Auteur Sujet: Occupation de Wall street, des indignés aux états-unis  (Lu 1906 fois)

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5846
Occupation de Wall street, des indignés aux états-unis
« le: 20 septembre 2011 à 09:17:59 »
Le mouvement des indignés a traversé l'atlantique et depuis ce WE c'est devant Wall street que s'est installé un campement d'indignés  :D



Citer
Au moins 3000 américains, se réclamant des Indignés d’Espagne et des révolutions arabes, occupent Wall Street et campent dans un parc proche depuis ce weekend. Casseroles, gueulantes, colère mais bon esprit règnent.

Leur but : recréer une place Tahrir devant la bourse de Wall Street. Ces jeunes américains tentent de s’installer dans la durée. Arrivés samedi par petits groupes, ils se sont vu rapidement interdire l’accès au carrefour devant la bourse par la police omniprésente. Ils ont planté des tentes dans un square proche, le parc Zuccoti. S’ils espéraient la venue de 20000 personnes, ils sont au moins 3000 à avoir pu passer les barrages de police. En bons indignés, le mouvement se structure sur Tweeter et IRC : OccupyWallSt est le HashTag à suivre.

L'étape cruciale et incertaine du lundi matin est passée avec succès, le mouvement continue. Les manifestants sont dans WallStreet, devant ces grandes banques qui ont reçu des centaines de milliards du gouvernement, alors que le chômage monte et la pauvreté explose. A la façon des indignés européens, les mots d’ordres s’écrivent par centaines sur des cartons et affiches. On y parle d’austérité, d’injustice : « créez des emplois, pas la guerre », « les humaines avant le profit »…

Très organisés, ils publient des photos par dizaines, ont déjà monté une hotline d’information, du contenu pour la presse, des affiches et tracts... Deux collectifs ont déjà apporté leur soutien au mouvement : Anonymous, les masques sont très présents dans les cortèges, et Adbusters, l’équivalent en plus gros des « Antipubs » français.
Une caméra permet de suivre le mouvement en direct.

Une vidéo de la journée du 17 étonnante : où l'on voit les manifestations, et le regard des banquiers sur les balcons en train de boire des coupes de champagne...



•Voir aussi
Etats-Unis : retour vers le passé avec 46 200 000 de pauvres
Israël. La « tentifada » ne connaît pas de trêve
Les Indignés en route pour Bruxelles


Aller à la source pour visionner la video et profiter des différents liens

Leur slogan ?
SORTEZ LES POUBELLES !
 :mdr1: :mdr1: :mdr1:



Je vous propose aussi d'aller voir ICI si vous voulez compléter l'information avec notamment des éléments expliquant comment l'appel est soutenu et relayé par les ANONYMOUS, et concerne d'autres villes que New-york


Occupy Wall Street PEACEFULLY - Sept 17
« Modifié: 20 septembre 2011 à 09:48:48 par reveillonsnous »
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3179
Re : Occupation de Wall street, des indignés aux états-unis
« Réponse #1 le: 03 octobre 2011 à 07:53:24 »
Citer
Malgré les arrestations, les activistes anti-Wall Street ne désarment pas
DECRYPTAGE + VIDEOSLes manifestations contre la finance se multiplient à New York. Plus de 700 activistes ont été arrêtés samedi. Retour sur un mouvement qui pourrait vite faire tache d'huile.
75 commentaires
Par CHRISTIAN LOSSON    
   
Brooklyn bridge, hier, New-York. Une manifestation pendant plus de deux heures. Plus de 700 arrestations, en dépit d'une ambiance pacifique. Un nouvel épisode du mouvement anti-Wall Street qui a débuté le 17 septembre et gagne chaque jour en ampleur. La manifestation avait débuté dans l'après-midi à Liberty Plaza, dans le quartier de la finance, où campent depuis deux semaines des militants du mouvement «Occupy Wall Street».
Les manifestants arboraient des pancartes pour «en finir avec la Fed», la Réserve fédérale, ou à braquer des «bombes au poivre sur Goldman Sachs», cette banque d'investissement new-yorkaise sur le grill depuis son rôle dans la crise des «subprimes», qui a déclenché une crise économique et financière planétaire.


http://www.liberation.fr/economie/01012363268-malgre-les-arrestations-les-activistes-anti-wall-street-ne-desarment-pas

Je tiens à préciser que je n’ai strictement rien à voir avec le révérend  :mrgreen:
Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne TheTwit

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3957
Re : Occupation de Wall street, des indignés aux états-unis
« Réponse #2 le: 07 octobre 2011 à 19:04:51 »
C'est une véritable révolution. Des américains qui envoients des messages en francais. :|
Chers amis,

Citer
Des milliers d'Américains occupent Wall Street, rejoignant ainsi un mouvement mondial qui, de Madrid à Jérusalem, vise à reprendre la démocratie des mains d'intérêts corrompus. Si nous sommes des millions à les soutenir, nous leur redonnerons le moral et montrerons aux médias et à nos dirigeants qu'il ne s'agit pas d'un mouvement marginal. Cliquez ci-dessous pour signer la pétition, chaque signature apparaîtra sur un compteur géant en temps réel situé en plein milieu de l'occupation de Wall Street:

Des milliers d'Américains occupent pacifiquement Wall Street, un épicentre de la puissance financière mondiale et de la corruption. Dernière lueur d'espoir en date, ces Américains viennent s'ajouter à un nouveau mouvement pour la justice sociale qui se répand comme une traînée de poudre de Madrid à Jérusalem ainsi que dans 146 autres villes et bientôt plus encore. Mais ils ont besoin de notre aide pour réussir.

Alors que les travailleurs paient la facture d'une crise financière causée par des élites corrompues, les manifestants demandent une réelle démocratie, la justice sociale et la lutte contre la corruption. Mais ils subissent de fortes pressions de la part des autorités, et certains médias les rejettent d'emblée en les qualifiant de groupes marginaux. Si nous sommes des millions du monde entier à les soutenir, nous renforcerons leur détermination et montrerons aux médias et aux dirigeants que ces protestations font partie d'un immense mouvement dominant pour le changement.

La vague de protestation étendue au monde entier est le dernier chapitre en date dans l'histoire du pouvoir citoyen mondial qui s'est écrite cette année. Le suicide d'un marchand de fruits désespéré en Tunisie a déclenché le combat pour la démocratie dans tout le monde arabe. En Egypte, les gens ont envahi la Place Tahrir et renversé leur dictateur. En Inde, le jeûne d'un homme a amené des millions de personnes dans la rue et a mis le gouvernement à genoux, pour déboucher sur des mesures concrètes pour mettre fin à la corruption. Pendant des mois, les citoyens grecs ont protesté sans relâche contre les coupes injustes dans les dépenses publiques. En Espagne, des milliers d'"indignés" ont défié l'interdiction de manifestations pré-électorales et ont monté un camp de protestation sur la Puerta del Sol pour dénoncer la corruption politique ainsi que la gestion de la crise économique par le gouvernement. Et cet été, dans tout Israël, les gens ont construit des "villes-tentes" pour protester contre les coûts croissants du logement et exiger la justice sociale.

Ces épisodes nationaux convergent vers un même appel mondial et déterminé à mettre fin à la corruption des élites et des dirigeants politiques, qui dans de nombreux pays ont contribué à causer une crise financière désastreuse et veulent désormais que les familles et les travailleurs paient la facture. Le mouvement de masse en réponse peut non seulement s'assurer que le poids de la récession ne soit pas assumé par les plus vulnérables, mais peut aussi aider à rétablir le rapport de force entre la démocratie et la corruption.
 
« Modifié: 07 octobre 2011 à 19:30:48 par TheTwit »

Hors ligne cervesia

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2380
Re : Occupation de Wall street, des indignés aux états-unis
« Réponse #3 le: 07 octobre 2011 à 21:33:18 »
ça bouge partout !

http://www.avaaz.org/fr/the_world_vs_wall_st_fr/?cl=1310856096&v=10617

rassemblements dans le monde entier le 15 octobre
"Il n'y a point d'éloge flatteuse sans liberté de blâmer", Beaumarchais

 La neutralité favorise toujours l'oppresseur, jamais la victime. Le silence encourage le persécuteur, jamais le persécuté » (E. Wiesel).

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5846
Re : Occupation de Wall street, des indignés aux états-unis
« Réponse #4 le: 08 octobre 2011 à 08:12:32 »
Signé !  :super:
Merci à The Twit et à Cervesia  :merci: Ils viennent de réaliser un chouette travail d'équipe  ;-)
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3179
Re : Occupation de Wall street, des indignés aux états-unis
« Réponse #5 le: 08 octobre 2011 à 11:55:52 »
signé aussi :super:
Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne TYGER

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 8889
Re : Occupation de Wall street, des indignés aux états-unis
« Réponse #6 le: 08 octobre 2011 à 12:02:45 »
signé !
"Ni Dieu, ni maître.
Mieux être."
Jacques Prévert

"Quand la vérité n’est pas libre, la liberté n’est pas vraie.
Les vérités de la Police sont les vérités d’aujourd’hui."
Jacques Prévert

Hors ligne cervesia

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2380
Re : Occupation de Wall street, des indignés aux états-unis
« Réponse #7 le: 08 octobre 2011 à 13:51:40 »
Signé !  :super:
Merci à The Twit et à Cervesia  :merci: Ils viennent de réaliser un chouette travail d'équipe  ;-)

arrêtes je vais rougir :gene2:
"Il n'y a point d'éloge flatteuse sans liberté de blâmer", Beaumarchais

 La neutralité favorise toujours l'oppresseur, jamais la victime. Le silence encourage le persécuteur, jamais le persécuté » (E. Wiesel).

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7887
Re : Occupation de Wall street, des indignés aux états-unis
« Réponse #8 le: 10 octobre 2011 à 08:56:56 »
Citer
Les "Indignés" européens font des émules aux USA

France Info - 3 octobre 2011
 
Le groupe s’appelle "Occupy Wall street" et campe depuis bientôt deux semaines aux alentours du temple mondial de la finance, à Manhattan.
Anecdotique au départ, le mouvement inspiré de celui des Indignados espagnols, commence à rameuter du monde. Samedi, il a investi le pont de Brooklyn, pour une marche impromptue pendant laquelle plus de 700 manifestants ont été interpellés. Et d’autres rassemblements sont prévus...
Les revendications des Indignés made in USA sont assez vagues. Leur slogan : "Nous sommes la majorité, nous sommes les 99%". Contre les inégalités sociales, l’enrichissement d’une poignée, la Fed (la Réserve fédérale) ou Goldman Sachs, la puissante banque d’investissement mise en cause dans la crise de 2008. Un credo qui rassemble de façon exponentielle. Ce week-end, des milliers de New Yorkais ont défilé, avec le soutien de quelques personnalités, comme le réalisateur Michael Moore ou l’actrice Susan Sarandon.
Des manifestations se sont aussi tenues à Albuquerque, Boston, Chicago ou Los Angeles.

 
 Un manifestant du mouvement"occupons Wall Street", mouvement lancé el 17 septembre dans la quasi-indifférence, mais qui prend de l'ampleur... © REUTERS/Lucas Jackson

  Coup de force de la police de NYC, mais gros coup de pub pour les indignés made in USA Reportage d’Aurélien Colly à New York  (1'27")
  

--------------------------------------------------------------------------------

Ce samedi, la police new-yorkaise a interpellé 700 manifestants, au motif qu’ils marchaient sur la chaussée, au lieu de se cantonner aux trottoirs. Depuis, la majorité a été libérée, mais ces arrestations ont donné un écho médiatique sans précédent au mouvement.
Du coup, un nouvel appel à manifester a été lancé sur le site du mouvement ou son compte Twitter @occupywallstNYC.


http://www.france-info.com/monde-ameriques-2011-10-03-les-indignes-europeens-font-des-emules-aux-usa-566240-14-16.html

Je remets ton post dans le bon sujet  :merci:
Val.
« Modifié: 10 octobre 2011 à 11:26:06 par Val »
Quelle vertu, quel bonheur peut exister dans un pays où une classe d'individus peut dévorer la substance de plusieurs millions d'hommes?
Robespierre
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne cervesia

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2380
Re : Occupation de Wall street, des indignés aux états-unis
« Réponse #9 le: 10 octobre 2011 à 11:44:05 »
appel aux rassemblements du 15/10

http://farid2012.org/spip.php?article29
"Il n'y a point d'éloge flatteuse sans liberté de blâmer", Beaumarchais

 La neutralité favorise toujours l'oppresseur, jamais la victime. Le silence encourage le persécuteur, jamais le persécuté » (E. Wiesel).

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5846
Re : Occupation de Wall street, des indignés aux états-unis
« Réponse #10 le: 19 octobre 2011 à 11:45:37 »
Un  lien magnifique qui regroupe des images des indignés à travers le monde entier lors des manifestations du 15 octobre !
 :gehe: :coeur: :frime:
Je dois ce moment d'émotion à un commentateur du blog de paul Jorion suite à cet article

Je suis plutôt d'accord avec Courrier International qui constate que Les médias ne comprennent rien à “Occupy Wall Street”

Citer
Depuis le début [le 17 septembre] du mouvement d’occupation de Liberty Plaza, à proximité de Wall Street, les journalistes de télévision semblent déterminés à présenter le phénomène comme le fait d’une génération de “cinglés paresseux incapables de tenir un discours cohérent”. Pensez par exemple à la présentatrice de CNN, Erin Burnett, qui a diffusé un reportage sur les militants installés dans Zuccotti Park, à Manhattan, dans une rubrique intitulée Seriously ? [“Sérieusement ?”]. “Contre quoi manifestent-ils ?” s’est-elle demandée tout haut. “Personne n’a l’air de bien le savoir.” Des propos aussi condescendants que réducteurs.


Et pour continuer à vous faire partager mon petit tour d'horizon informatif, concernant le mouvement "occupons Wall Street" , qui me semble être en train de devenir le "mouvement des 99%", et j'avoue que j'aime vraiment beaucoup cette dénomination  :frime1:.... voici un discours tenu devant les manifestants par Naomi Klein, auteure canadienne de la "stratégie du chaos"

Citer
Naomi Klein : « Le mouvement Occupons Wall Street est actuellement la chose la plus importante au monde »
(.....)
Hier, un des orateurs du rassemblement syndical a déclaré : « Nous nous sommes trouvés. » Ce sentiment saisit bien la beauté de ce qui se crée ici. Un espace largement ouvert – et une idée si grande qu’elle ne peut être contenue dans aucun endroit – pour tous ceux qui veulent un monde meilleur. Nous en sommes tellement reconnaissants.

S’il y a une chose que je sais, c’est que les 1 % [les plus riches] aiment les crises. Quand les gens sont paniqués et désespérés, que personne ne semble savoir ce qu’il faut faire, c’est le moment idéal pour eux pour faire passer leur liste de vœux, avec leurs politiques pro-entreprises : privatiser l’éducation et la Sécurité sociale, mettre en pièces les services publics, se débarrasser des dernières mesures contraignantes pour les entreprises. Au cœur de la crise, c’est ce qui se passe partout dans le monde.

Et une seule chose peut bloquer cette stratégie. Une grande chose heureusement : les 99 %. Ces 99 % qui descendent dans les rues, de Madison à Madrid, en disant : « Non, nous ne paierons pas pour votre crise. »
« Modifié: 19 octobre 2011 à 12:18:00 par reveillonsnous »
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne TheTwit

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3957
Re : Occupation de Wall street, des indignés aux états-unis
« Réponse #11 le: 20 octobre 2011 à 17:39:37 »
Citer
Jon Bon Jovi ouvre un restaurant pour les plus démunis au New Jersey
The Associated Press  19 octobre 2011 à 17:00  
RED BANK, États-Unis - Au cours de trois décennies à titre de l'une des stars du rock les plus en vus, Jon Bon Jovi s'est délecté dans certains des meilleurs restaurants au monde.

Malgré tout, il n'y a pas d'endroit où il préférerait se retrouver aujourd'hui que The Soul Kitchen, un restaurant «payez ce que vous pouvez» établi par son épouse Dorothea et lui-même dans une ancienne usine de pièces automobiles au coeur du New Jersey.

Le restaurant offre des mets de qualité aux démunis, tout en leur donnant l'occasion de faire du travail bénévole sur des projets communautaires.

Les clients pouvant se le permettre sont encouragés à laisser ce qu'ils peuvent dans des enveloppes sur chaque table, les menus ne comportant aucun prix.

Ce restaurant est le plus récent projet de la Jon Bon Jovi Soul Foundation, qui a construit 260 maisons pour les ménages à faible revenu au cours des dernières années.

«Quand j'ai appris qu'une personne sur six au pays se couchait le ventre vide, j'ai pensé que ce devait être la prochaine mission de la Fondation», a affirmé mercredi à l'Associated Press Jon Bon Jovi, peu avant la cérémonie d'ouverture officielle du restaurant.

Voir le texte complet
Haut de la

C'est pas comme Steve Jobs, qui malgres ces 4 milliard n'a fait aucun dont a qui que ce soit.Comme le voudrait la tradition chez les milliardaire.Un vrai bursar (radin?)ce mec. :fache1:  
« Modifié: 20 octobre 2011 à 19:34:33 par TheTwit »

Hors ligne sarkome

  • Smart Citoyen Incurable
  • Messages: 10521
Re : Occupation de Wall street, des indignés aux états-unis
« Réponse #12 le: 22 octobre 2011 à 12:53:24 »
Un concert impromptu:

Matt Haimovitz Plays Bach Prelude at Occupy Wall Street

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5846
Re : Occupation de Wall street, des indignés aux états-unis
« Réponse #13 le: 04 novembre 2011 à 09:39:25 »
Le mouvement aux Etats-unis est visiblement toujours bien vivant, même si trés peu de médias s'en font l'écho
 
Les indignés de Californie votent la grève générale
Citer
Pour la première fois depuis l’après-guerre, une grève générale vient d’être votée aux États-Unis. Et ce sont les Indignés d’Oakland, en Californie, qui ouvrent le bal des dissidents. Réunies le 26 octobre dernier sur Oscar Grant Plaza, 1 484 personnes – sur 1 607 votants – ont voté en faveur de cette résolution. La grève générale est fixée au mercredi 2 novembre. Et l’ultimatum est strict : « Toutes les banques et les grandes entreprises devront fermer pour la journée ou nous marcherons sur elles. » L’enjeu ? Mettre un « coup d’arrêt » aux « 1 % » qui détiennent 40 % des richesses.


Etats-Unis: Plus de 80 arrestations après des violences à Oakland
Citer
La police d'Oakland, en Californie, a arrêté jeudi plus de 80 personnes après qu'une manifestation du mouvement «Occupy Wall Street» a dégénéré dans la nuit, ont dit les autorités. Cinq civils et trois policiers ont été blessés dans ces violences nocturnes, qui ont laissé les rues d'Oakland jonchées de débris et de verre cassé. Après minuit mercredi, un important contingent de policiers antiémeutes ont avancé sur les manifestants qui protestaient contre les inégalités économiques.


"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod