Auteur Sujet: François Hollande  (Lu 8854 fois)

Hors ligne Bobleflingueur

  • Sarkophobe
  • Messages: 436
François Hollande
« le: 26 août 2011 à 23:37:43 »
François Hollande ne semble pas avoir de fil..

Mais il monte.. Monte...

1) Complot sarkosyste : MMMh.. Désigner un adversiare pour foutre lamouise.. Peut être mais pas sur surtout que le prez de Prisunic est à nouveau en chute libre...

2) Le renégat qui s'oppose au système PS : jeu de rôle ou vrai résistance.. Suis septique !!

3) Le PS capitalise la médiocrité de cette droite "arrognate", discréditée et je pense "du passé" (les français sont pasé à autre chose au delà de la colère) mais se fait "désiré"... Qu'attendent ils ? Et surtout Hllande...

3) Un notable provincial mais pas "bling bling"... Avec une sympathie du couple Chirac (Référence trouble pour les électeurs de droite) Quel poids réel ?

Bref, il peut ramasser la mise selon moi... Vos avis...

Mais rien n'est écrit et ce qui m'importe, c'est que le "locataire" de l'Elysée dégage en mai 2012 avec un magistral coup de pied sur son caleçon avec la trace de la pointure de son adversiare  :mdr1: :mdr1: :mdr1: :mdr1:

« Modifié: 16 novembre 2011 à 10:36:28 par raja »

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28629
Re : François Hollande
« Réponse #1 le: 27 août 2011 à 10:58:15 »
on voulait nous vendre DSK, celui ci out, on veut nous vendre du hollande bref l'autre pays de la soupe  :mdr1:

Hors ligne cervesia

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2380
Re : François Hollande
« Réponse #2 le: 27 août 2011 à 11:44:33 »
hollande a du succès auprès des foules parce qu'il a une tête de prolo :mrgreen:
"Il n'y a point d'éloge flatteuse sans liberté de blâmer", Beaumarchais

 La neutralité favorise toujours l'oppresseur, jamais la victime. Le silence encourage le persécuteur, jamais le persécuté » (E. Wiesel).

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7887
Re : François Hollande
« Réponse #3 le: 27 août 2011 à 12:33:25 »
Hollande depuis un an s'est taillé un costume de présidentiable. Il fait "sérieux" pour tenter de rassurer à droite. Etre "sérieux", pour la droite, ça signifie être modéré, être un homme, porter un costume, ne pas afficher sa vie privée, être d'un physique passe-partout. En plus, il a un petit côté clown-mais-pas-trop qui a plu à Chirac (qui s'y entend) et qui, aux yeux des électeurs déçus par le bouffon frénétique en place, peut le faire en matière de transition, en attendant mieux...

Si Hollande est intelligent, il ne fait que "plaire" en attendant d'être plus audacieux une fois élu. Sinon, ben on aura la banalité faite homme comme préz. Dans ce cas, il faut s'attendre à une politique de gestion avec option compassionnelle "de gauche", sans plus.

Bôf!  :baille:
Quelle vertu, quel bonheur peut exister dans un pays où une classe d'individus peut dévorer la substance de plusieurs millions d'hommes?
Robespierre
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : François Hollande
« Réponse #4 le: 27 août 2011 à 13:56:37 »
Un atout électoral non-avouable, son avantage sur les deux autres candidates au PS : c'est un homme !
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne kiosk

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4835
    • Pôv' con
Re : François Hollande
« Réponse #5 le: 27 août 2011 à 20:00:49 »
Hollande, c'est l'alternance douce. On ne change rien, ou si peu. Voir l'article sur Mélenchon écrit par un libéral (sur le fil consacré à J-L M), ensuite comparer Hollande et Mélenchon.
Hollande ne fait pas peur à la droite. S'il était élu, il serait considéré comme le type chargé de gérer l'intérim entre Sarko et son successeur à l'UMP, le temps que l'on oublie un peu ce que fut le sarkozysme.
N'en déplaise aux bas du front et autres excités de la récidive, les statistiques sont formelles : les individus ayant commis au moins un crime sont plus nombreux que ceux qui en ont commis deux ou plus.

Hors ligne Lady Marwina

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 7362
  • Le Chwanana est Grand
    • Avanti-populo.com
Re : François Hollande
« Réponse #6 le: 28 août 2011 à 13:19:59 »
Je partage l'avis de Kiosk.
Hollande, c'est l'alternance molle, de quoi bien démontrer par l'absurde que la gauche ne sert à rien quand elle est au pouvoir. Parce que, si il passe, ce sera cinq années de vide meublé par les exigences des marchés. Quelques timides remises en cause de la politique fiscale, mais sans trop, et pas beaucoup d'avancées. Un programme de centre libéral, en résumé.

Cela étant, c'est vrai d'Hollande mais aussi d'autres.
Celui qui croit ne pas être responsable de ses erreurs a renoncé à sa liberté

Hors ligne timbur

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 13020
Re : François Hollande
« Réponse #7 le: 28 août 2011 à 13:48:53 »
Quelles chances "d'ouverture à gauche" avec Hollande, selon vous ?
___________________________________________________________________________________________________________________________________
Frondiste : Néologisme timburien. Désigne tout élu à la députation remplissant la double condition d'être de gauche et du parti socialiste.

Hors ligne cervesia

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2380
Re : François Hollande
« Réponse #8 le: 28 août 2011 à 15:01:37 »
faibles ....médiocres .... mémélanchon a plus de kouilles que lui...
"Il n'y a point d'éloge flatteuse sans liberté de blâmer", Beaumarchais

 La neutralité favorise toujours l'oppresseur, jamais la victime. Le silence encourage le persécuteur, jamais le persécuté » (E. Wiesel).

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7887
Re : François Hollande
« Réponse #9 le: 02 septembre 2011 à 05:34:11 »
Oui. Un exemple? En voilà un...  :mrgreen:

Citer
Allocation d’autonomie: le recul de François Hollande est regrettable

Alors que les Jeunes Socialistes ont obtenu que l’allocation d’autonomie soit inscrite dans la convention nationale sur le nouveau modèle économique, social et écologique, François Hollande, ex-premier secrétaire national du PS, a proposé mardi 4 mai dans son pacte éducatif, une aide sociale étudiante sous forme d’un emprunt garanti par l’Etat qui permettrait dès lors l’augmentation des frais d’inscriptions universitaires.

Proposition historique des Jeunes Socialistes, portée par Ségolène Royal durant les élections présidentielles (proposition n°32), l’allocation d’autonomie, universelle et individualisée doit permettre à chaque jeune de se consacrer pleinement à ses études.

Ainsi, nous trouvons regrettable qu’un éminent cadre du PS remette en question une proposition, non plus des jeunes socialistes mais de la famille socialiste !

Cette proposition est non seulement injuste car elle signifierait que ce serait les jeunes, eux-mêmes, qui devraient financer leur enseignement supérieur et non la solidarité nationale. Surtout cela risquerait de précariser la jeunesse de façon de plus en plus longue car aujourd’hui, en l’absence de politique de l’emploi ambitieuse, un étudiant n’est ni assuré d’avoir un emploi et encore moins d’avoir un salaire suffisant afin de rembourser l’emprunt.

Alors que l’absence de politique d’emploi, la mise à mal du système éducatif et le débat sur les retraites illustrent la non-prise en compte de la jeunesse dans le débat public, cette proposition émise par François Hollande risque d’attiser une guerre des âges que nous récusons. La jeunesse entend prendre toute sa part à l’effort de solidarité intergénérationnelle mais attend de tous les leaders socialistes des propositions qui permettent aussi la solidarité à l’égard de la jeunesse.


http://www.jeunes-socialistes.fr/2010/05/allocation-dautonomie-le-recul-de-francois-hollande-est-regrettable/
Quelle vertu, quel bonheur peut exister dans un pays où une classe d'individus peut dévorer la substance de plusieurs millions d'hommes?
Robespierre
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne Bobleflingueur

  • Sarkophobe
  • Messages: 436
Re : François Hollande
« Réponse #10 le: 02 septembre 2011 à 07:30:45 »
Je pense, Sarkonique, que c'est une posture "électoraliste" car à droite, ils y ont renoncé et s'aligner sur la droite pour gagner le centre...
Et aussi séduire les cadres... Il veut apparaître comme une alternative "crédible" et "responsable" ("" signifie que je décrypte pas que j'approuve) !!!

Personnelement, je n'attends plus l'homme providentiel, ni des changements extraordinaires car le logiciel néo libéral merdique va dans le sens opposé...

Mais au moins, on aura plus, du moins je l'espère, toute cette haine déversée par la sarkozie sur le fait d'être une merde si je ne partage pas leurs idées... Toute cette culpabilisation, de désigner des boucs émissaires à ses échecs, de définir une hiérarchie sociale (Bettencourt en haut, n balayeur black en bas) matinée de religion (Christianisme>tout...)... Avec une arrogance doublée d'une grande incompétence...ECT...

Le reste, faut pas en attendre grand chose je pense... Mais à voir...

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : François Hollande
« Réponse #11 le: 02 septembre 2011 à 10:02:09 »
On aurait tort d'attendre un homme providentiel. À la différence de la droite, le concept d'un gouvernement de gauche n'implique pas un organigramme avec un chef tout-puissant qui décide de tout.
Pour ça il faudrait un touche-à-tout surdoué (actuellement on a un sur deux ; il touche à tout, mais pour être surdoué...)
Il faut espérer qu'un président de gauche s'entoure de ministres compétents, (pas des fayots/Potemkine) auxquels il délègue le responsabilités.

À la limite, peu importe si ça sera Hollande, Aubry ou Ségolène s'il y a derrière des parlementaires de la vraie gauche pour les faire avancer à coups de pied au cul.

Le culte du chef n'est pas de gauche.
Ceci dit, Aubry est vraiment trop veule, v. l'affaire DSK..
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7887
Re : François Hollande
« Réponse #12 le: 02 septembre 2011 à 12:28:14 »
Citer
Le culte du chef n'est pas de gauche.
T'aurais dû dire ça à Staline...  :mrgreen:
Quelle vertu, quel bonheur peut exister dans un pays où une classe d'individus peut dévorer la substance de plusieurs millions d'hommes?
Robespierre
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne TheTwit

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3957
Re : François Hollande
« Réponse #13 le: 02 septembre 2011 à 12:46:43 »
Sarkonique

Vous ressassé un vieux cliché, Staline etait un vrai dicteur avec tout les défauts que ce genre de personnes ont, de par ces crimes. Mais sur le plan politique sociale, Vous oublier une chose. Le principe du communisme est tout le monde égale, soit riches, soit pauvres. C'est esxactement ce que les francais réclament, pas vrai? Je n'eai pas connu Staline mais certains de ses succésseurs. Qui n'étaient pas des tirants comme vous le dites meme, aujourd'hui.
Il faut voyager aujourd'hui,pour s'instruire! ??????
« Modifié: 02 septembre 2011 à 12:55:40 par TheTwit »

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : François Hollande
« Réponse #14 le: 02 septembre 2011 à 15:54:01 »
Staline, je m'y attendais à celle-là.
J'ignore s'il a jamais été de gauche, il était surtout cinglé.
Une révolution qui réussit cesse par définition d'en être une, par contre on ne doit pas forcément (de nos jours) sombrer dans le culte de la personnalité.
Même Kadhaffi s'est laissé entraîner là-dedans, c'est pour dire !
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7887
Re : François Hollande
« Réponse #15 le: 02 septembre 2011 à 15:58:22 »
Mais je suis d'accord avec vous deux, rassurez-vous! Je voulais juste taquiner... :p
Cependant... il y a un anarchisme de droite et le refus du chef est aussi parfois de droite.

Bon, ce n'est pas le bon fil pour causer de tout ça et puis je crois que nous tomberions vite d'accord.  :cote:
Quelle vertu, quel bonheur peut exister dans un pays où une classe d'individus peut dévorer la substance de plusieurs millions d'hommes?
Robespierre
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne Lady Marwina

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 7362
  • Le Chwanana est Grand
    • Avanti-populo.com
Re : François Hollande
« Réponse #16 le: 04 septembre 2011 à 20:46:54 »
Vous oublier une chose. Le principe du communisme est tout le monde égale, soit riches, soit pauvres. C'est esxactement ce que les francais réclament, pas vrai?
Double Nieh???
C'est caricatural et assez absurde, comme affirmation.
Égalitarisme s'oppose justement à égalité... Pour le reste: bhah, non, personne ne réclame l'égalitarisme en France.
Celui qui croit ne pas être responsable de ses erreurs a renoncé à sa liberté

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28629
Re : François Hollande
« Réponse #17 le: 08 septembre 2011 à 10:44:53 »
 boulets :boulet: :boulet: :pendu: pas capable d'appuyer sur un bouton...

Citer
Hollande vote le plan de rigueur par erreur

Il avait donné procuration à un député qui s'est trompé de bouton lors du vote électronique.

François Hollande a finalement voté pour le plan de rigueur...à l'insu de son plein gré. Le candidat à la primaire socialiste a en effet été comptabilisé mercredi soir à l'Assemblée nationale dans les votes favorables au plan gouvernemental, à la suite d'une erreur technique commise par le député qui devait voter en son nom.

François Hollande, qui s'était exprimé avec vigueur mardi contre le plan , avait donné procuration à Jérôme Cahuzac, président socialiste de la Commission des Finances de l'Assemblée. Ce dernier, lors du vote électronique, a appuyé sur le mauvais bouton.
Les votes enregistrés sont définitifs

Aux termes du règlement de l'Assemblée, les votes enregistrés sont définitifs même si les députés font savoir ensuite qu'ils ont commis une erreur. Les deux socialistes figurent donc parmi les 163 voix favorables au collectif budgétaire, aux cotés de leurs collègues de l'UMP et du Nouveau Centre.

Parmi les 97 députés ayant voté contre le texte figurent des socialistes, communistes, Verts, divers gauche, non-inscrits ainsi que le président du MoDem, François Bayrou.

http://www.europe1.fr/Politique/Hollande-vote-le-plan-de-rigueur-par-erreur-707593/

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : François Hollande
« Réponse #18 le: 08 septembre 2011 à 11:15:21 »
C'est quand même aberrant, pouvoir voter à l'assemblée sans être présent !
Même Lepen a été choqué, c'est pour dire !
Quelle bande de branleurs !

Les Britanniques avaient un autre système, des "paires."

Chaque député se met d'accord avec un parlementaire du camp opposé pour ne pas voter, comme ça ils pouvaient tranquillement aller se bourrer la gueule au bar.
Pour voter les mesures considérés importantes, ils appliquent les "whips" (=fouets, parlementaires dont le boulot consistait à sortir jusqu'aux grabataires, boîteux ou séniles des hospices pour les faire voter.)

Je ne sais pas si c'est mieux, en tout cas on ne pourrait faire confiance à aucun député Français pour respecter l'accord !
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7887
Re : François Hollande
« Réponse #19 le: 08 septembre 2011 à 17:10:57 »
C'est ce qu'on appelle un acte manqué...  :mrgreen:
Quelle vertu, quel bonheur peut exister dans un pays où une classe d'individus peut dévorer la substance de plusieurs millions d'hommes?
Robespierre
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne sarkome

  • Smart Citoyen Incurable
  • Messages: 10521
Re : François Hollande
« Réponse #20 le: 08 septembre 2011 à 17:35:25 »
Pour la force de frappe, il y a le choix entre "simulation" et "tir réel"
S'il est élu... des fois qu'il se tromperait de bouton...

A moins qu'il ne délègue cette manœuvre au bidasse de service...
« Modifié: 08 septembre 2011 à 19:58:59 par sarkome »

Hors ligne TheTwit

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3957
Re : François Hollande
« Réponse #21 le: 08 septembre 2011 à 20:45:55 »
@Lady Marwina Je n'est jamais écri  le mot Égalitaire ou autre, j'ai parler d'égalité seulement. Alors vos comparaison linguistiques, gardez les pour vous. Et surtout je déteste que l'on  m'insulte. Je ne suis pas plus absurde que vous... :fache1:  Je pretend, je maintien et je soutien quand Russie a une certaine époque ,un medecin ou un balayeur avaient le meme salaire, ÉGALE.


changement de couleur  :merci:
Val.


Ok je ne metterais plus les couleurs signalés :nono:

J'aime ces couleurs [color]bleu [color]violet

[b]   
« Modifié: 09 septembre 2011 à 18:43:17 par TheTwit »

Hors ligne cervesia

  • Smart Citoyen
  • Messages: 2380
Re : François Hollande
« Réponse #22 le: 08 septembre 2011 à 23:40:40 »
voyons darling restons zen :ange:
je comprends ce que tu veux dire et je suis d'accord avec toi : sarko devrait avoir le même salaire qu’un balayeur et encore il bosse nettement moins ... et je pense que le balayeur pourrait avoir un chauffeur pour aller bosser ! nan mais  ! ::d
"Il n'y a point d'éloge flatteuse sans liberté de blâmer", Beaumarchais

 La neutralité favorise toujours l'oppresseur, jamais la victime. Le silence encourage le persécuteur, jamais le persécuté » (E. Wiesel).

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : François Hollande
« Réponse #23 le: 09 septembre 2011 à 11:22:40 »
Pour l'instant, Hollande n'a pas encore attaqué violemment ces concurrents (Ségolène Royal) ni tergiversé au sujet de DSK et Guerini (Martine Aubry.)
Le plan d'attaque de l'UMP va être : la manque d'expérience de haut niveau de FH (merci, Ségolène) "les gens préfèrent une grosse voiture puissante à une petite familiale."
Les beaufs UMP préfèrent peut-être...et le vélo dans tout ça ?
Ils lui reprochent aussi ses jokes. Pour ça , Sarko est infiniment plus drôle, risible plutôt que rigolo...une soirée avec Sarko doit être chiante à un point !

Sinon, le coup du président "normal" n'est plus jouable. "Il a fallu quelqu'un d'extraordinaire, genre Sarko, pour faire face à la crise !" Sans rire.

Comme on dit chez nous, "la langue n'a pas d'os."

Par contre, si Aubry, Montebourg pourrait faire ce qu'ils estiment avoir à faire sans le claironner dans la Sarkopresse, ça nous ferait des vacances.
Assez de toutes ces demandes publiques d'excuses etc.

Le "no comment" avait quand même du bon.
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne kiosk

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4835
    • Pôv' con
Re : François Hollande
« Réponse #24 le: 09 septembre 2011 à 15:11:34 »
Les votes enregistrés sont définitifs... sauf quand Sarko exige de refaire quand même le vote. Ca s'est passé aux premiers temps de la loi Hadopi (je ne sais plus si c'était pour Hadopi ou une autre loi, c'est une époque où la droite parlementaire a subi quelques revers). Un député de droite a dit s'être trompé, et la loi n'a pas été votée. Sarko a exigé de refaire le vote, qui a été refait.
N'en déplaise aux bas du front et autres excités de la récidive, les statistiques sont formelles : les individus ayant commis au moins un crime sont plus nombreux que ceux qui en ont commis deux ou plus.

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4265
Re : François Hollande
« Réponse #25 le: 09 septembre 2011 à 15:35:20 »
Sarkonique

Vous ressassé un vieux cliché, Staline etait un vrai dicteur avec tout les défauts que ce genre de personnes ont, de par ces crimes. Mais sur le plan politique sociale, Vous oublier une chose. Le principe du communisme est tout le monde égale, soit riches, soit pauvres.
Il faut voyager aujourd'hui,pour s'instruire! ??????


J'abonde complètement dans ce sens mais c'est très compliqué à faire comprendre . ça fait plus de cinquante ans que tout est fait pour mettre au même plan le communisme et le nazisme . C'était pourtant deux visions du monde radicalement différentes mais qui ont malheureusement produit sensiblement les mêmes effets . Et aujourd'hui la paresse idéologique s'impose pour  globaliser la pensée autour des affects et empêcher tout discernement . Le nazisme était porteur d'une idéologie criminelle qui planifiait le malheur pour tous  . Le communisme c'était le contraire : il planifiait le bonheur pour tous .....Entre les deux .....y a Hollande  :frime1:
« Modifié: 09 septembre 2011 à 20:57:13 par syberia3 »
"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : François Hollande
« Réponse #26 le: 09 septembre 2011 à 16:47:06 »



En parlant d'amitié, Sarko promeut volontiers ses droogies ; est-ce pour autant un système plus humain ?
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7887
Re : François Hollande
« Réponse #27 le: 10 septembre 2011 à 09:13:08 »
Voilà qui va lui attirer des voix...

Citer
Education: Hollande s'engage à recréer en cinq ans les postes supprimés

Soit, «60.000 à 70.000» postes. Il est le seul des candidats à la primaire à s'engager aussi clairement sur la question.

François Hollande, candidat à la primaire PS, a promis vendredi à Soissons (Aisne) qu’il recréerait en 5 ans, s’il était élu à l’Elysée, les «60.000 à 70.000» postes supprimés dans l’Education nationale depuis 2007.

«Je fais la proposition de faire une loi de programmation qui permettra de récréer des postes sur les cinq ans. On créera les 60.000 à 70.000» postes supprimés depuis 2007, a affirmé François Hollande lors d’une conférence de presse.

A ce jour, 66.000 postes ont été supprimés dans l’Education. Le député de Corrèze a ajouté que s’il y avait «plus de moyens et plus de croissance, on pourrait peut-être en mettre davantage».

«Je prends un engagement sur 5 ans minimal», a-t-il commenté, en promettant d’arrêter «l’hémorragie que représente la règle du non-renouvellement d’un fonctionnaire sur 2 partant à la retraite et nous allons recréer des postes».

A l’AFP qui le questionnait pour savoir s’il se démarquait du projet PS, il a répondu: «Je suis plus précis».


Suite: http://www.liberation.fr/societe/01012358915-education-hollande-s-engage-a-recreer-en-cinq-ans-les-postes-supprimes?xtor=EPR-450206

...Mais surtout, voilà qui va obliger les autres à ne pas éluder la question!
Quelle vertu, quel bonheur peut exister dans un pays où une classe d'individus peut dévorer la substance de plusieurs millions d'hommes?
Robespierre
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : François Hollande
« Réponse #28 le: 10 septembre 2011 à 10:27:41 »
Luc Chatel : "Ces de la demagoguie démogogie démigogie !"
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne Lady Marwina

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 7362
  • Le Chwanana est Grand
    • Avanti-populo.com
Re : François Hollande
« Réponse #29 le: 11 septembre 2011 à 16:20:34 »
@Lady Marwina Je n'est jamais écri  le mot Égalitaire ou autre, j'ai parler d'égalité seulement. Alors vos comparaison linguistiques, gardez les pour vous. Et surtout je déteste que l'on  m'insulte. Je ne suis pas plus absurde que vous... :fache1:  Je pretend, je maintien et je soutien quand Russie a une certaine époque ,un medecin ou un balayeur avaient le meme salaire, ÉGALE.
C'est moi qui emploie le mot "égalitarisme", parce que "le même salaire pour tout le monde" est la définition même de l'égalitarisme. L'égalitarisme n'a rien à voir avec l'égalité...

Le communisme n'est pas égalitariste par principe. C'est faux. L'application qu'en a fait Staline, à une époque, est une autre question. Il a également fait des milliers de morts... Cela dit! Peut-on dire pour autant que le goulag est un principe du communisme? Non. L'égalitarisme comme le goulag et les massacres afférents, assassinats politiques, arrestations arbitraires, etc, sont des principes dictatoriaux. Cela n'a bel et bien rien à voir.

Je ne voulais nullement paraitre insultante. :aille:
Celui qui croit ne pas être responsable de ses erreurs a renoncé à sa liberté

Hors ligne TheTwit

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3957
Re : François Hollande
« Réponse #30 le: 11 septembre 2011 à 19:46:20 »
Soit. Il est vrai que le francais est une langue complex pour un étranger. Quoique j'y releve de +en+ de mots anglais dans les blogs. Par contre sur ce cite la langue y est d'une grande qualité. :merci:  
« Modifié: 11 septembre 2011 à 19:48:53 par TheTwit »

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : François Hollande
« Réponse #31 le: 11 septembre 2011 à 19:55:27 »
Le vocabulaire anglais au moins 4 fois plus de mots que le français, ceci explique cela.
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7887
Re : François Hollande
« Réponse #32 le: 21 septembre 2011 à 16:58:03 »
Dans la série: le mammouth est jaloux de ses collègues...  :mrgreen:

Citer
..Pour Claude Allègre, 'Hollande est un menteur'

LeMonde -Claude Allègre continue à tirer à vue sur ses anciens camarades du Parti socialiste. Dans un entretien à Nice-Matin, mercredi 21 septembre, l'ancien ministre de l'éducation nationale, interrogé sur une victoire possible de François Hollande à la primaire socialiste, explique que 'Ce n'est pas [son] problème'. Il charge ensuite le député de Corrèze : 'C'est un type intelligent, mais aussi un menteur. Et son ex-femme qui le connait bien a raison, il n'a jamais rien foutu.'

Interrogé sur la consultation socialiste du 9 et 16 octobre, il explique qu'il n'ira pas voter car il est 'contre': 'Un euro pour désigner le candidat d'un parti désossé, ça n'a pas de sens' juge l'ancien ministre de Lionel Jospin. Ajoutant aussitôt : 'Que Kouchner annonce qu'il ira voter après avoir été ministre de Nicolas Sarkozy, je trouve ça indécent.'

Le géochimiste parle ensuite de l'entretien de Dominique Strauss-Kahn au journal de TF1 dimanche soir: 'J'avais un peu peur parce que c'est un ami', souligne-t-il. 'Mais je l'ai trouvé excellent et émouvant.'

RAPPROCHEMENT AVEC SARKOZY

Le géochimiste, connu pour ses déclarations niant l'influence de l'Homme dans le réchauffement global de la planète, se décrit comme 'un homme indépendant'. Proche de Lionel Jospin, il s'était brouillé avec son ancien mentor lors de la désignation du candidat socialiste en 2006 en jugeant que Ségolène Royal était 'nulle'. Il avait annoncé son départ du PS en novembre 2007 en déclarant qu'il ne renouvellerait pas son adhésion.

Il avait ensuite multiplié les signes de rapprochement avec Nicolas Sarkozy, qui lui avait confié une mission sur l'innovation en août 2008. Le chef de l'Etat avait souhaiter lui proposer un ministère mais sous la pression de certains membres de sa majorité, il avait dû renoncer. Sans rancune, l'ex-trublion socialiste avait (...) Lire la suite sur lemonde.fr


http://fr.news.yahoo.com/claude-all%C3%A8gre-hollande-menteur-085704017.html

Quelle vertu, quel bonheur peut exister dans un pays où une classe d'individus peut dévorer la substance de plusieurs millions d'hommes?
Robespierre
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne syberia3

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 4265
Re : François Hollande
« Réponse #33 le: 27 septembre 2011 à 05:55:22 »
Pour ma part j'irai voter aux primaires pour la raison simple est que Hollande est le candidat de gauche hyper-molle préféré de la droite . Hollande ne désire rien moins que les gauchistes ne votent pas . Voter aux primaires c'est s'opposer aux chevaux de Troyes que constituent les umpistes qui vont véroler ses élections à la con .Hollande élu je vous fiche mon billet qu'il nommera Walls -le besson avec des cheveux-à la justice , Rebsamen -le paul vermus du foot -à l'intérieur et kouchner -l'acteur des rizière- à la santé . Allègre que je déteste ne dit pas toujours des conneries et je considère tout comme lui qu' Hollande est une truffe qui n'a jamais rien glandé de sa vie si ce n'est que de passer les petits fours à Bernadette et de désosser ce qui restait du P.S . Décidément j'ai un problème avec  la Hollande l'autre pays du libéralisme  :mrgreen:

POURQUOI VOTER AUX PRIMAIRES MEME SI CA FAIT MAL A SA CARTE D'ELECTEUR? A lire , c'est du costaud :ce n'est pas du yahoo mais Médiapart .
Citer
Jouyet en sulfureux attaché de presse de Hollande

25 septembre 2011 | Par Laurent Mauduit - Mediapart.fr

Dans la compétition pour la primaire socialiste, François Hollande a pris une décision importante. Il s'est attaché les services d'un chargé de communication qui ne passe vraiment pas inaperçu. Courant chaque jour micros et caméras, parlant inlassablement, presque plus que son patron, il est visiblement doté d'une formidable énergie pour tenter d'arracher la conviction de ses auditoires successifs.

Le seul problème – mais de cela, François Hollande ne semble guère se soucier –, c'est que ce sont les milieux conservateurs et les milieux d'affaires que le dévoué chargé de communication s'applique à cajoler. Avec un discours bien rodé, et qui peut se résumer à cela:
« Si vous voulez que rien ne change, votez... Hollande! »

Cet attaché de presse, c'est de fait Jean-Pierre Jouyet, l'ami de François Hollande, qui a trahi la gauche en 2007 pour devenir secrétaire d'Etat aux affaires européennes, puis président de l'Autorité des marchés financiers (AMF).
Loin de respecter le devoir de réserve auquel il est astreint dans cette fonction, il a en effet fait le choix depuis plusieurs jours, avec la bénédiction de l'Elysée que l'affaire selon nos informations amuse beaucoup, de changer encore une nouvelle fois de camp et de conduire une tapageuse campagne en faveur du dirigeant socialiste. En suggérant à chacune de ses interventions qu'il est le mieux placé pour conduire une politique économique et sociale ancrée radicalement ... à droite!

Qu'on en juge! Dans Le Point (n°2035) du 15 septembre 2011, la journaliste qui rend compte d'une rencontre avec lui raconte: « Sans mélanger les genres : Jouyet ne s'immisce pas dans l'activité politique de Hollande. Mais il lui donne des avis, le fait rencontrer des personnalités, est toujours là quand il le faut. "Je suis tenu à la neutralité mais je ne lâche pas mon amitié. Je l'ai dit au Président de la République." Alors, si en 2012, "François" entrait à l'Elysée, accepterait-il d'être son secrétaire général? La réponse fuse: "Cela ne se refuse pas."»

D'entrée, donc, tout est dit. Désormais, Jean-Pierre Jouyet, quand il va s'exprimer, aura une double casquette. Il aura celle du président de l'AMF – même si ce travail visiblement ne l'accapare pas trop malgré la crise économique historique. Mais comme l'Elysée tolère, allez savoir pourquoi, qu'il viole à tout bout de champ son obligation de réserve, il aura dans le même temps celle de virtuel futur secrétaire général de l'Elysée et d'attaché de presse du candidat à la primaire socialiste.
Cette double casquette, Jean-Pierre Jouyet l'avait, en vérité, déjà étrennée depuis quelques jours au micro de France Info. C'était le 13 septembre. Ce jour-là, au micro de la radio publique, le patron de l'AMF parle de la crise, des marchés, de la Grèce... Et soudainement, sans prévenir, se transmutant en chargé de presse un tantinet hystérique de François Hollande, il se lance dans une charge, à dire vrai largement incompréhensible pour l'auditeur lambda, contre Martine Aubry et ceux qui la conseillent, en particulier l'économiste Daniel Cohen.
Certes, la charge est menée de manière elliptique. Le patron de l'AMF s'est en effet borné à suggérer que l'idée de Martine Aubry de créer une banque européenne d'investissement n'est pas une bonne solution, car elle a été soufflée à la candidate par des conseillers qui barbotent en fait en plein conflits d'intérêts : « Pour ceux qui conseillent la Grèce et notamment les banques conseil de la Grèce – et qui peuvent aussi conseiller également des responsables politiques, je conçois qu'ils aient intérêt d'avoir une banque publique européenne qui émettent des euro-obligations », s'est-il moqué. Avant de suggérer que s'il « était conseiller du gouvernement grec, et payé par lui », il ferait de même... »

Mais l'ami de François Hollande s'est bien gardé de dire qui il visait. Pour le microcosme des socialistes parisiens, ce n'était toutefois pas nécessaire. Car chacun sait que c'est le dirigeant de la banque Lazard, Matthieu Pigasse, ex-proche de Dominique Strauss-Kahn, qui est le banquier conseil du gouvernement grec. Et la même banque Lazard rémunère comme conseiller l'économiste Daniel Cohen, qui est par ailleurs membre... de l'équipe de campagne de Martine Aubry et la conseille pour toutes les questions économiques – c'est d'ailleurs lui qui lui aurait soufflé l'idée de cette banque publique européenne.

Puis, le 19 septembre sur BFM-TV, rebelote ! Jean-Pierre Jouyet promet au pays de la sueur et des larmes. « Il faut réduire les déficits. Il faut donner des perspectives aux marchés sur cinq ans », sermonne-t-il, sans prendre le soin de préciser que François Hollande a fait ce choix de forte austérité et que Martine Aubry ne l'a pas suivi sur cette voie. « Il ne faut pas se leurrer, vous aurez des augmentations d'impôts », ajoute-t-il.

Et pour ceux qui n'auraient pas compris que sa recommandation est celle d'un plan d'austérité qui touche les milieux populaires, il décode : oui, il faut sûrement que les riches paient un peu d'impôt. Mais attention ! « Il n'y a jamais eu de redressement des finances publiques par les seules populations riches. Cela, cela ne s'est jamais vu. » Sous-entendus : les pauvres aussi devront mettre la main à la poche.

Et dans la foulée, l'attaché de presse entonne son refrain maintenant bien rodé sur son candidat fétiche, François Hollande : « Ce que je peux garantir, c'est que c'est très certainement, en matière économique l'un des plus compétents que j'ai rencontrés. » Et d'ajouter qu'il a exercé d'importantes fonctions économiques et que malgré cela François Hollande est encore un cran au-dessus : « J'aurais quelques leçons à recevoir de François Hollande. »

Trois jours plus tard, le 22 septembre, le virtuel futur secrétaire général de l'Elysée repart en mission. Et cette fois, ce sont les lecteurs de L'Express qu'il entreprend d'évangéliser. Le message est résumé dans le titre : la gauche française doit avoir le courage de faire « comme Schröder », l'ancien chancelier allemand. Explication : « Les réformes entreprises en Allemagne – et pas en France – privilégient les structures économiques et une culture budgétaire de sagesse, voire de rigueur. »

Le message est, cette fois encore, passablement elliptique, sauf pour les milieux financiers.
Dans un point de vue publié sur Mediapart, le socialiste Guillaume Bachelay, coordinateur du projet socialiste pour 2012 et soutien de Martine Aubry, en donne le bon décryptage : « A quoi fait donc allusion Jean-Pierre Jouyet ? Aux décisions prises outre-Rhin, entre 2003 et 2009, par un chef de gouvernement social-démocrate, puis par une chancelière conservatrice avec le soutien d'une partie de la gauche. La déréglementation du travail (allongement de la durée des contrats à durée déterminée, "mini-jobs" entre 400 et 800 euros non assujettis aux cotisations sociales salariées, travaux d'utilité publique à 1 ou 2 euros l'heure) a eu pour conséquence qu'un emploi sur trois en Allemagne est désormais un temps partiel ou un CDD.

2,5 millions de personnes travaillent pour moins de 5 euros l'heure dans un pays qui n'a pas de Smic. Du coup, le nombre d'emplois contribuant au financement de la santé et des régimes de retraites est inférieur de deux millions à ce qu'il était il y a 20 ans. Quant aux lois dites "Hartz" sur l'indemnisation du chômage (réduction à deux ans de la période de référence pour le calcul des indemnités, passage à 18 mois contre 32 auparavant de la durée maximum
pour en bénéficier, obligation pour chaque ménage de compter au moins une personne apte à travailler pour y prétendre), elles ont fait passer le pourcentage des chômeurs indemnisés de 80% en 1995 à 35% en 2008 et le taux de pauvreté de 10% en 2000 à 15,2% en 2007 (contre 13,1% en France). »


« Un candidat socialiste, par exemple François Hollande, pourrait-il mener des réformes à l'allemande ? », demande L'Express en conclusion. Réponse illico de Jean-Pierre Jouyet : « Bien sûr, car c'est le plus compétent. La gauche peut faire comme Schröder, chancelier social-démocrate. »
Et dès le lendemain, le 23 septembre, Jean-Pierre Jouyet reprend son bâton de pèlerin pour jurer ses grands dieux que François Hollande est un grand homme et pour suggérer qu'il tournera le dos sans hésiter à tous les espoirs de la gauche.

Cette fois, c'est sur France Inter qu'il exerce ses talents.
Contre la taxe Tobin D'abord, il s'emploie à démontrer qu'une taxe sur les transactions financières, si elle est sans doute nécessaire, n'est pas applicable dans l'immédiat : « Ce qui m'est dit – et je le prends en considération dans mes fonctions –, c'est qu'aujourd'hui, ça va encore accroître la frilosité des investisseurs, notamment anglo-saxons et américains, à l'égard de la zone euro. » En clair, il est urgent... d'attendre.
Vieille ritournelle ! Directeur adjoint du cabinet de Lionel Jospin à Matignon, au lendemain de 1997, le même Jean-Pierre Jouyet avait à l'époque usé du même argument et avait contribué, avec d'autres, dont Dominique Strauss-Kahn, à l'enterrement du projet. Et, sitôt ce nouveau couplet achevé, voilà le refrain qui revient, presque mot pour mot identique à celui des jours précédents : oui, François Hollande est « le plus compétent, le plus capable, quelqu'un qui a été très sérieux et très clair, et qui s'est engagé sur un retour à l'équilibre en 2017 ».
Et dans la foulée, il entonne une ode à « la réduction des dépenses » et suggère que la gauche rende les armes : « Il me semble important que l'on trouve des compromis droite-gauche, qui dépassent les enjeux partisans », lance-t-il. S'agit-il de la « règle d'or » que Nicolas Sarkozy veut imposer dans la Constitution pour la réduction des déficits et que la gauche, à juste titre, raille au motif qu'elle est un subterfuge politique? L'intéressé ne précise pas.

Stupéfiant attaché de presse, quoi qu'il en soit ! Après avoir trahi les siens en 2007, et rallié Nicolas Sarkozy – pis que cela! ; après avoir soutenu la politique scandaleusement inégalitaire de son nouveau maître, cajolant les plus grandes fortunes et accablant les plus pauvres; après avoir profité sans rien dire des ors de ce régime qui a été éclaboussé par quelques-uns des plus graves scandales politico-financiers de la Ve République; après voir présidé l'AMF, sans rien changer aux règles du capitalisme de connivence parisien dont elle s'accommode, le voici soudainement, sentant sans doute le vent tourner, qui veut rentrer à l'écurie. Ou plutôt qui se range dans celle que l'on dit gagnante, celle de François Hollande.

Il rentre à l'écurie... enfin, pas totalement ! Car ce qu'il suggère, c'est que François Hollande va en réalité conduire, s'il est élu, une politique qui ne sera pas franchement différente de celle qu'il a soutenue depuis 2007 d'abord comme secrétaire d'Etat de Sarkozy puis comme patron de l'AMF.
Et ce qu'il y a de plus choquant dans tous ces propos n'est pas qu'ils ont été prononcés – Jean-Pierre Jouyet est libre de dire ce qu'il veut ; c'est que François Hollande n'a rien fait pour le démentir ni faire comprendre que cela ne l'engageait en rien. Cela aurait été pourtant simple à faire comprendre : non ! Jean-Pierre Jouyet ne sera pas secrétaire général de l'Elysée. Non ! Le moment n'est pas encore venu de se partager les places et les honneurs.
Un peu de décence ! Un peu de silence !...

Mais au lieu de cela, François Hollande n'a rien dit pour contredire son ami. Il n'a rien fait pour mettre entre eux un peu de distance. C'est même l'inverse : au vu et au su de tout le monde, Jean-Pierre Jouyet sert de rabatteur pour François Hollande, lui « fait rencontrer des personnalités » comme dit Le Point – et selon les indiscrétions dont dispose Mediapart, il y a dans le lot des personnalités qui ne sont franchement pas progressistes. Avec son épouse richissime, qui est une figure connue du monde des affaires, Jean-Pierre Jouyet reçoit le Tout-Paris à sa table, et ne fait pas mystère que «François» profite de ses relations et figure parmi ses hôtes.

Dans un communiqué publié samedi, Henri Emmanuelli et Benoît Hamon, qui soutiennent Martine Aubry, ont estimé qu'il « y a quelque chose d'assez insupportable à entendre celui qui a été ministre de Nicolas Sarkozy dans un des gouvernements les plus à droite de la Ve République, et en outre totalement impuissant à lutter contre les paradis fiscaux et à désarmer les marchés, décerner aujourd'hui des certificats de sérieux et de compétence parmi les dirigeants de la gauche ». « Toute tentation de recycler des hommes de Sarkozy nous exposerait au risque de recycler sa politique (...) La gauche doit lever toute ambiguïté et clarifier ses intentions et sa stratégie électorale », ont-ils ajouté.
La charge est de bonne guerre. Mais on aurait tort de n'y voir qu'une péripétie de la petite lutte de clans à la veille de la primaire du PS. Car, sur le fond, les deux dirigeants socialistes ont évidemment raison, tout cela fait penser à l'insupportable principe du Prince de Lampedusa : « Il faut que tout change pour que rien ne change. »
C'est la valse perpétuelle des mêmes oligarques qui survivent à toutes les alternances et préconisent toujours les mêmes politiques réactionnaires. C'est le plus sombre aspect de la politique, celui qui attise le vote protestataire en faveur du Front national, celui qui accrédite l'idée que la même petite oligarchie se survit à toutes les alternances démocratiques et reste aux postes de commande du pays.

Dans un sursaut démocratique, on se prend donc à rêver d'un François Hollande qui, mimant Georges Marchais dans une confrontation avec Jean-Pierre Elkabbach, lui lance, péremptoire: « Taisez-vous, Jouyet! »
Mais s'il ne le fait toujours pas, que faudra-t-il en déduire?
"Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous." Jean-luc Mélenchon

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3180
Re : François Hollande
« Réponse #34 le: 27 septembre 2011 à 08:45:41 »
Citer
Dans un sursaut démocratique, on se prend donc à rêver d'un François Hollande qui, mimant Georges Marchais dans une confrontation avec Jean-Pierre Elkabbach, lui lance, péremptoire: « Taisez-vous, Jouyet! »
Mais s'il ne le fait toujours pas, que faudra-t-il en déduire?


Que je ne sais plus ou j’en suis , faut-il voter utile , c’est à dire Aubry pour qu’Hollande n’ait plus aucune chance ou voter Montebourg car plus proche du front de Gauche ?

Y a- t- il quelqu’un dans la sale qui soit un expert en statistique et qui aurait un don de voyance ?  :pasdrole: 8/
Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28629
Re : François Hollande
« Réponse #35 le: 03 octobre 2011 à 09:03:33 »
cette histoire de vote utile me sort par les yeux, je ne supporte plus d'entendre ça, ça signifie votre conviction on s'en fout, vos aspirations idem, on veut juste gagner en utilisant le chantage dans ce cas j'aimerais vendre mon vote au plus offrant, ça paiera le loyer et les facture et au moins on ira pas voter comme des fidèles mougeons... vous vous souvenez le fameux mougeon de chaque élection... qu'ils prouvent qu'ils méritent de gagner et n'auront pas besoin de nous extorquer nos votes.



<a href="http://www.dailymotion.com/swf/video/xlg00b" target="_blank" class="new_win">http://www.dailymotion.com/swf/video/xlg00b</a>

Citer
Hollande appelle à voter "utile" au premier tour de la présidentielle

François Hollande, candidat à la primaire PS, a estimé lundi 3 octobre sur France Info que la décision de Jean-Louis Borloo de ne pas se présenter en 2012 montre que "la candidature unique de la droite est aujourd'hui plutôt en marche, ce qui doit faire réfléchir la gauche".

"Il y a une candidature écologiste, je la respecte, il y a une candidature du Front de gauche, elle est connue, et puis il y a une candidature socialiste, sans oublier les candidats trotskistes, mais enfin quand même il faut que nous prenions en compte que le premier tour est décisif dans une élection présidentielle", a-t-il souligné.

"Si je suis choisi les 9 et 16 octobre, je ferai une campagne pour être au plus haut au premier tour parce que je sais que ce sera le niveau du candidat PS au premier tour qui induira la victoire au second", a assuré le député de Corrèze, mettant en garde contre le risque d'un nouveau 21 avril.

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3180
Re : François Hollande
« Réponse #36 le: 03 octobre 2011 à 09:47:10 »
le 9 octobre ,je vote Montebourg aux primaires , ma décision est prise ,aux présidentielles Mélenchon et au second tour  pour le candidat socialiste même si c'est Hollande, je ne veux pas être responsable de près comme de loin de la réélection du guignol.

« Modifié: 03 octobre 2011 à 10:01:20 par bili »
Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne Val

  • Administrateur
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 19242
Re : François Hollande
« Réponse #37 le: 03 octobre 2011 à 09:53:52 »
cette histoire de vote utile me sort par les yeux, je ne supporte plus d'entendre ça,
pareil. marre du vote "utile", hollande c'est un peu trop facile. Surtout quand le programme dudit hollande est de ne rien changer par rapport à sarko, à part un vague saupoudrage social et encore.  :merci: :merci:

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : François Hollande
« Réponse #38 le: 03 octobre 2011 à 09:58:49 »
Borloo n'y est plus, Villepin chimérique, Lepen faiblit, le 1er tour redevient primordial !
"Marre du vote utile ?" Ce n'est pas le moment d'avoir les états d'âme.
Pourquoi pas voter Chevènement pendant qu'on y est ?
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28629
Re : François Hollande
« Réponse #39 le: 03 octobre 2011 à 10:06:57 »
mais je voterais pour mon chat sans scrupule, sans me sentir coupable une seule seconde, surtout que je sais que mon chat a un programme bien clair :caf:
je voterais aussi mélenchon au premier tour même si j’adhère qu'a 90 % par contre pour le seconde tour j'hésite si y'a un socialiste que j'aime pas j'irais au ciné ou balader sinon je ferais l'effort d'honorer le bureau de vote de ma présence  :hehe:

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3180
Re : François Hollande
« Réponse #40 le: 03 octobre 2011 à 10:10:59 »
Etes vous persuadées toutes les deux  Val et Raja qu’Hollande c’est pareil que Sarkosy en matière d’éducation nationale et pour l’immigration ?
Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne Val

  • Administrateur
  • Smart Citoyen Incurable
  • *****
  • Messages: 19242
Re : François Hollande
« Réponse #41 le: 03 octobre 2011 à 10:14:22 »
Si, justement, c'est le moment. Je refuse d'avoir une gauche de droite qui permettra juste à la droite d'être ré-élue en 2017 en triomphe. Je ne voterai pas hollande, comme je n'aurai pas voté dsk. Quand le programme socialiste sortira, le vrai programme, on en causera. Pour l'instant, les déclarations de hollande me font froid dans le dos.
J'ai voté royal en 2007, parce que le programme me paraissaît viable, et ensuite une fois qu'elle a perdu elle a torpillé son propre programme. marre des gens qui n'ont pas de convictions.  :rougefache: :rougefache:
Sans oublier qu'hollande a lui aussi torpillé la campagne de royal en 2007. Bref....beuerk.

Honnêtement, bili, je ne sais pas encore, parce que je n'ai pas lu de déclaration d'hollande là dessus. ce que je sais pour l'instant c'est qu'il ne remet pas en cause ni la réforme actuelle des retraites ni (il me semble) les annonces de fillon sur l'âge légal à 67 ans. et qu'il est d'accord pour les contrats de 7 heures pour les RSA. et que son porte parole ne remet pas en cause la politique économique de sarko. Ca fait déjà beaucoup...  :merci: :merci:

Hors ligne raja

  • Administrateur
  • Pata Citoyen
  • *****
  • Messages: 28629
Re : François Hollande
« Réponse #42 le: 03 octobre 2011 à 10:21:51 »
helas ma petite bili  :fleur2: grand hélas ce sont des questions auxquels il donnent des réponses flous, je suis trés attentives aux interventions de tout les candidats de gauche.
en matiére d'immigration il compte respecter le droit européen (hum hum) et pour l'éducation national il ne compte pas rétablir les postes supprimés mais proposer un certains nombre de postes par ans... bref je suis pas sure que la situation s'améliorera.

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : François Hollande
« Réponse #43 le: 03 octobre 2011 à 10:32:17 »
Citer
qu'hollande a lui aussi torpillé la campagne de royal en 2007.
Tout le monde a torpillé Ségolène en 2007 (surtout Montebourg, son "porte-parole") si bien qu'elle n'a que peu de chance d'emporter les primaires. Quoique, ce ne sont pas des sondages...on ne sait jamais.
Aubry a la langue trop pendue pour aller jusqu'aux présidentielles sans dire de connerie, tout comme Montebourg, alors il reste qui ?

Il faut se méfier des sondages qui sortiront la veille de l'élection, qui risquent de nourrir la gauche de faux-espoirs. Que les électeurs ne pensent pas que le tour est joué.
Rose-pâle serait malgré tout préférable au mur d'incompréhension Sarkozyste.
@raja
Dans les priorités, l'emploi devance de loin l'immigration, si ce n'est que dans l'ordre chronologique.
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne sarkonique

  • Smart Citoyen Diplomé
  • Messages: 7887
Re : François Hollande
« Réponse #44 le: 03 octobre 2011 à 16:17:52 »
Pour moi, Aubry s'est grillée quand on a su qu'elle avait passé un accord avec le satyre que vous savez. Mais qu'Hollande reste en tête me sidère!  :triste1:
Quelle vertu, quel bonheur peut exister dans un pays où une classe d'individus peut dévorer la substance de plusieurs millions d'hommes?
Robespierre
http://raconterletravail.fr/

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : François Hollande
« Réponse #45 le: 03 octobre 2011 à 16:56:38 »
Soyons positifs/cyniques, Hollande est le mieux placé (avec les écolos) pour récupérer les déserteurs partis avec Borloo. (je ne parle pas des politiques, mais des électeurs potentiels)
Le travail est l'opium du peuple !

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5846
Re : François Hollande
« Réponse #46 le: 04 octobre 2011 à 17:01:32 »
Ben oui, Oblomov, je comprends ton raisonnement ... Mais vois-tu, même si je suis profondément anti-sarkozyste, je ne vois ce guignol (euh pardon guignol !) ... ce clown (euh pardon les clowns!) .... ce machin que comme une marionnette hyper-gesticulée d'une certaine oligarchie !
Et je suis profondément convaincue que, comme cela figure dans un post de Syberia plus haut
Citer
tout cela fait penser à l'insupportable principe du Prince de Lampedusa : « Il faut que tout change pour que rien ne change. »
Alors je crois que (à moins qu'il n'infléchisse son discours de façon sérieuse et crédible) je ne PEUX pas voter Hollande..... ce serait la pérennisation pour on ne sait combien de temps du discours qui dit que l'analyse libérale est la pensée unique parce qu'il n'y aurait pas d'alternative !!!!!!

Et cela me semble fort ressembler à un cauchemar à long terme  :( :( :pleur4:
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne bili

  • Smart Citoyen Courageux
  • Messages: 3180
Re : François Hollande
« Réponse #47 le: 04 octobre 2011 à 17:09:10 »
autrement dit si nous votons Hollande ,ça le fait pas et si nous ne votons pas Hollande ça ne le fait pas non plus, car le vote blanc ne compte pas, bon ! Quoi qu'il en soit on est perdant, alors qu'est-ce qu'on fait?
Nous les fainéants, nous les cyniques, nous les extrêmes,
Foutons le bordel !

Hors ligne reveillonsnous

  • Modérateur Global
  • Smart Citoyen Prometteur
  • *****
  • Messages: 5846
Re : François Hollande
« Réponse #48 le: 04 octobre 2011 à 17:31:58 »
Ce que tu dis est juste, Bili  :( :pleur4: :pleur4:...
Mais bien que cela me paraisse un peu illusoire, je me dis que si nous sommes nombreux à aller voter aux primaires PS, on peut infléchir le truc.... car la montée de Hollande dans les sondages et les médias me semblent fabriqué de toutes pièces par ce que cela arrangerait  :diable: :diable:
"Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner."
Warren Buffett

"l'homme a cherché Dieu et pour son malheur il a trouvé les religions".
Theodore Monod

Hors ligne oblomov

  • Smart Citoyen Prometteur
  • Messages: 5013
  • Alles was mich nicht umbringt macht mich stärker!
    • oblomov.fr
Re : François Hollande
« Réponse #49 le: 04 octobre 2011 à 17:36:04 »
Peu importe le candidat, (à l'exception de Valls) la gauche n'est quand même pas l'UMP !

@reveillons nous
Citer
une marionnette hyper-gesticulée d'une certaine oligarchie !

Ces gesticulations sont assez agaçantes, mais bon, est-ce vraiment un critère très important?
Mais de quelle oligarchie parles-tu ?
Le travail est l'opium du peuple !