Auteur Sujet: Centrales nucléaires  (Lu 3194 fois)

Hors ligne timbur

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 13020
Centrales nucléaires
« le: 28 mars 2010 à 17:44:06 »
Citation de: "Mélusine"
Tiens, en parlant de centrales....  :mrgreen:
Citer

«Incident significatif» à la centrale de Gravelines

Un incident «significatif» s'est produit dimanche à la centrale nucléaire de Gravelines (Nord), sans conséquences pour le personnel de la centrale et sans entraîner de rejets dans l'environnement, selon un communiqué de l'autorité de sûreté nucléaire (ASN). Selon la préfecture du Nord, il n'y aurait «aucun risque de pollution»

L'incident de manutention du combustible, qui s'est produit dans la nuit de samedi à dimanche, a eu lieu lors des opérations de déchargement du combustible du réacteur numéro 1 de la centrale, indique l'ASN dans son communiqué.
Un assemblage combustible resté coincé

Un assemblage combustible est resté accroché aux structures internes supérieures au cours de ces opérations alors interrompues, avant l'évacuation du bâtiment réacteur et son isolement, conformément aux règles d'exploitation du réacteur, ajoute l'ASN.

EDF travaille à la préparation des opérations de remise en place de l'assemblage dans sa position normale, selon le communiqué de l'ASN. L'ASN classe provisoirement cet incident au niveau 1 de l'échelle INES (International nuclear event scale), numérotée de 0 à 7.

L'autorité de sûreté rappelle par ailleurs qu'un incident de même nature s'est produit en septembre 2008 à la centrale nucléaire exploitée par EDF au Tricastin, située sur la commune de Saint-Paul-Trois-Chateaux (Drôme).

(Source AFP)

L'ADELFA : «GRAVE», ET «PAS NOUVEAU» - «L'incident survenu dimanche (...) a amené nos représentants siégeant au sein de la Commission Locale d'Information (CLI) à demander la réunion en urgence du bureau de cette instance réglementaire», indique l'Assemblée de défense du littoral Flandres Artois, l'Adelfa, une fédérations d'associations de défense de l'environnement. Selon elle, il n'est pas avéré que l'incident est sans incidence sur la population.

«Cet incident, comme le reconnaissent l'Autorité de sûreté nucléaire et EDF, est en effet grave. De surcroît, il n'est pas nouveau. Déjà en 1999, un assemblage, qui comporte 264 crayons de combustible nucléaire, était resté accroché aux superstructures intérieures de la cuve dans un réacteur de la centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine. Plus récemment, à Tricastin le 8 septembre 2008, ce sont 2 assemblages qui se sont trouvés bloqués en situation périlleuse».
«Pure supputation»

«Déclarer, comme l'a fait le directeur adjoint du CNPE de Gravelines que la chute éventuelle de cet assemblage serait sans incidence réelle sur la sécurité des personnels et de la population n'est que pure supputation».

«Lors de l'évènement de Tricastin, l'ASN indiquait en effet dans une note du 2 octobre 2008 : "une éventuelle chute (d'assemblage) pourrait avoir deux conséquences : un risque de criticité, à savoir le déclenchement d'une réaction en chaîne incontrôlée, et un risque de relâchement à l'intérieur et à l'extérieur de la centrale de produits de fission gazeux", tout en admettant que la criticité était peu probable vu la forte concentration de bore dans l'eau de refroidissement. (Voir asn.fr)»

«Dans ces conditions, sauf à ce que l'échelle INES de classement des évènements nucléaires ne soit pas pertinente (ce que pense l'ADELFA), on peut s'étonner qu'EDF ait proposé le classement de cet évènement au niveau 1, c'est-à-dire celui d'un simple écart !»

«Quoi qu'il en soit, on retiendra que, suite donc à pareil incident difficile à régler, le réacteur 2 de Tricastin avait été indisponible pendant près de 5 mois. Ce qui avait représenté un manque à gagner très important pour EDF.»
source
___________________________________________________________________________________________________________________________________
Frondiste : Néologisme timburien. Désigne tout élu à la députation remplissant la double condition d'être de gauche et du parti socialiste.

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3166
Re : Centrales nucléaires
« Réponse #1 le: 15 juin 2010 à 14:05:31 »
Heu ! Je ne sais sur quel pied danser avec ce genre d’info. D’après mon époux qui travaille dans les centrales nucléaires, dans le bâtiment réacteur plus précisément ce type d’incident arrive très souvent et d’après lui tout ce qui est rapporté par les médias est « relativement bénin » au regard de ce qui pourrait se produire avec des conséquences beaucoup plus graves telle que  fuite de gaz radioactif entraînant la mort immédiate des personnes  présentes dans les environs.
Pour faire simple si c’est extrêmement grave il y a des chances  pour que l’affaire soit étouffée.
« Modifié: 16 juin 2010 à 13:59:57 par bili »
Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne cervesia

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2380
Re : Re : Centrales nucléaires
« Réponse #2 le: 16 juin 2010 à 12:42:49 »


ben en fait ,si ils meurent tous l'affaire s'auto-étouffe !
« Modifié: 16 juin 2010 à 13:36:46 par timbur »
"Il n'y a point d'éloge flatteuse sans liberté de blâmer", Beaumarchais

 La neutralité favorise toujours l'oppresseur, jamais la victime. Le silence encourage le persécuteur, jamais le persécuté » (E. Wiesel).

Hors ligne cervesia

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2380
Re : Centrales nucléaires
« Réponse #3 le: 16 juin 2010 à 12:44:18 »
reçu ce jour :
Show content
Convocation par la DST : le Réseau "Sortir du nucléaire" refuse l'arbitraire

Réseau "Sortir du nucléaire", fédération de 879 associations
agréée pour la protection de l'environnement

Communiqué de presse du 16 juin 2010
La Direction de la Surveillance du Territoire (DST) a convoqué aujourd'hui au Ministère de l'Intérieur le directeur et les deux webmestres du Réseau "Sortir du nucléaire".

Le motif de cette convocation leur a été précisé par téléphone : depuis 2003, le Réseau "Sortir du nucléaire" met à disposition en ligne des documents "confidentiel défense" qui révèlent que le futur réacteur EPR ne résisterait pas au crash d’un avion de ligne1.

Quel nouvel élément la DST cherche-t-elle à obtenir ? Les défauts de sûreté de l'EPR et ses surcoûts sont de notoriété publique. La révélation des informations "confidentiel défense" par le Réseau "Sortir du nucléaire" a déjà donné lieu à une procédure judiciaire ; elle a été classée sans suite en juin 2009. Au contraire, dans cette affaire, ce serait plutôt à l’État de fournir des informations : malgré des demandes répétées, et contrairement à ce que prévoit la loi, l'avocat du Réseau "Sortir du nucléaire" n’a toujours pas eu accès au dossier pénal !

Pour le Réseau "Sortir du nucléaire", cette convocation est une pure mesure d’intimidation. À quelques jours de l'Assemblée Générale du Réseau "Sortir du nucléaire", l'État tente à nouveau de déstabiliser le mouvement antinucléaire en faisant pression sur des salariés militants.

C’est en toute légitimité que les trois personnes convoquées ont décidé de ne pas se rendre à cette convocation arbitraire. Elles savent qu'elles peuvent être arrêtées à tout moment et emmenées par la force. Il n'est pas question de céder devant un État qui prêche la transparence, mais classe "secret défense" ou "confidentiel défense" tout ce qui concerne le nucléaire, civil ou militaire.

Si ces arrestations devaient avoir lieu, le Réseau "Sortir du nucléaire" appelle tous les antinucléaires, et toutes les personnes attachées au respect des libertés fondamentales, à manifester leur solidarité et leur indignation.


Contacts presse :

        Daniel Roussée – 06 61 97 83 28
        Antoine Limouzin - 06 40 28 32 12
        Maître Busson - 06 72 12 72 47


"Il n'y a point d'éloge flatteuse sans liberté de blâmer", Beaumarchais

 La neutralité favorise toujours l'oppresseur, jamais la victime. Le silence encourage le persécuteur, jamais le persécuté » (E. Wiesel).

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3166
Re : Centrales nucléaires
« Réponse #4 le: 16 juin 2010 à 13:54:00 »
t'es gentille cervesia!
1er niveau d'alerte une alarme pour les travailleurs de l'usine d'enrichissement (petit nuage radio actif)
2eme alerte  une autre alarme pour tous les employés de la centrale( nuage un peu plus grand)
et 3éme alerte un autre type d'alarme pour tous les habitants des villes environnantes( fuite de gaz avec nuage énorme)
 et pendant que la population est en train de mourir la pédégère d'AREVA se paye une croisière sur le yacht de Boloré ( tous ces gens doivent bien se connaître)
Je tiens à préciser que toutes les centrales n'enrichissent pas leur uranium au gaz mais celle du Tricastin, oui et comme chacun le sait cette centrale est balayée par le mistral  8|
je vous laisse imaginer le scénario! :|

« Modifié: 16 juin 2010 à 13:56:36 par bili »
Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne karg se

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2587
Re : Centrales nucléaires
« Réponse #5 le: 16 juin 2010 à 20:51:57 »
Pauvre Crocodiles, ils sont en première ligne.

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3166
Re : Centrales nucléaires
« Réponse #6 le: 16 juin 2010 à 21:02:33 »
non? ce sont les gars de l'usine ,mais ils ont un masque à gaz accroché à la ceinture, toute fois si t'es nouveau sur le site tu n'as pas de masque il te faut attendre 6 semaines après enquête d'habilitation,mais rassure-toi il y des consoles tout au long des murs avec des masques à gaz.  le challenge se résume en quelques mot aura-tu le temps de chopper un masque avant de mourir ? :mrgreen:
Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne sven

  • Neutre
  • Sarkophobe
  • Messages: 653
Re : Centrales nucléaires
« Réponse #7 le: 16 juin 2010 à 22:45:03 »
Ca peut etre sympa comme idée d'animation. Des masques musicaux. C'est plus sympa que les chaises je trouve. Et quand la sirène retentit, tout le monde doit choper un masque.  :mrgreen:
Je vais proposer ça aux centres aérés et colonies de vacances pour occuper les gosses !

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3166
Re : Centrales nucléaires
« Réponse #8 le: 17 juin 2010 à 02:34:08 »
 :mdr3: :mdr3:
Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne cervesia

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2380
Re : Centrales nucléaires
« Réponse #9 le: 24 juin 2010 à 02:31:55 »
vous en voulez pas du nucléaire  ? ben on va le refiler à vos descendants ....
http://energie.lexpansion.com/

attention il y aussi de la pollution sur le lien ..... :rougefache:
"Il n'y a point d'éloge flatteuse sans liberté de blâmer", Beaumarchais

 La neutralité favorise toujours l'oppresseur, jamais la victime. Le silence encourage le persécuteur, jamais le persécuté » (E. Wiesel).

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3166
Re : Centrales nucléaires
« Réponse #10 le: 27 juin 2010 à 12:42:43 »
Malheureusement, personne ne sortira du nucléaire, parce que l’énergie nucléaire est la plus compétitive du marché, sa densité de puissance est considérable( 1 gramme d’uranium équivaut énergiquement à 1 tonne de pétrole ) et la durée de vie des réserves de matières fissible se chiffre en millénaires.
Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne cervesia

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2380
Re : Centrales nucléaires
« Réponse #11 le: 06 novembre 2010 à 18:42:11 »
du nucléaire qui roule mais comme ça passe pas par paris ....qui va s'en plaindre ? :fache1:
http://groupes.sortirdunucleaire.org/blogs/train-d-enfer-transport-la-hague/
"Il n'y a point d'éloge flatteuse sans liberté de blâmer", Beaumarchais

 La neutralité favorise toujours l'oppresseur, jamais la victime. Le silence encourage le persécuteur, jamais le persécuté » (E. Wiesel).

Hors ligne karg se

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2587
Re : Centrales nucléaires
« Réponse #12 le: 09 novembre 2010 à 00:23:30 »
Citer
non? ce sont les gars de l'usine ,mais ils ont un masque à gaz accroché à la ceinture, toute fois si t'es nouveau sur le site tu n'as pas de masque il te faut attendre 6 semaines après enquête d'habilitation,mais rassure-toi il y des consoles tout au long des murs avec des masques à gaz.  le challenge se résume en quelques mot aura-tu le temps de chopper un masque avant de mourir ?
Tu a beaucoup plus de chance de mourir d'un accident con que d'une catastrophe nucléaire.

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : Centrales nucléaires
« Réponse #13 le: 07 janvier 2011 à 12:58:35 »
Citer
Le réacteur EPR présenterait un risque sérieux d'emballement

Par l'intermédiaire d'une source interne à EDF, le réseau 'Sortir du nucléaire' vient de rendre public des documents confidentiels qui tendent à démontrer que 'la conception de l'EPR implique un sérieux risque d'accident majeur'.

Selon l'organisation anti-nucléaire, certains modes de pilotage du réacteur pourraient être une cause de l'explosion du réacteur. Ces modes seraient essentiellement liés à la possibilité de faire varier la puissance du réacteur afin de l'adapter à la demande électrique du moment.
Pour cela, il faut notamment agir sur la position des grappes (1) de combustibles nucléaires, plus ou moins 'enfoncées' dans le réacteur. Or, pour 'Sortir du nucléaire', selon les documents produits, le pilotage du réacteur en mode RIP (Retour Instantané en Puissance) peut provoquer un accident d'éjection des grappes en entraînant la rupture de l'enveloppe du mécanisme de commande de ces dernières. En conséquence, le réfrigérant ne serait plus confiné dans la cuve du réacteur nucléaire, causant la rupture d'un nombre important de crayons par échauffement, et donc le relâchement d'une vapeur extrêmement radioactive dans l'enceinte de confinement. Il y aurait alors un risque important d'explosion, la puissance du réacteur EPR étant démultipliée de façon extrêmement brutale.

Pour l'association, les concepteurs de l'EPR ont fait le choix de prendre le risque très réel d'un accident nucléaire pour des raisons de calcul économique (adaptation à la demande énergétique, argument de vente). Aussi, considérant que la dangerosité de ce réacteur est aujourd'hui démontrée, la Finlande, la France et la Chine doivent abandonner immédiatement la construction des EPR en cours, selon 'Sortir du nucléaire'.

En réaction à cette communication, EDF a tenu à rappeler que la sûreté nucléaire restait sa priorité. Toutefois, ces révélations interviennent au plus mauvais moment pour l'industrie nucléaire, avec la tenue à Paris, les 8 et 9 mars, d'une conférence internationale sur l'énergie atomique, et, le 24 mars prochain, le début du débat public sur le projet de deuxième réacteur EPR à la centrale nucléaire de Penly, près de Dieppe !

Pascal Farcy

1- Une grappe est un assemblage de crayons de combustible nucléaire juxtaposés et montés en parallèle, avant d'être introduit dans le réacteur.


http://www.univers-nature.com/inf/inf_actualite1.cgi?id=4131
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne Lady Marwina

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 7362
  • Le Chwanana est Grand
    • Avanti-populo.com
Re : Re : Centrales nucléaires
« Réponse #14 le: 17 janvier 2011 à 11:46:04 »
Tu a beaucoup plus de chance de mourir d'un accident con que d'une catastrophe nucléaire.
Commentaire absurde, à mon sens, on ne mesure pas le respect des consignes de sécurité envers les employés en se contenant au seul plus gros risques statistique. Soit des précautions sont prises pour tous les employés, en raison d'un risque reconnu, soit elles ne sont prises pour aucun, en raison d'un risque jugé trop faible.
Celui qui croit ne pas être responsable de ses erreurs a renoncé à sa liberté

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3166
Re : Centrales nucléaires
« Réponse #15 le: 19 avril 2011 à 18:52:36 »
Les amis, j’ai les boules !
J’ai entendu vaguement parler, je sais je devrais être plus attentive, mais bon ! que Fessenheim serait, ou sera arrêtée suivant les résultats des expertises actuellement en cours.
Même si les élus de la région sont favorables à l’arrêt de la centrale quelques soient les résultats de l’audit.
Personnellement je n’y croit pas, mais je peux me tromper , ils ont fait venir mon époux pour un travail de m…. à savoir contrôler le travail des employés à la  calorifugation ou calorifugeage (connais pas le terme exact)de tuyaux pourris, c’est un travail chi… mais aussi dangereux car il y a des endroits très exposés.
Comme mon mari et par monts et par vaux, il ne  rentre que très rarement à la maison, 1 fois par mois entièrement payé par la société dans le cadre d’un " week end détente "
Un jour de voyage , son week end à proprement dit et un retour voyage.
 Et là ,non ! il doit travailler samedi pour récupérer le lundi de Pâques (supposition de ma part, je connais ces enfoi…du patronat) enfin il aura bien son week end mais pas de trois jours !
 Cela veut dire qu’ EDF, veut que le boulot soit torché dans les plus bref délais, mais pourquoi pour une question de gros sous comme toujours ou ils espèrent que les experts de je sais plus quel organisme leur signeront l’autorisation de repartir pour 15 ans?

Ils me font ch…, ils me font tous ch….. :rougefache: :pan3: :pan3: :pan3:
Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5844
Re : Centrales nucléaires
« Réponse #16 le: 17 juin 2011 à 00:21:11 »
T'aurais quelques infos sur le sujet, Bili ????
En tout cas on en entend plus parler dans les medias de leur audit....... Y aurait-il un rapport avec le départ de Mme Lauvergeon, que je viens de voir passer dans une brève sur le net ?????
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne TYGER

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 8889
Re : Centrales nucléaires
« Réponse #17 le: 17 juin 2011 à 10:58:01 »
"Ni Dieu, ni maître.
Mieux être."
Jacques Prévert

"Quand la vérité n’est pas libre, la liberté n’est pas vraie.
Les vérités de la Police sont les vérités d’aujourd’hui."
Jacques Prévert

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3166
Re : Centrales nucléaires
« Réponse #18 le: 18 juin 2011 à 18:17:50 »
@ réveillons-nous

D’après mon zom, qui n’est plus sur Fessenheim, la centrale ne fermera pas parce qu’ils ont commandé du matériel (pour le générateur de vapeur ou pour la cheminée, je ne sais plus trop) qui vaut la peau du  :fesse:   pour remplacer l’ancien ,tous les quinze ans c’est comme ça, bon! mais ce sont des bruits qui circulent entre gens de la profession. A mon avis, réinvestir dans la rénovation de la centrale ce n’est pas pour la désaffecter, mais plutôt pour qu’elle produise encore.

@ Tyger

Les gars prennent des risques, s’ils ont un responsable de m….qui leur " fout la pression ", l’habitude , la fatigue ,les norme de sécurité non respectées, les délais, le stress, plusieurs sous-traitants, mauvaise coordinations des métiers, mauvaise gestion des hommes, le manager(même si c’est un valet/vendu/lèche botte du patronat  :diable:) qui ne dort plus, qui lui aussi doit rendre des comptes, la rentabilité, la productivité : travailler plus en gagnant moins, tout concourt à en arriver au drame, bref ! le libéralisme.
Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne TYGER

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 8889
Re : Centrales nucléaires
« Réponse #19 le: 20 juin 2011 à 11:54:06 »
c'est bien ça le problème : le nucléaire, qui n'est pas civil, est bien au service du libéralisme !

ce qui leur importe n'est pas de NOUS fournir de l'énergie, mais bien d'en fournir pour l'économie !
"Ni Dieu, ni maître.
Mieux être."
Jacques Prévert

"Quand la vérité n’est pas libre, la liberté n’est pas vraie.
Les vérités de la Police sont les vérités d’aujourd’hui."
Jacques Prévert

Hors ligne TYGER

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 8889
Re : Centrales nucléaires
« Réponse #20 le: 23 juin 2011 à 20:20:04 »
question philosophique :

Qu'est-ce qui justifie la surmédiatisation d'une fuite d'une question d'un sujet d'épreuve de maths du bac S plutôt que le traitement d'ordre d'importance et informatif de l'inétanchéité d'un ensemble combustible sur le réacteur n°3 de la centrale de Paluel (Seine-Maritime) ?

comme la réponse n'est pas dans la question, sauf pour ceux qui savent lire entre les lignes, et à part comme dirait ma femme "ils vont encore rabaisser le niveau du bac" (n'ayant pas entendu la fin de ma question), bien sûr comme d'hab' ils nous prennent pour des demeurés !...

Citer
EDF dément les rumeurs de fuite à la centrale de Paluel
Publié le mercredi 22 juin 2011 à 21H27
La centrale de Paluel

JEAN-MARIE THUILLIER

EDF a démenti mercredi des informations de presse faisant état de fuites radioactives dans l'un des réacteurs de la centrale nucléaire de Paluel (Seine-Maritime).

"Il n'y a pas de fuite", a déclaré à Reuters un porte-parole d'EDF, qui a fait état d'un problème d'étanchéité sur un réacteur suite à un incident au mois d'avril.

"Il y a une légère inétanchéité sur l'un des ensembles combustibles du réacteur 3 de la centrale de Paluel", a-t-il ajouté. "La situation est stabilisée, sans impact sur la sûreté du site et sur l'environnement."

Le site d'information Mediapart fait état d'incidents en série depuis un mois à la centrale normande et mentionne notamment une fuite de gaz radioactif dans le bâtiment du réacteur numéro 3.

L'union locale de la CGT de la région dieppoise fait mention dans un communiqué d'une fuite d'iode radioactif depuis plusieurs mois dans l'une des tranches de la centrale.

Un incident sans gravité a également été signalé à la centrale de Gravelines, dans le Nord.

"Il y a eu un arrêt automatique sur la tranche 3. C'est une petite panne du système de régulation liée au système de vapeur", a déclaré un porte-parole de la centrale. "En aucun cas il n'y a eu une fuite".   Le réacteur devait être de nouveau connecté au réseau mercredi en fin d'après-midi.

Après avoir perdu jusqu'à 2,3% en début d'après-midi, le titre EDF a réduit ses pertes en Bourse à 0,78% et terminé la journée à 26,09 euros.

La France et les instances européennes ont décidé de procéder d'ici à la fin de l'année à un diagnostic de sûreté des centrales nucléaires pour tenir compte des enseignements de l'accident de Fukushima au Japon.


l'info vient à l'origine de Mediapart :

Citer
Nucléaire à Paluel: EDF et Besson confirment les incidents en série
23 juin 2011 | Par Jade Lindgaard et Michel de Pracontal

Après l'enquête de Mediapart sur les incidents en série à la centrale nucléaire de Paluel, EDF admet qu'il y a une «inétanchéité», mais assure qu'il n'y a pas de fuite. Le ministre Besson parle, lui, de «fuite» mais immédiatement maîtrisée...

l'article complet


alors bien sûr ne comptez surtout pas sur l'ASN pour donner les infos, dommage en plus le combustible du réacteur n°3 est tout fraichement renouvelé !
« Modifié: 24 juin 2011 à 12:50:56 par TYGER »
"Ni Dieu, ni maître.
Mieux être."
Jacques Prévert

"Quand la vérité n’est pas libre, la liberté n’est pas vraie.
Les vérités de la Police sont les vérités d’aujourd’hui."
Jacques Prévert

Hors ligne cervesia

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2380
Re : Centrales nucléaires
« Réponse #21 le: 02 juillet 2011 à 19:42:53 »
"le nucléaire c'est propre !"

http://www.ledauphine.com/drome/2011/07/02/explosion-et-colonne-de-fumee-a-la-centrale-edf-du-tricastin

pas d'atteinte à environnement...

ben tiens et la grosse fumée noire c'était du cachou ???? :fache1:
"Il n'y a point d'éloge flatteuse sans liberté de blâmer", Beaumarchais

 La neutralité favorise toujours l'oppresseur, jamais la victime. Le silence encourage le persécuteur, jamais le persécuté » (E. Wiesel).

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Centrales nucléaires
« Réponse #22 le: 02 juillet 2011 à 19:55:24 »
Faut pas confondre "inétanchéité" et "fuite."
Fuite est dans le dico, "inétanchéité" non.

Encore un joli élément de langage !
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne sarkome

  • Smart Citoyen Incurable
  • Messages: 10521
Re : Centrales nucléaires
« Réponse #23 le: 02 juillet 2011 à 20:48:37 »
@oblomov
inétanchéité: fait de ne pas être étanche
dictionnaire ici
 :langue2: :langue1:
Mais effectivement, il y a une différence entre "inétanche" et "fuite"
Ce n'est pas parce que votre montre est inétanche qu'elle présente obligatoirement des fuites aqueuses.
A moins que ce ne soit une clepsydre ...   :mrgreen:

pendant que la page de votre lexicon est ouverte, j'en profite pour engouffrer une petite remarque:
Citer
J'aurai préféré qu'il restât   Je cause bien le français   Bili (dixit Nicolas Sarkozy)

Je me plais à croire que Bili, n'étant pas Ministre, a écrit "j'aurais" avec un "s" final
re- :langue2: re- :langue1:
« Modifié: 02 juillet 2011 à 20:59:58 par sarkome »

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Centrales nucléaires
« Réponse #24 le: 02 juillet 2011 à 21:20:40 »
Au temps pour moi, j'avais regardé quelques dicos, mais pas le bon.

D'accord, ce n'est pas exactement pareil, mais une centrale nucléaire ne devrait pas souffrir d'inétanchéité, ni de la moindre possibilité de suintement.

Pour la faute que j'ai attribuée à Bili, je rectifierai. Rien n'est irrectifiable. (aussi dans le dico "reverso")
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne Bobleflingueur

  • Sarkophobe
  • Messages: 436
Re : Centrales nucléaires
« Réponse #25 le: 02 juillet 2011 à 23:55:15 »
Il y a plusieurs éléments qui me dérangent...

1) Le premier est la création de cette pseudo comission pseudo indépendante
(Pour éviter de mettre l'Etat et le gouvernement  en première ligne) mais
dont les membres sont tous ou en partie des fonctionnaires.

2) La formule de calcul du prix du watt est incompréhensible. Par incompréhensible, je comprends
 pour ma part embrouille pour que les gens comme moi ne viennent pas se plaindre et posent
des questions... Et faut bien que les polytechniciens sercvent à quelque chose !

3) Où est passé le magot accumulé par EDF pour construire des centrales si ce n'est
acheté des sociétés dans d'autres pays ? Investissement qui se sont révélés catastrophiques...
Et on vient nous présenter l' addition maintenant !

Et après, ils comprennent, nos "élites" pas que le peuple aille voter front national !

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : Centrales nucléaires
« Réponse #26 le: 08 juillet 2011 à 13:22:15 »
Citer
La centrale nucléaire de Fessenheim repartie pour 10 ans de plus

En vertu de la loi du 13 juin 2006 relative à la transparence et la sécurité en matière nucléaire, la sûreté des installations nucléaires doit être réexaminée tous les dix ans. Dans le cadre d’un troisième contrôle décennal, l’Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) a émis, le 4 juillet dernier, un avis favorable à la poursuite de l’exploitation du réacteur n°1 de la centrale nucléaire de Fessenheim, en Alsace. Elle a, en effet, déclaré le réacteur n°1 apte à être exploité pour une durée de dix années supplémentaires à condition de respecter un certain nombre d’aménagements, planifiés dans un calendrier fixe. Toutefois, l’ASN a précisé que cette décision n’incluait pas les conclusions des évaluations complémentaires de sûreté engagées à la suite de l’accident de Fukushima, attendues pour la fin de l’année.

Pour le réseau Sortir du nucléaire, la décision de prolonger l’activité de la plus ancienne et décriée des centrales nucléaires françaises est inacceptable. De fait, cette centrale vieillissante soulève certaines inquiétudes : situation en zone sismique, en contrebas du grand canal d’Alsace, cumul d’anomalies génériques, faible épaisseur du radier, piscines de combustible non protégées etc. Partageant ce point de vue, les députés européens Europe Ecologie - les Verts, Eva Joly et Yannick Jadot, déplorent que l’ASN ait tranché sur cette question sans tenir compte des « stress tests » sur les centrales nucléaires, tests de résistance requis au sein de l’Union européenne.

Cécile Cassier


http://www.univers-nature.com/inf/inf_actualite1.cgi?id=4748
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne TYGER

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 8889
Re : Centrales nucléaires
« Réponse #27 le: 10 juillet 2011 à 14:55:28 »
mais soyez rassurés, comme le dit Alex : "Areva n'est pas Tepco"...

..."La Terre n'est pas la lune", ..., "un mouton n'est pas un cochon"...  :mrgreen:
"Ni Dieu, ni maître.
Mieux être."
Jacques Prévert

"Quand la vérité n’est pas libre, la liberté n’est pas vraie.
Les vérités de la Police sont les vérités d’aujourd’hui."
Jacques Prévert

Hors ligne cervesia

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2380
"Il n'y a point d'éloge flatteuse sans liberté de blâmer", Beaumarchais

 La neutralité favorise toujours l'oppresseur, jamais la victime. Le silence encourage le persécuteur, jamais le persécuté » (E. Wiesel).

Hors ligne Bobleflingueur

  • Sarkophobe
  • Messages: 436
Re : Centrales nucléaires
« Réponse #29 le: 15 août 2011 à 13:08:00 »
J'adore l'annonce de l'Eurogroupe concernant l'Allemagne...

"L'allemagne doit consulter ses partenaires sur sa sortie du nucléaire."

Je me demande d'ailleurs si ce n'est pas un croche pied de sarko (cela lui ressemble tout à fait)  qui a engendré une vive réaction de Merkhel en ce qui concerne la réunion du 16 août sur la crise boursière...

"Il ne faut rien attendre de spectaculaire" Porte Parole de Merckel

Or, les teutons ont tout compris... Ils vont prendre de l'avance technologique, développer des innovations en investissant de l'argent dans ce domaine et dans 10/15 ans, ils en tireront les bénéfices...

Et nous, on sera comme des cons avec notre nucléaire...

Hors ligne cervesia

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2380
Re : Centrales nucléaires
« Réponse #30 le: 16 août 2011 à 11:46:23 »
ou au lieu d’être des kons, on sera client de l’Allemagne ? :diable:
"Il n'y a point d'éloge flatteuse sans liberté de blâmer", Beaumarchais

 La neutralité favorise toujours l'oppresseur, jamais la victime. Le silence encourage le persécuteur, jamais le persécuté » (E. Wiesel).

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5844
Re : Centrales nucléaires
« Réponse #31 le: 12 septembre 2011 à 14:02:42 »
Citer
Un four explose sur le site nucléaire de Marcoule dans le Gard, risque de fuite radioactive


Une dépêche de l'AFP vient de tomber que le journal de france inter vient de mentionner !
A suivre ..... Une magnifique illustration de l'absolue sûreté du nucléaire français tant vanté par notre vibrionnant VRP

un lien
« Modifié: 12 septembre 2011 à 14:08:09 par reveillonsnous »
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne sarkome

  • Smart Citoyen Incurable
  • Messages: 10521
nucléaire
« Réponse #32 le: 12 septembre 2011 à 14:06:07 »
Flash Info

Citer
Gard : un four explose sur un site nucléaire, risque de fuite radioactive

Un four a explosé lundi sur le site nucléaire de Marcoule (Gard), entraînant un risque de fuite radioactive, ont annoncé les pompiers et la préfecture à la mi-journée.

Selon le site de Midi Libre, l'explosion, dont les circonstances restent indéterminées, a eu lieu vers 11 h 45 dans l'usine de retraitement de déchets nucléaires Centraco (Centre nucléaire de traitement et de conditionnement), appartenant à la société Socodei, filiale d'EDF.
Elle aurait fait un mort et plusieurs blessés, «dont un très gravement», un bilan non confirmé officiellement.

«Pour l'instant, il n'y a pas de rejets à l'extérieur», a assuré un porte-parole du Commissariat à l'énergie atomique (CEA). Un périmètre de sécurité a été installé en raison des risques de fuite, ont précisé les pompiers.


source



******
Déplacé & fusionné par timbur, gloire à la plus rapide
« Modifié: 12 septembre 2011 à 15:14:41 par timbur »

Hors ligne cervesia

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2380
nucléaire
« Réponse #33 le: 12 septembre 2011 à 14:16:10 »
« Modifié: 12 septembre 2011 à 15:15:07 par timbur »
"Il n'y a point d'éloge flatteuse sans liberté de blâmer", Beaumarchais

 La neutralité favorise toujours l'oppresseur, jamais la victime. Le silence encourage le persécuteur, jamais le persécuté » (E. Wiesel).

Hors ligne Val

  • Administrateur
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 19238
Re : Centrales nucléaires
« Réponse #34 le: 12 septembre 2011 à 20:27:59 »
Bon, pour l'instant, la CRIIRAD semble confirmer l'absence de radio-activité du moins avec les précautions d'usage. Ils ont l'air à peu près francs si on visite leur site.  :merci: :merci:

Hors ligne sarkome

  • Smart Citoyen Incurable
  • Messages: 10521
Re : Centrales nucléaires
« Réponse #35 le: 13 septembre 2011 à 08:55:08 »
Citer
Le tour de France des risques nucléaires

L’explosion sur un site nucléaire du Gard pose de nouveau la question de la dangerosité de l’industrie nucléaire. Voici à quoi notre pays est aujourd’hui réellement exposé.

La France est-elle à l’abri d’une catastrophe nucléaire de la même ampleur que celle survenue à Fukushima?? Ceux qui l’assurent feraient bien de se souvenir de la centrale de Saint-Laurent-des-Eaux, en Loir-et-Cher. Le 13 mars 1980, une plaque en métal de la taille d’une assiette s’est détachée de son réacteur pour venir obstruer le système de refroidissement. Le cœur de la centrale, située à seulement 140 kilomètres de Paris, a aussitôt commencé à fondre et la radioactivité interne à grimper en flèche. Par chance, les techniciens d’EDF ont réussi à stopper le réacteur avant que l’accident ne conduise au cataclysme. Mais il s’en est fallu d’un cheveu. Depuis, des résidus de plutonium contaminent la Loire.
Quoi qu’en disent EDF et Areva, nos 19 centrales – l’Hexagone possède le deuxième plus grand parc atomique après les Etats-Unis – ne nous garantissent pas une sécurité absolue. En 2009, l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) y a recensé 795 incidents, un chiffre en augmentation constante. Si la plupart étaient tout à fait bénins, 96 d’entre eux étaient plus inquiétants. En décembre 2009, par exemple, le refroidissement des réacteurs de Cruas, en Ardèche, a été interrompu après que des algues, charriées par le Rhône, eurent obstrué les arrivées d’eau. En janvier précédent, des dégazages radioactifs avaient déjà obligé EDF à évacuer son personnel. Pas étonnant que Cruas soit régulièrement épinglée pour son manque de rigueur. C’est aussi le cas de nos 18 autres centrales qui, selon l’ASN, n’améliorent pas assez leur niveau de sécurité, la protection de leurs salariés et la réduction de leurs rejets dans l’environnement.
Plutôt inquiétant, car plusieurs d’entre elles sont installées dans des zones sismiques, notamment en Alsace, dans les Alpes ou dans le sillon rhodanien. Les précautions prises lors de leur construction ont-elles été suffisantes?? A première vue, oui. Fessenheim, dans le fossé rhénan, peut, par exemple, résister à une secousse de 6,7 sur l’échelle de Richter, alors que le?plus puissant séisme de la région, enregistré à Bâle en… 1356, n’aurait pas dépassé la magnitude 6. «Mais rien ne nous assure qu’on ne franchira pas un jour ces niveaux», avertit Jérôme Van der Woerd, de l’Institut de physique du globe. Quant à la façade atlantique, elle n’a, certes, jamais eu à affronter les vagues d’un tsunami. Mais cela n’a pas empêché la grande tempête de décembre 1999 de noyer la centrale du Blayais, située au bord de la -Gironde. Cette fois encore, la situation était critique.

Au reste, même si aucun accident ne se produisait jamais dans l’Hexagone, la filière nucléaire ferait quand même courir des risques à la population. Il faut dire que ses pionniers ne se sont pas toujours souciés de préserver l’environnement. «On a fait un peu n’importe quoi jusque dans les années 1960», résume Didier Anger, ancien député écologiste européen. Certes, les réacteurs graphite-gaz, qui servaient aussi à fabriquer la matière fissile de nos bombes, ont cédé la place à des machines plus sûres, et nos mines d’uranium à ciel ouvert ont été fermées. Mais tout ce bric-à-brac a laissé au fil du temps des vestiges toxiques dans le paysage. La carte ci-contre, établie sur la base de données relevées par l’ASN et l’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra), et que nous avons déjà publiée en partie et en exclusivité il y a deux ans, recense les pollutions et les sites à risque les plus importants de notre pays. Nous l’avons actualisée pour y faire figurer les dernières observations de l’ASN et les incidents récents. Le constat est toujours déprimant

Du nord au sud, la France possède une véritable collection de lieux contaminés. «L’inventaire de l’Andra en recense plus d’un millier», rappelle Roland Desbordes, président de la Criirad, la principale association ¬antinucléaire. Ainsi huit communes d’Ile-de-France présentent encore les stigmates des recherches que Marie Curie a entreprises au début du XXe?siècle sur le radium. Et pas moins de 210 mines d’uranium, exploitées entre 1947 et 2001, stockent toujours dans leurs entrailles 50 millions de tonnes de scories et de boues radioactives. Sans parler des 150 millions de tonnes supplémentaires de minerai, trop pauvre pour être exploité, répandues dans leur environnement sous forme de remblai – le stade de foot de Gueugnon, en Saône-et-Loire, ou la base de loisirs de Saint-Pierre, dans le Cantal, reposent sur ces «stériles».
La filière nucléaire et l’industrie chimique ont aussi balancé des montagnes de saletés dans des décharges publiques?: des «fluorines» à Bellegarde, dans le Gard, du cobalt 60 et du césium 137 à Bailleau-Armenonville, en Eure-et-Loir, ou encore du thorium à La Rochelle, en Charente-Maritime.
Rendons-leur justice, nos industriels ne sont pas responsables de toutes les pollutions radioactives de l’Hexagone. Leurs collègues ukrainiens leur ont donné un coup de main. Vingt-cinq ans après Tchernobyl, des taches de césium imprègnent toujours les alpages du Mercantour. Et le nuage japonais pourrait encore aggraver la situation. Dans cette affaire de contamination, la nature elle-même n’est pas innocente. Les granites du Massif central, de Bretagne ou de Corse libèrent du radon, un gaz rare issu de la désintégration du radium. Selon l’Organisation mondiale de la santé, ce fluide toxique serait chaque année à l’origine de 2?500 cancers du poumon en France. Etienne Gingembre.

LES PRINCIPAUX SITES RADIOCATIFS OU CONTAMINANTS*

Les centrales nucléaires d’EDF

Flamanville (Manche)
Des problèmes récurrents de sûreté ont entraîné l’arrêt sporadique de ces deux réacteurs. C’est ici qu’est construit le premier EPR français.
Paluel (Seine Maritime)
Bien qu’en diminution, le nombre d’incidents significatifs pour la sûreté reste important, selon l’Autorité de sûreté ¬nucléaire (ASN).
Penly (Seine Maritime)
La centrale doit davantage veiller à la protection de l’environnement, selon l’ASN. C’est elle qui accueillera le second EPR.
Dampirerre-en-Burly (Loiret)
La centrale doit faire des progrès pour mieux protéger la santé de ses salariés.
Belleville-sur-Loire (Loiret)
EDF a été épinglé par l’ASN en raison de rejets radioactifs excessifs dans l’environnement.
Saint-Laurent-des-eaux (Loir et cher)
L’Autorité reproche à la centrale un manque de rigueur dans le pilotage de ses deux réacteurs. Depuis un grave accident survenu en 1980, 2?000 tonnes de déchets hautement radioactifs sont stockées dans des silos.
Chinon (Indre et Loire)
En 2009, les quatre réacteurs de cette centrale n’ont pas été pilotés avec assez de rigueur, estime l’Autorité de sûreté nucléaire, qui a recensé un nombre important d’incidents.
Civaux (Vienne)
Cette centrale est toujours médiocrement gérée, selon l’ASN.
Le Blayais (Charente Maritime)
Située en zone inondable, la centrale peut être confrontée à un risque d’accident grave, comme lors de la violente tempête de 1999.
Golfech (Tarn-et-Garronne)
Cette centrale peut être confrontée à des problèmes de refroidissement dans les périodes de sécheresse affectant la Garonne.
Gravelines (Nord)
Les six réacteurs, implantés dans un tissu urbain dense, doivent encore renforcer leurs moyens de protection de l’environnement.
Chooz (Ardennes)
La centrale EDF a relâché ses efforts en matière de sûreté nucléaire et de radioprotection en 2009, selon les autorités de contrôle.
Cattenom (Moselle)
L’ASN a constaté un relâchement de la centrale dans la protection de ses salariés contre la radioactivité.
Nogent-sur-Seine (Aube)
Des progrès restent à faire, notamment en ce qui concerne la propreté radiologique et l’évacuation des déchets.
Fessenheim (Haut-Rhin)
La plus vieille centrale EDF de France a été construite dans une zone sismique. L’ASN a estimé en 2000 qu’une secousse pourrait endommager son circuit de refroidissement.
Bugey (Isère)
Les performances en matière d’exploitation et de protection des salariés restent médiocres aux yeux des autorités. De plus, Bugey est situé dans une zone sismique.
Saint-Alban (Isère)
Cette centrale a été épinglée en 2009 du fait de faiblesses récurrentes dans les domaines de la sûreté, de la protection de ses salariés et de celle de l’environnement.
Cruas (Ardèche)
Critiquée pour son manque de rigueur, cette centrale a connu un incident critique de refroidissement en décembre 2009, quand des débris végétaux charriés par le Rhône ont obstrué ses arrivées d’eau.
Tricastin (Drôme)
L’Autorité de sûreté nucléaire reproche à la centrale EDF un manque de rigueur -d’exploitation qui a entraîné quatre incidents significatifs au cours de l’année 2009.

… Les autres sites

Brennelis (Finistère)
Cette vieille centrale nucléaire à eau lourde est fermée depuis 1985. Les sols, la nappe phréatique et un étang sont pollués.
La Hague (Manche)
Bien qu’autorisés, les rejets en mer de l’usine de retraitement du combustible nucléaire contiennent des éléments radioactifs. Ils sont charriés par les courants jusqu’au Danemark. Des rejets gazeux et une contamination de la nappe phréatique ont aussi été repérés.
Cherbourg (Manche)
Les réacteurs de trois anciens sous-marins, ainsi que le combustible irradié de toute la Marine, sont stockés dans l’arsenal.
Menneville (Pas de Calais)
Cette décharge du Pas-de-Calais, fermée en 1994, contient 7?200 tonnes de résidus chimiques chargés d’uranium.
Serquigny (Eure)
Cette ancienne usine chimique ayant traité de la monazite stocke 2?000 mètres cubes de remblais contenant de l’uranium.
Ile de France
D’anciens sites de production de radium ont laissé des résidus à l’Ile-Saint-Denis, Colombes, Aubervilliers, Nogent-sur-Marne, Gif-sur-Yvette et Arcueil. On a aussi trouvé des traces de thorium au port de Clichy et près de a vieille usine Le Bouchet d’Itteville (Essonne).
Bailleau-Arme-Nonville (Eure et Loire)
L’ancienne décharge où le CEA a déposé en 1989 1?720 tonnes de boues contient un peu de cobalt et de plutonium.
L'écarpière (Vendée)
Comme celle, voisine, de la Commanderie, l’ancienne mine d’uranium contient 11,20 millions de tonnes de résidus. Ils émettent 85?fois la radioactivité normale.
La Rochelle (Charente Maritime)
Les résidus chimiques intégrés au remblai du port de La Pallice contiennent du thorium et de l’uranium.
Jouac (Haute Vienne)
Fermées en 2001, notre dernière mine d’uranium et son usine de traitement du minerai ont stocké sur place 2 millions de tonnes de résidus et en ont éparpillé d’autres dans les?environs.
Bessines (Haute Vienne)
La vieille mine d’uranium, arrêtée en 1993, a abandonné 20?millions de tonnes de résidus sur place. Ils émettent jusqu’à 650 fois la radioactivité de base. Les mines voisines de Bellezane, Montmassacrot, Pény et Margnac ont produit moins de déchets (2,30 millions de tonnes).
Saint-Pierre (Cantal)
L’ancienne mine et usine d’uranium du Cantal stocke 600?000 tonnes de résidus sur place et en a disséminé d’autres, moins actifs. La base nautique, le camping et plusieurs habitations sont
pollués au radium.
Bertholène (Aveyron)
Fermée en 1995, l’ancienne mine d’uranium abrite toujours 476?000 tonnes de résidus pollués. Et en a lâché d’autres dans des remblais de l’Aveyron.
Lodève (Hérault)
La mine d’uranium de l’Hérault, abandonnée en 1997, renferme 5,40 millions de tonnes de résidus émettant jusqu’à 800 fois la radioactivité normale. Des minerais pauvres en uranium ont aussi été éparpillés dans les environs.
Narbonne (Aude)
L’usine d’uranium de la Comurhex a épandu des résidus contenant 330 tonnes d’uranium sur les 18,30 hectares des bassins de décantation de Malvesi. Des coulées de boues contaminées ont déclenché des polémiques avec les riverains.
Loss-lès-Lille (Pas-de-Calais)
170?000 tonnes de boues chimiques déversées dans la lagune Vernay contiennent du thorium et de l’uranium.
Pargny-sur-Saulx (Marne)
Fermée en 1970, l’usine Orflam extrayait du cérium et du thorium de sables radioactifs importés d’Australie. Des résidus placés dans les remblais des environs ont contaminé le village marnais, où le nombre de cancers est anormalement élevé.
Saint-Hyppolyte (Haut-Rhin)
L’ancienne mine alsacienne de Teufelsloch a stocké 1?450 tonnes de minerai à teneur élevée (14 grammes d’uranium par kilo) sur 102 hectares de forêt.
Ottmarsheim (Haut-Rhin)
L’ancienne usine d’acide phosphorique recèle 189 tonnes de déchets contaminés au radium, dont la teneur est 100 fois supérieure à la radioactivité normale.
Salives (Côte d'Or)
L’usine du CEA de Valduc, en Côte-d’Or, qui fabrique des armes nucléaires, est autorisée à rejeter du tritium dans l’atmosphère. On en a mesuré des teneurs significatives à plus de 10 kilomètres.
Bauzot (Saône-et-Loire)
80?000 tonnes de déchets contenant du radium sont enfouies dans l’ancienne mine.
Gueugnon (Saône-et-Loire)
200?000 tonnes d’uranium (jusqu’à 1?200 fois la radioactivité de base) sont stockées sur le site de l’ancien¬ne usine. D’autres remblais ¬radioactifs contaminent le stade de foot.
Saint-Priest-la-Prugne (Loire)
L’ancienne mine d’uranium des Bois noirs (Loire) conserve 1,30?million de tonnes de résidus. Comme la mine voisine de Rophin (Puy-de -Dôme), elle a disséminé, sous forme de remblais, d’énormes quantités de déchets faiblement actifs dans un rayon de 20?kilomètres.
Les-Roches-de-Condrieu (Isère)
Cette ancienne usine iséroise d’acide phosphorique a?stocké sur place 35?tonnes de détritus contaminés au radium.
Saint-Paul-Lès-Romans (Drôme)
La décharge de Chambard, fermée en 1991, contient 1?030 tonnes de fluorine, un déchet contaminé à l’uranium. La radioactivité émise est sept fois supérieure à la moyenne.
Romans (Drôme)
L’usine de combustible FBFC stocke en ville, à proximité des habitations, 2?000 tonnes de déchets, gravats, boues, contaminés à l’uranium.
Vif (Isère)
Plus de 2?000 tonnes de déchets de zircons, minéraux importés d’Australie, ont été déposées, de 1977 à 1992, dans cette décharge iséroise. D’où une contamination à l’uranium et au thorium.
Freney (Savoie)
La vieille décharge savoyarde des Teppes renferme des déchets d’uranium, de thorium et de béryllium, à la radioactivité 300 fois supérieure à la normale.
Jarrie (Isère)
L’usine chimique de Cezus, qui fabrique des tubes en zirconium destinés au combustible nucléaire, stocke sur place 1?730 tonnes de déchets de faible activité.
Pierrelatte et Marcoule (Drôme)
Areva et le CEA, qui fabriquent et retraitent sur place du combustible, y stockent d’énormes quantités de déchets très radioactifs. Le site est aussi mis en cause pour ses rejets gazeux et liquides, autorisés ou accidentels.
Solérieux (Drôme)
La décharge a accueilli jusqu’en juillet 1999 près de 34?000 tonnes de fluorines issues de l’usine de Pierrelatte, jusqu’à ce que la réglementation l’interdise.
Bollène (Vaucluse)
L’usine de la Socatri (Areva), spécialisée dans le traitement des résidus, produit des centaines de tonnes de déchets, de boues et de liquides, contenant des dérivés d’uranium.
Monteux (Vaucluse)
Cette décharge du Vaucluse, fermée en 1999, stocke 51?000 tonnes de silicates de soude, issues de la chimie, d’une teneur 37?fois supérieure à la radioactivité normale.
Ganagobie (Alpes-de-Haute-Provence)
Cette ancienne usine chimique du Vaucluse, qui travaillait avec du carbone 14, a été fermée en 1996 par arrêté préfectoral. Ses bâtiments, contaminés, sont placés sous la responsabilité de la mairie.
Bellegarde (Gard)
La décharge, qui recueille la fluorine de la Socatri, en a déjà emmagasiné 17?000 tonnes. Sa teneur en uranium est 1?000 fois supérieure à la normale.

* Capital avait déjà publié une partie de ces données en exclusivité il y a deux ans. Nous les avons actualisées pour y faire figurer les dernières observations de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) et les incidents récents.
source: Capital


Hors ligne TYGER

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 8889
Re : Re : Centrales nucléaires
« Réponse #36 le: 13 septembre 2011 à 10:40:18 »
Bon, pour l'instant, la CRIIRAD semble confirmer l'absence de radio-activité du moins avec les précautions d'usage. Ils ont l'air à peu près francs si on visite leur site.  :merci: :merci:


"...à peu près..." ??? vu comment ils se sont démenés pour informer les japonais sur les graves risques qu'ils encourent chez eux, je doute qu'ils auraient quelconque retenue s'il y avait un problème chez nous. Il ne faut pas oublier que la CRIIRAD s'est constituée suite aux manques d'infos sur Tchernobyl, afin de donner plus d'infos sur toute la zone Rhône-Alpes. Maintenant il faut constater aussi que seules trois balises leurs permettent de donner cette info et que malheureusement ces balises se trouvent à plusieurs kilomètres du site, donc difficile d'avoir la "température" sur place à moins de s'y rendre avec le matos adéquat.

d'ailleurs vous pouvez constater par vous-même toute la richesse d'infos produites avec un budget si peu subventionné (budget global d'environ 780 k€, ce qui paraît énorme mais bien nécessaire à l'activité de surveillance/contrôle air/eau avec du matériel de pointe) :

Citer
Montant total des subventions de fonctionnement reçues en 2009 (dernier exercice arrêté) : 20 876 €, soit 2,67 % des produits.
"Ni Dieu, ni maître.
Mieux être."
Jacques Prévert

"Quand la vérité n’est pas libre, la liberté n’est pas vraie.
Les vérités de la Police sont les vérités d’aujourd’hui."
Jacques Prévert

Hors ligne Val

  • Administrateur
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 19238
Re : Centrales nucléaires
« Réponse #37 le: 13 septembre 2011 à 13:33:01 »
@TYGER
Oh là, bijou...  :fleur2: :fleur2: :fleur2: :mrgreen:
Désolée, je ne connaissais pas la criirad et c'est justement en voyant le site que je me suis dit qu'il devait s'agir d'une association indépendante. Ne la connaissant pas bien, je ne voulais pas me montrer totalement affirmative. Si tu connais leurs actions, alors ok.
Le but n'était pas de mettre en doute l'assoc, mais d'avoir les infos sur son indépendance.  :merci: :merci:

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7866
Re : Centrales nucléaires
« Réponse #38 le: 06 octobre 2011 à 18:19:28 »
Citer
Fuite d’uranium : une filiale d’Areva à nouveau condamnée
 
En octobre 2010, l’usine Socatri (1), filiale d’Areva, était condamnée pour retard de déclaration d’incident, suite au déversement de 75 kg d’uranium dans des cours d’eau environnants, survenu en 2008. Bien que satisfaites de cette décision de justice, les associations environnementales firent, néanmoins, appel afin que soit prise en compte le délit de pollution des eaux.

Une fois n’est pas coutume, ces dernières viennent, à nouveau, d’obtenir gain de cause. Le 30 septembre dernier, la Cour d’appel de Nîmes a effectivement reconnu la Socatri coupable de la pollution des eaux, cette peine venant s’ajouter à la condamnation rendue en 2010. La filiale d’Areva se voit ainsi condamnée à verser plus d'un demi-million d'euros, dont 300 000 euros d'amende et 230 000 euros de dommages et intérêts. Ces derniers iront à hauteur de 160 000 euros aux associations portées partie civile dans l’affaire, dont les Amis de la Terre, et pour 70 000 euros aux particuliers.

Cécile Cassier

1- Filiale d’Areva, la société Socatri assure le traitement d’effluents radioactifs. Elle est basée sur le site nucléaire du Tricastin, à Bollène, dans le Vaucluse.


http://www.univers-nature.com/inf/inf_actualite1.cgi?id=4846
Les animaux sont principalement et essentiellement la même chose que nous.
A. Schopenhauer
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne Val

  • Administrateur
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 19238
Re : Centrales nucléaires
« Réponse #39 le: 06 octobre 2011 à 20:33:59 »
Ce qui fiche la trouille, en tout cas de mon côté, c'est surtout que j'ai l'impression que si les associations de surveillance des sites nucléaires n'existaient pas, personne ne serait au courant de ce genre "d'incident" (75 kg d'uranium c'est quand même monstrueux  :gehe: :gehe:)...

 :gene: :gene: :gene:

Je suis très heureuse de la condamnation, j'espère qu'elle sera réellement appliquée et surtout que ça va influencer areva sur la gestion de ses usines...  :merci: :merci:

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Centrales nucléaires
« Réponse #40 le: 17 novembre 2011 à 16:35:02 »
Les traces d'iode 131 enregistrées en Europe viendraient de la Hongrie...les Hongrois ont signalé des fuites, mais ce n'était pas eux.

Il y aurait encore des Sarkozy là-bas ?
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne TYGER

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 8889
Re : Centrales nucléaires
« Réponse #41 le: 21 novembre 2011 à 22:06:44 »
tiens au faite concernant Marcoule :

La CRIIRAD a déposé plainte auprès du Procureur de la République
"Ni Dieu, ni maître.
Mieux être."
Jacques Prévert

"Quand la vérité n’est pas libre, la liberté n’est pas vraie.
Les vérités de la Police sont les vérités d’aujourd’hui."
Jacques Prévert

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Nucléaire-Santé...De la bombe nucléaire au nucléaire civil
« Réponse #42 le: 25 novembre 2011 à 17:04:22 »
Il a osé ! (c'est comme ça qu'on les reconnaît etc)

Voici un argument, qu'il est moderne !

Voter Hollande = "un retour à l'époque de la bougie".

Déjà dans les années '70 on n'osait plus dire ça.
On racle le fond...

BONUS
"La France serait le seul pays qui tournerait le dos au progrès"
 (À l'exception de la Belgique, le Luxembourg, l'Allemagne, la Suisse, l'Italie et l'Espagne....)
« Modifié: 25 novembre 2011 à 19:09:24 par oblomov »
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5844
Re : Centrales nucléaires
« Réponse #43 le: 26 novembre 2011 à 14:10:10 »
Un article intéressant sur agoravox ! Il démontre de façon plutôt convaincante que notre girouette nationale est un éternel candidat bien incapable de se présidentialiser 

Citer
Ainsi M. Sarkozy bataille ferme en faveur du nucléaire depuis quelques jours.

Il multiplie les visites de centrales.

Mais une fois de plus il a changé d'avis et même très rapidement !

Rappelez-vous mes chroniques de 2006/2007 : "Souvent Sarkozy varie, bien fol qui s'y fie !".

Eh bien, sur le nucléaire c'est pareil !

Pas plus tard que le 30 avril 2011, dans son avion qui le ramenait du Japon Nicolas Sarkozy avait confié qu'il réfléchissait à sortir du nucléaire aux journalistes qui l'accompagnaient.

L'Élysée n'a jamais démenti ces propos !

Un mois plus tôt il en avait même discuté en Conseil des Ministres !

Communiqué du dit Conseil des Ministres en date du 29 mars 2011 :

Des solutions de sortie du nucléaire ont d'ores et déjà, été abordées.

Et si on remonte le temps, pas beaucoup, le 9 juin 2009, en viste à l'Université de Savoie, M. Sarkozy avait déclaré, en public cette fois :

"Le tout nucléaire a été une erreur collective : la France, en tête de tous les pays sur l'énergie nucléaire, pensait ne pas avoir besoin des énergies renouvelables".
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne Lady Marwina

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 7362
  • Le Chwanana est Grand
    • Avanti-populo.com
Re : Centrales nucléaires
« Réponse #44 le: 26 novembre 2011 à 14:16:27 »
Citer
Ainsi M. Sarkozy bataille ferme en faveur du nucléaire depuis quelques jours.
C'est un peu crade, mais j'espère vraiment que les verts vont avoir accès aux conséquences (malformations et autres) de Fukushima sur les femmes tombées enceintes au moment de la catastrophe et après, et que ces images (qui seront terribles puisque les répercutions sont toujours dramatiques et sur plusieurs niveaux, ainsi qu'a très long terme) vont pouvoir tourner.
Le peuple français à besoin d'une piqure de rappel, je le crains, s'il ne veut pas un jour subir une catastrophe de la même ampleur.
Celui qui croit ne pas être responsable de ses erreurs a renoncé à sa liberté

Hors ligne Val

  • Administrateur
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 19238
Re : Centrales nucléaires
« Réponse #45 le: 26 novembre 2011 à 15:22:55 »
Oui mais comme les grands médias ne vont pas donner cet accès, sauf si c'est très crade (trop cool n'est ce pas d'avoir des images "choc"  :berk1:), je ne pense pas que la piqûre de rappel soit assez forte.  :merci:

Hors ligne Lady Marwina

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 7362
  • Le Chwanana est Grand
    • Avanti-populo.com
Re : Centrales nucléaires
« Réponse #46 le: 26 novembre 2011 à 16:40:37 »
C'est plus sur internet que je comptais. Après tout, c'est par cette voie que nous avons pu avoir des informations sur la catastrophe...
Celui qui croit ne pas être responsable de ses erreurs a renoncé à sa liberté

Hors ligne cervesia

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2380
Re : Centrales nucléaires
« Réponse #47 le: 26 novembre 2011 à 18:45:13 »


http://sboisse.free.fr/planete/pol_radioactive.php

fukushima c pire que Tchernobyl .... donc il ne faut pas s'attendre à autre chose .... :rougefache:
"Il n'y a point d'éloge flatteuse sans liberté de blâmer", Beaumarchais

 La neutralité favorise toujours l'oppresseur, jamais la victime. Le silence encourage le persécuteur, jamais le persécuté » (E. Wiesel).

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5009
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : Centrales nucléaires
« Réponse #48 le: 30 novembre 2011 à 21:21:49 »
Vu dans le Canard :

Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne Lady Marwina

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 7362
  • Le Chwanana est Grand
    • Avanti-populo.com
Re : Centrales nucléaires
« Réponse #49 le: 07 décembre 2011 à 10:17:09 »
La déclaration absurde du boulet de service des jeunes pop'kémon sur l'action de Greenpeace est commentée dans le fil concerné, mais je restais sur ma faim pour l'action elle-même - enfin plutôt les réactions du moment vis-à-vis du truc.

On a le concept de la doxa ambiante: haro sur EELV, c'est bien: ça change de l'humour a 2 cent limite de l'autre qui se moque de l'accent d'Eva Joly
Citer
Affaire Greenpeace : quand les écologistes abusent de la rhétorique de la peur
LE PLUS. "Le nucléaire sûr n'existe pas" : c'est le message qu'ont affiché sur une banderole neuf militants de Greenpeace sur le dôme du réacteur du site nucléaire de Nogent-sur-Seine. Une idée sur laquelle surfent les Verts.


On a les réactions très XXIème siècle: passe d'armes sur Tweeter, notamment entre Duflot et Besson
Citer
Dans l'un de ses messages, la secrétaire nationale d'Europe Ecologie les Verts (EELV) avait interpellé Eric Besson : « Les "dysfonctionnements" dans le nucléaire Monsieur Eric Besson si les intentions n'étaient pas pacifiques ça s'appelle une catastrophe ! ». Réponse de l'intéressé : « Êtes-vous toujours aussi subtile ! Apparemment ils ont été repérés et surveillés en permanence. Auriez-vous préféré un tir à vue ? ». Un peu plus tard, Eric Besson fait cette proposition à Cécile Duflot : « Au fait Cécile Duflot puisque vous savez me trouver ici. Accepteriez-vous un live tweet contradictoire sur l'accord Verts-PS ? ». « Quand vous aurez fait un audit sur la sécurité nucléaire, sans problème. Plus urgent pour un ministre que de faire le kéké sur twitter non ? », ironise la secrétaire nationale d'EELV.


Et bien sur les diverses réactions des membres du gouvernement, plus empêtrés les uns que les autres dans le concept de pédagogie: surtout ne pas dire aux français que la sécurité des sites nucléaires c'est n'importe quoi.
En fait, ce n'est pas tout à fait n'importe quoi, c'est juste géré par des incompétents depuis des lustres.

Je ne sais pas si les mots de passe root dont je parlais dans l'autre fil ont étés changés depuis l'heure, cela étant: la discussion entre ingénieurs en physique nucléaire qui m'a apprit l'info date de quelques années, et les deux clans en présence ce jour là n'ont toujours pas, ni l'un ni l'autre, gagné leur paris. Je m'explique: le clan numéro un pense que le monde finira en post-apo (l'absence de changement du mot de passe root du réseau informatique contrôlant la sécurité des centrales concernées était un de leurs arguments) et le clan numéro deux pense que le cyber punk viendra avant. Les deux parties sont relativement d'accord pour dire que si le cyber punk gagne, au final, le post apo viendra quand même de toute façon. Personnellement, je pense que c'est le cauchemar d'Insmouth qui nous pend au nez, mais je ne suis pas ingénieur en physique nucléaire.
[NB: non, je ne connais pas le mot de passe root en question.]
[Mes amis sont suffisamment paranos pour que l'épouse de l'un des concernés, avec qui il a deux enfants, ne connaisse pas le mot de passe root de son propre ordi personnel. Lâcher un MdP quel qu'il soit leur est impossible, même sous la torture. Le nucléaire français ne confie pas non plus l'administration de ses réseaux informatiques à n'importe qui, il y a une sélection sur le coté mutique du geek.]

Bref.
A coté des mots de passe root inchangés, nous avons une autre technique absurde de sécurité: le MdP d'accès individuel sécurisé qu'il faut changer toutes les semaines. Comme les ingénieurs concernés ont autre chose à faire que retenir chaque semaine un nouveau mot de passe, la technique 1 est la suivante: le changer deux fois puis remettre l'ancien, que l'on connaît par coeur. La technique 2 consiste à le noter sur un bout de papier que l'on porte sur soi. C'est tout aussi sécurisé, bien entendu.

Le véritable terrorisme informatique n'existe pas encore, donc ce n'est pour l'heure qu'un problème grave sans conséquences concrètes. La question est de savoir si nos dirigeants (qui en sont au niveau hadopi gna gna) vont réussir à comprendre les enjeux. Je les sens - pour ceux actuellement en place - juste très mal partis. Ce n'est plus leur monde qu'ils gouvernent, mais un futur fantasmé qu'ils ne comprennent pas et dont ils sont incapable seulement de percevoir les tenants et aboutissants.
Celui qui croit ne pas être responsable de ses erreurs a renoncé à sa liberté