Messages récents

Pages: [1] 2 3 ... 10
1
Numérique / Les Robots, L'A.I.
« Dernier message par oblomov le Aujourd'hui à 00:58:07 »
Des petits robots à l'accent slave, fidèles calomniateurs au service de l'ignoble Trump...aux engins automatiques qui mettent nos travailleurs à la porte, où s'arrêtera-t-on ?
Chez les fabricants de voiture...même dans la pub...même les lardons enfants ! (Quoique, dans ce cas précis ce n'est peut-être pas si mal...)


Et si c'était ça, le Grand Remplacement ?
2
Écologie / Re : Dictature des chasseurs
« Dernier message par raja le 19 septembre 2017 à 22:09:06 »
 :rougefache: affligeant
j'ai lu qu'il y avait des animaux victimes aussi, des anes et des chiens,ils n'épargnent donc personnes ces aliénés :rougefache: :rougefache: :rougefache:
3
Travail / Re : Evènements concernant le travail
« Dernier message par raja le 19 septembre 2017 à 22:06:20 »
Evident :rougefache: C'est à vomir :rougefache:
4
Travail / Re : Evènements concernant le travail
« Dernier message par reveillonsnous le 19 septembre 2017 à 18:29:24 »
Bien vu, le lien à faire !
5
Les questions internationales et européennes / Re : "L'UE QUI PROTEGE".........
« Dernier message par sarkonique le 18 septembre 2017 à 18:47:51 »
Si-si, l'UE protège...  :cote:  reste à savoir qui...  :pendu:

Maigre consolation, d'après ce que j'entends autour de moi, des "petites gens" comme on dit, ont compris: la belle Europe se paie notre gu.  Que leur en fait? voteront MLP, je le crains, quoique j'en travaille quelques uns...  :triste1:

Et nos braves amis ultrarhénans qui s'apprêtent à réélire leur petite servante des grands capitaux...  :pleur3:
6
Écologie / Re : Dictature des chasseurs
« Dernier message par sarkonique le 18 septembre 2017 à 18:36:11 »
Citer
À 11, 13 et 17 ans, ils ont été les victimes d’accidents de chasse

Que faisaient ces enfants au milieu de parties de chasse ? Les accidents de chasse mortels ont augmenté de 80 % l’an dernier. En ce début de saison, le décompte macabre recommence. Que font les pouvoirs publics ? Où sont les responsables de la chasse française ? L’Association pour la protection des animaux sauvages (ASPAS) continue de demander une refonte complète de la réglementation applicable à la chasse en France.

Le 2 septembre en Corse, un jeune homme de 17 ans est mort d’un tir en pleine tête, au cours d’une partie de chasse familiale. Dimanche 17 septembre en Vendée, c’est le grand-père qui tire sur son petit-fils de 13 ans. Lui aussi est atteint à la tête... lui aussi décèdera ! Le même jour, un chasseur et son fils de 11 ans sont blessés par la même balle au cours d’une battue aux sangliers dans le Var. Plus tard dans la journée, c’est un accompagnant qui est blessé dans les Hautes-Alpes.

Extrait d'un communiqué de presse de l'ASPAS

Tout le monde s'en fout... Joli pays, la France, pas vrai? Heureusement qu'il y a les chasseurs pour remonter le niveau, pas vrai Nicolas? pas vrai le petit jupiter insulteur de compatriotes?   :berk2:
7
Travail / Re : loi El Khomri taille XXL
« Dernier message par old machin le 18 septembre 2017 à 09:18:14 »
Bon, alors, elle a été promulguée  et publiée au J.O. le 16 septembre, la gourmandise jupiyuppienne, et puisque vous n'en pouviez plus d'attendre, la voilà, régalez vous :

LOI n° 2017-1340 du 15 septembre 2017 d'habilitation à prendre par ordonnances les mesures pour le renforcement du dialogue social

Je m'étalerai ailleurs beaucoup plus là dessus, mais j'attire votre attention sur les points de dates :

- Toutes les ordonnances doivent être publiées d'ici au 15 mars 2018. Il y a 6 articles Travail, je situe à une moyenne de 5 à  6 ordonnances par article ( et plus si affinité  :diable: ), soit dans les 25-30 ordonnances à publier, dans un joyeux désordre de préférence, soit encore une publication tous les 6-7 jours environ.
- A publication de chaque ordonnance part un délai de 90 jours pour l'exécutif, lequel doit dans cet espace temps déposer devant le Parlement, pour chacune, son projet de Loi de ratification (article 8). ( Pas étonnant que les calendriers 2018 soient déjà dans les rayonnages  :diable: )
- Entre deux le gouvernement a tout loisir jusqu'au 15 septembre 2018 (article 6, dans le(s) projet(s) antérieur(s) c'était l'article 1) pour bidouiller, sous l'excellent prétexte de la simplification du droit et de la rectification des erreurs (erreurs ? Comment !!??  :diable:) , 3 Lois mineures  :mrgreen: en matière de travail, à savoir la Loi Macron I , la Loi dite El Khomri, et enfin, oui, pour le fun jaune, la Loi 2017-86 de janvier 2017 "relative à l'égalité et  à la citoyenneté", bien pratique mais sans doute pas assez encore, pour justifier de l'utilité de telle ou telle mesure scélérate "qui "peut" favoriser l'égalité femmes/hommes au travail", par exemple (cela a d'ailleurs des précédents à cette dernière Loi, qui succédait à des antérieures, c'est ainsi que j'ai été morte de rire, en lisant que les cars Macron allaient, probablement, favoriser l'égalité femmes/hommes, dans l'étude d'impact....  :mdr3: ).
- Le Gouvernement a jusqu'au 15 mars 2019 pour remettre " un rapport au Parlement afin de procéder à une évaluation précise de l'effet des ordonnances prises sur le fondement des articles 1er à 6. Ce rapport doit plus particulièrement permettre de mesurer l'impact des mesures prévues par ces ordonnances sur la compétitivité des très petites entreprises et des petites et moyennes entreprises, ainsi que sur la protection des salariées et des salariés", un rapport, donc, pour une fois, sur le fond......., mais garder une date fixe sur des résultats de moyen terme, alors que les ordonnances REPUTEES CORPUS GLOBAL auront été échelonnées voire persillées et dans le désordre, et alors que les bidouillages de l'article 6 peuvent se terminer le 15 septembre 2018 minuit, et dans le désordre eux aussi...., vous voyez le souci   :(
- On étale dans le temps futur quasi immédiat, mais on refait aussi le monde du passé récent : par l'article 7, l'extension des périmètres pour dire vite, "touristiques" de la Loi Macron I article 257, avec les dérogations travail de nuit et du dimanche que le vocable touristiques entraîne, s'applique de par la Loi du 15/09/2017 au 31/07/2017......, mais pô peur, cela ne sera appliqué aux salariés qu'à compter du 01/08/2018 (au lieu du 01/08/2017, - pour qui connait un peu le penchant au social de la majorité des employeurs du tourisme, on se marre un peu, nope ?  :mdr1:).

Bon voilà, pour ceux qui veulent suivre, vaut mieux rechercher des formats exceptionnels de calendriers.... (ne croyez donc pas tant aux vertus de l'informatique !  :diable:).
----------------------------
Alors le J.O. du 16 septembre révélait d'autres gourmandises - en particulier pour moi, puisque j'attendais de pied ferme la décision du Conseil Constitutionnel sur la conformité de cette Loi d'habilitation à la Constitution - je l'attendais d'autant plus que je me demandais sur quels points était basée la saisine. Je vous livre la décision du CC, qui trouve que tout est bien dans le meilleur des mondes jupiyuppiens :

communiqué du Conseil Constitutionnel concernant cette décision

( PS : Help, les modos ! c'est la décision 2017-751 DC du CC  :( ) fait, en espérant que le lien mis conviendra ! RN

, et vous livre par ailleurs ma rogne : je n'avais aucune illusion sur le maintien du texte Travail, certes, mais par contre je trouvais un air furieux de cavalier législatif à l'article 10 , qui sous le titre de la Loi voulant "favoriser le dialogue social" habilitait le gouvernement à reporter par ordonnances l'année de mise en oeuvre de la retenue à la source (il y a bien un lien, mais il n'est pas législatif, le petit Jupin aurait en effet dit en off qu'il voulait reporter d'une année, pour que le salarié visualise bien sur s'fiche de paie son "augmentation de salaire"  :rougefache: due à la désocialisation des cotisations sociales - notons qu'un tel report coûte bonbon aux finances publiques).

Ben les signataires de la saisine (tutti frutti, dont FI) n'ont pas saisi sur cela, et le Conseil Constitutionnel de m'sieur Fabius mentionne (au 58) qu'il n'a rien soulevé d'office, alors que les prédécesseurs cornaqués par m'sieur Debré n'avaient parfois pas boudé leur plaisir en l'occurrence. Pourtant il me semblait bien qu'on était assez velours là dessus - mais je m'surestime peut-être....

Et cela m'a fait regretter, une fois n'est pas coutume, le petit Montebourg, qui m'avait à l'occasion par le passé ravie, en tant que rapporteur, d'un brio échevelé, des saisines de l'opposition sur cavaliers législatifs : notamment, ses passes d'armes (avec succès) au sujet d'une Loi intitulée en gros "lutte contre la drogue", et par laquelle R. Bachelot profitait de l'occasion pour passer le déremboursement de pas moins de 400 médocs,  - ça vaut la relecture !

Bon, donc snif !  :snif:, même si je sais que ça n'aurait pas changé grand chose, - toutefois, ben le C.C. m'inquiète plus que jamais, (notamment pour les contentieux aux législatives), pas vous ?
8
Les questions internationales et européennes / Re : "L'UE QUI PROTEGE".........
« Dernier message par old machin le 18 septembre 2017 à 06:34:29 »
............... J'oubliais !  :gene2: On parle dans l'article du Monde du lobby Glyphosate Task Force, - lequel lobby évidemment émet de vigoureuses protestations, on n'a rien compris du tout, et le monde Monsanto il est tout tout meugnon pommiers roses et cerisiers blancs (quand même temps de rétablir !  :diable: ), et je ne vous dis pas les pipallons comment c'est qu'ils sont biaux avec le roundup.

Alors dernier cadeau  :jesus: que j'omettais, voilà leur site, aux glysophateurs :

http://www.glyphosateeu.fr/accueil?apl=N%3B
9
Travail / Re : Evènements concernant le travail
« Dernier message par old machin le 18 septembre 2017 à 06:15:01 »
Ouep........, et me semble bien me souvenir qu'il n'y a  aucune obligation pour l'employeur de formation dans le service civique, et que du coup (là pour l'avoir vécu), vu le chômage massif, les employeurs privés comme publics peuvent se payer pour ces 500 € mensuels des d'jeunes super diplômés / super compétents, à regarder de près les annonces "d'offres d'emploi" ..... Paske m'bonté n'a pas de limites, en v'la une, garantie au hasard  :

Où ? Caulnes (22 - Côtes-d'Armor - Bretagne) 
Quoi ? 30 heures hebdomadaires en période scolaire / en congé sur période de vacances scolaires

Mission : Aider à l'information et à l'orientation des élèves de la 4ème à la Terminale

 En lien avec le directeur-adjoint de l'établissement, le volontaire pourra intervenir dans 4 domaines :

 - Connaissance des formations et des métiers en lien avec le monde économique
 - Connaissance de soi et développement de la capacité à entreprendre (appui à l'animation d'ateliers de découverte au CDI de l'établissement, préparation de rencontres de professionnels, accompagnement de visites en entreprise, aide à la recherche de lieux de stage)
 - Aide à l'élaboration du projet d'orientation scolaire et professionnel (rôle de tutorat pour les élèves nécessitant un accompagnement renforcé)
 - Appui à l'organisation d'évènements sur l'orientation des élèves (forum des métiers, portes ouvertes, découverte des métiers, etc).

Quand ? À partir du 19 septembre 2016 (10 mois, 30 h/semaine)
Quel domaine ? Éducation pour tous
Combien de postes ? 1
Quel organisme ? Eplefpa de caulnes
Le lieu de la mission est accessible aux personnes à mobilité réduite ? Oui


Et vous trouvez ça là :
http://www.service-civique.gouv.fr/missions/?sorting%5Bstart_date%5D=asc&paginate=12#scroll-content

Alors, vous faites le lien entre la suppression des contrats aidés, destinés aux "plus fragiles", et tous âges, et l'ordonnance à venir sur la formation professionnelle et sa manne ? Meuh vous z'avez farpaitement raison, mes fieux !  :rougefache:
10
Les questions internationales et européennes / "L'UE QUI PROTEGE".........
« Dernier message par old machin le 18 septembre 2017 à 05:48:21 »
Vite passée, et vite oubliée, l'information......, s'pas ? Rembobinons le fil ! A la mi-2016, l'UE prolonge de 18 mois l'utilisation des glyphosates dans l'UE  :rougefache: . A proximité de l'échéance du 31/12/2017 à laquelle expire cette autorisation, - et c'est évidemment loin d'être une surprise -, on apprend que le rapport qui a documenté l'autorisation était pour une vaste partie un copié-collé d'un, pour le dire vite, rapport MONSANTO (mesurer la naïveté de l'enthousiasme des ceusses qui à peu près sur la même période se réjouissaient que l'on ait bouté ledit Monsanto hors de l'UE, chers beleus... :diable: ). Je vous ai choisi le lien vers Le Monde, même si limité aux visiteurs, car il propose d'autres liens intéressants) :

http://www.lemonde.fr/planete/article/2017/09/16/glyphosate-l-expertise-europeenne-truffee-de-copies-colles-de-documents-de-monsanto_5186522_3244.html

Alors, il y a d'autres bobines à récupérer : c'est l'Allemagne qui était l'Etat rapporteur auprès de l'UE pour les glyphosates...., et si vous creusez un peu , vous vous souviendrez qu'à peu de distance dans le temps de ces joyeuses aventures, Monsanto, jovial ex-producteur de l'Agent Orange sous la guerre du Vietnam, annonçait renoncer au marché UE...., tout en préparant sa fusion avec BAYER, non moins jovial ex-producteur de Zyklon B au service de la solution finale d'Hitler. Plus besoin donc pour Monsanto de continuer son entrisme coûteux auprès de l'UE, puisque le lobby Bayer allait faire le boulot, pô belle la vie ?

Par ailleurs, et là génériquement, quoi donc c'est-il qui se passe  :mrgreen:, lorsqu'une interdiction de produits menace ? Ben, ces pauvres producteurs de saloperies nuisibles directement ou indirectement à la vie terrienne, au moment M de la menace ils ont des stocks en pagaille.... il leur faut donc un bon petit délai, ou un débouché confidentiel,  pour les écluser....(et c'est pas jeune, il me souvient tout début des années 70, ou même 70 tout court, que dans un état allemand où je vivais les députés avaient été informés, sous confidentialité, de la nocivité des gaz propulseurs utilisés massivement à l'époque pour les sprays, notamment de déodorants. Ben, que pensez vous qu'il advint des millions de sprays déjà fabriqués, au moment où l'interdiction PROGRESSIVE s'est mise en place ? Ils ont inondé l'Afrique.....  :rougefache: ).

Enfin, doit-on rappeler que dans cette Europe qui protège, ce serait trop trop de dépenses/surcroîts de boulot pour ces malheureux patrons nationaux et internationaux, déjà si persécutés, d'étiqueter les produits alimentaires de leur teneur en OGM ...... surtout au moment où le CETA, faux-nez du Tafta mais déjà vrai nez de ce qu'il est, débarque ?

Pourquoi je mets ça sous Macron, et non pas sous Hulot ou genre ? Ben, pour vous rappeler, si besoin était, que le petit génie complexe aime à donf  cette UE qui protège si bien et ce marché libre dans le poulailler libre :fleur1:   :( , d'une part, et que le Rapport Attali dont il continue avec soin d'assurer la mise en oeuvre, (en rajoutant parfois quelques rubans au paquet cadeau d'ailleurs), s'assied un peu beaucoup sur le principe de précaution et veut le "réformer" d'autre part : écoutez bien ses déclarations ici et là, au Jupinounet, comme ça en passant, sourire et dents blanches, c'est toujours dans le même sens, faire sauter les normes déjà bien faibles, éloigner les citoyens de toute possibilité de participation aux décisions, déjà bien réduite, et rendre les contrôles impossibles ou au moins dérisoires....., faites pas la gu...  :gene1: , soyez môôôôdernes cré vingt et vains dieux, bande de fainéants cyniques et extrêmistes  :fouet1: :mafia:' !
Pages: [1] 2 3 ... 10