Auteur Sujet: Le patator et autres objets insolites  (Lu 879 fois)

Hors ligne kiosk

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4835
    • Pôv' con
Le patator et autres objets insolites
« le: 10 septembre 2011 à 19:23:17 »
Le patator (aussi appelé lance-patate) est une arme artisanale, projetant à grande distance un projectile, le plus souvent une patate.

Vous trouverez sur Youtube et sur Dailymotion une grande quantité de vidéos présentant quelques patators bien graves, voire monstrueux. On est très loin du pistolet à patate de mon enfance :


<a href="http://video.google.com/googleplayer.swf?docid=6363767287061335929" target="_blank" class="new_win">http://video.google.com/googleplayer.swf?docid=6363767287061335929</a>

Une prochaine fois, je vous parlerai (peut-être) de la pelle de l'armée chinoise.
N'en déplaise aux bas du front et autres excités de la récidive, les statistiques sont formelles : les individus ayant commis au moins un crime sont plus nombreux que ceux qui en ont commis deux ou plus.

Hors ligne sarkome

  • Smart Citoyen Incurable
  • Messages: 10521
Re : Le patator et autres objets insolites
« Réponse #1 le: 10 septembre 2011 à 20:30:42 »
Et voilà le Patator amélioré version Marine Nationale


Hors ligne kiosk

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4835
    • Pôv' con
Re : Le patator et autres objets insolites
« Réponse #2 le: 11 septembre 2011 à 09:19:26 »
La pelle chinoise (en vente sur Internet).

N'en déplaise aux bas du front et autres excités de la récidive, les statistiques sont formelles : les individus ayant commis au moins un crime sont plus nombreux que ceux qui en ont commis deux ou plus.

Hors ligne kiosk

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4835
    • Pôv' con
Re : Le patator et autres objets insolites
« Réponse #3 le: 12 octobre 2011 à 13:41:09 »
Les objets insolites peuvent aussi être des applications inutiles, donc indispensables.
Sur Android Market, j'ai relevé, parmi les applis gratuites, celle-ci : Ghost Radar Classic.

Citer
Ghost Radar est une application portable qui a été crée pour l’iPhone, l’iPod touch et l’iPad qui permet de détecter des activités paranormales. Selon l’appareil utilisé, divers capteurs permettent à Ghost Radar de détecter des activités paranormales. Comme les appareils traditionnels de détections paranormales, Ghost Radar utilise des capteurs qui mesurent les champs magnétiques, les vibrations et les sons. Mais les appareils traditionnels peuvent être facilement trompés par des variations normales de champs magnétiques, de vibration ou de bruit. La grande distinction de Ghost Radar est qu’il analyse les résultats des capteurs et n’indique que les résultats qui démontrent une activité intéressante. Ghost Radar comprend aussi une voix qui vous fait savoir quand des mots intéressants ont été détectés.

Rendez vous sur http://www.spudpickles.com/ pour plus d’informations.


Non seulement l'appli vous montre où se trouvent les fantômes, mais en plus ils peuvent eux-mêmes utiliser le programme pour vous parler et répondre à vos questions.
Évidemment, ça, c'est la théorie. Installez l'appli sur deux mobiles de la même marque, placez-les côte à côte et lancez le programme, et vous verrez que les deux bécanes réagissent différemment aux supposées variations de l'environnement. Mais ce n'est pas grave du tout, puisque de toute façon... c'est bidon (jusqu'à preuve du contraire).

C'est plus amusant avec un étage supplémentaire. C'est ainsi que, toujours sur Android Market, j'ai téléchargé Ghostcam, une appli qui permet de photographier les fantômes. Quand vous repérez un fantôme grâce au radar chez un ami un peu crédule, vous passez sur Ghostcam et prenez une photo dans la direction indiquée, de préférence avec un fond pas trop compliqué et pas trop lumineux. Surprise ! un fantôme apparaît sur la photo ! (Il existe un mode automatique et un mode manuel qui vous permet de choisir le fantôme à superposer sur le cliché).

Pour une touche finale, téléchargez ZombieBooth, tirez le portrait de vos amis avec votre mobile Android, et attendez la fin du traitement numérique pour apprécier le résultat...
N'en déplaise aux bas du front et autres excités de la récidive, les statistiques sont formelles : les individus ayant commis au moins un crime sont plus nombreux que ceux qui en ont commis deux ou plus.