Messages récents

Pages: [1] 2 3 ... 10
1
Message de la Team Sarkostique / Fermeture du forum
« Dernier message par Val le 02 décembre 2018 à 15:07:38 »
Bonjour à tous,

Voici la fin du forum Sarkostique, qui a été notre vie pendant tant d'années.  :fleur2: :fleur2:
Voici la newsletter qui va être envoyée très prochainement :

"Chères, chers membres du Forum Sarkostique,

Après 12 ans d’existence, il est temps pour notre forum de fermer ses portes. Cette dernière année nous n’avons pas été capables d’alimenter le forum comme il se doit, et en ces temps âpres et difficiles, nous souhaitons porter la lutte sur le terrain pour aller convaincre les gens qu’un autre monde est possible. Et le temps nous manque pour faire les deux.
Il est plus que jamais urgent d’informer les gens et de les faire se rendre compte que s’ils ne s’occupent pas de politique, eh bien c’est la politique qui s’occupe d’eux, et pas dans leur intérêt.
Nous voulons remercier du fond du coeur tous les membres qui ont contribué pendant plus d’une décennie à faire de Sarkostique ce qu’il est, quelles que soient leurs opinions et obédiences politiques.  Vous avez contribué au débat politique, fait vivre des idées, et nous vous remercions pour cela.
Le forum fermera ses portes dans quelques jours, et si vous souhaitez nous envoyer un petit mot ou des coordonnées mail pour ceux qui souhaitent garder le contact, l’adresse mail du forum restera ouverte au moins jusqu’en janvier 2019.
Nous espérons que vous garderez un bon souvenir de nous et du fofo, il a été notre vie et c’est avec un gros pincement au cœur que nous mettons fin à l’aventure. Peut être aurons nous l’opportunité de nous croiser dans la vraie vie, et en attendant, nous vous souhaitons la plus belle vie possible.
      
         Val et raja. "


 :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur:
2
Alors, me voila quant à moi bien "satisfaite", mais de quoi me mêle-je, hein, que, par la force des choses consciente ou non, il n'y ait pas eu de délégation gilets jaunes, géji pour les intimes, à Matignon, et que le piège, décelé ou non, des "conférences régionales" ait été pour l'instant évité.

Le format dont courait à ce moment-là le bruit était celui d'un "délégué" par région -  c'est à dire 8 "représentants" , un pour chacun de ces monstrueux agglomérats correspondant peu ou prou au schéma de la commission européenne des NUTS, "nouvelles unités territoriales"sans aucune unité perceptible sauf celle de la démographie, associant dans une France d'historicité centralisatrice carpes et lapins, mais aussi pêcheurs et chasseurs, (oui, de ceux que l'on courtise si aimablement  :rougefache: ).
Faisant chacun leur part de l'exécution du rapport Attali, lui-même copie confuse, et de désordre intentionnel, des directives diverses de la C.E., et des "agendas" 2010 et 2020 de celle-ci, les 3 derniers présidents ont l'un après l'autre fait leur taf sur cette malfaisance : Sarko lançant  "le grand Paris", un Etat prévisionnel  en soi, qui depuis son lancement il y a onze ans n'a jamais connu de disette, soyez tranquilles les gars le flouze coule à flots et, (nec mergitur  :diable: ), Hollande, sous influence  - le terme est faible - de Macron et ses propres influents, faisant voter les Lois Maptam (2014) et NOTRe (2015), et Macron lui-même bien décidé à achever l'ouvrage fédéraliste boiteux pour rendre enfin sa copie, léchée à n'en plus pouvoir, au bon maître Attali, entre autres en liquidant mezzo voce mais pour le compte les départements.

Juste en passant, toutes ces "réformes" ont coûté et coûtent encore un pognon de dingue  :diable: aux collectivités territoriales, pognon dont je vous passe le détail et la liste, (mais je pourrais le faire, j'y reviendrai, pov' vous ! :bigtong: ), - et à l'ETAT si vilainement dépensier, puisque, on l'a évidemment oublié, Sarko avait en sus de ses autres turpitudes pré-engagé dès 2007 une refonte des périmètres régionaux et départementaux des administrations déconcentrées de l'Etat dans certains ministères, refonte aboutissant déjà "par économie"  :( , à une cartographie réduite à 8 ou 9 interrégions administratives métropolitaines d'Etat, et à des disparitions nombreuses de directions départementales "trop petites", préfigurant dans l'organisation de l'Etat déconcentré la disparition pure et simple, si souhaïtable  :rougefache: , du département, symbole à liquider (et à l'époque on a commencé par les plaques d'immatriculation des bagnoles, eh oui, y'a pas de petit effort dans la lutte contre les idées fossiles, s'pas ?). Inutile de dire que les périmètres géographiques de ces régions administratives de l'Etat déconcentré version Sarko ne correspondaient pas, quelques années plus tard, aux nouvelles collectivités territoriales de 2014-2015, ni aux compétences nouvelles de celles-ci, sinon ce n'eût pas été drôle.

"Bref"  :gene4: , les 8 interrégions monstrueuses actuelles SONT en bazar constant sur tous les plans depuis 2007, et ça continue dur compte tenu de l'assiduité de certains à l'entretenir, le bazar. Ce qui m'amène moi-je perso à être très soulagée que les géjis POUR L'INSTANT aient décliné d'entrer dans le piège Macron-Philippe soit-disant de la concertation de terrain, qui amenait dans l'urgence à avoir des "représentants d'interrégions". J'espère bien d'ailleurs que ladite concertation de terrain sera tout aussi bien, dans les jours qui viennent, considérée comme ce qu'elle est, à savoir une turpitude supplémentaire susceptible de participer du projet fédéraliste, pour résumer, le schéma un "terrain"= des Loi et règlementation spécifiques.

Selon moi d'ailleurs, les Assemblées Citoyennes ont leurs vertus, qui serviront, mais pas dans le cadre du choix d'interlocuteurs. La production récente par les géjis, à l'attention de l'Elysée, de Matignon et de quelques autres, de 40 et quelques propositions de mesures souhaïtées-nécessaires (dont une grande proportion me paraît tout à fait correcte), suffit bien, elle préserve l'égalité/équité entre "territoires" = les géjis ont écrit, ben, qu'il leur soit répondu par la même voie, non ? Je sais, c'est ballot, ça ne tiendra pas sur un tweet   :mdr3: ............ Les Assemblées Citoyennes "de terrains" peuvent très bien dans un premier temps bosser, avec certaines des propositions nationales, sur ce en quoi leur propre territoire diffère, en plus ou en moins, du schéma de base national de la rédaction, et sur les solutions spécifiques qu'il faut EVENTUELLEMENT y apporter. Que de ces Assemblées dès lors sorte à terme un vivier de représentants semble plausible.

Addendum : 
Au fait, les "nouvelles régions" et leurs "métropoles" issues de l'effort conjoint des 3 susdits prez, ont une autre tare, au cas où vous ne l'auriez pas remarquée = elles sont uniquement métropolitaines, évidemment, comment faire autrement, n'est-il pas ?  :désolé1:  ...... Cela a abouti, déjà sous Sarko, dans certains ministères, à une unique Direction Interrégionale des Services de l'Etat déconcentré...... "de l'Outremer", (ça fait sobre hein ?), basée, comme il se doit, à Paris.  :(
 
(J'y reviendrai, mes pauvres agneaux  :jesus: , aux Outremer, encore et toujours = même si ce n'est que votre propre intérêt qui vous guide, réfléchissez ! A accepter, parce que c'est loin, parce que "c'est pas la même chose là bas", (où que ce soit), que nos concitoyens - dont certains descendants d'esclaves, dont certains peuples premiers,  des collectivités d'Outremer subissent toujours, en notre nom, un néocolonialisme éhonté, ben, vous savez, l'"égalité/équité" par le bas , elle finira en phase ultime par s'appliquer sur cet "objectif" là, tous pareils et par exemple, le même montant de RMI (aujourd'hui divisé par 2 en Outremer) tant pour le gueux métropolitain que pour le gueux outremerien, de la fraternité égalitaire que diable  :diable: ! Un projet Montagne d'Or dans la forêt vosgienne ! Eau et électricité courantes pour une base de lancement de je ne sais quoi en Lozère, mais pas pour les Lozé-riens (c'est de la prédestination, ou je ne m'y connais pas ! ). Et puis partout partout, égalité d'abord ! la vie plus chère, de 30 à 50%, ah, on va vous l'apprendre, c'qu'elle coûte en vrai, la vie !).

Pour info au cas où, ceci n'était pas une brève  :gene1:  :gene1:  :gene1: .       
3
Bon, toute réflexion faite, je vous le remets quand même, le laïus de Victor - tout en précisant, vite mais bien fait, que malgré ma tendance irrécupérable au romantisme, je ne m'illusionne nullement sur le fait qu'il y ait AUSSI chez les jaunes jaquettes quelques solides petites bandes de fachos habités de plein d'autres choses que la fraternité paisible, des fachos comme il y en a partout, autour de moi, autour de vous   :jesus: . Pour autant ...., citation  :

  « En 93, selon que l’idée qui flottait était bonne ou mauvaise, selon que c’était le jour du fanatisme ou de l’enthousiasme, il partait du faubourg Saint-Antoine tantôt des légions sauvages, tantôt des bandes héroïques.

Sauvages. Expliquons-nous sur ce mot. Ces hommes hérissés qui, dans les jours génésiaques du chaos révolutionnaire, déguenillés, hurlants, farouches, le casse-tête levé, la pique haute, se ruaient sur le vieux Paris bouleversé, que voulaient-ils ? Ils voulaient la fin des oppressions, la fin des tyrannies, la fin du glaive, le travail pour l’homme, l’instruction pour l’enfant, la douceur sociale pour la femme, la liberté, l’égalité, la fraternité, le pain pour tous, l’idée pour tous, l’édénisation du monde, le Progrès ; et cette chose sainte, bonne et douce, le progrès, poussés à bout, hors d’eux-mêmes, ils la réclamaient terribles, demi-nus, la massue au poing, le rugissement à la bouche. C’étaient les sauvages, oui ; mais les sauvages de la civilisation.
Ils proclamaient avec furie le droit ; ils voulaient, fût-ce par le tremblement et l’épouvante, forcer le genre humain au paradis. Ils semblaient des barbares et ils étaient des sauveurs. Ils réclamaient la lumière avec le masque de la nuit.

En regard de ces hommes, farouches, nous en convenons, et effrayants, mais farouches et effrayants pour le bien, il y a d’autres hommes, souriants, brodés, dorés, enrubannés, constellés, en bas de soie, en plumes blanches, en gants jaunes, en souliers vernis, qui, accoudés à une table de velours au coin d’une cheminée de marbre, insistent doucement pour le maintien et la conservation du passé, du moyen-âge, du droit divin, du fanatisme, de l’ignorance, de l’esclavage, de la peine de mort, de la guerre, glorifiant à demi-voix et avec politesse le sabre, le bûcher et l’échafaud.
Quant à nous, si nous étions forcés à l’option entre les barbares de la civilisation et les civilisés de la barbarie, nous choisirions les barbares. »


...., pour autant, qui me dira que l'on ne retrouve aucun de ces "hommes hérissés", ni de ces "autres hommes, souriants, brodés" de 1793, dans l'histoire qui se fait, en cet automne de 2018 ?
4
Alors, les jaunes gilets, qui font les choux gras de certains.... Les chaînes d'"info" continue suivent en sous-jacence, depuis le début de la "jacquerie" (terme aujourd'hui remisé, mais pas du tout de leur cervelle), le schéma multidécennal des associés ou partie prenante de la caste des dominants et prédateurs : massacrons les corps constitués parce qu'ils sont tout de même un peu organisés, et soyons extrêmement prudents avec les gueux, qui peuvent toujours, va savoir, inclure dans leurs rangs quelques individus impatients comme astucieux, auxquels il prendrait l'idée après tout réalisable, chacun dans son coin, de mettre réellement une tête au bout d'une pique.... (il paraît que c'était la trouille pour de vrai d'un ou deux prez, bien conscients donc de leurs turpitudes, me semble me souvenir notamment de Chirac, que cela aurait fait flipper.... Jupion, comme tout ado, n'a peur de rien, s'pas...  :diable: ). Essayons seulement de les discréditer, ces vociférants, on a de la matière (sauf qu'encore faut-il une infrastructure crédible de dénigrement, pour discréditer valablement...), ça peut toujours servir si le vent tourne  :rougefache: .

Enfin bref, des précautions d'abord, vis à vis de cette masse hirsute (on ne sait pas trop comment ça se manipule ça), hirsute et très très vilainement fringuée (je reporte au grand Victor H, et à son envolée, dans Les Misérables, sur les vrais et faux "civilisés", envolée que j'ai mise quelque part sur le fofo en d'autres temps). On a donc le 17/11 assisté à ces étonnantes exclamations dont ont brui les mainstream's lucarnes dès les premières dégradations, au demeurant modestes, sur les Champs : "on sait bien que vous n'êtes en aucun cas des casseurs, vous !", "on sait que c'est pas vous !".... Ceux qui n'effacent pas l'ardoise au fur et à mesure se souviendront de 2016, et des manifestations assez monstres quand même contre la ...."Loi Travail dite El Khomri" (ah bon, diront les effaceurs, y'en avait déjà une en 2016 ?  :(  :diable: ), pendant lesquelles un évident casseur (évidemment aussi, jamais "retrouvé"..., c'est comme le coffre de Benalla) complaisamment filmé avait pulvérisé, sans aucune réaction de la poulaille avoisinante tournant le dos,  les vitrines de l'Hôpital Necker pour enfants malades (bingo !), ils se souviendront des mises en cause immédiates des "manifestants", donc, bien sûr, des syndicats, par, notamment, Valls et Cazeneuve...  :frime1: , sans parler bien sûr des médias déchaînés, mises en cause fonctionnant impec...  :frime1:  Non ?
5
Matos aussi : L'ado jupion (vous vous souvenez de la représentation de Macron dans Les Guignols ?  :diable: ) va ce matin raconter aux gueux ébahis combien qu'elle sera belle sa transition écolo pour leurs arrière-arrière-arrière petits n'enfants, grâce à la taxation vertigineuse du seul diésel de leurs caisses pourries. Le gouvernement et l'armée de godillots "aime" de l'Assemblée Nationale en remet des tonnes, des containers (non taxés), des double remorques (non taxés), voui, c'est le diésel de vouzaut' notre ennemi absolu dans la grande lutte écologique, et c'est pour ça qu'on continuera à taxer tout de suite et rien que vous, ignorants zet béotiens.....

Mélenchon, qui clame depuis des tralées que ce discours est un mensonge éhonté, et qu'en réalité la taxe sur le diésel des particuliers va boucher une partie des trous créés par les cadeaux aux riches, le prouve lors de son meeting du 22/11 à Blénod-lès-Pont à Mousson. Le lien :

https://www.youtube.com/watch?v=Qg9b1gbEJPI
, c'est à partir de la minute 39. Mais je vais citer, pour les fait-néant (et autres cyniques  :diable: ) :

Le cadre : la commission européenne, qui s'est décrétée  :rougefache:  juge préalable de la conformité des budgets des pays membres, reçoit donc ces temps ci les projets de budgets 2019 (voir la saga italienne...) pour leur accorder l'onction ou les démolir. Dans la transmission du notre, notre candide bon maître écrit le 15/10/2018 :

".... En ce qui concerne les prélèvements obligatoires, l'année 2019 est fortement affectée par le double coût ponctuel (40 milliards, ndlr  :D )pour les finances publiques de la transformation du CICE en allègement de cotisations. Ces baisses de prélèvements seront partiellement contrebalancées par la poursuite de la montée en puissance de la fiscalité écologique, ainsi que par la suppression de la niche fiscale pour certains usages du gazole non routier....."

Et remplie d'aise la commission répond et commente sur ce point : "....elles [les baisses d'impôt) sont largement compensées par l'élimination de l'avantage fiscal sur le diésel"......

( Parlant du CICE, je m'en voudrais de ne pas rappeler aux éventuels poissons rouges  :bigtong: qu'à l'instauration de cette manne,  sous Hollande,  L. Fabius, (ah ben, je peux parler de poisson rouge !  :gene1:  , m'enfin, person y suit ! ), Cahuzac bien sûr, le grand lutteur anti fraude fiscale  :diable: , à l'époque ministre de l'économie et finances, avait diffusé dans ses services de contrôle des entreprises une note joyeusement remarquée par le Canard Enchaîné, interdisant aux dits services de moindrement considérer ni a fortiori contrôler les investissements et croissance d'effectifs REELS que l'intitulé du cadeau réclamait apparemment aux patrons de réaliser.... Ce ne sera pas une surprise pour vous, si je vous dis qu'aucun des successeurs de Fabius Cahuzac à ce ministère n'est revenu sur cette injonction, non ?)

6
Macron, son gouvernement et son entourage / Allez, des brèves (!), en passant et au passage
« Dernier message par old machin le 27 novembre 2018 à 06:08:29 »
Le 4 octobre 2016, le petiot qui n'était pas encore officiellement candidat  :pasdrole:  tenait à Strasbourg son premier meeting de présentation du bouzin "E.M.", meeting entre autres intitulé "La France qui subit". Dans son discours, il préconisait d'obliger le président de la République à rendre, chaque année, des comptes devant des français tirés au sort..... Citons (nota : les citations sont exclues du critère "brèves"  ::d ) :

"Le président de la République, il est élu par le peuple français, il est donc responsable devant le peuple français. Et pour être pleinement responsable, il devrait rendre des comptes chaque année sur l'avancement de ses engagements de campagne. C'est un principe tout simple, qui engage d'abord une discipline, celle de ce qu'est l'engagement du président de la République française."......"....chaque année rendre compte de ce qui a été fait comme de ce qui n'a pas été fait sur ces engagements fondamentaux, le faire devant une commission choisie par tirage au sort, de concitoyens aidés.... [par des sachants, ndlr  :diable: ]".

Eh, gilets de toutes couleurs (le jaune m'est symboliquement un peu pénible, surtout quand je vois Berger pointer le mufle  :rougefache: ), matos !
8
Alors, assimilons les JORF de période de remaniement s'éternisant, à ceux décrits dans le titre du fil......, Tous les médias nous servant autre chose, j'y reviendrai ailleurs, ça ne doit pas être inutile, s'pas ? Avant que de m'y adonner, je vous fais part de mes états d'âme, mes fieux : mon cher JORF devient un vrai bazar - ça s'est dégradé par petites touches, mais bon en gros une chatte bonne mère n'y retrouverait pas ses jeunes....  :pasdrole:

Allez, du factuel tout frais: ce matin, on nous annonce que p'tit Jupion "à la hâte" a renoncé à sa conf de presse à Erevan et qu'on a du coup retiré en urgence son carton de la table...., les médias nous racontant .... quand même.... que l'agenda prez est bien vide par rapport à l'argument de "départ précipité". Je n'vais pas m'étendre sur le surcoût probable des frais de transport anticipé du petit et de la reine-mère (qui a dû voir avec les Antilles qu'on ne pouvait pas le laisser voyager seul  :diable:), et quoi donc que je vois au JORF de ce jourd'hui ? Ben, une publication de la prez de la rep (ça, ça fait start up comme il faut, nope ?  :diable: ), - Jupionnounet ayant dû signer ça dans l'avion, le train, le bateau, que sais-je, et en tous cas pas devant photographes, du bureau élyséen... Jupion donc retire le droit à Légion d'Honneur à kékun, et ça devait être urgentissime, non ?  :| V'là le texte de la chose :

JORF n°0237 du 13 octobre 2018
texte n° 1



Arrêté du 8 octobre 2018 portant constatation d'une exclusion de droit de la Légion d'honneur (Accès protégé)

NOR: PRER1827487A
ELI: Non disponible
En application de l'article L. 221-14, et des articles R. 221-15 et R. 221-16 pris après avis de la CNIL, du code des relations entre le public et l'administration, les actes individuels relatifs à l'état et à la nationalité des personnes ne peuvent être publiés au Journal officiel de la République française, que dans des conditions garantissant qu'ils ne font pas l'objet d'une indexation par des moteurs de recherche. Les actes concernés sont accessibles sur le site Légifrance en cliquant sur le lien ci-dessous :
[nota : évidemment rien d'accessible sauf code spécial ]
https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000037491056&dateTexte=&categorieLien=id

Voila, c'est tout, c'est étonnant en termes calendaires, et môa je me perds (sans plus, j'ai un métier  :gene: ) en conjectures sur 2 facettes : le ou la dégradé(e) dont il s'agit a-t-il-elle été "découvert(e)" lors des investigations "transparence vie publique" sur les pressenti(e)s au gouvernement, et/ou bien, s'agit-il d'une de ces vindictes devenues urgentissimes pour le jeunot (vous aurez comme moi remarqué que l'ado prolongé a des poussées de fièvre avec qui il ne s'entend plus, cher petit homme : ceci dit, relativisons, pour dégrader kékun, faut que ce dernier ait été condamné pour crime, ou à une peine de prison minimale d'un an).

Mais revenons au JORF depuis le 04/10, soit la date à laquelle est publiée la double casquette du 1er ministre - ministre de l'intérieur. Rien d'autre de super notable dans cet exemplaire, sauf un petit truc drôle, enfin pour môa  :diable: , la commission qui s'échine à galoper derrière les anglicismes (principalement) pour leur redonner des équivalents français donne son avis sur "fake news" selon les catégories de celles-ci, en proposant notamment, pour une des catégories, de traduire par la fabrication d'un " néologisme « infox », forgé à partir des mots « information » et « intoxication »  :mdr3: ." Mais surtout, pour en particulier le cadre juridique, .... la commission recommande de se reporter à :  " les termes figurant dans la loi de 1881 sur la liberté de la presse ainsi que dans le code électoral, le code pénal ou le code monétaire et financier : « nouvelle fausse », « fausse nouvelle », « information fausse » ou « fausse information ».
En tout état de cause, la Commission d'enrichissement de la langue française recommande l'emploi, au lieu de fake news, de l'un de ces termes, choisi en fonction du contexte."
.
Bon, j'trouve ça d'autant plus rigolo que la Loi dite "fake news", cochon qui s'en dédit, a été votée à l'assemblée nationale 5 jours plus tard  :drapeaublanc: .

Du plus lourd sur cette période avec mâme Buzyn, la chougneuse, qu'elle est bien ma Buzyn   :ange:  :ange:  ! (et monsieur, donc !  :rougefache: ) : la madame, poursuivant joyeusement ses palliatifs low cost  :diable: des déserts médicaux notamment ruraux (devant encore durer en gros une décennie après abrogation du numerus clausus) , après les infirmiers "de pratique avancée" , nous passe le 05/10 le décret 2018-841, pour des potards ... de pratique avancée z'aussi  :rougefache: , les pharmaciens ayant déblayé une partie de leur officine bourrée de cosmétiques  pourront en gros "consulter" comme des grands, pô belle la vie ?  :rougefache: :

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000037466340&dateTexte=&categorieLien=id

Et puis la madame, qui poursuit chaque jour que dieu fait sa publication d'interminables listes de produits (outre pain de mie  :hehe: ) pouvant être remboursés par la sécu, entièrement ou partiellement, ou ne pouvant plus l'être, la madame amoureuse des labos, disais-je, publie le 09/10, un autre décret, du 08/10, ça urgeait, décret 2018-856, lequel laisse à la charge des Agences Régionales de Santé  la responsabilité d'apprécier si les "pratiques de présentation, d'information ou promotion de produits de santé et prestations éventuellement associées" (donc, les actions de pub des labos, que ce soit auprès des toubibs, ou plus largement auprès du public, et j'ajoute, à la télé  :rougefache: ) sont correctes : je résume, ce que l'ARS des Hauts de France trouvera correct n'aura pas forcément la même onction en Paca(c) - c'est, toutes proportions gardées, et sous le principe de la start-up région, du même tonneau qu'un code du travail par entreprise...

Et, pour en finir avec mâme Buzyn, ake je vous livre aussi un truc que je n'ai absolument pas compris  :gene1:  :gene4: .... Par décret 2018-876, le 11/10, est abrogé le décret de début de sa mandature définissant ses attributions ministérielles.........????? Je sèche, je n'ai pas repéré un autre décret redéfinissant les dites attributions, Buzyn continue à signer, suite à voir  :désolé1: .

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000037485376&dateTexte=&categorieLien=id

Bon, Nyssen, semblant pressentie pour un départ éclair, ou plutôt retour sur mezzanine  :diable: , s'est hâtée de faire du chamboule-tout pour caser les copains, c'est usuel mais ça frappe toujours les esprits (voir Maison Médicis en cours....), je signale seulement le 11/10 la nomination en tant que Président du Conseil d'Administration d'eul Opéra de Paris Jean-Pierre CLAMADIEU, dont l'engagement en matière culturelle et artistique a pu donner sa pleine mesure chez Solvay (belge) depuis bien longtemps, et à ENGIE depuis juin 2018. Vous me direz que ça laisse la place libre à Engie pour un autre compère (ou commère), vive les sièges, musicaux justement  :diable: , y'a une logique.

Darmanin bon élève et bon p'tit gars pas fayot pour un rond a repris ses suppressions en rafale (plusieurs JORF) de postes comptables, en y rajoutant des postes de douane . Par ailleurs le chouchou publie le 07/10 un arrêté par lequel des directions régionales ou départementales des finances publiques peuvent exercer leurs oeuvres dans d'autres ressorts territoriaux que le leur   :( . Le Maire a cédé le 12/10 un bijou de famille, les parts Etat de Dunkerque LNG, à Samsung Securities Co, Hamva Investment et Sécurities et IBK Securities Co, tout ça n'évoque que de très loin béret basque et baguette, mais pour 558 patates on ne va pas être chauvin, que diable  :diable: ....

De Rugy grand garçon y est aussi allé de son décret le 12/10 (2018-878), disposant de stockages souterrains  :rougefache:, et de forages dans les terres australes ou antartiques "françaises". Selon l'excellent principe Attali-Macron, faut simplifier la vie des 1ers de cordée, si le préfet (lequel, pour les terres australes ou antartiques ? Ou bien, le préfet de la région du siège de l'exploitant ?  :rougefache: ) n'a pas donné réponse dans les 3 mois de la demande, l'exploitant peut foncer, yop la boum ! Le même jour de Rugy publie un arrêté modificatif des dispositions concernant le forage, y compris en mer, youpi aussi... :jesus:

(Pour la bonne bouche ... et les élections directement à venir, le Conseil Constitutionnel nous publie encore le 09/10/2018 ses décisions notamment d'inéligibilité 1 an et 3 ans (à partir de la décision) consécutives aux élections législatives de juin 2017.)

Et alors sur cette période, qu'a-t-il donc fait en tant que ministre de l'intérieur le bel Edouard ? Hein ? Hein ? Ben le 06/10, et pour, bon sang mais c'est bien sûr !, "simplification administrative", il supprime la procédure spécifique de transfert des chefs-lieux de canton (ah qu'ils vont aimer, les sénateurs !), et par ailleurs dispose que les création et suppression de ressorts territoriaux se passera dorénavant de la consultation du Conseil d'Etat..... Vous avez dit diminution du nombre de parlementaires et "lointaines" élections ? Anti-France, va !  :diable: . Voici son décret 2018-842 :
https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000037469170&dateTexte=&categorieLien=id

Le 07/10 le ministre intérimaire nous publie (arrêté) une bonne grosse liste de communes "nouvelles", enfin, il faut lire ... : avec d'autres communes supprimées derrière  :jesus: . Mais surtout ce même jour il publie un arrêté du 29/09/2018, (donc amoureusement concocté par Collomb), concernant, en long large et travers, les activités privées de sécurité et leurs conditions de ports d'arme(s). Oh qu'ils sont vilains, ces deux là, avec le petit manu et ses potes de récré ! Voilà le texte :

https://webmail.numericable.fr/ncn/auth/main.php?_c=1539315254

Le 09/10 l'intérimaire publie un décret pris la veille, (2018-856) créant l'Agence Numérique de la Sécurité Civile (décret bizarrement signé aussi par Buzyn, j'ai dû louper une marche  :( ), et par ailleurs nous fourgue encore une liste de "communes nouvelles.

Et puis, les 12 et 13/10 le voilà qui nous crée une compétence dérogatoire des préfets sur les demandes d'ASILE, que ça demande a être regardé bien bien longtemps avant d'en dire kék chose...., d'autant qu'il y a eu une belle belle valse   :pompom: de préfets ces derniers temps (pas de préfets de régions ceci dit).  :désolé1:


9
BUZYN ET MACRON............PLAN SANTE HOPITAL etc etc............

Allez, un petit pari pour la route ! (la mienne très prochaine, s'entend  :( )....
Alors, vous avez entendu, demain 18 septembre votre héros le Jupion va vous en raconter de bien belles et bien bonnes sur toutes les magnifiques choses qu'il va faire pour vous pauvres gueux qu'il aime tant  :coeur: au fond, côté votre santé, vos toubibs, vos z'hôpitaux toussa toussa.
Et incorrigibles que vous z'êtes  :mrgreen: , je gage que vous vous êtes mis à rêver, fébriles : "ah, enfin, il va nous rouvrir les hôpitaux et maternités fermés, il va supprimer, ce brave gars, le numerus clausus tout de suite, il va créer une vraie belle grande ferme incitation aux médecins et paramédicaux à s'installer dans les contrées de son royaume un peu beaucoup désertées en la matière, il va, il va, ah, j'avais tort, je l'avais mal jugé, pô bien, tiens, je l'ferai plus  :gene4:  :gene4:  :gene4:".....

Bon ben moi mon triste pari, c'est pas du tout cette chanson là. J'vous parie et vous f.... mon billet que dans son habituelle interminable logorrhée vous ne trouverez aucune "nouveauté" en matière de droits individuels qui n'existe déjà,   (et est seulement mal connue et/ou mal appliquée, et/ou victime d'obstacles plus ou moins corporatistes,  exemple CMU, Maisons de Santé, j'en passe). Ni aucune remise en cause globale et massive de la démolition des réseaux d'accès aux soins et à la santé dans les autres coins du royaume que les verrues "métropolitaines"  :rougefache:  :rougefache:.
Sur ce dernier point, il n'ira peut-être pas jusqu'à chaleureusement remercier les oeuvres associées de démolition de Bachelot et Touraine, dont sa Buzyn poursuit à grand mérite la rude tâche, non, il n'ira pas jusque là  :diable: . Mais il va, j'vous parie, vous dire d'être môôôôdernes, mes fieux, le numérique, y'a que ça, là où vous êtes pauv'petiots sans toubib d'aucune sorte, ben, vous allez pouvoir consulter par le net, non, ne dites pas encore merci, attendez la suite, comme votre désert médical est aussi un désert numérique blanc, ben foi de Jupion on va la teinter fissa, votre zone blanche, et vous verrez, ça marche très bien la consultation par le net [nota, centres de télémédecine créés en 2005]  :rougefache: , on a déjà expérimenté ça dans des pays lointains (et pleins justement de déserts de toutes sortes) ; et puis, pas de souci, votre consultation par le net sera remboursée par la sécu, tout est déjà calé de chez organisé.
Pis il vous dira aussi que si  à force de ne même plus savoir ce que c'est que la tête d'un toubib vous privilégiez l'auto-médication, ben, pareil, attendez de voir, dès que vous l'aurez, le net, la tapée de premiers de cordée qui te vont vous mettre des plateformes à disposition, où vous pourrez raconter vos misères à des robots diagnostiqueurs, - bon, à vos risques et périls, m'enfin, pô belle la vie   :gehe: ?
Et enfin, si, incorrigibles que vous êtes, vous réclamez encore des médecins que l'on n'a pas (pour encore, quoi qu'il en soit, une bonne génération), eh bien pas de souci non plus, on a tout tout prévu, voici les infirmiers....augmentés...., ah non, oups  :gene4: , pardon, "en pratique avancée", les infirmiers qui, espèce humaine moins considérable que celle des vrais carabins, ne refuseront pas de s'installer chez vous, petits veinards.....!! Et voyez comme ça tombe bien, ma Buzyn qu'elle est bien elle a déjà publié les décret et arrêté cet été, merci belle Agnès :

V'là le décret :
https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000037218115&dateTexte=&categorieLien=id

dont je vous mets juste un extrait :

"« Art. R. 4301-2.-Le ou les domaines d'intervention ouverts à l'exercice infirmier en pratique avancée, dont la mention correspondante est inscrite dans le diplôme d'Etat d'infirmier en pratique avancée, sont les suivants :
« 1° Pathologies chroniques stabilisées ; prévention et polypathologies courantes en soins primaires. La liste des pathologies chroniques stabilisées est établie par arrêté du ministre chargé de la santé ;
« 2° Oncologie et hémato-oncologie ;
« 3° Maladie rénale chronique, dialyse, transplantation rénale.

« Art. R. 4301-3.-Dans le ou les domaines d'intervention définis à l'article R. 4301-2 inscrits dans son diplôme et dans les conditions prévues à l'article D. 4301-8 :
« 1° L'infirmier exerçant en pratique avancée est compétent pour conduire un entretien avec le patient qui lui est confié, effectuer une anamnèse de sa situation et procéder à son examen clinique ;
« 2° L'infirmier exerçant en pratique avancée peut :
« a) Conduire toute activité d'orientation, d'éducation, de prévention ou de dépistage qu'il juge nécessaire ;
« b) Effectuer tout acte d'évaluation et de conclusion clinique ou tout acte de surveillance clinique et para-clinique, consistant à adapter le suivi du patient en fonction des résultats des actes techniques ou des examens complémentaires ou de l'environnement global du patient ou reposant sur l'évaluation de l'adhésion et des capacités d'adaptation du patient à son traitement ou sur l'évaluation des risques liés aux traitements médicamenteux et non médicamenteux ;
« c) Effectuer les actes techniques et demander les actes de suivi et de prévention inscrits sur les listes établies par arrêté du ministre chargé de la santé, après avis de l'Académie nationale de médecine ;
« d) Prescrire :

«-des médicaments non soumis à prescription médicale obligatoire figurant sur la liste établie par l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé en application de l'article R. 5121-202 ;
«-des dispositifs médicaux non soumis à prescription médicale obligatoire dont la liste est établie par arrêté du ministre chargé de la santé, après avis de l'Académie nationale de médecine ;
«-des examens de biologie médicale dont la liste est établie par arrêté du ministre chargé de la santé, après avis de l'Académie nationale de médecine ;

« e) Renouveler, en les adaptant si besoin, des prescriptions médicales dont la liste est établie par arrêté du ministre chargé de la santé, après avis de l'Académie nationale de médecine."


........................et v'là l'arrêté :

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000037218201&dateTexte=&categorieLien=id

, avec un petit extrait aussi, "domaines d'intervention", juste pour vous donner le goût, comme diraient les cousins   :diable: :

"ANNEXE I
LISTE DES ACTES TECHNIQUES QUE L'INFIRMIER EXERÇANT EN PRATIQUE AVANCÉE EST AUTORISÉ À EFFECTUER SANS PRESCRIPTION MÉDICALE ET, LE CAS ÉCHÉANT, À EN INTERPRÉTER LES RÉSULTATS POUR LES PATHOLOGIES DONT IL ASSURE LE SUIVI

Réalisation d'un débitmètre de pointe.
Holter tensionnel, prélèvements de sang par ponction veineuse ou capillaire ou par cathéter veineux.
Prélèvements de sang par ponction artérielle pour gazométrie.
Prélèvements non sanglants effectués au niveau des téguments ou des muqueuses directement accessibles.
Prélèvements et collecte de sécrétions et d'excrétions.
Recueil aseptique des urines.
Réalisation et surveillance de pansements spécifiques.
Ablation du matériel de réparation cutanée.
Pose de bandages de contention.
Ablation des dispositifs d'immobilisation et de contention.
Renouvellement et ablation des pansements médicamenteux, des systèmes de tamponnement et de drainage, à l'exception des drains pleuraux et médiastinaux.
Pose de sondes vésicales en vue de prélèvement d'urines, de lavage, d'instillation, d'irrigation ou de drainage de la vessie, sous réserve des dispositions du troisième alinéa de l'article R. 4311-10.
Pose de sondes rectales, lavements, extractions de fécalomes, pose et surveillance de goutte-à-goutte rectal.
Appareillage, irrigation et surveillance d'une plaie, d'une fistule ou d'une stomie.
Branchement, surveillance et débranchement d'une dialyse rénale, péritonéale ou d'un circuit d'échanges plasmatique."

...........(le goût de lire le reste, bien sûr !). Une visionnaire cette Buzyn, qu'a bossé tout l'été, laborieuse et modeste fourmi au service des cigales que nous sommes tous  :mdr3: ................... Et elle nous a publié ça au JORF du 19 juillet, pour pouvoir en fêter demain le presque deuxième mensiversaire ! Sainte petite chose, tiens  :ange:!

Et alors, c'est pas tout ça ! Qui parie avec môa  :drapeaublanc: ?
10
Alors aussi en passant, fût-ce longuement ::d, et tout en notant que j'aurais pu mettre ça plutôt dans "elle est bien ma Buzyn" - mais çui là je préfère le laisser en mode passif, pour le jour où les conflits d'intérêt(s) toucheront p't'être bien la madame. Alors cet arrêté du 9 juillet des JORF estivaux, je n'l'avais pas vu figurez vous, c'est le canard enchaîné qui m'avait sonné le tocsin sitôt après sa parution, et qui vient de le remettre sur le tapis dans la chronique non signée mais mitoyenne de celle de J-L. Porquet,dans son édition du 05/09. Entre temps je "voyageais" mes fieux, mais j'avais quand même pris des notes et constitué de la doc.
Que dit-il donc cet arrêté ? Eh bien, qu'un petit pain brioché, meugnon comme tout, peut être remboursé par la sécu, (à 60%, voire à 100%...), étant hyperprotéiné, hypervitaminé et hyperénergétique, toussa toussa, et donc très notamment le meilleur du monde pour les personnes z'âgées, voyez donc comme ça tombe bien pour les Ehpad....  :(  :snif:
Le voici :
https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000037171960&dateTexte=&categorieLien=id

, et le voila in extenso :

Arrêté du 9 juillet 2018 portant inscription de l'aliment diététique à des fins médicales spéciales PAIN G-NUTRITION du Groupe DIJON CEREALES au titre I de la liste des produits et prestations remboursables prévue à l'article L. 165-1 du code de la sécurité sociale

NOR: SSAS1819197A
ELI: https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2018/7/9/SSAS1819197A/jo/texte

La ministre des solidarités et de la santé et le ministre de l'action et des comptes publics,
Vu le code de la santé publique ;
Vu le code de la sécurité sociale et notamment ses articles L. 165-1 à L. 165-5 et R. 165-1 à R. 165-28 ;
Vu l'avis de la Commission nationale d'évaluation des dispositifs médicaux et des technologies de santé,
Arrêtent :

Article 1

Au titre I de la liste des produits et prestations remboursables, chapitre 1, section 5, sous-section 1, paragraphe 2, sous-paragraphe 1, dans la rubrique « B- Mélanges polymériques hyperprotidiques (mél. poly hyperprot) pour adultes », après le code 1179343, est créée la rubrique suivante :

CODE   
NOMENCLATURE
   
Groupe DIJON CEREALES (DIJON CEREALES)

1185697   
Nut orale, mél poly hyperprot.hyperénerg, DIJON CEREALES, PAIN G-NUTRITION 65g/12.
PAIN G-NUTRITION est un mélange polymérique hyperprotidique et hyperénergétique pour complémentation orale destinée aux adultes du groupe DIJON CEREALES.
DESCRIPTION
Le pain brioché PAIN G-NUTRITION de DIJON CEREALES est un aliment diététique destiné à des fins médicales spéciales solide prêt à l'emploi, conditionné sous forme de pain en emballage individuel de 65 grammes.
PAIN G-NUTRITION est un pain hyperénergétique (3,01 kcal/g), hyperprotidique (20,6 g de protéines /100g).
Sa date limite de consommation est de 70 jours.
Conditionnement par carton de 12 pains.
Date de fin de prise en charge : 31 juillet 2023.

1101750   
Nut orale, mél poly hyperprot.hyperénerg, DIJON CEREALES, PAIN G-NUTRITION 65g/30
PAIN G-NUTRITION est un mélange polymérique hyperprotidique et hyperénergétique pour complémentation orale destinée aux adultes du groupe DIJON CEREALES.
DESCRIPTION
Le pain brioché PAIN G-NUTRITION du groupe DIJON CEREALES est un aliment diététique destiné à des fins médicales spéciales solide prêt à l'emploi, conditionné sous forme de pain en emballage individuel de 65 grammes.
PAIN G-NUTRITION est un pain hyperénergétique (3,01 kcal/g), hyperprotidique (20,6 g de protéines /100g).
Sa date limite de consommation est de 70 jours.
Conditionnement par carton de 30 pains.
Date de fin de prise en charge : 31 juillet 2023.

Article 2

Le présent arrêté prend effet à compter du treizième jour suivant la date de sa publication au Journal officiel.


Article 3

Le directeur général de la santé et la directrice de la sécurité sociale, sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française.

Fait le 9 juillet 2018.

La ministre des solidarités et de la santé,

Pour la ministre et par délégation :

La sous-directrice de la politique des produits de santé et de la qualité des pratiques et des soins,

C. Perruchon

Le sous-directeur du financement du système de soins

T. Wanecq


Le ministre de l'action et des comptes publics,

Pour le ministre et par délégation :

Le sous-directeur du financement du système de soins,

T. Wanecq


Pas de panique, les amis, je ne ferai même pas de commentaires, ou le minimum....Je pose juste une question : que plus retors ou plus informé que moi m'explique donc le curieux délai d'entrée en vigueur du texte !  :|  :|  :|  :rougefache:

Et puis, petits veinards, je vous joins la communication sur son gentil petit pain par l'heureux lauréat de l'affaire, à savoir le Groupe Dijon Céréales, et sa filiale  élue parmi toutes (et y'a le nombre !!!!) ses filiales, à savoir Vitagora (meunerie) :

https://www.vitagora.com/vitagora/actus-media/pain-gnutrition-bourgognefranchecomte/

https://www.vitagora.com/media/2764/cp_pain-g-nutrition.pdf

Enfin, je vous mets un extrait du rapport d'activité 2017 de cette bonne grosse "coopérative"  Groupe Dijon Céréales, aux multiples activités aujourd'hui "conventionnelles" majoritairement, passage par lequel, entre autres, les rédacteurs se plaignent un peu qu'en plus de mauvais rendement 2016 - 2017, on se mêle un peu d'interdire en 2018 quelques uns des produits qui vont si vite et si bien à vous vitrifier un sol, et qu'ils vendent à leurs "adhérents", outre les utilisent eux-mêmes :

https://www.dijon-cereales.fr/rapportDC_2017.pdf

.... " La consommation en phytosanitaires baisse de 5% en chiffre d’affaires. La difficulté du contrôle des mauvaises herbes et la règlementation toujours plus restrictive, n’ont pas permis d’économie sur ce segment. La faible pression des maladies et des insectes, les conditions séchantes du printemps et le choix de programmes adaptés ont entrainé une baisse de 15 % environ de ces postes de charges insecticides et fongicides.
Signalons aussi la réponse positive de certaines firmes dans notre demande d’accompagnement de baisse des prix orchestrée par AREA.
Le contexte économique (concentrations des firmes) et réglementaire, les attentes sociétales sur fond d’États Généraux de l’Alimentation nous interrogent sur notre future compétitivité : séparation de la vente et du conseil, retrait de molécules, projet d’interdiction de certaines formes azotées à l’horizon 2021, traçabilité phytos, CEPP… Afin de préserver la durabilité des exploitations et de notre coopérative, nos services se tournent vers l’innovation dans les techniques agricoles, la diversification, les bio-contrôles, le numérique…
La mise en place d’Alliance-BFC sera un atout fort pour mener à bien ces travaux que nous partageons également dans le cadre de notre union AREA....."


Voila voila. A plus, pour la Loi 2018-727, suite sur le fond  :diable:
Pages: [1] 2 3 ... 10