fait suite à un enrichissement personnel suspect évalué à 1,1 million d'euros entre 2004 et 2009. Les explications, ou tentatives d’explications, fournies par l’eurodéputé et dirigeant frontiste pour justifier la variation de ses actifs n'ont pas convaincu l’ancienne commission pour la transparence, qui a saisi la justice fin 2013.

Show content
Jean-Marie Le Pen devient très encombrant pour sa fille, mais pas seulement à cause de ses sorties aux relents antisémites. Le président d'honneur du Front national est aussi visé par une enquête préliminaire sur son patrimoine ouverte fin 2013, déclenchée après que la Commission pour la transparence financière de la vie politique a évalué son enrichissement personnel à 1 127 000 euros entre 2004 et 2009 et l’a jugé suspect, d’après des informations recueillies par Mediapart.

Comme nous l’avions déjà révélé en février dernier (lire ici), l’ancienne commission chargée d’éplucher les déclarations de patrimoine des élus et de débusquer les fraudeurs, remplacée depuis par la Haute autorité pour la transparence (HAT), a saisi la justice en novembre 2013.

En comparant la déclaration de patrimoine remplie par l’eurodéputé en 2009 (à l’issue de son mandat) avec celle fournie en 2004 (au début de son mandat), l’autorité indépendante alors présidée par le vice-président du Conseil d’État, Jean-Marc Sauvé, a tiqué sur l’ampleur de l’enrichissement personnel affiché par Jean-Marie Le Pen (en particulier ses investissements massifs dans des Sicav), inattendue au vu de ses revenus officiels. D’où venait l’argent ?

Les explications, ou tentatives d’explications, fournies par le dirigeant frontiste pour justifier la variation de ses actifs, au fur et à mesure des relances de la commission et de fastidieux échanges écrits, n’ont pas été jugées convaincantes. Voici les justifications fournies par l’élu qui ont paru douteuses, au moins en partie :

(...) (je mets pas tout, c'est pour abonnés  :mrgreen:)

Jean-Marie Le Pen aurait-il pris le risque de mentir ? Jusqu’à sa disparition fin 2013, la commission manquait terriblement de moyens d’enquête et ne pouvait compter sur une collaboration active du fisc, à l’inverse de sa remplaçante, la HAT, désormais autorisée à bombarder Bercy de questions. Confrontée à autant de zones d’ombre, l'ancienne commission s’était en tout cas décidée, avant de disparaître, à saisir le parquet de Paris.

Depuis, l’enquête préliminaire confiée à la brigade financière de la préfecture de police de Paris avance lentement, au rythme des réquisitions bancaires. À ce stade, ni Jean-Marie Le Pen, ni les trésoriers du FN ou de Cotelec n’ont été entendus

(...)

Quoi qu’il en soit, les flux financiers qui existent entre les Le Pen et leurs micro-partis (celui de Marine Le Pen est visé par une information judiciaire ouverte sur des soupçons d’« escroquerie en bande organisée ») offrent quelques arguments aux partisans d’une fusion entre la HAT et la CNCCFP, les deux organes qui se partagent aujourd’hui le contrôle des financements politiques, la première se chargeant de l’argent des élus, la seconde de l’argent des partis et des campagnes. Alors qu’elles travaillent pour l’instant séparément, certains parlementaires suggèrent un regroupement des forces, pour créer une grande juridiction de moralisation de la vie publique qui gagnerait en force de frappe, en particulier sur des sujets transversaux comme les micro-partis.

S’agissant de Jean-Marie Le Pen, en tout cas, l’affaire n’en est qu’à ses débuts. La Haute autorité pour la transparence, gendarme bien mieux armé pour éplucher les déclarations de patrimoine des élus que son prédécesseur, va bientôt s’en saisir. L’eurodéputé avait jusque début juin pour adresser sa déclaration de patrimoine, nouvelle version.
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3168
Re : Stratégie et FN : les siennes et celles pour le combattre
« Réponse #83 le: 12 juin 2014 à 15:20:10 »
L'électeur lambda du FN est par définition un poisson rouge,comment veux-tu qu'il y pige quek'chose dans ces histoires d'argent mal acquis?
D' abeur,c'est JMLP qui est entaché par ce soit disant scandale, complot judéobolchofranmaçonnique et pas MLP.
Je doute.
Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Stratégie et FN : les siennes et celles pour le combattre
« Réponse #84 le: 12 juin 2014 à 18:10:01 »
Citer
L'électeur lambda du FN est par définition un poisson rouge,

Pas mal des nouveaux électeurs ouvriers du FN l'ont choisi surtout pour ses prises de position anti-€uropéennes...qu'on emmerde/foute les immigrés dehors, ça ne les dérange pas plus que ça, mais ce n'est pas ça l'argument le plus important.
Le référendum bidon sur la constitution Européenne leur est restée à travers la gorge.

Les gens ne votent pas tous selon un seul critère.

L'antisémitisme par contre, ils s'en tapent pas mal. La franc-maçonnerie encore plus, en supposant qu'ils savent ce que c'est !
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3168
Re : Stratégie et FN : les siennes et celles pour le combattre
« Réponse #85 le: 12 juin 2014 à 19:23:50 »
C'est vrai, oblomov  le" bolchomachinchose"  fait parti du champ lexicale des encartés FN.
Par contre mes voisins (vérifié sur 2 familles,c'est peu mais peut être représentatif des 10 %  :diable: des européennes) sont catégoriques ,la fille n'est pas le père,même si ça ne les a pas gêné de voter le père avant.
Poissons rouges donc pour l'électeur lambda et poissons rouges pour les encartés qui comme MLP pensent à la malveillance de ceusse qui auraient mal interpréter la fournée.
Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Stratégie et FN : les siennes et celles pour le combattre
« Réponse #86 le: 12 juin 2014 à 19:59:10 »
Par contre, pour le mystérieux enrichissement personnel, JMLP est petit joueur !

Pfff ! Un misérable million d'€ ! Ça représente quoi de nos jours ?

1/20ème de la somme gagnée par l'UMP en vendant les t-shirts Balladur !

Avec ces pièces jaunes, Bygmalion n'aurait même pas pu organiser une soirée karaoke à Nanterre ! (C'est peut-être un mal pour un bien...
Show content
)
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5844
Re : Stratégie et FN : les siennes et celles pour le combattre
« Réponse #87 le: 12 juin 2014 à 23:35:35 »
Très joli recyclage de ton montage  :mdr1:
Mais pour lesz poissons rouges, j'espère très fort que vous avez tort  :gene3:
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Stratégie et FN : les siennes et celles pour le combattre
« Réponse #88 le: 13 juin 2014 à 00:49:15 »
Les plus enragés des gros koi de poisson rouge crient volontiers "tous pourris !" Je crois qu'il n y a pas mal aussi qui pensent plutôt "tous inefficaces !"

Le vote Bleu Marine est moins un vote de protestation que celui du désespoir !

Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3168
Re : Stratégie et FN : les siennes et celles pour le combattre
« Réponse #89 le: 13 juin 2014 à 09:32:28 »
Tous ceux du lotissement qui votent le pen,sont bien installés,plus de crédit,des terrasses de ouf,des voyages à l’étranger,maison secondaire,retraite confortable,pas de magrébins dans le village encore moins de femmes voilées mais psychose du cambriolage et peur de l'invasion musulmane en France,parce que tout doucement ils arrivent à se faire élire dans les conseils municipaux; c'est un signe prémonitoire,MDR !

Poissons rouges!
Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Stratégie et FN : les siennes et celles pour le combattre
« Réponse #90 le: 13 juin 2014 à 13:34:08 »
Tous ceux du lotissement qui votent le pen,sont bien installés,plus de crédit,des terrasses de ouf,des voyages à l’étranger,maison secondaire,retraite confortable,pas de magrébins dans le village encore moins de femmes voilées mais psychose du cambriolage et peur de l'invasion musulmane en France,parce que tout doucement ils arrivent à se faire élire dans les conseils municipaux; c'est un signe prémonitoire,MDR !

Poissons rouges!

Caricatural, ton truc. Ça existe, mais les électeurs qui ont donné un élan à la "marée bleu marine" viennent pour beaucoup de groupes qui votaient traditionnellement PC ou PS.
On peut regretter la solidarité de classe (ouvrière) et la justesse des luttes d'antan, il faut se faire une raison ; c'est fini, tout ça !

Certains font mine d'y croire, mais je ne sais pas s'ils y croient vraiment...



Pour les conseils municipaux, par exemple dans mon trou village, le FN a un seul conseiller....les autres (les mêmes consanguins depuis toujours) considèrent MLP comme une libérale dangéreuse !
Rien du Midi de Pagnol, ici ; plutôt Giono, tendance le Moulin de Pologne.
« Modifié: 13 juin 2014 à 13:49:51 par oblomov »
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3168
Re : Stratégie et FN : les siennes et celles pour le combattre
« Réponse #91 le: 13 juin 2014 à 17:05:03 »
Mais ce sont des caricatures !   :diable: Une chose dont je suis absolument sûre ,le vote FN est un vote raciste,il n'y a pas de "chercher à comprendre le vote FN" ils ne veulent aucune solidarité, en ont marre de payer pour les autres , oui c'est juste! Il existe un couple "cas social",la femme est retraitée et le mari a une pension d'invalidité,alors des droits pour eux d'accord; mais pas pour les autres surtout s' ils sont bronzés. Toujours la même rengaines ;les étrangers ont plus que nous,ils font 14 gosses pour les alloc,ont des grands logements nianianinianiania .........       toujours...tjs...tjs.......

toooouuuujjjoouuurrrsssss.. ............................toooouuuujjjjooouuurrrs...
Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : Stratégie et FN : les siennes et celles pour le combattre
« Réponse #92 le: 13 juin 2014 à 17:36:29 »
Egoïsme et connerie, d'une part. Désespoir de l'autre (je pense au prolo chômdu): ce sont les bases électorales du FN. Il y a les petits retraités, aussi, qui s'en sortent pas mal parce qu'ils ont beaucoup bossé pendant les cinquante glorieuses, et qui ne votent plus coco mais FN, passqueu toussa, les basanés qui veulent nous voler nos sacs à main, hein?

Dénominateur commun: un QI tellement bas qu'on marche dessus...  :mrgreen: ...sans pour autant que ça porte bonheur!

Et puis il y a les "élites" qui idéologisent à mort, apprennent leurs leçons, se bourrent le crâne. MM. les curés à robe noire jouent un rôle fondamental(iste) là-dedans, dans certains établissements scolaires privés où se rassemble la progéniture des bourges réacs.

Les crises du libéralisme économique favorisent les percées politiques de ces gens-là, toujours prêts au coup contre les institutions. Leur dénominateur commun: un super-élitisme sans concession... et sans avenir!  :diable:
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Stratégie et FN : les siennes et celles pour le combattre
« Réponse #93 le: 13 juin 2014 à 17:51:24 »
@bili, sarkonique : vos clichés définitifs à l'emporte pièce contribuent rien au débat. Vos généralités éculées sont toutes aussi bêtes que les préjugés que vous attribuez aux électeurs FN, (comme faisait feue Sophia Aram.)

Chercher à simplifier un débat qui ne l'est pas, c'est de la paresse !

"Ce sont tous les cons, fermons le débat..." avec ça, on va loin !
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3168
Re : Stratégie et FN : les siennes et celles pour le combattre
« Réponse #94 le: 13 juin 2014 à 18:09:21 »
oblomov,je ne fais que rapporter la pensée de mes voisins.
D'une façon générale le racisme n'est-il pas dû à un manque de connaissance de l'autre,d'éducation?
Mais faudrait-il que les bas duf commencent à se poser les bonnes questions,à comprendre l'autre,en ont -il seulement le courage ? Non! je ne crois pas,et pour toi c'est qu'est-ce la définition de la connerie sinon une paresse intellectuelle!pour ma part je pense que ça n'a rien à voir avec le QI.
Si tu veux de l'analyse plus poussée ,j'ai posté un article sur la débâcle de la gauche de la gauche française face au succès des gauches de la gauche européenne dans le sujet les européennes.
Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : Stratégie et FN : les siennes et celles pour le combattre
« Réponse #95 le: 13 juin 2014 à 18:11:29 »
@ Oblomov: tu as raison. Je te demande pardon. Il n'y a en effet pas que des cons, au FN. Il s'y trouve aussi un nombre impressionnant de salopards!  :rougefache:
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28612
Re : Stratégie et FN : les siennes et celles pour le combattre
« Réponse #96 le: 13 juin 2014 à 20:13:40 »
sarkonique  :hehe: :hehe: :super:

ça me fera toujours rire ceux qui trouvent des excuses aux électeurs FN ... ils sont pas racistes, c'est la crises, ils sont malheureux, les pauvres et le blabla habituel... quand on vote à droite on est de droite, quand on vote on est de gauche mais quand on vote FN on le fait par désespoir... va falloir se faire une raison.

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5844
Re : Stratégie et FN : les siennes et celles pour le combattre
« Réponse #97 le: 14 juin 2014 à 01:20:15 »
Même si je partage absolument vos réactions, Raja, Sarkonique, Bili ... Je pense  lorsque je lis la réaction d'Oblomov qu'il a très probablement raison :

Citer
vos clichés définitifs à l'emporte pièce contribuent rien au débat. Vos généralités éculées sont toutes aussi bêtes que les préjugés que vous attribuez aux électeurs FN, (comme faisait feue Sophia Aram.)

Chercher à simplifier un débat qui ne l'est pas, c'est de la paresse !

"Ce sont tous les cons, fermons le débat..." avec ça, on va loin !

Cons, salopards, et surtout profondément égoïstes ... tout ça me semble vrai ! Mais aussi sans doute complètement trouillards face à l'altérité.
Seulement à présent qu'ils sont aussi nombreux, la seule solution pour qu'ils ne deviennent pas vraiment dangereux me semble être le dialogue !
Je préfère donc retenir le côté "trouillard" parce que c'est sur celui-là que je pense pouvoir avoir une certaine influence ... je pense à mes voisins, bien sûr...
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3168
Re : Stratégie et FN : les siennes et celles pour le combattre
« Réponse #98 le: 14 juin 2014 à 11:41:48 »
Le dialogue,face à des gens qui ont forcément raison,c'est difficile même si parfois je les mets face à leurs contradictions,même si j'arrive à démontrer que leur résonnement est stupide,ils feront une salade dans leur tête pour retomber sur leurs pattes.
Ils ont raison,parce que Zemmour l'a dit,ils ont raison car ils sont plusieurs et même beaucoup à penser la même chose et ils ont raison parce que c'est rabâché à longueur de journée dans les médias.
Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Stratégie et FN : les siennes et celles pour le combattre
« Réponse #99 le: 24 juin 2014 à 01:07:24 »
"Diviser pour régner !" serait (presque) la devise du FN. Enfin, se diviser...pour faire quoi, au juste ?

Ayant réussi à creuser un schisme dans sa famille politique (au sens vrai) en France, voilà que le FN met à dos ses alliés (putatifs) Européens !
Les autres partis nazionalistes sont assez réticents à accepter un parti aux relents antisémites (joli coup, Jean-Marie) et refusent de former un group€ au parlement Européen, du moins avec le FN : http://www.zonebourse.com/actualite-bourse/Pas-de-groupe-a-leuroparlement-pour-le-FN-et-le-PVV-Wilders--18631447/

Ils n'arrivent même pas à se mettre d'accord pour foutre le bouzin...normalement le deadline pour proposer les listes de groupe c'est aujourd'hui.


Le travail est l'opium du peuple !