Auteur Sujet: Meurtres de Toulouse et Montauban : une "affaire Merah" ?  (Lu 54645 fois)

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28629
Re : Meurtres de Toulouse et Montauban : réactions et implications
« Réponse #100 le: 23 mars 2012 à 10:37:29 »
Bourdin versus copé...regardez comment bourdin déstabilise copé et ça fait plaisir à voir :super:

http://www.bfmtv.com/bourdin-2012-jean-francois-cope-actu25178.html

Hors ligne TYGER

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 8889
Re : Meurtres de Toulouse et Montauban : réactions et implications
« Réponse #101 le: 23 mars 2012 à 11:08:14 »
Citer
[« Antiterrorisme »] Olivier Corel, le gourou de Mohamed Merah, est-il un agent provocateur de la « coopération » policière franco-syrienne ?
Posted on 23 mars 2012 by juralib

« [Mohamed Merah] a un double visage. Il pouvait subitement changer de comportement. Il pouvait boire une bière et partir, deux minutes plus tard, en courant pour aller faire sa prière. »

Sans le savoir, Aïcha confirme les déclarations que nous avions recueillies en fin de matinée auprès de « proches » du jeune homme. (…) Mais pour Aïcha, c’est le frère de Mohamed, Abdelkader, qui est « le cerveau ». « C’est lui qui lui a bourré le crâne. C’est lui qui partait souvent à l’étranger, en Égypte. »

Le Télégramme, 21 mars 2012 à 23h50


Selon nos informations, le nom d’Abdelkader Merah, grand-frère du tueur présumé, apparaît en effet dans le dossier de la « Filière de Toulouse ». En 2009, des peines de six mois à six ans de prison avaient été prononcées par le tribunal correctionnel de Paris à l’encontre de six personnes accusées d’avoir mis en place une filière de recrutement et d’acheminement de volontaires à la guerre sainte en Irak. « À l’époque, Abdelkader Merah est passé entre les mailles du filet, confirme notre source. Mais il était très proche de ces gens-là. Il était surveillé par la DST. »

20 Minutes, 21 mars 2012


C’était le bureau de recrutement pour le djihad islamique. Le coup de filet effectué cette semaine par la sous-direction antiterroriste à Toulouse, en Ariège et en région parisienne a abouti hier à la mise en examen de six personnes. (…)

De lourds soupçons pèsent au contraire sur les six hommes mis en examen et habitant dans la région Midi-Pyrénées. Olivier Corel, un Français né en Syrie, qui habite à Artigat, dans l’Ariège, est suspecté d’être à la tête du réseau toulousain. Il est considéré par les policiers comme le chef idéologique des jeunes interpellés mercredi. Il avait visiblement une forte influence sur les autres membres du réseau, âgés de 25 à 30 ans. (…)

La filière toulousaine, elle, fonctionnait depuis plusieurs mois, et aurait recruté une dizaine d’apprentis djihadistes, dont certains auraient rallié la Syrie en bus. « Il y avait une première phase d’endoctrinement, explique un enquêteur. Puis, les jeunes étaient envoyés en Égypte, pour des séjours de plus en plus longs. » Une phase de préparation, plus dure, était ensuite organisée : stages sportifs, conditionnement à base de vidéos de combats de djihad. Les candidats djihadistes devaient compléter leur « formation » en Égypte, dans une école du Caire, avant d’atteindre l’Irak, via la Syrie.

La Dépêche du Midi, 18 février 2007


Parmi les huit hommes mis en examen, le cerveau du groupe, cheikh Olivier Qorel, 60 ans, Français d’origine syrienne, habitant Artigat, un village de l’Ariège. C’est lui qui convainc Sabri Essid, un compagnon de Barnouin, d’aller rejoindre ce dernier en Syrie, via la Bulgarie et la Turquie. « Tu retrouveras ta copine au paradis, mais avant vends ta voiture et règle tes dettes » lui enjoint Qorel.

Le Figaro, 28 mars 2007


Seconde étape, fin octobre 2007. Sur les six individus arrêtés à Toulouse et dans le Lot, deux sont mis en examen. L’un d’eux, désigné comme le « formateur » au combat est écroué, toujours dans le cadre de l’enquête des juges Coirre et Trévidic, sur les supposées filières irakiennes. Enfin, troisième volet de l’opération commencée en février 2007, l’interpellation, le 20 février 2008, à Toulouse de deux frères  ayant fait des voyages religieux en Égypte [sans aucun doute Mohamed Merah et son frère Abdelkader Merah — NdJL], et d’une femme. Après 96 heures de garde à vue, l’un de ces Toulousains est mis en examen pour association de malfaiteurs.

La Dépêche du Midi, 20 mars 2008


Des peines de 6 mois à 6 ans de prison ferme ont été prononcées hier par la 14e chambre du tribunal correctionnel de Paris à l’encontre de huit jeunes de la région toulousaine pour avoir mis en place une filière de recrutement et d’acheminement de volontaires à la guerre sainte ou « djihad » en Irak. C’est moins que les deux à huit ans réclamés par l’accusation pour qui cette filière « incarne une nouvelle forme de terrorisme qui met en place les conditions permettant aux candidats djihadistes de basculer dans l’opérationnel ». Le Toulousain Sabri Essid, 24 ans, et l’Albigeois Thomas Barnouin, 28 ans, interpellés le 13 février 2007 à leur retour forcé de Syrie, ont été reconnus coupables d’association de malfaiteurs à visée terroriste et condamnés à 5 ans de prison dont un an avec sursis, assortis d’une mise à l’épreuve de 3 ans et de l’obligation de se soumettre à un stage de citoyenneté d’une semaine. Leurs co prévenus, un Marocain et cinq Français convertis à l’islam, ont été condamnés pour leur avoir fourni un soutien logistique ou financier. Fabien Clain, considéré par l’accusation comme l’un des organisateurs, a été condamné à cinq ans ferme. Arrivé libre au tribunal, il en est reparti les menottes aux poignets. Son avocat Me Grégory Saint-Michel a aussitôt annoncé son intention de faire appel. Six ans ont été prononcés contre Mohamed Megherbi, qui s’était défendu sans avocat. Anouar el Madhi a écopé de 30 mois dont 24 avec sursis assortis de 5 ans d’interdiction de séjour sur le sol national. Contre Miloud Chachou, qui pourrait avoir disparu en Irak, 5 ans ferme ont été prononcés avec maintien du mandat d’arrêt. Les armes et la documentation islamiste radicale qui avaient été découvertes et placées sous scellés demeurent confisquées.

Les avocats regrettent, pour leur part, « la position très conservatrice du tribunal devant une accusation mal étayée ».

[On peut déduire, par élimination, qu’Olivier Corel, dont le nom n’apparaît pas dans la liste des condamnés ci-dessus, n’a donc écopé que de six mois de prison, ce qui est — on en conviendra — particulièrement clément quant à celui qui est supposé être le « chef idéologique » ayant « une forte influence sur les autres membres du réseau » ! — NdJL]

La Dépêche du Midi, 10 juillet 2009


D’habitude, les Corel ne sortent pas de leur hameau isolé. À Artigat, dans l’Ariège, on ne les voit presque jamais. Ni au bar ni à la supérette. Dans ce village où l’on a pendu Martin Guerre, un étranger éveille vite le soupçon. Mais pas les Corel. Un couple très discret. Jusqu’au raid lancé cet hiver, à l’aube, par une armée d’agents cagoulés, de gendarmes et chiens renifleurs. Un coup de filet mené conjointement à Toulouse, Bruxelles et en Île-de-France. Corel, lui, est placé sous contrôle judiciaire et mis en examen pour « association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste ». Que lui reproche-t-on ? Les enquêteurs le considèrent comme le chef d’une filière d’acheminement de djihadistes de la France vers l’Irak. Sous son influence, trois Français seraient partis en guerre contre l’Amérique. Deux d’entre eux ont été arrêtés en Syrie, au moment où ils s’apprêtaient à franchir la frontière irakienne. Le dernier a disparu. Dans des testaments, ils disaient vouloir « mourir en martyr ». Grand, élancé, la barbe blanche, Olivier Corel est une sorte d’émir échoué dans l’arrière-pays ariégeois. Comme son épouse, il est né en Syrie. À Talkalakh, il y a soixante et un ans. À l’époque il s’appelait encore Abdullah. Devenu français, il dirige depuis quinze ans un groupe de néoruraux musulmans. Zone de recrutement : la région toulousaine. (…) Ce sont de jeunes maghrébins réislamisés, ou des « Gaulois » convertis, souvent ex-petits délinquants « sauvés » par la religion. Sabri, mais aussi Thomas, Imad, Mohamed [Merah ? — NdJL], Stéphane, passent des heures à consulter des sites internet où des djihadistes français racontent leur expérience en Irak. Ils rêvent d’aventure, de sacrifice. À Artigat, ils tombent sous le charme d’Olivier Corel, le salafiste. Ce dernier fait office d’imam. Les exhorte-t-il à la guerre sainte au cours de ses prêches ? Tous ne sont pas des candidats au départ. Certains membres de la communauté pratiquent la poterie ou vendent des fripes sur les marchés. La face inoffensive du groupe ? Une voisine se souvient en tout cas des « cris de joie des mômes le 11 septembre ». Elle poursuit : « Vers la fin, on a senti une radicalisation. Plein de gens débarquaient avec des tenues repérables à cent lieues. » Le hameau devient un centre de pèlerinage, surtout les jours d’Aïd. Les parents retirent leurs enfants de l’école, trop laïque à leur goût. Les femmes arborent « le tchador ». Les gendarmes connaissent bien la communauté. Les RG de Foix également. Tous les services défilent. Dans les bois alentour, des chasseurs tombent sur des « guetteurs avec des jumelles ». Les téléphones sont sur écoute. « Il y a des kilomètres de littérature sur chacun de ces gars-là », indique un enquêteur. La police les observe comme des poissons rouges dans un bocal. (…)

L’Irak sert de moteur, de force d’attraction à ces nouveaux fanatiques. Depuis 2003, une soixantaine d’entre eux y sont partis. Une dizaine y ont trouvé la mort, dont au moins deux lors d’attaques suicides. D’autres ont carrément disparu. D’autres, enfin, sont parvenus à rentrer au pays. Aujourd’hui, une trentaine d’entre eux sont incarcérés dans les prisons de l’Hexagone. Pour tous, une seule plaque tournante, la Syrie.

Le Nouvel Observateur, 22 juin 2007
"Ni Dieu, ni maître.
Mieux être."
Jacques Prévert

"Quand la vérité n’est pas libre, la liberté n’est pas vraie.
Les vérités de la Police sont les vérités d’aujourd’hui."
Jacques Prévert

Hors ligne sarkome

  • Smart Citoyen Incurable
  • Messages: 10521
Re : Meurtres de Toulouse et Montauban : réactions et implications
« Réponse #102 le: 23 mars 2012 à 14:57:20 »
On a beau être large d'esprit, il y a quand même des limites à ne pas franchir.

Citer
Une professeur impose une minute de silence pour Merah
Luc Chatel a demandé la «suspension immédiate» de cette enseignante d'anglais d'un lycée de Rouen.
Pour elle, Mohamed Merah est une «victime», et son lien avec al-Qaida aurait été «inventé par les médias et Sarko»: une professeur d'anglais de 56 ans, enseignant dans le lycée Gustave-Flaubert de Rouen, a suggéré à la vingtaine d'élèves de sa classe de faire une minute de silence, à la mémoire du tueur présumé de Toulouse et Montauban, a révélé vendredi le quotidien Paris-Normandie , sur son site internet.
La scène s'est passée vendredi matin, vers 8 heures. Scandalisés, les lycéens ont refusé de rendre hommage au suspect abattu la veille par le Raid. La plupart ont quitté la salle - seule une demi-douzaine est restée -, puis ont écrit une lettre au proviseur de l'établissement pour raconter le déroulement de ce cours, censé porter sur le patriotisme des Indiens d'Amérique. «(Elle) a tout d'un coup dérivé sur un autre sujet: l'affaire Mohamed Merah. Il est tout d'abord inapproprié de parler de cette affaire en cours d'anglais et de plus, elle a soutenu des propos qui nous ont tous outré voir choqué (sic)», est-il écrit dans le mot, signé par les deux délégués de cette classe de Terminale S.
«Un comportement inqualifiable»
L'histoire est très vite remontée de la direction de l'établissement, qui s'est dite «indignée», au rectorat du Rouen. Avant d'arriver au ministère de l'Education nationale. Sans tarder, dans un communiqué, Luc Chatel a demandé de «suspendre immédiatement» la professeur d'anglais. «Condamnant sans réserve ce comportement inqualifiable», le ministre a demandé au recteur «d'engager une procédure disciplinaire». Et de préciser que «cet acte isolé ne saurait occulter la dignité dont a fait preuve l'institution scolaire tout au long de la semaine».
Dans Paris-Normandie, la mère d'une élève, prévenue par sa fille, a salué le comportement des lycéens, «qui ont agi en citoyens responsables en quittant la salle». Un élève, de son côté, a raconté que la professeur aurait présenté ses excuses par la suite, précisant «qu'elle n'allait pas bien et qu'elle allait peut-être prendre des congés».
Vendredi après-midi, la quinquagénaire a été amenée à s'expliquer au rectorat. Selon le directeur de cabinet de la rectrice, elle risque une suspension immédiate ainsi que des mesures disciplinaires, pour ces faits qui sont «extrêmement graves de la part d'un éducateur».

source


Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7887
Re : Meurtres de Toulouse et Montauban : réactions et implications
« Réponse #103 le: 23 mars 2012 à 17:59:00 »
Une minute de silence, s'il vous plaît, pour un corps professionnel à la dérive...  :triste1:
Quelle vertu, quel bonheur peut exister dans un pays où une classe d'individus peut dévorer la substance de plusieurs millions d'hommes?
Robespierre
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne cervesia

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2380
Re : Meurtres de Toulouse et Montauban : réactions et implications
« Réponse #104 le: 23 mars 2012 à 19:17:49 »
dans le pays de la liberté, du droit d'expression et des droits l'homme il n'est  pas permis ne pas suivre le troupeau et de ne pas bêler avec ... :rougefache:

voilà une dame qui va connaitre le sort peu envié des préfets imprévoyants....

ah ben oui mais voilà : et si elle avait raison ???

cette histoire est bien puante ....
"Il n'y a point d'éloge flatteuse sans liberté de blâmer", Beaumarchais

 La neutralité favorise toujours l'oppresseur, jamais la victime. Le silence encourage le persécuteur, jamais le persécuté » (E. Wiesel).

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Meurtres de Toulouse et Montauban : réactions et implications
« Réponse #105 le: 23 mars 2012 à 19:39:42 »
Qui a intérêt de monter en épingle cette histoire insignifiante ? (à part BFM...)
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7887
Re : Meurtres de Toulouse et Montauban : réactions et implications
« Réponse #106 le: 23 mars 2012 à 21:32:28 »
Il semble qu'une fois de plus, les médias aient présenté une version un peu sommaire de l'affaire...

Citer
De son côté, le syndicat enseignant SGEN-CFDT de Haute-Normandie assure que son propos n'est "pas un acte politique d'une extrémiste" et qu'elle était "suivie psychologiquement". Il s'agit "d'une collègue qui a des soucis de santé, qui est fragile", a expliqué à l'AFP le secrétaire du syndicat, Pascal Bossuyt. "Elle a eu une phrase malheureuse dans un contexte particulier et elle a immédiatement regretté ce qu'elle avait dit", a-t-il ajouté.

Selon lui, l'enseignante n'aurait pas formellement demandé de minute de silence, mais en aurait évoqué la possibilité dans le cadre d'un cours sur les minorités.   


http://www.lexpress.fr/actualite/societe/un-professeur-demande-une-minute-de-silence-a-ses-eleves-pour-merah-chatel-demande-sa-suspension_1096940.html?xtor=RSS-3011&google_editors_picks=true
Quelle vertu, quel bonheur peut exister dans un pays où une classe d'individus peut dévorer la substance de plusieurs millions d'hommes?
Robespierre
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Meurtres de Toulouse et Montauban : réactions et implications
« Réponse #107 le: 23 mars 2012 à 21:44:52 »
Chatel est venu s'indigner à la télé. Faut croire qu'ils n'ont que ça à foutre.
Sans la réaction d'un ministre il ne se passe rien dans ce pays !

La thèse du jihadiste auto-indoctriné commence à prendre l'eau. À moins que les coordonnées du réseau étaient notées dans le coran de la prison, on l'a forcément aidé à se rendre en Waziristan...d'ailleurs, pour acheter son arsenal, louer les bagnoles, il a dû faire un paquet de "casses !"
On fait semblant de croire le frangin sur parole !

Les pages FB sont supprimées au fur et à mesure.

Il y a déjà un jeu : http://www.piranight.com/
Hilarant.
« Modifié: 23 mars 2012 à 21:54:29 par oblomov »
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne Bobleflingueur

  • Sarkophobe
  • Messages: 436
Re : Meurtres de Toulouse et Montauban : réactions et implications
« Réponse #108 le: 24 mars 2012 à 12:42:51 »
Bonjour,

J'ai adoré comment jef copé s'est fait "allumé" par Bourdin sur RMC !!! :super: jef, il bredouillait et m'a fait penser au générique de cette série car il cherchait une route qu'il n'a jamais  trouvé ! :mdr1: :mdr1: :mdr1: :mdr1:

chttp://www.dailymotion.com/video/x70k2q_les-envahisseurs-generique-de-la-se_creationet

Hors ligne Calypso

  • Sarkophobe
  • Messages: 86
Re : Meurtres de Toulouse et Montauban : réactions et implications
« Réponse #109 le: 24 mars 2012 à 16:58:11 »
Voici un article très très intéressant (en espérant ne pas faire doublon je n'ai pas le temps de lire tous vos articles) :

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/l-etrange-relation-entre-mohamed-113234

Troublant n'est ce pas ?
Le capitalisme est malade,... qu'il crève !


"Si vous n'êtes pas vigilants, les médias arriveront à vous faire détester les gens opprimés et aimer ceux qui les oppriment" Malcom X

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Meurtres de Toulouse et Montauban : réactions et implications
« Réponse #110 le: 24 mars 2012 à 19:39:15 »
Intéressant, en effet !
Si on croit l'article il est logique qu'il soit dégommé !

On augmente le storytelling tous les jours. On persiste à dire que Merah soit "autodidacte" et surtout "atypique !" On sait depuis un moment qu'on recrute en prison parmi les paumés de banlieue, que beaucoup de terroristes (eg ceux qui ont posé les bombes en Angleterre) ne portaient pas la panoplie barbe/pyjama censée être de rigueur ! Merah n'avait rien d'atypique, c'est l'archétype même d'un terroriste.

FR2 vient de dire que le frère de Mohammed M. fréquentait "le milieu jihadiste" de Toulon. On est au courant de milieux jihadistes et on ne fait rien ? Jihadiste, islamiste, salafiste, c'est pareil ?

L'enquête est dévoilée en temps réel, sans le moindre secret d'instruction...Abdelkader aurait volé le scooter, perdu son portable prés de l'école où on a tué les enfants, la mère serait une brave femme etc. À chacun sa déclaration plus ou moins fondée.
On se souvient du neo-nazi blond aux yeux bleus avec une araignée tatoué sur la gueule...

On commence à remarquer que la taqiya n'est pas une exclusivité salafiste.

« Modifié: 24 mars 2012 à 20:26:17 par oblomov »
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7887
Re : Meurtres de Toulouse et Montauban : réactions et implications
« Réponse #111 le: 26 mars 2012 à 09:10:58 »
Citer
Troublant n'est ce pas ?

Plus que troublant: édifiant, si le journaliste ne nous enfume pas. Car ses sources...?

Dans ce cas, mieux qu'une liquidation, on peut penser à une manipulation programmée pour l'élection. Une de plus: à chaque élection présidentielle, il se passe un truc violent et grave. Qui essaye d'en tirer parti?  :blingbling:

Peine perdue: pas besoin d'un doctorat pour se demander comment, après plus de cinq ans d'un régime sécuritaire, on est toujours là.
Quelle vertu, quel bonheur peut exister dans un pays où une classe d'individus peut dévorer la substance de plusieurs millions d'hommes?
Robespierre
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne sarkome

  • Smart Citoyen Incurable
  • Messages: 10521
Re : Meurtres de Toulouse et Montauban : réactions et implications
« Réponse #112 le: 26 mars 2012 à 10:26:11 »
Ca commence à commenter de l'autre côté de l'Atlantique: tout est faux !
- Aucune preuve d'appartenance de Merah à al-Qaïda ni à aucune autre cellule terroriste et/ou jihadiste
- son frère, connu comme recruteur n'a jamais été inquiété...
Bizarre, bizarre...

Citer
French police question Merah alliance with al-Qaeda

Atlantic City News.Net
Saturday 24th March, 2012

Investigators in France have said a suggestion by gunman Mohamed Merah that he was linked to al-Qaeda may have been false.

They have found no sign that the gunman was under the umbrella of al-Qaeda or any other militant terror group.

In disputing Mohamed Merah's claim of terrorist ties police have had to fend off questions as to why they were not tracking Merah, who they had been aware of for many years due to his perceived dedication to radical Islam.

Police said there was no sign he had been in contact with organized groups or "jihadists."

Merah carried out three deadly shooting attacks this month before he also died in a shootout with commandos.

Merah, a Frenchman of Algerian descent, involved police in a 32-hour standoff at his Toulouse apartment on Thursday after murdering three Jewish schoolchildren, a rabbi and three French paratrooper.

Another Jewish student and a paratrooper were wounded.

On the weekend, investigators questioned Merah's 29-year-old brother, Abdelkader, who is also known to be an ultraconservative Islamist.

Abdelkader reportedly told police after the attacks he was "proud" of his brother.

Before the shootings, Abdelkader Merah had already been accused of being an alleged facilitator for sending militant fighters to Iraq.

He was never charged.

Last week, an Qaeda-linked group, Jund al-Khilafah, claimed responsibility on jihadist websites for the killings attributed to Merah.
source

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Meurtres de Toulouse et Montauban : réactions et implications
« Réponse #113 le: 27 mars 2012 à 10:43:14 »
Si jamais al Jazeera (ou quelqu'un d'autre) diffuse la vidéo, ou une partie, même floutée, on peut être sûr que les chaînes trash comme BFM vont la relayer !
Ensuite toutes les autres chaînes.

Souvenons-nous d'un précédent, le "perp-walk" de DSK. Tout en faisant mine de trouver le procédé lamentable on l'a diffusé en boucle (en toute illégalité) sur toutes les chaînes, prétextant le "droit de savoir" et, faussement indigné, "c'est pas chez nous qu'on ferait un truc pareil !"

On va se demander si M. Mehar a pu monter/diffuser la vidéo seul ; a priori en une heure n'importe qui aurait pu le faire  avec les outils Windows (Windows Movie Maker) et l'envoyer partout.
Est-ce qu'il a eu le temps ?

Sinon la thèse de l'autodidacte "atypique" privilégiée par tous les services officiels prend (encore) un coup.

Une eventuelle complicité avec la DCRI n'est pas à exclure...qui a manipulé qui dans cette histoire ?
Les photos de vacances, rencarts sollicités par Merah avec les agents de la DCRI etc.
Pas clair, tout ça.
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne Lady Marwina

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 7362
  • Le Chwanana est Grand
    • Avanti-populo.com
Re : Re : Meurtres de Toulouse et Montauban : réactions et implications
« Réponse #114 le: 27 mars 2012 à 11:00:25 »
Citer
Troublant n'est ce pas ?

Plus que troublant: édifiant, si le journaliste ne nous enfume pas. Car ses sources...?
Bhah, secret des sources mais bien... Du coup, difficile d'avoir une idée sur la véracité et la fiabilité des propos.

Citer
Dans ce cas, mieux qu'une liquidation, on peut penser à une manipulation programmée pour l'élection. Une de plus: à chaque élection présidentielle, il se passe un truc violent et grave. Qui essaye d'en tirer parti?  :blingbling:
Au niveau du contexte, il est *logique* (si l'on ne nous raconte pas d'histoires sur le déroulement des opérations) que le suspect ait fini abattu: s'il était armé et qu'il a fait des menaces de mort aux policiers avant de tirer tout ce qu'il pouvait et d'en blesser plusieurs, il est heureux qu'il soit mort avant d'en tuer un ou plus. Qu'un fou dangereux décrète un combat à mort entre lui et les forces de l'ordre faute de vouloir accepter la reddition est un choix qui ne laisse pas envisager de fin moins malheureuse que celle-ci.

De toutes façons, il y aura une enquête, c'est systématique dans ce genre de cas. Je pense qu'elle blanchira les policiers de toute faute professionnelle, ne serai-ce que parce que les conversations sont systématiquement enregistrés justement au cas ou ça finisse en boucherie.

Citer
Peine perdue: pas besoin d'un doctorat pour se demander comment, après plus de cinq ans d'un régime sécuritaire, on est toujours là.
Que les sondages mettent Sarkozy à 19% était à la limite explicable, à présent qu'il est à 27,5% disons que je me pose quand même de sévères questions. Soit il y a vraiment une part considérable de personnes vraiment abruties dans ce pays, soit les sondages mentent mais volontairement et à 15% près.

Du coup, bon. Je sais pas trop. Je n'ai vraiment pas l'impression que ce genre de drame arrive à faire tiquer les droitards, pas une seule seconde. L'échec de la politique menée leur apparait comme la preuve qu'il faut faire encore plus dans le n'importe quoi. Ce n'est pas une réflexion, c'est un dogme qui s’appuie sur l'ignorance de ces populations. Bon.
A partir de la... Hum. Un doctorat n'est certes pas nécessaire, mais un minimum d'esprit critique oui. Et là... bien...
Celui qui croit ne pas être responsable de ses erreurs a renoncé à sa liberté

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Meurtres de Toulouse et Montauban : réactions et implications
« Réponse #115 le: 27 mars 2012 à 11:35:03 »
"C'est pas nous !" dixit Squarcini, un peu rapidement !

Plutôt que de parler de ces "zones d'ombre," Sarko préfère foncer dans le storytelling en répondant aux accusations (peut-être bidonnées) du père de feu Merah qui menacerait d'attaquer la France en procès.
Est-ce que ceci mérite une réponse du président ?
Il n'est pas indispensable qu'un président réponde systématiquement à chaque connerie qu'on voit à la télé, mais c'est plus fort que lui...
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne timbur

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 13020
Re : Meurtres de Toulouse et Montauban : réactions et implications
« Réponse #116 le: 27 mars 2012 à 11:48:55 »
J'imagine sans peine qu'il peut s'agir de gagner du temps de parole/présence non-comptabilisé par le CSA.
Puisque depuis cette affaire, il faut s'amuser à alterner les étiquettes président/candidat/président/candidat...
___________________________________________________________________________________________________________________________________
Frondiste : Néologisme timburien. Désigne tout élu à la députation remplissant la double condition d'être de gauche et du parti socialiste.

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Meurtres de Toulouse et Montauban : réactions et implications
« Réponse #117 le: 27 mars 2012 à 12:03:22 »
La théorie du complot DCRI/Merah commence à s'envoler !
C'est Squarcini qui en a parlé le premier, Merah aurait dit à son interlocuteur barbouze "j'avais des tuyaux à te donner...mais en fait, j'allais te fumer." (L'enfumeur enfumé ?)
Drôle de surveillance en tout cas !
Séjour en Israël, relation privilégié avec le DCRI ; effectivement un parcours de jihadiste "atypique !"
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5846
Re : Meurtres de Toulouse et Montauban : réactions et implications
« Réponse #118 le: 27 mars 2012 à 12:10:01 »
 tresfache tresfache tresfache tresfache

Et vous n'avez pas un peu l'impression qu'il s'agit de nous enfumer grave, que ce soit avec ce feuilletonnage des suites de "la tuerie de Toulouse" ou avec les échos de la connerie phénoménale de "l'apparence musulmane"  :rougefache: :fache1:
Excusez-moi mais je suis verte de rage que même ici, sur ce forum où nous sommes pourtant sensés être d'une vigilance extrême, le "rideau de fumée" fasse son effet et que personne ne semble se soucier de ça
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne sven

  • Neutre
  • Sarkophobe
  • Messages: 653
Au niveau du contexte, il est *logique* (si l'on ne nous raconte pas d'histoires sur le déroulement des opérations) que le suspect ait fini abattu: s'il était armé et qu'il a fait des menaces de mort aux policiers avant de tirer tout ce qu'il pouvait et d'en blesser plusieurs, il est heureux qu'il soit mort avant d'en tuer un ou plus. Qu'un fou dangereux décrète un combat à mort entre lui et les forces de l'ordre faute de vouloir accepter la reddition est un choix qui ne laisse pas envisager de fin moins malheureuse que celle-ci.

De toutes façons, il y aura une enquête, c'est systématique dans ce genre de cas. Je pense qu'elle blanchira les policiers de toute faute professionnelle, ne serai-ce que parce que les conversations sont systématiquement enregistrés justement au cas ou ça finisse en boucherie.

Même si l'assaut ne s'est pas déroulé comme raconté dans les médias, il va s'en dire que Merah ne pouvait pas sortir armes à la main de l'appartement. Cela aurait été trop dangereux pour les policiers autres que ceux du RAID (n"ayant donc ni gilets lourds, ni casques, ni boucliers balistiques, etc), pour le voisinage et pour la centaine de journalistes présente.
Il ne pouvait donc sortir que menotté ou mort.
Si il a bien été abattu par un tireur d'élite en sortant par le balcon et qu'il s'est effectivement pris de nombreuses balles de dos, clairement la légitime défense ne tient pas.
Néanmoins, et c'est là ou il faut faire attention à ce que disent les médias et les hommes politiques (pensée pour Guéant au passage), il n'existe pas que la légitime défense comme cause d'irresponsabilité pénale.
On fait souvent le raccourci "Les tirs des policiers doivent etre effectués en légitime défense" car c'est effectivement ce qu'on nous apprend en école de police.
Et c'est une aberration. On oublie là l'état de nécessité, qui est une autre cause d'irresponsabilité pénale que l'on ne nous enseigne pas en école de Police alors qu'en une carrière on va y etre confronté bien plus souvent qu'à la légitime défense.
En revanche les groupes d'interventions spécialisés comme le RAID, les GIPN, BRI, BRB, etc, eux y sont préparés à cet état de nécessité.
Concretement, ça signifie qu'un individu armé comme Merah, ayant prouvé qu'il était dangereux pour la population et qu'il n'hésiterait pas à tuer, peut etre abattu si jamais il essayait de sortir de l'appartement.
L'état de nécessité est donc davantage préventif que la légitime défense. L'état de nécessité permet de l'abattre s'il peut représenter un danger, tandis que la légitime défense ne permet le tir que si il représente déjà un danger (autrement dit si il tire sur la foule de journalistes après avoir sauté par le balcon).

Il faut donc faire très attention à ce que disent les journalistes et politiques. En effet, ils auront facilement tendance à dire que soit les policiers du RAID ont tué de manière illégale Merah, soit ils ont riposté alors qu'il continuait à leur tirer dessus en essayant de s'enfuir par le balcon, ce qui n'est pas forcément vrai puisque le simple fait qu'il essaie de sortir par le balcon justifie les tirs effectués par le RAID malgré l'absence de la LD.

C'est un peu le même principe avec les policiers qui vont tirer sur une voiture au cours d'une course poursuite. Légalement la LD ne s'applique pas. Mais si l'individu a déjà provoqué plusieurs accidents, qu'il est susceptible d'en provoquer d'autres, et que c'est le seul moyen de stopper sa course, tirer sur le conducteur quitte à le tuer entre dans le cadre de l'état de nécessité et l'action devient alors légale.
Mais très peu de policiers le feront vraiment et l'on préfèrera attendre qu'il provoque un accident qui le stoppe (quitte cette fois à ce que ce soit une autre personne qui décède) plutot que de tirer, car l'état de nécessité ne nous est pas enseigné en école et c'est très difficile à prouver une fois au tribunal.
Enfin, sauf dans le cas d'un terroriste retranché et armé, bien entendu.

En tout cas, Merah a fait des émules. On en a encore des dizaines de milliers prets à "prendre la relève"....

Hors ligne Le sang coule

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5919
  • ANTICAPITALISTE ANTIFASCISTE
Re : Meurtres de Toulouse et Montauban : réactions et implications
« Réponse #120 le: 27 mars 2012 à 15:54:28 »
Réveillons Nous : Je pense qu'ici personne n'est dupe, tu sais.  :fleur2:
Oui, il faut prendre garde à ne pas se laisser noyer dans la forme au détriment du fond, je suis plus que d'accord. :merci:
Mais, ce qui est dangereux (notamment avec Sarkozy), c'est d'ignorer le fond sous prétexte que la forme est montée en spectacle. Exemple dans cette histoire : oui il y a eu tout un foin médiatico-politique apte à attirer toute l'attention au détriment du reste, mais le "musulman d'apparence" et beaucoup d'autres choses sont des lumières puissantes permettant d'éclairer le discours idéologique qui se cache derrière.
Et s'occuper d'une chose, n'empêche pas de s'occuper du reste. Don't panic.  :super:

sven : Intéressante explication sur la différence entre LD et état de nécessité...
Cela dit, pourquoi rajouter cette dernière phrase, qui relève plus du propos de comptoir prompt à affoler les foules que d'une quelconque analyse ?  :triste1:
« Modifié: 27 mars 2012 à 15:57:25 par Le sang coule »
Aboutd'nerf-iste

Hors ligne sven

  • Neutre
  • Sarkophobe
  • Messages: 653
Re : Meurtres de Toulouse et Montauban : réactions et implications
« Réponse #121 le: 27 mars 2012 à 16:35:29 »
Ce n'etait ni une analyse ni des propos de comptoir prompt à affoler les foules. Il n'y aurait pas grand monde à affoler ici, je pense que vous etes assez réfléchis pour faire la part des choses.
C'était juste un constat après une crevante semaine de boulot à se faire insulter ou menacer par des raclures qui se font passer pour des musulmans à coups de "Wallah, sur le Coran de La Mecque...", à constater des tags à la gloire de cette ordure, à pester contre un père qui s'enfuit en Algérie et se fout totalement de son gosse mais souhaite obtenir des dommages et intérets en accusant la police après ce que celle ci est ait été obligée de suppléer le manque d'éducation paternelle par des balles de calibres divers et variés.
Dans toutes les cités pourries dans lesquelles on bosse, ça fait des années qu'on sait qu'un truc comme cela va se produire. Mais on ne nous donne tout de même pas les moyens d'intervenir. Si on ferme les yeux sur le trafic, sur les vols violences, sur l'endoctrinement des jeunes par les "grands frères", on peut dire dans les chiffres que rien de tout ça n'existe. Ben si ça existe, et des Mohammed Merah on en aura encore plein d'autre, parce que des mecs avec des pensées radicales (qu'il s'agisse de religion ou de pensée politique) avec plus d'une dizaine de condamnations et qui malgré tout sont encore dehors, on a que ça quasiment dans nos cellules de garde à vue...
C'est pas une analyse. Juste un ras le bol.

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5846
Re : Meurtres de Toulouse et Montauban : réactions et implications
« Réponse #122 le: 27 mars 2012 à 18:00:53 »
Sven lorsque tu écris
Citer
à pester contre un père qui s'enfuit en Algérie et se fout totalement de son gosse mais souhaite obtenir des dommages et intérets en accusant la police après ce que celle ci est ait été obligée de suppléer le manque d'éducation paternelle par des balles de calibres divers et variés.
Je comprends tellement bien ce que tu veux dire  :super: ...... et je suis même consciente qu'en disant "à pester" tu as probablement fait des efforts pour rester correct  :fleur2:

En fait je suis globalement d'accord avec tout ton message !
Je m'abstiendrais juste de cataloguer tous ces jeunes paumés comme des "des mecs avec des pensées radicales (qu'il s'agisse de religion ou de pensée politique)", car si leur discours prend des apparences "extrêmistes" il est en fait essentiellement déconnant, incohérent..... en général quasi-inculte, plus pulsionnel que construit !
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5846
Re : Re : Meurtres de Toulouse et Montauban : réactions et implications
« Réponse #123 le: 27 mars 2012 à 18:14:46 »
Réveillons Nous : Je pense qu'ici personne n'est dupe, tu sais.  :fleur2:
(...)
Et s'occuper d'une chose, n'empêche pas de s'occuper du reste. Don't panic.  :super:


Tu as probablement raison Le Sang ! Mais à mes yeux le fofo ce n'est pas seulement les intervenants réguliers, ce sont aussi tous ceux qui viennent nous lire (de plus en plus nombreux d'ailleurs).
Et pour cette raison je me suis énervée  :gene3: en voyant que , ici comme ailleurs, le fil sur la tuerie de Toulouse était le plus fourni mais que personne n'avait mentionné le fait que la justice se rapprochait très dangereusement de l'asticot !
A notre tout petit niveau, nous participons de la hiérarchisation des infos et je crois que nous pouvons mettre en avant certaines infos importantes en provoquant les "clics" par nos liens  :frime:
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Meurtres de Toulouse et Montauban : réactions et implications
« Réponse #124 le: 27 mars 2012 à 18:29:18 »
Sarko et son clan ne sont pas pour rien dans cette histoire non plus : Pechenard, Squarcini, Guéant...
Que NS soit impliqué dans l'affaire Bettancourt n'étonne personne.
Si vraiment Merah était un indic il est grillé.
Je veux dire, fumé.
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5846
Re : Meurtres de Toulouse et Montauban : réactions et implications
« Réponse #125 le: 27 mars 2012 à 18:41:38 »
Concernant cette histoire, je viens de prendre connaissance d'une video sur l'interview du père de l'un des militaires assassinés
Il répond à 3 questions seulement, mais avec quelle dignité !  :merci: :merci: Monsieur, je tiens à vous envoyer, si jamais un de vos proches lisait ce message, mon plus profond respect  :fleur2:

"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne sven

  • Neutre
  • Sarkophobe
  • Messages: 653
Re : Re : Meurtres de Toulouse et Montauban : réactions et implications
« Réponse #126 le: 27 mars 2012 à 21:13:04 »
Je comprends tellement bien ce que tu veux dire  :super: ...... et je suis même consciente qu'en disant "à pester" tu as probablement fait des efforts pour rester correct  :fleur2:

En fait je suis globalement d'accord avec tout ton message !
Je m'abstiendrais juste de cataloguer tous ces jeunes paumés comme des "des mecs avec des pensées radicales (qu'il s'agisse de religion ou de pensée politique)", car si leur discours prend des apparences "extrêmistes" il est en fait essentiellement déconnant, incohérent..... en général quasi-inculte, plus pulsionnel que construit !

Effectivement je reste correct car mes mots sont bien loin d'exprimer l'intégralité de ma pensée. J'ai déjà en horreur les pseudos "marches blanches" ou les plaintes des familles dont un proche est décédé suite à une intervention policière car à chaque fois (sauf rares exceptions) l'intervention est déclenchée par l'auteur qui sera ensuite considéré comme une "victime". Mais là, venir réclamer du pognon pour la mort d'un assassin, qui a tué trois de nos militaires, un enseignant, trois enfants, blessé par balles 5 policiers au cours de sa neutralisation, et qui allait encore tuer 1 autre militaire et 2 collègues, c'est bien pire que de l'indécence. A sa place, je crois que la honte d'avoir engendré un tel monstre me pousserait à me flinguer plutot qu'à demander du fric...

Pour les jeunes paumés, effectivement leur discours est inculte, déconnant, plus pulsionnel que construit. C'était le cas de celui de Mérah également. De toute façon le fait de precher pour une application aussi radicale de l'islam est bien la preuve que ce n'est pas cohérent. Aucun musulman digne de ce nom ne saurait cautionner ce genre de pratiques ou de discours.

Hors ligne Le sang coule

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5919
  • ANTICAPITALISTE ANTIFASCISTE
Re : Meurtres de Toulouse et Montauban : réactions et implications
« Réponse #127 le: 28 mars 2012 à 14:34:22 »
Merci d'avoir précisé ta pensée sven... :merci:

Même si je vais encore faire ma chieuse ! :mrgreen:

A sa place, je crois que la honte d'avoir engendré un tel monstre me pousserait à me flinguer plutot qu'à demander du fric...

Moi aussi la réaction du père de M.Merah m'a choqué... Cependant, je pense qu'il faut nuancer les choses. :merci:

Déjà, si on adopte une approche un minimum psychologique, il est aisé de se rendre compte que même si la réaction parait injustifiée et injuste, elle n'est pas rationnelle. Son fils est mort, il est plus "facile" pour lui d'en vouloir à des personnes extérieures (ici les policiers), que de se remettre en question. C'est une réaction tout ce qu'il y a de plus humaine. La mort d'un être cher fait tellement mal qu'elle "oblige" les gens à essayer de désigner des responsables envers qui retourner la colère de l'injustice de cette douleur. Un père n'est pas fait pour voir mourir son fils avant lui, c'est d'une violence rare. Je répète que je ne cautionne aucunement sa déclaration, mais que je ne peux (malheureusement) que comprendre ce qu'il peut ressentir en partie.

Par contre, même si biologiquement il a engendré son fils, je ne pense pas qu'on puisse le tenir pour seul et unique responsable de la dérive de celui-ci... (cf : le point suivant)

Sinon, je suis totalement contre le terme de "monstre". Et là je ne te jette nullement la pierre sven, car beaucoup de politiques l'ont utilisé ces derniers jours.  ;)
Ca me rappelle mon cours de philo de terminale, sur "la nature et la culture". Des actes aussi monstrueux sont bien le fait d'êtres humains. C'est simplement le côté le plus noir de l'humanité qui s'y exprime, mais quoi de plus humain que des sentiments comme la solitude, la vulnérabilité psychique qui amène à adhérer à un tel discours de haine, la toute-puissance enfin qui aboutit à croire qu'on a le pouvoir de vie ou de mort sur ses semblables... :triste1:

Pour les jeunes paumés, effectivement leur discours est inculte, déconnant, plus pulsionnel que construit. C'était le cas de celui de Mérah également.

J'en reviens au point précédent, certes il existe des adolescents et jeunes adultes paumés, qui faute de verbaliser (faute parfois d'avoir une palette assez large de mots pour le faire) passent à l'acte de manière plus ou moins grave. Mais les jeunes générations sont aussi le reflet plus général de l'environnement dans lequel elles se construisent. Certes ne pas/plus avoir de (re)père n'aide pas à se structurer convenablement, mais vu le nombre de familles dans lesquelles ça arrive, ce n'est certainement pas une explication viable.
D'abord car ce qui construit un gamin, ce n'est pas le père, mais la fonction paternelle, qui peut être endossée par de multiples personnes... Là se pose le manque de moyens des secteurs sociaux (prévention, ASE, PJJ) qui auraient du pouvoir tenir cette fonction à travers un suivi éducatif voire également thérapeutique. Car comme dirait l'autre, "Un père, on peut s'en passer, à condition de s'en servir". Je pourrais développer pendant deux jours vu qu'une bonne partie de mon mémoire pour le diplôme d'éduc portait là-dessus, mais je vais passer au point suivant.  :mrgreen:
L'environnement c'est donc la famille mais aussi la société, le monde, dans lequel les êtres en devenir s'inscrivent. Les gamins à jeunes adultes dont tu parles sont eux aussi le reflet de notre société actuelle, qui est elle aussi parfois (souvent?) inculte, déconnante et pulsionnelle. Prévenir ces passages à l'acte, même si nous n'en sommes pas responsables, est à mes yeux un des défis qu'on va devoir relever, en réinstaurant une société moins individualiste, plus juste et tolérante. (oui ça y est, je suis aux portes de bisounoursland :mrgreen: :mrgreen:).


De toute façon le fait de precher pour une application aussi radicale de l'islam est bien la preuve que ce n'est pas cohérent. Aucun musulman digne de ce nom ne saurait cautionner ce genre de pratiques ou de discours.

+1000. :cote:
Aboutd'nerf-iste

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4265
Re : Meurtres de Toulouse et Montauban : réactions et implications
« Réponse #128 le: 28 mars 2012 à 16:32:10 »
Ho! mais Sven !ça va t'es sympa !on apprécie la qualité de tes écrits ,ta modération ...blabla ! mais désolée tu n'a rien de modérer !

Citer
A sa place, je crois que la honte d'avoir engendré un tel monstre me pousserait à me flinguer plutot qu'à demander du fric...

ça c'est du sarko pur sucre , de l'extrait de pensée simplifiée , de la bêtise en barre qui flatte l'imbécile heureux qui se croit en mesure de jeter la pierre à la gueule de l'humanité:

 
Citer
AFP
Mohamed Merah, un indic de la DCRI ?
Yves Bonnet, qui fut dans le passé à la tête de la DST, lançait un pavé dans la mare en sous-entendant que le tireur toulousain aurait pu jouer un rôle d’indicateur pour la DCRI. Bernard Squarcini dément.
 

Le patron de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) est formel. "Mohamed Merah n’était ni un indic de la DCRI, ni celui d’autres services français ou étrangers", avance Bernard Squarcini. Contestés au lendemain de la mort de Mohamed Merah en raison de la lenteur supposée de l’identification de ce jeune homme de 23 ans, les enquêteurs de la DCRI sont victimes d’une nouvelle polémique.

Interrogé mardi par le quotidien La Dépêche, Yves Bonnet – qui fut à la tête de la DST entre 1982 et 1985 – lançait un pavé dans la mare, en sous-entendant que le tireur toulousain aurait pu jouer un rôle d’indicateur pour la DCRI. "Ce qui interpelle, c’est qu’il était connu de la DCRI, non pas spécialement parce qu’il était islamiste, mais parce qu’il avait un correspondant au renseignement intérieur (…) Je ne sais pas jusqu’où allaient ces relations, voire cette collaboration, mais on peut effectivement s’interroger sur ce point."

"Indignation"
Interrogé mardi par Metro, Alain Chouet, ex-dirigeant de la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE), modérait les déclarations d’Yves Bonnet. "Les services de renseignements font bien leur travail. Ils auditionnent certains individus fichés – comme ce fut le cas pour Merah – mais cela ne veut pas dire que ceux-ci deviennent des indicateurs." Lors de la réception à l’Elysée des forces de l’ordre ayant participé à l’assaut contre Mohamed Merah, Nicolas Sarkozy, a de son côté, fustigé ceux "qui croient se grandir en abaissant tous ceux qui attachent au mot devoir plus de valeur qu’au mot dérision".

Dans le même temps, le chef de l’Etat s’en est pris également au père de Mohamed Merah pour dénoncer avec "indignation" sa volonté de porter plainte contre la France pour la mort de son fils. "Je veux rappeler à cet homme que son fils avait filmé ses crimes et pris le soin diabolique de faire parvenir ses images ignobles à une chaîne de télévision."


Bon ! le post que je viens d'écrire est parti en fumée : ça vaut peut-être mieux ainsi parce que les donneurs de leçons qui décrètent quand et pour qui il faut pleurer, qui se posent en Super sauveur et qui délivrent à chaque échéance électorale la France du Mal :ça va :on connait la stratégie du choc :césar la pratiquait avant que georges bush la peaufine :mrgreen: ...ça me fout la gerbe ! se repaitre du malheur des autres est la forme de jouissance qui me révolte le plus . Les médias me font vomir tout autant que ceux qui gobent leurs merdes sans l'once d'un esprit critique .Quelle honte ! sven !si un jour tu as un enfant qui déconne au point de se supprimer et de supprimer ses semblables j'espère que tu n'auras pas un péteux qui te donnera des leçons de bonnes conduites à tenir en cas de douleur et de chagrin . Maintenant et pour être plus prosaïque : qui a réellement entendu ou vu le père dire qu'il allait porter plainte contre la France? Les ragots !ça va ! :fache1: :fache1: :fache1:

rajout d'un quote. Val.
« Modifié: 08 avril 2012 à 17:54:50 par Val »
"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Meurtres de Toulouse et Montauban : réactions et implications
« Réponse #129 le: 28 mars 2012 à 17:21:42 »
Citer
qui a réellement entendu ou vu le père dire qu'il allait porter plainte contre la France?
Ouaip. On apprend beaucoup de chose, fuitées par on ne sait pas qui...le frère qui désavoue son frangin, la mère qui n'a plus d'emprise sur son fils...
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne sarkome

  • Smart Citoyen Incurable
  • Messages: 10521
Re : Meurtres de Toulouse et Montauban : réactions et implications
« Réponse #130 le: 28 mars 2012 à 17:26:40 »
Ben... Si Monsieur Sarkozy l'a dit, c'est que c'est vrai !
Non ? J'ai tout faux ? Il a encore inventé, le Freluquetminus ?

Hors ligne Nico2

  • Sarkophobe
  • Messages: 660
    • Photos d'aéronefs militaires / VIP et limousines présidentielles US.
Re : Re : Meurtres de Toulouse et Montauban : réactions et implications
« Réponse #131 le: 28 mars 2012 à 18:13:38 »
Ce n'etait ni une analyse ni des propos de comptoir prompt à affoler les foules. Il n'y aurait pas grand monde à affoler ici, je pense que vous etes assez réfléchis pour faire la part des choses.
C'était juste un constat après une crevante semaine de boulot à se faire insulter ou menacer par des raclures qui se font passer pour des musulmans à coups de "Wallah, sur le Coran de La Mecque...", à constater des tags à la gloire de cette ordure, à pester contre un père qui s'enfuit en Algérie et se fout totalement de son gosse mais souhaite obtenir des dommages et intérets en accusant la police après ce que celle ci est ait été obligée de suppléer le manque d'éducation paternelle par des balles de calibres divers et variés.
Dans toutes les cités pourries dans lesquelles on bosse, ça fait des années qu'on sait qu'un truc comme cela va se produire. Mais on ne nous donne tout de même pas les moyens d'intervenir. Si on ferme les yeux sur le trafic, sur les vols violences, sur l'endoctrinement des jeunes par les "grands frères", on peut dire dans les chiffres que rien de tout ça n'existe. Ben si ça existe, et des Mohammed Merah on en aura encore plein d'autre, parce que des mecs avec des pensées radicales (qu'il s'agisse de religion ou de pensée politique) avec plus d'une dizaine de condamnations et qui malgré tout sont encore dehors, on a que ça quasiment dans nos cellules de garde à vue...
C'est pas une analyse. Juste un ras le bol.



Bonsoir,

Juste un petit message pour indiquer que je partage totalement ton analyse.

Le terme de constat est celui qui s'impose, et il ne me semble pas utile de se voiler la face :!:

Concernant cette pitoyable affaire Merah, je vais résumer ma pensée :

- En premier lieu, je constate que ce misérable était fiché depuis un certain temps par les services de Police, notamment la DCRI.

En dépit de multiples voyages en Afghanistan et au Pakistan, et de la personnalité très contestable de son islamiste de frère, Mohamed Merah ; et un an et demi après le dépôt de plainte d'une mère de famille agressée avec sa fille en juin 2010 par l'intéressé (après qu'il eut essayé d'embrigader le fils de cette mère...) =>

Merah était tranquillement libre et non inquiété.

- Après avoir tué sept personnes dont trois enfants de moins de 10 ans ( :/ :( ) et anéanti autant de familles, tenté de tuer cinq policiers du RAID qu'il a blessé ; le criminel, l'assassin, le lâche sans honneur qu'est (était) Mohamed Merah bénéficie toujours de soutiens.

Ces pages Facebook dédiées à ce tueur fou auront eu le mérite d'illustrer cela (j'ai pu moi-même en consulter).

Je partage l'avis de Marine Le Pen : pourquoi vouloir les fermer, et porter atteinte à la liberté d'expression ?

Après tout, cela ne change rien au fait que les soutiens de ce feu misérable existent.


- Le père de feu Mohamed Merah fait part de ses intentions de déposer plainte à l'endroit de la France, sans formuler la moindre repentance concernant l'abandon de son fils ni exprimer la moindre compassion pour les malheureuses victimes et leurs familles.

Voici ce qui m'a mis hors de moi  :fache1:  :fache1:

En plus d'être un père indigne, ce monsieur est dénué de tout sentiment humain et de toute compassion !!

Faut-il rappeler que son feu fils a tué sept personnes, dont trois enfants de moins de dix ans ( :!:  :fache1: :(), tenté de tuer des policiers, projeté de tuer au hasard d'autres personnes, etc. ? !

Mohamed Merah aurait du être neutralisé bien avant, et je considère très satisfaisant qu'il ait été abattu.

Je souhaite de tout coeur que cet homme se prenne une claque en justice, ce qui ne devrait pas manquer d'arriver au vu des éléments du dossier. Je pense même que la plainte pourrait être classée sans suite (c'est un vœu).

[Ndlr: ah tiens, au final le père semble faire amende (presque honorable) : Le père de Mohamed Merah : mon fils a eu «tort» de tuer sept personnes

Ça ne me semble pas tellement crédible ce tardif mea culpa... ]

Je regrette que le corps de cet abject tueur n'aille pas nourrir les poissons, à l'instar de celui d'Oussama Ben Laden, lequel aura finalement eu une utilité pour la planète  :mrgreen: :) .

Non mais :!:

« Modifié: 28 mars 2012 à 18:20:26 par Nico2 »
¤ Nicolas : Mes papiers

¤ Forward

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4265
Re : Meurtres de Toulouse et Montauban : réactions et implications
« Réponse #132 le: 28 mars 2012 à 18:25:04 »
Tu as raison Nico2: rétablissons la peine de mort et soyons bienveillants avec les poissons . Merah était un cinglé qui aurait pu être neutralisé depuis longtemps . Nous sommes tous responsables voire même pour certains coupables .
sven!tu m'inquiètes à chaque fois que je te lis tu présentes l'exercice de ton boulot comme trop lourd pour toi ...change de métier pendant qu'il est encore temps ...

Citer
Dans toutes les cités pourries dans lesquelles on bosse, ça fait des années qu'on sait qu'un truc comme cela va se produire. Mais on ne nous donne tout de même pas les moyens d'intervenir. Si on ferme les yeux sur le trafic, sur les vols violences, sur l'endoctrinement des jeunes par les "grands frères", on peut dire dans les chiffres que rien de tout ça n'existe. Ben si ça existe, et des Mohammed Merah on en aura encore plein d'autre, parce que des mecs avec des pensées radicales (qu'il s'agisse de religion ou de pensée politique) avec plus d'une dizaine de condamnations et qui malgré tout sont encore dehors, on a que ça quasiment dans nos cellules de garde à vue...
C'est pas une analyse. Juste un ras le bol.

...Ou alors fait ton boulot de citoyen courageux : dénonce publiquement cet état de fait et interpelle nos dirigeants sur le profit qu'une société peut tirer de laisser le crime s'organiser .
"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

Hors ligne Nico2

  • Sarkophobe
  • Messages: 660
    • Photos d'aéronefs militaires / VIP et limousines présidentielles US.
Re : Re : Meurtres de Toulouse et Montauban : réactions et implications
« Réponse #133 le: 28 mars 2012 à 18:54:34 »
Tu as raison Nico2: rétablissons la peine de mort et soyons bienveillants avec les poissons.

 :mrgreen:

Je me doutais bien attirer des réponses de cet acabit.

Sybéria, je ne partage pas ton avis.

Il n'est pas question de peine de mort, que ce soit pour Ben Laden ou pour Mohamed Merah :

Dans les deux cas, les agents interpellateurs (armée US, membres des SEALs pour le 1er ; Policiers du RAID pour le 2nd) ont été mis en joue et menacés.

Il n'ont fait que protéger leurs vies, ce qui me semble admissible.

Pour le reste, je ne te cache pas que je ne parviens pas à penser que le monde soit moins bien sans ces deux tristes & mortifères personnages.

Merah était un cinglé qui aurait pu être neutralisé depuis longtemps . Nous sommes tous responsables voire même pour certains coupables .
sven!tu m'inquiètes à chaque fois que je te lis tu présentes l'exercice de ton boulot comme trop lourd pour toi ...change de métier pendant qu'il est encore temps ...

Facile à dire sauf ton respect Sybéria :!:

Je m'explique :

En tant que membre de la police, Sven est naturellement en première ligne face à ce que tant de "bien pensants" ne veulent pas voir.

Ce type de propos peut déplaire, mais pour ma part j'use des transports en commun, et travaille dans le secteur des assurances avec en gestion bon nombre de dossiers de tous types.

Je suis donc en contact avec avocats et policiers / gendarmes, et partage donc l'avis de Sven.



Citer
Dans toutes les cités pourries dans lesquelles on bosse, ça fait des années qu'on sait qu'un truc comme cela va se produire. Mais on ne nous donne tout de même pas les moyens d'intervenir. Si on ferme les yeux sur le trafic, sur les vols violences, sur l'endoctrinement des jeunes par les "grands frères", on peut dire dans les chiffres que rien de tout ça n'existe. Ben si ça existe, et des Mohammed Merah on en aura encore plein d'autre, parce que des mecs avec des pensées radicales (qu'il s'agisse de religion ou de pensée politique) avec plus d'une dizaine de condamnations et qui malgré tout sont encore dehors, on a que ça quasiment dans nos cellules de garde à vue...
C'est pas une analyse. Juste un ras le bol.

...Ou alors fait ton boulot de citoyen courageux : dénonce publiquement cet état de fait et interpelle nos dirigeants sur le profit qu'une société peut tirer de laisser le crime s'organiser .


Même remarque que ci-dessus : je trouve facile de dire cela :!:

Les "bien pensants" de tous ordres n'attendent qu'une telle démarche pour procéder au lynchage dudit citoyen courageux, en se lavant les mains avec de l'eau de bonne conscience, et tout en se voilant la face.

La preuve, ton propos juste au dessus où tu suggères à Sven de songer à changer de métier...

... pour ne plus voir la réalité ???
¤ Nicolas : Mes papiers

¤ Forward

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4265
Re : Meurtres de Toulouse et Montauban : réactions et implications
« Réponse #134 le: 28 mars 2012 à 19:13:55 »
Nico2...si je me permets ce genre de remarques c'est je suis moi aussi en première ligne avec tout ce que la planète peut compter de barges ...et figure toi ...plus j'accumule les années d'expériences plus ça me rend humble ...je ne prétends pas détenir la vérité sur l'humanité ,ni détenir les solutions clés en mains contre les maux qu'elle engendre.Par ailleurs tout comme toi et comme 95% des gens chaque jour qui passe est un jour de potentiel danger .

Tu liras bien :je ne juge pas l'action du Raid , je m'en fous ! je ne regrette pas la mort de Mehrad qui inconsciemment la cherchait : ce genre de psychopathe préfère crever que d'avoir à s'expliquer devant un juge . La société ne perd rien avec sa mort mais ne gagne rien non plus .Que gagnerait-elle à détruire un corps qui par définition est inoffensif , sinon l'humiliation d'être aussi con que ceux qu'elle prétend juger .

Mais arrêtez votre lyrisme à deux francs- six -sous : un policier armé jusqu'aux dents , carapacé comme une tortue des Gallapagos n'est pas plus ni moins détenteur de la Réalité qu'un reporter qui part au front escorté de tout un régiment d'infanterie . Je respecte Sven et son boulot mais faudrait à voir cesser à ce romanesque ridicule . Son boulot n'est pas facile ,mais il l'a choisi et si c'est par trop insoutenable il en change . Et d'où je parle ce n'est pas une facilité de ma part . Mais moi ça m'inquiète de savoir que l'on confie notre sécurité à des gens qui en sur-ajoute dans l'horreur , la démonstration ... Mon conseil n'est pas de dire à Sven "fuit la Réalité" mais au contraire de lui dire "sois réaliste !et protège toi !'
« Modifié: 28 mars 2012 à 19:53:23 par syberia3 »
"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

Hors ligne Nico2

  • Sarkophobe
  • Messages: 660
    • Photos d'aéronefs militaires / VIP et limousines présidentielles US.
Re : Re : Meurtres de Toulouse et Montauban : réactions et implications
« Réponse #135 le: 28 mars 2012 à 19:23:36 »
Nico2...si je me permets ce genre de remarques c'est je suis moi aussi en première ligne avec tout ce que la planète peut compter de barges ...en figure toi ...plus j'accumule les années d'expériences plus ça me rend humble ...je ne prétends pas détenir la vérité sur l'humanité ,ni détenir les solutions clés en mains contre les maux qu'elle engendre.

Va savoir pourquoi, j'ai nettement préféré la lecture de ton 2ème post au 1er ...  :mrgreen:

Puis-je me permettre de te demander dans quel cadre tu es en première ligne ?

{Question sincère et en aucun cas ironique}


Par ailleurs tout comme toi et comme 95% des gens chaque jour qui passe est un jour de potentiel danger .


Certaines situations sont plus dangereuses que d'autres, certaines personnes aussi.



Tu liras bien :je ne juge pas l'action du Raid , je m'en fous ! je ne regrette pas la mort de Mehrad qui inconsciemment la cherchait : ce genre de psychopathe préfère crever que d'avoir à s'expliquer devant un juge . La société ne perd rien avec sa mort mais ne gagne rien non plus .Que gagnerait-elle détruire un corps qui par définition est inoffensif , sinon l'humiliation d'être aussi con que ceux qu'elle prétend juger .


J'ai bien lu, et ce que j'ai relevé en premier lieu, c'est ta réponse ironique à mon premier post sur ce topic.

Je suis satisfait de ton propos ci-dessus, cela me rassure grandement ; car je ne te cache pas qu'un instant j'ai vraiment pensé que tu puisses regretter la disparition de l'autre ordure (désolé, mais je le pense).

Enfin, je partage ton dernier propos, mais encore une fois il n'est nullement question de la peine de mort ; mais de la neutralisation d'un individu mettant en danger la vie d'autrui.

Les policiers ont sans nul doute agi en légitime défense, ayant été la cible de feu le tueur fou.

300 balles échangées en 5 minutes, il faut le faire.

Pour le reste, et sans venir au débat sur la peine de mort, je pense que l'issue qui a eu lieu a le mérite d'éviter un procès long, couteux, inutile ; et qui aurait encore permis à cet espèce de type de cracher sa haine et d'exhiber sa folie.

Ce Merah me fait penser à Youssouf Fofana, lequel lui existe toujours...
¤ Nicolas : Mes papiers

¤ Forward

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4265
Re : Meurtres de Toulouse et Montauban : réactions et implications
« Réponse #136 le: 28 mars 2012 à 19:54:39 »
Nico :merci: je t'ai en envoyé un Mp
"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

Hors ligne sven

  • Neutre
  • Sarkophobe
  • Messages: 653
Re : Re : Meurtres de Toulouse et Montauban : réactions et implications
« Réponse #137 le: 29 mars 2012 à 00:08:12 »
Moi aussi la réaction du père de M.Merah m'a choqué... Cependant, je pense qu'il faut nuancer les choses. :merci:
Déjà, si on adopte une approche un minimum psychologique, il est aisé de se rendre compte que même si la réaction parait injustifiée et injuste, elle n'est pas rationnelle. Son fils est mort, il est plus "facile" pour lui d'en vouloir à des personnes extérieures (ici les policiers), que de se remettre en question. C'est une réaction tout ce qu'il y a de plus humaine. La mort d'un être cher fait tellement mal qu'elle "oblige" les gens à essayer de désigner des responsables envers qui retourner la colère de l'injustice de cette douleur. Un père n'est pas fait pour voir mourir son fils avant lui, c'est d'une violence rare. Je répète que je ne cautionne aucunement sa déclaration, mais que je ne peux (malheureusement) que comprendre ce qu'il peut ressentir en partie.

Pas rationnelle, peut etre. Surement même, dans l'hypothèse ou il est se peut qu'il était attaché à son fils (ce qui n'est pas dit...)
Par contre, si je peux effectivement tenter d'imaginer ce qu'est la mort d'un de ses enfants (tenter seulement car je n'ai même pas la chance d'etre père), je ne peux pas faire preuve de nuance là dessus. Mes parents ont essayé de m'apprendre certaines valeurs, dont la responsabilité de ses actes. Si je venais à faucher quelqu'un par ce que je conduisais bourré en pleine nuit, dans une zone ou la luminosité est insuffisante, mon père serait le premier à me foutre une tarte dans la gueule, à m'amener par la peau des fesses au commissariat pour que je purge une peine de prison, et ne déposerait surement pas plainte contre la ville parce que les ampoules des lampadaires dans la rue de l'accident étaient grillées et que donc il faisait noir.
La tristesse et le chagrin n'empeche pas d'etre respectueux tant vis à vis des victimes et de leurs proches, que des policiers qui sont intervenus et qui ont été blessés alors même qu'ils essayaient d'interpeller son fils vivant.
Là dessus je ne peux pas nuancer.

Je suis entièrement d'accord avec toi pour le reste de ton post, mais j'ajouterais que le mot "monstre" est plutot bien choisi malgré tout. Effectivement, Merah était humain. Mais l'Homme est un monstre. Homo homini lupus est. JJ Rousseau avait tort. L'Homme ne nait pas bon.

Citation de: Syberia
sven !si un jour tu as un enfant qui déconne au point de se supprimer et de supprimer ses semblables j'espère que tu n'auras pas un péteux qui te donnera des leçons de bonnes conduites à tenir en cas de douleur et de chagrin
J'apprécie le compliment.
Je ne lui donne pas de leçons. Ce n'est pas à lui que je m'adresse. Sinon la leçon aurait lieu sur un ring.
Après tout tout le monde à le droit son sentiment, ses opinions, sur cette affaire. Menfin si Paula Hitler avait déclaré à la mort de son frère, aux forces alliées "Vous êtes pas cool, vous n'avez pas laisser mon frère gagner la guerre, à cause de vous il s'est suicidé ! Vous êtes responsable de sa mort et j'espère que vous serez punis pour ça !", je pense que beaucoup ici et moi même (et j'espère que tu ne m'en voudras pas si je te comptes parmi nous) nous lui aurions demandé de faire preuve d'un peu de décence et de bien vouloir fermer sa gueule. Et ça aurait été justifié.

Citation de: Syberia
sven!tu m'inquiètes à chaque fois que je te lis tu présentes l'exercice de ton boulot comme trop lourd pour toi ...change de métier pendant qu'il est encore temps ......Ou alors fait ton boulot de citoyen courageux : dénonce publiquement cet état de fait et interpelle nos dirigeants sur le profit qu'une société peut tirer de laisser le crime s'organiser .
Là on sort un peu du sujet, je vais donc faire bref.
Je n'irais pas jusqu' à dire que c'est courageux. Mais je ne me suis pas inscrit sur ce forum pour apprendre à faire du tricot. Je dénonce publiquement cet état de fait. Chacun est libre ensuite de m'écouter ou non, de me croire ou non, d'etre d'accord avec moi ou non. Mais je ne fais pas dans la surenchère.
Mon boulot est dur, c'est vrai. Mais ce qui est encore plus dur c'est que j'essaie de le faire correctement et on essaie de me mettre des batons dans les roues à chaque fois. Notre hiérarchie et les politiques nous en mettent. Mais ce ne sont aps les seuls. Les magistrats, les associations, les citoyens, nous en rajoutent eux aussi. Mais ce boulot, je l'aime et j'en ai besoin. Pas seulement pour payer mes factures ou parce que c'est la seule chose que je sais faire correctement et qui occupe ma semaine. C'est bien plus que ça. Si je ne l'aimais pas j'irais surement pas mettre ma vie en danger, pour une paie interessante certes, mais pas à la hauteur des risques. Si je ne l'aimais pas, je reprendrais mes études et je continuerais sur mon idée de départ, prof de SVT au lycée. Mais je ne peux pas, je suis accro.
Ca ne m'empeche pas pour autant d'etre réaliste, d'ouvrir les yeux sur ce qui va nous tomber sur le coin de la gueule. Et on fait tout pour empecher ça, mais on en revient aux batons dans les roues. Et comme personne ne nous apprécie vraiment et que tout le monde que l'on en rajoute parce qu'on veut faire peur aux gens pour qu'ils votent sarko ou le pen, ben on a beau dénoncer, seuls les flics veulent bien entendre.

Nico: pour tes interventions  :merci:

Hors ligne TYGER

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 8889
Re : Meurtres de Toulouse et Montauban : réactions et implications
« Réponse #138 le: 29 mars 2012 à 19:16:08 »
Citer
[« Antiterrorisme »] Qui est l’officier traitant de Mohamed Merah ?
Posted on 29 mars 2012 by juralib

Mohamed Merah : Le Canard Enchaîné met en cause la DCRI (2)

Dans l’affaire Mohamed Merah, alors que ses proches tentent d’organiser les obsèques, le Canard enchaîné révélait ce matin un nouvel élément troublant : entre mars et novembre 2011, le tueur et son entourage avaient été placés sur écoute par la DCRI. Puis cette surveillance a brusquement cessé. Une décision qui soulève aujourd’hui de nombreuses interrogations.

Dans l’édition de ce matin, l’hebdomadaire satirique raconte que les agissements des services de renseignement laissent à penser qu’en 2011, Mohamed Merah ait été « “traité” comme un indic » ou comme quelqu’un « en voie de le devenir ». Une hypothèse qui circule depuis le 26 mars, et que la DCRI, la Direction centrale du renseignement intérieur, dément fermement. Pour autant le journaliste raconte : sous couvert de lutte antiterroriste, la DCRI a demandé une vingtaine de fois et a obtenu de Matignon que les conversations téléphoniques et les connexions Internet des membres du clan Merah soient placées sous surveillance. À ce titre, la Commission nationale de contrôle des interceptions de sécurité avait été saisie et avait chaque fois émis un « avis favorable ». Pourtant, en novembre 2011, « à la demande de la DCRI » elle-même, ces écoutes ont été interrompues.

C’est en effet à cette période, comme on le savait déjà, que Mohamed Merah, de retour d’Afghanistan, était interrogé par les services de renseignement. Dans Le Monde du 23 mars, Bernard Squarcini, affirmait que le jeune homme avait été « repéré » en novembre 2010. Dans le cadre de cette enquête, les agents de renseignement n’avaient rien trouvé d’alarmant à son cas : « Pas d’activisme idéologique, ni de fréquentation de mosquée », insistait le directeur central du renseignement intérieur. Le Canard Enchaîné affirme pourtant que, « dès 2006 », la DST, l’ancêtre de la DCRI, disposait « d’éléments à charge » sur la famille Merah. S’ils n’ont jamais accrédité formellement que le tueur ait été un « indic », pour l’hebdomadaire satirique, les services de renseignement « se sont laissés avoir comme des bleus par un délinquant converti au djihad ».

(…)

Leur presse (Albelle Di Napoli, StreetGeneration.fr, 28 mars 2012)


Voir aussi :

Qui est l’officier traitant de Mohamed Merah ?

Mohamed Merah « avait un correspondant au Renseignement intérieur »

Les mensonges de la DCRI (1)

Olivier Corel, le gourou de Mohamed Merah, est-il un agent provocateur de la « coopération » policière franco-syrienne ?

Pourquoi Mohamed Merah n’a-t-il pas été inquiété, alors que d’autres sont emprisonnés pour un simple mail ?
"Ni Dieu, ni maître.
Mieux être."
Jacques Prévert

"Quand la vérité n’est pas libre, la liberté n’est pas vraie.
Les vérités de la Police sont les vérités d’aujourd’hui."
Jacques Prévert

Hors ligne sven

  • Neutre
  • Sarkophobe
  • Messages: 653
Re : Meurtres de Toulouse et Montauban : réactions et implications
« Réponse #139 le: 30 mars 2012 à 07:19:02 »
Pour valider le constat que je faisais un peu plus tot:
Citer
    (…) Selon le quotidien Le Progrès, qui a recueilli plusieurs témoignages concordants d’élèves, elle aurait déclaré en substance mardi 20 mars: «nous allons faire la minute de silence, mais nous allons la faire aussi pour le tueur (…) S’il a fait ça, c’est qu’il avait une bonne raison de le faire : il ne doit pas être bien dans sa peau. Le pauvre…»

    Interrogé par l’AFP, le rectorat a indiqué avoir été informé ce lundi du problème survenu au collège Vendôme (6e arr.). Ses services ont «conduit une enquête rapide, en lien avec la principale du collège qui a procédé à une série d’auditions».


Citer
(…) À Paris, samedi, une personne a été interpellée après être montée sur le toit d’une voiture, en pleine manifestation, pour glorifier le geste du tueur de Toulouse. (…)

De même, samedi après-midi, une femme voilée arrachait, à Rouen, des affiches appelant à une marche blanche en mémoire d’Imad Ibn Ziaten, ce parachutiste de 30 ans tué à Toulouse par Mohamed Merah. Elle a été également placée en garde à vue. Vendredi, dans les Yvelines, des inscriptions antisémites célébrant le meurtrier au scooter ont été découvertes sur un muret à Sartrouville. À Nice, des étoiles de David ornant des lanternes funéraires ont été arrachées ou tordues sur une trentaine de tombes juives d’un cimetière, sans référence explicite à l’affaire de Toulouse.(…)

Le parquet général de Reims a ouvert la semaine dernière une enquête du chef «d’incitation à la discrimination et la haine raciale» à l’encontre de deux adolescents âgés de 15 ans scolarisés au collège Joliot-Curie à Reims. Ces deux élèves auraient comparé les Juifs à des chiens en affirmant: «qu’ils crament», et refusé de participer à la minute de silence consacrée aux enfants de confession juive décédés quelques jours plus tôt lors de la fusillade.

Cette minute de silence a en effet suscité des troubles dans de nombreux établissements. Une enseignante d’un lycée d’Argenteuil (Val-d’Oise) témoigne: «Au moment de la minute de silence, à 11 heures, deux élèves de ma classe ont refusé d’y participer, en jetant: je ne vais pas me lever pour des Juifs!» Le professeur a toutefois fait obtempérer les deux élèves, mais manifeste son inquiétude: «Il faut savoir que régulièrement les débats autour du conflit israélo-palestinien empoisonnent les cours, tous les cours.» (…)

«Un élève de ma classe s’est insurgé, expliquant qu’il n’acceptait pas que l’on fasse une minute de silence pour des Juifs et pas pour les morts en Palestine… raconte-t-il. Le professeur a essayé de botter en touche, puis il a lâché: “Enfin, c’étaient des enfants!” et, là, l’élève a marmonné: “C’est aussi bien qu’ils soient morts”. Le pire, c’est que dans la classe, Il n’était pas le seul à penser de cette façon: une dizaine d’élèves ont ricané pendant la minute de silence…»


   
Citer
“Tu as été un preux chevalier de l’Islam. Tu as combattu la merde sioniste et les faux musulmans. Tu es mort les armes à la main. Je te salue Mohamed, mon frère, mon ami… Repose en paix !”. Cette inscription a été découverte dans la nuit à Tarbes, sur les murs d’une maison située dans un quartier résidentiel.

    Ce tag à la gloire de Mohamed Merah, auteur des tueries de Toulouse et Montauban abattu par le Raid il y a une semaine, a été signalé aux autorités vers 2 heures du matin, alors qu’un voiture brûlait à proximité. Les services municipaux ont depuis nettoyé cette inscription vivement condamné par la maire de la ville Gérard Trémège. Celui-ci s’est par ailleurs dit “scandalisé” par cet acte de vandalisme.

    Déjà vendredi dernier, des inscriptions à l’encre noire proclamant “Vive Merah”, “Vengeance”, “Nique la kippa” ainsi que des inscriptions insultantes à l’encontre de Nicolas Sarkozy et de Marine Le Pen avaient été découvertes sur un muret à Sartrouville, en région parisienne.


http://policeetrealites.wordpress.com/

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4265
Re : Meurtres de Toulouse et Montauban : réactions et implications
« Réponse #140 le: 30 mars 2012 à 07:41:49 »
En tous les cas le papier de Tyger  :fleur2: est fort instructif , et il serait intelligent de ne pas le zapper même si cela demande une certaine exigence rationnelle et donc du coup de prendre sur soi-même . S' éloigner du bavardage pour s'interroger sur le véritable fond du problème serait beaucoup plus utile . Pour les amateurs de sensationnel les hôpitaux psy qui regorgent de zinzins de l'espace et de fous de dieu !
"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

Hors ligne cervesia

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2380
Re : Meurtres de Toulouse et Montauban : réactions et implications
« Réponse #141 le: 30 mars 2012 à 10:01:38 »
vu d’ailleurs....

"Il n'y a point d'éloge flatteuse sans liberté de blâmer", Beaumarchais

 La neutralité favorise toujours l'oppresseur, jamais la victime. Le silence encourage le persécuteur, jamais le persécuté » (E. Wiesel).

Hors ligne old machin

  • old machin
  • Smart Citoyen
  • *
  • Messages: 2913
Re : Meurtres de Toulouse et Montauban : réactions et implications
« Réponse #142 le: 31 mars 2012 à 09:03:13 »
Bon, j'ai tout lu  :ange: , et pis j'en reste à m'sentiment de bizarre autant qu'étrange. Certes je m'dis "ce serait trop énorme" ! , mais l'asticot nous a prouvé être capable dans le genre.
Bref je n'arrive pas à gober que le M.M. de service étant mort et, dernièrement, non sans péripéties douteuses, enterré, ne nous soit produite aucune preuve indiscutable (cet homme a tant parlé, nous a bien raconté guéant...) enregistrée de sa revendication des meurtres : pas de l'enquête, pourquoi pas couverte par le secret défense, pas de quoi que ce soit d'autre pouvant toucher de près ou loin à la sacrosainte sécurité , non, simplement un bout de la voix de MM disant entre 2 tirs "j'les ai tous butés et j'aurais bien voulu qu'il y en ait d'autres" ? Et puis un bout de même texte de la "revendication " envoyée à BFM ? Trop dur ? Pourquoi ?
Comme c'était trop dur de la mettre en veilleuse sur la découverte de LA bagnole volée "du meurtrier", remplie de pièces démontées DU scooter itou volé DU ITOU MEURTRIER ? Et de la mettre encore plus en veilleuse lorsque finalement, le propriétaire de la dite bagnole, pas volée, signale que c'est lui qui a collé les pièces de son scooter, pas volé, dans la cariole ?
Bref, moi qui ne suis pas, ça s'saurait, le père de MM, ça me mettrait à l'aise, à l'époque où dans n'importe quelle histoire on nous fait profiter du moindre poil de cul, d'avoir une preuve certaine que MM était bien l'assassin en question : et si quiconque me raconte qu'on ne donne pas cette preuve pour raison de sécurité nationale, ake je réponds, alors, qu'eux non plus n'ont pas cette certitude, bien qu'ils parlent de "l'assassin" à gueule rabattue...
Ou bien qu'ils n'ont rien de disponible à nous faire entendre, parce que MM n'aurait eu à aucun moment le "besoin" d'évoquer celà. L'idiot utile ? Le chtarbé commode ?
Ben voilà. Je reste chipotée chipota.

Hors ligne sven

  • Neutre
  • Sarkophobe
  • Messages: 653
Re : Meurtres de Toulouse et Montauban : réactions et implications
« Réponse #143 le: 31 mars 2012 à 20:17:19 »
Preuve ou pas de l'assassinat, l'action publique s'est éteinte en même temps que lui. Donc quoi qu'il arrive il sera toujours innocent, ou au pire suspecté, aux yeux de la justice.
Par contre, ce qui est sur, c'est que même si les tueries ne sont pas les siennes, il a malgré tout essayer de tuer des flics (preuve en est, les 5 policiers du RAID blessés durant l'intervention). Dans tous les cas, c'était un dangereux criminel.

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7887
Re : Meurtres de Toulouse et Montauban : réactions et implications
« Réponse #144 le: 01 avril 2012 à 10:57:00 »
Citer
Affaire Merah : le gouvernement refuse que le Sénat entende les chefs du renseignement

La majorité PS souhaitait que ceux-ci soient entendus, mais les ministres de l'Intérieur et de la Défense s'y opposent. Le président de l'assemblée s'indigne.

Le gouvernement a refusé vendredi l’audition des chefs des services du renseignement prévue par la majorité PS du Sénat après les tueries de Mohamed Merah, suscitant l’indignation du président de cette assemblée, Jean-Pierre Bel (PS).

La commission sénatoriale pour le contrôle de l’application des lois, présidée par David Assouline (PS), souhaitait notamment entendre le mardi 3 avril Erard Corbin de Mangoux, directeur général de la sécurité extérieure (DGSE), et le mercredi 4 avril Bernard Squarcini, directeur central du renseignement intérieur (DCRI).

Les ministres de la Défense, Gérard Longuet, et de l’Intérieur, Claude Guéant, «ont décidé de ne pas donner de suite favorable à cette demande, les fonctionnaires concernés n’ayant pas de responsabilité en matière d’évaluation des lois, et étant par ailleurs, en cette période pré-électorale, tenus à un strict devoir de réserve».

Le président de la haute assemblée, le socialiste Jean-Pierre Bel, a demandé vendredi soir «au gouvernement de revenir sur cette décision, qui constituerait un grave précédent, mettant en cause les prérogatives constitutionnelles du Sénat de la République».

Pour Bel, «compte tenu de l’actualité et des annonces du président-candidat (Nicolas Sarkozy) sur des projets de réformes législatives en matière de lutte contre le terrorisme qui seraient soumis à un prochain Conseil des ministres, il appartient à cette commission de prendre l’initiative d’examiner l’état de la législation et les conditions de sa mise en oeuvre». Selon lui, «un accord avait au demeurant été donné pour une série d’auditions».

L’annulation de ces auditions «manifeste un mépris pour les prérogatives du Parlement dont le rôle constitutionnel est d’exercer son contrôle sur l’activité du pouvoir exécutif», poursuit le sénateur.

Le ministre des relations avec le Parlement, Patrick Ollier, a rétorqué que la commission sénatoriale qui voulait entendre les chefs des services de renseignement «n’avait pas les prérogatives» pour le faire. En revanche, la délégation permanente au renseignement, qui en a le pouvoir et est composée de quatre députés et quatre sénateurs, a «prévu d’auditionner dès la semaine prochaine les responsables en question», a-t-il ajouté.

Pour le président du groupe socialiste au Sénat et spécialiste de la sécurité dans l’équipe Hollande, François Rebsamen, ce refus témoigne que «l’annonce d’une nouvelle loi antiterroriste faite dans la précipitation n’est qu’un effet d’affichage dicté par des préoccupations électoralistes».

Après les tueries de Toulouse et Montauban, Nicolas Sarkozy avait annoncé des mesures législatives pour lutter notamment contre l’apologie du terrorisme. François Hollande avait appelé à éviter toute «précipitation».

La DCRI a notamment été la cible de critiques sur la surveillance à laquelle était soumise Mohamed Merah, entendu à l’antenne toulousaine du Renseignement intérieur en novembre 2011 à propos de voyages en 2010 et 2011 en Afghanistan et au Pakistan. Selon M6, Merah était surveillé par les Renseignements généraux depuis 2006.

Bernard Squarcini a défendu le travail de son service, affirmant qu’il avait été «impossible d’aller plus vite» pour arrêter Mohamed Merah à Toulouse. A son retour d’Afghanistan, «nous faisons une enquête pour voir ce qu’il vaut. Mais il n’y a rien. Pas d’activisme idéologique, pas de fréquentation de la mosquée», avait-il insisté dans un entretien au Monde.

Il avait également démenti auprès de l’AFP que Merah ait pu être utilisé comme «indic» par son service ou par «d’autres services français ou étrangers».

Selon le programme des auditions publié vendredi par la commission sénatoriale, plusieurs autres auditions sont prévues: les magistrats antiterroristes parisiens Yves Jannier et Marc Trévidic (3 avril); Frédéric Péchenard, directeur général de la police nationale, et Ange Mancini, coordonnateur national du renseignement (10 avril); Michel Mercier, ministre de la Justice (11 avril).

(AFP)


http://www.liberation.fr/societe/01012399452-le-senat-n-entendra-pas-les-chefs-du-renseignement-apres-l-affaire-merah?xtor=EPR-450206
Quelle vertu, quel bonheur peut exister dans un pays où une classe d'individus peut dévorer la substance de plusieurs millions d'hommes?
Robespierre
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne cervesia

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2380
Re : Meurtres de Toulouse et Montauban : réactions et implications
« Réponse #145 le: 01 avril 2012 à 11:08:14 »
ben ouep ...  :rougefache:

le premier qui dit la vérité devra être exécuté ....
"Il n'y a point d'éloge flatteuse sans liberté de blâmer", Beaumarchais

 La neutralité favorise toujours l'oppresseur, jamais la victime. Le silence encourage le persécuteur, jamais le persécuté » (E. Wiesel).

Hors ligne sven

  • Neutre
  • Sarkophobe
  • Messages: 653
Re : Meurtres de Toulouse et Montauban : réactions et implications
« Réponse #146 le: 01 avril 2012 à 18:49:06 »
Citer
    L’avocate algérienne mandatée par le père de Mohamed Merah pour porter plainte contre le Raid (unité d’élite de la police française), a affirmé dimanche à Alger détenir des preuves de “la liquidation” du tueur de Toulouse.

    “Nous détenons deux vidéos identiques de 20 minutes chacune dans lesquelles Mohamed Merah dit aux policiers +pourquoi vous me tuez?+ (…) +je suis innocent+”, a déclaré lors d’une conférence de presse Me Zahia Mokhtari, qui devrait se rendre en France dans les jours à venir pour déposer plainte devant la justice française.

    “Des personnes au coeur de l’événement, et qui voulaient que la vérité éclate, m’ont remis ces vidéos”, a ajouté l’avocate. Elle a précisé qu’elle en réservait la “divulgation” à la justice française et insisté sur leur authenticité.

    Sollicité par l’AFP, le ministère de l’Intérieur français n’a fait aucun commentaire.

    Selon Me Mokhtari, “Merah (Mohamed) a été manipulé et utilisé dans ces opérations par les services français et a ensuite été liquidé pour que la vérité ne voie pas le jour”.

    Elle a indiqué qu’elle remettrait à la justice française “une première liste de trois noms, ceux d’un responsable des services français et de deux autres personnes de nationalités différentes qui +travaillaient+ avec Mohamed Merah pour qu’elles soient entendues dans cette affaire”.

    Selon l’avocate, les vidéos circulant sur la mort de Merah sont des montages.

    Selon elle, Mohamed Merah “avait demandé à parler avec la presse mais cela lui avait été refusé”.

    Des avocats français “veulent nous aider”, a ajouté Me Mokhtari, sans citer de nom. Elle a ajouté avoir “confiance en la probité et l’impartialité de la justice française”.

    Mohamed Merah, 23 ans, avait été tué le 22 mars lors de l’intervention des policiers du Raid dans son appartement à Toulouse (sud-est), après 32 heures de siège.

    Les 11, 15 et 19 mars, il avait tué sept personnes: trois parachutistes, trois écoliers et un enseignant juifs à Toulouse et Montauban.

Source: http://policeetrealites.wordpress.com/2012/04/01/lavocate-du-pere-de-mohamed-merah-affirme-detenir-des-preuves-sur-video-de-la-liquidation-du-tueur/

Ben voyons...

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Meurtres de Toulouse et Montauban : réactions et implications
« Réponse #147 le: 01 avril 2012 à 20:01:10 »
Citer
les vidéos circulant sur la mort de Merah sont des montages.
Quelles vidéos ?
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4265
Re : Meurtres de Toulouse et Montauban : réactions et implications
« Réponse #148 le: 02 avril 2012 à 07:27:41 »
Citer
Ben voyons...
..."ben voyons" ! une avocate algérienne !ça vaut quoi face à une
Citer
unité d’élite de la police française
...? forcément de la merde !

Bon !ceux qui aiment la justice , l'ordre et la morale devraient se réjouir que la France reste encore un peu un pays de droit et qu'il est donc normal que tout citoyen puisse demander des comptes à la police . Le droit n'est pas exclusivement réservé à la protection privée et corporatiste de quelques uns sauf à vivre dans un état totalitaire .
"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Meurtres de Toulouse et Montauban : réactions et implications
« Réponse #149 le: 02 avril 2012 à 09:36:08 »
Citer
Elle a indiqué qu’elle remettrait à la justice française “une première liste de trois noms"
ensuite :
Citer
“Nous détenons deux vidéos identiques de 20 minutes chacune"
Stratégie de "l'enveloppe" chère à Me Collard ?

La suspicion d'une manipulation de Merah par la DCRI/DGSE n'est pas déraisonnable, un bon plan pour la discréditer : la surenchère.
On défonce les portes ouvertes en rajoutant un peu.
Si de surcroît  l'avocate porte la panoplie "cauchemar du FN," c'est parfait !
Le travail est l'opium du peuple !